AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 #483, la rencontre inattendus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

le big bro'

ÂGE : 33 ans, 19 juillet 1982
SURNOM : Baloo, Senouille
STATUT : Célibataire. Je n'ai pas eu des tas de relation la dernière me laisse encore un énorme poids au cœur.
MÉTIER : Huissier de justice, je ne fais pas le bonheur de tout le monde.
LOGEMENT : #483 Pine Rivers ~ Villa, Léo mon chien.

POSTS : 1823 POINTS : 695

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai une peur bleu des clowns, si tu veux me paralyser déguise toi en clowns. ☮ Ma vie tourne mal de jour en jour, tant qu'elle ne reviendra pas dans ma vie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Family Grimes #1 ° Ida #2 ° Anton #1 ° Madison #2 ° Leo ° Ginny #1 ° Camber #1 ° Kane ° Austin

IDEAN - NOBODY'S PERFECT

Par moments les choses sont différentes et nous faisons des rencontres assez spéciale mais aussi bénéfique pour notre propre vie. Je pense que jamais de la vie je n'oublierai ce si joli visage.

PERFECT - ALMOST FAMILY

La famille c'est tout ce qui compte pour moi. Ces deux personnes sont celles que j'ai failli perdre à cause de mes conneries. Jamais, plus jamais je ne les perdrais. Ils seront toujours dans mon coeur.

RPs EN ATTENTE :
GABRIEAN FRIENDSHIP

Aucun mot ne peut décrire notre amitié.


Saul ° Phoenix ° Duncan ° Disha

RPs TERMINÉS :
Many ° Ida #1

PSEUDO : Sḫm.t
AVATAR : Jared Fucking Padalecki
CRÉDITS : Shm.t
DC : Liv Beauregard, Lisis Ensémekthouès, Edward Campbell. (RIP ♥)
INSCRIT LE : 16/07/2015

MessageSujet: #483, la rencontre inattendus   Mer 30 Nov - 11:20






Anton & Sean


Toutes les belles rencontres sont celle ou l'on s'attend le moins. - #483

Être en vacance forcé, ou plutôt il appel tous ça un arrêt maladie. Je ne suis pas malade j'ai juste un foutu problème a mon genoux que je ne sais pas comment ça va se finir mais je peux encore marcher tenir debout lors des audiences et … et non ils m'ont tous forcés, stupide médecin. Donc je me lève un peu plus tard que prévu, je me prends tout mon temps pour me préparer, pour déjeuner. Je sais que je vais avoir de la visite dans la journée, l'annonce que j'ai passer dans le journal mais aussi sur internet a fait beaucoup d'intéresser. Bon j'ai plus eu des personnes intéresser a voir par ma maison qu'autre chose.

Recherche un/une jeune étudiant ou venant tout juste de débarquer dans la ville. Ayant de la place pour héberger. Vivant seul avec un chien, ne pas avoir peur des animaux. N'est pas spécialement très présent la journée donc liberté mais aussi le soir. Je laisse la total liberté aux personnes qui seraient présente avec moi. Peut accueillir des personnes qui n'ont plus de logement ou qui ne peuvent pas continuer a payer leur loyer là ou ils se trouvent. La solitude n'est pas le meilleur moyen. Me contact par téléphone ou par mail, tout dépendra de mon temps je peux répondre très vite comme mettre du temps. Merci.

