AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le don juan malgré lui
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (10/12/1983)
STATUT : Père célibataire
MÉTIER : Agent de probation et travail à mi-temps dans la fondation contre le cancer de son père.
LOGEMENT : Fortitude Valley #271 avec son fils Mathis, sa meilleure amie Liviana et Luca le fils de cette dernière.

POSTS : 4105 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : James a quatre frères et une sœur Il a passé plusieurs années en Afghanistan où il e été témoin de la mort de son frère jumeau, depuis il n’a plus pu remettre les pieds à l’armée ≈ Il est papa d'un petit garçon prénommé Mathis qu'il élève seul. ≈ Très pudique sur sa vie il se fait souvent discret et n’aime pas être le centre de l’attention. ≈ Le sport est son échappatoire et un bon moyen d’évaluer son état d’esprit, plus il en fait moins bien il va. ≈ Encore aujourd’hui il présente des difficultés à dormir et fait fréquemment des cauchemars.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Lydia #2Liviana&SamuelLiviana #3Tommy ≈ Maura


PSEUDO : Mel
AVATAR : Aaron Tveit
CRÉDITS : © (avatar) yumita (signature) Astral
DC : Elio, Gauthier & Yasmine ♥
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1351-james-ce-raid-se-sera-comme-une-piqure-depingle-mais-une-piqure-en-plein-coeur http://www.30yearsstillyoung.com/t5501-james-the-past-can-hurt-but-you-can-either-run-from-it-or-learn-from-it http://www.30yearsstillyoung.com/t1423-james-beauregard

MessageSujet: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Mar 23 Mai - 11:55


But the world keeps spinning around
Liviana, Samuel & James

Il fait beau dehors, c’est la première constatation que James fait en ouvrant les yeux, le soleil qui vient lui chatouiller le nez. Dans ses bras Liviana dort encore, une nuit de plus où elle vient trouver refuge dans son lit, la solitude d’un nuit seule lui pesant trop, la tristesse d’un divorce imminent trop dur à porter seule. Il y'a peu de mots entre eux quand elle le rejoint, pas besoin d’explication, jamais il ne la repousse parce qu’il ne dort jamais aussi bien que quand elle est à ses côtés mais préfère ne pas le dire - parce que ça serait comme avouer que le reste du temps son sommeil est un vrai catastrophe… Mais évidement ça Liviana le sait déjà. « On pourrait peut-être aller au parc aujourd’hui ? » Qu’il lui propose dès que les yeux de la brune s’ouvrent, passant une main avec douceur dans ses cheveux et déposant un baiser sur son front. A la suite de quoi il saute du lit pour aller chercher son fils qui gazouille gentiment dans son berceau en jouant avec son éléphant en peluche. « Bonjour mon amour. » Toujours ce même élan d’amour qui le prend quand il pose les yeux sur Mathis cette impression qu’il comble un trou énorme dans son coeur rien qu’avec sa présence. Liviana elle va s’occuper de son fils, rejoignant les deux hommes dans la cuisine pour un petit déjeuner tous ensemble.

Depuis quelques semaines ils ont acheté une poussette pour deux enfants, un objet qu’ils ont mis longtemps à acheter - parce que pour James c’était comme sceller le divorce de la brune - accepter qu’elle ne retournerait pas vivre avec son frère. Mais pourtant la nécessité avait fini par prendre le dessus, trimballer deux enfants avec deux poussettes différentes devenant impossible. La charger dans la voiture n’est évidemment pas une mince affaire mais à deux c’est vite plié et ils prennent la direction du parc le sourire aux lèvres. C’est une journée simple - une journée de congé pour eux deux où l’idée même de parler de sujets de conversations trop houleux ne les prend pas… Ils veulent juste profiter de leur famille d’être ensemble et d’une balade au parc.

Les sandwitch ont été préparés avec amour, il en est de même pour la nourriture de bébé que Liviana dépose sur la grande couverture étalé sur la sol. Les bouteilles sont sortie et malgré l’ombre que l’arbre leur fait la chaleur est bien présente. « Oh oui un peu d’eau ! Je meurs de chaud. » Il n’aurait pas dû partir sur ce terrain, et le comprend quand il sent un grand filet d’eau lui arriver sur la tête et se retourne vers Liviana sourire aux lèvres et bouteille en main qui fait l’innocente. « Tu vas payer ça ! » Il se relève mais elle le fait aussi vite, commençant à courir pour lui échapper, sans évidement s’éloigner des enfants. Quand il l’a rattrape c’est comme un sac à patate qu’il la charge sur son dos. « C’est le moment que tu payes. » Il la ramène vers les deux enfants pour la déposer sur le sol s'emmêlant un peu les pieds et lui tombant dessus en rigolant. « On va dire que ma maladresse m’a vengé. » il conclut en espérant ne pas lui avoir fait mal et déposant un baiser sur son front avant de glisser à ses côtés pour s’étendre sur la couverture, sa main se posant sur celle de la brune presque par instinct. Mathis quand à lui avait commencé à grimper sur Liviana pour rejoindre son père, Lucas sur ses traces faisant comme il pouvait pour le suivre et s’arrêtant sur sa mère… Un vrai tableau familiale de deux parents avec leurs enfants… D’une famille heureuse… Du moins vu de l’extérieur.



.
LIE WITH ME AND JUST FORGET THE WORLD
Sometimes I’m terrified of my heart; of its constant hunger for whatever it is it wants. The way it stops and starts.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : actuellement au milieu d'une procédure de divorce
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2022 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né - elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween, une expérience qui encore aujourd'hui est douloureuse
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

tommyjames & samthomas
ezrajamessamuel#3
ninoarthurvitto/nino (9/9)

RPs EN ATTENTE : camille
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurprise
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : nebula (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand et lola martins
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t13778-i-got-all-a-need-when-i-got-you-and-i http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Dim 28 Mai - 17:31


