AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Découvre le du forum
et n'hésite pas à participer !


Partagez | 
 

 you're lucky ☠ harley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 14 mars 1982
SURNOM : Surnommé Nik', Berlin quand il était en Russie, ou encore l'allemand depuis qu'il est sur Brisbane
STATUT : C'est le bordel dans sa vie. Mais il y en a une qui fait battre son coeur. La seule. L'unique.
MÉTIER : A enchaîné des petits boulots à droite, à gauche. Bosse chez Mecanor en ce moment. Pour combien de temps ? That's is the question
LOGEMENT : Redcliffe, au numéro 70, dans un joli loft

POSTS : 240 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Criminel recherché en Europe ☠ Il a eu la chance d'éviter la prison ☠ Il fume deux à trois cigarettes par jour ☠ Il porte des lunettes même s'il n'a pas de problème de vue ☠ Il surfe dès qu'il a le temps ☠ Son frère jumeau est mort ☠ Il fait beaucoup de sport ☠ Rêve de s'acheter une Lamborghini, même s'il a les moyens avec le fric qu'il a mais il évite de l'étaler ☠ Polyglotte ☠ Très gourmand, adore le sucre ☠ Il a un chat nommé Ritts
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : une folle avec plein de comptes
AVATAR : Ryan Eggold
CRÉDITS : Yumita + mad love pour la sign'
DC : Delilah & Eireen & Jessy & Andrew & Selina
INSCRIT LE : 14/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7772-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7790-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7789-niklas-jagger

MessageSujet: you're lucky ☠ harley   Dim 16 Oct - 10:08



you're lucky
Niklas était installé au comptoir du barr. Il était en train de terminer son verre. Il réfléchissait, également, à ce qu'il allait faire. Bientôt deux ans qu'il était à Brisbane. Deux ans en janvier précisément. Deux ans que son frère était mort et qu'il avait endossé son rôle. Ca le pesait. D'autant plus que c'était l'anniversaire de la mort de son frère. Alors oui, Niklas était déprimé. Un peu. Beaucoup. Il n'avait pas envie ... C'était pas la joie. Du tout. D'ailleurs, le barman lui avait fait la remarque. Car oui. L'allemand était souriant. Toujours le mot pour rire. Et là, ce soir là, ce n'était clairement pas le cas. "Une petite dernière ?" lui proposa le barman. L'allemand secoua la tête. "Non. J'vais avoir des soucis pour rentrer chez moi sinon." Il tenait bien l'alcool mais fallait pas abuser non plus. Et il ne voulait pas. Non. Manquerait plus qu'il lui arrive quelque chose sur la route. Autant l'éviter. En même temps, à qui manquerait-il ? A personne. Il était proche de quelques personnes, oui. Mais on n'en viendrait pas à le pleurer. Du moins, il ne pensait pas qu'on pourrait le faire. Ouais, pour preuve qu'il était vachement déprimé pour avoir des pensées de la sorte. L'allemand sortit des billets pour payer ses consommations. C'était rare qu'il paie par carte bancaire ou par chèque. Déformation de son passé de criminel. Ouais, il n'aimait pas ça. Il avait toujours peur qu'on le retrace. "Bon allez, à plus tard." Niklas se leva, main dans la poche de son pantalon. Il avait besoin d'une clope. Il sortit du bar et alluma sa clope. Il faisait pas bien beau. Pas une étoile dans le ciel. Des nuages. Sans doute qu'il allait pleuvoir. Faire de l'orage. Cigarette entre ses lèvres, il réajusta sa veste et il se mit à marcher. Tendant l'oreille, il en vint à entendre des bruits bizarres. Des cris. "Passe ton chemin Nik'. Passe ton chemin." Ouais, Niklas était un enfoiré. Il n'était pas le genre de mec à se mêler des affaires des autres. Parce qu'il ne voulait pas s'attirer des ennuis. Alors, oui, il avait envie de passer son chemin. De ne pas jouer les héros. Pourtant, il se dirigea vers les bruits. Vers les cris. Jouer les héros ... Il avait écrasé sa clope contre le mur. Peut-être réagissait-il ainsi parce que c'est ce que son frère aurait fait. Et qu'il devait être son frère, en quelque sorte. Ou alors, y'avait autre chose. Mais il s'était retrouvé, en tout cas, dans cette ruelle où cette pauvre femme était en train de se faire agresser. Il imaginait clairement la suite s'il n'intervenait pas. Attaquer par derrière, c'était pas cool. Mais c'est ce qu'il fit. Un coup de pied au niveau des tibias, de sa jambe droite précisément, Niklas avait fini par l'attraper par sa veste avant de lui filer un coup au visage. Le type était tombé par terre. "Et ça sait pas se battre en plus ! Mais t'es qu'une merde." Niklas allait lui refaire le portrait. Quitte à s'en faire saigner les phalanges. Mais au moins, il s'assurait que ce type ne recommencerait jamais.




