AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 he'll look around the room (hassan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans
SURNOM : matt
STATUT : célibataire
MÉTIER : ancien militaire, il travaille aujourd'hui au garage mecanor

POSTS : 313 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ancien militaire, il a été déclaré mort pendant un an et demi suite à l'explosion de son campement ≈ après avoir passé un an dans le coma, il s'est réveillé sans aucun souvenir ≈ près d'un an après son retour il n'a toujours pas recouvré toute sa mémoire ≈ il est revenu pour découvrir que sa fiancée était aujourd'hui avec son meilleur ami et qu'il avait une fille
RPs EN COURS : team pizza

milenacleohassancarlisleelio

PSEUDO : maya4everlovedu34
AVATAR : jesse soffer
CRÉDITS : tearsflight
DC : lydia w.
INSCRIT LE : 07/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14595-you-won-t-ever-be-alone-wait-for-me-to-come-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14617-coming-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14619-matteo-hellington

MessageSujet: he'll look around the room (hassan)   Mer 12 Avr - 23:47



I've waited for a long time, yeah the slight of my hand is now a quick pull trigger. I reason with my cigarette and say your hair's on fire, you must have lost your wits, yeah.
Les cartons entassés dans le coffre de sa voiture, il rend les clés au propriétaire qui n'a rien à redire face à la propreté exemplaire de l'appartement que vient de lui rendre l'ancien soldat. Il ne se retourne pas, il n'a aucun attachement particulier pour cet appartement. Cet appartement qui l'a pourtant accueilli après son retour d'Irak, mais celui dans lequel se sont entassés des mois de doute, de peine, de tristesse. C'est le cœur un peu plus léger qu'il démarre alors sa voiture, content de s'éloigner de cet espace un peu trop confiné dans lequel il a parfois l'impression d'étouffer. Il a besoin d'un espace plus grand, pour lui, pour Cami, mais il a surtout besoin de compagnie lorsque sa fille n'est pas avec lui. Cela fait désormais plusieurs mois qu'il cherche à déménager, mais il avait attendu de trouver une personne qui le comprendrait, une personne qui accepterait aussi sa fille. Il sait que chercher un colocataire après trente ans ça ne fait pas forcément figure de stabilité financière, mais cela n'avait jamais été son problème. Bien qu'il essaie de l'occulter le traumatisme est encore présent dans son esprit, même s'il s'estompe de jour en jour. Il y a aussi le fait qu'aussi loin que ses souvenirs remontent il a toujours vécu avec quelqu'un d'autre. L'hôpital, l'armée, Cleo. Et si aujourd'hui il a Cami, elle n'est pas là tout le temps, et quand elle ne l'est pas, son absence se fait ressentir par le silence qui règne dans cet appartement.
Aussi, est-il ravi de pouvoir enfin dire adieu à cette rue, même s'il n'a pas l'assurance que cette nouvelle colocation sera faite pour durer, même s'il espère que tout se passera bien. Il n'a pas de raison d'en douter. Bien que très différentes, Matteo voit parfois un parallèle entre sa vie et celle d'Hassan. Il l'a rencontré à l'hôpital, là où il devait se rendre toutes les semaines lorsqu'il est revenu en Australie, quand maintenant il ne doit y aller qu'une seule fois par mois pour constater les progrès ou non de sa mémoire. Hassan et lui faisaient partie du même groupe de parole. Un groupe qui l'a aidé à se reconstruire lorsqu'il en avait besoin. Il y fait encore un tour de temps en temps, bien que ce ne soit plus aussi régulier qu'avant. Ce groupe lui a permis de pouvoir s'exprimer peut-être plus librement qu'il peut parfois le faire avec ses proches de peur de heurter leur sensibilité, et il lui a aussi permis de rencontrer son nouveau colocataire. Hassan semble aussi avoir du mal avec sa solitude, même si aucun des deux ne l'a jamais réellement admis. Le fait de vivre avec quelqu'un qui a sans doute vécu situation aussi difficile, voire plus, que la sienne l'aide à relativiser sur sa vie aujourd'hui. Au moins il a Cami, sa sœur et encore quelques amis sur lesquels compter.
Il arrive finalement devant la maison, se gare pour sortir de son coffre une valise. Dans le coffre il ne reste qu'un sac de sport, trois autres cartons et le lit de Cami. Il n'a que peu d'affaires, la plupart de celles dans les cartons appartenant à Cami. Arrivé devant la porte il finit par sonner, attendant qu'Hassan vienne lui ouvrir. Il le salue, sourit, et entre dans la maison lorsqu'il y est invité, ayant un peu de mal à se faire à l'idée qu'il va habiter ici. « Merci encore de m'accepter ici. » Il ne pourra sans doute jamais exprimer sa gratitude verbalement, mais il est reconnaissant de pouvoir s'installer ici pour un temps. « J'ai pas beaucoup d'affaires ça ne prendra pas beaucoup de temps. » précise-t-il pour qu'il sache que le déménagement sera rapide. « Cami n'est pas là, mais tu la verras rapidement. » ajoute-t-il dans un sourire lorsqu'il pense à sa fille. Elle est avec Cleo cette semaine, mais il aura bientôt l'occasion de la rencontrer. « Je crois qu'elle est contente de savoir qu'elle allait vivre avec un chien. Il est où d'ailleurs ? » C'est ce qu'il a compris de sa fille d'un an et demi, alors il pourrait tout aussi bien se tromper. Mais pour tout dire, il aimerait voir ce chien, lui qui a toujours pensé en avoir un depuis qu'il est rentré.