Liviana fut tiré du sommeil par les rayons du soleil, elle remua légèrement avant d’ouvrir totalement les yeux, comme depuis plusieurs semaines, le premier visage qu’elle voyait à son réveil était celui de James. Elle se couchait chaque soir dans son lit, tournait pendant plusieurs heures avant de quitter sa chambre afin de se glisser discrètement dans les bras de son meilleur ami ; incapable de dormir seule, sa présence était rassurante et tendre. Il était réveillé depuis quelques minutes seulement et presque immédiatement un sourire étira les lèvres de la jeune femme « On pourrait peut-être aller au parc aujourd’hui ? » elle ferma les yeux un instant en sentant sa bouche contre son front, sa présence était l’une des choses les plus importantes dans sa vie et elle serait incapable de vivre sans ses gestes tendres désormais. Sans quitter le lit et sa couette douillette, Liviana hocha la tête lentement « Je m’occupe du pique-nique… » murmura-t-elle en guise de réponse. James quitta le lit et Liviana étira tout son corps dans le lit avant de se redresser passant par la même occasion sa main dans ses cheveux emmêlés par la nuit « Bonjour mon amour » elle afficha un sourire en entendant la petite voix de Mathis. Sans attendre une seconde de plus, elle quitta à son tour son lit afin de rejoindre le berceau de son petit garçon ; Liv se pencha en avant et attrapa son fils, depuis presque six mois, Luca était devenu la chose la plus importante de sa vie, le voir sourire le matin la comblait littéralement de bonheur « Bonjour mon bébé, comme tu es beau » murmura-t-elle à l’oreille de son petit garçon tout en déposant un baiser tendre dans ses cheveux. Après avoir fait un tour rapide dans la salle de bain, elle rejoignit les garçons dans la cuisine ou l’odeur du petit déjeuner était déjà bien présente ; elle déposa Luca dans son transat   « Bonjour toi » elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un baiser sur la joue de son meilleur ami avant de déposer un énorme baiser sur la joue de son filleul « Comme je t’aime toi » elle joua quelques secondes avant le petit garçon avant de donner son biberon à Luca qui depuis quelques semaines désormais buvait du lait plus consistants avec des céréales ou du miel dedans. Le reste de la matinée passa très vite, Liviana s’occupa des enfants pendant la douche de James et inversement ; puis Liviana donna un bain à Luca qui semblait de plus en plus à l’aise dans l’eau. L’italienne attrapa le panier qu’elle avait acheté il y a quelque jour et le rempli de petite douceur, elle y déposa une nappe à carreau rouge, de quoi faire manger les enfants ainsi que des sandwichs, des boissons et des muffins qu’elle avait préparé plutôt dans la matinée « On peut y aller chaton » dit-elle à l’attention de James alors qu’elle terminait d’habiller les garçons. Ils prirent la voiture et filèrent vers le parc. Une petite demi-heure plus tard ils arrivèrent dans le parc, il était encore magnifique malgré la saison, la journée allait être parfaite. James sorti la poussette du coffre et Liv y installa les garçons avant de marcher avec James à la recherche de l’endroit parfait pour se poser. Une fois l’endroit trouvé près d’un arbre, à l’ombre pour les enfants, elle déposa la nappe rouge sur l’herbe et le panier et se laissa tomber sur le sol « Oh oui un peu d’eau ! Je meurs de chaud. » il n’en fallut pas plus à la jeune femme qui attrape une des bouteilles d’eau encore fraiche qu’elle jeta sur James qui était désormais trempé de la tête au pied « Oups… » dit-elle d’un air innocent « Tu vas payer ça ! » elle se leva et se mit à courir autour de l’arbre afin de rester malgré tout près des enfants. Sans surprise elle ne fit pas le poids face à James qui la rattrapa assez vite et qui la souleva en une seconde « C’est le moment que tu payes. » elle éclata de rire et se senti tomber en arrière lorsque James se prit les pieds dans la nappe, ils finirent tous deux allongés sur le sol, James au-dessus de Liviana « On va dire que ma maladresse m’a vengé. » elle était heureuse avec lui, il lui faisait un bien fou « Hé bouge tes grosses fesses tu m’écrases » elle se moqua légèrement de lui et se dégagea de sous son meilleur ami. Elle lança un regard aux enfants qui affichait un large sourire et qui avait l’air de trouver toute cette petite scène très drôle « Au moins tes bêtises les font rires » elle attrapa Mathis et le déposa dans les bras de son père avant de prendre Luca, elle s’installa à coté de James et déposa son petit homme entre ses jambes « Tu as eu une superbe idée » il faisait beau et elle se sentait vraiment bien en compagnie de James. La jeune femme fouilla dans son sac à la recherche de son téléphone afin de faire une photo et en relevant son visage son regard fut attiré par Samuel qui se baladait juste en face et qui semblait avoir remarqué la présence du petit groupe et qui avait sans doute vu toute la scène « James… Sam est là… » murmura-t-elle en sachant parfaitement que la situation n’allait pas plaire à son mari.


never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons. about a million reasons”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 161 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Lolitaes & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Sam 3 Juin - 20:19


Même si  Samuel n'avait jamais vraiment eu pour habitude de sortir souvent, il avait décidé de profiter des beaux jours pour s'aérer un peu l'esprit. Pendant la semaine, le jeune homme se noyait littéralement dans le travail et cela lui permettait de ne penser à rien d'autre. Mais lorsqu'il n'était pas au bureau, ses idées noires refaisaient vite surface et malgré le temps qui passait, ses regrets vis-à-vis de la tournure qu'avait prit son mariage étaient toujours bien présents. A vrai dire, Sam était persuadé que ceux-ci ne le quitteraient jamais et qu'il s'en voudrait à vie d'avoir tout gâché et d'avoir blessé Liviana. Mais il y avait maintenant leur fils Luca et même si rien n'était facile, le jeune homme était forcé de remonter la pente pour se montrer à la hauteur et offrir au petit garçon une vie la plus paisible possible. Après tout, cet enfant n'avait rien demandé et quoi qu'il arrive, il méritait de bénéficier de tout l'amour de ses parents quelle que soit la situation entre eux.

Pour éviter d'avoir à passer la journée seul chez lui, Samuel avait aujourd'hui opté pour une virée au parc. Il s'était muni d'un bon bouquin et de quelques bricoles à grignoter, et s'était mis en quête du spot parfait pour passer quelques heures au grand air. Mais après quelques minutes de marche seulement à travers les allées du parc, le jeune comptable tomba sur une scène qui le stoppa net. En premier lieu, il aperçut d'abord Liviana et leur fils, qu'il observa quelques instants sans pouvoir s'empêcher d'esquisser un petit sourire à la vue de cette bouille qui le faisait craquer à chaque fois. Mais bien vite, son sourire s'effaça lorsqu'il prit pleinement conscience de la scène qui se tenait devant lui. James était là aussi, et chacun des éléments qui les entouraient semblaient être de parfaits clichés d'un jeune couple en balade. Il y avait la nappe et toutes les affaires de pique-nique, les deux enfants, mais aussi et surtout la poussette à deux places... Et alors que ces allures de famille parfaite interpellaient Samuel, la scène dont il fut témoin le conforta dans ses doutes et ses craintes. Sans broncher, le jeune homme avait tout observé. Le jeu, les rires, les postures bien trop proches pour être innocentes, ... Toutes ces images qui firent serrer la mâchoire d'un Samuel au bord de l'explosion. Lui qui n'était pourtant pas d'un naturel impulsif ou violent avant bien du mal à garder la tête froide devant ce tableau. Sa femme, celle qu'il avait toujours aimée et qu'il aimerait jusqu'à son dernier souffle malgré tout, avec son frère James et leurs deux enfants. Tous ensemble, comme la famille que Sam avait rêvé d'avoir et dont il s'était lui-même privé en détruisant son mariage. Mais ce qui lui était le plus insupportable c'était finalement de trouver Liviana dans les bras de James, avec des attitudes qui ne laissaient que très peu de place au doute quant à la nature de leur relation. Et d'ailleurs, le malaise qui sembla s'emparer de Liv au moment où elle remarqua la présence de son mari ne fit qu'amplifier ce sentiment auquel le comptable ne voulait pas croire jusqu'ici. Le cœur battant, et sans écouter la raison qui lui criait de s'éloigner sans un mot, Samuel se dirigea droit vers le petit groupe. En quelques pas seulement, il arriva à hauteur de cette pseudo-famille parfaite et instinctivement, il fixa son regard dans celui de Liviana. Ses yeux traduisaient à la fois une forme de tristesse mais aussi beaucoup d'incompréhension et de rage. Comment était-ce possible ? Comment son propre frère et sa femme  pouvaient-ils lui faire ça ? Sam sentait la colère monter en lui mais un gazouillis de Luca attira son attention. Et alors qu'il posait son regard sur son fils, un léger soupir de dépit s'échappa d'entre ses lèvres. Etait-il heureux avec James ? Est-ce que celui-ci s'en occupait bien ? Luca prenait-il James pour son père ? A cette dernière question, Sam se tendit de nouveau et sans pouvoir s'en empêcher, il lâcha un « Je venais vous dire bonjour mais je ne vais pas m'éterniser, je vous dérange sûrement... » plein d'ironie et d'amertume.


