AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : vingt-sept ans.
SURNOM : cade, c'est pas suffisant ?
STATUT : l'amour, c'est pour les faibles.
MÉTIER : tatoueur et batteur du groupe "The Street Cats".
LOGEMENT : redcliffe, appartement 58 avec son jumeau et Thea, la squatteuse.

POSTS : 268 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cade a un frère jumeau, ils ne se ressemblent pas tellement physiquement, mais ils ont quand même ce lien particulier que personne n’arrive vraiment à comprendre. ≈ Cade est très asthmatique, quand il s’énerve trop, il n’est pas rare qu’il fasse une crise, il vaut mieux pour lui qu’il est toujours sa ventoline où ses crises peuvent être très violentes ≈Il a toujours dessiné, au début dans les coins de ses cahiers, puis maintenant sur la peau des gens. Il est plutôt doué dans ce domaine.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
lana
lene
tori
katherine
RPs TERMINÉS :
≈ MY BRO, MY SOUL ≈

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : cole mohr.
CRÉDITS : laureen et tumblr.
DC : june et berlioz.
INSCRIT LE : 17/09/2016

MessageSujet: decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE   Lun 3 Oct - 20:02


Decided to try my luck by callin you up.
« Tu me fais chier Loomis, non je ne vois pas la différence entre un désodorisant et un parfum d’intérieur, c’est la même merde. » J’hurle au téléphone et les quelques clients de ce magasin se tournent vers moi. Je baisse alors le ton, pas envie de devoir insulter tout le monde en prime. « Je te jure que c’est la dernière fois que je fais des courses pour toi. » Je raccroche alors, en soupirant assez bruyamment au passage. J’attrape le premier truc con qui sent bon et je passe à la caisse. La caissière me salue poliment, je pousse une espèce de grognement et me dépêche de payer ce que je lui dois. Main dans les poches, je marche dans la rue, plongée dans l’obscurité dû à l’heure tardive. J’ai la flemme de marcher jusqu’à chez moi, mais faut dire que c’est de ma faute. Je n’ai jamais voulu passer le permis de conduire, alors que je conduis comme un pro. Faut dire que donner des sous à un type qui va rien m’apprendre, ce n’est pas dans mes projets. Donc j’emprunte la voiture de mes potes par moment, mais faut dire qu’ils ne sont pas nombreux à accepter et que pour ce soir, je me retrouve piéton. Je pense à prendre un taxi, puis la petite bouille de Lene apparaît dans mes pensées. Je me tape le front, en riant comme un fou. Je prends mon téléphone et envoie un message à la jeune femme.

de Cade à Lene a écrit:
"Viens me chercher sur Pine Rivers, bébé, en face de la bijouterie où les bagues sont hyper chères. Je t’en payerais une pour notre mariage, pleure pas va ! Je te paye ton burger, fais pas la relou."

Je sais que la malbouffe que je lui propose va lui donner envie de me rejoindre. Je suis casse-couille avec elle, mais je sais qu’elle adore ça au fond et elle attend que ça. Bon, je me surestime peut-être un peu, mais ce n’est pas grave. Je sors une clope de ma poche que je glisse entre mes lèvres. La flamme de mon Zippo éclaire mon visage l’instant d’allumer ma clope et je regarde un peu autour de moi. Pas que je suis effrayé par le coin, bien au contraire. Je crois que j’ai le regard mauvais, parce que les femmes accélèrent le pas lorsqu’elle passe devant moi, ce qui me saoule un peu. J’en aurais bien branché une avant que Lene débarque. D’ailleurs, je me demande si elle va vraiment se pointer, pas de réponse à mon sms ce qui me mets mal. Je me sens soumis à elle et rien que pour ça, je vais lui faire payer. Pourtant, une voiture s’arrête non loin de moi. Je plisse les yeux pour voir s’il s’agit d’elle, gêné par les phares pointés dans ma direction ; je jette ma cigarette à peine entamé sur le sol et avance vers le véhicule. Je reconnais bien l’épave de mon amie, je grimpe à l’arrière, après tout je suis un client non. « J’ai failli attendre ton joli petit cul. » Je lui fais mon plus beau sourire de petit con que je sais faire. « Bon du coup, viens je vais t’offrir de quoi remplir ton ventre. Bien sûr tu ne mets pas le compteur en route. » Manquerait plus que ça, elle rêve. Je compte pas lui payer l’essence, un hamburger c’est suffisant.





