AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

Partagez | 
 

 burning on the inside (milena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf & père célibataire
MÉTIER : barman au McTavish, et quelques jobs au black pour arrondir les fins de mois
LOGEMENT : #45 redcliffe, avec sa fille de 8 ans, Moïra

POSTS : 1811 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vilain petit canard des Warren ☆ il sort de 2 ans et demi de prison, au Canada ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ il a une fille de 8 ans, Moïra, dont il vient de récupérer la garde après que son frère Marius l'ait élevée durant son incarcération ☆ il a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ avant d'être emprisonné il travaillait comme bûcheron dans une scierie ☆ il essaye désespérément d'arrêter de fumer ☆ il porte son alliance autour du cou ☆ il a une addiction déraisonnable aux sodas et aux boissons sucrées en général ☆ il parle le français et baragouine le serbe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : scarlett #3liviana #2camber #2milena (fb)


RPs EN ATTENTE : james ☆ marius ☆ ethan
RPs TERMINÉS : #teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2saul #2event d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebecca #1elie
PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : michiel huisman
CRÉDITS : avatar@bermudes & sign@nbmagnus & crackship@camberbaby & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio
INSCRIT LE : 19/11/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5613- http://www.30yearsstillyoung.com/t5701- http://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

MessageSujet: burning on the inside (milena)   Lun 17 Avr - 2:58



milena & tommy
burning on the inside

No time for goodbye he said, as he faded away. Don't put your life in someone's hands, they're bound to steal it away, don't hide your mistakes 'ause they'll find you, burn you. ☆☆☆



FEVRIER 2016 ~ C’était la quatrième fois que Tommy entendait le claquement d’une paire de talons dans le couloir, et puisque les trois premières fois s’étaient révélées être de fausses alertes il n’avait pas pris la peine de relever la tête. Il aurait dû pourtant, cela lui aurait évité de sursauter lorsqu’une voix trop haute-perchée s’était adressée à lui avec ce que Tommy identifiait comme un ton à mi-chemin entre le dédain et la politesse forcée « Maitre Grimes est prête à vous recevoir. » Tout cela avait un côté tellement solennel … Assez pour que le brun ait à cet instant – plus encore que pendant son attente qu’il avait jugée interminable – envie de faire demi-tour aussi sec. Il se sentait affreusement stupide avec son jean usé jusqu’à la corde, ses baskets d’un autre âge et sa chemise non-repassée. Certains diraient qu’il aurait pu faire un effort, mais objectivement Tommy ne s’était pas imaginé que l’avocat faisait partie de ces personnes face à qui il était nécessaire de faire un effort vestimentaire … et maintenant il pouvait presque entendre sa mère dans son oreille, soupirer et lui rabâcher qu’il aurait au moins pu faire quelque chose de ses cheveux. Un quelque chose qui, chez Mrs. Warren, voulait dire qu’il aurait pu les couper, pour cesser ainsi de ressembler à un voyou, selon ses propres termes. Peut-être était-ce aussi l’opinion de miss talons-hauts-ton-dédaigneux, qu’il était un voyou, et s’il n’avait pas eu peur de griller toutes ses cartouches avant même d’avoir pénétré dans le bureau de « Maitre Grimes » il lui aurait peut-être balancé à la figure son statut de repris de justice à peine sorti de prison, juste comme ça, pour la voir tenter de garder son sourire professionnel. Heureusement pour elle sa volonté à récupérer sa fille et la haine qu'il vouait à son frère étaient deux éléments à valeur beaucoup plus importante aux yeux du barbu que le simple fait de couper le sifflet de qui que ce soit.

