AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 13 Nov - 14:47


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

Amelia ne savait pas vraiment dans quoi elle s’était embarquée, mais elle s’était lancée. Lui parler de lui, de sa potentielle nouvelle relation était un peu tombé comme un cheveu sur la soupe, surtout après ce qu’il venait de se passer. De sa réaction face au baiser. La brune prétendait ainsi qu’elle n’aurait pas dû lui répondre comme elle l’avait fait. Aussi froidement. Et qu’elle n’était pas jalouse et ça ne lui faisait aucun mal étant donné que de son côté elle voyait quelqu’un. Mensonge. Enfin si, la Iver voyait bien quelqu’un. Mais de là à dire qu’elle n’était pas jalouse de la blondasse et que ça ne la touchait aucunement.. Il fallait qu’elle soit très convaincante pour ne pas y croire. Alors avant qu’Ezra ne retourne à la fête, la belle se lança. Sauf quand lui avouant que les choses avaient changé de son côté, Amy ne s’était jamais sentie aussi mal à l’aise. Avant, quand l’un des fréquentait une nouvelle personne, l’autre jouait les curieux et l’embêtait.. Mais aujourd’hui c’était différent. « D’acc… D’accord. Début, du genre ? Je le connais… Ou la connais ? » La connais ? Amelia releva les yeux pour lui faire face, assez intriguée qu’il puisse penser qu’elle avait changé de bord. Non ce n’était certainement pas le cas. Elle aimait trop les hommes pour ça. « Du genre, c’est tout récent.. Et oui tu le connais. » Amelia se racla difficilement la gorge, ne sachant pas si elle devait en rajouter encore une couche ou non. Sauf qu’elle n’eut pas le temps de poursuivre. Surtout en voyant la tête qu’il venait de faire après en avoir conclu quelque chose qui la surprit assez. « Me dis pas que c’est Tony et que c’est pour ça que tu l’as placé dans la conversation tout à l’heure ? Après l’accident, un rapprochement de nouveau soudain ou quelque-chose comme ça ? » Elle fronça les sourcils, se demandant d’où il pouvait bien pêcher ça. « Non ce n’est pas Tony, rien à voir.. Je te signale qu’il est en couple et va bientôt devenir père. Alors, s’il te plaît arrête avec lui. » Et puis à chaque fois que quelqu’un était en convalescence, elle n’allait pas jouer les infirmières et se rapprocher de la personne.. Enfin, pas encore une fois. Autant cette situation l’avait éloigné d’Ezra, mais l’avait rapproché de Kyeran.

« Amelia qu’est-ce que tu fous, on t’attend pour le discours ! » Et merde, elle avait complètement oublié qu’elle devait prendre la parole pour parler d’amour.. Pourquoi elle avait accepté.. Elle regardait Ezra et pas le choix, ils devaient retourner là-bas. Arrivée à l’intérieur, elle eut à peine le temps de prendre une nouvelle coupe de champagne, que l’autre témoin du marié la présenta afin que les gens se taisent et qu’elle prenne la parole. Le stress. Elle salua tout le monde et finit par s’y coller. « Ce que j’aime dans ma vie, c’est que tout a changé, mais une chose est restée constante, Jenny. On se connaît depuis gamine et un peu de nous savait que le prince charmant de Jenny serait l'enfant qui était assis à côté de moi en classe avec une coupe au bol et un panier repas Tortue Ninja. Cooper la chassait et la poursuivait à travers l'école primaire, le collège et même au lycée. Ils ont fini par se retrouver un beau soir dans le bar ou Cooper travaillait. Bar où a eu lieu pas mal de belles rencontres, de belles histoires il faut dire.. Leurs chemins se sont séparés, puis ils sont revenus ensemble. C’est tellement magique et imprévisible, mais en même temps, si incroyablement écrit tout comme les meilleures histoires d'amour le sont. » Elle posa son regard sur son blond, et finit par reprendre la parole, sortant de ses pensées, levant son verre.  « Alors levons nos verres à Jenny et Cooper pour leur souhaiter une nouvelle vie pleine de bonheur et de joie. Vive les mariés ! » La salle répéta à l’unissons ses derniers mots et la musique finit par reprendre. Alors d’instinct, Amelia retourna auprès d’Ezra. Elle lui prit la main et l’entraîna avec elle sur la piste. « Danse avec moi.. » Ce n’était pas tellement une question. Amy passa ses mains sur les épaules du jeune homme et finit par poser sa tête contre son torse. Finalement, elle voulait juste profiter de le retrouver après tout ce temps. « Tu m’as manqué. » Glissa-t-elle si bas, comme si elle ne voulait pas qu’il l’entende, mais qu’au fond, elle ne pouvait plus lui cacher.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 13 Nov - 20:49



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

« Du genre, c’est tout récent.. Et oui tu le connais. » Pas forcément la phrase qu’Ezra aurait aimé entendre, au moins si ce gars avait été un inconnu il aurait pu le détester sans scrupules. Mais là, si par malheur il s’agissait d’un bon ami à lui, il aurait un peu les boules. Alors Ezra se hasarda a dire un nom pour ce fameux prétendant, même s’il espérait encore moins que ce soit lui. « Non ce n’est pas Tony, rien à voir.. Je te signale qu’il est en couple et va bientôt devenir père. Alors, s’il te plaît arrête avec lui. » « Oh. » Ezra était surpris. Il n’avait jamais pensé que Tony était quelqu’un d’assez stable pour se poser avec quelqu’un sérieusement, jusqu’à être papa pour très bientôt. Et bien que les pensées d’Ezra n’était pas réellement fondées puisqu’il n’avait aucun preuves que Tony n’était pas un chic type, il continuait depuis des années à penser de la sorte. Il allait renchérir avec une nouvelle question, pour avoir maintenant le fin mot de l’histoire et savoir qui Amelia fréquentait au moment où la jeune femme fut appeler de nouveau à l’intérieur pour prononcer son discours - surement une idée de Jenny, sans aucun doute. Comme par réflexe, ils s’étaient regardés en même temps, et Ezra pouvait voir que ça ne semblait pas arranger Amelia de devoir fuir la conversation maintenant. Mais Ezra savait qu’ils étaient d’abord venus pour faire plaisir à leurs amis, alors il lui fit signe de la tête de rentrer, il la suivit d’ailleurs de près dans cette démarche. Contrairement à Amelia, le jeune homme n’avança pas jusque l’estrade, il prit bien sur une nouvelle coupe de champagne avant de se mettre un peu dans le fond - et non, pas dans la pénombre comme dans un de ses films mal faits sur les vampires; il n’avait pas de côté mystérieux à entretenir. Le discours d’Amelia était beau, les mariés avaient les larmes aux yeux et il fut reçu avec les applaudissements des convives. Bien sur, il remarqua qu’Amelia porta un regard sur lui lorsqu’elle prit une pause pendant son discours. Il ne fuit cependant pas la situation comme il l’aurait fait en temps normal. Non, il prit alors sa coupe et la leva, célébrant les mariés, imitant Amelia qui faisait de même, invitant tout le monde à porter un toast. Un sourire en coin s’accrocha d’ailleurs à son visage à ce moment là. Rapidement après son discours, la jeune femme le rejoint et finit par lui prendre la main. « Danse avec moi.. » Sans protester - parce-qu’il n’en avait aucune envie -, Ezra acquiesça rapidement de la tête et se laissa entrainer sur la piste de danse. Arrivés sur cette dernière, il posa ses mains sur les hanches d’Amelia pendant que cette dernière passait ses mains autour de son cou. La musique se lança et ils commencèrent à bouger au rythme de celle-ci. La tête d’Amelia vint se poser sur le torse d’Ezra et une vague de légers frissons le parcouru, le sourire toujours accrochés à ses lèvres. « Tu m’as manqué. » Soupirant de soulagement, Ezra vint embrasser le dessus du crâne de la jeune femme avant de venir poser sa joue sur celui ci. « Toi aussi tu m’as énormément manqué… Parce-que oui, il avait eu besoin de partir et de prendre de la distance pour pouvoir réfléchir à leur relation - ou semblant de relation, ou qu’importe le nom qu’on pouvait maintenant lui accorder. Parce-que oui, il avait merdé, fait des gestes et eut des paroles qu’il regrettait encore aujourd’hui, il le concédait. Mais ce n’était pas pour ça qu’il ne tenait pas à la jeune femme et qu’elle n’était pas importante pour lui. Elle resterait toujours sa meilleure amie et il aurait toujours besoin d’elle, qu’importe les événements. « Et… Le mariage n’était pas forcément le meilleur lieu pour avoir une vraie discussion après autant de temps passé loin l’un de l’autre. Mais il fallait qu’ils fassent un point, et Ezra ne voulait pas passer le reste de la soirée à l’éviter parce-qu’ils ne l’avaient pas fait. Finissant sa coupe de champagne pour s’en débarrasser au passage non loin d’une table, il inspira un bon coup avant de reprendre l parole. « Je veux plus que ça arrive. C’est pas possible qu’on revienne  à cette situation là, où on se voit pas. J’aime pas ça. » Pour qu’il se livre autant, il fallait croire que l’alcool commençait à faire effet. Car même - surtout - Amelia savait qu’il était compliqué pour lui de s’ouvrir en dehors de l’état d’ébriété ou tout état s’en rapprochant. « Et puis après, t’es obligé de m’annoncer que tu fréquentes quelqu’un, que je connais en plus, et de me dire qui c’est. » Parce-que non, malgré un discours très touchant de la part de l jeune femme, il n’avait pas oublié qu’elle ne lui avait pas révélé l’identité de son homme mystère. Relevant sa tête, Ezra tenta de capter le regard d’Amelia, un petit sourire malicieux accroché à ses lèvres. « Tu peux me le dire à moi. Promis s’il est moche je ferai pas de commentaires. »
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 