Sean Grimes, tu as fais ça. Pourquoi en faite ? Sûrement parce que tu en as marre de te sentir tout seul ici, sûrement parce que tu vois qu'il y a bien trop de monde qui galère dans cette ville, surtout les étudiants et les jeunes qui viennent tout juste de trouver un travail ou même les maries/femmes qui se sont fait viré de leur chez soit... Bien trop aimable cet huissier de justice. Je secoue doucement ma tête, ayant enfiler un jogging puis un simple tee-shirt avec une veste qui va avec mon jogging et je prends la laisse de mon chien pour le sortir. Courir me fait affreusement mal, alors je me permets de marcher. Je fais un petit aller et retour, je vais vers chez mon petit frère puis je reviens jusqu'à chez moi. C'était déjà un bel effort tout ça. Une fois à l'intérieur, je lâche mon chien qui accourt vers sa gamelle d'eau. Je retire ma veste que j'accroche puis je me dirige vers la cuisine pour me faire un café, je le dépose sur le bar puis je commence a ranger un peut, les quelques affaires qui peut traîner, je remets en place mes cd's/dvd's qui se trouve dans une bibliothèque assez grande ou bien sûr se trouve tout les livres que j'ai pu livre, avec mes bouquins de droit. J'attrape ma tasse de café pour venir en boire une gorgé puis je viens alors plier mes affaires. Oui, quand on est seul faut bien faire se boulot aussi même si j'en ai horreur et que je dois aussi repasser pour mes chemises je le fais, mais pas aujourd'hui. Je plie tous mes vêtements qui traîne puis je me dirige vers ma chambre pour les ranger, un fond de musique résonne dans la villa. Quand j'entends la sonnette retentir je ne me doutais pas que c'était déjà l'heure. Je viens alors tiré la porte de ma chambre, prendre un gorgé de mon café, puis je viens ouvrir la porte -toujours en teeshirt, jogging. Je laisse apparaître un sourire accueillant. « Monsieur... Malikov n'est-ce pas ? » Oui je me souviens de presque tout les noms et prénoms que j'entends. Surtout quand je t'es eu au téléphone quelques jours avant. Je ne t'imaginais pas comme ça, mais bon. Je te tends ma main pour te saluer puis je te laisse un place pour que tu puisses entré, bien sûr j'ai le réflexe d'attraper le collier de mon husky pour qu'il ne te saute pas dessus, juste pour te faire la fête. « Aller s'y entré, il n'est pas méchant ne vous en faite pas. » Je dis en souriant, puis quand tu es rentré, je jette un coin d'oeil au portail que tu as penser a fermer derrière toi et je fais sortir mon chien pour qu'il nous embête pas de trop. Je reviens alors face a toi puis d'un geste de la main je te propose de me suivre jusqu'au salon, un petit hall rejoint le salon et la porte d'entré. Quand on mets les pieds dans le salon tu pouvais voir que c'était plus une cuisine américaine qui donne sur le salon que deux pièces différentes. « Installez vous, canapé, à table, comme vous le voulez. Café ? » je propose en prenant ma tasse vide. « Alors, vous pouvez me réexpliquer se qui vous arrive ? » je reste toujours aussi accueillant et souriant.

COSMIC SHEEP.




Life is different.
I'm no more than the shadow of myself. Destroy me it's time. Stop me, hunt me or hate me. I'm not pleased with me.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3297-peace-and-love-que-l-amour-face-le-tour-de-votre-coeur-plus-d-une-fois-je-vous-aime-tous#91300 http://www.30yearsstillyoung.com/t12255-vivre-rever-penser-que-tout-va-bien http://www.30yearsstillyoung.com/t4667-sean-grimes

le dévoreur de livres

ÂGE : 35 balais
STATUT : De nouveau sur le marché du céliba'. Fraîchement divorcé.
MÉTIER : Anciennement avocat. Aujourd'hui éditeur
LOGEMENT : En quête d'un nouveau toit.

POSTS : 306 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un fort accent Russe, mon pays natale § Je vis en Australie depuis 10 ans. § J'ai tué un homme, pour protéger ma petite soeur, mais personne ne le sait. § J'ai une très ancienne jaguar, mon bien le plus précieux. § Je reviens de Russie, après un mois là bas.§ Ma soeur est décédée il y a peu dans un accident de voiture et cela reste un sujet tabou pour moi
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Ashon # 1 §
AVATAR : Matt bomer
CRÉDITS : Blondie
DC : aucun
INSCRIT LE : 04/02/2016

MessageSujet: Re: #483, la rencontre inattendus   Jeu 1 Déc - 11:52


La rencontre inattendue




Aujourd'hui est un grand jour. Une nouvelle vie s'offre peut être à moi. Je replace ma veste de costume gris anthracite correctement, ferme mon nœud de cravate et attrape ma sacoche pour le boulot. Une visite et je file au bureau. Je sors de ma chambre, bois un café tranquillement puis embrasse Ashley sur le front par habitude en lui souhaitant une bonne journée. Elle me répond d'un sourire et d'un petit signe d'encouragement. Même si je sais que ça lui fait du mal que je partes, elle sait à quel point c'est important pour moi de reprendre un pseudo envole aprés mon divorce. Je jette ma sacoche sur le siège arrière de ma voiture garé dans l'allée, enfile mes lunettes de soleil et démarre, directions le 483 Pine Rivers.