Au lieu de cela il avait rendu un sourire du même acabit, et quitté le siège inconfortable sur lequel il était assis depuis ce qui lui semblait être une éternité. En silence il avait suivi la secrétaire – il ne voyait pas quelle autre fonction que celle-ci elle était supposée remplir – jusqu’à la porte de ce qu’il supposait être le bureau de celle qu’il était venu voir. C’était Stanley qui avait arrangé ce rendez-vous. Stanley était à Tommy ce que l’eau était à n’importe quelle boisson alcoolisée : la solution raisonnable de l’ennui mortel. Ses fréquentations étaient raisonnables, le domaine qu’il avait étudié était raisonnable, son métier était raisonnable … Même son mariage était raisonnable, et aux yeux de Tommy c’était probablement le plus triste. Mais Stanley connaissait aussi un avocat, ou plutôt une avocate, et dans l’état de désespoir qui était le sien le brun s’était bien vu dans l’obligation de faire le dos rond face à son ancien acolyte de catéchisme (une sombre période de son enfance que l’athée convaincu qu’il était souhaitait oublier à tout prix) pour espérer obtenir un rendez-vous. Et maintenant il se trouvait là, face à cette Milena Grimes dont il ne savait rien si ce n’était qu’elle avait accepté de le recevoir uniquement parce qu’elle devait une faveur à Stanley. L’envie de ne pas se faire mettre directement à la porte, plus que la décence, l’avait malgré tout persuadé de ne pas tenter d’en apprendre plus à ce sujet en guise d’introduction en matière, aussi face à la jeune femme Tommy s’était-il contenté de tendre une main pour la lui serrer en précisant « Tommy Warren. » au cas où la secrétaire n’aurait fait son boulot qu’à moitié puis « Je viens de la part de Stanley Powell. » au cas où Stanley n’aurait fait son boulot qu’à moitié. Qui sait, peut-être n’avait-il même pas précisé à l’avocate en quoi au juste elle était censée être utile au bougre d’imbécile qui se présenterait face à elle. Pour l’heure Tommy préférait en tout cas se contenter de ne rien dire de plus, conscient qu’ils étaient dans le bureau de la jeune femme et que ce n’était pas à lui de mener la danse.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

 :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 770 POINTS : 575

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joyevatommysamuelkaecyeliane#2alvaro#2théodorajuliangauthier#2matteo#2


⭐︎ alvaro & milena ⭐︎
I'm that voice you're hearing in the hall and the greatest miracle of all is how I need you, and how you needed me too. Maybe this won't last very long but you feel so right and I could be wrong.


⭐︎ grimes family ⭐︎
Here's to us, here's to love all the times that we messed up. So let's give them hell, wish everybody well. Here's to us !

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● oliver

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : Cristalline (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: burning on the inside (milena)   Sam 22 Avr - 11:58


FEVRIER 2016 ~ Dans un mois, cela allait faire un an que tu serais à Brisbane. Cela te faisait bizarre d’y penser car tu avais l’impression de toujours être en phase d’adaptation. Enfin, tu avais trouvé ne place dans un bon cabinet de la ville assez rapidement ce qui t’avait soulagée car ne pas travailler te donnait de l’urticaire. Aujourd’hui cependant, tu avais un rendez-vous dans ton calendrier qui sortait de l’ordinaire. Tu n’avais jamais cherché à travailler pour des organismes caritatifs ou des choses de ce genre. Tes honoraires étaient à la hauteur du service que tu fournissais à tes clients, tu n’étais pas une avocate d’Etat au service des plus pauvres. C’était une position assumée et si cela te faisait passer pour une riche prétentieuse, tant pis. Cela ne voulait pas dire que tu n’avais pas de cœur non plus et que tu n’étais pas capable de faire des exceptions. Parce que ton prochain rendez-vous était une belle exception pour le coup. Si tu le recevais c’était parce que tu devais une faveur à Stanley Powell. Et il était temps que cette faveur soit rendue, cet homme t’énervait au plus haut point. Mais c’était le fils d’un très bon ami de ton père et ce dernier t’avait filé un coup de main pour trouver la propriété qui était aujourd’hui la tienne soit le loft que tu venais de finir d’aménager et que tu adorais. De plus il t’avait refilé quelques adresses et trucs sympas à faire à Brisbane pour te permettre de t’imprégner de la culture donc tu lui devais bien de recevoir un de ses amis dans la merde. Stanley n’était pas rentré dans les détails donc il allait falloir que tu creuses un peu l’histoire de son ami pour avoir toutes les informations en main. Tu savais que sa visite concernait la garde de sa fille et que la personne qui voulait l’en priver était son propre frère ce qui ne rendait pas la situation très simple. En plus Stanley avait vaguement évoqué un passage en prison de son ami sans donner de détails, toi il allait te les falloir les détails. Voilà ce que tu savais et ce n’était pas assez mais alors pas du tout. Malgré le fait que ce rendez-vous soit une faveur et que tu toucheras des honoraires presque inexistants, tu donneras la même énergie à ce dossier qu’aux autres parce que c’était comme cela que tu travaillais.

