AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 NATHAN » Time to confess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le spaghetti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 printemps.
SURNOM : Panzani. Pasta box. La constellation. Orionzizi, mais pour ton bien, ne le prononce jamais. Même y penser, c'est déjà trop, merci.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : J'avais comme rêve de devenir chirurgien, malheureusement mes études de médecine ont été écourtées par une escale en prison, sans passer par la case départ ! Par défaut je suis devenu assistant légiste.
LOGEMENT : Pine Rivers w/ Arthur.
All of me, is all for you.
POSTS : 1962 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Le monde a tellement de regrets, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.


RPs EN ATTENTE : Tad - Matt - Kaylan - Camber

RPs TERMINÉS : Azur
Nathan
PSEUDO : Moe.
AVATAR : Shiloh Fernandez.
CRÉDITS : EXORDIUM. (avatar), Astra (signature), Loonywaltz (UB)
DC : Nope.
INSCRIT LE : 11/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14097-orion-trois-nuits-par-semaine http://www.30yearsstillyoung.com/t14125-orion-les-ennuis-c-est-comme-le-papier-hygienique-on-en-tire-un-il-en-vient-dix http://www.30yearsstillyoung.com/t14225-orion-pantazi http://www.30yearsstillyoung.com/t14226-orion-pantazi

MessageSujet: NATHAN » Time to confess   Sam 29 Avr - 20:46


Time to confess
Nathan & Orion

« Crashing, hit a wall
Right now I need a miracle
Hurry up now, I need a miracle
Stranded, reaching out
I call your name but you're not around » ▬ ambiance



Si parler n’est pas chose aisée, le faire entre les quatre murs de la morgue l’est encore moins. Pourtant, j’adore l’ambiance qui y règne, vraiment. Il est vrai que j’ai choisi cet emploi par défaut, et que mes rêves se tissent bien loin de ce quotidien jonché de cadavres et de personnes en deuil… Néanmoins, j’aurais pu trouver bien pire, je le reconnais. Le scalpel reste mon outil de prédilection, et ça, cela reste un élément non négligeable. Malgré mon affection pour ce lieu, je doute qu’il soit le plus approprié pour y tenir une conversation d’ordre personnel. Qui plus est avec Nathan, qui malgré son calme apparent, n’a jamais vraiment porté dans son coeur ces lieux et ce qui s’y pratique. Je le comprends. J’obtempère sagement alors qu’il m’indique de manger ma viennoiserie et quatre coups d’incisives plus tard, le croissant est réduit en bouillie, direction mon estomac et les sucs gastriques qui s’y trouvent. Okay, déformation professionnelle, clairement. Je laisse Nathan jeter les vestiges de notre gouter et remet de l’ordre avant de suivre Nathan vers la sortie. Je perçois ses épaules qui se relâchent alors que le sas de sécurité se referme derrière nous. Etrangement, cela me détend moi aussi, ça me rappelle que personne n’est à l’aise partout, et en tous temps. Je me contente de zigzaguer dans les couloirs de l’hôpital sans un mot, laissant la liberté à Nathan d’en faire de même. Il me suit, faisant preuve d’une habileté incroyable avec son fauteuil. Capacité sur laquelle je ne fait aucun commentaire. Il doit vivre avec, et s’il a appris a être à l’aise avec son bolide, cela ne signifie pas pour autant qu’il a envie d’être félicité pour savoir piloter ce bordel métallique qui lui a été imposé. Du moins c’est mon point de vue. Je met un point d’honneur à ne pas ralentir la cadence, estimant lui prouver mon respect de cette façon, et il ne se lasse pas distancer. Enfin l’entrée de l’hôpital apparait face à nous et après un signe de la main à la réceptionniste, je m’engage à l’extérieur.  L’air frais s’engage dans mes poumons et me permet de décompresser un peu. Je m’engage sur un chemin qui mène à l’université, sans pour autant indiquer à Nathan où nous nous rendons. Je manque d’échapper un « marcher un peu nous fera du bien » me baffant mentalement. « Je me sens déjà mieux, à l’air libre, pas toi ? » Je lance alors pour relancer la conversation que nous avons laisser à la morgue.





© Gasmask


Head full of stars
I will love you 'til the end of time, I would wait a million years. Promise you'll remember that you're mine. Baby, can you see through the tears?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire et s'y plait bien malgré tout
MÉTIER : Vient de quitter son poste de webmaster chez ABC pour se concentrer totalement sur sa rééducation et compte reprendre les étude en septembre prochain
LOGEMENT : Dans un appartement qu'il trouve un peu trop grand maintenant qu'il habite de nouveau seul.

