AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 i'll take care of you (lene - event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

la toujours solo

ÂGE : trente ans, un cap difficile lorsqu'on réalise qu'on est passé à côté de sa jeunesse
STATUT : mariée à son travail depuis beaucoup trop longtemps
MÉTIER : notaire spécialisée dans le droit familial, également directrice d'un groupe de paroles pour personnes victimes d'un traumatisme qu'elle a créé il y a quelques années
LOGEMENT : #102 pine rivers, dans un appartement bien trop grand pour elle seule

POSTS : 3329 POINTS : 75

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle a eu un accident quand elle avait 19 ans, une voiture l'a renversée ≈ depuis, elle ne peut plus faire de surf ≈ n'a pas eu de relation sérieuse depuis 2 ans ≈ amatrice de vin mais très mauvaise cuisinière ≈ elle ne se souvient pas de la dernière fois où elle est partie en vacances ≈ fan d'harry potter, elle a appelé son chat roux ron
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : cleotonyeleanoralvarochelsealenesaulmatteoseantommy #2

- caleo -
hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down, for you, there’s nothing in this world i wouldn’t do.

- camberny -
i cannot lose you, because if i ever did i'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh, my everything.

- cammy -
it feels empty here, like we left in a hurry and forgot ourselves. take my hand and let’s not feel alone for a while.

- caul -
you're right by my side whenever i need you, through the hardest times, i'll be there for you. at the crack of dawn when the moon is gone.

RPs EN ATTENTE : aisling ≈ ginny ≈ julian
RPs TERMINÉS : ianaustinevent halloweentommy
PSEUDO : PINK TIGER (margot)
AVATAR : leighton perfect meester
CRÉDITS : ruthless (avatar), tumblr (gifs signature), which witch (codes), loonywaltz (userbars) & PINK TIGER (crackships)
DC : rose (s.turner)
INSCRIT LE : 11/06/2016

MessageSujet: i'll take care of you (lene - event)   Jeu 20 Oct - 0:12

Lene & Camber
“i'll take care of you”
Encore perdue dans les pensées troubles qui envahissaient son esprit, Camber n’avait prêté aucune attention aux employés médicaux qui l’entouraient. Les yeux fixés sur le sol, elle voyait encore les images de sa soirée défiler. Du noir, du sang, de la poussière. Des odeurs et des visions qu’elle ne pourrait effacer de si tôt de sa mémoire. Autour d’elle, le mouvement incessant des médecins et des infirmières ne semblait pas exister. La succession des événements avait été si rapide qu’elle ne parvenait plus réellement à savoir si tout cela était vrai, si elle était bel et bien ici, à une heure de la nuit qu’elle ne saurait capable de donner. « Madame, vous m’entendez ? » Coupée dans l’étourdissement provoqué par l’afflux d’images, Camber revint sur Terre, ouvrant et fermant ses paupières rapidement. L’infirmière qui lui faisait face avait l’air bien affolée, rien d’étonnant lorsqu’elle balaya la salle du regard. Des blessés, partout, les draps étaient recouverts de sang. Des cris, partout. « Je vous ai mis un bandage compressif à la cheville, tâchez de ne plus marcher dessus jusqu’à nouvel ordre. Vous avez beaucoup trop tirer dessus, les ligaments sont déchirés. » Les mots entraient et sortaient de son cerveau sans qu’une information ne reste encrée dans sa mémoire. Sa présence au service des urgences ne lui rappelait que de mauvaises choses et son désir le plus fort était désormais de quitter cet endroit.

