AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

le changement de bord

ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 1707 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida


~ James
~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
DC : Nathan & Martin & Matteo
INSCRIT LE : 12/03/2015

MessageSujet: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Sam 12 Nov - 19:32

Tout est allé assez vite. Nathan nous a donné le feu vert et e soir même Myrddin et moi étions assis à table pour énumérer nos idées et nos besoins. Un salon, une cuisine, une salle de bain, une chambre à coucher et une chambre en plus qui fera office de chambre d’amis mais aussi chambre pour mes enfants quand ils viendront. Voilà ce qui est obligatoire. La base de chaque appartement. En option il y a le bureau et une terrasse/balcon. Nous sommes rapidement tombés d’accord là-dessus. Et nous avons aussi rapidement trouvé des appartements qui répondaient à ces critères. Mais nous avions oublié une chose fortement importante dans tout ça : l’accessibilité. Il est évident que Nathan viendra nous rendre visite plusieurs fois. Donc il faut qu’il y ait au moins un ascenseur ou alors que l’appartement soit au rez-de chaussé. Nous avons été mis face à la réalité de la chose lorsque nous avons visiter le premier appartement qui se trouve au troisième étage sans ascenseur et avec un escalier très raide. Quelques marches ne poseraient pas de soucis pour Nathan, même un étage je pense, mais trois étages comme ça ? Impossible. Même si l’appartement était très bien et répondait à chacun de nos critères, l’accessibilité pour fauteuil roulant était nulle.

Alors nous avons tout remis en question. Nous avons affiné notre recherche mais étions du coup obligé d’étendre notre recherche aux autres quartiers de la ville. Et c’est finalement à Toowong que nous avons dénicher la perle rare. Un magnifique duplex, au quatrième et dernier étage avec ascenseur. Grand, lumineux, parfaitement accessible, une salle de bain peut-être un peu petite. On accède à la chambre à coucher par un escalier raide, une grande pièce qui fait cuisine et salon en même temps. Assez grand pour deux personnes et des invités. Et le tout à un prix plutôt avantageux surtout à deux. Myrddin et moi avons eu un coup de foudre cet appartement qui, en plus de répondre à nos critères, possède un balcon assez spacieux. Nous avons sauté sur l’occasion, avons directement confirmé notre choix. Et quelle ne fût pas notre joie lorsque le propriétaire nous a accepté ! Nous avons signé une semaine après et c’est ainsi qu’à commencer le déménagement. J’ai pu compter sur l’aide de mes frères, Nathan nous a aussi pas mal aidé. Du moins, comme il pouvait.

Aujourd’hui, fût le dernier jour du déménagement. Nathan et Ezra viennent de partir. Pour les remercier de leur aide, nous avons organisé un petit buffet et sommes resté encore longtemps ensemble à boire joyeusement. James était aussi invité, il est passé mais a dût repartir après une bière. Enfin peu importe. Je remercie une dernière fois Nathan puis mon frère que je prends dans mes bras avant de refermer la porte derrière moi et me tourner vers Myrddin qui se trouve à mes côtés. « Eh voilà » dis-je doucement en m’adossant contre la porte. «Bienvenue chez nous » je souris à mon amant et l’attrape par les hanches pour l’attirer contre moi . « Enfin !» je lui caresse la joue et l’embrasse avec amour et tendresse.


what a shame to judge a life you can't change
I watched it all up close. I knew him more than most, I saw a side of him he never showed full of sympathy for a world that wouldn't let him be. That's the man he was.


Dernière édition par Thomas Beauregard le Lun 21 Nov - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

le syndrome de Dory

ÂGE : 27 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amant.
MÉTIER : Ancien acteur, désormais vendeur en librairie, au State Liberty.
LOGEMENT : Squatteur chez Nathan.