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le don juan malgré lui
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (10/12/1983)
STATUT : Père célibataire
MÉTIER : Agent de probation et travail à mi-temps dans la fondation contre le cancer de son père.
LOGEMENT : Fortitude Valley #271 avec son fils Mathis, sa meilleure amie Liviana et Luca le fils de cette dernière.

POSTS : 4105 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : James a quatre frères et une sœur Il a passé plusieurs années en Afghanistan où il e été témoin de la mort de son frère jumeau, depuis il n’a plus pu remettre les pieds à l’armée ≈ Il est papa d'un petit garçon prénommé Mathis qu'il élève seul. ≈ Très pudique sur sa vie il se fait souvent discret et n’aime pas être le centre de l’attention. ≈ Le sport est son échappatoire et un bon moyen d’évaluer son état d’esprit, plus il en fait moins bien il va. ≈ Encore aujourd’hui il présente des difficultés à dormir et fait fréquemment des cauchemars.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Lydia #2Liviana&SamuelLiviana #3Tommy ≈ Maura


PSEUDO : Mel
AVATAR : Aaron Tveit
CRÉDITS : © (avatar) yumita (signature) Astral
DC : Elio, Gauthier & Yasmine ♥
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1351-james-ce-raid-se-sera-comme-une-piqure-depingle-mais-une-piqure-en-plein-coeur http://www.30yearsstillyoung.com/t5501-james-the-past-can-hurt-but-you-can-either-run-from-it-or-learn-from-it http://www.30yearsstillyoung.com/t1423-james-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Jeu 15 Juin - 22:47


But the world keeps spinning around
Liviana, Samuel & James

La journée avait un vent de fraîcheur - un vent de bonheur qui avait trop longtemps soufflé à l’envers pour eux. Pour James chaque jour depuis la mort de Ian avait été un combat contre ses propres démons, contre lui même et les pensées noirs qui le prenaient parfois. Il était encore loin - si loin de considérer que ses démons étaient derrière lui - mais parfois - pendant certains instants comme celui qu’il était entrain de vivre - le poid qu’il traînait avec lui semblait moins lourd. Il se sentait heureux - depuis plusieurs mois il se surprenait même à rire sans avoir une pensée pour Ian, sans culpabiliser d’être heureux sans lui - un progrès qui n’était pas anodin pour lui et avait marqué le début d’une toute nouvelle vie - une vie où son deuil était devenu supportable et ne prenait plus toute la place. Dans ce parc, avec Liv et leur deux enfants  seul l’instant avait du sens et c’était tout ce à quoi il pensait - les fantômes du passé n’ayant pas leur place dans ce cadre. « Hé bouge tes grosses fesses tu m’écrases » Obéissant à la jeune femme James avait retrouvé sa place sur le sol, aussi vite rejoint pas son fils dont la présence était si apaisante. « Tu as eu une superbe idée » Se relevant un peu pour jouer avec son fils un sourire était né sur les lèvres de James. Il savait qu’il n’était pas le seul à avoir besoin de se changer les idées. Que d’avoir Liviana toutes les nuit qui se glissait dans son lit n’était pas anodin - elle se débattait elle aussi avec un deuil difficile. Celui d’un mariage heureux, d’un amour vrai qui avait été trahis. Et si James ne voulait pas prendre position, il s'était promis d’être là pour elle dans cet étape. « Je crois que ça leur plait aussi. » Les deux bambins gazouillant devant eux avaient tout son attention - assez pour qu’il ne remarque pas la silhouette pas si lointaine qui les fixait depuis quelques minutes. « James… Sam est là… » Relevant les yeux en suivant le regard de son amie il avait pu voir son frère. Samuel et son regard noir - celui qui n’annonçait rien de bon. Percevant une sensation étrange le saisir,  James s’était senti un peu honteux, si il n’avait rien fait de mal à proprement parler - la complicité entre Liviana et lui devait apparaître à Sam comme ce qu’il avait perdu… Et pourtant l’intention du cadet n’avait jamais été de remplacer son frère loin de là - Liviana était sa meilleure amie depuis bien avant leur rencontre et même dans leurs étreintes, persistait une chasteté qu’il n’était pas prêt de rompre. Il semblait pourtant que Sam le voit d’un autre oeil. « Je venais vous dire bonjour mais je ne vais pas m'éterniser, je vous dérange sûrement... » Fronçant un peu les sourcils James s’était aussitôt levé pour casser la dynamique avec Liviana. « Sam… Non… Non tu ne déranges pas on était juste entrain de… » De quoi au final. « De s’amuser un peu. » Mais il n’y avait pas de doute, la situation pouvait paraître autre depuis l’extérieur et ce pour toute personne qui les verrait complice de la sorte. « On allait manger quelque chose tu… » Jetant un regard vers Liviana il s'était fait plus hésitant, pas sûr de savoir comment se comporter maintenant, coincé entre eux deux. « Tu as faim ? » L’important pour James était de casser le malentendu - oui il était proche de Liviana et il l’avait au final toujours été - mais une telle trahison envers son frère semblait en tout les cas impossible - peu importe les sentiments qu’il pouvait avoir pour la jeune femme - et qu’il n’essayait d’ailleurs même pas d’analyser pour la laisser à sa place de meilleure amie - celle qu’elle avait toujours tenue et qui lui allait à merveille.


.
LIE WITH ME AND JUST FORGET THE WORLD
Sometimes I’m terrified of my heart; of its constant hunger for whatever it is it wants. The way it stops and starts.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : actuellement au milieu d'une procédure de divorce
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2022 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né - elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween, une expérience qui encore aujourd'hui est douloureuse
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

tommyjames & samthomas
ezrajamessamuel#3
ninoarthurvitto/nino (9/9)

RPs EN ATTENTE : camille
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurprise
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : nebula (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand et lola martins
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t13778-i-got-all-a-need-when-i-got-you-and-i http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Mer 12 Juil - 18:14


