AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 i'm searching some papers ☆ lauren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: i'm searching some papers ☆ lauren   Jeu 9 Fév - 19:17



i'm searching some papers
Julian lui avait demandé quelque chose de dingue ce matin. D'aller chercher des dossiers. Bon, dit comme ça, c'était pas forcément dingue. Mais ce qui était étonnant, c'était qu'il ne voulait pas aller chez lui. Non. Ou du moins, ce qu'il considérait comme étant chez lui, mais qui ne l'était plus. Julian lui avait dit qu'il avait eu des soucis avec Lauren. Et puis, comme elle avait été agressée et qu'elle avait été hospitalisée, oui, elle avait un peu perdu le fil de l'histoire. Elle ne savait plus vraiment où ils en étaient tous les deux. Elle avait cru comprendre qu'ils étaient séparés. Les fiançailles avaient même été annulées. Enfin, elle n'en était pas certaine pour autant. Et Eireen ne voulait pas vraiment s'en mêler à dire vrai. C'était la vie privée de Julian après tout. En tout cas, donc, elle devait se rendre chez Lauren. Pour récupérer les documents. Après, oui, ils n'étaient pas forcément importants. Ca ne serait pas archivé, tout simplement. Mais bon, elle avait vu que Julian tenait vraiment à ce qu'elle récupère tout ça. Alors, oui, elle le ferait. Et elle était en train de le faire. Elle marchait, tranquillement. Elle avait repris la marche. Elle se sentait bien mieux. Eireen avait mis du temps à s'en remettre. Surtout physiquement. Donc, elle était plutôt contente que ça aille un peu mieux. Elle n'irait pas courir un marathon durant des heures et des heures. Mais bon. Eireen finirait par ne plus penser à tout cela. Elle finirait par s'en sortir. Pour sûr. "Alors, alors ..." Coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche, elle tourna dans la ruelle. Oui. Elle arrivait tranquillement. Et après chemin inverse. Oui, faudrait qu'elle retourne au boulot avec le sésame. "Par ici ..." Et là voilà finalement devant chez Lauren. Faudrait qu'elle demande à Julian où il créchait maintenant. Pas que ça l’intéressant mais bon. Elle toqua à la porte, tout en espérant, tout de même, qu'elle n'ait pas fait le voyage pour rien mine de rien. Ca l'embêterait si c'était le cas mais au moins, ça lui aurait permis de prendre l'air.




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Jeu 9 Fév - 23:27


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
En ce moment, on ne pouvait pas vraiment dire que tout allait bien dans le meilleur des mondes.  Même si professionnellement, on pouvait se dire que je n’en avais pas vraiment à m’en faire car la série cartonnait pour le reste c’était plus compliqué. J’étais vraiment dans le mal être le plus totale avec la révélation que j’avais fait concernant mon agression sexuelle, de plus j’étais enceinte, sans doute de lui et ça faisait beaucoup pour l’oublier totalement. Lui par contre il semblait m’avoir totalement oublié puisqu’il coulait des jours heureux avec sa nouvelle petite amie. Je n’arrivais pas à le croire. J’avais l’impression de trainer une éternelle misère qui ne finirait jamais. En tout cas pour l’instant j’essayais de faire face au ménage et à l’entretien de ma maison comme je le pouvais. J’avais embauché Nino pour qu’il m’aide notamment dans le jardinage et les travaux de bricolage, mais on ne pouvait pas dire que je pouvais compter sur cet ouvrier pour s’occuper d’autres tâches qu’on lui donnait, il était un peu fainéant sur les bords. Je commençais seulement à le comprendre après un mois mais il avait quand même gagné ma sympathie car nous avions bien fait connaissance au fur et à mesure des tâches qu’il faisait à la maison. Je finissais par me dire qu’il partirait peut être. Pourtant il ne travaillait pas mal quand il était un peu motivé. Songeant aux tâches qui serait à faire dans la maison, dont le bureau que Julian n’avait jamais fini par repeindre, j’étais sur mon ordinateur et tenter de mon concentrer sur l’écriture de la saison 3 de surf academy. Je manquais un peu d’inspiration, même si je savais que cette série allait devenir de plus en plus noire, j’avais les éléments principaux de la fin de la fin de la saison mais pas les indices des premiers épisodes. Pourtant les ados grandiraient et je voulais que cette série finisse par intéresser un public plus large. Dans la salle à manger, j’entendis la sonnette et comme d’habitude, je vérifiais toujours qui se trouvait à l’extérieur en regardant discrètement par la fenêtre donnant sur l’extérieur. C’était une femme, donc aucune crainte, je pouvais ouvrir la porte sans problème. Son visage ne m’était pas étranger mais de loin, je ne voyais pas qui c’était. Je descendis le plus vite possible afin d’ouvrir la porte et en effet, c’était bien quelqu’un que je connaissais puisqu’il s’agissait de l’associé de Julian. Eireen, que j’avais croisé plusieurs fois et à qui j’avais fait la conversation en venant voir Julian. Elle me paraissait sympathique et je m’étais dit qu’on pourrait sans doute se voir dans un autre contexte que le travail de mon ancien fiancé. Seulement je n’aurais pas pensé qu’elle viendrait chez moi surtout après ma rupture avec Julian. Je préférais lui dire qu’il n’était pas là, j’avais pas envie de parler de Julian alors que je faisais que de penser à lui : « Bonjour Eireen, vous allez bien, ça me fait plaisir de vous voir ». J’étais sincère dans mes dires et j’aurais voulu qu’elle trouve chez moi la personne qu’elle cherchait mais je devais lui dire qu’il était parti : « Excusez moi mais…Julian n’habite plus ici, envoyez lui un message pour avoir sa nouvelle adresse, nous ne sommes plus ensembles… ». Un triste sourire accompagnait la fin de ma phrase.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Ven 10 Fév - 19:41