POSTS : 4818 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Orion #2
Azur
Lene (futur)
Loyd

PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Dim 30 Avr - 9:48



Orion marche d'un pas très rapide et m'oblige à pousser plus vite sur les routes, alors qu'on sillonne les couloirs. Pour l'instant ça va, je tiens la cadence, mais pas sûr que je puisse le suivre encore longtemps comme ça. Enfin peu importe. Nous sortons de l'hôpital et je sens que je me détends réellement, maintenant que nous sommes à l'air libre. Je suis Orion, encore et toujours et remarque assez rapidement que nous nous éloignons de l'hôpital. J'hésite un instant à interrompre sa marche pour lui dire que je ne devrais pas trop m'éloigner pour pas rater l'ambulance qui doit arriver dans maintenant 30 minutes, mais je ne me sens pas capable de lui dire ça. Il est tellement bien parti pour se confier, que ça risque de tout gâcher.

Ainsi donc, poussant fortement sur mes roues, je le rejoins rapidement à nouveau au moment où il me dit qu'il se sent déjà bien mieux, maintenant qu'il est à l'air libre.  «Je suis tout à fait d'accord avec toi » dis-je en hochant la tête, sentant tout de même que ma respiration commence à se faire laborieuse tant Orion m'oblige à maintenir un rythme soutenu.  «Je préfères ça et ... » je soupire doucement  « ça te dérangerais de ralentir un peu ? » osais-je finalement demander  «Mes bras vont me lâcher sinon et j'en ai encore un peu besoin» dis-je avec une pointe d'humour et un fond de vérité.

Fort heureusement, mon ami est conciliant. Il est comme ça Orion. Tant que je n'exprime pas clairement une quelconque demande comme celle-ci ou simplement de l'aide, il fait comme si le fauteuil roulant n'existait pas. Il est le seul, avec Myrddin à faire ça. Quoique Myrddin est tout de même plus attentionné et plus enclin deviner mes demandes. Faut dire qu'on se connaît depuis 26 ans aussi, ça aide. Orion ça fait longtemps que j'ai appris à le connaître. Mais peu importe.

 «Tu nous emmènes où ? » demandais-je finalement  «J'veux dire, histoire que je prévienne l'ambulance que j'aurais du retard ou que je me débrouille pour rentrer par mes propres moyens ...» expliquais-je en levant mon regard sur mon ami.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars






Revenir en haut Aller en bas
avatar
le spaghetti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 printemps.
SURNOM : Panzani. Pasta box. La constellation. Orionzizi, mais pour ton bien, ne le prononce jamais. Même y penser, c'est déjà trop, merci.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : J'avais comme rêve de devenir chirurgien, malheureusement mes études de médecine ont été écourtées par une escale en prison, sans passer par la case départ ! Par défaut je suis devenu assistant légiste.
LOGEMENT : Pine Rivers w/ Arthur.
All of me, is all for you.
POSTS : 1962 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Le monde a tellement de regrets, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.


RPs EN ATTENTE : Tad - Matt - Kaylan - Camber

RPs TERMINÉS : Azur
Nathan
PSEUDO : Moe.
AVATAR : Shiloh Fernandez.
CRÉDITS : EXORDIUM. (avatar), Astra (signature), Loonywaltz (UB)
DC : Nope.
INSCRIT LE : 11/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14097-orion-trois-nuits-par-semaine http://www.30yearsstillyoung.com/t14125-orion-les-ennuis-c-est-comme-le-papier-hygienique-on-en-tire-un-il-en-vient-dix http://www.30yearsstillyoung.com/t14225-orion-pantazi http://www.30yearsstillyoung.com/t14226-orion-pantazi

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Dim 30 Avr - 13:05


Time to confess
Nathan & Orion

« Crashing, hit a wall
Right now I need a miracle
Hurry up now, I need a miracle
Stranded, reaching out
I call your name but you're not around » ▬ ambiance

Une légère brise se lève et s’engouffre sous mon t-shirt, cela n’est pas désagréable, bien au contraire. Les rayons du soleil viennent chatouiller mes bras nus et je bénis la vie d’habiter ici, à Brisbane, en Australie, pouvant profiter de la clémence des températures tout le long de l’année, n’ayant guère à revêtir d’épaisse parka en hiver pour affronter la neige, les pluies diluviennes ou le verglas.  «Je suis tout à fait d'accord avec toi » Et cela ne m’étonne pas, si avec Nathan nous nous entendons si bien malgré nos caractères opposés parfois, c’est grâce à nos nombreux points communs.  «Je préfères ça et ... » Un regard par dessus mon épaules, ne sachant pas ce qu’il va sortir ?  « ça te dérangerais de ralentir un peu ? » Je m’esclaffe et ralenti immédiatement le pas. Comme si cela pouvait me déranger. Je veux dire, oui je suis un vrai con, mais pas ce genre de con ! Je cale mon rythme sur celui qu’adopte Nathan alors que j’acquiesce pour me mettre à sa hauteur.  «Mes bras vont me lâcher sinon et j'en ai encore un peu besoin» Je pouffe à nouveau, me sentant plus léger depuis que nous avons quitté l’hôpital. « C’est vrai, manquerait plus que ça ! Un copain en fauteuil, passe encore, mais un homme tronc comme ami, c’est moyen pour chopper ! » Je blague, bien évidemment. Je suis intimement persuadé qu’en plus de ne pas perdre l’usage de ses bras, Nathan recouvrera un jour prochain l’usage de ses jambes. Je l’espère ardemment, tout du moins.

