AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Découvre le du forum
et n'hésite pas à participer !


Partagez | 
 

 I didn't ask for your help ㄨ Cieson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la marieuse en mal d'amour
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 5410 POINTS : 830

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [6/6] Julian #10Cieran #1Sean #2GinnyAlvaroVictoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Morrigan
DC : Silver Reynolds.
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

MessageSujet: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Dim 28 Aoû - 21:15


Le mois d’août venait de commencer, cela voulait dire que le couple qu’elle formait avec Julian avait fêté son premier mois, ce n’était pas grand-chose mais cela ne l’empêchait pas d’être ravie, après tout elle avait enfin obtenu ce qu’elle voulait après un an d’attente, elle n’avait jamais autant attendu un homme de sa vie, mais elle ne le regrettait pas. La chance semblait lui sourire parce que non seulement elle était enfin avec son avocat, mais elle avait également trouvé associée, Abby, une jeune femme brune aux yeux bleus, on pouvait presque croire qu’il s’agissait de sa sœur, mais la demoiselle en question était australienne à 200%, ce qui lui évitait d’avoir la même mésaventure qu’avec sa précédente collègue qui avait des origines anglaises et qui avait dû repartir dans son pays d’origine. Sa vie de marraine se passait bien également, même si Joanne ne lui laissait pas forcément prendre beaucoup d’initiatives, ce qui était compréhensible vu qu’il s’agissait de son enfant, le voir lui mettait toujours du baume au cœur, la tristesse que lui avait provoqué lors de leur première rencontre n’était plus qu’un lointain souvenir. Tout semblait rose ou plutôt tout l’était avant qu’elle n’aille à son refuge et qu’elle n’apprenne une terrible nouvelle : le gouvernement australien avait prit la décision de lancer des robots tueurs dans la nature pour éliminer les chats, qu’ils trouvaient trop nombreux et dangereux pour les autres espèces, son sang n’avait qu’un tour, ce n’était pas la première fois que les politiques de ce pays faisait ce genre de choses et ça la mettait vraiment en rogne. Les autres bénévoles étaient dans le même état qu’elle, ils ne cessaient de crier au scandale, mais se plaindre n’arrangerait rien, c’est pour cela qu’elle eut l’idée d’organiser une manifestation avec eux et d’y inviter un maximum de monde, elle créa une affiche qu’elle colla sur l’entrée et lança une invitation publique sur internet, une invitation qui ameuta du monde assez rapidement, à sa plus grande surprise. Madison était toujours étonnée de voir que d’autres personnes étaient aussi sensibles à sa cause, sa famille n’y étant pas aussi sensible, ni la plupart de ses proches. D’ailleurs la brunette avait prit la décision de ne rien dire à Julian, se doutant qu’il ne serait pas forcément pour une telle action, qu’il n’y prendrait pas part elle préféra en faire son petit secret, tout le monde avait son petit jardin secret après tout, il n’était pas obligé de tout savoir et puis ils ne vivaient pas ensemble alors il était plutôt facile de lui cacher son plan. La jeune femme s’attacha les cheveux, embarqua une immense pancarte et rejoignit la place sur laquelle elle avait donné rendez-vous à tout le monde. Une fois sur place, elle se rendit compte qu’elle n’était pas la première arrivée, qu’une dizaine de personnes étaient déjà là et motivés pour se faire entendre, ce qui lui donna encore plus de d’énergie pour scander à son tour. Les autres participants arrivèrent petit à petit, au bout d’une heure ils étaient  au moins deux cents, ce qui commençait à faire un certain bruit. La police finit par pointer le bout de son nez, ce qui échauffa les manifestants qui se firent plus virulents. Elle reconnue rapidement ceux qui l’avaient arrêté par erreur lors du rassemblement pour la cause homosexuelle, mais elle ne cherchera pas à les fuir non, bien au contraire elle les regarda droit dans les yeux et continua de crier et ce qui devait arriver arriva, elle se fit arrêtée. L’organisatrice d’événementiel se retrouva derrière les barreaux après un traitement qui était tout aussi indélicat que le précédent, mais cette fois-ci elle ne se plaindra pas puisqu’elle l’avait un peu cherché, même si elle ne trouvait pas cela juste de ne pas pouvoir s’exprimer. La jeune femme était enfermée avec deux hommes, qu’elle n’avait pas vu à la manifestation, mais elle n’avait pas la moindre envie de leur taper la causette parce qu’ils n’avaient pas l’air bien sympathiques, ils étaient couverts de tatouages et avaient le crâne rasé, sa sociabilité avait des limites. Elle essaya de ne pas croiser leurs regards et fixa l’horloge qui se trouvait en face avant de fermer les yeux...



beneath your beautiful
I'm gonna climb on top your every top, I'll hold your hand and you'll, you'll jump right out. We'll be falling, falling but that's okay cause I'll be right here I just wanna love you. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 54 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Madison
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Dim 23 Oct - 18:59