Dernière édition par Ezra Beauregard le Lun 14 Nov - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Lun 14 Nov - 1:02


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

Les notes de musique retentissant, elle s’approcha du Beauregard pour lui réclamer une danse. En récitant son fichu discours qu’elle avait préparé des semaines avant le mariage, Amelia s’était rendu compte que s’ils continuaient sur cette lancée, ils allaient encore s’embrouiller. Et Sydney n’aurait clairement servi à rien si c’était pour se retrouver comme ils s’étaient quittés. La brune n’avait pas encore envie de se quereller avec lui. Surtout pour des broutilles. Parce que oui, Lydia était une broutille. Une raison inutile pour se prendre la tête. Mais malgré tout, elle ne pouvait se ressasser le fait qu’elle avait vécu et qu’elle vivait encore la même situation que la blonde. Ça ne mènerait à rien. Sa potentielle histoire avec Ezra était déjà vouée à l’échec. Il ne l’aimait pas, il ne l’aimerait jamais comme il avait pu aimer Ginny ou une autre. Il avait été très clair sur le sujet. Elle se rappelait parfaitement bien de ses mots, qui résonnaient encore souvent dans sa tête. Il l’aimait, mais pas comme celle avec qui il envisageait de se marier plus tard. Oh ça non, c’était trop. Le jeune homme ne la voyait pas sous cet angle, elle n’était pas la femme de sa vie. Ça s’arrêtait là. Amelia aurait beau faire tous les efforts du monde, c’était à croire qu’elle n’y arriverait jamais. Pendant son absence elle en avait pris conscience. Voilà pourquoi la belle s’était remise à sortir dans les bars, enchaînant les cocktails comme les hommes. C’était triste à voir. Jusqu’à ce qu’elle passe du temps avec le brun. Il avait finalement changé la donne. « Toi aussi tu m’as énormément manqué… » Ça faisait du bien de l’entendre. Enormément du bien. Il ne devait pas en prendre conscience, mais ces simples mots, qui au fond représentaient beaucoup de chose, lui réchauffa le cœur. Amelia ferma les yeux et resserra un peu plus son étreinte, bougeant toujours au rythme de la musique. Elle le sentit l’embrasser sur le haut de sa tête, puis y poser sa joue. Retrouver ce contact, cette chaleur.. Elle ne savait pas si c’était bien sachant que venant d’elle, elle pourrait vite craquer.. Malgré le temps qui s’était passé, malgré lui.

« Et je veux plus que ça arrive. C’est pas possible qu’on revienne à cette situation là, où on se voit pas. J’aime pas ça. » Et il avait raison. Ce n’était plus gérable, ce n’était plus possible. Autant pour l’un que pour l’autre. Sauf que ça l’étonnait qu’il le lui dise clairement. D’habitude c’était toujours Amy qui se lançait sur ce terrain glissant, ne sachant jamais à quoi s’attendre avec Ezra. « Moi non plus j’aime pas ça.. Je veux plus de ça.. Promets-moi que tu ne repartiras plus là-bas.. Quoi qu’il se passe.. D’accord ? » A part les éloigner davantage, sa petite excursion à Sydney n’avait pas été si bénéfique que ça. « Et puis après, t’es obligé de m’annoncer que tu fréquentes quelqu’un, que je connais en plus, et de me dire qui c’est. » Et mince, il revenait sur le sujet. Elle grimaça légèrement avant qu’il ne finisse par lui faire relever les yeux en attrapant son menton. Amelia n’aimait pas parler de ça, surtout qu’il n’y avait encore rien de très officiel. « Tu peux me le dire à moi. Promis s’il est moche je ferai pas de commentaires. » Elle ne put s’empêcher de rire bêtement à ses derniers mots. Ce n’était pas quelque chose qu’il s’empêchait de faire en général, alors.. Pourquoi ne le ferait-il pas maintenant. « Bon.. C’est Kyeran. Mais comme je te l’ai dit, il n’y a encore rien de très sérieux. C’est juste que dernièrement on a passé beaucoup de temps ensemble.. » Pendant que toi tu n’étais pas là.. Elle lâcha un léger sourire en coin, ne sachant pas comment il prendrait la nouvelle. Elle ne savait pas exactement le niveau de la relation entre les deux hommes, alors difficile de savoir comme il allait le prendre. La chanson prit fin et une autre s’en suivit. Et celle qui s’annonça était une musique qu’elle connaissait très bien. Celle qui passait le soir où ils s’étaient embrassés dans le bar. A croire que tout était avec eux ce soir.. Elle leva les yeux, l’écoutant, et sourit en repensant à ce moment. Sourire qu’elle tenta de cacher comme une ado qui venait de se faire surprendre par ses parents. Elle baissa la tête et reposa sa tête contre son torse. Elle ne voulait plus le quitter. Il était parti trop longtemps pour qu’elle s’en détache si vite.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Lun 14 Nov - 23:26



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

« Moi non plus j’aime pas ça.. Je veux plus de ça.. Promets-moi que tu ne repartiras plus là-bas.. Quoi qu’il se passe.. D’accord ? » Ezra eut un petit sourire tendre. Alors même si elle avait beau avoir été très fâchée lorsqu’il était parti, et pas dans une meilleure forme envers lui lorsqu’il était revenu, elle voulait toujours qu’il reste ici, près d’elle. Parfois, Ezra se demandait comment ils avaient fait pour s’attacher autant, outre les sentiments certains qu’Amelia pouvait éprouver à son égard et ceux beaucoup moins certains qu’il n’arrivait même pas à comprendre. Comment ils avaient pu en arriver à un point où ils n’arrivaient pas à vivre quelques semaines l’un sans l’autre. Comme un vieux couple alors qu’ils n’avaient jamais formé un couple tout court. « Normalement je devrais pas avoir de raison. Sauf urgence familiale… Mais mon père semble bien se porter, alors. » Alors il n’avait aucune raison de reprendre l’avion une nouvelle fois, surtout que ça semblait bien se passe entre eux là, en ce moment même, si on arrêtait le temps quelques instants sur cette image d’Amelia dans ses bras - et c’était cette image voulait pour le moment garder de la soirée. Mais comme il avait un peu bu et qu’il savait que s’il laissait son côté taquin ressortir, ils renfileraient plus facilement leurs vieilles habitudes d’amis - et rien d’autre -, il se permit de continuer leur conversation de dehors, à savoir l’homme mystérieux qu’Amelia semblait fréquenter. « Bon.. C’est Kyeran. Mais comme je te l’ai dit, il n’y a encore rien de très sérieux. C’est juste que dernièrement on a passé beaucoup de temps ensemble.. » Continuant de danser, Ezra commença à réfléchir. Ce prénom lui disait fortement quelque-chose, il savait qu’il l’avait déjà entendu mais il n’arrivait pas à replacer le moment ni l’endroit où ça avait été le cas. Ses sourcils étaient quelque peu froncés, signe qu’il s’était échappé quelques secondes dans sa bulle pour réfléchir. Et puis - il ne savait pas s’il devait dire heureusement ou malheureusement - ça lui revint. Le sable chaud et la douleur lui revinrent aussi. Alors il ferma les yeux une à deux secondes pour repousser ses souvenirs là et seulement se concentrer sur le visage de Kyeran. Il finit par rouvrir les yeux et regarder Amelia, avant de faire une petite moue à la fois farceuse et déçue. « Dommage, il est même pas moche je pourrai pas me moquer. Enfin, si c’est bien le gars de l’i… De, là-bas ? » Ca avait beau faire des semaines qu’Ezra était revenu de cette fameuse et maudite île, il n’arrivait toujours pas à appeler cet endroit comme on appelait un chat un chat. Il n’était toujours pas d’ailleurs retourné à la plage ou même juste en bord de mer alors qu’il adorait ça avant. Et les voyages en avion entre Brisbane et Sydney avaient été une réelle épreuve. Mais il avait pu se souvenir de Kyeran sans avoir l’impression de se faire envahir par la colère ou la tristesse, voire les deux, ce qui était une bonne chose. Cependant, Ezra finit quand même par baisser le regard, comme n’osant pas croiser celui d’Amelia lorsqu’il poserait la prochaine question. « Et… Il est gentil avec toi ? » C’était peut-être idiot, mais savoir qu’Amelia était bien avec lui renforçait le sentiment chez Ezra qu’il avait fait le bon choix. Ou semblait être le bon choix en tous cas. Et au delà de ça, il aimait savoir si les fréquentations de la jeune femme étaient fréquentables, justement. Qu’il ne s’agissait pas du voyou des bas quartiers qui allait lui briser le coeur - ce qui était ironique puisqu’Ezra excellait tout seul dans ce domaine apparemment. La dernière raison pour laquelle il posait cette question, la raison qu’il n’avouerait jamais, c’était que son égo d’homme bien sur était en jeu. Si, Kyeran se comportait eux avec Amelia qu’Ezra pouvait le faire, c’était que malheureusement il fallait qu’ils en restent à ça, un rapport strictement amical. Puis le changement de musique fit sortir Ezra de ses pensées. Il aurait pu la reconnaître partout, et apparemment c’était le cas d’Amelia puisqu’elle levait le regard comme pour regarder la musique se diffuser dans les airs. Le jeune homme eut un petit rire. « A croire que quelqu’un nous observe… » A peine eut-il fini sa phrase qu’il fronça les sourcils, cherchant du regard l’homme auquel il venait de penser, pendant qu’Amelia semblait s’enfouir de nouveau tendrement contre lui dans ses bras. Ezra ne la lâchait pas alors qu’il continuait son investigation et qu’il finit par tomber sur le coupable: Andy, tout sourire, qui se tenait derrière la table du DJ. Un petit rire se saisit d’Ezra avant qu’il ne vienne parler à l’oreille d’Amelia. « En fait, y’a vraiment quelqu’un qui nous observe. Ce garçon est un ami traitre, j’te jure. »
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Mar 15 Nov - 20:38