Pour la première fois depuis longtemps, Liviana se sentait bien. La journée dans le parc s’annonçait parfaite, le temps était encore agréable ici à Brisbane avec une douce brise dans l’air. Assise près de James avec son petit garçon dans ses bras, l’italienne avait l’impression de revivre, comme si tous les problèmes qu’elle avait accumulé depuis un an se dissipé peu à peu. Alors que les deux amis se taquinait comme un jeune couple, Liviana remarqua la présence de Samuel un peu plus loin, en croisant son regard elle comprit dans le seconde qu’il avait assistait à leur petit jeu ; évidemment elle le connaissait suffisamment pour savoir qu’il devait bouillir de l’intérieur à cet instant pourtant elle n’éprouva pas la moindre culpabilité. Plutôt gênée elle fit remarquer à James la présence de son frère ainé à quelques mètres d’eux ; ne sachant pas quoi faire elle se contenta de poser son regard sur son fils un instant avant de relever son regard vers Samuel qui à sa grande surprise s’approchait des deux amis « Je venais vous dire bonjour mais je ne vais pas m'éterniser, je vous dérange sûrement... » il était poli et bien élevé comme toujours mais avec les années elle avait appris à lire entre les lignes, elle savait qu’à cet instant précis il devait être furieux et qu’il avait probablement envie de tuer le duo sur place. Un petit silence s’installa au milieu du trio, Liviana détourna le regard, elle refusait d’être mal à l’aise en la présence de son mari « Sam… Non… Non tu ne déranges pas on était juste entrain de… s’amuser un peu » elle se mordit la lèvre en l’entendant, elle savait que cette explication n’allait pas satisfaire Samuel. Sans le regarder, elle passa sa main dans ses cheveux déposant un baiser sur le haut du crâne de Luca qui ne semblait pas avoir encore remarqué la présence de son père puisqu’il était totalement absorber par une fleur « On allait manger quelque chose tu… tu as faim ? » en l’entendant, Liviana fit les gros yeux elle n’aurait jamais cru que James lui proposerait de passer un moment avec eux. Cependant elle fut incapable de le blâmer, elle savait que la situation était compliquée pour lui, il était pris au milieu de cette histoire et malgré les problèmes du couple, Samuel restait son frère. L’italienne prit une profonde inspiration et releva son regard vers son mari essayant de paraitre la plus naturelle possible « Regardé bébé, papa est là… » elle baissa son regard vers Luca qui leva immédiatement son visage comme s’il venait de comprendre les mots de sa mère ; il sembla chercher autour de lui avant de repérer son père vers qui il tendit immédiatement les mains « Tu le prends ? » dit-elle en déposant le petit garçon dans les bras du comptable. Avec un petit sourire il s’amusa à tirer sur la chemise de son père comme pour lui montrer la joie qu’il ressentait à cet instant précis. Liviana se pencha vers le panier qu’elle avait repli un peu plutôt dans la matinée, elle était contente d’avoir prévu quelques sandwichs de plus ; elle commença à sortir tout ce qu’il fallait quand elle croisa le regard de son mari, elle pouvait voir toute l’amertume, la jalousie qu’il ressentait à cet instant précis « Range ton regard accusateur Sam s’il te plait… ton fils est là et tu es mal placé pour nous juger » dit-elle d’une voix plutôt douce, elle refusait d’être en colère ou froide lorsque son petit garçon était présent, il était hors de question que leur fils paye pour leur problème et pour l’erreur de son père.


never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons. about a million reasons”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 161 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Lolitaes & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Jeu 27 Juil - 20:41


Sam avait déjà songé plusieurs fois à une éventuelle histoire qui pourrait lier Liv et son frère James. Une histoire qui irait bien au-delà de la profonde amitié qu'ils avaient toujours partagé ensemble. Mais à chaque fois, le comptable avait fini par se faire une raison et se rassurer en se disant qu'un tel revirement de situation n'était pas possible. Que si les deux amis avaient eu envie de finir ensemble, ils l'auraient déjà fait depuis longtemps. Seulement voilà, la vision qu'il venait d'avoir dans ce parc venait brusquement tout remettre en question, et faisait renaître ses cauchemars les plus fous. Quoi de pire qu'être trahi par son propre frère ? Que de voir sa famille se reconstituer autour d'un autre, sans plus savoir quel rôle tenir auprès de son propre fils ? Ces seules pensées suffisaient à le faire frémir et alors qu'il aurait probablement du poursuivre son chemin sans rien relever, Sam ne put s'empêcher de se diriger vers ce tableau de la famille idéale. Le regard de Liv qu'il croisa, et le vent de panique qu'il put y lire ne fit que l'effrayer davantage et craindre d'avoir eu raison sur toute la ligne. Visiblement mal à l'aise, James se leva d'un bond et tenta de se justifier du mieux qu'il pouvait, s'enfonçant malgré lui dans des arguments qui ne rassuraient absolument pas son aîné. « On allait manger quelque chose tu… Tu as faim ? » questionna-t-il, alors que son regard passait tour à tout de Samuel à Liviana sans trop savoir où se poser. Mais avec toujours autant de dépit dans la voix, le comptable se contenta d'un : « Non... Pas trop... » tout en conservant son visage fermé. Ce ne fut que lorsque Liv attira son attention sur Luca que le jeune homme sembla se détendre un peu, offrant même un sourire à son fils qui tendait déjà les mains vers lui. Acquiesçant à la question de Liviana, Sam ouvrit les bras pour accueillir tout en murmurant : « Hey ! Comment tu vas bonhomme ? » à sa seule attention.

Visiblement ravi de se retrouver dans les bras de son père, Luca se mit à gigoter en babillant. Toujours en admiration devant sa progéniture, quoi qu'elle fasse, Samuel vint déposer un baiser sur la petite tête de son fils tout en frottant doucement son dos mais soudain, son regard croisa de nouveau celui de Liviana et celui-ci s'assombrit immédiatement. Ni une ni deux, la belle italienne se fit plus dure... à sa manière. Elle gardait cette voix douce que Sam adorait et qui lui manquait tant mais pour une fois, cette intonation ne suffit pas à l'apaiser. Cette vision qu'il avait eue en arrivant lui avait fait bien trop mal pour qu'il l'oublie si vite, et ce fut avec la même amertume et une pointe d'ironie qu'il reprit : « Mon regard accusateur ? Est-ce qu'il aurait de bonnes raisons de l'être ? » questionna Sam avec un sourire sans âme, avant d'ajouter avec un peu plus d'autorité : « Justement, mon fils est là et j'aimerai qu'il ne confonde pas son père avec son oncle.» Délicatement, les doigts du comptable caressaient les cheveux de son fils d'un geste protecteur. Bien sûr, il savait que James s'occupait parfaitement bien de lui et au fond, cela faisait encore plus mal. Si Luca avait tout ce dont il avait besoin ailleurs, pourquoi chercherait-il à revenir vers son père biologique ? Certes, Samuel était le seul et unique responsable de cette situation, mais l'idée de voir son fils s'éloigner lui était tout bonnement insupportable. Tout comme celle de voir son propre frère prendre sa place. Son regard se dirigea d'ailleurs de nouveau vers James et après un profond soupir, il marmonna : « Alors c'est ce que je pensai... »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le don juan malgré lui
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (10/12/1983)
STATUT : Père célibataire
MÉTIER : Agent de probation et travail à mi-temps dans la fondation contre le cancer de son père.
LOGEMENT : Fortitude Valley #271 avec son fils Mathis, sa meilleure amie Liviana et Luca le fils de cette dernière.

