AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

Partagez | 
 

 Mattward ♣ I take you back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-cinq ans (04/01/1982)
SURNOM : Eddy, mais si vous êtes assez proche de lui vous pouvez aussi l'appeler Ed
STATUT : Partagé entre cet amour impossible, le divorce se profilant devant ses yeux et cette femme qu'il vient de rencontrer, cette femme qui le fait de nouveau se sentir en vie
MÉTIER : Directeur financier pour Masterson Company
LOGEMENT : #18 Pine Rivers (appartement)

POSTS : 2377 POINTS : 6210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Edora 1
Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me.

You will find as you look back upon your life that the moments when you have really lived, are the moments when you have done things without me and that's disappointing.


◘ Fitzgerald Family ◘
Success is not the key to happiness. Happiness is the key to success. If you love what you are doing, you will be successful


RPs TERMINÉS : Terminés :
#TeamBrugerAaron

Abandonnés :
Victoria 1
PSEUDO : Pti' Biscuit
AVATAR : Chris Pine
CRÉDITS : Avatar : Shiya; Signature: Wiise ; Gif signature: hawkwoman ; Crackship : Pti' Biscuit ; UB : loonywaltz
DC : alvaro w.
INSCRIT LE : 13/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14701-fifteen-years-old-and-smoking-hand-rolled-cigarettes-running-from-the-law-through-the-backfields-and-getting-drunk-with-my-friends-edward http://www.30yearsstillyoung.com/t14727-edward-freedom-is-a-state-of-mind http://www.30yearsstillyoung.com/t14729-edward-fitzgerald#561736 http://www.30yearsstillyoung.com/t14807-edward-fitzgerald#565101

MessageSujet: Mattward ♣ I take you back   Ven 7 Juil - 9:40



I take you back
Mattward
A friend is someone who is there for you when he’d rather be anywhere else.

Recontextualisons la situation. Nous sommes en l’an 2013, quelque part entre Janvier et Décembre. Ca faisait maintenant un an que j’étais marié à Virginia Mary Elisabeth McGrath, mariage, qui comme vous le savez est arrangé. Une femme que je connaissais à peine et qui pourtant est venue sonner chez moi désespérée avant même avoir échangé nos vœux. Comme si je voyais cette situation se répéter, un jour, j’ai reçu un message plus que bizarre de la part de son frère, Matt, mais je vais y revenir plus tard. Matt est une personne que je devais encore moins bien connaître, si la situation que j’ai citée plus haut nous a rapproché moi et Ginny, je ne gardais pour le moment que de la méfiance pour le reste de sa famille. Ce n’est pas comme s’ils lui avaient fait le même coup que mes parents. Ce mariage a impliqué pas mal de nouvelle chose dans ma vie et la première est ce frère qui me donnait l’impression d’être épié vingt-quatre heure sur vingt-quatre. Peut-être que c’est simplement sa tête que j’avais du mal à encadrer. Ce n’est pas pour être méchant, mais il avait ce genre de tête qu’on surnomme plus communément " tête à claque ".

Toujours est-il, que ce matin-là tout était bon, je me suis réveillé avec l’odeur du café fraîchement fait par la femme avec qui je partageais ma vie dans ce nouvel appartement que nous avions acheté pour l’occasion, ou plutôt que nos parents avaient acheté pour l’occasion. La journée s’annonçait paisible, si on met de côté les pleurs du bébé. Oui, qui aurait cru que j’aurais à ma charge une femme et plus de ça un bébé ? Personne et sûrement pas moi.  Et contre toute attente la journée s’est vraiment très bien déroulée, je trouve que nous avions même fait un pas dans l’acceptation de ce mariage, enfin c’est ce que je pensais. Je reçois finalement ce fameux sms, je ne sais même pas d’où il a eu mon numéro, mais tout ce que je sais, c’est que j’étais obligé de sortir de chez moi à une heure où je me serais bien mis en peignoir devant ma toute nouvelle télé avec un bol de popcorn. Mais non, il a fallu qu’il me mêle à ses affaires. Prétextant un oubli de papiers au travail, oui je suis nul dans le mensonge, je me mets en route vers cette adresse qui m’était jusqu’à ce jour totalement inconnue. Je suis arrivé à l’adresse quelques minutes plus tard, descendant de ma moto j’ai commencé à m’interroger sur la possible farce de mon nouveau beau-frère. Je me suis retrouvé devant un bar où il n’y avait que des mecs qui pouvaient être admis. J’ai hésité pendant quelques secondes avant de me décider à entrer, les bars gays ce ne sont pas vraiment mon truc. Il ne m’a pas fallu longtemps pour reconnaître la " tête à claque " qui se faisait offrir je ne sais combien de verres. « C’est peut-être le moment de retourner au lit mon grand. » Il se retourna vers moi avec un large sourire et les yeux plissés, j’espérais seulement qu’il ne fasse pas de vague et qu’on puisse rentrer tranquillement chez nous, mais il se mit à me tendre un verre, me faisant la promesse qu’on pourrait partir après avoir bu un ou deux verres. « Très bien, mais pour ce zouave ça ne sera plus que de l’eau. » Dis-je au barman qui semblait être amusé. On voyait bien que ce n’était pas lui qui aurait la charge de ramener une loque à son domicile.


