AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Enjoy the moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Ven 16 Sep - 20:10




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


A quoi bon lui parler, puisque apparemment, il n'écoutait même pas ce qu'elle était entrain de dire. Voilà ce que pensait Célia. Même si elle n'avait pas le même caractère, ni le même tempérament qu'Axel, elle pouvait comprendre sa réaction. Même si pour elle, elle n'aurait pas du avoir lieu. Elle n'aimait pas le voir dans cet état. Surtout à cause d'un type qui n'en valait pas la peine. Il méritait d'être en taule, rien d'autre. Célia avait du mal avec le fait qu'Axel avait cherché sans relâche ce type jusqu'à lui mettre la main dessus et le tabasser comme il avait fait. Elle n'aimait pas cet aspect de sa personnalité. Non. Et elle ne pouvait pas cautionner son comportement. Elle ne le jugeait pas pour ce qu'il avait fait. Plutôt de la façon dont il l'avait fait. Il y avait une petite nuance qui faisait toute la différence. Et Célia voulait que le militaire le comprenne mais apparemment, cela ne servait à rien de parler avec lui pour l'instant. Déjà parce qu'il n'avait pas l'intention de l'écouter mais aussi parce qu'il était encore bien trop énervé pour le faire. La jeune femme avait gardé ses yeux verts sur lui quand le militaire avait repris la conversation. Pourquoi est-ce qu'il haussait le ton ? Est-ce qu'il essayait de la convaincre qu'il avait bien fait ? Qu'il avait pris la bonne décision et surtout, que cette dernière était justifiée ? Elle garda ses yeux verts sur lui. Elle n'avait pas envie d'élever la voix. Non, elle était de toute façon, encore trop déçue ou blessée pour le faire. Et puis, cela ne servait à rien. Elle n'avait pas besoin de parler plus fort pour discuter avec lui. « Tu parles de procès mais tu agis comme un juge. C'est toi qui t'es substitué à la justice. » Et c'était l'impression qu'il lui donnait. Il voulait faire justice lui-même parce que l'état n'avait pas réussi à le faire. Ou pas assez vite à son goût. Célia ne pouvait pas en vouloir à la police. Elle trouvait que les forces de l'ordre avaient fait leur boulot. L'antiquaire avait été incapable de les aider jusqu'à présent alors qu'elle était le seul témoin. Elle s'en voulait. « Peut-être que si je m'étais souvenue plus tôt de ce qui s'était passée, les choses se seraient déroulées autrement. » Et comment. Elle avait retardé l’enquête parce que malgré les questions, les interrogatoires de l'inspectrice Priest, Célia avait été incapable jusque là, de se souvenir du moindre détail. Dans un sens, elle était responsable de cette situation. Parce qu'elle n'avait pas été très utile à l'enquête en cours. Alors Axel ne pouvait pas mettre tous les torts sur les enquêteurs. Non ce n'était pas correct. Et elle le savait. Elle ne pouvait pas minimiser sa part de responsabilités dans ce fiasco. Célia ne voulait pas non plus qu'il mette sa vie en danger à cause d'elle. Surtout pas. Axel lui expliquait ensuite qu'il avait appelé la police. Et la jeune femme espérait qu'il n'allait pas avoir d'ennui avec ce qu'il venait de faire. « Mais je n'ai pas besoin que tu me protèges de tout, c'est ça que tu ne comprends pas. » Elle n'aimait pas qu'il l'entoure d'une bulle de protection. Ce n'était pas sain. Et surtout, elle avait assez de caractère malgré ce qu'il croyait pour avancer d'elle-même et dépasser ces mauvais moments qui parcourraient sa vie. Elle soupira doucement en reposant ses yeux sur lui. Elle aurait préféré qu'il laisse la police faire son travail. « Tu te rends compte qu'il aurait pu t'arriver quelque chose ? Ce type fait parti d'une bande de mafieux. Il n'agit sûrement pas tout seul. En agissant comme ça, tu mets tout le monde en danger, même Emily. » Qui sait si cet homme n'avait pas des acolytes en ville. Après tout, s'il avait réussi à se cacher tout ce temps, c'est bien parce qu'il avait des aides, des personnes sur qui, il pouvait compter. Ces hommes pouvaient faire des recherches sur Axel, sur sa vie, ses relations. « Ça n'en valait pas la peine. J’aurais fini par me rappeler de son visage et la police aurait pu lancer une recherche à son sujet. Ce n'était qu'une question de temps. » Et tout cela aurait été légal. Mais maintenant, est-ce que le geste d'Axel n'allait pas empirer les choses ? Célia n'en savait rien. Elle n'espérait pas. Ils étaient à présent dans une situation délicate. Et surtout, elle n'aimait pas cette idée de vengeance, de rendre chaque coup donné. C'était une escalade de violence qu'elle ne voulait pas cautionné. Et qu'elle n'avait jamais cautionné. C'était inutile. Parce qu'ils valaient mieux que ça. Oui, elle le croyait encore. Ils étaient différents de ces types aux casiers judiciaires qui n'en finissaient pas. « Ce type aurait pu être armé... Tu étais prêt à sacrifier ta vie simplement pour assouvir une vengeance. Est-ce que tu as pensé à Emily ou à moi ? » Voilà ce qui la terrifiait le plus. Que les choses auraient pu empirer. Qu'elles auraient pu le perdre, simplement parce qu'il n'avait été obsédé que par une chose : retrouver cet homme. Et peu importait finalement, les conséquences de cette quête sur sa propre vie.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Lun 19 Sep - 0:26

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Essayer de faire entendre raison à un homme aussi borné qu’Axel était de la pure folie. Ca l’était d’autant plus lorsque l’intéressé était convaincu de la légitimité de ses actions, aussi insensées soient-elles. Le militaire n’avait fait qu’agir en son âme et conscience et il ne comprenait pas comment Célia pouvait en venir à le blâmer alors que dans le fond, il n’avait fait qu’accomplir le travail des enquêteurs. Oui, ces enquêteurs qu’elle s’évertuait à défendre alors qu’ils n’avaient pas levé le petit doigt pour se remuer et retrouver le tireur au plus vite. C’était ça le véritable problème ! Car cet individu aurait pu se trouver n’importe où et même décider de s’en prendre de nouveau à la jeune antiquaire. Voilà donc pourquoi Axel observait Célia de façon totalement incrédule tout en agitant doucement la tête de droite à gauche. Non, il ne comprenait pas. « Si tu t’étais souvenue plus tôt ? Bon sang Célia, tu ne vas tout de même pas imaginer que tu as une part de responsabilité dans la lenteur de cette enquête ? La vérité dans tout ça, c’est qu’ils n’ont pas su faire leur boulot correctement. Comment expliques-tu qu’avec bien moins d’’éléments à notre portée, nous soyons parvenus à l’identifier et à le localiser, hum ? » Avait-il la prétention de vouloir agir comme un juge ? Non, pas vraiment… Axel voulait simplement faire comprendre à cet individu que s’en prendre à Célia était une grave erreur. « Te protéger de tout ? Allons Célia, tu dis ça comme si je t’avais tenu la main pour traverser la route ! Ok alors dis moi ce qu’il fallait faire… attendre que les enquêteurs le retrouvent ? Parfait. Donc à supposer qu’ils le retrouvent, il fallait attendre son procès… au regard de la lenteur de la justice, hum … ça aurait pris quoi ? Trois ans ? Bon allez, deux ans ! … Il y aurait donc eu un procès… puis il aurait fait appel… il aurait encore fallu attendre… Et dans cinq ans il aurait pris quelques années de taule avant d’être remis en liberté pour bonne conduite. Effectivement, tu as raison, j’aurais mieux fait de prendre mon mal en patience.» Ce n’était même pas du cynisme de sa part, mais un simple et malheureux constat. Axel ne comprenait vraiment pas la réaction de Célia. Qu’elle soit en colère parce qu’il avait agit sans lui en parler était un fait. Mais qu’elle le regarde avec mépris comme elle était en train de le faire était à la limite du supportable. Sans compter que non, Axel ne regrettait pas son geste. Et le fait que cet homme soit membre de la mafia n’y changeait rien. Jeffrey l’avait déjà informé de ce détail. Et alors quoi ? Il n’était pas homme à se laisser intimider et encore moins lorsque la vie d’un des siens avait été menacée. Mettait-il Emily en danger ? Cette pensée le fit sourire avec arrogance. Le premier qui s’en prendrait à Emily finirait avec une balle dans la tête. « Ce serait la plus grosse et lamentable erreur à commettre… Je ne suis pas mafieux, mais je n’ai pas peur de jouer dans son camp.» Et étrangement, Axel ne parlait pas uniquement sous le coup de l’adrénaline mais bel et bien en toute sincérité. Il était malheureusement doté de ce genre de tempérament : il n’avait peur de rien et était prêt à se jeter dans la gueule du loup à la moindre occasion. C’est cette folie innée qui faisait de lui un si bon tireur d’élite. Il n’avait pas peur, savait garder son sang froid et faire face à l’adversité avec un aplomb hors du commun. Le silence s’installa de nouveau dans la pièce et fut bientôt brisé par un profond soupir d’Axel. Il fixa Célia un instant, confus de lire autant de déception dans son regard. « Je suis comme ça, tu n’y changeras rien. Accepter l’idée que quiconque ait pu s’en prendre à toi m’est insupportable. Alors oui, il aurait été facile d’attendre que justice soit faite mais cela ne me ressemble pas. Je voulais… qu’il souffre. Qu’il souffre autant que j’ai pu souffrir en apprenant que tu étais entre la vie et la mort. En réalisant que j’étais peut-être en train de passer à côté de la femme la plus merveilleuse au monde à cause de son geste. Ca fait des semaines que ça me ronge Célia… que ça me brise de me rappeler que j’ai bien failli te perdre pour toujours. Qu’il a bien failli nous voler tout ça.» Son ton était bien plus calme, bien plus posé et contrastait grandement avec le tumulte des émotions qui l’envahissaient à chaque instant. C’était purement égoïste d’avoir voulu s’en prendre à cet lui. Axel avait besoin d’évacuer la haine qu’il éprouvait à l’égard de cet homme, il avait besoin de lui faire ressentir physiquement ce que lui même avait pu éprouver à l’idée de perdre Célia. Mais était-il soulagé pour autant ? Pas vraiment en fin de compte. « Je voulais que sa douleur se rapproche de la mienne qui était proprement insupportable. Je ne te demande pas de comprendre et d’ailleurs, je sais parfaitement que tu es en train de me juger. Je ne peux pas te blâmer pour ça. Mais il faut que tu saches que… c’est ça le vrai moi. Il m’arrive d’être incontrôlable, de me mettre en danger et de n’en faire qu’à ma tête. J’ai toujours agi ainsi. Je comprendrais que ça t’effraie. » Ou qu’elle ne veuille plus de lui. Car oui, c’est un peu l’impression qu’il avait. Suite à ces mots, Axel baissa son regard en direction de ses phalanges, rougies par ses prouesses de combat. « Peut-être que tu mérites mieux que ça… mieux que tout ce que je peux t’apporter… mieux que moi. » Le mauvais garçon ne finit jamais avec l’héroïne du roman, non ?

Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Lun 19 Sep - 18:17




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Oui ce n'était pas une mince affaire que de faire entendre raison à Axel. Surtout à cet instant-là. Il était un peu inutile de vouloir lui parler. Il n'était pas vraiment ouvert à la discussion. Et il était trop têtu sur le coup pour que Célia essaie de lui parler, de le raisonner un peu. Non, elle ne le méprisait pas pour ce qu'il avait fait. Elle était inquiète, de ce qu'il aurait pu lui arriver. Mais elle savait qu'elle avait sa part de responsabilité dans tout ça. Si elle n'avait pas tardé à se souvenir, à être un peu plus utiles aux forces de l'ordre, peut-être qu'ils n'en seraient pas là. Aux paroles d'Axel, elle posa à nouveau ses yeux verts sur lui. « Je n'en sais rien... » Et c'était vrai. Elle ne savait pas si les choses auraient pu être différentes si elle avait retrouvé la mémoire, voire même si elle ne l'avait pas perdu... « Je n'avais aucun souvenir à mon réveil. Je ne me rappelle même plus ce qui s'est passé pendant la journée ce fameux jour. On ne peut pas dire que j'ai été très utile à l'enquête. » Et c'était le sentiment qui prédominait. Voilà pourquoi les jours précédents, elle s'était entêtée à regarder encore et encore ce classeur que l'inspectrice Priest lui avait donné. Mais rien. Rien. Elle faisait un blocage sur ce jour. Jusqu'à ce qu'Axel tire à la carabine pour Emily et que sa mémoire fasse enfin son job. Mais on ne pouvait pas encore dire que c'était concluant. « Ou peut-être que c'était moi qui ne voulait pas me souvenir... je ne voulais pas me poser des questions sans arrêt. » Elle soupira. C'était peut-être ça la simple vérité. « Je ne voulais peut-être pas me demander si chaque homme que je croisais, chaque homme qui entrait dans la boutique, était peut-être là pour finir le travail qu'il avait commencé. » Ouais, c'était sûrement ça. Elle avait refusé de se souvenir pour ne pas vivre un cauchemar éveillé. Éluder le problème, reprendre sa vie d'avant, voilà ce que la jeune femme avait fait. Alors oui la police n'avait probablement pas fait grand chose dans cette histoire mais elle ne pouvait pas dire qu'elle avait fait mieux. Loin de là. Axel avait raison. La police n'avait pas été très utile dans cette histoire. Mais aussi lorsqu'il parlait de la justice. Elle avait oublié ce détail. Alors cette affaire n'était même pas terminée. Cela allait encore prendre quelques années avant qu'elle ne puisse tirer un trait sur tout ça. « Il y aura un procès de toute façon si la police arrive à lui mettre la main dessus grâce à ton coup de fil. » Parce qu'il avait téléphoné aux forces de l'ordre, Axel lui avait dit. « Ce qui veut dire que cette histoire n'est pas finie. » Ce qu'elle regrettait. Mais elle voulait quand même que ce type paie pour ce qu'il lui avait fait. Il devait être jugé pour ses actions afin qu'il ne recommence plus. Est-ce que Célia faisait confiance à la justice ? Jusque là, elle n'avait eu aucun doute sur la justesse de ces décisions. Mais c'était peut-être parce qu'elle n'était pas directement impliquée. Elle n'avait jamais eu affaire à la justice. Alors qui sait. Peut-être que cet homme ne sera même pas condamné, ni même pas certain qu'il écope d'une peine de quelques années. En attendant tout ça, elle allait encore devoir prendre sur elle. C'était déjà difficile. Sa mère la harcelait sans arrêt afin qu'elle ne ferme pas sa boutique trop tard. Sa sœur s'inquiétait à présent dès qu'elle avait cinq minutes de retard à leur rendez-vous. Alors c'était comme ça que cela allait se passer pour les mois et peut-être les années à venir. Et le fait qu'Axel soit aussi perturbé qu'elle, n'allait pas arranger les choses. Elle savait qu'il avait souffert mais elle se rendait compte en l'entendant parler, qu'elle était encore loin d'imaginer à quel point cela avait pu être le cas. Elle sentait la tension la quitter peu à peu. Comment pouvait-elle en fin de compte le juger ou même le critiquer alors qu'elle n'était pas à sa place. C'était quelque chose qu'elle n'avait jamais fait. Elle se rapprocha de lui. « Ce qui m'effraie, c'est que j'aurais pu te perdre. » Elle baissa ses yeux sur ses mains contusionnées. A cet instant, la petite voix endormie d'Emily se fit entendre. La petite avait du être réveillée par leur discussion. Elle se demandait s'il était l'heure de se lever. Célia esquissa un sourire. « Non ma puce. Tu peux encore dormir un peu. Je viendrai te réveiller. » La princesse regagna sa chambre laissant à nouveau les deux adultes seuls. L'antiquaire reposa ses yeux sur Axel. Elle resta un instant silencieuse avant de dire, la voix un peu enrouée par l'émotion. « Je mérite peut-être mieux oui... j'ai toujours eu le béguin pour Robert Redford... » Elle esquissa un fin sourire. « Mais il doit avoir dans les quatre-vingt ans maintenant. Et puis, il est marié. » Elle haussa un peu les épaules et elle reprit un peu plus sérieusement après un silence. « Ne dis pas de bêtise. Tu es le seul que je veux. Même imprévisible, têtu et incontrôlable. » Elle ne cherchait pas l'homme parfait. Parce qu'elle savait qu'il n'existait pas. Et cela ne l'intéressait pas. Son cœur l'avait choisi, lui. Elle l'aimait pour ce qu'il était, avec ses défauts, ses qualités qui faisaient partis de lui. Les changer, c'était aussi vouloir le changer et elle n'en avait aucune envie. Puis elle prit sa main dans la sienne, examinant les égratignures qui s'y trouvaient. « On doit soigner tout ça. » Elle releva ses yeux sur lui. « Je ne suis plus médecin mais je sais encore soigner les blessures. Enfin si tu veux. » Il avait tous les droits de lui en vouloir. Parce qu'elle avait mis du temps à comprendre sa propre souffrance.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 20 Sep - 0:31

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel


Axel n’avait nullement l’intention de faire montre d’une désinvolture confondante face aux propos de la jeune femme. A vrai dire, il se sentait véritablement interpellé par ce qu’elle venait de dire et croyait comprendre où elle voulait en venir. Vu sous cet angle là, les choses étaient sensiblement différentes il est vrai. Tout comme lui, Célia avait eu peur de le perdre… Cette affirmation sembla le toucher bien plus qu’il ne voulait l’admettre et l’expression qui ne tarda pas à naitre sur son visage pouvait aisément en témoigner. Il avait presque oublié ce que ça faisait de se sentir aimé à ce point. De fait, il comprenait parfaitement les propos de la jolie blonde mais cela le tuait littéralement de s’imaginer rester là sans rien faire, alors que ce lamentable individu était toujours dans la nature. Même si Axel ne voyait rien de glorieux dans son caractère, il se connaissait suffisamment bien pour pouvoir affirmer qu’il recommencerait s’il le fallait. Parce qu’il était comme ça. Parce que personne n’avait le droit de faire du mal à ceux qu’il aimait. « Je suis vraiment désolé … sincèrement. Je n’avais pas vu les choses sous cet angle-là. A force de me focaliser sur ma propre douleur, j’ai fini par oublier ce que je te répète pourtant en permanence ; nous sommes deux désormais. Il faut donc réfléchir et agir en conséquence. » Il allait continuer sur sa lancée mais une petite voix toute ensommeillée ne tarda pas à les interrompre. Emily venait de faire son apparition et en la voyant, Axel réalisa l’importance de tout ce que Célia venait de dire. Effectivement, il avait pris le risque de les mettre en danger toutes les deux… même s’il ferait tout son possible pour veiller sur elles, il n’était malheureusement pas en mesure de tout contrôler. Si tel était le cas, Célia n’aurait jamais été touchée par cette balle qui avait bien failli la tuer. Elle avait raison de se mettre en colère et il comprenait qu’elle soit déçue par son attitude, même si de toute évidence, il ne regrettait pas son geste. Célia méritait certainement mieux que lui, mieux que cette vie qu’ils partageaient, mieux que les risques qu’elle prenait en partageant son quotidien. Elle ne tarda pas à confirmer ses dires, enfonçant un poignard dans une plaie encore béante… puis elle parla de Robert Redford et Axel redressa subitement la tête, plongeant son regard d’ébène dans celui de son ange. « C’est donc de là que vient cette passion pour les antiquités…» lança-t-il à son tour avec humour. Son sourire se dissipa lentement tandis qu’il observait la jeune femme avec une attention peu commune. Il n’y avait pas à tergiverser durant des heures, il était totalement fou amoureux d’elle et imaginer une vie dont elle ne ferait pas partie revenait à imaginer une vie sans oxygène. Rien ne semblait impossible tant qu’elle se tiendrait près de lui. « Je ne voulais pas te faire de peine… c’est la dernière chose au monde que je pourrais souhaiter.» Non sans réticence, il la laissa s’emparer de sa main et examiner les différentes égratignures qui s’y trouvaient. Machinalement, ses doigts caressèrent ceux de Célia juste avant qu’elle ne reprenne la parole. « Oh… ce n’est pas grand chose, ne t’en fais pas. Et puis, je ne suis plus très propre après tout ça.» Elle était tellement belle, il ne fallait pas gâcher ça par sa faute. Pourtant, sa main ne lâcha pas celle de la jeune femme et mieux encore, il allait même jusqu’à l’attirer à lui pour la serrer dans ses bras. Il l’enlaça tendrement, tout en fermant les yeux un long, très long moment. En silence. Il avait besoin de ça pour se sentir en vie et pour s’apaiser. Parce que lui sans elle, cela ne pouvait plus exister. « Je veux que tu n’oublies jamais que je t’aime à m’en rendre fou, même si cette folie est parfois incompréhensible. Tu m’as sauvé de bien des manières... J’étais dans le brouillard et puis, il y a eu ce petit rayon de soleil qui est venu illuminer ma vie en la rendant extraordinaire… toi. » Il déposa un baiser sur son front et se recula très légèrement. «La police risque de vouloir te parler aujourd’hui… Je vais venir à la boutique avec toi, si tu es d’accord. » Il savait que ce ne serait pas facile pour elle et il tenait à être présent jusqu’au bout. Soudain, son épaule se fit légèrement plus douloureuse et Axel dû remuer son bras vers l’arrière pour soulager cette sensation lancinante. « Finalement… peut-être que j’apprécierai que tu t’occupes de mes blessures.»
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 20 Sep - 22:20




