AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 First day of the rest of our lives (Axel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: First day of the rest of our lives (Axel)   Jeu 1 Juin - 20:19





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Morphée n'avait pas voulu l'accueillir dans ses bras et Célia avait passé une bonne partie de la nuit à regarder dormir Emily. Bien que la petite avait eu du mal elle aussi à s'endormir. Et pour cause : l'avion d'Axel avait été retrouvé et il revenait à la maison. Il était vivant et il rentrait ! Des officiers étaient passés à la maison. Et Célia avait cru à ce moment-là, que son cœur allait cesser de battre. Mais ces hommes lui apportaient une très bonne nouvelle. Une nouvelle qu'elle n'espérait plus vu que cela faisait des jours que l'accident avait eu lieu. Même si au fond de son cœur, il y avait cette étincelle toujours là. Cette période qui prenait fin avait été difficile pour l'antiquaire et la princesse. Difficile de vivre alors que leur vie semblait suspendue. Heureusement qu'Emily était là. Bien que Célia n'avait rien voulu cacher à sa fille et qu'elle lui avait tout expliqué, cette dernière restait optimiste. Elle était convaincue qu'Axel allait revenir. Oh bien sûr, elle avait eu un peu peur parce que son « papa ne connaissait pas le chemin pour revenir à la maison », mais elle était confiante. Et cette conviction avait rassurée sa mère sans qu'elle ne le sache. Célia avait gardé le moral malgré tout. Pendant tous ces jours, elle avait fait son maximum pour être occupée. Pour avoir quelque chose à faire et ne pas être accaparé par ses sombres pensées et toutes ses questions qu'elle se posait. Pourquoi est-ce qu'il était reparti ? L'antiquaire avait du mal à le comprendre. Axel s'était engagé dans l'armée, parce qu'il cherchait un but, une raison d'avancer. Mais il avait eu Emily, puis ils s'étaient ensuite rencontrés. Alors pourquoi avait-il eu ce besoin de servir son pays, les laissant toutes les deux dans l'inquiétude puis l'ignorance la plus complète ? Célia n'avait pas de réponse. Mais à présent, cela n'avait plus d'importance parce que l'ambassade lui avait dit que son fiancé rentrait aujourd'hui. Qu'il était démobilisé, qu'il était à présent en sécurité. L'antiquaire posa ses yeux verts sur Emily qui dormait profondément à ses côtés. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de la jeune femme avant qu'elle n'embrasse la petite sur le front. Elle resta un instant à la regarder puis elle quitta le lit. Elle était incapable de trouver le sommeil. Elle ordonna à Finn qui était au pied du lit, de rester tranquille. Elle passa ensuite dans la salle de bain et prit une douche. Elle enfila ensuite une robe bleu marine avec une fine ceinture rouge. Elle avait tressé ses cheveux sur le haut de la tête avant de les rassembler en une queue de cheval haute. Ses cheveux tombaient ensuite en fines boucles sur son dos. Elle prit ses vitamines et quitta la salle de bain pour préparer le petit-déjeuner de sa princesse. Encore une fois Célia ne pouvait pas tenir en place. Il fallait qu'elle bouge. Bien sûr, Emily ne tarda pas à la rejoindre dans la cuisine. Trop heureuse et pressée de retrouver son père. Pendant le reste de la journée, la petite fille ne cessa pas de faire des allées retours jusqu'à la porte d'entrée, jetant un œil dans la rue. Célia avait beau lui dire que l'avion n’atterrissait pas avant quinze heure, la petite avait décidé d'attendre son père sur le perron, Finn à ses cotés. Cela faisait sourire Célia. C'était étrange parce que plus les heures passaient et plus l'antiquaire se sentait nerveuse. Drôle de sensation, drôle de moment qu'elle ne voulait plus vivre. Plus jamais. L'antiquaire en était là dans ses réflexions quand elle entendit Emily crier : « C'est papa !!!! » Célia releva son visage et remarqua une voiture qui remontait l'avenue. A l'avant, elle avait un drapeau américain au niveau de l'un des feux et deux officiers étaient visibles à l'avant. Il semblait même à l'antiquaire, qu'il s'agissait des mêmes hommes qui étaient venu la voir plus tôt dans la semaine. Emily trépignait d'impatience. La petite était vêtue d'un short en coton blanc et d'un t-shirt rose pale. Ses cheveux étaient coupés au carré. La petite avait en effet, été chez le coiffeur deux semaines plus tôt. Elle voulait faire comme sa copine. Célia avait hésité puis comme elle avait du mal à dire non à Emily ces derniers temps, elle avait accepté qu'elle coupe ses cheveux. Et cela lui allait bien. Dès que la voiture s'arrêta, Emily se précipita vers elle alors qu'Axel descendait de la voiture. Célia était restée sur le perron, laissant ce moment privilégié à sa petite fille. Elle le méritait bien. Un sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire alors qu'Emily s'accrochait au coup de son père. L'antiquaire les observait tous les deux. Les officiers l'avaient salué de la tête avant de redémarrer. Finn avait reconnu son maître et s'était dirigé vers lui en aboyant. Puis quand Axel reposa Emily sur ses pieds, l'antiquaire s'avança vers eux. Elle luttait contre les larmes. Ce moment, elle l'avait rêvé des jours et des nuits. Elle l'avait imaginé. Mais peu à peu les traits d'Axel s'étaient estompés. Et elle avait eu du mal à rêver ensuite. Mais à présent, il était bel et bien là. Il se tenait devant elle, Emily accroché à l'une de ses jambes. « Tu nous as manqué. » Et pas qu'un peu. Terriblement même.

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Dim 4 Juin - 17:04


La mémoire du militaire lui faisait légèrement défaut… il ne se souvenait pas d’être monté à bord de cet avion… encore moins de l’accident qui avait eu lieu une vingtaine de minutes après le décollage. Une attaque ciblée… ce n’était pas la première et probablement pas la dernière dans cette région dangereuse, sauf que cette fois-ci, Axel avait bien failli y laisser la vie. Il s’était réveillé sur une base militaire avec un mal de crâne proprement atroce, de ceux qui vous donnent l’impression qu’un groupe de hard rock s’est installé dans votre cerveau. Le médecin de l’armée lui avait fait savoir qu’il était resté dans le coma plusieurs jours et que, comme le reste de son équipe, il avait eu une chance insolente. Attentivement, il avait écouté le récit des évènements, songeant aussitôt à l’inquiétude de Célia, de Jane et de sa petite princesse. Elles étaient prévenues, lui avait-on dit. Cette affirmation avait légèrement rassuré Axel qui aurait cependant préféré leur parler lui-même. Bon sang… dans quel état devaient-elles être après l’annonce de cet accident !! Le militaire songea alors à ses promesses : celle de rentrer, celle de ne plus jamais repartir. Il avait tenu parole une fois, était revenu passer Noël avec ses deux amours avant de repartir en mission bien malgré lui. Axel avait passé le cap des trente cinq ans, il n’était plus tout jeune pour être sniper et physiquement parlant, il commençait à s’en rendre compte. Cependant, son expérience et sa haute qualification faisaient de lui un atout indispensable de l’armée américaine qui comptait sur ses facultés de discernement et ses aptitudes techniques indiscutables. Mais cette fois-ci, c’était l’incident de trop. Axel refusait de mettre systématiquement sa vie en danger alors que quelque part, de l’autre côté de la terre, deux merveilles attendaient impatiemment son retour. Vivre sans elles était impensable. Les laisser vivre sans lui, inconcevable. Sur le chemin familier de Pine Rivers, Axel sentit l’excitation monter en lui… il avait cette sensation étrange, ce nœud à l’estomac qui trahissait son impatience et son appréhension. C’était un sentiment bizarre et tandis que l’angoisse s’accentuait de seconde en seconde, elle finit par atteindre son apogée lorsqu’il distingue la frêle et gracieuse silhouette de sa petite princesse. A peine sorti du véhicule, il se baissa afin d’accueillir dans ses bras la mini tornade qui s’accrocha à lui comme si sa vie en dépendait. Il ferma les yeux un instant, la serrant comme si elle n’était qu’une illusion comme il en avait connu par le passé, s’enivra du délicat parfum de fraise qui émanait de ses cheveux puis déposa un baiser sur son front avec tout l’amour qu’un père puisse éprouver envers sa fille. Emily avait changé… en l’espace de quelques semaines, son visage s’était affiné, elle avait coupé ses longs cheveux qu’Axel affectionnait tant et ça lui allait à ravir. « J’savais que t’allais revenir !!! » reprit son bébé avec tendresse. L’espace de quelques secondes, le jeune homme se délecta de cette merveilleuse vision et se mit à sourire. « Je tiens toujours mes promesses… » La petite fille appuya son front contre celui de son père et esquissa un nouveau sourire. Elle avait tellement de choses à lui raconter qu’elle ne savait même pas par où commencer. Il fallait qu’elle lui raconte tout ce qu’elle avait fait avec Célia durant son absence, l’avancement de la cabane, les jeux que Duncan lui avait appris, les bêtises de Finn et sa dispute avec Lucy qui n’avait finalement pas duré… mais pour l’instant, les mots ne venaient pas. Juste l’émotion. Une émotion pure et terriblement intense. « Tu es très jolie avec les cheveux courts… » Oui, elle était exquise. Et comme toujours lorsque son père lui faisait un compliment, elle se mit à sourire puis à rougir. Axel adorait ça. Oui, il aimait être le héro de cette gamine, il adorait le regard qu’elle portait sur lui et avait bien conscience que cela ne durerait pas. Du moins, pas de cette manière. « Tu m’as manqué papa…» Elle lui avait manqué aussi… il le lui murmura à l’oreille avant de faire semblant de croquer celle-ci, ce qui fit rire Emily. Il profita de cet instant pour la reposer à terre et  accueillir ce cher Finn qui manifestait un enthousiasme incroyable. « Hey… salut mon pote… tu m’as manqué aussi mon grand !! » En plus d’aboyer et de remuer la queue à tout va, le brave chien ne tarda pas à aller chercher sa balle favorite qu’il déposa au pied d’Axel qui se mit à rire avant de la lui envoyer. Le rire cristallin d’Emily se fit entendre et au même instant, Célia fit son apparition… et quelle apparition !! Comme il l’avait fait avec sa fille, Axel serra sa fiancée dans ses bras avec ardeur, s’enivrant de son parfum, se délectant de la douceur de sa peau, de sa délicatesse et de cet océan d’amour qu’elle était en train de lui offrir. L’émotion dans la voix de l’antiquaire était aussi palpable que touchante et Axel ne pouvait que partager les sentiments qui l’animaient en cet instant. Il déposa ses mains sur son visage et caressa ses joues avec douceur, plongeant son regard ténébreux dans les prunelles angéliques de la jeune femme. Ses belles lèvres rosées étaient agitées d’un infime frémissement… comme elle était désirable !!  « Bonjour mon ange…» s’avançant délicatement vers elle, il l’embrassa. Un baiser tendre et doux. Le baiser de deux personnes qui s’étaient aimées plus que tout et qui maintenant, brûlaient de se retrouver. « Tu m’as tellement manqué. » lui dit-il, parsemant ses lèvres de nouveaux baisers, glissant les doigts sur sa nuque. « Je suis désolé de vous avoir causé un tel tourment… j’aurais aimé que les choses se passent autrement. Mais autant que possible, j'ai tenu ma promesse... me revoilà.»