POSTS : 4105 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : James a quatre frères et une sœur Il a passé plusieurs années en Afghanistan où il e été témoin de la mort de son frère jumeau, depuis il n’a plus pu remettre les pieds à l’armée ≈ Il est papa d'un petit garçon prénommé Mathis qu'il élève seul. ≈ Très pudique sur sa vie il se fait souvent discret et n’aime pas être le centre de l’attention. ≈ Le sport est son échappatoire et un bon moyen d’évaluer son état d’esprit, plus il en fait moins bien il va. ≈ Encore aujourd’hui il présente des difficultés à dormir et fait fréquemment des cauchemars.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Lydia #2Liviana&SamuelLiviana #3Tommy ≈ Maura


PSEUDO : Mel
AVATAR : Aaron Tveit
CRÉDITS : © (avatar) yumita (signature) Astral
DC : Elio, Gauthier & Yasmine ♥
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1351-james-ce-raid-se-sera-comme-une-piqure-depingle-mais-une-piqure-en-plein-coeur http://www.30yearsstillyoung.com/t5501-james-the-past-can-hurt-but-you-can-either-run-from-it-or-learn-from-it http://www.30yearsstillyoung.com/t1423-james-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Dim 6 Aoû - 15:24


But the world keeps spinning around
Liviana, Samuel & James

Au final l’invitation de James n’avait fait que de rendre l’atmosphère un peu plus lourde. Là où les simples bonnes manières et la politesse la plus élémentaire aurait pu suffire, lui avait senti le besoin de lui en proposer plus, sentant bien le regard un peu réprobateur de Liviana sur lui et celui toujours aussi colérique de son frère. « Non... Pas trop... » Au final rassuré qu’il n’ait pas accepté son offre, James avait baissé le regard vers son fils pour échapper momentanément à la situation et laissant à Sam le loisir de renouer avec son fils qu’il n’avait pas vu depuis quelques jours. Il n’était pas sans savoir à quel point cet distance avec Luca pouvait peser à Sam. « Hey ! Comment tu vas bonhomme ? » Souriant à son propre fils, James avait ensuite jeté un regard à Liviana, voyant sur son visage des traits qu’il n’aimait pas vraiment, et persuadé qu’elle n’allait pas tarder à dire quelque chose qui ne lui plairait pas. « Range ton regard accusateur Sam s’il te plait… ton fils est là et tu es mal placé pour nous juger » Si ces quelques mots avaient vocation à ramener la paix entre les adultes, il ne doutait pas que c’était l’inverse qui allait se produire. Mettre la tête dans la terre et faire l’autruche lui semblait pour sa part la meilleure solution, ils n’avaient au final rien fait de si horrible et ne souhaitait pas avoir à s’en justifier. Mais Samuel pensait autrement de toute évidence. « Mon regard accusateur ? Est-ce qu'il aurait de bonnes raisons de l'être ? » Déglutissant plus difficilement, James s’était contenté de prononcer le nom de son frère, d’un voix douce, espérant le calmer et et lui faire comprendre que l’endroit était mal choisi pour une scène de jalousie. « Justement, mon fils est là et j'aimerai qu'il ne confonde pas son père avec son oncle. » Fronçant les sourcils cette fois, James avait relevé un regard plein d’incompréhension sur son frère. « Arrête de dire n’importe quoi… » A ses yeux les choses étaient très claires et son affection pour Luca n’enlevait rien à la place de Sam dans sa vie. En aucun cas il n’avait essayé de prendre ce statut. Mais Sam était blessé, et jaloux et c’était des propos irrationnels qui sortaient de sa bouche alors que son regard se posait maintenant sur James. « Alors c'est ce que je pensai... » Soupirant lourdement, James s’était levé cette fois, laissant son fils sur le sol. Le léger malaise qui l‘avait pris devoir été vu sur le fait ne s’était pas réellement accentué, mais il lui semblait pourtant que la réaction de Samuel était excessive. « On en a déjà parlé Samuel… » Et il lui semblait pourtant que les choses avaient été mises au claire quand à sa relation avec Liviana. « Et ce n’est clairement pas une discussion à avoir devant les enfants à mon avis… » Si il voulait en parler, soite il le ferait - mais pas ici. L’important pour le moment étant de calmer les esprits pour éviter les mauvaises interprétations. « Liviana et moi profitions d’une après midi entre amis rien de plus… On vit ensemble il est normal que l’on fasse des choses ensemble. En aucun cas il n’est question de prendre ta place. » Évidemment ces mots étaient sincères et pourtant il ne pouvait s'empêcher de penser que dans cette jolie tirade il y avait un mais… “Mais” Sam n’avait pas tout à fait tort. Quelque part James avait la place de père dans cette famille un peu étrange, ils vivaient tous les quatre sous le même toit, faisaient des activités ensemble, il aimait Luca de toute son coeur et… Liviana et lui avaient un relation amicale qui pouvait être incomprise… Le fait qu’elle passe la plupart de ses nuits dans le lit de James et qu’ils dorment enlacés n’étant clairement pas une information qu’il comptait révéler à son frère. Si jamais ils n’avaient réellement franchi la ligne de l’amitié, James avait bien conscience que leur relation avait quelque chose de spécial et qui serait incompris par le reste du monde.


.
LIE WITH ME AND JUST FORGET THE WORLD
Sometimes I’m terrified of my heart; of its constant hunger for whatever it is it wants. The way it stops and starts.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : actuellement au milieu d'une procédure de divorce
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2022 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né - elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween, une expérience qui encore aujourd'hui est douloureuse
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

tommyjames & samthomas
ezrajamessamuel#3
ninoarthurvitto/nino (9/9)

RPs EN ATTENTE : camille
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurprise
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : nebula (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand et lola martins
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t13778-i-got-all-a-need-when-i-got-you-and-i http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Mer 9 Aoû - 16:34


Ce qui Liviana redoutait le plus était en train de se produire, elle était inquiète à l’idée de se retrouver seule avec Samuel et James, elle savait que malgré ses efforts la situation serait gênante pour le trio. Assise sur la grande nappe rouge, l’italienne évita le regard de son ex-mari le plus longtemps possible, James fut le premier à prendre le parole en proposant à son frère de se joindre à eux pour déjeuner, elle savait qu’il ne faisait pas ça pour la mettre dans une situation délicate mais par pure gentillesse. Elle ne fut pas surprise lorsqu’elle entendit Sam décliner l’invitation « Non… pas trop… » elle détourna le regard, accordant toute son attention à son fils en lui faisant remarquer la présence de son père, incapable de rester de marbre face aux désirs de son garçon, Liviana laissa Luca dans ses bras de Samuel. Cette vision était toujours aussi douce à ses yeux, elle afficha un petit sourire en regardant le sourire qu’affichait son fils en jouant avec la petite barbe de son père ; malheureusement elle perdit son sourire lorsqu’elle croisa le regard assombri de Samuel. Elle le connaissait depuis plus de dix ans maintenant, elle pouvait lire en lui comme dans un livre, elle était capable de mettre un mot sur chacune de ses émotions et celle qu’elle pouvait lire dans son regard à cet instant était loin de lui plaire. Elle se renferma sur elle-même lui lançant une réflexion sans y mettre les formes, elle avait tellement souffert par sa faute qu’elle ne supportait pas de voir de la jalousie dans ses yeux « Mon regard accusateur ? Est-ce qu'il aurait de bonnes raisons de l'être ? » elle leva les yeux au ciel en entendant sa question auquel elle ne prit même pas le temps de répondre, elle était attristé de voir qu’il agissait ainsi devant leur enfant « Justement, mon fils est là et j'aimerai qu'il ne confonde pas son père avec son oncle… » elle fut sur le point de le reprendre en précisant qu’il ne s’agissait pas de son oncle mais de son parrain quand James prit la parole « Arrêtes de dire n’importe quoi… » il semblait beaucoup plus serein et calme que la jeune italienne. Pendant une seconde elle accorda toute son attention à son filleul qui jouait tranquillement sans dire un mot, elle déposa un baiser plutôt tendre dans ses cheveux, cet enfant avait le don de l’apaiser, de lui faire du bien, comme si un seul de ses sourires étaient capable d’effacer toutes ses peines. « Alors c'est ce que je pensai... » elle releva son regard vers Samuel, il lui fallut presque une minute pour comprendre ce qu’il voulait dire, elle se tourna vers James lorsqu’il se leva, tout ceci n’avait à ses yeux aucun sens On en a déjà parlé Samuel… Et ce n’est clairement pas une discussion à avoir devant les enfants à mon avis… Liviana et moi profitions d’une après-midi entre amis rien de plus… On vit ensemble il est normal que l’on fasse des choses ensemble. En aucun cas il n’est question de prendre ta place. » . La jeune maman senti son cœur se serrer en réalisant que son mari pensait qu’elle couchait avec son frère « C’est vraiment ce que tu penses ? » demanda-t-elle la voix tremblante.  Tout se bouscula dans sa tête, Liviana s’était toujours montré sincère envers lui, malgré leur séparation, elle restait amoureuse de lui, malheureuse pour lui, elle prenait sa défense lorsque son entourage le décrivait comme une mauvaise personne et il pensait ceci, il pensait ceci d’elle et de son frère. Elle senti une larme couler le long de sa joue et l’essuya presque immédiatement, refusant de pleurer devant lui « Comment peux-tu penser une seconde que je puisse agir ainsi ? Qu’il puisse te faire ça ?... » elle était blessée, blessée que l’homme qu’elle aimait tant puisse la voir comme ce genre de personne, capable d’agir de la sorte sans prendre la peine de se cacher. Liviana prit une profonde inspiration pour calmer les battements trop rapide de son cœur et se redressa plantant son regard dans celui de Samuel « Je rêve là... tu es... tu es tellement mal placé pour nos juger, tu as pensé une seconde à ce que j'allais ressentir quand tu.... ? » elle était incapable de le dire à haute voix, il avait brisé son cœur pour fois de plus.