Je gare ma voiture devant la villa, à l'adresse indiquée sur le dernier texto échangée avec ce fameux Sean Grimes. Je retire mes lunettes de soleil et jette un petit coup d'oeil à la battisse en soupirant. Dire qu'il y a encore quelques mois, moi aussi j'avais ce genre de maison, dans ce quartier qui plus est. Et je dois avouer, non sans douleur, que ça me fait bizarre de revenir ici. Mais ce n'est pas comme si j'avais eu le choix, je ne pouvais pas squatter éternellement chez ma meilleure amie, aussi charmante et attentionnée soit elle, je me sentais comme un pauvre sdf qui demandais la charités. Non, je préféré encore payer un loyer, même si je devais me partager une maison avec quelqu'un…

Je jette mes lunettes sur le siège passager et sors de la voiture en inspirant profondément. Ce n'était pas la première "colocation" que je visitais, mais au moins la 4eme. La première était un appartement minable avec des hippies qui ont tenté de me faire devenir vegan, la deuxième j'aurais finis par être violé par les 3 jeunes femmes qui y vivait déjà, la troisième la propriétaire avait au moins 85 ans et une bonne quinzaine de chat et enfin, cette villa, avec ce fameux Sean Grimes qui possède un chien. Je vérifie une dernière fois l'adresse et me redresse lentement pour avancer vers le portail. Je suis aussi stressée que si j'avais un entretiens d'embauche, chose absolument stupide quand on y pense. Je me tiens bien droit, lisse mon costume d'une main puis sonne.

Derrière la porte, je peux entendre le fameux chien don il était question dans l'annonce de l'homme que j'ai eu au téléphone, il chouine un peu et trépigne des pattes de toutes évidences. Je souris un peu, du temps ou j'étais encore marié à Margot, je rêvais d'un chien. Un gros chien, qui ferait la fête dés que je rentrerais chez nous, avec qui je pourrais aller courir tous les matins… Mais elle n'a jamais voulu. Elle avait déjà eu du mal a accepter un pauvre malheureux poisson combattant alors un chien… La porte qui s'ouvre me tire de ma rêverie et je relève le regard sur l'homme qui se tiens dans l'embrasure. Je souris, légèrement rassuré. Il n'a pas 85 ans et ça n'a pas l'air d'un hippie. Je lui donne une poignée de main en souriant, acquiesçant de la tête:

-C'est exact. Mais vous pouvez m’appeler Anton.

Je le regarde attraper le chien par son collier. Un husky. Il est magnifique en tout cas. Je souris, lui fait sentir ma main avant de le caresser entre les deux oreilles doucement. J'hoche la tête et entre dans la maison en regardant autour de moi. Battisse classe, ni trop moderne ni trop ancienne, lumineuse, spacieuse… Et surtout, propre. Je le suis jusqu'au salon, c'est vraiment grand et lumineux. Ça me plait en tout cas. A voir comment cela se passe avec ce fameux Sean maintenant. Mais bon, je suis déjà un peu plus détendu maintenant. Je fourre mes mains dans mes poches de pantalon et sourit:

-Oui, s'il vous plait. Avec deux sucre.

Je m'assois à table et soupire un peu avant de rire nerveusement :

-J’espère que vous avez le temps, parce que c'est long.

