AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Every story has her beginning ✘ Cieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4704 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Lauren-RoseCieran #1Sean #2
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Every story has her beginning ✘ Cieran   Mar 12 Juil - 22:54

Quelque chose d’hors du commun venait de se produire, Madison avait reçu une invitation spéciale, très spéciale, elle était conviée à l’une des plus grosses fêtes de l’année, une qui se déroulait dans le manoir des Wildworth, elle qui n’était qu’une jeune fille que l’on considérait comme une imposture à cause de ses origines modestes n’en croyait pas ses yeux. Comment cela avait-il pu arriver ? Comment cela faisait-il que l’on s’intéressait à sa petite personne ? N’y avait-il pas des personnes bien plus populaires à inviter ? Ou était-ce une mauvaise blague, allait-on la recaler à l’entrée de la demeure ? Elle n’en savait trop rien, mais le mot qu’elle avait reçu dans son casier était bien réelle, identique à ceux reçus par les personnes les plus aimées du lycée alors elle s’imaginait que cela était vrai, du moins elle l’espérait. La brunette avait rarement été aussi excitée, elle avait beau détester la plupart des lycéens, elle avait hâte d’y aller et ce pour une raison bien précise : la présence de Cieran, garçon qu’elle admirait en secret depuis plusieurs semaines. Il était beau, il chantait bien, il avait un sourire qu’il les faisait toutes craquer, en bref il figurait parmi les personnes les plus convoitées du bahut, elle savait qu’elle n’avait pratiquement aucune chance, mais elle pouvait au moins essayer de se faire remarquer en se parant comme jamais. L’adolescente demanda des conseils à la plus coquette de ses amies, Olivia, elle qui connaissait toutes les bonnes adresses de Londres devait certainement savoir où se trouver une tenue pour un prix pas très excessif. Madison fit de nombreux essayages, mais aucun ne trouvait grâce à ses yeux, ils étaient loin d’être aussi beaux que les luxueux vêtements qu’elle pouvait voir lorsqu’elle croisait ses camarades de classe en dehors de l’école, cela la complexait énormément, comment pouvait-elle intéresser le chanteur en ayant une robe qui lui paraîtrait digne d’une paysanne ? C’était une mission impossible. C’est dépitée qu’elle rentra chez elle, chose qui attira l’attention de ce mère qui lui demanda ce qui n’allait pas, elle lui expliqua tout et c’est ce qui fit soudainement apparaître une lueur dans ses yeux, ayant une solution pour sa fille. La commerçante disparue sans crier gare et revenue une dizaine de minutes plus tard avec un cintre en main, sur lequel se trouvait une robe de sa jeunesse, une robe dorée délicatement décorée de fleurs, longue et brillante et qui semblait être à la taille de son enfant. Madison la saisit et l’embarqua dans sa chambre pour l’enfiler en vitesse. C’est avec une joie démesurée qu’elle se regarda dans le miroir, elle lui allait à ravir, on aurait dit qu’elle avait été créée pour elle, sa peau de pêche ainsi que ses iris étaient particulièrement mis en valeur. À l’arrière, sa mère la regardait avec émotion, sa fille ne pourrait jamais passer inaperçue ainsi, non elle était certaine qu’elle allait faire des ravages. « Je ne dirais rien à ton père. » Lui dit-elle avec un sourire malicieux, ainsi elle allait pouvoir passer autant de temps qu’elle le voulait chez les Wildworth. « Mais fais attention à toi. » La brunette hocha de la tête, l’embrassa et rangea ses affaires, elle devait se coucher, la fameuse soirée avait lieu le lendemain.

Après avoir dormi comme un loir, elle se réveilla et regarda au loin son invitation, c’était le grand jour, il allait falloir qu’elle assure et laisse ses maladresses loin derrière elle si elle ne voulait pas s’humilier, parce qu’il était certain que peu de personnes oublieraient cette soirée, on en parlait beaucoup trop pour qu’on la considère comme un événement parmi tant d’autres. Olivia la rejoignit et se prépara avec elle, lui lissa les cheveux, les attacha et la maquilla, assez sobrement au niveau des lèvres, de manière voyante au niveau des yeux, sa bouche étant pulpeuse et ses yeux pas particulièrement grands elle était sûre que c’était la meilleure manière de procéder et la MacAllister lui faisait aveuglément confiance. De nombreuses heures plus tard, les deux anglaises se retrouvèrent devant l’immense entrée du manoir des Wildworth, Madison avait rarement été aussi impressionnée, mais elle devait relativiser, ce n’était pas en se laissant impressionner par une devanture qu’elle allait se démarquer positivement des autres, il fallait qu’elle fasse croire qu’elle n’était pas si impressive que cela, c’est en essayant d’avoir l’air confiante qu’elle s’avança et présenta son invitation, on la laissa entrer. Ouf, elle n’était donc pas victime d’une mauvaise blague, mais il fallait tout de même qu’elle reste sur ses gardes, elle n’était jamais de l’abri de rien avec des lycéens comme ceux qu’elle pouvait voir. Elle chercha Cieran du regard mais, ne le trouvait pas, il devait très certainement être monopolisé, étant l’une des stars de la soirée, elle soupira. La demoiselle finit par être accostée par quelqu’un, l’un des plus proches amis de son béguin, peut-être qu’il finirait par l’amener à lui, elle se montra agréable avec lui, discuta avec lui et acceptera même de partager une danse, avant de se faire abandonner parce qu’il devait chercher à boire.
« Courage ça va finir par payer. » Lui chuchota Olivia. « Si tu le dis. » En regardant au loin, Madison finit par apercevoir le chanteur, c’était l’occasion rêvée de voir si elle pouvait le rendre jaloux. Elle se retourna et fit mine de ne pas l’avoir vu. Son compagnon de soirée fit son retour avec deux verres et lui offrit celui qui lui était destiné avec un grand sourire. « À la plus belle des convives. » L’adolescente sourit en coin et rougit avant de boire. Après avoir bu elle se retourna légèrement et eu l’impression d’être fixée par Cieran, mais peut-être que ce n’était que le fruit de son imagination. La demoiselle partagea une nouvelle danse avec l’anglais, danse durant laquelle les mains de celui-ci se firent plus baladeuses Madison fronça légèrement des sourcils, mais ne réagira pas plus que cela, après tout cela pourrait renforcer son jeu. Peu à peu, la MacAllister se sentit de plus en plus engourdie...




