AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
30Y est ta maison depuis plus de 3 mois ?
Alors aide les nouveaux à se faire une place dans la famille !
Deviens parrain ou fais partie d'un groupe d'intégration.

Partagez | 
 

 Nobody's perfect. » Idean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

le big bro'

ÂGE : 33 ans, 19 juillet 1982
SURNOM : Baloo, Senouille
STATUT : Célibataire. Je n'ai pas eu des tas de relation la dernière me laisse encore un énorme poids au cœur.
MÉTIER : Huissier de justice, je ne fais pas le bonheur de tout le monde.
LOGEMENT : #483 Pine Rivers ~ Villa, Léo mon chien.

POSTS : 1799 POINTS : 485

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien de naissance, avec une famille d'une certaine richesse. ☮ Le sport est vitale pour moi et la santé, tout comme manger sainement. ☮ Après je suis accros aux nounours à la guimauve, offre s'en moi je t'aimerais toute la vie. ☮ Leonard, comme Leonard De Vinci le grand peintre italien, c'est le prénom de mon husky. Et oui je parle l'italien.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Family Grimes #1 ° Ida #2 ° Anton #1 ° Madison #2 ° Ginny #1 ° Camber #1 ° Kane ° Austin

IDEAN - NOBODY'S PERFECT

Par moments les choses sont différentes et nous faisons des rencontres assez spéciale mais aussi bénéfique pour notre propre vie. Je pense que jamais de la vie je n'oublierai ce si joli visage.

PERFECT - ALMOST FAMILY

La famille c'est tout ce qui compte pour moi. Ces deux personnes sont celles que j'ai failli perdre à cause de mes conneries. Jamais, plus jamais je ne les perdrais. Ils seront toujours dans mon coeur.

RPs EN ATTENTE :
GABRIEAN FRIENDSHIP

Aucun mot ne peut décrire notre amitié.


Saul ° Phoenix ° Duncan ° Disha

RPs TERMINÉS :
Many ° Ida #1

PSEUDO : Sḫm.t
AVATAR : Jared Fucking Padalecki
CRÉDITS : Shm.t
DC : Liv Beauregard, Lisis Ensémekthouès, Edward Campbell. (RIP ♥)
INSCRIT LE : 16/07/2015

MessageSujet: Nobody's perfect. » Idean   Hier à 15:09


Nobody's perfect. » Idean #2
C'est dans le malheur, que l'on rencontre les plus beaux moments de bonheur. (listen)

