AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 you can choose the family you love (joanne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : trente et un ans.
SURNOM : momo quand on veut la taquiner mais on l'appelle plus mademoiselle Bennet qu'autre chose.
STATUT : célibataire, elle n'a encore jamais trouvé satisfaction à la vie de couple.
MÉTIER : directrice commerciale pour Chanel, il lui arrive aussi de servir de modèle.
LOGEMENT : pine rivers, loft n°12 avec aiden.

POSTS : 79 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : à brisbane depuis quatre mois ● travaille sur l'ouverture d'une boutique chanel en ville ● féministe sur les bords, elle ne changera jamais son nom ● toujours merveilleusement bien habillée, elle ne supporte pas la médiocrité à ce sujet ● la mode est sa passion ● elle serait prête à tout pour sa famille ● elle ne veut pas d'enfants mais adore ceux des autres ● éternelle insatisfaite dans ses relations amoureuses
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : aidenjoannehassanjugsonevans
AVATAR : bella heathcote
CRÉDITS : mermaid tears (avatar) tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 13/11/2016

MessageSujet: you can choose the family you love (joanne)   Mar 15 Nov - 12:20



you can choose the family you love
moira & joanne
Ton téléphone sonne encore une fois et tu soupires quand tu vois le prénom d’Anne. « Anne je t’ai déjà dit que tu pouvais prendre les billets quand tu voulais du moment que je suis à Tokyo pour la réunion de jeudi d’accord ? » Dis-tu exaspérée et prête à raccrocher. Tu adorais Anne en réalité mais des fois elle manquait cruellement d’initiative. « J’ai pris les billets Moira, je t’appelle parce que tu devrais passer au magasin … » C’est Anne que tu avais désignée pour garder un œil sur les travaux. Tu lui avais payé une clé 3G pour qu’elle puisse travailler du chantier ainsi qu’une table et une chaise dans la pièce du fond à peu près terminée. Tu regardes l’heure et tu laisses échapper un juron. « Merde ! » Dis-tu en fermant ton ordi, en le glissant dans ton sac. Tu dois voir Joanne cet après-midi au parc avec Daniel et il est hors de question que tu loupes ce rendez-vous mais alors hors de question. Il allait donc falloir que ce qui se passait sur le chantier soit réglé au plus vite. Tant pis si tu ne devais pas déjeuner à midi, tu étais habituée à sauter des repas de toute manière. Tu ne tardais pas à monter dans ta voiture et de mettre tes lunettes sur le bout de ton nez. C’était parti pour une crise à régler. Quand tu arrivais sur le chantier en question, tu vis rapidement pourquoi Anne t’avait appelée. Un trou dans le mur, des câbles partout. Tu ne tardais pas à faire venir le chef de chantier et à lui faire part de ton insatisfaction et à le mettre en garde. Ils n’étaient pas la seule compagnie de travaux à Brisbane, c’était leur dernier avertissement. Tu ne perdis pas de temps pour appeler leur supérieur aussi et pour te plaindre. Le problème c’est que tu devais aussi leur réexpliquer ce qu’il fallait faire et cela prit du temps. En regardant ta montre, tu vis que tu devais te mettre en route si tu voulais retrouver Joanne à l’heure. Heureusement tu n’étais pas trop loin à pied du parc. Tu quittais Anne en lui disant de t’appeler si jamais une autre catastrophe se présentait. C’est du haut de tes talons que tu te mis en marche. Sur ton chemin tu t’arrêtais acheter quelques cupcakes parce que ton ventre était en train de te rappeler à l’ordre maintenant que ta colère et ton stress redescendait. Tu passais les portes du parc à l’heure où tu devais retrouver Joanne. Tu te mis à marcher un peu plus vite sachant très bien que ta cousine serait déjà là. Les gens devaient te prendre pour une folle à marcher aussi vite avec tes talons mais c’était une habitude désormais, Londres avait veillé à cela. Finalement, tu repérais le banc où se trouvaient Joanne et Daniel. Soulagée, tu te dirigeais vers eux avant de dire à Joanne. « Je suis désolée pour le retard mais j’ai eu une urgence au magasin. J’amène des cupcakes cependant, j’ai pas mangé. » Dis-tu avant de te pencher sur ton neveu pour déposer un bisou sur son front. « Et comment va mon neveu préféré ? » Demandas-tu un sourire sur les lèvres avant d’ajouter : « Et sa merveilleuse maman ? » Tu te faisais un peu de soucis pour Joanne mais tu voulais être là comme soutien, pas comme un poids pour elle alors tu essayais de ne pas trop le lui faire sentir ce qui n’était pas toujours simple pour toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12301-nobody-puts-moira-in-the-corner http://www.30yearsstillyoung.com/t12311-girls-just-wanna-have-fun-moira

