AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (05/05).
SURNOM : féfé, fifi, fifou, filou, casse-couilles, le chat, bébé chat (les gens sont créatifs oui).
STATUT : marié mais célibataire, c'est compliqué. ou peut-être pas. bref la vodka c'est mal.
MÉTIER : producteur derrière une chaîne YouTube assez populaire, jouant occasionnellement l'acteur, scénariste, et depuis peu cascadeur, en plus d'avoir quelques notions en montage. oui un véritable touche-à-tout.
LOGEMENT : loft industriel #48 à Pine Rivers avec son équipe technique et collègues.

POSTS : 2557 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : il n'assume pas son attirance pour les mecs ≈ c'est un bon vivant qui ne sait pas boire ≈ il dort très/trop peu ≈ c'est un accro de réseaux sociaux ≈ phobie hystérique aux kiwis ≈ voue un culte à Hans Zimmer ≈ pratique la boxe thaï depuis quelques années ≈ sa famille passera toujours avant le reste ≈ natif de sydney, il est à brisbane depuis trois ans ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

lydia #2debra #2eliane #2boboconnoreliokeandrajimmyandreaswyatt #2sofiacharliethéo #2


RPs EN ATTENTE : arsène › milo › toi ?
PSEUDO : x-elo-luv-4evah-x.
AVATAR : tyler posey.
CRÉDITS : soapflaws › bat'phanie.
DC : nissrin.
INSCRIT LE : 31/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14474-deodorant-efficace-72-heures-sinon-y-a-des-douches-c-est-bien-aussi-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14515-excuse-moi-je-suis-perdu-tu-peux-m-indiquer-le-chemin-qui-mene-a-ton-coeur-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14532-felix-gonzales http://www.30yearsstillyoung.com/t14556-felix-gonzales

MessageSujet: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Mer 5 Avr - 2:29


« Ta garde, oublie surtout pas ta garde ! » hurle Jason en me donnant un coup de poing qui va directement se loger dans ma mâchoire. Pas le temps de me pencher sur la douleur qu’il fonce de nouveau dans ma direction, prêt à m’en foutre plein la gueule. Plus ca va, plus les entraînements deviennent difficiles, enfin je ne vais pas m’en plaindre, c’est ce que j’ai demandé et ça prouve bien que mon niveau est en constante progression. Et il y a plutôt intérêt vu ce qui m’attend en août, je suis même certain qu’ils seront encore plus exigeants que Jason. « M’dis pas que t’as ça dans le ventre ? » je le provoque, complètement à bout de souffle et épuisé comme après une journée de tournage et deux heures d’entraînement à la suite. Alors que lui ne montre aucun signe de fatigue, ouais, je vais me faire défoncer, et son sourire me le confirme. Il faudrait peut-être que j’apprenne à la faire et à ne pas provoquer inutilement quelqu’un avec un passif sportif tel que le sien, ce qui explique d’ailleurs la somme que je lui donne chaque mois. J’ai à peine de glisser sur la gauche pour éviter ses poings que je reçois un coup de pied bien placé au niveau de la cuisse, de quoi en rajouter au poids déjà écrasant de ma journée. Je ne fais clairement pas le poids et même si j’essaie de mettre en pratique ce qu’il a pu m’apprendre jusqu’ici, sa souplesse et sa vitesse ont vite fait de me foutre au tapis.  « Quoi t’en as déjà assez ? » il lâche un petit rire alors que je me mets sur le dos, trouvant là une position confortable. « C’est bon j’abandonne, j’suis k.o »  il vient s’installer en tailleur à mes côtés, au moins il y en a un qui peut encore plier ses jambes. « Pas mal l’entraînement, t’as intégré tout ce qu’on a vu, du coup à partir de la semaine pro tu vas te tester aux autres » j’ai à peine la force de hocher de la tête, je le connais assez pour savoir qu’il n’attend pas vraiment de réponse de ma part, j’ai juste le droit de le payer, la suite, il s’en occupe.

« Au fait, samedi il y a un tournoi d’organiser, viens faire un tour » ça non plus, ce n’est pas une question, ni une proposition où j’aurais mon mot à dire. J’hoche de nouveau la tête. « 17h, au complexe » Un autre hochement de tête et le voici qui se lève, puis tend sa main dans ma direction, il est l’heure pour moi de dégager les lieux. C’est en boitant légèrement et sous les rires moqueurs de Jason que je prends la direction dans les vestiaires pour récupérer mon sac, puis du loft. Dieu merci, c’est seulement à dix minutes mais ça ira sûrement plus vite en taxi et moins de gens assisteront à ma démarche gracieuse. Je peux aussi dire Adieu à mes résolutions de prendre uniquement prendre les escaliers, je m’engouffre dans l’ascenseur qui me dépose au bon étage. Et comme si ma journée n’avait été assez compliquée je tombe nez à nez avec Bob et les mains chargées de victuailles qui ramènent à ma faim. « Qu’est-ce que tu fais là ? » Je lui demande, sortant tout de même les clés pour ouvrir la porte. J’imagine qu’il est temps pour nous d’avoir cette discussion à laquelle il tient, même si j’avoue que la tentation est forte de refermer juste après moi, je décide de lui laisser sa chance et promis ce n’est pas parce que j’ai faim et que ce qu’il a apporté sent hyper bon.



A LONELY NIGHT
I usually love sleeping all alone, this time around bring your friend with you but we ain't really going to sleep at all. You ain't gonna catch me with them sneak pictures in my city I'm a young god.▬ king of the fall
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le fan inconditionnel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.08.1988)
SURNOM : Bobo
STATUT : Divorcé depuis plus un an (déjà?)
MÉTIER : Réalisateur
LOGEMENT : A logan city avec mon coloc Vittorio

POSTS : 684 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#5 CoraGaiaVittorioGauthierPriamFélixBiancaTeamSushi

RPs EN ATTENTE : Charlie Hazard-Perry // Bianca Gonzalès

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Bobo
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : Connor Hazard-Perry
INSCRIT LE : 15/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Sam 8 Avr - 19:57




It’s time for some expanation… I guess

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light.


J’avais clairement hésité une bonne partie de la journée. Peut-être parce que j’avais conscience que c’était tout sauf une bonne idée de débarquer chez Félix comme un cheveu sur la soupe. Malheureusement je n’ai pas eu d’autre idée, en plus comme j’ai du abandonner provisoirement le projet sur lequel nous nous sommes revu, je n’ai eu presque plus aucune nouvelle de ça part. Enfin, c’est pas comme si j’avais eu beaucoup de conversation avec lui lorsque nous nous retrouvions au travail. Félix prenant toujours grand soin de ne pas trop s’éloigné d’une conversation exclusivement professionnelle. Et il était plutôt doué pour ça. Au fur et à mesure des semaines qui se sont écouler, je n’ai rien appris de bien spécial, mise à part des annotations à faire sur des mises en places et le fait que certaines personnes sur ce projet n’avais rien à faire ici (après réflexion j’espère qu’il ne parlait pas de moi).

