AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Freed From Desire ○ Heidi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : Il a passé la barre des 30 ans. Depuis bientôt 5 ans.
STATUT : J'ai deux femmes dans ma vie. Ma fille Rachel, et celle qui sonne comme une évidence depuis toujours ; Solveig.
MÉTIER : Créateur d'une marque de vêtement a succès + Professeur de sports particulier.
LOGEMENT : 507 Pine Rivers. Dans une villa.

POSTS : 88 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
01. Dean était professeur de sport à l'université d'Harvard avant son arrivée. Maintenant il est professeur de sport particulier, on oublie jamais son premier amour. Mais à coté, il est le créateur de sa marque de vêtements 02. Par contre, la cigarette il aurait bien voulu l'oublier encore, mais les vieux démons refont surface, néanmoins, il n'en fume pas plus de deux par jour 03. il est touche à tout et est très intéressé par ce qui l'entoure 04. Mais ce qui l'intéresse le plus c'est de voir sa fille Rachel grandir, fille dont il a eu la garde contre son ex qui n'était pas vraiment une ex d'ailleurs 05. le café c'est un peu sa drogue, pas plus de dix tasses par jour par contre 06. il est venu ici pour fuir une relation passée, relation qu'il n'a pas enterré vraiment tant il pense à la jeune rousse 07. il ne supporte pas l'injustice, et même s'il n'arrive pas à faire valoir ses droits de justicier, il n'est pas rare qu'il prenne la défense des gens 08. les filles, c'est comme les mouchoirs, il les prend, il couche avec et il se tire après les avoir tirer 09. L'argent c'est facile pour attirer les gens, ou pour s'en servir. C'est comme ça qu'il se fait sa place depuis 2 ans au sein de la communauté branchée de la ville 10. Et quand il ne traine pas dans son costard ou son costume de super Papa ; il s'occupe en se promenant, en jouant du piano, en écrivant ou avec son appareil photo en mains. Un touche à touche oui. 11. Il a subit en aout 2016 une agression des hommes de main du père de Solveig. Il a évité la mort de peu. Depuis, en secret, il tente de se lancer dans une recherche de ces hommes. Un jeu dangereux 12. Il s'offre a la sortie de l’hôpital, une Mercedes-Benz S65 AMG Coupe noire. Un joujou de plus dans son garage

•••••♠•••••

Lovers
---------♢---------
Solveig Blackbird : son ancienne petite-amie celle qui l'a fait partir des Etats-Unis. Ils se sont séparés il y a deux ans, suite à l'infidélité de Monsieur. Mademoiselle n'ayant pas supporter d'être cocue une nouvelle fois, elle l'a quitté sans ménagement et surtout sans réfléchir. Il est toujours amoureux d'elle mais préfère garder ses sentiments enfermés à double tour dans son coeur, il l'a d'ailleurs revu alors qu'elle est venue faire un tour au siège de sa marque. Et ce n'est pas sans effet secondaire. +


Sex
---------♢---------
You?

Complicated
---------♢---------
You?

Friendship
---------♢---------
Noam Deschanel : C'est son meilleur ami. Ils se sont connus à l’arrivée de Dean qui coïncidait tout juste avec la date de départ de Noam en Syrie. Les deux jeunes hommes ont rapidement sympathisé et Dean a fait la promesse à son ami de lui donner régulièrement des nouvelles et en prenant soin de la famille du militaire jusqu'à son retour en avril. + Heidi Hellington : les deux jeunes gens se sont rencontrés lors d'un salon des créateurs, Heidi est venu accosté Dean et depuis ce jour, il l'aide à se perfectionner dans le milieu de la création + Nina Moore-King : une rencontre au parc, rencontre peu banale puisque c'est suite à une presque crise de panique de Dean de voir que sa fille était tombée et semblait s'être sévèremet blessée que la jeune femme l'a accosté et lui a proposé de l'accompagner aux urgences. Depuis ce jour, Dean lui a promit un dîner et il cache très mal l'attirance qu'il éprouve pour la brunette et inversement +Lana Ivanov : ils se sont rencontrés au Canvas et la jeune fille l'a rencontré et abordé, le reconnaissant vu qu'il commençait -beaucoup- à être connu. Depuis ce jour, une relation de confiance s'est installé entre les deux personnes, Dean l'aidant à vaincre ses démons de l'alcoolisme et l'entraînant personnellement.

Haters
---------♢---------
+ You?

Spoiler:
 



Mai 2016 :


Solveig #1 - terminé -
Heidi #1 - terminé -

Juin 2016 :

Solveig 2 - terminé -
Heidi #2 - en cours -
Nina #1 - en cours -

Aout 2016 :

Solveig #3 - terminé -

Decembre 2016 :
solvean #4


A venir ::


(MAJ: //)




PSEUDO : SnowH
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
DC : aucun.
INSCRIT LE : 21/05/2016

MessageSujet: Freed From Desire ○ Heidi    Ven 1 Juil - 0:17

❝My love has got no moneyΔ ❞
Heidi & Dean
Je sortais d'une journée qui m'avait totalement passionnée. J'avais pu exposer mes créations dans un salon réservé aux stylistes des environs, et même venus de loin à vrai dire. Donc, c'était forcément une immense joie pour moi de montrer ce que je fais, mais surtout, j'ai pu revoir une jeune demoiselle. Heidi. C'est quelqu'un avec qui j'ai partagé des armes pendant une partie d'une attraction contre des zombies. C'est celle avec qui je me suis le mieux entendu, et j'avais regretté de ne pas avoir pensé à prendre ses coordonnés avant de partir de la-bas. Le hasard a donc décidé de la remettre sur mon chemin, et de nous donner rendez vous ce soir. Elle détenait un papier sur lequel j'avais inscrit une adresse et mon numéro. L'heure a été donné à haute voix, et je n'avais pas eu de modifications, donc c'est enregistré.
Vêtu d'un jean noir, d'un tee-shirt col v de la même couleur, et d'un gilet classe que j'aurais aimé dessiner ; J'étais quasiment arrivé sur le lieu dit. J'étais venu en taxi, ne sachant pas la future consommation d'alcool que je vais avoir dans le sang, je préfère être prudent. J'espérais que la jolie brune trouve le chemin facilement, mais surtout que l'endroit lui plaise. C'est un bar qui fait pensait à une boite de nuit, équipé de box dans lesquels nous pouvons êtres tranquilles animés par un fond de musique, une piste de danse, mais surtout une décoration de dingue. Un style baroque que j'adore, de l'ancien mélangé a un peu de moderne.

