AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Enjoy the moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 30 Aoû - 22:29




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire quand Axel écarquilla les yeux face à ces propos. Rahh ces pères. En voyant le rictus sur les lèvres du militaire, Célia était ravie d'avoir titiller son côté protecteur. Et puis il fallait lui rappeler qu'Emily était une jolie princesse et que forcément en grandissant, si ce n'était pas le cas maintenant, elle allait attirer les regards. En plus, elle avait cette facilité déconcertante à aborder les gens, à se lier d'amitié. Alors cette perspective n'était pas impossible. C'était à cet âge là, qu'elle avait connu ses premiers « copains ». « Tu seras toujours le plus beau, le plus fort, le plus intelligent et le plus parfait des papas du monde. » Et elle n'en doutait pas une seule seconde. « Mais par contre, il faudra que tôt ou tard, tu la laisses faire de la place d son cœur pour quelqu'un d'autre. » Même si cela n'allait pas arriver avant quelques années. Un papa, c'était unique. Il allait toujours garder cette place à part dans son cœur. Seulement, en grandissant les choses allaient prendre une autre tournure. « Mais tu as quand même une marge avant que cela n'arrive. » C'était ce que Célia pensait en songeant à la petite. Puis l'antiquaire esquissa un nouveau sourire aux paroles d'Axel. « Noah. Ah ? Tu en es certain ? » Elle aimait le taquiner vu que cela avait l'air de fonctionner à merveille. Peut-être que ce petit Noah avait déjà porté le cartable d'Emily. Tout en songeant à ça, elle imaginait le militaire observer la petite pour s'assurer que c'était bien le cas. C'était amusant à voir, cet air interrogatif sur le visage du militaire. Apparemment, il n'avait encore jamais songé à cette idée. Peut-être parce qu'il était un homme. Et que forcément, un homme ne pensait pas à ça. Célia imaginait bien Axel se détourner des petites filles quand il avait l'âge d'Emily. « Tom. Mais je ne me souviens plus de son nom de famille. Nous n'étions pas dans la même classe. On ne se voyait que lors des récréations. Et pas toutes les récrés, parce que j'étais souvent avec Selina. Et ma sœur était possessive. » Célia esquissa un nouveau sourire. Déjà à cette époque, les jumelles ne se quittaient pas. Durant les premières années de leur scolarité, elles étaient souvent dans la même classe. Et quand cela n'était pas le cas, elles se retrouvaient à la récré, se racontaient leur matinée ou leur après midi. Les jumelles étaient déjà un peu à part à cette époque et il étaient difficile d'entrer dans leur monde. Même si Selina était plus ouverte que sa sœur. Puis l'antiquaire souffla doucement aux autres propos du militaire. Célia n'osait même pas imaginer l'adolescence de la petite. Est-ce qu'elle allait être du genre rebelle ou rat de bibliothèque ? Personne ne pouvait le savoir à cet instant-là. Alors Célia trouvait qu'il était inutile d'y penser. Même si le sourire d'Axel la fit sourire en retour. « J'espère que tu ne leur parlera pas tout de suite de ta carrière militaire. Laisse-leur un peu de répit. » Oui parce que sinon, Emily allait finir seule à soixante-ans.

Quand Axel reprit la parole pour partager son impression sur Sarah, Célia garda ses yeux sur lui. Puis elle réfléchissait à cette situation et plus elle pensait à une raison spécifique qui pourrait amener l'anglaise à vouloir renouer avec sa fille. Mais elle espérait vraiment que cela ne soit pas ça. « Peut-être. Je pourrais essayer d'aborder le sujet avec elle si tu veux. » Célia ne voulait pas précipiter les choses. Mais elle ne voulait pas non plus imaginer Sarah entrer dans la vie de sa fille sans que celle-ci ne soit préparée un minimum. Cela pourrait probablement la perturber et surtout lui faire de la peine. En plus Axel ne semblait pas savoir si Sarah allait vraiment venir, ni même quand, exactement. Oui cette situation n'était pas facile. Mais Célia n'allait pas fuir face à ça. Elle ne l'avait jamais fait auparavant. Comme elle venait de le dire. Axel et elle, c'était une évidence. Ils ne pouvaient rien faire contre ça. Elle acceptait sa vie comme il acceptait la sienne. Ils étaient différents mais complémentaires. C'était une évidence pour Célia. Cela ne pouvait être que lui. Même si pendant plusieurs jours cela lui avait fait peur. Maintenant, elle préférait profiter de chaque instant. Parce qu'elle savait que la vie était courte. Et elle ne voulait pas se poser trop de questions. Elle voulait profiter de ce que la vie lui offrait. L'antiquaire observait le militaire qui s'était approché d'elle, passant ses bras sur sa taille. « J'aimerai bien que cela devienne une habitude. » Malheureusement, vu le métier d'Axel, ils se quittaient souvent avant la soirée. Mais ce n'était pas grave. Ils pouvaient se rattraper à d'autres moments. Chaque fois qu'ils pouvaient s'accorder un moment tous les deux, ils le faisaient. Comme à cet instant, quand le visage d'Axel s'approcha du sien pour l'embrasser. Enfin ça, c'était avant que la petite diablesse ne vienne les interrompre. Après s'être lavée les mains, Célia s'installa à table avec le père et la fille. Ces lasagnes étaient vraiment délicieuses. Elle qui n'avait pas d'appétit avant que le repas soit servi, avait quand même pris une part. Et elle était succulente. Elle félicita d'ailleurs le chef entre deux conversations. D'ailleurs l'une d'elle, aborda le fameux « Noah. » Célia voulait en savoir un peu plus sur cette histoire. « Ton père m'a dit que tu aimais bien t'amuser avec Noah. Il est dans ta classe ? » L'antiquaire ignora le regard d'Axel. Cela l'amusait. Le militaire n'était pas au bout de ses peines si sa petite princesse avait du succès auprès des garçons. Puis une heure plus tard, il était temps de border la princesse. Cette journée avait été longue et Emily était ravie de retrouver son lit. Célia laissa Axel allait border sa fille tandis qu'elle en profitait pour débarrasser la table et mettre les couverts dans le lave-vaisselle. Puis elle donna un peu d'eau à Finn et à Octave avant qu'Axel ne revienne dans la cuisine. « Elle est au pays des rêves ? »

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 31 Aoû - 22:25

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Juste pour ce soir, Axel avait envie d’oublier ses tourments afin de savourer pleinement l’instant présent, en compagnie de sa fille et de cette femme superbe, assise en face de lui. A mesure que le repas avançait, il réalisait que cette charmante routine était finalement loin d’être désagréable. Le regard tendre de Célia posé sur lui et le bavardage incessant et charmant d’Emily avaient fini par avoir définitivement raison de ses appréhensions. En fin de compte, ce n’était pas si désagréable que ça de mener une vie « normale ». Axel aurait facilement pu s’imaginer former une famille avec Célia. Vivre avec elle dans une maison accueillante, se réveiller chaque jour à ses côtés après lui avoir fait l’amour jusqu’au petit matin… Mais alimenter ce genre de fantasmes était vain. Axel savait parfaitement que sa vie était loin d’être ordinaire et que dans les semaines à venir, il pourrait dire adieu à ces paisibles instants qu’ils partageaient à trois.  Demeurant silencieux, il observa les deux amours de sa vie échanger sur un sujet qui lui faisait par avance faire des cheveux blancs : Noah. Emily ne tarissait pas d’éloges à son sujet, ventant à la fois son adresse lorsqu’il jouait au ballon, son talent pour le dessin et leur passion commune pour les animaux. Oui… Célia avait raison de penser que la petite demoiselle ne lui confiait pas tout. De toute évidence, l’antiquaire était bien plus douée que lui pour aborder certaines questions. Malgré les nombreux compliments adressés au charmant enfant, Axel sentit sa fierté se ragaillardir lorsqu’Emily précisa que Noah était super gentil et drôle « mais pas autant que papa… et pas aussi beau non plus hein. » Se retenant de rire, il lança un regard amusé vers Célia qui en disait long sur le bonheur qu’il éprouvait à se savoir aussi important dans la vie d’Emily. C’était peut-être stupide mais Axel était ce genre de père ; il aimait passer pour un héro aux yeux de sa fille, il aimait la manière dont elle le regardait, dont elle l’aimait… et il savait profiter de ces instants à leur juste valeur, bien conscient que cela ne durerait pas. Pas de cette manière en tout cas. Bien plus vite qu’il ne l’imaginait, Emily allait lui échapper et devenir une jeune femme qu’un autre viendrait lui voler. Alors avant que ce moment tant redouté n’arrive, il voulait en profiter, se rassasier de ces adorables souvenirs afin qu’ils demeurent à tout jamais gravés dans sa mémoire…

Axel n’avait lu qu’une dizaine de lignes lorsqu’il constata qu’Emily dormait comme un ange. Il déposa un ultime baiser sur son front puis éteignit la lumière de manière à ce que seule sa petite veilleuse en forme d’étoile éclaire légèrement sa chambre. Sans faire le moindre bruit, il sortit et ferma la porte derrière lui avant de rejoindre Célia dans la cuisine. Se plaçant juste derrière elle, il glissa ses bras autour de sa taille et ne tarda pas à enfouir son visage dans son cou où il déposa quelques baisers. « Oui, ça y est. Sa tête a à peine touchée l’oreiller qu’elle était déjà au pays des songes. Je pense que cette nuit, ses rêves seront peuplés de manèges, de ballons et de confiseries. » Axel relâcha légèrement son étreinte et vint poser ses mains sur les épaules de Célia qu’il massa délicatement. « Et toi, comment te sens-tu ? » Cette journée avait été riche en émotions et pas seulement positives. Axel avait envie de savoir si la jeune femme se sentait un peu mieux ou si l’émotion liée à ses souvenirs était toujours aussi vive. Doucement, il l’incita à lui faire face et glissa ses mains sur son délicat visage. Célia avait les traits d’une poupée de porcelaine, délicate et fragile. Son regard s’extasiait perpétuellement sur son visage, comme on s’attarde sur une œuvre d’art. Il n’avait que trop conscience de la chance qu’il avait de partager sa vie. « J’ai entendu parler d’une brocante en ville demain matin… je me disais que tu aurais peut-être envie d’aller y faire un tour. Il pourrait y avoir des choses intéressantes pour la boutique et puis, ce serait l’occasion de me faire plonger un peu plus dans ton univers… »


Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 1 Sep - 21:18




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


La journée avait été riche en émotions. Célia avait retrouvé la mémoire. Même si elle n'arrivait pas encore à découvrir le visage de son agresseur. Elle savait à présent comment les choses s'étaient déroulées. Et peut-être qu'elle allait pouvoir aider l'inspectrice en charge de son dossier. En tout cas, elle comptait bien lui rendre une petite visite et lui dire tout ce dont elle se souvenait. Peut-être qu'avec le temps, l'antiquaire allait pouvoir découvrir l'identité du cambrioleur qui s'était sauvé. Elle l'espérait. Parce que savoir qu'il était là, quelque part dans la nature lui nouait le ventre. Elle n'avait pas envie de le croiser par hasard dans la rue. Ou qu'il revienne dans sa boutique. Même si cela paraissait peu crédible. Et Célia espérait vraiment qu'il était plutôt dans un coin, à se terrer ou peut-être même qu'il avait quitté le pays... Quoique non, ce n'était pas l'idéal. Parce que cela voudrait dire qu'il ne serait pas puni pour ce qu'il lui avait fait. Il devait être arrêté. Et l'antiquaire allait faire en sorte que ce soit le cas. Même si cela l'effrayait d'avance. Elle craignait de se souvenir de tout. De ne plus être capable de fermer les yeux sans voir ce lugubre individu. Mais elle se disait que si elle ne faisait rien, peut-être qu'il allait recommencer et cette fois-ci, peut-être même tuer quelqu'un... alors oui, elle devait se souvenir et témoigner. Mais pour l'instant, elle voulait un peu oublier ce qui s'était passé. Elle avait passé une très bonne journée avec les Westlake. Et la jeune femme commençait à s'habituer à ces sorties à trois. C'était très agréable. Elle qui avait longtemps fui les gens, elle se rendait compte à présent de tout ce qu'elle avait manqué. Et elle ne voulait plus perdre son temps, ni même se poser trop de questions. Elle avait envie de profiter de ce ténébreux qui était maintenant face à elle. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres quand celles d'Axel se posèrent sur son cou. Un frisson parcourait alors son échine au même moment. Emily n'avait donc pas tarder à s'endormir malgré la sieste qu'elle avait fait à leur retour du parc d'attraction. « Tu as oublié les licornes et les grenouilles. Surtout les grenouilles. » La petite était complètement amoureuse de ces petits amphibiens. Et Célia ne s'était pas trompée en lui offrant une boite à musique pour son anniversaire avec une belle reinette sur le dessus, coiffé d'une couronne. Un prince charmant qui attendait le baiser de sa promise pour reprendre forme humaine. L'antiquaire avait tout de suite pensé à Emily en la voyant dans une boutique du centre. Elle l'avait immédiatement acheté. Puis à la question du militaire, elle acquiesça de la tête. « Oui ça va... j'ai réussi à ne pas y penser ces dernières heures. » Et c'était bien grâce à lui, à elle, à eux. A ce nouvel équilibre qu'elle avait trouvé depuis qu'elle vivait chez les Westlake. « Mais je doute que la nuit soit semblable... » Son inconscient allait lui jouer des tours. Forcément. Quand elle était occupée, quand elle passait un bon moment, elle n'y pensait pas. Mais quand elle dormait, c'était une autre histoire. Enfin, elle ne voulait pas encore y songer. La soirée n'était pas encore terminée. Elle posa à nouveau ses yeux sur Axel. « Je comptais y aller. Donc tu pourras plonger à nouveau dans mon univers. » Elle déposa un baiser sur ses lèvres avant de dire tout en portant son regard vers le plan de travail. « Au fait, je suis passée à la boutique récupérer mon courrier et j'ai pris aussi le tien en rentrant. » Elle se dirigea vers l’îlot central avant de faire le tri du courrier. Elle retira les lettres qui lui étaient adressées avant de tomber sur un cachet postal qui lui noua l'estomac. L'US. Army... Elle s'arrêta dans son geste avant d'observer l'enveloppe. La jeune femme pouvait y lire le grade d'Axel. C'était un courrier officiel, il n'y avait pas de doute. Elle leva son visage sur son compagnon. « Tu as une lettre des États-Unis... » Elle lui donna l'enveloppe. Elle ne savait pas  ce que c'était. Cela pourrait être une solde, une mutuelle, une lettre d'information. Oui cela pouvait être tout ça à la fois. Mais Célia était très intuitive. Et en voyant ce courrier, elle avait tout de suite pensé à la conversation qu'ils avaient eu à l'hôpital, la première fois qu'il était venu la voir. La première fois où ils avaient parlé avec leur cœur. Axel lui avait dit qu'il était encore en activité. Et qu'il pouvait être rappelé à tout moment. Célia lui avait dit qu'elle l'attendrai... seulement, elle ne pensait pas que cela arriverai avant quelques années...Pas maintenant alors que leur histoire ne faisait que débuter. La jeune femme resta un instant silencieuse. Elle avait gardé ses yeux verts sur Axel qui avait à présent la lettre entre les mains. « Tu attendais un courrier de leur part ? » Peut-être que ce n'était rien. Oui peut-être qu'elle s'inquiétait pour rien. Elle l'espérait en tout cas.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 1 Sep - 22:54

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Oui, surtout les grenouilles. Célia ne s’était pas trompée en offrant cette jolie boite à Emily. Elle trônait désormais sur sa table de nuit et inutile de préciser que la petite fille aimait passer de longues minutes à la contempler, à y ranger des choses « secrètes » comme elle aimait le préciser. L’antiquaire avait rapidement su conquérir le cœur d’Emily et autant dire que la tâche n’était pas simple. Pourtant, les premières réticences de la petite demoiselle avait fini par laisser place à un véritable amour qu’elle ne manquait jamais de témoigner à Célia d’une manière ou d’une autre. Axel ne pouvait qu’aimer cette complicité entre elles. Emily avait toujours été une petite fille joyeuse et heureuse mais elle l’était encore plus depuis que Célia faisait partie de leur vie. Doucement, il remit une mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille puis caressa sa joue tandis qu’elle lui faisait part de son ressenti concernant les dernières heures écoulées. Axel savait qu’elle vivait des instants difficiles et ça le rendait vraiment maussade de savoir qu’il n’avait aucun pouvoir là-dessus. Il aurait aimé la rassurer davantage et faire en sorte que ses peurs disparaissent à tout jamais et non pas seulement pour quelques heures. La nuit risquait d’être plus compliquée, selon ses dires. « Tu n’es pas obligée de dormir…» lança-t-il sous couvert d’humour. C’était encore sa meilleure arme pour dédramatiser les faits. Axel n’était pas du genre à minimiser la situation, loin de là ! D’ailleurs, il ne tarda pas à ajouter quelques précisions. « Plus sérieusement, rappelle-toi que je suis à tes côtés. Quoi qu’il advienne. Et je vais veiller sur ton sommeil aussi longtemps qu’il le faudra.» Axel lui adressa un sourire chaleureux et rassurant, avant de détourner la conversation sur un sujet plus propice à la détente. Il avait entendu parler d’une brocante qui devait avoir lieu le lendemain et avait sincèrement envie de s’y rendre avec Célia. Qui sait, ce serait peut-être l’occasion d’y dénicher quelques merveilles pour la boutique ou tout simplement pour eux. C’est dans les brocantes qu’Axel avait fait ses meilleures acquisitions littéraires. D’ailleurs, il avait toujours eu beaucoup de mal à comprendre comment on pouvait se séparer de ses livres. Pour sa part, il les chérissait au point d’être incapable de s’en séparer. Il était collectionneur, c’est vrai. Et puis, il avait également l’espoir de trouver quelques vinyles supplémentaires pour sa collection. « Ne me dis pas que tu comptais y aller sans moi ? » Axel afficha un air faussement offusqué et l’observa se diriger vers le plan de travail tandis qu’elle faisait allusion au courrier et au fait qu’elle avait également pris le sien. Jusque là, rien d’anormal. En revanche, la mine d’Axel se décomposa légèrement au moment où elle fit allusion à une lettre en provenance des Etats-Unis, estampillée du logo de l’US Army… Son regard demeura rivé sur l’enveloppe blanche, sachant pertinemment ce qu’elle contenait. Il ne s’attendait pas à ce que ça arrive si vite. Axel haussa les épaules avec désinvolture, n’ayant pas la moindre envie d’en découvrir le contenu pour le moment. Pourtant, il ne tarda pas à la prendre entre ses mains, la retourna pour l’ouvrir et y renonça à la dernière seconde. « Oh… ce ne doit pas être très important. Ils se rappellent fréquemment à mon bon souvenir. » Cet éternel sourire qu’il adoptait pour dédramatiser en toute circonstance refit son apparition sur son visage et il glissa la lettre dans sa poche, se donnant ainsi l’illusion que ce courrier maudit n’existait pas. Axel savait. Il savait pour la simple et bonne raison qu’il avait reçu un appel quelques semaines auparavant. On le tenait informé d’une nouvelle mission et même si tout ceci était encore extrêmement vague, Axel avait pris les précautions nécessaires au cas où tout se déroulerait plus vite que prévu : il avait anticipé l’organisation de toute une année pour son club et ce n’était pas un hasard s’il l’avait mis entre les mains de Jane. Il avait également pris de nombreuses dispositions concernant Emily, sa maison, et tout le reste… Mais était-ce le moment de parler de tout ça ? Non… pas forcément. Croisant le regard de Célia, il esquissa un nouveau sourire et reprit : « Hey…tout va bien. Pourquoi tu me regardes comme ça ? Ne me dis pas que tu es en train de m’imaginer en tenue de combat et que tu trouves ça sexy. Personnellement, je trouve ça de très mauvais goût.» Non ce n’était pas ça et il le savait parfaitement. Axel soupira doucement. A l’instar de Célia, il contourna l’ilot central de manière à pouvoir être plus près d’elle. « Est-ce nécessaire de savoir immédiatement ? Ou bien est-ce que l’on part du principe que pour le moment, le temps est suspendu et que rien ni personne n’existe ou n’a la moindre importance en dehors de nous deux ? Célia… » Il l’attira vers lui avec douceur et enchaina : « Je ne veux pas que tu t’inquiètes… il n’est plus question pour moi de vivre dangereusement. J’ai bien trop à perdre désormais.»

Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Ven 2 Sep - 20:01




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


La jeune femme ne savait pas comment sa nuit allait se passer. Elle avait déjà fermé l’œil tout à l'heure et elle s'était réveillée en sursaut. Alors cela ne présageait rien de bon. Mais elle ne voulait pas s'angoisser pour rien. Célia était une femme qui vivait l'instant présent. Elle ne songeait pas aux heures prochaines, juste à ce qui était entrain de se passer. Et il est vrai que la présence d'Axel la rassurait également. Oui, ils n'étaient pas obligés de dormir songea-t-elle, alors qu'un fin sourire s'affichait peu à peu sur ses lèvres. Elle comprenait très bien le sous-entendu amusé du militaire. Ce dernier voulait la protéger, seulement lui comme elle, savaient que le cerveau ne s'ennuyait pas de ce genre de choses. Et qu'une fois endormie, il était le seul maître à bord. Mais peut-être que boire une bonne tisane allait lui permettre de s'apaiser. C'était ce qu'elle comptait prendre d'ailleurs après avoir jeté un œil au courrier. Courrier qu'elle avait déposé sur l'îlot de la cuisine. Célia ne savait pas ce qu'il y avait dans la pile. Elle n'avait pas jeté un œil. Elle n'avait pas eu le temps. Et là, elle découvrait cette lettre des États-Unis. L'antiquaire n'aimait pas ce genre de lettre. Elle lui rappelait que trop bien qu'Axel pouvait être à nouveau appelé à tout moment sous le drapeau. Et ça, c'était une perspective qui lui nouait l'estomac. Axel l'avait prise en main. La jeune femme s'attendait à ce qu'il l'ouvre et lui parle du contenu. Elle doutait sur le fait que l'armée américaine envoyait tant de courriers. Et la mine du militaire ne lui disait rien de bon. S'il avait appris à lire en elle, comme dans un livre ouvert, Célia arrivait aussi à déchiffrait les mimiques de son visage. Et ce qu'elle y voyait, c'était la surprise et la contrariété dans les yeux de son compagnon. Ce courrier ne le réjouissait pas non plus. Célia l'observait alors qu'Axel mettait la lettre dans sa poche. Aux paroles d'Axel, qui tenait une nouvelle fois d'alléger la conversation, elle resta un instant silencieuse. « Non... je me demande pourquoi tu as eu cette mine contrariée si ce n'était rien... » Célia ne voulait pas qu'il lui cache des choses. Elle ne voulait pas qu'il la protège de certains sujets. Maintenant, ils étaient un couple. Alors il était naturel pour elle, de parler de tout avec lui. Même des sujets qui le contrariaient, surtout ce genre de sujet. Axel n'était plus seul. Célia était là. Et elle voulait tout partager avec lui, le bon comme le mauvais. Les joies comme les doutes. C'était naturel. Axel s'approcha d'elle et elle le laissa faire. Elle se demandait s'il était au courant que cette lettre allait arriver. Aux paroles d'Axel, elle garda ses yeux sur lui. Elle se sentait bien avec lui, c'était certain. Savoir maintenant ou plus tard, cela n'avait pas trop d'importance. Sauf s'il devait vraiment partir. Elle pensait à Emily. Axel ne s'était jamais absenté jusque là. Et la jeune femme ne savait pas du tout comment la petite princesse allait réagir. Ce n'était pas un sujet facile à aborder avec une enfant de cinq printemps. Les yeux verts de l'antiquaire sondaient le visage du militaire. « Malheureusement le temps ne reste jamais suspendu très longtemps. Et je ne veux pas que tu t'empêches d'aborder certains sujets pour ne pas m'inquiéter. Maintenant nous sommes deux. » Elle ne voulait pas qu'il oublie cela. Il était là pour elle, mais elle aussi, était là pour lui. C'était ça un couple. Célia voulait qu'il lui fasse assez confiance pour aborder des sujets plus sérieux. Elle était capable de gérer tout ça, s'il lui en laissait la possibilité. « Et de toute façon, je suis déjà inquiète. » Depuis qu'elle avait vu cette fichue lettre. Son cerveau ne pouvait s'empêcher de se poser mille et une questions. La jeune femme posa ses mains sur la nuque d'Axel, gardant son regard dans le sien. « Mais je sais que tu feras attention... » Les doigts fins de la jeune femme s'accrochaient aux mèches de cheveux du militaire. Une douce caresse pour alléger le sujet de conversation. Célia avait accepté la situation. Axel avait été franc dès le début. Alors oui, elle avait accepté le fait qu'il puisse être amené à s'absenter. Parce qu'elle savait déjà à ce moment-là que leurs destins étaient liés et qu'ils ne pouvaient pas aller à son encontre. « Tu n'as pas à me protéger sans arrêt, de tout. Je suis là aussi pour toi, comme tu l'es pour moi. Si tu as besoin, envie de parler de quelque chose, tu sais que tu peux le faire. J'ai accepté la situation quand tu m'en as parlé. Alors s'il faut affronter ça, maintenant ou plus tard, on le fera ensemble. » Elle ne comptait partir. Elle n'avait pas envie d'être ailleurs. Elle voulait être ici avec lui, avec Emily, être ici tous les trois. Elle se sentait bien à côté du militaire. Et cette lettre n'allait rien changer. Ils allaient seulement avoir besoin de s'adapter au cas où Axel partait effectivement. Mais ça, elle ne le savait pas encore bien qu'elle était persuadée que le militaire avait la réponse à ces questions. Seulement, elle ne voulait pas non plus le pousser à parler. La jeune femme voulait que cela vienne, naturellement. Quand il sera prêt. Elle n'allait rien précipiter.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Lun 5 Sep - 0:04

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Se lier était dangereux. Si la règle était de ne jamais trop s’attacher, autant dire qu’Axel l’avait outrepassée depuis bien longtemps déjà. Son cœur sembla s’arrêter à l’instant même où Célia lui rappela qu’ils étaient deux désormais. Si d’ordinaire il était celui qui prononçait ces paroles rassurantes avec une incroyable franchise, il devait bien admettre que les entendre était proprement déconcertant. Durant de longues secondes, il dévisagea la jeune femme comme s’il la voyait pour la première fois, prenant conscience de l’ampleur des sentiments qu’il éprouvait à son égard. Partir allait être extrêmement compliqué cette fois-ci. Ignorer ce courrier ne serait-ce que pour quelques heures lui donnait l’illusion d’un certain pouvoir sur une situation pourtant inévitable. Il ne pouvait rien faire pour s’épargner cette nouvelle mission qui, il l’espérait, serait de bien courte durée. Si les questions défilaient dans son esprit à une vitesse ahurissante, l’une d’entre elles prédominait sur toutes les autres ; Célia allait-elle véritablement avoir envie de l’attendre ? Axel ferma les yeux quelques secondes en sentant sa main se poser sur sa nuque et en écoutant ses paroles réconfortantes. Bien sur qu’il allait se montrer prudent… il l’était toujours. Et comme il n’avait de cesse de le répéter, il avait bien trop à perdre désormais. Son regard se replongea dans les yeux de l’antiquaire, reflet d’une âme qu’il devinait pure et ô combien magnifique. Célia était à part. Il l’avait su dès leur première rencontre. « Je n’essaie pas de te protéger mon ange… pas de la manière dont tu l’imagines en tout cas. J’essaie juste de faire abstraction de cette situation qui arrive au moment où ma vie commençait à prendre une tournure qui me plaisait vraiment. » A croire qu’une véritable malédiction pesait sur ses épaules, un peu comme s’il contractait une dette envers le destin chaque fois que son existence devenait plus sereine, plus belle. La confiance n’avait strictement rien à voir là-dedans et il tenait à ce que Célia le comprenne. S’il ne lui avait rien dit, c’est pour la simple et bonne raison qu’il n’avait jamais réussi à trouver le bon moment. Et parce qu’il ne tenait pas à gâcher chaque instant qu’ils passaient ensemble. Ces instants uniques, surréalistes… Avant de continuer, il glissa une main sur la joue de Célia, caressa tendrement sa peau fragile comme pour redessiner les contours de son merveilleux visage. Après un instant, Axel laissa échapper un léger soupir et ne manqua pas de s’éclaircir légèrement la gorge pour se donner le courage de continuer. « Nous savons tout les deux ce que contient cette enveloppe, n’est-ce pas ? La vérité dans tout ça, c’est que pour la toute première fois de ma vie, je ressens de la peur… Pas la peur d’y retourner, non. Mais la peur de te perdre… de devoir renoncer à tout ça. A tout ce que nous vivons depuis des semaines… Et plus j’y pense, plus c’est… douloureux.» Il était certain que Célia comprenait parfaitement de quoi il était en train de parler. Axel avait des millions de choses à lui dire mais ne savait pas par quoi commencer. Devait-il le faire en lui disant qu’il l’aimait ? En lui rappelant que les jours passés auprès d’elle avaient été les plus heureux de toute sa vie ? Non… cela sonnerait comme un au revoir et il n’était nullement question de ça. Pourtant, il avait le cœur lourd et l’âme mélancolique. Cette journée passée à la fête foraine lui avait permis de faire abstraction de son départ prochain le temps d’un instant mais désormais, le retour à la réalité était extrêmement brutal. Oui, il aurait pu lui dire toutes ces choses car toutes étaient vraies… Il savait que dans les semaines à venir, il allait revivre des milliers de fois chacune des précieuses secondes passées ensemble, qu’il entendrait son rire, qu’il verrait son visage et sentirait ses bras autour de lui. Se détachant d’elle, Axel fit quelques pas dans la pièce puis passa une main sur son front. C’était toujours compliqué d’exprimer ce qu’il avait sur le cœur, il n’était pas l’homme le plus doué au monde en matière d’émotions… « Bien sur, je t’avais annoncé que cela risquait d’arriver mais je ne pensais pas que ce moment viendrait aussi vite. Tu as dit que tu m’attendrais… mais une partie de moi est effrayée à l’idée qu’avec le temps, tu puisses ne plus ressentir la même chose et que d’une manière ou d’une autre, tu finisses par oublier ce que nous avons partagé. » Axel arrêta de faire les cent pas et observa de nouveau la jolie blonde. Il sortit la lettre de sa poche et l’ouvrit sans même prendre le temps de la lire. A vrai dire, il n’y jeta pas le moindre coup d’œil et la tendit à Célia. Dessus, figuraient son nom, son grade, son statut de tireur d’élite et une sommation de participer à une nouvelle mission dont la destination demeurait secrète pour le moment. Axel n’avait pas besoin de la lire, il savait déjà tout ça. « Je l’ai su il y a quelques temps déjà. Je n’ai jamais réussi à trouver le bon moment pour t’en parler. Chaque fois que j’ai essayé de le faire, croiser ton regard était suffisant pour m’y faire renoncer. J’ai préféré ignorer cette convocation, un peu comme si elle finirait par disparaître d’elle-même comme par enchantement.» Imperturbable, Axel essaya tant bien que mal de déchiffrer les pensées de Célia, incapable de dire si elle lui en voulait ou bien si elle comprenait.
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞


Dernière édition par Axel Westlake le Mar 6 Sep - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Lun 5 Sep - 20:32




