AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

Partagez | 
 

 (robin/ophelia) hopeless wanderer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans
SURNOM : blake, tout le monde l'appelle par son nom
STATUT : mariée sur le papier
MÉTIER : serveuse à mi-temps et stagiaire d'anton malikov
LOGEMENT : logan city, en colocation avec robin

POSTS : 425 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : mariée et mère d'un petit caleb de deux ans ≈ a abandonné sa famille parce que sa vie ne lui convenait plus, et ne le regrette absolument pas ≈ est arrivée à brisbane en juillet deux-mille-seize ≈ diplômée d'un master's degree en littérature et histoire de l'art
RPs EN COURS :
franco-irlandaise ≈ ultra individualiste ; sans méchanceté aucune et sans tomber dans l'égoïsme, elle se fera toujours passer en premier ≈ extrême, dans ses réactions et dans ses sentiments qu'elle a souvent du mal à gérer ≈ a la peur panique de ne jamais trouver un équilibre sans sa vie et de ne pas être heureuse ≈ éternelle insatisfaite ≈ tête de cochon et tête de mule ≈ déteste être prise en défaut ; elle est mauvaise perdante et souvent de mauvaise foi ≈ stressée de la vie et control freak sur les bords ≈ altruiste et douce ≈ casse couille de première ≈ petit rat de bibliothèque ≈ introvertie ; elle a souvent besoin de temps à elle pour se ressourcer ≈ adore l'art sous toutes ses formes ≈ réfléchit trop ≈ incroyablement chanceuse ≈ audacieuse et téméraire ≈ grande gamine ; a parfois (souvent) l'humour d'un gosse de cinq ans ≈ grande voyageuse ≈ elle change d'humeur comme de chemise ≈ déteste les contraintes ≈ a peur de l'engagement ; elle a tendance à auto-saboter ses histoires d'amour ≈ adore les sensations fortes et les nouvelles aventures ≈ romantique refoulée ≈ amoureuse de la vie ≈ pure ≈ franche, honnête ≈ n'est ni matérialiste ni superficielle ≈ pas rancunière pour un sous ≈ souriante, magnétique ≈ caractérielle et ferme dans ses convictions ≈ paraît souvent froide au première abord alors qu'elle est tout le contraire ≈ chaleureuse, généreuse ≈ extrêmement loyale en amitié ≈ met un point d'honneur à toujours tenir ses promesses ≈ ouverte d'esprit ≈ au fond, c'est une belle personne, c'est juste qu'elle est un peu paumée ≈ libre, c'est sûrement le mot qui la qualifierait le mieux, même si ce n'est souvent qu'une illusion

scarlett ▬ unfinished sympathy
robin-hope ▬ hopeless wanderer
anton ▬ stay with me please
valentin ▬ aux sombres héros de l'amer
ginny ▬ purple yellow red and blue
alex ▬ little talks
ezeckiel ▬ black hole sun

RPs EN ATTENTE : valentin, le premier amour ≈ axel, le boss ≈ scarlett, la guide qui ne la laisse pas indifférente ≈ leah, l'amie ≈ thalia, la meilleure amie de valentin ≈ robin u.c.

rps en attente : rebecca ; niklas ; finnley : ezeckiel 3 ; anton 2
RPs TERMINÉS : rps terminés ; ezeckiel no. 1valentin no. 1ezeckiel no. 2alex

rps abandonnés ;
PSEUDO : birds.inthestorm
AVATAR : amanda cutty seyfried
CRÉDITS : lolitaes (av) diy (signa) tumblr (gif)
DC : alfie barnes
INSCRIT LE : 19/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t11949-maybe-on-the-moon-ophelia http://www.30yearsstillyoung.com/t11957-ophelia-baby-doll-you-re-a-porn-soul http://www.30yearsstillyoung.com/t12104-ophelia-blake#442748

MessageSujet: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Ven 2 Déc - 20:54



“ i will call you by name
i will share your road
but hold me fast, hold me fast
'cause i'm a hopeless wanderer
and hold me fast, hold me fast
'cause i'm a hopeless wanderer ”


Il est tôt, incroyablement tôt pour eux. Ophelia sort de leur tente, le visage enfariné mais le sourire au coin des lèvres, avant de s'étirer de tout son long. Le soleil vient de se lever, l'heure est parfaite. Ophelia ! T'as tes chaussures ? La belle ouvre les yeux sur le paysage sublime qui s'offre à elle. Yellowstone, sous le soleil encore radieux du mois de septembre. Bah oui hein, j'suis prête ! C'est encore toi qu'on attend ! lance-t-elle, ironique. Elle se retourne, taquine, vers Cian qui vient de s’asseoir derrière elle. Non mais t'es sérieuse, t'as pas honte ? C'est toujours toi la dernière ! Son air faussement outragé la fait rire. Ophelia s'avance vers lui et pose ses lèvres sur les siennes. Ils sont ensemble depuis peu, c'est encore la période des amours tendres et douces. Moi ? Jamais. Elle rit, l'embrasse encore. Allez, on y va ! Il se lève, s'attendrit un instant sur la moue joueuse de son amoureuse et se met en marche avec elle. Leur journée se passera entièrement dans le parc national de Yellowstone, ils en rêvaient depuis longtemps.

Les deux commencent leur randonnée. Ils se parlent parfois, mais la plupart du temps, ils sont bien trop ébahis par la beauté des paysages pour pouvoir ajouter quoi que ce soit. Les heures défilent, la marche ne se fait pas sentir. Les deux amoureux de la nature s'abandonnent à leurs pensées, aux lieux. Ils s’ébahissent, rêvassent .. Peut-être un peu trop. Lorsqu'Ophelia se rend compte qu'elle est seule, Cian est déjà loin. Au début, elle fronce les sourcils. Elle revient sur ses pas et l'appelle, en vain. Alors elle hausse les épaules et se dit qu'elle peut bien continuer sa marche. Que de toute façon, ils se retrouveront ce soir au campement. La belle se retourne, et poursuit sa course. A en juger par le soleil, ça doit être le début d'après-midi. Ophelia n'a pas de montre, lorsqu'elle décide de se perdre quelque part, et particulièrement dans la nature, elle aime le faire complètement.

Les paysages défilent. Au loin, elle entend les bruits de l'eau, et devine qu'une cascade n'est pas très loin. Elle sourit, une pointe s'excitation lui pique le cœur, alors elle marche plus vite, plus vite .. et tombe nez-à-nez avec une autre randonneuse, seule elle aussi. Bonjour ! dit-elle, surprise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Robbie, Robinou, La Carotte, allons-y gaiement !
MÉTIER : Artiste (peintre & sculpteuse), curatrice à la galerie d'art, maman d'accueil dans un refuge pour animaux & pirate pour Sea Shepherd
LOGEMENT : En coloc' avec Ophelia dans une petite maison à Logan City. Venez donc ! Plus on est de fous plus on rit !