Ensuite il y a eu la tempête, suite à l’incident dans le super marché j’ai été arrêté totalement pendant plus de trois mois. J’ai continué à suivre le projet de loin mais c’était différent et je n’avais donc plus aucun contact avec Félix, que ce soit sur le point professionnel comme celui du privé. Maintenant j’ai beau être de retour c’est comme s’il faisait tout son possible pour m’éviter. J’ai donc tenté une approche plus direct et un soir alors que j’était le dernier encore dans le studio, j’ai fouillé dans les dossiers du personnel avec l’espoir de trouver une réponse. Oui, je sais c’est mal mais comme on dit, aux grands mots les grands remèdes. Et j’ai trouvé ce que je cherchais, le dossier de Félix. Grâce à lui, j’ai dégoté l’adresse de ce dernier. Et me voilà, planter devant chez lui avec un sac entier de sushi, une pizza pepperoni et un bon pack de bières blondes dans les bras. Avec ça Félix devrait être incapable de me refermer la porte au nez et même s’il ne raffole pas de l’alcool je sais que ça à toujours un effet positif quand il faut le faire parler (d’ailleurs, c’est sûrement grâce à la bière que je connais aussi bien mon ami).

Ça fait bien 10 minutes que je suis bloqué devant sa porte, impossible de sonner, alors que j’allais faire demi tour, le voilà qui débarque au bout du couloir. Il a une sale mine et on dirait qu’on vient de lui casser la gueule, ce qui m’étonne de sa part, je ne le connaissais pas bagarreur (même s’il peut être un peu pris de tête ça se calme toujours avant d’en arriver aux mains). Félix me regard de haut en bas, c’est clair que ce n’est pas moi qu’il espérait voir à sa porte « Qu’est-ce que tu fais là ? » « Bah, je me suis dit que tu ne serais pas contre une petite pizza et des sushis, ça fait longtemps qu’on en avait pas mangé ensemble. » Peut-être parce que je suis parti en Amérique et que j’ai accessoirement divorcé, mais bon ça fait longtemps quoi. Je remarque également que Félix boite quelque peu, je l’interroge donc sur cette boiterie « Dis voir, c’est moi qui me prend un plafond sur la gueule et c’est toi qui boite ? Qu’est-ce qui s’est passé ? » Bon cette histoire de toit remonte à octobre et je ne boite plus depuis mais je ne savais pas trop comment poser la question autrement. Comme Félix ne m'a toujours pas invité à entrer je finis pas demander «Alors? Je peux rentrer ou tu refuse la pizza au pepperoni? » J'espère qu'il n'est pas devenu végétarien ces 5 dernières années sinon je vais définitivement rester sur le pas de la porte.
love.disaster





Vous, les hommes, vous finissez toujours par emprunter le même chemin. Le même chemin qui fut foulé tant de fois... (...) personne ne pense commettre des erreurs dans ses actes... alors que personne ne peut s'échapper du cycle où le karma engendre le karma, et où les tourments engendrent les tourments.  — Hayao Miyazaki.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (05/05).
SURNOM : féfé, fifi, fifou, filou, casse-couilles, le chat, bébé chat (les gens sont créatifs oui).
STATUT : marié mais célibataire, c'est compliqué. ou peut-être pas. bref la vodka c'est mal.
MÉTIER : producteur derrière une chaîne YouTube assez populaire, jouant occasionnellement l'acteur, scénariste, et depuis peu cascadeur, en plus d'avoir quelques notions en montage. oui un véritable touche-à-tout.
LOGEMENT : loft industriel #48 à Pine Rivers avec son équipe technique et collègues.

POSTS : 2557 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : il n'assume pas son attirance pour les mecs ≈ c'est un bon vivant qui ne sait pas boire ≈ il dort très/trop peu ≈ c'est un accro de réseaux sociaux ≈ phobie hystérique aux kiwis ≈ voue un culte à Hans Zimmer ≈ pratique la boxe thaï depuis quelques années ≈ sa famille passera toujours avant le reste ≈ natif de sydney, il est à brisbane depuis trois ans ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

lydia #2debra #2eliane #2boboconnoreliokeandrajimmyandreaswyatt #2sofiacharliethéo #2


RPs EN ATTENTE : arsène › milo › toi ?
PSEUDO : x-elo-luv-4evah-x.
AVATAR : tyler posey.
CRÉDITS : soapflaws › bat'phanie.
DC : nissrin.
INSCRIT LE : 31/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14474-deodorant-efficace-72-heures-sinon-y-a-des-douches-c-est-bien-aussi-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14515-excuse-moi-je-suis-perdu-tu-peux-m-indiquer-le-chemin-qui-mene-a-ton-coeur-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14532-felix-gonzales http://www.30yearsstillyoung.com/t14556-felix-gonzales

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Lun 10 Avr - 9:43


Dire que je suis surpris de trouver Bob devant ma porte serait un petit peu exagéré, ce n’est pas comme si j’avais également lu dans les cartes qu’il viendrait non plus. Disons que ce n’était qu’une question de temps. On venait de travailler sur un projet ensemble et on ne peut pas dire que j’ai été le plus coopératif des anciens amis, veillant à ce que tout reste strictement professionnel. Ce qui n’était pas une si grande surprise car, malgré mon côté très déconneur, j’ai toujours su faire la part de choses, plus encore lorsque j’ai réussi à faire de ma passion mon métier. Mais on était à mille lieues de notre relation d’antan, donc il ne fallait pas être un génie pour savoir qu’il viendrait me trouver pour qu’on ait cette discussion à laquelle j’essayais d’échapper. « Bah, je me suis dit que tu ne serais pas contre une petite pizza et des sushis, ça fait longtemps qu’on en avait pas mangé ensemble. » Malgré moi, mon regard se porte sur la bouffe qu’il tient en mains et mon estomac me rappelle à nouveau que je n’ai pas eu de repas décent depuis ce matin et que je me suis pas mal dépensé à la salle de sport aujourd’hui. Et pire, qu’il me connait trop bien ou que je n’ai pas changé depuis… le même vieux Félix Gonzalès. « Dis voir, c’est moi qui me prend un plafond sur la gueule et c’est toi qui boite ? Qu’est-ce qui s’est passé ? » Je hausse simplement les épaules, un geste que j’aurais pu éviter, putain, je vais finir en pièces détachées si je poursuis à cette cadence. « J’ai un coach très sadique disons » je réponds, un coach sadique que j’aime à pousser dans ses retranchements, ce qui fait sûrement de moi une personne masochiste, on peut dire qu’on fait la paire n’est-ce pas ? «Alors? Je peux rentrer ou tu refuses la pizza au pepperoni? » Comme si Pepperoni est un mot magique, mon ventre répond à nouveau présent, l’air de me dire, eh, sois pas con, parler ne va pas te faire de mal, par contre attendre trente minutes me tuera. Décidément, Bob connait un rayon sur mon mode de fonctionnement. « Vas-y, entre » ce ne serait pas très poli et gentil de prendre la pizza et de le laisser à l’extérieur n’est-ce pas ? « Fais pas gaffe au bordel, on vient de finir un projet » il sait ce que ça implique : un champ de bataille et personne ne semble encore décider pour nettoyer tout ça. J’ai une excuse pour ma part, mon coach m’aurait fait la peau si j’avais encore reporté l’entraînement. « Pose-toi où tu veux, je reviens » je disparais dans la cuisine pour me fournir en glaçons pour mes hématomes, des assiettes et des verres, pas dit qu’on les utilise en fait mais un bon service n’a jamais fait de mal à qui que ce soit. Je vais poser le tout sur la table et de rejoindre moi aussi le canapé, prenant une part de pizza au passage. « Et comment… » je lance au bout d’un moment, puisqu’on est là, autant parvenir à un semblant de discussion cordiale avant d’abord les sujets qui fâchent et expliquent notre complicité mise à mal aujourd’hui. « Et comment ça s’est soldé cette histoire de plafond alors ? » je poursuis, en gros j’essaie de savoir comment il se porte, j’ai beau lui en vouloir, je n’en reste pas moins intéressé.