Le temps peut sembler vraiment long lorsqu’on reste à attendre sans rien faire. Chaque minute peut se transformer en une éternité alors lorsque ça fait déjà plus d’une heure qu’il attend, Cieran commence vraiment à perdre patience. Ça ne lui ressemble pas d’être si pressé mais l’inquiétude qu’il ressent pour Madison ne l’aide pas non plus à garder son calme. Jamais il n’aurait pu imaginer qu’elle se ferait un jour arrêter par la police et qu’elle se retrouverait enfermée dans une cellule. Même maintenant, il aurait encore du mal à y croire s’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux. Cette manifestation partait pourtant d’un bon sentiment et beaucoup de monde s’est déplacé pour protester, Cieran y compris. Il n’était pourtant pas là dès le départ puisqu’il devait raccompagner sa mère chez elle, après un rendez-vous médical, mais il a tout de même pris la peine de rejoindre la manifestation en cours de route. La cause animale le touche, tout comme Madison. Il ne pensait pas qu’il aurait l’occasion d’aller la voir ni même de lui parler mais il ne pensait pas non plus la voir résister contre des agents de police qui tentaient de rétablir l’ordre. Elle était prête à aller jusqu’au bout pour se faire entendre mais ça n’a pas été sans conséquences. Après cette mésaventure, Cieran n’avait pas vraiment d’autres choix que de s’inquiéter pour elle et de ce qui allait lui arriver. Il lui était totalement impossible de rentrer chez lui et de faire comme s’il ne s’était rien passé ou de faire comme s’il n’avait rien vu. Il s’agit tout de même de Madison… alors il attend encore et toujours, jusqu’à ce qu’un policier vienne enfin le chercher pour lui parler.
Lui qui pensait que ça n’irait peut-être pas trop loin, il s’est bien trompé. Le policier ne plaisante absolument pas lorsqu’il parle de ce qui attend Madison et Cieran a du mal à croire ce qu’il entend. Elle s’est vraiment fourrée dans les ennuis cette fois mais il a un petit espoir lorsqu’on commence à lui parler de liberté sous caution. Il ne prend même pas le temps de réfléchir et il accepte aussitôt de payer pour elle, sans se préoccuper du montant de la caution. Si ça peut éviter à Madison de passer toute la nuit derrière des barreaux et de sortir plus rapidement, il n’a pas besoin de se questionner plus longtemps. Cieran est complètement perdu dans ces démarches mais il faut dire que c’est bien la première fois qu’il doit payer une caution pour quelqu’un. Aucune personne qu’il connait n’a eu de problème avec la justice - du moins pas à sa connaissance - il y a une première à tout. Il suit donc toutes les consignes données par le policier pour les papiers et le chèque de caution. Même en étant en train de le remplir, ça lui semble totalement surréaliste. Lorsque tout est terminé, on lui demande encore une fois de patienter… encore cette interminable attente à l’accueil. Il pensait bien que ça allait prendre un moment, et il est plutôt du genre patient normalement, mais toute cette ambiance le stresse. Il a hâte d’en finir, de voir Madison de nouveau libre, d’être rassuré pour elle et puis qu’ils puissent reprendre leurs vies. Il ne sait pas très bien comment elle va réagir quand elle va le voir mais il ne s’attend vraiment pas à ce qu’elle lui saute dans les bras ou bien qu’elle le remercie. Il l’imagine même encore très remontée envers les policiers et il s’attend plus à voir une Madison encore très amère après ce qui s’est passé.
Assis sur un siège, Cieran a du mal à tenir en place et il ne peut pas s’empêcher de bouger un peu les pieds, les jambes ou bien les mains. Il n’a jamais été à son aise dans une salle d’attente alors entre maintenant et l’hôpital plus tôt dans la journée, on peut dire que sa patience est arrivée à bout. Il compte les minutes qui s’écoulent quand enfin il voit un policier accompagné de Madison. Cieran se lève d’un bond et attend ensuite sans bouger que Madison puisse venir le rejoindre. Elle n’a pas vraiment le choix de toute façon puisque la sortie est juste dans son dos.

- J’imagine que tu ne devais pas t’attendre à me voir. Lui dit-il avec un très léger sourire lorsqu’elle arrive en face de lui.

Il n’a aucune idée de ce qui doit se passer actuellement dans la tête de Madison mais il imagine assez facilement qu’elle ne devait pas s’attendre à ce que ce soit lui qui lui vienne en aide. Il n’y avait pas de raison particulière pour qu’il le fasse d’ailleurs, puisqu’on ne peut pas dire qu’ils soient très proches en ce moment. Ils ne sont pas vraiment amis, ils sont presque devenus des inconnus mais qui ont tout de même partagé de très bons moments, à une époque bien lointaine.

- Je ne pouvais pas te laisser ici. Ajoute-t-il finalement pour lui donner une raison à sa présence et aussi à sa libération.

Si les rôles avaient été inversé, il est quasiment sûr qu’elle ne l’aurait pas laisser elle non plus.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la marieuse en mal d'amour
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 5410 POINTS : 830

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [6/6] Julian #10Cieran #1Sean #2GinnyAlvaroVictoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Morrigan
DC : Silver Reynolds.
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Mar 25 Oct - 17:13