Verre de whisky en main, je le descend d'une traite. « Vacance forcé. Non arrêt maladie désolé. » Je dis sur un ton sarcastique à une amie, du moins a une femme qui est avec appuyer sur le bar un verre de whisky a la main. Nous venons de demander la bouteille au barman qui nous laisse, bien sur il me connaît même un peut trop maintenant. Voilà que ça fait deux semaines que je viens presque tout les jours, ou tout les soirs boire mon petit verre de whisky, mais plus les passes plus les verres s'enchaîne. Mes vieux démons commence a refaire surface, le goût l'alcool me revient bien trop vite. Ma thérapie que j'ai faite n'a sûrement pas marcher vue que l'on ma promis que je n'allais plus retomber dans l'alcool mais en réalité ? C'est faux. Après je ne sais se qui est mit, fumer des cigarettes et fumer de l'herbe ou bien retomber dans l'alcool. Quand tu fumes tu as l'impression de planer, de ne plus penser a rien du tout, d'avoir l'impression que tout autour de toi n’excise pas mais surtout que tout ton corps t'écoute enfin et fonctionne comme si tu étais un robot. Tu veux marcher, tu marches, tu ne titube pas, tu marches lentement mais tu marches. Quand tu penses a quelques choses tu en rigole et tu te dis que c'est rien du tout bien au contraire que c'est une simple épreuve de ta vie que va passer. Mais ça a un soit-disant bien fait sur la santé. Oui pourquoi pas, mais quand tu es malade enfin, fumer c'est quel chose ou tu veux te libéré pour oublier quelques choses ou tout simplement en rire. Alors que boire, boire tu as plus d'effet négatif la dessus. Tu peux être agressif, méchant et même violent. Tout tes souvenirs te refont surface et tu en parle, tu les exprimes sans avoir de regret ni même sans prendre de pitié pour la personne que tu as face à toi. Comme ce soir, la femme se confit à moi et inversement, du moins elle me demande surtout pourquoi je suis en arrêt maladie. Sur le coup je ne lui répond pas du tout, jusqu'au moment ou je lui dis juste que c'est des soucis que j'ai pas envie de parler. C'est vrai que l'alcool peut très vite venir, certains boivent parce qu'ils viennent de perdre leur boulot, d'autre parce que leur compagne/compagnon vient de le/la quitter, d'autre ça va être tout simplement pour oublier une journée affreuse, ou bien pour oublier des soucis de santé que l'on ne pensait pas que ça nous arrive. Mais au bout d'une bonne heure voir deux ou plus. J'ai eu un trous noir, une lèvre ouverte et un arcade douloureux, je vide la bouteille presque qu'à moi tout seul. Je vide mon verre puis quand je me lève je sors des billets de ma poche, je paye le barman même un peut plus mais c'est pas grave, c'est pour le récompenser de m'avoir supporter toute la soirée. La femme me dit qu'elle va rester encore un peu, je lui souhaite une bonne soirée. Mais quand je passe le pas de la porte elle m'interpelle et me demande de la raccompagner. Sans réfléchir je lui dis oui mais a pied. Prendre la voiture pourquoi ? Finir dans un mur ? Finir dans une seconde voiture et avoir des morts sur la conscience ? Non merci.

Après l'avoir raccompagner chez elle je reprends le chemin inverse. Du moins c'est se que je pense. Je passe mes mains dans les poches de ma veste, l'air frais de frappe le visage. Je ne regarde pas trop ou je marche malgré mon genoux qui me lance. Je me perds doucement dans mes pensées. Au moment ou je relève les yeux je vois que je suis dans Logan City, cette jeune femme devait pas habiter si loin que ça d'ici. Je marche un peu, puis le numéro 30 croise mon regard. Sur le coup je reste sur le trottoir d'en face, puis quand je regarde ta maison je vois que les lumières son allumés. Tu as sûrement coucher les enfants. Je baisse la tête et commence a reprendre mon chemin mais un homme de la même taille que moi et la même corpulence me bouscule. « Désolé. » Je dis rapidement en passant mes mains face à moi pour ne pas avoir d'autre problème. Comme ça. Comme si je commence a me souvenir de ma soirée mouvementé. Je relève le regard, puis, quand je passe ma main sur mon arcade douloureux je grimace un peu et voit du sang. Je soupire doucement puis, je me souviens que je suis a Logan City. C'est bien trop loin d'où je vie. Je secoue doucement la tête, fait attention en traversant. L'alcool avait largement diminuer du au froid et d'avoir marcher aussi longtemps. Je lève doucement la main hésitant, puis je frappe deux grands coups, mais pas trop fort car je ne sais pas quel heure il est mais aussi si tu as ou pas coucher t'es enfants. Je ne sais pas pourquoi je suis venu je tourne directement des talons tu vas sûrement me prendre pour un fou mais aussi un homme qui n'assume pas de boire ou bien qui n'assume pas ses problèmes. Je commence a reprendre mon chemin quand j'entends la porte s'ouvrir et ta voix. Je me retourne doucement surpris je ne m'attendais a se que tu m'ouvres. En me mordant la lèvre mais je grimace rapidement vous qu'elle aussi est douloureuse. Je me m'avance lentement vers toi et baigue. « Je... Eumh... Désolée de te déranger Ida mais... » je baisse la tête en soupirant. Ma chemise est tacher de sang mais je m'en fou. « C'est bête, je vais rentré désolé. » Je secoue doucement la tête de gauche à droite bête d'être venu ici en réalité.