Dernière édition par Madison MacAllister le Dim 31 Juil - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Dim 17 Juil - 13:34

C’est enfin le grand soir, celui dont tout le monde parle depuis maintenant des semaines, la fameuse soirée au manoir Wildworth. Tous les lycéens conviés à la fête ont semblé avoir attendu ce jour avec impatience et tous semblent avoir répondu présents. Jamais le manoir n’a compté autant d’adolescents entre ses murs et bien vite, Cieran ne sait plus où donner de la tête. Parmi toutes les personnes qui ont reçu une invitation, il y en a pourtant une en particulier qu’il n’a pas encore eu l’occasion d’apercevoir. Il ne serait pas vraiment étonné en fait qu’elle décide d’ignorer son invitation et de ne pas se montrer ce soir mais Cieran garde tout de même un petit espoir. Il n’aurait pas pris le soin de l’inviter sinon, même s’il a aussi été poussé à le faire par ses amis. Pour eux, Cieran leur a fait une fleur en l’invitant à cette fête, ils sont loin de se douter qu’il n’avait pas besoin de leurs conseils pour penser à la convier elle aussi. C’est seulement en retournant dans le grand salon, transformé en piste de danse pour l’occasion, qu’il la repère enfin. Madison est finalement venue et il ne peut pas s’empêcher de rester un moment à l’observer de loin, quand elle ne regarde pas en sa direction. Pendant quelques secondes, il n’arrive pas à détacher son regard d’elle tant il la trouve différente ce soir. Il ne sait si ça vient de sa coiffure ou bien de sa robe mais elle attire son attention, encore plus que d’habitude.
La satisfaction de voir qu’elle n’a pas ignoré son invitation se dissipe lorsqu’il voit qu’elle n’est pas seule et que l’un de ses amis est déjà en train d’essayer de flirter avec elle. Il aurait dû prévoir qu’il n’aurait sûrement aucune occasion d’approcher la jolie brune, ni même de pouvoir lui adresser quelques mots, avec les autres qui risquent de ne pas la laisser tranquille de toute la soirée. Il ne supporte pas qu’elle fasse l’objet de ce pari si stupide, Madison mérite mieux que ça mais il ne peut rien y faire. Cieran se trouve obligé de regarder un peu ailleurs quand un autre de ses amis vient le retrouver pour lui parler. Tout en discutant avec lui, il jette tout de même quelques discrets coups d’œil en direction de Madison, qui est retournée danser avec son partenaire de la soirée. C’est suffisant pour qu’il puisse remarquer à quel point il se montre collant avec elle mais après quelques minutes, ce n’est plus vraiment la seule chose qui le préoccupe. Il remarque que Madison a de plus en plus de mal à suivre le rythme de la musique, ses gestes semblent maladroits, elle a l’air d’être fatiguée ou presque au bord du malaise et ça inquiète très vite Cieran de la voir comme ça.

- Il y a quelque chose qui ne va pas avec Madison ? Demande-t-il à son ami qui, pour toute réponse, hausse les épaules d’un air peu concerné par ce brusque changement de conversation. Je vais aller voir si tout va bien.

Le temps qu’il les rejoigne en se déplaçant dans la foule d’invités, il perd de vue Madison et son cavalier a semble-t-il lui aussi disparu. Cieran ne sait pas ce qui est en train de se passer mais ça ne lui plait vraiment pas qu’ils soient subitement introuvables. Il cherche même du regard l’autre fille qui accompagne presque tout le temps Madison, en espérant la trouver avec elle, mais il la voit en train de danser avec un autre garçon, visiblement préoccupée par autre chose que son amie. Il préfère ne pas l’interrompre et poursuivre seul les recherches pour tenter de les retrouver. Le manoir est grand mais ils n’ont pas pu aller bien loin. Cieran se trouve obligé d’ignorer sur son chemin les quelques personnes qui tentent de venir l’aborder et il commence à aller chercher ailleurs. Il va voir dans plusieurs pièces, même celles où les invités ne devraient normalement pas avoir à aller. C’est finalement dans un couloir à l’étage qu’il retrouve son ami, en train d’aider Madison à marcher.

- Will ! S’exclame-t-il avant de se précipiter vers eux. Qu’est-ce qu’il y a ? Elle est malade ?

Pour qu’il se retrouve à devoir l’aider à marcher, c’est clair qu’il y a un problème mais visiblement, son ami ne semble pas être de cet avis et tente de lui faire croire que tout va bien, qu’elle a simplement trop bu et qu’il l’emmène dans un endroit plus calme. Une explication qui pourrait être plausible mais dont Cieran n’arrive pas à croire une seule seconde. Même s’il ne connait pas très bien Madison, il a du mal à imaginer qu’elle se soit jetée sur l’alcool en étant à peine arrivée à la fête, pour être déjà dans cet état.

- Elle a tout sauf l’air d’aller bien. Aide moi à l’asseoir. Lui dit-il avant d’installer l’adolescente par terre, en lui calant le dos contre le mur. Madison, tu m’entends ? Tente tout de même Cieran mais il réalise vite qu’elle est totalement dans les vapes et il se tourne ensuite vers Will, avec un regard soupçonneux. Qu’est-ce que tu lui as donné ?

Il n’a vraiment pas envie de croire que son ami soit capable de faire une chose pareille mais les faits sont là et il ne peut pas les ignorer. Sa réaction, d’abord outrée, est d’ailleurs peu convaincante mais il finit par lui avouer qu’il cherchait juste à l’aider à se détendre pour passer une bonne soirée avec elle. Avant d’entendre ces mots sortir de sa bouche, Cieran avait encore espérer se tromper sur son compte mais il ressent à présent une grande déception ainsi que la colère monter en lui. Perdant un instant le contrôle, il commence à former son poing et l’envoie violemment contre le visage de William, ce dernier se retrouvant rapidement par terre, le nez en sang.

- Ne t’approche plus jamais d’elle et dégage de chez moi ! S’exclame Cieran devant l’air totalement ahuri de l’autre adolescent qui le dévisage. Tire-toi !

Il ne se fait pas prier et laisse Cieran seul avec une Madison inconsciente au beau milieu du couloir. Même s’il est très remonté par ce qui vient de se passer, son unique préoccupation redevient rapidement l’état de Madison. Ce qu’elle a avalé ressemble à un puissant somnifère et elle va sûrement rester comme ça un petit moment. Il ne sait même pas combien de temps elle va mettre à reprendre ses esprits mais il est clair qu’il ne peut pas la laisser là. Tout doucement, il passe un bras dans le dos de l’adolescente pour agripper son épaule et passe l’autre derrière ses genoux pour la soulever et la transporter dans ses bras jusque dans sa chambre. Il la dépose tout en douceur sur son lit et la couvre d’une couverture après lui avoir ôté ses chaussures. Il n’y a plus qu’à la laisser se reposer et attendre que les effets de cette drogue se dissipent.
En bas, la fête continue comme si de rien n’était et c’est très bien comme ça. Cieran n’a plus du tout envie de faire la fête mais il préfère que tout le monde ignore ce qui vient de se passer. Ce n’est pas pour chercher à préserver la réputation de Will qu’il fait ça mais plutôt pour protéger Madison. Elle n’a franchement pas besoin que toute l’école sache ce qui vient de lui arriver. Il est sûrement préférable de rester discret sur cette affaire et il doute que William vienne s’en vanter un jour. Le temps passe et les invités finissent par rentrer chez eux, laissant Cieran seul dans le manoir en compagnie de Madison, qui n’a toujours pas ouvert les yeux. Elle semble dormir si paisiblement. Il reste un moment à l’observer depuis un fauteuil qu’il a ramené près du lit, espérant la voir bientôt se réveiller mais c’est lui qui finit par sombrer à son tour dans les bras de Morphée.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4704 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Lauren-RoseCieran #1Sean #2
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Dim 31 Juil - 14:41

