AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Mer 10 Mai - 8:44



samuel & milena

La journée avait été longue. Non, elle était passée vite mais tu avais été bien occupée et alors que tu t’installais dans ta voiture, tu sentais la fatigue accumulée te tomber sur les épaules. Et malheureusement, la journée n’était pas encore terminée. Il te manquait un dernier rendez-vous avant de pouvoir rentrer chez toi, un rendez-vous qui n’avait rien de professionnel. Depuis ta dernière entrevue avec Liviana, tu savais que cette visite était inévitable et pourtant, tu la repoussais depuis plusieurs jours. Le lendemain de la visite de ton amie, tu avais fait jouer de tes relations pour mettre le dossier de son divorce en bas de la pile du juge s’occupant de cela à Brisbane. Ainsi, cela lui laissait un peu plus de temps pour décider. Mais tu l’avais prévenue, c’était la dernière fois. Une date approximative t’avait été donnée par la relation en charge de cette tâche et toi tu avais donné une date à Liviana quelques jours avant. Il était maintenant temps qu’elle fasse un choix par rapport à sa relation avec Samuel. A tes yeux, il était vraiment temps de le faire mais en tant que bonne amie tu ne voulais pas la brusquer. Lors de votre dernière rencontre, tu avais bien compris qu’elle doutait et peut-être qu’elle risquait de pencher vers Samuel. Il fallait que tu sois prête à cette possibilité mais avant cela, tu devais t’assurer que Samuel n’était pas en train de lui jouer un mauvais tour. En effet, tu ne connaissais que vaguement le mari de Liviana, l’ayant croisé quelques fois avant leur séparation puis seulement dans des circonstances professionnelles ensuite. Liviana était ta cliente certes mais elle était ton amie avant tout et si se remettre avec Samuel était ce qu’elle désirait, tu seras la première à la soutenir. C’est en lui que tu n’as nullement confiance. Il est temps que tu ailles lui rendre visite, grand temps même pour comprendre réellement la situation de leur couple, voir s’il y a quelque chose à sauver, voir à quel point il est prêt à s’investir pour sauver leur couple. Idiot peut-être mais c’est ainsi que tu vois les choses. Voilà comment tu te retrouves garée devant la maison de Samuel. Enfin, l’ancienne maison de Liviana aussi du coup. Tu n’as pas mis les pieds ici depuis leur séparation et cela te fait soupirer. Pourquoi tout gâcher pour simplement cinq secondes d’orgasme ? Tu ne comprendras jamais les hommes … Tu es certaine que ton père a trompé ta mère des dizaines de fois certainement, peut-être que ta mère aussi mais l’amour dans leur couple était un mot étrange. Pour Samuel et Liviana, l’amour c’était réellement quelque chose d’important. Tu savais que les choses n’allaient pas très bien quand tu avais rencontré la jeune brune mais c’était lui qui avait attrapé le couteau et avait frappé là où ça faisait mal. Attrapant ton sac à main, tu sors de la voiture pour te diriger vers la porte d’entrer. Tu ignores ce que tu vas lui dire mais tu as toujours été bien meilleure en improvisation et puis il est difficile de te décontenancer, tu sais parfaitement garder ton calme et sonder les personnes qui t’entourent. Tu sonnes une fois que tu es devant la porte priant pour que Samuel soit là. Finalement la porte s’ouvre sur lui et tu laisses un sourire se dessiner sur ton visage avant de lui dire : « Samuel. » Oui, c’était ton bonjour à toi. « Je peux entrer ? » Lui demandas-tu car il était hors de question que tu discutes de tout cela sur le pas de la porte. « Je ne viens pas en tant qu’avocate, je veux juste discuter. » Oui, tu ne voulais pas le paniquer non plus et le faire fuir, cela serait totalement contreproductif.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 153 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Shiya & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Jeu 25 Mai - 22:13



A peine rentré chez lui après une longue journée de travail, Samuel s'était affalé dans le canapé d'un air las. Une fois de plus, il revenait dans cette maison vide, cette maison bien trop grande pour lui tout seul et effroyablement silencieuse depuis le départ de Liviana. Sans elle, le jeune homme ne s'y sentait plus vraiment chez lui et pourtant, il ne pouvait se résoudre à chercher un autre logement en ville. Aussi idiot que cela puisse paraître, cette maison était l'une des dernières choses auxquelles il s'accrochait. Une des dernières choses palpables qui pouvait encore le ramener à son mariage, et à ses années de bonheur qu'il avait partagé avec sa belle italienne avant de tout gâcher lors de cette soirée maudite. Cette soirée, il la revivait quotidiennement, s'en voulant chaque jour un peu plus d'avoir pu être stupide au point de se laisser entraîner dans ce qui avait signé la fin de sa relation de rêve avec Liviana. Lui qui n'avait toujours eu d'yeux que pour elle s'était subitement retrouvé dans la peau de ces types qu'il ne comprenait pas. Ces hommes qui ruinaient leur mariage en se perdant dans les bras d'une autre, et dont il faisait désormais partie malgré lui. Chaque soir, ces idées tournaient et retournaient dans l'esprit du comptable qui passait le plus clair de son temps à ressasser ses erreurs dans une atmosphère des plus pesantes. Pendant la journée, le travail l'aidait à penser à autre chose et à passer au-dessus de ses tracas mais dès l'instant où il se retrouvait seul entouré des souvenirs de Liv, la douleur se faisait plus mordante.