I remember standing in the closet, half-dressed, reaching for my shoes when I saw that you had drawn this little heart In the dust on my shoe. You remember that? It was the sweetest thing. And ever since that moment, I just felt Sorry for you Because I knew I knew that I had you.
Revenir en haut Aller en bas

la multi-tâches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
STATUT : Célibataire, mais amoureuse pour la première fois de sa vie (même si elle n'est pas encore prête à se l'avouer.)
MÉTIER : Pâtissière, Photographe, Apprenti tatoueur
LOGEMENT : 555, Fortitude Valley

POSTS : 223 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : En cours
Sid ⓷LisandreTerrenceBobCieranSid & AslingNiklas




RPs EN ATTENTE : • Terrence
• Sid & Adaline
• Sid & Terrence

RPs TERMINÉS : Terminés
SidSid ⓶
Terrence
Sélène
Niklas
Noa
PSEUDO : Harley
AVATAR : Kirsten Dunst
CRÉDITS : Regina, bazzart
INSCRIT LE : 23/03/2016

MessageSujet: Re: you're lucky ☠ harley   Jeu 10 Nov - 19:01


You're lucky.
Niklas ••• 
Harley est allé prendre un verre, juste un petit. Elle n’a jamais été une grande buveuse. Bon un peu dans sa jeune vingtaine, mais plus aujourd’hui, encore moins depuis cette nuit qui lui a fait tellement de mal. Mais elle avait eu envie de se détendre et quoi de mieux qu’un petit verre de whisky, son carnet à dessin et la faune urbaine de Brisbane pour le faire ? Bon à la base, il y aurait eu Sid qui aurait été mieux… Ou même Terrence. Même si la blonde apprécie la solitude, depuis qu’elle est arrivé en Australie, être seule n’est pas son passe-temps préféré. Elle s’était tellement isoler les deux mois avant, qu’elle n’en a plus envie, ni le besoin. Ça reviendra très certainement à un moment, ce connaissant, mais pas maintenant et elle le sait pertinemment.   C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle se retrouve dans un petit bar à dessiner les gens qui passe. Elle n’est pas complètement seule et sa lui plait. D’autant plus que la blonde a toujours aimé observer les gens. Le monde regorge de tellement de chose que juste regarder les gens se mouvoir devant elle, est quelque chose de passionnant.  La beauté du monde se trouve dans toutes ses petites  choses qu’on peut voir et Harley le sait très bien, même si, pendant un moment, elle l’avait oublié.  Mais depuis sa rencontre avec le tatoué, elle commençait à s’entrevoir un peu plus au travers du brouillard sombre qui s’était amasser dans son cœur et dans son esprit depuis les viols.

La blonde soupire un coup avant de refermer son carnet. Il commence à être tard et malgré le fait que Morphée et elle ne soient pas de bons amis, elle doit penser à rentrer si elle veut dormir au moins quelques heures. Surtout qu’une journée chargée l’attend le lendemain. Un nouveau contrat photo pour une compagnie de sous-vêtement.  C’est un contrat particulièrement payant, mais surtout elle sait qu’elle va s’amuser en le faisant. Elle connait certains des modèles et c’est toujours un plaisir de travailler avec eux, même si ce n’est pas ce qu’elle aurait dit quelques mois plus tôt.

Harley fourre son cahier et ses crayons dans son sac avant de se diriger vers le bar pour régler sa note et laisser un pourboire au barman.  Elle sort du bâtiment et regarde le ciel. Un orage approche. L’air est lourd et chargé d’électricité.  Elle marche d’un pas plus pressé pour se diriger vers chez elle. La pluie ne la dérange pas, bien au contraire, mais elle n’a pas  envie de perdre tous ses dessins à cause de quelques gouttes d’eau. Elle n’a pas pris sa voiture ce soir, sachant qu’elle prendrait un verre et qu’il serait plutôt dangereux de conduire en aillant bu.  