i'm searching some papers
Eireen attendait. Elle attendait tranquillement qu'on lui réponde. Est-ce que Lauren était chez elle ? Etait-elle venue pour rien ? Elle n'en savait rien. Tant pis si elle était passée pour rien. Elle reviendrait plus tard. Ou un autre jour. C'était pas gênant. Du tout. Elle se recula quelque peu. Elle était prête à partir. Elle était prête à s'en aller. Elle regarda sa montre et elle eut un hochement de la tête. "Bon, tant pis." La porte s'ouvrit finalement à ce moment là. Eireen se tourna donc vers son hôte. C'était bien Lauren. Elle eut un sourire en le voyant, même si elle gardait à l'esprit que ça ne devait pas forcément être la joie pour Lauren. "Bonjour Lauren. J'ai connu mieux mais ça va bien." Mieux ? Tout allait mieux quand elle était avec Kaleb. Mais ils n'étaient plus ensemble. Ca irait bien mieux également si ... Et bien si elle n'avait pas été agressée. Mais bon. Les aléas de la vie, en quelque sorte. "Et vous alors ?" L'avocate savait très bien que ça ne devait pas être la grande forme, la grande joie. Elle posait la question par politesse tout de même. Lauren en vint à lui avouer rapidement que elle et Julian, c'était fini. Et qu'elle ne le trouverait pas ici. Eireen eut un hochement de la tête. "Oui, c'est ce que j'ai compris. J'ai pas pu être au bureau pour des raisons médicales dernièrement mais j'ai cru comprendre que ... c'était fini." Elle baissa quelque peu la tête. Oui, elle savait qu'une séparation, c'était pas simple. Ca faisait mal. Ca faisait très mal. Eireen y pensait encore, de temps à autre. Lauren s'en sortirait. Enfin, l'avocate ne connaissait pas toute l'histoire entre Lauren et Julian. Mais elle était certaine qu'elle s'en sortirait. Pour sûr. A espérer pour elle en tout cas. "En fait, il m'a demandé de passer." Eireen ne savait pas trop comment tourner la chose. Elle n'avait pas envie que Lauren le prenne mal ou quoi que ce soit dans le genre. "Il a laissé des dossiers ici. Et il voulait que je les récupère." Oui, d'une certaine manière, Eireen était mal à l'aise avec ça. Dans le sens où oui, ça aurait été normal que ça soit Julian qui fasse le déplacement. Ca aurait été mieux. Mais c'était peut-être compliqué entre eux. D'où le fait qu'elle fasse l'intermédiaire. Et c'était jamais top de faire l'intermédiaire. Du tout. "Donc me voilà."




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Jeu 16 Fév - 16:50


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
Il fallait bien avouer que j’étais très surprise de la voir, surtout maintenant que nos relations étaient si tendus avec Julian, elle aurait pu arriver bien avant dans ma vie et je suis sûre que nous aurions pu être de bonnes amies. Maintenant, ce serait bien plus compliqué. Bien sûr, je ne la rejetais pas parce qu’elle travaillait avec Julian mais en la voyant, je verrais et je penserais toujours au boucles brunes qui me faisait fondre et je n’aurais pas beaucoup de sujet de conversation à part lui. Elle avouait avoir connu mieux et je voyais à son visage que oui, quelque chose n’allait pas. Je connaissais mal sa vie alors ça serait difficile de deviner ce qui n’allait pas, Julian m’avait toujours dit que le cabinet d’avocat marchait bien, la seule chose que je pouvais devenir c’est que ce n’était pas professionnelle. « Que se passe t-il ? ». Demandais-je assez peu sur de moi et n’étant pas certaine qu’elle voudrait en parler. Après tout elle me connaissait assez peu mais me demandait comment j’allais. J’étais enceinte et Julian était parti, je lui avais avoué mon agression, non ce n’était pas le top mais je n’étais pas du genre à me plaindre à une inconnue, j’ironisais seulement sur ma situation : « Apparemment ce n’est pas une bonne période pour nous deux alors… ». Je l’informais que Julian n’était plus là, elle se disait déjà au courant, oui, il avait du forcément lui en parler même si à mon avis il lui avait davantage parlé de son nouvel amour que de notre rupture et de notre enfant à naitre, ça j’en étais sûre elle n’était pas au courant. Elle me disait alors qu’elle savait que nous étions séparés mais qu’elle devait venir prendre des dossiers, comme c’était étrange…Julian ne pouvait donc pas venir chercher ses dossiers lui-même et lui apporter. Je ne comprenais vraiment pas tout, mais bon…Pourquoi pas ? Est-ce que je devais me méfier de cette fille. Je ne pense pas. « Il t’a demandé de passer ? Il aurait pu venir…Je…Oui entre… ». Je n’allais pas quand même la laisser sur le pas de la porte. Je me demandais où étais ce fameux dossier, Julian travaillait la plupart du temps dans son bureau. Ce n’était pas vraiment une pièce fermait mais un petit endroit au fond du salon après une arche. Julian avait rapidement aménagé ce petit coin pour en faire un bureau et il avait posé une étagère avec plusieurs dossiers. « Je vais te montrer l’endroit où Julian travaillait parfois donc…Si il y a quelque chose tu devrais trouver ! ». Je souriais avant de mettre la lumière dans le rabbi coin où était placé le vaste bureau de celui que j’aimais. Je lui demandais par la suite : « Tu veux boire un café ? Un thé ? ». J’espérais quand même que les dossiers qu’il avait laissés n’étaient pas important.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Sam 18 Fév - 15:16



i'm searching some papers
Certaines blessures avaient la peau dure, si on pouvait dire ça ainsi. Elle gardait encore son agression dans un coin de sa tête. C'était terrible mine e rien. Est-ce qu'elle finirait par oublier ? Elle n'en était pas certaine. Non. Faudrait qu'elle consulte un psy sans doute. Ouais. Ca pourrait lui faire du bien quand même. Lauren voulait en savoir plus. Elle s'inquiétait un peu. "Et bien, une affaire qui a mal tourné. Le mari d'une de mes clientes m'a agressé. Il m'a poignardé et il m'a envoyé à l'hôpital." Est-ce qu'elle devait préciser qu'elle avait perdu un enfant ? Non, elle préférait ne pas en parler. Parce que c'était douloureux d'en parler. Son agression, ok. Mais le fait de perdre ce petit être, ça ne l'enchantait pas. Et ce même si eu départ, elle n'en voulait pas. Elle était restée sceptique. Pas très longtemps. Eireen avait fini par mettre de l'eau dans son vin et elle s'était attachée à ce bébé. Et elle se demandait, souvent, à quoi il aurait pu ressembler. Un garçon ? Une fille ? Plutôt Eireen ? Plutôt Kaleb ? Elle ne le saurait jamais. Du tout. "Non, c'est vrai ... Les ennuis n'arrivent jamais seuls ... si on peut dire ça ainsi." Elle eut un hochement de la tête. C'était comme ça, pas autrement. Enfin. Eireen était là pour les dossiers. Du moins, s'ils étaient bien là. Lauren fut un peu étonnée. "Oui. Il m'a demandé. Avec ce qui se passe entre vous, je crois qu'il ne se sentait pas de venir." Elle secoua la tête. Eireen aurait été à sa place, est-ce qu'elle aurait fait pareil ? Sans doute. Quoi que ... Elle ne savait pas trop. Elle n'était pas à la place de Julian. Elle n'avait pas vécu la même chose avec Kaleb. Non. C'était différent entre eux. Très différent. Ils avaient subi une perte tous les deux. Lauren en vint à se pousser afin qu'Eireen puisse rentrer. "Merci." Son hôte en vint à la conduire dans le bureau où Julian travaillait. "J'vais fouiner un peu. J'suis sûre que je vais trouver ce que je cherche." Elle eut un hochement de la tête. Elle trouverait ce qu'elle venait chercher. Enfin, elle espérait. "J'veux bien un thé merci." Le bureau était vide. Rien en apparence. Elle ouvrit un petit tiroir, rien. Elle ouvrit le deuxième, rien non plus. Quant au troisième ... "Ah !" Elle eut un sourire. "Bien !" C'était une bonne chose. Il y avait une pochette marron. Eireen se permit de l'ouvrir. "Bingo." Elle eut un hochement de la tête. Elle avait trouvé le sésame. Tant mieux. Ouais, elle en était plutôt bien contente d'ailleurs. Elle quitta donc le bureau de Julian. Enfin, c'était plus son bureau mais bon.