 «Tu nous emmènes où ? » Un demi sourire nait sur mes lèvres. « T’en es bien curieux ! » Sauf que les motivations de Nathan sont tout autres, et tout aussi fondées.   «J'veux dire, histoire que je prévienne l'ambulance que j'aurais du retard ou que je me débrouille pour rentrer par mes propres moyens …» « Oh… » Je lâche, un air contrit sur le visage, ma main gauche enfant se loger à l’arrière de mon crâne comme pour m’aider à trouver une solution. « Tu sais quoi, j’ai de la place dans le fourgon de la morgue pour ton fauteil, je te ramènerai chez toi ! » Je tique cependant sur le fait qu’il s’agit d’un fourgon mortuaire. « Euh, je veux dire, si ça te dérange pas, bien sur! Sinon je rappellerai une autre ambulance, t’en fais pas ! » Nous continuons de marcher et déjà les panneaux de l’université de Brisbane se profilent. « On va pas bien loin à vrai dire. » L’université était en partenariat avec l’hôpital notamment de part son excellent cursus de médecine. Dix minutes à pieds, ou douze à roues, vraiment pas grand chose. « Je t’emmène là où je devrais être, plutôt qu’à la morgue, et je te promets c’est moins glauque ! »





© Gasmask


Head full of stars
I will love you 'til the end of time, I would wait a million years. Promise you'll remember that you're mine. Baby, can you see through the tears?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire et s'y plait bien malgré tout
MÉTIER : Vient de quitter son poste de webmaster chez ABC pour se concentrer totalement sur sa rééducation et compte reprendre les étude en septembre prochain
LOGEMENT : Dans un appartement qu'il trouve un peu trop grand maintenant qu'il habite de nouveau seul.

POSTS : 4818 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Orion #2
Azur
Lene (futur)
Loyd

PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Dim 30 Avr - 17:17


Dans la vie il suffit parfois de simplement demander pour avoir une réponse. Comme maintenant, où je demande simplement à mon ami s'il peut ralentir un peu, avançant l'argument que je vais perdre mes bras s'il continue comme ça. Et ça le fait rire le bougre ! Il fait même une blague, disant qu'il peut sans problème accepter un ami en fauteuil roulant mais que la chose se complique avec un homme tronc. J'hausse les épaules  « De toute manière c'est bien connu que la parti du légume qui a du mal à passer au mixer, c'est le fauteuil» dis-je avec un sourire taquin et amusé. Oui, ça m'arrive parfois de faire ce genre de blague de merde, preuve que, malgré ce qu'on peut penser, je peux faire de l'humour sur ce thème.

Lorsque je lui demande il m'emmène et qu'il me répond que je suis curieux, je lui explique que j'ai l'ambulance qui risque de m'attendre. Il me répond simplement que dans le fourgon de la morgue il y a assez de place pour mon fauteuil et qu'il peut me ramener chez moi. J'hésite un instant, pas franchement à l'aise à l'idée de me dire que je roule dans la même voiture avec laquelle on transporte des cadavres. Mais je secoue la tête lorsqu'Orion me dit qu'au pire il appellerait une autre ambulance  « Non, non, t'inquiète pas. Tant que je peux monter devant avec toi et que je ne suis pas obligé d'être derrière dans un sac à cadavre, ça me va» rayais-je en grimaçant, pas franchement sérieux.

Au final, j'apprends qu'Orion m'emmène là où il devrait être, normalement. Nous passons à côté de pas mal de panneaux indiquant l'université et il ne faut pas être débile pour comprendre que c'est là où nous allons. J'hoche simplement la tête et le suis en silence sur quelques mètre  « Tu faisais quoi comme études ?» demandais-je finalement car il est évident qu'il n'en fait plus.

Arrivé devant l'entrée du bâtiment je remarque avec une certaine horreur que l'accès handicapé est de l'autre côté et qu'il faut contourner tout le bâtiment principal.  « J'aurais dû m'en douter » dis-je en soupirant  «Je le savais en plus » je m'énerve contre moi-même alors que je me redresse dans mon fauteuil et essaie de trouver une solution. Je pinçant les lèvres et réfléchis rapidement au meilleur moyen d’accéder à l'intérieur. Je sais qu'une fois dedans tout est accessible et ce sans problème. C'est juste pour entrer dans le bâtiment que c'est plus compliqué.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars






Revenir en haut Aller en bas
avatar
le spaghetti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 printemps.
SURNOM : Panzani. Pasta box. La constellation. Orionzizi, mais pour ton bien, ne le prononce jamais. Même y penser, c'est déjà trop, merci.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : J'avais comme rêve de devenir chirurgien, malheureusement mes études de médecine ont été écourtées par une escale en prison, sans passer par la case départ ! Par défaut je suis devenu assistant légiste.
LOGEMENT : Pine Rivers w/ Arthur.
All of me, is all for you.
POSTS : 1962 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Le monde a tellement de regrets, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.