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Dim 4 Juin - 22:32





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Ce retour, elles l'avaient attendu. Pendant toutes ces semaines où Axel était parti en mission, puis quand son avion avait disparu des écrans radars. Elles s'étaient accrochées à la moindre nouvelle, au moindre appel. Pas facile d'y croire quand l'armée elle-même ne donnait quasiment aucune nouvelle parce que c'était une mission secrète. Parce que tout ce qui y était rattaché, restait confidentiel. Aucune communication ne pouvait être officialisée dans ce contexte. Alors Célia avait du se contenter d'un long silence, pesant et angoissant. Elle avait beau téléphoner à l'Ambassade, on ne voulait rien lui dire de plus. On lui rappelait simplement que les recherches étaient toujours en cours et qu'elle allait avoir des informations dès que l'armée pourra communiquer à ce sujet. Alors naturellement, l'antiquaire se posait des questions. Et elle n'était pas la seule. Emily elle-aussi avait envie de savoir pourquoi son père n'était pas encore rentré. Pourquoi les jours passaient et aucune nouvelle de lui ne leur était donné ? Bien évidemment, Célia essayait de la rassurer comme elle le pouvait. Et ensemble, la mère et la fille avaient supporté cette absence. Cela n'avait pas été facile. Certains jours étaient plus difficiles que d'autres, comme pour la fête des mères. La première fête des mères de Célia. La jeune femme avait passé la journée avec sa famille, avec Selina, les jumeaux, Emily. Ainsi, cette journée avait été moins difficile. Et puis il y avait ces jours où Emily rentrait à la maison avec tout un tas de choses à lui dire, à lui raconter. A quel point sa maîtresse était intelligente. Avec quelle facilité, elle avait fait ses exercices d'orthographe. Comment elle avait aidé la mère de Lucy pour faire cette tarte au citron. Alors pendant ces moments-là, le temps passait plus vite. Seulement que ce soit pour la fille ou pour la mère, leur esprit restait toujours occupé par Axel. Emily avait été bien courageuse. Célia n'avait pas voulu lui mentir. Et elle lui avait dit pour l'accident. La petite fille avait eu peur. Elle avait pleuré mais elle avait assuré que son père allait revenir. Oui peut-être que l'innocence de la petite fille lui avait permit de croire qu'Axel allait revenir. Et à présent, il était là. Bel et bien là. Avec quelques contusions apparentes, mais il était sain et sauf. Et à nouveau, ils étaient réunis. Ce moment, Célia l'avait espéré. Même si en éternel pragmatique, elle ne pouvait s'empêcher de prendre en considération toutes les données. Et elle était tellement habituée à ce qu'on lui reprenne le bonheur qu'elle goûtait,  qu'elle avait toujours ces doutes au fond d'elle. Alors Emily avait été d'une grande aide. Et au fur et à mesure, Célia avait gardé le sourire. Pour elle, pour que sa fille ne soit pas triste et parce qu'elle voulait y croire aussi, au final. Et elle n'avait pas eu tort de le faire. Célia observa Axel et Emily, ses deux amours ensemble, profitant de ce moment. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Elle sentait toute l'angoisse et la peur accumulées au fil des semaines, quitter ses épaules alors qu'elle les observait. C'était comme si on lui redonnait un peu d'air, un peu d'oxygène. Parce que ces derniers temps, elle s'était sentie étouffée. L'antiquaire s'était ensuite avancée vers Axel jusqu'à se retrouver dans ses bras. Comme ça faisait du bien... Elle retrouvait son odeur, ses bras autour d'elle, sa barbe de quatre jours... Elle ferma les yeux pour mieux profiter de ce moment. Cet instant, elle l'avait souvent rêvé, même éveillée. Quand ses pensées se dispersaient, et qu'une fois encore, elle laissait ses émotions la submerger. Laissant ses parents ensemble, Emily s'était amusée avec Finn. L'antiquaire reposa à nouveau son regard sur Axel. Et Célia esquissa un sourire aux mots du militaire. Toutes ces semaines sans lui avaient été longues, terriblement longues. Elle accueillait ensuite ces baisers, les lèvres tremblantes et le cœur qui battait encore la chamade. Aux mots d'Axel, elle acquiesça doucement la tête. En effet, il avait tenu sa promesse. « Oui... même si je commençais à ne plus y croire... » Célia avait murmuré ces mots, son visage près de celui de son fiancé. Elle ne lui avait jamais menti. Elle ne voulait pas commencer aujourd'hui. Et oui, elle avait fini par penser au pire. A croire que l'armée allait annoncer sa mort en mission. Elle s'en voulait. Pourtant ce n'était pas une question de foi ou de confiance. C'était tout simplement à cause de son tempérament diablement réaliste. « C'est moi qui devrait être désolée. » Elle n'avait plus envie de connaître ça à nouveau. Elle n'avait plus envie qu'il s'en aille. Non. Sa place était avec elles à présent. Il n'avait plus à prouver quoique ce soit à quiconque. Il avait fait son devoir, à plusieurs reprises. Il avait le droit d'inverser l'ordre de ses priorités. « Mais ça n'a plus d'importance maintenant que tu es à nouveau avec nous. » Non plus aucune. Plus que quiconque, tous les trois savaient que le principal était de profiter du moment présent. Rien d'autre n'était plus important. « Rentrons. » Emily s'était à nouveau rapprochée d'eux, expliquant à son père qu'il avait manqué un tas de choses mais qu'elle voulait bien tout lui raconter même si cela devait prendre des heures. Célia esquissa un sourire en jetant un œil à Axel. Oui il avait manqué un tas de choses. Mais même s'il n'était pas là physiquement, il était là avec elles quand même.  

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Lun 5 Juin - 22:35


Comme il était plaisant de retrouver enfin sa maison, sa famille, sa vie… Il serra doucement la petite main d’Emily dans la sienne et pénétra dans cette merveilleuse demeure que Célia avait pris soin d’aménager avec beaucoup de goût. Axel sentit son cœur battre soudainement plus fort dans sa poitrine. D’anxiété ? se demanda-t-il un instant. Puis il comprit. C’était l’enthousiasme qui l’animait maintenant. La joie de retrouver sa famille, sa demeurre… La petite fille, ne cessait de parler, évoquant tour à tour les nombreuses recettes qu’elle avait confectionné avec Célia, les encouragements de sa maitresse qui trouvait son travail excellent, la cabane que Duncan l’avait aidé à construire ou encore la manière dont elle s’était occupée de ses petits cousins durant son absence… attendri, Axel l’écoutait avec une attention singulière, s’intéressant très volontiers aux propos de son adorable princesse qui, entre deux anecdotes, n’hésitait pas à lui sauter dans les bras pour lui offrir un énième câlin digne de ce nom. Puis Emily lui annonça qu’elle lui avait fait un dessin par jour qu’elle avait soigneusement rangé dans un classeur. La petite demoiselle sauta du canapé et se précipita dans sa chambre afin d’aller le chercher, laissant ses parents seuls dans le salon. Axel se mit à sourire en la regardant partir. « Elle te ressemble de plus en plus… que ce soit sa manière de parler, de se mouvoir… elle t’observe beaucoup, cela ne fait aucun doute. Et tu as fait un travail merveilleux… je savais que tu srrais une mère extraordinaire. » Leurs regards se croisèrent un instant et le bleu clair des prunelles de Célia lui donna l’impression qu’on venait d’ouvrir une fenêtre sur l’océan. Chaque fois qu’il la voyait, il était époustouflé par sa beauté angélique, comme s’il la contemplait pour la première fois. Comment faisait-il pour oublier cette attirance magique lorsqu’il était loin d’elle ? Il resta une seconde interdit, avant de reprendre ses esprits. Il tendit sa main vers elle et l’attira tout contre lui, afin qu’elle vienne sur ses genoux. Délicatement, il ne tarda pas à enfouir son visage tout contre son cou, s’enivra de son odeur et déposa quelques baisers sur le velours de sa peau. « C’est tellement bon de te retrouver… j’ai cru que ce moment n’arriverait jamais. J’imagine aussi ton inquiétude et toutes les questions qui ont dû te traverser l’esprit au cours des derniers jours et je suis tellement, tellement désolé pour ça. J’ignorais que l’armée ne te tenait pas informée en temps et en heure … j’étais coupé de tout et ils m’ont affirmé qu’ils avaient la situation bien en main. A vrai dire, j’ignorais même qu’ils t’avaient parlé de l’accident. J’ai moi-même connu la peur de te perdre, je sais que ce sont des instants douloureux.» Axel ne pourrait jamais oublié ce qu’il avait ressenti lorsque sa douce Célia était dans le coma. Il avait cru que leur histoire prendrait fin avant même d’avoir véritablement commencé et avait pris conscience de la vie merveilleuse à laquelle il devrait renoncer si elle lâchait prise. Fort heureusement, le destin en avait voulu autrement. « Comment vas-tu mon amour ? Je veux dire… vraiment. » Il imaginait aisément que son quotidien n’avait pas été de tout repos. Elle avait certainement eu beaucoup à faire entre son travail, le refuge, la boite de nuit dont il savait qu’elle s’était occupée avec brio, Emily, la maison, sa famille et tout le reste. A y regarder de plus près, ce n’était pas une mince affaire ! « J’ai eu Jane au téléphone sur le chemin du retour… elle m’a dit que tu avais fait des merveilles et je ne parle pas seulement du club. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Mer 7 Juin - 18:17