Les cellules de Brisbane n’allaient plus avoir aucun secret pour elle si elle continuait d’y aller, elle ne comptait pas y retourner une troisième fois, mais allez savoir quel genre de bricoles il pourrait lui arriver une fois sortie, après tout elle manifestait contre des gens bien plus puissants qu’elle, cela pourrait lui apporter des bien des soucis. Dans le fond la jeune femme s’en fichait, non pas parce qu’elle se croyait intouchable, mais parce que quand une cause lui prend autant les tripes elle donne tout, elle ne regrettait donc pas d’avoir mis un peu de bazar dans la ville du moment qu’elle s’était faite entendre. C’était une sensation étrange de se sentir rebelle ainsi, mais ce n’était pas désagréable de ne pas avoir respecté les règles pour une fois, d’être autant sortie de sa zone de confort, elle n’avait plus l’air d’avoir de limites maintenant qu’elle avait osé voir en cachette l’un de ses clients dont elle devait organiser le mariage.  Les deux choses n’avaient rien à voir, mais aucune d’entre elles n’étaient anodines pour elle puisque les deux pouvaient mettre sa réputation en jeu, une réputation qui était restée entière pour l’instant, mais elle se doutait bien que la plupart de ses clients n’auraient rien à faire de savoir qu’elle a protesté contre un massacre de chats errants. Les hommes présents dans la cellule la regardait d’un air interrogatif, qu’avait pu faire une femme aussi propre sur elle pour en arriver à là ? L’un d’entre eu s’exprima : « Hé ma jolie mais qu’est-ce que tu fais ici ? Tu viens nous rendre visite ? » Cette voix roque, ces paroles lui donnèrent un frisson de dégoût, elle ne savait pas quoi répondre, mais fort heureusement un policier vint s’approcher d’elle pour lui parler. « Il semblerait bien que quelqu’un a un ange gardien, vous êtes libre. » Quoi ? Déjà ? Cela ne faisait même pas une heure qu’elle était là-dedans, qui avait pu venir à son secours aussi vite, Jamie ? « Moi aussi j’aurais payé pour libérer un petit cul pareil. » Elle cligna plusieurs fois des yeux sans se retourner, il fallait qu’elle parte d’ici et vite alors elle suivie l’agent sans sourciller. L’organisatrice d’événementiel arriva dans ce qui semblait être une salle d’attente. Elle regardait plus ou moins le sol, jusqu’au moment où elle leva la tête et découvrit le visage de son sauveur. Cieran ? S’il y avait bien quelqu’un à qui elle ne s’attendait pas c’était bien lui et il le savait puisqu’il lui en fit la remarque. Il était souriant, mais pas elle, son visage était froid. S’attendait-il à ce qu’elle se jete dans ses bras et ne le remercie de tout son cœur ? Si c’était le cas il pouvait aller se gratter, elle n’avait pas oublié leur dernière rencontre et encore moins les suppositions qu’elle s’était faite depuis ce soir-là. « Si tu crois que tu vas te faire pardonner aussi facilement tu te mets le doigt dans l’œil. » Non il ne suffisait pas qu’il débarque sur un grand cheval blanc, qu’il ne sorte son porte-monnaie pour que toutes ses erreurs ne soient classées dans les archives à oublier. « Je n’avais pas besoin de ton aide. » En réalité elle était bien contente que quelqu’un l’ait sorti de là, qui sait ce qui aurait pu se passer avec l’autre zigoto, mais sa fierté l’empêchait de le remercier. « Le temps où j’avais le plus besoin de toi est révolu. Tu ne peux pas revenir comme une fleur comme ça alors que tu n’as jamais vu mon mal-être, ne t’es jamais posé de questions, alors que tu ne t’es jamais douté une seule seconde que j’étais enc… » Le sac s’était déballé vite, un peu trop vite, elle avait accumulé tellement de colère, de rancœur que c’était sorti tout seul, mais elle ne voulait pas lui parler de ça non alors elle se reprit : « Oublie ce que je viens de dire. » Elle marcha à toute vitesse, cherchant à s’enfuir, elle n’osait plus le regarder dans les yeux, sa sensibilité était en train de prendre le dessus, ses glandes lacrymales étaient sur le point de sécréter et elle n’avait aucune envie qu’il la voit dans cet état de faiblesse...



beneath your beautiful
I'm gonna climb on top your every top, I'll hold your hand and you'll, you'll jump right out. We'll be falling, falling but that's okay cause I'll be right here I just wanna love you. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 54 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Madison
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Mar 22 Nov - 21:10