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Chacun d'eux avait été occupé à gérer sa propre douleur et cela les avait empêché de voir autre chose. Célia ne s'était pas rendue compte qu'Axel avait passé un moment aussi terrible quand elle avait été blessée. Elle savait qu'il avait été tourmenté, mais pas à ce point. Elle ne s'était pas rendu compte à quel point cela avait été terrible. Elle, elle dormait. Elle était dans le coma. Elle avait inquiété sa famille, ses amis, tout le monde. Mais elle, elle n'avait pas subi tout ce stress, cette émotion. Alors elle n'avait pas imaginé la douleur qu'avait pu ressentir ses proches, dont Axel. Oui maintenant, elle comprenait pourquoi il avait agi de la sorte, même si elle ne cautionnait pas ses actions. Elle pouvait comprendre. Comprendre qu'il avait du trouver une échappatoire à tout ces tourments au font de lui. Et elle ne pouvait pas le juger pour ça. Elle n'en avait aucun droit. Même si son action l'avait inquiété et qu'elle se disait qu'il aurait pu se faire tirer dessus à son tour. C'est ça qui lui avait fait peur. Ça qui l'avait blessé. Maintenant, elle ne voulait pas le faire culpabiliser. Il avait géré sa douleur alors qu'elle avait été incapable d'en mesurer l'intensité. Aux paroles d'Axel, elle esquissa un fin sourire. Il se rappelait qu'il n'était plus seul. Qu'elle était là, à présent. Et qu'elle était là pour le soutenir et l'aider à passer les moments difficiles qu'il traversait. Le militaire le faisait pour elle. C'était un juste et équitable retour des choses. « Exactement. Tu n'es plus seul maintenant. Je suis là. » Et ils devaient se soutenir mutuellement. Elle comprenait à présent qu'il avait besoin d'elle. Comme elle avait besoin de lui. Et c'était normal en fin de compte. Ils étaient devenus un couple. Cette notion était tellement nouvelle pour eux, qu'ils en oubliaient les fondements. « Nous pouvons compter l'un sur l'autre. » Et Célia ne voulait pas qu'il l'oublie. Elle préférait qu'il lui parle plutôt que d'en venir à des alternatives qui mettaient sa vie en danger. Elle ne le jugerai jamais pour des propos qu'il lui confierai. Absolument pas. Célia n'avait pas envie qu'il hésite à venir vers elle. Parce qu'elle trouvait ça naturel de l'écouter. Elle aimait cette complicité qu'ils avaient tous les deux. Et elle ne voulait pas la perdre. Puis aux mots suivants d'Axel, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Robert Redford, une antiquité ? Non. Enfin, il n'était clairement plus de son âge. Mais l'acteur avait gardé tout son charme. Et Célia appréciait ça. « Peut-être. » Peut-être qu'elle aimait tout ce qui était ancien, en effet. Elle lui avait dit à leur rencontre. Elle avait l'impression de vivre à la mauvaise époque. Ses chanteurs préférés, étaient nés dans les années trente ou quarante. Elle appréciait le cinéma en noir et blanc. Les films de Redford, Newman, Bogart. C'était son crédo. Sans compter toutes ces petites merveilles qu'elle récupérait pour sa boutique, son trésor, son cocon de bien être. Elle n'avait pas honte d'avouer que c'était ça qu'elle appréciait. Et non pas les collections de hautes coutures, la musique électro, le cinéma en 3D, bourré d'effets spéciaux. Célia avait son propre univers. Mais c'était ça qui la rendait unique. Puis l'antiquaire hocha doucement de la tête quand Axel reprit la parole. Elle savait qu'il n'avait pas voulu lui faire de la peine. Le militaire avait toujours été protecteur avec elle. Et quand il était là, elle se sentait toujours en sécurité. Elle oubliait toute cette histoire, parce qu'à ses côtés, elle savait qu'elle ne risquait rien. Et cela faisait du bien de retrouver ses bras. Elle ferma les yeux et profita de cette étreinte. Elle respira son parfum, se serrant contre lui. Ils en avaient besoin tous les deux. Et Célia ne se lassait pas de ses discours. Elle aimait savoir qu'elle était aimée. C'était agréable. Et pourtant, il y a encore quelques mois, elle ne pensait pas que ce genre de paroles pourraient la rendre si heureuse. Après son baiser, elle acquiesça de la tête. Oui elle se doutait que la police voudrait lui parler. C'était la suite logique à toute cette histoire, qui ne faisait finalement, que commencer. « Ça tombe bien, j'ai des commandes qui arrivent aujourd'hui. » Un fin sourire s'accrocha sur ses lèvres rosées. Elle savait pourquoi il faisait ça. Mais elle voulait dédramatiser un peu. Cette histoire ne les avait pas empêché d'avancer jusque là. Et cela n'allait pas changer. L'antiquaire ne voulait pas arrêter de vivre. Et elle appréciait qu'Axel propose de venir. Puis quand elle vit la grimace sur son visage, elle compris qu'il devait avoir d'autres blessures que celles qu'elle pouvait apercevoir sur ses mains. Célia l'emmena dans la salle de bain où il y avait le nécessaire pour soigner ses blessures. Elle le laissa s'asseoir sur le rebord de la baignoire tandis qu'elle cherchait de quoi soulager ses douleurs. « Tu peux retirer ta chemise, s'il te plaît ? » Elle prit un un coton et un pot dans lequel se trouvait un peu d'aloe vera ainsi qu'un  flacon d'huile essentielle d'Arnica. Elle tamponna de l'aloe sur les mains d'Axel tout en faisant attention à ne pas trop en mettre. L'aloe était une plante efficace pour désinfecter et cicatriser des plais. « D'ici un jour ou deux, tu ne devrais plus rien avoir. » Ajouta la jeune femme en finissant la seconde main du miliaire. Elle jeta ensuite le coton dans la poubelle et se lava les mains. « Il n'y a qu'à ton épaule que tu sens une douleur ? » Elle toucha cette partie en essayant de voir s'il n'avait rien de cassé. Ses vieux réflexes de médecin reprenaient le dessus. Et finalement, ce n'était pas si désagréable qu'elle l'avait pensé.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 20 Sep - 23:10

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

L’univers de Célia était merveilleux et unique à la fois. C’est aussi pour cette raison qu’il avait fini par tomber amoureux d’elle, parce qu’aucune autre femme au monde ne lui ressemblait. Elle était extraordinaire à bien des égards et Axel avait été effrayé à l’idée de la perdre alors que leur histoire n’en était même pas à son balbutiement. Renoncer à elle, ce serait comme de devoir renoncer à la vie. Il en était incapable. Ces deux-là étaient étrangement différents et complémentaires à la fois, ce qui rendait leur relation si différente des autres. Axel n’avait encore jamais partagé tout ceci avec une seule et même personne. Et autant dire qu’il n’échangerait sa situation pour rien au monde. Il songeait à tout ceci tout en observant Célia qui était en train de s’occuper de ses blessures. En silence, il pencha la tête sur le côté tout en observant ses traits délicats et dotés d’une indécente beauté. Un léger sourire naquit sur ses lèvres tandis qu’il la regardait… il aurait pu passer des heures à faire ça. D’ailleurs, il ne se gênait jamais pour l’observer chaque fois qu’il en avait l’occasion. Parfois quand elle dormait, quand elle lisait, quand elle était avec Emily… tout simplement car il aimait la regarder et qu’il la trouvait proprement divine. Quand enfin elle prit la parole, il revint sur terre et lança un rapide coup d’œil en direction de ses mains. « Merci.» lança-t-il doucement. Il venait à peine de se relever lorsque la jeune femme revint vers lui, essayant de déceler une blessure au niveau de son épaule douloureuse. Il la laissa faire durant quelques secondes puis vint poser une main sur la sienne avant de se tourner vers elle pour lui faire face. Il colla son front contre le sien et se mordit la lèvre pour ne pas rire. « Tu n’as jamais entendu parler du baiser magique ? » Il fit une petite moue faussement sérieuse puis après un temps d’hésitation qui ne dura pas, approcha lentement ses lèvres de celles de la jeune femme pour venir lui voler un délicat baiser. Voilà. Il n’avait besoin que de ça pour faire taire la douleur physique qui était toutefois relativement sommaire au regard du risque encouru. D’ailleurs, Axel s’en sortait plutôt bien comparé à l’état dans lequel il avait laissé son adversaire. Mais bon, ce n’était pas une fierté et il n’avait pas l’intention de donner ces quelques précisions à Célia. La police s’en chargerait très bien toute seule. Lorsque leur baiser prit fin, il esquissa un nouveau sourire avant de caresser la joue de la jeune femme. « Je pense que je devrais me blesser plus souvent…» Oui, c’était une bonne idée… même s’il n’était pas franchement certain qu’elle soit partagée par Célia. « Je vais aller me rendre un peu plus présentable et après avoir conduit Emily à l’école, nous pourrons aller à la boutique.» Il déposa un nouveau baiser sur les lèvres de Célia puis disparu dans la chambre afin de se changer. Axel passa un pantalon noir et une chemise blanche avant de réapparaitre dans le salon. Il était encore très tôt et n’ayant pas dormi de la nuit, il allait sérieusement avoir besoin d’un coup de main pour ne pas piquer du nez toute la journée. De fait, il se rendit dans la cuisine et se servit un grand café noir. Il versa également un jus de fruits frais dans un verre pour Célia et alla la rejoindre dans le salon. Elle se tenait près du piano ce qui lui arracha un léger sourire pour des raisons qu’elle était la seule à connaître. Il lui tendit son verre et alla s’asseoir dans le canapé. « Tu sais, je me disais qu’en sortant de la boutique nous pourrions peut-être… aller flâner dans le coin pour se faire une idée. » Là, il faisait clairement allusion à cette fameuse maison qu’il voulait partager avec elle et qui ne restait plus qu’à trouver. Il venait de lancer cette suggestion avec désinvolture tout en haussant les épaules d’un air faussement détaché. Il ne savait pas trop ce que Célia en pensait et il comprendrait d’ailleurs qu’elle juge que le moment ne soit pas propice à cela. Il allait ajouter autre chose lorsque l’on frappa à la porte. Fronçant les sourcils tout en lançant un regard suspicieux vers l’entrée, Axel se redressa et comprit qu’il s’agissait certainement de la police. Déjà ? Ces crétins étaient peut-être plus rapides qu’il ne l’avait imaginé. Passant près de Célia, il déposa ses deux mains sur ses épaules et plongea son regard dans le sien. « Hey… tout va bien se passer, ok ? Quoi qu’il advienne, je suis là avec toi. Et s’ils viennent pour me coffrer et bien… tu seras sans doute accusée de complicité. » Il avait lancé cette dernière phrase sur un taux faussement sérieux, sans doute pour la faire sourire en dépit des circonstances peu joyeuses. Finalement, Axel se décida à aller jusqu’à la porte et sans surprise, se retrouva face à deux policiers dont l’un lui montrait déjà son insigne. « Monsieur Westlake bonjour… vous savez pourquoi nous sommes ici j’imagine ? » Euh… oui ? Non ? En fait, non pas vraiment. Etaient-ils ici pour lui passer les menottes ou bien pour voir Célia ? C’est cette dernière option qu’il décida de tenter. « Vous avez du nouveau concernant l’affaire je présume ? » A la manière dont l’officier acquiesça, le militaire comprit que cela n’avait rien à voir avec ses actions de la nuit passée. « Absolument. Mademoiselle Scott vit toujours ici je suppose ? » Un détail qu’elle avait sans doute confié à l’inspectrice, d’où leur présence ici. Axel acquiesça et les invita à entrer. L’officier ne tarda pas à saluer Célia à qui il expliqua la situation. « Bonjour mademoiselle Scott. Navrés de vous importuner à une heure si matinale mais il s’avère que de nouveaux éléments se sont ajoutés à notre enquête. Tard dans la nuit, nous avons reçu un appel anonyme nous indiquant le nom et l’adresse de l’homme qui vous a tiré dessus. Nous ignorons ce qui a poussé cet individu à le dénoncer mais il ne serait pas étonnant qu’il s’agisse d’un règlement de compte. Notre homme a été retrouvé chez lui dans un état déplorable. Nez et mâchoire cassés, ainsi que plusieurs côtes brisées. Il est actuellement pris en charge par des médecins et nous attendons seulement leur feu vert pour l’interroger. » Axel venait de subtilement glisser ses mains dans ses poches afin que le regard aiguisé du policier ne se porte pas sur ses doigts par mégarde. Cela dit, il ne pensait pas y avoir été aussi fort avec lui et tâcha de fait d’éviter de croiser les yeux de la belle antiquaire. « C’est à ce point ? » lança-t-il avec un peu trop d’entrain. Bien vite, son sourire se dissipa pour laisser place à une expression plus sérieuse et par chance, le policier ne s’aperçut de rien. « Oui, cet homme baigne dans un milieu relativement malfamé. Nous pensons que l’une de ses transactions a dû mal tourner, d’où sa dénonciation et la bagarre de cette nuit. Hum, mademoiselle Scott ? Seriez-vous d’accord pour une éventuelle confrontation ? Même si nous sommes certains qu’il était présent sur les lieux le soir de votre agression, il serait certainement judicieux que vous nous confirmiez son identité. Peut-être qu’en le voyant, la mémoire vous reviendrait ? » Bah oui, il n’était pas encore au courant que la mémoire de Célia revenait peu à peu…

Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mer 21 Sep - 20:28




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Même si elle n'était plus médecin depuis quatre ans, Célia prenait encore plaisir à faire ce genre de geste. Cela lui rappelait qu'elle avait eu une autre vie. Cela lui rappelait aussi qu'elle n'avait pas été un si mauvais médecin. Même si elle doutait toujours de ce qu'elle avait fait lors de cette fameuse opération. Elle savait de toute façon, qu'elle aura toujours ce même jugement sur elle. Qu'il n'allait pas changé. Peu importait le temps, elle n'allait jamais réussir à passer au dessus de tout ça. Pourtant, faire ces gestes pourtant anodins, lui faisait plaisir. Elle n'avait pas de plaisir à voir Axel avec ses blessures. Non, elle était soulagée de constater qu'elle avait encore de bons réflexes. Et qu'elle pouvait encore se rendre utile sur ce plan-là. Un sourire s'étira ensuite sur les lèvres de la jeune femme à l'évocation du baiser magique. Elle venait de poser un peu d'huile essentielle d'Arnica sur l'épaule d'Axel pour soulager les contusions. Un baiser magique, elle connaissait l'expression. Elle l'avait employé à plusieurs reprises avec Tim ou avec d'autres de ses petits patients. Cela fonctionnait toujours pour leur redonner un peu le sourire. Et c'était bien le but. Une fois face à lui, elle accueillie son baiser en s'approchant un peu plus de lui. Elle avait bien besoin de cette étreinte. Puis à la réplique d'Axel, Célia fronça un peu les sourcils et répliqua : « Et bien tu penses mal. » Elle fit une petite moue. Non, elle n'espérait pas le revoir ainsi. Pas du tout. Elle laissa ensuite Axel se changer. Elle rangea les produits dans l'armoire à pharmacie puis elle se lava une nouvelle fois les mains. Elle regagna le salon après avoir jeté un œil à Emily qui dormait profondément. Elle l'observa un instant. La petite était entourée de Mango et d'Octave. Un sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire. Puis elle se dirigea vers le canapé quand le militaire revint dans la pièce. Une nouvelle fois, elle ne pu s'empêcher de le trouver impeccable. Il avait opté pour une chemise blanche et c'était vraiment la couleur qu'elle préférait le voir porter. La jeune femme s'installa sur le canapé, remerciant ensuite Axel quand il lui donna le verre de jus d'orange. A sa proposition, elle l'observa. L'idée lui plaisait oui. Même si elle était peinée dans un sens, de devoir dire au revoir à sa villa. Elle y avait passé ses dernières années. Et elle l'avait façonné à son image. Tout dans la maison respectait la nature. Elle n'avait que des plantes, fleurs en pot à l'intérieur. Elles gardaient leur racine, parce que Célia les replanter régulièrement. Elle récupérait l'eau de pluie, favoriser la lumière naturelle grace aux grandes fenêtres, elle privilégiait les énergies renouvelables. Célia en avait mis du temps pour en arriver là. Mais l'idée d'avoir une maison à trois, c'était tentant. « Je trouve que c'est une bonne idée. » Elle ne savait pas si Axel voulait rester dans le quartier ou non. Mais ils allaient pouvoir chercher la maison qui leur ressemblait. « Et puis j'aime flâner avec toi. » Cela lui rappelait leur rencontre. Quand ils avaient marché ensemble, en parlant de tout et de rien. Quand ils étaient tombés amoureux. Célia prit une gorgée de son jus d'orange. La minute suivante, on frappait à la porte d'entrée. L'antiquaire s'était levée en même temps qu'Axel, surprise par cette visite. Par la fenêtre, elle pouvait apercevoir une voiture de police. Son cœur s'emballa. Déjà. Célia pensait qu'ils allaient avoir quelques heures de liberté mais même pas. Aux paroles d'Axel, elle acquiesça de la tête tout en le suivant jusqu'à la porte d'entrée. Quand le militaire ouvrit la porte, la jeune femme savait donc déjà pourquoi ils étaient là. Le fameux coup de fil d'Axel avait fait son effet... L'antiquaire salua les deux policiers, essayant de se calmer tout en écoutant ce qu'ils étaient entrain de dire. Elle était tout d'abord surprise par les blessures de type. Encore plus quand l'un des policier lui proposa une confrontation. Elle resta un instant silencieuse, essayant de remettre ses pensées en ordre. Puis elle reporta son attention sur le policier qui lui avait adressé la parole. « Pourquoi êtes-vous persuadés que cet homme était dans ma boutique au moment du cambriolage ? » Elle ne comprenait pas trop comment ils avaient fait le rapprochement. Même si dans un sens, elle espérait vraiment que ce soit là. Qu'elle ne puisse plus avoir à se poser la question, continuellement si oui ou non, il était là dans la ville, près d'elle, dans son entourage. Puis elle finit par ajouter : « Si vous pensez que c'est une bonne idée pour la confrontation, je suis d'accord. » Elle appréhendait ce moment bien sûr. Mais elle ne voulait pas reculer. Elle savait de toute façon que ce moment allait arriver. Autant le faire au plus vite. Célia n'avait jamais été du genre à fuir ses responsabilités. Et elle était décidée à ce que cet homme, s'il s'avérait que c'était vraiment lui, allait payer pour ce qu'il lui avait fait. Mais aussi parce qu'elle voulait l'empêcher de cambrioler une autre boutique et de tuer quelqu'un, cette fois-ci. Une fois la police partie, Célia soupira. Puis elle jeta un œil à l'horloge et ajouta : « Je vais réveiller Emily. Tu lui prépares son petit-déj, s'il-te-plaît ? » Elle n'avait pas envie de penser à tout ça le restant de la journée. La confrontation allait de toute façon arriver trop vite à son goût.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 22 Sep - 23:12

...

...




Happy Birthday my love
Célia & Axel

Le reste de la journée se déroula sans encombre. Apparemment, l’homme qui avait tiré sur Célia était toujours en garde à vue et la confrontation n’était pas encore programmée même s’il fallait s’attendre avec certitude qu’elle ait lieu dans les jours à venir. Comme promis, Axel passa une bonne partie de la journée à la boutique et aida sa bien aimée à réceptionner ses diverses livraisons et tout mettre en ordre. Passer du temps dans cet endroit était apaisant et bien évidemment, lui rappelait le jour de sa rencontre avec Célia. Axel éprouvait toujours un léger pincement au cœur quand il observait l’endroit où elle se tenait lorsqu’il l’avait vu pour la première fois. Elle était de dos… il se souvenait de la façon dont elle était habillée, dont elle était coiffée… il se souvenait de leur conversation… du livre qu’il chérissait tant… oui, il était tombé amoureux d’elle ce jour-là. Plus il passait du temps par ici et plus le militaire comprenait pourquoi Célia chérissait tellement cet endroit. Ici, il avait l’impression d’être dans une bulle coupée du monde, un paradis perdu dans le temps et l’espace, une petite part de l’univers de la jolie blonde. Aux alentours de seize heures, Axel quitta la boutique pour aller chercher Emily à l’école et selon ses dires, la conduire à son cours de danse classique. En réalité, le programme du père et de la fille était tout autre…

Exceptionnellement et à la grande déception des habitués, le club était fermé ce soir. Les lieux avaient été privatisés par le grand patron qui tenait à faire de cette soirée un moment inoubliable pour Célia. Avec l’aide de sa fille et de quelques-uns de ses employés, Axel avait fait en sorte de créer une ambiance festive et douce à la fois. Des ballons dorés et rose gonflés à l’hélium flottaient un peu partout dans la pièce, ce qui était un choix totalement délibéré de la part d’Emily qui ne pouvait concevoir une fête d’anniversaire sans ballons et sans guirlande. Sur la grande scène du club, des ballons dorés en forme de lettres formaient un « Happy Birthday Célia » proprement significatif. Des musiciens tout droits venus de la Nouvelle Orléans et qui devaient se produire ici-même dès le lendemain avaient gentiment accepté de démarrer un jour plus tôt et répétaient déjà sur scène avec entrain et bonne humeur. Même Finn se trouvait dans les parages et suivait Emily à la trace dès qu’elle se déplaçait au sein du club et portait même un nœud papillon autour du cou. « Dis papa, moi aussi j’aura droit de faire mon anniversaire ici ? J’aime bien ça tu sais…» L’espace d’un instant, une vision d’horreur s’imposa au jeune père : Emily a l’âge de seize ans, en train de fêter son anniversaire dans un endroit comme celui-ci en compagnie de ses amis et un verre de champagne à la main. Diable, c’était encore plus choquant qu’il n’aurait pu l’imaginer de prime abord. « Hum, et bien on en reparlera plus tard d’accord ? » La petite fille haussa les épaules avec désinvolture, nullement déstabilisée par cette réponse qui n’en était pas une. Finalement, son regard de braise se porta sur Haley, l’une des serveuses du club, qui était en train d’apporter les gâteaux et elle ne tarda pas à la rejoindre en sautillant. « Whaou !!! C’est trop mais alors trop, trop beau !!! T’as vu papa ? C’est beau hein ce qu’on a fait !! » Effectivement, leur décoration était très raffinée, surtout la grande table qu’Axel avait décoré avec beaucoup de goût. Des plateaux de cupcakes et de muffins étaient séparés par de petits bouquets de fleurs et du feuillage vert un peu partout sur la table. Haley venait de disposer en son centre un gâteau à deux étages blanc et doré au sommet duquel étaient disposées de nouvelles fleurs. « Haley, tu trouves pas qu’on dirait la table du chapelier dans Alice ? J’suis sure que la nôtre bah elle est cent fois mieux. Tu sais qu’il aime le thé ? Et papa aussi il aime le thé. Moi bof, j’trouve ça un peu bizarre, j’préfère le chocoulat. Surtout celui qu’elle fait ma marraine. Tu crois que le chapelier il en boit aussi des fois ? Même que moi bah j’aime bien Alice, c’est mon histoire préférée !! T’en as une toi aussi ? » Haley s’agenouilla près de la –TRES- bavarde Emily commença à répondre à toutes ses questions. Ces deux-là s’entendaient à merveille. Lorsqu’il travaillait, Axel avait pris pour habitude d’appeler Emily pour lui souhaiter bonne nuit avant qu’elle aille dormir. Bien souvent, cette dernière demandait à parler également à Haley à qui elle avait toujours un tas de choses à raconter. Haley était très patiente avec la petite fille et elle disait souvent à Axel qu’elle lui rappelait sa petite nièce, Nina. Haley avait été l’une des premières personnes a être embauchée au club et Axel savait qu’il pouvait compter sur elle en toute occasion. Cette gamine devait avoir tout juste vingt-cinq ans et travaillait ici pour financer ses études d’archéologie. Elle rêvait de découvrir des trésors aux quatre coins du monde et Axel l’encourageait vivement dans cette voie. « Haley, vous voulez bien garder Emily avec vous un petit moment ? Je vais aller chercher la star de la soirée…» Haley se redressa et prit la petite main d’Emily dans la sienne avant d’acquiescer vigoureusement. Elle était ravie de pouvoir lui rendre ce service et accepta bien volontiers. En réalité, Axel n’était pas dupe et savait depuis bien longtemps déjà qu’Haley avait un léger béguin pour lui ce qui rendait toutes ses demandes acquises par avance. Il la remercia chaleureusement puis quitta les lieux pour se rendre à la boutique.

« Vous savez qu’il n’est pas prudent pour une aussi charmante demoiselle de rentrer seule à une heure si tardive ? » La voiture d’Axel était garée juste devant l’entrée de la boutique d’antiquités et il s’y appuyait avec une extrême nonchalance qui contrastait affreusement avec son style et son accent british. Célia ne s’attendait certainement pas à le trouver ici en sortant mais pourtant, il l’attendait avec malice, sachant pertinemment qu’elle croyait qu’il avait oublié l’importance de la date d’aujourd’hui. « Tu grimpes, j’ai quelque chose à te montrer ? » demanda-t-il après s’être approché d’elle pour lui voler un baiser. Célia n’avait encore jamais mis les pieds dans son club. C’était un constat bien étrange mais Axel savait qu’elle se faisait certainement une fausse image de cet endroit. Bon d’accord, l’ambiance de la boite n’était absolument pas comparable avec celle de sa boutique mais c’était tout l’univers d’Axel qui s’y reflétait. Loin de ressembler à ces endroits criards destinés à des gamins n’ayant pas encore atteint la majorité, son club était au contraire extrêmement sélectif et à l’image de son propriétaire. Il n’était pas rare qu’Axel s’en serve de terrain de jeu et s’octroie le temps d’une soirée le plaisir de jouer du piano et de chanter sous le regard amusé de Jane qui se moquait souvent de lui en lui disant qu’il avait raté sa vocation. Le long du trajet, Axel tâcha de ne rien dévoiler de la surprise et ne précisa même pas qu’il était en train de l’emmener au club. Ils roulèrent au sein de l’artère la plus importante de la ville avant d’emprunter une avenue dans un quartier branché. Finalement, Axel gara sa voiture sur un emplacement normalement interdit mais qui lui était réservé depuis cinq ans. « Bonsoir Max ! » Il s’adressa chaleureusement à l’un des videurs du club à qui il lança ses clés de voiture avant d’aller ouvrir la porte de Célia. Il lui tendit la main et la laissa sortir du véhicule et découvrir l’extérieur de la boite. Non, cela ne ressemblait certainement pas à ce qu’elle imaginait. D’ailleurs, savait-elle seulement où elle se trouvait ? « Je suis désolé, j’ai un petit quelque chose à récupérer au club avant… » lança-t-il avec amusement tout en mentant délibérément. Avec attention, il observa le visage de Célia tandis qu’elle scrutait l’extérieur du bâtiment, tout à fait élégant. « Tu n’as tout de même pas cru qu’un homme de ma prestance et doté d’un tel charisme allait gérer un club malfamé ? Il me fallait un endroit à la hauteur. » plaisanta-t-il avant de lui prendre la main et de l’entrainer avec lui à l’intérieur. Il y avait un premier hall, relativement sombre mais d’un raffinement digne d’un grand hôtel. C’était une sorte d’antichambre permettant d’accéder à la boite. Axel cessa de marcher et stoppa ainsi les pas de sa belle. « Emily ? » lança-t-il à la cantonade. Célia devait le prendre pour un dingue car comment aurait-elle pu imaginer que la petite puce se trouvait ici ? Finalement, sa petite voix de puce se fit entendre avec un « C’est bon papa !!! » et Axel pu reprendre son avancée. Il conduisit Célia jusqu’à une sorte de rideau noir, dernière étape avant de pénétrer dans la grande salle de la boite. « Hum… je sais que ça risque de te choquer mais rappelle toi que mon club n’est pas ton univers et que c’est un endroit… où les gens aiment faire la fête. » annonça-t-il avec une légère grimace pour qu’elle s’attende au pire, un endroit moche, peu appréciable. Ce qui bien entendu, était loin, très loin d’être le cas. Après tant de suspens, Axel ouvrit la fameux rideau et tout deux se retrouvèrent en  haut des escaliers qui surplombaient le club. Partout, des dizaines et des dizaines de ballons virevoltaient. Les musiciens se mirent à jouer et au milieu de la lumière tamisée, des bougies étincelantes projetaient dans les airs des dizaines de petits points scintillants tels de minuscules feux d’artifice. Sur le bar, étaient entassés des cadeaux emballés dans des paquets de toutes les couleurs qu’Emily et lui avaient pris soin de faire quelques jours plus tôt et sur lesquels se reflétaient les lumières dorées du nom du club. Au beau milieu de la salle, une jolie petite princesse en robe blanche sautillait en criant « JOYEUX ANNIVERSAIRE » en direction de Célia. Se mettant à sourire avec bonne humeur, ce fut au tour d’Axel d’observer la réaction de sa belle. « Joyeux anniversaire mon amour…»

Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Dim 25 Sep - 0:11




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Voilà ce qui lui redonnait le sourire : sa boutique. Cet endroit qu'elle avait décoré à son image, dont elle avait fait une seconde maison. Elle aimait y passer du temps, même quand elle ne travaillait pas. Elle venait pour refaire un peu de décoration, pour faire le ménage, pour réagencer quelques pièces. Célia essayait de la modifier régulièrement afin de ne pas donner à la boutique l'impression d'être figée dans le temps. Au contraire, c'était une part de passé qui continuait à vivre dans le présent. Des objets qui n'attendaient qu'à être découvert, à des toiles qui ne demandaient qu'à être admirées. La jeune femme avait réussi à trouver sa place ici. Ce n'était pas seulement son lieu de travail. C'était aussi un endroit où elle avait réussi à se reconstruire. Où elle avait réussi à trouver un équilibre après avoir arrêté la médecine. Après avoir raccroché sa blouse, elle avait cherché sa voie pendant quelques semaines. Elle était alors en plein doute. Elle ne savait pas si elle était capable de faire autre chose. Si même, elle allait en avoir le courage. Puis, au détour d'une promenade tardive dans le quartier, elle avait découvert la bâtisse. Cette vieille façade décrépie, abandonnée par ses précédents propriétaires. Pourtant, au delà de tout ça, Célia avait eu un véritable coup de cœur. Le bois sculpté de cette façade, les carreaux anciens, la pancarte au dessus de la porte, elle en était tombée amoureuse. Elle s'était imaginée à l'intérieur, entrain de poser des objets devant les grandes fenêtres, les grandes vitrines qui mettaient en lumière, l'intérieur de cette bâtisse, qu'elle savait merveilleuse. Elle était repassée devant, plusieurs jours. Et puis, elle avait fini par aller voir son banquier. Ses études de médecine avaient considérablement grignoté ses économies. Mais elle avait eu un bon salaire et elle avait encore un bon montant placé. Mais c'étaient ses dernières économies. Pourtant, elle a fait un nouveau prêt. Il lui manquait une partie de la somme pour acquérir la boutique. Elle s'endettait pour douze ans. Mais la jeune femme savait que cela en valait le coup. Célia avait toujours eu beaucoup de mal à se lancer, à faire des choses en dehors des sentiers banalisés. Mais quand elle fonçait, elle le faisait avec le cœur et toute la détermination dont elle pouvait faire preuve. Elle savait qu'elle était capable d'en faire quelque chose de cette vieille bâtisse. Elle en était persuadée. Le prêt accordé, il avait ensuite fallu en parler à sa famille. Beaucoup d'entre-eux avaient été sceptiques et elle les comprenait. Sa sœur l'avait encouragé et Duncan aussi. Alors elle s'était lancée. Elle y avait passé des journées entières, faisant preuve de détermination mais aussi de perfectionniste accru. Célia savait ce qu'elle voulait. Elle avait une idée en tête, de la façon dont elle souhaitait agencer la boutique. Maintenant, la boutique d'antiquités, c'était sa deuxième maison. Elle l'aimait. Elle faisait partie d'elle. Entre ses murs, elle avait soigné ses blessures. Elle avait à nouveau fait confiance aux autres. Elle avait été vers eux. Sans elle, Célia doutait qu'elle aurait pu remonter la pente. Elle en était même persuadée. Cette boutique l'avait sauvé. Et malgré les récents événements, elle ne voulait, non ne pouvait pas, l'abandonner. Elle en était incapable. Et même si elle ressentait un peu d'appréhension à se retrouver seule, elle prenait sur elle. Et ce jour-là, après le passage de la police chez les Westlake, elle était contente d'avoir Axel à ses côtés. Oh, elle ne voulait pas de lui pour qu'il l'aide à ranger ses livraisons. Non, elle savait le faire seule et elle savait que le militaire en était conscient. Célia savait qu'il était surtout là pour jeter un œil sur elle et être présent alors que c'était un peu difficile pour elle. Elle appréciait ce qu'il faisait. Mais elle savait aussi qu'Axel aimait sa boutique. Il s'y sentait bien, depuis la première fois où il y avait mis les pieds. Elle avait réussi à le faire entrer dans son univers. C'était ici que leur histoire avait commencé. Célia appréciait voir Axel dans sa boutique. Elle avait réceptionné un bon nombre de colis. Et à chaque fois qu'elle en débarrassait le contenu, elle ne pouvait s'empêcher de raconter l'histoire de ces objets. D'ailleurs, elle avait proposé au militaire de venir avec elle, à l'une des enchères qu'elle faisait régulièrement. Cela pourrait lui plaire. Dans l'un des cartons, il y avait toute une série d'ouvrages, de livres anciens français. Et elle avait laissé Axel y jeter un œil alors qu'elle s'occupait des visiteurs qui entraient dans sa boutique. Finalement, la journée passa tranquillement et Célia oublia même ce qui s'était arrivé le matin-même.

Elle était entrain de fermer la boutique quand elle remarqua à l'extérieur, la voiture d'Axel qui s'arrêtait près du trottoir. Un fin sourire s'afficha sur ses lèvres quand elle quitta la boutique, elle observa la miliaire quand il prononça ces paroles. « Vraiment ? Et j'imagine que vous allez me proposer de me raccompagner ? » Demanda-elle alors qu'elle faisait descendre les volets devant les vitrines. Puis la jeune femme enclencha l'alarme avant de venir vers la voiture. « Alors je ne peux pas refuser. » Conclua-t-elle quand Axel lui expliqua qu'il avait quelque chose à lui montrer. Elle s'installa sur le siège passager avant que la voiture ne quitte le quartier. Tandis que le militaire conduisait, Célia se demandait s'il voulait lui montrer une maison. Il l'avait peut-être oublié mais ce matin, il lui avait proposé de faire une petite balade dans le quartier pour éventuellement voir les maisons disponibles. Alors elle était un peu surprise de voir que la voiture d'Axel emprunté le quartier branché de la ville. Elle comprenait rapidement qu'il ne l'emmenait pas dans les banlieues voisines. Et elle comprit qu'elle avait raison quand le véhicule s'arrêta devant une grande bâtisse. Le club d'Axel. Elle était surprise mais pas mécontente. Elle lui avait déjà dit qu'elle voulait le découvrir. Elle n'avait pas de préjugé sur le lieu. Célia admettait seulement qu'elle avait beaucoup de mal à se sentir à l'aise dans ce genre d'atmosphère. Mais c'était juste à cause de sa nature discrète. Elle préférait les soirées calmes chez elle, qu'à se déhancher sur des pistes sur des rythmes endiablées. Mais elle avait partagé son univers avec Axel. Et elle trouvait ça normal que ce dernier veuille faire de même avec le sien. Célia salua le portier avant de suivre Axel. Elle avait remarqué le peu de voiture sur le parking privatif. Mais en même temps, il était encore très tôt. Alors peut-être que c'était normal. Aux paroles d'Axel, elle secoua la tête en souriant. « Oui je vois ça. Il est semblable à ton image. Et je n'ai jamais pensé que c'était un endroit malfamé. » A l'intérieur, l'ambiance était raffinée et Célia était un peu surprise. Elle n'avait pas l'impression d'être dans un club. En même temps, que savait-elle vraiment des clubs ? Pas grand chose. Elle fuyait ce genre d'ambiance. Elle était comme Duncan, ce n'était pas trop leur truc, les boites. Mais la jeune femme n'était pas contre l'idée de découvrir l'endroit qui lui volait chaque soir, son compagnon. Puis Célia fut surprise d'entendre Axel appeler sa princesse. Emily ? Que faisait-elle ici ? Elle était censée être à son cours de danse. Et là, elle compris. Elle comprenait toute cette mise en scène. C'était son anniversaire. Aujourd'hui en effet, elle dépassait la barre symbolique, enfin pas si symbolique que ça en fin de compte, des trente ans. Et oui, la jeune femme avait maintenant trente et un an et autant dire, que ce n'était pas quelque chose qui l'enchantait. Elle ne se sentait pas vieillir. Mais l'idée d’approcher maintenant des quarante ans lui faisait un peu peur. Elle avait l'impression d'avoir un compte à rebours pour toutes les choses qu'elle voulait faire dans sa vie. C'était un peu son approche ces dernières années, encore plus cette année. Sa sœur lui avait envoyé un message, tous comme certains de ses amis comme Jo ou encore Duncan. Pour Célia, c'était un jour comme les autres. Et elle ne comptait pas fêter son anniversaire. Axel n'était pas au courant, ce qui tombait bien. Sauf que voilà, le militaire était au courant. Preuve, qu'elle ne pouvait effectivement rien lui cacher et un nouveau sourire s'afficha sur ses lèvres. Célia allait dire quelque chose là dessus quand Axel reprit la parole. Elle fronça un peu les sourcils à la réplique du militaire. La minute d'après, ce dernier ouvrait le rideau qui leur faisait face et elle pouvait enfin découvrir la grande salle du club. Des tas de ballons étaient suspendus  alors que des bougies étaient posées ici et là et qu'un grand buffet avait été installé. Au milieu de la salle, Emily lui cria un joyeux anniversaire. Célia esquissa un sourire. Elle ne s'était pas attendue à avoir une fête surprise. Si elle n'en avait pas parlé, c'était bien pour une raison. Mais cela lui faisait plaisir quand même. Elle jeta un œil à Axel qui souriait avec malice. «  C'est ça ton petit détour ? Moi qui croyait visiter des maisons. » Elle fit une petite moue. « Mais j'aime beaucoup. » Elle l'embrassa avec tendresse. « Merci. Mais tu n'aurais pas du. » Elle jeta un œil à Emily qui s'amusait avec Finn. Un nouveau sourire s'afficha sur les lèvres de Célia avant qu'elle ne reporte son attention sur Axel. « Tu ne savais pas que les femmes ne fêtaient plus leur anniversaire après trente ans ? » Elle fit une petite grimace. Elle avait l'impression de prendre un coup de vieux. Enfin ce n'était peut-être pas une impression. Le temps filait à une vitesse folle. « Tu me fais visiter ? » Demanda la jeune femme en prenant la main d'Axel avant de descendre les escaliers. Arrivés au rez-de-chaussée, Célia fut happée par Emily qui entoura ses bras autour de la taille de la jeune femme. L'antiquaire lui fit un gros câlin avant de se mettre à sa hauteur. « Merci ma puce. » Puis elle l'observa et ajouta : « Tu es magnifique dans cette robe. » Et c'était vrai. Emily était adorable avec son petit diadème. Puis elle murmura à la petite fille. « Tu as invité ton petit copain ? » Un sourire s'afficha sur les lèvres de Célia même si elle savait qu'elle venait de donner de la tachycardie à Axel qui se trouvait à ses côtés.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 


Dernière édition par Célia Scott le Sam 1 Oct - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 27 Sep - 0:44

...

