AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 hey, stranger (moira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ÂGE : 28 ans, âge qu'il a toujours un peu de mal à réaliser.
SURNOM : Jug' de temps à autre par certaines personnes, la plupart s'en tienne à son prénom.
STATUT : Célibataire. Pas exactement prêt à se poser si vous voulez son avis sur la question.
MÉTIER : Sans emploi, situation qui pourrait éventuellement évoluer dans un futur proche.
LOGEMENT : //.

POSTS : 682 POINTS : 285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A un grand frère et une petite soeur. ∆ A toujours eu une relation conflictuelle avec ses parties. ∆ A tendance a n'en faire qu'à sa tête, l'impulsivité il connait. ∆ Montre rarement ce qu'il ressent mais à côté de ça très bon ami, toujours prêt à aider les gens auxquels il tient. ∆ Mauvaise relation avec l'école, il n'a jamais travaillé. ∆ Accident de moto le 22 février 2012. ∆ Tombe dans le coma par la suite, se réveille le 15 septembre 2016. ∆ Débarque à Brisbane pour rejoindre sa sœur car tout seul, il vit pas bien du tout sa rééducation et le retour à la vie normale.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : lenejulesmoiramaddox.
PSEUDO : fallen dreams, hellitwasyou.
AVATAR : Nico Tortorella.
CRÉDITS : fallen dreams (avatar), ASTRA (code signature), tumblr (gifs).
DC : //.
INSCRIT LE : 07/11/2016

MessageSujet: hey, stranger (moira)   Dim 20 Nov - 16:35



hey, stranger

Solitaire n’était pas exactement le genre d’adjectif que les gens avaient l’habitude d’employer pour décrire Jugson. Et le fait était que leur position se comprenait. Quand il était plus jeune, Jugson c’était le genre de mec qu’on retrouvait souvent entouré de sa bande de potes ou au bras de sa petite-amie du moment. Même quand il était entouré d’inconnus, sa nature sociable et pas franchement timide le faisait aller facilement vers les autres. On lui avait souvent attribué un certain leadership et à l’époque du lycée sa conseillère d’orientation –avant qu’elle ne comprenne qu’il était un cas désespéré dont elle ne pourrait rien faire– lui avait dit qu’il pourrait faire un très bon manager. Ça avait au moins eu le mérite de le faire rire. Comme tout être humain Jugson avait aussi toujours eu ses moments où il avait besoin d’être seul. Comme tout le monde il avait sa balance en équilibre, avec juste plus de poids du côté de la vie à plusieurs.

Puis il était tombé dans le coma et avait attendu quatre ans et demi avant de se réveiller. Seul. Certaines absences avaient piqué plus que d’autres mais au final, être en solitaire pour le début de sa rééducation ça avait été le fruit de ses décisions.  Au début ça avait été facile, il avait passé la majeure partie de son temps à l’hôpital entouré de médecins. Ça avait occupé autant son esprit que son corps qui n’était de toute façon pas encore en état de faire grand-chose. Puis il s’était mis à aller un peu mieux physiquement et a gagné en indépendance et en temps libre hors rééducation en conséquent. Et si à Beverly Hills Jugson avait passé le plus grand de son temps chez lui, à Brisbane il avait décidé qu’il était hors de question qu’il passe ses journées enfermé dans sa chambre d’hôtel.