l'adorable branleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11542-cade-je-suis-un-vrai-bordel http://www.30yearsstillyoung.com/t11597-cade-viens-petite-fille-dans-mon-comic-strip

le taxi se rebelle

ÂGE : vingt-huit ( 19/05) mais elle en a toujours bien dix-huit dans sa tête.
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : libre comme l'air. elle est pas de ces filles qui rêvent au prince(sse) charmant(e)
MÉTIER : chauffeuse de taxi. gare à toi si tu oses critiquer son tacot et si tu oublie le pourboire
LOGEMENT : un taudis fait de cartons de pizza à toowong au numéro 15. mais vu de l'extérieur ça a l'air d'être une maison correcte.

POSTS : 1445 POINTS : 455

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Tommy + Sélène + Tony + Camber + Nathan + Myrddin + Gauthier + Cade + Austin + Derek + Rose

RPs EN ATTENTE : A venir : Eleanor et Lou
RPs TERMINÉS : Saul ;
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (c) jugson cheri ♥
DC : corapuce.
INSCRIT LE : 19/05/2016

MessageSujet: Re: decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE   Mar 11 Oct - 19:59


De Cade à Lene a écrit:
"Viens me chercher sur Pine Rivers, bébé, en face de la bijouterie où les bagues sont hyper chères. Je t’en payerais une pour notre mariage, pleure pas va ! Je te paye ton burger, fais pas la relou."

Son portable vivre. Etant présentement à l’arrêt pour attendre un client, c’est tout naturellement qu’elle regarde qui l’a dérange à cette heure. Est-ce une nouvelle course ou autre chose ? Ses sourcils se froncent dès qu’elle lit qui est l’émetteur de se texto et sans aucun soucis de sa valeur, elle jette le téléphone sur le siège à ses côtés dès qu’elle termine d’en lire le contenu. Elle est déjà blasée rien que de le lire et parce qu’il l’a fait chier sans même être là, elle se fait un plaisir de ne pas lui répondre. Comme maigre satisfaction, elle imagine déjà le pauvre glandu en train d’attendre seul comme un con et si ça pouvait durer toute la nuit, ça l’enchanterait certainement. Son client arrive et lui donne l’adresse où il doit être déposé. Elle fronce à nouveau les sourcils et soupire quand elle se rend compte que ça n’est pas loin du tout de là où Cade se trouve. Bon, elle ira après avoir déposé celui-ci. Après tout, s’il lui offre le diner, elle pourra toujours l’emmerde en commandant trop à bouffer juste pour faire gonfler la note. Quelques minutes suffisent pour que monsieur soit à destination et après un temps additionnel, elle arrête son taxi devant ce minable de Cade. Le temps qu’il monte, elle hésite tout d’même à s’barrer et se demande même pourquoi elle ne le fait pas. C’est tout ce qu’il mériterait. Heureusement, il y’a l’appel du ventre et Lene aime bien manger de la merde au milieu de son service de nuit. C’est là où elle transporte les clients qui vont pas trop la faire chier si elle mange au volant. « J’ai failli attendre ton joli petit cul. » L’envie d’un doigt d’honneur fait son apparition. « Bon du coup, viens je vais t’offrir de quoi remplir ton ventre. Bien sûr tu ne mets pas le compteur en route. » Elle se retourne vers lui et papillonne des yeux avant de lui répondre. « Comme si tu m’aurais payé d’toute façon ! » Elle se retourne et démarre en trombe, sans aucun respect pour son passager et pour les secousses qu’elle cause à l’arrière. S’il veut voyager confortablement, il n’a qu’à allonger les billets. Lene n’a pas l’intention de perdre une soirée de boulot pour lui. « Me dis pas que t’avais encore la flemme de ramener ton cul chez toi tout seul ? » Elle le voit gros que si mais elle lui fera pas la morale, elle n’est pas sa mère et est très au courant que ça servirait à rien. Elle s’arrête devant un fast-food qui indique un service 24h/24. Son préféré. C’est pas une grande marquer mais au moins, elle peut s’vanter de connaitre assez le cuisinier pour savoir qu’il crache pas dans la bouffe. Elle descend de la voiture, elle serait déjà à l’intérieur si Cade ne prenait pas tout son temps. « tu t’magnes ? tu vas pas m’dire que tu galères à te trainer ? » Il est tellement maigre, le vent pourrait le porter. Aussitôt à l’intérieur, elle ne perd pas son temps à commander. Elle doit sûrement ramener l’autre idiot encore et elle doit bosser. « Hey ! Salut Rhonda ! » Ouais, elle connait aussi la serveuse. « Tu veux bien me mettre le menu le plus cher ? Ouais, le double. Avec extra bacon. Et extra fromage aussi. En fait, tout ce qui est extra, tu me le met okay ? C’est monieur qui paie ! » ajoute t-elle en montrant Cade, puis en se rendant compte que la note ne serait pas assez salée, elle ajoute. « Puis, met moi une part de tarte et un milkshake pour le dessert aussi. »