RPs EN ATTENTE : Tad - Matt - Kaylan - Camber

RPs TERMINÉS : Azur
Nathan
PSEUDO : Moe.
AVATAR : Shiloh Fernandez.
CRÉDITS : EXORDIUM. (avatar), Astra (signature), Loonywaltz (UB)
DC : Nope.
INSCRIT LE : 11/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14097-orion-trois-nuits-par-semaine http://www.30yearsstillyoung.com/t14125-orion-les-ennuis-c-est-comme-le-papier-hygienique-on-en-tire-un-il-en-vient-dix http://www.30yearsstillyoung.com/t14225-orion-pantazi http://www.30yearsstillyoung.com/t14226-orion-pantazi

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Sam 1 Juil - 23:47


Time to confess
Nathan & Orion

« Crashing, hit a wall
Right now I need a miracle
Hurry up now, I need a miracle
Stranded, reaching out
I call your name but you're not around » ▬ ambiance


J'apprécie le tempérament conciliant de Nathan qui s'accorde à merveille avec mon impulsivité. Je n'ai pas vraiment à activer l'option "filtre" lorsque je discute avec lui et c'est fort agréable. Dans mon métier je dois veiller constamment à ne pas heurter la sensibilité de tout un chacun. Je savoure ce bonheur de ne pas avoir à prendre des gants avec mes proches. C'est d'ailleurs Nathan qui me surprends à son tour, lâchant une blague qui entre tout à fait dans ma catégorie :  « De toute manière c'est bien connu que la parti du légume qui a du mal à passer au mixer, c'est le fauteuil» J'étouffe un rire alors que son sourire m'intime de rire de bon coeur. Il a du faire tellement de progrès. Encore une chose que j'ignore à son propos : ce par quoi il est passé, d'où il est parti pour en arriver là, les épreuves annexes qu'il a du rencontrer...

Il ne semble pas broncher quand j'évoque l'hypothèse de le ramener avec le fourgon de la morgue. Qu'il ne s'inquiète guère, le maniaque qui sommeille en moi veille personnellement à ce qu'on puisse manger a même le sol de ce véhicule. Bien sur nous ne le faisons jamais,  question de déontologie, ahem ! « Non, non, t'inquiète pas. Tant que je peux monter devant avec toi et que je ne suis pas obligé d'être derrière dans un sac à cadavre, ça me va» « Pour qui tu me prends ?! » Simulais-je faussement offensé. « Ne t'en fais pas, tu auras droit à ta place réservée sur le siège passager ! » Je me retiens de souligner qu'il s'agit aussi de la place du mort. Pas vraiment le moment de mettre les pieds dans le plat...

 « Tu faisais quoi comme études ?» Nous approchons des bâtiments de la fac de Brisbane et je ne peux m'empêcher, nostalgique, de noter l'imparfait de sa phrase. A dire vrai, je n'ai pas vraiment mis mes études entre parenthèses puisque j'assiste clandestinement à des cours dispensés à la fac, mais officiellement je n'ai plus une minute à consacré aux bancs de l'école. « Aller, je te laisse deviner ! Dans une autre vie, tu m'aurais vu quoi ?  » Peut-etre que de tourner mes confessions en devinette allégera l'atmosphère ?

 « J'aurais dû m'en douter » Je lève les yeux instantanément. Je devine rapidement ce qui importune Nathan.  «Je le savais en plus » Le bâtiment n'est accessible qu'après avoir franchit cinq marches. Pas grand chose pour le commun des mortels. Une plaie pour Nathan. Je suis aussi embarrassé que lui. Je me décide à trancher pour trouver une solution. « Il y a un banc juste devant l'entrée... » Je le pointe du doigt. « Je peux t'aider à monter et je t'apporterai ton fauteuil une fois assis là haut ?  » Sa session du jour écourtée par son kinésithérapeute me permets d'imaginer qu'il a encore quelques forces pour cet effort, qui représente néanmoins un gros défi, malgré l'aide que je lui propose. « On peut aussi fair elle tour, ça ne me dérange pas tu sais. » Je rajoute, sincère. Mon esprit compétitif pousse souvent Nathan dans ses retranchements parce que je sais qu'il est capable d'accomplir de nombreux exploit. Je ne perds cependant jamais ma bienveillance à son égard, du moins j'essaie.


sorry :l::
 



©️ Gasmask


Head full of stars
I will love you 'til the end of time, I would wait a million years. Promise you'll remember that you're mine. Baby, can you see through the tears?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire et s'y plait bien malgré tout
MÉTIER : Vient de quitter son poste de webmaster chez ABC pour se concentrer totalement sur sa rééducation et compte reprendre les étude en septembre prochain
LOGEMENT : Dans un appartement qu'il trouve un peu trop grand maintenant qu'il habite de nouveau seul.