Jugson apprenait à connaitre la ville un peu plus chaque jour et ce soir c’était au Canvas qu’il avait élu domicile pour la soirée, ou son début tout du moins et adviendra que pourra par la suite. Assis à une table avec une pinte de Coopers devant lui, l’américain observait tranquillement ce qui l’entourait. Il était encore relativement tôt, le bar allait se remplir d’ici peu, il était à peine surpris de voir un gamin de deux ans se promener entre le billard et le bar. Honnêtement il avait en tête 35 histoires pouvant expliquer  la chose. Ce qui retint vraiment son attention, ce fut le regard pas des plus discrets qu’il put sentir sur son dos à plusieurs reprises.  Jugson avait souri en découvrant le visage de sa propriétaire et après une dernière gorgée de bière, il avait attrapé son verre et était parti rejoindre la jeune femme. « Je vois pas de poussette à vos côtés, je peux correctement en déduire que la terreur qui court partout depuis cinq minutes n’est pas à vous ? » Oui il connaissait déjà la réponse à sa question mais c’était ça ou lui demander si elle appréciait ce qu’elle avait devant elle. Bien trop classique. Ne se faisant par repousser, l’américain avait déposé son verre à côté de celui la blonde et il s’était assis sur le tabouret en face d’elle. « Jugson, enquêteur à ses heures perdues. » Accessoire plaisir pour les yeux de ces demoiselles. Mais ça aussi c’était mieux gardé dans sa tête pour l’instant.

COSMIC SHEEP.


prisoner of today

≈ I hitched a ride until the coast to leave behind, all of my ghosts. Searching for something, I couldn't find at home. Can't get no job, can you spare a dime? Just one more hit, and I'll be fine. I swear to God, this'll be my one last time.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12268-seems-like-the-sky-has-turned-grey-jugson http://www.30yearsstillyoung.com/t12309-je-bois-pour-oublier-qu-on-m-a-oublie-jugson http://www.30yearsstillyoung.com/t12333-jugson-jensen

ÂGE : trente et un ans.
SURNOM : momo quand on veut la taquiner mais on l'appelle plus mademoiselle Bennet qu'autre chose.
STATUT : célibataire, elle n'a encore jamais trouvé satisfaction à la vie de couple.
MÉTIER : directrice commerciale pour Chanel, il lui arrive aussi de servir de modèle.
LOGEMENT : pine rivers, loft n°12 avec aiden.

POSTS : 79 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : à brisbane depuis quatre mois ● travaille sur l'ouverture d'une boutique chanel en ville ● féministe sur les bords, elle ne changera jamais son nom ● toujours merveilleusement bien habillée, elle ne supporte pas la médiocrité à ce sujet ● la mode est sa passion ● elle serait prête à tout pour sa famille ● elle ne veut pas d'enfants mais adore ceux des autres ● éternelle insatisfaite dans ses relations amoureuses
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : aidenjoannehassanjugsonevans
AVATAR : bella heathcote
CRÉDITS : mermaid tears (avatar) tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 13/11/2016

MessageSujet: Re: hey, stranger (moira)   Lun 21 Nov - 10:38



hey, stranger

Marre d’être seule dans cet appartement, marre de bosser tout le temps. Il était temps de sortir et de te faire plaisir un peu. Tu avais l’habitude de sortir quand tu étais à Londres, il n’y avait pas de raison que ce ne soit pas le cas à Brisbane. Et il y avait bien longtemps que tu n’étais plus dérangée par el fait de sortir seule dans un bar. Tu refusais de ne pas sortir impeccablement préparée cependant. Tu filais donc à la douche avant de regarder ton énorme dressing et de finir par te décider sur une belle petite robe moulante mais pas vulgaire. Tu t’occupais ensuite de ton maquillage et de ta coiffure avant de te mettre en route vers le Canvas. Tu y étais allée quelques fois et tu avais passé une bonne soirée alors tu décidais d’y refaire un tour. Tu pris une petite veste oubliant complètement le manteau. Il faisait trop chaud à Brisbane. A Londres il aurait déjà fait des températures hivernales à cette période. Mais non, le froid et Brisbane étaient des mots qui n’allaient pas ensemble. C’est donc du haut de tes talons avec ta démarche impeccable que tu rentrais dans le bar. Tu ne tardais pas à prendre place sur un tabouret devant une petite table où se trouvait un menu de boissons. Tu savais déjà ce que tu allais prendre de toute manière. Tu commandais donc un mojito quand le serveur vint prendre ta commande.

