AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

Partagez | 
 

 elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 443 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.

RPs TERMINÉS : | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »DESMOND « here comes the sun » | | ARTHUR « all we know is falling » | MARSHALL « better late than never » | DEBRA « what the fuck » | ARTHUR « never underestimate a child » | AZUR « shots & revelations » | TEAM PIZZA « on parle pas la bouche pleine » | MATT&BEN « mamamia, here we go again » | ARTHUR « family portrait » | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »


PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Lun 26 Juin - 8:38


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Ethan

"Non Angelina, tu ne mets pas une mini-jupe pour le dîner de départ en retraite de ton père. Des fois je me demande ce qu'il se passe dans ta tête ! Esperanza t'a préparé une tenue, tu l'enfiles et tu descends. Sois prête pour 20h." Madame Gilmore tourna la tête vers la gouvernante. "Esperanza je compte sur vous pour que Miss Angelina retrouve la raison et enfile quelque chose de décent. Nous avons des invités importants ce soir et je ne veux pas que la soirée soit encore placée sous le signe de la provocation." Une jeune Angelina âgée de 16 ans leva les yeux aux ciels, imitant grossièrement sa mère alors qu'elle refermait la porte de son immense chambre. Angelina et sa nounou échangèrent un regard, Esperanza était sa septième nounou. Elle s'occupait d'elle depuis ses 3 ans et au fil du temps Angelina avait développé une immense affection pour elle. D'ailleurs, la plupart du temps lorsqu'elle cédait aux ordres de sa mère c'était parce qu'elle ne voulait pas que ça retombe sur Esperanza. "Espé j'ai pas du tout envie de mettre ça... Laisse moi choisir autre chose, je te promet que ça sera correct." Sa nounou la fixa un instant, secoua la tête puis quitta sa chambre à son tour, la laissant trottiner jusqu'à son dressing.

Il y avait du monde partout, le manoir Gilmore était bruyant et bondé. Angelina ne supportait plus de tendre la main pour se la faire baiser par des petits vieux richissimes, et embrasser ces bonnes femmes qui empestaient Chanel n°5 et la poudre minérale était une torture. La jeune adolescente s'ennuyait à mourir et ne pensait qu'à une chose : le moment où elle pourrait s'éclipser. Il était déjà 22h et Angelina baillait aux corneilles, ne prenant même plus la tête de masquer sa bouche d'une main délicate. Ils la faisaient tous chier et elle se foutait pas mal de ce que sa mère penserait. Elle savait que les gens la trouvaient ingrates. Après tout elle avait été adoptée par une famille richissime alors qu'elle était destinée au trottoir, elle aurait du être heureuse non ? Mais c'était plus compliqué que ça. Elle avait besoin de se distraire, cette soirée était d'un ennui.

Evidemment, le repas gastronomique qui avait été servi l'avait laissé sur sa faim, comme souvent lors des dîners organisés par ses parents. Elle était loin d'avoir un appétit d'ogre mais elle n'était pas non plus le genre à se laisser mourir de faim. Angelina se leva et se faufila jusqu'à la cuisine du manoir où s'agitaient les employés de maison, terrorisés à l'idée que leur patronne Madame Gilmore estime leur prestation insuffisante. Angelina passa inaperçu, ils avaient l'habitude de la voir arriver à cette heure-ci pour chiper dans les casseroles et les frigos. La jeune femme picora dans une casserole quand elle remarqua un jeune homme en smoking en train de faire de même, un paquet de cigarettes dépassant de la poche de son veston. Il avait l'air plus âgé qu'elle et surtout plutôt... Attirant. Mais ça restait l'employé de sa mère, et par extension le sien. Les employés n'étaient pas censés manger pendant le service. Angelina l'interpella : "J'savais pas que les serveurs du traiteur avait le droit de piocher dans les restes et fumer des clopes dans la cuisine. Si ma mère te chope elle va te faire passer un sale quart d'heure."



Un ange passe, les ailes déployées.
Moment de flottement.
Rappelle-toi comme t'y croyais fort, avant qu'le premier homme te mente.
ET C'EST MARRANT COMME ISABELLE © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Il a soufflé sa trente-et-unième bougie le 1er Juin.
SURNOM : N'essayez même pas de lui en donner un, ça a souvent le don de l'agacer.
STATUT : Marié à la nicotine.
MÉTIER : Rien de légal, juste de la poudre, du vent qu'il refourgue à des crétins désespérés.
LOGEMENT : Résident de Pine Rivers (non par choix), il possède également un pied à terre miteux à Fortitude Valley pour organiser toutes ses magouilles.