Mais ce soir, Samuel avait à peine eut le temps de se laisser choir sur son canapé que déjà, une voiture semblait s'arrêter devant la maison. Le jeune homme n'eut tout d'abord pas le courage de se redresser pour aller voir de quoi il s'agissait à la fenêtre mais lorsque la sonnette se mit à retentir dans l'entrée, il n'eut d'autre choix que de se lever pour filer ouvrir. Seulement voilà, la jeune femme qu'il trouva sur le pas de la porte était bel et bien la dernière personne qu'il s'attendait à voir chez lui. Sans même qu'il ne s'en rende compte, ses sourcils se froncèrent instantanément alors que ses traits trahissaient toute la méfiance qui l'envahissait peu à peu. Sans décrocher un mot, il écouta ce que Milena avait à dire et après quelques secondes d'hésitation, s'écarta pour la laisser entrer. Elle disait vouloir simplement discuter avec lui en-dehors de son rôle d'avocate, mais Samuel ne pouvait s'empêcher de la soupçonner de ne pas être là en toute innocence. En plus de la défendre lors de la procédure de divorce, Milena était également une très bonne amie de Liviana et le comptable savait pertinemment qu'elle était à cent pour cent de son côté. Au fond, il n'attendait aucun soutien puisque lui-même ne parvenait pas à s'expliquer ni à se pardonner ce qu'il avait fait, mais la présence de la jeune femme à la maison lui était d'autant plus incompréhensible. Puis soudain, alors qu'il refermait la porte d'entrée derrière eux tout en se demandant ce que Milena pouvait bien faire ici, une idée lui traversa l'esprit et lui glaça littéralement le sang. Samuel fut rapidement volte-face et sans pouvoir masquer son inquiétude, questionna : « Il est arrivé quelque chose ? Liviana va bien ?! »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Sam 27 Mai - 9:29



samuel & milena

Ce n’est peut-être pas une bonne idée ce que tu es en train de faire mais en réalité tu t’en fiches. Tu as besoin d’avoir cette discussion avec Samuel, en dehors de vos rendez-vous professionnels avec son avocat pour parler du divorce. Voilà pourquoi tu évitais de prendre des divorces de personnes trop proches de toi parce que c’était compliqué d’être l’avocat de quelqu’un et d’être son amie aussi. Tu essayais toujours de créer avec tes clients un bon contact mais dans le cas de Liviana c’était bien plus et vu l’air dubitatif de Samuel quand tu lui annonçais simplement vouloir discuter en dehors de toute pression judiciaire, lui aussi avait du mal à faire la séparation. Cependant, tu avais une éthique personnelle qui faisait que tout ce qu’il te dira aujourd’hui restera dans cette maison. Tu as de toute manière assez sur son sujet pour que Liviana réussisse à avoir ce qu’elle désire lors du divorce, c’était le cas avant aujourd’hui donc cette visite n’était pas faite pour ça. Tu avais besoin de savoir si les doutes de Liviana sur quelle décision prendre aujourd’hui étaient des doutes qui pouvaient être fondés. Qu’elle hésite parce qu’elle aimait cet homme tu comprenais mais tu refusais de la pousser dans ses bras si tu étais persuadée qu’il allait recommencer. Parce que la vérité était là, tu ne connaissais pas vraiment Samuel et tu ignorais de quoi il pouvait être capable. Les bonnes paroles de Liviana étaient bien ça, de bonnes paroles. Voilà pourquoi tu étais là, dans cette maison qui avait été celle de ton amie et que tu avais visitée quelques fois. Samuel t’a laissée entrer, c’est déjà un bon début parce qu’il aurait pu refuser de te parler. Alors qu’il ferme la porte derrière toi, il se retourne soudainement, paniqué en te demandant : « Il est arrivé quelque chose ? Liviana va bien ?! » Tu le regardes étonnée. Non, tu n’es pas là en tant qu’avocate, tout le monde va bien. Mais là n’est pas la question. Ce qui te surprend c’est la sincérité de cette panique que tu peux lire sur son visage, sur son être entier à l’idée qu’il soit arrivé quelque chose à ton amie. « Non, non il n’est rien arrivé, Livana va bien, Luca aussi. » Dis-tu parce que tu avais eu ton amie au téléphone cet après-midi et qu’elle allait bien.

Il était désormais temps d’entrer dans le vif du sujet. Clairement, Samuel n’était pas à l’aise dans cette situation et il avait besoin de savoir ce que tu faisais là. Ce n’était pas très compliqué à expliquer, pas vraiment. C’est un peu à toi de te sentir mal à l’aise désormais, debout dans cette entrée dans une maison où tu t’es invitée. « Cela fait maintenant six ans que je m’occupe quotidiennement de divorces. C’est ma spécialité certains diront. Et je pense pouvoir dire que j’ai tout vu. Ou du moins j’en ai vu beaucoup. J’ai vu des hommes tromper leur femme, des femmes tromper leurs maris, toutes sortes d’histoires inimaginables. J’ai vu certains couples se pardonner, d’autres se déchirer. Dans votre cas, je ne sais pas à quoi m’attendre. » Dis-tu en haussant les épaules. Ce n’était pas à toi de choisir de toute manière. « Liviana m’assure que tu n’es pas foncièrement mauvais et j’aurais tendance à la croire, Liviana ne se serait jamais mariée avec un homme mauvais. Et pourtant, les faits sont bien là. » Dis-tu laissant le silence s’installer quelques instants. « Je ne juge pas, chacun fait ses erreurs et les assume. Mais j’ai besoin de comprendre Samuel, j’ai besoin de comprendre, d’entendre votre version pour me dire que je ne fais pas traîner ce dossier inutilement. » Tu lui donnais une chance, une chance en or de parler, de te dire ce qu’il voulait te dire. Tu l’écouteras, du début à la fin et après ce sera à toi de décider ce que tu en penses.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 153 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Shiya & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Mer 31 Mai - 19:55