Une fois que tu as eu répondu à tous tes sms et mails, tu pris le temps de regarder autour de toi. Depuis ton arrivée le bar s’était un peu plus rempli mais rien de spectaculaire encore. Ton regard tomba rapidement sur cet enfant en train de courir dans tous les sens. Tu ne voyais pas très bien ce que ce petit enfant faisait dans un bar le soir mais tu préférais ne rien dire. L’éducation des enfants était un sujet sensible pour les parents concernés. Et puis ce n’était pas le tient, ils faisaient ce qu’ils voulaient. Tu n’auras jamais d’enfant certainement et c’est mieux ainsi. Ton regard se posa ensuite sur un homme assis au bar. Ton regard aurait pu simplement l’effleurer mais il y avait quelque chose dans son visage qui t’intriguait. Tu avais l’impression de le connaître et pourtant tu étais à peu près sûre de ne jamais l’avoir croisé à Brisbane. Il te rappelait quelqu’un mais tu ignorais où tu aurais pu le croiser. Bien sûr tu ne pouvais t’empêcher de chercher et alors que tu cherchais ton regard dû se faire insistant.

Quand tu vis le jeune homme se diriger vers toi tu sentis tes joues se colorer de rouge. Merde ! Tu n’avais pas fait exprès de le fixer ainsi, ce n’était pas ton genre, loin de là même … Mais maintenant que c’était fait, il allait certainement falloir que tu t’expliques parce que c’était assez malpoli. « Je vois pas de poussette à vos côtés, je peux correctement en déduire que la terreur qui court partout depuis cinq minutes n’est pas à vous ? » Tu ne pus t’empêcher de sourire face à cette remarque. Tu ne t’attendais pas à ce que le jeune homme commence par cela, tu étais persuadée qu’il allait te demander pourquoi tu le fixais ainsi. « Non en effet. Si c’était le mien il serait au lit à la maison. » Dis-tu en laissant le jeune homme prendre place en face de toi. C’était pour ça que tu aimais venir dans des bars seule comme cela. Tu aimais te faire aborder, tu aimais flirter même si cela menait à rien et que tu ne revoyais jamais la personne, c’était plus fort que toi. « Jugson, enquêteur à ses heures perdues. » Tu laissais échapper un petit rire alors que le serveur vint déposer le mojito devant toi. « Ah bon étonnant. Je vous aurais plutôt imaginé comme professeur de chimie je ne sais pas pourquoi. » Dis-tu un sourire en coin sur les lèvres. Tu avais eu des profs de chimie sexy à l’époque tu t’en souvenais très bien. Dommage que cette matière ne t’ait jamais intéressée. « Moira enchantée. Je vous offre un verre ? » Ben quoi ? Les femmes aussi peuvent proposer des verres aux hommes non ? Maintenant qu’il se trouvait devant toi, tu étais certaine que ce visage te disait quelque chose. Peut-être que tu avais rencontré son double un jour ? Tu ne savais pas trop … « Je suis désolée de vous avoir fixé ainsi. Vous me rappelez quelqu’un mais je n’arrive pas à me souvenir à qui vous me faites penser. » Oui, il fallait absolument que tu t’excuses.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12301-nobody-puts-moira-in-the-corner http://www.30yearsstillyoung.com/t12311-girls-just-wanna-have-fun-moira

ÂGE : 28 ans, âge qu'il a toujours un peu de mal à réaliser.
SURNOM : Jug' de temps à autre par certaines personnes, la plupart s'en tienne à son prénom.
STATUT : Célibataire. Pas exactement prêt à se poser si vous voulez son avis sur la question.
MÉTIER : Sans emploi, situation qui pourrait éventuellement évoluer dans un futur proche.
LOGEMENT : //.