Vingt et une heure trente passé, je m'avance doucement à l'intérieur, me mêlant à la foule des jeunes surexcités qui dansent. Ce bar bat son plein, malgré qu'il ne soit pas tard. Et ce sera comme ça jusqu'au bout de la nuit : la musique, au même rythme que la lumière, enflamme la piste et nombreux sont les jeunes qui bougent et se bousculent. Mais pas moi. Si je suis la, ce n'est pas spécialement pour la soirée, ni l'alcool qui, étrangement pour une boîte de nuit, n'était pas cher ; et encore moins pour toutes les filles qui se trémoussaient autour de moi. Je restais aveugle même si une ravissante fille à la peau noire s'était dandinée en me frôlant. Je minimisais mes mouvements;  sobrement dans le rythme pour faire comme tout le monde mais mes yeux cherchaient une silhouette bien spéciale. La traverse de la piste de danse, ne prêtant pas attention aux gens qui me bousculaient ou les quelques uns qui me mettaient la main aux fesses. Je marque un arrêt au bar, et je commande une vodka cerise noire, tout droite venue de Pologne. Le genre qui ne se mélange pas a de vulgaire jus de fruits. Ma main le tient, mais je ne le bois pas encore. Je regarde une fois de plus autour de moi, éclairé par des néons qui ne cessent de bouger.. Et je la vois entrer, semblerait il, un peu timidement. J'emporte mon shoot, et je m'avance pour la rejoindre. Une fois à sa hauteur, je lui souris, un peu charmeur mais surtout content de la voir. "Hey!.. J'espère que tu n'es pas trop effrayé par l'endroit à première vue..." Je lui tend ma main, il fallait qu'elle la prenne afin de ne pas se perdre. Et surtout, pour que je puisse l'amener au bar et lui commander quelque chose à boire. Nous pourrons nous poser juste après dans un endroit plus tranquille.



 
code by mirror.wax




Dean Carmichael
Le diable est toujours là pour aider ceux qui sont enclins à pêcher, autrement dit à vivre. Sur sa ligne à lui, il y a toujours quelqu'un prêt à vous répondre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9235-dean-le-diable-s-habille-en-moi#329276 http://www.30yearsstillyoung.com/t9244-dean-o-je-suis-l-oeuvre-de-mon-art#329664

l'incompréhension

ÂGE : 28 ans, c'est déjà beaucoup trop
STATUT : Doit-on vraiment se prononcer ?
MÉTIER : Je viens de fonder ma propre maison de couture, dont je suis la directrice artistique et la styliste.
LOGEMENT : #160 Fortitude Valley

POSTS : 2683 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Mon grand-frère Matteo vient tout juste de revenir d'entre les morts alors que nous le pensions mort dans l'explosion de son campement militaire △ J'ai un berger blanc suisse nommé Lago, cadeau de mon ex-fiancé △ J'ai grandi à Brisbane, fais mes études à Sydney puis j'ai suivi mon ex-fiancé à Adelaide avant de revenir dans ma ville natale après l'avoir quitté
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It always seems impossible until it's doneMatteo&SorenMatteo#1
╌╌╌
You are both the quiet and the confusion of my heartHeilio#7
╌╌╌
When I first met you, I honestly didn't know you were gonna be this important to meBeneidi#1
╌╌╌
Maybe in another life and in another timeHeren#2
╌╌╌
Beyond the ties of bloodKaecy#2
╌╌╌
She makes you laugh a little louder and smile a little bigger.Cora#5 (fb)
╌╌╌
The most painful goodbyes are the ones that are never meant to be △ Cléo
╌╌╌
A friend who has become a brotherAdriel#2
╌╌╌
Amelia#1Austin#1
╌╌╌

RPs EN ATTENTE : Jordan (rencontre dans la boutique) △ Kara (dans un café)
PSEUDO : BesidetheCrocodile
AVATAR : Jenna Louise Coleman
CRÉDITS : avatar©vinyles idylles
DC : Charlie Chéri & Elea Bella
INSCRIT LE : 13/08/2015

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Mar 5 Juil - 10:30



❝ Freed From Desire ❞


Dean & Heidi
My love has got no money △

« Eh bien on ne perd pas son temps, à ce que je vois » me glissait Ezra alors que je venais tout juste de lui raconter que j’avais rencontré Dean lors de ce salon sur la mode et qu’il m’avait invité à boire un verre le soir-même. « T’es bête » lui dis-je en lui donnant un coup de coude dans les côtes en riant un peu. Je montais les dernières marches qui nous séparaient du palier sur lequel se trouvait l’appartement d’Ezra. « Pas de bêtises ce soir, mademoiselle Hellington » ajoutait-il et je levais les yeux au ciel alors qu’il ouvrait la porte de son appartement. « A la prochaine soirée pizza » dit-il en entrant dans son appartement et alors qu’il allait refermer la porte de celui-ci, je l’interpellais. « Ezra ? Merci d’être venu avec moi » J’embrassais sa joue avant de gravir le dernier escalier qui me séparait de mon appartement qui se trouvait juste au-dessus de celui d’Ezra. A peine entrée dans mon appartement, je lançais mon sac à main sur le canapé et me précipitais vers mon chien pour le caresser. Puis je jetais un coup d’œil à ma montre, il était déjà assez tard et l’heure du rendez-vous que m’avait fixé Dean approchait à grand pas. « Bon Lago, pas de promenade ce soir. » Je caressais une dernière fois mon chien avant de me redresser et de me diriger vers la salle de bain. Je retirais ma robe rapidement pour me jeter sous une douche brûlante. Alors que je me lavais, je sentais l’angoisse caractéristique d’avant rendez-vous s’emparer de moi. Dean s’attendait-il à quelque chose de particulier de ma part ce soir ? Etait-il simplement question de boire un verre dans un bar sympathique et de discuter de notre passion commune pour la mode ou était-ce qu’on pouvait appeler une sorte de rencard ? Je soupirais, me maudissant intérieurement d’être aussi rouillée et de me mettre la pression alors que je ne savais même pas de quoi il était question. Pourtant, je n’avais pas toujours été si stressée à l’idée d’aller boire un verre avec quelqu’un qui je ne connaissais pas plus que ça, il y a quelques années, j’y serai allée sans me poser la moindre question. Mais aujourd’hui, tout était différent. Et je ne connaissais pas suffisamment Dean pour savoir ce qu’il attendait de cette soirée. Après ce qui me semblait une éternité, je me décidais à sortir de la bouche pour commencer à me maquiller et me coiffer. Je finissais par quitter la salle de bain, serviette enroulée autour de la poitrine pour venir chercher une tenue dans ma garde-robe. De nouveau, je sentais le stress qui montait en moi alors que je réfléchissais à la tenue que j’allais bien pouvoir mettre. J’essayais une bonne vingtaine de tenues différentes et aucune ne convenait parce qu’elles étaient tantôt trop sexy (j’aurai eu l’air bien trop séductrice si ce n’était qu’un verre entre amis), tantôt trop habillée (et si nous n’allions que dans un bar sans prétention ?), tantôt trop casual (et si de son côté Dean faisait un effort vestimentaire particulier ?). Alors qu’une bombe semblait avoir explosé dans ma chambre, je finissais par trouver l’illumination. J’optais pour un chemisier blanc simple mais dont la légère transparence laissait entrevoir mes formes et une jupe en cuir noir, qui s’accordait à peu près à toutes les occasions. Nouveau coup d’œil à ma montre. « Punaise, il faut que je me bouge. » J’attrapais mes stilettos noir vernis dans ma penderie avant de filer dans mon salon pour préparer mon sac à main. Pendant que je courrais à droite et à gauche pour rassembler mes affaires, j’en profitais pour téléphoner à un taxi pour rejoindre le bar que Dean m’avait indiqué. J’enfilais ensuite rapidement mes escarpins, donnais à manger à mon chien et disparaissais dans la cage d’escalier pour rejoindre la rue dans laquelle le taxi me récupèrerait.