Je ris un peu, le remercie pour le café en posant mes mains autour de la tasse et inspire profondément:

-On va essayé de faire court quand même… Marié pendant un peu plus de 10 ans avec ce que je pensais être l'amour de ma vie. J'étais avocat à cette époque là, elle aussi. Elle l'est toujours d'ailleurs. Moi j'ai changé de branche après la mort de mon père il y a un peu plus d'un an, je suis éditeur. J'ai d'ailleurs ouvert ma propre maison d'éditions. Et… Ça, mêlé à plein d'autres petites choses on fait qu'on ne s'entendais plus. Je suis partis de mon plein grès, j'ai récupérer 3,4 bricoles auquel je tenais et je lui ai laisser le reste, don notre maison. Je ne voulais pas d'autres engueulades, j'ai préféré céder. Et là… Ça faisait quelques mois que je vivais chez ma meilleure amie mais je me sentais plus comme un squatteur que comme étant chez moi… Et je suis tombé sur votre annonce. Voilà, à peu prés.

Je prend une gorgée de café avant de reprendre:

-Pourquoi cherchez vous un colocataire?


fiche par century sex.





   
Pater Familias
Ne cherches pas à savoir qui est le plus méchant, entre le loup et le chaperon rouge, parce qu' au final ce sont tous les deux des meurtriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6964-salut-mes-petits-chous http://www.30yearsstillyoung.com/t7034-a-main-froide-coeur-chaud-anton http://www.30yearsstillyoung.com/t8551-anton-malikov

le big bro'

ÂGE : 33 ans, 19 juillet 1982
SURNOM : Baloo, Senouille
STATUT : Célibataire. Je n'ai pas eu des tas de relation la dernière me laisse encore un énorme poids au cœur.
MÉTIER : Huissier de justice, je ne fais pas le bonheur de tout le monde.
LOGEMENT : #483 Pine Rivers ~ Villa, Léo mon chien.

POSTS : 1823 POINTS : 695

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai une peur bleu des clowns, si tu veux me paralyser déguise toi en clowns. ☮ Ma vie tourne mal de jour en jour, tant qu'elle ne reviendra pas dans ma vie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Family Grimes #1 ° Ida #2 ° Anton #1 ° Madison #2 ° Leo ° Ginny #1 ° Camber #1 ° Kane ° Austin

IDEAN - NOBODY'S PERFECT

Par moments les choses sont différentes et nous faisons des rencontres assez spéciale mais aussi bénéfique pour notre propre vie. Je pense que jamais de la vie je n'oublierai ce si joli visage.

PERFECT - ALMOST FAMILY

La famille c'est tout ce qui compte pour moi. Ces deux personnes sont celles que j'ai failli perdre à cause de mes conneries. Jamais, plus jamais je ne les perdrais. Ils seront toujours dans mon coeur.

RPs EN ATTENTE :
GABRIEAN FRIENDSHIP

Aucun mot ne peut décrire notre amitié.


Saul ° Phoenix ° Duncan ° Disha

RPs TERMINÉS :
Many ° Ida #1

PSEUDO : Sḫm.t
AVATAR : Jared Fucking Padalecki
CRÉDITS : Shm.t
DC : Liv Beauregard, Lisis Ensémekthouès, Edward Campbell. (RIP ♥)
INSCRIT LE : 16/07/2015