black pumpkin




Life is different.
I'm no more than the shadow of myself. Destroy me it's time. Stop me, hunt me or hate me. I'm not pleased with me.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3297-peace-and-love-que-l-amour-face-le-tour-de-votre-coeur-plus-d-une-fois-je-vous-aime-tous#91300 http://www.30yearsstillyoung.com/t12255-vivre-rever-penser-que-tout-va-bien http://www.30yearsstillyoung.com/t4667-sean-grimes

la viking trahie

ÂGE : Née le 12 avril 1981 (35 ans)
SURNOM : Je déteste les surnoms, je préfère que l'on m'appelle par mon prénom. Pourtant certains de mes proches pour m'embêter m'appellent Ida l'hideuse.
STATUT : En plein divorce / se tape son voisin.
MÉTIER : Professeur de Piano//Maman
LOGEMENT : 30, Logan City

POSTS : 659 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Cicatrice au bas du ventre qu'elle ne supporte pas.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : DON'T WASTE YOUR TIME LOOKING BACK, YOU'RE NOT GOING THAT WAY ≈ Thomas Beauregard .
PLEASE CALM MY HEART AND TAKE AWAY MY ANXIETY ≈ Bryan Foster .
POUR YOURSELF A DRINK, PUT ON SOME LIPTSTICK AND PULL YOURSELF TOGETHER ≈ Jameson Winters.
DON'T BE A WOMAN THAT NEEDS A MAN BE THEONE WHO MEN NEED ≈ Cassia Wever
NOBODY'S PERFECT ≈ Sean Grimes




RPs EN ATTENTE :
B R Y D A

I D E A N

T H I D A



RPs TERMINÉS : JAMAIS DEUX SANS TROIS ≈ Thomas Beauregard & Myrddin Owens
QUI S'Y FROTTE, S'Y PIQUE ≈ Thomas Beauregard & Myrddin Owens .
LOVE ME LIKE YOU DO ≈ Kyte Savard.
UN SEUL ETRE VOUS MANQUE ET TOUT EST DÉPEUPLÉ ≈ Thomas Beauregard.
STARBUCKS BLOODY ≈ Groupe 1.
IT'S NOT THE WINGS THAT MAKE THE ANGEL ≈ Martin-David Lenny.
WHERE WORDS FAIL MUSIC SPEAKS ≈ Matteo Hellington.
HATE WHEN MY MIND WON'T SHUT UP ≈ Isaac Manning.
TOO MANY WOMEN IN TOO MANY COUNTRIES SPEAK THE SAME LANGUAGE OF SILENCE. ≈ Sean Grimes


PSEUDO : Earithralia
AVATAR : Katheryn Winnick
CRÉDITS : Cristalline
DC : Non pas encore.
INSCRIT LE : 26/04/2016