POSTS : 480 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : mine (avatar) + nîniel (sign')
DC : Alaric Daniels.
INSCRIT LE : 02/12/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Sam 12 Nov - 23:22


I DON’T WANNA BE SOMEONE WHO WALKS AWAY. —

— THOMAS & MYRDDIN
Avec Nathan, le vivre ensemble est venu de lui-même. Malgré nos années de séparations, dues entièrement à ma bêtise, nous avons rapidement trouvé notre mode de fonctionnement, car nous nous connaissons depuis la naissance. Malgré nos caractères, parfois bancals, nous nous supportions bien. Il respectait assez bien mon besoin de solitude, et savait me gérer quand j’étais irritable pour une raison ou pour une autre. Avec Thomas, c’est l’inconnu. A Londres, la semaine que nous avons passé presque collé l’un à l’autre ne compte guère, nous avons tous deux beaucoup changé. Lorsqu’il est venu vivre avec Nath’ et moi, c’est encore autre chose, car il y avait une troisième personne.

Mais tout s’est bien passé, alors aucune raison de stresser à présent que nous avons notre propre appartement, hein ? J’appréhende pourtant un peu. Mais la ligne a été franchi. Thomas et moi vivons à présent ensemble. La recherche d’appartement n’a pas été trop difficile, une fois que tous nos critères aient été bien établis, et le bien que nous avons dégotté est quasi idéal. L’un des points négatifs est le changement de quartier, mais encore une fois, rien n’est parfait en ce monde. Mais il est facilement accessible pour Nathan, et c’était un point plus important au final. Un duplex donc, avec chambre à l’étage, salon et cuisine ouverte, une autre pièce pour accueillir comme il se doit les enfants de Tom, et même un balcon, car nous sommes au quatrième et dernier étage – avec ascenseur. Nous serons bien ici.

Le déménagement a débuté juste après la signature du bail. Les frères Beauregard ont répondu présents. Un peu à ma surprise, je l’avoue, mais le plus jeune a été si gentil avec moi que j’ai réussi à passer outre ma nervosité. Même Nathan a aidé du mieux qu’il a pu. Aujourd’hui, dernier jour de l’emménagement. Il reste nombre de cartons à déballer, mais les meubles ont été installés, et ça commence à prendre forme. Nous avons offert un coup à boire à nos déménageurs préférés, James est passé rapidement, et fût le premier à repartir. Nathan et Ezra le suivent plus tard, après encore des remerciements et des embrassades. Lorsque la porte se referme derrière eux, Thomas ne perd pas de temps avant de m’attirer à lui avec un sourire. Je souris de même, en le laissant faire, posant mes mains sur le haut de son torse.

— Oui, bienvenue chez nous, fis-je écho à ses paroles avant de l’embrasser tendrement.

Le calme, le silence, la sérénité qui règne en moi et dans la pièce est tout ce dont j’avais besoin. Nous sommes juste tous les deux maintenant. Pas de questions, pas de démons, pas de problèmes, rien de tout cela. Pour l’instant certes, mais il faut savoir profiter de cet instant justement. Nous nous embrassons ainsi un petit moment, avant que l’un de nous deux, je ne sais vraiment lequel, décide de pimenter un peu la chose. Nos langues de saluent, se croisent, se recroisent, à mesure que la passion monte en moi. Mes mains glissent jusque dans son cou, puis dans ses cheveux. Je me montre davantage demandeur, me pressant contre lui plus langoureusement. Nous sommes enfin seul, et si je ne retrouve pas de suite ce corps qui m’appartient tout entier, je ne garantis rien de mes actes.

— Tu m’as dit que quand on aurait notre appartement, on pourrait faire l’amour dès que je le voudrais. Et ben maintenant je le veux, lançais-je avec fermeté. Je ne doute pas que Thomas est réceptif, je le sens. Ca fait trop longtemps, soufflais-je, à quelques millimètres de ses lèvres, avant de lier encore une fois nos bouches. Après halloween, et même après notre décision d’habiter ensemble, nous ne l’avons pas fait. Ce qui m’a rendu un peu plus frustré chaque jour. Je suis bien décidé de remédier à ça. Et si Thomas est contre, je le laisserais défaire ses cartons tout seul.

code by lizzou



THERE'S SOMETHING TRAGIC ABOUT YOU, SOMETHING SO MAGIC ABOUT YOU, DON'T YOU AGREE ?