POSTS : 155 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : libre depuis mai 2017, il a passé six ans en prison pour possession de drogues • il finance ses magouilles grâce à l'argent de ses parents • il n'a jamais eu de véritable boulot • après tant d'années passées en Australie, son accent écossais a quasiment disparu ; celui-ci ne refait surface que lorsqu'Ethan s'emporte • il est daltonien • la prison lui a laissé quelques tatouages sur le corps qu'il a aussitôt fait retiré une fois libéré • il a survécu au Dunblane Primary School mass shooting, alors âgé de dix ans ; sa famille a fui l'Écosse suite à cet évènement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Where's my mind? Maybe it's in the gutter, where I left my lover ; what an expensive fate. My V is for Vendetta, thought that I'd feel better. But now I got a bellyache.


RPs EN ATTENTE : Zachariah
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : .sparkle (ava)
DC : None
INSCRIT LE : 20/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15670-ethan-as-the-long-as-the-world-will-burn http://www.30yearsstillyoung.com/t15676-ethan-setting-fire-to-our-insides-for-fun#597134

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Lun 26 Juin - 20:38


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Angelina

Son père avait ajusté sa cravate cinq ou six fois avant même qu'ils n'aient franchi la porte de leur demeure, Ethan prenant un malin plaisir à défaire le noeud autour de son cou pour agacer son géniteur qui le remarquait tout aussitôt. Le jeune homme n'avait montré aucun signe de résistance avant de s'installer dans la voiture que son père ne conduisait même pas, trop habitué à être véhiculé par un type qui devait gagner trois fois le salaire moyen juste parce qu'il trainait les Fleming un peu partout en ville. À quoi bon essayer de jouer les rebelles et attirer l'attention de ses parents en refusant un dîner dans une autre maison aux allures de château ? Ethan n'allait tout de même pas cracher dans la soupe et renier tout cet argent dans lequel il avait littéralement baigné depuis qu'il avait poussé son premier cri. Non, il préférait en profiter au maximum, sourire à son père, poser un baiser sur le front de sa mère une fois de temps en temps, et faire comme s'il était le fils parfait dont ils avaient toujours rêvé.

Mais il n'en était rien. Non, ce n'était définitivement pas le hasard ou le tissu qui faisait que le noeud autour du cou d'Ethan se desserrait à chaque fois, irritant le père Fleming qui se disait qu'Ethan aurait mieux fait de choisir une autre cravate car celle-ci n'était visiblement pas de bonne qualité. Ce n'était pas non plus une coïncidence si les coutures des costumes d'Ethan se déchiraient en plein milieu de cérémonies ou de soirées importantes, si ses chemises blanches se retrouvaient tachées. Il faisait de son mieux pour leur faire honte sans jamais vraiment leur donner une véritable raison de s'énerver, allant presque jusqu'à dévisser les joints de la porte de sa chambre et les vis des volets pour que tout devienne branlant et que son père s'agace de vivre dans une demeure en train de partir en lambeaux, ce qui paraissait soudainement insupportable pour ce grand maniaque. Si seulement les Fleming savaient qu'Ethan profitait surtout de ces soirées pour s'isoler avec la jeunesse dorée et ainsi leur proposer des substances dont ils ne pourraient jamais se passer une fois qu'ils y auraient goûté... Ethan faisait seulement ces premiers pas dans le milieu de la délinquance, mais son héritage avait voulu qu'il se retrouve entouré de potentiels acheteurs aux portes monnaie bien remplis, il n'allait pas s'en plaindre.

Ce soir-là ne dérogeait pas à la règle, et Ethan fit rapidement le tour des invités pour attirer ceux de son âge dans un coin, voir s'il pourrait en tirer son chiffre d'affaire de la soirée. En vain. Il s'agissait tout de même d'avancer avec prudence, le blond n'était pas à l'abris que l'un d'eux ait une envie soudaine d'aller le dénoncer auprès de ses parents ou des autorités ; le risque était trop gros et la récompense bien trop maigre. La frustration était donc au rendez-vous ce soir-là, et Ethan décida d'aller la passer sur autre chose, à l'abris des regards, là où il pourrait s'attaquer à la carcasse d'un poulet à pleine main sans pour autant qu'on le prenne pour un fou allié ou une erreur de la nature. Il était justement occupé à dépecer la bête et à se délecter d'une bonne dose de mayonnaise quand on l'interpella, le forçant à s'immobiliser l'espace d'une seconde, pris sur le fait. Constatant qu'il s'agissait d'une gamine de bonne famille qui venait simplement l'imiter, il haussa les épaules distraitement avant de s'essuyer les mains et de s'emparer d'une bouteille de vin qu'il avait piqué dans un coin, le grand cru classé ne méritant même pas d'être servi dans un verre avant de finir dans le fond de sa gorge. Un sourire carnassier sur le visage, il fut ravi de voir que sa chemise débraillée et sa cravate défaite lui donnait un air de larbin. "Si ta mère me choppe, je ne pense pas qu'elle dise quoi que ce soit. Elle a tout intérêt à s'attirer les faveurs de mon père, vois-tu." Ce n'était pas des histoires qui les regardait, mais son banquier de géniteur était un homme respecté de par sa profession, et de par sa facilité à pouvoir arranger ses clients les plus fortunés. "Poulet?", proposa-t-il d'abord, pointant la carcasse du doigt. "Je partage rarement ma liqueur. Est-ce que tu as déjà bu au moins?" Dans tous les cas, la voir ricaner pour un rien et se coller contre lui pour quémander un peu d'attention n'aurait sûrement rien de désagréable ; peut-être finirait-il par partager, si elle lui demandait gentiment.