POSTS : 4818 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Orion #2
Azur
Lene (futur)
Loyd

PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Mer 5 Juil - 15:13


Je trouve ça bizarre, quelque part, que je m'autorise à faire ce genre de blague avec Orion. Je veux dire, il est sans doute le seul avec qui je m'y autorise. Sûrement une preuve à quel point j'ai confiance en lui. Lui et Myrddin seront sans doute les seuls qui m'entendront parler aussi ouvertement. Myrddin plus qu'Orion, certes, mais ça reste extrême pour moi. Mon ami rigole étouffe un rire, mais je vois bien que je l'amuse et ça me rassure un peu. Toujours avec humour, je lui réponds que j'accepte d'entrer dans le fourgons de la morgue, mais que si je peux être devant. Orion prends un air faussement offusquer qui me fait doucement rire avant de me dire que j'aurais effectivement une place sur la place du passager.  «Ah ouf, me voilà rassurer du coup » dis-je, amusé alors que nous arrivons à l'université.

Là, question conne : que faisait-il comme étude ? Il ne me répond pas, me laisse simplement deviner. Et il ne faut pas être idiot pour comprendre sa réponse : médecine. Il était en médecine. J'interroge mon ami du regard, un nombre incalculable de questions me passant par la tête. Quand ? Comment ? Pourquoi ? J'ouvre la bouche dans le but de lui demander des réponses, mais un escalier devant nous me barre le chemin. Je jure, me traite intérieurement de connard idiot, et, soupirant, essaie de trouver une solution.

C'est pourtant Orion qui prend la parole. Il me propose de faire le tour ce qui ne le dérange pas ou alors, au contraire, que je monte les escaliers à pied et qu'il m'aidera avec le fauteuil. Je pince les lèvres, hésite quelques instants puis hoche la tête.  « Faisons ça comme ça » dis-je doucement. Je m'avance vers la rambarde, retire mes pieds du repos-pieds puis, attrapant la barre métallique, je me tire pour me mettre debout. Une fois stabiliser, je prends une profonde inspiration et commence à montrer les marches, une par une. J'ai l'impression de faire un effort surhumain, sans doute parce que les marches sont un peu plus hautes que celles de l'hôpital dont j'ai l'habitude, mais aussi parce que l'escalier est plus raide et surtout parce que je manque clairement de force. La dernière marche, d'ailleurs, ne passe pas.

Mon pied gauche se prend dans le bords et, déséquilibrer, ne pouvant me rattraper avec ma jambe droite, je m’étale tout simplement sur le sol, ayant tout de même le réflex de me rattraper avec les mains pour pas m'éclater la mâchoire sur le carrelage. Je laisse échapper un lourd soupire puis m'aide à la force de mes bras pour m'avancer et me tourner. Assis sur la plus haute marche, je lève mon regard sur Orion et l'observe quelques instants  « C'est ma façon personnelle pour monter l'escalier» dis-je en m’époussetant les mains  « Par contre pour après on sortira par derrière, ok ? » dis-je en souriant doucement en attrapant la rambarde. Ramenant mes jambes vers moi, je me tire pour être à nouveau sur pied et attends qu'Orion arrive avec mon fauteuil pour m'installer à nouveau. Je recule pour m'éloigner des marches puis m'installe correctement, remet mes pieds sur le repose pied puis lance un coup d'oeil à mon ami  « C'est bon pour ma part» dis-je finalement  «on peu y aller »


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars






Revenir en haut Aller en bas
avatar
le spaghetti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 printemps.
SURNOM : Panzani. Pasta box. La constellation. Orionzizi, mais pour ton bien, ne le prononce jamais. Même y penser, c'est déjà trop, merci.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : J'avais comme rêve de devenir chirurgien, malheureusement mes études de médecine ont été écourtées par une escale en prison, sans passer par la case départ ! Par défaut je suis devenu assistant légiste.
LOGEMENT : Pine Rivers w/ Arthur.
All of me, is all for you.
POSTS : 1962 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Le monde a tellement de regrets, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.


RPs EN ATTENTE : Tad - Matt - Kaylan - Camber

RPs TERMINÉS : Azur
Nathan
PSEUDO : Moe.
AVATAR : Shiloh Fernandez.
CRÉDITS : EXORDIUM. (avatar), Astra (signature), Loonywaltz (UB)
DC : Nope.
INSCRIT LE : 11/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14097-orion-trois-nuits-par-semaine http://www.30yearsstillyoung.com/t14125-orion-les-ennuis-c-est-comme-le-papier-hygienique-on-en-tire-un-il-en-vient-dix http://www.30yearsstillyoung.com/t14225-orion-pantazi http://www.30yearsstillyoung.com/t14226-orion-pantazi

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Jeu 20 Juil - 0:12


Time to confess
Nathan & Orion

« Crashing, hit a wall
Right now I need a miracle
Hurry up now, I need a miracle
Stranded, reaching out
I call your name but you're not around » ▬ ambiance


L’humour de Nathan détend considérablement l’atmosphère et j’apprécie enfin la douce brise qui s’engouffre sous mon t shirt alors que nous convenons ensemble de la logistique pour le retour de Nathan.  «Ah ouf, me voilà rassuré du coup. » L’hypothèse de voyager à l’arrière du fourgon semblait réellement l’importuner. Cette éventualité ne m’avait pas même effleuré l’esprit. Nous tombons donc facilement sur un accord, et je me ravis de pouvoir passer encore un moment en sa compagnie sans que des problèmes de transporteurs ne viennent nous dicter leurs horaires. L’un comme l’autre, nous semblons profiter de ces minutes dans l’inconnu pour échapper à la pression de notre quotidien. J’accueille cette escapade comme une bouffée d’air frais, bienheureux de fouler le sol du campus sans avoir à me fondre dans la masse d’étudiant pour assister aux cours magistraux de chirurgie dans l’illégalité la plus totale.