Passé le sentiment de surprise qui l'avait étreint au moment où il avait ouvert la porte, Samuel s'inquiétait à présent des raisons de la présence de Milena. La jeune femme lui assurait qu'elle n'était pas là pour des raisons professionnelles, mais il ne s'en trouvait pas plus rassuré pour autant. Quelles que soient ses motivations, elles avaient de toute façon forcément quelque chose à voir avec Liviana et cette seule constatation faisait craindre le pire au jeune comptable. Soudain, une vague d'inquiétude un peu plus mordante le submergea et l'encouragea à imaginer les pires scénarios, ce à quoi Milena répondit rapidement en lui assurant que tout allait bien pour Liv et pour Luca. Soulagé d'une part, le jeune homme n'en fut que plus intrigué et eut d'ailleurs bien du mal à cacher ses interrogations. Tout dans son regard et son attitude semblait traduire cet état de fébrilité dans lequel il se trouvait, pendu aux lèvres de son invitée improvisée dans l'attente d'un verdict qu'elle tardait à lui apporter. Mais heureusement pour lui, Milena sembla enfin capter son impatience et après un temps de silence, se lança dans des explications qui attirèrent toute l'attention de son interlocuteur. Elle parlait des divorces qu'elle avait connu par le passé et sans pouvoir s'en empêcher, Samuel songea qu'elle était bel et bien en train de parler de sujets professionnels alors qu'elle lui avait promis le contraire. Mais bien vite, un autre élément interpella le jeune homme lorsqu'elle souligna qu'elle faisait traîner le dossier, sous-entendant que ceci n'était absolument pas innocent ni même contre sa volonté. Cet aveu aiguisa toute la curiosité de Samuel mais pour l'heure, il préféra ne pas s'attarder sur la question, préférant répondre aux interrogations de l'avocate.

Comme toujours, le sujet était difficile à aborder mais cette fois, Sam sentait qu'il avait tout intérêt à se livrer. Au fond, Milena représentait un lien direct avec Liviana et même s'il n'espérait aucun soutien de sa part, elle pourrait au moins essayer de comprendre les raisons du chaos qu'était devenu leur couple. «  Il n'y a pas grand-chose à dire. Tu l'as dit toi-même, chacun fais ses erreurs ... » souffla-t-il, en restant tout de même un peu sur la défensive sans le vouloir. « J'en ai fait une énorme ce soir-là, et je la regretterai toute ma vie parce que j'ai perdu la confiance de Liv. J'ai tout gâché alors qu'elle était la meilleure chose qui me soit arrivée jusque-là... » Baissant les yeux lentement, Sam laissa échapper un soupir douloureux avant de hausser les épaules à son tour. « Qu'est-ce que tu veux que je te dise... ? » souffla-t-il d'un ton qui traduisait tout son désarroi. « On avait tout... et il a suffit d'une soirée. Je sais que je l'ai blessée, je me le pardonnerai jamais. » Samuel livrait ses idées en vrac, sans savoir s'il s'agissait bien de ce que Milena souhaitait savoir. Mais lorsqu'il s'agissait de parler de Liviana, le jeune homme avait parfois bien du mal à garder la tête froide et les sentiments prenaient très vite le dessus sur la raison et sur son pragmatisme habituel.