Tout ce monde c’était quand même stressant, Madison était déjà allée à des fêtes mais jamais à une fête de cette envergure, avec autant de têtes qui lui étaient familières, quelques personnes l’avaient regardé de travers lorsqu’elle avait franchi le pallier, elle voyait bien qu’elles parlaient sur elle, mais elle s’en fichait du moment qu’elles ne venaient pas lui dire les choses en face. Son amie avait essayé de la rassurer en lui disant qu’au contraire c’était une bonne chose, qu’elle ne passait pas inaperçue contrairement à d’autres, que l’important était de se faire remarquer pour que Cieran la regarde, oublie les personnes avec qui il parlerait. Elle ne le voyait pas, mais elle savait qu’elle devait faire preuve d’un peu de patience. William vint à sa rencontre, chose qui n’était pas très étonnante puisqu’il avait toujours été le plus gros coureur de jupons de la bande de Wildworth, il semblait déterminé à avoir le plus gros palmarès du lycée, mais cela ne la dérangeait pas, au contraire ça la rassurait d’être avec quelqu’un qu’elle connaissait un minimum, être avec un inconnu l’aurait gêné plutôt qu’autre chose, surtout qu’elle aurait pu tomber sur une personne qui connaissait à peine le chanteur et donc qui ne l’aurait jamais amené à lui. La brunette trouva enfin l’endroit où se trouvait Cieran, il n’était qu’à quelques mètres d’elle, avec une personne qu’elle ne connaissait pas, mais ce n’était pas une fille et c’était ce qu’il y avait de plus important, qu’aucune fille n’attire son attention. Il l’avait vu, mais ne semblait pas avoir l’intention de venir la saluer, il gardait toujours ses habitudes, ce qui était un peu désespérant mais se retrouver invitée chez lui était déjà un pas en avant. Elle décida de tuer le temps avec William, bu le verre qu’il lui avait tendu et dansa avec lui, ce qui se révéla de plus en plus compliqué avec le temps, elle avait du mal à tenir debout. Comment se faisait-il qu’elle soit si soudainement dans cet état ? Elle qui avait été en forme toute la journée, qui n’avait rien fait de particulièrement fatiguant l’après-midi, elle devait tenir toute la nuit, mais son corps semblait en avoir décidé autrement.

Son compagnon de danse cessa soudainement de bouger et sortit de son silence :
« Tu veux que je t’amène dans un coin plus tranquille pour pouvoir te reposer ? » Il le lui avait proposé avec un regard bienveillant, un ton plus doux qu’à son habitude, la demoiselle tomba littéralement dans le panneau en acceptant de sortir de la salle avec lui. Elle détourna son regard l’espace de quelques secondes pour voir si Olivia était dans les parages, mais elle ne la verra pas. Ne plus être au milieu de la fête n’avait rien arrangé, au contraire ses maux de tête s’étaient amplifiés et elle devait encore plus se tenir à lui. « Courage on est presque arrivés. » Une minute plus tard, une voix l’interpella, ce qui n’avait pas l’air d’arranger ses affaires. C’était Cieran qui les avait rejoints et qui avait l’air de s’inquiéter pour elle. L’adolescente ne comprenait rien de ce qu’il se passait sous ses yeux, tout était flou. William mentait, mais pas suffisamment bien pour tromper le Wildworth qui finit par lui demander ce qu’il avait pu lui donner. Elle s’éloigna doucement d’eux et se cala contre le mur un peu plus loin juste avant que le chanteur ne s’approche de lui pour lui donner un coup de poing, chose qui lui aurait certainement décrocher une réaction très vive si elle avait été dans un meilleur état. Son compagnon de soirée s’en alla et elle se retrouva enfin seule avec le garçon qu’elle désirait tant. « Je… » Suis enfin seule avec toi, c’était ce qu’elle lui aurait dit si la force ne lui manquait pas, mais elle était à la limite de tomber par terre. Cieran s’approcha d’elle, la souleva, l’amena dans son lit et la couvrit d’une couverture. Elle le regarda une dernière fois avant de fermer les yeux.

Le lendemain matin, c’est laborieusement que Madison se réveilla, après avoir fait un rêve des plus étranges, dans son rêve Cieran la portait dans ses bras et l’amenait jusqu’à sa chambre. La brunette se frotta les yeux et regarda devant elle, ce n’était pas son drap et encore moins son lit, son lit n’était pas aussi grand et confortable. Elle regarda le reste de la pièce et comprit grâce à la décoration qu’il s’agissait d’une chambre du manoir Wildworth, ce qui commença à la faire paniquer puisqu’elle ne se souvenait de rien. La MacAllister toucha sa poitrine, sa robe était toujours là, ainsi que ses sous-vêtements, rien ne semblait lui avoir été enlevé. Elle se tourna et découvrit un fauteuil de l’autre côté de son lit, un fauteuil dans lequel se trouvait Cieran.
« Cieran ? Qu’est-ce que je fais ici… » Ne se souvenir d’absolument rien mis à part de son arrivée au manoir n’était pas bon signe, on avait peut-être abusé d’elle, mais elle n’arrivait pas à croire qu’il puisse lui faire une telle chose alors qu’il l’avait toujours ignoré dans les couloirs du lycée. Le chanteur commençait à ouvrir ses yeux. « Pourquoi je suis ici ? Ne me dis pas que tu m’as… » Elle n’arrivait pas à sortir le mot tabou, elle qui croyait que ça ne lui arriverait jamais, qu’elle était à l’abri. Madison se souvint d’une histoire qu’elle avait entendue une classe, racontant qu’une bande d’amis avaient abusé d’une fille de l’établissement scolaire chacun leur tour. « Ne me dis pas que vous… Que j’ai été invitée ici pour ça. » Si les autres avaient vu qu’elle avait disparu du rez-de-chaussée avec plusieurs garçons, elle allait avoir une sacrée réputation. Elle se demanda où avait bien pu passer Olivia, qui était censée la soutenir et même la protéger, étant la plus âgée et celle qui sortait le plus. Ils avaient peut-être été assez tordus pour la rhabiller, la couvrir, attendre que Cieran s’endorme pour qu’il soit le seul à porter le chapeau. « Oh mon dieu. » Dit-elle en jetant la couverture. « Je dois partir de ce maudit manoir. » Et faire des tests et tout raconter à sa mère. Sa mère, elle devait être morte d’inquiétude, elle avait lui avait dit qu’elle rentrerait à minuit au plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Sam 6 Aoû - 16:39