POSTS : 1052 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Hippie rêveuse, altruiste & passionnée • Un brin instable, pot-de-colle, impulsive & explosive • Née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • Aussi née orpheline avec un cœur tout cabossé • Apaisée par le yoga & le krav maga • Vis pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, le vintage, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, l'amour libre, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixOpheliaDuncan #3GiovannaKyte #2


Phoenix Ellsworth - My brother, my heart, we may not share the same blood (and I may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, I will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!


Jameson Winters - My future best friend, my fellow Metallica fan, my tartuffe sauvage, I'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. There's not a word yet, for old friends who've just met.


Duncan Wilde - My savior, my darling, the only doc I trust with my whole heart. I want to know everything about you. And I know you can rescue me. In fact, you already have.


Kyte Savard - No act of kindess, no matter how small, is ever wasted. You're a beautiful soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.


Ophelia Blake - We talk like lovers and laugh like best friends. My free spirit, my hopeful wanderer, I'm so happy I got lost that day so my path could lead me to you. It was meant to be and I couldn't have dreamed of a better person to jump from a waterfall and then share a home with!


Gio Salvaggi - My muse, my rockstar. Sometimes you get lucky and find a soul that grooves with yours. And man do I love grooving with this lady.


Alfie Barnes - My precious cinnamon goofball, what the hell would I do without you in my life? Here's to you, here's to us, to all the stupid things we've done together that I just wouldn't trade, and to all the stupid things to come. Cheers!

RPs EN ATTENTE : Aisling ✘ Phoenix #2
PSEUDO : Birdie
AVATAR : Rachel McAdams
CRÉDITS : Avatar : angeldust ; Sign : Astra
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Lun 5 Déc - 1:42




hopeless wanderer
So with a wonder and a wild desire, I will crawl from under every weight.

Pour paraphraser l’illustre Edgar Allan Poe, j’ai toujours été terrifiée par mon cœur, par ses hauts et ses bas, sa façon de s’arrêter et de redémarrer, par sa constante voracité pour quoi que ce soit qu’il désire. Comment pouvait-on se sentir si libre et si étouffée à la fois ? Si vivante et si effacée ? Si amoureuse et si morose ? Comment une situation qui nous apportait tant de joie un jour... pouvait-elle nous remplir de vide le lendemain ?

Je me souviens quand j’ai rencontré Neil, c’était si clair que nos chemins étaient destinés à se croiser. Il avait cette désinvolture, cette authenticité, cette énergie si captivante et intimidante à la fois. Il semblait n’avoir peur de rien. Un véritable artiste, non pas dans le sens typique du terme mais dans sa façon de repousser les limites des conventions sociales, de bouleverser les attentes traditionnelles et d’expérimenter la vie avec passion et violence dans un monde aussi bariolé et sensuel que lui. Et je le comprenais. Et je l'aimais. Mon monde à moi, c’était lui.

J’étais sur la route depuis près de deux ans, à parcourir les États-Unis à ses côtés, à me gorger de liberté, d’amour et d’aventures, à me gorger de vie par-dessus tout. Et pourtant, depuis quelques mois, je sentais ma flamme intérieure faiblir de jour en jour, réduite au stade de braises à peine crépitantes, mon inspiration s’enfuir, et ma rage de vivre avec.

Je ne comprenais pas, et comme chaque fois que j’étais perdue, c’est lui que je cherchais. Comme s’il avait tout vu, qu’il connaissait toutes les raisons cachées derrière mon cœur révolté. Souvent d’ailleurs, c’était le cas. Il avait cette capacité à trouver les mots, exactement les bons mots pour exprimer ce que je ressentais même quand j’en étais moi-même incapable, et alors tout prenait un sens, mon tourbillon infernal partait en fumé et je retrouvais la paix. Cette fois pourtant, rien ne semblait pouvoir calmer le trouble qui grondait en moi.

Je ne comprenais pas, mais je ne pouvais plus ignorer les signes. Et je refusais de rester immobile, spectatrice impuissante, pendant que mon monde s’effondrait autour de moi. Il fallait que ça cesse. J’avais besoin de me retrouver. C’est pourquoi quand j’ai décidé de partir à l’aventure dans Yellowstone ce jour-là, j'ai décidé de partir seule. Je savais au fond de moi que c’était la bonne chose à faire même si j’ignorais pourquoi. Une intuition.  Et je décidais de la suivre jusqu'au bout.

J’ai attrapé quelques affaires, des provisions, de l’eau et une tante, et puis je suis partie en vadrouille, mon gros sac sur le dos et des rêves plein la tête. Je me fichais pas mal des consignes de sécurité et les sentiers hyper balisés recouverts de planches de bois façon parc d’attraction n’étant pas ma tasse de thé, j’ai vite opté pour « le chemin le moins emprunté » et j’ai poursuis ma quête dans la nature profonde, sauvage, vraie. Le spectacle qui s’est alors offert à moi était loin de tout ce que j’aurais pu imaginer. Les geysers, les bisons, les bassins d’eau turquoise, les lacs… j’étais ébahie par la magie qui se cachait derrière chaque détour et, petit à petit, j’ai senti la nature apporter une profonde quiétude à mon esprit tourmenté tout en plantant un feu ardent dans mon cœur. Mon esprit s’est égaré, un jour, une nuit, et puis un autre jour… et bientôt j’ai réalisé que j'étais à court d’eau et que je n’avais aucune idée de l’endroit où je me trouvais.

- Not all those who wander are lost eh ?

Un petit rire nerveux a ponctué ma phrase. Et puis je me suis ressaisie : je n’étais pas perdue, j’étais dans un voyage sans destination, poussée par l’espoir de trouver ce que je recherchais (quoi que ce soit). Je n’étais pas perdue, j’étais sur le bon chemin, vivante, exploratrice, indomptable, tel un Frodon traversant la terre du milieu pour une mission de la plus haute importance ! Et quitte à être ici, autant profiter au maximum de la situation. Je n’aurais qu’à boire dans le lac, tel un petit bison. J’ai donc repris ma route hors des sentiers battus, forte de mon petit speech d’encouragement. J’étais au bord d’un gouffre, et je me sentais libérée, comme si un pois s’ôtait de ma poitrine. Et puis tout à coup, entre une grosse roche et une racine coriace à enjamber, j’ai entendu une voix me saluer. Surprise, j’ai relevé la tête et suis tombée nez à nez avec une autre aventurière. Sa cascade de cheveux blonds cendrés et sa peau lactescente lui donnaient d’avantage l’air d’une poupée de porcelaine que d’une humaine, ses prunelles brillaient d'une lueur captivante et j'étais fascinée par la douceur sauvage qu’elle dégageait. J’ai aussitôt eu envie de la dessiner.

- Bonjour ! J’ai lancé, plutôt très enthousiaste, ça alors c’est bien le dernier endroit où j’aurais imaginé croiser quelqu’un. Ca fait plusieurs jours que je rôde, je commençais à croire que j’étais bel et bien seule au monde ! J’ai rigolé puis je lui ai tendu la main. Robin, enchantée.

