AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 like a kid who just won't let it go (ellie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : 35 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis deux ans et demi
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC News 24
LOGEMENT : #25 logan city, il vient de racheter l'ancienne maison de ses parents

POSTS : 4525 POINTS : 235

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : possède un berger allemand, Spike ☆ fin 2013 on lui a diagnostiqué une leucémie, il est en rémission depuis mai 2015 ☆ 5 tatouages ☆ donne des cours de soutien dans un lycée, et fait la lecture aux enfants malade à l'hôpital ☆ d'origine iranienne, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple pendant 9 ans et marié pendant 3 ans à Joanne, a demandé le divorce en apprenant sa leucémie sans lui en parler ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne boit pas d'alcool, par conviction
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joanne #7moirayasmine #8jamie #2elliesaul #1jordan #2ashleyterrence & harleyalissa

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : camber ☆ charlie hp ☆ hannah ☆ adele ☆ elise ☆ terrence #2 ☆ aaron ☆ elsie


RPs TERMINÉS : joanne #6yasmine #7joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@benmckee & crackship@selfmade & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015

MessageSujet: like a kid who just won't let it go (ellie)   Lun 3 Oct - 18:39


ellie & hassan
like a kid who just won't let it go

Lost in the playground late night, nostalgia open the sky for me now ; Friends round the fire outside in December, open the sky for me now. Oh I'm like a kid who just won't let it go, twisting and turning the colours in rows, I'm so intent to find out what it is, this is my Rubik's cube I know I can figure it out. ☆☆☆



Il y avait eu quelques larmes versées du côté des enfants, et quelques autres retenues du côté d'Hassan, que la situation chamboulait plus qu'il ne l'aurait imaginé (et probablement plus qu'il ne l'aurait souhaité, également). Quelques mois ce n'était pas grand chose à ses yeux d'adulte, mais cela ressemblait à une éternité lorsque l'on n'était pas plus haut que trois pommes ... et puis, Hassan savait bien la différences que pouvaient faire quelques mois, lorsque l'on était coincé dans cet hôpital. Quelques mois c'était parfois la différence entre vivre ou mourir. Est-ce que Lilas tenterait toujours de dompter ses poumons défectueux à son retour, est-ce que Jeremy aurait guéri, comme lui ... ou bien était-ce la dernière fois qu'Hassan le voyait ? Il semblait un peu éteint, depuis une semaine ou deux. Ayant pris soin de terminer sa lecture à la fin d'un chapitre, il n'avait pas oublié de glisser dans le livre le petit marque-page qui permettait à l'autre bénévole de savoir où reprendre la lecture lorsqu'il venait à son tour, puis avait rangé le livre sur une des étagères de la salle de jeux. Et puis le moment des au revoir, donc, Hassan un genou à terre pour se mettre à hauteur d'enfant et tenter d'expliquer à ceux-là avec des mots simples pourquoi un départ si soudain, et pourquoi il ne savait pas vraiment dire quand il reviendrait. « Vous vous rappelez des Mille et une nuits ? Bon, c'est un peu dans cette région-là, que je pars travailler quelques temps. » Schématiquement, dirons-nous. « Alors tu vas voir des princesses ? » - « Et trouver des trésors ? » Le brun avait laissé échapper un léger rire et déposer un baiser sur le crâne des deux garnements qui traînaient pour regagner leur chambre avec l'infirmière. « Si vous êtes sages et que vous ne faites pas tourner les infirmières en bourrique en mon absence, j'aurais plein d'histoires à vous raconter en revenant, c'est d'accord ? » Restait plus qu'à prier que d'ici là leur santé ne leur ait pas fait défaut.

Parce qu'il avait eu besoin après cela de sortir s'aérer un peu, entre autres pour tenter de faire disparaître la boule coincée au fond de sa gorge, Hassan avait traversé l'avenue qui longeait l'hôpital pour atterrir au coffee shop installé en face, et qui voyait probablement défiler chaque jour autant de familles de patients que de blouses blanches en pause. Optant pour un thé vert et un donut au chocolat, il avait embarqué son dû et s'était empressé de s'installer à la derniere petite table encore libre. Il avait du temps à tuer, il attendait que Yasmine termine sa garde mais à en juger par l'heure qu'indiquait sa montre il en avait encore pour trois bonnes heures. Peu importe, il avait quelques mails à envoyer et d'autres auxquels il devait répondre, et la connexion wifi de ce café avait toujours été bien meilleure que celle de l'université. Alors qu'il s'apprêtait à sortir son ordinateur, pourtant, son attention avait été happée par Ellie, gobelet de café à la main et air visiblement dépité de ne pas trouver où s'installer. Lui faisant signe pour attirer son attention, il avait désigné la chaise en face de la sienne, et quelques instants plus tard tous les deux partageaient la table « Tu avais l'air occupée tout à l'heure, je n'ai pas voulu te déranger. » avait-il commenté en souriant calmement, faisant référence au vague signe de main qu'ils avaient échangé un peu plus tôt à l'hôpital, alors qu'Hassan venait d'arriver pour sa demi-heure de lecture du vendredi, et qu'Ellie elle semblait en pleine discussion avec un autre médecin.