...




Happy Birthday my love
Célia & Axel

Fêter cet anniversaire était une étape importante pour Axel… il avait envie que tout soit parfait tout en demeurant un savant mélange de leurs deux univers. Le sien était particulier, il le savait. Voilà donc pourquoi il avait tout mis en œuvre afin que Célia garde une bonne image de cet endroit, sachant qu’elle n’y remettrait probablement pas les pieds de si tôt. Jusqu’ici, il était plutôt content du résultat, d’autant qu’Emily y avait elle aussi mit tout son cœur. D’ailleurs, cette dernière ne manqua pas d’enlacer la jeune femme, déversant sur elle un véritable océan d’amour. [colorlightcoral]« Non, c’est que pour nous !! Et tu sais, même que d’habitude y’a tout plein de monde ici. Ah oui hein ! J’le sais car j’suis déjà viendu plein de fois. Et même qu’un jour bah, papa il m’a laissé chanter là bas, sur la scène. C’était marrant. Toi aussi tu sais chanter ? »[/color] Axel se mit à sourire en se remémorant cet épisode qu’il avait oublié. Effectivement, il avait laissé Emily chanter en compagnie d’une artiste venue se produire sur scène peu de temps auparavant. Elle n’avait fait qu’entonner quelques notes mais cela avait été suffisant pour qu’elle parvienne à se convaincre qu’elle deviendrait chanteuse à l’avenir. Oui, c’était avant que sa passion pour les grenouilles ne reprenne le dessus et qu’elle recommence à vouloir devenir le vétérinaire officiel des petits batraciens en tout genre. Saisissant la main de Célia, la petite fille l’entraina jusqu’au buffet et se dandina sur elle-même, signe qu’elle était extrêmement fière du résultat. « T’as vu ? Ils sont tous pour toi ces gâteaux !! Moi j’trouve qu’ils sont tous supers beaux ! J’aimais bien celui au chocolat et papa il a dit que les autres ils devaient être bons aussi alors on a pris tout ça. Dis, même que Finn tout à l’heure bah il a mangé un muffin qui dépassait juste là !! Demande à Haley si c’est pas vrai, hein Haley que c’est vrai ? » demanda-t-elle en faisant un petit signe à la jeune serveuse qui avait assisté à la scène. Axel s’approcha d’elles et profita de cet instant pour présenter une partie de son équipe à sa bien aimée. « A propos, laisse-moi te présenter une partie de ma super équipe de choc… il y a tout d’abord Haley qui est une véritable petite fée capable de tout gérer ici et qui par ailleurs, est une fervente amatrice d’antiquités tout comme toi. » La serveuse salua chaleureusement Célia tout en confirmant qu’elle adorait écumer les vide-greniers et les brocantes, avant de préciser qu’elle avait déjà eu l’occasion de fréquenter la boutique de Célia qu’elle trouvait extraordinaire. « Et tu sais qu’Haley bah même qu’elle va faire un métier où elle va trouver tout plein de trésors… dis Haley, tu crois que tu vas trouver un trésor de pirates un jour ? Moi j’crois que oui, même que les pirates bah ils ont toujours des trésors. J’le sais parce-que même que je l’ai vu à la télé. Hein Célia, que c’est vrai ? » Pendant qu’elle parlait, de nouvelles personnes s’étaient approchés et avaient poliment salué Célia tout en lui souhaitant un très joyeux anniversaire. Vraiment, ils étaient ravis de rencontrer la personne qui partageait désormais la vie d’Axel. Il faut dire que même s’il était un patron extrêmement exigeant, il n’en demeurait pas moins particulièrement disponible et se montrait toujours sympa et accessible avec ses employés. De fait, tout le monde semblait apprécier le militaire et par extension, la jolie Célia. « Voici Chris, mon barman préféré… et Lexie, John et Andréa qui s’occupent du service tous les soirs. Ensuite, il y a Helene, Jenny, Mary et Joanna qui dansent ici… Nicole qui s’occupe de la déco, Brittany qui gère l’organisation des spectacles avec moi et enfin, Lisa qui est en charge de la relation clients et de la communication. Jane n’a malheureusement pas pu se libérer, j’aurais adorer pouvoir te la présenter. Il manque encore quelques personnes et j’espère bien que tu reviendras afin de pouvoir les rencontrer. » Emily lacha la main de Célia et couru en direction de la scène où les musiciens jouaient de bon cœur des airs aux sonorités vintage qui plairaient forcément à la jeune femme. « Célia !!! Y’a aussi Marvin et Diego et même que Marvin bah il habite dans la même ville que Tiana dans la princesse et la grenouille, pas vrai Marvin ? Marviiiin ? Tu la connais toi Tiana ? Elle est gentille en vrai ? » Après avoir salué Célia, le dit Marvin répondit par l’affirmative à la question de la petite fille ce qui aussitôt, captiva son attention. Faisant de grands yeux ronds, elle resta devant la scène à écouter les explications de Marvin qui affirmait avoir même déjà mangé dans son restaurant. Diego confirma et Emily sembla totalement sous le charme. « Je t’emmène avec moi, je vais te montrer mon royaume. » murmura-t-il à l’oreille de Célia pendant ce temps. Axel lui fit donc visiter les lieux, l’entrainant aussi bien dans son bureau qu’à l’arrière de la scène. Il lui fit faire le tour de la boite et la ramena ensuite dans la salle où son piano était disposé dans un coin. « Tu vois… je t’avais bien dit qu’il m’arrivait d’en jouer ici. » Haley qui avait entendu la dernière phrase de son patron se tourna vers eux et confirma aussitôt qu’Axel jouait divinement bien et que les clients adoraient ça. Elle termina sa phrase en affirmant qu’Axel était parfait et se retourna vers les gâteaux afin d’allumer toutes les bougies. Flatté par cette remarque, Axel bomba le torse et observa Célia. « Tu as entendu ça ? Ca c’est une jeune femme qui a du goût…» Il plaisantait bien entendu… quoi que… Puis Emily revint vers eux, des étoiles plein les yeux suite aux récits abracadabrantesques de Marvin concernant sa rencontre avec la princesse Tiana. Elle partit en courant en direction du bar et se mit sur la pointe des pieds pour attraper un des cadeaux qui s’y trouvait et repartit en courant vers Célia. « Tiens, c’est mon cadeau rien que pour toi.» Le paquet était emballé avec soin car elle avait demandé à Axel de le faire pour elle. A l’intérieur, se trouvait un cadre contenant une photo d’eux trois, prise à la fête foraine. Ils avaient tous l’air heureux, souriants et Emily brandissait fièrement une pomme d’amour qu’elle mangeait pour la première fois. La petite demoiselle avait décoré le cadre avec des paillettes, des perles et quelques coups de feutres bien sentis. « Pour que t’oublies jamais que je t’aime fort fort fort fort !!! Grand comme ça…» annonça-t-elle de sa douce voix tout en écartant les bras pour lui montrer combien elle l’aimait. « Tu l’aimes bien, pas vrai ? »
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Mar 27 Sep - 22:04




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Cette fête, Célia ne s'y attendait pas. Elle n'avait pas dit que c'était son anniversaire, parce que finalement, ce n'était pas si important. Juste une année de plus. Une année supplémentaire qui l'approchait des quarante ans. Et ça, cela lui donnait le bourdon. Elle avait l'impression que le temps filait à une vitesse folle et que malgré ses efforts, jamais elle n'allait pouvoir faire tout ce dont elle avait envie. Mais quand elle voyait la mine radieuse d'Axel ou celle d'Emily, elle oubliait un peu tout ça. Cette fête lui faisait plaisir. Pas pour la mise en scène, les gâteaux. Mais parce qu'ils avaient pensé à elle et que ce jour comptait pour eux. Aux paroles de la petite, Célia esquissa un sourire. « Je ne chante que sous la douche. » Répondait l'antiquaire avec un fin sourire aux lèvres. « Tu vas pouvoir me chanter quelque chose alors si tu n'as pas peur de monter sur la scène ? » Elle avait même hâte de voir ça et d'entendre ça. Elle ne connaissait pas ce trait de la personnalité d'Emily mais cela l'amusait. Elle imaginait bien la petite derrière le micro. L'antiquaire se souvenait de ses soirées qu'elle passait avec sa sœur et de leur station de karaoké. Elles s'amusaient comme des folles à cette époque, même si elles rendaient dingues leurs frères. Mais cela les amusait. Elles se vengeaient de toutes les fois où ils étaient sur leur dos, à leur dire ce qu'elles devaient faire ou non. Les jumelles savaient se venger quand elles avaient la possibilité. Aux mots suivants de la princesse, elle jeta un œil à Finn qui se trouvait encore près du buffet. Le chenapan. Et cela n'étonnait même pas la jeune femme. Célia salua ensuite la fameuse Haley. Apparemment, celle-ci était une amatrice d'objets anciens. D'ailleurs, effectivement maintenant qu'elle savait que l'employée était venue dans sa boutique, Célia se souvenait d'avoir déjà vu son visage. L'antiquaire avait plutôt une bonne mémoire quand il s'agissait de visage. Enfin, sauf si cela concernait son cambriolage où elle n'avait pas été très utile dans l’instruction de l'enquête. Elle chassa ses pensées pour remercier la jeune femme qui la complimentait sur sa boutique. « Je suis enchantée Haley et j'espère vous revoir dans ma boutique. Peut-être que je pourrais vous dénicher de belles choses si vous me dîtes ce que vous recherchez. » Cela lui ferait du bien de voir de nouveaux visages. On ne pouvait pas dire pour l'instant, que les clients se bousculaient. Il était indéniable que le cambriolage lui avait donné une mauvaise publicité. Certaines personnes ne venaient plus. Des habitués ne franchissaient plus le seuil de sa porte... Peut-être que Célia s'en faisait un peu trop. Il fallait sûrement leur laisser du temps. Et laisser toute cette histoire se tasser... elle l'espérait en tout cas. Parce qu'elle avait l'impression que sa boutique perdait de son éclat. Et cela lui faisait mal au cœur. « En effet, les pirates ont toujours de très beaux trésors. » Et beaucoup s'étaient perdus en mer, et n'attendaient que des passionnés viennent les découvrir. Puis les employés d'Axel s'étaient peu à peu approchés. Et le militaire les lui avait présenté. Elle les salua tous, prenant un plaisir sincère à tous les rencontrer. C'étaient donc avec eux, qu'Axel passait une bonne partie de ses soirées et/ou de ses nuits. Maintenant, elle pouvait mettre des visages sur ses prénoms. Même si l'antiquaire était un eu déçue de ne pas rencontrer la fameuse Jane. Puis une fois les présentations faites, Célia jeta un œil à Emily qui s'était dirigée vers la scène. Elle en profitait pour saluer les membres du groupe qui jouaient sur scène. La jeune femme appréciait déjà les airs qu'elle entendait. Et elle avait une envie subite de danser. Mais voilà qu'Axel la prenait par la main pour l'emmener visiter le club. Elle avait la tête qui tournait face à toute cette activité. Axel lui présenta le piano où il aimait s'asseoir et jouer quelques notes en  soirée. Une fois Haley, Célia jeta un œil à Axel avec un sourire aux lèvres. « C'est une femme qui a le béguin oui... » Elle fit une petite moue avant d'ajouter : « Tu ne m'avais pas dit ça. » Puis ils furent à nouveau interrompus par la petite tornade. A nouveau Célia se mit à hauteur de la petite qui lui offrait un cadeau. Elle déballa avec délicatesse le cadeau et découvrit un cadre avec une photographie prise lors de la fête foraine. « Oh ma puce, il est très joli. Merci. » Elle lui fit un gros câlin avant d'ajouter. « Bien sûr que je l'aime. Je le mettrai sur ma table de chevet dès notre retour. » Elle déposa un baiser sur le front de la petite. « Et moi aussi je t'aime très très fort. » Elle prit la petite dans ses bras. Ce cadeau la touchait beaucoup. Et elle était très émue. Célia reposa ensuite la petite sur le sol avant de dire : « Vous me gâtez trop. » L'antiquaire resta blotti contre Axel, Emily contre elle, écoutant les chansons que jouaient le groupe. Finalement, elle appréciait cette soirée, cette surprise. Cela faisait une éternité qu'on ne lui avait pas fait ce genre de surprise. Quelques minutes plus tard, Célia s'était posée à l'une des tables pour goûter une part de gâteau avec Emily et Axel, avant que la petite fille ne se lève pour s'amuser avec Finn. L'antiquaire profitait à présent de la coupe de champagne que lui avait servi Axel. Il était très bon. Vraiment très bon. Célia en avait déjà bu deux coupes. Mais elle faisait attention, parce qu'elle ne tenait pas l'alcool. Après un instant, la jeune femme se leva de son siège pour demander : « Tu m'invites à danser ? » cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas danser. « Je voudrais savoir si tu es aussi bon danser, que pianiste. » Un fin sourie s'afficha sur les lèvres de Célia.