Les évènements de la veille semblent être bien loin, presque effacés par la quiétude du sommeil. Les préoccupations habituelles et même inhabituelles vont vite refaire surface mais pour le moment et en ce début de journée, tout est bien calme et silencieux dans le manoir Wildworth. Si les lieux ne portaient pas encore les traces de la fête qui s’y est déroulée la veille et qui s’est prolongée jusque tard dans la nuit, on pourrait presque croire que c’est une matinée comme une autre. Tous les invités de la fête sont partis depuis plusieurs heures déjà et le silence qui règne dans le manoir n’a pas aidé Cieran a gardé les yeux ouverts. Il a passé une bonne partie de la nuit à veiller sur Madison et à essayer de lutter pour ne pas s’endormir mais la fatigue l’a remporté sur sa volonté. Il ne sait pas combien de temps il s’est assoupi, ni même l’heure qu’il peut être, lorsqu’une voix vient le tirer de son sommeil. Il serait bien resté dormir quelques heures de plus et c’est donc assez péniblement qu’il commence à ouvrir les yeux.
Dès ses premiers mouvements, une douleur dans la nuque vient lui rappeler à quel point ce n’était pas une bonne idée de s’endormir dans une si mauvaise position. Même si le fauteuil dans lequel il s’est installé est plutôt confortable, il n’est vraiment pas fait pour que quelqu’un dorme dedans. Pendant les quelques secondes qui suivent son réveil, Cieran regrette vraiment de pas s’être allongé mais le brouillard qui enveloppe ses pensées s’estompe presque instantanément lorsqu’il entend une nouvelle fois la voix de Madison, qui s’adresse à lui. Madison… Rien que le fait de poser son regard sur la jeune fille encore sur son lit lui fait totalement oublié son manque de sommeil ou encore la raideur de sa nuque. Les souvenirs de la veille sont parfaitement clairs pour lui et ils lui reviennent tout de suite en mémoire mais pour Madison, tout doit être bien plus confus. Il se doute qu’elle ne doit pas se souvenir de la manière dont elle est arrivée là et que ça doit être très perturbant pour elle. Elle semble d’ailleurs être bien plus réveillée que lui et il a un peu de mal à suivre le fil de ses pensées ou de ses paroles, dont il a parfois du mal à en saisir le sens.

- Quoi ?! Prononce enfin Cieran avec un air encore endormi tout en se redressant dans son fauteuil, passant une main sur son visage pour tenter de se réveiller.

Il ne comprend pas très bien ce qu’elle lui dit, où elle veut en venir, ni même ce qu’elle s’imagine mais lorsqu’elle commence à paniquer et à vouloir s’en aller, Cieran trouve subitement l’énergie de se lever. C’est même presque d’un bond qu’il quitte son fauteuil pour tenter de la retenir, ne pouvant pas la laisser s’en aller comme ça et surtout sans avoir rétabli la vérité. Il ne veut pas qu’elle se fasse de fausses idées sur lui ou sur ce qui s’est passé dans la soirée mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle il ne veut pas la voir partir si vite.

- Woh, doucement ! S’exclame-t-il en se postant devant elle pour la retenir et l’empêcher de se lever, les mains en évidence devant lui pour lui faire comprendre qu’il n’a aucunement l’intention de lui faire du mal. Tout va bien, il ne s’est rien passé hier soir ! Mais ne te lèves pas trop vite, prends ton temps. Tu… tu n’étais pas très en forme hier, tu t’en souviens ?

Il ne serait pas étonné qu’elle ne se souvienne de rien mais il espère que quelques petites parties de la soirée vont lui revenir en mémoire. Elle doit bien se souvenir de quelques petites choses qui vont pouvoir la convaincre qu’il n’est pas le monstre qu’elle semble s’imaginer.

- Je t’ai laissé te reposer mais je me suis endormi aussi… Ajoute-t-il en baissant les mains, espérant avoir réussi à gagner sa confiance. Est-ce que tu te sens mieux ? Tu n’as pas mal à la tête ou des vertiges ?

Ce serait sûrement totalement inconscient de sa part de la laisser partir toute seule sans même s’assurer avant si elle va bien. L’expression sincèrement inquiète de Cieran a probablement dû aider à lever les derniers doutes de la jeune fille à son sujet mais il y a des chances pour qu’elle lui pose de nouvelles questions pour comprendre exactement ce qui s’est passé. Il n’a pourtant pas très envie de lui parler dans l’immédiat de William et de la drogue que ce dernier lui a fait prendre pour pouvoir profiter de la situation. Ça la ferait sûrement paniquer et c’est précisément ce qu’il veut éviter pour le moment. Cieran vient s’asseoir sur le bord du lit, ne sachant pas du tout comment il va s’en sortir pour lui expliquer ce qui s’est réellement passé mais en tournant la tête vers Madison, il réalise subitement qu’il n’y a personne d’autre dans le manoir. C’est la première fois qu’il se retrouve seul avec elle et ça l’impressionne peut-être plus encore que tout le reste. Ils n’ont jamais eu l’occasion de discuter tous les deux ou de faire connaissance et il aurait préféré que ça se fasse dans d’autres circonstances mais il ne peut pas nier que ça lui plait d’avoir enfin l’opportunité de lui parler et peut-être de passer un peu de temps avec elle.

- Est-ce que tu as faim ? Tu veux manger quelque chose ? Sinon, je peux te raccompagner chez toi si tu veux.

Elle n’a peut-être aucune envie de rester plus longtemps au manoir mais après tout ça, il peut au moins la raccompagner et s’assurer qu’elle soit bien rentrée chez elle. Il n’a aucune idée de l’endroit où elle habite mais même si c’est loin, ça lui est complètement égal. Il peut bien faire ça pour elle.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4704 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Lauren-RoseCieran #1Sean #2
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Dim 7 Aoû - 13:00