A LONELY NIGHT
I usually love sleeping all alone, this time around bring your friend with you but we ain't really going to sleep at all. You ain't gonna catch me with them sneak pictures in my city I'm a young god.▬ king of the fall
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le fan inconditionnel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.08.1988)
SURNOM : Bobo
STATUT : Divorcé depuis plus un an (déjà?)
MÉTIER : Réalisateur
LOGEMENT : A logan city avec mon coloc Vittorio

POSTS : 684 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#5 CoraGaiaVittorioGauthierPriamFélixBiancaTeamSushi

RPs EN ATTENTE : Charlie Hazard-Perry // Bianca Gonzalès

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Bobo
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : Connor Hazard-Perry
INSCRIT LE : 15/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Ven 21 Avr - 22:30




It’s time for some expanation… I guess

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light.


« J’ai un coach très sadique disons » Je lève un sourcil interrogateur, sans conviction que j’obtiendrais plus d’info à ce sujet. « Ah bon ? et tu y retournes ? » Je me pose parfois des questions sur les penchant de mon ami. C’est clair que si on parlait de moi, je n’y mettrais plus jamais les pieds, je tiens à mon corps moi, c’est déjà un miracle que j’arrive à conserver ma forme physique avec le peu de sport que je pratique alors je ne vais pas m’abimer inutilement. « En tout cas tu as sacrément mauvaise mine » Je ne suis pas sûr que j’avais meilleur gueule quand je suis sorti de sous ce toit, j’en avais pris pour mon grade en même temps. Je ressens encore la pression sur ma cuisse quand je reste debout trop longtemps, putain de tempête… Un truc à vous dégouter du shopping à tout jamais (moi qui aimait déjà pas beaucoup ça). J’ai au moins une bonne excuse pour ne plus y aller maintenant.

Ça fait un moment que nous sommes sur le pas de la porte moi avec mes sachets et Félix avec la totalité de son corps fracassé. Je ne sais toujours pas si je suis invité à entrer officiellement mais je pense bien qu’il ne va dire non. Je de bon arguments, il ne peut pas dire non… « Vas-y, entre » J’explose de joie (intérieurement) je savais qu’il allait craquer, je le connais trop bien mon petit Félix. Je tente que camoufler mon grand sourire mais je crois que c’est mission impossible. Mon sourire s’efface lorsque je finis par rentrer chez Félix. « Fais pas gaffe au bordel, on vient de finir un projet » Wow, j’en ai connu des projets qui m’ont pris tout mon temps mais je n’en suis jamais arrivé à un tel bordel, même quand je vivais seul en Amérique (mais en même temps j’ai peut-être un petit coté maniaque). « Pas de problème, je connais aussi. » je dis ça même si j’imagine que comme Félix me connaît assez bien, il doit savoir que c’est la première fois que je vois un tel niveau de relâchement « Pose-toi où tu veux, je reviens » j’acquisse sans broncher, je vais bien trouver un endroit ou poser une fesse non ? Enfin le but serait que je trouve une place stratégique, quelque part ou nous serons à bonne distance, histoire que j’arrive à lui resservir deux trois bière discreto. Félix ne tiens pas l’alcool et ça a toujours été mon arme secret lorsque j’avais besoin qu’il me parle, bon avec le temps il s’est rendu compte qu’il avait cette faiblesse mais comme j’arrive encore à le faire boire, enfin comme j’arrivais… Il risque de me mettre quelques bâtons dans les roues ce soir si je tente de le saouler. Je vais y aller molo au début.

Félix s’éclipse quelques instants, je tente de faire la conversation le temps qu’il me rejoigne dans le salon, Félix se contente de me balancer deux trois mots par-ci par-là histoire de combler mes vides. « Apparemment ça marche bien Brisbane pour toi, tu as trouvé ton public. » J’apprends encore à connaître le mien mais c’est vrai que l’Australie est plutôt bon public alors ça fait plaisir d’y travail. En Amérique tout était toujours trop clair ou trop sombre. Il faut dire que les Américains ne sont pas tes gens très nuancés… Soit ça passe soit ça casse, pas de demi-mesure. Nous finissons par attaquer notre plat de résistance et notre première bière (et croyez-moi d’autre vont suivre « Et comment ça s’est soldé cette histoire de plafond alors ? » je reste surpris un instant, je ne pensais pas qu’il allait s’intéresser à cette histoire. Enfin, je suis agréablement surpris. Après cet accident, Cora m’avait proposé de passer le message à Félix mais j’avais décliné son offre, ne voulant pas mêler Félix à ça. « Oh les grands classique, j'ai sauvé la princesse Et sans une égratignure... Enfin à part la barre de métal qui me transpercée la jambe, et la fumée qui a manqué de nous tuer. » Parce que le mur qui vous tombent sur la figure ça ne suffit pas, il faut en plus qu’il y est un feu. Enfin, nous nous en sommes sorti avec un petit mal de gorge alors rien d’insurmontable « Mais grâce à ça j’ai échapper à presque 3 mois de travail et je suis à jour dans mes vaccins. » Comme si travailler était une corvée pour moi, non, clairement j’ai vécu les 3 mois les plus ennuyant de toute ma vie… J’aurais clairement préféré me retrouver au travail et faire des heures supplémentaires à ne plus finir que de me faire recoudre la cuisse. Je me suis demandé plusieurs fois si Félix s’était demandé où j’étais ces deux derniers mois, bon comme je n’étais pas vraiment sur le projet en tant que réalisateur mais plutôt comme soutien mon absence n’a pas du paraître trop flagrante. Je jette un coup d’œil à la bière de Félix, il n’a encore presque rien bu ce qui n’est pas très bon signe pour moi. Je bois une grande gorgée en espérant qu’il fera de même. Alors que j’allais lui demande comment allait sa mère et son père je me ravive à la dernière seconde. Je pense qu’il est encore trop tôt pour aborder le sujet de la famille, ça déborderai beaucoup trop vite sur Bianca et Félix n’est pas encore assez saoul pour m’écouter. A la place je balance un splendide « Et sinon, tu as quelqu’un en ce moment ? » Question que je regrette au final autant que celle sur les parents (j’aurais peut-être dû la posée finalement) les vieilles habitudes reprennent vite les rennes et ce n’est pas bon pour moi. Non pas que je ne m’intéresse pas à la vie de Félix mais plutôt parce que de un je doute qu’il ait très encore de m’en parler et de deux parce que j’aimerai qu’il évite de me retourné la question vis-à-vis de Bianca. Comme je l’ai dit précédemment c’est encore trop tôt pour aborder ses sujets.
love.disaster





