AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 I didn't ask for your help ㄨ Cieson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4738 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Cieran #1Sean #2 ㄨ Victoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Dim 28 Aoû - 21:15

Le mois d’août venait de commencer, cela voulait dire que le couple qu’elle formait avec Julian avait fêté son premier mois, ce n’était pas grand-chose mais cela ne l’empêchait pas d’être ravie, après tout elle avait enfin obtenu ce qu’elle voulait après un an d’attente, elle n’avait jamais autant attendu un homme de sa vie, mais elle ne le regrettait pas. La chance semblait lui sourire parce que non seulement elle était enfin avec son avocat, mais elle avait également trouvé associée, Abby, une jeune femme brune aux yeux bleus, on pouvait presque croire qu’il s’agissait de sa sœur, mais la demoiselle en question était australienne à 200%, ce qui lui évitait d’avoir la même mésaventure qu’avec sa précédente collègue qui avait des origines anglaises et qui avait dû repartir dans son pays d’origine. Sa vie de marraine se passait bien également, même si Joanne ne lui laissait pas forcément prendre beaucoup d’initiatives, ce qui était compréhensible vu qu’il s’agissait de son enfant, le voir lui mettait toujours du baume au cœur, la tristesse que lui avait provoqué lors de leur première rencontre n’était plus qu’un lointain souvenir. Tout semblait rose ou plutôt tout l’était avant qu’elle n’aille à son refuge et qu’elle n’apprenne une terrible nouvelle : le gouvernement australien avait prit la décision de lancer des robots tueurs dans la nature pour éliminer les chats, qu’ils trouvaient trop nombreux et dangereux pour les autres espèces, son sang n’avait qu’un tour, ce n’était pas la première fois que les politiques de ce pays faisait ce genre de choses et ça la mettait vraiment en rogne. Les autres bénévoles étaient dans le même état qu’elle, ils ne cessaient de crier au scandale, mais se plaindre n’arrangerait rien, c’est pour cela qu’elle eut l’idée d’organiser une manifestation avec eux et d’y inviter un maximum de monde, elle créa une affiche qu’elle colla sur l’entrée et lança une invitation publique sur internet, une invitation qui ameuta du monde assez rapidement, à sa plus grande surprise. Madison était toujours étonnée de voir que d’autres personnes étaient aussi sensibles à sa cause, sa famille n’y étant pas aussi sensible, ni la plupart de ses proches. D’ailleurs la brunette avait prit la décision de ne rien dire à Julian, se doutant qu’il ne serait pas forcément pour une telle action, qu’il n’y prendrait pas part elle préféra en faire son petit secret, tout le monde avait son petit jardin secret après tout, il n’était pas obligé de tout savoir et puis ils ne vivaient pas ensemble alors il était plutôt facile de lui cacher son plan. La jeune femme s’attacha les cheveux, embarqua une immense pancarte et rejoignit la place sur laquelle elle avait donné rendez-vous à tout le monde. Une fois sur place, elle se rendit compte qu’elle n’était pas la première arrivée, qu’une dizaine de personnes étaient déjà là et motivés pour se faire entendre, ce qui lui donna encore plus de d’énergie pour scander à son tour. Les autres participants arrivèrent petit à petit, au bout d’une heure ils étaient  au moins deux cents, ce qui commençait à faire un certain bruit. La police finit par pointer le bout de son nez, ce qui échauffa les manifestants qui se firent plus virulents. Elle reconnue rapidement ceux qui l’avaient arrêté par erreur lors du rassemblement pour la cause homosexuelle, mais elle ne cherchera pas à les fuir non, bien au contraire elle les regarda droit dans les yeux et continua de crier et ce qui devait arriver arriva, elle se fit arrêtée. L’organisatrice d’événementiel se retrouva derrière les barreaux après un traitement qui était tout aussi indélicat que le précédent, mais cette fois-ci elle ne se plaindra pas puisqu’elle l’avait un peu cherché, même si elle ne trouvait pas cela juste de ne pas pouvoir s’exprimer. La jeune femme était enfermée avec deux hommes, qu’elle n’avait pas vu à la manifestation, mais elle n’avait pas la moindre envie de leur taper la causette parce qu’ils n’avaient pas l’air bien sympathiques, ils étaient couverts de tatouages et avaient le crâne rasé, sa sociabilité avait des limites. Elle essaya de ne pas croiser leurs regards et fixa l’horloge qui se trouvait en face avant de fermer les yeux...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Dim 23 Oct - 18:59