Elle n’a le temps de parcourir que quelques coins de rue avant que le tonnerre ne gronde, elle presse le pas d’avantage. Elle aperçoit une petite ruelle qui lui permettrait d’arriver chez elle en réduisant son chemin de presque la moitié. Elle l’avait souvent emprunté, mais seulement de jour. Les ruelles et elle de soir, cela fait deux. Surtout depuis qu’elle s’était réveillé, blessé, meurtrie et violé dans un endroit du même genre.  Le tonnerre se fait entendre une nouvelle fois. Sachant que le temps ne serait plus clément longtemps, elle soupire et s’engage dans l’allée sombre. Un petit frisson la parcourt, mais elle se force à réprimer cette sensation. Elle presse le pas d’avantage. Des pas se font entendre derrière elle et un homme l’interpelle. « Hey, ma jolie, t’as envie de t’amuser ce soir ? » Elle continue d’avancer le plus vite possible, voyant l’autre côté de la ruelle, comme la lumière au bout du tunnel. L’homme ce m’est à courir et lui rentre dedans tellement brutalement qu’elle s’écroule au sous face contre terre. Il le retourne violemment pour se mettre en position assise sur elle.  Elle ne peut pratiquement pas bouger et il la regarde, sourire sadique au visage. « Tu sais ma belle, ce n’était pas vraiment une question. » Il lui déchire son haut et c’est à cet instant que son esprit reconnecte enfin avec son corps. Elle cri de toute ses forces et ce débat comme une déchaînée. Il l’a relève avec force pour la plaquer contre le mur. Sa tête se cogne et une douleur vive apparaît dans son crâne.  Elle ferme les yeux et prend une bonne inspiration, s’apprêtant à lui donner un coup de front sur le nez. Elle aurait probablement encore plus mal, mais si elle ne faisait rien, il lui ferait la même chose que ces monstres.  

Elle n’a pas le temps de le faire que l’homme la relâche et tombe au sol. Les yeux d’Harley s’écarquille grand. Quelqu’un est entrain de frapper son agresseur. Elle s’écroule au sol et regarde vaguement ce qui se passe derrière elle. L’adrénaline commence à redescendre et elle sent la panique la gagner.  Elle n’est dans cette ruelle, mais dans une pièce à des milliers de kilomètre de là. Un sofa rouge en velours trône au milieu.  Cinq hommes masqués la regardent, elle ne voit pas leur visage, seulement leur sourire. L’un d’eux lui fait un sourire carnassier. « Ou crois-tu aller comme ça ? Tu es mon cadeau d’anniversaire et je compte bien t’utiliser comme bon me semble… » Elle sert les paupières. Harley, c’est dans ta tête. Reprend toi. Tout va bien maintenant. La blonde secoue la tête vigoureusement. « Allez salope, t’es bonne qu’à être violé, nous on l’a fait et c’est exactement pour ça que celui-là voulait le faire. »  Elle cri de rage, de colère, de peur. « Vos gueules. » Elle ne sait pas si elle l’a crié seulement dans sa tête ou dans la réalité, mais elle finit par entre la voix d’un homme. Cette voix lui dit vaguement quelque chose et elle la ramène doucement au moment présent. 
 
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 14 mars 1982
SURNOM : Surnommé Nik', Berlin quand il était en Russie, ou encore l'allemand depuis qu'il est sur Brisbane
STATUT : C'est le bordel dans sa vie. Mais il y en a une qui fait battre son coeur. La seule. L'unique.
MÉTIER : A enchaîné des petits boulots à droite, à gauche. Bosse chez Mecanor en ce moment. Pour combien de temps ? That's is the question
LOGEMENT : Redcliffe, au numéro 70, dans un joli loft

POSTS : 240 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Criminel recherché en Europe ☠ Il a eu la chance d'éviter la prison ☠ Il fume deux à trois cigarettes par jour ☠ Il porte des lunettes même s'il n'a pas de problème de vue ☠ Il surfe dès qu'il a le temps ☠ Son frère jumeau est mort ☠ Il fait beaucoup de sport ☠ Rêve de s'acheter une Lamborghini, même s'il a les moyens avec le fric qu'il a mais il évite de l'étaler ☠ Polyglotte ☠ Très gourmand, adore le sucre ☠ Il a un chat nommé Ritts
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : une folle avec plein de comptes
AVATAR : Ryan Eggold
CRÉDITS : Yumita + mad love pour la sign'
DC : Delilah & Eireen & Jessy & Andrew & Selina
INSCRIT LE : 14/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7772-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7790-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7789-niklas-jagger