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 


Dernière édition par Célia Scott le Sam 1 Oct - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 29 Sep - 18:12

...

...




Enjoy the moment
Célia & Axel

Dans son ensemble, la soirée était plutôt une réussite et Axel était sincèrement heureux que l’idée de cette petite fête improvisée puisse faire plaisir à la jeune femme. Pour rien au monde il n’aurait laissé passer l’occasion de célébrer un tel événement. L’anniversaire de Célia serait une journée exceptionnelle à compter de cette année et jusqu’à la fin de leurs jours… Et puis c’était l’occasion pour elle de découvrir son univers et l’endroit où il passait la plupart de ses soirées. En fin de compte, Axel était plutôt satisfait de l’image qui en ressortait ce soir. D’autant plus que la présence de ses coéquipiers allait permettre à Célia de mettre désormais des visages sur les noms qu’il citait pourtant à longueur de temps. Tandis qu’il savourait une nouvelle gorgée de l’excellent champagne qu’il avait choisi, Axel fut surpris par la question de Célia. Un léger sourire vint fendre son visage et il posa délicatement la coupe avant de se redresser. Il réajusta les manches de sa veste et ne tarda pas à répondre à a demande de la belle antiquaire. Danser avec elle était un privilège ce soir… et le temps de quelques notes, il eut la merveilleuse sensation qu’ils étaient seuls au monde. « Oserais-tu encore douter du fait que je sois excellent dans tous les domaines ? » osa-t-il murmurer à son oreille avec une certaine impudence. L’évidence du sous-entendu le fit sourire de bon cœur avant qu’il ne redevienne légèrement plus sérieux tandis qu’il observait les yeux de Célia, piquetés de dizaines de petits points scintillants. Elle était magnifique… Troublé par la divine nymphe qui se tenait dans ses bras, Axel préféra focaliser son attention sur la douce mélodie qui naissait des doigts des musiciens et qui les embarquait tout deux dans une danse des plus romantiques. De l’autre côté de la salle, Haley avait les coudes appuyés contre le bar et les observait en soupirant devant un si joli spectacle. Il n’y avait pas à dire, ces deux-là étaient vraiment faits l’un pour l’autre. Elle alla même jusqu’à sortir son téléphone portable pour immortaliser cet instant. C’était une bonne chose car Axel tenait vraiment à garder des souvenirs de cette soirée. Le premier anniversaire de Célia qu’ils fêtaient ensemble. Ce n’était pas rien.  « Tu ne pensais tout de même pas que j’allais passer à côté de l’occasion de célébrer une journée aussi importante ? Et au cas où tu en douterais, sache qu’Emily a supervisé l’ensemble des opérations. C’est elle qui a soumis ses idées de décoration et de gâteaux. Je crois qu’à partir de demain, elle va essayer de redécorer la moitié de la maison. Aux dernières nouvelles, elle voulait installer un canapé arc-en-ciel dans le salon et une bonne dizaine de coussins-grenouilles par dessus. Oh et puis un lustre comme dans la Belle et la Bête… mais dans la salle de bain, je crois.» Oui, elle était été d’une aide précieuse au cours des derniers jours et s’était investie de tout son petit cœur.  Ces détails bien que véritablement issus de l’imagination audacieuse de la petite puce firent sourire Axel avant qu’il ne cesse de danser et glisse la main dans la poche de sa veste. « Oh et… j’ai pensé que cette petite chose pourrait te plaire. » Il en ressortit une petite pochette en tulle de laquelle il sortit une chaine ancienne au bout de laquelle pendait un camée datant d’une bonne centaine d’années. « Moi aussi j’aime écumer les brocantes…» annonça-t-il doucement avant de contourner Célia. Il écarta doucement ses cheveux, l’attacha autour de son cou gracile et déposa un doux baiser sur sa nuque. « Joyeux Anniversaire mon amour.» Au dos du médaillon, les lettres A&C étaient intimement enlacées en une gravure d’origine également. Un signe du destin, sans doute. Du moins, c’est ainsi qu’Axel avait perçu les choses lorsqu’il avait déniché cette petite merveille. Célia le portait divinement bien.
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞


Dernière édition par Axel Westlake le Ven 30 Sep - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Jeu 29 Sep - 23:00




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Elle s'était emparée de la main d'Axel avant que ce dernier ne la mène jusqu'au milieu de la piste. Elle avait envie de danser, de profiter de cet espace, cette ambiance et de se retrouver un peu avec Axel. Celui-ci avait du donner ses préférences au groupe parce qu'il jouait toutes les chansons qu'elle appréciait. Alors la jeune femme savourait chacune de ces chansons, chaque mouvement de son partenaire en rythme avec la musique. Le groupe avait peu à peu changé de répertoire pour leur offrir des petites balades. Ce qu'appréciait la jeune femme. C'était le bon moment pour faire le vide et oublier un peu tout ce qui s'était passé les heures précédentes. Ils étaient à nouveau dans une bulle, oubliant presque tout ce qui se passait autour d'eux. Célia posa ses yeux verts sur Axel. Elle s'attendait à ce qu'il fasse une remarque sur cette spirale de romantisme dans laquelle il était aspiré malgré lui, mais même pas. Il se contenta de l'observer, un fin sourire sur les lèvres. Célia aimait le voir poser ce genre de regard sur elle. Le militaire ne parlait pas, ne prononçait aucune parole et pourtant, ses yeux parlaient pour lui. Et elle aimait ce qu'elle y lisait. Elle approcha doucement son visage de celui du propriétaire des lieux avant de lui voler un doux baiser. Elle avait envie de sentir ses lèvres sur les siennes. Une main sur son dos, la jeune femme avait posé la seconde dans celle du militaire. Aux paroles de ce dernier, Célia ne pouvait s'empêcher de sourire. « Je commence à me dire que tu es l'homme parfait. » Et cela l'impressionner. Est-ce qu'il y avait un domaine dans lequel, Axel n'avait aucune capacité, aucun don spécifique ? Elle se posait la question alors que ses yeux verts ne le quittaient pas. La main de Célia qui était dans le dos d'Axel remonta jusqu'à sa nuque alors qu'il reprenait la parole. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire en entendant ce que disait le militaire. « Est-ce que tu crois qu'on doit se faire du souci pour cette maison dont on a envie tous les trois ? » S'amusa la jeune femme. Emily était une petite fille très inventive, dans tous les sens du terme. Et elle imaginait très bien les demandes de cette dernière en matière de décoration. « Au moins, la maison ne ressemblera à aucune autre dans le quartier. » Cela lui rappelait cette histoire de cabane qu'elle avait raconté à la petite. De l'époque où Célia et Selina avaient décidé de se construire une belle cabane au fond de leur jardin. Elles l'avaient peinte en rose, décorées de rideaux à pois vert, avaient déposé des tapis bleus et verts. Cette cabane avait été unique. Puis Célia reposa son attention sur la salle, parfaitement décorée. « En tout cas, elle a eu de très bonnes idées pour le club. Je m'y sens bien. » Et c'était vrai. Célia avait un peu appréhendé ce moment. Ce jour où elle allait venir jusqu'ici. Non pas parce qu'elle avait des préjugés sur le lieu. Mais simplement parce qu'elle n'avait jamais été à l'aise dans ce genre d'endroit. Quand elle était adolescente, elle avait toujours laissé sa sœur aller en boite sans elle. Et pendant son internat de médecine, Célia avait souvent repoussé les invitations. Ce n'était pas des endroits où elle aimait passé son temps libre. Et surtout, cela la renfermait un peu plus sur elle. Parce que c'était pendant ce genre de soirée, qu'elle se sentait souvent « à part », et qu'elle se rendait compte qu'elle avait un véritable problème avec les autres. Maintenant, c'était différent. Les années avaient passé et elle s'était un peu plus ouverte aux autres. Mais ça, c'était grâce aux personnes qu'elle aimait, qui l'aidaient à avancer, à aller vers les autres. Célia se sentait plus à l'aise. Elle devait l'avouer, d'ailleurs, elle confia à Axel : « Je reviendrai. » Oui, elle allait revenir. Parce que finalement, elle appréciait le lieu. Et aussi  parce qu'elle savait que cela faisait plaisir au militaire. Puis quand il s'arrêta de danser, elle se détacha légèrement de lui. Axel retira ensuite une chaine à laquelle était attachée un très beau camée. Elle était surprise par ce cadeau. Autant par le fait d'avoir encore quelque chose, après cette superbe fête, cette orchestre et ce beau buffet, mais aussi parce que les camées étaient ses bijoux préférés. D'ailleurs, elle en avait quelques uns à la boutique. Célia n'était pas une femme à bijoux ou friande de pierres précieuses. Les rubis, les diamants, ce n'était pas ce qu'elle appréciait. Les camées avaient toujours eu une place à part. Sa grand-mère lui en avait offert un pour son quinzième anniversaire. Un camée qui était dans la famille depuis des générations. Célia l'avait toujours. Mais il était trop fragile pour qu'elle puisse le porter et risquer de le détériorer. Comment Axel avait pu savoir qu'elle appréciait ces pièces. La jeune femme posa ses doigts fins sur le relief. « Il est magnifique. » Elle en avait déjà vu des centaines mais celui-ci était vraiment remarquable. On y voyait distinctement chaque détail de ce portrait de femme. De ses jolies boucles soyeuses enroulées autour du cou gracile, à ces détails sur le diadème qu'elle portait. C'était une pièce unique. Il était ancien. Célia pouvait le déduire en voyant les petites rosaces autour du camée, les fleurs entrelacées. Le style de la femme qui y était représentait. L'antiquaire laissa Axel le nouer autour de son cou avec délicatesse. Et c'est là alors qu'elle avait encore la pièce entre les mains, qu'elle découvrit la gravure. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de Célia. Cette dernière se retourna ensuite pour faire à nouveau face au militaire. « Merci. Tu as très bien choisi. Je l'adore. » Elle l'embrassa tendrement. A nouveau, rien qu'avec ce simple objet, elle se sentait emporter par un tas d'histoires. Elle se demandait à qui avait pu appartenir ce beau camée. Célia reprit ensuite la parole. « Peut-être que l'ancienne propriétaire avait une histoire semblable à la nôtre. Peut-être qu'elle avait aussi un pianiste de talent dans sa vie. Un homme qui lui faisait tourner la tête. Mais avec lequel, elle se sentait entière, épanouie et capable de tout réussir... » C'était exactement ce qu'elle ressentait à cet instant précis et elle voulait qu'Axel le sache. Si elle se sentait aussi bien, c'était grâce à lui et à la force qu'il lui avait donné.  

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

ÂGE : 35 ans
STATUT : Il y a cette jolie blonde tout droit sortie d'un vieux roman...
MÉTIER : Ancien militaire tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit.

POSTS : 1804 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
◇ Célia ◇ Duncan
PSEUDO : Emma
AVATAR : Tom Ellis
CRÉDITS : LoyalHeart & Quinny
DC : Pas pour le moment
INSCRIT LE : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Dim 2 Oct - 13:14

...

...