Après plusieurs minutes de trajet dans la ville, le taxi se stoppait face à un bar. Je payais la course et remerciais le chauffeur avant de descendre de la voiture pour rejoindre l’entrée du bar. Une fois à l’intérieur, je me félicitais intérieurement d’avoir opté pour cette tenue parce qu’en pantalon j’aurai clairement eu l’air idiote. Cependant, je sentais le coup de pression monter un peu. Je finissais par me demander quelle mouche m’avait piquée d’avoir proposé de boire un verre à Dean, je me disais même que je devenais trop vieille pour ces conneries avant que je ne me frappe mentalement d’oser penser une telle chose. Je n’avais que 28 ans, ce n’était pas le moment de me ramollir de cette façon. Je décidais, d’un pas que j’aurai aimé plus assuré, de m’enfoncer un peu plus dans le bar au milieu des gens qui se trémoussaient au rythme de la musique. Alors que je cherchais Dean du regard, un type essayait de tenter un rapprochement mais il abandonnait finalement assez rapidement en constatant que je n’étais pas intéressée. De toute façon, je reconnaissais rapidement la silhouette de Dean et m’approchais de lui, contente de le retrouver. Il s’avançait à son tour vers moi, un verre à la main en souriant. « Hey!.. J'espère que tu n'es pas trop effrayée par l'endroit à première vue... » Je riais un peu, essayant de me détendre un peu plus et de me laisser aller. « Disons qu’un verre ne me ferait pas de mal » glissais-je alors attrapant la main qu’il me tendait. Nous nous dirigions vers le bar sans plus tarder et Dean me demandait ce que je voulais. « Un Americano s’il te plait » dis-je, obligée de me rapprocher un peu de lui pour que ma voix couvre le bruit ambiant. Dean commandait aussitôt un verre pour moi auprès du bar man qui ne tardait pas à s’exécuter sous nos yeux. « Alors, à ton âge ça traîne encore dans ce genre de bars ? » le taquinais-je. C’était bien là une façon pour moi assez aisée de me mettre à l’aise, je me détendais beaucoup plus facilement lorsque j’étais d’humeur un peu joueuse et malicieuse. C’est un peu une protection mais c’était très efficace. J’attrapais rapidement le verre que le bar man me tendait et le levais en direction de Dean. « A notre rencontre improbable ? » proposais-je de trinquer avant de porter mon verre à mes lèvres et de boire une bonne gorgée. L’amertume du cocktail me faisait du bien.
©BESIDETHECROCODILE





.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3949-heidi-i-will-always-be-by-your-side http://www.30yearsstillyoung.com/t3974-heidi-we-accept-the-love-we-think-we-deserve http://www.30yearsstillyoung.com/t3985-heidi-hellington http://www.30yearsstillyoung.com/t5807-heidi-hellington#200459

ÂGE : Il a passé la barre des 30 ans. Depuis bientôt 5 ans.
STATUT : J'ai deux femmes dans ma vie. Ma fille Rachel, et celle qui sonne comme une évidence depuis toujours ; Solveig.
MÉTIER : Créateur d'une marque de vêtement a succès + Professeur de sports particulier.
LOGEMENT : 507 Pine Rivers. Dans une villa.

POSTS : 88 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
01. Dean était professeur de sport à l'université d'Harvard avant son arrivée. Maintenant il est professeur de sport particulier, on oublie jamais son premier amour. Mais à coté, il est le créateur de sa marque de vêtements 02. Par contre, la cigarette il aurait bien voulu l'oublier encore, mais les vieux démons refont surface, néanmoins, il n'en fume pas plus de deux par jour 03. il est touche à tout et est très intéressé par ce qui l'entoure 04. Mais ce qui l'intéresse le plus c'est de voir sa fille Rachel grandir, fille dont il a eu la garde contre son ex qui n'était pas vraiment une ex d'ailleurs 05. le café c'est un peu sa drogue, pas plus de dix tasses par jour par contre 06. il est venu ici pour fuir une relation passée, relation qu'il n'a pas enterré vraiment tant il pense à la jeune rousse 07. il ne supporte pas l'injustice, et même s'il n'arrive pas à faire valoir ses droits de justicier, il n'est pas rare qu'il prenne la défense des gens 08. les filles, c'est comme les mouchoirs, il les prend, il couche avec et il se tire après les avoir tirer 09. L'argent c'est facile pour attirer les gens, ou pour s'en servir. C'est comme ça qu'il se fait sa place depuis 2 ans au sein de la communauté branchée de la ville 10. Et quand il ne traine pas dans son costard ou son costume de super Papa ; il s'occupe en se promenant, en jouant du piano, en écrivant ou avec son appareil photo en mains. Un touche à touche oui. 11. Il a subit en aout 2016 une agression des hommes de main du père de Solveig. Il a évité la mort de peu. Depuis, en secret, il tente de se lancer dans une recherche de ces hommes. Un jeu dangereux 12. Il s'offre a la sortie de l’hôpital, une Mercedes-Benz S65 AMG Coupe noire. Un joujou de plus dans son garage

•••••♠•••••

Lovers
---------♢---------
Solveig Blackbird : son ancienne petite-amie celle qui l'a fait partir des Etats-Unis. Ils se sont séparés il y a deux ans, suite à l'infidélité de Monsieur. Mademoiselle n'ayant pas supporter d'être cocue une nouvelle fois, elle l'a quitté sans ménagement et surtout sans réfléchir. Il est toujours amoureux d'elle mais préfère garder ses sentiments enfermés à double tour dans son coeur, il l'a d'ailleurs revu alors qu'elle est venue faire un tour au siège de sa marque. Et ce n'est pas sans effet secondaire. +


Sex
---------♢---------
You?

Complicated
---------♢---------
You?

Friendship
---------♢---------
Noam Deschanel : C'est son meilleur ami. Ils se sont connus à l’arrivée de Dean qui coïncidait tout juste avec la date de départ de Noam en Syrie. Les deux jeunes hommes ont rapidement sympathisé et Dean a fait la promesse à son ami de lui donner régulièrement des nouvelles et en prenant soin de la famille du militaire jusqu'à son retour en avril. + Heidi Hellington : les deux jeunes gens se sont rencontrés lors d'un salon des créateurs, Heidi est venu accosté Dean et depuis ce jour, il l'aide à se perfectionner dans le milieu de la création + Nina Moore-King : une rencontre au parc, rencontre peu banale puisque c'est suite à une presque crise de panique de Dean de voir que sa fille était tombée et semblait s'être sévèremet blessée que la jeune femme l'a accosté et lui a proposé de l'accompagner aux urgences. Depuis ce jour, Dean lui a promit un dîner et il cache très mal l'attirance qu'il éprouve pour la brunette et inversement +Lana Ivanov : ils se sont rencontrés au Canvas et la jeune fille l'a rencontré et abordé, le reconnaissant vu qu'il commençait -beaucoup- à être connu. Depuis ce jour, une relation de confiance s'est installé entre les deux personnes, Dean l'aidant à vaincre ses démons de l'alcoolisme et l'entraînant personnellement.

Haters
---------♢---------
+ You?