MessageSujet: Re: you're lucky ☠ harley   Dim 13 Nov - 12:06



you're lucky
Et il cognait. Encore et encore. Ses poings s'écrasaient sur la tronche de cet enfoiré. Niklas n'était pas un enfant de coeur, c'était certain. Il s'était battu. Il avait déjà tué. Mais jamais, oh combien jamais, il ne s'était attaqué à une femme. La seule à qui il aurait pu faire du mal, il était parti avant. En lui faisant du mal dans le sens où elle n'avait guère apprécié leur rupture. Oui, Niklas était un bel enfoiré. Mais il était quand même fier de pouvoir dire qu'il n'avait jamais levé la main sur une nana. Et qu'il n'avait jamais été à l'encontre du désir. Non. Il avait pu avoir quelques coups d'un soir, ça, il l'avouait. Mais en aucun cas il avait fait quoi que ce soit si sa partenaire n'était pas open. Il n'était pas comme ça. Du tout. Alors oui, il le cognait. Et pas qu'un peu. L'homme avait le visage en sang. Mais c'était bien fait pour sa gueule. L'allemand s'éloigna quelque peu. Reprenant son souffle, par la même occasion. Ses poings lui faisaient mal. Mais il s'en fichait. Ouais. Ca lui avait fait un bien fou. Niklas tourna la tête. La pauvre jeune femme était sous le choc. Avec un haut ... pas vraiment en bon état. Un peu déchiré dans tous les sens. Et comme il faisait pas si chaud que cela en plus ... En gentleman, bien qu'il n'en était clairement pas un, Niklas en vint à enlever sa veste. Et il se rapprocha doucement d'elle, s'abaissant à sa hauteur afin de lui mettre la veste sur les épaules. "Ca va aller ?" lui demanda-t-il tandis qu'il déposait la veste sur les épaules de la jeune femme. Prenant soin, également, de ne pas la brusquer ou quoi que ce soit. C'est là qu'il remarqua ... qu'il la connaissait. Ouais ... Il l'avait eu comme cliente. Sa voiture avait fait des siennes. Alors oui, il était venu lui réparer tout cela. Il tendit ses mains vers elle, afin de l'aider à se relever. Mais encore une fois, il ne cherchait pas à la brusquer ou quoi que ce soit. C'était à elle de décider. C'était à elle d'accepter son aide. Si elle n'en voulait pas ... Non, honnêtement, il ne pourrait pas la laisser là, toute seule. Pas possible. Parce qu'il avait peur qu'il lui arrive quelque chose. "J'vais vous raccompagner chez vous si vous voulez bien." A moins qu'elle voulait aller à la police pour porter plainte. Dans ce cas ... Ouais ... Bon, dans la mesure du possible, si Niklas pouvait rester loin des flics, ça l'arrangerait à dire vrai. Il aimait pas trop les flics mine de rien. Mais alors pas du tout. "J'sais pas si vous vous souvenez de moi ..." Ouais, bon, au final, il allait lui parler de ça. Histoire de ne pas laisser le silence s'installer. Et de la faire parler un peu. Pour pas qu'elle se concentre sur ce qui venait de se passer.




I remember standing in the closet, half-dressed, reaching for my shoes when I saw that you had drawn this little heart In the dust on my shoe. You remember that? It was the sweetest thing. And ever since that moment, I just felt Sorry for you Because I knew I knew that I had you.
Revenir en haut Aller en bas

la multi-tâches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
STATUT : Célibataire, mais amoureuse pour la première fois de sa vie (même si elle n'est pas encore prête à se l'avouer.)
MÉTIER : Pâtissière, Photographe, Apprenti tatoueur
LOGEMENT : 555, Fortitude Valley

POSTS : 223 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : En cours
Sid ⓷LisandreTerrenceBobCieranSid & AslingNiklas




RPs EN ATTENTE : • Terrence
• Sid & Adaline
• Sid & Terrence

RPs TERMINÉS : Terminés
SidSid ⓶
Terrence
Sélène
Niklas
Noa
PSEUDO : Harley
AVATAR : Kirsten Dunst
CRÉDITS : Regina, bazzart
INSCRIT LE : 23/03/2016

MessageSujet: Re: you're lucky ☠ harley   Sam 17 Déc - 2:28


You're lucky.
Niklas ••• 

Elle cligne plusieurs fois des yeux avant que la silhouette floue devant ses yeux devienne celle d’un homme.  Il la regarde et elle le fixe aussi, le détaillant de la tête aux pieds. Elle le reconnait. C’est le mécano qui est venu lui réparer sa vieille voiture quelques semaines à peine après son arrivé à Brisbane. Il lui tend la main, attendant qu’elle réagisse. Il essai de ne pas la brusquer et elle lui en est reconnaissante. Il vient de vivre beaucoup d’émotion et de souvenir et s’il l’oblige à se lever maintenant, la jeune femme n’est pas certaine que ses jambes vont réussir à la garder en équilibre. Son corps tremble encore, mais sa respiration se fait moins sifflante, plus calme, moins paniquée.