MessageSujet: Re: Nobody's perfect. » Idean   Hier à 16:28

NOBODY'S PERFECT. » IDEAN
« Tu t’es brossé les dents, bébé? » demandais-je à Alex. Nous avions passé une bonne partie de la soirée à faire ses devoirs. C’était incroyable d’en avoir autant à son âge. J’avais prévenu sa maitresse que son sac à dos était trop lourd le soir. Elle n’avait pas branché à ma remarque. Je ne devais pas être la seule maman à me plaindre. Mon fils rentrait épuisé des cours. Quelques semaines auparavant, Thomas et moi avions été appelé par l’école. Nous avons cru d’abord que quelque chose de grave s’était produit à l’école. La directrice et l’adjointe nous avaient reçu pour nous proposer de placer notre fils en classe spécialisé. Un génie avait utilisé cette dernière pour qualifié notre bébé. Il perdait clairement son temps à l’école et il ne fallait pas gâcher son talent. Nous avions promis d’y réfléchir mais n’avions pas eu le temps d’en discuter. Il hocha la tête sans lâcher sa console de jeu des yeux. «  encore dix minutes et on éteint tout. » lui rappelais-je avant de refermer la porte de sa chambre. Clara, elle, commençait à vouloir marcher. Elle se tenait debout quelques secondes avant de retomber sur ses fesses. J’avais passé l’après midi à essayer de la faire marcher mais rien n’y fait, elle ne voulait pas. Je lui avais fait de mini couette avait le peu de cheveux qu’elle avait sur le crâne et installé dans son berceau. Il était minuit lorsque mes deux bambins finirent par s’endormir. Je ne trouvais pas le sommeil, pris un livre et allait m’installer dans le salon. Ce calme. J’avais préparé une petite tisane, de quoi me détendre un peu et j’avais profiter de leur sommeil pour prendre une bonne douche. C’est en sortant de l’eau et en voulant éteindre la lumière du salon que j’entendis frapper. Je fronce les sourcils, qui pourrait bien venir à cette heure ci. Non, ce n’est pas Bryan. Il m’aurait prévenu. A moins qu’il lui soit arrivé quelque chose. Je me précipite vers la porte, regarde par le judas : « oui? » lorsqu’il relève la tête je vois d’abord le sang sur son arcade. Oh mon dieu, Sean. J’ouvre précipitamment la porte alors qu’il était sur le point de faire volte face. «  Sean? » son état m’inquiète. Je m’approche de lui, comme pour voir de plus prêt son arcade. « Non, non entre. » l’invitais-je me poussant de devant la porte.

Je ne m’attendais pas trop à le voir, il faut dire que notre dernière rencontre remonte à un moment déjà. Nous avions échangé quelques coups de téléphone et puis plus rien. Je le raccompagne au salon, lui demande de ne pas bouger puis reviens quelques instant après avec une trousse de soin. «  Qu’est ce qui s’est passé? » lui demandais-je malgré que je sentais l’odeur de l’alcool a plein nez. Ma mère buvait beaucoup, beaucoup trop. Je ne supportais pas voir les gens que j’appréciais dans cet état là. « Ça va piquer. » lui dis-je avant de poser une compresse sur son front. Je l’avais imbibé d’alcool pour désinfecter la plaie. « chut, chut ça va aller. » lui dis-je en retirant cette dernière de son front et en lui collant un pansement sur la partie ouverte. En évitant bien sur de la lui coller sur les poils. J’insistais de nouveau pour savoir ce qui s’était passé. On ne venait pas toquer chez Ida aussi tard sans lui donner d’explication. Il n’était pas venu là par hasard, j’étais triste de le voir dans cet état. Je prend sa tête entre mes mains, c’est bizarre d’être aussi familière avec lui. Nous avons toujours été très courtois dans la façon de nous comporter l’un envers l’autre. De nouveau je répète, plus doucement, presque dans un chuchotement : « Qu’est ce qui t’es arrivé? » je voulais savoir. Je voulais pouvoir l’aider car du peu que je savais de lui Sean n’était pas du temps à chercher des problèmes. Il était venu vers moi pour que je l’aide, que je l’écoute surement. Sa vulnérabilité m’avait touché, j’avais l’impression d’avoir un petit garçon entre les mains. Mon instinct maternel prenait le dessus sur mon comportement.
 


"FEAR NOBODY, BUT GOD ALMIGHTY."
Party girls don't get hurt, can’t feel anything, when will I learn.  I push it down, push it down. I'm the one "for a good time call". Phone’s blowin' up, they're ringin' my doorbell. I feel the love. Throw em back, till I lose count. And I'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8638-ida-what-is-bred-in-the-bone-will-come-out-in-the-flesh#309532 http://www.30yearsstillyoung.com/t9416-ida-never-forget-where-you-come-from

le big bro'

ÂGE : 33 ans, 19 juillet 1982
SURNOM : Baloo, Senouille
STATUT : Célibataire. Je n'ai pas eu des tas de relation la dernière me laisse encore un énorme poids au cœur.
MÉTIER : Huissier de justice, je ne fais pas le bonheur de tout le monde.
LOGEMENT : #483 Pine Rivers ~ Villa, Léo mon chien.