Spoiler:
 



Mai 2016 :


Solveig #1 - terminé -
Heidi #1 - terminé -

Juin 2016 :

Solveig 2 - terminé -
Heidi #2 - en cours -
Nina #1 - en cours -

Aout 2016 :

Solveig #3 - terminé -

Decembre 2016 :
solvean #4


A venir ::


(MAJ: //)




PSEUDO : SnowH
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
DC : aucun.
INSCRIT LE : 21/05/2016

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Mar 5 Juil - 17:25

❝My love has got no moneyΔ ❞
Heidi & Dean
En y réfléchissant bien, je ne connaissais pas tellement la demoiselle qui devait me rejoindre dans ce bar. Nous nous sommes connus dans une sorte de guerre contre des zombies. Puis revus au salon du stylismes toute à l'heure, et nous voilà bientôt ensemble pour boire un verre... Ou deux. D'un coté, je suis assez content de l'engouement. Dès le début, c'est quelqu'un que je trouve agréable, une personne que j'apprécie sans connaitre mais, que je pense apprécier encore plus dans le futur. Dans l'attraction, elle m'avait rapidement inclus à son petit groupe, et nous nous sommes protégés tout le long. Je me souviens du moment où nous étions dos à dos entrain de tirer sur les morts vivants qui s'approchaient trop près. Digne d'une scène de film d'action.
En tout cas, je souris en la voyant au loin, et je ne tarde pas à embarquer mon shot de vodka pour aller la retrouver. Je remarquais le mec qui tentait une approche. Rapidement éjecté, je me retrouve en face d'elle. « Disons qu’un verre ne me ferait pas de mal » Elle soutient sa réponse d'un air franc et rebelle. Son visage se détend un instant. Puis elle entre dans un éclat de rire. Je remarque ses dents blanches et son corps mince à la sensualité « Alors allons y! » J'offre ma main pour l'emmener avec moi au bar, dessinant un chemin parmi les gens autour de nous. Une fois au comptoir, elle réclame alors sa commande au barman, et moi je l'observe en souriant. J'ose regarder dans ses yeux pour la première fois. Et la profondeur de leur couleur me glace. « Alors, à ton âge ça traîne encore dans ce genre de bars ? » Je fais un air choqué, ne la pensant pas aussi taquine que ça. Je transforme mon expression en un petit rire, le regard qui divague sur le sol un instant avant de le relever pour revenir sur sa bouille.  « Oh t'es comme ça toi?... Je vais regretter ce verre...  » J'affiche directement que je plaisante. J'en suis loin du regret, et la soirée ne fait que commencer.  « Mais, tu me donnes quel age justement? » Voyons voir qui va rigoler maintenant... Enfin, si jamais elle vise plus haut que mon vrai age, ce ne sera certainement pas moi. Non, je suis un plaisantin, et l'humour trôner dans mon quotidien. Je ne le prendrais pas mal, étant donné qu'en plus, je suis vraiment minable a ce jeu. Deviner les ages des gens, c'est trop dur pour moi.
Le serveur lui donner alors son verre, et je file un billet en faisant un signe de la main pour lui indiquer de garder la monnaie. Heidi lève son verre en ma direction, et j'en fais de même avec mon shot. « A notre rencontre improbable ? » Je fais un oui de la tête, et je dis « Et à notre survie! » nos verres s'entre choquent. Et je le vide d'une traite. Je secoue la terre en posant le récipient vide sur le comptoir. Je fais un signe de la main au monsieur derrière le bar, et demande « Sers moi la même chose s'il te plait, je vais goûter. » en désignant le verre de ma compagnie. Je ne connais pas ce cocktail, alors autant découvrir quelque chose ce soir. En attendant la fin de la préparation, j'approche mon visage vers le sien afin de me faire entendre sans trop crier « Dès que j'ai mon verre, on pourra aller se poser dans un coin plus tranquille... Ou alors nous pouvons danser. Au choix! » Elle commençait à se sentir un peu plus à l'aise. Ou du moins c'est l'impression que j'ai. C'était quelque chose que je ne maitrisais plus ; le fait de sortir avec une fille tout fraichement rencontrée. Je ne m'aventure tout de même pas au hasard. Si je propose de danser, c'est qu’adolescent j'avais hésité à devenir professeur de sports ou de danse. Et si j'offre le choix de se poser, c'est que j'ai de la conversation. Nous partageons une passion en plus, alors ce ne sera pas compliqué.  
code by mirror.wax




Dean Carmichael
Le diable est toujours là pour aider ceux qui sont enclins à pêcher, autrement dit à vivre. Sur sa ligne à lui, il y a toujours quelqu'un prêt à vous répondre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9235-dean-le-diable-s-habille-en-moi#329276 http://www.30yearsstillyoung.com/t9244-dean-o-je-suis-l-oeuvre-de-mon-art#329664

l'incompréhension

ÂGE : 28 ans, c'est déjà beaucoup trop
STATUT : Doit-on vraiment se prononcer ?
MÉTIER : Je viens de fonder ma propre maison de couture, dont je suis la directrice artistique et la styliste.
LOGEMENT : #160 Fortitude Valley

POSTS : 2683 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Mon grand-frère Matteo vient tout juste de revenir d'entre les morts alors que nous le pensions mort dans l'explosion de son campement militaire △ J'ai un berger blanc suisse nommé Lago, cadeau de mon ex-fiancé △ J'ai grandi à Brisbane, fais mes études à Sydney puis j'ai suivi mon ex-fiancé à Adelaide avant de revenir dans ma ville natale après l'avoir quitté
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It always seems impossible until it's doneMatteo&SorenMatteo#1
╌╌╌
You are both the quiet and the confusion of my heartHeilio#7
╌╌╌
When I first met you, I honestly didn't know you were gonna be this important to meBeneidi#1
╌╌╌
Maybe in another life and in another timeHeren#2
╌╌╌
Beyond the ties of bloodKaecy#2
╌╌╌
She makes you laugh a little louder and smile a little bigger.Cora#5 (fb)
╌╌╌
The most painful goodbyes are the ones that are never meant to be △ Cléo
╌╌╌
A friend who has become a brotherAdriel#2
╌╌╌
Amelia#1Austin#1
╌╌╌

RPs EN ATTENTE : Jordan (rencontre dans la boutique) △ Kara (dans un café)
PSEUDO : BesidetheCrocodile
AVATAR : Jenna Louise Coleman
CRÉDITS : avatar©vinyles idylles
DC : Charlie Chéri & Elea Bella
INSCRIT LE : 13/08/2015