Cieran n’avait pas l’air d’avoir comprit ce qu’elle avait dit, il était encore un peu endormi, cela laissa le temps à la brunette de se faire tout un cinéma sur ce qui aurait pu se passer la veille. Malgré toutes ses suppositions dites à haute voix, il ne contredisait rien, il ne commença à réagir que lorsqu’elle commença à se lever du lit. Elle s’arrêta net lorsqu’elle le vit avec ses mains en évidence et lorsqu’il lui dit qu’il ne s’était rien passé. « Non je ne me souviens de rien et c’est bien ça qui m’inquiète. Je me souviens d’être arrivée avec Olivia, de l’avoir vu partir avec un type et puis… d’avoir discuté avec quelqu’un. » Ses yeux se plissèrent, elle essayait de se souvenir d’avec qui elle avait parlé, mais cela lui demandait trop, d’efforts, surtout avec ses maux de tête actuels. « Mais ce n’était pas avec toi. » Sinon elle s’en serait souvenue, il n’y avait pas de moyen qu’elle ait pu oublier d’avoir discuté avec son béguin. « Non mais je pourrais parier que c’est l’un de tes amis qui est venu vers moi hier soir. » Qui d’autre aurait pu s’intéresser à elle ? La bande de Cieran n’avait jamais été timide, elle ne s’était jamais cachée de la regarder et il s’agissait des premiers garçons à l’avoir abordé au lycée, elle n’avait jamais comprit pourquoi ils avaient fait une fixette sur elle en particulier, elle n’avait pourtant rien de spécial, à moins que son milieu social ne fasse d’elle un phénomène de foire. La demoiselle n’avait jamais osé leur demander pourquoi elle, ils lui auraient sûrement rit au nez, avoués qu’ils se foutaient d’elle-même, qu’ils voulaient voir si elle était suffisamment naïve pour se croire assez bien pour les intéresser réellement, les gens de cet établissement pouvaient être si tordus. « Je ne me sens pas terrible non, j’ai l’impression que ma tête est passée dans une machine à laver. » L’adolescente n’avait encore jamais touché à l’alcool de manière excessive, elle ne pensait donc pas l’avoir fait ce soir-là, mais c’était peut-être ce qui était arrivé, il pouvait lui arriver de faire des choses stupides pour essayer d’impressionner la galerie. « Est-ce que tu m’as vu boire un peu trop ? » Il avait dû être bien trop occupé pour ça, mais on ne savait jamais, il avait peut-être posé les yeux sur elle une seule fois, au bon moment, ce qui aurait pu lui permettre de la sortir du pétrin. « J’espère que je n’ai pas été filmé ni même photographiée, j’avais vu quelqu’un avec une caméra pas loin de l’entrée. » Elle se posait pas mal de questions, s’inquiétait pour sa réputation, mais ne pensait même pas une seule seconde à la soirée que Cieran avait passé, s’il était resté là toute la nuit elle avait dû lui gâcher sa soirée, l’empêcher de profiter sa propre fête. « Je suis désolée à cause de moi tu n’as même pas dû t’amuser… » Il faisait tout de même preuve d’une grande maturité en se souciant avant tout de la sécurité d’une de ses invités plutôt que de son plaisir personnel, tous les lycéens n’auraient pas agi de la même manière ou n’y auraient même pas prêtés attention. « Merci de t’être occupé de moi en tous cas c’est gentil et… inattendu, je ne m’attendais pas à ça de toi, encore moins d’être invitée à ta fête tout court. » Le chanteur lui demanda si elle avait faim, mais à présent la seule chose dont elle se souciait c’était de comment ses parents allaient réagir une fois qu’elle rentrerait chez elle. « Je n’ai pas faim… Je ne sais pas combien de temps j’ai dormi, mais j’ai l’impression qu’il me faut encore un peu de repos, je ne me sens pas d’attaque pour rentrer chez moi. » Elle qui habitait en banlieue, cela allait lui faire un bon bout de trajet, c’était moins risqué de le faire de jour que de nuit, mais tout de même. Madison était gênée par sa proposition, il avait déjà tellement fait pour elle, pourquoi l’embêterait-elle encore plus en lui demandant de la raccompagner jusqu’à chez elle ? « Je pense que tu… que tu en as déjà fait assez, je ne veux pas te déranger encore plus. » Elle chercha son sac du regard et le trouva posé sur une commode, elle le prit et regarda ce qu’il y avait à l’intérieur. Mince elle était partie de chez elle avec trop de hâte, au point d’en oublier de prendre l’argent qu’elle avait mis de côté pour le taxi, le manoir étant un peu loin des transports en commun, c’était Olivia qui avait payé l’aller, elle était censée payer le retour, mais elle avait dû partir avec quelqu’un pour l’avoir oublié, pour ne pas le lui avoir réclamé. La brunette fit la grimace. « J’ai oublié de prendre mon argent je ne peux même pas me commander un taxi… » Qu’est-ce qu’elle devait avoir l’air idiote, elle n’osait même plus le regarder, elle aurait mieux fait de rester chez elle, en fin de compte…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Dim 21 Aoû - 13:04

Au fur et à mesure que Madison tente de se souvenir de la veille, Cieran réalise qu’il en sait finalement bien plus qu’elle. Il s’attendait bien à ce que tout soit confus pour elle mais peut-être pas au point de ne même plus se rappeler avoir passé le début de soirée en compagnie de William. Les souvenirs de Madison sont de véritables pièces de puzzle qu’elle tente de rassembler les unes aux autres et Cieran ne sait même pas ce qui est le mieux à faire, entre l’aider à le reconstruire ou bien laisser quelques morceaux de côté. En se posant trop de questions, il y a aussi le risque pour que l’adolescente imagine des choses totalement fausses, comme lorsqu’elle s’est réveillée, et ce n’est pas non plus ce dont il a envie. Cieran est conscient qu’il va devoir lui dire la vérité, ou au moins lui dire ce qu’il sait, mais il va devoir trouver le meilleur moment pour le faire et ce n’est sûrement pas maintenant. Le plus important pour lui, c’est de savoir si Madison va bien et il s’empresse de la questionner afin de s’en assurer. Elle a passé pas mal de temps à dormir mais elle n’a pas encore totalement récupéré et il va lui falloir encore un moment avant de se sentir mieux. Malgré son mal de tête, elle reste focalisée sur la veille et sur ces souvenirs qui lui manquent. Elle veut savoir ce qui s’est passé et questionne encore Cieran pour chercher à comprendre. Elle pense avoir trop bu, comme il a pu le penser aussi au début mais ce n’est pas plausible.

- Je t’ai juste vu boire un verre. Lui répond-il en toute honnêteté.

Cieran ne se rend même pas compte qu’il vient de lui avouer qu’il l’a observé durant la soirée. Il est bien trop focalisé sur ce verre qu’elle a bu. Il ne sait pas ce qu’il contenait mais il se rappelle à présent que Madison n’est pas allée le chercher toute seule. Il se souvient bien avoir vu William le lui apporter et c’est probablement par l’intermédiaire de ce verre qu’il est parvenu à la droguer. Ça lui semble être une évidence à présent, il ne sait même pas comment il a pu ne pas y penser plus tôt. Le visage de Cieran devient un peu plus sérieux quand elle lui parle aussi des invités qui se sont amusés à prendre des photos et vidéos de la soirée. Il n’y avait pas pensé jusque-là et il devrait peut-être se renseigner auprès des principaux concernés pour être sûr qu’il n’y ait rien de compromettant pour la réputation de Madison. Cieran n’est peut-être pas le seul à avoir remarqué que l’adolescente s’est éclipsée en compagnie de William mais, pour le moment, il ne peut rien faire. Il n’a pas le temps de réfléchir plus que ça à la question puisqu’il se trouve surpris d’entendre Madison lui présenter des excuses  alors qu’elle n’y est pour rien dans tout ça.

- T’as pas besoin de t’excuser, ce n’était pas de ta faute. Lui dit-il aussitôt pour la rassurer.

Il ne veut pas qu’elle s’en veuille pour ce qui est arrivé et encore moins de l’avoir empêché de profiter de la fête. Le seul responsable à ses yeux, c’est William mais le connaissant, il y a toutes les chances pour qu’il fasse comme si rien ne s’était passé ou qu’il se mette à nier tout en bloc si Cieran venait à lui en parler. Il ne sait pas vraiment comment ça va se passer la prochaine fois qu’il croisera le chemin de son ami mais il ne lui pardonnera pas ce qu’il a tenté de faire à Madison. Cieran s’assoit sur le bord du lit et tourne un peu la tête vers l’adolescente lorsqu’elle le remercie pour ce qu’il a fait pour elle mais il se sent vite mal à l’aise quand elle lui parle de l’invitation à la fête. Il change même complètement de sujet en lui demandant si elle a faim mais apparemment c’est plus de sommeil que de nourriture dont elle a besoin pour le moment.

- Tu peux prendre le temps qu’il te faut.

Il lui propose aussi de la raccompagner chez elle, une proposition de Madison refuse poliment. Il n’a pas très envie de la voir partir toute seule, surtout si elle n’est pas encore très en forme, mais si elle tient absolument à se débrouiller toute seule, Cieran ne va pas aller contre sa volonté. Il l’observe alors qu’elle se dépêche d’aller fouiller dans son sac, réalisant ensuite qu’elle n’a pas d’argent sur elle. La grimace qui s’affiche sur son visage à ce moment-là fait sourire Cieran.