la poupée de jamie

ÂGE : 30 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Célibataire, et compte le rester. Limite les contacts physiques avec les hommes, à quelques exceptions près.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon de neuf mois. Directrice de la fondation Keynes venant en aide aux enfants/adolescents en difficulté situé en Angleterre. Ancienne conservatrice.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 2758 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a fait une fausse-couche juste après, alors qu'elle ignorait être enceinte. ▽ qualifiée de trop gentille ▽ conservatrice dans un musée ▽ passionnée d'histoire ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ Joanne aime beaucoup danser, c'était son activité depuis son enfance, que ce soit en groupe, seule ou en couple ▽ très facilement impressionnable ▽ depuis sa fausse-couche, Joanne est en proie à des crises d'angoisse ▽ elle adore se promener ▽ sujette aux détresse respiratoires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #88 + joamie v.a.#2 + hassan #6 + saul + adele + moira





PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : black arrow + tumblr
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015

MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Mer 16 Nov - 21:45

you can choose the family you love
I believe in the lost possibilities you can see. And I believe that the darkness reminds us where light can be. I know that your heart is still beating, beating darling. I believe that you fell so you can land next to me. ‘Cause I have been where you are before. And I have felt the pain of losing who you are. And I have died so many times, but I am still alive

Joanne ne s'attendait certainement pas à ce que Moira l'appelle pour se voir. Elles s'adoraient, mais la cousine travaillaient énormément. Joanne savait qu'elle avait un emploi du temps de ministre, surtout avec la construction de la nouvelle boutique Chanel de Brisbane - il ne devait pas y en avoir assez au kilomètre carré, certainement. Moira savait tout, ou presque. Elle savait que Jamie avait rompu avec la petite blonde - mais qui était brune en ce moment -, elle savait ce qu'il s'était passé avec Hassan, elle savait pour son hospitalisation à la fin du mois d'octobre. Moira était bien la seule à accepter Joanne telle qu'elle était, et qui n'essayait pas de la protéger en permanence. Les conseils étaient toujours la bienvenue. Elle s'était toujours sentie un peu plus libre avec Moira, et ce, depuis qu'elles étaient petites. C'était bientôt l'été, mais les températures étaient déjà plus qu'agréables. Joanne adorait se promener au parc avec Daniel. Lui finissait toujours pas s'endormir, bercé par le monde qui défilait devant ses yeux sans qu'il ait à bouger quoi que ce soit. Comme son père, il était un très bon dormeur. Mais là, ce n'était pas le cas. Pas encore, du moins. Il était assis sur les genoux de Joanne. Lunettes de soleil sur le nez, elle lui lisait une histoire. Du moins, elle en construisait une à partir d'un petit livre sur les animaux. Il y avait des zones sur lesquels appuyer pour entendre le cri de l'animal en question. Ce jour-là, il s'émerveillait du bruit de la grenouille, ça le faisait beaucoup rire. Il gardait toujours son doudou en main. Moira arriva soudainement, d'un pas rapide, une petite boîte contenant des cupcakes en main. Elle s'installa à ses côtés. "Ce n'est pas grave." lui assura-t-elle avec un léger sourire. "J'ai emmené de quoi occuper