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Mer 10 Aoû - 22:30



❝ Freed From Desire ❞


Dean & Heidi
My love has got no money △

Clairement, je n’étais pas dans mon élément, et malgré mes efforts pour essayer de ne rien laisser paraître, je peinais sérieusement à avoir l’air à l’aise. J’étais un peu angoissée à l’idée de retrouver Dean, que je ne connaissais finalement pas vraiment, dans une espèce de bar-boîte, qui n’était pas un lieu qui m’était familier. Bien décidée cependant à passer une bonne soirée en compagnie de mon compagnon d’aventure, je lui indiquais en plaisantant que je prendrais volontiers un verre. Pour sûr, les effluves d’alcool dans mon sang ne seraient pas de trop pour essayer de me décoincer. J’étais habituellement plutôt du genre boute-en-train, mais j’étais tout à coup un peu impressionnée par mon environnement actuel et je ne connaissais pas suffisamment Dean pour me permettre d’agir totalement comme je l’aurais fait avec une connaissance plus ancienne. « Alors allons-y ! » s’exclamait-il aussitôt en m’entraînant à sa suite vers le bar où je ne tardais pas à demander au barman le cocktail que je voulais, tandis que je sentais le regard de Dean qui se posait sur moi. Mes yeux venant un bref instant à la rencontre des siens, je lui lançais alors une petite pique concernant le fait qu’il venait toujours dans ce bar d’établissement bien qu’il ait plus de trente ans. C’était tout bêtement une sorte de moyen de défense de ma part, une méthode efficace (ou non) pour briser la glace avec autrui et me mettre un peu plus en confiance. Face à ma taquinerie, Dean prenait alors un air offusqué, comme si je venais de lui faire un affront et un rire franc m’échappait alors. « Oh t'es comme ça toi ?... Je vais regretter ce verre... » répliquait-il aussitôt en souriant, visiblement amusé par ma pique. « C’est le risque qu’on court lorsqu’on invite une inconnue à venir boire un verre » ajoutais-je en souriant en coin, malicieusement. « Mais, tu me donnes quel âge, justement ? » me demandait-il alors. Et je devais avouer que sur le coup je ne savais pas trop quoi répondre, je n’avais jamais vraiment été douée pour attribuer un âge à quelqu’un. C’était en particulier dû au fait que je pensais la majorité de mon temps en compagnie de personnes qui étaient plus vieilles que moi que j’oubliais fréquemment que nous avions plusieurs années d’écart. Pour moi, l’âge c’était avant tout dans la tête. Je n’étais d’ailleurs toujours pas réellement consciente que la trentaine me pendait au bout du nez, je refusais un peu de l’admettre pour être tout à fait honnête. Je choisissais alors une fois de plus l’option humoristique : « Oh… Au moins la cinquantaine, bien assumée » Et comme pour ponctuer ma réplique, je lui accordais un bref clin d’œil avant d’attraper le verre que me tendait le barman et qu’il s’empressait de payer avant même que je n’ai pas dire quoique ce soit. « Merci » lui glissais-je alors avant de lui proposer de trinquer à notre rencontre au hasard de la vie. « Et à notre survie ! » ajoutait-il, me faisant sourire avant que nos verres ne s’entrechoquent et que je ne finisse par porter le breuvage rouge à mes lèvres. C’était un cocktail amer que j’avais toujours adoré sans trop savoir pourquoi. Ce n’était typiquement pas le genre de boisson que l’on s’attendait à ce qu’un petit bout de femme dans mon genre apprécie, et pourtant… L’amertume réveillait mes papilles et je me sentais peu à peu de plus en plus à mon aise, sans avoir besoin de consommer plus d’alcool que ça – ce qui n’était pas plus mal finalement. De son côté, Dean avait terminé son verre d’une traite et redemandait déjà un autre verre au serveur : « Sers moi la même chose s'il te plait, je vais goûter. » Et je souriais, un peu amusée à l’idée de me dire qu’il allait découvrir un cocktail grâce à moi, qui n’y connaissait absolument rien à tout ça. Il fallait dire qu’à l’université, j’avais toujours été plus du côté de celles qui passaient leur temps à jouer au beer-pong, plutôt qu’à siroter des pina colada au bord de la piscine. « Dès que j'ai mon verre, on pourra aller se poser dans un coin plus tranquille... Ou alors nous pouvons danser. Au choix ! » me proposait-il alors et je souriais doucement, en continuant de siroter la boisson à travers la paille qui se trouvait dans mon verre. « Il est peut-être temps en effet de me montrer que tu n’es pas rouillé » le taquinais-je. Je préférais en effet commencer par la danse, c’était une bonne façon de briser la glace et de se mettre un peu plus à l’aise. Je n’avais jamais pris de cours de danse à proprement parler. Je ne pouvais pas dire que j’étais réellement une bonne danseuse mais je me fichais suffisamment du regard des autres pour ne pas avoir honte de me laisser aller. En revanche, je savais que j’étais une partenaire de danse relativement agréable, ayant suivant dansé en duo avec mon grand frère et son meilleur ami Elio lorsque nous étions encore adolescents. Rapidement, Dean recevait son americano et nous ne tardions pas à terminer nos cocktails pour pouvoir aller danser. « Prêt à te donner en spectacle ? » lui lançais-je avec un sourire alors que je reposais mon verre vide sur le bar, prête à me lancer au cœur de la foule environnante.
©BESIDETHECROCODILE





.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3949-heidi-i-will-always-be-by-your-side http://www.30yearsstillyoung.com/t3974-heidi-we-accept-the-love-we-think-we-deserve http://www.30yearsstillyoung.com/t3985-heidi-hellington http://www.30yearsstillyoung.com/t5807-heidi-hellington#200459

ÂGE : Il a passé la barre des 30 ans. Depuis bientôt 5 ans.
STATUT : J'ai deux femmes dans ma vie. Ma fille Rachel, et celle qui sonne comme une évidence depuis toujours ; Solveig.
MÉTIER : Créateur d'une marque de vêtement a succès + Professeur de sports particulier.
LOGEMENT : 507 Pine Rivers. Dans une villa.

POSTS : 88 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
01. Dean était professeur de sport à l'université d'Harvard avant son arrivée. Maintenant il est professeur de sport particulier, on oublie jamais son premier amour. Mais à coté, il est le créateur de sa marque de vêtements 02. Par contre, la cigarette il aurait bien voulu l'oublier encore, mais les vieux démons refont surface, néanmoins, il n'en fume pas plus de deux par jour 03. il est touche à tout et est très intéressé par ce qui l'entoure 04. Mais ce qui l'intéresse le plus c'est de voir sa fille Rachel grandir, fille dont il a eu la garde contre son ex qui n'était pas vraiment une ex d'ailleurs 05. le café c'est un peu sa drogue, pas plus de dix tasses par jour par contre 06. il est venu ici pour fuir une relation passée, relation qu'il n'a pas enterré vraiment tant il pense à la jeune rousse 07. il ne supporte pas l'injustice, et même s'il n'arrive pas à faire valoir ses droits de justicier, il n'est pas rare qu'il prenne la défense des gens 08. les filles, c'est comme les mouchoirs, il les prend, il couche avec et il se tire après les avoir tirer 09. L'argent c'est facile pour attirer les gens, ou pour s'en servir. C'est comme ça qu'il se fait sa place depuis 2 ans au sein de la communauté branchée de la ville 10. Et quand il ne traine pas dans son costard ou son costume de super Papa ; il s'occupe en se promenant, en jouant du piano, en écrivant ou avec son appareil photo en mains. Un touche à touche oui. 11. Il a subit en aout 2016 une agression des hommes de main du père de Solveig. Il a évité la mort de peu. Depuis, en secret, il tente de se lancer dans une recherche de ces hommes. Un jeu dangereux 12. Il s'offre a la sortie de l’hôpital, une Mercedes-Benz S65 AMG Coupe noire. Un joujou de plus dans son garage

•••••♠•••••

Lovers
---------♢---------
Solveig Blackbird : son ancienne petite-amie celle qui l'a fait partir des Etats-Unis. Ils se sont séparés il y a deux ans, suite à l'infidélité de Monsieur. Mademoiselle n'ayant pas supporter d'être cocue une nouvelle fois, elle l'a quitté sans ménagement et surtout sans réfléchir. Il est toujours amoureux d'elle mais préfère garder ses sentiments enfermés à double tour dans son coeur, il l'a d'ailleurs revu alors qu'elle est venue faire un tour au siège de sa marque. Et ce n'est pas sans effet secondaire. +


Sex
---------♢---------
You?