- Ce n’est pas un problème. Lui dit-il sans toutefois lui donner plus d’explications pour le moment. Tu devrais te reposer encore un peu. Je vais te laisser tranquille, je dois commencer à ranger et nettoyer en bas. Ajoute-il en se relevant pour commencer à se diriger vers la porte de la chambre. La femme de ménage doit venir demain matin et je préfère éviter qu’elle fasse une attaque ou bien qu’elle décide de m’étrangler. Dit-il en haussant les épaules.

Il plaisante bien sûr… mais elle en serait bien capable s’il lui laissait tout ce bazar à nettoyer toute seule. Cieran ne sait pas très bien dans quel état ses invités de la veille ont laissé le manoir mais il va sans doute y avoir du boulot pour tout remettre en ordre. Il vaut mieux qu’il s’y mette le plus tôt possible pour avoir une chance d’avoir terminé avant la fin de la journée. Il préfèrerait aussi éviter que ses parents apprennent par la femme de ménage qu’il a organisé une fête au manoir sans leur accord, qu’il n’aurait jamais eu de toute façon. Son père tient bien trop à son précieux manoir pour permettre à une bande d’adolescents de venir y faire la fête et risquer de détruire ses objets de valeurs.

- Quand tu seras prête à partir j’appellerais le chauffeur privé de mon père pour te ramener chez toi mais tu as tout ton temps. Ta présence ne va déranger personne. Mes parents ne sont pas là et ils ne vont pas rentrer aujourd’hui. Dis moi aussi si t’as besoin de quoi que ce soit. Lui dit-il enfin, en lui adressant un petit sourire.

Ça ne le dérange pas que Madison reste encore un peu à se reposer dans sa chambre. Elle en a besoin, ça se voit d’ailleurs qu’elle n’a pas très bonne mine et il s’en veut un peu pour ça. S’il avait mieux surveillé Will au cours de la soirée ou s’il lui avait fixé des limites plus tôt au sujet de Madison, rien ne serait arrivé.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4704 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Lauren-RoseCieran #1Sean #2
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Dim 21 Aoû - 22:31

Elle n’avait bu qu’un verre, c’était ce qu’il lui disait, mais comment pouvait-il affirmer ça ? Cela voulait dire qu’il l’avait fixé non ? Que malgré son innombrable nombre d’invités il l’avait regardé, elle, ça la rendait toute chose. Ses joues étaient devenues rouges il lui avait suffit de détourner légèrement sa tête pour le voir dans l’unique miroir de la chambre. « C’est étrange, cette histoire. » Comment avait-elle pu oublier sa soirée avec un unique verre ? Ses yeux se plissèrent de nouveau. Seule la drogue pouvait être assez puissante pour faire cet effet-là, cela voulait dire que soit on lui en avait preuve à son insu ou soit qu’elle avait voulu faire la conne avec Olivia, en s’essayant à de nouvelles choses pour délirer, mais elle doutait que son amie puisse aller jusque là. Pour l’instant, elle se sentait fautive alors elle préféra s’excuser, mais il lui dit que ce n’était pas de sa faute, cela voulait donc dire que sa première supposition était la bonne. Il était clair qu’il ne voulait pas en parler sinon il l’aurait déjà fait, elle ne pouvait donc pas avoir l’identité de la personne en question pour le moment, mais elle essaierait de le faire, plus tard. Le chanteur ne fera aucune remarque sur l’invitation, ce qui était dommage puisque cela la laissa continuer de penser que c’était avant tout l’idée de sa bande avant d’être la sienne. Il continuait d’essayer de la mettre à l’aise en lui disant qu’elle pouvait prendre le temps qu’il lui fallait, ce qui lui fit comprendre que personne ne rejoindrait le manoir de la journée, elle pouvait donc passer un certain nombre d’heures chez son béguin sans en être chassée, c’était quelque chose d’inespérable, mais elle aurait préféré avoir toute sa tête dans un moment comme celui-ci. Cieran lui fit comprendre que son absence d’argent n’était pas un problème, bien sûr que cela ne pouvait pas être un problème pour le fils d’une des plus riches familles d’Angleterre, mais malgré tout elle ne pouvait s’empêcher d’être gênée. Lorsqu’il lui dit qu’il allait ranger et nettoyer elle cru mal comprendre, pourquoi un garçon d’une famille comme la sienne ferait ce genre de basses besognes ? N’y avait-il pas une femme de ménage pour ça ? Bien sûr que si, sauf qu’il lui précisa qu’elle ne viendrait pas avant le lendemain et qu’elle le massacrerait si elle voyait ce massacre. « Une femme de ménage qui étrangle un Wildworth… j’aimerais bien voir ça. » Dit-elle avec un petit sourire aux lèvres, espiègle. C’était improbable que cela n’arrive sans qu’elle ne se fasse virer illico presto, mais il avait l’air sérieux quand il parlait de le faire. Il n’avait pas dû demander d’autorisation pour faire cette fameuse fête, cela ne pouvait être que ça, sinon il ne s’embêterait pas à faire tout ça. Il lui confirma que personne ne viendrait et qu’il appellerait un chauffeur dès qu’elle serait prête. « D’accord. » Lui répondit-elle en se rallongeant et en le regardant s’approcher de la porte d’entrée, il finit par disparaître en fermant la porte derrière lui. Qu’il était confortable ce lit, digne d’une princesse, il devait coûter une véritable petite fortune, mais elle n’arrivait pas à se rendormir pour autant ou plutôt elle n’avait pas envie de le faire, non elle était démangée par l’envie de regarder sa chambre de plus près, il n’y avait pas de meilleure façon de connaître son intimité que celle-ci, mais il pouvait revenir à n’importe quel moment. Madison attendit cinq minutes, puis dix, puis quinze, il ne revenait toujours pas, ce qui semblait vouloir dire qu’elle avait le champ libre alors elle se leva discrètement et commença à s’intéresser à ce qu’elle pouvait bien trouver. Il y avait des photos de lui avec sa guitare, de sa bande d’amis, de sa mère, mais aucune photo ne comportant son père, ce qui la laissa supposer qu’il n’était pas en très bon terme avec celui-ci, mais cela ne l’étonnait pas trop parce que Jamie avait lui avait dit du mal de lui, cela ne pouvait pas être une bonne personne s’il était ami avec son père à lui qu’il lui disait. L’adolescente cherchait une photo comportant une demoiselle, mais elle n’en trouva pas une seule, mais peut-être que celle-ci était cachée dans un de ses tiroirs, mais allait-elle oser fouiller ? Non, elle aurait trop peur de bouger ses affaires et qu’il remarque de cette manière qu’elle avait sa fouine, elle continua donc d’observer ce qui était à sa portée. Elle trouva ce qui semblait être une pochette d’album, faite par lui-même, c’était qu’il avait vraiment envie de se lancer dans la musique, ce petit, mais elle n’avait jamais pensé que sa passion était feinte, il lui suffisait de le voir chanter quelques secondes pour comprendre que cela lui prenait tout son être. Madison aurait bien aimé voir des brouillons de chansons, c’étaient des journaux intimes en quelque sorte puisque les artistes y écrivaient souvent ce qu’ils ressentaient, ce qu’ils avaient vécu, mais elle ne trouvera rien. La demoiselle se pinça les lèvres, c’était dommage de ne pas pouvoir en apprendre plus sur lui en sachant qu’il ne serait pas prêt de remonter, son salon étant immense il allait avoir du boulot. Ses lèvres bougèrent, elle réfléchissait à ce qu’elle allait bien pouvoir faire. Elle avait tellement envie de voir à quoi ressemblait le reste du manoir, mais si elle faisait ça il allait voir qu’elle ne se reposait pas et allait peut-être croire qu’elle se foutait de lui alors elle retourna dans son lit. La brunette étala ses bras et fixa le plafond, elle soupira, que c’était ennuyeux de rester là, toute seule et puis sa curiosité la démangeait vraiment trop. Elle se leva à nouveau et quitta la pièce à pas de souris. Après avoir parcouru quelques mètres, elle pu entendre le bruit d’un aspirateur, il ne risquait pas de pouvoir l’entendre. Il y avait tellement de portes qu’elle ne savait pas par quoi commencer, elle en ouvrit une par hasard et tomba sur la chambre des parents, une chose attira immédiatement son attention, la peinture qui trônait au milieu et qui avait l’air de représenter son père et sa mère, telle une famille royale, c’était qu’ils avaient le melon ces Wildworth, cela la fit rire, elle mit une main devant sa bouche et referma la porte. Il aspirait toujours, elle pouvait donc continuer sa petite aventure. Elle tomba sur une grande pièce dans laquelle était regroupée les trésors de la famille, des vases anciens, des sculptures, des bijoux somptueux ornés de pierres immenses qui firent écarquiller ses yeux, elle ne pu s’empêcher de les regarder au plus près, oubliant complètement qu’elle n’était pas chez elle. Les autres trucs n’étant pas intéressants, elle quitta la salle et c’est à cet instant qu’elle se retrouva face à Cieran, mais elle eut une idée de génie pour expliquer pourquoi elle se trouvait ici et non dans sa chambre. « Je cherche les toilettes. » Dit-elle avec une toute petite voix, cela pouvait avoir l’air crédible puisque rien n’était indiqué sur les portes…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Mar 4 Oct - 1:59