MessageSujet: Re: #483, la rencontre inattendus   Jeu 1 Déc - 13:05






Anton & Sean


Toutes les belles rencontres sont celle ou l'on s'attend le moins. - #483

Même si j'avais entendus la sonnerie retentir j'ai pu entendre Léo gratter a la porte pour me prévenir qu'il y avait quelqu'un. Ce chien me fait rire par moment, mais je l'aime. A Los Angeles je n'ai pas pu en avoir un vue que mon ex était plutôt chat et que … Non je ne me voyais pas vivre avec et un chien et un chat dans la même maison. Déjà que part moment il me fait des bêtises mais alors je ne m'imagine pas deux animaux différent dans la même pièce. Je secoue doucement la tête et je ne te fais pas trop attendre derrière la porte. Je n'avais pas trop réfléchis a comment tu pouvais être, j'en avais tellement vue aussi. Des jeunes filles un peut trop préoccuper par le fait de vivre dans une villa mais qui n'avaient pas les moyens ou qui ne voulait juste me séduire. Des hommes aussi... C'était un peu bizarre pour moi mais bon, je laisse la chance a tout le monde mais pas des personnes comme ça. Quand je te vois dans ton costume, je me dis que tu vas devoir aller travailler dans peut de temps mais j'espère que tu auras le temps de rester un peu pour que l'on puisse discuté de tout. Une poignée franche se fait entre nous deux, ça me plaît déjà ça. Je retiens mon chien pour qu'il ne te saute pas dessus. Je peux très bien le voir, quand il aime une personne c'est directement. Son mouvement qu'il a gigoter et ses oreilles en avant veut tout dire. - C'est exact. Mais vous pouvez m’appeler Anton. je hausse la tête en souriant. « Enchanté Anton, appeler moi Sean. » je dis en souriant, c'était plus simple en réalité. Je lâche mon chien dehors puis je referme la porte. Je nous montre le chemin qui, n'est pas dur du tout. Je te propose de t'installer, c'était la moindre des choses je n'allais pas te laisser debout, même si je l'ai déjà fait a quelque personne qui sont venus visiter. Quand je suis dans la cuisine je te propose un café. - Oui, s'il vous plait. Avec deux sucre. Je hoche la tête positivement. Je verre du café dans deux tasses, puis je laisse tomber deux sucres dans ton café avec un cuillère a l'intérieur. - J’espère que vous avez le temps, parce que c'est long. Je ris doucement a mon tour en revenant vers toi. « Ne vous en faite pas je suis en vacance forcé, enfin j'appelle ça comme ça mais mon médecin ma dit arrêt maladie. » Je lève doucement les yeux au ciel puis j’apporte ma tasse a mes lèvres pour en boire une gorgée tout en t'écoutant. - On va essayé de faire court quand même… Marié pendant un peu plus de 10 ans avec ce que je pensais être l'amour de ma vie. J'étais avocat à cette époque là, elle aussi. Elle l'est toujours d'ailleurs. Moi j'ai changé de branche après la mort de mon père il y a un peu plus d'un an, je suis éditeur. J'ai d'ailleurs ouvert ma propre maison d'éditions. Et… Ça, mêlé à plein d'autres petites choses on fait qu'on ne s'entendais plus. Je suis partis de mon plein grès, j'ai récupérer 3,4 bricoles auquel je tenais et je lui ai laisser le reste, don notre maison. Je ne voulais pas d'autres engueulades, j'ai préféré céder. Et là… Ça faisait quelques mois que je vivais chez ma meilleure amie mais je me sentais plus comme un squatteur que comme étant chez moi… Et je suis tombé sur votre annonce. Voilà, à peu prés. Je hoche doucement la tête en t'écoutant toujours. « Oh je vois... Je suis désolé pour vous et votre femme... Du moins ex-femme. C'est un passage de la vie qui n'est pas facile je le conçois très bien. Mais d'accord je comprends mieux. » J'avais envie de te demander se qu'il sait passer, j'avais envie de te demander pourquoi tu avais changer de branche car avocat c'est un métier peut-être pas facile mais assez bien par moment, du moins se que je comprends quand mon frère ou ma sœur m'en parle... Je reprends une gorgée de café au mon tour, puis je garde mon regard sur ta personne. - Pourquoi cherchez vous un colocataire ? Je dépose ma tasse sur la table. « Je vais essayer de faire court a mon tour, c'est que depuis que je suis arrivé ici mon meilleur ami vivait avec moi mais il sait passer quelques événements qui a fait en sortes qu'il a du partir. J’hébergeais aussi ma meilleure amie qui a trouver une meilleure vie ailleurs dans un autre pays, puis j'ai quelques événements de ma vie qui me prouve que je ne peux pas être tout seul tout les jours. J'ai quelques soucis de santé et m'occuper de cette grande maison c'est un peu difficile... » je laisse un petit soupire m'échapper. « Et j'ai envie d'aider mon prochain, je vois bien trop de monde en galère ou a la rue alors qu'ils peuvent être héberger je le fais. De toute façon vous verrez bien qu'ici vous aurez votre petit coin tranquille comme si vous êtes chez vous. Et quand je reprendrais le boulot, vue que je suis huissier de justice je pars très tôt le matin et je peux rentrer très tard dans la nuit par moment... » Je hausse doucement des épaules, les quelques explications, bon je ne vais pas dire non plus que je suis solitaire mais que j'aime avec une présence près de moi. Mon ex ma habituer a avoir cette présence près de moi sans que je m'en rende compte. J'espère juste ne pas te faire fuir en réalité.

