AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

l'amoureux des laitues

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Martin c'est très bien je trouves, non?
STATUT : célibataire
MÉTIER : kinésithérapeute, en formation d'ostéopathe, militant écologique à ses heures perdues, membre des Sea Sheppherd Australien
LOGEMENT : un appartement à fortitude valley

POSTS : 1950 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J'ai été adopté à l'âge de 15 ans par mon parrain. Obligation? Elant de gentillesse et de générosité du à la pitié? Je ne pense pas. Il a été sincère lorsqu'il m'a fait cette proposition. ≈ J'ai toujours considéré ma cousine Gwen comme ma sœur. Mon adoption n'a fait qu’officialiser la chose ≈ J'étais à New-York lors des attentat du 11 Septembre 2001. Enfant capricieux, je n'ai pas voulu sortir voir les world trade center ce jour là et je suis donc rester avec Ian mon grand frère de 17 ans dans la chambre d'hôtel. Nous n'avons jamais eu de corps à enterrer ≈ Nous avons rapidement été recueilli
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Théodora
Ethan
Sélène
Alaric
Yasmine
Ian
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Nathan & Matteo
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo   Ven 19 Aoû - 8:33

Croyez-le ou non mais j'adore faire la fête. On peut souvent croire que je ne sais pas m'amuser à cause de mes principes auxquels je ne faillis jamais et auxquels je ne fais aucune exception, jamais, mais c’est tout à fait le contraire. Certes, au niveau bouffe ce n'est pas toujours simple, mais en allant chez Maxime ce soir, je suis persuadé qu'il aura quelque chose pour moi. Maxime, lui, il respecte mes choix et il s'arrange toujours pour que je ne meurs pas de faim, moi. Que ce soit des repas déjà tout fait qu'on doit simplement réchauffer, m'importe peu, tant qu'ils ne contiennent aucune protéine animale.

Avant de passer la porte de la maison parentale de mon ami, j'ai tout de même vérifier que j'avais bien mes deux lifebar dans mon sac. J'y, ai, à mon grand étonnement, aussi trouvé une pomme et une banane. En gros, je ne vais absolument pas mourir de faim et c'est tant mieux. Ainsi donc, j'entre sans sonner, la porte étant ouverte, et je me dirige vers le salon d'où provient la musique. Je lance un grand bonjour enjoué et général puis vais quand même enlacé Maxime en lui souhaitant un joyeux anniversaire et lui fourre son cadeau entre les mains. Le livre « no steak » et « antispécisme » d'un même auteur français. Mon ami n'est pas réfractaire à mes principes et ...voilà. Peut-être les lira-t-il, peut-être non. Dans tous les cas, il les a maintenant.

Je m'installe avec une bière sur le canapé et m'intègre sans problème dans leur conversation. Je fais quelques allez-retours vers le buffet, mais ne mange, pour l'instant, que du pain. La pizza végan devrait arriver d'une minute à l'autre. Je suis tellement pris dans les conversation que, finalement, je n'y pense plus. Et lorsque je retourne au buffet je remarque qu'il ne reste plus qu'une part. J'hallucine. Les autres pizza n'ont même pas été touchées ! Je secoue la tête. D'un côté c'est cool, peut-être que les gens commencent à prendre à conscience que la viande c'est pas bien, mais d'un autre côté je n'ai rien à manger moi ! Alors, je me jette sur la dernière part. Mais celle-ci est prise d'assaut par un autre homme.

 « Eh !» l'interpellais-je avant qu'il ne commence à manger  « J'en ai pas encore eu» lui dis-je en me postant devant lui. On dirait un gamin qui fait un caprice, non ? Peu importe.  « Tu manges de la viande et du fromage toi, pas vrai ? Tu peux bien manger les autres et me laisser cette pars là, non ?» et voilà, je sens que le végétalien activiste en moi commence à refaire surface. Il ne va sûrement pas tarder à montrer le bout de son nez.