Ranger et nettoyer quand on a déjà une femme de ménage qui est chargée de le faire, ça peut paraitre un peu étrange. La plupart des gens ne se donnent pas cette peine mais Cieran a toujours pensé que ce n’était pas une raison pour ne pas faire un minimum d’effort. Eviter que la femme de ménage apprenne qu’il a organisé une fête - et surtout éviter qu’elle en parle à ses parents - est bien sûr une source de motivation supplémentaire pour lui mais il pourrait tout aussi bien se contenter d’utiliser l’argent de sa famille pour payer son silence et pour tout ce travail en plus. C’est sans doute de cette manière que doivent raisonner la plupart des garçons de son âge issus de familles aisées mais Cieran est le premier à penser que l’argent ne résout pas tous les problèmes. Il est aussi conscient que leur femme de ménage a déjà bien assez à faire avec un manoir comme celui-là. Ce n’est vraiment pas la peine de lui infliger encore plus de nettoyage. Pourtant, quand Cieran descend les escaliers et découvre l’ampleur des dégâts, il comprend tout de suite qu’il va avoir beaucoup à faire pour remettre tout comme c’était avant. Peut-être plus encore que ce qu’il avait pu penser au départ.
Avant de se mettre au boulot, il jette un coup d’œil dans les différentes pièces qui composent le rez-de-chaussée pour faire une petite estimation de toutes les tâches qu’il va devoir effectuer. Il constate par la même occasion que ses invités ont vraiment dû bien profiter de cette soirée pour avoir mis le manoir dans cet état. La charge de travail est assez colossal mais, après avoir fait ce petit tour, il n’est pas aussi démotivé qu’il devrait l’être. Une partie de sa tête pense toujours à Madison, toute seule à l’étage, en train de se reposer dans sa chambre. Ça lui fait bizarre de se dire qu’elle est chez lui et qu’ils vont sans doute passer encore un moment en étant seuls tous les deux, peut-être même quelques heures. D’une certaine manière, sa présence lui donne du courage. De quoi aurait-il l’air s’il devait baisser les bras devant elle ? C’est impossible. Cieran est même motivé à ranger et nettoyer encore plus vite qu’il le ferait normalement. Il se met rapidement au travail et attrape un sac poubelle pour commencer à rassembler tous les gobelets et autres objets qui trainent sur le sol du grand salon. C’est la pièce la plus importante du point de vue surface et sans doute celle avec laquelle il fera le plus gros sac poubelle. Autant commencer par le plus dur temps qu’il a encore toute son énergie.
Après avoir ramasser tout ce qui pouvait trainer, c’est au tour de l’aspirateur de faire son boulot. Petit à petit, le grand salon commence à retrouver son allure habituelle. De temps en temps, il pose l’aspirateur pour bouger le mobilier et le remettre à sa place. Tout seul, ce n’est vraiment pas simple mais il arrive à s’en sortir. Abandonnant l’aspirateur dans un coin en attendant de s’occuper des autres pièces du manoir, Cieran s’arrête un instant pour regarder le travail qu’il a déjà effectuer. Il espère qu’il ne fait pas tout ça pour rien et que ses parents ne vont rien remarquer. Il manque cependant quelques petites choses pour que tout soit exactement à sa place. Quand on vit dans un manoir comme celui-là, chaque pièce ressemble plus à un musée qu’à une vraie pièce à vivre. Il avait donc pris soin de retirer la plupart des objets de valeurs de son père pour éviter tout accident. Une initiative qu’il ne regrette vraiment pas d’avoir pris. Cieran remonte rapidement les escaliers en faisant attention à ne pas faire trop de bruit, pour ne pas réveiller Madison. En arrivant à l’étage, il est pourtant bien surpris de se retrouver en face d’elle, sortant de la pièce où il allait justement s’y rendre. Il la regarde pendant une seconde avec un air surpris, ne s’attendant vraiment pas à la voir là et encore moins debout. Elle était censée se reposer, pas se promener toute seule. Si Cieran avait un peu plus ressemblé à son père, il aurait sûrement soupçonné Madison d’avoir de mauvaises intentions et de chercher quelque chose à lui voler. Heureusement, il n’a vraiment rien à voir avec son père et lorsqu’elle lui dit chercher les toilettes, avant même qu’il ait pu lui poser la moindre question, Cieran n’a aucun mal à la croire.

- C’est par ici. Lui dit-il avant de lui faire un petit signe de tête pour qu’elle le suive. Tu as l’air déjà un peu plus en forme. Ajoute-t-il en se tournant brièvement vers elle.