COSMIC SHEEP.




Life is different.
I'm no more than the shadow of myself. Destroy me it's time. Stop me, hunt me or hate me. I'm not pleased with me.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3297-peace-and-love-que-l-amour-face-le-tour-de-votre-coeur-plus-d-une-fois-je-vous-aime-tous#91300 http://www.30yearsstillyoung.com/t12255-vivre-rever-penser-que-tout-va-bien http://www.30yearsstillyoung.com/t4667-sean-grimes

le dévoreur de livres

ÂGE : 35 balais
STATUT : De nouveau sur le marché du céliba'. Fraîchement divorcé.
MÉTIER : Anciennement avocat. Aujourd'hui éditeur
LOGEMENT : En quête d'un nouveau toit.

POSTS : 306 POINTS : 100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai un fort accent Russe, mon pays natale § Je vis en Australie depuis 10 ans. § J'ai tué un homme, pour protéger ma petite soeur, mais personne ne le sait. § J'ai une très ancienne jaguar, mon bien le plus précieux. § Je reviens de Russie, après un mois là bas.§ Ma soeur est décédée il y a peu dans un accident de voiture et cela reste un sujet tabou pour moi
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Ashon # 1 §
AVATAR : Matt bomer
CRÉDITS : Blondie
DC : aucun
INSCRIT LE : 04/02/2016

MessageSujet: Re: #483, la rencontre inattendus   Lun 5 Déc - 23:16


La rencontre inattendue




Je fronce un court instant les sourcils. Arrêt maladie? Il n'a pas l'air malade pourtant, je ne comprend pas pourquoi il peut-être en arrêt maladie… Je m'explique rapidement, faisant tourné mon café dans ma tasse. Il m'écoute, patiemment, calmement. Il semble s'intéresser réellement à ce que je raconte et c'est plaisant.

Je prend une gorgée de café pendant qu'il répond à ma question. Ses amis sont partit, vivre ailleurs, et je peux comprendre son impression de ne pas supporter la solitude. Quand Margot m'avait laissé seul au début de notre relation, pour 2 jours a peine, je me souviens du vide intérieur que je pouvais ressentir dans notre villa. J'hoche la tête compréhensif, le laissant continuer. Je fronce les sourcils et souris un peu. Tiens donc, un huissier? Je n'aurais jamais cru qu'il était huissier… Enfin, pas dans cette tenue tout du moins.

Je reprend une gorgée de café. Pour le moment, il me donne l'impressions d'être quelqu'un de compréhensif, calme et patient, à l'écoute des problémes des autres et avec l'envie d'aider son prochain. Quelque chose de rare aujourd'hui. Trés rare même. Je regarde autour de moi avant de reprendre:

-Vous avez une grande maison, la solitude se fait vite sentir dans ce genre d'endroit. Je peux comprendre que vous cherchiez à avoir de la compagnie.

Je termine mon café, me pince les lévres et reprend :

-Ce qui m'étonne un peu plus c'est que vous n'ayez trouvé personne jusqu'à maintenant. Je veux dire, votre annonce à au moins 3 semaines, personne n'ai venue visiter? Ou c'est votre chien qui les as effrayés?