+we are the ones+
Now, the wind. Now, a voice it carries. You know the one this time. Now, a breath. Now, a name you're calling. Mine is the one this time.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 443 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.

RPs TERMINÉS : | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »DESMOND « here comes the sun » | | ARTHUR « all we know is falling » | MARSHALL « better late than never » | DEBRA « what the fuck » | ARTHUR « never underestimate a child » | AZUR « shots & revelations » | TEAM PIZZA « on parle pas la bouche pleine » | MATT&BEN « mamamia, here we go again » | ARTHUR « family portrait » | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »


PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Mer 28 Juin - 14:03


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Ethan

Elle s'était imaginé que c'était un serveur du au fait qu'il était dans la cuisine, et qu'aucun invité digne de ce nom n'oserait foutre un pieds dans la cuisine mais au vu de la qualité de son costume il y avait des chances qu'elle ait été induite en erreur. Angelina observa le jeune homme planté en face d'elle, les traits droits, symétriques. Une moue de provocation sur le visage, le genre de type qu'Angelina avait envie de coller contre un mur ou frapper avec une batte de base-ball. En dépit de sa dégaine débraillée et de sa façon peu ragoûtante de manger les restes d'un pauvre poulet, tout chez lui criait "attention gosse de riche rebelle et fauteur de trouble". Ca tombe bien, c'était sa saveur préférée. Angelina restait sur ses gardes tout de même, elle avait croisé les bras sur sa poitrine, un air supérieur fiché sur le visage qu'elle finira par perdre au fil des années. L'adolescente est amusée par la réponse du malotru. Son père était quelqu'un d'important donc ? Elle se demandait qui ça pouvait bien être, si il y avait bien une chose qui était marrant dans ce genre de dîner mondain c'était le squad de gosses de riche qui en découlait. Angelina s'était fait plus d'ennemis que d'amis parmi les enfants des amis de ses parents mais de temps en temps elle tombait sur un nouveau venu de l'élite qui pimentait ces soirées champagne-foie gras. Elle en était persuadé, ce type-là elle ne l'avait jamais vu. "Je t'ai jamais vu chez moi, c'est la première fois." fit-elle remarquer à haute voix. "Donc j'sais pas qui est ton père mais ici tout le monde se sent tellement important. On se demande comment certains font pour passer la porte." Tous les riches se ressemblaient et Angelina se foutait bien de savoir qui était le père de celui-ci. Sûrement un autre avocat de renom ou un magnat de l'immobilier. Chiant.

La brune plissa légèrement les yeux et piqua une fraise sur une part de fraisier qu'elle fourra dans sa bouche. "Je suis plutôt sucré que salé, tu veux goûter ?" Un sourire coquin se dessina sur son visage qui finit par s'évanouir en un quart de secondes lorsqu'il la provoqua sans détour. Est-ce qu'elle avait déjà bu ? La réponse était non. Sa mère avait fait mettre sous cadenas tous les alcools possibles et elle terrorisait Angelina avec ça. "Non. Ma mère dit que ça donne le teint jaune et mauvaise haleine. Donc je n'ai pas besoin de ça." Madame Gilmore avait souhaité avoir un enfant toute sa vie, lorsqu'elle était parvenue à adopter Angelina elle avait tout de suite était hypnotisée par son teint de porcelaine. Elle était obsédée par la peur que sa fille se mette à boire ou à fumer, altérant pour toujours sa beauté froide. Elle avait raison de s'inquiéter, l'avenir le montrera mais pour le moment Angelina était une adolescente de 16 ans qui n'avaient pas encore trouvé ses limites et se cantonnaient à celles fixées par ses parents.

