AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 hold on to hope if you got it + caroline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : il n'a d'yeux que pour sa belle blonde.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, pine rivers [appartement], avec son colocataire

POSTS : 536 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. + Il adore lire et regarder des documentaires. + Il a une sœur cadette. + Il déteste qu’on le prenne en photo. + Il fume, boit et se fiche de ce que les gens pensent, mais il n’a jamais touché à la drogue. + Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. + Il adore dessiner. + Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. + Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : caro + aisling #3 + lisbeth
RPs TERMINÉS : adaline #1 | #2 + kenny + harley #1 | #2 | #3 | #4 + aisling #1 | #2 + kane + isaac #1 | #2
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria
DC : aucun pour l'instant.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693

MessageSujet: hold on to hope if you got it + caroline   Lun 29 Mai - 3:50


hold on to hope if you got it,
don't let it go for nobody
Caroline + Sid

Sid insère la clé dans la serrure et la déverrouille d’un coup de poignet. De l’autre main, il tourne rapidement la poignée. Il entre dans l’appartement. La porte est à peine refermée derrière lui qu’il a déjà enlevé ses bottes. Il les abandonne au milieu du hall, s’éloigne, puis se ravise et revient les placer soigneusement sur le petit tapis à gauche pour s’éviter la colère de son coloc, qui supporte mal le désordre sous toutes ses formes. Le tatoueur soupire : il a beau adorer son meilleur ami, son amour de l’ordre et de la propreté l’agace parfois. Assez bordélique de nature, le tatoueur a beaucoup de mal à satisfaire aux exigences de son coloc, qui se fait un plaisir de lui remettre sous le nez tous les dégâts qu’il a causés lorsqu’il n’a pas envie de faire la vaisselle.

Il se dirige tout vers le salon, où il se laisse tomber sur le canapé, qui émet un désagréable grincement. En bâillant à s’en décrocher la mâchoire, il attrape la télécommande et allume la télé. Il zappe de poste en poste pendant un moment sans trop porter attention à ce qu’il regarde avant de s’arrêter sur un documentaire animal quelconque. En vérité, l’émission lui importe peu : il n’a pas vraiment l’intention de suivre les péripéties des lémurs sur leur branche. Il a seulement envie d’utiliser la voix traînante du narrateur comme trame sonore pour briser le silence de l’appartement. Ses paupières lourdes se fermant déjà de leur propre chef, il s’étend sur le canapé, la tête appuyée sur le coussin. La journée a été longue et il est complètement crevé. Après son dernier client, il avait décidé de rester un peu plus tard au salon pour dessiner quelques croquis. Trop préoccupé par son art comme à son habitude, il n’a pas vu le temps passer. Les yeux fermés, il s’accorde quelques minutes de repos pour se détendre un peu avant se mettre aux fourneaux. De toute façon, il n’attend pas Caroline avant trois bonnes heures et, même si c’est vrai qu’il a pas mal de trucs à préparer, il peut se permettre une petite sieste d’un quart d’heure. C’est alors qu’un miaulement plaintif retentit dans la pièce. Sid entrouvre un œil et voit Mouse qui s’approche, le nez en l’air et la queue en point d’interrogation. Arrivé au canapé, le chat hésite un instant, comme s’il n’était pas certain de vouloir rejoindre son maître alors que ce dernier l’a complètement ignoré à son arrivée, mais il finit par sauter et venir se rouler contre le flanc du tatoueur. Attendri, ce dernier pose une main sur le corps ronronnant de l’animal et passe ses doigts dans la fourrure douce. Sans même s’en rendre compte, il s’assoupit.

Il se réveille en sursaut. Même si le soleil inonde le salon de ses derniers rayons orangés, l’appartement autour de Sid s’est assombri et il lui faut quelques secondes pour se souvenir qu’il est tombé endormi dans le salon. Vexé par le mouvement brusque, Mouse se laisse tomber en bas du canapé et s’éloigne en trottant vers la cuisine. On frappe à la porte et, mal réveillé, le tatoueur songe confusément que c’est sans doute ce qui l’a réveillé. Il se redresse lentement et se frotte le visage. Sous ses doigts, il devine les plis que le coussin a laissés sur sa joue gauche. Et puis il se souvient que sa sœur devait lui rendre visite. « Caro ! Merde. » Complètement alerte maintenant, il se lève précipitamment pour aller ouvrir. Derrière la porte, une Caro à l’air peu impressionné l’attend. Il lui sourit, penaud, en se demandant combien de fois elle a dû frapper avant qu’il ne se réveille. « Hey ! Désolé, je m’étais endormi. » Il s’écarte pour la laisser entrer. « D’ailleurs, à ce sujet… J’espère que tu n’es pas trop affamée parce que j’ai… euh… fais la sieste au lieu de préparer le dîner. »