Il ne lui suffit que d’un instant pour voir la surprise dans le regard de Madison. C’était prévisible et s’il avait été à sa place, il aurait sûrement été tout aussi surpris de la voir, même s’il imagine qu’il aurait probablement été un peu plus agréable envers elle. Cieran savait très bien qu’il ne devait pas s’attendre à un remerciement de sa part mais il ne s’attendait pas non plus à une telle froideur. Pendant un instant, le visage de Madison arrive même à le faire douter et se demander s’il a vraiment eu raison de lui apporter son aide. Il s’est peut-être mêlé de ce qui ne le regardait pas, il aurait peut-être dû la laisser se débrouiller toute seule mais il ne pensait pas qu’elle pourrait lui en vouloir à ce point d’avoir voulu l’épargner d’une nuit en cellule. Lorsqu’elle s’avance vers lui, il y a comme une aura pour le moins électrique qui flotte tout autour de Madison et il ne doit pas être le seul à ressentir cette tension et toute l’animosité qu’elle semble éprouver à son égard. Cieran ne sait même pas d’où sort toute cette haine mais il suffit qu’elle ouvre la bouche pour regretter de ne pas se trouver tranquillement chez lui, pour passer un agréable moment en compagnie de son chien.
Madison lui en veut, pour une raison qu’il ignore elle lui en veut encore. Après tout ce temps, après toutes ces années qui se sont écoulées, il ne pensait pas qu’elle pouvait encore garder d’aussi vieilles rancunes. Ils n’étaient que des gamins quand leur histoire s’est terminée et ils ont eu le temps de grandir et d’évoluer mais c’est comme s’ils avaient à nouveau quinze ans. Les paroles de Madison ne sont pas agréables à entendre et chaque mot prononcé par elle le touche mais Cieran ne perd pas son calme face à ses attaques. Au moment où elle lui déclare ne pas avoir besoin de son aide, il se contente de hausser les épaules. Elle n’en avait effectivement sûrement pas besoin mais lui, il avait besoin de la savoir dans un bien meilleur endroit que celui-ci. C’est comme ça et il ne supportera sans doute jamais de la savoir en difficulté. Même après ce qu’elle vient de lui dire, il ne regrette pas son geste et il recommencerait s’il le fallait, mais en essayant peut-être de pouvoir garder l’anonymat si c’est possible. Il ne craint pas Madison mais il n’a jamais souhaité lui faire le moindre mal et il réalise que se retrouver en face d’elle n’était sûrement pas quelque chose à faire aujourd’hui.
Son attention reste toujours focalisée sur elle lorsqu’elle mentionne le passé mais bien vite, certains des mots qu’elle prononce le marquent plus que d’autres. Ils étaient pourtant bien tous les deux à avoir vécu cette même histoire mais il n’y a apparemment qu’elle qui puisse comprendre de quoi elle parle vraiment. Cieran l’observe et fronce un peu les sourcils en essayant de comprendre ce flot de paroles, ce flot de reproches, jusqu’à ce qu’un mot - qu’elle prononce à peine - marque un terme à tout ceci. Le souffle coupé, le visage de Cieran se décompose tout aussi rapidement et perd même quelques couleurs. Elle ne l’a pas dit, pas totalement, mais son cerveau n’a pas vraiment eu de mal à deviner les syllabes manquantes. Il n’y a pas non plus 36 solutions et il reste un moment complètement figé, accusant le coup. Le coup… c’est plutôt un énorme coup de massue qu’il vient de se prendre sur la tête et il laisse Madison se sauver sans faire le moindre geste. Il a pourtant envie de la retenir mais, pendant quelques secondes, son corps semble refuser de lui répondre. Il n’y a que les battements de son cœur qui résonnent en lui et le souffle de sa respiration qu’il reprend enfin. C’est comme si le temps s’était complètement arrêté et Cieran tourne la tête pour regarder derrière lui et voir la silhouette de Madison s’éloigner de lui. Il ne peut pas la laisser s’en aller, pas comme ça, pas après ce qu’elle vient de lui avouer après toutes ces années de silence… il ne veut même pas y croire.

- De… de quoi tu parles là ?! Prononce-t-il enfin en se tournant complètement vers elle.

Retrouvant enfin le contrôle de ses membres, Cieran traverse plus vite qu’elle la distance qui les sépare pour la stopper dans son élan. Il se poste devant elle pour lui bloquer le passage et l’empêcher de s’enfuir à nouveau. Ses mains agrippent aussitôt les bras de la jeune femme, essayant de ne pas la serrer trop fort, pour l’obliger à lui faire face.

- Madison, tu ne peux pas me balancer un truc comme ça et t’en aller juste après. Expliques-moi, je t’en pris. Lui demande enfin Cieran tout en essayant de croiser son regard.

A cet instant, il se moque complètement du lieu où il se trouve et des gens qui se trouvent autour d’eux et qui entendent sûrement leur conversation. Il se moque de se donner en spectacle devant tout le monde. Tout ce qu’il veut, c’est savoir ce qui s’est réellement passé et ce qu’on a pu lui cacher durant toutes ces années.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la marieuse en mal d'amour
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 5410 POINTS : 830

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [6/6] Julian #10Cieran #1Sean #2GinnyAlvaroVictoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Morrigan
DC : Silver Reynolds.
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Jeu 24 Nov - 15:54