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Mer 7 Juin - 21:37


samuel & milena

T’imposer tu savais le faire dans un tribunal. Tu n’aimais pas spécialement le faire dans la vie des gens. Cela ne te ressemblait pas vraiment mais cette fois, tu sentais que tu n’avais pas le choix. C’est certainement idiot de penser ainsi mais tu ne te vois pas ne pas avoir cette démarche. Tu te fiches d’habitude des états d’âmes des maris ou femmes de la personne que tu représentes mais Liviana est une amie trop chère pour que tu ne fasses rien et que tu te contentes de la regarder avancer. Tu le lui as déjà dit, tu seras là quoi qu’elle décide, tu veux juste t’assurer que si elle décide de revenir avec Samuel, ce ne sera pas un mauvais choix. Il t’a laissée entrer et t’a laissée parler. C’est déjà un très bon début parce que tu te doutais que tu ne devais pas ramener à son esprit que de bons souvenirs. C’était déjà un grand pas et tu étais bien décidée à ne rien lâcher dans ce face à face qui s’annonçait. Est-ce qu’il allait être violent ? Peut-être pas, tu n’étais venue ni pour crier, ni pour juger, simplement pour comprendre. C’est tellement plus simple de parler calmement, on apprend beaucoup plus de choses. Enfin ça c’était ton avis. «  Il n'y a pas grand-chose à dire. Tu l'as dit toi-même, chacun fais ses erreurs ... J'en ai fait une énorme ce soir-là, et je la regretterai toute ma vie parce que j'ai perdu la confiance de Liv. J'ai tout gâché alors qu'elle était la meilleure chose qui me soit arrivée jusque-là... Qu'est-ce que tu veux que je te dise... ? On avait tout... et il a suffit d'une soirée. Je sais que je l'ai blessée, je me le pardonnerai jamais. » Tu le regardes perplexe. Il s’en veut, n’importe quel imbécile serait capable de le voir. Il s’en veut mais tu ne peux t’empêcher de trouver très drôle que tout aille à merveille entre eux et que la faute soit commise. Tu n’étais pas amie avec Liviana depuis longtemps quand elle était encore avec Samuel mais tu te souviens que la jeune femme s’était confiée que ce n’était pas le mariage de ses rêves qu’elle était en train de vivre. Tout n’était pas à jeter, loin de là, son amour pour Samuel était réel mais sa confiance elle a été brisée et sera la plus dure à regagner. Tu ne sais même pas s’il aura une chance de la regagner à vraie dire. « Aussi étonnant que cela puisse paraître, je ne veux rien que tu me dises de spécial. » Tu n’attendais rien, il n’y avait pas de bonne parole dans cette histoire. Non, ce qui comptait c’était que ses paroles sortent du cœur et c’était ce qui venait de se passer. Cela ne rendait pas ton jugement beaucoup plus facile mais tu pouvais clairement voir que Samuel avait joué le jeu que tu attendais de lui. « Tu ne peux pas me faire croire que tu as été voir ailleurs parce que tout allait bien Samuel, nous savons tous les deux que c’est faux. » Dis-tu d’un ton ferme sans que ce dernier ne soit sec. Il fallait être réaliste après tout. Qu’il ne se le pardonne jamais ne pouvait pas être une excuse qui allait t’attendrir. C’était marqué sur son visage à quel point il regrettait mais malheureusement, le mal était fait. « Tu as perdu sa confiance, tu as été voir ailleurs au moment où elle avait le plus besoin de toi, que tu ne te le pardonnes jamais ne changera strictement rien à cela. » Tu n’avais jamais été quelqu’un de défaitiste. Tu n’avais jamais été pessimiste non plus. Tu avais toujours été une battante et il était peut-être temps que Samuel le devienne aussi. « Peut-être qu’au lieu de te lamenter, il serait temps de saisir la dernière chance qu’il te reste. » Dis-tu en haussant les épaules. Les lamentations tu détestais cela profondément. Oui Samuel était malheureux, oui il regrettait et alors ? Qu’est-ce qu’il faisait pour remédier à la situation ? « Je tiens à préciser que Liviana sera celle qui fera le choix. Elle sait que peu importe ce qu’elle décide, elle aura tout mon soutien. La balle n’est pas dans mon camp. » Et tu n’interfèreras plus après ce soir. Tu n’étais pas spécialement pour un retour de Liviana dans les bras de Samuel mais tu ne voulais pas non plus la priver de ce bonheur par principe simplement parce que tout le monde lui disait que c’était le bon choix.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 153 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Shiya & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Mer 5 Juil - 15:00


Même s'il avait toujours du mal à comprendre ce qui avait poussé Milena à venir le rencontrer en dehors du cadre professionnel, Samuel l'avait laissée entrer chez lui sans opposer la moindre résistance. Mieux, il lui avait même confié le fond de ses pensées alors qu'il ne la connaissait pas si bien que ça, et qu'il gardait généralement ce genre de faiblesses pour un nombre très restreint de personnes plutôt proches. Au fond, le jeune homme savait peut-être que Milena était si proche de Liv qu'elle pourrait lui retranscrire assez fidèlement ce qu'il ressentait, même s'il avait déjà eu l'occasion de se confier sur tout ça auprès de son épouse. Après tout, qu'avait-il à perdre ? Tous les moyens semblaient être bons pour prouver à la belle italienne que ses sentiments envers elle n'avaient jamais changé, et ce même s'il avait commis l'irréparable au cours de cette foutue nuit de fête. Pour autant, et même s'il acceptait plutôt facilement de se livrer, Sam avait toujours un peu de mal à trouver les mots justes. Et alors que Milena soulignait étonnamment qu'elle n'attendait rien de spécial de cet échange, le comptable fronça légèrement les sourcils. Se rendait-elle compte de la contradiction qu'elle exprimait ? Elle qui était arrivée en cherchant à connaître sa version des faits n'attendait à présent plus rien de lui ? Peut-être l'avait-il déjà convaincue, en bien ou en mal, Sam l'ignorait. Mais quoi qu'il en soit, il ne pouvait s'empêcher de trouver cette visite inopinée de plus en plus étrange.