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Toutes ces minutes semblaient irréelles. Célia avait du mal à réaliser qu'Axel était bien là, de retour parmi elles. Elle avait encore au fond d'elle, cette appréhension qu'il soit à nouveau obligé de partir. Et à vrai dire, elle ne savait pas si elle pouvait se réjouir de cette instant. Des retours, elle en avait connu quelques uns. Autant les départs étaient pénibles, autant les retours gardaient cette pointe d'incertitude sur le reste. Est-ce qu'il était là pour une semaine, pour une mois, une année ? Est-ce qu'il allait à nouveau repartir. Même si Célia appréhendait ces mots. Elle resta silencieuse. Parce qu'elle savait que tout cela, comptait beaucoup pour Axel. Et elle se souvenait de ce qu'elle lui avait dit à l'hôpital alors qu'elle sortait du coma. Elle se souvenait de cette promesse qu'elle lui avait fait : l'attendre. L'antiquaire savait très bien à quoi s'en tenir quand elle avait accepté de partager sa vie avec lui. Elle savait qu'il était militaire. Axel ne lui avait jamais caché et il avait été très clair avec elle, dès le départ. Sur ce sujet il n'avait gardé aucun secret. Et Célia l'avait accepté. La jeune femme avait passé des moments difficiles. Et pourtant, s'il lui disait qu'il repartait, elle serait la première à l'encourager. Parce qu'elle voulait le soutenir, quoiqu'il fasse, quoiqu'il décide. Mais pour l'instant, elle voulait profiter de lui, de ce retour. Emily était folle de joie. Elle était toujours aussi bavarde. Mais pour Axel, cela devait faire du bien. Il retrouvait sa princesse. Physiquement, elle avait peut-être changé un peu. Elle s'était coupée les cheveux. Elle avait voulu faire comme sa copine. Mais au final, elle appréciait cette nouvelle vision d'elle. Et la princesse était encore plus ravie de constater que son père apprécier cette nouvelle coupe de cheveux. Elle esquissa un sourire rassurée avant de lui compter tout ce qu'il avait loupé pendant son absence. Oui, Axel avait occupé les pensées de chacune d'elle, pendant son absence. Emily lui avait fait un dessin chaque jour après l'école. Elle lui avait écrit également ses pensées. Célia lui avait proposé d'écrire des mots, même petits, de trois ou quatre lignes si elle en ressentait le besoin. Et la petite l'avait fait. Parfois ce n'était que pour lui dire qu'il lui manquait. A d'autres moments, c'était pour lui annoncé qu'elle avait eu une note maximale à un de ses devoirs. Bref, des mots qu'elle aurait pu échanger avec son père s'il avait été présent. Aux paroles d'Axel, l'antiquaire reposa ses yeux verts sur lui, un fin sourire sur les lèvres. Oui, elle avait remarqué qu'Emily essayait de l'imiter. Cela l'amusait, plus que cela la chagrinait. « Tu sais qu'il y a quelques jours, elle a essayé une de mes paires d'escarpins ? » Elle esquissa un sourire en repensant à ce matin-là quand elle avait trouvé Emily devant son armoire à chaussures, ses talons aux pieds. Elle était adorable. Puis aux mots suivant du militaire, elle reposa ses yeux sur lui. « C'est parce que j'ai eu un bon professeur. Tu m'as montré ce qu'il fallait faire... pour le reste, je n'ai fait qu'écouter mon cœur. » C'était Axel qui lui avait donné confiance en elle. Comme dans d'autres domaines. Il croyait en elle et forcément, Célia pensait qu'elle était capable de le faire. Alors elle le faisait. Et cela fonctionnait. Sans ses encouragements, sans ses conseils, peut-être que cela aurait été plus compliqué. « Et puis, on ne peut pas dire qu'Emily soit difficile. » Bien au contraire. Pendant ces derniers jours, c'était Emily qui avait donné à Célia la force d'avancer. Emily était un amour. La jeune femme esquissa un nouveau sourire quand Axel l'attira à lui. Elle ne se lassait pas de cette proximité. Elle aimait le sentir contre elle. Sentir son odeur familière qui lui avait tant manqué. Terriblement. Célia passa un bras sur les épaules d'Axel, alors que ce dernier avait reprit la parole. Axel avait traversé une terrible épreuve quand elle avait été attaquée dans sa boutique. Trois semaines terribles pour lui. Épreuve qu'elle n'avait comprise que plus tard quand le militaire avait retrouvé le deuxième cambrioleur. Elle avait compris à ce moment-là qu'Axel avait passé des journées d'angoisse. Et elle savait ce que cela faisait. Parce qu'elle avait connu la même chose quand l'avion d'Axel avait disparu des écrans radars. « J'ai essayé d'avoir des nouvelles. Plusieurs fois j'ai téléphoné à l'ambassade mais comme je n'ai pas de lien « officiel » avec toi, on ne voulait rien me dire. Juste l'essentiel. A savoir qu'il n'y avait pas de nouvelles. » Elle fit une petite moue. Elle se serra un peu plus contre lui, profitant de ce moment d'intimité alors qu'Emily devait encore être en train de chercher ses dessins et ses petits mots. Célia posa sa tête contre celle de son fiancé. « Ça fait du bien de t'avoir à la maison. » Axel n'y avait pas vécu longtemps depuis son acquisition, mais il était partout présent. Que ce soit le piano qui trônait fièrement dans un coin du salon. Les photographies qui étaient sur les murs. Les livres dans la bibliothèques. Ou le drapeau américain qui voletait de concert avec le drapeau australien juste devant la maison. A la question suivante du militaire, Célia releva son visage sur lui. Comment allait-elle ? Très bien depuis qu'il était là. Merveilleusement bien même. Le sourire qui s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire répondait à la question. « Je vais bien maintenant. » Célia avait eu de nombreuses insomnies. Elle n'avait pas toujours eu beaucoup d'appétit. Mais elle savait que cela allait mieux se passer à présent que son fiancé était rentré chez eux. Elle l'embrassa doucement, frôlant ses lèvres dans une douce caresse. Elle sentait les frissons lui parcourir tout le corps. Cette alchimie était encore là, bien présente. « Jane est trop gentille. » Elle esquissa un sourire. Ces dernières semaines, elle avait passé pas mal de temps avec la meilleure amie d'Axel et marraine d'Emily. Elles s'entendaient bien. Et elles étaient parfois même sorties ensemble. Célia savait que c'était aussi pour garder un œil sur elle. Mais au final, elles avaient passé de bons moments. Et pendant ces instants-là, Célia arrivait à oublier l'absence d'Axel. « Je n'ai fait que l'aider à choisir la programmation et à organiser quelques soirées spéciales. Rien de très important au final. » Non, c'était Jane qui avait assuré sur ce coup-là. Et avec brio. « Mais je tenais à passer. Parce que je sais que le club compte beaucoup pour toi. Et puis lorsque j'étais là-bas, c'était comme si tu étais avec moi. » Et parfois, Célia s'était surprise à regarder le grand escalier du club en espérant voir Axel le descendre. Elle posa son front contre le sien, soupirant doucement. Elle ajouta, gardant les yeux fermés. Célia voulait lui dire autre chose, mais elle n'arrivait pas encore à trouver les mots pour le faire. Elle hésitait. Elle reposa ses yeux sur lui, passant une main sur sa joue, sentant sa barbe de quelques jours sous ses doigts fins. Elle l'observa un instant avant de dire. « Il faut aussi que je te dise quelque chose. » Mais au moment où elle allait dire la suite, une mini tornade descendit les escaliers. Emily revenait vers eux, les bras chargés de dessins, de toutes les tailles et d'une multitude de couleurs. Célia s'écarta un peu pour laisser Emily lui décrire chaque feuille dans les moindres détails. L'antiquaire esquissa un sourire en voyant ses deux amours à nouveau ensemble.  