Angelina n'aimait pas l'attitude désinvolte de son interlocuteur mais elle avait rien d'autre à faire de mieux ce soir que d'être ici. Le personnel s'agitait autour d'eux, les employés étaient habitués à voir la fille Gilmore se réfugier dans la cuisine. "Ils me font tellement chier avec leurs repas de merde, attendre 1000 ans à table pour grignoter un bout de viande minuscule sur un lit de légume microscopique. J'donnerais n'importe quoi pour u Whooper." Elle marqua un temps d'arrêt, regardant le bel inconnu. Elle avait besoin d'un peu d'action pour ce soir et elle avait visiblement trouver un compagnon de jeu potentiel. Angelina eut une idée, et se pencha par dessus la table qui les séparait pour lui proposer à voix basse, un sourire malicieux sur les lèvres. "J'te fais faire un tour de la propriété ? J'connais un endroit où on viendra pas nous chercher."



Un ange passe, les ailes déployées.
Moment de flottement.
Rappelle-toi comme t'y croyais fort, avant qu'le premier homme te mente.
ET C'EST MARRANT COMME ISABELLE © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Il a soufflé sa trente-et-unième bougie le 1er Juin.
SURNOM : N'essayez même pas de lui en donner un, ça a souvent le don de l'agacer.
STATUT : Marié à la nicotine.
MÉTIER : Rien de légal, juste de la poudre, du vent qu'il refourgue à des crétins désespérés.
LOGEMENT : Résident de Pine Rivers (non par choix), il possède également un pied à terre miteux à Fortitude Valley pour organiser toutes ses magouilles.

POSTS : 155 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : libre depuis mai 2017, il a passé six ans en prison pour possession de drogues • il finance ses magouilles grâce à l'argent de ses parents • il n'a jamais eu de véritable boulot • après tant d'années passées en Australie, son accent écossais a quasiment disparu ; celui-ci ne refait surface que lorsqu'Ethan s'emporte • il est daltonien • la prison lui a laissé quelques tatouages sur le corps qu'il a aussitôt fait retiré une fois libéré • il a survécu au Dunblane Primary School mass shooting, alors âgé de dix ans ; sa famille a fui l'Écosse suite à cet évènement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Where's my mind? Maybe it's in the gutter, where I left my lover ; what an expensive fate. My V is for Vendetta, thought that I'd feel better. But now I got a bellyache.


RPs EN ATTENTE : Zachariah
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : .sparkle (ava)
DC : None
INSCRIT LE : 20/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15670-ethan-as-the-long-as-the-world-will-burn http://www.30yearsstillyoung.com/t15676-ethan-setting-fire-to-our-insides-for-fun#597134

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Dim 2 Juil - 16:14


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Angelina

Il n'était pas du genre à tirer des conclusions sur ses interlocuteurs après quelques remarques balancées au hasard, ou peut-être qu'il aimait se dire qu'il ne faisait pas partie des gens qui jugeait facilement, mais Ethan semblait avoir une facilité déconcertante à lire cette gamine comme s'il s'agissait d'un livre ouvert. La brune était chez elle, entre les murs de sa demeure, et elle trouvait le moyen de venir déambuler dans les cuisines alors que le plus gros du spectacle se déroulait dans une autre pièce. Elle n'était donc pas faite pour cette vie, ou elle faisait de son mieux pour passer pour une rebelle auprès des larbins qui avaient consenti à laisser Ethan dépecer un pauvre poulet pour quelques billets verts. À moins qu'elle soit un tantinet plus futée qu'elle n'en n'avait l'air, et qu'elle était venue ici pour cracher discrètement dans tous les plats qu'on servirait dans la salle de réception, ou dans les verres de champagnes sagement alignés sur un coin de table avant d'être envoyés parmi la foule qui se pressait pour essayer de s'alcooliser suffisamment pour oublier cette misérable soirée.

Mais elle ouvrit la bouche, et ses a priori s'effacèrent aussitôt. Lui qui s'attendait à des réflexions mal placées, à d'éventuels reproches fait à son père qu'elle ne connaissait pas, à un discours de jeune pimbêche imbue d'elle-même qui ne songeait qu'à se contempler le nombril, il fut plutôt surpris du discours de l'adolescente. Une conversation qui s'avérait d'autant plus intéressante lorsqu'elle avoua qu'elle avait plutôt tendance à écouter sa mère, surtout vis-à-vis de l'alcool dont elle n'avait visiblement jamais apprécié tous les effets. Un aveu qu'Ethan considéra alors davantage comme un challenge, lui qui avait brièvement observé le doigt encore légèrement couvert de la mousse qu'elle avait ramassé au passage en s'emparant d'une fraise. Haussant un sourcil, le grand blond fit tous les efforts du monde pour ne pas s'emparer de cette main et retirer le peu de chantilly qu'il y avait dessus à l'aide de ses propres lèvres. Non, il devait attendre encore quelques instants, qu'elle le traine dans un coin de cette maison où ils ne pourraient pas être dérangés pour laisser parler le prédateur qui dormait en lui.