Alors qu’elle était parvenue à se débarrasser de l’infirmière, gagnant par la même occasion le droit de signer quelques papiers qu’elle jugeait inutiles compte tenu de son état d’esprit, Camber tenta de prendre appui sur les béquilles qu’on lui avait données. Encore une chose qu’elle aurait souhaité ne plus jamais utiliser. La mâchoire serrée, elle se résigna néanmoins à s’en servir et se souleva pour quitter la pièce qu’elle qualifiait de cauchemardesque. Maintenant qu’on s’était occupée d’elle, il fallait se soucier des autres. Et par les autres, elle entendait son amie Lene. Déambulant du mieux qu’elle le pouvait dans les couloirs de l’hôpital, elle s’arrêtait parfois pour demander de l’aide à un membre du personnel qui ne pouvait lui répondre et repartait à une vitesse impressionnante, probablement débordé par l’urgence de la situation. Une vingtaine de minute eut le temps de s’écouler avant que la notaire ne puisse mettre la main sur une personne capable de la renseigner. Un peu fatiguée par tant de marche, Camber arriva dans la chambre où Lene était allongée. Dans un pincement au cœur, elle s’avança à son niveau et se laissa tomber d'épuisement dans la chaise à ses côtés. « J’ai cru que je n’allais jamais te retrouver, c’est de la folie ici… » dit-elle en reprenant son souffle. « Comment tu te sens ? Je dois dire que je suis soulagée de te voir réveillée » lui demanda-t-elle finalement avec une réelle inquiétude dans la voix.  
 

© Starseed


MARQUEUR POUR LE COMPTAGE DES POINTS MERCI DE NE PAS ENLEVER


cause everybody dies but not everybody lives
“i fly with the stars in the skies. i am no longer trying to survive, i believe that life is a prize but to live doesn't mean you're alive. don't worry 'bout me and who I fire, i get what i desire, it's my empire”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9682-camber-cause-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t9774-camber-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t10451-camber-huntington

le taxi se rebelle

ÂGE : vingt-huit ( 19/05) mais elle en a toujours bien dix-huit dans sa tête.
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : libre comme l'air. elle est pas de ces filles qui rêvent au prince(sse) charmant(e)
MÉTIER : chauffeuse de taxi. gare à toi si tu oses critiquer son tacot et si tu oublie le pourboire
LOGEMENT : un taudis fait de cartons de pizza à toowong au numéro 15. mais vu de l'extérieur ça a l'air d'être une maison correcte.

POSTS : 1420 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Tommy + Sélène + Tony + Camber + Nathan + Myrddin + Gauthier + Cade + Austin + Derek + Rose

RPs EN ATTENTE : A venir : Eleanor et Lou
RPs TERMINÉS : Saul ;
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (c) jugson cheri ♥
DC : corapuce.
INSCRIT LE : 19/05/2016

MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Lun 24 Oct - 15:37

Son premier instant de calme depuis la tempête, Lene ne peut s’empêcher de penser à ce qui vient d’arriver. Elle en a besoin, pour se dire que c’est réel, qu’elle a failli mourir et que c’est bien arrivé. Elle a encore tellement de mal à le croire, alors qu’après la discussion qu’elle vient d’avoir avec Nathan et Myrrdin, lui a appris que plusieurs scènes d’horreur du même genre avait eu lieu dans plusieurs endroits de la ville. Ce scénario est presque sorti d’un film. Elle a bien besoin d’un moment à elle, pour temporiser et se remettre un peu de ses émotions parce qu’elle n’arrive toujours pas à dépasser la peur qu’elle a lorsqu’elle était prise au piège sous la nacelle et surtout, elle n’arrive pas à oublier l’homme en morceau qui gisait à ses côtés. Les infirmières étaient venu chercher Nathan, pour l’examiner, et Myr avait suivi pour lui laisser un peu de repos. Mais dormir semble être une tâche bien compliqué pour elle ce soir. De plus, elle n’a aucune nouvelle de Tony, et elle ne sait pas comment réagir. Doit elle s’inquiéter parce qu’il serait blessé ? Ou doit elle être en colère, parce qu’il n’a pas daigné répondre au téléphone quand l’hôpital a appelé pour prévenir ? Elle ne sait pas. Et, ça ne fait que faire grimper l’énervement qu’elle ne puisse pas savoir comment elle doit réagir à tout ce qui se passe. Ce manque d’information, ça la met hors d’elle. Et dès qu’elle tente de ne plus y penser, c’est à nouveau l’image de la grande roue s’écrasant sur elle et d’autres personnes qui revient et son regard qui se perd dans le vague pendant qu’elle se repète que c’était vrai, comme un cercle vicieux. Seulement, tout ceci est bien vite coupé quand Camber entre dans la pièce, à la grande surprise de Lene qui ne le montre pas vraiment tant elle se sent amorphe. « J’ai cru que je n’allais jamais te retrouver, c’est de la folie ici… » dit-elle en s’approchant du lit « Comment tu te sens ? Je dois dire que je suis soulagée de te voir réveillée » C’est une première pour Lene de ne pas être bavarde. Elle se contete d’observer Camber en souriant, bien heureuse d’avoir sa visite assez rapidement. Elle s rappelle, qu’ils étaient plusieurs là bas. « ça va. Les infirmières m’ont donné des anti-douleurs, j’arrive juste pas à m’endormir. » explique t-elle avant de changer de sujet. « Et toi ? Tu vas bien ? Les infirmières m’ont dit que tu étais rentrée, mais je suis contente que tu sois là. Tu sais comment vont les autres ? » Par les autres, elle entend ceux qui étaient coincés avec elle, et celle qui ont aidé. « Et Tony ? Tu as des nouvelles de Tony ? »