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

« Normalement je devrais pas avoir de raison. Sauf urgence familiale… Mais mon père semble bien se porter, alors. » Ça la soulageait. Amelia ne voulait plus qu’il reparte. Du moins, plus comme il l’avait fait. La séparation fut dure et même si au fil des jours elle avait appris à faire sans lui, le revoir ce soir lui faisait comprendre que ça ne pourrait plus être le cas. C’était triste. Triste de devoir autant dépendre de quelqu’un alors que finalement, cette personne ne portait pas le même égard pour vous. Amy ne doutait pas quand il lui disait aussi qu’elle lui avait manqué, mais c’était probablement bien différent de ce qu’elle éprouvait. Ça lui faisait mal de penser de la sorte, mais il fallait bien qu’elle se fasse une raison. Peut-être qu’avec le temps ça s’arrangerait. Du moins la brune l’espérait. Elle espérait que sa nouvelle relation avec Kyeran lui fasse se changer les idées. Qu’elle l’oublie une bonne fois pour toute.. Pour l’instant, ce n’était même pas envisageable. Mais qui sait.. Kyeran c’était proposé à la base pour jouer le faux petit-ami, son nouveau mec pour prétendre qu’elle était passée à autre chose. Sauf qu’à force de jouer, la réalité les avait rattrapés. Elle adorait le brun et il y avait une possibilité pour que ça devienne vraiment sérieux entre eux. Mais Amelia ne se voyait pas avancer sans avoir le consentement d’Ezra. C’était sûrement ridicule parce qu’il n’avait rien à dire à propos de qui elle fréquentait. Surtout pas après ce qu’il s’était passé.. Mais il restait tout de même son meilleur ami et vu les évènements récents la jeune femme n’avait pas non plus envie que ça crée un malaise, que ça les éloigne une fois de plus. Elle n’avait pas envie de se précipiter non plus. Peut-être qu’une part d’elle espérait secrètement que ça le rende jaloux et qu’il lui fasse comprendre que ça ne lui plaisait pas. Qu’il n’ait pas envie qu’il y en ait un autre. Mais c’était trop beau pour être vrai..

« Dommage, il est même pas moche je pourrai pas me moquer. Enfin, si c’est bien le gars de l’i… De, là-bas ? » Amelia se réveilla. Elle n’y pensait plus du tout, mais il était vrai que les deux garçons étaient ensemble sur l’île. Elle se sentit mal de lui faire rappeler ce mauvais souvenir en évoquant Kyeran. « Oui c’est bien lui.. » Elle n’en rajouta pas une couche en évoquant le fait que Kyeran était encore désolé de lui avoir planté une flèche dans le bras. Non pas la peine.. « Et… Il est gentil avec toi ? » Amelia releva la tête, tentant de croiser son regard. Mais non, il l’évitait. Elle se sentit un peu gênée, n’osant pas lui raconter toute son histoire avec le Lloyd. Pourquoi était-ce si compliqué.. « Oui oui il l’est. » Elle sourit. « Enfin Kyeran reste Kyeran.. Égal à lui-même. Un vrai gosse, mais ça va. » Amy rit légèrement, avant que son attention soit attirée par la musique qui passait. Une part d’elle la rendit nostalgique de ce premier baiser, de ce premier contact partagé. Elle ne regrettait cette soirée pour le moins du monde. Malgré tout ce qui s’en suivit, si c’était à refaire, elle ferait pareil. A partir de ce soir-là, elle s’était rendue compte de beaucoup de chose. « A croire que quelqu’un nous observe… » Elle resserra son étreinte, posant à nouveau sa tête contre son torse. Elle sourit intérieurement, surtout de savoir que cette mélodie ne le rendait pas non plus indifférent. C’était un truc de fille de se rappeler de la musique de fond lors d’un événement marquant. Si elle lui avait fait partager le souvenir, elle aurait eu peur de paraître bête et surtout la seule à y repenser. Mais apparemment, elle n’était pas la seule. Et il n’y avait pas non plus qu’eux deux qui s’en souvenaient. « En fait, y’a vraiment quelqu’un qui nous observe. Ce garçon est un ami traitre, j’te jure. » Lui glissa Ezra, tandis qu’elle releva les yeux pour apercevoir à son tour Andy aux platines. Amelia se mit à rire. Sacré Andy.. « Sortons d’ici alors.. ? » Oui, parce qu’elle commençait à en avoir un peu marre que tout le monde épient leurs faits et gestes. Ils n’étaient plus des enfants après tout. « Donne-moi juste cinq minutes. » Amy partit voir où Lily se trouvait. La petite s’était déjà endormie avec les autres enfants. Une nounou engagée pour la soirée s’occupait d’eux ce qui n’était pas plus mal. Au moins elle n’avait passé sa soirée à courir derrière sa fille. Revenant vers le Beauregard, elle prit deux coupes et une bouteille de champagne. Elle lui prit la main et tous deux quittèrent la réception. Ils s’installèrent dans le grand jardin du manoir ou était donné la fête, devant le petit lac, là où personne ne pourrait les embêter, encore. Elle s’assit à ses côtés et fit péter la bouteille de champagne avant de les servir. Ils trinquèrent et Amelia s’empressa de boire une bonne gorgée, histoire de se donner du courage. « T’y repenses parfois.. A cette soirée dans le bar ? » Une question qui lui trottait dans la tête et forcément, avec l’alcool ça passait toujours mieux. « Si tu aurais pu, tu aurais fait les choses différemment ? » Pour sa part, elle ne l’aurait probablement pas laissé partir aussi vite.. Mais en même temps elle avait été tellement sous le choc que le suivre dans la rue aurait pu être mal placé. Surtout qu’elle n’aurait pas su quoi lui dire. « Enfin non, oublie. Désolé je devrais pas reparler de ça. »