POSTS : 682 POINTS : 285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A un grand frère et une petite soeur. ∆ A toujours eu une relation conflictuelle avec ses parties. ∆ A tendance a n'en faire qu'à sa tête, l'impulsivité il connait. ∆ Montre rarement ce qu'il ressent mais à côté de ça très bon ami, toujours prêt à aider les gens auxquels il tient. ∆ Mauvaise relation avec l'école, il n'a jamais travaillé. ∆ Accident de moto le 22 février 2012. ∆ Tombe dans le coma par la suite, se réveille le 15 septembre 2016. ∆ Débarque à Brisbane pour rejoindre sa sœur car tout seul, il vit pas bien du tout sa rééducation et le retour à la vie normale.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : lenejulesmoiramaddox.
PSEUDO : fallen dreams, hellitwasyou.
AVATAR : Nico Tortorella.
CRÉDITS : fallen dreams (avatar), ASTRA (code signature), tumblr (gifs).
DC : //.
INSCRIT LE : 07/11/2016

MessageSujet: Re: hey, stranger (moira)   Lun 21 Nov - 18:02



hey, stranger

Jugson mentirait s’il prétendait que le regard de la jeune femme sur sa personne ne lui avait pas fait plaisir. Depuis son réveil, il était plus habitué à ce que les gens le regardent avec compassion, pitié, essai de compréhension. C’était fatiguant. Aujourd’hui les choses étaient différentes et c’était appréciable. La blonde à présent devant lui avait plus eu l’air perturbée qu’en admiration devant son physique mais ça avait suffi à l’américain. La lumière du bar ne fut pas suffisamment basse pour cacher la couleur qui pointa son nez sur les joues de la blonde et Jugson ne put s’empêcher de sourire à la légère gêne d’avoir été prise en flagrant délit. « Non en effet. Si c’était le mien il serait au lit à la maison. » Le brun hocha de la tête et se laissa s’imaginer avec un gosse l’histoire d’un instant. La chose était presque trop surréelle pour que des images puissent se former dans son cerveau, en toute honnêteté. En soit, il n’avait jamais rien eu contre les enfants. Il était juste certain de ne pas en être à un point de sa vie où la chose était envisageable. Il fallait dire qu’au jour d’aujourd’hui, il n’avait ni la petite-amie avec qui faire le bébé ni la maison qui allait avec, chaque chose en son temps. « Il est sans doute l’heure pour lui d’aller dormir mais vous savez, il est jamais trop tôt pour les initier aux bonnes choses. » Mais il était d’accord pour dire que ce n’était pas ce soir que le petit à quelques mètres de sa position allait apprendre à manier une queue de billard deux fois plus grande que lui. Cette distraction mise de côté, Jugson en profita pour s’asseoir aux côtés de la jeune femme et se présenter. « Ah bon étonnant. Je vous aurais plutôt imaginé comme professeur de chimie je ne sais pas pourquoi. » Le rire de Jugson lui échappa dans le plus grand des calmes. C’était honnêtement une chance qu’il n’ait pas eu son verre de bière à la main au même moment. « Heureusement que mes anciens profs de chimie peuvent pas vous entendre, je pense qu’ils se retourneraient dans leur lit ou tomberaient dans les pommes. » Il était difficile de citer des matières que le brun avait apprécié étudier à l’école mais la chimie n’en faisait très clairement pas partie. Et pour la relation déplorable qu’il avait toujours eue avec le système scolaire, l’imaginer en tant que prof était tout bonnement hilarant. « Moira enchantée. Je vous offre un verre ? » Jugson ne put s’empêcher de laisser une trace de surprise se lire sur son visage à la proposition de Moira, mais c’était de l’agréable surprise et après une très brève hésitation, il répondit à la demoiselle. « Difficile de dire non à une si jolie femme. Je veux bien un mojito pour vous accompagner. »  A vrai dire, il n’était plus certain d’aimer ça et il aurait l’air malin à l’expliquer si ça s’avérait être le cas mais avec la perte de mémoire engendrée par son accident, Jugson avait perdu certaines informations sur son organisme et il lui arrivait de temps à autre de faire des découvertes sur son goût et ses préférences. « Je suis désolée de vous avoir fixé ainsi. Vous me rappelez quelqu’un mais je n’arrive pas à me souvenir à qui vous me faites penser. » Et si la légère réaction de Moira quand il l’avait abordé n’avait pas été une preuve suffisante, l’américain avait maintenant confirmation de son intuition première. « Hm, je sais pas si je vais pouvoir vous aider, c’est pas vraiment la même chose de mon côté. Une fois à la suite d’un défi très tristement perdu, j’ai eu l’occasion de me promener dans Los Angeles pour vendre de la pectine dans une tenue… Pour le moins remarquable. J’ai dû marquer des gens à vie ce jour-là. » Sa fierté en avait pris un coup mais ça avait été l’occasion de découvrir ce qu’était de la pectine. Il n’y avait pas à dire, il avait définitivement gagné au change.  « Plus sérieusement, je viens d’arriver à Brisbane, j’ai atterri il y a quelques jours de ça. Sinon j’ai passé le reste de ma vie à Beverly Hills. Et vous ? Vous avez eu l’occasion de voyager dans votre vie ? » Sa mémoire n’allait peut-être pas lui être dans une grande aide mais même si c’était celle de Moira qui faisait tout le travail, Jugson pouvait quand même en profiter pour apprendre à (re)découvrir la jeune femme.