She was a fast machine. She kept her motor clean. She was the best damn woman I had ever seen. She had the sightless eyes. Telling me no lies. Knockin' me out with those American thighs. Taking more than her share. Had me fighting for air. She told me to come but I was already there. 'Cause the walls start shaking. The earth was quaking. My mind was aching and we were making it and you shook me all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10427-je-suis-une-super-nana-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

la toujours solo

ÂGE : trente ans, un cap difficile lorsqu'on réalise qu'on est passé à côté de sa jeunesse
STATUT : mariée à son travail depuis beaucoup trop longtemps
MÉTIER : notaire spécialisée dans le droit familial, également directrice d'un groupe de paroles pour personnes victimes d'un traumatisme qu'elle a créé il y a quelques années
LOGEMENT : #102 pine rivers, dans un appartement bien trop grand pour elle seule

POSTS : 3329 POINTS : 75

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle a eu un accident quand elle avait 19 ans, une voiture l'a renversée ≈ depuis, elle ne peut plus faire de surf ≈ n'a pas eu de relation sérieuse depuis 2 ans ≈ amatrice de vin mais très mauvaise cuisinière ≈ elle ne se souvient pas de la dernière fois où elle est partie en vacances ≈ fan d'harry potter, elle a appelé son chat roux ron
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : cleotonyeleanoralvarochelsealenesaulmatteoseantommy #2

- caleo -
hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down, for you, there’s nothing in this world i wouldn’t do.

- camberny -
i cannot lose you, because if i ever did i'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh, my everything.

- cammy -
it feels empty here, like we left in a hurry and forgot ourselves. take my hand and let’s not feel alone for a while.

- caul -
you're right by my side whenever i need you, through the hardest times, i'll be there for you. at the crack of dawn when the moon is gone.

RPs EN ATTENTE : aisling ≈ ginny ≈ julian
RPs TERMINÉS : ianaustinevent halloweentommy
PSEUDO : PINK TIGER (margot)
AVATAR : leighton perfect meester
CRÉDITS : ruthless (avatar), tumblr (gifs signature), which witch (codes), loonywaltz (userbars) & PINK TIGER (crackships)
DC : rose (s.turner)
INSCRIT LE : 11/06/2016

MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Lun 24 Oct - 23:36

Lene & Camber
“i'll take care of you”
Voir Lene dans ce lit d’hôpital, vivante et consciente était pour Camber un soulagement profond. Aussi étonnant que cela pouvait paraitre, ses pensées et ses inquiétudes s’étaient d’abord orientées vers elle avant sa propre famille. Lene n’était que la petite sœur de son meilleur ami et ancien amour d’enfance après tout, il était difficile d’imaginer qu’elle puisse passer avant Cleo. Et pourtant. Depuis qu’elle la connaissait, la notaire avait développé cet instinct protecteur envers la brune, pourtant pas beaucoup plus jeune qu’elle et encore moins plus fragile. Evidemment, cela ne signifiait pas qu’elle n’avait aucunement peur pour sa grande sœur et sa nièce, mais chaque chose devait être réglée en son temps. Contrairement à Cleo, Lene avait été écrasée violement par une grande roue et l’idée qu’elle puisse ne pas y survivre la rongeait de l’intérieur. Ses nombreuses égratignures et pansements lui rappelèrent aussitôt la vision qu’elle avait eu d’elle, sortant difficilement de sous les décombres, le corps en sang et le visage livide de peur.