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Ven 25 Nov - 10:07



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

« Oui c’est bien lui.. » Ezra ne releva pas. De toutes façons, il ne voulait pas reparler de ces moments passés sur l’île. Mais au moins, maintenant il savait de qui elle parlerait lorsqu’elle mentionnerait un Kyeran. Et puis aussi, la seule vraie réponse qui importait pour Ezra était celle à sa deuxième question, à savoir si ce fameux Kyeran était gentil avec Amelia. Parce-que sinon, il n’hésiterait pas à sortir les griffes pour lui montrait de quel bois il se chauffait. « Oui oui il l’est. Enfin Kyeran reste Kyeran.. Égal à lui-même. Un vrai gosse, mais ça va. » Ezra hocha alors la tête, petit sourire aux coins des lèvres. Il ne voulait pas réellement plus de détails, mais savoir que c’était parti pour bien partir, justement, ça le forçait à être content pour Amelia. Même si une partie de son coeur - celle qu’il essayait désespérément d’oublier - lui rappelait qu’il n’était pas forcément très heureux à l’idée d’apprendre qu’elle pouvait fréquenter quelqu’un d’autre, il ne l’écouta pas. Une musique particulière résonna ensuite jusqu’à leurs oreilles, avant qu’Ezra ne se rende comptes que c’était Andy qui se fichait d’eux, à leur mettre la musique sur laquelle ils s’étaient embrassés la dernière fois. Le chenapan avait de la chance, Ezra avait assez bu pour que ça le fasse sourire. Et Amelia, elle, se mit à rire à la remarque du jeune homme. « Sortons d’ici alors.. ? » Il décrocha son regard d’Andy pour venir le poser sur Amelia, et hocha doucement la tête. « Allons y. » Ezra allait attraper Amelia par la main pour l’attirer hors de la salle - les mariés ne leur en voudraient pas de prendre un peu de temps pour eux, Jenny devait être au courant de tout via Amelia de toutes façons. « Donne-moi juste cinq minutes. » Mais il n’eut pas le temps d’attraper la main de la jeune femme, cependant il comprit rapidement vers qui elle marchait de la sorte. Lily-Rose n’avait pas pointé le bout de son nez depuis un bout de temps, ce qui était plutôt un exploit. Les activités dédiées aux enfants avaient du avoir raison d’elle. Ezra commença alors à se diriger vers l’une des portes de sortie, une plus discrète que celle de la grande entrée, attendant Amelia en étant appuyée dans l’encadrement. La jeune femme ne mit pas longtemps avant de revenir vers lui, accompagnée d’une bouteille de champagne et de deux coupes. Ezra eut un petit rire moqueur avant de se laisser emporter par Amelia. Rapidement, ils arrivèrent au niveau du lac qui bordait la salle de la soirée. La lune faisait même de magnifique reflets dans l’eau. Ils s’installèrent rapidement sur un coin d’herbe que le soleil avait réchauffé durant la journée et la jeune femme leur servit une coupe chacun. Ils trinquèrent et eurent le même réflexe de boire assez rapidement une gorgée de boisson. « T’y repenses parfois.. A cette soirée dans le bar ? » Ezra faillit avaler de travers, Amelia venait de le prendre de court, il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui pose cette question. « Si tu aurais pu, tu aurais fait les choses différemment ? » Il baissa le regard sur sa coupe de champagne, ne sachant que répondre. Il ne s’était jamais réellement posé cette dernière question. Bien sur que parfois, il y repensait. Même, il y avait repensé de nombreuses fois lorsqu’il était à Sydney. Car après tout, c’était de ce moment là que leur histoire à eux avait commencé à partir en vrille. Mais d’ici à faire les choses différemment… « Enfin non, oublie. Désolé je devrais pas reparler de ça. » « Peut-être que si. » Un long silence après une telle phrase lancé, ça avait toujours le goût d’apporter quelque-chose de mauvais. Mais sur ce moment là, c’était juste qu’Ezra tentait de rassembler le peu d’idées claires qu’il avait, ne voulant pas dire de conneries comme à l’accoutumé. Il laissa son regard s’échapper à contempler le lac lorsqu’il reprit la parole. « Après tout, on en a jamais vraiment reparlé, calmement. Beaucoup de choses ont suivi mais… On a décidé de faire genre c’était rien, mais vu où on en est aujourd’hui… Ca l’était pas, on sait ça maintenant. » Lentement, il tourna le regard vers Amelia, un petit sourire désolé collé sur les lèvres. « J’y repense oui. Je vais pas te mentir. » Une gorgée de boisson en plus s’introduisit le long de sa gorge. « De là à faire les choses différemment… Je pense pas. Enfin… Non je laisserai tout comme ça. » De sa main libre, il vint prendre celle d’Amelia. Comme à l’ancienne. « T’es ma meilleure amie… Et j’m’en fous de ce qu’il pourra se passer. Ca, ça restera. Et… » Il soupira légèrement, finissant par secouer la tête. Il avait trop bu, il s’ouvrait beaucoup trop. Ce n’était pas le moment, car s’il commençait comme ça, il n’était pas sur de pouvoir contrôler tous les mots qui sortaient de sa bouche. Cependant, ça ne l’empêcha pas de finir les deux gorgées qu’il restait dans le fond de son verre. Un jour, peut-être, avec l’âge, il saurait être raisonnable sur la boisson tout en sachant pertinemment qu’il ne tenait pas l’alcool. Un jour. Mais il faudrait plus d’années d’expérience pour que ça arrive - et ça faisait souvent, la plus part du temps de belles histoires drôles à raconter aux petits enfants au coin du feu lors des futurs repas de famille; ses frère pourraient témoigner sur le nombre de Noëls où il avait fini par dormir sur le canapé après cette énième coupe de champagne, au grand désespoir du père Beauregard. Ezra finit par lâcher la main d’Amelia pour pouvoir s’allonger dans l’herbe, desserrant sa cravate au passage. Les étoiles ornaient le ciel d’une façon tellement belle qu’il était possible de se laisser hypnotiser en l’espace de quelques secondes. Ezra resta une bonne minute là, à les contempler, comme s’il avait devant lui la huitième merveille du monde - ou plutôt la neuvième, car il réservait la huitième place pour Noah. « Si on revenait à cette soirée dans le bar, je crois que la seule chose que je changerai, en y réfléchissant, c’est Andy. Qu’il ne soit pas là pour nous voir et nous charrier par la suite. Comme ça, on aurait que nous à prendre en comptes. On s’en foutrait du reste. »
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Sam 26 Nov - 14:53


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

Elle avait besoin de s’isoler avec lui, de le retrouver. C’était peut-être égoïste de sa part, sachant qu’il n’était venu spécialement pour ça, mais plutôt pour célébrer l’union de leurs amis. Mais tant pis. Amelia saurait se faire pardonner auprès de Jenny plus tard. Elle avait besoin de rester seul avec lui. Elle avait besoin de son Ezra. Et sans tout le monde autour d’eux pour colporter les ragots ou les mettre encore plus mal à l’aise qu’ils ne l’étaient au départ. Des semaines sans se voir.. Ce n’était plus possible. La jeune femme ne voulait plus revivre ça. Surtout pas avec lui. Ils partirent donc s’isoler dans un coin près du lac, là où la nuit tombée, personne ne pouvait les embêter. Les deux s’installèrent et Amy servit le champagne. Champagne qui lui donna un peu de courage pour relancer une conversation qui n’était pas tellement évidente. Reparler de cette soirée au bar lui donnait l’impression de ressasser une fois de plus le passé et les blessures qui allaient avec. Surtout quand on savait comment l’histoire c’était terminée. Mais bon, pour que ça se finisse ainsi, il avait bien fallu un commencement. Et c’était à cette soirée que tout avait démarré. Par rapport à l’état actuel de leur amitié, Amelia voulait un peu savoir où il se situait. Où il les situait. Parce que jusqu’à présent, ils ne se parlaient plus. Alors était-ce leur premier baiser échangé qui remettait tout en cause ? Probablement. Le regrettait-il ? C’était ce qu’Amy voulait savoir. Ce n’était pas le cas pour sa part, loin de là. Alors elle redoutait qu’Ezra lui réponde ce qu’elle ne voulait pas entendre. « Peut-être que si. » Amelia posa à nouveau son regard sur le jeune homme, attendant qu’il poursuive. Il se laissa du temps, chose qui l’intrigua davantage. Elle se sentait conne de lui avoir posé la question, elle voulait juste qu’il la rassure. « Après tout, on en a jamais vraiment reparlé, calmement. Beaucoup de choses ont suivi mais… On a décidé de faire genre c’était rien, mais vu où on en est aujourd’hui… Ca l’était pas, on sait ça maintenant. » Et son cœur reprit un rythme normal. Il venait de l’apaiser, ne voulant pas une fois de plus se retrouver à être la seule à s’être fait des films. C’était le point de départ de tout le reste et ils n’avaient jamais eu l’occasion d’en reparler. Peut-être que s’il l’avait fait avant, les choses auraient été différentes.

« J’y repense oui. Je vais pas te mentir. De là à faire les choses différemment… Je pense pas. Enfin… Non je laisserai tout comme ça. T’es ma meilleure amie… Et j’m’en fous de ce qu’il pourra se passer. Ca, ça restera. Et… » Sa main dans la sienne, elle l’écoutait, s’accrochant à ses lèvres pour ne pas en perdre un mot. L’alcool commençait à lui jouer des tours et elle voulait être sûre de pouvoir s’en rappeler demain. Qu’elle ne divaguait pas, que tout était bien réel. Parce qu’Ezra s’ouvrir comme ça, c’était chose rare. Limite, il fallait qu’elle en profite, se limitant tout de même sinon il allait sentir le truc venir. Le blond s’allongea dans l’herbe et la jeune femme finit sa coupe et se resservit avant de le rejoindre. Elle posa sa tête sous son bras et regarda le magnifique ciel qui s’offrait à eux. « Si on revenait à cette soirée dans le bar, je crois que la seule chose que je changerai, en y réfléchissant, c’est Andy. Qu’il ne soit pas là pour nous voir et nous charrier par la suite. Comme ça, on aurait que nous à prendre en comptes. On s’en foutrait du reste. » Un sourire tendre s’afficha sur ses lèvres et la belle se tourna vers lui, se retrouvant assez proche pour se trouver coller à lui, posant son bras contre son torse pour entourer sa taille. Amy levait les yeux vers son Beauregard, tentant de capter son regard pour ne plus le lâcher. « Ez’ on s’en fout de ce qu’Andy ou le reste du monde peuvent bien penser de nous.. L’avis des autres m’importe peu.. » Il n’y a que toi qui compte. Mais ça, elle préférait se le garder pour elle. Son regard plongé dans le sien, la brune lutta pour ne pas craquer. Alors d’un élan, elle se redressa et bu d’un trait le champagne qu’elle venait de se resservir. Amy se releva ensuite et s’approcha du lac. Elle dégrafa sa robe et commença à entrer dans l’eau. L’alcool avait eu raison d’elle. « Tu vois, je m’en fous de ce que les autres pourront bien penser ! » Elle se mit à rire, telle une gamine et entra complètement dans l’eau.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Sam 26 Nov - 15:45