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


La jeune femme avait gardé ses yeux sur le militaire. Depuis leur rencontre, elle se sentait terriblement heureuse. Au point où comme Axel, elle pensait que tout avait un prix. Depuis qu'ils s'étaient rencontrés, Célia avait profité de chaque seconde en sa compagnie. Elle avait envie de vivre tous ces moments, de la façon la plus intense qui soit. Certes, elle a eu quelques doutes au début. Parce qu'elle n'avait jamais laissé quelqu'un entrer dans sa vie comme elle l'avait fait avec Axel. Cela lui avait fait peur au début. Et peut-être qu'elle avait encore des craintes. Que tout cela cesse, et qu'elle revienne au point de départ. C'était la première fois qu'elle était confrontée à ce genre de situation. Même si elle avait été au courant rapidement du statut d'Axel. Elle ne songeait pas qu'il puisse partir si tôt. Ni même repartir tout court. C'était une éventualité, non pas une certitude. Et jusque là, elle avait rangé cette perspective dans un coin de son esprit. Elle ne voulait pas passer son temps à songer au fait qu'Axel pourrait partir. Elle se sentait bien avec lui, avec Emily. A trois, elle avait l'impression d'avoir trouvé sa place. Et c'était agréable. C'était la première fois depuis longtemps, qu'elle n'avait pas besoin d'autre chose dans sa vie. Elle était heureuse comme ça. Et elle profitait de tous ces moments. Aux paroles d'Axel, elle avait gardé ses yeux sur lui. Elle comprenait ce qu'il ressentait, parce que c'était la même chose pour elle. C'était au moment où tout allait bien que l'éventualité d'un départ refaisait surface. Cela lui faisait peur bien sûr. Parce que le militaire allait partir sur un lieu de guerre, une zone de conflit... et que le risque zéro n'existait pas. Surtout dans sa profession et sa spécialisation. Un tireur d'élite... Oui elle avait peur pour lui. Mais elle savait aussi que c'était son devoir. Que s'il devait partir, il allait le faire. Et elle le comprenait. On ne faisait pas ce qu'il faisait par obligation. C'était une vocation, un devoir même qui lui tenait à cœur. Aux paroles suivantes du militaire, elle fronça un peu les sourcils. Elle l'écouta sans l'interrompre. Il semblait tourmenté et c'était sûrement la première fois qu'elle le voyait ainsi. Son départ le tracassait. Mais pas vraiment comme elle le croyait. Elle le vit faire les cents pas dans la cuisine. Puis elle comprenait où il voulait en venir. Elle le trouvait touchant de s'inquiéter à ce point de leur avenir à deux. Cela lui rappelait encore une fois que ce qu'ils vivaient, était bel et bien réel. Il ne voulait pas perdre ce qu'ils étaient entrain de vivre et Célia non plus. Elle ne voulait pas renoncer à tout ça. Elle ne voulait pas mettre un clap  de fin à leur relation. Et ce n'était pas ce départ qui allait changer la donne. Alors elle tenait à le lui dire. Elle voulait qu'il sache. Sauf qu'il lui donna la lettre. Et elle la garda à la main quelques instants. Finalement, ce qu'il y avait écrit dans cette lettre n'avait plus d'importance. Elle s'en rendait compte à présent. Célia la posa donc sur la table avant de reposer son regard sur son compagnon. Elle l'observa un instant avant qu'un fin sourire s'affiche sur ses lèvres. « Axel... Si je suis sûre d'une chose là, à cet instant précis, c'est que je n'ai pas envie de perdre ce que nous sommes entrain de vivre. » Elle garda ses yeux sur lui avant de s'approcher du militaire. « Je me sens heureuse. Tu me rends heureuse et c'est la première fois que je ressens ça avec un homme. Tu es le premier qui me donne envie de croire à une vie de couple, à une vie à deux alors que j'y étais réfractaire. Et de toute mon âme. Je t'ai appartenu à la seconde où mes yeux se sont posés sur toi. Tu es tout ce que j'attendais. Tout ce que je désirais sans même l'espérer. Tu es mon petit miracle. » Elle esquissa un doux sourire. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'il pouvait la perdre. Ce n'était pas le cas. « J'ai envie d'être là avec toi. Aujourd'hui, demain, après demain. » Axel lui avait donné l'envie d'y croire. « Tu m'as offert ce bonheur. Et je ne t'en remercierai jamais assez. » Encore certains matins, elle était surprise, étonnée, ravie de voir son visage, son sourire, d'entendre sa voix comme une douce mélodie à ses oreilles. « Je t'attendrai. Je ne veux pas que tu puisses avoir un doute là-dessus. Peu importe le temps que cela prendrai, je serais là. Tu vas devoir me supporter les années à venir. » Elle l'embrassa ensuite. Puis elle plongea à nouveau ses yeux verts dans ceux du militaire. « Comment pourrais-je oublier ce que je ressens à chaque fois que je pense à toi ? Cela ne m'est jamais arrivé jusqu'à maintenant. Et je sais que ce n'est pas prêt de finir. Parce que je n'ai pas envie que ça se termine. » Elle croyait en eux. Et elle était capable de se battre pour faire durer ce qu'ils étaient entrain de vivre. « Et toi ? As-tu envie que ça finisse ? A deux, je sais qu'on est capable d'affronter ça. Parce que je n'ai pas envie d'être ailleurs, ni avec quelqu'un d'autre. Je me sens épanouie à tes côtés. Je me sens comprise. On se complète et tu es à présent une partie de moi. » Et c'était ainsi qu'elle le ressentait. Elle n'avait pas envie d'être avec quelqu'un d'autre. Elle n'avait pas envie d'un autre homme dans sa vie. C'était lui qu'elle voulait et personne d'autre. Axel suffisait à son bonheur. Puis à son aveu, elle garda son regard sur lui. « Peu importe ce qu'il y a dans cette lettre Axel... Ce dont je suis persuadée, c'est que son contenu ne changera rien à notre histoire. Rien du tout. Rien à ce que je ressens pour toi. » Elle avait gardé ses yeux sur lui avant de l'embrasser une nouvelle fois, faisant durer le moment. Elle y mettait tous ses sentiments, tout ce que leur histoire représentait, tout ce qu'elle ressentait pour lui. Puis elle le regarda avant d'avouer, pour la premier fois. « Je t'aime. »
juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 6 Sep - 15:23

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel


Axel avait vécu ça des dizaines de fois. L’arrivée d’une lettre au moment où il s'y attendait le moins, son départ pour une durée indéterminée associé à un goût prononcé pour les situations périlleuses. Parfois, il faisait preuve d’un courage poussé jusqu’à la témérité ; il aimait le danger comme d’autres aiment le plaisir. Axel s’en faisait un jeu. Un jeu dont il devait sans cesse repousser les limites, en quête de ces fiévreuses activités qui lui permettaient d’éprouver les émotions du combat. Il aimait servir son pays, se sentir utile, jouer au héro… Axel avait ça en lui et depuis toujours même si paradoxalement, il dégageait une certaine sérénité, une certaine stabilité, qui contrebalançaient les risques qu’il prenait. Car de toute évidence, personne n’était plus intrépide que lui sur une zone de guerre et même en cas de retraite, lorsque les courages les mieux trempés faiblissaient, il déployait un sang-froid et un calme proprement déconcertants. Une qualité fondamentale chez les tireurs d’élite. Mais peut-être que son insouciance était à mettre sur le compte d’une vie dont il sous estimait la valeur et c’est ce qui rendait son prochain départ si difficile à gérer. Désormais, la présence de Célia et d’Emily rendait la donne sensiblement différente. Il n’avait pas envie de les décevoir, de les abandonner ou de devoir renoncer à cette existence pour le moins parfaite qu’ils bâtissaient ensemble. Attentivement, il écouta les paroles rassurantes de la jolie blonde, tout en sentant son cœur s’alourdir un peu plus à chaque instant. Jamais encore il ne s’était posé autant de questions sur le futur. En réalité, Axel était du genre à toujours agir sur un coup de tête et à ne se fier qu’à ses propres désirs et ses envies les plus profondes. Rien ne pouvait le troubler davantage que d’entendre Célia se dévoiler de la sorte, elle qui d’ordinaire se montrait tellement pudique sur ses sentiments. Sans la quitter du regard, il prit une inspiration profonde ayant toujours beaucoup de mal à réaliser ce qu’il était en train d’entendre. Pourtant, il avait envie d’y croire. Envie d’imaginer que leurs destins étaient intimement liés et que rien ni personne ne pourrait jamais se mettre en travers de leur chemin. Il répondit au baiser de Célia avec une étonnante ferveur, comme si c’était la toute dernière fois qu’il était en droit de goûter à ses lèvres. Puis elle prononça ces mots. Les mots. Ceux qui firent naitre en lui un frisson de bonheur et un curieux émoi. Il ne pensait pas que les entendre de la bouche de Célia lui ferait un tel effet. Incapable de trouver ses mots durant quelques secondes, Axel pencha légèrement la tête sur le côté, avec curiosité. Avait-il entendu ce qu’elle venait de dire ou bien était-ce là le fruit de son imagination un peu trop fertile ? Non, elle les avait clairement et distinctement prononcés. Et soudain, il comprit. Son visage qui était précédemment si sérieux se teinta soudainement d’une surprise tendre, franche et presque enfantine. C’était un tel choc qu’il osait à peine respirer pour ne surtout pas gâcher ce moment unique. Son cœur manqua évidemment un battement au passage. Elle l’aimait. « Qu’est-ce que tu viens de dire ? » Axel était tellement incrédule qu’il avait presque besoin qu’elle le lui répète afin qu’il en soit sûr. Peu à peu, son visage reprit cette expression mutine qu’il se plaisait toujours à avoir sous la main avant de l’attirer de nouveau vers lui, avec un peu trop d’ardeur sans doute et de s’emparer de nouveau de ses lèvres, comme s’il n’avait pas pu le faire depuis des lustres. C’était vital, il avait besoin d’elle… Si elle n’était pas là, sa vie n’aurait aucun sens. « Je t’aime aussi. Non seulement maintenant, mais à jamais. Alors effectivement, ce n’est pas ce courrier qui changera quoi que ce soit entre nous… D’une certaine manière, tu es venue me compléter, rendre ma vie ô combien merveilleuse et je ne t’en remercierai jamais assez. Garde à l’esprit que quel que soit l’endroit où je me trouverai, tu es celle qui me donnera la force et le courage d’y arriver. » Il glissa doucement ses doigts sous son menton afin de pouvoir déposer un nouveau baiser sur ses lèvres, en guise de promesse. Cette lettre et son contenu n’avaient aucune importance pour le moment. C’est pour cette raison qu’Axel avait choisi d’ignorer ce courrier autant que possible. Quoi qu’il advienne, il ne pourrait pas renoncer à cette nouvelle mission. Ce n’était pas la première mais probablement la plus compliquée de toutes. Lorsque son visage s’éloigna de celui de Célia, il se pinça les lèvres et décida de lui faire part de tout ce qu’il préparait depuis plusieurs semaines maintenant. « C’est aussi pour cette raison que j’ai choisi de confier la gestion du club à Jane. Je sais qu’elle s’en sortira à merveille et j’avais besoin de pouvoir me reposer sur une personne de confiance. Elle est bien placée pour gérer ça et je lui fais totalement confiance.» Axel ne savait pas trop combien de temps allait durer sa mission… cela pouvait aller de quelques jours à plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il lui était arrivé de partir plus d’une année entière, parfois seulement une quinzaine de jours. Et Emily dans tout ça ? « Je n’ai rien dit à Emily pour le moment… je ne sais pas trop comment m’y prendre et c’est la première fois que nous serons séparés elle et moi. Là encore, je sais que je peux compter sur la présence et le soutien infaillible de Jane. » Emily allait certainement avoir besoin de parler avec Jane, de passer du temps avec elle… Elle était un véritable point de repère dans la vie de la petite fille. Cependant, Axel ne sous estimait pas l’importance de Célia dans l’existence d’Emily et il avait désormais envie d’aborder ce sujet avec l’antiquaire, même si de toute évidence, lui demander une chose pareille n’était pas simple. « Célia… concernant Emily je … Je ne veux pas t’imposer ça, je sais que c’est une lourde responsabilité et même si je sais que tu l’aimes sincèrement, tu n’es vraiment pas obligée d’assumer tout ça. Nous en avons déjà parlé mais cette fois-ci, il ne s’agit pas simplement de la garder pendant quelques jours…» Axel appuya son regard pour lui faire comprendre ce qu’il n’osait pas dire. Oui, s’il lui arrivait quelque chose, s’il était amené à ne jamais revenir, qu’allait-il advenir d’Emily ? Jane s’en occuperait, c’était évident. Mais Célia ? Avait-il le droit de lui demander ça ? Sans compter que légalement, personne n’accepterait jamais de lui laisser Emily. Elle n’était ni mariée avec Axel, ni tutrice de la petite fille. « Ca n’arrivera pas mais admettons que je ne revienne pas… Emily ne pourrait pas rester avec toi. Elle serait immédiatement confiée à Jane. Sauf si… sauf si je décidais que tu deviennes légalement sa tutrice. Et encore une fois, je ne veux pas t’imposer ça. Parce que s’il m’arrivait quoi que ce soit, je voudrais que tu refasses ta vie, que tu retombes amoureuse, que tu sois heureuse… pas que tu vives dans le passé ou dans l’ombre de ce que nous aurions pu partager ensemble. »


Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 6 Sep - 20:00




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Non Célia ne se confiait pas souvent. Encore maintenant, elle gardait encore beaucoup de choses en elle. Parce qu'elle avait toujours été secrète. C'était dans sa nature. Garder ses sentiments, ses ressentis pour elle-même. Cela faisait parti de son caractère. Et pourtant, Célia était très sensible. La moindre phrase, la moindre parole, le moindre geste pouvait la blesser. Mais elle ne le montrait pas. Elle enfouissait tout ça, profondément. Parfois elle se confiait. Souvent à Duncan parce qu'il était la personne qui le connaissait le mieux. Et que même si elle était proche de sa sœur, Célia ne voulait pas l'accaparer avec ses craintes. Déjà que la vie de sa sœur était compliquée, l'antiquaire ne voulait pas en rajouter. Maintenant les choses étaient différentes. Elle avait quelqu'un dans sa vie. Quelqu'un avec qui elle se sentait bien, sur la même longueur d'ondes. Avec un caractère très semblable. Axel la comprenait. Et elle était toujours étonnée de voir à quel point c'était le cas. Il savait quand quelque chose n'allait pas. Il voyait en elle. Et c'était parfois déroutant. Mais ce n'était pas plus mal. Cela l'obligeait à s'ouvrir un peu plus. A se confier à lui, lui dire ce qu'elle avait sur le cœur. Même si parfois ce n'était pas facile. Célia savait qu'elle n'avait pas de crainte à avoir en faisant un pas vers lui. Elle ne devait pas non plus être gênée de dire certaines choses. En tout cas, elle voulait le faire. Parce que son histoire avec Axel en valait la peine. Et parce qu'elle savait qu'il était le mieux placé pour la comprendre. Alors oui, elle osait. Elle s'étonnait elle-même mais ce n'était pas si désagréable que ça. Elle se sentait frisonner rien qu'en disant ces mots. Mais elle avait eu besoin de les dire et Axel, besoin de les entendre. Elle esquissa un sourire à sa remarque. Ces quelques mots, simples mais tellement lourds de sens, elle les avait dit clairement, sans retenue, sans hésitation. C'était la première fois que Célia les prononçait face à un homme. La première fois qu'ils avaient autant de signification. Cela lui avait fait peur. Jusqu'à maintenant, elle ne les avait pas dit. Parce qu'elle ne se sentait pas prête. Que ce n'était pas le bon moment. Ce qui était différent ce soir-là. C'était sorti naturellement sans qu'elle ne calcule quoi que ce soit. Ce soir, c'était le bon moment. Et voir la mine ravie d'Axel, Célia savait qu'elle avait pris la bonne décision. Qu'elle avait eu raison de dire toutes ces paroles. Parce qu'elle ne voulait pas qu'Axel s'inquiète pour ce genre de choses. Surtout pas. Elle ne voulait pas non plus qu'il doute de ses sentiments. De ce qu'elle pouvait ressentir pour lui. Elle l’aimait, c'était une évidence. Depuis le premier jour. Et elle voulait qu'il le sache. Oui, elle n'était pas toujours très expressive. Mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle ne ressentait rien pour autant. Ses émotions, ses sentiments étaient sans dessus-dessous. Et il était peut-être bon de les exprimer. C'était le bon moment oui. Célia n'en doutait plus. Gardant un fin sourire sur les lèvres, elle l'observa avant de répéter. « J'ai dis que je t'aimais. » Oui, elle n'avait plus peur de le dire. Et si Axel voulait entendre à nouveau à ses mots, elle le lui dirait, encore et encore. Il s'embrassèrent une nouvelle fois avant que le militaire ne reprenne la parole. Elle l'observa alors qu'il parlait. Voilà pourquoi cela semblait si simple entre eux. Parce qu'ils étaient pareils. Qu'ils avaient les mêmes envies, les mêmes besoins. Les mêmes façons de les exprimer. Et cela simplifiaient les choses, surtout pour deux personnes qui n'avaient pas l'habitude de parler d'eux-même. Oui cette lettre n'allait rien changer. Célia allait l'attendre, quelque soit la durée de son absence. Elle serait là, comme elle le lui avait dis, des semaines plus tôt. Puis quand il parla de Jane, elle acquiesça doucement de la tête. « Je m'en doutais. » Quand elle avait appris pour son prochain départ, Célia avait compris alors pourquoi il s'était associé à sa meilleure amie. C'était sûrement la meilleure chose à faire. Même si elle ne connaissait pas Jane. Si Axel lui faisait confiance, c'est que la jeune femme le méritait. Elle n'en doutait pas une seule seconde. Puis quand il aborda le sujet d'Emily, elle pencha légèrement la tête tout en écoutant ce qu'il disait. Oui pour Emily, cela allait être plus compliquée. Elle ne savait pas du tout comment la petite fille allait réagir. Comme le disait Axel, c'était la première fois qu'il allait se séparer de sa fille. Puis elle fut un peu surprise par les mots suivants du militaire. Elle ne s'attendait pas vraiment à ça. « Tu vas revenir... » Elle ne voulait même pas penser au contraire. Elle ne savait pas comment elle devait réagir à ces mots. Elle l'observa un instant avant de prendre la parole. « Axel, je n'ai pas l'intention de refaire ma vie. Parce que tu vas revenir et que l'on sera à nouveau tous les trois. N'oublie pas ce que tu m'as dit lors de notre première rencontre. Je dois fêter mes noces d’émeraude. » Elle esquissa un doux sourire. Bon, elle ne pensait pas clairement au mariage pour être franche. Mais elle voulait surtout lui faire comprendre qu'elle était là, et qu'elle ne comptait pas faire sa vie avec quelqu'un d'autre. Déjà sa rencontre avec Axel était un miracle, elle ne pensait pas pouvoir tomber à nouveau, amoureuse d'un autre homme. Et puis, elle n'en voulait pas d'autre. « Mais si tu veux que je m'occupe d'Emily, je le ferais avec plaisir. Même si  je crois qu'on devrait lui poser la question. Après tout, elle est la première concernée. Si elle veut rester avec Jane, je comprendrai. Mais cela ne m'empêchera pas de la voir et de passer du temps avec elle. » Célia était d'accord pour être sa tutrice. Mais elle pensait que c'était peut-être à Emily de comprendre. Déjà que la situation allait être compliquée, surtout pour elle. Elle ne voulait pas en plus la rendre malheureuse en l'éloignant de sa marraine sans même le vouloir. Célia garda ses yeux sur Axel. Elle posa ses mains sur ses joues. « Et toi … toi je t'interdis de ne pas revenir. » Elle l'embrassa doucement avant de reculer un peu. Elle glissa sa main sous son haut et retira une chaîne avec une petite médaille en forme de feuille d'olivier. Elle la déposa dans la main d'Axel. « Je voudrais que tu la gardes avec toi. Elle m'a toujours porté chance. Je l'avais sur moi quand on s'est rencontré. Et je crois qu'elle te reviens maintenant. »