Vous, les hommes, vous finissez toujours par emprunter le même chemin. Le même chemin qui fut foulé tant de fois... (...) personne ne pense commettre des erreurs dans ses actes... alors que personne ne peut s'échapper du cycle où le karma engendre le karma, et où les tourments engendrent les tourments.  — Hayao Miyazaki.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (05/05).
SURNOM : féfé, fifi, fifou, filou, casse-couilles, le chat, bébé chat (les gens sont créatifs oui).
STATUT : marié mais célibataire, c'est compliqué. ou peut-être pas. bref la vodka c'est mal.
MÉTIER : producteur derrière une chaîne YouTube assez populaire, jouant occasionnellement l'acteur, scénariste, et depuis peu cascadeur, en plus d'avoir quelques notions en montage. oui un véritable touche-à-tout.
LOGEMENT : loft industriel #48 à Pine Rivers avec son équipe technique et collègues.

POSTS : 2557 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : il n'assume pas son attirance pour les mecs ≈ c'est un bon vivant qui ne sait pas boire ≈ il dort très/trop peu ≈ c'est un accro de réseaux sociaux ≈ phobie hystérique aux kiwis ≈ voue un culte à Hans Zimmer ≈ pratique la boxe thaï depuis quelques années ≈ sa famille passera toujours avant le reste ≈ natif de sydney, il est à brisbane depuis trois ans ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

lydia #2debra #2eliane #2boboconnoreliokeandrajimmyandreaswyatt #2sofiacharliethéo #2


RPs EN ATTENTE : arsène › milo › toi ?
PSEUDO : x-elo-luv-4evah-x.
AVATAR : tyler posey.
CRÉDITS : soapflaws › bat'phanie.
DC : nissrin.
INSCRIT LE : 31/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14474-deodorant-efficace-72-heures-sinon-y-a-des-douches-c-est-bien-aussi-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14515-excuse-moi-je-suis-perdu-tu-peux-m-indiquer-le-chemin-qui-mene-a-ton-coeur-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14532-felix-gonzales http://www.30yearsstillyoung.com/t14556-felix-gonzales

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Jeu 27 Avr - 12:31


Les choses se passent beaucoup mieux qu’on aurait pu l’espérer au vu du contexte, contexte qui a fait que je ne lui ai pas donné de nouvelles durant cette dernière année. Le ressentiment est toujours présent, ou peut-être pas, je n’en sais trop rien. Je me suis habitué à cette colère silencieuse, n’ayant pas eu le loisir de lui dire ma manière de pensée. Il a su que j’étais loin d’être ravi de la façon dont il avait traité ma sœur mais, par respect pour ces années d’amitié, j’ai cru bon de ravaler tous les commentaires blessants qui menaçaient de se faire la malle. « Ah bon ? et tu y retournes ? » qu’il me demande alors quand je lui explique la raison de mon état et à sa place, j’aurais sûrement réagi de cette façon. Moi-même je ne me savais pas à ce point masochiste mais au vu de la situation, il n’y a plus de doutes à avoir non ? « Je le paie, j’ai pas vraiment le choix » c’est moi ou ça me fait encore plus passer pour un masochiste ? Bientôt, je vais aller m’inscrire dans des clubs SM pour me faire fouetter le cul trois, voire quatre fois par semaine…pour le plaisir d’avoir mal. A bien y réfléchir, je n’ai jamais essayé le fouet, il se peut que ça me plaise après tout. « En tout cas tu as sacrément mauvaise mine » Heureusement Bob est là pour me ramener à l’instant présent lorsque je m’égare et je me contente de hausser les épaules. J’avais pas prévu d’avoir de rencard ce soir. Et puis bon, il m’a déjà vu avec une sale gueule le lendemain d’une cuite, il n’y a plus de mystère à avoir entre nous, aussi je l’invite à entrer malgré le bordel du loft, pour ça et pour la bonne bouffe qu’il tient entre ses mains. « Pas de problème, je connais aussi. » qu’il dit quand je lui demande de faire fi du bordel et ça m’arrache un sourire. On sait tous deux que c’est peu probable, il est sûrement le plus ordonné de nous deux, à moins que les choses aient changé depuis. « Les États-Unis t’auraient rendu bordélique ? » Je lance sur un ton moqueur qui n’a rien de méchant, une petite taquinerie innocente.

Je disparais dans la cuisine pour récupérer ce dont on aura besoin ce soir, participant peu à la conversation que Bob essaie de lancer, trop concentré sur mes tâches à effectuer, c’est bien connu, les hommes sont incapables de faire deux choses à la fois. « Apparemment ça marche bien Brisbane pour toi, tu as trouvé ton public. » Malgré moi j’ai un sourire, ça semble si peu naturel la sortie de ce commentaire, à des années lumières de notre relation passée, on dirait deux étrangers qui apprendraient à se connaitre et au fond notre complicité d’antan me manque. « Je sais pas si j’ai déjà mon public, mais c’est sûr que j’ai pas de quoi me plaindre » je réponds en déposant ce que je tiens sur la table. Les choses se passent bien, et on peut grandement remercier YouTube pour ça, on a une telle liberté dessus et point positif, c’est facilement accessible à tout le monde, donc on touche une plus grande masse. Je crains néanmoins que ça ne me ferme certaines portes, après tout j’ai des envies de cinéma et pour l’instant, les gens issus d’internet ne sont pas assez pris au sérieux, m’enfin, je suis là pour faire bouger tout ça.

Je ramène finalement la discussion à Bob, plus précisément à son accident d’il y a quelques mois, qui aurait pu lui être fatal. Je n’ai pas été mis au courant immédiatement, bien de semaines plus tard à vrai dire… voilà ce qu’est devenu le duo Bobo et Féfé. « Oh les grands classique, j'ai sauvé la princesse Et sans une égratignure... Enfin à part la barre de métal qui me transpercée la jambe, et la fumée qui a manqué de nous tuer. Mais grâce à ça j’ai échappé à presque 3 mois de travail et je suis à jour dans mes vaccins. » Effectivement, ça aurait pu lui être fatal et à chaque fois que j’y pense, je me dis que tout aurait pu s’arrêter ainsi, nous deux toujours fâchés et ça fait réfléchir, ça pousse à relativiser et à ouvrir le dialogue. Je bois une gorgée de ma bière pour célébrer ce moment de lucidité. « Trois mois sans rien faire, ça dû être l’enfer pour toi » je lâche un petit rire, s’il y a une personne que je connaisse aussi bourreau de travail que moi, c’est bien Bob, c’est sans doute pour cette raison que l’équipe qu’on formait à l’université avait si bien fonctionné. « Rassure-moi, t’as quand même eu un baiser de la princesse pour te remercier j’espère ? » dans les contes, la demoiselle est sauvée, ils s’embrassent, se marient et vivent heureux jusqu’à la fin des temps. Ou un truc du genre.