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

Amelia avait fini par venir se poser contre lui, allongés dans l’herbe, comme dans ces films à l’au de rose qu’on pouvait voir à la télé. Mais qu’importe, ils étaient bien posés comme ça. Tellement bien qu’Ezra s’ouvrait réellement, comme peu de fois il osait faire. Et s’il n’avait pas autant bu, il aurait pou voir qu’Amelia s’en était rendu compte, car elle ne le coupait pas dans ses paroles, le laissant s’exprimer sans poser de questions. Ce fut seulement lorsqu’il eut fini de parler qu’elle se redressa pour venir le regarder, regard dans lequel Ezra plongea instinctivement. « Ez’ on s’en fout de ce qu’Andy ou le reste du monde peuvent bien penser de nous.. L’avis des autres m’importe peu.. » Il fit un petit sourire en coin, alors qu’Amelia se relevait pour boire sa coupe de champagne. « Pas dans ce sens là, ils peuvent penser ce qu’ils veulent oui. Plutôt… Plutôt dans le sens où ils pensent que je suis un connard envers toi, alors que j’ai jamais voulu ça. Et que ça me fait chier qu’ils pensent ça, parce-que j’ai l’impression de devoir tout remettre en permanence en cause. » Il soupira, se contentant de se taire et de regarder Amy agir alors qu’il s’était relevé sur les coudes pour mieux voir la scène. Et c’est avec un tout nouvel air amusé qu’il put voir la jeune femme dégrafer sa robe pour entrer dans le lac. Heureusement que l’été arrivait grands pas, sinon elle serait rapidement morte de froid à faire ça. « Tu vois, je m’en fous de ce que les autres pourront bien penser ! » Ezra eut un petit rire avant de venir vider sa coupe de champagne à son tour. La partie sobre de son esprit espérait grandement que ce n’était pas du champagne hors de prix que le jeune couple de mariés avait acheté, car Ezra n’arrêtait pas de vider ses coupes d’une traitre sans même profiter du goût du breuvage. Il se leva à son tour, abandonnant rapidement son costume - si Heidi était là, elle l’aurait tué pour l’avoir enlevé sans en prendre plus soin que ça - avant d’entrer dans l’eau à son tour, s’approchant d’Amelia qui s’était échappée dans les profondeurs - ou pas - du lac. Quelques secondes plus tard, ils étaient tous les deux hors de l’eau, Ezra tenant Amelia par la taille. Il avait son côté gamin qui était ressorti en quelques secondes, comme lorsqu’ils allaient à la mer avec leurs amis après les cours. « Tu n’aurais jamais du me lancer dans ça, Amelia Iver, tu vas souffrir… » Et avant qu’elle n’ait le temps de dire quoi que ce soit, Ezra la sortit par la force totalement de l’eau… Avant de la jeter de nouveau dans l’eau quelques mètres plus loin. Avec un sourire grand et fier, il n’écoutait même pas les cris et/ou protestations de la jeune femme parce-qu’il s’en fichait. Il finit par se cacher comme il put dans l’eau, s’agenouillant et ne laissant que son nez et tout ce qui se situait plus haut sur son visage s’échapper de l’eau. Il avait de nouveau trois ans, le regard malicieux et il s’en fichait, parce-que pour une fois, Amelia avait raison: il devait agir comme bon lui semblait. Car pour une fois, ils prenaient juste du bon temps tous les deux - et du bon temps qui n’allait pas leur nuire plus tard.
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Sam 26 Nov - 16:39


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

« Pas dans ce sens là, ils peuvent penser ce qu’ils veulent oui. Plutôt… Plutôt dans le sens où ils pensent que je suis un connard envers toi, alors que j’ai jamais voulu ça. Et que ça me fait chier qu’ils pensent ça, parce-que j’ai l’impression de devoir tout remettre en permanence en cause. » Elle aurait pu rester encore contre lui, ainsi durant des heures. Mais la réalité les ramenés et la faisait sortir de sa bulle. Alors qu’elle y était si bien.. La brune comprenait ce qu’il voulait dire. Du fait que d’un avis extérieur, il pouvait paraître pour le connard de service qui jouait avec elle. Sauf qu’Amelia savait bien que ce n’était pas la vérité. C’était loin d’être le cas même. Ils étaient juste.. Paumés. Paumés par rapport à leur amitié, paumés sur leurs sentiments. Et même si Sydney leur avait fait prendre de la distance, Amelia avait l’impression d’en être toujours au même point. Peut-être que lui non. Ce voyage lui avait remis les idées au clair et qu’il savait très bien –et que cela se confirmait, il ne voyait Amy qu’en simple amie. Rien de plus. Ça lui faisait mal de penser à cela, mais il fallait bien qu’elle s’y fasse une bonne fois pour toute, si c’était réellement le cas. « Je sais très bien que tu n’as jamais voulu ça.. » Dit-elle d’une petite voix, préférant par la suite rejeter son dévolu sur l’alcool, histoire de ne plus trop y penser. Ne pas reparler de ça de peur que ça la brise à nouveau. Alors à la place, voulant jouer sur l’humour et la rigolade, la belle retira sa robe et partit dans le lac faire une petite trempette. Heureusement, même si ça c’était rafraîchit, l’eau n’était pas glacée.

Et alors qu’elle prenait goût à l’eau, Ezra finit par la rejoindre. Elle sourit amusée, en le voyant arriver vers elle. Amy ne pensait pas vraiment que c’était prévu dans le mariage que certains des invités se jettent dans le lac, mais qu’importait. Il n’y avait personne d’autre dans le coin pour venir les interrompre dans leur bêtise. N’ayant plus trop pieds là où ils se trouvaient, la brune restait la tête hors de l’eau en se soutenant, mains sur les épaules du jeune homme. « Tu n’aurais jamais du me lancer dans ça, Amelia Iver, tu vas souffrir… » Elle aurait dû voir le traquenard arriver. Naïve qu’elle était.. Ezra la souleva pour la jeter quelques mètres plus loin, tel un sac de patate. Et forcément en ne s’y attendant pas, Amy bu la tasse. La tête à nouveau hors de l’eau, elle cracha ses poumons, ne préférant pas se demander ce que contenait ce lac. « Tu ferais mieux de partir très loin d’ici parce que si je t’attrape.. Tu vas vraiment le regretter ! » Elle continuait de tousser, tentant de voir ou le blond se trouvait. Sauf qu’aucun Ezra dans les parages.. Il avait apparemment pris ses conseils à la lettre. Ou peut-être pas, mais en tout cas il avait disparu. Amy cru enfin l’apercevoir et se dirigea doucement vers lui, tel un félin voulant attraper sa proie. Elle n’en ferait qu’une bouchée, c’était sûr. La Iver plongea alors et se mit à nager sous l’eau jusqu’à attraper les jambes du jeune homme. Sortant vit la tête de l’eau, Amelia appuya sur la tête d’Ezra pour le faire couler. Et bizarrement, elle y arriva. Pas qu’elle doutait de sa force, mais elle se disait bien que l’alcool y était pour quelque chose. De vrais gosses. Elle se marrait, le laissant encore quelques secondes dans l’eau avant de lâcher son poids pour qu’il revienne à la surface. Passant ses bras autours de son cou, elle se mit à rire en voyant sa tête. « Je te l’avais bien dit que tu le regretterais ! » Elle venait d’avoir sa petite vengeance. Ses cheveux se retrouvant devant ses yeux, la brune passa une main sur son front pour dégager sa mèche rebelle, laissant apercevoir les beaux yeux de son blond. « Là, c’est mieux. » Elle lui sourit, passant une dernière fois sa main dans les cheveux d’Ezra, avant de repositionner ses bras autour de son cou pour ne pas couler à son tour.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Sam 26 Nov - 22:03



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

Son plan avait fonctionné à la perfection, la jeune femme avait bu la tasse comme il fallait, il était content de lui. Et lorsqu’elle ressortit de l’eau, crachant à moitié ses poumons, Ezra avait déjà pu tenter de se cacher autant qu’il le put - le noir imposé par la nuit, malgré les lumières qui bordait le lac, l’aidait bien. « Tu ferais mieux de partir très loin d’ici parce que si je t’attrape.. Tu vas vraiment le regretter ! » Ezra retint un rire qui voulut sortir, sinon il allait finir par boire la tasse à son tour et tout seul comme un idiot, qui plus est. C’était la façon dont Amelia venait de lui dire ça qui lui donnait envie de rire. Il n’avait absolument pas peur de ses menaces, il savait qu’il aurait le dessus sur cette situation si la jeune femme tentait de mettre ses menaces à exécution. Il avait plu de muscles qu’elle et elle avait la taille d’une crevette. Ce qui lui donna davantage envie de rire par la suite, ce fut qu’Amelia semblait réellement ne pas le viraux début. Pourtant, toute dessus de sa tête sortait de l’eau, mais il semblait que c’était suffisant pour passer inaperçu. Tant mieux, Ezra se tenait actuellement dans une position qui le faisait bien rire et qui lui plaisait, même lorsqu’Amelia réussit à voir où il se trouvait. Il la vit plonger pour venir l’attaquer, mais il resta serein. Au pire, il perdait l’équilibre et finissait la tête sous l’eau, mais comme il avait vu la jeune femme arriver il ne boirait même pas la tasse. Alors quand Amelia ressortit de l’eau, juste devant lui pour le faire couler, il se laissa faire, un grand sourire sur les lèvres. Parce-que a l’amusait de justement s’amuser à ses côtés et de ne pas se prendre la tête, pour une fois. Parce-qu’elle était adorable à croire qu’elle aurait eu assez de force pour pouvoir le couler toute seule comme une grande. Parce-que de toutes façons il avait atteint la limite d’alcool où tout le faisait plus ou moins rire, maintenant qu’il avait repris le contrôle sur son tempérament. Ezra sentit les mains d’Amelia se dégager au bout de quelques secondes, l’autorisant à sortir à son tour la tête de l’eau. Le jeune homme reprit une grande inspiration une fois l’eau dégagée de son espace bucco-nasal, et Amelia s’agrippa à son cou. « Je te l’avais bien dit que tu le regretterais ! » Ezra lui tira la langue, réaction puérile à une action puérile qu’ils avaient tous les deux eu. Mais amusante, il ne le cacherait pas - d’ailleurs, un énorme sourire ornait son visage, comme rarement il avait eu en présence d’Amelia les dernières semaines où il avait été à Brisbane. Machinalement, les bras d’Ezra vinrent enlacer la taille alors que la jeune femme replacer une de ses mèches rebelles. « Là, c’est mieux. » Il sentit Amelia s’accrocher davantage autour de son cou, ce qu’il voulait dire que de eux deux, il était le seul à avoir pieds. Ce qui agrandit son sourire. « Merci madame. Mais si je n’m’abuse, de nous deux, c’est toi qui est dans une mauvaise position là non ? Depuis quand t’as plus pieds ? » Alors, lentement, Ezra continua de marcher en direction du centre du lac. L’avantage d’être grand comme il était, c’était qu’il avait toujours eu l’habitude d’avoir pieds dans les piscines et autres contenants d’eau assez larmes pour y jouer et nager. Et ayant une petite soeur, il était habitué à parcourir ces étendues d’eau avec quelqu’un qui s’accrochait à lui. « Parce-que moi j’ai toujours pieds et on est loin du bord là, tu trouves pas ? » Tenant toujours Amelia par la taille, il commença à monter et descendre le corps de la jeune femme par rapport au niveau de l’eau, commençant à lui faire des feintes de coulades intensives - toujours un grand sourire collé aux lèvres. « Genre, j’te mets à l’eau quand je veux là, quoi. » Et il allait de nouveau envoyer Amelia sous l’eau lorsqu’il entendit un bruit derrière lui. Fronçant les sourcils, il se tourna pour voir ce à quoi il avait à faire. Fronçant les sourcils, il avait du mal à voir ce qu’il pouvait se passer, les alentours de ce côté là étant plongées davantage dans le noir par rapport au reste du lac. Inquiet, Ezra posa un doigt sur les lèvres d’Amelia pour lui faire comprendre qu’il fallait qu’elle reste calme et muette pour le moment. « Y’a quelqu’un ? Allo ? » Ezra était courageux, mais il ne fallait pas déconner, il n’allait pas s’aventurer de suite dans ces contrés sombres du lac - et puis, il eut rapidement réponse à sa question en entendant le bruit sourd du plongeon d’un corps dans l’eau, façon poids mort et non façon plongeon artistique.
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 27 Nov - 1:21