On ne tarda pas à te dire que l’homme en question était dans la salle d’attente et tu invitais ta secrétaire à aller le chercher. Le faire attendre plus longtemps ne servait à rien, tu étais prête à le recevoir. Tu étais intriguée de voir l’homme qui allait se présenter car tu n’arrivais pas à lui associer une quelconque image et cela te perturbait légèrement. L’homme qui se présenta devant toi était grand et ténébreux. Ce sont les deux adjectifs qui te vinrent à l’esprit quand tu le vis entrer dans ton bureau. Il avait une certaine présence mais différente de ce dont tu avais l’habitude. Souriante comme toujours, tu lui serais la main alors qu’il se présentait. « Tommy Warren. Je viens de la part de Stanley Powell. » Tu te souvenais de son nom mais se présenter ne faisait jamais de mal. Tu hochais la tête dans un premier temps le regardant s’asseoir. Il était clair qu’il n’était pas à l’aise, c’était un fait. Ce n’était pas une situation habituelle pour lui et tu le comprenais bien. « Milena Grimes, enchantée. » Il connaissait aussi ton nom mais ne pas le lui dire te paraissait bien trop prétentieux pour la situation. C’était à toi de poser les premières questions mais tu laissais le silence s’installer quelques instants cherchant la manière de bien commencer. « Stanley m’a vaguement parlé de votre situation. Je sais que vous êtes là à propose de la garde de votre fille mais c’est à peu près tout. » Dis-tu un petit peu pour lui faire comprendre que cela n’était pas assez et que tu allais certainement aller gratter là où il ne voudrait pas aller. Malheureusement pour lui, il fallait que tu saches tout pour bien monter un tel dossier. « Je vais être franche avec vous. J’ai besoin de tout savoir. Quand je dis tout, c’est absolument tout, même les choses les plus insignifiantes. Toutes les zones d’ombres seront exploitées contre nous. » C’était la base du métier et si Tommy Warren avait vraiment fait de la prison il avait déjà mis les pieds dans une cours de justice. « Je ne vous jugerai pas, si cela vous inquiète. » Décidas-tu de rajouter parce que c’était vrai. Tout le monde n’avait pas la chance d’avoir eu une vie comme la tienne. Tu laissais donc de nouveau le silence s’installer en attendant qu’il te réponde.


keep moving forward, stop looking back







Spoiler:
 


Dernière édition par Milena Grimes le Ven 26 Mai - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf & père célibataire
MÉTIER : barman au McTavish, et quelques jobs au black pour arrondir les fins de mois
LOGEMENT : #45 redcliffe, avec sa fille de 8 ans, Moïra

POSTS : 1811 POINTS : 470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : vilain petit canard des Warren ☆ il sort de 2 ans et demi de prison, au Canada ☆ sa femme est décédée dans un accident de la route en 2012 ☆ il a une fille de 8 ans, Moïra, dont il vient de récupérer la garde après que son frère Marius l'ait élevée durant son incarcération ☆ il a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ avant d'être emprisonné il travaillait comme bûcheron dans une scierie ☆ il essaye désespérément d'arrêter de fumer ☆ il porte son alliance autour du cou ☆ il a une addiction déraisonnable aux sodas et aux boissons sucrées en général ☆ il parle le français et baragouine le serbe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : scarlett #3liviana #2camber #2milena (fb)