There's something lonesome about you, something so wholesome about you, get closer to me. There's something wretched about this, something so precious about this, where to begin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

le changement de bord

ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 1707 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida


~ James
~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
DC : Nathan & Martin & Matteo
INSCRIT LE : 12/03/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Dim 13 Nov - 13:42

A peine la porte refermée derrière Ezra et Nathan, que j'attire Myrddin contre moi. Lui souhaitant la bienvenue dans notre chez nous, je m'adosse contre la porte et l'embrasse. Myrddin est très réceptif à mes avances. D'ailleurs, il ne manque pas de se presser contre moi et m'embrasser avec plus de hardeur et de passion. J'accueille sa langue, qui trouve sans problème un chemin à travers mes lèvres, avec plaisir et répond sans plus tarder à son baiser. Mes mains viennent se glisser sous son dos, effleurent la peau de son dos puis se plaquent au niveau de ses reins afin de l'attirer d'avantage contre moi. Je souris doucement lorsqu'il se recule et répète ce que je lui ais promis il y a deux semaines de ça: une fois que nous aurons notre propre appartement, nous ferons l'amour.

Je souris, malicieux et retire mes mains de son t-shirt pour allez prendre son visage en coupe, le bout de mes doigts reposant sur sa nuque et caressant la base de ses cheveux.  «Je suis un homme de parole, déjà oublié ? » soufflais-je en m'approchant pour l'embrasser à nouveau. Je resserre un peu mon emprise sur son visage puis me pousse de la porte et l'oblige à se reculer de deux ou trois pas.  «Je confirme, ça fait trop longtemps » je lui caresse les pommettes avec mes pouces puis lui vole un baiser plus chaste.

Je me recule à nouveau, complètement cette fois-ci, puis lui attrape le poignet et le tire derrière moi vers l’escalier pour monter dans notre chambre. Je monte deux marches puis me tourne et l'attire contre moi. Je me penche en avant, l'embrasse sur le front, lui caresse un peu les cheveux, puis me retourne à nouveau et monte l’escalier jusqu'en haut. Le toit est juste assez haut pour que je puisse tenir debout sans rentrer la tête. Mais c'est tout juste. Enfin, peu importe ce détail.

Lorsque Myrddin me rejoint en haut, je retourne me coller contre lui et, l'embrassant, remonte son t-shirt pour le lui retirer. Mes doigts viennent toucher ce torses à la musculature fine et parfaite, ils caressent cette taille, ces clavicules et ces épaules magnifiquement bien dessinés puis remontent le long de la carotide pour faire le même chemin en sens inverse. Je fini par poser mes mains sur ses fesses et, exerçant une légère pression, l'attire contre moi, capturant à nouveau ses lèvres.  «Faisons le, maintenant. Tout de suite » soufflais-je sur sa peau alors que je délaisse ses lèvres pour m'attaquer à sa mâchoire et son menton.


what a shame to judge a life you can't change
I watched it all up close. I knew him more than most, I saw a side of him he never showed full of sympathy for a world that wouldn't let him be. That's the man he was.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

le syndrome de Dory

ÂGE : 27 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amant.
MÉTIER : Ancien acteur, désormais vendeur en librairie, au State Liberty.
LOGEMENT : Squatteur chez Nathan.