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

Elle avait l’impression d’avoir à nouveau seize ans. Ils faisaient vraiment les enfants et à en croire leurs attitudes, ce n’était pas près de se finir. Ezra la jette dans l’eau, elle essaye ensuite de le retrouver pour mieux le couler. Amelia était tellement fière d’elle, de le voir s’engloutir dans l’eau par sa force. Comme quoi les mois passés à la salle de sport commençaient à bien payer. La brune le laissa un petit temps avant de le voir remonter à la surface. Elle ne pouvait s’empêcher de rire. Et ça faisait du bien. Après tout ce temps.. Comme si Amelia avait besoin d’évacuer toute la joie qu’elle avait renfermé en elle durant des semaines, voire mois. Ce n’était pas trop tôt. Elle avait l’impression de le retrouver. Lui. Et pas la personne qui lui faisait du mal, qui brisait son petit cœur. Juste Ezra. A se demander pourquoi fallait-il toujours tout compliquer.. La belle entoura le cou du jeune homme par ses bras, tentant de garder la tête hors de l’eau et ne pas couler à petit feu. « Merci madame. Mais si je n’m’abuse, de nous deux, c’est toi qui est dans une mauvaise position là non ? Depuis quand t’as plus pieds ? » Elle s’arrêta de lui arranger les cheveux, le fixant. Il n’était pas si bête que ça le garçon.. Ou du moins, l’alcool ne l’avait pas encore totalement remporté sur lui. Shit. « Depuis environ vingt minutes je crois.. » Elle rit de plus belle, mais se stoppa en voyant qu’il commençait à marcher tout doucement. « N’y penses même pas ! » Mais il continuait. Et hop, elle but une nouvelle fois la tasse. « Ezra !! » Râler, sa première passion. Surtout après lui. Amelia hurlait de plus belle, s’agrippant de plus en plus au jeune homme de peur qu’il la lâche. Ez’ n’en fit rien, heureusement. Il la tenait par la taille tout en poursuivant son parcours. Amy crut qu’elle allait le tuer. Vraiment. « Parce-que moi j’ai toujours pieds et on est loin du bord là, tu trouves pas ? » La Iver regarda autour d’eux et cela confirma ses propos. Ils étaient loin du bord et avec l’alcool qu’elle avait dans le sang, Amelia ne se voyait pas tellement nager depuis là où ils étaient. « Tu veux vraiment ma mort sur la conscience ? T’es sûr ? »

« Genre, j’te mets à l’eau quand je veux là, quoi. » Lui dit-il après l’avoir coulé une fois de plus. « Nan allée, arrêtes s’il te plaît ! Je crois que j’ai bu plus d’eau de ce lac que de champagne ! » Elle allait râler et crier encore, s’attendant à ce qu’il recommence une nouvelle fois, mais il n’en fit rien. Le jeune homme se stoppa net, regardant les alentours. « Quoi ? » Elle n’eut pas le temps de poursuivre qu’il posa son doigt sur sa bouche pour qu’elle se taise. Ok, il commençait à la faire flipper. Il ne fallait pas lui faire ça, surtout pas à elle. Amy était du genre à avoir peur pour un rien. « Y’a quelqu’un ? Allo ? » Elle lui donna instinctivement un coup à l’épaule. « Allée c’est pas drôle ! » Elle détestait ça. Sauf qu’à entendre le bruit qui s’en suivit, il avait raison de jouer les paranos. Amelia s’accrocha encore plus au blond, montrant qu’elle n’était pas tellement rassurée par cette histoire. Les mouvements se rapprochant de plus en plus, elle crut qu’elle allait faire une attaque. Et finalement, la masse se retrouvant à quelques centimètres d’eux, ils découvrirent une boule de poil s’approcher d’eux. Spiky, le chien des parents de la mariée. Le chien tenait un bâton dans sa gueule et Amy se décrocha de son Beauregard pour le lui prendre afin de le lui relancer. Il partit aussitôt le chercher, allée savoir où. Il faisait trop sombre pour y voir quelque chose. « Je vois que je peux compter sur toi pour me sauver la vie hein. » Elle repassa ses bras autour de son cou, passant également ses jambes autour de sa taille. Elle voulait se montrer plus prévenante au cas où il voudrait la couler de nouveau. « Fais gaffe, si t’es pas gentil avec moi je lui ordonne de t’attaquer la prochaine fois. » Enfin s’il revient. Gardant cette proximité, Amelia finit par déposer son front contre le sien, fermant doucement les paupières. « Ma tête qui tourne.. » Elle faisait la maline, mais ça commençait à tanguer. « Qui a eu la merveilleuse idée de venir prendre un bain de minuit ? »


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 27 Nov - 2:17



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

« N’y penses même pas ! Ezra !! Tu veux vraiment ma mort sur la conscience ? T’es sûr ? » Faisant mine de ne pas écouter la jeune femme, Ezra continuait son bout de chemin. Les paroles d’Amelia étaient prononcées de plus en plus fortement, comme si la panique grandissait réellement en elle - ou l’énervement, au choix, il ne saurait faire la différence en ce moment même. « Nan allée, arrêtes s’il te plaît ! Je crois que j’ai bu plus d’eau de ce lac que de champagne ! » Ezra eut un petit rire. « Non, ça c’est pas possible, j’t’assure ! » Et ce fut à ce moment là que le bruit se fit entendre. Il s’immobilisa, ayant perdu toute trace de rire en l’espace d’une seconde. « Quoi ? » Posant son doigt sur les lèvres de la jeune femme, la tenant un peu plus fermement, il attendait de voir si quelqu’un allait lui répondre, ou si c’était juste son imagination qui lui avait joué des tours avec l’alcool - voire éventuellement des substances un peu étranges provenant du lac qui se seraient introduits dans son corps, agissant comme des toxiques. Le coup en revanche qu’Amelia lui porta à l’épaule, il ne l’avait pas prévu et ça lui fit écarquiller les yeux comme jamais. Parce-que, bien sur, sur ses deux épaules Amelia n’avait pas choisi la bonne pour taper dedans. La droite, il lui aurait juste jeté un regard noir, mais la gauche… « Allée c’est pas drôle ! » Il tourna, finalement, ce regard noir vers Amelia. « C’est pas une raison pour me défoncer l’épaule, demoiselle. » Il avait tenté de retenir sa voix et ne de pas la prendre trop sifflante, mais entre l’étrangeté de la situation, le fait qu’il s’agissait quand même de leurs retrouvailles, de la douleur qui commençait à se dissiper et de l’alcool toujours bien présent dans ses veines, sa tentative fut à moitié veine. Mais apparement, au bruit suivant, Amelia ne lui tenait déjà plus compte de sa remarque et s’accrochait d’avantage à lui… Jusqu’à ce que le chien, mascotte du mariage, les rejoigne. Plus blasé que jamais, Ezra l’était. Il venait de faire toute une scène pour un chien qui cherchait des gens pour jouer avec lui. Mais rajoutez à ça une ambiance glauque dans un lac à moitié dans la nuit, ça avait de quoi perturber. Amelia lança alors la balle assez loin pour que ce foutu chien reparte et les laisse tranquille. « Je vois que je peux compter sur toi pour me sauver la vie hein. Fais gaffe, si t’es pas gentil avec moi je lui ordonne de t’attaquer la prochaine fois. » Ezra tourna sa tête vers la jeune femme, sourcil très haut levé. « J’aurai pu te jeter à l’eau et partir en courant, je l’ai pas fait, sois heureuse. » Le jeune homme lui pinça gentiment les côtes avant de commencer à les ramener tous les deux vers le bord. Ils avaient parcouru plus de chemin dans l’eau que ce qu’il avait imaginé. « Ma tête qui tourne.. Qui a eu la merveilleuse idée de venir prendre un bain de minuit ? » Ezra s’arrêta de marcher, se concentrant uniquement alors sur Amelia. « Comment ça t’as la tête qui tourne ? Qu’est-ce qu’il va pas ? » Resserrant délicatement son étreinte autour de la taille de la jeune femme d’une main, il vint dégager l’eau de son visage de l’autre ainsi que les mèches rebelles qui pouvaient gêner. « Ca tourne genre t’as trop bu et tu veux vomir ? » Il n’aimait pas ça. Il l’avait suivi dans ce lac étrange et d’un seul coup, Amelia ne se sentait pas bien. Il n’aimait pas ça du tout et l’inquiétude, grâce à l’alcool, était rapidement monté en lui. Il reprit alors sa marche, marchant d’une cadence double pour atteindre le bord du lac. Une fois les pieds sur la terre ferme - pour le bonheur des deux jeunes gens -, Ezra vint poser directement la jeune femme à terre, il était hors de question qu’elle s’effondre et se fasse mal parce-qu’il n’avait pas fait fonctionner deux neurones au bon moment. Il attrapa au passage sa veste qu’il mit sur les épaules d’Amelia. « Tu veux que j’appelle quelqu’un ? Que j’aille te chercher quelque-chose ? Non, faut pas que je te laisse toute seule donc j’peux rien aller chercher… » Il commença à regarder autour de lui pour voir si quelque-chose pourrait l’aider - mais même ce foutu chien n’était plus là. Ses yeux tombèrent seulement sur la bouteille de champagne. « Si ça tourne pas à cause de l’alcool, j’peux te proposer de reboire un verre ? » Il haussa les épaules, comme pour s’excuser de n’avoir que ça à dire à ce moment là.
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 27 Nov - 3:04