Je ris un peu. Ce chien n'a rien d'effrayant, il ressemble à une sorte de grosse peluche qu'on aurait envie de câliner. J'ai toujours voulu un chien, un gros chien. Peut être un jour… Je me laisse aller dans le fond de ma chaise, bras croisé sur le torse:

-Et ne vous en faites pas pour les horaires, je ne fais pas forcément des heures fixes également… Et il m'est déjà arrivé de dormir au bureau. Sur le bureau même.
Je ris de bon coeur. Les risques du métier je suppose. D'ailleurs, vous avez dit que vous étiez en arrêt maladie… Qu'est ce que vous avez, sans indiscrétions? Vous semblez aller bien à première vue… Rien de grave au moins?


fiche par century sex.




   
Pater Familias
Ne cherches pas à savoir qui est le plus méchant, entre le loup et le chaperon rouge, parce qu' au final ce sont tous les deux des meurtriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t6964-salut-mes-petits-chous http://www.30yearsstillyoung.com/t7034-a-main-froide-coeur-chaud-anton http://www.30yearsstillyoung.com/t8551-anton-malikov

le big bro'

ÂGE : 33 ans, 19 juillet 1982
SURNOM : Baloo, Senouille
STATUT : Célibataire. Je n'ai pas eu des tas de relation la dernière me laisse encore un énorme poids au cœur.
MÉTIER : Huissier de justice, je ne fais pas le bonheur de tout le monde.
LOGEMENT : #483 Pine Rivers ~ Villa, Léo mon chien.

POSTS : 1823 POINTS : 695

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : J'ai une peur bleu des clowns, si tu veux me paralyser déguise toi en clowns. ☮ Ma vie tourne mal de jour en jour, tant qu'elle ne reviendra pas dans ma vie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Family Grimes #1 ° Ida #2 ° Anton #1 ° Madison #2 ° Leo ° Ginny #1 ° Camber #1 ° Kane ° Austin

IDEAN - NOBODY'S PERFECT

Par moments les choses sont différentes et nous faisons des rencontres assez spéciale mais aussi bénéfique pour notre propre vie. Je pense que jamais de la vie je n'oublierai ce si joli visage.

PERFECT - ALMOST FAMILY

La famille c'est tout ce qui compte pour moi. Ces deux personnes sont celles que j'ai failli perdre à cause de mes conneries. Jamais, plus jamais je ne les perdrais. Ils seront toujours dans mon coeur.

RPs EN ATTENTE :
GABRIEAN FRIENDSHIP

Aucun mot ne peut décrire notre amitié.


Saul ° Phoenix ° Duncan ° Disha

RPs TERMINÉS :
Many ° Ida #1

PSEUDO : Sḫm.t
AVATAR : Jared Fucking Padalecki
CRÉDITS : Shm.t
DC : Liv Beauregard, Lisis Ensémekthouès, Edward Campbell. (RIP ♥)
INSCRIT LE : 16/07/2015