« Ça va. Les infirmières m’ont donné des anti-douleurs, j’arrive juste pas à m’endormir. » Bien plus calme que d’ordinaire, Lene ne semblait pas vouloir s’attarder sur le sujet, probablement aussi traumatisée que Camber par le drame qui s’était produit dans la soirée. « Et toi ? Tu vas bien ? Les infirmières m’ont dit que tu étais rentrée, mais je suis contente que tu sois là. Tu sais comment vont les autres ? » Dans un léger rire nerveux, la notaire descendit son regard en direction de son pied. Toute proportion gardée, elle allait bien oui. Elle allait bien mieux qu’elle, bien mieux que tous les autres innocents qui avaient péris cette nuit. « Je vais bien, ne t’en fais pas pour moi, tu sais j’ai vu pire. Pour les autres j’aurais aimé te répondre … » marquant une petite pause, Camber posa ses béquilles à côté de sa chaise et reporta son attention sur Lene. « Les médecins sont débordés, je suis même étonnée qu’ils aient pris la peine de me soigner alors que d’autres ont sûrement plus besoin de secours que moi » Se sacrifier pour les autres, c’était tout Camber, d’autant plus lorsqu’il s’agissait de renforcer sa carapace de femme forte et courageuse.

« Et Tony ? Tu as des nouvelles de Tony ? » Un sentiment de culpabilité envahit l’esprit de Camber. Contrairement à Lene, elle n’avait pas encore pris le temps de se soucier de son meilleur ami. Penser à la réalité semblait presque impossible à cet instant, c’était comme si le reste du monde n’existait plus en dehors des gens avec qui elle avait vécu la tempête. Dans un reflexe, elle tenta d’attraper son téléphone portable mais se souvint rapidement qu’elle l’avait perdu dans la précipitation. « Non, aucune, et je n’ai même pas de quoi l’appeler. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé, à lui ou à Eleanor d’ailleurs » Le prénom de sa fiancée lui avait échappé. De ce qu’elle savait, Tony n’avait pas encore annoncé à sa sœur la bonne nouvelle. Ne souhaitant pas aggraver la situation, Camber tenta de masquer son erreur et alluma la télévision à l’aide de la télécommande posée à ses côtés. « L’identité des morts va sûrement être rapidement dévoilée, il faut attendre et croiser les doigts. » avait-elle finit par ajouter, les yeux rivés sur l’écran, désireuse de cacher ses émotions.


© Starseed


MARQUEUR POUR LE COMPTAGE DES POINTS MERCI DE NE PAS ENLEVER


cause everybody dies but not everybody lives
“i fly with the stars in the skies. i am no longer trying to survive, i believe that life is a prize but to live doesn't mean you're alive. don't worry 'bout me and who I fire, i get what i desire, it's my empire”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9682-camber-cause-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t9774-camber-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t10451-camber-huntington

le taxi se rebelle

ÂGE : vingt-huit ( 19/05) mais elle en a toujours bien dix-huit dans sa tête.
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : libre comme l'air. elle est pas de ces filles qui rêvent au prince(sse) charmant(e)
MÉTIER : chauffeuse de taxi. gare à toi si tu oses critiquer son tacot et si tu oublie le pourboire
LOGEMENT : un taudis fait de cartons de pizza à toowong au numéro 15. mais vu de l'extérieur ça a l'air d'être une maison correcte.

POSTS : 1420 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Tommy + Sélène + Tony + Camber + Nathan + Myrddin + Gauthier + Cade + Austin + Derek + Rose

RPs EN ATTENTE : A venir : Eleanor et Lou
RPs TERMINÉS : Saul ;
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (c) jugson cheri ♥
DC : corapuce.
INSCRIT LE : 19/05/2016

MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Ven 4 Nov - 1:02

Dès qu’elle aperçoit Camber, c’est plus fort qu’elle, il faut qu’elle pose des questions. Elle doit en savoir plus, sur ce qu’ils s’est passé, sur comment la situation a été géré, sur les survivants, parce que ce n’est que en entendant Camber en parler que Lene sent qu’elle va vraiment pouvoir arrêter de se poser mille et une question sur la possibilité et la réalité de comment elles ont terminé leur soirée. Lene, elle a besoin qu’on en parle pour extérioriser tout ça et se dire qu’elle n’était pas seule et que même en danger, on est venu la sauver. Au-delà de ça, Lene parle quand même un peu, pour rassurer Camber et effacer la pâleur de son visage dès qu’elle la regarde, comme si elle revenait d’entre les morts, ce qui n’est pas si loin de la réalité quand on y pense. « Je vais bien, ne t’en fais pas pour moi, tu sais j’ai vu pire. Pour les autres j’aurais aimé te répondre … » Le coup d’œil vers le sol de Camber indique à Lene qu’il y’a quelque chose, ce qui est confirmé par les béquilles de la jeune femme. Lene se sent si lente à comprendre, si elle n’était pas dans cet état, elle s’insulterait de tous les noms. « Les médecins sont débordés, je suis même étonnée qu’ils aient pris la peine de me soigner alors que d’autres ont sûrement plus besoin de secours que moi » Elle saisit la main de Camber, pour l’empêcher de culpabiliser. « S’ils se sont occupés de toi, c’est que c’était ton tour. Tu n’allais pas attendre la semaine pour te faire soigner quand même. » plaisante t-elle doucement, après tout si Lene avait eu le temps de se faire opérer et de se réveiller, c’est que Camber devait avoir déjà bien attendu. D'ailleurs à ce propos, elle aimerait bien savoir l’heure qu’il est. Mais au lieu de poser la question, Lene repense à Tony, au fait qu’il ne soit pas là, ce qui visiblement lui fait beaucoup de peine. Elle se dit bien vite que si quelque chose est arrivé, Camber serait prévenue. Camber réagit en cherchant quelque chose qu’elle n’a pas l’air de trouver, avant de répondre. « Non, aucune, et je n’ai même pas de quoi l’appeler. J’espère qu’il ne lui est rien arrivé, à lui ou à Eleanor d’ailleurs » Eleanor… Ce prénom suffisait pour que Lene commence à espérer qu’il se soit quand même passé quelque chose. Elle n’avait pas encore rencontré la jeune femme et rien de ce que Tony lui avait dit ne lui en donnait l’envie. Lene fait une gimace, mais n’ajoute rien d’autre qu’un « C’est pas grave. J’en aurais sûrement plus tard. » « L’identité des morts va sûrement être rapidement dévoilée, il faut attendre et croiser les doigts. » dit alors Camber en observant la télévision, ce qui provoque un gros nœud d’estomac dans le ventre de Lene. Elle ne sait pas si elle vraiment en savoir plus pour l’instant. « Tu crois qu’ils peuvent faire ça ?C’est horrible d’apprendre ça à la télévision ! » Et c’est un commentaire venant de Lene Adams, la fille qu’il est difficile de choquer. Alors que le reportage commence, Lene commence à râler. « Arf, j’aime pas ces journalistes qui sautent sur l’info à la première occasion quitte à interroger une personne sous le choc. » Oui parce qu’en plus, elle a aussi un sens e ce qui se fait ou non.

MARQUEUR POUR LE COMPTAGE DES POINTS MERCI DE NE PAS ENLEVER



She was a fast machine. She kept her motor clean. She was the best damn woman I had ever seen. She had the sightless eyes. Telling me no lies. Knockin' me out with those American thighs. Taking more than her share. Had me fighting for air. She told me to come but I was already there. 'Cause the walls start shaking. The earth was quaking. My mind was aching and we were making it and you shook me all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10427-je-suis-une-super-nana-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

la toujours solo

ÂGE : trente ans, un cap difficile lorsqu'on réalise qu'on est passé à côté de sa jeunesse
STATUT : mariée à son travail depuis beaucoup trop longtemps
MÉTIER : notaire spécialisée dans le droit familial, également directrice d'un groupe de paroles pour personnes victimes d'un traumatisme qu'elle a créé il y a quelques années
LOGEMENT : #102 pine rivers, dans un appartement bien trop grand pour elle seule

POSTS : 3329 POINTS : 75

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle a eu un accident quand elle avait 19 ans, une voiture l'a renversée ≈ depuis, elle ne peut plus faire de surf ≈ n'a pas eu de relation sérieuse depuis 2 ans ≈ amatrice de vin mais très mauvaise cuisinière ≈ elle ne se souvient pas de la dernière fois où elle est partie en vacances ≈ fan d'harry potter, elle a appelé son chat roux ron
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : cleotonyeleanoralvarochelsealenesaulmatteoseantommy #2

- caleo -
hey sister, know the water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down, for you, there’s nothing in this world i wouldn’t do.