never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons. about a million reasons”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 161 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Lolitaes & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Lun 14 Aoû - 23:02


Tout, dans la scène à laquelle il venait d'assister, semblait être réuni pour lui faire mal. Il y avait cette complicité entre Liviana et son frère qu'il avait toujours connue et qui ne l'avait jamais dérangé, et qui prenait à présent un tout autre reflet. Et puis il y avait ces gestes, ce sourire rayonnant de Liviana qu'il n'avait plus vu depuis une éternité, et ce même lorsqu'ils formaient encore un couple. Il y avait Luca et Mathis qui paraissaient s'entendre à merveille, et qui venaient parfaire ce tableau déjà bien trop idéal aux yeux du jeune comptable. Si bien qu'il fut incapable de passer son chemin, puis incapable de se taire lorsque la belle italienne lança les hostilités. Pour une fois, même la présence apaisante de Luca au creux de ses bras ne fut pas suffisante à le calme. Au contraire, le fait d'avoir son fils tout contre lui semblait le motiver d'autant plus à défendre sa place, et à faire comprendre à tout le monde son importance. S'il avait tout gâché avec Liviana, Sam n'avait aucune intention qu'il en soit de même pour son fils et même s'il fallait se fâcher pour obtenir gain de cause, rien ne l'empêcherait d'être là pour lui.

James tentait de raisonner son aîné mais la première chose qui interpella Samuel dans son discours fut l'absence de démenti. Il l'accusait de se faire des fausses idées, prétendait que la question avait déjà été abordée, mais à aucun moment il ne répondit clairement à la question que Samuel lui avait posée, ce qui ne fit qu'alimenter davantage les doutes de ce dernier. S'il n'avait rien à se reprocher, rien à cacher, James n'aurait-il pas mieux fait de répondre de manière directe, quitte à secouer un peu son aîné au passage ? Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le jeune homme aurait presque préféré se faire envoyer aux fraises une bonne fois pour toute plutôt que de récolter uniquement des réponses évasives qui le faisaient douter encore plus qu'avant. Certes, James lui livra une brève explication mais ce fut finalement Liviana qui lui apporta sans le vouloir la réponse la plus convaincante. Et celle-ci n'arriva pas par des mots, mais par cette larme que Samuel vit couler sur la joue de l'italienne et qui lui serra immédiatement le cœur. Une fois de plus, tout allait de travers et il ne parvenait qu'à semer la douleur autour de lui. Fermant les paupières quelques instants en poussant un soupir déchirant, Samuel murmura : « Je sais pas... Je... je ne sais plus ce que je dois penser... » A vrai dire, le jeune comptable se sentait de plus en plus perdu et  ne savait absolument pas vers quelle hypothèse se tourner. Comme un animal blessé, il tentait de se défendre en s'attaquant aux premiers venus, ce qui n'était en réalité qu'une nouvelle preuve de sa faiblesse. « Je rêve là... tu es... tu es tellement mal placé pour nos juger, tu as pensé une seconde à ce que j'allais ressentir quand tu.... ? » balbutia soudain Liviana, faisant immédiatement relever les yeux de Samuel vers elle. Serrant toujours son fils dans ses bras, le comptable secoua légèrement la tête en constatant qu'elle comparait sa propre erreur à la scène qu'il avait vue ce soir... ce qui ne le rassurait absolument pas. « Pourquoi j'ai cette sensation de vous avoir surpris au moment où je n'aurai pas du...? Pourquoi vous avez été gênés à l'instant où vous m'avez aperçu ?! » s'exclama alors Samuel en laissant de nouveau son regard glisser tour à tour entre James et Liviana. « Regardez... » souffla Sam en désignant toute l'installation prévue pour le pique-nique ainsi que l'incontournable poussette double pour les enfants. « Il y a tout ! Tout ce qu'il faut, qu'est-ce que je suis censé penser ? Il y a tout...» Le jeune homme s'interrompit quelques instants avant de lâcher un petit rire amer et de replonger son regard dans celui de l'italienne en lâchant à mi-voix : « Tout ce qu'on voulait. »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le don juan malgré lui
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33ans (10/12/1983)
STATUT : Père célibataire
MÉTIER : Agent de probation et travail à mi-temps dans la fondation contre le cancer de son père.
LOGEMENT : Fortitude Valley #271 avec son fils Mathis, sa meilleure amie Liviana et Luca le fils de cette dernière.