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Jeu 8 Juin - 23:34


Axel ne savait pas très bien qui, de Célia ou de lui, avait avancé son visage en premier pour abolir la courte distance qui séparait leurs lèvres. Peu importait. A la seconde où leurs visages s’approchèrent l’un de l’autre, il sentit les dernières bribes de discernement qui lui restaient s’échapper souverainement. Leurs retrouvailles étaient divines car attendues depuis une éternité… au cours des derniers mois, le militaire n’avait eu de cesse de songer à sa petite famille à chaque instant. Célia et Emily occupaient chacune de ses pensées et lui donnaient la force d’affronter la dure réalité qui s’offrait alors à lui. Les savoir ensemble était rassurant même s’il aurait préféré être avec elles, les protéger et les aimer comme il l’avait fait jusqu’à ce jour. Dans les moments les plus difficiles, il essayait d’imaginer ce qu’elles faisaient de leurs côtés… ainsi, il visualisait aisément Célia en train de jardiner, Emily essayant de l’imiter et Finn suivant gaiement sa jeune maitresse. Il pensait à cette maison qu’ils venaient d’acheter, à tous leurs projets… finalement, c’est dans ces instants de bonheur qu’il puisait sa force. Attentivement, il écouta la belle antiquaire énumérer les étapes par lesquelles elle était passée. L’armée avait pour principe de ne divulguer aucune information par téléphone, encore moins lorsque l’interlocuteur n’avait aucun lien officiel avec ses militaires. A l’entente de ces mots, Axel agita doucement la tête de droite à gauche. Il connaissait les procédures, cela ne voulait pas dire qu’il les acceptait pour autant. Après tout, Célia était de loin la personne la plus importante de son existence et elle était sur le point de devenir son épouse. Elle aurait dû avoir connaissance de ce qui était en train de se passer ou au moins, être informée que son fiancé était encore en vie. Axel avait connu ce manque d’informations également… lorsque Célia était dans le coma, il avait dû se faire passer pour un membre de sa famille alors même que tout deux se connaissaient à peine. « Nos dossiers sont minutieusement contrôlés avant chaque départ… ils recensent les moindres détails de nos vies. Les tireurs d’élite en particulier, ce qui paraît tout à fait logique au regard des missions qui nous sont confiées. De fait, ils savent parfaitement que nous vivons ensemble et que tu viens d’adopter Emily… ils auraient dû te tenir informée et ne pas se contenter de te fournir des informations erronées. » Une ombre passa dans le regard ténébreux d’Axel qui ne supportait pas l’idée que Célia ait pu se faire du mauvais sang durant tout ce temps. Elle était la mère d’Emily, ils auraient dû la tenir informée ! Axel songea alors à Sara… avait-elle eu vent de l’accident elle aussi ? Et sa famille ? Sa mère ? Comment avaient-ils réagi en découvrant que si Axel disparaissait, Célia était officiellement la maman d’Emily ? Sara avait probablement songé venir faire un scandale, comme lors de l’adoption. Il n’avait fallu que quelques secondes pour que tout bascule. Comment avait-elle pu agir de la sorte et croire qu’elle avait la moindre chance de semer la zizanie dans leur vie ? Au lieu d’arranger les choses avec Axel, pour le bien d’Emily, Sara n’avait fait que les aggraver au centuple. La petite comédie improvisée au club, dans un moment de désespoir, s’était muée en une gigantesque mascarade. Et elle avait profondément blessé Célia… Sara s’était embourbée dans un entrelacs de mensonges et de mépris, détruisant à tout jamais la confiance et le respect que le militaire avait autrefois éprouvé à son égard. Au-delà du bien être d’Emily qui passerait toujours en priorité, Axel n’avait jamais songé à tout ce qui se passerait dans la vie de Célia s’il devait lui arriver quoi que ce soit en mission. Cela dit, ils étaient de nouveau réunis et allaient pouvoir reprendre leur vie très précisément là où ils l’avaient laissé avant le départ du militaire. Axel allait reprendre sa place au sein de la famille et abandonner son habit militaire pour ses chers costumes italiens sur mesure qui lui donnaient si fière allure. Retrouver au plus son club, son « bébé » était vital à ses yeux. Il savait cependant que Célia avait fait un travail remarquable durant son absence. Jane lui avait fait un bref résumé de toutes les actions mises en place par la jolie blonde au cours des dernières semaines… elle avait réussi à fidéliser une toute nouvelle clientèle, de penser des programmations musicales différentes de celles proposées par Axel et de s’imposer comme une femme d’affaires accomplies. Car oui, même les chiffres du club se portaient à merveille !! Malgré tout, la jolie blonde continuait de minimiser la chose… « Tu as fait bien plus que ça… tu as pérennisé mon rêve et investi beaucoup de temps et d’énergie afin que celui-ci ne s’effondre pas, qu’il soit intact à mon retour. Et tu es extraordinaire pour ça. Pour ça et pour tout un tas d’autres raisons… et je t’aime plus que tout.» Son front contre celui de Célia, il glissa une main dans ses cheveux, une petite manie bien à lui. C’était magique de la retrouver. Il avait imaginé cet instant à mille et une reprises. « Il faut aussi que je te dise quelque chose. » Un fin sourire s’afficha sur les lèvres d’Axel, accompagné d’un regard malicieux et curieux. Ah ? Qu’avait-elle de si important à lui annoncer ? Car manifestement ça l’était, il le devinait à son regard pétillant… Avait-elle fait quelques travaux sans lui en parler ? Changé quelque chose à la boutique ? Adopté un énième animal malheureux dans un élan de générosité ? Il s’apprêtait à la questionner avec humour lorsque la mini tornade refit son apparition, un enorme classeur entre les mains. « Dis donc ma princesse, tu as dû user bon nombre de crayons pour réaliser autant de dessins !! Tu me les montres ? » Il souleva légèrement Emily pour l’aider à s’installer au fond du canapé et glissa un bras autour d’elle tandis qu’elle feuilletait le classeur tout en lui expliquant chacun de ses dessins. Axel l’écoutait avec beaucoup d’intérêt, lançant de temps à autre un regard amusé en direction de Célia, systématiquement suivi d’un baiser au coin de ses lèvres. Emily était plongée dans ses dessins, peuplés de grenouilles, de princesses, de portraits de sa maman et de sa maitresse. Axel se régalait… ces instants valaient de l’or et il en avait bien conscience désormais. Il observait sa fille avec tendresse, notant que le très léger cheveu qu’elle avait sur la langue étant petite ne s’entendait presque plus… il passa une main dans ses cheveux, regrettant un tout petit peu sa longue chevelure de princesse… il aimait son bébé… et ce bébé était en train de devenir une petite fille qui deviendrait une adolescente puis une femme. Cette idée faisait systématiquement naitre un nœud au creux de son estomac. Puis au fil de ses explications, le débit de la petite princesse ne tarda pas à ralentir jusqu’à ce qu’elle se mette à bailler.  « Je pense qu’il est temps de dormir mon petit chat… je t’accompagne ? » Et comme il se doit, Axel la prit dans ses bras et l’accompagna jusqu’à son lit. Un rituel commun mais qui lui avait terriblement manqué. Il resta un moment avec Emily, juste pour le plaisir de la regarder puis referma la porte de sa chambre avant d’aller rejoindre Célia dans le salon. Tandis qu’il descendait les escaliers, Axel passa une main sur sa nuque endolorie. « Elle grandit beaucoup trop vite. Je me suis penché pour jeter un œil au monstre sous son lit et elle m’a répondu que les monstres n’existaient pas… tu le crois ? » Choquant quand on sait qu’Emily le poussait depuis toujours à effectuer au moins trois ou quatre vérifications de sécurité avant de dormir : sous le lit, dans son placard, derrière les rideaux et même dans son coffre à jouets. Pas ce soir. Axel effectua une petite moue à la fois amusée et déçue. La voir grandir était terrible pour lui… « Hier encore elle me prenait pour un prince charmant… ce soir, elle m’a parlé de Tom et de son skateboard… comment un gamin de six ans peut-il faire du skate d’abord, hum ? Et puis c’est qui ce Tom ? » Axel tordit légèrement la bouche avant de s’adosser contre son piano. « Je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’elle n’est plus un bébé… »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Sam 10 Juin - 19:09





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


La jeune femme avait passé des heures au téléphone, tentant d'avoir un responsable à l'autre bout du fil. Mais elle n'avait eu que des informations au compte-goutte. Rien de très important et rien qui pouvait la rassurer un minimum. Elle était restée un peu dans le flou dans la mesure où elle n'était pas la femme d'Axel. Et cela avait posé quelques soucis au début. Après, elle avait pu avoir une personne un peu plus compréhensive. Mais cela avait été un long chemin. Toutefois, cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle était restée en contact constant avec l'ambassade. Elle savait qu'il était inutile de téléphoner tous les jours. Même si l'envie était là. Elle ne voulait pas non plus obstruer le travail de certaines personnes. Mais elle avait réussi à avoir une jeune femme qui avait pris son numéro. Et cette dernière l'appelait pour lui faire part des informations qui lui parvenaient. En dehors de ça, c'était plutôt calme. Alors oui, Célia avait été pas mal de temps dans le flou. Elle ne savait pas vraiment où en était les recherches. Elle ne savait pas ce qui s'était passé. Et d'ailleurs, elle se doutait qu'elle n'allait jamais avoir de réponse à cette question. Étant donné la nature des missions de son fiancé. Elle savait que l'armée tenait à maintenir les règles quant il s'agissait de missions sur le sol étranger. Il y avait des procédures à respecter. Et Célia s'était heurtée plusieurs fois à un mur. Mais le principal, c'était qu'il soit là. Avec elles, enfin de retour après toutes ses semaines d'absence, d'angoisse. Malgré tout, la jeune femme avait du mal à profiter pleinement de ce moment. Elle sentait encore l'angoisse lui tordre l'estomac. Mais elle essayait de se détendre au fur et à mesure. Ce qui devenait un peu plus facile quand elle posait toucher Axel, l'avoir contre elle, sentir son parfum, sa peau sur ses doigts. Il était bel et bien là. Et elle avait envie de profiter de ces moments. Pendant son absence, elle avait essayé de faire son maximum pour que leur fille ne souffre pas de la situation. Célia avait souvent fermé la boutique pour venir la rechercher à l'école, pour passer du temps au parc avec elle. Et les week-end, elles avaient toujours une activité prévue. Que ce soit la plage, la réserve, le refuge ou un marché en dehors de la ville. Emily appréciait ces balades. Et cela leur faisait du bien au final, de prendre l'air, de sortir. Puis l'antiquaire avait aussi passé pas mal de temps au club avec Jane. Cette dernière avait été adorable avec elle. Aux mots d'Axel, Célia reposa son regard sur lui. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire. « Il était impossible qu'il s'effondre. Tu as des clients réguliers qui aiment le club. Ils continuent d'y venir. Et puis Jane a suivi toutes tes indications. Elle a fait un très bon travail. C'est une femme d'affaires accomplie. » Célia s'en était rendue compte en venant au club. Jane aimait son travail. Et Axel avait bien fait de lui faire confiance. Elle avait vraiment assurée. Puis Célia avait laissé la place à leur princesse qui était revenue dans le salon. Elle préférait laisser Emily avec son père. Elle savait à quel point la petite fille avait attendu ce moment. Elle les observait, un sourire aux lèvres. Emily avait expliqué chacun de ses dessins, dans les moindres détails. Elle s'était appliquée à chaque fois dans le moindre de ses dessins. Célia reconnaissait bien Axel dans ce trait de sa personnalité. Déjà perfectionniste à son âge.

Célia laissa ensuite Axel la mettre au lit. La journée avait été longue pour Emily. Elle avait passé une bonne partie de son temps à attendre le retour de son papa chérie. Célia en avait profité pour ranger un peu le rez de chaussée. Elle avait ensuite fermé les volets. Finn et Mango étaient montés à l'étage avec leur petite maîtresse. Seul Octave paraissait encore sur l'un des coussins du canapé. Elle venait d'ailleurs de remettre correctement les coussins en ordre quand Axel regagna le salon. Un sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire. Oui Emily grandissait très vite. « Elle devient une petite fille. » Et plus un bébé. Célia savait à quel point Axel avait du mal à voir sa fille grandir. Comme s'il pouvait la perdre avec le temps qui passe. « Oh ne soit pas triste, elle aura toujours besoin de son papa. » Emily était très proche d'Axel et cela n'allait pas changer, ni avec le temps, ni avec les futurs petits hommes de sa vie. Un père ne se remplaçait pas. Axel ne voulait pas voir Emily grandir et pourtant, elle grandissait. Bientôt, elle allait fêter ses six ans. L'année passé, Célia n'avait pas pu le fêter avec elle puisqu'elle était à l'hôpital, mais cette année, elle allait être présente et participer à l'organisation de cette petite fête. « Tom est un de ses petits camarades. Enfin il est dans la classe supérieure mais il lui apprend à faire du skate. » Célia garda ses yeux sur Axel. Elle esquissa un sourire avant de l'embrasser doucement. « Elle restera toujours ta petite fille et tu seras toujours son prince. » Elle l'observa un instant avant d'ajouter : « Mais il faudra que tu apprennes à la partager. » Oui, c'était peut-être le plus dur pour Axel. Mais elle allait être là pour l'aider à franchir cette étape. Puis elle jeta un œil au piano. Elle n'avait pas jouer depuis un moment. « Tu me joues quelque chose s'il te plaît ? T'entendre jouer m'a beaucoup manqué. » Elle s'était installée sur le banc devant l'instrument, tendant sa main à Axel pour qu'il vienne s'asseoir à ses côtés. Elle aimait quand il jouait. Elle aimait l'entendre jouer avec les notes, entrer dans son univers.

