AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 LAUREN & AUSTIN ● what do you need ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

l'amoureuse bafouée

ÂGE : 29 ans - 13 Mai 87
SURNOM : La fille sur le pont
STATUT : anciennement fiancé, maintenant hérante
MÉTIER : scénariste
LOGEMENT : 20, Logan City

POSTS : 419 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : New Yorkaise ▲ père absent durant son enfance, ce qui l'a blessée ▲ sa famille est riche ▲ elle a eu deux hommes seulement dans sa vie, Mathias son premier amour est mort d'un cancer ▲ Lauren a fait une dépression après ça ▲ Devenu scénariste ▲ Ses parents lui ont présentés Julian comme fiancé, elle l'a de suite aimé et l'a suivi partout ▲ C'est fini avec Julian, ce qui l'a mis au plus mal ▲ Elle a couché avec Alejandro ▲ Elle est enceinte mais ne sait pas de qui...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Queen-Juliette
AVATAR : Emma Stone
CRÉDITS : Candy Apple signature
DC : Masha & Juliane
INSCRIT LE : 28/06/2015

MessageSujet: LAUREN & AUSTIN ● what do you need ?    Mer 23 Nov - 1:07

first meeting.
Austin Waynes & Lauren-Rose Davis
On dit que dans la vie une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, je ne savais pas si cette expression était valable pour moi. Dans ma vie professionnelle tout allait bien mais dans ma vie sentimentale, tout était compliqué. Enfin compliqué, pour ne pas dire catastrophique. Julian m’avait quitté il y a plusieurs semaines déjà et je pensais au départ naïvement qu’il reviendrait. Qu’il n’avait pas pris la bonne décision et qu’il réfléchirait à tout ça au calme. Après j’avais fait un peu n’importe quoi avec un figurant de ma série avant de me rendre compte que j’étais enceinte. Pourtant la prise de sang ne faisait pas de doute, Julian semblait bel et bien être le père de l’enfant, alors naturellement j’avais essayé de le joindre, de lui informer qu’il serait bientôt papa et qu’il fallait qu’ils se voient pour en discuter. Mais Julian n’était jamais venu. Quelque part, est ce que cela m’étonnais malheureusement non…Il me laissait seule comme il m’avait laissée seule lors de mon agression et après. Tout ce que j’avais vécu lors de ma vie maritale je l’avais vécu seule. Et maintenant je devrais sans doute vivre aussi ma grossesse seule mais quelque chose me disait que ça allait changer. Parce que j’avais rencontré une certaine brune qui était apparemment proche de Julian et je savais que cette fille n’allait pas tarder de faire la commère d’aller tout lui répéter. Bon, il fallait voir les choses positives au moins Julian reviendrait et me poserait des questions, il serait donc que je suis enceinte et que je veux garder l’enfant. J’avais déjà fait des emplettes pour le petit ou la petite. Par contre cette situation m’angoissait au plus au point, moi je voulais depuis j’étais jeune avoir un mari, des enfants, une famille complète et heureuse. Quand j’étais petite mes parents étaient ensembles mais mon père n’était jamais là à cause de mon travail et j’en avais beaucoup souffert. Je ne voulais pas qu’il en soit de même pour mon enfant et quelque part j’espérais que Julian bouge tout de même le petit doigt et qu’il assume ses responsabilités mais ce n’était pas son genre, il était plutôt du genre à fuir dès qu’il y avait un problème, dès que quelque chose n’allait pas. Bref, je n’avais pas hâte d’avoir cette discussion. En attendant, moi, je passais le temps comme je le pouvais. Je ne pouvais même pas me saouler dans les bars, je prenais des antis-dépresseurs pour ne pas être au fond du trou. J’avais l’impression d’être bourré en permanence mais je ne buvais pas d’alcool, tout ça c’était un peu perturbant. Je trainais dans les bars, je buvais des cocas. Bien sûr depuis mon récent célibat, un nombre de garçons faramineux était venu me draguer, déjà sur les réseaux sociaux, parce que passer de « en couple » à « célibataire » ça fait toujours parler. Puis forcément dans la rue, parce qu’une fille toute seule se fait toujours aborder. Puis aussi par courrier, parce que les journaux avait compris que je n’étais plus avec Julian et avait fait quelques articles pour prévenir les fans éventuels que oui, j’étais célibataire et donc ouverte à de nouvelles rencontres. Comme si après avoir rompu on était ouvert à une nouvelle relation. Bref.