Complicated
---------♢---------
You?

Friendship
---------♢---------
Noam Deschanel : C'est son meilleur ami. Ils se sont connus à l’arrivée de Dean qui coïncidait tout juste avec la date de départ de Noam en Syrie. Les deux jeunes hommes ont rapidement sympathisé et Dean a fait la promesse à son ami de lui donner régulièrement des nouvelles et en prenant soin de la famille du militaire jusqu'à son retour en avril. + Heidi Hellington : les deux jeunes gens se sont rencontrés lors d'un salon des créateurs, Heidi est venu accosté Dean et depuis ce jour, il l'aide à se perfectionner dans le milieu de la création + Nina Moore-King : une rencontre au parc, rencontre peu banale puisque c'est suite à une presque crise de panique de Dean de voir que sa fille était tombée et semblait s'être sévèremet blessée que la jeune femme l'a accosté et lui a proposé de l'accompagner aux urgences. Depuis ce jour, Dean lui a promit un dîner et il cache très mal l'attirance qu'il éprouve pour la brunette et inversement +Lana Ivanov : ils se sont rencontrés au Canvas et la jeune fille l'a rencontré et abordé, le reconnaissant vu qu'il commençait -beaucoup- à être connu. Depuis ce jour, une relation de confiance s'est installé entre les deux personnes, Dean l'aidant à vaincre ses démons de l'alcoolisme et l'entraînant personnellement.

Haters
---------♢---------
+ You?

Spoiler:
 



Mai 2016 :


Solveig #1 - terminé -
Heidi #1 - terminé -

Juin 2016 :

Solveig 2 - terminé -
Heidi #2 - en cours -
Nina #1 - en cours -

Aout 2016 :

Solveig #3 - terminé -

Decembre 2016 :
solvean #4


A venir ::


(MAJ: //)




PSEUDO : SnowH
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
DC : aucun.
INSCRIT LE : 21/05/2016

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Ven 19 Aoû - 23:00

❝My love has got no moneyΔ ❞
Heidi & Dean
Je n'avais pas pour habitude de sortir, enfin si, mais pas avec des presques inconnues. Non, depuis que j'avais ma fille Rachel, j'essayais de ne pas sortir beaucoup mais il fallait dire que je tentais quand même de ne pas perdre de ma vie sociale. Mais quand j'entrais dans le bar avec cette fille, je me sentais tout de suite à l'aise, c'était sûrement dû à mon expérience durant ma "jeunesse". Elle tentait de m'attaquer sur mon âge et je faisais semblant d'être offusqué, mais je m'interrogeais quand même sur l'âge qu'elle pouvait me donner. Même si elle semblait taquine, je fais mine de penser que je vais regretter son verre et sa réponse me fait hausser les sourcils  « C’est le risque qu’on court lorsqu’on invite une inconnue à venir boire un verre » Bon, c'est vrai que c'était une inconnue. Enfin... Je me permettais alors de rajouter avec un sourire « Presque inconnue si je peux me le permettre, on a quand même tenter de tuer du zombie ensemble... ça rapproche. » Et je me met à rire avant de lui poser une question qui pourrait finir par me vexer. Certainement.  Les secondes paraissaient des minutes, je me demandais si elle était en train de calculer l'âge qu'elle me donnait dans sa tête.  « Oh… Au moins la cinquantaine, bien assumée » J'écarquillais alors les yeux, plaquant une main sur ma bouche avant d'exploser de rire. Les gens qui ne suivent rien de la conversation doivent me prendre pour un fou. Mais je m'arrêtais net de rire avant de croiser mes bras contre mon buste « La cinquantaine ? Tu vas voir si j'ai la cinquantaine ! »  Et je trinquais avec elle avant de finir assez rapidement mon verre, je constatais alors que la descente dont je faisais preuve étant plus jeune n'était pas spécialement parti. Je recommandais alors la même chose qu'Heidi et je lui proposais qu'on aille s'asseoir. Rester debout contre un comptoir, ce n'était plus de mon âge et vu qu'elle pensait que j'avais la cinquantaine... Non mais franchement, est-ce que je faisais cinquante ans ? Bon, je savais qu'elle rigolait, mais c'était assez marrant de faire toujours cette tête de vexé. « Il est peut-être temps en effet de me montrer que tu n’es pas rouillé » Je levais les yeux au ciel et je m'étirais devant le regard amusé du barman qui m'apportait ma boisson. Je passais ma langue sur mes lèvres pour les humidifier avant de goûter la boisson. Bon c'était assez amer, mais ça se laissait boire. Je le finissais alors assez rapidement, peut-être trop. Je claquais le verre tout sourire en montrant mes dents.  « Prêt à te donner en spectacle ? » Du tac au tac je répondais « Et comment! » Je prenais alors doucement sa main et je l'attirais alors sur la piste me tenant à une bonne distance de son corps. Je la tenais du bout de mes mains, dansant en rythme avec la musique qui résonnait dans le bar. « Alors comme ça je suis rouillé ? » Et je la faisais tournoyer pour coller son dos contre mon torse en souriant « Tu es une bonne partenaire en tout cas ! »  
code by mirror.wax




Dean Carmichael
Le diable est toujours là pour aider ceux qui sont enclins à pêcher, autrement dit à vivre. Sur sa ligne à lui, il y a toujours quelqu'un prêt à vous répondre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9235-dean-le-diable-s-habille-en-moi#329276 http://www.30yearsstillyoung.com/t9244-dean-o-je-suis-l-oeuvre-de-mon-art#329664

l'incompréhension

ÂGE : 28 ans, c'est déjà beaucoup trop
STATUT : Doit-on vraiment se prononcer ?
MÉTIER : Je viens de fonder ma propre maison de couture, dont je suis la directrice artistique et la styliste.
LOGEMENT : #160 Fortitude Valley

POSTS : 2683 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Mon grand-frère Matteo vient tout juste de revenir d'entre les morts alors que nous le pensions mort dans l'explosion de son campement militaire △ J'ai un berger blanc suisse nommé Lago, cadeau de mon ex-fiancé △ J'ai grandi à Brisbane, fais mes études à Sydney puis j'ai suivi mon ex-fiancé à Adelaide avant de revenir dans ma ville natale après l'avoir quitté
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : It always seems impossible until it's doneMatteo&SorenMatteo#1
╌╌╌
You are both the quiet and the confusion of my heartHeilio#7
╌╌╌
When I first met you, I honestly didn't know you were gonna be this important to meBeneidi#1
╌╌╌
Maybe in another life and in another timeHeren#2
╌╌╌
Beyond the ties of bloodKaecy#2
╌╌╌
She makes you laugh a little louder and smile a little bigger.Cora#5 (fb)
╌╌╌
The most painful goodbyes are the ones that are never meant to be △ Cléo
╌╌╌
A friend who has become a brotherAdriel#2
╌╌╌
Amelia#1Austin#1
╌╌╌