Milena évoqua ensuite les difficultés que le couple que formaient Liviana et Samuel avait connu mais alors qu'il était resté pour le moins cordial jusqu'ici, son visage se fit plus dur. Milena était peut-être l'amie de Liv mais il n'avait jamais entretenu avec elle une relation aussi étroite qui leur permette aujourd'hui de parler de ce genre de choses. Les problèmes que les deux époux avaient rencontré peu avant l'erreur qui avait tout fait basculer ne regardaient qu'eux, et Sam n'avait absolument aucune envie d'évoquer leurs difficultés à avoir un enfant avec l'avocate. « Et je ne pense pas que cette partie de l'histoire puisse te regarder de quelque manière que ce soit. » déclara-t-il d'un ton glacial pour couper court à toute tentative de discussion sur le sujet. Mais bien vite, Milena renchérit sur le fait qu'il se devait de faire le premier pas et d'essayer de saisir sa seconde chance avec Liviana. Aussitôt ces mots furent-ils prononcés que le comptable afficha un petit sourire amer. « Pour faire en sorte que la situation empire encore ? » ironisa-t-il en relevant les yeux vers son interlocutrice. « Je lui ai fait assez de mal comme ça. J'ai déjà essayé de lui parler, et je n'ai fait que la blesser davantage. » expliqua-t-il plus sérieusement, en faisant référence à leurs divers échanges sur le sujet, qu'ils soient directs ou via leurs téléphones respectifs. « J'ignore pourquoi notre dossier traîne autant, mais Liv a été plutôt catégorique. Et je ne veux pas la faire souffrir plus que je ne l'ai déjà fait. »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Dim 9 Juil - 10:04


samuel & milena

Cette visite était plus ou moins en train de tourner au désastre. Peut-être que désastre était un bien grand mot mais c’était un peu ce que tu ressentais. Tu n’avais rien eu en tête de bien précis en venant rendre visite à Samuel, tu voulais simplement savoir s’il était digne de la seconde chance que Liviana semblait vouloir lui donner, possiblement, elle ne savait pas. Et puis tu ne connaissais pas bien Samuel alors t’immerger dans son quotidien, l’écouter parler, même pendant quelques minutes c’était toujours un plus pour toi. Tu ne voulais pas que ton amie fasse le mauvais choix. Tu ne savais pas lequel était le bon cependant parce qu’il n’y avait qu’elle qui pouvait répondre à cette question. Ce qui était bon pour elle, comment elle voyait sa vie future, c’était quelque chose que seule Liviana pouvait décider. Mais si elle décidait de revenir avec Samuel, tu voulais qu’il le mérite au moins. L’homme en face de toi était brisé, ça c’était clair et net mais il ne faisait rien pour changer sa situation. Tu avais l’impression qu’il se laissait aller dans cet état d’entre deux attendant que le verdict tombe. C’est rarement ce que l’on attend d’un homme, la passivité. Tu n’avais pu t’empêcher de répliquer quand Samuel te dit qu’il avait fait une erreur sans savoir pourquoi. Des pourquoi il y avait en avait des dizaines dans leur couple avant la trahison. Tu ne savais pas tout mais c’était évident qu’ils avaient fait face à des problèmes. « Et je ne pense pas que cette partie de l'histoire puisse te regarder de quelque manière que ce soit. » Vu le ton glacial du jeune homme, il était clair qu’il n’avait nullement envie d’en parler mais toi tu savais que tu avais touché un point sensible. Tu n’étais pas là pour lui faire un cahier des charges de ses fautes, tu ne relevais pas, tu le laissais changer de sujet. Cela ne te regardait pas, il avait raison mais vous saviez tous les deux que ces problèmes n’avaient pas été étrangers à cette petite aventure. « Pour faire en sorte que la situation empire encore ? Je lui ai fait assez de mal comme ça. J'ai déjà essayé de lui parler, et je n'ai fait que la blesser davantage. » Intéressant, très intéressant. Tu savais qu’ils se parlaient, Liv t’avait dit qu’ils se voyaient pour le petit Luca. Il était peut-être là ton signe. La communication c’est la base d’un couple qui marche. Tu n’es pas certaine qu’il y ait beaucoup d’amour dans le couple que forment tes parents mais tu es persuadée qu’ils n’ont jamais eu aucun problème de communication. Ils ont toujours fonctionné comme une seule et même personne dans les affaires et devant toute personne extérieure à votre famille. Un front commun si parfait que beaucoup étaient jaloux. Toi ce n’est pas ce qui te fait rêver mais pourquoi pas. « Et pourtant, c’est l’une des dernières armes qu’il te reste. » Les paroles ne sont pas des actes et souvent les actes parlent plus que des paroles mais elles peuvent aussi être une première étape dans une réconciliation. Tu lui parlais ensuite de ce dossier qui traînait et il te dit : « J'ignore pourquoi notre dossier traîne autant, mais Liv a été plutôt catégorique. Et je ne veux pas la faire souffrir plus que je ne l'ai déjà fait. » Tu lèves les yeux au ciel en entendant ses paroles. Oui, Liv a certainement été catégorique mais Samuel devait se douter que ce n’était pas si simple que ça, que le choix n’était pas aussi facile et aussi dichotomique qu’il le pensait. Non, Liv faisait le choix pour elle mais aussi pour son enfant qu’elle privait de famille unie. Tu savais à quel point cela comptait pour elle mais toi, tu voulais qu’elle fasse le choix pour elle. Luca s’adaptera, il n’est encore qu’un bébé. « Ce n’est pas facile de tirer un trait sur toutes ces années de mariage, sur cet amour qui vous uni. Voilà pourquoi cela traîne. » Dis-tu en haussant les épaules. Comment ne pouvait-il pas s’en douter ?