    - don't tell me if i'm dying, 'cause i don't wanna know, if i can't see the sun maybe i should go. don't wake me 'cause i'm dreaming of angels on the moon, where everyone you know never leaves too soon - thriving ivory

 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/ En ligne

ÂGE : 34 yo.
STATUT : Célibataire et en amour avec son ex...
MÉTIER : Pédiatre
LOGEMENT : Toowong #23 seule désormais :(

POSTS : 225 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ellie est du genre très avant-gardiste. Elle aime être au devant de la mode, partir des tendances nouvelles, tester de nouveaux look, de nouvelles choses ≈ elle fait de la photographie dans ses temps libres. C'est sa seule vraie passion. Elle n'est pas professionnelle, mais est assez bonne pour que les gens apprécient ce qu'elle fait. Elle immortalise souvent certains événements qui lui font un revenu supplémentaire ≈ c'est une touche-à-tout. Elle aime découvrir de nouvelles choses et essayer de nouveaux défis. Surtout quand il est question d'art ≈ elle a un énorme amour pour les jeux vidéos ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Livia + Sid + Hassan
À venir: Lexis

PSEUDO : little.fireflie
AVATAR : Torrey Devitto
CRÉDITS : avatar - faith
DC : Aucun
INSCRIT LE : 19/01/2016

MessageSujet: Re: like a kid who just won't let it go (ellie)   Ven 11 Nov - 20:25

Je me promenais partout dans l'hôpital à la recherche du docteur Sachs. J'avais quelque chose d'important à lui dire et je n'avais pas pu lui parler avant, car j'avais pris quelques jours de congé à mes frais. Et je rencontrais un patient dans deux heures, donc je devais faire vite si je voulais avoir le temps de dîner en plus. En descendant de mon bureau, je le vois et décide de le suivre. Quand je vois qu'il sort de l'hôpital, je continue à le suivre en me disant qu'il doit aller se prendre un plat pour emporter au café d'en face, comme à son habitude. Quand nous entrons dans me restaurant, je crie son nom dans l'espoir d'attirer son attention. Mission accomplie, il se retourne et vient à ma rencontre. "Bonjour docteur. J'ai quelque chose d'assez délicat à vous faire part. Préférez-vous qu'on aille à votre bureau ?" J'attends sa réponse en me dandinant sur mes pieds, légèrement mal à l'aise. Même si je suis la chef du département de pédiatrie, j'ai toujours été un peu intimidée par cet homme autoritaire qui sait gérer les choses et les gens et qui ne s'en prive pas. "Je suis assez pressé, docteur Wheeler. Dites-moi tout." Je prends une bonne inspiration pour me donner courage. Finalement, je regrette un peu de lui faire part de ma requête à lui, j'aurais dû demander à un autre collègue plus avenant. "J'ai une jeune patiente qui se trouve être la fille de ma meilleure amie que je garde depuis qu'elle est toute petite. Je suis consciente que ça me met en conflit d'intérêt, surtout avec le disgnostique qu'elle s'apprête à recevoir. Pourriez-vous prendre le dossier ?" En attendant sa réponse, je regarde les gens autour de nous. Je suis trop mal à l'aise pour croiser son regard. Je vois au loin Hassan qui est en train de manger. Il me fait un signe de la main quand il m'aperçoit, auquel je réponds aussitôt. "Docteur Wheeler, vous m'écoutez ? Je disais que j'accepte de prendre le dossier, mais je ne serai pas toujours là pour vous." Je bégaie un bref merci, ne sachant pas trop comment interpréter sa dernière phrase. Avec le regard qu'il m'a fait, j'ai eu l'impression d'être la pire des idiotes. Un regard qui semblait dire que la réponse était évidente et que ça lui coûtait un gros effort de me dire oui.

Bon, l'important c'est qu'il ait accepté. Je vais au comptoir et commande un sandwich au thon et un espresso à emporter. Je suis vraiment en train de m'autodigérer, il est plus que temps que j'avale quelque chose. Une fois mon dîner payé, je prends la direction de mon bureau, mais mon regard tombe une nouvelle fois sur Hassan. J'ai un moment d'hésitation. Je sais que je devrais monter à mon bureau pour m'avancer dans mes dossiers, mais en même temps ça me ferait du bien avoir une conversation légère. Quand il me fait un signe et me désigne la chaise en face de lui, je craque et me décide à aller le rejoindre. "Salut. Oui en effet, je discutais d'un truc assez délicat, mais ce n'était pas une conversation très agréable, alors j'avais hâte de m'en sauver." Juste à repenser à la réaction du docteur Sachs et sa façon de me regarder pour me faire sentir médiocre me fait rager, mais je m'efforce de rester calme et de profiter de la présence relaxante de Hassan. "Je suis contente de te voir. Et toi, tu as terminé ta tournée de lecture aux enfants ?" Je m'asseois enfin et pousse un soupir de bien-être et de soulagement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

like a kid who just won't let it go (ellie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-