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

« C’est pas une raison pour me défoncer l’épaule, demoiselle. » Forcément, quand elle ne se sentait pas à l’aise dans une situation, elle réagissait par la violence. Et sur le coup, Amelia n’avait pas fait attention que l’épaule sur laquelle elle venait de lui donner une tape, était bien entendu la mauvaise. La brune grimaça, l’air de dire qu’elle n’avait pas fait attention à ce petit détail sur le moment. En même temps, alcoolisée comme elle l’était, Amy n’y avait pas tellement pensé. Mais la chose qui la préoccupait davantage était de savoir qui ou quoi venait de s’introduire dans le lac. Elle avait peur, il fallait le reconnaître. Amelia avait vu trop de film d’horreur pour ne pas penser qu’un assassin allait s’en prendre à eux. Un mariage, un lac, un homme et une femme. Ouais, y avait de quoi faire un bon scénario. Une belle scène de crime. Et plus elle y pensait, plus Amy s’accrochait à Ezra. Heureusement pour les deux, il ne s’agissait que d’un chien. Ce dernier voulait simplement s’amuser et il ne devait y avoir qu’eux dans les parages pour que le toutou prenne le courage de plonger pour qu’on s’occupe de lui. La jeune femme fut rassurée et amusée par tout ça, s’occupa du chien en lui renvoyant ce qu’il tenait entre ses dents. La panique passée, elle revint auprès de son Beauregard. « J’aurai pu te jeter à l’eau et partir en courant, je l’ai pas fait, sois heureuse. » Et encore heureux qu’il ne l’avait pas fait. Manquait plus que ça. S’il l’avait planté, il y avait moyen que la Iver lui en veuille à vie. « T’avais intérêt de pas le faire oui. Sinon mon fantôme t’aurait hanté jusqu’à la fin de tes jours ! » Elle voulait se montrer sérieuse, mais ça ne dura pas bien longtemps. Et puis à force de bouger dans l’eau et probablement à force de boire la tasse, un mal de tête la prit de court. Amy ferma les yeux, tentant de se concentrer sur lui, sur eux et non ce qui les entourait. « Comment ça t’as la tête qui tourne ? Qu’est-ce qu’il va pas ? Ca tourne genre t’as trop bu et tu veux vomir ? » Bonne question. Elle-même n’en savait rien. Elle avait juste mal, ça l’a prenait d’un coup. « Genre j’en sais rien.. » Amelia gardait les yeux fermés, posant sa tête dans le creux du cou du jeune homme, tandis que celui-ci marchait rapidement vers le bord de l’eau.

Ezra la porta jusqu’à l’herbe, l’emplacement où ils étaient un peu plus tôt. Elle se sentait déjà moins mal du fait qu’il n’y ait plus d’eau qui les entourait. Commençant à avoir froid, heureusement Ezra déposa sa veste sur ses épaules. « Tu veux que j’appelle quelqu’un ? Que j’aille te chercher quelque-chose ? Non, faut pas que je te laisse toute seule donc j’peux rien aller chercher… » Elle le regardait faire, un petit sourire en coin. Elle le trouvait chou de s’en soucier autant alors qu’au final ce n’était qu’un mal de tête. Amy n’était pas non plus en train de mourir. La belle prit alors sa main d’un coup pour le tirer vers elle. Amelia voulait juste qu’il se calme et se pose à ses côtés. « Viens par là.. » Il finit par s’installer près d’elle. « Si ça tourne pas à cause de l’alcool, j’peux te proposer de reboire un verre ? » La brune finit par en rire nerveusement, la fatigue commençant un peu à prendre place. « Il faut soigner le mal par le mal, c’est pas ce qu’on a toujours dit ? » Amelia tourna doucement la tête pour trouver les deux coupes non loin dans l’herbe. Elle les attrapa et les tendit à Ezra. « Tiens, sers-nous. » ça finirait peut-être bien par lui passer si elle reprenait un dernier petit verre. Enfin, c’était ce qu’elle espérait. Amy but une gorgée. « Ça va passer.. » Se rapprochant de lui, elle déposa sa tête contre son épaule. Elle but une fois de plus, regardant le lac devant eux. « T’as pas froid ? » Lui lança-t-elle, réalisant que si elle avait sa veste, lui se retrouvait sans rien. « Si tu veux on peut finir ce dernier verre dans ma chambre ? » Elle se mit ensuite à rire, réalisant que sa dernière phrase pouvait être mal interprétée. « Enfin, en tout bien tout honneur. » Elle sourit. Et heureusement qu’elle avait réservée une chambre dans le domaine. Ils avaient prévu ça pour ceux qui vivaient loin de la fête. « Enfin pas que je ne veuille pas, mais je propose juste pour qu’on n’attrape pas froid. » Elle continuait de s’enfoncer et se marrer comme une idiote pour faire passer son gêne.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

l'or dans les doigts

ÂGE : trente-et-un ans, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq
STATUT : officiellement célibataire. son coeur ? lui il est perdu...
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto
LOGEMENT : ap. 159, fortitude valley

POSTS : 14335 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › quand vous aimez une personne, vous l'aimez pour toujours › a été plongé dans un coma artificiel en août deux mille quinze, s'en est sorti sans séquelles visibles › est sur le point de rencontrer son fils pour la première fois › de retour à l'hôpital après s'être pris une flèche aborigène dans l'épaule gauche, ne connaissant pas encore les dégâts à long terme provoqués par cet accident
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
amelia #6cora#2ginnyjoanne #2jordan #2


PSEUDO : Luleaby
AVATAR : sam sexy claflin
CRÉDITS : timeless(avatar)
DC : kaecy.w › soren.w › debra.b
INSCRIT LE : 07/04/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 27 Nov - 3:30



tu étais formidable,

j'étais fort minable.