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 153 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Shiya & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Lun 17 Juil - 15:32


Samuel voulait bien discuter de sa situation avec Milena si cela lui faisait plaisir, et ce même si le fait d'évoquer sa rupture avec Liviana n'était jamais plaisant. Mais que la jeune femme le juge et commence à parler des problèmes de couple qu'ils avaient connus, ça, le jeune comptable ne le supportait pas. Même si la belle italienne lui en avait sans doute parlé, elle ne pouvait pas savoir ce qu'ils avaient traversé ensemble, et la douleur qu'ils avaient ressenti devant leur incapacité à avoir un enfant. Eux seuls savaient ce que ça faisait réellement, et le jeune homme coupa donc rapidement court à la conversation, dissuadant Milena de revenir sur ce sujet qui pouvait clairement la conduire tout droit dehors sans ménagement. Sam savait se montrer courtois, mais il sentait aussi l'agacement monter en lui et préféra donc changer de sujet pour éviter de se mettre à dos la jeune femme. Elle n'était pas son amie, mais le fait qu'elle soit proche de Liviana suffisait à lui faire sentir qu'au fond, Milena était probablement quelqu'un de bien.

Elle parlait de dernière chance, de dernière arme, et pourtant Samuel avait déjà un avis très tranché sur la question. Il avait vu ce que ces premières tentatives d'approche avaient donné, et ne souhaitait en aucun cas faire plus de mal qu'il n'en avait déjà fait à son épouse. Le jeune homme sentait que chacune de leurs entrevues était une épreuve pour Liviana, et il en était d'ailleurs de même pour lui. Mais en ce qui le concernait, on pouvait dire qu'il l'avait bien cherché. Liv, elle, n'avait rien demandé et Sam se sentait légitimement coupable à chaque fois qu'il voyait poindre des larmes au coin de ses yeux, à chaque fois qu'il entendait sa voix faiblir à cause d'une gorge nouée. Et même s'il ne savait clairement pas ce qu'il allai devenir sans elle, le comptable refusait de blesser Liviana une fois de plus. Cependant, un détail d'importance l'interpellait : la procédure de divorce trainait depuis des mois, et Milena semblait sous-entendre qu'il y avait de bonnes raisons à cela. D'ailleurs, lorsqu'il l'interrogea à ce sujet la réponse ne tarda pas à arriver : « Ce n’est pas facile de tirer un trait sur toutes ces années de mariage, sur cet amour qui vous uni. Voilà pourquoi cela traîne. » déclara Milena comme s'il s'agissait d'une évidence. Bien sûr, Sam était conscient de tout cela mais il peinait à croire que tous les divorces se déroulaient de la sorte. Il était impossible que chaque procédure prenne autant de temps, et c'était bien cette exception qui attisait sa curiosité. Peut-être signifiait-elle qu'il restait une chance ? Peut-être que la décision de Liviana n'était plus claire que ce soir où il lui avait avoué sa tromperie ? Quoi qu'il en soit, quelque chose clochait dans leur dossier et la visite de Milena à son domicile apportait une preuve de plus au jeune homme. Une foule de questions se bousculait dans son esprit et sans prévenir, Samuel commença à les énoncer à voix haute : « C'est Liv qui te demande de freiner la procédure ? » commença-t-il sans se soucier du fait que cela puisse représenter un secret. Après tout, c'était bien l'avocate qui était venue jusque chez lui et non l'inverse, ce qui lui donnait l'espoir de pouvoir récolter quelques informations à son tour. « Est-ce qu'elle est toujours aussi sûre de vouloir tout arrêter sans nous laisser la moindre chance ? »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Sam 22 Juil - 13:33