Nathan semble prêt à se prêter au jeu des devinettes, une lueur dans son regard m’indique d’ailleurs que la réponse lui a été soufflé par je ne sait quel esprit malin, et le doute ne subsiste pas dans ses pupilles. Une fois arrivés devant le bâtiment de médecine, prêt à entendre ses hypothèses, je me rends compte tout comme lui de l’ironie de la situation : un bâtiment où l’on forme l’ensemble du corps médical de Brisbane côté d’un accès handicapé plus que base ! Je rejette presque mon appartenance à cette fac, énervé que ce genre de situation se produise encore trop souvent. Visiblement irrité, Nathan parait se calmer alors que j’énonce à voix haute les deux options qui me viennent à l’esprit.  « Faisons ça comme ça » Réagit)il avec douceur, alors que je lui propose, sans lui imposer, d’essayer de monter par lui même. Un sourire vient se scotcher immédiatement sur mes lèvres et je ne tente en rien de le masquer, sincèrement heureux de voir Nathan essayer.

Je me contente d’être observateur, voler la vedette à Nathan pour cet effort qu’il s’apprête à accomplir étant le dernier de mes souhaits. Je l’observe se détacher de son siège, ma main droite s’emparant d’une des poignées à la seconde où il lâche son fauteuil. L’ensemble de ses muscles est sollicité, et chaque pas en avant parait être une épreuve sur le visage de mon ami. Alors qu’il avance, je ne peux m’empêcher de voir chaque centimètres parcourus comme un doigt d’honneur magistral à son handicap. Ouais, on m’enlèvera pas la vulgarité même dans un moment gorgé d’émotions comme celui-ci… Mon regard accompagne chacun de ses mouvements et s’il semble vaciller je ne me précipite pas pour l’aider. Non sans s’être démené pour franchir cette dernière marche qui semble bien plus haute que les précédentes, Nathan cède sous le poids de son corps et atterri au sol. Je me saisi du fauteuil et monte à sa rencontre. Mon regard baigne de bienveillance, et sa réaction me confirme qu’il franchit les étapes de la guérison à toute vitesse.   « C'est ma façon personnelle pour monter l'escalier» Je souris à mon tour. Ne dit-on pas qu’un ami n’est pas celui qui vous empêchera de chuter, mais bien celui qui sera là pour vous relever ?  « Par contre pour après on sortira par derrière, ok ? » J’éclate de rire, ce coup ci. « Sans problème ! » Je dépose le fauteuil juste à côté de lui et il s’y replace avec une fluidité qui ne trahit pas une seconde sa chute quelques secondes auparavant.  « C'est bon pour ma part» Je hoche la tête.   « On peut y aller » Je tends la main vers le couloir a emprunter. « C’est par là ! » Je m’engage sur ce chemin que je connais bien, que j’emprunte encore même si parcourir ces longs couloirs n’a pas la même saveurs qu’autrefois. Ma main traine contre le mur et s’accroche à une affiche pour la future soirée organisée pour les étudiant de medecine. Je lâche un rire. « Bon, y'a plus vraiment de suspens… Mon rêve c’était ça ! » Je pointe du doigts un des types sur l’affiche, masque jusqu’aux oreilles et scalpel à la main. « Je t’avoue que j’ai toujours eu une préférence pour les vivants ! »



© Gasmask


Head full of stars
I will love you 'til the end of time, I would wait a million years. Promise you'll remember that you're mine. Baby, can you see through the tears?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire et s'y plait bien malgré tout
MÉTIER : Vient de quitter son poste de webmaster chez ABC pour se concentrer totalement sur sa rééducation et compte reprendre les étude en septembre prochain
LOGEMENT : Dans un appartement qu'il trouve un peu trop grand maintenant qu'il habite de nouveau seul.

POSTS : 4818 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Orion #2
Azur
Lene (futur)
Loyd

PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Sam 22 Juil - 23:46


Tomber pour mieux se relever. N'est-ce pas là, l'expression que tout le monde connaît ? Moi, je ne la connais que trop bien. Et c'est pas toujours marrant. Là, j'ai l'avantage qu'Orion est avec moi. Certes, s'il n'avait pas été là j'aurais tout simplement contourné le bâtiment, mais peu importe. Je parviens à me redresser et à blaguer sur ma chute, mais j'avoue que je n'en mène pas large. En m'appuyant sur mon accoudoir je remarque que mon poignet gauche à pris un coup, sans doute parce que je me rattrape toujours en premier avec ma main gauche. Et a force l'articulation s'abîme un peu. J'espère sincèrement que ce n'est pas grave, ou du moins que ça n'ira pas jusqu'à la fracture parce que dans ce cas je serais vraiment dans la merde. Enfin peu importe. Je profite du fait qu'Orion ouvre à nouveau la marche pour arrêter de psychoter et, m'installant correctement, je suis mon ami en cachant du mieux que je peux la douleur. Je le suis à l'intérieur et l'observe frôler les murs.