your time has come to shine. all your dreams are on their way. see how they shine. if you need a friend, I'm sailing right behind. like a bridge over troubled water I will ease your mind.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 7821 POINTS : 1710

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ fin 2013 on lui a diagnostiqué une leucémie, en rémission depuis mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ donne des cours de soutien dans un lycée, et fait la lecture aux enfants malade à l'hôpital ☆ d'origine iranienne, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple pendant 9 ans et marié pendant 3 ans à Joanne, a demandé le divorce en apprenant sa leucémie sans lui en parler ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne boit pas d'alcool, par conviction ☆ grand fan de rugby
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joanne #12yasmine #11ilhanginnyzachariahmatteojamie #3priamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : elisabeth ☆ cynthia ☆ jodie ☆ saul #2 ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@aeroplane & sign@heartfulloffandoms & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: Re: he'll look around the room (hassan)   Dim 7 Mai - 1:49


Abandonnant un instant le carton à ses pieds, Hassan avait observé d’un air pensif ce qui avait jadis été la chambre de son frère. Déjà en âge d’avoir des opinions lorsque leur famille avait emménagé dans cette maison, Qasim avait hérité en toute logique de la seconde grande chambre de la maison, bébé-Hassan obtenant donc par défaut la chambre la plus petite … Un fait que l’adolescent qu’il était aurait sans doute eu tout loisir de présenter comme une horrible injustice, si la disparition des parents et la vente précipitée de cette maison n’étaient pas venues chambouler le long fleuve tranquille de leur vie familiale. Les posters à l’effigie des Bribane Lions et des Queensland Reds dont l’aîné Jaafari avait un temps tapissé sa chambre avaient cédé leur place à un papier peint neutre depuis un peu usé par les années, et qu’Hassan n’avait pas encore envisagé de remplacer. Il avait bien entrepris quelques travaux dans la maison depuis son rachat, mais exclusivement à l’étage inférieur … Usé ou pas, le brun doutait de toute façon que la couleur des murs soit la première préoccupation de Matteo, pourvu que la chambre soit propre et pourvue d’un lit et de quoi ranger ses affaires, le reste pourrait bien attendre. Après un dernier coup d’aspirateur Hassan s’apprêtait donc seulement à monter au grenier les deux ou trois cartons stockés dans un coin et victime de sa flemme à ranger ce qui s’y trouvait. Un tas de babioles dont il ne parvenait pas à se débarrasser et quelques souvenirs de sa vie d’homme marié qu’il ne se voyait pas jeter mais sans vouloir pour autant les avoir sous les yeux en permanence … Même Joanne n'avait pas osé y toucher lorsqu’elle avait un peu arrangé la maison en son absence. Alors le grenier, pour l’instant, cela semblait être la seule place adéquate, pour l’instant. Redescendu au salon Hassan avait jeté un coup d’œil circulaire à la pièce ; Pas bordélique pour deux sous par nature, la maison était relativement en ordre, quant à la vaisselle – sa bête noire – elle séchait sur l’égouttoir près de l’évier.