Daniel pour plusieurs. Forcément, ça m'occupe un peu moi aussi." ajouta-t-elle, un brin amusée. Daniel fit un grand sourire à Moira. C'était un visage qu'il commençait à bien reconnaître, désormais. Joanne lui avait mis un petit chapeau pour protéger sa tête du soleil. "Il va bien." dit-elle afin de répondre à sa question. "Il n'a pas encore fait sa sieste, on va très vite le voir bâiller." Et quoi de mieux que de s'endormir dans les bras de sa mère. Le sourire de Joanne devint beaucoup plus forcé lorsque sa cousine lui demandait comment ça allait. Elle haussa vaguement les épaules. "On fait avec." C'était très relatif. Intérieurement, Joanne était au plus mal. Elle dormait très mal depuis sa rupture, mais il fallait tout de même gérer le rôle de mère à côté. "Je suis toujours un peu dans les cartons." Moira savait qu'elle s'était trouvée une maison qu'elle avait achetée. Elle était en bonne état, mais Joanne était partie de rien. L'ameublement était donc très progressif et il n'y avait que la chambre de Daniel qui était véritablement finie. La salle de bain et la cuisine étaient toutes les deux aménagé, mais le reste était à faire. Joanne n'aimait pas vraiment se plaindre de sa condition, elle ne se manifestait presque jamais lorsque quelque chose la chiffonnait. Elle était discrète. Bien sûr qu'elle aimait toujours Jamie, bien sûr que les membres de sa famille n'étaient pas particulièrement joyeux à l'idée que ces sentiments demeurent toujours malgré. Personne ne faisait l'effort de les comprendre, et cela en devenait blessant. Si bien que Joanne venait à énormément s'isoler, limitant même certaines de ses paroles auprès de Moira. Elle l'adorait, elle lui confiait plus de choses qu'à son frère ou sa soeur, mais Joanne savait qu'elle ne portait pas vraiment le beau brun dans son coeur non plus. C'était compliqué de trouver une personne totalement objective dont l'avis ne diverge pas selon les ressentis. "Parle-moi plutôt de toi." dit-elle alors. Une façon comme une autre d'éloigner leur conversation de sa propre personne.en réadaptée au rythme australien ?" lui demanda-t-elle avec un sourire discret.
crackle bones


"please stay next to me"
They couldn't stay together because they loved each other way too much. Everyone is against it, but everything keeps telling her to be close to him. She would love to ignore what people said and love as she used to do.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://queenofdale.tumblr.com En ligne

ÂGE : trente et un ans.
SURNOM : momo quand on veut la taquiner mais on l'appelle plus mademoiselle Bennet qu'autre chose.
STATUT : célibataire, elle n'a encore jamais trouvé satisfaction à la vie de couple.
MÉTIER : directrice commerciale pour Chanel, il lui arrive aussi de servir de modèle.
LOGEMENT : pine rivers, loft n°12 avec aiden.

POSTS : 79 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : à brisbane depuis quatre mois ● travaille sur l'ouverture d'une boutique chanel en ville ● féministe sur les bords, elle ne changera jamais son nom ● toujours merveilleusement bien habillée, elle ne supporte pas la médiocrité à ce sujet ● la mode est sa passion ● elle serait prête à tout pour sa famille ● elle ne veut pas d'enfants mais adore ceux des autres ● éternelle insatisfaite dans ses relations amoureuses
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : aidenjoannehassanjugsonevans
AVATAR : bella heathcote
CRÉDITS : mermaid tears (avatar) tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 13/11/2016

MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Ven 18 Nov - 11:00



you can choose the family you love
moira & joanne
Tu avais quitté l’Australie à tes dix-huit ans n’y revenant que pour quelques semaines de vacances dans l’année. Tu avais gardé contact avec ta famille bien entendu mais ce n’est pas pareil. Quand tu n’habites plus près d’eux tu ne peux plus partager leur vie de tous les jours. Tu ne regrettais pas d’être partie cependant. Tu n’aurais jamais pu satisfaire tes ambitions si tu étais resté en Australie. Harvard et l’Europe t’avaient permis de t’envoler et d’avoir le job de rêve que tu avais aujourd’hui. Alors oui, il te prenait beaucoup de temps mais cela ne te dérangeait pas. Tu l’aimais passionnément et tu n’avais aucun problème à t’y donner à fond. Ton retour en Australie quatre mois plus tôt avait été le résultat de plusieurs mois de négociation. Tu avais depuis quelques temps une forte envie de rentrer au pays mais tu refusais d’abandonner ton job. Il avait donc fallu que tu fasses des études sur l’ouverture d’une boutique Chanel à Brisbane, voir comment tu pourrais être utile à la marque dans cette partie du monde avant d’amener le projet à tes supérieurs. Parce que tu avais toujours été bonne à ton job, tu arrivais à les convaincre sans trop de problèmes à te nommer à la tête du projet d’ouverture de cette boutique tout en te nommant directrice commerciale Chanel pour l’Asie et l’Océanie, deux marchés très importants. Et dans cette histoire, c’était toi qui y gagnais car tu pouvais enfin retrouver ta famille et particulièrement Joanne qui t’avait beaucoup manquée ces dernières années. Et il était hors de question que tu ne sois pas dans la vie de ton neveu. Voilà pourquoi tu prenais toujours le temps de retrouver Joanne assez régulièrement. Elle avait besoin de soutien en ce moment c’était clair même si elle ne te le disait pas toujours. Elle ne fut nullement surprise de ton léger retard ce qui te soulagea un peu, la ponctualité était quelque chose d’important pour toi mais tu ne pouvais pas toujours aller plus vite que la musique. « Ce n'est pas grave. J'ai emmené de quoi occuper Daniel pour plusieurs. Forcément, ça m'occupe un peu moi aussi. » Tu souris en voyant le livre dans les mains de ta cousine. Oui, les enfants cela occupait beaucoup voilà pourquoi tu préférais t’occuper de ces des autres de temps en temps. Tu rendis son sourire à Daniel qui semblait t’aimer un peu plus tous les jours et cela te soulageait, tu ne supporterais pas de ne pas être aimée d’un si joli minois. « Il va bien. Il n'a pas encore fait sa sieste, on va très vite le voir bâiller. On fait avec. Je suis toujours un peu dans les cartons. » Effectivement, Daniel semblait aller parfaitement bien. Contrairement à sa maman car tu ne manquais pas de noter le sourire plus forcé que Joanne te donna pour parler d’elle. En même temps, tu pouvais comprendre que ça n’allait pas fort, à sa place tu n’irais certainement pas beaucoup mieux. La seule différence c’était que quand tu avais divorcé, tu l’avais choisi et tu étais heureuse de le faire contrairement à Joanne qui avait le cœur brisé. Tu posais ta main sur l’épaule de ta cousine avant de lui dire : « Je suis là d’accord ? Tu peux compter sur moi. Et je passerai ce week-end te donner un coup de main avec ces cartons. » Dis-tu parce que tu pouvais bien sacrifier un peu de ton temps pour cela. Tu ne voulais pas forcer Joanne à la confidence ou quoi que ce soit, tu voulais juste qu’elle sache qu’elle pouvait compter sur toi si jamais elle avait besoin de se laisser aller, de souffler un peu. Avec Daniel, elle devait être forte, mais pas avec toi. Même si le fait que Jamie ait levé la main sur elle ne le faisait pas avoir une place chère dans ton cœur, tu savais que Joanne l’aimait du plus profond du sien et tu respectais les sentiments de ta cousine à l’égard de cet homme même si des fois tu ne les comprenais pas. « Parle-moi plutôt de toi. Tu t'es réadaptée au rythme australien ?» Parler de toi était sans doute ce que tu savais faire de mieux et si Joanne voulait savoir, tu n’allais pas te priver. La vie australienne n’était pas très différente de la vie que tu avais avant, à part niveau température, tu n’étais plus habituée. « Je m’adapte plutôt pas mal, je suis toujours aussi occupée qu’avant donc cela ne me change pas trop. C’est au niveau du climat que j’ai du mal, il fait une chaleur ici j’avais oublié ! » Oui après avoir goûté aux hivers londoniens, ici c’était réellement trop chaud.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12301-nobody-puts-moira-in-the-corner http://www.30yearsstillyoung.com/t12311-girls-just-wanna-have-fun-moira