Il continue un peu plus loin dans le couloir et s’arrête devant une porte qu’il ouvre pour Madison. Même si lui connait le manoir comme sa poche et qu’il pourrait s’y promener les yeux fermés, il sait que pour beaucoup d’invités, il ressemble plus à un vrai labyrinthe. Cieran fait aussitôt demi-tour et retourne dans la pièce où sont exposées toutes les collections de son père. Il a toujours eu horreur de cette pièce. C’est trop prétentieux, trop tape à l’œil… c’est trop son père en fait. Il retrouve toutes les œuvres d’art qui se trouvent habituellement dans le grand salon et qu’il avait laissé dans un coin de la pièce. La plupart son de petits objets qui sont facilement transportables mais il y a aussi un tableau, sans doute d’une valeur inestimable, et qui est d’une taille assez imposante. Cieran se souvient qu’il n’avait pas pu le décrocher du mur et le monter ici tout seul. Ils avaient dû s’y mettre à deux pour le faire. Cieran se retrouve coincé puisqu’il est évident que son père va remarquer l’absence du tableau et qu’il ne voit pas comment lui expliquer pourquoi ni comment il est arrivé à l’étage. Cieran aurait préféré se débrouiller seul mais là, il n’a pas vraiment le choix. Il attend donc que Madison réapparaisse dans le couloir et il la regarde avancer vers lui avec un petit sourire, un peu embarrassé.

- Excuse-moi de te demander ça mais j’aurais besoin d’un coup de main. C’est juste pour descendre un tableau. Il n’est pas très lourd, c’est juste qu’il est... assez grand. Quand c’est pour préparer la fête, les gars viennent me donner un coup de main mais quand il faut tout remettre en ordre, il n’y a plus personne. Lui dit-il avec un air amusé.

Il n’est vraiment pas surpris du comportement de ses amis, Cieran sait très bien à quoi s’en tenir avec eux. Pendant un court instant, l’expression sur son visage change lorsqu’il se souvient que c’est Will qui l’avait le plus aidé dans les préparatifs. Ça devait d’ailleurs être avec lui qu’il avait monté le tableau jusqu’ici. Il va vraiment falloir qu’il trouve le bon moment pour parler à Madison de ce qui s’est passé la veille.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4704 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Lauren-RoseCieran #1Sean #2
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Mar 8 Nov - 22:55

Cieran lui indiqua la direction sans attendre, sans émettre le moindre soupçon, tant mieux. « D’accord. » Il fit une petite remarque sur son état après l’avoir incité à le suivre. « Heureusement parce que sinon je ne serais pas prête de rentrer chez moi. » Dit comme ça elle avait l’air pressée de le quitter, comme s’il était désagréable d’être en sa présence, elle ne savait pas s’il allait le prendre ainsi, du moins elle ne le pensait pas parce qu’il n’avait pas l’air très susceptible, sinon il se serait énervé lorsqu’elle avait supposé qu’il avait participé à son empoisonnement. Il était compréhensible comme garçon, il n’avait pas essayé de lui imposer le moindre choix, il était loin de l’idée de ce qu’elle s’était faite de lui, du garçon froid et inaccessible qui ne lui parlait jamais lorsqu’elle le croisait. Le Wildworth prit la peine de lui ouvrir la porte avant de s’en aller, elle se faufila à l’intérieur. Elle passa ses mains dans ses cheveux, se demandant ce qu’elle allait bien faire après, elle avait le pressentiment qu’elle ne retournerait pas gentiment dans sa chambre, certainement pas après qu’il l’ait vu éveillé et à peu près en forme. La demoiselle avait raison puisqu’une fois qu’elle retourna dans le couloir il était là, il semblait la guetter. Elle s’avança lentement vers lui, se demandant ce qu’il allait bien lui demander. Rien de bien extraordinaire au final, juste de lui filer un coup de main, il avait l’air gêné de lui demander son aide en plus, après ce qu’il avait fait pour elle il n’avait vraiment pas de quoi l’être. « Pas de soucis. » Elle le suivit jusque dans la salle où elle était déjà allée, l’aida à soulever le grand tableau qu’il lui montra et le transporta jusqu’au salon. Madison avait quelque peu peur de l’égratigner avec ses ongles, elle n’avait pas l’habitude de manipuler d’objet d’une telle valeur, elle ne savait pas si c’était fragile alors elle bougea plusieurs fois ses mains avant de trouver une position qui lui semblait sans risques. « J’imagine qu’il va au dessus de la cheminée ? Il a la bonne largeur pour ça. » Et puis il n’y avait rien à cet emplacement alors ce n’était pas vraiment difficile à deviner. Cieran avait vraiment tout prévu, rien n’était laissé au hasard, il semblait savoir exactement tout ce qu’il fallait faire pour ne pas se faire attraper par ses parents, ce n’était peut-être pas la première fois qu’il organisait une telle fête ou alors il avait dû avoir des conseils de la part de ses proches. Une fois qu’ils avaient fini de le remettre en place, elle l’observa quelques instants et lui posa une question : « Je suppose que ce sont tes ancêtres ? » C’était bien un truc de familles de nobles d’avoir ce genre de choses chez soi et de l’exhiber fièrement dans la pièce principale. Elle tordit quelques peu ses sourcils. « Heureusement que tu n’as pas trop hérité de leurs gênes parce qu’ils ne sont pas très… attirants. » Madison venait tout juste de les traiter des moches, mais elle ne pensait pas cela offensant pour lui, après tout il ne les avait jamais connu, ce n’était qu’un portrait de personnes très lointaines dont il ne devait pas savoir grand-chose, mais peut-être qu’elle se méprenait là-dessus. Cependant elle se rendit compte qu’elle venait de lui dire d’une manière plus ou moins subtile qu’elle le trouvait attirant, avant qu’il ne fasse un commentaire là-dessus elle chercha un nouveau sujet de conversation : « Est-ce que ça t’arrive souvent d’organiser des fêtes comme ça ? Et de devoir tout tout seul ranger après ? » Il avait l’air relativement frais la plupart des fois où elle le croisait au lycée alors elle s’imaginait que non, mais peut-être qu’il était plus fêtard qu’elle ne le pensait. « Ça demande une organisation colossale quand même. » Surtout pour un adolescent qui n’est même pas en vacances, mais que ne ferait-on pas à cet âge là pour impressionner la galerie et marquer les esprits ? Encore plus dans ce genre de milieu où il faut mettre le paquet. Madison n’avait pas besoin de ce genre d’événements pour qu’il lui en mette plein les yeux, l’entendre chanter lui suffisait amplement, mais elle allait bien évidemment se garder de le lui dire, l’heure n’étant pas aux confessions du moins pas aux grandes et pas aux siennes. Mine de rien elle avait tiré la situation à son avantage, elle était passée de la nana qu’on droguait et qu’on allait violer en toute impunité, à la demoiselle sauvée par le garçon de ses rêves, qu’elle découvrait peu à peu, il y avait quand même pire comme situation. « Personnellement même si je le pouvais je ne le ferais pas, trop de boulot. » Et pas assez de monde à inviter aussi, accessoirement mais ce n’était pas ce qu’il y avait de plus valorisant à dire à un Wildworth…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Every story has her beginning ✘ Cieran   Aujourd'hui à 21:39

Revenir en haut Aller en bas
 

Every story has her beginning ✘ Cieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: retour en arrière
-