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Dim 19 Fév - 11:10


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
J’étais choquée lorsqu’Eireen m’apprenait qu’elle avait été agressée par le mari d’une de ses clientes, non mais qu’est ce que c’est que cette histoire ? Il était quand même rare que des avocats se fassent agresser et là, je ne comprenais pas. Comment peut-on en arriver à des atrocités pareilles, surtout si elle a fini à l’hôpital, ça devait quand même être sérieux. J’avais le visage plein de stupeur et je lui demandais : « Mon Dieu, mais qu’est ce qu’il a fait ? C’était donc si sérieux ? ». Je hochais positivement la tête quand elle me disait que les ennuis n’arrivaient jamais seuls, elle avait bien raison, on avait souvent plus de problèmes que de bonnes nouvelles. J’essayais d’être réconfortante même si c’était pas toujours mon fort : « En tout cas j’espère que tu t’es rétablie. On est pas hyper proche mais si tu as besoin de quelque chose, même être un peu à la maison, tu peux venir ici. Je passe mes journées à écrire alors je peux bien consacrer quelques minutes à m’occuper de quelqu’un… ». Elle allait peut être me prendre pour une folle car c’était simplement qu’une connaissance mais bon, les amis de Julian étaient mes amis et ce n’est pas parce qu’on était plus ensemble que j’allais changer mes principes. Je levais les yeux au ciel, c’était bien du genre de Julian, alors je lui donnais des détails pour qu’elle comprenne un peu mieux… « Il ne veut pas avaler, pas comprendre que je suis enceinte de lui. Pas moyen. Et ça le tue de me voir enceinte et lui bientôt papa. Comment sont les hommes… ». Affligeant tout ça oui, mais je devais simplement me faire à mon sort et accepter qu’il ne souhaite pas devenir père et surtout pas avec moi. En tout cas moi je n’avais pas le choix, je devais tout assumer, c’est bien notre rôle à nous les femmes. Je lui donnais ensuite la direction du bureau de Julian et mettait la bouilloire en route. Avant de sortir ma boite de thé où était rangés différents sachets avec différentes saveurs. Je préparais les deux tasses avant de les mettre sur la table tandis que la jeune femme avait trouvé ce qu’il lui fallait : « Super, si tu as trouvé si rapidement, je ne sais pas trop si Julian était du genre à bien ranger ses affaires ou non, j’allais plutôt rarement dans ce rabi coin qui lui servait de bureau… ». Malheureusement le travail de Julian était pour moi responsable de pas mal de non dit et de difficultés de notre couple. Ainsi je ne m’étais jamais vraiment occupé de ses affaires. Comme lui d’ailleurs n’avait pas toujours prêté attention à mes histoires de films et de scénarios. « Choisis le thé que tu préfères, il y a quinze sorte mais je prends toujours fruits rouges… ». Je lui souris avant de lui passer la boite. Je voulais lui demander comment se sentait Julian en ce moment, j’avais du mal à aborder la question car c’était un peu délicat mais je me devais de le faire, malgré ce qui c’était passé je l’aimais toujours : « Comment va-t-il ? Dès qu’on se parle on s’engueule mais toi c’est différent alors, dis moi…Il semble aller vraiment bien, je sais qu’il a rencontré quelqu’un ». Tout ça ne me plaisait pas beaucoup mais si il était heureux, c’était déjà énorme pour moi.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Dim 19 Fév - 14:46