POSTS : 1799 POINTS : 485

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Londonien de naissance, avec une famille d'une certaine richesse. ☮ Le sport est vitale pour moi et la santé, tout comme manger sainement. ☮ Après je suis accros aux nounours à la guimauve, offre s'en moi je t'aimerais toute la vie. ☮ Leonard, comme Leonard De Vinci le grand peintre italien, c'est le prénom de mon husky. Et oui je parle l'italien.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Family Grimes #1 ° Ida #2 ° Anton #1 ° Madison #2 ° Ginny #1 ° Camber #1 ° Kane ° Austin

IDEAN - NOBODY'S PERFECT

Par moments les choses sont différentes et nous faisons des rencontres assez spéciale mais aussi bénéfique pour notre propre vie. Je pense que jamais de la vie je n'oublierai ce si joli visage.

PERFECT - ALMOST FAMILY

La famille c'est tout ce qui compte pour moi. Ces deux personnes sont celles que j'ai failli perdre à cause de mes conneries. Jamais, plus jamais je ne les perdrais. Ils seront toujours dans mon coeur.

RPs EN ATTENTE :
GABRIEAN FRIENDSHIP

Aucun mot ne peut décrire notre amitié.


Saul ° Phoenix ° Duncan ° Disha

RPs TERMINÉS :
Many ° Ida #1

PSEUDO : Sḫm.t
AVATAR : Jared Fucking Padalecki
CRÉDITS : Shm.t
DC : Liv Beauregard, Lisis Ensémekthouès, Edward Campbell. (RIP ♥)
INSCRIT LE : 16/07/2015

MessageSujet: Re: Nobody's perfect. » Idean   Hier à 17:22


Nobody's perfect. » Idean #2
C'est dans le malheur, que l'on rencontre les plus beaux moments de bonheur. (listen)