RPs EN ATTENTE : Jordan (rencontre dans la boutique) △ Kara (dans un café)
PSEUDO : BesidetheCrocodile
AVATAR : Jenna Louise Coleman
CRÉDITS : avatar©vinyles idylles
DC : Charlie Chéri & Elea Bella
INSCRIT LE : 13/08/2015

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Dim 11 Sep - 18:30



❝ Freed From Desire ❞


Dean & Heidi
My love has got no money △

Clairement, j’étais loin de me montrer aussi à l’aise que j’aurai pu l’être, je semblais même plus détendue dans cette arène avec des zombies où nous nous étions rencontrés plutôt qu’ici. Heureusement, j’avais rapidement commencé à taquiner Dean pour tenter de palier à mon malaise. Alors que je plaisantais sur son âge, et qu’il annonçait qu’il allait commencer à regretter d’être venu, je lui balançais que c’était le lot lorsqu’on invitait des inconnues. « Presque inconnue si je peux me le permettre, on a quand même tenté de tuer du zombie ensemble... ça rapproche. »  Je souriais un peu à sa réplique. « Certes mais on ignore tout de l’autre en dehors d’une certaine capacité à dégommer des morts-vivants. » Je lui souriais un coin, visiblement assez amusée et commençant peu à peu à me détendre. Mais Dean n’était pas prêt à abandonner le sujet de son âge et me demandait maintenant de deviner celui-ci. Sachant pertinemment que j’étais déplorable dans le domaine et n’ayant pas non plus spécialement envie de me laisser aller à un jeu de devinettes, je décidais une fois de plus de le taquiner en lui prêtant une cinquantaine d’années. « La cinquantaine ? Tu vas voir si j'ai la cinquantaine ! » répliquait-il aussitôt, faussement vexé. Nous trinquions alors et il terminait son verre cul sec tandis que je me contentais de tremper mes lèvres dans le mien. Il recommandait aussitôt un Americano comme moi. Je terminais tranquillement mon verre tandis que Dean en faisait de même, finissant par me proposer d’aller danser ou d’aller s’asseoir dans un endroit un peu moins bruyant. J’optais alors pour la première option, ayant besoin de me défouler un peu pour laisser retomber la pression. Et l’avantage c’était qu’en dansant, on n’avait pas besoin de parler et donc aucune crainte de voir un blanc s’installer au fil de la conversation. « Et comment ! » répondait-il lorsque je lui demandais s’il était prêt à se donner en spectacle. Nous laissions nos verres désormais vides sur le comptoir et Dean attrapait ma main pour me diriger lentement vers la piste, nous frayant un passage entre les danseurs. Nous nous déhanchions alors sur la musique en rythme et je me laissais progressivement aller. Dean menait la danse avec un certain savoir-faire et je le laissais me guider. Je ne pouvais m’empêcher de me revoir plus jeune, à danser avec Elio, un ami d’enfance qui avait toujours su particulièrement bien dansé et qui appréciait de danser avec moi également. C’était avec lui que j’avais appris à danser à deux comme ça, à me laisser guider tout en restant tonique et gracieuse. Peu à peu, virevoltant ça et là, je sentais l’alcool faire effet, lever peu à peu mes inhibitions et je sentais de plus en plus à l’aise. « Alors comme ça je suis rouillé ? » Je riais un peu, amusée avant d’ajouter : « Pour un vieux, tu ne t’en sors pas si mal » Et d’un mouvement sec et déterminé, il me faisait tournoyer pour finir par se retrouver dans mon dos. « Tu es une bonne partenaire en tout cas ! » me glissait-il dans l’oreille et je répondais alors « Il parait ! » Je ne savais dire combien de temps nous avions dansé de cette façon, sans faire attention aux autres autour de nous. Je savais juste qu’au bout de plusieurs chanson, une fois que j’avais commencé à avoir chaud et sentir mes pieds chauffer dans ses chaussures à talons, j’avais exprimé le désir de faire une petite pause pour boire un coup. Nous avions commandé un verre et puis Dean m’avait guidé jusqu’à une table un peu plus loin de la piste de danse où la musique résonnait moins fort, permettant une conversation. « C’est donc une habitude pour toi de venir ici avec des inconnues du coup ? » lui demandais-je un peu curieuse, après tout j’ignorais tout de lui et quitte à passer une soirée en sa compagnie, autant en profiter pour faire un peu connaissance.
©BESIDETHECROCODILE





.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3949-heidi-i-will-always-be-by-your-side http://www.30yearsstillyoung.com/t3974-heidi-we-accept-the-love-we-think-we-deserve http://www.30yearsstillyoung.com/t3985-heidi-hellington http://www.30yearsstillyoung.com/t5807-heidi-hellington#200459

ÂGE : Il a passé la barre des 30 ans. Depuis bientôt 5 ans.
STATUT : J'ai deux femmes dans ma vie. Ma fille Rachel, et celle qui sonne comme une évidence depuis toujours ; Solveig.
MÉTIER : Créateur d'une marque de vêtement a succès + Professeur de sports particulier.
LOGEMENT : 507 Pine Rivers. Dans une villa.

POSTS : 88 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
01. Dean était professeur de sport à l'université d'Harvard avant son arrivée. Maintenant il est professeur de sport particulier, on oublie jamais son premier amour. Mais à coté, il est le créateur de sa marque de vêtements 02. Par contre, la cigarette il aurait bien voulu l'oublier encore, mais les vieux démons refont surface, néanmoins, il n'en fume pas plus de deux par jour 03. il est touche à tout et est très intéressé par ce qui l'entoure 04. Mais ce qui l'intéresse le plus c'est de voir sa fille Rachel grandir, fille dont il a eu la garde contre son ex qui n'était pas vraiment une ex d'ailleurs 05. le café c'est un peu sa drogue, pas plus de dix tasses par jour par contre 06. il est venu ici pour fuir une relation passée, relation qu'il n'a pas enterré vraiment tant il pense à la jeune rousse 07. il ne supporte pas l'injustice, et même s'il n'arrive pas à faire valoir ses droits de justicier, il n'est pas rare qu'il prenne la défense des gens 08. les filles, c'est comme les mouchoirs, il les prend, il couche avec et il se tire après les avoir tirer 09. L'argent c'est facile pour attirer les gens, ou pour s'en servir. C'est comme ça qu'il se fait sa place depuis 2 ans au sein de la communauté branchée de la ville 10. Et quand il ne traine pas dans son costard ou son costume de super Papa ; il s'occupe en se promenant, en jouant du piano, en écrivant ou avec son appareil photo en mains. Un touche à touche oui. 11. Il a subit en aout 2016 une agression des hommes de main du père de Solveig. Il a évité la mort de peu. Depuis, en secret, il tente de se lancer dans une recherche de ces hommes. Un jeu dangereux 12. Il s'offre a la sortie de l’hôpital, une Mercedes-Benz S65 AMG Coupe noire. Un joujou de plus dans son garage

•••••♠•••••

Lovers
---------♢---------
Solveig Blackbird : son ancienne petite-amie celle qui l'a fait partir des Etats-Unis. Ils se sont séparés il y a deux ans, suite à l'infidélité de Monsieur. Mademoiselle n'ayant pas supporter d'être cocue une nouvelle fois, elle l'a quitté sans ménagement et surtout sans réfléchir. Il est toujours amoureux d'elle mais préfère garder ses sentiments enfermés à double tour dans son coeur, il l'a d'ailleurs revu alors qu'elle est venue faire un tour au siège de sa marque. Et ce n'est pas sans effet secondaire. +


Sex
---------♢---------
You?