Comme tous les soirs, j’étais seule à la maison alors j’avais voulu faire un tour dans les bars, cette époque me rappeler l’époque de mon agression sexuelle. A cette époque la mon fiancé n’était pas présent, j’avais voulu sortir pour me faire des amis et finalement, j’avais récolté plus de problèmes. Mais avec mes antidépresseurs je me sentais comme changé et révolutionné. Comme si ses cachets me rendaient invisibles alors qu’en réalité j’étais plus faible. Mais l’heure était encore raisonnable, 20 heures alors je pouvais sortir. J’étais allée dans un bar branché en ville et j’avais même commandé un plat là bas. Une bonne salade, il faut dire que depuis l’annonce de ma grossesse j’avais en permanence une faim de loup. Après mon repas, je me remettais un peu de rouge à lèvres et en regardant dans le miroir je me rendis compte qu’une vieille connaissance, Austin était là. Austin était un petit ami que j’avais eu au lycée, je devais avoir une quinzaine d’année. C’était avant de connaitre Mathias, le premier garçon avec qui j’avais couché et qui était atteint de leucémie. Austin m’avait justement reparlé quand il avait vu que j’étais célibataire. Je me retournais alors, vérifiant que c’était lui, il n’avait pas bougé alors que ça faisait quelques secondes qu’il m’observait de dos : « Viens t’assoir à côté de moi, ne fais pas celui qui ne m’a pas vu… ». Je me mis à rire plutôt nerveusement. Mais j’avais raison, il ne pouvait pas feindre l’indifférence.

© Starseed



like a bullet train.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t2930-lauren-rose-l-amour-est-un-tyran-qui-n-epargne-personne http://www.30yearsstillyoung.com/t2983-lauren-rose-l-amour-est-un-tyran-qui-n-epargne-personne http://www.30yearsstillyoung.com/t3712-lauren-rose-davis?highlight=lauren

ÂGE : 30 ans
SURNOM : Aust'
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Héritier et PDG de l'empire hôtelier Wayne
LOGEMENT : #88 Pine Rivers
Mia Talerico
POSTS : 471 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Riche comme crésus depuis qu'il est tout petit, il est le dernier héritier de sa famille ≈ Jusqu'à sa prise de fonction il a enchainé les conneries, maintenant il est plus posé, mais peu vite déverrouillé ≈ Il a le sens des affaires, mais il est aussi un peu tyrannique quand il s'y met ≈ Il est très généreux, parfois même trop généreux, mais il s'en fou il est plein aux as ≈ Il a du mal a s'attacher depuis qu'il a perdu la femme de sa vie dans une histoire de famille ≈ Il est le père d'une petite Lou qu'il aime plus que tout et qui est sa princesse.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :












RPs TERMINÉS : Lana / Kim / Camber
PSEUDO : Alex
AVATAR : Dave Franco
CRÉDITS : blondie
DC : Aucuns
INSCRIT LE : 13/09/2016