Acceptant l'offre silencieusement, il s'empara rapidement d'un tire-bouchon afin d'ouvrir la bouteille de vin rouge qu'il avait volé sans même prendre le temps de demander l'avis des larbins qui grouillaient autour d'eux. "Je te suis.", répondit-il simplement après avoir pris soin de porter la bouteille une première fois vers ses lèvres, ravi de sentir la liqueur couler le long de sa gorge. "Et tu sais, ces discours-là ne sont rien que des excuses que les mères trouvent pour empêcher leurs gentilles petites filles de boire. Tu rates quelque chose, crois-moi." Ils avaient beau marcher, cela ne l'empêchait pas de boire à fréquence régulière, jetant des coups d'oeil autour de lui, toujours curieux de détailler les lieux dans lesquels il se trouvait. Avant qu'elle reprenne, il se tourna vers elle, le même sourire toujours agrippé à ses lèvres affamées. "J'espère en tout cas que tu as une idée de ce qu'on pourrait faire une fois arrivés là où tu nous mènes, je m'ennuie profondément moi aussi." Ethan savait ce qu'il voulait.


+we are the ones+
Now, the wind. Now, a voice it carries. You know the one this time. Now, a breath. Now, a name you're calling. Mine is the one this time.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 443 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.

RPs TERMINÉS : | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »DESMOND « here comes the sun » | | ARTHUR « all we know is falling » | MARSHALL « better late than never » | DEBRA « what the fuck » | ARTHUR « never underestimate a child » | AZUR « shots & revelations » | TEAM PIZZA « on parle pas la bouche pleine » | MATT&BEN « mamamia, here we go again » | ARTHUR « family portrait » | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »


PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Lun 3 Juil - 15:23


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Ethan

Le manoir des Gilmore était gigantesque. Il trônait au sommet d'un massif rocheux, surplombant Brisbane et personne ne pouvait ignorer la bâtisse qui faisait partie intégrante du paysage. Le manoir Gilmore contrastait avec les autres maisons luxueuses du quartier plus modernes, loin de l'architecture lugubre qu'Angelina détestait tant. Elle avait demandé au moins un million de fois pourquoi ses parents refusaient de déménager. Lorsqu'elle était petite, ses amies refusaient de venir dormir chez elle par peur de la demeure Gilmore. Néanmoins contre toute attente, ce soir, Angelina était bien contente de s'être aventurée dans les moindres recoins de la propriété car elle allait emmener son hôte dans la cachette parfaite. Ils passèrent donc par la porte de la cuisine qui ouvrait sur un gigantesque porche. La nuit était tombée à présent mais on pouvait encore distinguer des trainées roses et orangées à l'horizon, derniers témoins du couché du soleil. Le jardin, immense, luxuriant, baignait dans une étrange atmosphère où se mêlaient tantôt la pénombre, tantôt la lumière froide des prémices de l'hiver australien. Angelina dévala les marches du porche, non sans précaution puisqu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de se débarrasser de ses talons. Tandis qu'ils marchèrent, le bel inconnu dont elle ne connaissait même pas le nom titilla sa curiosité. Angelina continuait de marcher mais les paroles de son invité faisaient doucement leur chemin jusqu'à son esprit. Well... Elle n'avait jamais véritablement pensé à enfreindre les règles jusque là, elle se contentait uniquement de mettre quelques obstacles là où sa mère avait besoin de coopération de sa part. Rien de bien méchant. Mais là. C'était un tout autre niveau. Et Angie était d'humeur joueuse. "Prouve moi que j'ai tort de m'abstenir dans ce cas." Son regard était brillant, il ne fallait avoir pas fait polytechnique pour comprendre le petit jeu d'Angie. Elle avait besoin d'un peu de frisson ce soir et ce fichu manoir lui paraissait enfin comme un gigantesque terrain de jeu.