« Genre j’en sais rien.. » Bon, elle ne savait pas pourquoi elle se retrouvait dans cet état. Ce n’était pas rassurant ni pour elle, ni pour Ezra qui à peine arrivé sur la terre ferme commença à s’agiter tel un papillon pour trouver ce qu’il devait faire pour soulager sa douleur. La solution de lui donner un Doliprane ne lui traversa jamais l’esprit cependant. « Viens par là.. » Amelia avait du se rendre comptes à son tour qu’il commençait à trop réfléchir puisqu’elle lui avait attrapé la main pour qu’il vienne se poser à ses côtés - chose qu’il fit rapidement par la suite sans broncher. La petite remarque sur l’alcool du jeune homme fit la fit rire par la suite. « Il faut soigner le mal par le mal, c’est pas ce qu’on a toujours dit ? Tiens, sers-nous. » « Ok chef, c’est ton mal de tête pour l’instant. » Ezra attrapa rapidement les coupes des mains d’Amelia pour pouvoir les remplir et ils trinquèrent une nouvelle fois. « Ça va passer.. » Il fit une petite moue. « J’espère pour toi, parce-que si demain c’est toujours là, c’est médecin et j’te laisse pas le choix. » Il but une gorgée à son tour. Pendant cet instant précis, les deux jeunes gens agissaient enfin de nouveau comme ils l’avaient toujours fait, en tant que simples amis qui s’inquiétaient pour la santé de l’autre. Ce que fit rapidement Amelia d’ailleurs. « T’as pas froid ? » Ezra eut un petit sourire. « T’es peut-être infectée d’un truc chelou à cause du lac et tu me demandes si j’ai froid ? » Il secoua légèrement la tête, amusé. « Non, t’inquiètes pas. Tu peux garder la veste j’t’en voudrais pas. » « Si tu veux on peut finir ce dernier verre dans ma chambre ? » Il s’arrêta alors net dans son geste, celui d’approcher son verre de sa bouche pour prendre une gorgée lorsqu’Amelia prononça ses mots. Il descendit ensuite lentement son regard vers la jeune femme alors que cette dernière se mit à rire. « Enfin, en tout bien tout honneur. » Ezra leva les yeux au ciel avant de finir par boire cette gorgée. Son coeur était reparti, par la même occasion. Non, qu’il ne se soit pas forcé à partir, à s’exiler pendant quelques semaines chez son père pour qu’ils reprennent là où ils avaient laissé la situation, en plein dans les problèmes. D’accord, les sentiments d’Amelia ne partiraient pas aussi vite qu’Ezra le voudrait, et il devrait peut-être encore gérer quelques situations où ils pourraient resurgir. Tout comme il avait à faire à des poussées de certains de ses ressentis dans des situations où il s’y attendait le moins. Mais alcoolisé comme il était, c'était sur ce n’était pas le bon moment pour que ce soit un de ces moments à gérer, justement. Il risquerait de regretter sa façon d’agir le lendemain. « Enfin pas que je ne veuille pas, mais je propose juste pour qu’on n’attrape pas froid. » « Est-ce que madame la princesse je m’évanouie aura besoin d’un transporteur pour monter dans sa chambre ? » Sourire taquin, Ezra tourna alors son regard vers Amelia. Sa meilleure défense à Ezra, ce n’était pas l’attaque mais l’humour. C’était ce qu’il savait le mieux utiliser lorsqu’il n’était pas forcément à l’aise - et là, il ne l’était toujours pas, ce genre de situations étant encore trop frais pour qu’il sache l’attitude à avoir. Il finit par se lever, venant prendre Amelia dans ses bras telle une princesse et posant les affaires restant sur le ventre de la jeune femme. « Maintenant, nouvelle mission: tu tiens bien la bouteille de champagne et je tente de nous monter là-haut sans qu’on nous voit. Parce-que toi t’as peut-être ma veste, mais j’suis en caleçon moi, hein. Et je suis pas sur que les parents des mariés soient venus pour me voir habillé comme ça… » Et alors il commença son périple jusque la chambre d’Amelia. Commença juste, parce-que forcément, à peine arrivés devant la porte d’entrée de la dépendance contenant les chambres des invités, une personne poussa la porte pour en sortir. « Jenny, merde ! » Ezra fit alors un demi-tour un peu brusque - le capital champagne avait du diminuer au grand damne de sa veste d’ailleurs - pour venir se planquer de l’autre côté d’une voiture garée juste non loin de la porte. Il faillit d’ailleurs tomber pendant la manoeuvre.
©BESIDETHECROCODILE






(clique sur l'ub pour plus d'info ! )

Spoiler:
 


Dernière édition par Ezra Beauregard le Dim 27 Nov - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable http://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

la pas très girly

ÂGE : 30 y.o
SURNOM : Amy
STATUT : Tu sais, à chaque fois que quelqu’un sort un truc vraiment drôle, un truc qui me fait rire, je me retourne pour voir si ça te fait rire aussi, même quand t’es pas là, à chaque fois.
MÉTIER : Secrétaire chez Mecanor
LOGEMENT : Ap. 204 Fortitude Valley, with my baby Lily

POSTS : 1405 POINTS : 615

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a une petite fille âgée de six ans • Fait de la boxe dès qu'elle a besoin de se défouler • Est plus que bordélique • N'aime pas parler de son passé • Rêve de voyager un peu partout dans le monde • Écrire la détend • Déteste les fraises • Porte toujours le pendentif que lui a offert son père • Elle passe sa main dans ses cheveux dès qu'elle est gênée • Amy est un vrai garçon manqué : elle est passionnée de sports, ne traîne généralement qu'avec des hommes, regarde les matchs de foot à la télé avec une bière dans une main et une part de pizza dans l'autre • Est un vrai cauchemar en cuisine
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :

Ezra #6HeidiKyky (fb)JamesBenjaminRomyGinnyCassiaLeo



RPs EN ATTENTE :

Bryan / Tori / Sam / Alvaro
PSEUDO : Cleo
AVATAR : Lily Wonderful Collins
CRÉDITS : bazzart & tumblr
DC : keandra wailana
INSCRIT LE : 21/12/2015

MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Dim 27 Nov - 14:01


« I knew I loved you then but you'd never know, 'cause I played it cool when I was scared of letting go. I know I needed you but I never showed. But I wanna stay with you until we're grey and old. »

« J’espère pour toi, parce-que si demain c’est toujours là, c’est médecin et j’te laisse pas le choix. » Amelia sourit, un air enfantin sur le visage. Il se préoccupait d’elle, ne l’ignorant plus comme il l’avait fait lors de son séjour chez son père. La brune n’était plus habituée à ce qu’Ezra se comporte comme ça à son égard, et ça lui réchauffait un peu le cœur. Tout semblait revenir à la normale.. « Oui chef ! » Lança-t-elle avant de ne vider un peu plus sa coupe. Ce n’était qu’un mal de tête après tout, elle comptait bien se réveiller encore le lendemain. Certes avec une affreuse gueule de bois, m’enfin ça passerait. « T’es peut-être infectée d’un truc chelou à cause du lac et tu me demandes si j’ai froid ? Non, t’inquiètes pas. Tu peux garder la veste j’t’en voudrais pas. » Amelia était congelée. Elle ne savait pas comment il pouvait encore rester vêtu simplement de son caleçon. Bon, pas que ça la dérangeait, loin de là. La vue qui s’offrait à elle n’était pas déplaisante. Mais Amy n’avait pas envie qu’ils soient deux à être malade demain. Une suffisait déjà. Alors la jeune femme se lança et lui proposa d’aller dans sa chambre. Sauf que sortit de son contexte, elle se sentit légèrement gênée et tenta de se rattraper. La dernière fois qu’ils s’étaient retrouvés chez le blond, ça avait été catastrophique. Surtout pour Amelia. Mais ça, elle ne préférait pas s’en souvenir. Pas ce soir. Tout repartait si bien qu’elle n’avait pas envie de se remémorer cette partie douloureuse. « Est-ce que madame la princesse je m’évanouie aura besoin d’un transporteur pour monter dans sa chambre ? » La Iver fit alors une petite moue tout en acquiesçant ses dires. Il était vrai qu’elle ne se voyait pas retourner toute seule là-bas. Pas le courage, pas la foie. Et puis sa tête.. Oui c’était la bonne excuse. Ezra vint alors la prendre dans ses bras, comme il l’avait fait un peu plus tôt pour la ramener du lac.

« Maintenant, nouvelle mission: tu tiens bien la bouteille de champagne et je tente de nous monter là-haut sans qu’on nous voit. Parce-que toi t’as peut-être ma veste, mais j’suis en caleçon moi, hein. Et je suis pas sur que les parents des mariés soient venus pour me voir habillé comme ça… » Amy baissa son regard et ne put s’empêcher de rire. Un avis extérieur les prendrait pour des fous. Enfin ça pouvait se comprendre en prenant compte de tout le champagne qu’ils s’étaient sifflés. Mais bon, elle en sous-vêtements, se couvrant d’une veste. Et lui, muni simplement de son caleçon.. Oui, on pouvait se poser des questions. Enfin, il fallait qu’Amelia reste concentrée sur sa mission, tenir le champagne et les coupes sans tout faire tomber. Plus facile à dire qu’à faire. Surtout quand Ezra se précipite soudainement derrière une voiture pour les cacher. « Jenny, merde ! » Amelia leva les yeux et avant même d’apercevoir son amie, elle sentit le champagne se déverser sur elle. « Merde ! » Elle releva la bouteille, mais c’était trop tard. Elle ne l’avait pas vidé entièrement, mais une bonne partie se trouvait sur elle désormais. Ils tentèrent de rester discrets, mais ils s’étaient fait griller. « Je vous ai vu ! Amy, Ezra ? » La brune regardait son blond, ne sachant pas trop ce qu’ils devaient faire. Piégés comme des gosses qui venaient de se faire prendre à piquer des cookies avant l’heure du repas. « Miaouuuuuu »  Se faire passer pour un chat. La meilleure idée qui lui était passée par l’esprit. Enfin, meilleure.. « Ouais ouais, prenez-moi pour une idiote. » Amelia ne put s’empêcher d’étouffer son rire. Ils restèrent ainsi quelques minutes avant que la mariée ne reparte à l’intérieur. « Je crois que la voie est libre soldat. » Elle leva alors la bouteille jusqu’aux lèvres d’Ezra pour qu’il boit. « Pour te donner du courage. » Un sourire et les voilà repartit. Quelques minutes plus tard, ils finirent par arriver devant la chambre de la jeune femme. Toujours accrochée à lui, Amy sortit les clefs de son sac et le laissa ouvrir. Comme ça, on aurait pu croire que c’était eux les jeunes mariés, franchissant le seuil de leur chambre nuptiale. Amelia finit par redescendre sur terre, bien que ses bras fassent très bien l’affaire. « Une petite douche pour se réchauffer ? » Elle rit de plus belle. « Tu y vas où j’y vais ? » Dit ainsi, c’était mieux. « Enfin non, c’est moi la première ! » Et sur ceux, elle s’éclipsa dans la salle de bain, ayant juste hâte de se réchauffer un peu.


   
If we knew then what we do now we'd hold our hands and take a bow.
Together we would stand our ground and fight. I remember the night we
got drunk I got sick on the subway. With your hands on my face you said
"it don't matter babe 'cause I'm always on your side".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6158-amy-color-my-life-with-the-chaos-of-trouble http://www.30yearsstillyoung.com/t6292-amy-we-can-run-on-love-til-it-dies-again http://www.30yearsstillyoung.com/t7318-amelia-iver

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)   Aujourd'hui à 20:18

Revenir en haut Aller en bas
 

tu étais formidable, j'étais fort minable (ezlia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-