RPs EN ATTENTE : james ☆ marius ☆ ethan
RPs TERMINÉS : #teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2saul #2event d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebecca #1elie
PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : michiel huisman
CRÉDITS : avatar@bermudes & sign@nbmagnus & crackship@camberbaby & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio
INSCRIT LE : 19/11/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5613- http://www.30yearsstillyoung.com/t5701- http://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

MessageSujet: Re: burning on the inside (milena)   Ven 26 Mai - 6:52


L’angoisse de Tommy était palpable tandis qu’il attendait – plus ou moins patiemment – que la dénommée Milena Grimes soit prête à le recevoir. Le brun faisait partie de cette catégorie de personnes qui estimaient que si l’on avait besoin d’un avocat c’était forcément que l’on avait quelque chose à se reprocher et/ou pas la conscience tranquille … Et qu’on ne s’y trompe pas, actuellement il n’avait pas la conscience tranquille. Si la volonté de son frère aîné de récupérer la garde de Moïra l’inquiétait autant c’était parce qu’il savait que Marius possédait quelques cartouches à son actif, et Tommy avait besoin de se rassurer quant à quel point la loi était ou non de son côté à lui. Une fois ne serait pas coutume quand on connaissait les déboires judiciaires de Tommy, sa dernière entrevue avec un avocat – commis d'office, puisqu’il était encore plus à sec qu’actuellement – s’étant fait depuis le parloir d’une prison fédérale. Enfin invité à entrer dans le bureau de celle que Stanley lui avait chaudement recommandé (mais Stanley avait toujours tendance à en faire des caisses, comme lorsqu’il s’était mis en tête de courtiser l’aînée des filles Warren avant de se prendre une veste monumentale), le brun s’était présenté avec une politesse un peu gauche avant de se voir répondre « Milena Grimes, enchantée. » et d’être silencieusement invité à s'asseoir en face d’elle. Le bureau ressemblait à l’idée que l’on se faisait d’un bureau d’avocat, ou du moins à l’idée que Tommy lui s'en faisait. Plus intimidé qu’il ne voudrait l’admettre, il n’avait pas osé lancer la conversation lui-même et avait attendu de la jeune femme reprenne « Stanley m’a vaguement parlé de votre situation. Je sais que vous êtes là à propos de la garde de votre fille, mais c'est à peu près tout. » À la décharge de ce bon vieux Stanley, Tommy ne s’était pas non plus répandu en détails avec lui, estimant qu’être dans les bonnes grâces de maman Warren n’était absolument pas un motif suffisant pour que le brun veuille lui raconter sa vie en long et en large. « Je vais être franche avec vous. J’ai besoin de tout savoir. Quand je dis tout, c'est absolument tout, même les choses les plus insignifiantes. Toutes les zones d'ombre seront exploitées contre nous. » Tiquant sur la fin de sa phrase, il devait avoir malgré lui donné l’impression d’hésiter puisque l'avocate avait ajouté « Je ne vous jugerai pas, si cela vous inquiète. » et arraché au brun un sourire un brin résigné « Vous ne le feriez sans doute jamais aussi bien que ma propre mère. » Warren mère, dont juger les choix et les actions de sa progéniture semblait être l’un des passe-temps favoris. « Ça signifie que vous acceptez de m’aider ? » C’était ce qu’il comprenait de la façon dont elle avait utilisé ce « nous » qui avait retenu son attention un peu plus tôt, même s’il continuait de prendre la chose avec des pincettes … En grande partie parce qu’il ne se sentait pas à sa place, dans ce bureau d’avocat clairement au-dessus de ses moyens. « La version courte, c’est que j’ai confié la garde de ma fille à mon frère aîné il y a deux ans et demi parce que j’ai eu des ennuis judiciaires, et qu’il me semblait la personne la plus à même de prendre soin d’elle, mais qu’à la première occasion il a rompu toute possibilité de contact entre elle et moi et que j’ai pratiquement dû la lui arracher de force lorsque je suis venue la récupérer le mois dernier. Il n’en restera pas là, c’est lui qui me l’a promis ; Craché à la figure serait un terme plus exact. » Il n’y avait bien plus que comme ça que Marius et Tommy communiquaient l’un avec l’autre de toute façon, en vociférant leur haine et en se promettant vengeance pour tout ce qui ne tournait pas rond dans leur vie. « Et je ne suis pas stupide, mon frère gagne bien mieux sa vie que moi, et pour ce que j’en sais son casier judiciaire est plus vierge que la vierge Marie elle-même … Alors je voudrais être certain que ça n’est pas suffisant pour qu’il fasse valoir un quelconque droit envers Moïra. » Sa fille donc, il ne l’avait pas précisé mais cela lui semblait couler de source. Pinçant ses lèvres en faisant valoir une pointe d’agacement – totalement dirigée contre Marius – Tommy avait finalement ajouté « Il ne faut pas se laisser embobiner, mon frère ne fait pas ça par altruisme ou parce qu’il pense au bien-être de sa nièce avant tout … Non, il ne fait ça que par vengeance. C’est après moi qu’il en a, ma fille n’est qu’un levier à ses yeux. » Quel était le motif de la vengeance, ça en revanche le brun ne semblait pas estimer que cela soit une information suffisamment importante pour être communiquée … A moins qu’il ne se trompe. Mais la haine fraternelle était une histoire vielle comme le monde après tout, et elle trouvait ses sources dans bien des endroits.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