Un enfant, un enfant de 33 ans vous avez déjà vue ça ? Moi jamais, du moins maintenant si, je suis là c'est moi. Sean Grimes, 33 ans qui commence a forcer un peut trop sur l'alcool et a réaccepter ses vieux démons qui l'on fait plonger et qui vont le faire plonger a nouveau. Je ne sais pas moi-même se qui ma prit de venir jusqu'ici, je ne sais pas se qui ma prit d'aller dans ce bar pour boire, je ne sais pas se qui m'a prit de me battre... Je suis devenu jusqu'à devant ta porte pour te voir ou bien te demander de l'aide ? Je ne sais pas moi-même. Mon esprit est complètement perdu et ça je ne le nierais pas. «  Sean? » Au son de ta voix je comprends que tu viens d'ouvrir, je me retourne baissant la tête comme pour me cacher de mes blessures tout en m'excusant d'être venu. Où de t'avoir déranger? Je ne sais pas. « Non, non entre. » quand tu me dit d'entré, je vois que tu me laisse le passage pour que j'entre dans ta demeure, je garde la tête baiser et, en passant a coter de toi d'une toute petite voix « Merci... » Ca faisait peut-être un moment que l'on ne sait pas vue, mais je sais qu'après notre soirée on est rester en contact comme des amis, puis toutes ses mauvaises nouvelles me sont tombés sur le coin du nez cet arrêt maladie qui me bouffe la vie mais je ne peux pas aller contre, donc j'ai arrêter de donner des nouvelles un peut a beaucoup de monde dont toi. Je n'aurais pas du, je pensais que tu allais me faire des reproches mais non bien au contraire tu me fais entré, m'obliger a aller dans ton salon. Quand tu t'éclipse je me permets de tiré une chaise pour déposer mes fesses sur celle-ci en t'attendant. C'est vrai que sa tangue encore un peu. Quand tu reviens avec la trousse je te regarde faire, un peu au ralentis mais je t'observe faire. «  Qu’est ce qui s’est passé? » Bien sûr je reste silencieux sur le coup, je ne pouvais pas te dire ça de but en blanc et je savais que je sentais l'alcool a des kilomètres.  « Ça va piquer. » Sentant la compresse froide mais surtout l'alcool à désinfectant qui me prend rapidement au nez du a l'odeur pas super agréable, je grimace et laisse un petit grincement m'échapper. « chut, chut ça va aller. » Je ferme alors les yeux pour évité d'y penser mais surtout pour te laisser faire, je ne sais pas comment c'était mais je te fais confiance, je te laisse me soigner malgré que je ne le mérite pas vraiment. Quand je sens la douceur de tes mains sur mes joues, mon visage je viens doucement rouvrir les yeux pour venir te regarder. Je plisse doucement les sourcils comme si j'étais blesser, non pas physiquement mais a l'intérieur, comme si on venait de me briser a nouveau, comme si j'avais envie que tout s'arrête mais tout simplement en me confiant et non en buvant encore. Mais cette fois je n'ai plus envie de prendre la bouteille mais tout simplement d'être ce petit enfant qui vient de faire une bêtise assez grave et qui a juste envie de pleuré parce que ce n'était pas le comportement d'un homme. C'est pas être un homme de boire mais tout simplement une merde, une personne qui ne sait pas affronté ses propres problèmes. Je garde ce regard triste dans le tien et écoute ton chuchotement « Qu’est ce qui t’es arrivé? » « Je... » Cette fois je baisse a nouveau les yeux. « J'ai du me battre au bar... Ou a l'extérieur du bar... Je ne sais pas... » Je hausse doucement les épaules en venant me torturé les doigts, en effet le dessus de mes phalanges sont rouges. Mais je viens doucement un petite pipelette sans trop donner de la voix. « Je sais que je n'aurais pas du aller au bar mais... C'était comme un besoin, comme si c'était la seul solution... » J'évite au maximum de soupiré ou bien de te souffler dans les narines pour que tu ne sentes pas plus que ça l'alcool que j'ai encore. Mais je garde la tête baisser. « Je me suis retrouver ici par hasard, une femme voulait que je la raccompagne jusqu'à chez elle part peur que... Je ne sais plus trop quoi et j'ai accepter. En partant je me suis tromper de chemin et j'ai atterri ici... » Je viens alors me relever, comme si tu n'avais pas assez a faire avec tes enfants mais aussi tu ne vas pas t'occuper de moi, moi qui vient te déranger sans rien dire. « Désolé, je... Je ne devrais pas être là. Tu as sûrement mieux a faire que d'écouter un pauvre type encore sous l'effet de l'alcool pour oublier ses problèmes. » Mais en me levant ma tête me tourne assez rapidement, c'est pour sa que je passe doucement ma main sur mon visage et je me rassoit lentement sur la chaise, puis cette main je la fais doucement passer dans mes cheveux pour les mettre en arrière en soupirant doucement cette fois. Je me penche un peu pour dépose mes coudes sur mes cuisses et passer ma tête entre mes mains en murmurant. « Je ne suis qu'un pauvre type... » Je secoue doucement la tête en la laissant dans mes mains.

black pumpkin




Life is different.
I'm no more than the shadow of myself. Destroy me it's time. Stop me, hunt me or hate me. I'm not pleased with me.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t3297-peace-and-love-que-l-amour-face-le-tour-de-votre-coeur-plus-d-une-fois-je-vous-aime-tous#91300 http://www.30yearsstillyoung.com/t12255-vivre-rever-penser-que-tout-va-bien http://www.30yearsstillyoung.com/t4667-sean-grimes

la viking trahie

ÂGE : Née le 12 avril 1981 (35 ans)
SURNOM : Je déteste les surnoms, je préfère que l'on m'appelle par mon prénom. Pourtant certains de mes proches pour m'embêter m'appellent Ida l'hideuse.
STATUT : En plein divorce / se tape son voisin.
MÉTIER : Professeur de Piano//Maman
LOGEMENT : 30, Logan City