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Sam 17 Juin - 0:58


Axel esquissa un léger sourire en entendant les paroles de la jeune femme. Elle avait raison, Emily resterait toujours sa petite fille quoi qu’il advienne… malgré tout, il était difficile d’accepter qu’elle puisse grandir aussi vite. Il faut dire que depuis la naissance de sa princesse, le militaire vivait dans la crainte de la perdre un jour. Le père et la fille entretenaient une relation fusionnelle depuis toujours et avaient traversé ensemble bien des épreuves. Axel avait l’impression d’avoir grandi grâce à elle… d’avoir trouvé un sens à sa vie grâce à sa venue au monde. De plus, il aimait être le héros d’Emily, cela ne faisait aucun doute. Chaque fois qu’elle posait son regard sur lui, il avait l’impression de renaitre.« Tu penses qu’il existe quelque part sur cette planète un savant fou capable de créer une potion qui l’empêcherait de grandir ? Sérieusement Célia, j’ai beaucoup de mal à faire à l’idée que mon bébé n’en soit plus un… Ce soir, j’étais jaloux d’un gamin de six ans !! Tu te rends compte ? » Il se mit à rire de bon cœur face à l’absurdité de ses propos même s’il y avait une once de vérité dans tout ça. Mais bien entendu, c’était peine perdue, il n’était pas en mesure de lutter contre le temps, c’est certain. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était profiter de l’instant présent à sa juste valeur. Aussi, la demande de Célia le toucha profondément. L’entendre jouer du piano lui manquait-il véritablement ? Il esquissa un léger sourire et fit un léger mouvement de tête, incertain. « Tu sais, cela fait des mois maintenant que je n’ai plus posé mes mains sur un clavier. Je risque d’être un peu maladroit…» Le professionnel qu’il était n’aurait aucun mal à se souvenir de son art, mais Axel était un perfectionniste dans l’âme et en temps normal, il jouait quotidiennement… il aurait adoré être musicien. Ce n’est pas pour rien s’il avait fait installer un piano majestueux dans son club et qu’il prenait souvent plaisir à en jouer pour ses clients. Après avoir croisé ses doigts afin de les étirer en un mouvement volontairement caricatural, le militaire prit place sur le banc devant l’instrument, naturellement troublé par la présence de Célia. « Que dirais-tu de ceci… » Faisant glisser ses doigts sur le clavier, il fit naitre les premières notes de la mélodie qu’il avait composé pour sa belle, quelques temps avant de partir. Systématiquement, il jouait cette mélodie avec une remarquable intensité, y mettant tout son cœur et toute son âme. Chaque note portait en elle un peu de cet amour interdit. Jusqu’au bout, il demeura concentré, jetant de temps à autre un regard en direction de la belle antiquaire. Elle n’imaginait pas combien elle avait pu lui manquer… vivre sans elle avait été l’expérience la plus effroyable de toute son existence. Bien évidemment, Axel avait la ferme intention de rattraper ce temps précieux qu’on leur avait volé. La dernière note se fit entendre et demeura en suspend un instant. L’instant était magique, parfait… Puis d’une main, il composa les première notes du dessin animé préféré d’Emily, juste pour faire sourire Célia qui avait probablement dû l’entendre à longueur de journée. « Quoi ? Ne me dis pas que tu ne la connais pas par cœur depuis le temps ? » Un sourire charmeur se dessina sur son visage angélique tandis que son regard ténébreux plongeait dans l’océan de ceux de la jeune femme. Soudain, Axel adopta une mine plus grave et pencha légèrement la tête sur le côté. « Il y a quelque chose de changé en toi… c’est curieux, je ne saurais dire de quoi il s’agit. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Dim 18 Juin - 21:06





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Non elle n'était pas certaine que ce genre de potion magique pouvait exister. Même si elle savait que cela aurait fait le bonheur d'Axel. Sa petite fille grandissait et contre ça, il ne pouvait rien y faire à part l'accepter. Même si l'antiquaire savait que c'était vraiment difficile pour lui. Célia savait à quel point le père et la fille partageaient une relation fusionnelle. Et le militaire avait peur de perdre ça. Ce qui était tout à fait normal. Mais Emily n'avait que cinq ans, bientôt six. Mais pendant encore quelques années, Axel allait rester son héro. Cela ne faisait aucun doute pour la jeune femme. Ce genre de relation ne se perdait pas. Bien au contraire. Il n'y avait qu'à voir la réaction de la petite quand son père était rentré à la maison après ces semaines d'absence. La complicité était toujours présente. Alors ce n'était pas demain qu'Emily allait se détourner de son héro. Et ça, Célia en était plus que certaine. C'était ce qu'elle pensait alors que ses yeux verts s'étaient posés sur Axel alors qu'il s'était assis près d'elle, devant le piano. L'entendre jouer lui avait manqué. Comme un tas d'autres choses à vrai dire. Axel faisait parti désormais de son univers. Et l'entendre jouer faisait parti des habitudes qu'ils avaient tous les deux pris depuis quelques mois. Célia aimait la musique et Axel jouait à merveille. Même s'il disait présentement le contraire. Un fin sourire s'afficha sur les lèvres de l'antiquaire. « Je paris le contraire... » Non il n'allait pas être maladroit, elle en était certaine. Et même s'il l'était, ce n'était pas le plus important. Elle voulait simplement l'entendre pianoter sur cet instrument qui avait désespéramment attendu son propriétaire. Célia esquissa un sourire quand Axel joua la mélodie qu'il avait écrite pour elle. Bien sûr qu'elle la reconnaissait. Elle la savait même par cœur. Chaque note. Mais l'entendre lui jouer était un bonheur absolu. Elle restait silencieuse alors qu'il jouait les notes les unes après les autres. Elle observait le visage de son fiancé. Elle se posait des tas de questions sur ce qui s'était passé pour lui ces derniers temps. Mais elle savait qu'il était inutile de poser des questions. Axel n'aimait pas parler de tout ça. Elle lui avait déjà proposé de se confier à elle. Mais il ne l'avait jamais fait. Elle ne lui en voulait pas. Elle ne voulait pas le brusquer. Elle se disait qu'il prendrai la parole quand il sera prêt. En attendant, elle restait à ses côtés, le soutenant comme elle le pouvait. Comme elle l'avait fait depuis qu'il lui avait annoncé qu'il était militaire. Et qu'il risquait de repartir en mission à tout moment. Tout cela, l'antiquaire l'avait accepté avant même qu'ils décident de vivre ensemble. Elle avait posé sa tête sur l'épaule du musicien, l'écoutant les yeux fermés. Puis elle esquissa un sourire quand la mélodie se termina sur une dernière note. « Tu vois, tu joues toujours aussi bien. » Et elle n'en avait jamais douté. Puis à la reprise, elle se mit à sourire. Effectivement, elle la connaissait par cœur. Pourtant, Célia n'était pas du genre à laisser Emily devant un écran télévisé pendant des heures. Elle préférait que la petite fille fasse des activités extérieures. La télé, c'était bien à petites doses. Puis à la question d'Axel, Célia reporta son attention sur lui. Quelque chose avait changé en elle ? Elle esquissa un mince sourire avant de prendre la parole en posant son regard sur le piano, posant l'un de ses doigts sur une des touches. Puis elle le regarda à nouveau avant de dire : « C'est sûrement les nouvelles rides qui sont apparues sur mon visage depuis notre dernière conversation. » Cela lui semblait une éternité depuis qu'ils s'étaient vus. Cette absence avait été très longue, douloureuse. Célia s'était fais pas mal de souci et elle avait eu du mal à trouver le sommeil. Alors elle ne devait pas avoir un visage très serein même là quand Axel était à ses côtés. Mais il y avait aussi une autre raison à tout ça. « Et... » Elle leva ses yeux verts sur lui. Il y a quelques semaines, elle aurait été folle de joie en révélant ce qu'elle s'apprêtait à lui dire. Aujourd'hui, elle ne savait plus. Vu les circonstances, Célia ne s'était pas attardée sur cette nouvelle. Elle n'en avait parlé quasiment à personne. Seuls Selina et Duncan étaient au courant et ils avaient gardé tous les deux le secret comme Célia l'avait demandé. Ce qui était le plus important pour elle à ce moment-là, c'était Emily. Elle avait tout fait pour que la petite souffre le moins possible de l'absence d'Axel. Et maintenant, l'antiquaire ne savait plus où elle en était. Et si cela n'aurait concerné qu'elle, il est probable qu'elle n'aurait rien dit au final. Ce qui était triste en fin de compte. Célia était restée silencieuse, un peu perdue dans ses pensées. Elle cherchait à faire le tri. Elle cherchait à savoir comment elle devait aborder le sujet. Est-ce qu'il allait seulement être content ? Même ça, elle n'en était plus certaine. Elle reporta son regard sur Axel « J'ai pris un peu de poids aussi... mais je le perdrai dans quelques mois, comme ma sœur après les jumeaux. » Elle gardait ses yeux verts sur lui. Elle sentait les larmes monter et elle faisait tout pour les refouler. « Enfin j'espère... » Elle esquissa un mince sourire, attendant une réaction de son fiancé. Un mot, un geste. Peut-être que lui au moins, sera ravi pour ce qu'elle venait de lui dire.