Le temps peut sembler vraiment long lorsqu’on reste à attendre sans rien faire. Chaque minute peut se transformer en une éternité alors lorsque ça fait déjà plus d’une heure qu’il attend, Cieran commence vraiment à perdre patience. Ça ne lui ressemble pas d’être si pressé mais l’inquiétude qu’il ressent pour Madison ne l’aide pas non plus à garder son calme. Jamais il n’aurait pu imaginer qu’elle se ferait un jour arrêter par la police et qu’elle se retrouverait enfermée dans une cellule. Même maintenant, il aurait encore du mal à y croire s’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux. Cette manifestation partait pourtant d’un bon sentiment et beaucoup de monde s’est déplacé pour protester, Cieran y compris. Il n’était pourtant pas là dès le départ puisqu’il devait raccompagner sa mère chez elle, après un rendez-vous médical, mais il a tout de même pris la peine de rejoindre la manifestation en cours de route. La cause animale le touche, tout comme Madison. Il ne pensait pas qu’il aurait l’occasion d’aller la voir ni même de lui parler mais il ne pensait pas non plus la voir résister contre des agents de police qui tentaient de rétablir l’ordre. Elle était prête à aller jusqu’au bout pour se faire entendre mais ça n’a pas été sans conséquences. Après cette mésaventure, Cieran n’avait pas vraiment d’autres choix que de s’inquiéter pour elle et de ce qui allait lui arriver. Il lui était totalement impossible de rentrer chez lui et de faire comme s’il ne s’était rien passé ou de faire comme s’il n’avait rien vu. Il s’agit tout de même de Madison… alors il attend encore et toujours, jusqu’à ce qu’un policier vienne enfin le chercher pour lui parler.
Lui qui pensait que ça n’irait peut-être pas trop loin, il s’est bien trompé. Le policier ne plaisante absolument pas lorsqu’il parle de ce qui attend Madison et Cieran a du mal à croire ce qu’il entend. Elle s’est vraiment fourrée dans les ennuis cette fois mais il a un petit espoir lorsqu’on commence à lui parler de liberté sous caution. Il ne prend même pas le temps de réfléchir et il accepte aussitôt de payer pour elle, sans se préoccuper du montant de la caution. Si ça peut éviter à Madison de passer toute la nuit derrière des barreaux et de sortir plus rapidement, il n’a pas besoin de se questionner plus longtemps. Cieran est complètement perdu dans ces démarches mais il faut dire que c’est bien la première fois qu’il doit payer une caution pour quelqu’un. Aucune personne qu’il connait n’a eu de problème avec la justice - du moins pas à sa connaissance - il y a une première à tout. Il suit donc toutes les consignes données par le policier pour les papiers et le chèque de caution. Même en étant en train de le remplir, ça lui semble totalement surréaliste. Lorsque tout est terminé, on lui demande encore une fois de patienter… encore cette interminable attente à l’accueil. Il pensait bien que ça allait prendre un moment, et il est plutôt du genre patient normalement, mais toute cette ambiance le stresse. Il a hâte d’en finir, de voir Madison de nouveau libre, d’être rassuré pour elle et puis qu’ils puissent reprendre leurs vies. Il ne sait pas très bien comment elle va réagir quand elle va le voir mais il ne s’attend vraiment pas à ce qu’elle lui saute dans les bras ou bien qu’elle le remercie. Il l’imagine même encore très remontée envers les policiers et il s’attend plus à voir une Madison encore très amère après ce qui s’est passé.
Assis sur un siège, Cieran a du mal à tenir en place et il ne peut pas s’empêcher de bouger un peu les pieds, les jambes ou bien les mains. Il n’a jamais été à son aise dans une salle d’attente alors entre maintenant et l’hôpital plus tôt dans la journée, on peut dire que sa patience est arrivée à bout. Il compte les minutes qui s’écoulent quand enfin il voit un policier accompagné de Madison. Cieran se lève d’un bond et attend ensuite sans bouger que Madison puisse venir le rejoindre. Elle n’a pas vraiment le choix de toute façon puisque la sortie est juste dans son dos.