COSMIC SHEEP.


prisoner of today

≈ I hitched a ride until the coast to leave behind, all of my ghosts. Searching for something, I couldn't find at home. Can't get no job, can you spare a dime? Just one more hit, and I'll be fine. I swear to God, this'll be my one last time.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12268-seems-like-the-sky-has-turned-grey-jugson http://www.30yearsstillyoung.com/t12309-je-bois-pour-oublier-qu-on-m-a-oublie-jugson http://www.30yearsstillyoung.com/t12333-jugson-jensen

ÂGE : trente et un ans.
SURNOM : momo quand on veut la taquiner mais on l'appelle plus mademoiselle Bennet qu'autre chose.
STATUT : célibataire, elle n'a encore jamais trouvé satisfaction à la vie de couple.
MÉTIER : directrice commerciale pour Chanel, il lui arrive aussi de servir de modèle.
LOGEMENT : pine rivers, loft n°12 avec aiden.

POSTS : 79 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : à brisbane depuis quatre mois ● travaille sur l'ouverture d'une boutique chanel en ville ● féministe sur les bords, elle ne changera jamais son nom ● toujours merveilleusement bien habillée, elle ne supporte pas la médiocrité à ce sujet ● la mode est sa passion ● elle serait prête à tout pour sa famille ● elle ne veut pas d'enfants mais adore ceux des autres ● éternelle insatisfaite dans ses relations amoureuses
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : aidenjoannehassanjugsonevans
AVATAR : bella heathcote
CRÉDITS : mermaid tears (avatar) tumblr (gif)
DC : aucun.
INSCRIT LE : 13/11/2016