POSTS : 480 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : mine (avatar) + nîniel (sign')
DC : Alaric Daniels.
INSCRIT LE : 02/12/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Lun 14 Nov - 22:17


I DON’T WANNA BE SOMEONE WHO WALKS AWAY. —

— THOMAS & MYRDDIN
Il va nous falloir construire notre petit cocon, et je n’ai aucune appréhension là-dessus. Notre baiser est si doux, si tendre, et j’ai l’impression que cela fait bien longtemps que nous n’en avons partagé de tel. Juste de l’amour pur. Sans besoin de se rassurer, de remercier, de se réjouir. Un moment hors du temps, comme je les appelle, qui n’appartient presque pas à cette réalité. Mais cela ne dure qu’un instant, et l’envie arrive vite juste après. Maintenant qu’il est tout à moi, que l’idée de la présence de Nathan n’est pas là pour nous bloquer, je n’ai plus aucune raison de me retenir.

Je me colle à lui comme pour fusionner nos deux corps, ce qui ne devrait pas tarder de toute façon. Mes baisers se font de moins en moins chastes, mes intentions ne se cachent plus. Il ne tarde pas à répondre à mes faits et gestes. Ses doigts glissent bientôt sous mon t-shirt, le long des muscles de mon dos, avant de venir se saisir de mes hanches pour me retenir contre lui. Je rappelle à son bon souvenir ce qu’il m’avait promis l’autre jours, après que nous ayons formellement décidé d’habiter ensemble. Prenant mon visage en coupe, prêt à m’embrasser à nouveau, il me répond tout d’abord qu’il est un homme de parole. Puis il profite de son baiser et son emprise sur moi pour me faire reculer. Après avoir confirmé mon impression que cela fait une éternité depuis notre dernière fois, il dépose un dernier baiser sur mes lèvres avant de me tirer par le poignet, derrière lui. Direction la chambre. A peine a-t-il monté deux marches qui se retourne pour m’embrasser sur le front. Déjà qu’il est un peu plus grand que moi d’au moins 5 bons centimètres, les deux marches d’écart nous séparent d’au moins 50 centimètres. Donc je me retrouve en tête à tête avec le bas de son torse. Mais je préfère penser aux ronronnements intérieurs que provoquent ses caresses.

Nous montons ensuite l’escalier jusqu’en haut, moi je le suis, de près, et une fois que j’ai touché le plancher Thomas me retombe dessus. M’inondant de baisers et de caresse, je retrouve sa chaleur qui en devient presque vitale lorsque je finis torse nu. Là où ses mains passent, le feu reste gravé sur ma peau. Je suis sensible à toutes ses caresses, telle la première fois. Je le laisse parcourir le haut de mon corps comme bon lui semble, avant qu’il décide de poser ses mains sur mes fesses pour m’attirer gracieusement à lui. M’embrassant plus vivement qu’auparavant, il me presse de le faire immédiatement. Je souris en coin, alors que mes yeux se ferment et que ma tête bascule en arrière sous l’effet de ses douces lèvres sur ma mâchoire et mon cou.

— C’était prévu Captain Obvious, répondis-je dans un murmure amusé.

Je me laisse aller à ces baisers papillons, à ce bonheur si simple. Puis, mes mains jusque-là guidées par leur propre volonté reviennent sous mon contrôle. J’attrape le premier bouton de sa chemise, et commence à le défaire. J’en fais de même avec les petits bouts de plastique suivant, devant interrompre de temps à autre notre baiser pour ce faire. Une fois la chemise ouverte, c’est à mon tour d’embrasser son cou, de descendre le long de ses clavicules, de me balader un peu... Avant de me reculer d’un pas, de le débarrasser franchement de sa chemise, de déboucler sa ceinture, puis de le pousser fermement vers le lit. Je le guide en lui prenant la main et le fait assoir sur le lit. J’en profite ensuite pour me débarrasser des quelques vêtements qui me reste sur le corps. Enfin, je grimpe sur les genoux de mon amant, à califourchon.

— Comme tu peux le voir, j’ai terriblement envie de toi, vais-je susurrer à son oreille, avant d’en mordiller le lobe. Je bouge un peu mon bassin vers l’avant, me pressant davantage contre Thomas. Un soupire de plaisir s’envole. Tu m’échapperas pas mon cœur.

code by lizzou



THERE'S SOMETHING TRAGIC ABOUT YOU, SOMETHING SO MAGIC ABOUT YOU, DON'T YOU AGREE ?