Complicated
---------♢---------
You?

Friendship
---------♢---------
Noam Deschanel : C'est son meilleur ami. Ils se sont connus à l’arrivée de Dean qui coïncidait tout juste avec la date de départ de Noam en Syrie. Les deux jeunes hommes ont rapidement sympathisé et Dean a fait la promesse à son ami de lui donner régulièrement des nouvelles et en prenant soin de la famille du militaire jusqu'à son retour en avril. + Heidi Hellington : les deux jeunes gens se sont rencontrés lors d'un salon des créateurs, Heidi est venu accosté Dean et depuis ce jour, il l'aide à se perfectionner dans le milieu de la création + Nina Moore-King : une rencontre au parc, rencontre peu banale puisque c'est suite à une presque crise de panique de Dean de voir que sa fille était tombée et semblait s'être sévèremet blessée que la jeune femme l'a accosté et lui a proposé de l'accompagner aux urgences. Depuis ce jour, Dean lui a promit un dîner et il cache très mal l'attirance qu'il éprouve pour la brunette et inversement +Lana Ivanov : ils se sont rencontrés au Canvas et la jeune fille l'a rencontré et abordé, le reconnaissant vu qu'il commençait -beaucoup- à être connu. Depuis ce jour, une relation de confiance s'est installé entre les deux personnes, Dean l'aidant à vaincre ses démons de l'alcoolisme et l'entraînant personnellement.

Haters
---------♢---------
+ You?

Spoiler:
 



Mai 2016 :


Solveig #1 - terminé -
Heidi #1 - terminé -

Juin 2016 :

Solveig 2 - terminé -
Heidi #2 - en cours -
Nina #1 - en cours -

Aout 2016 :

Solveig #3 - terminé -

Decembre 2016 :
solvean #4


A venir ::


(MAJ: //)




PSEUDO : SnowH
AVATAR : James Franco
CRÉDITS : Bazzart/Tumblr
DC : aucun.
INSCRIT LE : 21/05/2016

MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Jeu 13 Oct - 19:32

❝My love has got no moneyΔ ❞
Heidi & Dean
J'aime bien cette soirée, elle et simple et sans artifices. Un verre avec une presque inconnue dans un bar et de la "bonne" musique, bonne... puisque ce n'est pas ce que j'écoute la plupart du temps, mais j'aime bien. Alors je ne dois pas me plaindre. Ce n'est pas souvent que je me prend une soirée pour moi, qui est autre chose qu'un gala, qu'une conférence u même qu'une séance de sport privée. Ce soir, je suis là pour moi et rien que pour moi.  « Certes mais on ignore tout de l’autre en dehors d’une certaine capacité à dégommer des morts-vivants. » Ce n'est pas faux, on ne peut pas dire que l'on se connaît beaucoup, même si j'apprécierais de la connaître un peu plus. « Apprenons à nous connaître alors ! » répondais-je, du tac au tac. Je lui rend son sourire, souriant de toutes mes dents avant de rattaquer sur mon âge. Elle semble d'humeur taquine et cela me plaît vraiment. Après tout, j'aime bien les femmes joueuses et un peu taquine, alors je fais l'homme vexé, alors que je ne le suis pas le moins du monde. Je ne peux pas me vexer la-dessus. Je m'en amuse, et j'espère qu'elle ne pense pas que je suis vexé, ce n'est pas le but premier.  Mais ce n'est plus le sujet actuel, elle me propose de danser et il faut dire que j'aime danser. Vraiment. Si je n'avais pas fait professeur de sport, j'aurais bien voulu être professeur de danse, le tango et la valse me fascine à un point inimaginable, et il faut dire que je me débrouille pas trop mal. Mais la musique n'est pas opportune pour ce genre de danse alors, on verra bien plus tard.

Sur la piste de danse, je lance une danse à un rythme endiablé. Je danse comme si rien d'autre n'existe, comme s'il n'y avait personne entre nous, ou même à nos côtés. Elle ne se débrouille pas si mal pour me suivre et cela me fait plaisir. « Pour un vieux, tu ne t’en sors pas si mal » Je lève les yeux au ciel en continuant de me déhancher en rajoutant « Pour un vieux... pff... » Quand je la colle contre moi, je tente de lui montrer que je ne suis pas un vieux mais c'est toujours un jeu. Je continue de danser avec elle contre moi, sans aucunes arrières-pensées et elle me répond qu'on lui a sûrement déjà dit qu'elle est une bonne partenaire. Elle est vantarde et ça me fait rire, jusqu'à ce qu'elle me dise qu'elle a besoin d'une pause. Ah les femmes et leurs talons... Je lui ouvre alors le chemin jusqu'une table qui vient tout juste de libérer et je m'assois en hélant le serveur pour qu'il nous ramène un americano et un whisky, un double. « C’est donc une habitude pour toi de venir ici avec des inconnues du coup ? » Je fais mine de réfléchir en souriant, glissant un billet sur le plateau du barman quand il ramène nos consommations et je lui tend son americano avant de lui répondre, je l'ai assez fait mariner. « Presque inconnue. Et je ne viens pas spécialement ici avec des inconnues, mais c'est un lieu assez neutre pour faire connaissance alors je trouve ça plutôt cool. » Oui, j'emploie le mot cool et j'en suis assez fier. « Puis ce n'est pas comme si je t'emmenais chez moi et que tu t'imaginais des choses, non ? » Un sourire plus tard, je bois une gorgée de mon whisky avant de toucher la poche intérieure de ma veste. Mon téléphone vibre, ce qui n'est pas normal. Je regarde furtivement l'écran « Pardon, je dois prendre cet appel. » Je tente de capter mon interlocutrice. La baby-sitter est malade. Génial. Je lui annonce alors que je serais là d'ici vingt-cinq minutes. « Je suis désolé, je dois y aller. La baby-sitter de ma fille est malade... Je ne peux pas la laisser avec Rachel... Mais, je te dépose chez toi ! Et je te rappelerais pour me rattraper et pour qu'on fasse plus ample connaissance ! Et ce n'est pas des paroles en l'air ! » Je me lève alors, vide mon verre d'une traite et je me hâte jusque ma voiture, avant d'aller déposer Heidi chez elle. Quand elle sort de la voiture, je l'embrasse sur la joue et je lui murmure un « bonne fin de soirée » avant de filer jusque chez moi. Visiblement, je ne peux pas être tranquille le temps d'une soirée.
code by mirror.wax


Spoiler:
 




Dean Carmichael
Le diable est toujours là pour aider ceux qui sont enclins à pêcher, autrement dit à vivre. Sur sa ligne à lui, il y a toujours quelqu'un prêt à vous répondre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9235-dean-le-diable-s-habille-en-moi#329276 http://www.30yearsstillyoung.com/t9244-dean-o-je-suis-l-oeuvre-de-mon-art#329664

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Freed From Desire ○ Heidi    Aujourd'hui à 18:28

Revenir en haut Aller en bas
 

Freed From Desire ○ Heidi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-