Au moment où je prononçais ces mots, j’ai entendu un craquement derrière nous. Je me suis retournée et j’ai aussitôt dû plaquer ma main contre ma bouche pour étouffer le couinement hystérique et attendri qui menaçait d'en sortir : là, à quelques mètres, allégrement accroché à un tronc d’arbre, se dressait un tout jeune ourson qui nous regardait curieusement. J’ai fait signe à ma nouvelle amie de se retourner très doucement puis j’ai chuchoté :

- Oh non… tu crois qu’il est abandonné ? J’ai une pomme dans mon sac, je pourrais peut-être la lui donner ?

C’était une idée stupide et possiblement dangereuse, mais je n’avais jamais été très célèbre pour ma sagesse. En vérité, c’était plutôt l’inverse. J’agissais presque uniquement par pulsion et coup de cœur. Et en cet instant, j’aurais bien volontiers adopté cette adorable créature sur le champ. J’étais bien loin de m’imaginer qu’au même moment, sa maman se rapprochait dans nos dos, peu amène à l’idée que deux étrangères soit si proches de son petit…

FICHE ET CODES PAR ILMARË





❝we are all such radiant fuckups❞
People will disappoint you and wrong you, but they will also defend you and fight for you and bowl you over with kindness. We are all such radiant fuckups — we have to remember this and love one another for it. And even when it seems impossible, we have to be good to one another, to extend an open hand, to try to bring the light back in to illuminate the darkness.


Dernière édition par Robin-Hope Berry le Jeu 16 Mar - 19:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans
SURNOM : blake, tout le monde l'appelle par son nom
STATUT : mariée sur le papier
MÉTIER : serveuse à mi-temps et stagiaire d'anton malikov
LOGEMENT : logan city, en colocation avec robin

POSTS : 425 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : mariée et mère d'un petit caleb de deux ans ≈ a abandonné sa famille parce que sa vie ne lui convenait plus, et ne le regrette absolument pas ≈ est arrivée à brisbane en juillet deux-mille-seize ≈ diplômée d'un master's degree en littérature et histoire de l'art
RPs EN COURS :
franco-irlandaise ≈ ultra individualiste ; sans méchanceté aucune et sans tomber dans l'égoïsme, elle se fera toujours passer en premier ≈ extrême, dans ses réactions et dans ses sentiments qu'elle a souvent du mal à gérer ≈ a la peur panique de ne jamais trouver un équilibre sans sa vie et de ne pas être heureuse ≈ éternelle insatisfaite ≈ tête de cochon et tête de mule ≈ déteste être prise en défaut ; elle est mauvaise perdante et souvent de mauvaise foi ≈ stressée de la vie et control freak sur les bords ≈ altruiste et douce ≈ casse couille de première ≈ petit rat de bibliothèque ≈ introvertie ; elle a souvent besoin de temps à elle pour se ressourcer ≈ adore l'art sous toutes ses formes ≈ réfléchit trop ≈ incroyablement chanceuse ≈ audacieuse et téméraire ≈ grande gamine ; a parfois (souvent) l'humour d'un gosse de cinq ans ≈ grande voyageuse ≈ elle change d'humeur comme de chemise ≈ déteste les contraintes ≈ a peur de l'engagement ; elle a tendance à auto-saboter ses histoires d'amour ≈ adore les sensations fortes et les nouvelles aventures ≈ romantique refoulée ≈ amoureuse de la vie ≈ pure ≈ franche, honnête ≈ n'est ni matérialiste ni superficielle ≈ pas rancunière pour un sous ≈ souriante, magnétique ≈ caractérielle et ferme dans ses convictions ≈ paraît souvent froide au première abord alors qu'elle est tout le contraire ≈ chaleureuse, généreuse ≈ extrêmement loyale en amitié ≈ met un point d'honneur à toujours tenir ses promesses ≈ ouverte d'esprit ≈ au fond, c'est une belle personne, c'est juste qu'elle est un peu paumée ≈ libre, c'est sûrement le mot qui la qualifierait le mieux, même si ce n'est souvent qu'une illusion

scarlett ▬ unfinished sympathy
robin-hope ▬ hopeless wanderer
anton ▬ stay with me please
valentin ▬ aux sombres héros de l'amer
ginny ▬ purple yellow red and blue
alex ▬ little talks
ezeckiel ▬ black hole sun

RPs EN ATTENTE : valentin, le premier amour ≈ axel, le boss ≈ scarlett, la guide qui ne la laisse pas indifférente ≈ leah, l'amie ≈ thalia, la meilleure amie de valentin ≈ robin u.c.

rps en attente : rebecca ; niklas ; finnley : ezeckiel 3 ; anton 2
RPs TERMINÉS : rps terminés ; ezeckiel no. 1valentin no. 1ezeckiel no. 2alex

rps abandonnés ;
PSEUDO : birds.inthestorm
AVATAR : amanda cutty seyfried
CRÉDITS : lolitaes (av) diy (signa) tumblr (gif)
DC : alfie barnes
INSCRIT LE : 19/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t11949-maybe-on-the-moon-ophelia http://www.30yearsstillyoung.com/t11957-ophelia-baby-doll-you-re-a-porn-soul http://www.30yearsstillyoung.com/t12104-ophelia-blake#442748

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Lun 19 Déc - 23:27


L'inconnue se retourne vers elle. Ses traits sont fins, doux, et de tout son visage, de sont ses yeux qui captivent immédiatement Ophelia. Grands, clairs, illuminés d'une joie et d'une gentillesse infinie. La blonde ne sent immédiatement connectée à elle, sans savoir pourquoi. Il est parfois des personnes étranges, différentes, destinées à jouer un rôle dans votre vie, des personnes avec qui l'amitié semble être une évidence. Allez savoir pourquoi, mais c'est cette certitude-là qu'a ressenti Ophelia en croisant Robin pour la première fois et ce, avec une incroyable clarté.