i'm searching some papers
Lauren était curieuse d'en savoir un peu plus sur le sujet. De savoir ce qui avait pu se passer pour qu'elle se retrouve agressée. Et mal au point. "Il m'a poignardé à la sortie d'une boîte de nuit. A trois reprises." Un mauvais moment. Un très mauvais moment. "J'suis passée sur la table d'opération trois fois." Et elle avait eu du mal à le supporter. "Et j'ai eu le trois à pratiquement quatre semaines d'hospitalisation. Après quoi, un arrêt maladie un peu prolongé histoire de m'en remettre." Rester à rien faire chez elle ... Ou plutôt, chez Cora, ouais, ça, ça avait été compliqué également. Elle qui aimait bien bouger. Qui aimait bien faire du sport. Aller à droite, à gauche. Rester tranquille, c'était pas quelque chose qu'elle appréciait. Du tout. Mais c'était pas comme si elle avait eu le choix après tout. Non. Du tout. Elle avait eu du mal à se tenir à carreaux. Heureusement qu'elle vivait chez la rouquine. Sans quoi ... Sans quoi l'avocate n'était pas vraiment certaine qu'elle serait restée tranquille. Elle était même certaine du contraire. Oui, vivre toute seule, ça avait du bon. Comme du mauvais si on pouvait dire ça ainsi. "Ca va mieux, oui. Même si j'aurais toujours l'impression que ... que c'est pas ça." Parce qu'elle avait perdu son bébé. Quoi qu'il en soit, Lauren lui proposait de passer un peu. Quand elle en avait besoin. Elle aurait une place ici, quoi qu'il arrive. Eireen eut un sourire. "Merci. C'est gentil de proposer." Elle eut un hochement de la tête. Elle allait garder la proposition dans un coin de sa tête. Même si elle ne savait pas vraiment si elle accepterait à dire vrai. Quoi qu'il en soit, oui, Eireen était là pour les documents. Après avoir expliqué à Lauren que Julian ne se sentait pas de ... Et bien, il ne se sentait pas de venir là, face à elle. A chercher à ce qu'il voulait. C'était peut-être déloyal, sans doute. Mais bon. D'autant plus que ... Lauren en vint à lui avouer qu'elle était enceinte. De lui. Eireen ouvrit grand la bouche. "Ah ... j'étais pas ... au courant ..." Ouais, elle ne savait pas. "Ah ouais ... j'comprends mieux maintenant ... pourquoi il avait pas trop envie de venir." Ouais. Elle comprenait. Mais elles auraient l'occasion d'en reparler. Une fois qu'elle aurait retrouvé ce qu'elle voulait. Et quand elles prendraient le thé. Enfin, si thé Lauren buvait avec elle. Elle n'avait pas mis longtemps. A trouver ce qu'elle voulait. Et c'était une bonne chose. "Son bureau était vide." Elle eut un hochement de la tête. "Donc j'ai juste eu à regarder dans les tiroirs. Et le dossier était là, à m'attendre." Une chance d'ailleurs. "Après, je ne sais pas où j'aurais pu cherché si ça n'avait pas été là." Mais bon, la question ... ne se posait pas. Lauren lui proposa de prendre le thé qu'elle avait envie de prendre. Ouais. Elle en avait plusieurs sachets. Eireen en vint à prendre un thé au citron. Elle aimait bien le citron. C'était sympa. "Merci." Lauren était curieuse. Elle voulait parler de Julian. Ca allait lui faire mal. "Honnêtement ? Je ne sais pas. Je veux dire, oui, on bosse ensemble. Mais la plupart du temps, quand on discute, c'est pour parler d'une affaire." A bien y penser, ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas vraiment discuter tous les deux. "A croire qu'on ne discute plus trop depuis qu'on est associé." Ouais. Ca lui manquait de se poser dans le starbuck du coin et papoter avec lui. "Mais de ce que je vois, en tout cas, ouais, ça a l'air plutôt d'aller. Ou alors, s'il ne va pas, il ne le montre pas."




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Ven 3 Mar - 23:57


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
J’étais choquée d’entendre qu’il avait été poignardé à trois reprises, je trouvais ça hyper choquant, comment on pouvait suivre une personne pour la poignarder dans son intimité. Peut être que j’avais plus de points communs avec Eireen que je commencer à voir. « Trois reprises, et hospitalisé quatre mois…Merde. Je suis si désolée. Si je peux t’aider pour quoi que tu sois…Je vais à une association qui aide les gens traumatisés. Je ne sais pas si ça peut t’aider, moi ça m’a aidé. Tu pourrais venir discuter, parfois ça fait du bien… ». Je me rendais compte que je parlais un peu sans filtre avec Eireen. Le fait d’avoir avouer mon secret à Julian me donnait la possibilité de le dévoiler à d’autres personnes. « Tu peux réfléchir mais n’hésites pas si tu veux venir. Je m’ennuie parfois ici. Si on était deux on ne s’ennuierait pas n’est ce pas ? En plus tu n’aurais pas à payer de loyer, c’est à moi ici ». J’avais des parents riches, c’était bel et bien l’une des seuls choses que j’avais eu dans ma vie. Oui j’avais fréquenté de belles écoles, j’avais eu toutes les choses matérielles que je souhaitais et aujourd’hui je vivais dans un beau loft qui était à moi, c’était bel et bien ma maison. Si Eireen voulait venir ici, elle n’aurait donc pas à payer. Eireen n’avait pas l’air de savoir que j’étais enceinte de Julian, oui, c’était comme cela pourtant et même si il ne voulait pas. Julian ne voulait pas d’enfant je crois, et surtout pas avec moi. Moi j’avais toujours pensé fonder une famille avec Julian mais…Maintenant je savais que ça ne serait pas possible : « Les hommes sont lâches, ils trouvent toujours un moyen de se dérober….On dit qu’ils sont tous les mêmes je commence à le croire… ». Je soupire, cherchant la réponse positive d’Eireen. Je voudrais qu’elle confirme, pour ne pas penser que c’est moi le problème, que c’est simplement les hommes que j’ai rencontré. J’avais par la suite indiqué à Eireen où cherchait le dossier et elle avait trouvé facilement. Une fois qu’elle eu le dossier en main je tirais le fauteuil vers la table basse pour qu’elle puisse s’installer. Ouvrant le coffret de thé je posais les deux tasses d’eau chaude avant de choisir quel sachet mettre dans mon eau : « Tant mieux si tu as trouvé facilement ». J’avais ensuite demandé à Eireen comme elle trouvait Julian et apparemment ils ne parlaient pas beaucoup, surtout si Eireen était en arrêt maladie suite à sa blessure. « Ah d’accord, apparemment il a rencontré quelqu’un…Le pire c’est que j’ai vu cette fille dans un magasin de jouet pour enfant. C’est si dur de voir sa rivale en vrai, elle s’appelle Madison, cela te dis quelque chose ? Tu la connais ? Je lui en veux tellement. Elle n’a rien fait c’est vrai mais j’ai l’impression qu’elle me vole mon bonheur, c’est tellement dur ! ». Peut être qu’Eireen avait eu une peine de cœur semblable et qu’elle pourrait me comprendre, du moins je l’espérais.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Sam 4 Mar - 18:42