She was a fast machine. She kept her motor clean. She was the best damn woman I had ever seen. She had the sightless eyes. Telling me no lies. Knockin' me out with those American thighs. Taking more than her share. Had me fighting for air. She told me to come but I was already there. 'Cause the walls start shaking. The earth was quaking. My mind was aching and we were making it and you shook me all night long
acdc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10427-je-suis-une-super-nana-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

ÂGE : vingt-sept ans.
SURNOM : cade, c'est pas suffisant ?
STATUT : l'amour, c'est pour les faibles.
MÉTIER : tatoueur et batteur du groupe "The Street Cats".
LOGEMENT : redcliffe, appartement 58 avec son jumeau et Thea, la squatteuse.

POSTS : 268 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cade a un frère jumeau, ils ne se ressemblent pas tellement physiquement, mais ils ont quand même ce lien particulier que personne n’arrive vraiment à comprendre. ≈ Cade est très asthmatique, quand il s’énerve trop, il n’est pas rare qu’il fasse une crise, il vaut mieux pour lui qu’il est toujours sa ventoline où ses crises peuvent être très violentes ≈Il a toujours dessiné, au début dans les coins de ses cahiers, puis maintenant sur la peau des gens. Il est plutôt doué dans ce domaine.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
lana
lene
tori
katherine
RPs TERMINÉS :
≈ MY BRO, MY SOUL ≈

PSEUDO : badbuzz.
AVATAR : cole mohr.
CRÉDITS : laureen et tumblr.
DC : june et berlioz.
INSCRIT LE : 17/09/2016

MessageSujet: Re: decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE   Jeu 3 Nov - 20:56


Decided to try my luck by callin you up.
Je n’ai pas le temps de mettre ma ceinture, que Lene démarre et part en trombe, ce qui me fait chuter sur le côté, claquant ma tête sur la fenêtre de son tacot. « Calme toi, tu ne voudrais pas abimer un si beau visage quand même ? » J’essaye de trouver un peu de stabilité à l’arrière du véhicule, alors que Lene me demande si j’ai vraiment eu la flemme de rentrer chez moi à pieds. Je prends un air faussement peiné. « J’allais quand même pas me farcir la route jusqu’à chez moi avec ce sac plastique plein à craquer ! » Je lève le sachet pour qu’elle puisse le voir à l’aide du rétroviseur intérieur et qu’elle constate d’elle-même que je me fous de sa gueule, y a pratiquement rien à l’intérieur. Ouais, elle n’a pas tort, j’ai juste eu la fainéantise de rentrer à pieds. Elle ne tarde pas à se garer sur le parking d’un fast-food a l’étrange allure. Je mets un temps fou à sortir de la voiture, obnubilé par la gueule de l’endroit où elle vient de m’amener. « Putain, t’es sûr qu’on ne va pas se choper une maladie en mangeant là ? » Elle a l’air de savoir où elle va, je me dis que je peux lui faire confiance. Façon, elle mangera la première pour voir si je ne risque vraiment rien. Lorsque je pénètre dans le fast-food, je me rends compte que c’est aussi pourri à l’extérieur qu’à l’intérieur. Je ne vais pas faire la fine bouche, j’ai connu des endroits bien pire.