POSTS : 4105 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : James a quatre frères et une sœur Il a passé plusieurs années en Afghanistan où il e été témoin de la mort de son frère jumeau, depuis il n’a plus pu remettre les pieds à l’armée ≈ Il est papa d'un petit garçon prénommé Mathis qu'il élève seul. ≈ Très pudique sur sa vie il se fait souvent discret et n’aime pas être le centre de l’attention. ≈ Le sport est son échappatoire et un bon moyen d’évaluer son état d’esprit, plus il en fait moins bien il va. ≈ Encore aujourd’hui il présente des difficultés à dormir et fait fréquemment des cauchemars.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Lydia #2Liviana&SamuelLiviana #3Tommy ≈ Maura


PSEUDO : Mel
AVATAR : Aaron Tveit
CRÉDITS : © (avatar) yumita (signature) Astral
DC : Elio, Gauthier & Yasmine ♥
INSCRIT LE : 04/04/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1351-james-ce-raid-se-sera-comme-une-piqure-depingle-mais-une-piqure-en-plein-coeur http://www.30yearsstillyoung.com/t5501-james-the-past-can-hurt-but-you-can-either-run-from-it-or-learn-from-it http://www.30yearsstillyoung.com/t1423-james-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Ven 25 Aoû - 14:38


But the world keeps spinning around
Liviana, Samuel & James

La discussion avait été abordée entre les deux hommes, avec des pincettes et sans doute pas avec suffisamment d'aplomb de la part de James, puisque son frère semblait encore l’accuser des mêmes torts aujourd'hui, mais James aurait pourtant voulu que cette simple conversation suffise. Il aurait aimé aussi que Liviana n’en ait pas vent, pas parce que lui mentir ou même lui cacher des choses lui plaisait, mais parce qu’il savait que cette pensée lui ferait du mal. Que malgré la séparation, son attachement à Samuel était resté intact et qu’elle l’aimait encore profondément. Et tournant son regard vers la jeune femme, il ne s’était pas étonné de voir une larme couler sur sa joue, son regard embué posé avec incompréhension sur celui qui était voué à devenir son ex mari. « C’est vraiment ce que tu penses ? Comment peux-tu penser une seconde que je puisse agir ainsi ? Qu’il puisse te faire ça ?... » Ces questions avaient semblé semer un réel doute. Le regard de James maintenant fixé sur son frère dont ils attendaient tous deux une réponse.  « Je sais pas... Je... je ne sais plus ce que je dois penser... » D’un certain manière, James était conscient que son attitude et celle de Liviana n’était pas aidante, qu’eux même semaient le trouble de Samuel, et pourtant il ne pouvait imaginer une vie ou il ne pourrait rire avec elle, l’enlacer et juste être une présence réconfortante. L’italienne avait depuis toujours un place primordiale dans sa vie, tout comme son frère même si il était bien plus pudique avec ce dernier et qu’entre eux il y avait souvent manqué la conversation. Liviana avait été pendant de longues années leur médiateur… Aujourd’hui pourtant elle ne pouvait plus tenir ce rôle. Il était temps qu’ils apprennent à se parler vraiment…

Bondissant sur ses jambes, Liviana n’avait pas laissé le temps à son ami de comprendre ce qui se passait - son regard un peu perdu peinant à suivre la scène qui avait suivi et les mots qu’elle avait prononcés avec aplomb et pourtant beaucoup de peine. « Je rêve là... tu es... tu es tellement mal placé pour nos juger, tu as pensé une seconde à ce que j'allais ressentir quand tu.... ? » Conscient que les mots de Liviana n’allaient pas aidé leur propos, James était pourtant resté silencieux, ses yeux flirtant avec le sol et cette envie fugace de fuir loin d’ici, comme si sa place n’était pas là.  « Pourquoi j'ai cette sensation de vous avoir surpris au moment où je n'aurai pas du...? Pourquoi vous avez été gênés à l'instant où vous m'avez aperçu ?! » Le regard toujours au sol James avait légèrement pincer les lèvres sans trop savoir ce qu’il devait répondre. « Regardez... Il y a tout ! Tout ce qu'il faut, qu'est-ce que je suis censé penser ? Il y a tout…» Puis se tournant cette fois vers la jeune femme il avait continué. « Tout ce qu'on voulait. » Ces mots ne lui étaient pas adressé et une fois de plus James se sentait de trop dans cette conversation. Comme si il n’était que l'objet pour amener cette discussion, pour que Sam réalise plus douloureusement encore ce qu’il avait perdu le soir où il avait trompé sa femme. Se relevant à son tour pour se mettre à niveau des deux autres, James avait pourtant pris la parole, un peu timidement. « Regarde ta réaction Sam… Je crois que ce n’est pas si étonnant que ça nous ait mis mal à l’aise… On est pas idiot… Du moins pour ma part je sais bien… Je sais que c’est toi qui devrait faire des pique-niques avec ta femme et profiter de ton fils… Mais… Mais les choix qu’on a tous fait nous on amené là aujourd’hui. Je ne cherche pas à prendre ta place et Liviana ne me l’a donne pas… Et tu le sais bien… Le problème ce n’est pas nous je crois…. » Du moins c’était la sensation qui le prenanit. « Mais ce que tu as perdu… » En faisant les mauvais choix… En trompant et en mentant et pour ça James ne pouvait pas le soutenir. « Peut-être que je devrais emmener les garçons faire un tour… Et vous laisser. » Un sujet était lancé et il n’était pas sur d’avoir sa place au milieu de celui-ci.


.
LIE WITH ME AND JUST FORGET THE WORLD
Sometimes I’m terrified of my heart; of its constant hunger for whatever it is it wants. The way it stops and starts.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : actuellement au milieu d'une procédure de divorce
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2022 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né - elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween, une expérience qui encore aujourd'hui est douloureuse
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

tommyjames & samthomas
ezrajamessamuel#3
ninoarthurvitto/nino (9/9)

RPs EN ATTENTE : camille
RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurprise
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : nebula (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand et lola martins
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t13778-i-got-all-a-need-when-i-got-you-and-i http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Dim 27 Aoû - 14:53