la poupée de jamie

ÂGE : 30 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Célibataire, et compte le rester. Limite les contacts physiques avec les hommes, à quelques exceptions près.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon de neuf mois. Directrice de la fondation Keynes venant en aide aux enfants/adolescents en difficulté situé en Angleterre. Ancienne conservatrice.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 2758 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a fait une fausse-couche juste après, alors qu'elle ignorait être enceinte. ▽ qualifiée de trop gentille ▽ conservatrice dans un musée ▽ passionnée d'histoire ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ Joanne aime beaucoup danser, c'était son activité depuis son enfance, que ce soit en groupe, seule ou en couple ▽ très facilement impressionnable ▽ depuis sa fausse-couche, Joanne est en proie à des crises d'angoisse ▽ elle adore se promener ▽ sujette aux détresse respiratoires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #88 + joamie v.a.#2 + hassan #6 + saul + adele + moira





PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : black arrow + tumblr
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015

MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Lun 21 Nov - 17:48

you can choose the family you love
I believe in the lost possibilities you can see. And I believe that the darkness reminds us where light can be. I know that your heart is still beating, beating darling. I believe that you fell so you can land next to me. ‘Cause I have been where you are before. And I have felt the pain of losing who you are. And I have died so many times, but I am still alive

Toutes les mamans diraient que leur enfant est parfait. Mais il fallait dire que Daniel était un véritable bébé bonheur. Il avait commencé à faire ses nuits à deux mois, il était peu plaintif. Uniquement lorsque quelque chose n'allait, c'était surtout la poussée des dents qui étaient assez dure pour lui, comme tout autant. Il était adorable. Joanne s'efforçait à ce qu'il ne soit pas excessivement gâté, chose bien difficile lorsque l'on sait qu'il était le seul petit-fils Prescott pour le moment. Tout ce que Joanne demandait, c'était qu'il soit en bonne santé, mais elle ne s'attendait pas à tant. Elle se disait chaque jour à quel point elle était chanceuse de l'avoir. Il avait développé cependant une sorte d'angoisse de la séparation depuis la tempête, mais il s'en remettait doucement, maintenant qu'il voyait que Joanne était là avec lui tous les jours. Agrippé comme un petit koala contre elle, Daniel se laissait bercer par la chaleur de sa mère. Celle-ci lui caressait doucement sa tête. Elle sourit faiblement lorsque Moira se proposa de passer venir déballer les cartons. "Je n'aimerais pas déballer beaucoup de choses pour le moment, il faut encore que je m'achète tous les meubles pour le salon, la salle à manger, et ma chambre." lui expliqua-t-elle. "Il faut déjà que je choisisse ce que je veux, que ce ne soit trop bancale ou dangereux pour Daniel." Ce n'était pas si évident que ça lorsqu'il y avait un bébé à prendre en compte. Il fallait tout de même que son environnement soit sécuritaire. "Mais la chambre de Daniel est complètement terminée, c'était ma priorité, que lui soit bien." Sa chambre à elle était très loin d'être terminée. Elle aurait très bien pu dire qu'elle pourrait utiliser l'argent mis de côté suite à la vente de la maison d'Hassan et elle au moment de leur divorce, mais elle n'avait jamais véritablement osé y touché. La dernière fois, c'était pour acheter tous ses meubles pour son appartement juste après avoir signé les papiers. Elle gardait le reste au cas où, mais plus le mois avançait, plus elle avait envie de sa maison être véritablement une maison, avec tout le nécessaire à l'intérieur. Peut-être qu'à ce moment-là, elle arrivera véritablement à bien avancer dans sa vie, et ne pas seulement faire en sorte de ne faire qu'avancer celle de Daniel. Peut-être qu'elle arriverait à vivre pour elle aussi. Joanne s'était ensuite intéressée à sa cousine, à son retour à la vie australienne. "J'aimerais bien un jour vivre un Noël en hiver." dit-elle songeuse. Changer d'hémisphère, voir comment tout se passait de l'autre côté du globe. Joanne était frileuse, ce n'était donc pas tant le froid qui l'attirait. Elle sentit la tête de son enfant s'alourdir et s'appuyer contre son torse. Sentant qu'il s'était bien endormi contre elle, Joanne s'installa plus confortablement sur le banc afin de ne pas trop faire souffrir son dos. "Et tu t'es bien installée depuis que t'es arrivée ? Tu as retrouvé tes marques ?" demanda-t-elle en ne parlant pas trop fort -sa voix ne portait pas naturellement. Elle ne voulait bien évidemment pas réveiller Daniel de sa sieste de l'après-midi. "Ca change de Perth, mais j'aime beaucoup Brisbane. Il y fait bon vivre, c'est une belle ville." Joanne y était depuis ses études à la faculté, elle ne voudrait pas la quitter. Elle s'y était beaucoup attaché, elle était certaine que Moira y trouverait également son bonheur.
crackle bones