- J’imagine que tu ne devais pas t’attendre à me voir. Lui dit-il avec un très léger sourire lorsqu’elle arrive en face de lui.

Il n’a aucune idée de ce qui doit se passer actuellement dans la tête de Madison mais il imagine assez facilement qu’elle ne devait pas s’attendre à ce que ce soit lui qui lui vienne en aide. Il n’y avait pas de raison particulière pour qu’il le fasse d’ailleurs, puisqu’on ne peut pas dire qu’ils soient très proches en ce moment. Ils ne sont pas vraiment amis, ils sont presque devenus des inconnus mais qui ont tout de même partagé de très bons moments, à une époque bien lointaine.

- Je ne pouvais pas te laisser ici. Ajoute-t-il finalement pour lui donner une raison à sa présence et aussi à sa libération.

Si les rôles avaient été inversé, il est quasiment sûr qu’elle ne l’aurait pas laisser elle non plus.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4738 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Cieran #1Sean #2 ㄨ Victoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Mar 25 Oct - 17:13

Les cellules de Brisbane n’allaient plus avoir aucun secret pour elle si elle continuait d’y aller, elle ne comptait pas y retourner une troisième fois, mais allez savoir quel genre de bricoles il pourrait lui arriver une fois sortie, après tout elle manifestait contre des gens bien plus puissants qu’elle, cela pourrait lui apporter des bien des soucis. Dans le fond la jeune femme s’en fichait, non pas parce qu’elle se croyait intouchable, mais parce que quand une cause lui prend autant les tripes elle donne tout, elle ne regrettait donc pas d’avoir mis un peu de bazar dans la ville du moment qu’elle s’était faite entendre. C’était une sensation étrange de se sentir rebelle ainsi, mais ce n’était pas désagréable de ne pas avoir respecté les règles pour une fois, d’être autant sortie de sa zone de confort, elle n’avait plus l’air d’avoir de limites maintenant qu’elle avait osé voir en cachette l’un de ses clients dont elle devait organiser le mariage.  Les deux choses n’avaient rien à voir, mais aucune d’entre elles n’étaient anodines pour elle puisque les deux pouvaient mettre sa réputation en jeu, une réputation qui était restée entière pour l’instant, mais elle se doutait bien que la plupart de ses clients n’auraient rien à faire de savoir qu’elle a protesté contre un massacre de chats errants. Les hommes présents dans la cellule la regardait d’un air interrogatif, qu’avait pu faire une femme aussi propre sur elle pour en arriver à là ? L’un d’entre eu s’exprima : « Hé ma jolie mais qu’est-ce que tu fais ici ? Tu viens nous rendre visite ? » Cette voix roque, ces paroles lui donnèrent un frisson de dégoût, elle ne savait pas quoi répondre, mais fort heureusement un policier vint s’approcher d’elle pour lui parler. « Il semblerait bien que quelqu’un a un ange gardien, vous êtes libre. » Quoi ? Déjà ? Cela ne faisait même pas une heure qu’elle était là-dedans, qui avait pu venir à son secours aussi vite, Jamie ? « Moi aussi j’aurais payé pour libérer un petit cul pareil. » Elle cligna plusieurs fois des yeux sans se retourner, il fallait qu’elle parte d’ici et vite alors elle suivie l’agent sans sourciller. L’organisatrice d’événementiel arriva dans ce qui semblait être une salle d’attente. Elle regardait plus ou moins le sol, jusqu’au moment où elle leva la tête et découvrit le visage de son sauveur. Cieran ? S’il y avait bien quelqu’un à qui elle ne s’attendait pas c’était bien lui et il le savait puisqu’il lui en fit la remarque. Il était souriant, mais pas elle, son visage était froid. S’attendait-il à ce qu’elle se jete dans ses bras et ne le remercie de tout son cœur ? Si c’était le cas il pouvait aller se gratter, elle n’avait pas oublié leur dernière rencontre et encore moins les suppositions qu’elle s’était faite depuis ce soir-là. « Si tu crois que tu vas te faire pardonner aussi facilement tu te mets le doigt dans l’œil. » Non il ne suffisait pas qu’il débarque sur un grand cheval blanc, qu’il ne sorte son porte-monnaie pour que toutes ses erreurs ne soient classées dans les archives à oublier. « Je n’avais pas besoin de ton aide. » En réalité elle était bien contente que quelqu’un l’ait sorti de là, qui sait ce qui aurait pu se passer avec l’autre zigoto, mais sa fierté l’empêchait de le remercier. « Le temps où j’avais le plus besoin de toi est révolu. Tu ne peux pas revenir comme une fleur comme ça alors que tu n’as jamais vu mon mal-être, ne t’es jamais posé de questions, alors que tu ne t’es jamais douté une seule seconde que j’étais enc… » Le sac s’était déballé vite, un peu trop vite, elle avait accumulé tellement de colère, de rancœur que c’était sorti tout seul, mais elle ne voulait pas lui parler de ça non alors elle se reprit : « Oublie ce que je viens de dire. » Elle marcha à toute vitesse, cherchant à s’enfuir, elle n’osait plus le regarder dans les yeux, sa sensibilité était en train de prendre le dessus, ses glandes lacrymales étaient sur le point de sécréter et elle n’avait aucune envie qu’il la voit dans cet état de faiblesse...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Mar 22 Nov - 21:10