Rassuré de savoir sa maison présentable pour l’arrivée de Matteo, il avait récupéré son ordinateur portable dans la besace qu’il utilisait pour aller travailler, et s’était installé sur la table basse du salon pour répondre à ses mails, laissant tourner en fond sonore le reportage sur il ne savait quel pays d’Asie à la télévision. Parmi divers mails d’élèves deux de celle dont il encadrait le mémoire, Hassan plus vraiment étonné qu'elle choisisse toujours le milieu de la nuit pour avancer son projet … Le créneau 1h-4h avait toujours eu sa préférence pour se concentrer lorsqu’il était lui-même élève. Interrompu par la sonnette de l’entrée, il avait refermé son ordinateur et été ouvrir la porte, saluant Matteo avec un sourire et se décalant sur le côté pour le laisser passer « Tu as d’autres choses à décharger dans ta voiture ? » Matteo lui avait dit voyager léger, Hassan ne savait simplement pas jusqu’à quel point. Le laissant jeter un œil autour de lui, le brun avait secoué la tête quand le nouveau venu avait remercié « Merci encore de m’accepter ici. » - « T’inquiètes, ça me rend service à moi aussi. Cette maison est bien trop grande pour moi. » Et vu sa situation actuelle il ne fallait pas compter sur une quelconque solution autre que la colocation pour la remplir un peu. « J'ai pas beaucoup d’affaires, ça ne prendra pas beaucoup de temps. » À nouveau Hassan avait acquiescé « Cami n'est pas là, mais tu la verras rapidement. Je crois qu’elle est contente de savoir qu’elle allait vivre avec un chien. Il est où d'ailleurs ? » L’espace d’une demi-seconde Hassan s’était lui-même surpris de ne pas voir Spike traîner dans leurs pattes et renifler le nouvel arrivant, avant de se rappeler d’avoir ouvert la baie vitrée qui menait au jardin un peu plus tôt dans la matinée. « Probablement dans le jardin, affalé dans une flaque de soleil. Ce chien devait être un lézard dans une autre vie. » Constat que le brun faisait plus attendri que véritablement affligé, en fin de compte. « J’ai fini de débarrasser ta chambre, si tu veux monter tes affaires, c’est la deuxième porte sur la droite. Cami pourra dormir dans la première, c’est celle où dormaient ma nièce et mon neveu cet été, tu seras à côté d’elle comme ça. » Argument imparable et qui faisait généralement mouche auprès des parents quels qu’ils soient.



 :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans
SURNOM : matt
STATUT : célibataire
MÉTIER : ancien militaire, il travaille aujourd'hui au garage mecanor

POSTS : 313 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ancien militaire, il a été déclaré mort pendant un an et demi suite à l'explosion de son campement ≈ après avoir passé un an dans le coma, il s'est réveillé sans aucun souvenir ≈ près d'un an après son retour il n'a toujours pas recouvré toute sa mémoire ≈ il est revenu pour découvrir que sa fiancée était aujourd'hui avec son meilleur ami et qu'il avait une fille
RPs EN COURS : team pizza

milenacleohassancarlisleelio

PSEUDO : maya4everlovedu34
AVATAR : jesse soffer
CRÉDITS : tearsflight
DC : lydia w.
INSCRIT LE : 07/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14595-you-won-t-ever-be-alone-wait-for-me-to-come-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14617-coming-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14619-matteo-hellington