"please stay next to me"
They couldn't stay together because they loved each other way too much. Everyone is against it, but everything keeps telling her to be close to him. She would love to ignore what people said and love as she used to do.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://queenofdale.tumblr.com En ligne

ÂGE : trente et un ans.
SURNOM : momo quand on veut la taquiner mais on l'appelle plus mademoiselle Bennet qu'autre chose.
STATUT : célibataire, elle n'a encore jamais trouvé satisfaction à la vie de couple.
MÉTIER : directrice commerciale pour Chanel, il lui arrive aussi de servir de modèle.
LOGEMENT : pine rivers, loft n°12 avec aiden.

POSTS : 79 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : à brisbane depuis quatre mois ● travaille sur l'ouverture d'une boutique chanel en ville ● féministe sur les bords, elle ne changera jamais son nom ● toujours merveilleusement bien habillée, elle ne supporte pas la médiocrité à ce sujet ● la mode est sa passion ● elle serait prête à tout pour sa famille ● elle ne veut pas d'enfants mais adore ceux des autres ● éternelle insatisfaite dans ses relations amoureuses
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : aidenjoannehassanjugsonevans
AVATAR : bella heathcote
CRÉDITS : mermaid tears (avatar) tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 13/11/2016

MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Mar 22 Nov - 11:56



you can choose the family you love
moira & joanne
Une rupture, un déménagement, ce n’était pas facile à vivre. Particulièrement quand il fallait rester fort pour son fils. Ta famille avait toujours considéré Joanne comme cette chose fragile dont il fallait prendre soin. Cela n’avait jamais été ton cas et en la voyant faire face aux épreuves de sa vie aujourd’hui, tu ne pouvais t’empêcher de te dire que c’était certainement la plus forte d’entre vous. Cela ne voulait pas dire que tu ne comptais pas un peu l’épauler, être là pour elle. Personne n’est surhumain non plus. Et puis tu es rentrée pour te rapprocher de ta cousine alors maintenant qu’elle a le plus besoin de toi il est hors de question que tu ne sois pas là pour elle. Quand tu étais revenue tu n’aurais jamais pensé que Joanne se retrouverait dans cette situation mais tu étais heureuse de l’aider, de passer du temps avec Daniel aussi. Les enfants tu n’en voulais pas vraiment mais tu adorais ceux des autres et particulièrement ton neveu. C’est un sourire sur les lèvres que tu le regardais sombrer dans les bras de sa mère. Il avait de la chance, il n’avait pour l’instant aucun souci à se faire. Et ce petit serait bien entouré quoi qu’il arrive donc tu ne te fais pas de soucis pour lui. « Je n'aimerais pas déballer beaucoup de choses pour le moment, il faut encore que je m'achète tous les meubles pour le salon, la salle à manger, et ma chambre. Il faut déjà que je choisisse ce que je veux, que ce ne soit trop bancale ou dangereux pour Daniel. Mais la chambre de Daniel est complètement terminée, c'était ma priorité, que lui soit bien. » Tu avais vu la chambre de Daniel et elle était très belle. Que Joanne ne veule pas tout déballer si elle n’avait pas les meubles pour ranger les choses c’était logique. Cependant, elle venait de te donner une mission qui était plus que dans tes cordes. Quand tu avais commencé chez Guerlain, tu avais commencé dans la vente pour les gros clients. Ton sens de la mode et ton œil pour les détails te faisait faire les meilleures propositions aux clients ce qui avait ravi tes supérieurs. Tu savais parfaitement faire du shopping pour les autres. « Si tu me laisses quelques jours je peux passer chez toi assez rapidement avec un sélection de choix adaptés pour Daniel par rapport