You haven't live until you found something worth dying for
(c) black pumpkin


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8402-martin-i-m-on-the-hunt-for-who-i-ve-not-yet-become http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t8415-martin-david-lenny

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo   Ven 19 Aoû - 21:57




 
« Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! »

Martin et Néo


« Tu veux v'nir, Harris ? Y'a tout les autres et j'pense que ça te f'ra du bien de sortir. » le concerné se redressa légèrement, levant la tête de son dossier pour voir qui venait de lui adresser la parole. Maxime se tenait debout dans l'embrasure de la porte avec ce petit sourire pendu à ses lèvres. Pourquoi pas, avait répondu vaguement Néo qui du mettre un terme à son travail. Il était bien le seul dans son service à aimer son boulot, trier des dossiers, remplir des feuilles et des feuilles de chiantise extrême, s'occuper d'une réserve de pièces à conviction toute la journée et autre tâche futile. Ça l'importait peu, les gens le voyaient comme ils le voulaient. Lui aimait ça et c'est tout ce qui comptait. Affaire sous le bras, il rejoignis quelques coéquipiers qui avaient eux aussi décidés de passer la soirée chez Maxime, tout ceux qui allait chez l'organisateur se révélait être les jeunes recrues qui venaient tout juste de débarquer ici. Qu'importe, Néo n'était pas du genre timide envers les autres et plutôt sociale comme type.

Avant de les rejoindre à la fête, il s'occupa de rentrer chez lui pour voir sa femme le temps de la prévenir qu'il ne sera pas là ce soir et de voir comment elle allait. C'était fou comme il pouvait l'aimer. Il n'avait pas aimer grand monde dans sa vie, les filles ne l'intéressaient pas vraiment. Mais elle, Victoria, ce fut le coup de foudre. C'est peut-être stupide, mais c'est comme ça. Quelques minutes plus tard il débarqua chez son ami sans prendre la peine de saluer tous le monde. Un simple bonjour collectif suffisait. Assis dans un coin, il discutait avec un de ses collègues de toute les conneries qui pouvaient se passer dans le service. La soirée s'annonçait calme, tranquille et reposante. Pour une fois qu'il ne pensait pas à ses dossiers.

Ayant une flemmardise aiguë, il passa la moitié de la soirée à zyeuter le buffet sans jamais se lever. Il avait faim, mais tout son corps affalé dans le fauteuil le retenait assis. Au bout du centième gargouillement, Néo se décida à rejoindre le buffet et réfléchir à ce qu'il pourrait manger en premier. La moitié des pizzas n'avaient pas encore été touché, alors pourquoi en prendre une part ? Il se décida de piocher dans la plus entamé avant qu'un jeune homme ne vienne l'arrêter dans son geste. Sa part pendouillait dans l'air à quelques centimètres de sa bouche ouverte et d'une oreille attentive, il vient à l'écouter. D'accord, d'une oreille inattentive. Pendant qu'il écoutait vaguement le jeune homme lui parler -qu'il n'avait d'ailleurs pas du tout remarqué depuis le début de la soirée- il vient croquer généreusement dans sa part. Fixant le brun en face de lui sans un mot, il haussa un sourcil avant de reprendre une nouvelle bouchée.

« Je n'en ai pas eut non plus. »
excuse à deux balles, il le savait très bien mais tant pis. « C'est ton choix si tu manges ni viande ni fromage, c'est ton choix d'être chiant. T'as qu'à manger des pommes ou des noix, ou toute autre connerie. C'est pas mon problème. » c'est bien la première fois qu'il répond à une personne sur ce petit ton d'insolent. Il croit être son frère pendant un moment. D'une dernière bouchée, il finit sa part de pizza et pris soin de s'essuyer les mains en évidence devant son interlocuteur. Et pour en rajouter une couche, sinon ce n'est pas si amusant que ça, il vient balancer sa tête en arrière en compagnie d'un petit gémissement qui traduisait une bonne nourriture. Il n'avait qu'à s'acheter sa propre pizza, un point c'est tout. Néo se tourna pour prendre une part d'une autre pizza et commença à la déguster devant l'homme, comme pour le narguer. C'était fou comme il pouvait être un petit ange au bureau, avec sa femme, avec ses amis mais bien loin de l'image parfaite devant des inconnus qui ose lui faire une petite réflexion. Susceptible ? À peine.