Suivant l’exemple de Bob, je porte de nouveau la bière à mes lèvres. Je sais que c’est une mauvaise idée, entre la pizza, les sushis et maintenant l’alcool, je suis bon pour cent burpees, au moins. Et Dieu seul sait à quel point je déteste ça. Mon coach aussi, c’est vrai. « Et sinon, tu as quelqu’un en ce moment ? » je lève les yeux vers Bob et le toise pendant de longues secondes, silencieux, sirotant ma boisson au passage. Vraiment ? Je suis agacé, à la fois par la question et la manière dont il la mène. Rien n’est naturel, que ce soit sa présence à ma porte que sa manière de faire la conversation et de tourner en rond. Je récupère une autre part de pizza, pour ravaler le commentaire acerbe qui menace. Il n’y a que moi qui a l’impression que rien n’est fluide ? Ce malaise entre nous certainement… « Non, pourquoi ? Tu veux me présenter quelqu’un ? » Je demande alors sur un ton narquois, petit sourire en coin servi au passage. « Me dis pas que t’es venu pour jouer les cupidons et les agences matrimoniales ? » nous savons tous deux que ce n’est pas le cas mais puisque jusqu’ici tout se passe plus ou moins bien, essayons où ça nous mène, au nom de cette proximité jadis la nôtre. « T’as pris des photos sexy des candidates avec toi ? » et j’avale une bonne gorgée de ma bière, tiens, ça doit faire un peu plus d’un mois que je n’en ai pas bu et on dirait que ça manqué à mon organisme, rien de surprenant vu que c’est ma marque préférée. « N’empêche tu t’es souvenu de mes trucs préférés » que ce soit la pizza, les sushis et maintenant cette bière-ci. Soit je n’ai pas changé, soit il me connait vraiment trop bien. Et en avant pour une seconde bière.




A LONELY NIGHT
I usually love sleeping all alone, this time around bring your friend with you but we ain't really going to sleep at all. You ain't gonna catch me with them sneak pictures in my city I'm a young god.▬ king of the fall
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le fan inconditionnel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.08.1988)
SURNOM : Bobo
STATUT : Divorcé depuis plus un an (déjà?)
MÉTIER : Réalisateur
LOGEMENT : A logan city avec mon coloc Vittorio

POSTS : 684 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#5 CoraGaiaVittorioGauthierPriamFélixBiancaTeamSushi

RPs EN ATTENTE : Charlie Hazard-Perry // Bianca Gonzalès

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Bobo
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : Connor Hazard-Perry
INSCRIT LE : 15/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Jeu 8 Juin - 0:22




It’s time for some expanation… I guess

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light.


« Je le paie, j’ai pas vraiment le choix » Je ne relève pas ce qui n’empêche que je n’en pense pas moins et je crois que Félix vois clairement à quoi je pense. Mais enfin nous ne nous étendons pas d’avantage sur le sujet et je vais éviter de trop tirer sur la corde vu que je ne suis même pas encore rentré. Après je ne garantis rien s’il me permet d’entrer, une fois à l’intérieur ça va être un enfer de me faire sortir de là surtout tant que j’aurais pas obtenu ce que je veux. D’ailleurs Félix finit enfin par me laisser entrer et je découvre un peu surpris l’état de son habitat. Je connais Félix, depuis longtemps maintenant mais c’est la première fois que je vois une pièce dans cet état. Je fais mine de rien et lui répond que j’ai l’habitude mais Félix n’est pas dupe « Les États-Unis t’auraient rendu bordélique ? » Je souris, non clairement pas même si je tolère un peu mieux le désordre depuis quelques temps « Ouais, non t’as raison jamais à ce point là. Mais ça me pose pas de problème, c’est moi qui me ramène sans prévenir. » Enfin pour ma défense Félix ne m’a pas vraiment laisser d’autre choix, si je ne réagis pas je suis encore bon pour une année de silence radio et je suis pas sur que je le supporterai encore une fois surtout maintenant que les continents ne nous séparent plus.

A mon grand étonnement Félix finit par me demander plus d’informations sur mon accident. Je caricature grossièrement la scène tentant de ne pas l’ennuyer avec mon histoire et je m’étends sur les quelques mois d’arrêt qui on malheureusement suivit « Trois mois sans rien faire, ça dû être l’enfer pour toi » J’acquiesce, et oui même si je ne suis pas un grand sportif ou quelque chose dans le genre, devoir rester cloitré chez moi presque aussi longtemps a été un enfer. Mon médecin m’ayant prescrit d’éviter de trop stresser, de bien boire et de ne pas trop me déplacer… J’avais vraiment l’impression de mourir d’ennuie « Tu n’imagines même pas… Franchement, je suis sur que les gars enfermés à double tour en prison ont plus d’activités ! » Eux au moins ils ont la possibilité de se déplacer sans avoir l’impression qu’on nous enfonce un pieu dans la cuisse. « Enfin, je suis content que ça soit derrière ! Je suis pas prêt de revoir un médecin de sitôt. » Maintenant que j’ai finit mes cours de physio et que je dois faire mes petits exercices tout seul dans mon coin. « Rassure-moi, t’as quand même eu un baiser de la princesse pour te remercier j’espère ? » Je ris, la réalité est bien loin des contes de fée et ce n’est pas plus mal « Oh crois moi, avec tout ce qu’elle a fait pour moi après que je l’ai "sauvé" c’était plutôt à moi de lui donner le baiser. » La pauvre Eireen qui a du soulever le bout de plafond pendant que je hurlais à plein poumons… ça devais par être la joie.

Manquant un peu de sujet, je dérape vers mes mauvaises habitudes qui consiste à combler le vide en disant n’importe quoi. Et, il faut dire que notre ancienne amitié ne m’aide pas dans le choix de conversation, je finis donc par demander à Félix s’il a quelqu’un. Je m’inquiète de la réaction de mon ami mais celui-ci me répond normalement même s’il prend un malin plaisir à prendre son temps « Non, pourquoi ? Tu veux me présenter quelqu’un ? » Je me frotte la tête, encore un peu mal à l’aise du ton qu'utilise Félix et aussi d’avoir lancé le sujet, même si au final il ne m’a pas envoyé baladé ce qu’il aurait très bien pu faire, donc je m'en sors pas si mal. Je réfléchis quelques instants afin de voir comment me sortir de ce mauvais pas « Me dis pas que t’es venu pour jouer les cupidons et les agences matrimoniales ? » Je souris hésitant à partir sur ce sujet... Mais finalement comme de tout façon j'ai plus rien à perdre autant me lancer « Et bien, figure toi que je compte bien me reconvertir en agent matrimonial, même si pour l’instant j’ai de piètres résultats. » Je tente de faire la liste des potentielles personnes de mon entourage qui pourrais intéressé Félix et j’en arrive malheureusement assez vite à la conclusion que je n’ai vraiment personne à lui présenter. Félix profite de ma réflexion pour surenchérir « T’as pris des photos sexy des candidates avec toi ? » Je ris, bien sur c’est une nouvelle passion chez moi, je prends en photo des femme en tenus sexy et je les fait tourné pour mes amis « J’crois tu vas être déçu mais vrai, je serai incapable de te présenter qui que ce soit… J’suis vraiment pas fait pour être cupidon. » En plus je serai très mauvais avec un arc. « Par contre je peux faire tournes les photos si tu veux. » Je plaisante bien sur.