MessageSujet: Re: LAUREN & AUSTIN ● what do you need ?    Aujourd'hui à 10:20




Austin avait a plusieurs reprises eut des bas dans sa vie, mais il avait toujours décidé de prendre les choses en main. Très jeune il avait trouvé la femme de sa vie, ils avaient des projets et comptaient rapidement se marier et avoir des enfants. Les enfants la chose dont il avait le plus envie, seul ou accompagné il s'en moquait, il voulait juste avoir un ou plusieurs enfants. Donc revenons à nos moutons, 19 ans, hyper amoureux, aucuns nuages à l'horizon, mais voilà, une mère jalouse, un coup de couteau. Un mois à l’hôpital, des parents qui vous mentent et vous ne faites pas confiance à la bonne personne, résultat ? Vous perdez la femme de votre vie pour avoir fait confiance à votre mère qui elle se retrouve en prison pendant 20 ans. Ensuite vous vagabonder et rencontrez une jeune femme qui tombe enceinte de vous, franchement le pied quand on a toujours voulu avoir des enfants. Sauf que le sort s'acharne, elle ne veut pas de cet enfant. C'est depuis ce jour qu'Austin a pris les choses en main, à coup d'argent il a réussi à que la mère de sa fille garde l'enfant et disparaisse à la naissance. Voilà maintenant il est papa et le plus heureux des hommes. Il plane, il évite les problèmes depuis que sa vie tourne exclusivement autour de sa fille chérie. La petite Lou est un rayon de soleil, une bouffée d'oxygène pour lui. Lui qui est souvent annoncé comme l'un des meilleurs partis d'Australie, riche, beau et surtout célibataire. Il sort très peu, mais quand il sort il ne fait pas semblant. Oui quand on est père de famille et qu'on aime sa fille on ne reproduit pas les mêmes erreurs qu'un père absent. Son père à lui ? Parlons en, déjà paix à son âme, vu qu'il est au ciel maintenant. Mais il a surtout brillé par son absence, mais comment lui en vouloir quand on sait que c'est lui qui fait l'Austin d’aujourd’hui. Austin président d'une multinational qui c'est installée en Australie pour fuir le stress ambiant New-Yorkais.
Car la venue d'Austin dans ce fabuleux continent c'est tout d'abord un moyen de fuir la presse. Austin était souvent à la une des journaux, qu'ils soient people ou financier. Le magnat des affaires de moins de trente ans et ses frasques dans les bars ou avec la drogue. Ici il c'était racheté une conduite, une image. Alors il était le père célibataire le plus attentionné de la ville quand on lisait les journaux. Les femmes ne le harcelaient pas plus que ça et c'est une chance pour lui. Sa vie sexuelle était tout de même très loin de celle qu'il avait quand il était jeune, il avait plus de conquêtes en une journée à l’université que parfois en un mois dans cette nouvelle vie. Pourtant il n'était ni frustré, ni envieux en voyant les autres. Il avait de bons amis, il avait de bonnes relations et il avait cette fille qui faisait de lui la personne la plus heureuse au monde.

Ce soir il était libre, la petite Lou dormait chez une copine à elle, à peine 4 ans et elle découchait. Soyons francs Austin avait broyé du noir pendant une longue heure, voir son appartement vide, y être sans Lou lui faisait assez mal bizarrement. Il ne voulait pas la voir grandir et surtout n'imaginait pas la tête qu'il ferrait quand elle aurait 16 ans et qu'elle demanderait à sortir en boite ou pire, qu'elle ferra le mur. Enfin bref, sur Facebook il avait vu qu'une vieille petite amie à lui mangeait dans un restaurant ou bar branché de la ville. Pourquoi pas la surprendre là-bas, franchement il avait toujours pensé qu'il y avait une petite connexion entre eux et surtout c'était un beau moyen de sortir et de penser à autre chose. Installé non loin d'elle, en train de manger une bonne viande il attendait qu'elle le remarque. Il ne voulait pas faire le premier pas et surtout ne voulait pas faire le lourdeaux. Leurs vies étaient entremêlé, New york, Brisbane franchement c'était déjà gros, alors se retrouver dans le même bar à la même heure n'avait plus rien de surprenant. « Viens t’assoir à côté de moi, ne fais pas celui qui ne m’a pas vu… » Il ne pu s’empêcher de rire, elle l'avait repérée. Il n'allait pas mentir, mais n'allait pas non plus lui dire la vérité. Prenant son assiette il s'installa à coté d'elle avant de déposer un léger baiser sur la joue de la jeune femme «  Bien sûr que je t'avais vu, mais on ne dérange jamais une demoiselle pendant un repas . » dit il en riant




hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t11469p15-certains-ont-les-yeux-de-leur-pere-et-la-bouche-de-leur-mere-moi-j-ai-prefere-leur-pognon#417559 http://www.30yearsstillyoung.com/t11560-a-15-ans-on-veut-plaire-a-20-ans-on-doit-plaire-a-40-ans-on-peut-plaire-mais-ce-n-est-qu-a-30-ans-qu-on-sait-plaire#420872 http://www.30yearsstillyoung.com/t11604-austin-wayne#423232 http://www.30yearsstillyoung.com/t11605-austin-wayne#423248
 

LAUREN & AUSTIN ● what do you need ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-