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Dim 18 Juin - 23:02


Le cauchemar que vivait Axel depuis des semaines était en train de s’évanouir comme un mirage. Ce soir, le monde entier lui appartenait, il avait tout ce dont il avait besoin, tout ce qu’il désirait. Tandis qu’il observait sa bien aimée tout en dressant le constat d’un évident changement, il sentit renaitre en lui cette certitude qu’il ne l’abandonnerait plus jamais, qu’il l’aimait et la voulait près de lui jusqu’à la fin des temps. Cette jeune femme merveilleuse et attentionnée lui avait offert le plus précieux, le plus rare des cadeaux : il était aimé. Cependant, il comprit bien vite que quelque chose tracassait sa fiancée et son regard se fit alors beaucoup plus sérieux. « Hey… tu sais que tu peux tout me dire…» Il se tourna davantage vers elle et la fixa intensément, attendant qu’elle daigne enfin lui avouer ce qui la tourmentait autant. Généralement, Axel n’avait aucun mal à déchiffrer les pensées de sa belle et ses humeurs n’avaient plus le moindre secret pour lui depuis longtemps. Mais cette fois-ci, il ne parvenait pas à comprendre l’expression de son visage, ni même pourquoi elle était en train de parler de son poids. « Allons, ne dis pas n’importe quoi. Tu es absolument magnifique et puis tu sais le…» Soudain, le militaire fut terrassé par une onde de choc qui le parcourut des pieds à la tête avant de parvenir à son cerveau. Il ferma les yeux, tentant désespérément de trouver une autre explication à ce qu’il venait de réaliser, mais aucune ne se présenta. Se pouvait-il que Célia soit enceinte ? La vérité le frappa par son évidence. Tout s’expliquait. Célia attendait un bébé. Son bébé. Il eut l’impression que la pièce se mettait à tournoyer autour de lui, et s’il n’avait pas été assis, il serait probablement tombé. Il la fixa un instant, hébété. « Tu veux dire que … » Son regard passa des prunelles divines de l’antiquaire à son ventre, le regard plein d’étoiles. Lui qui n’avait jamais sérieusement envisagé d’être père à nouveau n’en revenait pas. C’était fantastique de penser qu’une nouvelle vie prenait forme, juste là, grâce à leur amour. Le cauchemar qu’avait vécu Axel depuis des semaines s’évanouit comme un mirage. La joie qu’il ressentait lui donnait une immense confiance en l’avenir. Rien n’était en mesure d’assombrir son bonheur. Il ne le permettrait pas. « Un bébé… nous allons avoir un bébé ??! Célia, c’est merveilleux ! » Le visage d’Axel se fendit d’un large sourire tandis qu’il assimilait enfin le sens de ses paroles. Un bébé. Le sien. Le leur… Ceci dit, il y avait une ombre au tableau… Célia ne semblait pas se réjouir de la nouvelle, du moins, elle n’avait pas l’air de partager son bonheur. Pourquoi ? Tachant de remettre ses idées en ordre, il prit les deux mains de la jeune femme dans les siennes et se rapprocha encore davantage. « Regarde-moi… au cas où tu te le demanderais, je veux de toi et je veux notre enfant. Je veux cette vie dont nous avons tant rêvé et si je suis prêt à sauter le pas, c’est uniquement grâce à toi… ma merveille. Je t’aime plus que tout au monde.» ajouta-t-il en l’étreignant tendrement. Si ces derniers mois avaient été un véritable enfer pour lui, nul doute qu’ils l’avaient également été pour Célia. Il s’en voulait de lui avoir imposé tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Lun 19 Juin - 20:58





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Avoir un enfant, cela n'avait jamais fait parti de ses rêves d'avenir. Elle ne s'imaginait pas avec une famille, être mariée et tout ça. Non cela ne l'avait jamais intéressé. Célia s'était concentrée sur ses études de médecine, sur son internat et ses journées aux urgences. Et cela lui convenait. C'était ce qu'elle voulait faire. Elle était heureuse comme ça. Puis elle avait arrêté la médecine. Elle s'était cherchée quelques mois avant de découvrir cette merveilleuse bâtisse ancienne. Elle l'avait façonné à son image. C'était son bébé, à défaut d'en avoir un. Changer de vie lui avait permis de prendre du recul sur sa vie privée, sa vie personnelle. Et elle s'était rendue compte que c'était le néant à ce niveau là. Elle avait passé une bonne partie de sa vie à s'occuper des autres et elle avait négligé sa propre vie. Mais Célia avait toujours eu du mal avec les gens, à se livrer, à laisser quelqu'un faire éclater cette bulle dans laquelle elle se réfugiait. Parce que s'attacher lui faisait peur. La mort de Tim l'avait chamboulé et elle ne voulait plus souffrir comme ça. Parce qu'elle savait qu'elle serait incapable de se relever cette fois-ci. Et pourtant, quand Axel était entré ce soir-là dans sa boutique, cela avait été une évidence. Une évidence qu'il y avait quelque chose entre eux. Un sentiment particulier auquel Célia n'avait pas réussi à donner un nom à ce moment-là : l'amour. Pour la première fois, elle s'était sentie compris. Elle avait trouvé son reflet en Axel. Il était comme elle, aussi peu doué au final par les relations humaines. Les relations profondes. Rencontrer des personnes étaient faciles, s'attacher était une chose bien différente. Et pourtant entre eux cela avait été une évidence. A ce moment-là, Célia s'était imaginée avec une famille à elle. Avec des enfants. Et c'était grâce à Axel et Emily. Elle se sentait prête à être mère. Mais l'armée avait rappelé Axel sous les drapeaux. Alors pendant un moment, ils avaient mis cette envie en suspens. Parce que le moment ne s'y prêtait pas. Et parce qu'elle n'était plus certaine au final si c'était l'envie d'Axel. Mais il l'avait rassuré. Et cet enfant, ils l'avaient donc désiré tous les deux. Seulement avec cette dernière mission, Célia s'était retrouvée seule à gérer Emily, sa boutique, la boite, le refuge. Et elle ne s'était pas occupée d'elle. Elle n'avait pas eu le temps, ni même l'envie à vrai dire. Et elle ne s'était rendue compte de rien. Jusqu'à ce qu'elle soit malade et qu'elle demande à Duncan de lui donner quelque chose. Sauf que ses analyses sanguines avaient révélées son état. Célia ne s'y attendait pas. Elle avait été tellement angoissée et occupée qu'au final, elle n'avait pas pris une minute pour songer à ce bébé. Parce qu'en fin de compte, elle pensait que ce n'était plus le bon moment. Et elle avait fini par penser que c'était la même chose pour Axel. Il venait de revenir. Il avait sûrement besoin de calme, de repos, de reprendre sa vie où elle était. Et c'était bien normal. Alors Célia avait hésité à lui dire. Mais Axel semblait heureux. Même si au début, cela l'avait perturbé. Cela la rassurait de savoir qu'il avait toujours envie de ce bébé. Elle reposa ses yeux sur lui quand il lui demanda. Un doux sourire s'afficha que les lèvres de Célia quand il prononça ses mots. Elle finit ensuite par se blottir contre lui tout en ayant du mal à ne pas fondre en larmes. Restant dans ses bras, elle profita de ce moment. Il lui avait tellement manqué. Elle resta silencieuse un instant avant de reprendre la parole. « Je ne savais plus si tu serais heureux de l'apprendre. » Elle reposa ses yeux verts sur lui. « Et je n'ai pas pris le temps d'y penser avec tout ça. Je ne m'étais rendu compte de rien. » Célia n'était au courant que depuis trois semaines. Son ventre commençait à peine à se voir même si là, encore une fois, elle avait mis une tunique ample. « Je croyais que je faisais une allergie alimentaire. » Un fin sourire s'afficha que les lèvres de la jeune femme. Elle sentait un poids quitter ses épaules. L'antiquaire posa son front contre celui d'Axel, soupirant doucement. Après un silence, Célia demanda en reposant ses yeux sur son fiancé : « Tu te dévoues pour l'annoncer à Emily ? » Elle, elle ne lui avait rien dit. Parce qu'elle se disait que si Axel revenait, c'était à lui de lui dire. Ou ensemble, comme une famille. En temps normal, elle aurait peut-être redoutée la réaction de la petite-fille mais elle savait qu'Emi voulait une petite sœur ou un petit frère. Alors Célia ne craignait pas de lui dire. Puis après un silence, elle ajouta : « J'ai quelque chose pour toi. » Elle venait seulement d'y penser. Elle n'y avait pas touché depuis trois semaines. Elle se leva du banc devant le piano et se dirigea vers la commode d'entrée où se trouvait son téléphone portable. Célia le prit en main et retrouva Axel qui n'avait pas bougé. Elle déverrouilla son téléphone et elle pianota dessus sans dire un mot. Elle trouva ce qu'elle cherchait puis elle releva son visage sur Axel, lui donnant le téléphone. Sur l'écran, il y avait le lecteur audio avec un « play » au centre du logiciel. «A toi de jouer. » La jeune femme le regarda. Dans ce lecteur audio, il y avait un enregistrement : des bruits de battement de cœur, celui de leur bébé. C'était une belle symphonie, agréable à l'oreille.