« N’empêche tu t’es souvenu de mes trucs préférés » fini finalement par lâcher Félix. Je lui souris content qu’il ait remarqué mes efforts « En vrai ça fait quatre mois que je te flic tout les jours et que je prends des notes. » C’est une blague bien entendu, je connais Félix depuis le temps et il n’est pas bien compliqué niveau bouffe et alcool alors on retient vite. « Mais sérieusement, j’ai redouté un instant que tu ai cessé de boire totalement. » Vu les effets que peuvent avoir l’alcool sur lui… « Mais je suis rassuré de voir que tu acceptes toujours une petite bière. » Voir deux si je compte bien, mais laissons le chiffre à un histoire de ne pas casser le rythme.
love.disaster





Vous, les hommes, vous finissez toujours par emprunter le même chemin. Le même chemin qui fut foulé tant de fois... (...) personne ne pense commettre des erreurs dans ses actes... alors que personne ne peut s'échapper du cycle où le karma engendre le karma, et où les tourments engendrent les tourments.  — Hayao Miyazaki.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (05/05).
SURNOM : féfé, fifi, fifou, filou, casse-couilles, le chat, bébé chat (les gens sont créatifs oui).
STATUT : marié mais célibataire, c'est compliqué. ou peut-être pas. bref la vodka c'est mal.
MÉTIER : producteur derrière une chaîne YouTube assez populaire, jouant occasionnellement l'acteur, scénariste, et depuis peu cascadeur, en plus d'avoir quelques notions en montage. oui un véritable touche-à-tout.
LOGEMENT : loft industriel #48 à Pine Rivers avec son équipe technique et collègues.

POSTS : 2557 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : il n'assume pas son attirance pour les mecs ≈ c'est un bon vivant qui ne sait pas boire ≈ il dort très/trop peu ≈ c'est un accro de réseaux sociaux ≈ phobie hystérique aux kiwis ≈ voue un culte à Hans Zimmer ≈ pratique la boxe thaï depuis quelques années ≈ sa famille passera toujours avant le reste ≈ natif de sydney, il est à brisbane depuis trois ans ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

lydia #2debra #2eliane #2boboconnoreliokeandrajimmyandreaswyatt #2sofiacharliethéo #2


RPs EN ATTENTE : arsène › milo › toi ?
PSEUDO : x-elo-luv-4evah-x.
AVATAR : tyler posey.
CRÉDITS : soapflaws › bat'phanie.
DC : nissrin.
INSCRIT LE : 31/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14474-deodorant-efficace-72-heures-sinon-y-a-des-douches-c-est-bien-aussi-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14515-excuse-moi-je-suis-perdu-tu-peux-m-indiquer-le-chemin-qui-mene-a-ton-coeur-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14532-felix-gonzales http://www.30yearsstillyoung.com/t14556-felix-gonzales

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Sam 17 Juin - 14:45


« Ouais, non t’as raison jamais à ce point-là. Mais ça me pose pas de problème, c’est moi qui me ramène sans prévenir. » Je hoche la tête et on conclut ce point. Il a raison, il vient chez moi sans s’annoncer, il devra ainsi faire avec ce que j’ai à proposer… certes pas grand-chose, mais je peux vous assurer que le salon a meilleure allure une fois rangé, il faudra vraiment qu’on s’y mette ou qu’on investisse dans une femme de ménage. Bon, ce dernier point sera à voir, car je ne sais pas si on supportera d’avoir un ou une étranger (la femme de ménage peut très bien être un homme, hein, ne soyons pas sexiste) toucher notre matériel et risquer de jeter des choses importantes. Mon attention reste captée par le récit de l’accident de Bob dont je n’ai eu que de vagues nouvelles et je continue de penser que j’aurais dû mieux gérer la situation, aller lui rendre visite par exemple car qu’est-ce qu’une année de silence contre plusieurs de bons et loyaux services ? « Tu n’imagines même pas… Franchement, je suis sur que les gars enfermés à double tour en prison ont plus d’activités ! Enfin, je suis content que ça soit derrière ! Je suis pas prêt de revoir un médecin de sitôt. » je hoche la tête « ouais tu m’étonnes, ça dû être l’enfer » j’ai l’impression de me répéter, mais je ne vois pas ce que je peux dire de plus. J’avais plus ou moins connaissance de ces faits, je le connaissais un minimum et j’avais plus ou moins pris de ses nouvelles par une tierce personne, ce qui n’était pas suffisant, je sais. « Oh crois moi, avec tout ce qu’elle a fait pour moi après que je l’ai "sauvé" c’était plutôt à moi de lui donner le baiser. » un autre hochement de tête, apparemment des gens avaient perdu la vie durant cet incident et Bob aurait pu en faire parti. « Je suis content que tu t’en sois sorti sans trop de bobo » je dis finalement alors, sincère, un petit sourire aux lèvres avant de boire pour célébrer le fait qu’il soit en un seul morceau.

Je sais que Bob n’a jamais été doué pour supporter les silences, surtout entre nous et ce qui est compréhensible vu la relation qu’on avait dans le temps, quand ça arrive, il se sent forcé de dire tout et n’importe quoi, dans le cas présent, de poser des questions inutiles et avec lesquelles je pourrais facilement sortir des remarques acerbes. M’interroger sur ma vie amoureuse ou comment donner le bâton pour se faire battre, vraiment. Naturellement, je bois pour taire tous mes commentaires désagréables. « Et bien, figure toi que je compte bien me reconvertir en agent matrimonial, même si pour l’instant j’ai de piètres résultats. » Sur ce point, je ne peux qu’approuver, on ne peut pas dire qu’il ait su gérer sa vie amoureuse, plus particulièrement son mariage… avec ma sœur. Et je bois encore un peu pour éviter de rendre la situation plus compliquée qu’elle ne l’est déjà. « J’crois tu vas être déçu mais vrai, je serai incapable de te présenter qui que ce soit… J’suis vraiment pas fait pour être cupidon. Par contre je peux faire tourner les photos si tu veux. » Je remarque que ma bière est vide, alors j’en prends une autre et un peu de bouffe avec. « Oui bien sûr que je veux, l’hiver arrive bientôt, il me faudra bien de quoi me tenir au chaud et me réconforter » Je mords dans ma part de pizza et remercie l’italien qui est parvenu à créer une chose aussi magnifique… et Bob aussi de s’être pointé chez moi ce soir, même si j’en aurais sûrement commandé une, mais c’est toujours mieux quand ça vient d’une autre personne. Et puis, ça me rappelle les soirées qu’on passait au campus. « En vrai ça fait quatre mois que je te flic tous les jours et que je prends des notes. » je secoue la tête de gauche à droite « passer d’un Gonzalès à un autre, c’est mal » mon ton est loin d’être sérieux, pourtant ça pourrait risquer de passer pour une pic. « Mais sérieusement, j’ai redouté un instant que tu aies cessé de boire totalement. Mais je suis rassuré de voir que tu acceptes toujours une petite bière. » Ma bouteille est bientôt vide et je ne sais pas à quel moment j’ai pu la descendre aussi rapidement, bon, tant pis, je la finis et en prends une autre, on ne refuse pas des offrandes. « C’est bon tu peux y aller » je dis au bout d’un moment, m’installant confortablement, les pieds sur la table du salon –prions pour que Soso ne me retrouve pas ici, elle risque de me faire la tête au carré. « J’ai assez bu, je suis en état » après tout c’était bien le but de la manœuvre non ? « On peut l’avoir cette fameuse discussion » il était plus que temps que ça se produise soyons honnête, le jeu du chat et de la souris avait trop duré. « il y a toujours trois versions à une histoire, j’ai déjà eu celle de Bianca, c’est à toi maintenant »