MessageSujet: Re: hey, stranger (moira)   Hier à 8:59



hey, stranger

Oui cet homme désormais en face de toi t’intriguait énormément tu ne pouvais le nier. Ces traits étaient semblables aux traits de quelqu’un que tu avais dû croiser mais tu étais incapable de savoir où et quand tu aurais pu le croiser. Le fait qu’il t’aborde en te parlant de cet enfant en train de courir et d’hurler partout te fit sourire. Cela changeait clairement des techniques de drague habituelles que tu supportais plus que tu n’appréciais. Et puis le fait qu’il s’approche te permettait de scruter un peu mieux ses traits et d’essayer de faire remonter ta mémoire à de vieux souvenirs. Mais toujours rien, ta mémoire semblait en panne ce soir, pas ton instinct cependant. « Il est sans doute l’heure pour lui d’aller dormir mais vous savez, il est jamais trop tôt pour les initier aux bonnes choses. » Tu laissais échapper un petit rire. Non c’est vrai, il n’est jamais trop tôt mais là si tu étais à la place des parents, tu serais surtout en train de passer une soirée de merde à entendre ton enfant brailler ainsi et le voir courir partout. Mais le fait que les parents semblent complètement inconscients de la chose te fait penser qu’ils s’y sont sans doute habitués. Et c’est certainement cela le plus dramatique. « Certes mais ce serait pour moi une soirée épouvantable et je préfère m’amuser quand je sors dans un bar. » Dis-tu avec un léger sourire sur les lèvres. Oui, tu étais habituée à sortir très régulièrement à Londres, un soir sur deux voire tous les soirs. Il y avait toujours des gens à voir, des spectacles à découvrir et tu n’avais jamais trop aimé rester chez toi enfermée. Et puis si tu pouvais te trouver un bel homme intéressant pour t’accompagner tu ne disais jamais non. « Heureusement que mes anciens profs de chimie peuvent pas vous entendre, je pense qu’ils se retourneraient dans leur lit ou tomberaient dans les pommes. » Tu laisses un éclat de rire s’échapper de ta bouche. Vous aviez cela en commun donc, c’était bon à savoir. Tu ne savais pas pourquoi il te faisait penser à un de tes professeurs de chimie mais c’était idiot de toute manière, ce prof était trop vieux pour que ce soit lui à qui tu penses. « Je n’étais pas très bonne non plus rassurez-vous. » Dis-tu avec un sourire aux lèvres avant de lui proposer un verre. Son regard rempli de surprise t’amusa. C’est drôle comme les hommes sont surpris quand une femme les invite et fait le premier pas. Tu détestais l’idée que la femme devait être dépendante de l’homme pour quoi que ce soit ce qui te valait d’être détestée par beaucoup de tes compères … Mais le jeune homme se repris en te disant : « Difficile de dire non à une si jolie femme. Je veux bien un mojito pour vous accompagner. » Tu hochais la tête avant de faire signe au barman de vous amener un deuxième mojito. Tu ne peux ensuite t’empêcher de t’excuser de l’avoir fixé ainsi parce que cela ne te ressemblait pas vraiment de fixer quelqu’un aussi intensément et tu ne voulais pas qu’il croie que tu étais une perverse ou quoi que ce soit. « Hm, je sais pas si je vais pouvoir vous aider, c’est pas vraiment la même chose de mon côté. Une fois à la suite d’un défi très tristement perdu, j’ai eu l’occasion de me promener dans Los Angeles pour vendre de la pectine dans une tenue… Pour le moins remarquable. J’ai dû marquer des gens à vie ce jour-là. » Tu explosais de rire à cette anecdote loufoque pour le coup. Oui, cela aurait marqué ton esprit mais tu n’avais jamais mis les pieds à Los Angeles donc cela ne pouvait pas être le lieu de votre rencontre s’il s’avérait que vos chemins se soient croisés. « Plus sérieusement, je viens d’arriver à Brisbane, j’ai atterri il y a quelques jours de ça. Sinon j’ai passé le reste de ma vie à Beverly Hills. Et vous ? Vous avez eu l’occasion de voyager dans votre vie ? » Ah un petit nouveau aussi donc. Même si cela faisait quatre mois que tu étais ici, tu te sentais toujours fraîchement débarquée. Oui, l’adaptation était un peu longue et compliquée mais tu allais finir par y arriver. « Je pense que je me souviendrais de vous avoir vu à Los Angeles mais je n’y ai jamais mis les pieds. Je me suis arrêtée à San Francisco où une amie tenait absolument à voir leurs loutres qui empestent. Je n’ai jamais compris pourquoi. » Dis-tu en secouant la tête. Tu te serais bien passée de cette visite … Mais elle avait insisté pour faire la totalité du zoo … « J’ai pas mal voyagé je dois avouer. J’ai grandi à Perth en Australie avant de partir faire mes études à Harvard. Pour mes études j’ai passé une année en Amérique du Sud puis je suis partie travailler à Paris avant de finir à Londres ces quelques dernières années. Je suis arrivée à Brisbane il y a quatre mois pour retrouver ma cousine. » Dis-tu avec un sourire sur les lèvres. Tu avais vu bien plus de pays que cela mais c’était les villes où tu avais habité.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t12301-nobody-puts-moira-in-the-corner http://www.30yearsstillyoung.com/t12311-girls-just-wanna-have-fun-moira

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: hey, stranger (moira)   Aujourd'hui à 14:42

Revenir en haut Aller en bas
 

hey, stranger (moira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-