i'm searching some papers
L'avocate secoua quelque peu la tête. "Quatre semaines." Elle préféra rectifier le tir. Lauren avait peut-être mal compris. "Quatre mois ... J'pense que j'aurais pété un câble." Et pas qu'un peu d'ailleurs. Rester à l'hôpital durant quatre longs mois ... Elle avait pu le faire, bien sûr, quand elle était petite. Quand elle se battait contre sa leucémie. Mais là, c'était autre chose. Ouais. C'était pas une maladie qui la touchait. C'était quelqu'un qui avait cherché à lui faire du mal. A la blesser. A la tuer. Elle avait eu de la chance, et pas qu'un peu. Elle était contente de s'en être sortie, c'était certain. Elle aimerait, bien sûr, pouvoir chasser tout ça d'un revers de la main mais elle savait que ça allait être compliqué. Et pas qu'un peu. En tout cas, Lauren était désolée pour tout cela. Elle lui proposait même de venir avec elle. Dans une association. Qui aidait les gens qui avaient pu être victime d'un traumatisme. "C'est gentil de proposer mais j'pense pas être ... prête pour ça actuellement." Non. Elle avait encore des choses à régler. Disons qu'une fois qu'elle aurait pu en parler, calmement, avec Kaleb, sans que ça lui donne envie de pleurer, oui, peut-être pourrait-elle extérioriser ça d'une autre manière. Mais pour le moment, c'était au dessus de ses moyens. Quant au fait de venir chez Lauren ... Ouais ... Eireen avait déjà Cora qui veillait sur elle. Donc elle y réfléchirait. Mais elle n'était pas certaine qu'elle viendrait. Non. Après tout, c'était pas comme si elles étaient de grandes copines toutes les deux. Plus des connaissances. Enfin, c'est comme ça au départ, pour tout le monde. Et on finit par en apprendre plus sur les autres petit à petit, non ? Qui sait ? Peut-être qu'elles s'entendraient bien toutes les deux. Quoi qu'il en soit, Lauren apprit à Eireen qu'elle était enceinte. D'où le fait que Julian préférait rester à l'écart. Il avait dû mal à digérer la pilule. Eireen n'était pas au courant. Elle n'avait pas posé ce genre de questions. Non. Ca lui arrivait ... D'être curieuse oui. C'était tout à fait normal. Mais elle n'était pas le genre de nana à poser tout un tas de questions sur la vie privée de son collègue. Même s'ils étaient collègues et de bons amis d'ailleurs. "Je sais pas s'ils sont tous pareils ou pas. A se dérober." Elle secoua la tête. Avec Camael, elle avait pris son temps. C'était sérieux. Et quand elle avait voulu que ça prenne un autre tournant, ouais, il s'était dérobé. Et avait fait exprès de se faire prendre la main dans le sac. Avec Kaleb, quand elle lui avait dit qu'elle était enceinte, il avait été étonné, oui, mais il lui avait bien fait comprendre qu'il serait là. Quoi qu'il arrive. Réactions différentes ... C'était comme ça. Pas autrement. Enfin, passons. Eireen avait fouiné dans le bureau de Julian, l'ex bureau de ce dernier, et elle avait fini par trouver ce qu'elle était venue chercher. Et tant mieux d'ailleurs. Ouais. Au moins, elle ne repartirait pas les mains vides. Eireen déposa le dossier sur la table tandis que Lauren lui donnait son sachet de thé. Un petit thé et puis, elle partirait ensuite sans doute. Lauren était curieuse. Curieuse à propos de Julian. De savoir comment il allait. De s'il voyait quelqu'un. Elle avait entendu quelques trucs sur le sujet. Elle savait qu'il avait quelqu'un d'autre. Ca faisait un petit moment d'ailleurs. Et de ce qu'elle avait compris, il était encore ... en couple avec Lauren. Ouais. Plutôt moche. Elle avait fini par en apprendre un peu plus à l'anniversaire de Madison, en août. Quand elle avait vu débarquer Julian. Anguille sous roche. C'était étrange. Bizarre. Mais là, y'avait plus de doute à avoir. D'autant plus que ... Et bien, que Lauren venait de dire le nom de sa ... rivale. Si on pouvait dire ça ainsi. "Je connais une Madison. Oui. Mais je sais pas après si ma Madison et sa Madison sont la même personne. Ou pas." Elle eut un hochement de la tête tandis qu'elle portait sa tasse de thé. "Elle n'est jamais venue au bureau. J'crois qu'il cherche à ne pas mêler sa vie privée à sa vie professionnelle." Enfin, ce qu'elle en disait.




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Dim 11 Juin - 20:04


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
Je souriais quand elle rectifiait pour 4 semaines, j’étais soulagé, pour elle en tout cas car 4 mois c’est énorme à être enfermé au même endroit ça devait vraiment être dur. Surtout pour une personne qui n’intervient pas dans le cadre privé mais dans le cadre professionnel. J’avais l’impression qu’à mon image, Eireen n’était pas une personne très chanceuse. Je lui parlais de l’association et je comprenais qu’elle ne souhaite pas y aller. Moi-même j’avais mis de nombreuses années pour accepter d’avoir eu une agression sexuelle, que ce n’était pas de ma faute, que je n’étais pas coupable de ça. Je souriais avant de lui dire : « Je sais qu’il faut du temps, mais si tu as besoin des coordonnés redis moi, après ça fait du bien d’en parler même si sur le coup c’est un peu difficile… ». Je soupirais quand elle parlait des hommes, je n’en avais pas connu tant que ça au final mais oui, tous ceux que j’avais été connu étaient partis un jour ou l’autre. Je lui répondis alors : « Je connais trop peu les hommes pour l’affirmer, enfin je pense qu’une femme est plus résistante aux différentes épreuves de la vie, c’est ce que je pense en tout cas. Dès que sa devient difficile les hommes ont tendance à partir en courant, c’est pour tous que c’est comme ça… ». Dès qu’un problème apparait les hommes ont tendance à partir en courant, cela avait été le cas pour Julian. Peut être que quand un homme est vraiment amoureux, il change, peut être qu’il devient meilleur. Peut être qu’il n’est plus lâche. Je sais pas. J’avais peut être raison, je connais trop mal les hommes. Comme je sais qu’Eireen est une personne plus ou moins proche de Julian je me dis que je peux lui poser toutes les questions. Et j’embreille alors sur le sujet de cette Madison que j’ai croisé une fois, je veux savoir si Madison : petite amie de Julian est la Madison que Julian connait. « Je pourrais décrire Madison facilement, elle est de petite taille, les yeux bleu-verts, très jolie fille, brune avec les cheveux mi longs ! Tu crois qu’il pourrait s’agir de la même personne ? ». Je regardais le visage de mon interlocutrice en essayant de chercher une réponse, et je voyais bien qu’elle cherchait, qu’elle se demandait si elle avait vu déjà cette personne et si c’était bien celle qu’elle connaissait. Je semblais toute agitée, un ‘oui’ esquisser sur son visage et il subirait un vrai interrogatoire. « Si tu la connais, il faut tout me dire, elle a l’air trop gentille pour être honnête. Comment tu l’as rencontré ? Quel âge elle a ? ». Je me reprenais aussitôt, vraiment j’étais trop curieuse : « Désolé mais ça me renverse de savoir qu’il est heureux alors que je suis au fond du trou ».
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Dim 11 Juin - 21:14