Malgré l’adultère de Samuel, Liviana n’avait jamais cessé de le défendre auprès de son entourage, elle ne lui avait cherché aucune excuse pour son acte mais elle avait toujours affirmé qu’il était bon et qu’il serait quoi qu’il arrive un père fantastique pour son fils. Elle tenait toujours à lui, elle en était même toujours amoureuse mais elle avait compris que l’amour si fort soit-il n’était parfois pas suffisant, ses journées rimaient souvent avec tristesse et nostalgie. Elle survivait au sein de son cauchemar grâce à James, ce qu’il lui apportait lui redonnait le sourire et la force de continuer ; à ses côtes elle retrouvait la joie de vivre qu’elle avait perdue. Aujourd’hui était une bonne journée, elle se sentait heureuse au côté des enfants et de James, ce pique-nique sous le soleil était une idée parfaite, le tableau idéal qui s’était cependant assombri avec l’arrivé de Samuel. Pendant un instant elle avait réellement cru que ça marcherait, que passer un moment tous les trois étaient possibles mais rapidement la réalité les avaient rattrapés. La jeune maman encaissa les paroles de son ex-mari sans réellement comprendre ce qui l’avait amené à penser une chose pareille, elle était à cet instant si en colère qu’elle avait envie d’être le plus loin possible de lui « Je ne sais pas... Je... je ne sais plus ce que je dois penser... » elle secoua la tête, c’était trop facile d’agir ainsi et de porter de telles accusations sans penser une seconde aux conséquences qu’elles auraient. En couchant avec sa collègue ce soir-là, Samuel avait détruit les dix années qu’ils avaient passé ensemble, elle était persuadé qu’il avait agi sans réfléchir, sans penser une seconde à ce qu’elle allait ressentir en l’apprenant et aujourd’hui il se permettait d’émettre un jugement sur la relation qu’elle entretenait avec son meilleur ami. « Pourquoi j'ai cette sensation de vous avoir surpris au moment où je n'aurai pas du...? Pourquoi vous avez été gênés à l'instant où vous m'avez aperçu ?! » « Regardez... Il y a tout ! Tout ce qu'il faut, qu'est-ce que je suis censé penser ? Il y a tout… Tout ce qu'on voulait. » il détourna le regard, rester impassible était au-dessus de ses forces. Elle eut envie de partir, de prendre son sac, son fils et de s’en aller le plus loin possible d’ici, mais James prit la parole, essayant tant bien que mal d’apaiser la situation « Regarde ta réaction Sam… Je crois que ce n’est pas si étonnant que ça nous ait mis mal à l’aise… On n’est pas idiot… Du moins pour ma part je sais bien… Je sais que c’est toi qui devrais faire des pique-niques avec ta femme et profiter de ton fils… Mais… Mais les choix qu’on a tous fait nous ont amené là aujourd’hui. Je ne cherche pas à prendre ta place et Liviana ne me l’a donne pas… Et tu le sais bien… Le problème ce n’est pas nous je crois…. Mais ce que tu as perdu » elle posa son regard sur son meilleur ami, elle aurait aimé le prendre dans ses bras à cet instant précis mais elle savait que ce geste serait mal interprété par Samuel. Elle jeta un coup d’œil à Mathis qui jouait sans se soucier de ce qui se passait autour de lui, le sourire sur son visage l’apaisa presque immédiatement. « Peut-être que je devrais emmener les garçons faire un tour… Et vous laisser. » elle se tourna immédiatement vers lui, rester seule avec Samuel dans ce parc était impossible tout comme continuer à se disputer avec lui « Non, ne t’en va pas s’il te plait… » elle posa son regard dans le sien le suppliant presque de rester auprès d’elle. Elle prit une profonde inspiration pour se calmer et se tourna ensuite vers Samuel « Tu peux rester aussi si tu veux, pour ton fils mais que les choses soient claires, je t’interdis de porter un jugement sur ma relation avec James parce qu’au cas où tu l’as oublié, il n’y aurait pas eu de nous sans lui » elle tenait à mettre les points sur les i, sans son amitié avec James elle n’aurait probablement jamais rencontré Samuel. Elle relâcha la pression essayant de se montrer plus douce avec lui « C’est à toi de décider maintenant, tu agis en adulte ou non… » elle n’avait plus la force de se battre plus longtemps.


never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons. about a million reasons”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (02/01/1983)
SURNOM : Sam, Samy
STATUT : séparé, en instance de divorce
MÉTIER : Comptable

POSTS : 161 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Second enfant d'une famille nombreuse qui comptait cinq garçons et une fille • Vilain petit canard de la famille • Fan de cuisine italienne mais très mauvais cuisinier • Grand solitaire, rêveur invétéré constamment en retard • Musicien, il joue notamment du piano et de la guitare • A raté pas mal de choses dans sa vie, à commencer par son mariage et sa carrière • Passionné par le ciel et les étoiles qu'il admire souvent • Papa d'un petit Luca depuis fin octobre 2016
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
PSEUDO : Offenbach
AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : Lolitaes & tumblr & manon.
DC : None
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13149-sam-but-that-place-on-memory-lane-you-liked-still-looks-the-same http://www.30yearsstillyoung.com/t13236-sam-somewhere-only-we-know http://www.30yearsstillyoung.com/t13235-samuel-beauregard

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   Sam 2 Sep - 18:38


S'il y avait une chose qui interpellait Samuel, c'était bien cette réaction que James et Liviana avaient eue en l'apercevant, cet empressement dont ils avaient fait preuve en se séparant, un peu comme s'il les avait prit sur le fait. Un peu comme deux enfants que l'on interromprait au beau milieu d'une bêtise. Et puis il y avait eu ces échanges de regards, ces expressions traduisant une gène extrême, et autant de petits détails qui n'étaient pas là pour rassurer le comptable. Et lorsqu'il confia ses craintes et ses sentiments aux deux amis, la réponse de son frère ne lui fut pas d'un grand secours. En effet, ce dernier expliqua une fois de plus que Sam était le seul et unique fautif dans toute cette histoire, et que leur gène ne venait que de lui et de sa réaction. Mais quelle autre réaction était-il censé avoir en présence d'une situation pareille ? Samuel aimait Liviana à en crever et la voir batifoler avec un autre homme, quand bien même il s'agissait de son propre frère, ne pouvait aucune le réjouir. Malgré les belles paroles de James, qui tentait de rassurer son aîné en lui assurant qu'il n'était pas pour prendre sa place, Sam ne put s'empêcher de penser que les faits parlaient pour eux. Il avait cette impression de pouvoir interroger n'importe qui dans ce parc en demandant ce que la scène qu'il avait surprise évoquait, et d'obtenir la même réponse à chaque fois. Quoi que les principaux intéressés pouvaient en dire, ils faisaient bel et bien figure de famille parfaite. Et comme le souligna James par la suite, c'était ça que Samuel avait perdu en dérapant lors de cette soirée d'anniversaire. Mais tout ce qu'il avait perdu, le comptable était prêt à le retrouver, plus que jamais. Seulement voilà, Liviana ne semblait pas l'entendre de cette oreille et malgré les tentatives de Sam, elle ne lui avait jamais laissé ne serait-ce que l'ombre d'une seconde chance. A croire que les blessures de la belle italienne étaient à la hauteur des regrets de Samuel.

Alors que James se proposait de partir faire un tour avec les garçon et que Sam voyait en cette initiative une sorte d'espoir de pouvoir parler seul à seul à Liviana, il fut déçu de constater qu'elle ne souhaitait absolument pas rester seule avec lui. Sa réaction fut tellement spontanée et presque désespérée que le cœur de Sam se serra immédiatement. Elle lui proposait de rester avec eux, tout en rappelant quel rôle James avait pu jouer dans leur rencontre. Et alors que Sam captait brièvement le regard de l'italienne, des images de leur rencontre et de leurs premiers moments ensemble lui revinrent en tête. Liviana n'avait pas tellement changé depuis toutes ces années, elle était toujours aussi belle, et peut-être même chaque jour un peu plus. Mais depuis qu'il avait fauté, elle était aussi devenue inaccessible. Elle avait prit sa décision, et rien ne semblait pouvoir la faire changer d'avis, pas même l'arrivée de Luca. Samuel était prêt à accepter la proposition de la jeune femme mais alors qu'il se perdait de nouveau dans ses yeux en ressentant un nouveau pincement au cœur, il secoua la tête en lui tendant Luca qu'il tenait encore tout contre lui jusqu'à présent. « Je crois pas que ce soit une bonne idée. » Sa voix était mal assurée, déchirée par la sensation que provoquaient les grands yeux de son fils qui le regardaient. Mais la raison lui soufflait de prendre ses jambes à son cou pour ne pas dégrader encore cette relation déjà chaotique qu'il entretenait désormais avec Liviana, mais aussi avec son frère cadet. Le regard du comptable glissa ensuite vers James, alors que la colère qu'il avait manifesté un peu plus tôt semblait s'être transformée en tristesse teintée de honte, Sam souffla : « Désolé. »


'cause I got issues
but you got 'em too. So give 'em all to me, and I'll give mine to you. Bask in the glory of all our problems, 'cause we got the kind of love it takes to solve 'em. Yeah, I got issues? and one of them is how bad I need you. ♛ by endlesslove.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)   


Revenir en haut Aller en bas
 

But the world keeps spinning around (Liviana&Samuel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: new farm park
-