POSTS : 659 POINTS : 310

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Cicatrice au bas du ventre qu'elle ne supporte pas.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : DON'T WASTE YOUR TIME LOOKING BACK, YOU'RE NOT GOING THAT WAY ≈ Thomas Beauregard .
PLEASE CALM MY HEART AND TAKE AWAY MY ANXIETY ≈ Bryan Foster .
POUR YOURSELF A DRINK, PUT ON SOME LIPTSTICK AND PULL YOURSELF TOGETHER ≈ Jameson Winters.
DON'T BE A WOMAN THAT NEEDS A MAN BE THEONE WHO MEN NEED ≈ Cassia Wever
NOBODY'S PERFECT ≈ Sean Grimes




RPs EN ATTENTE :
B R Y D A

I D E A N

T H I D A



RPs TERMINÉS : JAMAIS DEUX SANS TROIS ≈ Thomas Beauregard & Myrddin Owens
QUI S'Y FROTTE, S'Y PIQUE ≈ Thomas Beauregard & Myrddin Owens .
LOVE ME LIKE YOU DO ≈ Kyte Savard.
UN SEUL ETRE VOUS MANQUE ET TOUT EST DÉPEUPLÉ ≈ Thomas Beauregard.
STARBUCKS BLOODY ≈ Groupe 1.
IT'S NOT THE WINGS THAT MAKE THE ANGEL ≈ Martin-David Lenny.
WHERE WORDS FAIL MUSIC SPEAKS ≈ Matteo Hellington.
HATE WHEN MY MIND WON'T SHUT UP ≈ Isaac Manning.
TOO MANY WOMEN IN TOO MANY COUNTRIES SPEAK THE SAME LANGUAGE OF SILENCE. ≈ Sean Grimes


PSEUDO : Earithralia
AVATAR : Katheryn Winnick
CRÉDITS : Cristalline
DC : Non pas encore.
INSCRIT LE : 26/04/2016

MessageSujet: Re: Nobody's perfect. » Idean   Aujourd'hui à 0:10

NOBODY'S PERFECT. » IDEAN
Je ne supporte pas cette odeur, elle me rappelle de trop mauvais souvenir. Son souffle me rappelle celui de ma mère, des coups que je recevais à ses mauvais jours. Elle sentait toujours le Whisky, l’herbe et la cigarette. Elle passait ses nerfs sur moi comme pour se venger de ses copains qui parfois la tabassé. Elle était une fois revenue à la maison ivre morte, avait vomi sur le paillasson et sur le canapé. J’avais honte d’elle et je me jurais que lorsque j’en aurais l’occasion je partirai loin d’elle. Sean était également dans un état lamentable. Ses grands yeux bleus me suppliaient de l’aider. Il était complètement perdue. Je l’avais laissé entrer chez moi plus par loyauté amicale que par pitié. Nous avions un bon filling bien que je lui en voulait un peu dans le fond d’avoir gâchée l’image que je m’étais faite de lui. Je reste assez silencieuse, évitant de lui cracher à la figure ce que je pense de son comportement. Je ne le réprimande pas, il est suffisamment mal pour en remettre une couche. J’essuis sa plaie. Ses mains sont également dans un sale état. Moi qui m’était retrouvé l’autre fois à fantasmer dessus. Je les avais trouvé très jolies, même trop sophistiquée pour un homme. Elles étaient en sang. J’avais refermé les portes des chambres des enfants pour ne pas les réveiller.