Happy Birthday my love
Célia & Axel

Bien au-delà de l’infini sentiment de plénitude qui l’assaillait systématiquement en présence de Célia, Axel se sentait troublé par la présence de la jeune femme. Troublé, car c’était la première fois de sa vie qu’une femme le rendait si vulnérable, si réceptif à ses propres émotions. Lui qui d’ordinaire ne se souciait guère de l’avenir, se surprenait à rêver de cette vie qui les attendait et se plaisait à faire de nombreux projets, comme cette maison dont ils parlaient depuis peu. Aucun doute ne subsistait dans son esprit, Célia était la femme de sa vie, celle pour qui il était prêt à tout même si ça devait le conduire tout droit à la folie. A mesure du temps qui s’écoulait, Axel prenait conscience que sa vie toute entière était en train de prendre un tournant auquel il ne s’était pas préparé. L’évidence de cette exquise sensation le surprenait de jour en jour. Comme quoi, le destin réserve parfois de drôles de surprises. Il ne sert à rien d’essayer de provoquer les évènements, ils surviennent toujours au moment où l’on s’y attend le moins. Avec attention, il décrypta la moindre expression de la jeune femme tandis qu’elle découvrait l’ancien bijou qui pendait à son cou. Un sourire se dessina sur les lèvres du militaire ; vraiment, Célia semblait tout droit sortir de son imagination. Une sorte de nymphe irréelle et démesurément parfaite qu’il aurait crée de toute pièce. Mais non… elle était bien réelle et il l’aimait à en perdre la raison. Finalement, peut-être qu’il faisait lui aussi parti de ce roman dont elle semblait tout droit sortie… Le commentaire qu’elle ne tarda pas à émettre concernant l’ancienne propriétaire du médailla le tira de ses réflexions et il pencha légèrement la tête sur le côté avec un air faussement sérieux et jaloux. « Hum… et bien je pense qu’il faudra que tu me présentes cet homme, j’ai deux ou trois mots à lui dire…» Finalement, un sourire prit place sur son visage et il s’approcha de nouveau de la jeune femme afin de déposer ses deux mains sur sa taille. Il aurait pu passer des heures et des heures à la contempler, à s’extasier devant cette quintessence de beauté qui lui faisait tourner la tête comme jamais encore. Il avait envie de l’embrasser. Oui, il en mourrait d’envie. « Tu es très belle. » murmura-t-il en lui caressant la joue, le menton, puis la lèvre inférieure. Il lui passa les doigts dans les cheveux, prit son visage entre ses mains et l’approcha de lui. Il se sentit tressaillir lorsque ses lèvres frôlèrent délicatement celles de la jeune femme et quand enfin elles se rencontrèrent, il soupira, l’enlaça et s’abandonna à son baiser tout en sentant les cheveux de Célia effleurer son visage. La boite était devenue étonnement silencieuse, chacun ayant préféré s’éclipser afin de laisser davantage d’intimité aux deux amoureux. Puis soudain, il y eut cette sensation de tiraillement sur sa chemise et il dû s’écarter de la charmante antiquaire pour découvrir une version miniature de lui-même en train de réclamer un câlin. Il souleva Emily puis se libéra d’un bras pour le passer autour des épaules de Célia. « Vous allez vous marier ? » demanda-t-elle sérieusement en les observant tour à tour, le regard pétillant. Oui, c’est une idée qu’Emily aurait adoré. Pour sa part, Axel se sentit légèrement pris au dépourvu. Certes, il avait déjà abordé le sujet avec Célia mais en parler avec sa fille était bien plus délicat. En réalité, il redoutait toujours les réactions d’Emily qui durant cinq ans, avait été la seule et unique privilégiée de son amour. « Tu aimerais qu’on le fasse ? » Répondre à une question par une autre question était encore la stratégie la plus efficace dans ces cas là. Et contrairement à ses craintes, Emily agita frénétiquement la tête tout en affichant un grand sourire. « Vraiment ? » Axel était surpris, bien entendu. Il savait que sa fille adorait Célia mais de là à imaginer qu’elle veuille qu’ils se marient… cela relevait presque du miracle. « Papa, t’as toujours pas compris que Célia bah c’est ta princesse ? C’est elle, moi jte le dis !! Puis les princesses pendant leur mariage, bah elles portent toujours des jolies robes, avec tout plein de paillettes et des jolies fleurs. Et Célia, elle est encore plus belle qu’elles. Pas vrai ? Bon, vous vous mariez quaaand ? » La conviction d’Emily le fit rire de bon cœur et il lança un regard complice en direction de Célia. « Et bien pour commencer, nous allons avoir une nouvelle maison. Tous les trois. Toi, Célia et moi. » Cette annonce confirmée illumina davantage encore la visage de la petite demoiselle qui les regarda tour à tour avec un large sourire. « Et on pourra faire une grande cabane dans le jardin, hein Célia ? Comme celle que t’as fait quand t’étais petite !!! Et Finn il aura droit de venir dedans et même que.... » Et voilà comment Emily les inonda de questions et de paroles enthousiastes pour le restant de la soirée. Oui cette vie là lui plaisait, elle lui plaisait beaucoup…
Made by Irynes




Highway of fallen kings
I have learned that if you are down, stay down. Don’t get back on your fucking feet until you are prepared to stand. Don’t get up until you have learned why you fell. Nine times out of ten, it is because you gave someone your power. You forgot about yourself. ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9763-axel-try-not-do-or-do-not-there-is-no-try#353379 http://www.30yearsstillyoung.com/t9775-untouchable-darkness-axel#353711 http://www.30yearsstillyoung.com/t9776-axel-westlake#353715 http://www.30yearsstillyoung.com/t11089-axel-westlake#405503

ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Elle retrouve la foi grâce à un beau brun au regard ténébreux ♥
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités
LOGEMENT : Chez les Westlake. Bientôt dans la belle maison de ses rêves.

POSTS : 2003 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Est devenue tutrice & maman de la fille de 5 ans de son compagnon. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique. Elle est végétarienne, écolo. Elle a fait partie de MSF pendant 4 ans. Elle a un berger australien de cinq ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave. Toujours en deuil d'un enfant qui n'était pourtant pas le sien mais va de l'avant.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : .
♔ Duncan (4) ♂♔ Terrence (1) ♂♔ Andrew/Duncan (1) ♂♔ Axel (4) ♂♔ Selina (5) ♀♔ Cora (2) ♀♔ Niklas (1) ♂♔ Adèle (1) ♀♔ Kara (3) ♀♔ Enzo (2) ♂♔ Colin (1) ♂



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©unicorn
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Dim 2 Oct - 19:17




Enjoy the moment

feat. Axel & Célia


Le mariage. Ce n'était pas forcément quelque chose qu'attendait impatiemment Célia. Non, elle n'avait jamais rêvé de mariage, de robe blanche, de tout ce cérémonial. Elle ne pensait pas que le mariage était indispensable pour sceller l'amour qui existait entre deux personnes. Ce n'était qu'une formalité administrative pour elle. Malgré tout, quand Axel avait abordé le sujet, elle s'était surprise à y songer sérieusement. Elle, mariée ? Il y a encore quelques semaines, elle aurait pris ça comme un début de scénario de science-fiction. Mais les choses avaient changé. Oh, elle pensait toujours que ce n'était pas une étape indispensable. Mais elle se plaisait à s'imaginer porter le nom d'Axel. C'était peut-être idiot, parce que ce n'était qu'un nom de famille. Et puis, finalement, Célia était quelqu'un d'ordonnée. Elle aimait y aller étape par étape. Le mariage finalement, elle le prenait surtout comme une célébration de ce qu'Axel et elle, étaient entrain de vivre. Mais de toute façon, ils avaient encore le temps. Même si sur le coup, Emily semblait partante pour l'idée. Les choses avaient bien évolué entre la petite et elle. Emily avait toujours été très tactile, très câline avec elle. Mais elle avait su être de temps en temps, très déterminé. Surtout quand elle parlait de la relation qui la liait avec son père. Mais Célia, à force de patience et de discussion, avait fini par rassurer la petite. L'antiquaire n'était pas là pour lui voler son père. Elle n'allait pas non plus la laisser dans un coin. Elle faisait partie de leur relation. Depuis, Emily était plus à l'aise avec eux. Encore mieux, elle n'était pas contre l'idée qu'ils vivent ensemble. Bon c'était déjà le cas en ce moment. Mais Célia avait encore sa maison. Et elle y tenait encore à vrai dire. Elle y passait quelques nuits. Emily et Axel étaient déjà venus chez elle. Mais il est vrai qu'il était peut-être temps d'investir dans une maison à eux, où ils pourraient vivre tous les trois. Et cette idée là plaisait beaucoup à Célia. A voir s'ils allaient pouvoir trouver la perle rare. Pendant tout le trajet de retour chez eux, Emily ne cessa pas de raconter tout ce qu'elle voulait dans cette nouvelle maison. Et l'antiquaire lui avait parlé de la cabane qu'elle avait construite avec Selina quand elles étaient enfants. Elle lui avait décrite dans les moindres détails de tout ce qui s'y trouvait et des décorations que les jumelles avaient apporté. Après cette longue journée, la petite fille ne tarda pas à s'endormir alors que Célia lui lisait l'un des livres de la Fée Clochette. Elle l'observa dormir un instant avant de quitter la chambre sur la pointe des pieds. Puis elle retrouva Axel qui était déjà dans le lit. Cette journée avait été belle et riche en émotions. L'antiquaire s'était blotti contre Axel. Tous les deux étaient décidés à profiter d'une grasse matinée le lendemain. Oui, ils en avaient envie et, besoin. Mais ça c'était sans compter les vibrations du portable de l'antiquaire. Posé sur sa table de chevet, le téléphone de Célia s'était mis à vibrer à plusieurs reprises mais elle avait eu du mal à émerger de son sommeil. Ils étaient rentrés tard la veille et le réveil était difficile. L'antiquaire finit par se lever pour que ses appels incessants ne réveillent pas Axel. Elle enfila un déshabillé noir et attrapa son portable qui était redevenu silencieux, avant de sortir de la chambre. Elle avait quatre appels en absence de sa mère. Célia fronça les sourcils en se dirigeant vers la cuisine. Elle se demandait ce qui se passait. Elle composa donc le numéro de cette dernière mais sans avoir son interlocutrice. Célia essaya une seconde fois sans résultat. Comme elle était à présent bien réveillée, elle décida de préparer le petit-déjeuner. Elle mit en marche la cafetière et elle prit quelques oranges pour faire un bon jus frais. Ses longs cheveux tombaient sur ses épaules. Alors qu'elle prenait une brique de soja dans le frigo, elle entendit la sonnerie de l'entrée. Célia se redressa, surprise avant de fermer son déshabillé tout en se dirigeant vers la porte d'entrée. Ils n'attendaient personne ce matin. L'antiquaire espérait que ce n'était pas la police qui venait à nouveau la questionner. En arrivant devant la porte, elle jeta un œil à travers la fenêtre du salon. Et là, elle découvrit sa mère, des sacs plein les bras. Célia ouvrit la porte. « Maman ?! » Cette dernière lui fit un grand sourire avant de dire, tout en entrant dans la maison. « Bonjour mon cœur ! Comme je n'ai pas beaucoup de tes nouvelles ces derniers temps, j'ai décidé de passer te voir. » Célia referma la porte tout en détaillant sa mère. Elle n'était pas sérieuse ? « Et puis j'ai envie de connaître cet homme dont tout le monde parle. » « Comment ça tout le monde ? » Demandait l'antiquaire mais déjà sa mère se dirigeait vers la cuisine ouverte pour déposer ses paquets sur le plan de travail tout en jetant un œil autour d'elle. « Très jolie maison. » Célia était abasourdie. Elle était surprise de voir sa mère ici. Même si ces derniers temps, il était vrai qu'elle avait plutôt évité ses parents afin qu'ils ne lui posent pas trop de questions sur Axel, ou qu'ils se montrent un peu trop protecteurs à cause de ce qui s'était passé à la boutique. « Tu aurais pu téléphoner. » « J'ai essayé ma chérie, mais tu ne réponds pas. » La mère de Célia s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras maintenant qu'elle avait les mains libres. « Tu es ravissante mon cœur. Est-ce que je le dois à cet homme ? » Demanda cette dernière avec un fin sourire semblable à celui de Célia. Finn tournait autour d'elle en quémandent une caresse. « J'ai ramené de quoi faire un bon petit déjeuner. »

juice&nelliel


Give every day the chance

to become the most beautiful of our life.

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly. Laugh uncontrollably. And never regret anything that makes you smile. @ Mark Twain.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-dans-toutes-les-larmes-s-attarde-un-espoir http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Enjoy the moment   Aujourd'hui à 6:55

Revenir en haut Aller en bas
 

Enjoy the moment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: westfield chermside
-