samuel & milena

Des fois, tu allais trop loin, tu étais la première à le reconnaître. Pourtant, entendre Samuel laisser sous-entendre qu’il avait trompé Liviana sans aucune raison te semblait aller un peu loin. Ils avaient des problèmes, des problèmes qui ne te regardaient pas mais dont tu avais eu vent. Ton but n’était pas de faire un procès à Samuel autour de ces problèmes mais à tes yeux, ils n’étaient qu’un facteur de plus sur la liste qui pouvait expliquer les actions de Samuel. Mais personne n’est parfait, personne n’aime faire face à ses problèmes, tout le monde préfère les éviter, trouver un échappatoire. Si Samuel ne voulait pas en parler, c’était son droit, tu ne pouvais pas le lui enlever. Quand il te le fit comprendre, tu n’ajoutais rien à ce sujet, te concentrant sur tout autre chose. La situation était la suivante de ton point de vue d’observatrice extérieure. Liviana hésitait alors que Samuel était résigné. Etrange n’est-ce pas ? Tu voyais Liviana hésiter depuis des mois et cela commençait à te rendre folle. Si Samuel était résigné, c’était qu’elle avait dû lui faire comprendre que c’était terminé mais alors pourquoi faire traîner une procédure de divorce qui n’avait pas lieu de trainer dans les circonstances actuelles ? Tu pouvais comprendre que ton amie hésite. Peu importe ce que les gens disent, on ne tire pas un trait sur quelqu’un qu’on a aimé passionnément parce qu’il vous a trompé. Si c’était ainsi que les choses se passaient, la vie serait trop facile. Tu as vu des couples passer dans ton bureau, sûrs de vouloir divorcer qui au dernier moment se laissaient une dernière chance. Est-ce que ce sera le cas de Liviana et Samuel ? Tu n’en as aucune idée, tu ne peux pas le prévoir, c’est eux qui écrivent leur histoire après tout. Ta remarque sur le fait que le dossier traînait semblait avoir ravivé la curiosité de Samuel et avoir enterré sa froideur. C’était sans doute mieux ainsi, tu n’allais pas te faire virer de cette maison même si c’était toujours une possibilité. Cette visite était des plus non officielle, tu n’aurais certainement pas dû venir mais tu ne pouvais pas continuer à n’avoir que la version de Liviana, tu voulais savoir où en était Samuel de son côté dans cette histoire. « C'est Liv qui te demande de freiner la procédure ? » Tu ne réponds pas à cette question. Tu en as certainement déjà trop dit, il peut faire seul la déduction d’information qui découle de tes paroles. Ton silence ne viendra certainement qu’appuyer ce qu’il a en tête de toute façon. C’était en effet Liviana qui te demandait de freiner cette procédure de divorce pour lui laisser le temps de faire le bon choix, qu’elle soit sûre d’elle. « Est-ce qu'elle est toujours aussi sûre de vouloir tout arrêter sans nous laisser la moindre chance ? » Tu soupires avant de passer ta main dans tes cheveux. Liviana ne t’a jamais fait comprendre qu’elle refuse de lui laisser la moindre chance mais tu ne vas pas lui dire cela bien entendu. Si ton amie hésite autant, c’est qu’elle ne prend pas cette décision pour elle seule, elle y inclut le bonheur de leur fils Luca. Liviana a toujours rêvé d’avoir cette famille, les deux parents aimant leur enfant et l’élevant à deux. Toi aussi tu en rêves plus ou moins mais aujourd’hui elle doit tout réévaluer. A ton avis, vu l’âge de Luca, c’est à elle qu’elle devrait penser avant tout mais tu ne pouvais nullement la forcer à faire quoi que ce soit. « Elle se pose beaucoup de questions, particulièrement par rapport à Luca. Elle n’a pas envie de le priver d’une famille. Et les sentiments ne disparaissent pas immédiatement, c’est la confiance qui se perd en quelques secondes. » Tu trouves cela tout à fait normal que Liviana ait encore des sentiments pour son mari. Qu’elle n’ait plus confiance en lui est aussi assez normal et logique vu leur situation. Est-ce que ses sentiments seront plus forts que le reste ? Tu n’en sais rien, c’est Liviana qui prendra cette décision. « Pour moi, c’est un choix qu’elle doit faire pour elle-même. Et la question à laquelle elle seule peut répondre c’est si elle pourra un jour envisager te faire confiance de nouveau. Parce qu’au fond, on sait tous que c’est ce qui est en train de se décider. » Pour l’instant, Liviana ne l’envisageait pas, pas quand tu tournais la question de cette manière et pourtant, c’était bien ça la véritable question. Le fait qu'elle hésite prouvait qu'elle ne l'avait pas réellement tranchée au fond.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 153 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Shiya & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Sam 12 Aoû - 15:34


Au fond, Samuel ne savait pas pourquoi il avait accepté de laisser entrer Milena chez lui. En tant qu'amie et avocate de Liviana, il était tout simplement écrit qu'elle ne pourrait pas être du côté du jeune homme. Et même si elle essayait de comprendre sa position et son point de vue, rien ne pourrait l'encourager à pousser la belle italienne dans les bras de son mari. Là n'était pas son rôle, et au vu de l'ambiance qui se tendait de minute en minute, Sam en venait presque à regretter d'avoir ouvert sa porte. Cependant, plus la conversation avançait et plus le jeune homme semblait entrevoir un point positif à tout cela. Car le fait de discuter avec une amie si proche de Liviana pouvait aussi lui permettre de récolter quelques informations précieuses. Après tout, il avait livré à Milena les éléments qu'elle voulait et la jeune femme pouvait bien faire ça pour lui. Toute une foule de questions se bousculait dans l'esprit du comptable et même s'il ne savait pas trop par où commencer, le fait que Milena parle de ce retard que prenait la procédure de divorce fut l'élément déclencheur. Etait-ce le souhait de Liviana ? A vrai dire, Samuel avait bien du mal à comprendre pourquoi cette procédure trainait autant mais lorsqu'il évoqua l'italienne, l'avocate en face de lui ne sembla pas pouvoir le contredire. Elle ne répondit rien, mais tout dans son regard et son attitude générale venait confirmer au jeune homme qu'il avait vu juste. Et si Liv faisait pression pour que la procédure prenne ce retard, c'était certainement parce qu'elle se posait des questions. Contrairement à ce qu'elle laissait transparaître en présence de Samuel, peut-être n'était-elle pas aussi sûre d'elle quant à la séparation qu'elle avait réclamée.