A LONELY NIGHT
I usually love sleeping all alone, this time around bring your friend with you but we ain't really going to sleep at all. You ain't gonna catch me with them sneak pictures in my city I'm a young god.▬ king of the fall
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le fan inconditionnel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.08.1988)
SURNOM : Bobo
STATUT : Divorcé depuis plus un an (déjà?)
MÉTIER : Réalisateur
LOGEMENT : A logan city avec mon coloc Vittorio

POSTS : 684 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : on m'appelle bob mais tu peux m'appeler Bobo
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
#5 CoraGaiaVittorioGauthierPriamFélixBiancaTeamSushi

RPs EN ATTENTE : Charlie Hazard-Perry // Bianca Gonzalès

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Bobo
AVATAR : Dylan O'brian
CRÉDITS : CShiya
DC : Connor Hazard-Perry
INSCRIT LE : 15/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8412p30-bob-qui-vit-dans-un-ananas-sous-la-mer?nid=34#304448 http://www.30yearsstillyoung.com/t8542-bob-qui-n-a-pas-peur-des-gros-mechants-poissons

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Ven 30 Juin - 0:28




It’s time for some expanation… I guess

Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light.



J’expose à Félix mon incroyable mésaventure lors de la tempête, un peu surpris qu’il s’en intéresse. Enfin, c’est peut-être juste une façon de combler le vide, cependant à la fin de mon récit Félix prend la parole « Je suis content que tu t’en sois sorti sans trop de bobo » Je comprends qu’il est sincère rien qu’en l’observant, un petit sourire se dessine alors sur mon visage. C’est horrible à quel point cette phrase pourtant si courte peut me donner le sourire. « Moi aussi… Comme quoi apparemment j’ai encore deux trois choses à régler ici avant de partir. » Je dis ça comme si je croyais à un destin quelconque mais ce n’est pas vraiment le cas, je pense juste que j’ai eu de la chance que cette barre de fer me transperce la cuisse et non pas le ventre.

Avant que nous changions de sujet j’attrape un maki que je fourre en entier dans ma bouche, laissant à Félix le soin de s’occuper de la pizza. Depuis que je vie avec un Italien j’ai tendance à laisser la pizza australienne un peu de côté. Comme un petit silence s’était installé j’ai essayé maladroitement de relancer la conversation, heureusement pour moi Félix ne me passe pas de savon pour ce petit dérapage. « Oui bien sûr que je veux, l’hiver arrive bientôt, il me faudra bien de quoi me tenir au chaud et me réconforter » me lance Félix avant de croquer à pleines dents sa pizza. Je ris de bon coeur, autant pour la réplique que pour cette pauvre pizza qui ne tiendra pas plus de 20 secondes dans les mains de mon ami. « J’te ferai un classement pas mois pour être sur que tu tiennes toute la saison dans ce cas. » A bien y réfléchir ce ne serait pas impossible à réaliser… Il suffirait de fouiller les quelques archives des actrices avec lesquelles j’ai dernièrement bossé, je suis sur qu’il doit y avoir quelques perles.

Félix change de sujet m’annonçant que je le connais toujours aussi bien, je lui confie donc qu’en vrai je le flic tous les jours pour noter ses petites habitudes. Félix me répondu du tac au tac « passer d’un Gonzalès à un autre, c’est mal » un peu surpris je laisse échapper un rire gêné… A l’époque j’aurais sans doute répondu quelque chose dans le genre « Tu sais bien que tu es le premier, il n’y a toujours eu que toi. » Mais de le contexte actuelle je préfère retenir ma remarque et ne pas ramener ma fraise. A la place je reviens sur la vérité lui avouant que j’avais peur qu’ils changent ses habitudes. Félix me confirme que non en terminant sa bière aussi vite que la première, je fais de même préparant déjà les suivantes (autant ne pas les laisser se réchauffer plus longtemps).

Il saisie sa  nouvelle bière avant de s’installer confortablement et reprend la parole « C’est bon tu peux y aller » Je ne comprends pas tout de suite où il veut en venir… Je l’interroge donc du regard et il poursuite « J’ai assez bu, je suis en état » J’observe les cadavres de bières, pas à dire il ne tient pas l’alcool. « En état pour quoi ? » C’est pas vraiment une question je veux juste voir si nous sommes sur la même longueur d’onde « On peut l’avoir cette fameuse discussion. Il y a toujours trois versions à une histoire, j’ai déjà eu celle de Bianca, c’est à toi maintenant » Nous y voilà donc, je pensais qu’il nous faudrait plus de bière, mais bon c’est l’occasion ou jamais. « Oh ok, enfin… Va pas croire que j’suis venu uniquement pour ça hein… J’voulais aussi qu’on se refasse une soirée, ça faisait longtemps… Et ça m’avait manqué. » Même si clairement pour ça c’est un peu de ma faute… Entre le départ à l’autre bout de la terre et le divorce… « Bon, je dois avoué que je suis pas contre une petite mise au point, surtout maintenant que tu acceptes de m’écouter. » Je suis soulagé d’ailleurs, c’est déjà une étape. « Au fond j’suis pas sûr que ma version diffère vraiment de celle de Bianca, enfin j’sais pas ce qu’elle t’a dis… » En gros, je sais que je suis responsable de pas mal de problèmes dans notre couple et j’en assume les conséquences (même si ça n’a pas été facile à assumer au début) mais je ne suis pas le seul concerné. « On en a reparler avec Bianca, c’était pas simple et plutôt chaotique, on est pas d’accord sur tout… Mais les choses se sont éclaircies. » Elle m’a avouer pour son infidélité par exemple. Détail que je n’expose pas à Félix d’ailleurs, je crois pas que ça soit à moi de lui dire, et si ça se trouve il est déjà au courant. « J’voulais juste que tu saches que je suis désolé. Je sais ce que représente Bianca pour toi et je suis désolé de pas avoir pu la rendre heureuse. » Je le suis honnêtement… J’étais assez jeune quand je me suis mis avec la soeur de Félix et je pensais naïvement que c’était elle et qu’il n’y aurait plus qu’elle. Malheureusement la vie est bien loin d’être aussi simple qu’un film. « J’aurais voulu que ça se passe autrement et que tu sois pas mêlé à ça. » Il est clair que ça aurait été bien plus simple que je ne sorte pas avec la soeur de mon meilleur ami… Quand j’y pense la situation du point de vu de Félix n’a pas du être simple à vivre, se retrouver le cul entre deux chaises c’est jamais le top
love.disaster





Vous, les hommes, vous finissez toujours par emprunter le même chemin. Le même chemin qui fut foulé tant de fois... (...) personne ne pense commettre des erreurs dans ses actes... alors que personne ne peut s'échapper du cycle où le karma engendre le karma, et où les tourments engendrent les tourments.  — Hayao Miyazaki.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (05/05).
SURNOM : féfé, fifi, fifou, filou, casse-couilles, le chat, bébé chat (les gens sont créatifs oui).
STATUT : marié mais célibataire, c'est compliqué. ou peut-être pas. bref la vodka c'est mal.
MÉTIER : producteur derrière une chaîne YouTube assez populaire, jouant occasionnellement l'acteur, scénariste, et depuis peu cascadeur, en plus d'avoir quelques notions en montage. oui un véritable touche-à-tout.
LOGEMENT : loft industriel #48 à Pine Rivers avec son équipe technique et collègues.