Il y avait toujours eu des personnes pour veiller sur elle, Madison ne s’en était pas toujours rendue compte, mais elle n’avait que rarement été réellement seule, peut-être même juste une fois lors de son adolescence et c’était justement ce moment-là qu’elle reprochait au jeune homme. Elle n’avait jamais été aussi effrayée, perdue, elle l’avait caché avec plus ou moins de talent, suffisamment pour que ses parents ne se doutent de rien, mais ses amis sentaient que quelque chose n’allait pas alors que Cieran lui n’avait rien dit, il était ailleurs, se faisait de moins en moins présent, d’abord mentalement et puis physiquement. L’anglaise avait désiré qu’il se réveille, qu’il se dise qu’elle était bizarre, se demande pourquoi elle s’éclipsait de plus en plus pour aller aux toilettes, mais il n’avait rien fait, son esprit semblait être occupé par autre chose qui lui semblait beaucoup plus important que leur couple. En l’espace de quelques secondes elle venait de lui dévoiler son plus grand secret, dans un commissariat  qui était loin d’être désert, mais qui n’étaient peuplés que d’inconnus, ce qui l’avait peut-être inconsciemment poussé à délier sa langue. Il avait bien comprit où elle venait en venir, cela se voyait à sa perte soudaine de couleurs, mais il ne lui donna aucune réponse, que pouvait-il répondre à cela ? Qu’il était désolé, qu’il ne savait pas ? Cela ne suffirait pas à rattraper toutes les erreurs passées, c’est pour cela qu’elle ne fera pas demi-tour lorsqu’il lui posa une question.  Il y avait encore du monde à l’extérieur, ce qui rendait sa fuite moins évidente que prévue, mais peut-être que cette foule pourrait au contraire l’aider à disparaître plus facilement. Ses larmes dévalaient son visage à la même allure qu’à laquelle avançaient ses pieds, vite, mais pas assez vite pour disparaître du champ de vision de son ex qui se planta devant elle. Il lui dit qu’elle ne pouvait pas s’en aller après avoir lui avoir dit cela, qu’elle lui devait des explications. Elle lui devoir quelque chose ? La seule chose qu’elle lui devait c’était une bonne gifle. Madison n’aimait pas sentir ses mains sur elle, elle les dégagea avant de lui répondre. « Tu n’as jamais été foutu de me donner la moindre explication tangible,  mais moi je devrais t’en donner ? Et puis quoi encore ? » Les sourcils de la brunette se froncèrent. « Mais j’ai fini par comprendre, il m’a fallu plus de dix ans pour ça, mais je l’ai compris l’autre soir. Tu me dégoutes, plus que jamais. » L’organisatrice d’événementiel faisait référence à la soirée où elle l’avait surprit devant le Canvas avec sa cousine, avec qui il semblait partager bien des secrets, des secrets que ni l’un ni l’autre ne lui dévoila, comme s’ils avaient tous les deux conclu un pacte pour que jamais personne n’en dise jamais un mot. Elle ne supportait plus leur promiscuité alors elle le poussa un peu plus loin en déposant ses mains sur son torse. « Toi et Victoria vous avez bien caché votre petit jeu, chapeau, je n’ai jamais deviné une fois que vous vous voyiez en secret. Tu n’aurais pas pu te taper quelqu’un d’autre que quelqu’un qui m’était proche hein ?! » Ses yeux étaient très rouges, mais elle ne pleurait plus, elle gardait son restant d’énergie pour lui dire ses quatre vérités. « Heureusement que tu ne l’avais pas mis enceinte ELLE sinon ça aurait été raté pour la discrétion. » Il n’avait pas dû être assez fou et inconscient pour toucher sa cousine sans protection. « Qu’est-ce que j’aurais pu lui dire si je l’avais gardé je me le demande… » Quelques regards d’inconnus se demandaient ce qu’il pouvait bien se passer, Madison commençait à le sentir mais étrangement elle s’en fichait, elle restait centrée sur Cieran qui était son unique préoccupation à l’heure actuelle. Il devait se demander où était cet enfant, ce qu’elle avait bien pu en faire et cela lui donnait une espèce de jouissance malsaine, parce que cette fois-ci c’était elle qui était dans une position de pouvoir, c’était elle qui le faisait souffrir en détenant des informations qu’il n’aurait jamais ailleurs. La jeune femme avait envie d’enfoncer le clou. « Je me demande aussi comment j’ai pu hésiter à le garder, tu n’aurais pas fait un bon père. » C’était un mensonge, elle le savait, du moins à moitié parce qu’elle ne pouvait pas concevoir qu’une personne l’ayant trompé avec sa cousine puisse être une meilleure personne que le patriarche Wildworth qu’il décriait tant, mais comme on le disait si bien tel père tel fils, n’est-ce pas ? Elle ne savait pas ce qui la retenait de faire cette comparaison, qui serait certainement la meilleure pour le faire sortir de ses gonds…



beneath your beautiful
I'm gonna climb on top your every top, I'll hold your hand and you'll, you'll jump right out. We'll be falling, falling but that's okay cause I'll be right here I just wanna love you. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 54 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Madison
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Lun 9 Jan - 1:41


Se trouver dans un monde alternatif, un rêve ou plutôt un cauchemar, lui paraitrait subitement plus facile à croire que d’être dans la réalité. Cette révélation, ce secret que Madison lui ressort bien des années après - bien des années trop tard - Cieran est loin de pouvoir l’oublier, même s’il le voulait. Il ne peut pas faire autrement que de chercher à la rattraper pour essayer de la convaincre de tout lui expliquer, de tout lui raconter et de ne pas le laisser plus longtemps encore dans l’ignorance. Il a besoin de savoir, plus qu’il n’en a réellement envie puisqu’il ne sait pas encore à quoi il doit s’attendre. Son cerveau commence à s’emballer et imaginer toutes les possibilités… aucune n’étant vraiment plus facile à accepter qu’une autre. Madison est la seule qui puisse l’éclairer et pouvoir lui dévoiler cette partie de leur passé commun qu’il n’a jamais pu soupçonner depuis toutes ces années qui se sont écoulées. Il n’aime pas devoir insister auprès d’elle mais elle ne lui laisse pas vraiment le choix. Les larmes de Madison lui déchirent le cœur, bien plus que ce mouvement de rejet qu’elle fait pour se débarrasser de ses mains sur ses bras, pour ne plus avoir le moindre contact physique avec lui. Il ne voulait pourtant pas la brusquer mais juste s’assurer qu’elle ne lui filerait pas une nouvelle fois entre les doigts. Il remarque tout de suite un changement dans son regard. Madison ne semble plus vouloir le fuir mais plutôt chercher à l’affronter, comme s’il était son ennemi. Les paroles qu’elle lui adresse ensuite confirme ce qu’il supposait déjà : elle le déteste et sûrement bien plus qu’il pouvait le penser. La rancune de leur histoire passée, il peut le comprendre mais Cieran se trouve vite perdu dans ces reproches. Il ne comprend pas de quoi elle parle et il se met à froncer les sourcils à son tour, essayant de comprendre ce qu’elle tente de lui dire. Il recule d’un pas quand elle le repousse, l’accusant ensuite d’avoir comploté avec Victoria. Sur le moment, il pense qu’elle a tout découvert sur ce qu’il a longtemps voulu lui cacher mais Cieran se rend très vite compte qu’ils ne pensent pas du tout à la même chose.