MessageSujet: Re: #483, la rencontre inattendus   Hier à 23:58






Anton & Sean


Toutes les belles rencontres sont celle ou l'on s'attend le moins. - #483

Je prends malgré moi mon temps pour te répondre, pour t'expliquer, du moins j'essaye d'être compréhensif le maximum. Je passe par moment ma tasse a me lèvres pour en boire des petites gorgés. Je sais qu'après celui-ci vaux mieux que je n'en reprennent pas un autre sinon je sens que je vais être la fée du logie et être excité comme une puce. Quand je parle de solitude j'ai bien l'impression que tu me comprends totalement, a vrai dire en y repensant, ne plus vivre avec une personne dont on a l'habitude de voir tout les jours de vivre avec elle sa change et sa nous impose une solitude désagréable. - Vous avez une grande maison, la solitude se fait vite sentir dans ce genre d'endroit. Je peux comprendre que vous cherchiez à avoir de la compagnie. Je rigole doucement en fait un oui de la tête, puis je passe ma main dans mes cheveux pour les mettre en arrière. « Ô que oui, enfin après je pourrais vivre seul ici sans problème mais je ne suis plus le gamin de 25 ans que j'étais a faire des fêtes régulièrement donc c'est souvent vide. » Je hausse rapidement mes épaules assez amuser, finissant rapidement mon café aussi. C'est vrai qu'en se rappelant à 25 ans je faisais la fête dans un petit appartement et nous étions une vingtaine généralement mais bon, c'est le bon vieux temps. Je sais que ce n'est pas perdu mais, à trente trois ans je n'ai plus trop envie de faire ça. C'est pour ça que les jeunes qui me paraisse un peu trop fêtard je les refuses rapidement. - Ce qui m'étonne un peu plus c'est que vous n'ayez trouvé personne jusqu'à maintenant. Je veux dire, votre annonce à au moins 3 semaines, personne n'ai venue visiter? Ou c'est votre chien qui les as effrayés? je rie quand tu me parles de mon chien, je tourne doucement la tête et je le vois entrain de s'amuser dans le jardin. « Sûrement ou c'est peut-être moi qui fait un peu trop gaffe a certaines personnes. J'ai vue plusieurs personnes sans vous mentir, mais quand vous avez des gamines de 20 ans qui veut juste vous sauter dessus ou bien qui n'a pas le moindre sans de la vie en communauté... Non. » Je dis en riant doucement. « Ou quand vous avez des hommes qui veulent eux aussi vous sauter dessus... J'ai rien contre eux, mais c'est gênant quand on vous fait du pied sous la table. » je dis m'exprimant un peu plus avec mes mains, je parle souvent avec, coter Italien, mais je suis aussi très expressif du visage. Donc je fais une petite grimace en racontant. Je rigole a nouveau en secouant doucement la tête, je sens que tu es tout aussi compréhensif, patient et a l'écoute c'est plaisant. Quand notre conversation part sur le boulot je t'écoute et je me permets de rire avec toi aussi. - Et ne vous en faites pas pour les horaires, je ne fais pas forcément des heures fixes également… Et il m'est déjà arrivé de dormir au bureau. Sur le bureau même. Je secoue doucement la tête. « Ca ne mets jamais arriver ça, mais est-ce que les bureaux sont plus confortables que votre lit par moment ? Ou la banquette d'une voiture ? » Je dis en riant doucement. « Moi c'est pas le bureau mais ma banquette de voiture, trop fatigué pour rentré, petit somme a l'arrière et bim la nuit est passer. En faite on pense tout simplement s'endormir quelques minutes mais en réalité on y passe des heures entières. » Je rie a nouveau avec toi. - Les risques du métier je suppose. D'ailleurs, vous avez dit que vous étiez en arrêt maladie… Qu'est ce que vous avez, sans indiscrétions? Vous semblez aller bien à première vue… Rien de grave au moins? Quand tu me poses ses questions un sourire s'affiche sur mes lèvres. « Oui c'est vrai que l'on ne remarque pas ça au premier abord mais j'ai quelques soucis de santé ou plutôt une opération en vue du genou gauche en faite. Vue qu'à cause de cette douleur mes nuits sont bien courtes mais aussi la douleur trop présente, quand j'ai dis a mon médecin que ça allait et que je pouvais faire mon travaille il ma regarder en rigolant et ma dit... » Je fais une expression différente et prends une voix un peu plus grave pour limité. « Oh monsieur Grimes, vous votre genou vous a lâcher en pleine audience et vous avez faillit tomber et vous penser continuer comme ça ? Arrêt direct ! » Je rie doucement, mais ce n'était pas trop amusant, en réalité j'avais quelques choses d'autre mais je préfère le garder pour moi. Reprenant une voix normal et mon expression du visage. « Voilà j'ai pas eu le choix, je suis sous médicament assez fort et je dors bien mieux les nuits. » Je hausse doucement des épaules en souriant.

COSMIC SHEEP.




Life is different.
I'm no more than the shadow of myself. Destroy me it's time. Stop me, hunt me or hate me. I'm not pleased with me.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3297-peace-and-love-que-l-amour-face-le-tour-de-votre-coeur-plus-d-une-fois-je-vous-aime-tous#91300 http://www.30yearsstillyoung.com/t12255-vivre-rever-penser-que-tout-va-bien http://www.30yearsstillyoung.com/t4667-sean-grimes

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: #483, la rencontre inattendus   Aujourd'hui à 7:01

Revenir en haut Aller en bas
 

#483, la rencontre inattendus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-