- camberny -
i cannot lose you, because if i ever did i'd have lost my best friend, my soul mate, my smile, my laugh, my everything.

- cammy -
it feels empty here, like we left in a hurry and forgot ourselves. take my hand and let’s not feel alone for a while.

- caul -
you're right by my side whenever i need you, through the hardest times, i'll be there for you. at the crack of dawn when the moon is gone.

RPs EN ATTENTE : aisling ≈ ginny ≈ julian
RPs TERMINÉS : ianaustinevent halloweentommy
PSEUDO : PINK TIGER (margot)
AVATAR : leighton perfect meester
CRÉDITS : ruthless (avatar), tumblr (gifs signature), which witch (codes), loonywaltz (userbars) & PINK TIGER (crackships)
DC : rose (s.turner)
INSCRIT LE : 11/06/2016

MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Ven 11 Nov - 15:52

Lene & Camber
“i'll take care of you”
« S’ils se sont occupés de toi, c’est que c’était ton tour. Tu n’allais pas attendre la semaine pour te faire soigner quand même. » Si il y avait bien une chose que Camber appréciait chez Lene, c’était cette façon si naturelle qu’elle avait de dire ce qui lui passait par la tête. Cette façon si désinvolte qu’elle avait de balancer son avis sans réellement se soucier des conséquences que ce dernier pouvait avoir. A un moment où elle ne l’aurait jamais pensé possible, la notaire laissa échapper un petit rire, réellement amusée par sa réflexion. Dans un regard attendri, elle observa la main de son amie enlacer la sienne puis esquissa un léger sourire. Un peu de tendresse ne faisait pas de mal après la nuit terrible qu’elles avaient vécue. Néanmoins ce sentiment d’apaisement ne fut que de courte durée puisque bien assez vite, Lene la ramena sur Terre en évoquant le prénom de son grand-frère, accessoirement meilleur ami de Camber. Lui répondre que tout allait bien de son côté était son souhait le plus cher, mais elle n’en était malheureusement pas capable. Tout comme son amie, la notaire n’avait pas la moindre idée d’où se trouvait l’homme. Le cœur serré dans la poitrine, elle redouta la réaction de Lene à ce manque d’informations. « C’est pas grave. J’en aurais sûrement plus tard. » avait-elle répondu tout simplement. Rassurée de la voir prendre la nouvelle de cette façon, Camber hocha dynamiquement la tête avant de tenter de dévier l’attention de son amie.

Allumer la télévision avait été en réalité une bien horrible décision. Les images qui défilaient sous leurs yeux étaient d’une violence qu’elle n’aurait pas envisagée. Plusieurs endroits de la ville étaient décrits et s’enchainaient sans fin, entre décombres et attroupements de secours. Lorsque l’image afficha la fête foraine de Redcliffe et plus particulièrement l’image choquante de la grande roue à terre, Camber sentit son cœur bondir. Incapable de contrôler ses gestes, elle serra aussitôt la main de Lene qu’elle tenait toujours. Il était encore beaucoup trop tôt pour affronter une telle réalité. Pour affronter l’endroit où elle avait vécu un aperçu de l’enfer. « Tu crois qu’ils peuvent faire ça ? C’est horrible d’apprendre ça à la télévision ! » Contente d’avoir une bonne raison de détourner le regard de l’écran, Camber afficha un air désolé. « Je crois que oui… Je me dis que ça doit aider les gens qui n’arrivent pas à joindre leurs proches, non ? » Sa question était quasi rhétorique dans la mesure où elle se doutait que Lene n’irait pas dans son sens. Et dans le fond, Camber réalisait qu’elle cherchait avant tout à se soulager elle-même. Si elle ne voyait pas le nom des gens qu’elle connaissait alors ça voulait dire qu’ils étaient toujours vivants. Elle l’espérait. « Arf, j’aime pas ces journalistes qui sautent sur l’info à la première occasion quitte à interroger une personne sous le choc. » Alors que Lene pestait contre ce qu’elle voyait, Camber reporta son attention sur les images, curieuse de savoir ce qu’elle critiquait avec tant de virulence. Une femme visiblement encore en état de choc était interrogée dans une couverture de survie avec derrière elle un paysage urbain dévasté. Le simple fait de l’observer répondre aux questions donnait à la notaire l’envie de pleurer. Parce qu’elle comprenait ce qu’elle ressentait. Parce qu’elle aussi avait vécu une horreur. « La pauvre, qu’ils la laissent tranquille, elle n’arrive même pas à aligner trois mots et ils insistent avec leurs questions morbides » Tout aussi agacée que son amie, Camber fronça les sourcils et reprit en main la télécommande afin de changer la chaine qui ne lui apportait rien de positif. Alors qu’elle allait de chaines en chaines, elle réalisa que toutes parlaient de la même chose. « Je crois que ça va être difficile d’oublier ce qui s’est passé… » dit-elle en se résignant à lâcher la télécommande sur le bord du lit. « Tu sais ce qui me ferait du bien là ? Un bon verre de Chardonnay. Non. Une bouteille de Chardonnay » Les yeux dans le vide, elle rit alors nerveusement avant de poser son regard sur Lene, le sourire encore aux lèvres. « Je pense pas que les machines de l’hôpital en vendent malheureusement. D’ailleurs, est-ce que tu veux que je te ramène quelque chose ? » demanda-t-elle, pleine de bonnes intentions à son amie.