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 6 Sep - 23:39

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

L’espace d’un instant, Axel sembla douter de ce qu’il avait entendu. Cela lui semblait parfaitement incroyable et pourtant, il savait avec certitude que Célia pensait tout ce qu’elle venait d’énoncer. La vision de ces dernières semaines passées l’un avec l’autre, à s’épauler, s’écouter, s’aimer en silence s’étendit devant lui, éclipsant toute autre considération dans son esprit. Réchauffé par la douceur de la voix de la jolie blonde, il se sentit renaitre et profita de la chaleur de son corps blotti tout contre le sien. Nulle autre sensation au monde ne pouvait l’apaiser de la sorte. Comment allait-il pouvoir se passer d’elle ? Sa main gauche vint se perdre dans les cheveux de la jeune femme et ne pouvant plus y résister, il s’empara de nouveau de ses lèvres en guise de promesse. Celle de faire attention, de se montrer prudent afin de lui revenir. Axel voulait croire que rien ne leur était insurmontable. Plus maintenant. La saveur des lèvres de Célia était probablement la plus douce des addictions et chacun de leurs baisers transportait avec lui une promesse d’éternel. Aujourd’hui plus que jamais, Axel se rendait compte que sans elle, il n’avait plus aucune raison d’être. Elle devait fêter ses noces d’émeraude… cette simple remarque fit faire un nouveau raté à son pauvre cœur et une fois encore, il réalisa à quel point il pouvait l’aimer. Il était surpris qu’elle se souvienne de ça… elle, sa belle et douce héroïne. « Tu les fêteras un jour, je te le promets…» Avec lui ou avec un autre, c’est ce qu’il voulait qu’elle comprenne. Axel n’avait pas l’intention de se mettre dans une situation périlleuse susceptible de lui coûter la vie. Il allait une fois encore faire en sorte d’accomplir sa mission et de revenir sain et sauf mais comme tout être humain, il pouvait lui arriver de commettre des erreurs qui dans de telles circonstances, pouvaient s’avérer fatales. Ce n’était pas ce qu’elle souhaitait entendre et pourtant, Axel avait besoin de savoir quelle tournure prendre sa vie et celle d’Emily si d’aventure il ne revenait pas. D’ordinaire, il partait sans se poser de questions, en espérant simplement que le temps passerait suffisamment vite pour lui permettre de retrouver une existence normale. Cette fois-ci, la donne était différente. Il tenait à savoir Emily entre de bonnes mains mais également à ce que Célia lui promette de refaire sa vie et de ne pas vivre dans l’ombre du passé. « Tu es l’amour de ma vie mais moi, je ne suis peut-être qu’un chapitre de la tienne… Je sais que tu n’as pas envie d’entendre ça mais s’il devait m’arriver quoi que ce soit, je refuse que ta vie s’arrête en même temps que la mienne. Parce que, quel que soit l’endroit où je puisse me trouver, je continuerai de veiller sur toi. J’ai envie de te voir rire, de te voir rêver, être heureuse, amoureuse aussi… Et si le destin devait me priver de vivre toutes ces choses à tes côtés, alors je voudrais que tu en profites deux fois plus. Promets-le moi Célia, s’il te plait… » Leur amour n’était peut-être qu’une étoile filante, un fugace aperçu de l’éternité susceptible de disparaître en un éclair. Mais pour l’instant, le monde cessait d’exister aux frontières de ce petit univers qui n’appartenait qu’à eux. Quant à Emily, Axel n’avait pas besoin de l’interroger pour savoir ce dont elle aurait envie. Elle aimait Jane plus que tout. Mais Célia occupait une place à part désormais et il savait pertinemment qu’elle souhaiterait rester à ses côtés. « Je ne suis pas certain que poser la question à Emily soit une bonne chose… Je n’ai pas envie qu’elle puisse avoir conscience du danger qui m’attend et d’autre part, je sais qu’elle te choisirait sans hésitation. Tout ça est très compliqué et je n’ai jamais été confronté à autant d’interrogations avec un départ. » Non. Car jusqu’ici, tout ceci n’avait aucune importance. Il venait tout juste de baisser le regard lorsque Célia l’incita à replonger son regard d’un noir d’ébène dans ses prunelles claires aux reflets mordorés. Elle l’interdisait de ne pas revenir. Cette remarque le fit sourire légèrement et il répondit à son baiser avec autant de douceur et de nostalgie. Il la regarda ensuite retirer la chaine qu’elle portait autour de son cou et la déposer délicatement dans sa main droite. En entendant ses paroles, il porta la gauche à sa bouche et la referma sur son propre menton, touché et incroyablement attendri par ses paroles. « Viens là…» Il attira Célia dans ses bras et l’enlaça avec toute la tendresse du monde. Il s’enivra de son délicat parfum, prit une profonde inspiration puis déposa un baiser sur son front. « Elle ne me quittera pas un seul instant… toi non plus d’ailleurs. Où que je sois, quoi que je fasse, je n’aurai de cesse de penser à toi à chaque seconde.» Mais ils avaient encore du temps devant eux. Même si le problème fondamental avec le temps, c’est qu’il finit toujours par s’écouler… Un moment encore, Axel la garda dans ses bras sans prononcer le moindre mot. Juste comme ça, juste parce qu’il était bien ainsi. Lorsqu’il s’éloigna d’elle, ce fut pour mieux esquisser un léger sourire afin de dédramatiser la situation. « Hum, je vais te confier une mission pendant mon absence…» Une lueur espiègle passa dans son regard avant qu’il ne se décide à continuer. « Tu sais que j’adore quand tu es chez moi… et j’aime tout autant passer du temps chez toi. Mais j’aimerais qu’à l’avenir, nous soyons chez nous… Toi, Emily, moi et toute la petite bande à poils…Alors durant mon absence, tu vas trouver cet endroit. Cette maison dans laquelle un beau jour, toi et moi fêterons nos noces d’émeraude. Tu veux bien ? »


Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 7 Sep - 18:59




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Elle resta un bon moment silencieuse, écoutant les propos du militaire sans l'interrompre . Elle n'avait pas envie qu'il parte. Mais elle savait qu'il n'avait pas le choix et qu'il aimait ce qu'il faisait. Elle pouvait le comprendre. Mais cette séparation allait être difficile, autant pour lui que pour elle. Enfin, plutôt pour elles, Emily et Célia. Chaque jour l'antiquaire allait se lever avec la peur au ventre. Peur de recevoir un coup de fil... Elle savait ce que c'était, pour avoir connu ça via le biais d'amis dont les conjoints, conjointes étaient mobilisées. Et c'était difficile. Elle le savait pas avance. Mais elle ne voulait pas trop montrer à Axel qu'elle s'inquiétait. Elle ne voulait pas rendre tout ça encore plus pénible. La vie du militaire avait changé maintenant. Emily l'attendait et elle aussi. Elle ne voulait même pas penser à l'éventualité qu'il ne revienne pas. Ce n'était pas concevable pour elle. Alors elle était un peu secouée par les paroles d'Axel. Pourquoi lui parlait-il ainsi ? Elle ne voulait pas qu'il songe à ce genre de chose. Pas maintenant, pas là, pas avant qu'il ne parle. Ni même jamais. Ce n'était pas une éventualité pour elle. Il allait revenir, elle en était persuadée. Pourquoi se seraient-ils rencontrés si c'était pour que leur histoire finisse ainsi ? Non, ce n'était pas possible. Il n'allait rien lui arriver. C'était ce dont elle voulait se persuader. Alors elle prenait les paroles d'Axel, comme des coups de poignard. Elle ne voulait pas qu'il tienne ce genre de propos. « Axel... s'il te plaît. Ne parle pas comme ça... » Elle ne voulait pas entendre ces mots. Célia n'avait jamais considéré le bonheur amoureux comme une donnée primordiale pour vivre sa vie. Jusque là, elle n'avait pas été amoureuse, elle n'avait eu que des liaisons, qui se comptaient sur les doigts d'une main. Pour elle, vivre ce n'était pas dépendre de ce genre d'équation. Elle s'en était passée jusque là. Il était encore là. Et penser à lui de cette façon, était impossible pour elle. « Il est impossible pour moi de te promettre ce genre de chose. Non seulement parce que je sais que j'en serais incapable, mais aussi parce que tu vas revenir. Et que cette conversation ne sera qu'un mauvais souvenir. Je n'ai pas envie de penser à ça. Pas maintenant... » Célia savait très bien qu'elle ne pourrait pas refaire sa vie s'il arrivait quelque chose à Axel. Et d'ailleurs, elle ne voulait même pas y songer. Sur le coup, elle le trouvait bien défaitiste. Il avait pourtant toutes les raisons du monde de ne pas avoir ce genre de propos. Oui le danger existait. Célia en était consciente. Mais elle savait aussi qu'Axel n'était pas du genre à prendre des risques inutiles. Puis quand il aborda le sujet d'Emily, elle garda ses yeux sur lui. Peut-être qu'il avait raison. Mais l'antiquaire n'avait pas appréhendé le sujet sous cet angle. Elle ne voulait pas aborder le sujet de cette façon. Plutôt lui parler d'une absence qui pourrait être un peu plus longue. Bien sûr qu'Emy était trop jeune pour être mise face à la réalité des choses. Seulement, il y avait différentes façons de parler à une enfant. Et Célia ne savait pas si c'était une bonne chose de la mettre devant le fait accompli. Même si Emily l'adorait. Elle le savait. « Je m'occuperai d'elle si c'est ce que tu veux. »

Célia resta ensuite dans les bras d'Axel un long moment, profitant de cette étreinte apaisante. Elle respira son parfum familier, gardant les yeux clos. Elle n'avait pas envie qu'il parle de cette façon. Comme s'il lui disait adieu. Peut-être que ce départ n'allait pas se faire dans les semaines qui allaient venir. Alors pourquoi parler de ça maintenant. Ils avaient tout le temps d'y songer avant que le départ du militaire ne soit réellement annoncé. Cette médaille, elle l'avait depuis des années, depuis ses premières années de bénévolat. Et elle l'avait souvent eu avec elle, que ce soit autour du cou, autour du poignet ou dans sa poche. Célia n'était pas superstitieuse pour autant, seulement par trois fois, elle avait réchappé à un accident quand elle la portait : l'attaque de son convoi par des rebelles au Mali, son accident de voiture avec Duncan et le cambriolage de sa boutique. Elle avait fini par penser que cette petite chose sans grande valeur matérielle, en avait peut-être plus qu'elle ne le croyait. Et elle voulait que ce soit Axel qui puisse la garder. Célia serait un peu plus rassurée en sachant qu'il l'avait sur lui. Puis aux paroles de ce dernier, elle leva les yeux sur lui alors qu'il s'était éloigné d'elle. L'idée d'avoir un endroit rien qu'à eux, où ils pourraient y vivre tous les trois lui plaisait. Oui elle aimait cette perspective. Seulement les paroles précédentes d'Axel l'avaient trop perturbé pour qu'elle arrive à profiter de cette perspective. « On la cherchera quand tu seras de retour avec nous, tous les trois. » Si maison il devait y avoir, elle voulait que ce soit après une concertation à trois. Un choix qu'ils auraient fait ensemble et pas pendant qu'il n'était pas là. Elle l'embrassa doucement sur le bout des lèvres avant de prendre son courrier qu'elle avait laissé sur la table de la cuisine. Elle alla ensuite s'asseoir sur le canapé pour le lire. Cette conversation lui avait donné un peu le cafard. Mais elle n'en voulait pas à Axel d'avoir abordé le sujet. Il le fallait. Elle le savait. Mais elle avait quand même besoin d'un peu de temps pour digérer l'information.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 7 Sep - 20:26