i'm searching some papers
Son agression, c'était une épreuve difficile. Une épreuve à laquelle elle avait du mal. Et sans doute ne s'en remettrait-elle pas facilement. Non. Elle était certaine que ça serait difficile. Elle était certaine que ça allait prendre du temps. Et pour autant, elle avait envie ... Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle avait envie que ça s'arrange en un claquement de doigts. Mais oui. Elle en avait envie, d'une certaine manière. Que tout s'arrange comme ça. Aussi facilement. Mais ça n'arriverait pas. Non. Malheureusement. "J'ai besoin de temps surtout pour le moment." Elle eut un hochement de la tête. "J'me doute qu'un jour ou l'autre, ça finira par aller mieux." Mais pour le moment, elle n'avait pas la foi. Et elle n'avait pas envie d'en parler. Pas trop. Non. Elle avait déjà Cora sur son dos qui tentait de lui tirer les vers du nez. Elle n'avait pas besoin d'une nouvelle personne qui veillait sur elle. Même si c'était adorable que Lauren-Rose lui propose son aide, elle ne voulait pas l'embarquer dans cette histoire. Elle avait assez de soucis comme ça. L'avocate ne voulait pas en rajouter. Non. Du tout. A chacun ... Ses problèmes, en quelque sorte. Chacun ses emmerdes, pour ainsi dire. Eireen lui parla brièvement des hommes. Lauren-Rose n'en connaissait pas assez pour l'affirmer. Et être totalement de son avis. Bien que ... Certains points ... se rejoignaient à dire vrai. Comme sur le fait que lorsque ça devenait trop compliqué, ils avaient tendance ... A s'en aller. "Pas tous ... Mais ouais. Ou au lieu de fuir, ils font une très grosse connerie si bien que t'as pas vraiment le choix et que t'es obligée de rompre." Eireen eut un soupir. Elle parlait en connaissance de cause à dire vrai. Elle savait très bien ce que c'était. Ouais. Camael ... Il lui avait fait ça. Ca devenait sérieux entre eux. Elle avait parlé mariage. Elle avait commencé à regarder deux ou trois petites choses pour leur union. Et elle l'avait retrouvé dans le lit d'une autre. C'était pas cool. C'était vraiment pas cool. "Enfin ... Peut-être qu'ils se sentent piégés et qu'ils ne savent pas vraiment comment le dire ... C'est un manque total de communication." Ca s'était passé avec Camael. Et elle avait l'impression de revivre la même chose avec Kaleb. Quoi que c'était différent quand même. Ouais. Disons qu'ils ne savaient pas tout de l'un et de l'autre. Et que c'était à cause de ça que tout était plus ou moins parti en sucette. Enfin. Elle voulait croire que ça finirait par s'arranger. Ca prendrait un peu de temps sans doute. Mais bon. Lauren lui parla d'une Madison. De la Madison de Julian. Cette femme qui avait pris sa place. Eireen ne savait pas, encore, que Madison était également sa Madison. Son amie. Celle qui l'avait aidé après que Camael l'ait trahi. Lauren en vint à la décrire quelque peu. Et ça faisait tilt dans sa tête. Madison ... Sa pote ... Et Julian. Elle avait bien vu qu'il y avait eu quelque chose à l'anniversaire de Madison. Elle avait trouvé bizarre que Julian débarque comme ça. Elle n'avait rien dit. Et elle voulait bien que cette situation ... faisait du mal à Lauren Rose. Elle ne pouvait pas lui dire qu'elles se connaissaient toutes les deux. Eireen avait posé ses deux mains sur celles de Lauren. "Lauren ... Tu te fais du mal." Elle la regarda. "Je connais pas toute ton histoire entre Julian et toi. Mais j'vois que ça te fait du mal. Tourner la page n'est pas une chose aisée. J'en ai conscience. J'ai eu moi-même beaucoup de mal à tourner la page quand j'ai quitté mon fiancé parce qu'il m'avait trompé." Eireen avait vécu ça. Elle ne pouvait que lui donner quelques conseils. "Ca m'a bouffé pendant un moment parce que j'pensais que c'était le seul et l'unique. Mais tu vois, au fond, il n'était pas quelqu'un pour moi. J'dis pas que Julian n'est pas celui qu'il te faut. Mais peut-ête qu'il ne l'était pas."




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you




Dernière édition par Eireen Murrough le Lun 17 Juil - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Dim 16 Juil - 19:26


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
Je ne pouvais qu’essayer de rassurer Eireen, et de la soutenir. Je ne la connaissais pas beaucoup mais je voulais qu’elle sache que j’étais là, que je pouvais l’aider, je n’avais énormément d’amies ici à Brisbane et je voulais l’aider. On ne m’avait pas beaucoup aidé lorsque j’avais failli me faire violer donc je savais qu’elle pouvait avoir besoin d’aide. Nous parlions ensuite des hommes et de leurs façons de faire, bien différente des femmes, ça c’est clair. Je ne comprenais toujours pas l’attitude de Julian et l’attitude d’autres hommes aussi. Je hochais la tête quand Eireen parlait, elle avait raison sur toute la ligne. Les hommes devaient se sentir pris au piège, je ne savais pas exactement, je ne saurais jamais car je ne les comprenais pas, les comprendrais sans doute jamais. Cela me faisait mal au cœur de penser que le sexe que j’aimais ne serait sans doute jamais en cohérence avec moi. Cela me faisait peur aussi pour l’avenir car je me demandais un jour si je trouverais la bonne personne comme le laissait penser Eireen. J’étais perdue et bien bête. « Tu as raison, tu en sais sans doute plus sur les hommes que moi, je n’ai été qu’en couple à deux reprises. Mon premier petit ami n’aurait peut être pas fait ça, il est mort quand il avait un peu plus de 20 ans et parfois j’ai l’impression que c’était lui la bonne personne. C’est un peu effrayant… ». Comme si j’avais connu en mon premier amour l’amour parfait et que je ne connaitrais plus rien après. Je donnais ensuite des détails à Eireen comme pour la convaincre de me parler de Madison. Son regard parlait pour elle, j’avais vu qu’elle avait fait le lien, comme si ça avait fait connexion dans sa tête et pourtant elle refusait de m’en parler, pour ne pas me faire de mal. « Tu sais qui c’est ! Tu as fermé les yeux quand je te l’ai décrite, ça correspond avec ton amie n’est ce pas ? Tu as une amie qui s’appelle Madison et qui sort avec Julian. Elle savait, n’est ce pas, elle savait qu’il avait une fiancé et cela ne l’a pas arrêté. Elle savait que j’étais enceinte de Julian mais elle a quand même continué à vouloir me le prendre…Dis moi, si elle est ton amie elle ne doit pas être si diabolique que je le pense alors qu’est ce qui aurait pu la pousser à agir ainsi, dis moi… ». Je la suppliais presque car je voulais en apprendre davantage sur Madison. Je voulais savoir qui elle était pour la questionner, aussi pour la mettre devant ce qu’elle avait fait. Tout cela n’était pas correct et jamais je n’aurais pu dérober un homme marié à quelqu’un. Ma haine envers elle était profonde mais ce n’était pas le temps de lui montrer. Eireen m’expliquait que son fiancée l’avait trompé et je ne pouvais m’empêcher de compatir : « Je suis désolée qu’il t’ait trompé mais moi je veux comprendre ! Je veux savoir comment ils ont pu entretenir une relation alors que j’attendais son enfant et que j’attendais qu’il revienne. Je veux qu’on m’explique… ». Ces explications je ne savais pas si je les aurais. Cependant j’espérais qu’elle pourrait me fournir quand même des réponses. « Toi tu es jeune et belle, moi dans ma tête je suis déjà vieille et laide. Je ne crois pas que je puisse revivre une nouvelle histoire… ». J’étais très sincère et je me voyais pas expliquer à mon compagnon la raison des mes phobies, de mes craintes, que je réagissais bizarrement car on avait failli me violer. C’était dur pour moi.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Lun 17 Juil - 21:17