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Jeu 22 Juin - 0:19


Axel fut passablement interloqué par les propos de la jeune femme. Comment avait-elle pu imaginer ne serait-ce qu’une seconde qu’il ne serait pas le plus heureux des hommes à l’idée d’apprendre qu’ils allaient avoir un bébé ? Avant son départ, ils avaient pourtant évoqué ce beau projet à plusieurs reprises et Axel n’avait jamais caché son désir de connaître ce bonheur une seconde fois. Fonder une famille avec Célia était une évidence à ses yeux et il était quelque peu déçu que la douce antiquaire n’en soit pas totalement convaincue. Il y avait tellement de choses qu’ils devaient rattraper et tant d'autres à mettre au point. Avec toute la tendresse du monde, il enlaça la jolie blonde et glissa ses mains dans son dos afin de la rassurer autant que possible. « Hey… comment as-tu pu douter de ma réaction, hum ? Je suis l’homme le plus heureux du monde lorsque tu es à mes côtés et l’idée de fonder une famille avec toi me comble de bonheur. Je sais que nous avons traversé une période difficile mais c’est bien la preuve que toi et moi sommes capables de tout surmonter tant que nous croyons l’un en l’autre. Je n’ai jamais douté de nous, Célia. Non, jamais. » Il s’écarta légèrement de manière à voir son visage qu’il prit entre ses deux mains. Il caressa doucement ses joues et esquissa un léger sourire tandis qu’il détaillait une fois encore les traits de son visage parfait. Célia lui avait toujours fait penser à une jolie poupée de porcelaine, à la fois fabuleuse et fragile. Il savait pourtant qu’elle ne l’était pas… mais son besoin de la protéger prédominait encore sur le reste. « Une allergie alimentaire ? » Un poil moqueur, il ne pu s’empêcher de sourire tant cette idée lui semblait farfelue. Il aurait été surprenant que Célia fasse une allergie quelconque au regard du régime draconien qu’elle s’imposait en sélectionnant soigneusement les aliments qu’elle préparait. Il avait parfois honte de manger un hamburger accompagné de chips et d’une bonne bière devant elle… « Encore une fois, tu ne t’écoutes pas suffisamment… mais tu peux compter sur moi, désormais, je vais prendre le relais et crois-moi, je vais prendre soin de vous deux jusqu’à la fin !! Hum… à quel stade en es-tu ? » Délicatement, il glissa une main sur le ventre de Célia. A dire vrai, il la trouvait toujours aussi fine et percevait à peine l’arrondi naissant… C’était incroyable de se dire qu’elle allait donner la vie à un enfant… leur enfant. « Tu te dévoues pour l'annoncer à Emily ? » Aie… Axel tordit légèrement la bouche. Il ignorait quelle allait être la réaction de sa princesse en apprenant qu’elle ne serait plus l’unique enfant de la famille. Oh bien entendu, elle avait évoqué à de nombreuses reprises son désir d’être grande sœur, comme l’était sa copine Lucy. Malgré tout, elle était une enfant unique entretenant une relation exclusive avec son père depuis toujours. Il y avait tout un monde entre l’envie d’avoir un petit frère ou une petite sœur et le fait de devoir partager ses parents avec lui ou elle. « Nous lui annoncerons ensemble… Ca va être un véritable bouleversement pour elle. Evidemment, elle a évoqué cette idée à de nombreuses reprises alors je suis plutôt serein et honnêtement, je pense qu’elle prendra son rôle de grande sœur très au sérieux. » Même si dans le fond, Emily aussi était encore un bébé. Un grand bébé, certes, mais un bébé quand même. Une question traversa alors l’esprit du militaire : fille ou garçon ? A vrai dire, il n’avait aucune préférence en la matière même si l’idée d’être de nouveau le héro d’une petite princesse était séduisante à ses yeux. D’un autre côté, il avait envie d’expérimenter quelque chose de nouveau : un petit mec dans la famille, ce serait vraiment génial ! « Une fille ou un garçon ? Qu’est-ce que tu préfères ? » Axel posa cette question avec espièglerie tandis qu’il observait Célia se lever pour aller chercher son téléphone. « Une seconde Emily à la maison, ça va être difficile à gérer. Tu imagines les questions fuser de tous les côtés en permanence ? Sans parler de la chasse aux monstres qui n’en finira plus… puis tu me vois dans quinze ans, devoir m’occuper des prétendants de nos deux filles en même temps ? Je vais finir par perdre l’esprit !! Un garçon en revanche, c’est une nouvelle expérience… un allié contre les prétendants de sa sœur. » Axel faisait exprès de pousser le trait jusqu’à la caricature même si dans le fond, il était véritablement un papa jaloux. Doucement, il s’empara du téléphone que Célia lui tendait et lança à cette dernière un regard curieux. Ne sachant pas trop à quoi s’attendre, il appuya sur le bouton « play » … il y eut d’abord un silence puis un bruit ce fit entendre. Axel comprit immédiatement qu’il s’agissait là du cœur de leur bébé… son sourire se décomposa puis se recomposa très lentement tandis que l’émotion naissait sur son visage. Il n’avait jamais rien entendu d’aussi fabuleux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Dim 25 Juin - 16:49





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Ces dernières semaines avaient été plutôt difficiles. Et Célia s'était beaucoup refermée sur elle. Comme il y a quelques années. Cela avait été la même chose. Elle avait eu à nouveau ces idées noires. Ses sombres pensées qui la maintenaient éveillées. Célia doutait beaucoup d'elle. Beaucoup. Avec Axel, elle avait appris à se faire confiance. Mais elle avait encore du chemin à parcourir. Elle le faisait avec Axel. Sans lui, elle se sentait un peu perdue. Elle n'avait plus ses repères. Et cette évidence lui avait fait froid dans le dos. Jusque là, elle s'était un peu reposée sur lui. Elle devait l'avouer. Ne plus l'avoir à ses côtés, ne plus l'avoir dans sa vie, cela lui avait fait peur. Elle s'était rendue compte qu'il suffisait d'un rien à nouveau pour perdre tout ce qu'ils étaient entrain de construire tous les trois. Alors forcément, elle avait remis certaines décisions en cause. Comme ce bébé dont ils avaient parlé. Mais c'était avant son départ, avant son accident, avant cet appel de l'ambassade qui ne lui donnait quasiment aucun espoir de le revoir vivant. L'antiquaire avait cru le perdre. Et cette nouvelle, elle ne l'avait même pas fêté. Parce qu'elle n'avait pas le cœur à ça tout simplement. Et même là, elle avait encore un peu de mal à profiter de ce moment. Même si un poids avait quand même quitté ses épaules aux paroles d'Axel. Et ce n'était pas une question de confiance, de croire en eux. Juste de se dire que peut-être le moment était mal choisi. Elle avait gardé ses yeux verts sur Axel alors qu'il avait pris son visage entre ses mains. Célia esquissa un sourire à la taquinerie d'Axel. « Ne te moque pas de moi, j'ai été incapable de manger pendant trois jours. » Tant elle avait été malade. Elle n'avait rien pu avaler, sauf quelques fruits. Cela avait fini par se calmer. L'antiquaire faisait attention à ce qu'elle mangeait. Elle était végétarienne depuis une vingtaine d'années et végane le plus possible. Mais elle n'était pourtant pas à l'abri de faire une indigestion ou une allergie quelconque. Le corps humain restait encore parfois un mystère. Encore maintenant, il y avait certains jours où la jeune femme savait qu'il était inutile qu'elle mange quoique ce soit. Heureusement, elle avait eu quelques vitamines à prendre. Célia n'était pourtant plus adepte de la médecine. Elle préférait d'autres alternatives. Mais là, il ne s'agissait pas seulement d'elle. Elle n'était plus toute seule et elle prenait ça en compte. A la question d'Axel, elle l'observa poser sa main sur son ventre légèrement arrondi. « J'entre dans ma onzième semaines. » Autant dire qu'elle allait bientôt avoir droit à un nouvel examen prénatal. « J'ai rendez-vous la semaine prochaine pour un ckeck up à Saint-Vincent. » Elle avait eu la chance d'avoir une première écho il y a deux semaines, grâce à Duncan qui avait « emprunté » un échographe pour elle. Cette fois-ci, il s'agissait simplement d'un bilan et d'évaluer les facteurs à risque. Elle espérait qu'Axel soit disponible pour qu'il puisse l'accompagner. Il n'avait pas été là, la première fois. Cette fois-ci, c'était différent. Elle l'observa un instant, un peu triste qu'il n'avait pas assisté à ce premier examen. « J'aurais voulu que tu sois là la première fois... » Elle finit par esquisser un léger sourire avant d'avouer : « Duncan a emprunté une salle pour me faire une écho. » Heureusement que son meilleur ami avait été là. Non seulement, parce qu'elle avait besoin de quelqu'un à ses côtés. Mais aussi parce qu'elle savait qu'un médecin lambda, ne lui aurait pas proposé ce genre d'examen. « Je peux être très convaincante parfois. » Et surtout, elle avait eu peur que le bébé ne soit pas en bonne santé. Mais elle avait été finalement rassurée. Tout allait bien. Son cœur battait correctement. D'ailleurs, elle avait gardé l'enregistrement sur son téléphone. Puis elle acquiesça de la tête aux propos de son fiancé sur leur aîné. « J'espère aussi... » Célia se souvenait très bien de ce matin où la petite avait compris qu'il se passait quelque chose entre Axel et elle. Emily avait été chagriné et cela avait bouleversé la jeune femme. Elle s'était rendue compte qu'Emi avait peur de perdre son père et l'amour qu'il lui portait. Mais Axel avait réussi à la rassurer. Et l'antiquaire avait essayé de faire la même chose. « Elle aura encore quelques mois pour se faire à son nouveau rôle de grande sœur. J'imagine qu'elle demandera des conseils à Lucy, entre deux disputes. » C'était comme ça, entre les deux petites filles. Des éclats de rires entre deux éclats de voix. Mais les deux petites filles s'appréciaient et elles ne restaient jamais très longtemps l'une de l'autre. Puis à la nouvelle question d'Axel, Célia haussa un peu les épaules. « Peu importe. Je veux juste qu'il soit en bonne santé. » Et c'était un peu sa hantise. Elle ne voulait pas revivre un second cauchemar même si Duncan l'avait rassuré. Elle savait que jusqu'à la fin, elle n'allait pas être totalement sereine. L'antiquaire esquissa un nouveau sourire. « Peut-être que ce sera un garçon terriblement bavard, ayant peur des montres dans le placard. » Peut-être. « Et puis si c'est une princesse qui me rassemble, elle restera enfermée dans sa chambre, même un samedi soir. Est-ce que cela te rassure ? » Un sourire amusé s'afficha sur les lèvres de la jeune femme. Cela faisait du bien de parler de ça, de retrouver un peu cette insouciance, cette légèreté. Elle avait oublié à quel point elle appréciait ça. Les yeux verts de la jeune femme se posaient ensuite sur le visage d'Axel alors qu'il écoutait l'enregistrement. Elle resta un instant silencieuse alors que l'audio était encore en cours. Puis elle finit par dire. « Même si tu n'étais pas là, je voulais que tu puisses écouter notre bébé.... Son cœur bat parfaitement bien. » Oui et ça, ça n'avait pas de prix.  

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
STATUT : Fiancé à une jolie blonde, sortie tout droit d'un vieux roman... son héroïne.
MÉTIER : Ancien militaire, tireur d'élite, propriétaire d'une boite de nuit et accessoirement chasseur de monstres dans la chambre d'Emily...