I could've sworn I'd saved myself
from all the demons here
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23
SURNOM : Acidrose
STATUT : En couple
MÉTIER : Photographe urbain et portraitiste (pro)
LOGEMENT : Redcliffe, 100e appartement.
Killer Lover
POSTS : 82 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Amie de l'adrénaline.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hold on to hope if you got it ≈ Sid .
Unspoken secrets find a sympathetic ear in a lover’s bed ≈ Gio .
RPs EN ATTENTE : ∆ Cassidy
PSEUDO : Acidrose
AVATAR : Magdalena Zalejska
CRÉDITS : Tumblr
DC : Aucuns
INSCRIT LE : 25/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15334-caroline-i-m-in-love-with-the-shadow http://www.30yearsstillyoung.com/t15371-don-t-touch-caroline#585908 http://www.30yearsstillyoung.com/t15376-caroline-bauer http://www.30yearsstillyoung.com/t15377-caroline-bauer#586081

MessageSujet: Re: hold on to hope if you got it + caroline   Sam 3 Juin - 20:13


S'il y a bien une chose au sujet de laquelle Caroline ne doute pas, c'est bel et bien à propos de la chance qu'elle a d'avoir un frère comme Sid. Et malgré les petites péripéties qui arrivent de temps en temps entre eux, elle garde conscience que jamais leur lien ne cessera. Il est son frère adoré, et ça le restera.

Bien que Caroline ait toujours gardé ce genre de pensée en tête, parfois, et souvent de nuit, il lui arrive de se sentir seule à tel point d'en oublier Sid et d'agir comme une inconsciente. Amplifiant les difficultés dans sa vie la jeune Bauer est loin de réussir à s'en sortir même si elle ose jouer la jeune femme attendrie, douce et délicate auprès de lui.

D'ailleurs le malheur a frappé pour une énième fois la nuit dernière, principale raison de ces cernes, quant à sa petite mine, il est tout à fait probable que ce soit à cause des nombreuses bouteilles bues ainsi qu'à la drogue habituellement ingurgitée.

On ne l'imagine pas en mauvais point, Caro. Et pourtant ça lui arrive si souvent... Lorsqu'elle est accompagnée elle parait rayonnante, en pleine santé mais quand elle ne l'est plus, la gentille fille se transforme en une pauvre femme totalement mise à nue. Autant physiquement que moralement.

Elle aimerait s'en sortir, Caroline. Mais il lui est impossible d'avouer ces faits ni même ne serait-ce, un minimum, de se confier. Trop de fierté. Posée sur un toit la nuit d'avant, elle pleurait, les cadavres alcoolisées à ses côtés. Et personne ne l'a remarqué.

C'est donc méfiante qu'elle a passé la journée et joyeuse qu'elle pensait à ce qu'elle pouvait effectuer. Réalisant quelques pas jusqu'à l'endroit tant désiré, la jeune femme prit soin d'esquisser un léger sourire avant de frapper à la porte de ce qu'elle désignerait de paradis.

Mais lorsqu'elle se rendit compte que personne ne lui ouvrit, le mal lui traversa l'esprit. Puis quelques minutes ensuite, le bonheur se montra enfin à elle. Sid, a l'air épuisé, se présentait face à elle. Et elle eut l'envie de se blottir dans ses bras comme autrefois. Elle souffrait au plus profond de son Être, elle voulut lui dire tout ça. Hélas, encore une fois elle n'osa pas.

« Sid ! Tu m'as manqué. Comment tu vas ? Je commençais à m'inquiéter, enfin, même si je sais que je dois prendre l'habitude à ce que tu ne répondes pas avec rapidité. »

La jeune femme laissa un rire s'échapper puis se mit à réfléchir quelques instants afin de trouver une solution. En effet, elle n'avait pas tellement faim et n'était d'ailleurs pas venue ici pour pouvoir manger, bien au contraire. Voyant comment son frère se comportait et remarquant de plus en plus à quel point il semblait fatigué, Caroline se décida plutôt brièvement.

« Pas grave. Une pizza, ça te dit ? »

Après tout, sa réponse lui était bien égal puisqu'elle savait parfaitement que cette idée lui plairait, cause pour laquelle elle prit son portable et appela une pizzeria proche de l'appartement.

Commençant à avancer dans celui-ci, elle observa aux alentours, chaque recoin et lança un regard à celui qu'elle ne voudrait perdre pour rien au monde, toute souriante.