Je t'aurais bien aidé, mais j'ai aucune idée d'où on est .. dit-elle d'un ton apologétique. Elle s'avance vers elle et serre sa main. Ophelia, enchantée également ! Intriguée, la belle scrute le visage de la jeune femme en face d'elle, avant de laisser glisser son regard sur les affaires qu'elle porte. Un sac imposant, qui contient à l'évidence assez de matériel pour durer quelques jours seule hors de la civilisation. Elle s'apprête à lui demander depuis combien de temps la brune ère ici, mais celle-ci fait volte-face avant de se retourner à nouveau, l'air surexcitée. Oh non… tu crois qu’il est abandonné ? J’ai une pomme dans mon sac, je pourrais peut-être la lui donner ? Ophelia fronce les sourcils, ce n'est qu'en détournant son regard de Robin qu'elle remarque l'objet de son attention : un petit ourson, accroché à un tronc d'arbre. Naturellement, la blonde fond à son tour. Qui peut résister à la fourrure touffue et à l'immense mignonnerie qui se dégage de ce petit être ? Ohhhhh ! Il est trop mi.. C'est à ce moment là qu'elle remarque une autre forme brune, un peu plus loin. Y'en a un autre, regarde ! dit-elle, naïve. Les yeux plissés, elle s'avance un peu pour observer le nouvel arrivant. Lorsqu'elle comprend qu'il n'est autre qu'un parent du petit ourson, la distance qui les sépare n'est plus que de quelques mètres à peine. Rob .. Robin .. Y'a sa mère, faut qu'on dégage ! lance-t-elle dans un murmure paniqué. Là, son cœur s'arrête, son cerveau se vide : il faut trouver une solution, et vite. Plusieurs se présentent à elle : premièrement, courir, mais il lui semble que l'oursonne est trop près et que si elles fuient, elles seront trop facilement rattrapables. Rester immobile alors, mais c'est un 50/50, et au bon vouloir de l'animal. Si celui-ci a vu une once d'agressivité ou de menace chez les deux jeunes femmes, c’en est fini pour elles. Une troisième option s'offrent à elles. Prend ton sac, faut qu'on grimpe à un arbre ! Doucement, Ophelia balaye d'un regard les arbres environnants. Un peu plus loin, à deux mètres à peine, il y en a un grand, avec de nombreuses branches entremêlées. Les ours savent grimper aux arbres, certes, mais Ophelia estime que c'est là leur meilleure chance. De là haut, elles pourront toujours trouver une solution, elles auront du temps, qu'elles n'auront pas en restant ici. Viens ! Sa main se tend vers Robin, elle attrape doucement son poignet et, avec une infinie lenteur, l’entraîne vers l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Robbie, Robinou, La Carotte, allons-y gaiement !
MÉTIER : Artiste (peintre & sculpteuse), curatrice à la galerie d'art, maman d'accueil dans un refuge pour animaux & pirate pour Sea Shepherd
LOGEMENT : En coloc' avec Ophelia dans une petite maison à Logan City. Venez donc ! Plus on est de fous plus on rit !

POSTS : 1052 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Hippie rêveuse, altruiste & passionnée • Un brin instable, pot-de-colle, impulsive & explosive • Née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • Aussi née orpheline avec un cœur tout cabossé • Apaisée par le yoga & le krav maga • Vis pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, le vintage, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, l'amour libre, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixOpheliaDuncan #3GiovannaKyte #2


Phoenix Ellsworth - My brother, my heart, we may not share the same blood (and I may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, I will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!


Jameson Winters - My future best friend, my fellow Metallica fan, my tartuffe sauvage, I'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. There's not a word yet, for old friends who've just met.


Duncan Wilde - My savior, my darling, the only doc I trust with my whole heart. I want to know everything about you. And I know you can rescue me. In fact, you already have.


Kyte Savard - No act of kindess, no matter how small, is ever wasted. You're a beautiful soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.


Ophelia Blake - We talk like lovers and laugh like best friends. My free spirit, my hopeful wanderer, I'm so happy I got lost that day so my path could lead me to you. It was meant to be and I couldn't have dreamed of a better person to jump from a waterfall and then share a home with!


Gio Salvaggi - My muse, my rockstar. Sometimes you get lucky and find a soul that grooves with yours. And man do I love grooving with this lady.


Alfie Barnes - My precious cinnamon goofball, what the hell would I do without you in my life? Here's to you, here's to us, to all the stupid things we've done together that I just wouldn't trade, and to all the stupid things to come. Cheers!

RPs EN ATTENTE : Aisling ✘ Phoenix #2
PSEUDO : Birdie
AVATAR : Rachel McAdams
CRÉDITS : Avatar : angeldust ; Sign : Astra
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Mar 24 Jan - 22:39




hopeless wanderer
So with a wonder and a wild desire, I will crawl from under every weight.

Pour moi, la vie ne se mesure pas au nombre de respirations que nous prenons, mais aux moments qui nous coupent le souffle. Ces moments intenses qui nous figent sur place, nous laissent sans voix… ces moments qui, d’une façon ou d’une autre, changent la direction du train de notre vie. Et c’est exactement ce que j’ai ressenti quand j’ai rencontré Ophélia. J’étais irrévocablement attirée par elle et quelque chose me disait que notre aventure était loin d’être finie. J’ignorais pourquoi, mais je ne pouvais pas m’ôter cette intuition de la tête. Il faut dire que notre rencontre n’a pas été des plus ordinaires, mais justement, pour moi ce n’était pas un hasard. Et puis, de toute manière j’y avais jamais vraiment trop cru, au hasard.

Me mordillant les lèvres, je regardais Ophélia fondre à son tour de tendresse devant le petit ourson qui se trémoussait à quelques mètres de nous. Elle avait l’air si bienveillant que ça m’a gonflé le cœur et j’ai laissé échapper un petit rire nerveux et ému. Ensuite je me suis débarrassé de mon sac à dos et je l’ai posé au sol, glissant mon bras dedans pour tenter de récupéré la pomme à tâtons. Mes doigts venaient de se refermer dessus quand j’ai entendu Ophélia m’appeler d’une voix basse et paniquée. Pendant un moment je suis restée immobile, mon cerveau trimant à assimiler ce qu’elle venait de dire. Ensuite, ça m’a frappé : « Robin… Y'a sa mère, faut qu'on dégage ! » J’ai fait volteface et là ma parole, j’aurai juré que mon cœur venait de faire le grand huit dans ma poitrine. D’abord, une exaltation sans nom à l’idée de voir une si majestueuse créature de si près et dans son habitat naturel. Ensuite, la douche froide. C’était pas seulement un ours gigantesque, là, à quelques mètres de mon amie, c’était un grizzly. Et de ce que j’avais entendu dire, c’était forcément des tendres avec les étrangers, les grizzlys. Autrement dit, ça sentait pas bon pour notre pomme.

Une personne sensée aurait réfléchi à une solution, mais mon cerveau, semblerait-il, s’était fait la malle. Et je me contenais de regarder la bête se rapprocher de moi, les yeux écarquillés et le cœur au bord des lèvres. Heureusement, Ophélia était plus vive que moi. « Prend ton sac, elle a dit en attrapant doucement mon poignet, faut qu'on grimpe à un arbre ! » J’ai acquiescé et très lentement j’ai déposé la pomme et ramassé mon sac.

- Douuucement, j’ai dit en reculant et en évitant de la fixer dans les yeux, regarde on part. Tu peux même partager la pomme avec ton petit si ça te dit. On ne te veut aucun mal, on ne souhaite pas te piquer ton territoire, ton bébé, ton mec, tes poissons… de toute manière je suis végétarienne alors tu vois, ha ha.

Je me disais que lui parler gentiment comme je l’aurais fait avec un chaton apeuré pourrait la rassurer. Et pendant un moment, je crois que ça marchait plutôt pas mal. Elle avait même arrêté de nous suivre et se contentait de nous observer. Mais ensuite il a fallu que je fasse tout foirer, que je me prenne les pieds dans une racine et que je laisse échapper un cri de souri terrorisé en tombant à la renverse. Bref, la discrétion incarnée. Ça lui a pas trop plu d’ailleurs, à la maman grizzly, tout ce tapage. Elle a poussé un grognement à glacer le sang et là, sans demander son reste… elle a chargé.

- Oh putain.

Je me suis relevé précipitamment, j’ai attrapé la main d’Ophélia et je suis partie à toute jambe.

- Je suis désolée je suis désolée je suis désolée je suis désolée !