- Quoi ?! S’exclame-t-il en écarquillant les yeux alors qu’elle l’accuse à tort d’avoir eu une relation avec sa cousine.

C’est du délire. Il ne sait pas où elle est allée chercher ça mais c’est du grand délire ! La réponse lui vient subitement à l’esprit… Victoria, bien sûr. Elle doit être derrière tout ça mais c’est aussi de sa faute. Il aurait dû être plus méfiant  mais il l’a sous-estimé et elle ne s’est apparemment pas gênée de manipuler sa propre cousine pour la retourner contre lui, pensant peut-être éviter qu’un jour il lui apprenne la vérité. Ça n’aurait rien d’étonnant venant d’elle et Cieran pousse un léger soupir tout en écoutant la suite des accusations de Madison. Il comprend sa fureur puisque la fin de leur histoire avait déjà été difficile mais apprendre, même des années plus tard, qu’il se serait permis de la tromper avec un membre de sa famille a de quoi la rendre furieuse. De son côté, Cieran en veut surtout à Victoria mais il pense un peu moins à elle quand Madison parle à nouveau de cet enfant. Il apprend en même temps qu’elle ne l’a pas gardé, même si c’est un terme qui peut avoir plusieurs significations.

- Tu as sûrement raison… Lui répond calmement Cieran, lorsqu’elle termine de s’acharner sur lui. J’étais trop jeune, sans doute trop immature pour devenir père. Suffisamment pour ne pas me rendre compte de ce qui se passait sous mes yeux...

Il n’en est pas fier et il s’en veut d’avoir été si aveuglé par ses problèmes familiaux. Il sait qu’il a délaissé Madison à cette période mais il n’imaginait pas à quel point avant aujourd’hui. Il est trop tard pour changer quoi que ce soit à présent et Cieran ne pense pas que des excuses puissent être suffisantes pour se faire pardonner. Il n’imagine même pas ce que ça a pu être pour elle de traverser cette épreuve toute seule, sans pouvoir compter sur son soutien. Les choses auraient pu être différentes si elle avait décidé de le lui dire plutôt que de garder cette grossesse secrète mais Cieran ne lui en veut pas pour ça. Il ne sait même pas comment l’adolescent qu’il était aurait pu réagir face à cette nouvelle qui aurait totalement bouleversé sa vie et ses projets d’avenir. Il ne veut même pas y songer et le regard, encore plein de haine, que Madison lui porte ne l’incite pas à s’égarer dans ses pensées.

- Je ne sais pas ce que Victoria est allée te fourrer dans la tête mais je t’assure qu’il ne s’est rien passé entre elle et moi !

Le simple fait de devoir prononcer son nom et parler d’elle l’agace tellement mais le pire dans tout ça, c’est qu’il est conscient que c’est sa parole contre la sienne ou du moins, c’est ce qu’il imagine puisqu’il ne sait pas que Madison se base uniquement sur ses impressions.

- Le seul Wildworth qu’elle s’est tapée, ce n’était pas moi mais mon père. Lui avoue-t-il enfin, alors qu’il aurait tellement voulu la préserver de cette vérité si sordide à ses yeux. Cette vieille histoire me dégoûte encore et je ne voulais pas que ça brise aussi ta famille mais je crois que j’aurais mieux fait de te dire la vérité…

Cette fois, il ne peut plus reculer. La vérité a été dite mais ce n’est pas pour autant qu’il imagine qu’elle va le croire sur parole. Il sait qu’il a perdu toute sa confiance il y a bien longtemps. Même quand ils étaient encore ensemble, il n’a jamais réussi à la convaincre qu’elle lui a toujours plu et qu’il n’a pas commencé à s’intéresser à elle à cause de ce fameux pari. Il ne voit pas pourquoi elle se déciderait à le croire maintenant et il y a toutes les chances pour que Victoria trouve le moyen de retourner la situation face à sa cousine. Cieran le sait mais il ne veut plus y penser. Cette histoire est loin derrière lui mais il y en a une autre qu’il doit encore découvrir.

- Qu’est-ce qui s’est passé pour toi et le… bébé ? Lui demande-t-il, un peu hésitant.