« Te battre au bar? » répétais-je en soupirant. J’étais à la fois furieuse de le voir ainsi et triste qu’il se mette dans cet état. J’avais trouvé en lui une épaule solide, un bon allié à tout ce qui m’arrivait ces dernier temps. Il gâchait un peu l’image que je m’étais faite de lui. Je prenais une nouvelle compresse, que je passais sur ses mains. J’étais un peu déçue de la situation mais je ne voulais pas envenimer la situation, ni le rendre plus mal qu’il ne l’était déjà. « L’alcool n’a jamais aidé personne. » finis-je par lui dire. Et puis je continuais un peu plus : « ma mère était alcoolique… » avouais-je en pensant à elle. Je ne lui avais plus parler depuis presque dix ans. Elle n’avait jamais connu Thomas. Je l’avais appelé pour lui annoncer que j’allais me marier. Son commentaire m’avait blessé, elle ne voulait rien savoir de l’homme qui allait se marier avec sa fille unique. Elle était complètement inconsciente, égoïste et centré sur ses problèmes. Comme si c’était la seule à en avoir, elle avait ce don de vouloir toujours être la pire dans tout. Son comportement était médiocre, elle me dégoutait au point de finir par perdre contact. «Tu ne devrais vraiment pas te mettre dans cet état là. » répétais-je un nouvelle fois. En finissant par lui bander la main. « Je vais t’appeler un taxi » finis-je par dire. Il est beaucoup trop tard pour faire quoi que ce soit. J’aurais pu le raccompagner rapidement, mais les enfants dorment à l’étage et ça serait irresponsable de ma part de les laisser seul. « A moins que tu préfères le canapé? » Ce ne serait peut être pas raisonnable de le laisser partir dans cet état. Sans trop le laisser répondre, j’opte pour la seconde option. Je serais plus rassuré et je pourrais le réprimander lorsqu’il sera plus en état de m’écouter. Je lui descend quelques couvertures et oreillers. Je n’ai plus trop l’habitude de recevoir. D’ailleurs, je m’étonnes à être au petit soin pour Sean, mais je ne sais pas, au fond, je sens bien que ce n’est pas une mauvaise personne et qu’il a juste besoin d’un peu de soutiens.

Il est sept heures du matin lorsque Clara pousse son premier cri de la journée. Je soupire. Parfois, j’aimerai vraiment que Thomas soit encore là pour prendre la relève. Péniblement, je sors de mon lit pour la prendre. Pas un week end de tranquille. Je la prend dans mes bras et l’installe sur le lit à côté de moi. Elle a faim, je lui tend le sein en somnolant encore un peu dans mon lit. Ce n’est qu’une petite heure plus tard qu’Alex pénètre dans la chambre : « Maman, y a un monsieur bizarre en bas. » . Zut, Sean. Je l’avais oublié. J’ordonne à mon fils de retourner dans sa chambre. ‘va dormir mon poussin, ne t’inquiète pas. C’est un ami de maman.’ le rassurais-je tandis que je reposais Clara dans son lit. Je montais les volets du salon. « Bonjour. » dis-je pour réveiller mon ‘invité’. Il était hors de question qu’il reste encore un instant de plus sans me donner de véritable explication. Il était venu me voir à une heure bien trop tardive pour le laisser repartir et il était bien évidemment temps pour lui de m’expliquer ce qui s’était passé. « Je n’ai pas compris ce qui t’es arrivé hier soir? Tu ne donnes plus de nouvelles et d’un coup tu viens chez moi… BOURRÉ alors que tu sais que j’ai des enfants? ». Je n’avais que très peu dormi et j’avais eu une bonne partie de la nuit pour essayer d’analyser la situation. « je ne sais pas ce que tu crois. Ou ce qui t’arrives pour te mettre dans cet état là… mais crois moi que c’est la dernière fois que je te vois comme ça. » je lui tendis un cachet d’aspirine et un verre d’eau. S’il fallait comparer nos problèmes, j’étais à peu prés sur que les miens était sur et pourtant je me battais, je ne me rendait pas plus lamentable que la situation qui me tracassait.
 


"FEAR NOBODY, BUT GOD ALMIGHTY."
Party girls don't get hurt, can’t feel anything, when will I learn.  I push it down, push it down. I'm the one "for a good time call". Phone’s blowin' up, they're ringin' my doorbell. I feel the love. Throw em back, till I lose count. And I'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes. ♛ by endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.30yearsstillyoung.com/t8638-ida-what-is-bred-in-the-bone-will-come-out-in-the-flesh#309532 http://www.30yearsstillyoung.com/t9416-ida-never-forget-where-you-come-from

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nobody's perfect. » Idean   Aujourd'hui à 19:10

Revenir en haut Aller en bas
 

Nobody's perfect. » Idean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-