Il finit par s'arrêter devant un poster et pointe le chirurgien du doigt, indiquant que ce n'est plus un secret et que c'était ça son rêve. Je m'immobilise, observe Orion puis le chirurgien et fait instantanément le rapprochement, encore plus lorsqu'il me dit qu'il avait toujours eu une préférence pour le vivant que le mort.  « Je vois » dis-je en hochant la tête, m'approchant un peu du poster  « et ...hm … pourquoi t'es pas aller jusqu'au bout ?» demandais-je en posant mon regard sur Orion  «je ...enfin, sauf si c'est trop indiscret, évidement. Mais comment tu peux passer de la chirurgie à être médecin légiste … ? » j'observe Orion et me rends bien rapidement compte que se confier sur ce sujet n'est pas dans ses habitudes.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars






Revenir en haut Aller en bas
avatar
le spaghetti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 printemps.
SURNOM : Panzani. Pasta box. La constellation. Orionzizi, mais pour ton bien, ne le prononce jamais. Même y penser, c'est déjà trop, merci.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : J'avais comme rêve de devenir chirurgien, malheureusement mes études de médecine ont été écourtées par une escale en prison, sans passer par la case départ ! Par défaut je suis devenu assistant légiste.
LOGEMENT : Pine Rivers w/ Arthur.
All of me, is all for you.
POSTS : 1962 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Le monde a tellement de regrets, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.


RPs EN ATTENTE : Tad - Matt - Kaylan - Camber

RPs TERMINÉS : Azur
Nathan
PSEUDO : Moe.
AVATAR : Shiloh Fernandez.
CRÉDITS : EXORDIUM. (avatar), Astra (signature), Loonywaltz (UB)
DC : Nope.
INSCRIT LE : 11/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14097-orion-trois-nuits-par-semaine http://www.30yearsstillyoung.com/t14125-orion-les-ennuis-c-est-comme-le-papier-hygienique-on-en-tire-un-il-en-vient-dix http://www.30yearsstillyoung.com/t14225-orion-pantazi http://www.30yearsstillyoung.com/t14226-orion-pantazi

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Mar 22 Aoû - 21:36


Time to confess
Nathan & Orion

« Crashing, hit a wall
Right now I need a miracle
Hurry up now, I need a miracle
Stranded, reaching out
I call your name but you're not around » ▬ ambiance



Mon index s’attarde un peu trop longtemps sur le papier glacé de ce poster qui me renvoie bien trop abruptement à ma vie antérieure. Je me revois avec la clarté de l’ordre d’une vision sur les bacs de l’amphithéâtre, débordant d’enthousiasme et avide de connaissance. Je me revois très clairement des étoiles plein les yeux et des rêves plein la tête. J’ai ce sentiment amer que cet Orion appartient à une autre époque, à une autre vie. Peut-être parce que cela est vrai, tout simplement. L’homme que je suis aujourd’hui semble évoluer à des années lumières de celui de la précédente décennie. Nos nuits n’ont plus en commun que la même Lune, les étoiles et l’espoir semblent avoir déserté mon avenir, préférant me laisser seul avec mes doutes dans cette obscurité.  « Je vois » J’aimerai croire Nathan, cependant, comment pourrait-il ne serait que s’approcher de la vérité ? Je ne puis d’ailleurs pas exiger une telle perspicacité de la part de mon ami qui relèverait du surnaturel. Je ne puis l’exiger de quiconque!   « et ...hm … pourquoi t'es pas aller jusqu'au bout ?» Depuis que je l’ai emmener ici, je tends le bâton pour me faire battre. Qu’espérais-je ? Qu’il ne me pose pas cette question fatidique ? Même sur le trajet je ne suis pas parvenu à me duper. Je savais qu’elle me serais posée, pourtant j’espérais pouvoir y échapper. Mon deuxième prénom ? Contradiction. Je pousse un profond soupir, las de ce conflit interne qui me bouffe les tripes. Nathan semble percevoir mon trouble et se rétracte presque aussi tôt.  «je ...enfin, sauf si c'est trop indiscret, évidement. Mais comment tu peux passer de la chirurgie à être médecin légiste … ? » La question du jour est attribuée à Monsieur Potter ! Vous avez quatre heures chers élèves ! Une partie de moi à envie de lâcher le plus simplement du monde le mot « prison » mais je ne cède pas à ce désir. Parce que ce mot maudit et tout le mystère qui l’entoure a pour effet de créer ce sentiment de panique chez ceux qui l’entendent. La plupart des gens prennent leurs jambes à leur cou. Serais-je sadique au point de pousser Nathan a prendre ses roues à son cou ? Sa chute de tout à l’heure la certainement vacciné de reproduire une prouesse du genre, et s’enfuir ne fait certainement pas partie de ses plans. Je remarque d’ailleurs qu’il se masse la poignet alors que nous sommes à l’arrêt. Et si je ne suis pas devenu chirurgien, je garde l’oeil d’un expert médical qui sait reconnaitre une réaction inflammatoire. La parfaite porte de sortie pour éviter sa question, mais suis-je un tel faux-jeton ? Je ne peux cependant pas le laisser endurer les conséquences de sa chute en silence. « Je… J’ai perdu le droit d’exercer. Sur les vivants du moins. » J’assume d’une voix blanche. Je pratique la méthode de l’entonnoir pour percevoir la sensibilité de Nathan a accepter mon parcours atypique. Plusieurs raisons peuvent amener un médecin à perdre le droit d’exercer, l’erreur médicale est la première. « Nathan, tu t’es fais mal ? » Je désigne son poignet doigt. « Je peux jeter un oeil si tu veux. »