Revenir en haut Aller en bas

l'amoureux des laitues

ÂGE : 27 ans
SURNOM : Martin c'est très bien je trouves, non?
STATUT : célibataire
MÉTIER : kinésithérapeute, en formation d'ostéopathe, militant écologique à ses heures perdues, membre des Sea Sheppherd Australien
LOGEMENT : un appartement à fortitude valley

POSTS : 1950 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J'ai été adopté à l'âge de 15 ans par mon parrain. Obligation? Elant de gentillesse et de générosité du à la pitié? Je ne pense pas. Il a été sincère lorsqu'il m'a fait cette proposition. ≈ J'ai toujours considéré ma cousine Gwen comme ma sœur. Mon adoption n'a fait qu’officialiser la chose ≈ J'étais à New-York lors des attentat du 11 Septembre 2001. Enfant capricieux, je n'ai pas voulu sortir voir les world trade center ce jour là et je suis donc rester avec Ian mon grand frère de 17 ans dans la chambre d'hôtel. Nous n'avons jamais eu de corps à enterrer ≈ Nous avons rapidement été recueilli
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Théodora
Ethan
Sélène
Alaric
Yasmine
Ian
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Nathan & Matteo
INSCRIT LE : 15/04/2016

MessageSujet: Re: Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo   Ven 19 Aoû - 23:15

J'hallucine pas mal. Ce mec se fout clairement de ma gueule. Il me nargue et se fout de moi en plus. Mais quel con. Quel enfoiré. Il fini la dernière part de pizza comme un gros, tout en précisant que c'est mon choix à moi de ne pas manger de viande ou de fromage. En se lêchant les doigts, il précise que je devrais manger des pommes ou des noix, que c'est pas son problème. Et le pire ? Il reprends une part d'une autre pizza. Mais quel con. Putain.

 «T'es con ou juste profondément débile ? » demandais-je en m'approchant de lui  « J'hallucine » je secoue la tête  « Qu'est-ce qui t'empêchais de t'empifrer des autres pizza et de me laisser au moins la dernière part, hm ? » je montre un bout de carton sur lequel est écrit mon nom  «Tu t'appelles Martin peut-être ? » bon, c'est écrit en petit, mais rien à foutre. C'est écrit dessus, il est en tort.  « Le respect des convictions tu connais ?» demandais-je alors, en référence au fait qu'il ait dit que je suis chiant.




You haven't live until you found something worth dying for
(c) black pumpkin


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8402-martin-i-m-on-the-hunt-for-who-i-ve-not-yet-become http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t8415-martin-david-lenny

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo   Jeu 25 Aoû - 0:14


Il venait de le vexer. Néo aurait bien voulu s'excuser, mais son côté insolent avait pris malheureusement possession de son corps. Voir le petit gamin s'énerver face à lui parce qu'il n'avait pas eut sa part de pizza lui faisait affreusement penser aux enfants qui faisaient des crises en pleins milieux des couloirs de bonbons parce que justement, leurs parents avaient dit « Non tu n'auras pas ces bonbons, maintenant on y va. » et alors ils se roulaient au sol en criant qu'ils étaient injustes tout en pleurant des litres d'eaux. Tout aussi pitoyable que toi ; pensa t-il avant de réprimer un sourire aux coins des lèvres. Dégustant sa nouvelle part avec plus de finesse et de lenteur, il écoutait le dit Martin le traiter de con et profondément débile.

« Tout ce cinéma pour une part de pizza ? T'as pas mangé depuis quand, deux milles six ? » que son humour pouvait être douteux parfois, mais tant qu'il s'amusait. Sa réflexion quant au fait qu'il aurait pu manger d'autre pizza le fit douter une seconde de ses agissements. Ce n'était pas très fair-play d'avoir pris la dernière part, mais bon dieu, c'était qu'une part de pizza. Il ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel et lâcher un petit soufflement d'agacement. Pas besoin de parler pour exprimer n'importe quelle chose, son corps le traduisait de lui-même. « Écoute Martin ; il avait le culot de l'appeler par son prénom en plus. C'est qu'une putain de part de pizza. Dit-moi, tu peux manger combien de pizza comme celle-ci en une semaine ? Autant que ça te chante. Alors vient pas me saouler avec ta petite crise puérile. » il finit sa part de pizza, s'essuya sur le haut de son pantalon et posa une nouvelle fois les yeux sur son interlocuteur. « C'est bien d'avoir des convictions. Mais j'en ai rien à foutre. » Néo Harris, travaillant pour le commissariat de Brisbane venait de dire ces quelques mots. S'il allait raconter ça à ses collègues, aucun d'entre eux ne pourraient le croire. Lui qui a toujours été si gentil et très je-me-la-ferme-dès-qu'il-faut, cet écart de violence est très étonnant de sa part. Tout bon gentil à une part de monstruosité quelques parts. Suffit d'une personne pour la faire sortir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo   Aujourd'hui à 3:26

Revenir en haut Aller en bas
 

Unless you're a pizza, the answer is yes: I can live without you ! || Néo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: retour en arrière
-