Il ne lui suffit que d’un instant pour voir la surprise dans le regard de Madison. C’était prévisible et s’il avait été à sa place, il aurait sûrement été tout aussi surpris de la voir, même s’il imagine qu’il aurait probablement été un peu plus agréable envers elle. Cieran savait très bien qu’il ne devait pas s’attendre à un remerciement de sa part mais il ne s’attendait pas non plus à une telle froideur. Pendant un instant, le visage de Madison arrive même à le faire douter et se demander s’il a vraiment eu raison de lui apporter son aide. Il s’est peut-être mêlé de ce qui ne le regardait pas, il aurait peut-être dû la laisser se débrouiller toute seule mais il ne pensait pas qu’elle pourrait lui en vouloir à ce point d’avoir voulu l’épargner d’une nuit en cellule. Lorsqu’elle s’avance vers lui, il y a comme une aura pour le moins électrique qui flotte tout autour de Madison et il ne doit pas être le seul à ressentir cette tension et toute l’animosité qu’elle semble éprouver à son égard. Cieran ne sait même pas d’où sort toute cette haine mais il suffit qu’elle ouvre la bouche pour regretter de ne pas se trouver tranquillement chez lui, pour passer un agréable moment en compagnie de son chien.
Madison lui en veut, pour une raison qu’il ignore elle lui en veut encore. Après tout ce temps, après toutes ces années qui se sont écoulées, il ne pensait pas qu’elle pouvait encore garder d’aussi vieilles rancunes. Ils n’étaient que des gamins quand leur histoire s’est terminée et ils ont eu le temps de grandir et d’évoluer mais c’est comme s’ils avaient à nouveau quinze ans. Les paroles de Madison ne sont pas agréables à entendre et chaque mot prononcé par elle le touche mais Cieran ne perd pas son calme face à ses attaques. Au moment où elle lui déclare ne pas avoir besoin de son aide, il se contente de hausser les épaules. Elle n’en avait effectivement sûrement pas besoin mais lui, il avait besoin de la savoir dans un bien meilleur endroit que celui-ci. C’est comme ça et il ne supportera sans doute jamais de la savoir en difficulté. Même après ce qu’elle vient de lui dire, il ne regrette pas son geste et il recommencerait s’il le fallait, mais en essayant peut-être de pouvoir garder l’anonymat si c’est possible. Il ne craint pas Madison mais il n’a jamais souhaité lui faire le moindre mal et il réalise que se retrouver en face d’elle n’était sûrement pas quelque chose à faire aujourd’hui.
Son attention reste toujours focalisée sur elle lorsqu’elle mentionne le passé mais bien vite, certains des mots qu’elle prononce le marquent plus que d’autres. Ils étaient pourtant bien tous les deux à avoir vécu cette même histoire mais il n’y a apparemment qu’elle qui puisse comprendre de quoi elle parle vraiment. Cieran l’observe et fronce un peu les sourcils en essayant de comprendre ce flot de paroles, ce flot de reproches, jusqu’à ce qu’un mot - qu’elle prononce à peine - marque un terme à tout ceci. Le souffle coupé, le visage de Cieran se décompose tout aussi rapidement et perd même quelques couleurs. Elle ne l’a pas dit, pas totalement, mais son cerveau n’a pas vraiment eu de mal à deviner les syllabes manquantes. Il n’y a pas non plus 36 solutions et il reste un moment complètement figé, accusant le coup. Le coup… c’est plutôt un énorme coup de massue qu’il vient de se prendre sur la tête et il laisse Madison se sauver sans faire le moindre geste. Il a pourtant envie de la retenir mais, pendant quelques secondes, son corps semble refuser de lui répondre. Il n’y a que les battements de son cœur qui résonnent en lui et le souffle de sa respiration qu’il reprend enfin. C’est comme si le temps s’était complètement arrêté et Cieran tourne la tête pour regarder derrière lui et voir la silhouette de Madison s’éloigner de lui. Il ne peut pas la laisser s’en aller, pas comme ça, pas après ce qu’elle vient de lui avouer après toutes ces années de silence… il ne veut même pas y croire.