Lene salue la serveuse comme si elle connaissait parfaitement l’endroit. Je ne peux pas m’empêcher de la regarder de la tête aux pieds. Elle est plutôt bonne la Rhonda. Ouais, elle a sûrement l’âge d’avoir deux ou trois gosses, mais ce n’est pas quelques choses qui peut vraiment me stopper. Je lui envoie mon regard de charmeur, mais là pour le coup avec la commande de Lene aussi longue qu’une liste de course, elle n’a pas le temps de s’occuper de moi. Lorsque Lene termine de commander les desserts, je regarde la serveuse qui s’intéresse enfin à moi. « Elle a des problèmes de boulimie, faites pas attention. » La serveuse fixe un court instant Lene, sans trop savoir si je suis sérieux ou non. C’est le moment pour moi de commander enfin. « Sers-moi simplement un truc pas trop mauvais. Et si tu veux, tu peux mettre ton numéro sur la serviette, je n’hésiterais pas à t’appeler. T’as un sacré boule pour une MILF. » Elle me jette un regard mauvais, je crois mettre entendre un connard sifflé entre ses lèvres alors qu’elle s’éloigne vers la cuisine. « On parie ce que tu veux qu’elle va cracher dans ma bouffe, c’est le début d’une belle histoire d’amour entre nous deux. » Je tourne vers Lene et je me rends compte qu’elle me fixe. « Quoi ? T’es jalouse ma biche ? Tu sais que tu seras toujours la seule femme de ma vie » Je tente une approche très douce pour lui caresser la joue, mais je me méfie, parce qu’elle est plutôt violente la gamine. Et je tiens à chaque membre qui dépasse de mon corps.



l'adorable branleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11542-cade-je-suis-un-vrai-bordel http://www.30yearsstillyoung.com/t11597-cade-viens-petite-fille-dans-mon-comic-strip

le taxi se rebelle

ÂGE : vingt-huit ( 19/05) mais elle en a toujours bien dix-huit dans sa tête.
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : libre comme l'air. elle est pas de ces filles qui rêvent au prince(sse) charmant(e)
MÉTIER : chauffeuse de taxi. gare à toi si tu oses critiquer son tacot et si tu oublie le pourboire
LOGEMENT : un taudis fait de cartons de pizza à toowong au numéro 15. mais vu de l'extérieur ça a l'air d'être une maison correcte.

POSTS : 1445 POINTS : 455

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Tommy + Sélène + Tony + Camber + Nathan + Myrddin + Gauthier + Cade + Austin + Derek + Rose

RPs EN ATTENTE : A venir : Eleanor et Lou
RPs TERMINÉS : Saul ;
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (c) jugson cheri ♥
DC : corapuce.
INSCRIT LE : 19/05/2016

MessageSujet: Re: decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE   Mar 8 Nov - 0:15