à ce que j’ai trouvé sur le marché de Brisbane. J’espère que tu aimes les catalogues. » Dis-tu avec un clin d’œil avant d’ajouter : « Faire une sélection pour les autres c’est mon job donc n’hésite pas. » Dis-tu parce que des fois, il t’arrivait de passer en boutique et de passer une matinée à te faire passer pour une vendeuse et à adorer ça. Cela te permettait de vérifier que votre force de vente était bien formée et de leur donner des conseils. Quand Joanne te demanda comment se passait ton adaptation en ville, tu ne pus t’empêcher de lui dire que les températures te faisaient légèrement souffrir. « J'aimerais bien un jour vivre un Noël en hiver. » Ta cousine n’avait jamais quitté l’Australie. Tu l’oubliais des fois. Mais en effet, les Noël ici c’était toujours en plein été malheureusement. Et toi ça te perturbait de ne plus vraiment avoir d’hiver. « J’ai toujours des contacts en Europe si l’envie te prend un jour. » Dis-tu avec un clin d’œil. Tu avais aussi ton appartement de Londres que tu louais désormais parce que c’était un bon investissement. Cela ne te dérangeait pas que Joanne ne veuille pas parler d’elle, tu pouvais la distraire facilement avec tes histoires. « Et tu t'es bien installée depuis que t'es arrivée ? Tu as retrouvé tes marques ? Ca change de Perth, mais j'aime beaucoup Brisbane. Il y fait bon vivre, c'est une belle ville. » Tu souris à ta cousine. C’est vrai, Brisbane ce n’était pas Perth mais tu mettais rarement les pieds à Perth de nos jours. Pour voir tes parents bien sûr mais tu ne restais jamais longtemps. Tu préférais leur payer des billets pour qu’ils viennent te voir. « Je m’habitue petit à petit au rythme plus calme de Brisbane. Comparé à Londres cela n’a rien à voir. Mais je m’y plais pour l’instant. Je suis assez bien installée et je prends mes marques petit à petit. » Dis-tu simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12301-nobody-puts-moira-in-the-corner http://www.30yearsstillyoung.com/t12311-girls-just-wanna-have-fun-moira

la poupée de jamie

ÂGE : 30 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Célibataire, et compte le rester. Limite les contacts physiques avec les hommes, à quelques exceptions près.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon de neuf mois. Directrice de la fondation Keynes venant en aide aux enfants/adolescents en difficulté situé en Angleterre. Ancienne conservatrice.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 2758 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a fait une fausse-couche juste après, alors qu'elle ignorait être enceinte. ▽ qualifiée de trop gentille ▽ conservatrice dans un musée ▽ passionnée d'histoire ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ Joanne aime beaucoup danser, c'était son activité depuis son enfance, que ce soit en groupe, seule ou en couple ▽ très facilement impressionnable ▽ depuis sa fausse-couche, Joanne est en proie à des crises d'angoisse ▽ elle adore se promener ▽ sujette aux détresse respiratoires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joamie #88 + joamie v.a.#2 + hassan #6 + saul + adele + moira





PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : black arrow + tumblr
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015

MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Ven 2 Déc - 2:05

you can choose the family you love
I believe in the lost possibilities you can see. And I believe that the darkness reminds us where light can be. I know that your heart is still beating, beating darling. I believe that you fell so you can land next to me. ‘Cause I have been where you are before. And I have felt the pain of losing who you are. And I have died so many times, but I am still alive