© Gasmask


Head full of stars
I will love you 'til the end of time, I would wait a million years. Promise you'll remember that you're mine. Baby, can you see through the tears?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le coeur meurtri
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (26.07.1989)
SURNOM : Nath, Nathou
STATUT : célibataire et s'y plait bien malgré tout
MÉTIER : Vient de quitter son poste de webmaster chez ABC pour se concentrer totalement sur sa rééducation et compte reprendre les étude en septembre prochain
LOGEMENT : Dans un appartement qu'il trouve un peu trop grand maintenant qu'il habite de nouveau seul.

POSTS : 4818 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Cambridge (U.K) il a débarqué à Brisbane il y a 1 ans exactement • Paraplégique depuis 3 ans, mais totalement indépendant, il a quitté sa ville natale pour se prouver à lui-même qu'il était capable de se débrouiller seul • Son père est mort dans l'incendie qui est à l'origine de son handicap, il a fait une tentative de suicide l'année dernière • Naïf mais adorable, un peu trop gentil, Nathan a beaucoup de mal à faire confiance à quelqu'un. La seule personne a qui il fait aveuglement confiance c'est Myrddin • sa plsu grande peur: l'abandon. Ce qui est à l'origine de bien de problè
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Orion #2
Azur
Lene (futur)
Loyd

PSEUDO : sundae
AVATAR : Logan Lerman
CRÉDITS : Avatar @heart attack ; Gif trouvé sur rebloggy ; Sign @Lizzou
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 29/05/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t2409-nathan-you-have-the-emotional-range-of-a-teaspoon http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas http://www.30yearsstillyoung.com/t4202-nathan-potter

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   Ven 25 Aoû - 12:43


« J'ai perdu le droit d’exercer sur les vivants » Autant vous dire que merde, cette réponse ne me convient pas ! Qu'il accouche bon dieu ! Quand ? Pourquoi ? Comment ? Que veut-il dire par là ? Je veux des détails Orions, des DE-TAILS, tu comprends ça ? Voilà ce que mon moi intérieur est entrain d'hurler alors que je reste impassible de l'extérieur et que j'observe Orion avec curiosité. Je vois bien qu'il ne veut pas donner d'avantage d'explication, tout dans son êtres, ses faits, ses gestes, absolument tout me montre que non, il n'est pas prêt à donner plus de détails. Et ça me désole un peu. Mais que voulez-vous ? Je suis bien mal placer pour creuser d'avantage dans cette direction, tant je n'aime, moi-même, pas qu'on me pose trop de question sur ma vie privée.

Au final, Orion change de sujet de lui-même et me demande si je me suis fait mal et souhaite jeter un coup d'oeil sur mon poignet. Je baisse mon regard sur l'articulation et secoue la tête  « C'est rien» dis-je en bougeant un peu les doigts  « Je veux dire c'est ...» je grimace lorsqu'une rapide mais vive douleur traverse ma main  «Je me suis sûrement mal rattraper avant quand je suis tombé » dis-je en relevant le regard sur Orion  « Ce n'est sans doute pas grand chose, je pense ...» encore moins sûr de ce que j'avance, tu meurs. Dans le fond, j'ai vraiment l'impression que c'est un peu plus grave que je ne le dis.

Mais soit. Je regarde autour de moi, m'avance un peu, observe les couloirs et les escaliers puis me tourne vers Orion  «T'as toujours voulu travailler dans la médecine ? » demandais-je alors en levant mon regard sur mon ami  «je veux dire, en général. T'as toujours su qu'après lycée ce serait l'université de médecine qui t'attendra ? » je suis curieux et sans doute que je m'avance dans un sujet qui fera resurgir de mauvais souvenirs dans l'esprit d'Orion, mais si je ne parle pas de ça, on ne parlera de rien d'autre.


We are far from perfect
...but perfect as we are. We are bruised, we are broken, but we are goddamn works of art. But before we could be part of this mosaic we had to break apart like glass we're falling faster than stars






Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: NATHAN » Time to confess   


Revenir en haut Aller en bas
 

NATHAN » Time to confess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-