i'm searching some papers
Les hommes, les femmes ... C'était des relations compliquées. Et pas qu'un peu. Et c'était comme ça. Ouais. C'était comme ça pour tout le monde. Est-ce que ça serait amusant si la vie était plate ? Si la vie était toute rose ? N'était-ce pas là la vie, justement ? Est-ce que c'était pas le fait de devoir ... Et bien, de devoir se battre ? De devoir affronter des choses difficiles parfois ? Eireen n'en savait rien. Est-ce que ça allait s'arranger avec Kaleb ? L'avocate voulait le croire. Ce ne serait pas simple. Ce ne serait pas évident. Elle en était certaine. Pour autant, elle n'était toujours pas prête à lâcher prise. Non. Elle voulait ... Elle voulait sortir des sentiers battus. Elle voulait se battre. Elle n'était pas certaine que ... Et bien, que ça allait coller entre eux. Mais elle n'était pas prête à croire que c'était totalement terminé. Non. Enfin. "Je ne sais pas vraiment si j'en sais plus que toi sur les hommes ou pas." Eireen secoua légèrement la tête. "Ma plus longue relation ... a fini par se retourner contre moi." Ouais. Camael avait ... Elle ne voulait pas penser à ce qu'il avait fait. Elle ne voulait pas penser qu'il avait fait publier ces maudites photos dans la presse. Eireen prit une mine plus que désolée quand elle apprit que le premier petit ami de Lauren était ... mort ... "Je suis désolée pour toi." Ca devait pas être quelque chose de simple à digérer. Du tout. "Maladie ? Accident ?" Oui, elle était un peu curieuse. Mais si Lauren ne voulait pas en parler, elle n'aurait pas dû lancer le sujet. Enfin, si jamais c'était vraiment trop douloureux ... Elle pouvait passer à autre chose. "Si tu veux pas répondre ... c'est pas grave." Elle secoua la tête. Elle ne voulait pas non plus la brusquer ou l'obliger à parler de quelque chose dont elle n'avait pas envie. A l'énonce du prénom de Madison, oui ... Pour elle, sa Madison, c'était la même qui lui avait volé Julian. Volé était un grand mot. Elle ne savait pas vraiment ce qui se passait entre ces trois là. Et à dire vrai, elle ne voulait pas le savoir. Non. Elle ne voulait pas s'en mêler. Elle ne voulait pas prendre la défense de Madison. Celle de Julian. Ou bien celle de Lauren-Rose. Non. Elle ne prendrait pas partie. Elle n'allait pas se retrouver dans une affaire qui la dépassait. Du tout. "J'ai une amie qui s'appelle Madison mais je ne sais pas si elle sort effectivement avec Julian ou pas." Elle secoua la tête. "On ne parle pas de vie privée avec Julian. Ou c'est vraiment très rare qu'on le fasse." A dire vrai, Eireen parlait plus que Julian. Ouais. Peut-être parce qu'elle avait parfois besoin de se confier et qu'elle savait qu'il n'allait pas ... Et bien, qu'il n'allait pas la juger ou quoi que ce soit dans le genre. Lauren s'enflammait un peu. Beaucoup même. Eireen n'aimait pas trop la tournure de la conversation à dire vrai. Du tout. "Parce que tu crois vraiment qu'elle a pu le faire exprès ?" De la manière dont Lauren disait tout ça, ouais ... Eireen avait l'impression qu'elle pensait qu'elle avait fait exprès. "Je ne suis pas là pour prendre leur défense. C'est pas mes affaires." Et elle ne répondrait pas sur les motivations ou les non motivations de Madison à ce propos. L'amour, ça vous tombait sur le coin de la gueule et on peut pas vraiment faire autrement. C'était sans doute ce qui était arrivé à Madison. Eireen n'en savait rien. Et elle n'allait pas s'en mêler. "Lauren, tu te prends la tête pour rien. Y'a pas d'explication. Ou si y'en a, c'est pas à moi de t'en donner." Elle secoua la tête. "J'vais pas te sortir l'éternel, c'est la vie ou des conneries dans le genre. Non. Si tu veux vraiment des explications, faudra voir avec les principaux intéressés. Mais j'suis pas sûre que t'apprécies. Enfin, moi, c'est clair que je laisserais couler que je passerais à autre chose." Tout simplement.