Je répétais à toute vitesse, aussi bien à l’intention du grizzly que d’Ophélia que j’avais bien malgré moi mis dans une situation plus que délicate. Dans ma tête ça bouillonnait de partout, j’essayais de réfléchir ou de me rappeler des conseils qu’on avait essayé de me donner, en vain. Et puis brusquement, ça m’a frappé :

- Oublie les arbres, j’ai une idée. Suis moi !

Sans cesser de courir, j’ai bifurqué dans la forêt. Les paysages défilaient autour de nous, les bruits d’eau s’intensifiaient. Et tout à coup, on a débouché sur le sommet de la cascade. Magnifique, écumante, fracassante… gigantesque. Bien plus haute que je ne l’aurais imaginé. J’ai déglutie. Assurément, la chute n’allait pas être de tout repos. Mais on avait pas vraiment le choix. Si ma tête brûlée de frère avait été là, il aurait probablement sortie une connerie du genre « on fuit pas, on reste et on se bat », mais c’était même pas concevable pour moi. Non seulement se battre contre un grizzly était une mission suicide, mais en plus elle ne faisait que défendre son petit et son territoire, hors de question que je lui fasse du mal. J’ai regardé par-dessus mon épaule. Ce n’était plus qu'une question de secondes maintenant. Il fallait sauter. Alors j’ai regardé Ophélia. Essoufflée, terrifiée, mais étrangement résignée, je lui ai tendu la main :

- Prête ?

FICHE ET CODES PAR ILMARË





❝we are all such radiant fuckups❞
People will disappoint you and wrong you, but they will also defend you and fight for you and bowl you over with kindness. We are all such radiant fuckups — we have to remember this and love one another for it. And even when it seems impossible, we have to be good to one another, to extend an open hand, to try to bring the light back in to illuminate the darkness.


Dernière édition par Robin-Hope Berry le Jeu 16 Mar - 19:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans
SURNOM : blake, tout le monde l'appelle par son nom
STATUT : mariée sur le papier
MÉTIER : serveuse à mi-temps et stagiaire d'anton malikov
LOGEMENT : logan city, en colocation avec robin

POSTS : 425 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : mariée et mère d'un petit caleb de deux ans ≈ a abandonné sa famille parce que sa vie ne lui convenait plus, et ne le regrette absolument pas ≈ est arrivée à brisbane en juillet deux-mille-seize ≈ diplômée d'un master's degree en littérature et histoire de l'art
RPs EN COURS :
franco-irlandaise ≈ ultra individualiste ; sans méchanceté aucune et sans tomber dans l'égoïsme, elle se fera toujours passer en premier ≈ extrême, dans ses réactions et dans ses sentiments qu'elle a souvent du mal à gérer ≈ a la peur panique de ne jamais trouver un équilibre sans sa vie et de ne pas être heureuse ≈ éternelle insatisfaite ≈ tête de cochon et tête de mule ≈ déteste être prise en défaut ; elle est mauvaise perdante et souvent de mauvaise foi ≈ stressée de la vie et control freak sur les bords ≈ altruiste et douce ≈ casse couille de première ≈ petit rat de bibliothèque ≈ introvertie ; elle a souvent besoin de temps à elle pour se ressourcer ≈ adore l'art sous toutes ses formes ≈ réfléchit trop ≈ incroyablement chanceuse ≈ audacieuse et téméraire ≈ grande gamine ; a parfois (souvent) l'humour d'un gosse de cinq ans ≈ grande voyageuse ≈ elle change d'humeur comme de chemise ≈ déteste les contraintes ≈ a peur de l'engagement ; elle a tendance à auto-saboter ses histoires d'amour ≈ adore les sensations fortes et les nouvelles aventures ≈ romantique refoulée ≈ amoureuse de la vie ≈ pure ≈ franche, honnête ≈ n'est ni matérialiste ni superficielle ≈ pas rancunière pour un sous ≈ souriante, magnétique ≈ caractérielle et ferme dans ses convictions ≈ paraît souvent froide au première abord alors qu'elle est tout le contraire ≈ chaleureuse, généreuse ≈ extrêmement loyale en amitié ≈ met un point d'honneur à toujours tenir ses promesses ≈ ouverte d'esprit ≈ au fond, c'est une belle personne, c'est juste qu'elle est un peu paumée ≈ libre, c'est sûrement le mot qui la qualifierait le mieux, même si ce n'est souvent qu'une illusion

scarlett ▬ unfinished sympathy
robin-hope ▬ hopeless wanderer
anton ▬ stay with me please
valentin ▬ aux sombres héros de l'amer
ginny ▬ purple yellow red and blue
alex ▬ little talks
ezeckiel ▬ black hole sun

RPs EN ATTENTE : valentin, le premier amour ≈ axel, le boss ≈ scarlett, la guide qui ne la laisse pas indifférente ≈ leah, l'amie ≈ thalia, la meilleure amie de valentin ≈ robin u.c.

rps en attente : rebecca ; niklas ; finnley : ezeckiel 3 ; anton 2
RPs TERMINÉS : rps terminés ; ezeckiel no. 1valentin no. 1ezeckiel no. 2alex

rps abandonnés ;
PSEUDO : birds.inthestorm
AVATAR : amanda cutty seyfried
CRÉDITS : lolitaes (av) diy (signa) tumblr (gif)
DC : alfie barnes
INSCRIT LE : 19/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t11949-maybe-on-the-moon-ophelia http://www.30yearsstillyoung.com/t11957-ophelia-baby-doll-you-re-a-porn-soul http://www.30yearsstillyoung.com/t12104-ophelia-blake#442748

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Ven 24 Fév - 20:21


Ophelia reste plantée là dans une pose crispée, le regard rivé sur l'oursonne. Les commentaires d'un guide rencontré quelques jours plus tôt lui reviennent en mémoire. Elle se souvient du petit exposé qu'il lui a fait, de ce qu'il a dit au sujet du côté protecteur des ours et surtout, elle se souvient des consignes données, au cas où elle en rencontrerait un dans le parc de Yellowstone : rester calme, immobile, attendre que la situation se stabilise avant de partir lentement, très lentement ..

Maintenant que l'oursonne est immobile, fuir et grimper à un arbre semble être la meilleure solution. Robin semble d'accord. Elle laisse la pomme à terre, prend son sac et commence à s'éloigner en parlant nerveusement. La blonde elle, a toujours le regard braqué sur les ours, son sang s'est glacé dans ses veines et elle prie, elle prie très fort pour que la situation s'arrange. L'ours ne bouge toujours pas, et elles ont déjà parcouru quelques mètres. Ophelia commence à respirer à nouveau, un sourire se dessine même sur ses lèvres. La situation va s'arranger, elle le sent ..

Et puis .. Oh putain. Robin trébuche sur une branche, cri, et l'oursonne charge. Meeeeerde ! Cette fois, c'est elle qui est figée sur place, et Robin qui lui prend la main pour la sortir de sa torpeur. Elle l’entraîne, et les deux se retrouvent à courir pour leur vie à travers la forêt. Il y a bien quelques branches qui les écorchent au passage et ce point de côté qui lui ronge le ventre, mais l'adrénaline est si forte qu'Ophelia n'y fait pas attention. Son corps tout entier ne s'applique qu'à courir plus vite encore, à tout faire pour échapper aux ours qui se rapprochent dangereusement. Elle ne sait pas où elle va, Robin mène la danse.