Ils arrivèrent enfin à destination. Au milieu des bois, la verrière se dressait. Grande, inattendue. Dans une ambiance quasi-surnaturelle. Un caprice de son père qui avait rêvé toute sa vie de pouvoir lire et fumer sa pipe en plein milieu de la forêt sans devoir tâcher ses chaussons. Un architecte allemand avait relevé le défi en fabriquant cette grande verrière qui abritait plantes en tout genre mais aussi une cage à oiseau, un énorme fauteuil et une bibliothèque. "Tu vas adorer." Angelina ouvrit la porte en métal avec la clef cachée dans le mangeoir des oiseaux et entra. Lorsqu'on levait la tête, on pouvait voir les branches d'énormes séquoias s'agitaient au dessus des énormes vitres. Au centre de la pièce un épais tapis sur lequel trônait un gros fauteuil en cuir et un canapé de la même matière. Des couvertures étaient jetées dessus en vrac, sans doute pour que Monsieur Gilmore puisse rester au chaud immobile dans son fauteuil, plongé dans ses romans d'aventure. La verrière n'était pas chauffée, mis à part un poêle dans le fond de la pièce. Une pipe reposait sur un livre posé sur un petite table, Angelina la contourna pour s'asseoir dans l'épais canapé en cuir. "Tu vois je te l'avais dis ? Personne ne viendra nous chercher ici." Elle tapota le canapé pour lui faire signe de s'asseoir et prit la pipe de son père qu'elle détailla du regard en la tenant à la hauteur de ses yeux. "Je me demande quel goût ça a ? T'as déjà goûté." lui demanda la belle brune en haussant les sourcils d'un air mutin.

La vision de cet inconnu dans la verrière de son père avait quelque chose de surréaliste. Les rayons de la lune perçait à travers la vitre éclairant partiellement son visage et elle aurait pu jurer qu'elle n'avait jamais eu de vision aussi parfaite. Pour une fois dans sa vie, quelque chose sonnait juste. Comme si ce moment était une faille spatio-temporelle dans le prisme de l'éternité. "Fais moi faire des trucs que j'ai jamais fais."



Un ange passe, les ailes déployées.
Moment de flottement.
Rappelle-toi comme t'y croyais fort, avant qu'le premier homme te mente.
ET C'EST MARRANT COMME ISABELLE © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Il a soufflé sa trente-et-unième bougie le 1er Juin.
SURNOM : N'essayez même pas de lui en donner un, ça a souvent le don de l'agacer.
STATUT : Marié à la nicotine.
MÉTIER : Rien de légal, juste de la poudre, du vent qu'il refourgue à des crétins désespérés.
LOGEMENT : Résident de Pine Rivers (non par choix), il possède également un pied à terre miteux à Fortitude Valley pour organiser toutes ses magouilles.

POSTS : 155 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : libre depuis mai 2017, il a passé six ans en prison pour possession de drogues • il finance ses magouilles grâce à l'argent de ses parents • il n'a jamais eu de véritable boulot • après tant d'années passées en Australie, son accent écossais a quasiment disparu ; celui-ci ne refait surface que lorsqu'Ethan s'emporte • il est daltonien • la prison lui a laissé quelques tatouages sur le corps qu'il a aussitôt fait retiré une fois libéré • il a survécu au Dunblane Primary School mass shooting, alors âgé de dix ans ; sa famille a fui l'Écosse suite à cet évènement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Where's my mind? Maybe it's in the gutter, where I left my lover ; what an expensive fate. My V is for Vendetta, thought that I'd feel better. But now I got a bellyache.


RPs EN ATTENTE : Zachariah
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : .sparkle (ava)
DC : None
INSCRIT LE : 20/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15670-ethan-as-the-long-as-the-world-will-burn http://www.30yearsstillyoung.com/t15676-ethan-setting-fire-to-our-insides-for-fun#597134

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Mar 18 Juil - 22:52


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Angelina

Même le soleil ne serait pas témoin de leur méfait, caché derrière l'horizon, dévoré par la terre, happé par le vide. Il n'y aurait bel et bien qu'eux dans cette verrière, qu'eux pour emporter le secret dans leur tombe quand ils ne seraient plus fait que d'os et de poussière. Eux seuls, et la lune sans doute, aux lueurs tellement claires qu'elle en faisait pâlir les joues de la jeune femme. Mais la lune était muette, et elle connaissait bien Ethan. Elle l'avait vu arpenter les rues de Brisbane avec une idée en tête, et les poches pleines des crimes qu'il s'apprêtait à commettre. Lui, qui n'avait même pas besoin d'argent, qui faisait ça sûrement pour la beauté du geste, pour sentir les poils se dresser sur son échine alors qu'il revendait une énième dose à une pauvre âme esseulée qui ne vivait plus que pour ça. Peut-être qu'il cherchait à se prouver qu'il était toujours vivant lui aussi, qu'il avait survécu, que les balles l'avaient frôlé mais qu'il se tenait toujours droit, indestructible, comme si rien ne pourrait jamais l'atteindre. Il était tellement naïf.