Il n’a pas besoin de dire plus de trois mots pour que Lene s’agace. Elle se demande à quelle entité divine elle doit d’être en train de ramener ce branleur chez lui plutôt que de continuer à travailler et gagner sa vie honnêtement. « Calme toi, tu ne voudrais pas abimer un si beau visage quand même ? » Elle ne l’écoute pas. Maintenant c’est trop tard pour faire marcher arrière alors autant l’ignorer pendant qu’il se lance des fleurs, avec ce mec, c’est ce qu’il reste encore de plus mature à faire. « J’allais quand même pas me farcir la route jusqu’à chez moi avec ce sac plastique plein à craquer ! » rétorque-t-il quand Lene commence à râler d’avoir eu à venir le prendre (bon, il se trouvait qu’il était sur le chemin, mais quand même sacré perte de temps) avant de lui montrer son sac et lui montrer qu’il se fout clairement de sa gueule. Elle n’ajoute rien, elle se calme en s’disant qu’un jour, ce garçon sera retrouvé mort assassiné et que ça lui fera du bien au moral. L’échange ne dure pas longtemps, parce que très vite ils arrivent devant le fast-food où Lene va souvent le soir – ou la nuit – quand elle a faim entre deux rondes. Elle soupire déjà à devoir attendre Cade. Ce crétin, il est tellement habitué à McDo qu’il ne sait pas que c’est dans les vieilles bicoques qu’on fait les meilleurs burgers. « Putain, t’es sûr qu’on ne va pas se choper une maladie en mangeant là ? » « La seule maladie que tu vas choper, c’est mon poing dans ta gueule si tu n’avances pas. » réplique t-elle du tac au tac en avançant vers le restaurant sans même regarder s’il est derrière elle. Au pire, s’il tient à rester à côté de son taxi parce que l’endroit lui revient pas, elle se dit qu’elle le fera attendre très longtemps.
Pas de bol, il est là avec elle quand elle entre.
Elle commande beaucoup. Une liste assez bien mesurée de ce qui pourra combler le plus son estomac tout en coutant cher à Cade. S’il ne lui paye pas la course, au moins il aura casqué bien plus pour lui remplir son ventre. Ceci en comptant bien sûr sur l’honnêteté de garçon, mais ça, Lene en fera son affaire si jamais il ne tient pas sa promesse. Sa commande terminée, elle laisse la parole à l’abruti pour qu’il fasse de même. Et puis en même temps, elle vérifie s’il n’y a pas quelque chose qu’elle pourrait engloutir en plus. « Elle a des problèmes de boulimie, faites pas attention. » dit-il, amenant Rhonda à dévisager Lene et l’observer de haut en bas comme si Cade avait raison, de son côté Lene lève les yeux au ciel et aboie sur la serveuse « T’es sérieuse ? Tu ne vas quand même pas le croire ! » ça alors ! Ce que les gens peuvent être stupide parfois, c’est encore plus blasant pour elle que la connerie vient de Cade. « Sers-moi simplement un truc pas trop mauvais. Et si tu veux, tu peux mettre ton numéro sur la serviette, je n’hésiterais pas à t’appeler. T’as un sacré boule pour une MILF. » C’est ça le problème avec ce garçon, c’est qu’il se complait dans sa connerie et qu’il est collé à elle comme une huitre sur son rocher. « On parie ce que tu veux qu’elle va cracher dans ma bouffe, c’est le début d’une belle histoire d’amour entre nous deux. » Elle le regarde et repense encore au jour où on le trouvera mort pour ne pas lui sauter à la gorge. « Moi, à sa place, je te filerais une viande tellement avariée que ton trou du cul tomberait en morceau en t’vidant. » lâche t-elle avant de lui tourner le dos pour trouver une place, ce qui n’est pas bien compliqué à cette heure où il n’y a personne. « Quoi ? T’es jalouse ma biche ? Tu sais que tu seras toujours la seule femme de ma vie » « Si cette main me touche, je ne donne pas cher au corps auquel elle est attachée. » menace t-elle avant de s’asseoir et jeter un coup d’œil vers Rhonda et sa commande. Nouveau soupir. « Pourquoi faut-il toujours que tu t’foutes la honte à toi, en plus des autres qui sont avec toi ? A croire que ton but dans la vie, c’est de te faire tirer dans le dos. »


She was a fast machine. She kept her motor clean. She was the best damn woman I had ever seen. She had the sightless eyes. Telling me no lies. Knockin' me out with those American thighs. Taking more than her share. Had me fighting for air. She told me to come but I was already there. 'Cause the walls start shaking. The earth was quaking. My mind was aching and we were making it and you shook me all night long
acdc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10427-je-suis-une-super-nana-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 

decided to try my luck, by callin you up| FT. LENE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers
-