Lorsqu'elles arrivent à une cascade, Ophelia manque une foulée. Elle n'a pas besoin de regarder Robin pour savoir ce qu'elle pense. Prête ? dit-elle en lui tendant la main. Ophelia la regarde un bref instant, terrifiée. Il n'y a pas le temps de réfléchir, leur futur se résume à deux options : sauter, ou ne pas sauter. L'instinct de survis prend le dessus et tranche pour elle. La blonde prend la main tendue et la serre fort. Prête ! Elle court plus vite, plus vite encore, prend son élan, et saute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Robbie, Robinou, La Carotte, allons-y gaiement !
MÉTIER : Artiste (peintre & sculpteuse), curatrice à la galerie d'art, maman d'accueil dans un refuge pour animaux & pirate pour Sea Shepherd
LOGEMENT : En coloc' avec Ophelia dans une petite maison à Logan City. Venez donc ! Plus on est de fous plus on rit !

POSTS : 1052 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Hippie rêveuse, altruiste & passionnée • Un brin instable, pot-de-colle, impulsive & explosive • Née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • Aussi née orpheline avec un cœur tout cabossé • Apaisée par le yoga & le krav maga • Vis pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, le vintage, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, l'amour libre, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixOpheliaDuncan #3GiovannaKyte #2


Phoenix Ellsworth - My brother, my heart, we may not share the same blood (and I may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, I will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!


Jameson Winters - My future best friend, my fellow Metallica fan, my tartuffe sauvage, I'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. There's not a word yet, for old friends who've just met.


Duncan Wilde - My savior, my darling, the only doc I trust with my whole heart. I want to know everything about you. And I know you can rescue me. In fact, you already have.


Kyte Savard - No act of kindess, no matter how small, is ever wasted. You're a beautiful soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.


Ophelia Blake - We talk like lovers and laugh like best friends. My free spirit, my hopeful wanderer, I'm so happy I got lost that day so my path could lead me to you. It was meant to be and I couldn't have dreamed of a better person to jump from a waterfall and then share a home with!


Gio Salvaggi - My muse, my rockstar. Sometimes you get lucky and find a soul that grooves with yours. And man do I love grooving with this lady.


Alfie Barnes - My precious cinnamon goofball, what the hell would I do without you in my life? Here's to you, here's to us, to all the stupid things we've done together that I just wouldn't trade, and to all the stupid things to come. Cheers!

RPs EN ATTENTE : Aisling ✘ Phoenix #2
PSEUDO : Birdie
AVATAR : Rachel McAdams
CRÉDITS : Avatar : angeldust ; Sign : Astra
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Mar 14 Mar - 20:07




hopeless wanderer
So with a wonder and a wild desire, I will crawl from under every weight.

Si j’avais réfléchi, je me serais dis que des rochers périlleux se dressaient sans doute sous la cascade, que mon cœur fragile allait probablement pas tenir la chute, que l’impact avec l’eau allait nous bousiller toutes entières, que si on s'en sortait quand même on arriverait pas à atteindre de la rive ou à remonter la pente… Mais dans ce genre de situation, on réfléchit pas. Réfléchir, c’est mourir. Et je pense qu’Ophelia le savait tout autant que moi. Elle a attrapé ma main et on s’est serré très fort, comme pour se donner courage l’une l’autre. Et je pense que d’une certaine manière, ça marchait. « Prête ! » elle a répondu. Et alors on s’est mise à courir, nos pas foulant le sol le plus rapidement possible, on a couru jusque dans le vide, et puis soudain, on était dans les airs. J’avais déjà sauté de petites falaises et cascades par le passé, c’était une de mes activités d’hiver préféré en Australie, mais jamais des aussi hautes, aussi inconnues, toute habillée, et surtout jamais parce que j’avais été pourchassée par une maman ours furibonde juste avant ! Le bourdonnement sonore de l’eau derrière nous me glaçait le sang, la chute m’a paru durer une éternité, je sentais mon cœur se serrer comme jamais dans ma poitrine et mon cri rester bloqué au niveau de ma gorge. A l'évidence, j’étais bien loin du saut classieux à la Pocahontas : dire que j’étais terrifiée serait un euphémisme. Et puis soudain, le choc. Mon corps a percuté la surface de l’eau avec une violence non anticipée, m’aspirant dans ses profondeur et m'arrachant à la main d’Ophelia. Le courant m’a trimballé dans tous les sens, et le poids de mon sac ne faisait rien pour m’aider à maintenir la tête au-dessus de l’eau. Si j’avais réfléchi, je l’aurais retiré. Mais apparemment mon instinct de survie était un peu défaillant sur les bords parce qu’au lieu de m’en séparer, je m’y suis accrochée comme à une bouée de sauvetage foireuse. Ensuite mon dos s'est heurté à un rocher et je m’y suis cramponnée de toutes mes forces pour reprendre mon souffle. J’en ai profité pour regarder autour de moi avec affolement, cherchant mon amie des yeux :

- OPHELIA ?

Une affluence d’eau dans ma face m’a aussitôt cloué le bec, brouillant ma vision et m’embarquant une fois de plus au gré de sa volonté. Quand j’ai sorti la tête de l’eau, j’ai aperçu la rive à quelques mètres à peine. Avec ce qui m’a semblé un effort surhumain j’ai réussi à la rejoindre, m'accrocher à un arbre pour ne pas tomber et m’y échouer pour reprendre mon souffle et remercier ma bonne étoile. Je ne suis pas restée plus de quelques secondes, ceci dit, car mon amie était peut-être encore en danger. Je me suis vite redressée et c’est là que je l’ai aperçu, glissant à la dérive au fil du courant capricieux. Je me suis aussitôt débarrassée de mon sac, de mes chaussures et de mon pantalon mouillée et puis j’ai sauté dans l’eau pour allait à sa rencontre. Je remerciais mentalement ma petite amie maître-nageur de quelques années plus tôt de m’avoir appris les bases du secourisme et je m’apprêtais déjà à en faire bon usage. J’ai réussi à atteindre mon ami, je l'ai attrapé fermement et nous sommes retourné tant bien que mal jusqu’à la rive, assez loin de mes affaires certes, mais en un seul morceau, ce qui n'était pas négligeable ! Là, je me suis affairée autour d’Ophelia de manière passablement étouffante afin de m’assurer qu’elle allait bien.

- Ophelia ? Tu m’entends ma belle ? Ça va ? Tu peux respirer ? Dis quelque chose. T’as mal quelque part ?