Bien sûr, Luca faisait également partie de l'équation comme le rappela justement Milena. Mais qu'il soit aux côtés de Liv ou pas, le jeune comptable entendait bien jouer son rôle de pèe du mieux qu'il pouvait. Et aussi en fonction de ce qu'on lui laissait, puisqu'il était forcé de constater que son frère James prenait bien plus de place que lui dans la vie de son fils. En y pensant, Samuel se crispa mais pour tenter de ne rien montrer, il se contenta de répondre : « Que l'on soit séparés ou non, je serai toujours là pour Luca. Je suis son père quoi qu'il arrive. » Milena enchaîna ensuite sur cette question primordiale de confiance, car c'était bel et bien ça que Samuel avait brisé entre Liviana et lui. Pourtant, en réalisant qu'elle doutait autant, le jeune homme eu subitement de nouveau envie d'y croire. Bien sûr, il l'avait trahie de la pire manière qui soit mais au fond, il savait que l'italienne le connaissait mieux que quiconque. Passée la douleur de la tromperie, elle savait qu'il n'aurait pas pu agir ainsi s'il avait été dans son état normal ce soir-là. Cela n'excusait rien, bien évidemment, mais Liviana savait qu'il s'agissait là du seul et unique faux pas que Sam avait commis durant toutes ces années. « Elle m'a fait confiance pendant des années, et il a suffit d'une fois... Mais au fond, elle sait qui je suis. Elle sait que je m'en veux, et j'espère qu'elle sait aussi qu'elle pourra toujours compter sur moi, quoi qu'il arrive. » déclara-t-il, presque plus pour lui-même que pour réellement communiquer avec l'avocate. Mais soudain, son regard se releva vers elle alors qu'il remarquait : « Et puis, elle me refait déjà confiance, quand elle me laisse Luca par exemple... Je sais que c'est différent, mais ça prouve peut-être que tout n'est pas perdu. »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 852 POINTS : 765

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   Mar 22 Aoû - 8:54


samuel & milena

Assise là, en face de Samuel, tu ne pouvais t’empêcher de repenser à ta propre histoire. Tu ne pouvais t’empêcher de repenser à cette scène où tu avais trouvé ton ex petit ami dans sa loge à Broadway en pleine action avec la petite nouvelle du maquillage. Tu n’avais jamais été de ces filles qui croient au prince charmant mais tu avais eu confiance en cet homme malgré les signes avant coureurs que tu aurais peu voir si tu avais ouvert les yeux. Et puis tu voyais la suite. La séparation et quelques jours plus tard, les photos, partout dans les kiosques à journaux. Tu n’avais jamais été intéressée par le monde du show business mais à cet instant précis tu te souviens d’avoir eu une pensée pour tous ces gens qui doivent vivre sans aucune vie privée. La chute avait été rude mais tu trouvais un peu de réconfort dans le fait que cet homme qui t’avait amené en enfer parce que tu avais fait mal à son égo était certainement aujourd’hui en train de pourrir dans un théâtre minable de New York. Il s’en était pris à la mauvaise famille. Ton père a beaucoup de défauts mais il sera toujours là pour vous malgré tout. Pour toi, il n’avait jamais été question de pardonner, cela ne t’avait pas traversé l’esprit. Mais tu n’étais pas dans la situation de ton amie et tu n’étais pas non plus le genre de personne à penser que tout couple doit s’arrêter à cause d’une tromperie. Pour toi, le plus important c’est de savoir si on est capable de refaire confiance à l’être aimé. « Que l'on soit séparés ou non, je serai toujours là pour Luca. Je suis son père quoi qu'il arrive. » Tu n’en doutes pas et tu sais que Liviana n’en doute pas non plus. Ce n’était pas sous cet angle qu’elle se posait des questions par rapport à Luca mais plutôt en se voyant le priver d’un cocon familial dont elle avait rêvée. Il n’avait jamais été question de priver Samuel de son rôle de père et il devait le savoir vu qu’elle lui laissait régulièrement Luca. « Je n’en doute pas et Liviana non plus. » Ce n’était juste pas la question. Samuel sera certainement un très bon père, rôle que ton ex n’aurait jamais pu assumer maintenant que tu regardes cette histoire avec un peu de recul. Tu ne peux t’empêcher de faire comprendre à Samuel que la procédure traîne parce que Liviana veut la faire traîner. Tu ignores ce que cela veut réellement dire pour lui car la balance n’avait pas l’air de pencher d’un côté ou de l’autre la dernière fois que tu avais vu Liviana. Mais s’il devait tenter quelque chose, se laisser ne dernière chance, il devait le faire maintenant. « Elle m'a fait confiance pendant des années, et il a suffit d'une fois... Mais au fond, elle sait qui je suis. Elle sait que je m'en veux, et j'espère qu'elle sait aussi qu'elle pourra toujours compter sur moi, quoi qu'il arrive. Et puis, elle me refait déjà confiance, quand elle me laisse Luca par exemple... Je sais que c'est différent, mais ça prouve peut-être que tout n'est pas perdu. » Tu n’es pas très convaincue de ce raisonnement de ton côté. Bien sûr qu’elle lui fait confiance avec Luca, c’est son fils, il ne lui fera jamais de mal. Mais de là à lui refaire confiance sur le plan sentimental, c’était une toute autre question à tes yeux. Malheureusement pour lui, comme il vient de le dire, il suffit d’une fois, une fois qui peut tout briser. « Je pense qu’elle sait qu’elle pourra toujours compter sur toi. Et elle a toujours été persuadée que tu ferais un excellent père donc bien sûr qu’elle te fait confiance avec Luca. » Cela te semble évident. Toi ton ex n’aurait jamais pu approcher votre enfant si vous en aviez eu un. Dieu merci ce n’était pas le cas … Tu mourrais d’envie d’être mère mais pas à n’importe quel prix. « Je pars du principe que rien n’est jamais perdu dans la vie si l’on continue à se battre. La seule chose qu’il faut que tu cherches à savoir c’est si cette confiance pourra se reconstruire avec le temps ou si tu l’as perdue à jamais. » C’était peut-être un peu brutal mais non moins vrai. Et toi ? Tu n’avais pas la réponse.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel   


Revenir en haut Aller en bas
 

you have ten minutes, convince me you're worth her love - samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-