Il n’est pas sûr de vouloir réellement le savoir mais il a l’impression de ne pas avoir le choix. Ça fait partie de son passé, de sa vie, qu’il le veuille ou non.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la marieuse en mal d'amour
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 5410 POINTS : 830

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [6/6] Julian #10Cieran #1Sean #2GinnyAlvaroVictoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Morrigan
DC : Silver Reynolds.
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Jeu 16 Fév - 17:00


Le meilleur moyen de garder un secret est de prétendre qu’il n’y en a pas, Madison avait lu cette phrase dans un bouquin et elle avait essayé de l’appliquer à la lettre, cela avait particulièrement bien fonctionné avec sa famille, ses amis du lycée et cela aurait pu être un secret total si elle n’avait pas eu besoin d’aide. Elle l’avait enfoui au plus profond d’elle-même pendant des années, parfois il revenait à la surface à cause de cauchemars, contrôler complètement son subconscient étant impossible, elle avait dû confronter de nouvelles phases de déprimes. Il lui était arrivé de se retrouver face à la porte d’un groupe de paroles, mais elle ne l’avait jamais franchi, se sentant encore incapable de raconter à voix haute devant des inconnus ce qu’elle avait vécu. Là c’était différent, elle se retrouvait face à celui qui l’avait mis dans cette situation, le responsable, qui s’en était sorti indemne vu que lui et le reste des Wildworth n’avaient jamais été mis au courant, lui auraient-ils proposé de la payer pour qu’elle avorte si ça avait été le cas ? Certainement, mais elle n’en avait pas eu l’idée, n’étant pas obsédée par l’argent comme sa cousine Victoria qui l’aurait très certainement fait à sa place. Cieran lui demanda des explications qu’il ne méritait pas, du moins pas avant d’avoir dit la vérité sur ce qu’il s’était réellement passé lorsqu’ils étaient ensemble, elle le confronta à ses suppositions cherchant à avoir la confirmation de ce qu’elle pensait. Il prit un air surpris mais ne lui donnera pas de réponses, il lui donna raison sur le fait qu’il n’aurait pas fait un bon père, il était trop jeune pour ça, mais il n’était pas trop jeune pour comprendre qu’il était anormal de la laisser dans le doute, l’ignorance quant aux raisons de son éloignement, même s’il s’agissait de sa première petite amie, il n’avait pas d’excuses à ses yeux. « Je te le fais pas dire. » Il avait été aveugle, beaucoup trop aveugle et penser que cela pourrait être à cause d’une liaison avec Victoria lui donnait tout simplement envie de vomir. Son premier amour s’imagina que c’était elle qui lui avait mis cette histoire en tête, ce qui était absolument faux, elle était mauvaise mais peut-être pas au point de se vanter de s’être tapé son ex. « Ne mens pas, vous avez tous les deux un secret et aucun de vous deux n’a l’air de vouloir me le dévoiler. » La brunette n’avait jamais été bien proche de sa cousine, mais elle avait été proche de lui alors il aurait dû lui en faire part si ce n’était pas une question de tromperie. Il lui balança finalement qu’elle avait couché avec son père. « Quoi ?! » Ses sourcils se froncèrent plus que jamais, Victoria s’était tapée quelqu’un de bien plus vieux qu’elle ? A l’heure actuelle elle n’aurait aucun mal à croire qu’elle puisse avoir une aventure avec un vieil homme pour son argent, mais à l’époque elle ne la pensait pas capable de faire ça, elle la pensait suffisamment dégoûtée à l’idée de finir dans le lit d’un vieillard, étant trop superficielle pour faire l’impasse sur l’apparence. « Elle n’aurait pas pu faire ça, elle est beaucoup trop attachée au physique pour… » Quoiqu’en y repensant le patriarche des Wildworth n’était pas si mal conservé que ça, pas vraiment quelqu’un qu’elle pourrait trouver repoussant si elle oubliait sa mentalité, mais sa cousine n’était pas le genre de femme attirée par les mecs bien, elle était plutôt à la recherche de sensations fortes, ce qui lui fit comprendre que son histoire n’était pas si tirée par les cheveux que ça. Elle ferma les yeux et eu un mouvement de tête. « Tu aurais dû me le dire putain, qu’est-ce qu’il aurait pu faire d’elle si elle lui avait fait du chantage. » Il avait dû suffisamment la gâter pour qu’il ne la fasse pas, mais tout de même, on ne sait jamais de quoi est capable un homme avec autant d’argent et de pouvoir, encore plus lorsqu’il s’agit de ne pas froisser son image. Madison ne lui aurait jamais pardonné s’il avait dû lui arriver quelque chose par sa faute, à cause de ses cachoteries, elle restait un membre de sa famille malgré toutes les horreurs qu’elle avait pu faire. Il la questionna sur le bébé, il se demandait quel sort il avait pu avoir et elle aussi. « Il n’a jamais fait le moindre souffle ni même le poindre coup de pied, il est mort bien avant. » Sa douleur aurait certainement été encore plus forte si elle l’avait senti bouger en elle, au final c’était un mal pour un bien. Se rendant compte qu’elle n’avait pas donné assez de détails, ce qui pourrait laisser penser qu’elle avait fait le choix d’avorter, elle ajouta : « Tout seul alors que je venais de sortir des cours… » Quelle chance que personne n’ait remarqué le sang qui coulait entre ses jambes, le collant noir qu’elle devait porter avec son uniforme l’avait aidé, mais même si des personnes l’avaient vu ils auraient plus pensé à de simples règles, qui se serait imaginé que la petite Madison toute propre sur elle ait pu tomber enceinte par mégarde ? « Je n’ai pas eu le temps de choisir. » C’était en son pouvoir au début, c’était quelque chose d’un peu rassurant de savoir qu’elle pouvait accepter que quelque chose grandisse à l’intérieur d’elle ou non, mais le fait que son corps ait fait le choix pour elle la laissait amère. Cieran avait désormais tous les détails en main ou presque, il ne savait pas que Jamie l’avait amené à l’hôpital le jour de sa fausse couche, il aurait pu être à sa place s’il avait fait de son mieux pour la garder à ses côtés plutôt que d’abandonner la bataille…



beneath your beautiful
I'm gonna climb on top your every top, I'll hold your hand and you'll, you'll jump right out. We'll be falling, falling but that's okay cause I'll be right here I just wanna love you. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 54 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Madison
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Lun 6 Mar - 11:43