There's something lonesome about you, something so wholesome about you, get closer to me. There's something wretched about this, something so precious about this, where to begin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

le changement de bord

ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 1707 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida


~ James
~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
DC : Nathan & Martin & Matteo
INSCRIT LE : 12/03/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Mar 15 Nov - 17:23

Screw the preliminary. Moi ce que je veux c'est Myrddin, tout simplement. Je veux le sentir de l'intérieur, je veux le caresser de l'extérieur. Je veux l'embrasser et le caresser, partout. Et je ne veux pas que des putains de préliminaires m'empêchent d'atteindre ce but. Alors oui, ça augmente le plaisir, mais est-ce que l'orgasme sera plus fort ? Je ne le pense pas. Mais est-ce une bonne idée ? Est-ce que Myrddin supportera de se faire pénétrer aussi rapidement ? Après tous ces mois d'abstentions ? Aucune idée. Je me laisse guider par lui, j'apprécie que mon amant prenne un peu le dessus. C'est horriblement excitant et carrément sexy. Il EST sexy. Ce torse, ces hanches, des épaules. Et ce cou. Mon dieu, je pourrais embrasser ce cou et cette gorge jusqu'à ce que mort s'en suive. Je périrais, heureux.

Lorsque Myrddin m'oblige à s'asseoir sur le lit, je me laisse faire, docile et je l'observe. J'analyse ses fais et gestes, je laisse la chaleur se propager en moi lorsqu'il se débarrasse de son caleçon et je me mordille la lèvre inférieure avec envie en voyant son sex dressé en ma direction. Je lui fais de l'effet. C'est une évidence qui est toujours bonne à souligner. Je relève mon regard sur lui, pose mes mains sur ses hanches et embrasse son ventre alors qu'il s'installe à califourchon sur mes genoux. Je lui caresse les fesses, le dos, les omoplates, embrasse sa poitrine et enroule mes lèvres autour de ses tétons.

Je souris sur sa peau lorsqu'il m'annonce avoir vraiment envie de moi.  «J'avais cru remarquer, oui » souriais-je en délaissant son dos d'une main pour aller effleurer son sexe du bout des doigts. J’enfouis ensuite mon visage dans torse et inspire à plein nez son odeur. Je souffle doucement en frissonnant tout en passant mes doigts sur son pénis jusqu'à ses testicules. Je commence à les palper, redécouvrant leur formes si parfaites. Je lui mordille un peu la peau autour des tétons, puis, une main sous ses fesses, je me relève, le porte, et me tourne pour le poser sur le lit.  « Toi non plus tu ne m'échapperas pas, darling» reprenais-je avec un accent britannique en montant sur lui.  « A vrai dire ...» je me redresse et affiche une moue de réflexion avant de me pencher à nouveau sur lui  «Tu ne m'échapperas plus jamais » sur ce paroles, je lie nos lèvres dans un baiser passionné, alors que mes doigts descendent le long de la colonne vertébrale de mon amant, s'arrêtant à la proximité de son anus où je commence à préparer un peu le terrain.


what a shame to judge a life you can't change
I watched it all up close. I knew him more than most, I saw a side of him he never showed full of sympathy for a world that wouldn't let him be. That's the man he was.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

le syndrome de Dory

ÂGE : 27 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amant.
MÉTIER : Ancien acteur, désormais vendeur en librairie, au State Liberty.
LOGEMENT : Squatteur chez Nathan.