Oui, bon, je n’ai jamais prétendu être la présence rassurante à avoir avec soi en cas de crise…  

FICHE ET CODES PAR ILMARË





❝we are all such radiant fuckups❞
People will disappoint you and wrong you, but they will also defend you and fight for you and bowl you over with kindness. We are all such radiant fuckups — we have to remember this and love one another for it. And even when it seems impossible, we have to be good to one another, to extend an open hand, to try to bring the light back in to illuminate the darkness.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans
SURNOM : blake, tout le monde l'appelle par son nom
STATUT : mariée sur le papier
MÉTIER : serveuse à mi-temps et stagiaire d'anton malikov
LOGEMENT : logan city, en colocation avec robin

POSTS : 425 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : mariée et mère d'un petit caleb de deux ans ≈ a abandonné sa famille parce que sa vie ne lui convenait plus, et ne le regrette absolument pas ≈ est arrivée à brisbane en juillet deux-mille-seize ≈ diplômée d'un master's degree en littérature et histoire de l'art
RPs EN COURS :
franco-irlandaise ≈ ultra individualiste ; sans méchanceté aucune et sans tomber dans l'égoïsme, elle se fera toujours passer en premier ≈ extrême, dans ses réactions et dans ses sentiments qu'elle a souvent du mal à gérer ≈ a la peur panique de ne jamais trouver un équilibre sans sa vie et de ne pas être heureuse ≈ éternelle insatisfaite ≈ tête de cochon et tête de mule ≈ déteste être prise en défaut ; elle est mauvaise perdante et souvent de mauvaise foi ≈ stressée de la vie et control freak sur les bords ≈ altruiste et douce ≈ casse couille de première ≈ petit rat de bibliothèque ≈ introvertie ; elle a souvent besoin de temps à elle pour se ressourcer ≈ adore l'art sous toutes ses formes ≈ réfléchit trop ≈ incroyablement chanceuse ≈ audacieuse et téméraire ≈ grande gamine ; a parfois (souvent) l'humour d'un gosse de cinq ans ≈ grande voyageuse ≈ elle change d'humeur comme de chemise ≈ déteste les contraintes ≈ a peur de l'engagement ; elle a tendance à auto-saboter ses histoires d'amour ≈ adore les sensations fortes et les nouvelles aventures ≈ romantique refoulée ≈ amoureuse de la vie ≈ pure ≈ franche, honnête ≈ n'est ni matérialiste ni superficielle ≈ pas rancunière pour un sous ≈ souriante, magnétique ≈ caractérielle et ferme dans ses convictions ≈ paraît souvent froide au première abord alors qu'elle est tout le contraire ≈ chaleureuse, généreuse ≈ extrêmement loyale en amitié ≈ met un point d'honneur à toujours tenir ses promesses ≈ ouverte d'esprit ≈ au fond, c'est une belle personne, c'est juste qu'elle est un peu paumée ≈ libre, c'est sûrement le mot qui la qualifierait le mieux, même si ce n'est souvent qu'une illusion

scarlett ▬ unfinished sympathy
robin-hope ▬ hopeless wanderer
anton ▬ stay with me please
valentin ▬ aux sombres héros de l'amer
ginny ▬ purple yellow red and blue
alex ▬ little talks
ezeckiel ▬ black hole sun

RPs EN ATTENTE : valentin, le premier amour ≈ axel, le boss ≈ scarlett, la guide qui ne la laisse pas indifférente ≈ leah, l'amie ≈ thalia, la meilleure amie de valentin ≈ robin u.c.

rps en attente : rebecca ; niklas ; finnley : ezeckiel 3 ; anton 2
RPs TERMINÉS : rps terminés ; ezeckiel no. 1valentin no. 1ezeckiel no. 2alex

rps abandonnés ;
PSEUDO : birds.inthestorm
AVATAR : amanda cutty seyfried
CRÉDITS : lolitaes (av) diy (signa) tumblr (gif)
DC : alfie barnes
INSCRIT LE : 19/10/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t11949-maybe-on-the-moon-ophelia http://www.30yearsstillyoung.com/t11957-ophelia-baby-doll-you-re-a-porn-soul http://www.30yearsstillyoung.com/t12104-ophelia-blake#442748

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Sam 8 Avr - 20:36


Elle court, fléchit les jambes .. et saute.
Ophelia n'aurait pas su décrire le sentiment ressenti à ce moment-là. Le temps semblait s'être arrêté, alors que tout s'enchaînait très vite à la fois. Elle retenait son souffle. Comme si cette précaution allait lui sauver la vie, comme si cette superstition stupide allait changer quoi que ce soit au fait qu'elle était à présent dans les airs, à plusieurs dizaines de mètres de la surface de l'eau, et qu'il n'y avait rien pour la retenir ou pour empêcher un plongeon brutal et certain. Elle serrait fort la main de Robin, cette femme qui était une inconnue quelques minutes plus tôt et qui allait peut-être être le témoin de ces derniers instants. La vie est drôle, parfois. La dernière pensée d'Ophelia est pour Ezeckiel.
Soudain, le choc. La belle se sent tirer de part et d'autre, elle essaye de se sortir de là, de remonter à la surface pour attraper l'air qui lui manque, mais elle n'en a pas la force. Un courant la propulse loin de Robin, et enfin, le paysage s'évanoui. C'est le trou noir.
Elle rêve. Ophelia est dans son Irlande natale, sur les terres de ses parents. Sa mère tricote, assise sur sa chaise tandis que les frères et sœurs de la famille Blake mangent et rient autour d'une table, entourés par leur marmaille. Ophelia ? Ezeckiel se tient près d'elle, il serre doucement la main de sa femme. Tu m’entends ma belle ? Lorsqu'elle détourne son regard de lui, Ophelia remarque que son ventre est bien arrondi. Ça va ? Ezeckiel lui parle avec douceur. Tout ça s'arrêtera un jour. Tu peux respirer ? La blonde fronce les sourcils : elle entend des bruits d'eau, des bruits forts, près de son oreille. Une douleur commence à la lancer au niveau des côtes. Dis quelque chose. T’as mal quelque part ?
Lorsqu'elle ouvre les yeux, elle voit Robin penchée sur elle, l'air inquiète. La blonde est déboussolée, elle essaye de formuler quelques mots mais à la place, elle sent de l'eau remonter le long de son œsophage et elle a à peine le temps de se pencher pour tout recracher. Je .. Je .. Où est-ce qu'on est, qu'est-ce qui s'est passé ? Elle s'assoit rapidement et regarde les alentours. La cascade, les pentes raides en haut desquelles elles viennent de sauter. Au bout de quelques secondes, tout lui revient en mémoire. Oh mon Dieu ! On a sauté ! Oh mon Dieu !! Tu vas bien ?! Les ours ont pas sautés après nous, hein ? Je .. pourquoi je suis là ? Qu'est-ce que .. L'évidence la frappe aux yeux. Je suis restée inconsciente longtemps ? Elle essaye de reprendre sa respiration, de se calmer un peu. Et nos .. nos affaires ? Merde, faut qu'on prévienne quelqu'un ! A nouveau, elle regarde autour d'elle avant de revenir à Robin. C'est à ce moment-là elle remarque le sang sur la hanche de la rousse. Robin, tu saignes ! Merde, t'as mal ? Montre-moi !

hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Robbie, Robinou, La Carotte, allons-y gaiement !
MÉTIER : Artiste (peintre & sculpteuse), curatrice à la galerie d'art, maman d'accueil dans un refuge pour animaux & pirate pour Sea Shepherd
LOGEMENT : En coloc' avec Ophelia dans une petite maison à Logan City. Venez donc ! Plus on est de fous plus on rit !