- De… de quoi tu parles là ?! Prononce-t-il enfin en se tournant complètement vers elle.

Retrouvant enfin le contrôle de ses membres, Cieran traverse plus vite qu’elle la distance qui les sépare pour la stopper dans son élan. Il se poste devant elle pour lui bloquer le passage et l’empêcher de s’enfuir à nouveau. Ses mains agrippent aussitôt les bras de la jeune femme, essayant de ne pas la serrer trop fort, pour l’obliger à lui faire face.

- Madison, tu ne peux pas me balancer un truc comme ça et t’en aller juste après. Expliques-moi, je t’en pris. Lui demande enfin Cieran tout en essayant de croiser son regard.

A cet instant, il se moque complètement du lieu où il se trouve et des gens qui se trouvent autour d’eux et qui entendent sûrement leur conversation. Il se moque de se donner en spectacle devant tout le monde. Tout ce qu’il veut, c’est savoir ce qui s’est réellement passé et ce qu’on a pu lui cacher durant toutes ces années.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth

la marieuse en mal d'amour

ÂGE : 29 ans {08/08/87}
SURNOM : Maddy
STATUT : Propriété de son avocat
MÉTIER : Organisatrice d'évenements à M&C's weddings & events
LOGEMENT : redcliffe #22

POSTS : 4738 POINTS : 665

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise originaire de la banlieue de Londres, elle vient de la classe moyenne mais a fréquenté un groupe scolaire privé ㄨ Cela fait deux ans qu'elle est en Australie mais son accent british reste marqué ㄨ Bénévole dans une association pour les animaux ㄨ C'est une accro de Starbucks ㄨ Elle a un penchant pour l'alcool depuis sa dernière année d'études, elle boit encore plus lorsqu'elle se sent mal.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/7] Julian #9ArcherNathanCieran {FB}Cieran #1Sean #2 ㄨ Victoria
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : Gorgeousmali
DC : Aucun.
INSCRIT LE : 04/04/2015

MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Jeu 24 Nov - 15:54

Il y avait toujours eu des personnes pour veiller sur elle, Madison ne s’en était pas toujours rendue compte, mais elle n’avait que rarement été réellement seule, peut-être même juste une fois lors de son adolescence et c’était justement ce moment-là qu’elle reprochait au jeune homme. Elle n’avait jamais été aussi effrayée, perdue, elle l’avait caché avec plus ou moins de talent, suffisamment pour que ses parents ne se doutent de rien, mais ses amis sentaient que quelque chose n’allait pas alors que Cieran lui n’avait rien dit, il était ailleurs, se faisait de moins en moins présent, d’abord mentalement et puis physiquement. L’anglaise avait désiré qu’il se réveille, qu’il se dise qu’elle était bizarre, se demande pourquoi elle s’éclipsait de plus en plus pour aller aux toilettes, mais il n’avait rien fait, son esprit semblait être occupé par autre chose qui lui semblait beaucoup plus important que leur couple. En l’espace de quelques secondes elle venait de lui dévoiler son plus grand secret, dans un commissariat  qui était loin d’être désert, mais qui n’étaient peuplés que d’inconnus, ce qui l’avait peut-être inconsciemment poussé à délier sa langue. Il avait bien comprit où elle venait en venir, cela se voyait à sa perte soudaine de couleurs, mais il ne lui donna aucune réponse, que pouvait-il répondre à cela ? Qu’il était désolé, qu’il ne savait pas ? Cela ne suffirait pas à rattraper toutes les erreurs passées, c’est pour cela qu’elle ne fera pas demi-tour lorsqu’il lui posa une question.  Il y avait encore du monde à l’extérieur, ce qui rendait sa fuite moins évidente que prévue, mais peut-être que cette foule pourrait au contraire l’aider à disparaître plus facilement. Ses larmes dévalaient son visage à la même allure qu’à laquelle avançaient ses pieds, vite, mais pas assez vite pour disparaître du champ de vision de son ex qui se planta devant elle. Il lui dit qu’elle ne pouvait pas s’en aller après avoir lui avoir dit cela, qu’elle lui devait des explications. Elle lui devoir quelque chose ? La seule chose qu’elle lui devait c’était une bonne gifle. Madison n’aimait pas sentir ses mains sur elle, elle les dégagea avant de lui répondre. « Tu n’as jamais été foutu de me donner la moindre explication tangible,  mais moi je devrais t’en donner ? Et puis quoi encore ? » Les sourcils de la brunette se froncèrent. « Mais j’ai fini par comprendre, il m’a fallu plus de dix ans pour ça, mais je l’ai compris l’autre soir. Tu me dégoutes, plus que jamais. » L’organisatrice d’événementiel faisait référence à la soirée où elle l’avait surprit devant le Canvas avec sa cousine, avec qui il semblait partager bien des secrets, des secrets que ni l’un ni l’autre ne lui dévoila, comme s’ils avaient tous les deux conclu un pacte pour que jamais personne n’en dise jamais un mot. Elle ne supportait plus leur promiscuité alors elle le poussa un peu plus loin en déposant ses mains sur son torse. « Toi et Victoria vous avez bien caché votre petit jeu, chapeau, je n’ai jamais deviné une fois que vous vous voyiez en secret. Tu n’aurais pas pu te taper quelqu’un d’autre que quelqu’un qui m’était proche hein ?! » Ses yeux étaient très rouges, mais elle ne pleurait plus, elle gardait son restant d’énergie pour lui dire ses quatre vérités. « Heureusement que tu ne l’avais pas mis enceinte ELLE sinon ça aurait été raté pour la discrétion. » Il n’avait pas dû être assez fou et inconscient pour toucher sa cousine sans protection. « Qu’est-ce que j’aurais pu lui dire si je l’avais gardé je me le demande… » Quelques regards d’inconnus se demandaient ce qu’il pouvait bien se passer, Madison commençait à le sentir mais étrangement elle s’en fichait, elle restait centrée sur Cieran qui était son unique préoccupation à l’heure actuelle. Il devait se demander où était cet enfant, ce qu’elle avait bien pu en faire et cela lui donnait une espèce de jouissance malsaine, parce que cette fois-ci c’était elle qui était dans une position de pouvoir, c’était elle qui le faisait souffrir en détenant des informations qu’il n’aurait jamais ailleurs. La jeune femme avait envie d’enfoncer le clou. « Je me demande aussi comment j’ai pu hésiter à le garder, tu n’aurais pas fait un bon père. » C’était un mensonge, elle le savait, du moins à moitié parce qu’elle ne pouvait pas concevoir qu’une personne l’ayant trompé avec sa cousine puisse être une meilleure personne que le patriarche Wildworth qu’il décriait tant, mais comme on le disait si bien tel père tel fils, n’est-ce pas ? Elle ne savait pas ce qui la retenait de faire cette comparaison, qui serait certainement la meilleure pour le faire sortir de ses gonds…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11148-madison-live-boldly-push-yourself-don-t-settle#406917 http://www.30yearsstillyoung.com/t3633-madison-macallister#103483

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I didn't ask for your help ㄨ Cieson   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 

I didn't ask for your help ㄨ Cieson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers
-