« Oh. Il n'est pas là, ton coloc' ? »



BLOED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : il n'a d'yeux que pour sa belle blonde.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, pine rivers [appartement], avec son colocataire

POSTS : 536 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. + Il adore lire et regarder des documentaires. + Il a une sœur cadette. + Il déteste qu’on le prenne en photo. + Il fume, boit et se fiche de ce que les gens pensent, mais il n’a jamais touché à la drogue. + Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. + Il adore dessiner. + Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. + Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : caro + aisling #3 + lisbeth
RPs TERMINÉS : adaline #1 | #2 + kenny + harley #1 | #2 | #3 | #4 + aisling #1 | #2 + kane + isaac #1 | #2
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria
DC : aucun pour l'instant.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693

MessageSujet: Re: hold on to hope if you got it + caroline   Jeu 15 Juin - 5:07


hold on to hope if you got it,
don't let it go for nobody
Caroline + Sid

Un bâillement s’échappe de la bouche de Sid, qui essaie en vain de le retenir, puis décide finalement, en voyant qu’il n’y arrivera pas, de le camoufler derrière sa main. Il rigole doucement lorsque Caroline mentionne son manque d’efficacité pour ouvrir la porte de l’appartement. C’est vrai qu’il a souvent tendance à se traîner les pieds, même lorsqu’il attend un visiteur. « Je te promets qu’un jour je vais répondre avant que tu aies passé cinq minutes à poireauter dans le couloir. » Heureusement, elle n’est pas particulièrement vexée d’apprendre qu’il n’a pas commencé à préparer le dîner. Elle fait même la moue, l'air de dire que ce n'est vraiment pas si grave, et propose aussitôt de commander une pizza. Sid, qui, comme tout être humain normalement constitué, adore tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la pizza, hoche aussitôt la tête pour accepter la suggestion. Évidemment, Caro n'a pas attendu d'avoir son assentiment. En fait, avant même d'avoir fini de parler, elle avait sorti son téléphone et elle l'a déjà collé contre son oreille. Les bras croisés et le regard perdu dans le vide, Sid l'écoute passer la commande en mordillant distraitement le piercing qui orne sa lèvre inférieure, un tic qu’il a développé dès l’apparition du petit anneau de métal. C’est tellement facile entre eux : il n'a même pas besoin de préciser ce qu'il voudrait manger, car sa sœur sait parfaitement ce qu'il aime. Lorsqu'elle raccroche, il s’aventure dans l'appartement, Caro sur les talons.

« Oh. Il n’est pas là, ton coloc? » Le tatoueur se retourne vers elle et fait non de la tête. « Il sortait avec des potes du boulot. C'est juste toi et moi ce soir. » La question n’étonne pas particulièrement Sid. Ça fait presque dix ans qu’il habite avec son colocataire. Depuis le temps, il s’est forcément lié d’amitié avec Caro et ils passent souvent d’agréables soirées tous les trois. « Par contre, il est allé faire les courses hier et il nous a laissé un excellent stock de bière. » Sid se dirige aussitôt vers la cuisine, où il fait une ligne droite vers le réfrigérateur. Il en tire deux bouteilles de bière bien froides. En les décapsulant, il observe sa sœur à la dérobée. Debout dans le salon, elle observe ce qui l'entoure, mais il a l'impression qu'elle ne voit pas vraiment ce qu'il y a devant elle. Elle a l'air bizarre ces temps-ci, mais Sid n'arrive pas à mettre exactement le doigt sur ce qui l'embête dans son comportement. C'est peut-être ce genre de déconnexion de la réalité qui l’agace, justement, comme si elle se perdait tout le temps dans ses pensées. Lorsqu'ils parlent ou rient ensemble, tout va bien. Elle ressemble alors à sa Caro, pleine de joie et vive d'esprit. Cependant, lorsque la conversation tombe, ne serait-ce qu'un petit moment, son regard s'éteint et elle semble se perdre dans le vide. Dans ces moments-là, on dirait presque un jouet dont on aurait retiré les piles. Il n'a pas osé lui demander ce qui ne va pas, préférant ne pas la brusquer et pensant qu'elle allait lui en parler lorsqu'elle se sentirait prête à le faire. Il fronce les sourcils en se demandant s'il n'a pas eu tort de croire qu'elle s'ouvrirait d'elle-même. Il jette les capsules dans la poubelle et retourne au salon, où il pose l'une des bouteilles sur la table basse. Il balance l'autre devant le nez de Caro, mais, quand elle tend la main pour la, il l'éloigne de sa portée, un sourire moqueur aux lèvres. « J'veux mon câlin en échange. » Sid a toujours été du genre affectueux avec sa sœur, peut-être parce qu'il essayait de combler l'absence laissée par leur mère. Même maintenant qu'ils ont bien grandi, il a l'habitude d'offrir des câlins ou des marques d'affection à Caro, qu’elle accepte d’ailleurs de bonne grâce la plupart du temps. Il pose donc la bouteille à côté de l’autre et tend les bras à sa petite sœur.