 :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 770 POINTS : 575

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joyevatommysamuelkaecyeliane#2alvaro#2théodorajuliangauthier#2matteo#2


⭐︎ alvaro & milena ⭐︎
I'm that voice you're hearing in the hall and the greatest miracle of all is how I need you, and how you needed me too. Maybe this won't last very long but you feel so right and I could be wrong.


⭐︎ grimes family ⭐︎
Here's to us, here's to love all the times that we messed up. So let's give them hell, wish everybody well. Here's to us !

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● oliver

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : Cristalline (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: burning on the inside (milena)   Dim 28 Mai - 14:39


C’était certainement une des rares fois dans ta vie où recevoir quelqu’un dans ton bureau te faisait ressentir une appréhension que tu ne connaissais pas. Dans ce métier, le maître mot était qu’il fallait tout savoir. Et en général, quand tu recevais les clients dans ton bureau, tu avais une idée de qui ils étaient et ce qu’ils voulaient exactement. Aujourd’hui ce n’était pas le cas. Tu savais que cet homme venait pour la garde de sa fille mais c’était à peu près tout. Rien sur lui à part un séjour en prison ce qui n’avait rien pour te rassurer. Mais tu devais une faveur à Stanley et tu étais bien décidée à faire ton possible pour cet homme qui était assis devant toi. Tommy Warren … Nom inconnu à tes oreilles mais cela n’avait pas d’importance. Tu savais avant de le recevoir que le travail que tu ferais pour lui sera quasiment gratuit, elle était là la réelle faveur de Stanley. Parce que recevoir un de ses amis, ce n’était pas une faveur à tes yeux, c’était lui qui t’envoyait un client. Tu décidais d’être directe et très claire. Tu avais besoin de connaître tous les détails possibles et inimaginables pour que tu saches dans quoi tu mettais les pieds. « Vous ne le feriez sans doute jamais aussi bien que ma propre mère. Ça signifie que vous acceptez de m’aider ? » Un sourire en coin apparut sur ton visage. Ta mère aussi n’hésitait pas à critiquer quand elle estimait que c’était nécessaire. Quant à sa deuxième question, si tu n’acceptais pas de l’aider il n’aurait jamais passé la porte de ton bureau. C’était peut-être brutal mais tu n’aimais pas perdre ton temps. « Tant que vous ne me demandez rien d’illégal, oui j’accepte de vous aider. Si cela n’avait pas été le cas, vous n’auriez même pas passé la porte de ce bureau. Mais je vous écoute. » Lui dis-tu pour lui faire comprendre qu’il avait toute ton attention et qu’il pouvait te raconter ce qui l’amenait ici, en détail cette fois. Parce que les bribes d’information de Stanley tu n’étais pas réellement fan. « La version courte, c’est que j’ai confié la garde de ma fille à mon frère aîné il y a deux ans et demi parce que j’ai eu des ennuis judiciaires, et qu’il me semblait la personne la plus à même de prendre soin d’elle, mais qu’à la première occasion il a rompu toute possibilité de contact entre elle et moi et que j’ai