POSTS : 48 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
AVATAR : Tom Ellis
DC : R.A.S
INSCRIT LE : 24/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15636-axel#595107 http://www.30yearsstillyoung.com/t15871-axel-westlake#603441 http://www.30yearsstillyoung.com/t15872-axel-westlake

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Mar 4 Juil - 18:39


Si le bonheur aurait dû être à son comble, il n’en demeurait pas moins obscurci par les doutes et l’appréhension nés au cours des dernières semaines. Axel se rendait bien compte que son absence avait généré un véritable changement et qu’il allait désormais leur falloir du temps pour que tout rentre dans l’ordre. Par la force des choses, les doutes de Célia semaient également le trouble dans son esprit… il se demandait à juste titre si leur avenir en commun avait encore du sens. A ses yeux, cela ne faisait aucun doute mais qu’en était-il du côté de sa belle ? Ainsi, lorsque l’enregistrement cessa, Axel demeura silencieux quelques secondes, le regard songeur. « Pourquoi ai-je l’impression que nous ne célébrons pas cet instant à sa juste valeur ? J’ai l’impression que cette nouvelle ne te réjouis pas autant qu’elle le devrait… » demanda-t-il sur un ton relativement inquiet. Il aurait aimé comprendre ce qui se passait à cet instant précis dans l’esprit de la belle antiquaire. Jusqu’ici, il avait toujours été très doué pour l’apaiser et lui faire reprendre confiance en elle. Cette fois-ci, c’était différent… Mais peut-être avaient-ils simplement besoin de temps afin de se réadapter à cette nouvelle vie ? Sans parler des changements importants liés à l’arrivée du bébé qui allaient sans l’ombre d’un doute changer leur quotidien de manière radicale. « Mon amour… es-tu toujours prête à vivre tout ça ? » Leur mariage, cette maison, cet avenir dont ils avaient autrefois tant parlé. Axel avait besoin de se rassurer, c’est évident. Mais au-delà de ça, il avait envie de rassurer Célia. De lui faire comprendre que plus jamais il ne lui ferait vivre un pareil cauchemar. Le militaire était sincèrement navré d’imaginer l’enfer qu’elle avait vécu ces derniers temps. L’imaginer mort devait être une souffrance terrible et en un sens, il s’en voulait terriblement pour ça. Tendant la main, il s’empara du bout des doigts de Célia et l’incita à venir de nouveau tout contre lui. Ce soir plus que jamais, il avait besoin de ce contact entre eux. A mille et une reprises il avait imaginé la serrer dans ses bras… mais son imagination n’était jamais à la hauteur. Tout était démesurément plus appréciable dans la réalité ; son odeur, la douceur de sa peau, l’éclat de ses yeux… « Ces retrouvailles sont aussi perturbantes pour moi qu’elles semblent l’être pour toi… je n’ai pas de mots pour dire combien je suis navré de vous avoir fait endurer tout ça… Emily et toi m’avaient donné la force de tenir le coup, je ne pouvais pas vous abandonner et laisser de côté nos projets et cette vie extraordinaire dont nous avons tant parlé. Mais aujourd’hui, j’ai besoin de savoir si tu y tiens toujours autant… car pour ma part, je n’ai jamais autant désiré quoi que ce soit au cours de mon existence. » De tout temps, Axel avait cherché à donner du sens à son existence. Emily avait été un élément de réponse… Célia une évidence. Mais il connaissait aussi la fragilité des sentiments humains et savait que tout pouvait également changer du jour au lendemain. Il n’était pas question de laisser la passion s’évanouir, non ! Mais peut-être que Célia doutait de leur avenir et dans ce cas, il lui semblait indispensable d’en parler. « Il est vrai qu’entre nous, tout est toujours allé extrêmement vite… je comprends que cela puisse en effrayer certains. Mais ce n’est absolument pas mon cas. J’aime cette vie… j’aime tout ce que nous partageons, même si notre existence est loin d’être facile. Mais je pense que c’est aussi ce qui fait notre force… notre capacité à surmonter les épreuves et à rester unis. J’ai l’impression que tu doutes Célia… »




Dernière édition par Axel Westlake le Mer 5 Juil - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (21/09)
SURNOM : Cece/Lia
STATUT : Fiancée à un beau brun au regard ténébreux revenu de l'enfer. Maman d'une adorable ballerine de 5 ans. Enceinte de cinq mois (DPA: 11 décembre).
MÉTIER : Ancien médecin, chirurgienne cardiaque. Elle est à présent, propriétaire d'une boutique d'antiquités.
LOGEMENT : Dans une maison à Pine Rivers.

POSTS : 2185 POINTS : 55

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Végétarienne à forte tendance végane. A co-fondé "Brisbane Animal Refuge" avec Cora. Fondation qui vient en aide aux animaux handicapés et/ou trop vieux parfois pour avoir une chance d'être adopté. A été dans le coma suite au braquage de sa boutique en juin 2016. Elle est écolo, adepte de la récup' et des énergies naturelles. Elle a fait partie de MSF Australie pendant 4 ans. Elle a un berger australien de six ans qui se nomme Finn et un chat a trois pattes qu'elle a adopté et qui s'appelle Octave.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : .
Duncan (5) Kara (5) Axel (12) Trey (1) Family (1) Selina (6)



PSEUDO : Nell
AVATAR : Erin Heatherton
CRÉDITS : ©blue (avatar), ©symphony (sign)
DC : Kaleb le pilote, Kael le cadreur & Spencer le bodyguard.
INSCRIT LE : 22/01/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t6766-celia-living-is-easy-with-eyes-closed http://www.30yearsstillyoung.com/t6820-celia-don-t-cry-because-it-s-over-smile-because-it-happened http://www.30yearsstillyoung.com/t6821-celia-scott http://www.30yearsstillyoung.com/t6869-celia-scott

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   Mer 5 Juil - 19:38





First day of the rest of our lives

feat. Axel & Célia


Le regard de l'antiquaire s'était posé sur le téléphone qu'Axel tenait encore entre ses mains. Célia avait encore un peu de mal à se dire qu'elle allait être maman. C'était incroyable, inespérée également au vu de son passé. Passé qui l'avait longtemps éloigné des autres. La jeune femme n'était pas comme sa jumelle. Elle n'avait pas ce contact facile avec les autres, sauf quand il s'agissait de son travail. Que ce soit à l'hôpital ou à la boutique, elle s'était toujours sentie à l'aise. Ici, dans la vie de tous les jours, elle était une femme qui doutait beaucoup. Pas des autres, d'elle. D'elle et de la possibilité d'être heureuse. Parce qu'à chaque fois qu'elle l'avait été, ce bonheur lui avait été retiré. Alors ces dernières semaines avaient vraiment été épuisantes, tant mentalement que physiquement. Alors aux paroles d'Axel, elle reporta ses yeux verts sur lui, l'observant un instant. Comme toujours, il avait bien remarqué qu'elle n'était pas trop dans son assiette. Mais elle ne voulait pas qu'il puisse croire qu'elle ne voulait pas ce bébé, non. Alors elle secoua doucement la tête à sa question. « Ce n'est pas ça... j'ai simplement été surprise de l'apprendre. » Et c'était bien la vérité. Oui, ils avaient parlé d'avoir un enfant, d'agrandir leur famille. Elle le voulait du fond du cœur. Voilà pourquoi Célia avait arrêté de prendre sa pilule au début de l'année. Elle laissait faire la nature. Et trois mois plus tard, elle était enceinte. Célia ne pensait pas que cela aurait été aussi facile. Sa sœur avait eu des grossesses difficiles et elle pensait que cela allait être pareil pour elle. A nouveau la jeune femme s'était blottie contre son fiancé. Que c'était bon de le sentir contre elle, elle avait presque oublié à quel point cela avait le don de la rassurer, de lui donner la sécurité dont elle cherchait. Quand il reprit la parole, Célia reposa ses yeux sur lui. Axel se posait trop de questions. Des questions qui ne devraient pas se poser. Mais ça, c'était entièrement de sa faute. C'était à cause d'elle s'ils avaient cette conversation. Elle l'embrassa tendrement tout en caressant sa joue où une légère barbe avait pris place. « Excuse-moi. Je ne veux pas que tu doutes de toi, de moi, de nous. » Elle l'observa, sachant qu'il avait besoin d'une explication à son attitude. « J'ai envie de cet enfant. » Elle esquissa un sourire. Oui ils le voulaient tous les deux. C'était une certitude. « C'était une évidence d'agrandir notre famille. C'est toi qui m'a donné envie de cette vie. Toi qui m'a donné confiance en moi. Quand tu es avec moi, je me sens capable de tout. Capable de relever tous les défis, de croire en moi tout simplement. Tu ne te rends peut-être pas compte mais si nous en sommes là aujourd'hui, c'est grâce à toi. Je n'ai jamais imaginé une vie de famille. Je pensais que ce n'était pas pour moi. A vrai dire, j'ai toujours pensé que les hommes n'étaient intéressés que par ce qu'ils voyaient de moi. » Et pendant longtemps, elle avait repoussé tous ceux qui s'approchaient d'elle. Parce qu'ils s'intéressaient à son physique, et seulement ça. « Et puis je t'ai rencontré. C'était la première fois que je me sentais comprise. Nos univers étaient les mêmes et se complétaient. A ce moment-là alors j'ai su que c'était toi. Toi et seulement toi. » Elle esquissa un sourire tout en ajoutant : « Tu es bien le premier homme que j'invite chez moi, le premier jour... même si tu as refusé mon invitation. » Elle se souvenait très bien de ce soir-là, quand ils s'étaient quittés sur le trottoir, à quelques mètres de sa villa. Ils avaient marché un peu. « Ce soir-là, je suis tombée amoureuse de toi. » Et ce souvenir était gravé dans son cœur à tout jamais. « Alors ce que nous vivons, c'est un peu comme un rêve. Mais quand ton avion a disparu, j'ai eu l'impression que c'était une partie de moi qui mourrait peu à peu. Chaque jour qui passait, était encore plus pénible que le précédent. Et quand j'ai su pour le bébé,  j'ai eu peur que tu ne puisses jamais le prendre dans tes bras. Je ne pouvais pas m'en réjouir si tu n'étais pas là. Parce que si tu n'étais pas à nos côtés, notre famille n'avait plus de sens... » Son sourire s'était estompé au fur et à mesure de ses paroles. « J'ai l'impression de ne pas avancer quand tu n'es pas là. » Elle reposa ses yeux sur lui. « Promets moi de ne jamais repartir... » C'était encore sa hantise. Qu'il reparte pour une nouvelle mission et qu'à nouveau, il lui arrive quelque chose. La vie était tellement précieuse. « Maintenant, tu as donné un sens à ta vie... tu as Emily, je suis là et bientôt il y aura un autre amour dans nos vies. » Axel lui avait dit qu'il s'était engagé dans l'armée parce qu'il ne savait pas où était sa place à cette époque et parce qu'il n'avait rien à perdre. A présent, il avait une famille. Alors il était peut-être temps pour lui de raccrocher.  

morphine&myself


Give every day, the chance

to become the most beautiful of your life

 
Life is short, break the rules, forgive quickly, kiss slowly, love truly, laugh uncontrollably, and never regret anything that made you smile
Absente du 11 au 27 août.
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: First day of the rest of our lives (Axel)   


Revenir en haut Aller en bas
 

First day of the rest of our lives (Axel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-