La vérité sur le secret de Victoria vient d’éclater mais Madison ne le croit pas, elle ne veut pas le croire et sa réaction ne le surprend même pas. Il a tant de fois imaginé ce qu’elle pourrait dire ou faire s’il lui disait toute la vérité que Cieran a comme une sensation de déjà vu, en la voyant assimiler peu à peu la nouvelle. Elle passe par le déni, le refus catégorique d’y croire mais le doute finit par s’installer et grandir dans son esprit. Il comprend qu’elle n’a pas envie d’y croire mais les faits sont là et il n’a aucun intérêt à inventer une histoire pareille. Lui-même ne voulait pas y croire à une époque mais entre temps, il a pu obtenir toutes les preuves qu’il lui fallait pour se convaincre qu’il ne pouvait pas y avoir d’erreur possible. Il sait très bien que c’est la vérité et il est persuadé que, au fond d’elle, Madison sait aussi qu’il n’est pas en train de chercher à lui mentir. Un petit sourire pincé et embêté apparait sur le visage de Cieran lorsqu’elle tente d’argumenter en faveur de sa cousine mais qu’elle n’arrive même pas à aller jusqu’au bout de son raisonnement. Victoria était déjà capable de tout à cette époque et elle n’a probablement pas changé avec le temps. Même si cette histoire est ancienne, Cieran n’a jamais pu pardonner à Victoria ce qu’elle a fait - ni même à son père d’ailleurs - mais quand la seule réaction de Madison est de s’inquiéter de ce qui aurait pu arriver à sa cousine, il a bien du mal à ressentir la moindre compassion à son égard. Victoria est loin d’avoir été une victime dans cette histoire.

- T’en fais pas pour elle, c’est bien la seule qui n’a pas eu à en souffrir. Lui dit-il d’un ton plus froid qu’il l’aurait voulu.

Madison n’y est pourtant pour rien mais il en veut encore tellement à Victoria qu’il a du mal à dissimuler la haine qu’il ressent encore pour elle. D’une certaine manière, et indirectement, Madison s’est elle aussi retrouvée à souffrir à cause des agissements de sa cousine. Si elle ne s’était pas approchée des Wildworth, Cieran n’aurait pas eu besoin de cacher la vérité à Madison et il n’aurait pas eu de raisons de se montrer plus distant également. Il ne rejette pas tous les torts sur Victoria mais sans elle, il y aurait sûrement eu bien moins de problèmes. Il n’a aucune idée de ce qui va se passer à présent entre les deux cousines, surtout avec Madison qui connait toute la vérité, mais ça ne le concerne plus et depuis bien longtemps maintenant.
La seule chose qui le concerne encore c’est cette partie de leur passé que Madison lui a dissimulé. Cet enfant qui était le leur et dont il n’a rien su jusqu’à aujourd’hui. Cieran doit savoir ce qui lui est arrivé, à elle comme à cet enfant, mais la réponse qu’elle lui donne lui glace le sang. Mort… c’est tellement dur d’associer ce mot à un petit être qui aurait dû avoir toute la vie devant lui. Il s’était plus ou moins attendu à cette possibilité lorsqu’elle lui a dit précédemment qu’elle ne l’avait pas gardé mais il ne savait pas si elle parlait d’une interruption de grossesse ou bien d’une adoption, même si ça aurait été très étrange d’imaginer cet enfant vivre ailleurs dans une autre famille. Un enfant qui aurait aujourd’hui pas loin de 13 ans… s’il avait vécu. Cieran reste silencieux et se contente de hocher doucement la tête lorsqu’elle lui explique qu’elle n’est pas responsable de la perte de ce bébé. Ce serait arrivé de toute manière, même si Cieran avait été présent. Il a du mal à imaginer ce que ça a dû être pour elle de perdre cet enfant de cette manière. Est-ce qu’elle était triste ? Est-ce qu’elle était soulagée ? Ou peut-être bien les deux à la fois.

- Je suis désolé… Sincèrement. Lui dit-il enfin, même si ça lui semble bien insuffisant.

Aucun mot, aucune parole ne peut réparer ce qui a été fait et il en est bien conscient mais il ne peut rien faire de plus qu’accepter et assumer ses erreurs passées. Ce n’est pas comme s’il pouvait revenir en arrière et changer quoi que ce soit mais si c’était possible, il le ferait certainement.

- Crois-le ou non mais j’aurai préféré que les choses se soient passées différemment.

Ça n’aurait peut-être rien changé aux chemins qu’ils ont pris et à ce qu’ils sont devenus aujourd’hui mais personne ne peut vraiment savoir.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   


Revenir en haut Aller en bas
 

I didn't ask for your help ㄨ Cieson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers
-