Presqu'autant qu'elle. Cette jeune femme aux reflets bruns dont il ne connaissait toujours pas le prénom. On lui avait sans doute murmuré à un moment de la soirée en la pointant discrètement du doigt pour lui faire savoir qu'il s'agissait de la fille des propriétaires de cette demeure. Le manoir en aurait impressionné plus qu'un, la verrière et les arbres au-dessus de leurs têtes aussi, mais ils étaient trop jeunes, trop naïfs, trop gâtés pour se rendre compte de leur chance, ne prenant même plus la peine d'apprécier chaque chose qui leur était offerte sur un plateau d'argent depuis qu'ils avaient eu le malheur de pousser leur premier cri. Presque blasé par toute cette richesse, Ethan n'y fit relativement pas attention, plutôt captivé par les agissements de sa future proie qui l'avait volontairement mené sur les lieux de leur crime. Un sourire amusé déformant ses fines lèvres, il récupéra la pipe de la jeune fille sans vraiment lui donner le choix, la reposant sur la table basse non loin de là. " Crois-moi, si tu veux essayer quelque chose, ne commence pas par ça, tu vas t'époumoner et le goût risque d'anesthésier tes papilles pour les dix années à venir. " L'objet à présent confisqué, Ethan assis à ses côtés, il convenait de ne pas la laisser prendre ses aises. La femme qui parviendrait à dompter ses ardeurs et à lui faire exaucer le moindre de ses souhaits n'était tout simplement pas encore née.

Sa bouteille de vin toujours bien installée au creux de sa paume, Ethan s'autorisa une gorgée de la liqueur avant de se rapprocher de la brune, son bras trouvant sa place autour de ses épaules fragiles le plus facilement du monde. Le loup l'avait repérée bien avant qu'elle le conjure de lui faire connaître des saveurs auxquelles elle n'avait jamais eu l'occasion de goûter par le passé ; il avait senti une certaine candeur chez elle qui le faisait saliver, et le prédateur s'en léchait les babines par avance. Un jeu dont il ne se lasserait jamais. Silencieux, son regard se chargeait du reste, tandis qu'il observait ses courbes. Le repas n'avait peut-être pas été copieux, mais voilà qu'il se trouvait en compagnie du dessert parfait. Un sourire indélébile faisant rayonner les traits de son visage, il finit par se délecter de quelques autres gorgées, le vin rouge tachant presque ses lèvres ; à moins que ce ne soit encore l'éclat de la lune qui soit à l'origine d'une telle vision. "Puisque tu n'as jamais rien bu, je pourrais te faire goûter ça." Un haussement d'épaules, et puis Ethan récupéra son bras. Le désintérêt soudain marchait souvent avec les jeunes filles de son âge, pour ne pas dire qu'elles se précipitaient dans ses bras dès que ces derniers n'étaient plus là pour les protéger du reste du monde. "Mais comme tu le sais, je n'aime pas partager mes poisons. Dommage, ce grand cru est loin d'être désagréable." Faisant mine de réfléchir, son visage proche de celui de la jeune fille, il semblait déjà la déshabiller du regard. "Il doit m'en rester un peu sur les lèvres, si tu veux goûter." À ses risques et périls.


+we are the ones+
Now, the wind. Now, a voice it carries. You know the one this time. Now, a breath. Now, a name you're calling. Mine is the one this time.




Dernière édition par Ethan Fleming le Ven 21 Juil - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 443 POINTS : 1075

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.

RPs TERMINÉS : | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »DESMOND « here comes the sun » | | ARTHUR « all we know is falling » | MARSHALL « better late than never » | DEBRA « what the fuck » | ARTHUR « never underestimate a child » | AZUR « shots & revelations » | TEAM PIZZA « on parle pas la bouche pleine » | MATT&BEN « mamamia, here we go again » | ARTHUR « family portrait » | PHOENIX « the night we met » | LYDIA « grand soleil & leçons de morale »


PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   Ven 21 Juil - 19:30


Elle s'est encore mise dans de beaux bras
— Ethan

Chaque trait de son visage était dénué de la moindre once de chasteté, elle avait beau être vierge et naïve : ni sa bouche charnue, ni son regard de biche ne le laissait deviner. Elle avait ça en commun avec son compagnon de jeu pour la nuit. Dans le silence de la verrière, chaque mot s'évanouissait dans la buée de leur souffle, narguant le froid de glace des lieux. Angelina avait le sentiment que le Diable l'invitait à danser, et elle était prête à suivre ses pas. Une moue boudeuse s'empara de son visage lorsque son invité ôta la pipe d'entre de ses lèvres, ses sourcils se froncèrent intensifiant ainsi son regard déjà intense. Angelina était peut-être jeune mais rien chez elle n'inspirait la naïveté, bien qu'elle l'eût été. Lorsque l'inconnu de la cuisine l'entoura de ses bras, elle senti une sensation inédite au creux de ses cuisses. Elle saura plus tard que c'était le signe précurseur d'une excitation presque incontrôlable qui pointait le bout de son nez. Angelina était grisée par l'interdit de la situation, deux ans d'écart à cet âge là c'est énorme. C'est le gap qu'on a envie de franchir parce qu'on pense que braver les interdits est la définition de vivre. Angelina calque son attitude sur celle du jeune homme mais elle sait que c'est perdu d'avance, elle ne parviendra pas à faire semblant longtemps et il a l'air tellement plus rôdé qu'elle, que c'en est limite risible. Lorsque ses bras la quittèrent, Angelina frissonna, le froid la mordant à nouveau là où sa peau est désormais nue. Sa robe de cocktail la limite dans ses mouvements mais la jeune fille a apprit à faire avec, elle qui des années plus tard ne jurera que par un jean destroy et des doc s'attelait à jouer la comédie que ses parents adoptifs lui infligeaient au besoin.

Un grand cru loin d'être désagréable... Angelina sentait son coeur battre comme un tambour. Les secondes s'écoulaient lentement, elle était surconsciente de tout ce qui était en train de se passer, elle était déjà à la merci de son interlocuteur fascinait par son charisme. Il avait la classe qu'on connait aux riches et ce je-ne-sais-quoi de dangereux qu'elle retrouvait chez son meilleur ami, un petit voyou des bas-fonds de Brisbane. Un mélange détonnant, un cocktail dans lequel elle voulait tremper les lèvres. D'ailleurs, il l'invita à y goûter puisqu'elle n'avait pas le droit de boire au goulot. Well... Angelina jaugea l'inconnu du regard. Se demandant si un baiser raisonnerait de la même manière pour elle que pour lui. "Je me suis toujours demandé à quoi ça ressemblait." Elle s'approcha lentement, frôlant ses lèvres, elle sentait l'excitation enflammer son corps et elle n'avait pas encore appris ces nouvelles sensations. C'était peine perdue que de les combattre, Angelina avait envie de se laisser aller à ce qu'on lui interdirait. Elle posa finalement ses lèvres pulpeuses sur les siennes, le goût du vin ne se fit pas attendre et Angie ne put s'empêcher de laisser ses lèvres transformer leur baiser en un sourire. C'était la manière la plus cool de goûter de l'alcool. Elle avait envie de rire, un rire de plaisir, un rire fougueux mais au lieu de ça elle entreprit de découvrir son invité du bout de la langue puisqu'il avait ici joué la carte du mystère. Une fois qu'elle connaîtrait son corps, lui fermerait-il son coeur ? Elle n'avait aucune idée d'à qui elle avait affaire et tout l'attrait du jeu était là. Elle entoura la nuque de l'inconnu de ses mains délicates, puis laissa une main passer sur son torse, une fois, deux fois, empoigna légèrement le col de sa chemise qu'elle entreprit de déboutonner un peu plus. "J'aime beaucoup ce vin rouge, je trouve que c'est plutôt charpenté. Limite nerveux. En bref, plein de surprises." déclara t-elle en prenant un air pensif. Elle imitait son père, qu'elle avait entendu décrire un vin un millier de fois alors qu'elle levait les yeux aux ciels picorant directement dans les plats pendant que personne ne regardait. Elle essayait de l'impressionner. Elle ne s'en cachait même pas, mais sa moue mutine et joueuse ne laissait que très peu de doute sur ses intentions. La malice reprit ainsi possession de son visage, elle se mordit la lèvre en le regardant prête à passer aux choses sérieuses. Elle dénoua la cravate de son ami pour la nuit et la passa autour de son propre cou avant de baisser légèrement les bretelles de sa robe, accentuant son décolleté plus que nécessaire. "Ce soir tu m'appelleras Madame Angelina." annonça t-elle d'une voix suave, le menton levé comme une petite effrontée. Elle était novice à ce jeu là mais était prête à s'investir pour devenir experte.



Un ange passe, les ailes déployées.
Moment de flottement.
Rappelle-toi comme t'y croyais fort, avant qu'le premier homme te mente.
ET C'EST MARRANT COMME ISABELLE © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan   


Revenir en haut Aller en bas
 

elle s'est encore mise dans de beaux bras | ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-