I could've sworn I'd saved myself
from all the demons here
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23
SURNOM : Acidrose
STATUT : En couple
MÉTIER : Photographe urbain et portraitiste (pro)
LOGEMENT : Redcliffe, 100e appartement.
Killer Lover
POSTS : 82 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Amie de l'adrénaline.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hold on to hope if you got it ≈ Sid .
Unspoken secrets find a sympathetic ear in a lover’s bed ≈ Gio .
RPs EN ATTENTE : ∆ Cassidy
PSEUDO : Acidrose
AVATAR : Magdalena Zalejska
CRÉDITS : Tumblr
DC : Aucuns
INSCRIT LE : 25/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15334-caroline-i-m-in-love-with-the-shadow http://www.30yearsstillyoung.com/t15371-don-t-touch-caroline#585908 http://www.30yearsstillyoung.com/t15376-caroline-bauer http://www.30yearsstillyoung.com/t15377-caroline-bauer#586081

MessageSujet: Re: hold on to hope if you got it + caroline   Mer 21 Juin - 21:57



   

     

   

Hold on to hope if you got it,
don't let it go for nobody.


— Sid & Caroline
« Il sortait avec des potes du boulot. C'est juste toi et moi ce soir. » Caroline se mit à réfléchir un instant avant de reprendre la conversation. « C'est étonnant quand même. Il est souvent là pourtant, c'est étonnant, je trouve. Il devait partir travailler, peut-être ? » Quand elle posa cette question, son côté curiosité refit surface. Et en cette soirée, ça n'était pas près de cesser. Bien au contraire, des questions elle en gardait généralement en tête.

« Oh, c'est génial ça ! Même lorsqu'il n'est pas là, il reste cool, ahah. » Laissant son frère se rendre vers la cuisine, la jeune femme observa les murs tout en se remémorant certains moments. Il n'avait pas tort, Sid, quand il disait, autrefois, que la solitude pouvait apporter du mal Être mais qu'au contraire vivre avec quelqu'un valait toujours mieux.

« Qu'est-ce qu'il y a ? » Bien que c'était lui qui aurait pu lui poser cette question, la brune n'hésita pas à le faire. Levant alors le regard vers Sid, tentant tout de même sourire, elle avait cette impression de comportement déjà vu dans le passé.

« Tu sais, tout va bien quand je suis à tes côtés. Tu restes mon grand-frère que j'apprécie et adorerai toute ma vie. » Se rapprochant enfin vers lui et remarquant que les bouteilles venaient toutes deux d'être ouvertes, elle manqua de l'avoir. La cause ? Le brun, comme à son habitude, désirait sûrement un câlin. Elle ricana alors légèrement et ne le lâcha pas du regard.

« Eh mais... C'est injuste ! » Lui adressant un sourire, la jeune femme qui restait au fond d'elle la petite fille qui ne voudrait perdre son frère pour rien au monde ne patienta pas plus longtemps et se mit à agir comme il le souhaitait.

« Attention, j'arrive ! » Avançant d'un pas rapide vers lui, elle se blottit dans ses bras et le serra tout doucement. Abandonnant ses mauvaises pensées et se concentrant uniquement sur Sid cette fois-ci, c'est un sentiment de liberté qu'elle ressentit. Caroline aimerait parfois revenir des années en arrière afin de ne pas répéter les faits qu'elle juge d'erreurs et se sentant en sécurité auprès de lui, elle en oublia totalement les problèmes.