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Tout en la regardant passer près de lui, lettre en main, Axel soupira doucement. Il savait que les paroles qu’il venait de prononcer n’étaient pas celles que Célia voulait entendre et pourtant, il n’était pas question de faire preuve de complaisance ou de partir du principe que le danger n’existait pas. Ce serait faire preuve d’inconscience et il ne pouvait décemment pas se le permettre. Certes Axel allait se montrer prudent, mais personne n’est infaillible, surtout en zone de guerre. Il suffisait de trois fois rien pour basculer dans l’horreur ou perdre la vie. Y songer n’était nullement faire preuve de pessimisme mais bel et bien de prévoyance. C’était réellement frustrant pour lui que Célia ne soit pas en mesure de le comprendre. Durant quelques minutes, il lui laissa le temps de s’imprégner de ses paroles et de prendre un peu de distance vis à vis de tout ça. Il comprenait parfaitement que tout ceci soit émotionnellement compliqué à gérer, mais elle devait se mettre à sa place un instant. Axel n’avait que trop conscience du danger qui l’attendait et c’était rassurant pour lui de s’en aller en mission tout en sachant que les choses iraient bien ici. Refusant de la laisser s’emmurer dans son silence, il alla rejoindre Célia dans le salon et s’appuya contre son piano, fixant la jeune femme avec sérieux. « Célia, regarde-moi…» Il voulait qu’elle lève les yeux de cette lettre qui, comme elle l’avait sans doute constaté, annonçait son départ dans les jours à venir. Quand c’était nécessaire, Axel pouvait se montrer particulièrement borné et il n’était pas question que Célia n’entende pas tout ce qu’il avait à dire. Ce serait trop simple de se cacher derrière une vision idéalisée du futur. « Je vais tout faire pour revenir… C’est la première fois que tu vis un départ, mais chez moi c’est une habitude. Pour tout dire, je n’appréhende pas davantage cette mission que toutes celles que j’ai pu connaître auparavant. Ce n’en est qu’une parmi tant d’autres. Sauf que j’ai besoin d’avoir l’esprit tranquille lorsque je serai là-bas. Je n’ai pas envie de devoir m’inquiéter pour toi ou pour Emily… j’ai besoin de savoir que tout ira bien pour vous deux. Tu comprends ? » Oh il savait que ce serait difficile pour elle d’accepter de l’entendre parler ainsi et pourtant, c’était ça la réalité. Il avait besoin de pouvoir se concentrer sans avoir à se soucier du reste. « Faire preuve de prévoyance ne signifie pas que je pars défaitiste. Et je ne te demande qu’une chose…» Axel la fixa tout en penchant légèrement la tête sur le côté. Elle savait de quoi il voulait parler ; Axel faisait clairement allusion à sa demande précédente. Il voulait qu’elle soit heureuse, qu’elle refasse sa vie, qu’elle fasse de nouveaux projets, qu’elle retombe amoureuse et soit capable d’ouvrir son cœur à nouveau. Il savait que ce n’était pas rien, mais il fallait qu’elle lui fasse cette promesse. « Tu ne ferais pas ça pour moi ? » insista-t-il plus doucement. Se redressant, il commença à défaire les boutons de sa chemise, un à un. « Je vais te montrer quelque chose que tu n’avais peut-être jamais remarqué…» Non, il ne parlait pas du fait qu’il était un dieu vivant, ça Célia le savait déjà, non ? ( !!! ) Sa chemise enlevée, il se tourna pour lui montrer son dos et plus précisément son épaule droite. « Une balle perdue il y a environ dix ans… Nous nous trouvions pourtant dans une zone hors de danger. Et là…» Il lui fit face et montra une petite marque près de son cœur. « Un tireur loin d’être aussi doué que moi manifestement… C’était lors de ma toute dernière mission… j’ai tiré sur son arme pour la dévier à l’instant même où il cherchait à m’avoir. La balle m’a à peine effleurée. Oh et ça…» Cette fois-ci, Axel désigna des marques à la fois sur ses bras, son torse et son ventre. Elles étaient discrètes mais bel et bien présentes. « Une bombe qui a explosé en pleine nuit près de notre campement. A bien y regarder, mon corps est une sorte de carte historique de mes différentes missions.» plaisanta-t-il avant de remettre sa chemise. « Tout ça pour dire que l’on peut surmonter bien des choses… j’ai la ferme intention de revenir mais vois-tu, si je m’étais trouvé dix centimètres plus à gauche, si je n’avais pas vu ce tireur d’élite ou si j’étais sorti fumer trois minutes plus tard et bien… je ne serai plus là pour t’en parler. Là bas, tout se joue sur le fil du rasoir. Alors oui, tout ira bien. Je vais rentrer et il ne m’arrivera rien. C’est ce que tu as envie d’entendre. Mais pas forcément le reflet de la réalité. » Axel reboutonna sa chemise puis alla s’asseoir près de Célia. Il lui ôta doucement la lettre des mains et la déposa sur la table basse. Délicatement, il glissa une main dans ses cheveux et enchaina : « Cette situation là, nous risquons de la vivre plus d’une fois, tu en as bien conscience ? Et autant te dire qu’on ne s’y habitude jamais totalement. Je ferai tout pour revenir car crois-moi, je compte bien profiter de chaque seconde de ces quarante années que nous sommes censés passer ensemble. »
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 7 Sep - 22:25




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Cette situation était inédite pour la jeune femme. Elle ne s'était jamais retrouvée dans ce genre de circonstance. Elle ne savait donc pas comment réagir. Célia était du genre optimiste. A regarder le bon côté des choses. Même si elle n'en oubliait pas moins la réalité. Célia n'était pas inconsciente. Elle avait simplement sa propre façon de voir les choses. Parfois, on ne la comprenait pas. Ce qui ne semblait pas être le cas d'Axel. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Après tout, jamais il n'avait abordé de sujet aussi difficile. Jusque là, ils n'avaient fait que profiter des moments qu'ils passaient ensemble, sans songer au reste. Il avait fallu ce courrier pour que leur bulle éclate et qu'ils se retrouvent comme beaucoup d'autres couples, à accepter les réalités de la vie. Seulement cette discussion arrivait au mauvais moment. Non seulement, parce qu'elle devait faire face à une partie de ses souvenirs qui revenaient, de façon violente et imprévue. Mais aussi parce que depuis qu'elle s'était réveillée, elle avait une terrible migraine. Cela ne l'aidait pas à avoir les pensées claires et précises. Et aussi, elle devait avouer que l'idée de le perdre la terrorisait complètement. Oui c'était un choc de se rendre compte que cette histoire pouvait se terminer. Qu'une fois encore, elle pourrait perdre quelqu'un. Mais cette fois-ci, elle savait qu'elle serait incapable de s'en relever. Elle n'était pas assez forte pour ça. A la demande d'Axel, elle releva ses yeux verts sur lui, l'observant. Elle l'écouta sans l'interrompre. Elle comprenait qu'il veuille partir l'esprit serein. Et elle ne lui en voulait pas pour ça. Bien sûr que non. « Pourquoi devrais-tu t’inquiéter ? Je t'ai dis que je prendrai soin d'Emily. Mais ne t'attends pas à ce que ce genre de conversation ne me perturbe pas. Je n'ai pas l'habitude d'être confrontée à ça. C'est tout nouveau pour moi. Mais cela ne veut pas dire pour autant que je ferme les yeux sur ce qui peut arriver. J'en suis consciente. Je sais que tu vas risquer ta vie. » Elle savait où il voulait en venir. Mais Célia lui avait clairement dit qu'elle allait s'occuper d'Emily s'il souhaitait lui laisser la tutelle. Elle aimait la petite. Et elle le ferait pour lui, et pour la petite. Parce que l'antiquaire voulait qu'elle continue à faire partie de sa vie. A sa question, elle garda ses yeux sur lui, serrant les dents, sentant son cœur qui battait la chamade. Non elle ne le ferait pas pour lui. Elle ne voulait même pas y songer. Même s'il lui arrivait quelque chose. Elle ne pourra pas laisser un autre homme entrer dans sa vie. Elle s'en sentait incapable. Puis quand le militaire se leva et commença à déboutonner sa chemise, elle le regarda faire. Oh si elle avait remarqué. Elle avait été médecin. Elle avait appris à tout observer, à tout remarquer. Oui, elle les avait déjà vu ces petites cicatrices. Mais elle n'avait jamais posé de question sur elles. Se disant que le temps des questions n'était pas arrivé. Et que si Axel voulait en parler, il allait le faire. Seulement, c'était une chose de les voir, s'en était une autre de comprendre comment elles étaient arrivées là. Célia resta silencieuse alors qu'il expliquait la provenance de chacune d'elle... Son cœur se serrait à chaque récit. La jeune femme avait déjà été sur des zones de conflits quand elle était médecin. Comme lorsque des rebelles avaient attaqué le camp où elle était, elle et ses confrères de MSF, ou quand leur convoi avait été attaqué au lance-roquette. Elle savait comment ça se passait. Que l'horreur pouvait arriver à tout moment. Oui elle le savait très bien. Il était donc inutile qu'il en vienne à dire tout ça. Cela ne faisait que lui faire peur davantage. Elle l'observa venir s'installer près d'elle, prendre la lettre qu'elle avait dans les mains. Elle sentait les larmes sur le point de couler mais elle se retenait. Elle trouvait qu'elle avait déjà trop pleurer aujourd'hui. Elle qui gardait tout pour elle d'habitude. « Non ce n'est pas ce que j'ai envie d'entendre. Tu veux que je te dise quoi Axel ? Oui je connais les risques. Oui je sais qu'il suffit d'un rien pour que la vie bascule. Tu as oublié à qui tu parlais. J'ai été médecin. Je suis allée en Afrique. Nous avons été attaqué par des rebelles là-bas. Ici, on m'a tiré dessus également, j'ai réchappé à un accident de voiture de justesse... Oui je sais que la vie ne tient qu'à un fil. » Même sans aller sur une zone de conflit, la vie restait précieuse et ne tenait à pas grand chose. Il suffisait d'un rien pour qu'elle bascule dans l'horreur. « Je me suis battue pour que des gens puissent vivre. Et je sais oui, que parfois il est inutile de lutter contre le destin. » Elle en avait déjà clairement fait l'amère expérience. Elle avait perdu des patients. Des patients qui étaient devenus une partie d'elle, même plus qu'une partie d'elle. Célia savait très bien tout ça. « Cela n'empêche pas de s’inquiéter, d'avoir envie de tout contrôler... » Elle ferma les yeux un instant. Elle était comme ça, elle ne pouvait pas changer. Elle chassa du bout de ses doigts les larmes qui menaçaient de couler. Elle le regarda à nouveau. « Désolée... tu n'es pas tombé sur la femme la plus simple du monde... »