MessageSujet: Re: he'll look around the room (hassan)   Ven 30 Juin - 16:41


C’est sans grand regret qu’il quitte cet appartement qu’il a occupé depuis son retour d’Irak. Un appartement dans lequel n’avaient fait que s’entasser les peines et les doutes. Il sait que la colocation est la meilleure solution pour lui. Pour oublier la solitude, pour oublier les souvenirs douloureux. Quand il peine parfois à se remémorer certains détails, il y en a qui reviennent inlassablement, constamment sans jamais vouloir le laisser tranquille. Mais il va mieux de jour en jour, et se plaindre ne fait pas partie de ses habitudes. Alors c’est avec plaisir qu’il accepte ce nouveau chapitre de sa vie, préférant aller de l’avant plutôt que de ressasser des souvenirs déplaisants. Il essaie d’apprendre à ne pas vivre dans le passé, un passé qui paradoxalement est parfois encore un peu flou. Mais lorsqu’il referme le coffre de sa voiture, pour jeter un dernier regard à cet immeuble qu’il l’a accueilli pendant près d’un an, c’est un léger sourire qui vient se former sur ses lèvres. Il a besoin de changer d’air, de se construire un autre cercle de connaissances que celui qu’il avait avant de partir pour ne presque plus jamais revenir. C’est important pour sa santé mentale, pour garder le sourire. Le trajet n’est pas long jusqu’à la maison d’Hassan, une maison qu’il observe quelques secondes avant de sortir la valise du coffre de sa voiture. Sans trop se presser il marche jusqu’à la porte d’entrée avant de finalement venir sonner, attendant qu’Hassan vienne lui ouvrir. « J’ai encore un sac, deux ou trois cartons et le lit de Cami. » La majorité des affaires entassées dans les cartons appartenant à Cami, pour le reste Matteo n’a jamais été très matérialiste, et ce depuis qu’il avait émis le souhait de rentrer dans l’armée. Il n’est attaché à aucun objet en particulier, ou en tout cas rien qui ne lui rappelle pas sa famille. Matteo entre alors dans cette maison, ne manquant pas de remercier Hassan de l’accueillir chez lui. A trente ans passés il ne s’était pas imaginé trouver un colocataire aussi calme et posé que lui, il se sait chanceux d’avoir cette opportunité. Il ne sait pas encore comment se dérouleront les choses, mais il a le sentiment qu’il n’y aura aucun problème majeur. Des mots ne seront sans doute pas assez pour exprimer sa gratitude, mais il tenait tout de même à le dire à voix haute. Il lui précise également que Cami n’est pas avec lui, ce n’aurait pas été judicieux qu’elle soit pour le déménagement, malgré le peu d’affaires qu’il possède. Il ne sait pas encore comment elle s’adaptera à ce nouvel environnement, mais il est persuadé qu’elle sera plus heureuse dans un espace plus grand avec un jardin. Et il n’a pas manqué le sourire qui se dessinait sur ses lèvres lorsqu’il avait fait mention d’un chien. « J’imagine que je ne vais pas tarder à le rencontrer alors. Mais j’ai un peu peur qu’il finisse par prendre ma place dans le cœur de Cami. » dit-il, un sourire sur les lèvres tandis qu’il entre un peu plus pour observer les lieux. Il n’a pas vécu dans une maison depuis qu’il est parti pour l’armée, et ça lui apparaît presque comme un luxe. « Oh génial, merci beaucoup. » La petite sera certainement ravie d’avoir sa propre chambre, même si elle a à peine un peu plus d’un an, et lui ça le rassure de savoir qu’elle ne sera jamais bien trop loin. Suivant les conseils d’Hassan, il monte alors sa valise dans la chambre qui est désormais la sienne. Il reste quelques secondes à observer les lieux, se disant que c’est un bien meilleur endroit que l’appartement qu’il occupait précédemment. Après avoir fait le tour des lieux, et avoir brièvement jeté un coup d’œil à la chambre qu’allait parfois occuper Cami, il redescend pour retrouver son nouveau colocataire. « C’est une belle maison. Et je vais peut-être pouvoir enfin voir le soleil de temps en temps. » dit-il en désignant le jardin. Son ancien appartement mal éclairé ne lui donnait pas envie d’y rester plus que quelques heures. « C’était la maison de tes parents c’est ça ? T’y es depuis longtemps ? » Il ne lui a jamais réellement posé la question, comme il ne sait pas s’il a hérité de cette maison ou si ses parents ont simplement décidé de déménager, il n’oserait pas poser la question.



your time has come to shine. all your dreams are on their way. see how they shine. if you need a friend, I'm sailing right behind. like a bridge over troubled water I will ease your mind.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 7821 POINTS : 1710

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ fin 2013 on lui a diagnostiqué une leucémie, en rémission depuis mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ donne des cours de soutien dans un lycée, et fait la lecture aux enfants malade à l'hôpital ☆ d'origine iranienne, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple pendant 9 ans et marié pendant 3 ans à Joanne, a demandé le divorce en apprenant sa leucémie sans lui en parler ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne boit pas d'alcool, par conviction ☆ grand fan de rugby
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : joanne #12yasmine #11ilhanginnyzachariahmatteojamie #3priamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : elisabeth ☆ cynthia ☆ jodie ☆ saul #2 ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@aeroplane & sign@heartfulloffandoms & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: Re: he'll look around the room (hassan)   Mar 8 Aoû - 4:38