Déterminée, dès qu'elle entendit sonner, elle leva les yeux vers son frère et esquissa un grand sourire. « Je crois que notre petit bonheur du soir vient tout juste d'arriver. »



BLOED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-sept ans, né le 26 janvier 1990.
STATUT : il n'a d'yeux que pour sa belle blonde.
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, pine rivers [appartement], avec son colocataire

POSTS : 536 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. + Il adore lire et regarder des documentaires. + Il a une sœur cadette. + Il déteste qu’on le prenne en photo. + Il fume, boit et se fiche de ce que les gens pensent, mais il n’a jamais touché à la drogue. + Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. + Il adore dessiner. + Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. + Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : caro + aisling #3 + lisbeth
RPs TERMINÉS : adaline #1 | #2 + kenny + harley #1 | #2 | #3 | #4 + aisling #1 | #2 + kane + isaac #1 | #2
AVATAR : andy biersack. ♥
CRÉDITS : alegria
DC : aucun pour l'instant.
INSCRIT LE : 01/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine http://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid http://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693

MessageSujet: Re: hold on to hope if you got it + caroline   Mer 12 Juil - 13:14


hold on to hope if you got it,
don't let it go for nobody
Caroline + Sid

« Eh, mais…. C'est injuste! » Sid sourit, amusé par le ton faussement offusqué de sa petite sœur. « Ouais, mais c'est comme ça. Dans la vie, il faut payer. » Il hausse les épaules, nonchalant. Comme il l'avait prévu, Caro ne perd pas une seconde. Elle s'approche aussitôt et vient presque se jeter sur lui. Elle se blottit dans ses bras, qui se referment aussi sur sa silhouette toute menue. Le jeune homme savoure le moment. Durant les deux premières années qu'il a passées à Brisbane, il vivait comme en exil, sans contact avec sa famille, et, plus que quiconque, Caroline lui manquait terriblement. Un vide se creusait dans sa poitrine dès qu'il pensait à elle, un vide qui finissait pourtant par se remplir d'un lourd sentiment de culpabilité. Car il s'en est toujours voulu de s'être enfui sur un coup de tête, et encore plus lorsque cette fuite lui a permis de réaliser ses rêves. Même s'il était profondément heureux d'enfin pouvoir se réaliser, il y avait toujours ce nuage noir qui flottait au-dessus de sa tête et assombrissait son bonheur. Comment peux-tu te sentir si bien alors que tu ignores tout de sa vie à elle? Qui sait si elle s'enfonce dans les problèmes ou dans la dépression, perdue sans toi alors que t'as toujours été là avant? Il n'a jamais connu un soulagement plus puissant que celui qui l'a envahi le jour où Caroline est finalement débarquée à son Brisbane sans s'annoncer. Il ignore s'il aurait un jour eu le courage de faire face à sa lâcheté. Si elle n'avait pas fait les premiers pas, il n'est pas convaincu qu'ils seraient ensemble aujourd'hui, à s'étreindre au milieu de son salon. Il n'est pas fier de la façon dont les choses se sont passées et, s'il pouvait revenir en arrière, il ferait des choix différents. Au moins, il sait maintenant exactement à quel point il tient à sa petite sœur, la prunelle de ses yeux comme il l'appelle souvent.

Leur relation n'a cependant jamais retrouvé toute sa simplicité et son aisance. Alors qu'ils avaient l'habitude de tout se dire, Sid a maintenant l'impression que Caroline lui cache des choses. Par crainte d'empiéter sur son jardin secret où il pouvait autrefois entrer quand il voulait, il se refuse cependant à la brusquer. De toute façon, c'est de ta faute s'il y a quelque chose de brisé pour toujours entre vous deux. La sonnette de l'appartement retentit, le tirant de ses pensées au bon moment, juste avant qu'elles n'assombrissent son humeur pour de bon. Caro s'écarte suffisamment pour lever la tête vers lui. « Je crois que notre petit bonheur du soir vient tout juste d'arriver. » Il desserre son étreinte pour la laisser s'échapper. « Je crois que tu as raison. » Le tatoueur se dirige vers la porte de l'appart, attrapant au passage son portefeuille, qu'il avait laissé sur le comptoir de la cuisine en arrivant du boulot, et il va ouvrir au livreur. En quelques minutes, il a échangé une quinzaine de dollars contre une pizza fumante à l'odeur complètement alléchante. Il va la poser sur la table et constate que Caroline a profité de la transaction pour sortir deux assiettes et un couteau. Il attrape ce dernier, ouvre le couvercle de la boîte et entreprend de séparer deux pointes, qu'il dépose dans l'assiette de sa sœur. Il se sert à son tour et referme la boîte pour éviter que le reste ne refroidisse trop vite. Une fois installé sur sa chaise, une jambe repliée sous lui, il prend une bouchée de sa pizza. « Alors, tu fais quoi ces temps-ci? Est-ce que ta vie est plus palpitante que la mienne? » Il passe toutes ses journées au salon et, même s'il sort assez souvent avec des amis, il a bien peu de temps pour vivre des aventures rocambolesques.



I could've sworn I'd saved myself
from all the demons here
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hold on to hope if you got it + caroline   


Revenir en haut Aller en bas
 

hold on to hope if you got it + caroline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-