Elle se sent stupide d’avoir fait une grise de panique. Elle se sent fragile, faible et pathétique et elle déteste ça. Depuis toujours, Harley a tout fait pour être forte, ou du moins elle la plus forte des deux  jumeaux Shappard. D’être celle qui protège l’autre. Celle qui s’inquiète et celle qui est là. Depuis qu’elle est venue le rejoindre en Australie quelques mois plus tôt, elle n’a plus l’impression d’être la grande sœur et ça l’énerve un peu.

Elle prend une bonne inspiration, autant pour se donner une certaine contenance que pour se donner un peu de courage, en suite elle dépose sa main encore un peu tremblante dans celle du mécanicien puis  sans beaucoup d’effort il l’aide à se relever.  La jeune femme est encore une peu flageolante sur ses jambes, mais elle pense arriver à tenir debout.  Elle lâche la main du brun et lui sourit timidement. « Merci. » Elle devrait dire plus, parce qu’il vient de casser en beauté la gueule à son agresseur et par le fait même de la sauver d’un très mauvais pas, mais la suite reste coincé au fond de sa gorge. Il lui sourit en mettant ses mains dans ses poches. « J'vais vous raccompagner chez vous si vous voulez bien. »Elle hoche la tête d’un mouvement affirmatif. « Merci, c’est gentil. » Elle le pense réellement. Il n’est pas obligé d’en faire autant et elle lui est très reconnaissante. Ils partent tous les deux vers se qui doit être la voiture de l’homme. Un silence plutôt pesant s’installe entre les deux.  Chacun un peu mal à l’Aise face à la situation. Enfin, elle, elle l’est. Par chance, il brise la glace le premier. « J'sais pas si vous vous souvenez de moi ... » Elle lui fait un petit sourire. Enfin, elle essai d’en faire un, même si elle n’Est pas certaine qu’il est crédible malgré sa sincérité. « Oui je m’en souviens. » La conversation retombe à plat. Elle se dit que c’est un peu de sa faute alors elle réfléchie un instant à ce qu’elle pourrait dire, puis finalement, elle se racle a gorge. « Au fait, vous vous appelez comment ? » Elle lui laisse le temps de répondre  avant de se présenter elle-même. « Moi c’est Harley. » Il l’a probablement déjà su, à cause de leur dernière rencontre, mais elle n’est pas du tout certaine qu’il s’en souvienne.  Par ailleurs, elle est déjà plutôt étonnée qu’il se souvienne d’elle tout simplement.

Ils continuent leur chemin côte à côte jusqu’à la voiture et Harley essai temps bien que mal de continuer la conversation. « Vous pouvez me tutoyer, enfin, si vous voulez. » Et ça continue ainsi entrecouper de la blonde qui donne des indications à Niklas pour se rendre chez elle. Une fois devant l’appartement. Jeune femme se racle de nouveau la gorge. Ça commençait à devenir une habitude lorsqu’elle est mal à l’Aise ou quoi ? « Tu… Tu veux monter prendre un café ? J’ai des gâteaux que j’ai faits aussi si tu veux. » Elle a envie de le remercier et si les mots ne sont pas son fort, les gâteaux, eux, le sont.

 
© 2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, né le 14 mars 1982
SURNOM : Surnommé Nik', Berlin quand il était en Russie, ou encore l'allemand depuis qu'il est sur Brisbane
STATUT : C'est le bordel dans sa vie. Mais il y en a une qui fait battre son coeur. La seule. L'unique.
MÉTIER : A enchaîné des petits boulots à droite, à gauche. Bosse chez Mecanor en ce moment. Pour combien de temps ? That's is the question
LOGEMENT : Redcliffe, au numéro 70, dans un joli loft