Si Moira était douée pour quelque chose, c'était bien pour conseiller. Que ce soit en choix de vêtements, de meubles ou d'accessoires, son avis était toujours bien tranché. Ayant été le témoin de Joanne pour son mariage avec Hassan, elle avait pu assister aux essayages de robe et elle avait un sens du détail particulièrement développé. Cela faisait d'elle aussi une vraie plaie pour les vendeuses de cette boutique de mariée, mais le luxe appelait forcément à l'exigence. Et pour dire, Hassan avait adoré cette robe, Joanne avait eu un véritable coup de coeur, Moira avait gagné son pari. Son aide était toujours la bienvenue. "C'est gentil." lui dit-elle avec un sourire plus naturel. "A vrai dire, j'aurai certainement besoin de tes conseils en matière d'habillage pour les prochains temps. J'ai pas mal de réunion et de rendez-vous pour la fondation, et il faut être bien habillée, tu vois." Joanne avait ces quelques marques en tête, mais elle n'était pas vraiment plongée dedans pour connaître les meilleurs tailleurs. Elle était prête à mettre un certain prix dans ces tenues, préférant avoir peu d'habits de grande qualité que beaucoup de vêtements premier prix. "Alors si t'as des marques ou des couturiers à me recommander, je suis toute ouïe, et tu pourras me ramener autant de catalogues que tu voudras." Joanne n'était pas quelqu'un de très exigent, mais elle n'aimait pas lorsqu'il y avait trop de choses sur un vêtement, trop de couleurs, ou une coupe trop originale. On pouvait la traiter de simpliste peut-être, mais c'était dans ces vêtements là qu'elle se sentait le mieux. Alors qu'elle pouvait se permettre bien plus avec ses courbes. Elle ne s'assumait pas vraiment, elle n'aimait pas forcément taper dans l'oeil. "Je pense que je vais attendre un peu pour véritablement voyager. Il y a de fortes chances que je doive retourner à Londres pour la fondation dans les prochains temps. Je ne veux pas être la présidente absente, tu vois ? Et Daniel viendra avec moi. Mais j'aimerais attendre qu'il puisse commencer à se souvenir de ce genre de choses pour le faire voyager. J'ai encore quelques années devant moi pour ça." ajouta-t-elle avec un sourire. "Et quand je pars en déplacement pour la fondation, on me paie l'hôtel, je ne vais pas me plaindre. Surtout qu'ils ne choisissent pas les plus miteux de la ville, loin de là. J'ai du mal à m'adapter à un luxe pareil." Elle rit nerveusement. "Mais j'avoue avoir pris goût aux champagnes de qualité, je me rends compte que ça me rend exigeante en la matière." confessa-t-elle avec une mine faussement désolée. Elle jetait de temps en temps un oeil à son fils, qui restait profondément endormi. "Je suis contente de savoir que tu te plais par ici. J'ai du mal à y penser, tu sais, de combien j'aime cette ville. Il faut sortir la tête de l'eau, bien vouloir regarder ailleurs. Je n'y arrive pas trop, en ce moment. Mais j'ai hâte, que l'aménagement de la maison se termine pour que je puisse vraiment reprendre d'un bon pied. Ca prendre quelques mois, mais si ça permet aux années suivantes d'approcher sereinement, ce n'est pas si mal que ça, après tout." Joanne faisait de son mieux pour être positive, alors qu'elle était plutôt du genre à être l'inverse, surtout depuis son divorce. Cet événement l'avait changée sur bien des points. Et dire qu'elle devait se reconstruire une nouvelle fois.
crackle bones


"please stay next to me"
They couldn't stay together because they loved each other way too much. Everyone is against it, but everything keeps telling her to be close to him. She would love to ignore what people said and love as she used to do.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://queenofdale.tumblr.com En ligne

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: you can choose the family you love (joanne)   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 

you can choose the family you love (joanne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: new farm park
-