pratiquement dû la lui arracher de force lorsque je suis venue la récupérer le mois dernier. Il n’en restera pas là, c’est lui qui me l’a promis ; Craché à la figure serait un terme plus exact. Et je ne suis pas stupide, mon frère gagne bien mieux sa vie que moi, et pour ce que j’en sais son casier judiciaire est plus vierge que la vierge Marie elle-même … Alors je voudrais être certain que ça n’est pas suffisant pour qu’il fasse valoir un quelconque droit envers Moïra. Il ne faut pas se laisser embobiner, mon frère ne fait pas ça par altruisme ou parce qu’il pense au bien-être de sa nièce avant tout … Non, il ne fait ça que par vengeance. C’est après moi qu’il en a, ma fille n’est qu’un levier à ses yeux. » Tu l’écoutes du début à la fin, sans l’arrêter. Tu prends des notes au fur et à mesure, plus des questions en réalité qu’autre chose. Donc le fin fond de l’histoire c’est une haine entre frères et cette pauvre petite fille se retrouver au milieu. Charmant, réellement charmant. Enfin, tu ne jugeais pas, tu avais vu pire. Tu ne peux nier que son frère a certainement un avantage de poids s’il est rangé, il a une position stable et un casier judiciaire vierge. Mais cela ne fait pas tout, pas en droit de la famille. Les liens entre parents et enfants sont respectés, cependant tu as plusieurs questions à poser à ton interlocuteur. « Que votre frère cherche à se venger ou pas, cela ne me regarde pas, nous ne pourrons jamais le prouver donc ce n’est pas un argument. Si cela ne vous dérange pas j’ai plusieurs questions avant de vous dire ce que je pense de vos chances devant un tribunal. » Dis-tu avec un sourire que tu voulais rassurant. Quand Tommy te fit signe de continuer, tu lui demandais : « Tout d’abord j’aurais besoin de savoir pourquoi vous avez fini en prison ? Combien de temps vous y êtes restés et depuis combien de temps êtes-vous de retour. » On peut aller en prison pour de multiples choses. Il ne devait pas avoir été en prison pour un meurtre, il était trop jeune, on ne vous laisse pas sortir comme ça. Mais certains délits sont plus graves que d’autres. « Ensuite, j’aimerais savoir quel âge a votre fille. » C’était peut-être idiot mais en fonction de son âge, elle pourrait avoir un rôle à jouer devant le tribunal. « Je ne vais pas vous cacher que le fait que votre frère soit blanc comme un agneau ne joue pas en notre avantage. Si l’on doit prouver que vous êtes capables de prendre soin de votre fille, il faut que vous me dîtes si vous avez trouvé un travail, quel est ce travail. Où vous habitez et si votre logement est adapté pour accueillir un enfant. Vous pouvez être sûr qu’une assistante sociale viendra faire une inspection. » Si tous les critères étaient réunis et qu’il est le père de l’enfant, vous aviez gagné, du moins vous aviez toutes les chances de votre côté. Sinon cela allait être plus compliqué.


keep moving forward, stop looking back







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: burning on the inside (milena)   


Revenir en haut Aller en bas
 

burning on the inside (milena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-