POSTS : 1052 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Hippie rêveuse, altruiste & passionnée • Un brin instable, pot-de-colle, impulsive & explosive • Née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • Aussi née orpheline avec un cœur tout cabossé • Apaisée par le yoga & le krav maga • Vis pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, le vintage, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, l'amour libre, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : PhoenixOpheliaDuncan #3GiovannaKyte #2


Phoenix Ellsworth - My brother, my heart, we may not share the same blood (and I may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, I will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!


Jameson Winters - My future best friend, my fellow Metallica fan, my tartuffe sauvage, I'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. There's not a word yet, for old friends who've just met.


Duncan Wilde - My savior, my darling, the only doc I trust with my whole heart. I want to know everything about you. And I know you can rescue me. In fact, you already have.


Kyte Savard - No act of kindess, no matter how small, is ever wasted. You're a beautiful soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.


Ophelia Blake - We talk like lovers and laugh like best friends. My free spirit, my hopeful wanderer, I'm so happy I got lost that day so my path could lead me to you. It was meant to be and I couldn't have dreamed of a better person to jump from a waterfall and then share a home with!


Gio Salvaggi - My muse, my rockstar. Sometimes you get lucky and find a soul that grooves with yours. And man do I love grooving with this lady.


Alfie Barnes - My precious cinnamon goofball, what the hell would I do without you in my life? Here's to you, here's to us, to all the stupid things we've done together that I just wouldn't trade, and to all the stupid things to come. Cheers!

RPs EN ATTENTE : Aisling ✘ Phoenix #2
PSEUDO : Birdie
AVATAR : Rachel McAdams
CRÉDITS : Avatar : angeldust ; Sign : Astra
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   Dim 9 Juil - 20:57


hopeless wanderer
"So when your hopes on fire but you know your desire, don't hold a glass over the flame, don't let your heart grow cold. I will call you by name, I will share your road. But hold me fast, hold me fast, 'cause I'm a hopeless wanderer."
Elle répondait pas. Pourquoi elle répondait pas ? La peur au ventre, je me suis penchée pour placer mon oreille au niveau des lèvres de mon amie et j’ai réalisé avec effroi qu’elle ne respirait plus. Terrifiée, j'ai senti la panique me saisir par la gorge, mon cœur tomber dans mon estomac et ma vision se brouiller tandis qu’un million de pensées me bombardaient l’esprit à la vitesse de l’éclair. Oh mon dieu ! Qu’est ce que je fais ? Elle est morte ! Je sais pas quoi faire. Je sais pas - bordel qu'est ce que j'ai fais ? Je vois pas de sang. Qu’est ce que je fais ? Si seulement Neil était là, il saurait exactement quoi faire ! Qu’est ce que je fais ?! Je sais pas quoi faire oh mon dieu oN VA TOUS MOURIR !! Je me suis passée brusquement les mains sur le visage pour essayer de me reprendre. Ça suffit ! Vérifie son pou. Tu vois, elle est vivante. Son cerveau a besoin d’oxygène. Il faut agir vite. Alors d’abord on la sauve, ensuite on panique ! Je savais pas d’où sortait cette petite voix en moi mais j’ai décidé de l’écouter. J’avais jamais su garder mon sang froid ou faire abstractions de mes émotions explosives mais cette fois-ci je réalisais que je ne pouvais pas me permettre de céder à la panique. Sanglotant de peur, j’ai décidé de suivre néanmoins les instructions de cette petite voix qui semblait plus ou moins savoir ce qu’elle faisait. J’ai placé mes mains sur la poitrine d’Ophelia et j’ai commencé à appuyer plusieurs coups secs comme on voit parfois dans les films, plaçant mes lèvres contre les siennes toutes les 20 compressions pour lui transmettre de l’air.

- Allez, allez, s’il te plait, réveille toi !

Je suppliais en répétant le mouvement sans relâche. Et puis tout à coup, elle a ouvert les yeux. J’étais tellement soulagée que j’ai laissé échapper un cri de stupéfaction et je me serais volontiers jeté sur elle pour la prendre dans mes bras mais au même moment elle s’est retourné pour cracher de l’eau et alors je me suis dis qu'elle avait besoin d'air et je me suis contenté de lui caresser frénétiquement le bras avec un grand sourire émue pour le communiquer ma immense joie. J’étais tellement heureuse qu’elle soit là avec moi que toute panique semblait volatilisée. Malheureusement ce n'était visiblement pas le cas de mon amie qui regardait partout autour d’elle, encore sous le choc « Oh mon Dieu ! On a sauté ! Oh mon Dieu !! Tu vas bien ?! Les ours ont pas sautés après nous, hein ? Je... pourquoi je suis là ? Qu'est-ce que... Je suis restée inconsciente longtemps ? Et nos... nos affaires ? Merde, faut qu'on prévienne quelqu'un ! »

- Tout va bien, tout va bien, on est en vie, tout va bien. L’ours n’a pas sauté, je pense que ces créatures sont beaucoup trop intelligentes pour sauter de ça… elles.

J’ai rigolé un peu nerveusement et puis tout à coup ses yeux se sont posés sur mon ventre et j’ai suivi son regard pour découvrir une tâche écarlate sur mon t-shirt. Il y a pas à dire, je faisais beaucoup moins la maligne, tout de suite. Déglutissant mais prenant mon courage à deux mains, j'ai délicatement soulevé le tissu pour voir ce qui se tramait là-dessous. Quand j’ai vu la coupure béante sur ma hanche, j'ai dû perdre pas mal de couleurs, ça c'est sûr.

- Je… m’en étais pas rendu compte… ?

J’ai dis avec une voix un peu chevrotante qui était pas vraiment à moi. Je me sentais à deux doigts de hurler ou de tomber dans les pommes ou les deux en même temps alors j’ai fais tous les efforts du monde pour retrouver la petite voix de raison qui se planquait loin dans ma tête et je me suis éclaircie la gorge.

- Mon… mon sac est un peu plus haut sur la rive. J’ai une trousse de survie. Il y a peut-être quelque chose qui pourrait aider dedans ? Est-ce que… tu te sens capable de marcher ?

Joignant le geste à la parole, je me suis appuyé contre un arbre pour me remettre sur pied et j’ai tendue la main à mon amie en espérant que la réparation de cette plaie ne nécessite pas d’accessoire de coutures…
 
code by black arrow





❝we are all such radiant fuckups❞
People will disappoint you and wrong you, but they will also defend you and fight for you and bowl you over with kindness. We are all such radiant fuckups — we have to remember this and love one another for it. And even when it seems impossible, we have to be good to one another, to extend an open hand, to try to bring the light back in to illuminate the darkness.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (robin/ophelia) hopeless wanderer   


Revenir en haut Aller en bas
 

(robin/ophelia) hopeless wanderer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-