POSTS : 2557 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : il n'assume pas son attirance pour les mecs ≈ c'est un bon vivant qui ne sait pas boire ≈ il dort très/trop peu ≈ c'est un accro de réseaux sociaux ≈ phobie hystérique aux kiwis ≈ voue un culte à Hans Zimmer ≈ pratique la boxe thaï depuis quelques années ≈ sa famille passera toujours avant le reste ≈ natif de sydney, il est à brisbane depuis trois ans ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

lydia #2debra #2eliane #2boboconnoreliokeandrajimmyandreaswyatt #2sofiacharliethéo #2


RPs EN ATTENTE : arsène › milo › toi ?
PSEUDO : x-elo-luv-4evah-x.
AVATAR : tyler posey.
CRÉDITS : soapflaws › bat'phanie.
DC : nissrin.
INSCRIT LE : 31/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14474-deodorant-efficace-72-heures-sinon-y-a-des-douches-c-est-bien-aussi-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14515-excuse-moi-je-suis-perdu-tu-peux-m-indiquer-le-chemin-qui-mene-a-ton-coeur-felix http://www.30yearsstillyoung.com/t14532-felix-gonzales http://www.30yearsstillyoung.com/t14556-felix-gonzales

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   Jeu 10 Aoû - 13:36


On avait tourné autour du pot avec Bob, longtemps. Non pas que mon état physique ne soit pas intéressant, que le fait qu’il aille mieux ne m’intéresse en aucun cas mais nous avions des choses plus sérieuses et importantes dont on devait discuter. Bon le fait qu’il ait été dans un grave accident compte tout de même comme important, mais je me comprends. Il fallait que notre situation s’éclaire, qu’on sache où on en est, ce qu’on attend, ce qu’on veut, ce qu’on espère. On a passé l’aspect blague, comme ces nanas qu’il devait me présenter pour me tenir compagnie à différentes saisons, je ne dis pas non… si vraiment il a le carnet d’adresse pour, ça m’évitera d’aller me ridiculiser dans les boîtes de nuits. Quoiqu’heureusement, ça n’arrive pas souvent, les filles viennent à moi, naturellement. Je n’essaie pas de me vanter, loin de là, mais force est de constater que mon sourire est craquant. Non, je ne me vante absolument pas. Donc j’attaque, je lui explique mon état, j’ai assez bu oui. On peut y aller, je suis plus apte à l’écoute, ce qui était déjà le cas, mais on peut dire que ça me donne une excuse en plus pour ce faire. Et puis bon, il faut reconnaître que l’alcool me met toujours en joie et me pousse accessoirement à d’autres vices… qu’on passera sous silence, n’apportant rien au contexte actuel. « Oh ok, enfin… Va pas croire que j’suis venu uniquement pour ça hein… J’voulais aussi qu’on se refasse une soirée, ça faisait longtemps… Et ça m’avait manqué. » Une soirée comme dans le temps, bordel quand on y pense, ça remonte tellement à loin. A quand exactement ? Avant qu’il ne se barre pour les USA, ce qui remonte donc à… un bout de temps. Tu m’étonnes que ça t’a manqué, c’est la même chose ici mec, je ne dis rien pourtant, hochant juste la tête. Heureusement t’es venu, toi, parce que je n’aurais su comment faire le premier pas, enfin peu importe. « Bon, je dois avoué que je suis pas contre une petite mise au point, surtout maintenant que tu acceptes de m’écouter. » un nouveau hochement de tête de ma part alors que je me sers encore en bouffe –et en alcool tant qu’à faire- avant de m’installer confortablement, prêt à écouter cette histoire…compliquée. « Au fond j’suis pas sûr que ma version diffère vraiment de celle de Bianca, enfin j’sais pas ce qu’elle t’a dis… » Je lui jette un coup d’œil, il attend une réponse de ma part ou bien est-ce une façon de marquer la fin de son préambule ? « Apparemment, tu l’aurais pas traité comme elle méritait ou un truc du genre » les détails il doit sûrement bien les connaître, connaissant ma sœur, elle n’a pas dû se gêner pour lui faire savoir le fond de sa pensée. « On en a reparler avec Bianca, c’était pas simple et plutôt chaotique, on est pas d’accord sur tout… Mais les choses se sont éclaircies. » Ah, visiblement Bianca ne m’a pas tenu au courant de la nouvelle saison du Soap Opera que représentait leur relation, il faudra que je lui en parle, discrètement histoire de rafler autant de détails que possible. Je suis une commère assumée. « J’voulais juste que tu saches que je suis désolé. Je sais ce que représente Bianca pour toi et je suis désolé de pas avoir pu la rendre heureuse. J’aurais voulu que ça se passe autrement et que tu sois pas mêlé à ça.» Je joue un instant avec ma boisson, pensif. « Ça aurait été difficile que je m’y retrouve pas mêlé vu que tu t’es marié à ma sœur » J’essaie au possible de faire en sorte que ça ne sonne pas comme un reproche mais plus un constat, amer. Sortir avec la sœur du meilleur pote ce n’est franchement pas l’idée du siècle. Je lâche un soupir. « J’aurais dû savoir faire la part des choses aussi » Puisque Bianca ne m’avait jamais interdit de rester en contact avec Bob, consciente de l’importance de notre amitié, mais j’avais décidé de choisir un camp comme un gosse au divorce de ses parents. « Mais c’était dur, tu sais bien comment je suis avec ma famille » Je hausse les épaules, au fond, Bob je l’avais considéré comme un des miens, les liens du sang sont ce qu’ils sont cependant. « Bref, tout ça pour dire que je suis aussi désolé » D’avoir balancé plusieurs années de loyaux services, d’avoir fermé la porte à toute explication, de n’avoir pas trouvé le courage de mettre de l’ordre dans tout ce bordel. « Et que tu manques mec»



A LONELY NIGHT
I usually love sleeping all alone, this time around bring your friend with you but we ain't really going to sleep at all. You ain't gonna catch me with them sneak pictures in my city I'm a young god.▬ king of the fall
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)   


Revenir en haut Aller en bas
 

#48 it's time for some explanation.. i guess (bobo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-