© Starseed


cause everybody dies but not everybody lives
“i fly with the stars in the skies. i am no longer trying to survive, i believe that life is a prize but to live doesn't mean you're alive. don't worry 'bout me and who I fire, i get what i desire, it's my empire”


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t9682-camber-cause-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t9774-camber-everybody-dies-but-not-everybody-lives http://www.30yearsstillyoung.com/t10451-camber-huntington

le taxi se rebelle

ÂGE : vingt-huit ( 19/05) mais elle en a toujours bien dix-huit dans sa tête.
SURNOM : saloperie, connasse, traînée.
STATUT : libre comme l'air. elle est pas de ces filles qui rêvent au prince(sse) charmant(e)
MÉTIER : chauffeuse de taxi. gare à toi si tu oses critiquer son tacot et si tu oublie le pourboire
LOGEMENT : un taudis fait de cartons de pizza à toowong au numéro 15. mais vu de l'extérieur ça a l'air d'être une maison correcte.

POSTS : 1420 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a causé un suicide au lycée. elle a mis du temps à mesurer les conséquences de ses actes. quoique, devant n'importe qui, elle va nier tout implication
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Tommy + Sélène + Tony + Camber + Nathan + Myrddin + Gauthier + Cade + Austin + Derek + Rose

RPs EN ATTENTE : A venir : Eleanor et Lou
RPs TERMINÉS : Saul ;
PSEUDO : SALOPERIE
AVATAR : caitlin stasey
CRÉDITS : (c) jugson cheri ♥
DC : corapuce.
INSCRIT LE : 19/05/2016

MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Mer 30 Nov - 0:16

De voir les images à travers le poste de télévision lui fait comprendre que tout ceci était réel. Que c’est bien arrivé, qu’il y’a bien eu une tempête et qu’elle en regarde les dégâts allongée dans un lit d’hôpital après avoir subie une opération. C’est un choc. Jamais le quotidien de Lene n’avait été réellement bousculé par une nouvelle de ce genre. Ou du moins, jamais elle n’avait laissé une mauvaise nouvelle bousculer son quotidien. Mais là, c’est bien trop fort. Et chaque fois qu’elle regarde autour d’elle, elle se rappelle qu’elle vraiment cru mourir sous cette grande roue et que c’est un vrai miracle qu’elle en soit réchappé. Elle n’était pas trop certaine de vouloir regarder la télévision, plus tôt, elle a empêché Myrddin de le faire parce qu’elle ne se sentait pas d’en savoir plus. Et là, c’est juste le cas. Des images d’une autoroute, du cinemapark où Nathan avait manqué de se noyer et enfin, dreamworld, dont le nom ne sonne plus trop correct aux oreilles de Lene, et sa grande roue au sol. D’entendre les journalistes parler de victime la crispe dans son lit. A quelques heures près, il aurait pu être là, à l’interroger alors qu’elle venait de réchapper à la mort. De voir les infos, ça l’énerve et lui fait bien plus de mal qu’autre chose. « Je crois que oui… Je me dis que ça doit aider les gens qui n’arrivent pas à joindre leurs proches, non ? » répond Camber alors que Lene est choquée de voir des noms de victimes à l’écran. « Aider ? ça n’aide personne d’apprendre la mort d’un proche à la télé. C’est stupide. On peut donner ce rôle là à un stupide écran. » Elle s’agace. Probablement parce qu’elle a peur d’y voir apparaître le nom de Tony. Ce qui n’arrive pas. Et y’a bien intérêt, parce qu’elle n’en a pas fini avec lui. Lene ne peut pas s’empêcher de râler à chaque geste des journalistes. Est-ce qu’il faut vraiment se jet sur l’info comme ça ? Est-ce qu’ils pensent vraiment que Brisbane n’a que ça à faire, de regarder la télé. De voir une femme se faire harcelée de question alors qu’elle n’est visiblement pas en état, ça fout Lene en l’air. Même si dans les faits, elle est bien trop faible et fatiguée pour ne serait que se lever de son lit. « La pauvre, qu’ils la laissent tranquille, elle n’arrive même pas à aligner trois mots et ils insistent avec leurs questions morbides » Finalement, Camber semble aussi en avoir et se décide à arrêter cette fenêtre ouverte sur le pire de la nature humaine. Seulement, sur toutes les chaines qui défilent, c’est la même chose. Ruine. Pleurs. Couverture de survie. Et sirène de pompiers. « Je crois que ça va être difficile d’oublier ce qui s’est passé… » « Je le crois aussi. » dit-elle toujours sans arrêter d’y penser. « Je suppose qu’il faudra du temps. Mes amis sont en sécurité et toi aussi, je suppose que je vais arriver à me remettre rapidement. » assure t-elle sans en être pourtant convaincue. Elle ne peut s’empêcher de penser qu’un type est mort à ses côtés et qu’elle est sortie de ce trou couverte de son sang. « Tu sais ce qui me ferait du bien là ? Un bon verre de Chardonnay. Non. Une bouteille de Chardonnay » Lene échappe un rire, qu’elle tait rapidement parce qu’il remue la douleur dans ses côtes. « Je crois que j’opterais pour une bière au McTavish mais, je te suis sur ce coup là. J’irais boire au moins trois fut de bière, puis j’irais faire pipi. C’est tellement la meilleure sensation au monde. Y’a rien qui me ferait plus plaisir. » raconte t-elle à Camber, bien consciente du côté risible de la situation, mais c’est pourtant la vérité. « Je pense pas que les machines de l’hôpital en vendent malheureusement. D’ailleurs, est-ce que tu veux que je te ramène quelque chose ? » Elle hoche la tête. « Non non, je sens que ça me fera plus mal qu’autre chose d’avaler à manger. Et puis, je n’ai pas vraiment faim. Juste un peu fatiguée. Mais, si tu veux aller te chercher quelque chose à manger, ne te gêne pas. C’est pas comme si j’avais un choix infini de chose à faire à part rester couchée. » ajoute t-elle ironiquement. « Est-ce que tu pourrais juste demander si un Adams autre que moi a été admis ? » Ouais, bizarrement elle se sent d’humeur à entendre parler du reste de sa famille. « Enfin, bien sûr, si t’entend les mots « Eva » et « morgue » dans la même phrase. Là, je trouve le moyen de nous dégoter du chardonnay pour fêter ça. »



She was a fast machine. She kept her motor clean. She was the best damn woman I had ever seen. She had the sightless eyes. Telling me no lies. Knockin' me out with those American thighs. Taking more than her share. Had me fighting for air. She told me to come but I was already there. 'Cause the walls start shaking. The earth was quaking. My mind was aching and we were making it and you shook me all night long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t10287-eternal-flame-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10427-je-suis-une-super-nana-lene http://www.30yearsstillyoung.com/t10502-lene-adams#387260

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: i'll take care of you (lene - event)   Aujourd'hui à 3:25

Revenir en haut Aller en bas
 

i'll take care of you (lene - event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-