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 7 Sep - 23:12

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Ce n’était peut-être pas le bon moment pour en parler, mais il fallait garder à l’esprit que le temps leur était compté désormais. Axel avait véritablement besoin de savoir que tout irait bien ici, et pas seulement pour Emily. Il s’inquiétait tout autant pour Célia, peut-être même plus. Il faut dire qu’il éprouvait une immense culpabilité à l’idée de s’en aller au moment où elle avait certainement le plus besoin de lui et de sa présence. Oh il savait très bien à qui il était en train de s’adresser et c’est précisément la raison pour laquelle il insistait autant. Célia n’avait que trop tendance à se laisser envahir par les émotions et il semblait difficile de lui faire entendre raison sur certains sujets. « Je n’attends rien…si ce n’est que tu sois heureuse avec ou sans moi. Et même si j’avoue que ce n’est pas la conversation la plus amusante que nous ayons eu, je ne regrette en rien de t’avoir dit tout ça. Parce-que je le pense sincèrement et que je n’ai toujours voulu que ton bonheur. Je sais que tu ne comprends pas, que tu penses ne pas pouvoir y arriver… mais garde à l’esprit que c’est tout ce que je souhaite. Et crois bien que si nous avons la chance de passer les quarante prochaines années ensemble, je ferai tout pour te rendre heureuse. Parce-que je t’aime à en rompre les battements de mon pauvre cœur et que j’ai bien l’intention de te le répéter encore et encore et encore…» Peut-être que tout ceci n’avait aucun sens à ses yeux pour le moment. Peut-être qu’elle était convaincue à juste titre que rien ne viendrait les séparer pour le moment, mais Axel avait besoin de dire tout ça. S’il ne se confiait pas à Célia, auprès de qui aurait-il pu le faire ? Cela dit, il voulait voir le bon côté des choses et cette lettre ne l’empêchait en rien de faire de beaux projets d’avenir avec Célia. « Je ne veux pas que tu pleures… et encore moins par ma faute.» Axel afficha une petite moue coupable, suivie d’un sourire tendre et mutin à la fois. Ses doigts glissèrent sur les joues de Célia dont il sécha les larmes aussitôt. S’adossant au canapé, il ne manqua pas de l’attirer tout contre lui afin de profiter de cet instant d’infinie tendresse comme il les aimait tant. Pas une seconde ne s’écoulait sans qu’il ne se rende compte de la chance qu’il avait de l’avoir rencontrée. Célia était de loin la personne la plus merveilleuse et la plus incroyable qu’il ai pu rencontrer jusque là. Et jamais encore il n’avait aimé quelqu’un avec autant d’ardeur. « Hum… je remarque que tu n’as encore émis aucune opposition à l’idée de fêter tes noces d’émeraude à mes côtés… » lança-t-il innocemment. L’idée de se marier ne lui avait encore jamais traversé l’esprit. Non, pas une seule fois au cours de son existence. Maintenant, cette idée prenait place dans son esprit avec une évidence bien trop tenace pour qu’il puisse se permettre de l’exprimer à voix haute. La seule chose qu’il pouvait lui faire comprendre, c’est qu’il tenait à passer le restant de sa vie avec elle… parce qu’ils avaient la chance de vivre un amour comme il n’en existe plus. Elle était son âme sœur, il en était convaincu désormais. Son bras autour des épaules de Célia, il vint chercher sa main afin d’entrelacer ses doigts aux siens. « J’étais sérieux lorsque je parlais de trouver un « chez nous ». Je suis d’accord sur le principe, il faut que cette maison nous convienne à tout les trois. Et je mettrai un point d’honneur à visiter chaque bâtisse de cette ville à tes côtés s’il le faut mais j’aimerais vraiment que tu commences les recherches avec Emily…Si tu es d’accord, bien entendu.» D’accord pour emménager avec eux. D’accord pour officialiser davantage les choses entre eux. En peu de temps, il y avait une avancée considérable dans leur relation et si en temps normal, Axel aurait pu prendre la fuite en un claquement de doigts, il mourrait d’envie désormais de savoir ce qui allait se passer ensuite. Un peu comme quand on lit l’un de ces magnifiques romans. « Moi aussi j’ai quelque chose pour toi…» Axel se leva du canapé et s’avança en direction de son piano. Il chercha quelque chose au milieu des partitions et ne tarda pas à s’emparer d’une d’entre elles qu’il tendit à l’antiquaire. Au dessus des notes, sur la toute première ligne figurait le prénom de la jeune femme écrit de sa main. « Je l’ai composée pour toi… est-ce que tu veux l’entendre ? » En prenant son temps, Axel alla s’installer devant son instrument favori. Il prit une inspiration, posa ses doigts sur le clavier et commença à en jouer. Durant plusieurs minutes, il laissa ses mains glisser sur le clavier, jouant un air à la fois calme et mélodieux, doux et entêtant à la fois. Il n’y avait pas à dire, Axel vivait chacune des notes qui naissaient sous ses doigts, y mettant toute son âme et tout son cœur. Finalement, lorsque la dernière se fit entendre, il reposa son regard sur Célia et esquissa un léger sourire. « Est-ce qu’elle te plait ?»



Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 8 Sep - 22:32




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Elle savait très bien pourquoi Axel avait cette conversation avec elle. Dans un sens, elle le comprenait et elle était même touchée qu'il prenne la peine de lui parler de tout ça. Après tout, leur relation était toute nouvelle. Et pourtant, il n'hésitait pas à lui confier Emily. Et ça, c'était une preuve d'amour et de confiance. Célia était prête à s'occuper de la petite pendant l'absence d'Axel. Elle s'entendait bien avec la princesse. Et si Axel pensait qu'elle préférerai vivre avec elle plutôt qu'avec Jane, c'était la meilleure chose à faire. Alors le militaire ne craignait rien à ce niveau. Emily serait entre de bonnes mains. L'antiquaire l'adorait et c'était réciproque. Elle espérait simplement que l'absence d'Axel n'allait pas être trop longue. Aux mots de ce dernier, elle avait posé son regard sur lui. Il arrivait toujours à la rassurer, à trouver les bons mots pour l'apaiser. Comme à cet instant-là. Vivre les années à venir en sa compagnie, c'était tout ce qu'elle voulait, tout ce qu'elle espérait de cette vie qui était la sienne, la leur. Ce qu'elle ressentait pour lui, elle savait qu'elle n'allait jamais le ressentir pour quelqu'un d'autre. Parce qu'une histoire comme ça, un amour comme le leur, ne se vivait qu'une fois. Et elle savait à présent qu'Axel était SON histoire, son amour. Et qu'elle ne pourra pas en connaître un autre de cette sorte. C'était impossible. Célia ferma un instant les yeux alors qu'Axel essuyait les larmes qui s'y trouvaient. Axel l'attira jusqu'à lui et elle se laissa câliner un instant. Elle arrivait à oublier toutes ses craintes dans ses bras. Comme si sa bulle, une nouvelle fois, se formait autour d'eux. Et c'était agréable, apaisant. Son mal de crane se calmait peu à peu. Et elle profita pleinement de ce câlin. Ils en avaient besoin tous les deux. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire. « Parce que je ne sais pas si tu arrivera à me supporter pendant quarante ans. » Elle leva ses yeux sur lui. Vivre à ses côtés, c'était tout ce qu'elle souhaitait, ce qu'elle voulait. Si elle devait faire un vœux, ce serait de fêter ses noces d’émeraudes avec Axel. De voir grandir Emily, de la voir s'épanouir. L'idée d'avoir des enfants avec lui, lui traversa l'esprit. Il fut un temps où Célia était totalement réfractaire à cette idée. Elle passait son temps à l'hôpital ou le nez dans les bouquins. Et aussi parce qu'elle n'avait pas rencontré la bonne personne. Quand elle avait quitté l'hôpital, elle avait appréhendé cette idée d'une autre façon. Seulement jusque là, elle n'était encore jamais tombée amoureuse. Maintenant c'était différent. Elle avait Axel dans sa vie. Elle l'aimait. Mais elle s'aventurait peut-être un peu loin. Axel et elle n'avaient jamais parlé de ce sujet. Et il était un peu précipité. Seulement si jamais il venait dans la discussion, Célia n'était plus réfractaire à l'idée d'être mère. Cela ne lui faisait plus aussi peur qu'autrefois. Et c'était bien grâce à l'homme qui se trouvait à ses côtés. Il lui donnait l'envie de croire en eux, en leur histoire. « Je sais que tu es intrépide mais quand même... » Un fin sourire s'afficha enfin sur les lèvres de Célia. Oui, elle n'allait pas laisser ses craintes et ses idées noires gâchaient les moments qu'elle partageait avec Axel. Il en était hors de question. Puis à la proposition d'Axel, elle acquiesça finalement de la tête. « D'accord... mais il va falloir dire à Emily qu'une maison en pain d'épices, un enclos avec des licornes, ce n'est pas possible... » Elle imaginait déjà les demandes de la princesse. Enfin, cela allait être une bonne idée finalement de chercher un endroit où ils pourront vivre ensemble tous les trois. La minute suivante, Axel se levait pour prendre en main son cahier à partition. Elle l'observa faire puis elle fut un peu surprise de découvrir son nom manuscrit sur le haut d'une partition. Bien sûr qu'elle voulait l'entendre. Elle hocha doucement de la tête avant de le laisser commencer. Puis elle se leva et s'installa près du piano. C'était une mélodie comme elle les aimait. Douce mais entraînante par moment. Une parfaite équation entre l'émotion et l'action. Célia resta silencieuse, observant les doigts d'Axel parcourir les touches noires et blanches de l'instrument. A la fin, Célia resta sans voix. Elle ne savait pas qu'Axel composait. Et il le faisait à merveille. Cette musique était superbe. « Comment ne pas l'aimer ? Cette mélodie est superbe... » Elle le regarda, un sourire aux lèvres. Puis elle s'installa à ses côtés. « Merci. Je ne sais pas ce que j'ai fais pour mériter ce superbe cadeau. » Elle s'était emparée de l'une de ses mains, croisant ses doigts avec les siens avant de porter sa main à sa bouche et de déposer ses lèvres dessus. « J'en ai de la chance. » Elle ne savait pas ce qu'elle avait fait pour mériter tout ça. Elle se sentait presque gênée par ce bonheur qui s'offrait à elle. Elle se blotti contre lui, profitant de ce moment, sans lâcher la main d'Axel. « Tu m'as caché que tu savais composer. » Ajoutait la jeune femme en reposant son regard sur lui. Ils avaient encore des choses à apprendre l'un de l'autre. Mais Célia en était ravie. Elle aimait le découvrir peu à peu. Et surtout de cette façon.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 

Enjoy the moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: westfield chermside
-