POSTS : 480 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : mine (avatar) + nîniel (sign')
DC : Alaric Daniels.
INSCRIT LE : 02/12/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Mer 30 Nov - 0:06


I DON’T WANNA BE SOMEONE WHO WALKS AWAY. —

— THOMAS & MYRDDIN
Cela m’avait tant manqué. Avec le recul je ne sais pas comment j’ai fait pour prendre sur moi à ce point, me privant de ce délice. Même si je n’ai pas envie d’être trop brusque dans mes gestes, et de savourer l’instant, j’ai à fois hâte de passer au plat de résistance sans tarder. A présent nu, je me place à califourchon sur un Thomas assis au bord du lit, et lui murmure quelques mots à l’oreille d’une voix suave. Bien évidemment, il n’est pas aveugle et a remarqué mon excitation, mais le mettre en parole ajoute un plus de chaleur. Il me caresse sans discontinuer, comme s’il voulait redécouvrir mon corps, l’apprendre davantage par cœur. Et je le laisse faire. Mes mains perdues dans ses cheveux se serrent parfois sous l’effet de sa langue, puis, un peu plus tard, de sa main toujours experte sur mon entrejambe.

Je frissonne sous ses doigts, laissant l’émotion et la chaleur se propager toujours plus en mon corps fébrile. Je ne suis plus maître de rien en cet instant, si bien que lorsqu’il se relève, me portant sans broncher, j’ai l’impression de me réveiller. Comprenant ce qu’il cherche à faire, je l’aide comme je peux à me poser en douceur sur le lit. Mes jambes s’étendent de part et d’autre de mon amant, alors qu’il me surplombe de toute sa splendeur. Reprenant ma formule, il explique que je ne lui échapperai pas non plus. Je rigole légèrement à son accent britannique, s’accordant avec le « darling » qu’il vient de m’adresser. Ensuite il marque un temps, tandis que je dessine du bout de doigts les lignes de son torse, le regardant comme si c’était la première fois. Je ne me lasserais jamais de cette beauté, de ce qu’il dégage même à présent, n’importe quand. Il est toujours aussi beau à mes yeux, aussi idéal. La vie n’a pas pu nous séparer. Dix ans de séparation, et un si peu de chose à suffit à nous faire retomber amoureux avec la passion qui avait caractérisée notre rencontre.

Se penchant à nouveau sur moi, de manière à ce que nos visages ne soient plus espacés que de quelques centimètres, Thomas réaffirme cette idée que non, je ne pourrais pas lui échapper. Ni maintenant ni jamais. Dieu sait que je n’en ai pas la moindre attention. Rester à jamais coincé avec lui, je signe tout de suite. Je réponds favorablement au baiser passionné qu’il m’offre. Je sombre sous son baiser, et y réponds avec tout autant de ferveur. Je sens le chemin de ses doigts qui longent ma colonne vertébrale, jusqu’à mes fesses. Je sais très bien où il veut en venir... Il prépare le terrain comme il se doit, et je peine à me retenir de gigoter.

J’écarte pourtant les jambes davantage, instinctivement, et laisse un léger gémissement m’échapper, alors que mon amant introduit un doigt en moi. Un second rejoint le premier. Je tache de me détendre, je caresse sa peau pour penser à autre chose. Un moment s’écoule, avant qu’il ne se retire. Alors je reprends assez d’aplomb et de souffle pour me relever sur les coudes. Je l’embrasse franchement, allant jusqu’à lui mordiller la lèvre en réprimande de son traitement. Puis mes mains se glissent jusqu’à son pantalon et je parviens à le défaire. En revanche, je ne peux complètement le lui enlever, mais il y consent évidemment. Très vite, nous sommes de nouveau l’un contre l’autre, nus, presque fiévreux, et contenant difficilement nos envies respectives. Je pousse ce qui ressemble presque à un grognement alors que nos deux virilités se rencontrent et se frottent, sans ménagement. Je sais que Thomas ne va pas tenir longtemps avant de passer à la suite, et tous mes gestes ne servent qu’à accélérer les choses. Je n’ai pas oublié ses mécanismes...

— Prends-moi, murmurais-je, de façon presque inaudible, alors que l’excitation me brûle de l’intérieur.

code by lizzou



THERE'S SOMETHING TRAGIC ABOUT YOU, SOMETHING SO MAGIC ABOUT YOU, DON'T YOU AGREE ?