Bien qu’étant ordonné par nature, Hassan n’avait pu empêcher le dernier coup d’œil inquiet qu’il avait jeté à la pièce lorsque Matteo avait frappé à la porte. Il avait déjà eu l’occasion de jeter un œil à la maison bien sûr, c’était le strict minimum avant d’accepter une colocation de toute façon, mais le brun savait que cette première impression là était différente. C’était la première impression de quelqu’un qui se disait « maintenant c'est ici, chez moi » et peu importe que le maintenant soit amené à durer huit jours, six mois ou un an. Mais non, comme presque toujours chez Hassan – exception faite des moments où sa nièce et son neveu transformaient provisoirement le salon en salle de jeu – tout était parfaitement rangé et à sa place. Presque trop, diraient certains. « J’ai encore un sac, deux ou trois cartons et le lit de Cami. » avait de son côté renseigné Matteo après avoir mis les pieds à l’intérieur, et avant de s'enquérir de la présence du locataire à quatre pattes de la maison probablement trop occupé à lézarder dans le jardin pour avoir seulement remarqué la présence supplémentaire dans la maison. « J’imagine que je ne vais pas tarder à le rencontrer alors. Mais j’ai un peu peur qu’il finisse par prendre ma place dans le cœur de Cami. » Laissant échapper un léger rire, le brun avait haussé les épaules en arborant une impuissance feinte « Ça, je ne peux rien te promettre, désolé. » Indiquant à Matteo comment accéder à sa chambre ainsi qu’à celle, voisine, où il pourrait accueillir sa fille, et obtenant un « Oh génial, merci beaucoup. » en réponse, le brun l’avait laissé monter tout seul pour lui donner le temps de prendre possession des lieux à son rythme. Profitant de l’interlude pour débrancher son ordinateur et aller le ranger à sa place initiale, dans la pièce dont il avait fait son bureau, il était réapparu au moment où Matteo redescendait l'escalier « C’est une belle maison. Et je vais peut-être enfin voir le soleil de temps en temps. » Esquissant un sourire Hassan avait affirmé « J’avais pas réalisé à quel point il me manquait un coin de verdure, avant d'en avoir à nouveau un. » Les deux précédents appartements qu’il avait occupé à Fortitude Valley n’en possédaient pas, bien sûr, un des nombreux défauts qu’Hassan avait tout de suite trouvé au quartier d’ailleurs. Le jardin de la maison qu’il avait acquis avec Joanne lui avait longtemps manqué, avant qu’il n’ait celui-là dont s’occuper désormais. « C’était la maison de tes parents, c'est ça ? T’y es depuis longtemps ? » Acquiesçant, le brun avait pourtant nuancé « Quelques mois. On a été forcés de la vendre, fut un temps. Les propriétaires l’ont remise en vente à l’époque où j’ai décidé de quitter mon appartement … j’aime bien me dire qu’elle m'attendait. » La maison, donc. C’était le genre de signes que beaucoup attribueraient à un hasard pur et simple, mais Hassan étant homme à ne pas croire au hasard, il y avait plutôt vu un signe. « Tu connais déjà un peu le quartier ? » S’il avait cru comprendre que Matteo était un natif de Brisbane, aucune idée en revanche de la partie de la ville dans laquelle il avait grandi. Et dieu sait que l’on pouvait avoir une vision totalement différente de Brisbane en ayant grandi au milieu des buildings de Pine Rivers ou de la tranquillité de Logan City. « Tiens, te voilà toi. » Semblant avoir enfin remarqué qu'il se tramait quelque chose d'inhabituel, le berger allemand avait débarqué du jardin en faisant claquer ses griffes contre le parquet, sa queue frétillant avec curiosité « Matteo, Spike – Spike, Matteo. » L’animal occupé à renifler les chaussures du nouveau venu, Hassan en avait de son côté profité pour demander « Je t'aide à décharger ce qu’il reste dans ton coffre, ou tu veux boire un truc et on vois ça ensuite ? »



 :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: he'll look around the room (hassan)   


Revenir en haut Aller en bas
 

he'll look around the room (hassan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-