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Mer 2 Aoû - 16:38


visite imprévue!
Eireen & Lauren-Rose
Je ne savais pas si j’avais eu vraiment des relations « positives » avec des hommes, j’avais souvent été détruites et il ne m’était pas arrivés grand-chose de positif, à part au début bien sûr, car au début tout est toujours rose et les choses vont bien. Je finissais par penser que j’avais un problème, et oui, j’en avais un car j’avais subi un traumatisme et on ne peut pas sortir vraiment indemne de ce genre de choses. Je parlais ensuite de mon premier amour, Mathias, finissant par me demander si il n’était pas celui dont j’avais besoin. Elle me demandait de quoi il était mort et je préférais lui répondre. Je lui en avais parlé alors je ne pouvais que continuer. « Il avait une leucémie, il avait déjà une leucémie lorsque je l’ai rencontré sur les bancs du lycée. Les adolescents crois moi ne sont pas très gentils et j’avais toujours trouvé ce garçon touchant. Nous avons vécus des bons moments mais aussi des nuits à l’hôpital, ce n’était pas évident, nous étions si jeune. Tout le monde pensait qu’il allait s’en sortir, beaucoup de jeunes ont une leucémie. C’était ce que tout le monde disait. Mais la maladie évoluée et un jour on nous a annoncé que les médicaments ne seraient pas aussi efficaces qu’on aurait pu le prévoir. Je dormais toujours avec lui et un jour j’ai découvert son corps froid à l’hôpital. J’étais inconsolable. On m’a fait prendre beaucoup de médicaments pour aller mieux. Même ma famille était effondrée. Mathias venait d’une famille riche et aurait pu être le mari idéal. La seule chose qui m’intéressait c’était mes études, mes films, écrire des scénarios. J’ai obtenu mon diplôme mais j’étais toujours triste alors mes parents ont organisés une sorte de plan avec la famille de Julian. Ils se sont mis dans la tête d’arranger un mariage. Ils savaient que j’étais triste, que je m’attacherais au premier beau garçon qui arriverait dans ma vie, quant à Julian, c’était un homme de chair et de sang, ses parents me jugeaient jolie alors ils se disaient qu’il finirait par plier… ». Oui, il avait sexuellement rapidement plié mais le problème avait plutôt était les sentiments qu’il n’avait jamais développés envers moi. En même temps je me demandais parfois si Julian avait eu un cœur pour vivre 5 ans avec moi et ne développer aucun sentiment. Je hochais la tête quand elle me disait que Julian n’était pas du genre à parler de sa vie privée. Julian n’était pas du genre à parler tout court d’ailleurs. Combien de fois j’avais l’impression de faire un monologue alors qu’il était là, juste à côté de moi, à me regarder. Je me rendais compte que j’avais un peu agressé Eireen, comme je le faisais parfois avec Julian et je m’en voulais, je ne pouvais rien exiger d’elle et elle n’y était pour rien : « Je suis désolée Eireen, ce n’est pas ta faute…Excuse moi mais Julian, était la seule personne qui me restait, je croyais pouvoir avoir un enfant mais non, un mariage mais non, je voulais juste avoir quelque chose à moi… ». Peut être que je recherchais juste le bonheur. Je savais qu’elle avait raison, que je devais passer à autre chose, aussi je lui proposais gentiment : « Si on sortait quelque part toutes les deux, c’est plus sympa entre filles. Et puis comme ça on éviterait de déprimer ? ».

© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal
LOGEMENT : Chez Cora. Le temps de se retrouver un appartement

POSTS : 15676 POINTS : 2810

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   Jeu 3 Aoû - 20:31



i'm searching some papers
Lauren-Rose n'avait pas eu une vie simple. Mais alors pas du tout à dire vrai. Son premier amour, celui avec qui elle aurait bien terminé sa vie ... était mort. D'une façon tragique. La leucémie. Quand elle avait prononcé ce mot, le coeur d'Eireen s'était serré. Parce qu'elle savait ... Oui. Elle savait ce qu'était la leucémie. Elle-même en avait été atteinte quand elle était jeune. Mais elle avait réussi ... A s'en sortir. Oui. Elle s'en était sortie. Peut-être parce qu'elle était jeune à l'époque. Parce qu'elle était combative. Très combative. Ca n'avait pas été une mince affaire. Du tout. Ses parents avaient longtemps cru qu'ils allaient enterrer leur petite. Mais non. Elle avait survécu. Va savoir comment et pourquoi d'ailleurs. Mais elle était là. Elle était en vie. Pas forcément des plus heureuses puisque sa relation avec Kaleb était au point mort actuellement. Mais elle était en vie. Elle baissa un peu la tête. "C'est une maladie ... Que je connais ... malheureusement." Elle la connaissait trop bien même. Elle avait pensé qu'elle avait pu faire une rechute. L'année d'avant. Mais c'était juste ... une erreur au niveau du laboratoire. Et elle était contente que ça soit une erreur et non pas une rechute. Elle en était même ravie. Est-ce qu'elle aurait supporté ... Est-ce qu'elle aurait supporté d'être malade à nouveau ? Elle n'en savait rien. Et elle espérait bien que ça n'arriverait plus jamais à dire vrai. Elle espérait qu'elle n'aurait plus jamais à s'inquiéter de cette fichue maladie. "J'ai eu de la chance ... que cette maladie ne soit pas fatale à mon égard. Mais je sais très bien que certaines personnes ... n'ont pas cette chance." Elle avait eu de la chance. Elle avait eu beaucoup de chance. Elle compatissait à la peine de Lauren-Rose. "Je suis désolée pour toi." Désolée que cette maladie lui ait pris quelqu'un qu'elle aimait. Désolée que cette foutue maladie soit aussi agressive. Et qu'il n'en s'était pas sorti. Désolée aussi parce que Julian, au final ... Oui, Julian ne l'aimait peut-être pas. Peut-être qu'il l'avait aimée durant un temps. Mais l'amour a ses raisons que la raison ignore en quelque sorte. Eireen comprenait pourquoi ... Elle comprenait pourquoi Lauren était autant attachée à Julian. Il avait été là. Après la perte de son homme. Elle l'avait rencontré ... Au plus mauvais moment de sa vie, en quelque sorte. Elle s'accrochait à lui. Et elle ne pouvait pas le laisser filer. Alors oui, elle était agressive. Elle était agressive en ce qui concernait Madison. Elle lui piquait l'homme qu'elle aimait. Normal qu'elle soit en colère. Agressive et tout ça. "Ne t'inquiète pas. Tu as le droit d'être en colère." Eireen eut un hochement de la tête. "Mais tu ne peux pas ... tu ne peux pas t'accrocher à lui désespérément. Je sais que c'est difficile. Mais ... Pour ton propre bien, il faut que tu passes à autre chose." Ouais. Ca serait plus sain pour elle. Et pas qu'un peu. Lauren en vint à lui proposer de sortir. Elle pencha la tête sur le côté. "Pas aujourd'hui parce que je dois ramener ça." Après tout, elle était là pour les papiers. "Mais si tu veux demain, j'suis libre." Eireen voyait très bien que Lauren en avait besoin. Alors oui. Si elle le souhaitait. Elles sortiraient.




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i'm searching some papers ☆ lauren   


Revenir en haut Aller en bas
 

i'm searching some papers ☆ lauren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-