There's something lonesome about you, something so wholesome about you, get closer to me. There's something wretched about this, something so precious about this, where to begin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

le changement de bord

ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 1707 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida


~ James
~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
DC : Nathan & Martin & Matteo
INSCRIT LE : 12/03/2015

MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Jeu 1 Déc - 14:36

Le bonheur comme je ne l'ai plus ressentis depuis longtemps. C'est ce que je suis entrain de vivre là, avec ce merveilleux amant. Avant, quand nous faisions l'amour, il y avait ce sentiment d'interdit quelque part enfouit en moi. C'était excitant, je l'avoue, mais en même temps vachement contraignant. Nous devions souvent être rapide, nous ne pouvions pas prendre notre temps. Nous ne pouvions pas profiter de l'après, de ces heures passé dans le lit, sous la couverture à discuter de tout et de rien. Non. Nous devions nous séparer trop rapidement.

Mais maintenant que nous habitons ensemble tous les deux, qu'il n'y a personne autour de nous et que nous n'avons aucune contrainte, nous pouvons prendre notre temps. Et que fais-je ? J'y vais rapidement. Mais juste pour faire passer cette première pulsion. Cette envie irréfrénable de me sentir en Myrddin. Alors, je dis merde aux préliminaires et je passe très vite aux choses sérieuses Je caresse mon amant, je le couvre de baiser, je lèche sa peau, me délecte à son goût, je me laisse enivrer par son odeur si particulière et si agréable. Je prépare le terrain au niveau de son anus, introduite lentement un doigt puis le suivant, accentue d'avantage notre baiser, souris sur sa peau en le sentant se cambrer sous moi. Je me presse un peu plus contre lui et me redresse légèrement lorsqu'il met fin à notre baiser pour me dire de le prendre tout simple.

Mon sourire se fait plus malicieux alors que je me penche à nouveau sur lui. Je me presse contre, touche un peu ses testicules avec mon propre sex, ferme les yeux sous ses décharges électriques qui ne font qu’augmenter mon propre plaisir, puis baisse la main. Je lui caresse le ventre, effleure son sex, puis attrape le mien pour le mettre en place à l'entrée de son anus. Je lance un dernier coup d’œil vers mon amant, avant de donner un coup de bassin.

Je le pénètre. Gentiment. Doucement. Un coup de bassin, et je le laisse profiter de cette sensation. Je le laisse se détendre. Afin qu'il pense à autre chose, je me baisse vers lui pour l'embrasser et commence à faire des petits allez-retour. A chaque coup de bassin, mon plaisir augmente. Lorsqu'en plus je sens Myrddin bouger en rythme avec moi-même, s'accorder à mon déhancher, j'y met plus de cœur et plus de passion.

Jusqu'à me déverser en lui. Je laisse échapper l'orgasme en expirant, soufflant le prénom de mon amant, avant de relâcher toute la pression et me pencher vers lui. Les mains de part et d'autre de sa tête, je ralentis les allez-retour, jusqu'à me retirer très légèrement. Je lui souris, l'embrasse et le caresse le temps de retrouver une respiration plus ou moins correcte.  «La douche ... » soufflais-je  « Elle me fait de l’œil depuis … depuis le début» je l'observe avec malice. Un regard qui en dit long sur mes prochaines intentions. Je ne veux pas qu'on arrête là. Nous avons toute la nuit devant nous. Et toute la journée demain. Je veux en profiter à fond avec mon amant. Je veux lui faire l'amour encore et encore. J'ai trop longtemps refouler cette envie, qui s'est transformé en manque bien rapidement. En est-il de même pour Myrddin ? Je n'en doute pas.


what a shame to judge a life you can't change
I watched it all up close. I knew him more than most, I saw a side of him he never showed full of sympathy for a world that wouldn't let him be. That's the man he was.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas   Aujourd'hui à 20:51

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT] I don't wanna be someone who walks away so easily || Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-