Made by Neon Demon




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : chaton, ça le fait.
STATUT : célibataire don't care.
MÉTIER : propriétaire de death before decaf, coffee shop le jour, bar le soir.
LOGEMENT : #15 toowong : une maison bordéliquement cool où il y a parfaite (aheum) colocation entre Patacroute, l'héritier canin, et Lene, la reine du caractère de merde.

POSTS : 705 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS : AndersAlexLeneHeidiLenematters
PSEUDO : hub
AVATAR : dave franco
CRÉDITS : rosendale
DC : l'autre McGrath #schizo & queen Ariane
INSCRIT LE : 08/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14051-matt-if-only-for-the-story http://www.30yearsstillyoung.com/t14105-matt-ain-t-no-rest-for-the-wicked

MessageSujet: Re: Mattward ♣ I take you back   Dim 9 Juil - 17:34



I take you back
Mattward
A friend is someone who is there for you when he’d rather be anywhere else.

J’ai la gueule dans mes baskets. Ou plutôt, dans mes souliers de cuir ciré, Prada and such, sélectionnés par maman dans sa dernière virée shopping pré-dîner de gala. L’idée étant que j’me sens plus la tête, et que c’est le signe avant-coureur qui hurle bien fort que demain, je la sentirai beaucoup trop. Le mal de bloc qui se prépare, et le sourire à deux balles qui élargit mon visage alors que le barman me dit que c’en est fini pour le whisky. « T’as pas dit pour la vodka, ou pour le gin. Et le bourbon, ça compte ? » il grommelle un truc que j’écoute à peine, l’acouphène qui se fait la malle, puis je cligne des yeux dans l’idée que ma vue devra être claire, limpide maintenant. C’est pas le cas, aucune surprise ici, et voilà que je me cale un peu plus sur le bar, le front entre les paumes, le soupir qui accompagne. De où, de comment, de quand est-ce que j’étais arrivé ici, déjà ? Je me rappelle brièvement le taxi entre le dernier bar et celui-ci. Les références du chauffeur qui m’avait articulé dans son anglais impec que ce salon offrait la meilleure sélection de scotch et de cigares en ville. Un bar pour hommes qu’il disait, un vrai, et j’avais absolument pas dénoté la subtilité de la chose, nettement moins subtile justement lorsqu’on m’avait passé une main autour de la hanche pour me guider vers le comptoir bondé. À d’autres, les attouchements. Puis je m’étais installé, parce que j’étais arrivé et qu’un verre au moins aurait été de mise, j’étais poli même bourré. Un verre puis un autre, les échos de mes confessions que je me souviens avoir relatées entre deux gorgées à un barman déjà blasé. Il a presque été correct le mec, à me filer un verre d’eau à travers, que j’ai gentiment refusé d’un battement de cils. Puis je m’emmerde et rien ne me branche, la musique commence à résonner un peu trop fort dans mes oreilles, et il y a cette rumeur que dans la salle d’à-côté, y’a une partie de poker aux gros enjeux qui est en train de se mettre en place. Très peu pour garder le tout pour moi, et je texte le numéro de l’autre comme si c’était la chose la plus naturelle à faire. Je sais même pas comment j’arrive à aligner les chiffres un à côté de l’autre, probablement l'aide d’un serveur quelconque qui a tapé ce que je lui récitais avec ma gorge enrouée, et l’idée du siècle que je me félicite d’avoir en retrouvant le bois de chêne confortablement du bout du front. C’est là où je me réveille, le bruit du verre qui cogne à la hauteur de mes tempes. Un regard enjôleur plus tard et je suis de nouveau entouré par de potentiels coups d’un soir, un peu trop masculins pour mes goûts dans l’immédiat. Alors c’est comme ça qu’on se sent, quand on est une proie facile ? Morceau de viande à la vue de prédateurs, je suis presque soulagé quand la voix du beau-frère résonne dans mon dos, salvation de pacotille. « T’en as mis du temps, beau gosse. » que je renchéris, hilare, l’intimant à se rapprocher pour que son parfum de dandy bien propret fasse office de pause pour mes narines enfumées, en overdose de vieil alcool renversé sur ma chemise à un moment X de la soirée.

Il est sympa Edward, et mine de rien il mérite au moins un verre de ceux qu’on m’a si gentiment commandés. J’ai pas encore eu le temps de passer un vrai bon moment en sa compagnie que je réalise, alors qu’il se pose à mes côtés, et mine de rien, je pense bien que les effets de l’alcool ne sont pas si pires que ça alors que j’ouvre grand dans le but de discuter un brin. La blague. Il me commande de l’eau, je rigole, je laisse passer. « Même pas de citron ? Oh, come on ! » je fais ma princesse, c’est pas comme si j’en demandais trop, puis voilà, il est de la famille maintenant, alors il doit se plier. C’est la loi, qu’il paraît. D’ailleurs… « Elle va bien Ginny ?  Elle fait quoi, là ? Et Noah ? » je pouvais bien être bourré, je perdais pas des yeux le fait que ma sœur était à quelque part dans cette ville, avec son gamin et ses idées noires. Un frisson qui caresse mon échine plus tard et je m’en balance. Pas ce soir, les remords.

Made by Neon Demon


    Broken promises for broken hearts.
    When you look back now, was it special? Or was it nothing but anecdote that you can tell now and then. I delude myself it was worth it, even though from the beginning I could see exactly how it would end. Cursing crying, drawn out fights, brand new start.



Revenir en haut Aller en bas
 

Mattward ♣ I take you back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-