POSTS : 240 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Criminel recherché en Europe ☠ Il a eu la chance d'éviter la prison ☠ Il fume deux à trois cigarettes par jour ☠ Il porte des lunettes même s'il n'a pas de problème de vue ☠ Il surfe dès qu'il a le temps ☠ Son frère jumeau est mort ☠ Il fait beaucoup de sport ☠ Rêve de s'acheter une Lamborghini, même s'il a les moyens avec le fric qu'il a mais il évite de l'étaler ☠ Polyglotte ☠ Très gourmand, adore le sucre ☠ Il a un chat nommé Ritts
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : une folle avec plein de comptes
AVATAR : Ryan Eggold
CRÉDITS : Yumita + mad love pour la sign'
DC : Delilah & Eireen & Jessy & Andrew & Selina
INSCRIT LE : 14/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7772-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7790-you-don-t-choose-berlin-it-comes-for-you http://www.30yearsstillyoung.com/t7789-niklas-jagger

MessageSujet: Re: you're lucky ☠ harley   Jeu 29 Déc - 14:11



you're lucky
La pauvre ... Se faire agresser, ça ne devait pas être quelque chose de plaisant à dire vrai. Niklas ne pouvait pas dire, ça ne lui était jamais arrivé. Il était plutôt de l'autre côté de la barrière, lui, l'agresseur. Nombre de fois où il avait dû se défendre quand il était en Russie. Et parfois, même, ça lui était arrivé de devoir casser la gueule à quelques voyous pour se faire respecter. Ouais, il était pas tout blanc l'allemand. Et un jour ou l'autre, ça allait le rattraper. Bien sûr, il espérait pas que ça arrive. Il espérait que c'était derrière lui et qu'il allait pouvoir mener sa vie comme il le souhaite, mais bon. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans la vie, pour sûr. En tout cas, elle était debout. Secouée, en un seul morceau, mais debout. Il était clair qu'il n'allait pas la laisser rentrer toute seule. Non. Surtout après ce qu'elle venait de vivre. Elle le remercia. "Y'a pas de quoi. J'serais plus tranquille de le faire plutôt que de vous laisser." Ouais, c'était certain. Parce qu'il craignait qu'elle ait du mal à rejoindre son appartement. Ouais. Surtout qu'elle semblait, tout de même, encore avoir un peu de mal à tenir debout. Donc oui. Autant faire les choses bien. La ramener chez elle. Il jouait aux héros même si c'était pas dans ses habitudes mais il se sentirait bien mieux. Ouais, pour sûr. Ils se mirent à marcher. Un peu en silence. Qu'est-ce qu'il pouvait dire de toute manière ? Ouais ? Des banalités ? Non. Ca serait ... pas tip top. Non. Alors, autant se taire. Enfin, Nik' en vint tout de même à lui demander si elle se souvenait de lui. Après tout, ils s'étaient vus quoi ? Une trentaine de minutes, à tout casser, quand il était venu réparer sa bagnole. Il avait la mémoire des visages. Enfin, sauf quand il était bourré. Où là, oui, il ne se souvenait pas forcément. En même temps, qui se souvient de tout lors d'une soirée un peu trop arrosée ? En tout cas, elle se rappelait de lui. Elle ne lui avait pas demandé son prénom la dernière fois. Et elle lui rappela le sien, par la même occasion. "Moi c'est Niklas. Mais on m'appelle souvent Nik'." Ouais. Un surnom qu'il appréciait. Après tout, pourquoi ça le dérangerait qu'on l'appelle Nik' ? Pas son genre. Une fois arrivée à la voiture, l'allemand inséra la clé dans le contact et ils étaient partis. Direction l'appartement de Harley qui avait bien besoin d'un peu de repos. Et de se détendre, surtout. Oublier ce qui venait de se produire. Ils mirent quoi ? Une bonne dizaine de minutes afin de rejoindre l'appartement de Harley. A peu près. Garant le véhicule, Harley lui proposa de monter boire un café. Il eut un léger hochement de la tête. "Ca marche." Au moins, il serait certain qu'elle irait bien. Il ne comptait pas rester toute la nuit à veiller sur elle. Mais au moins un petit moment. Alors, Niklas sortit du véhicule et laissa Harley en faire de même. Il ferma sa voiture et hop, il suivit Harley chez elle.




I remember standing in the closet, half-dressed, reaching for my shoes when I saw that you had drawn this little heart In the dust on my shoe. You remember that? It was the sweetest thing. And ever since that moment, I just felt Sorry for you Because I knew I knew that I had you.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're lucky ☠ harley   


Revenir en haut Aller en bas
 

you're lucky ☠ harley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-