AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 I've come to talk with you - Harley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : 28 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Artiste chanteur compositeur
LOGEMENT : Bayside #12

POSTS : 44 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : MadisonMadison (past)HarleyLeah
RPs TERMINÉS : Madison&VictoriaBailey
PSEUDO : Zalie
AVATAR : Matthew John Corby
DC : /
INSCRIT LE : 10/07/2016

MessageSujet: I've come to talk with you - Harley   Lun 12 Sep - 10:34

Accoudé sur le garde-corps, une jambe croisée devant l’autre et une cigarette calée entre ses doigts, le musicien s’accorde une pause tout en observant le ciel et la mer qui s’étendent à perte de vue. Tout le monde n’a pas un pareil paysage sous ses fenêtres et, même s’il le voit tous les jours depuis un an, il ne s’en est toujours pas lassé. Ça le change de la vue qu’il avait à son ancien appartement sur Londres. Il a parfois du mal à croire que ça fait déjà si longtemps qu’il l’a quitté pour venir vivre ici. Le temps passe trop vite et c’est bien ce qui lui fait peur ces derniers temps… Cieran expire une volute de fumée avant d’écraser sa cigarette dans le cendrier. Sa pause clope est terminée et c’est un peu à contre cœur qu’il quitte le balcon pour retourner dans son salon. Ça fait un bon moment qu’il travaille sur ses nouvelles compositions et il n’est pas vraiment décidé à s’y remettre. La musique a pourtant toujours été un véritable plaisir pour lui, même une grande passion, mais l’inspiration ne lui vient plus aussi facilement qu’avant. Il n’arrive pas à être complètement satisfait de ses nouvelles chansons, ni à s’y consacrer entièrement. C’est sans doute à cause des inquiétudes qui occupent en permanence ses pensées et qu’il n’arrive pas à chasser ou à mettre de côté, même pour une heure ou deux.
Le regard de Cieran se pose sur sa guitare, abandonnée sur son canapé, ainsi que sur ses brouillons et ses notes qui recouvrent à présent toute la surface de la table basse du salon. Il n’a vraiment pas envie de s’y remettre maintenant et il n’a pas non plus envie de rester enfermé chez lui. Le temps a l’air d’être si agréable, c’est même parfait pour aller faire une promenade et ça fait déjà plusieurs heures qu’il n’a pas sorti Nola. La pauvre chienne a l’air d’être aussi désespérée que lui, à rester couchée dans son panier et attendre qu’il se passe enfin quelque chose. Il suffit que Cieran l’appelle et prononce la phrase magique pour que la petite chienne se lève aussitôt et vienne le rejoindre en trottinant joyeusement sur ses trois pattes. Même si elle n’est pas aussi endurante que les autres chiens, elle aime tout autant qu’eux les promenades, voire peut-être plus encore. Cieran prend ses clés ainsi que la laisse de Nola mais il ne l’attache pas encore à son collier. C’est inutile puisqu’il préfère la prendre dans ses bras et lui éviter d’avoir à descendre les escaliers. Il sait qu’elle peut se débrouiller et y arriver seule mais il préfère qu’elle garde son énergie pour la balade. Une fois en dehors de la résidence, il laisse Nola faire un petit tour à son idée mais ils ne vont pas faire les promenades habituelles autour de chez eux, Cieran a une autre idée en tête. Aujourd’hui, ils vont changer un peu leurs habitudes et il rappelle rapidement Nola auprès de lui pour qu’elle le suive jusqu’à sa voiture.

Après s’être éloigné de la banlieue côtière, c’est vers le sud de la ville que Cieran se dirige. C’est un quartier assez sympa et agréable, il est sûr que Nola va apprécier s’y promener, voir des rues qu’elle a moins l’habitude, sentir de nouvelles odeurs, tout ce qu’un chien peut aimer au cours d’une promenade. Rien que cette balade en voiture semble déjà lui plaire et une fois garée, elle se précipite toute seule hors de la voiture lorsque Cieran ouvre la portière. Même à lui il lui arrive d’oublier parfois le handicap de Nola. Elle se débrouille tellement bien pour compenser la perte de sa patte. Il est d’ailleurs souvent admiratif du courage de cette petite chienne. La laisse attachée cette fois-ci au collier de Nola, Cieran se promène avec elle dans la rue. Il a dans l’idée de l’emmener faire un tour dans un parc mais ses projets sont finalement remis en question lorsqu’il passe près de la terrasse du Starbuck. Cette jeune femme blonde assise là à une table, il est sûr de la connaître mais il ne voit pas encore très bien son visage. Il l’observe et la scrute tout en continuant d’avancer avec Nola, jusqu’à ce qu’il soit complètement convaincu par l’identité de cette personne. Il n’y a plus de doute, c’est bien Harley qui est assise là. Cieran n’a aucune idée de ce qu’elle vient faire à Brisbane et, même s’il est content de la voir, il est déçu de constater qu’elle n’a même pas cherché à le prévenir de sa visite dans cette ville. Elle sait pourtant très bien qu’il vit ici depuis l’année dernière. Ils ont toujours gardé le contact, même quand ils n’étaient pas dans le même pays, sauf durant ces derniers mois où elle a apparemment chercher à l’éviter et l’ignorer sans raison.
Entre passer son chemin ou aller la saluer, Cieran hésite un instant mais il s’avance finalement vers la table de la blondinette. Peut-être qu’elle attend quelqu’un ou qu’elle sera trop occupée pour lui parler ou lui accorder un moment mais Cieran prend quand même le risque. Harley a toujours été une amie importante à ses yeux depuis qu’ils se sont rencontrés au cours d’une de ses tournées. Il s’est toujours très bien entendu avec elle alors il ne comprend pas comment ils ont pu autant s’éloigner l’un de l’autre durant ces derniers mois et il n’a pas non plus envie que leur amitié devienne une simple histoire du passé, sans aucune explication. Cieran arrive juste devant la table où elle est installée et, d’abord sans un mot, il tire une chaise à ses côtés pour s’y asseoir. Il la voit relever la tête vers lui, sans doute étonné de l’aplomb de cet inconnu ou bien s’attendant à voir quelqu’un d’autre mais la surprise se lit facilement sur son visage lorsqu’elle pose les yeux sur lui et qu’elle le reconnait à son tour.

- Ça faisait longtemps. Lui dit-il simplement, attendant ensuite une réaction de sa part.

En réalité, il ne sait pas trop quoi lui dire d’autre sur le coup puisque, même s’il aimerait savoir pour quelle raison elle a pu vouloir l’éviter, il ne veut pas non plus la brusquer ou lui faire des reproches sans même connaitre les raisons qui ont pu la pousser à l’ignorer subitement et pendant si longtemps.



Turn around, put it down and see that this is really the place to be. I’m not you, nor you me but we’re both moving steady.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10369-i-m-a-lonely-boy-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10402-cieran-wildworth-the-music-is-mysterious http://www.30yearsstillyoung.com/t10400-cieran-wildworth http://www.30yearsstillyoung.com/t10947-cieran-wildworth
 

I've come to talk with you - Harley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: starbucks coffee
-