AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 tacos night - matteo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 848 POINTS : 710

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: tacos night - matteo   Dim 9 Juil - 11:24


matteo & milena

Ce soir, tu avais besoin de te détendre un peu. Si tu n’avais pas eu tes béquilles, tu aurais sans doute été faire un tour à ton club de danse pour te dépenser un peu mais malheureusement, tu avais dit au revoir à la danse pendant un petit moment depuis l’accident. Tu avais donc pris ton téléphone essayant de convaincre des amis de se faire une petite soirée mais tout le monde semblait plus ou moins occupé. Tout le monde sauf Matteo qui contrairement à Liviana n’avait pas sa fille chez lui ce soir. Un énorme sourire se dessina sur ton visage car à part une rapide visite à l’hôpital, tu n’avais pas réellement eu le temps de revoir Matteo depuis que tu l’avais croisé dans ce train de la mort. Oui, c’était le nouveau nom que tu lui avais trouvé. Tu t’étais inquiétée longtemps à son sujet, personne n’étant capable de te donner de ses nouvelles. C’est une fois l’anesthésie sortie de ton système après l’opération que tu eus enfin de ses nouvelles en suppliant l’infirmière de te dire s’il allait bien. Et puis il était passé te voir, tu avais interdiction de te déplacer de ton côté à ce moment là donc tu n’avais pas pu lui rendre visite. Il n’avait pas été trop blessé, du moins pas mortellement donc cela avait été un gros soulagement pour toi qui en ce moment collectionnais les mauvaises nouvelles. Quand Matteo t’avait répondu positivement à ton invitation, tu avais décidé de trouver quelque chose de sympa à faire. Tu ne pouvais pas cuisiner en temps normal même si tu y travaillais mais avec des béquilles c’était impossible. C’est en parcourant le net que tu avais trouvé une idée originale. Pourquoi ne pas faire une soirée tacos ? Il était facile de commander des kits, tu avais un très bon mexicain pas loin qui te fera ça si tu mets un petit extra en payant l’addition. Et puis ce sera drôle de construire ses tacos et de profiter d’une soirée entre amis plutôt que de la passer seul chacun de votre côté. Tu commandes donc tout ce qu’il faut chez le mexicain et tu descends au supermarché en bas de chez toi pour acheter des bonbons, des tortillas et des sauces pour une vraie soirée mexicaine. Tu ne connais pas vraiment cette culture donc ce ne sera pas parfait mais Matteo n’est pas mexicain non plus donc avec un peu de chance cela passera comme une lettre à la poste. Comme tu fais rarement les choses à moitié, tu constitues une playlist de chansons mexicaines pour mettre en fond même si tu as d’autres playlists de secours si jamais ça devient réellement trop embêtant. Tu installes tout à une vitesse si lente que tu es vraiment très frustrée et puis tu vas enfiler une robe. Tu n’en as pas mis depuis bien trop longtemps, tu as envie de te faire plaisir. Rien de spécialement classe ou habillé, juste une robe à la place d’un short et d’un t-shirt que tu mets pour rester à la maison. Le livreur du restaurant mexicain te livre pile à l’heure tout ce dont vous allez avoir besoin et tu n’as pas le temps de tout installer que la sonnette retentit à nouveau. Tu vas ouvrir la porte et c’est sans surprise que tu te retrouves devant Matteo. « Salut ! Tu vas bien ? » Lui demandas-tu en lui laissant une place pour entrer. Une manœuvre un peu compliquée mais que tu commences à maîtriser. « Bienvenue à la casa Grimes, meilleur mexicain de la ville. » Lui dis-tu avec un clin d’œil et un sourire en coin sur les lèvres. Ce soir, tu as juste envie de profiter, de te sentir un peu moins seule aussi.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans
SURNOM : matt
STATUT : célibataire
MÉTIER : ancien militaire, il travaille aujourd'hui au garage mecanor

POSTS : 313 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ancien militaire, il a été déclaré mort pendant un an et demi suite à l'explosion de son campement ≈ après avoir passé un an dans le coma, il s'est réveillé sans aucun souvenir ≈ près d'un an après son retour il n'a toujours pas recouvré toute sa mémoire ≈ il est revenu pour découvrir que sa fiancée était aujourd'hui avec son meilleur ami et qu'il avait une fille
RPs EN COURS : team pizza

milenacleohassancarlisleelio

PSEUDO : maya4everlovedu34
AVATAR : jesse soffer
CRÉDITS : tearsflight
DC : lydia w.
INSCRIT LE : 07/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14595-you-won-t-ever-be-alone-wait-for-me-to-come-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14617-coming-home-matteo http://www.30yearsstillyoung.com/t14619-matteo-hellington

MessageSujet: Re: tacos night - matteo   Dim 23 Juil - 15:52


La solitude tend à peser un peu moins lourd sur ses épaules maintenant qu’il a quitté cet appartement pour emménager dans la maison d’Hassan. Il la ressent parfois lorsqu’il doit dire au revoir à Cami pour la laisser dans les bras de sa mère, imaginant aussi le temps qu’elle passera avec Soren et non avec lui. Ces dernières semaines ont été un peu difficiles après l’épisode du train. Une journée qu’il lui est difficile d’oublier. Ses rendez-vous à l’hôpital avec la psychologue ont été plus fréquents ces derniers mois que ce qu’il n’aimerait admettre. Mais ça va, ça va mieux. Il a connu pire. Il pourra reprendre le travail dans quelques semaines, et arrêter de tourner en rond et de ressasser de vieux souvenirs. Ce soir il a prévu de voir Milena qui l’a invité à passer la soirée chez lui, il ne l’a pas revu depuis le train. A l’hôpital il n’avait pas eu le temps de partir à sa recherche qu’on lui annonçait déjà qu’elle était en train de se faire opérer. S’assurant qu’elle allait s’en sortir, il avait quitté l’hôpital ne souhaitant pas y rester plus longtemps que nécessaire avant de revenir quelques heures plus tard pour lui rendre visite. Depuis il n’avait pas eu l’occasion de la voir, mais ce soir était l’occasion parfaite pour prendre de ses nouvelles. Au son de sa voix il n’avait pu déceler aucun réel tracas, mais lui-même avait appris à dissimuler ses propres soucis. Détestant être en retard, et avec la précision du militaire qui lui va si bien, il sonne chez elle pile à l’heure. Pas en avance pour ne pas l’importuner, mais avec une seule minute de retard par pure politesse. « Salut, oui merci je vais bien. Je vais bientôt pouvoir reprendre le travail. » lui dit-il dans un sourire en lui montrant son doigt sur lequel avait disparu l’épais bandage pour laisser place à un simple pansement. Il entre, laissant le temps à Milena de bouger avec ses béquilles. « Et toi, tu t’en sors avec tout ça ? » Il imagine que les déplacements ne devaient pas être faciles pour elle, et il sait qu’il n’aimerait pas être à sa place. « Oh tiens, j’ai ramené ça. Je la pose sur la table ? » Lui montrant la bouteille de vin, il sait qu’il serait malvenu de le lui tendre alors que ses deux mains sont déjà occupées par ses béquilles. N’aimant pas arriver les mains vides il s’était dit que des fleurs seraient un cadeau empoisonné si elle devait faire trop d’aller-retour pour changer l’eau. Un léger rire s’échappe de ses lèvres quand elle lui dit que c’est le meilleur mexicain de la ville. Il s’avance un peu plus dans le loft. Loft dans lequel il n’est jamais venu, et l’observe quelques secondes avant de reprendre la parole. « C’est joli, je comprends pourquoi tu l’as acheté. » Si elle le lui avait dit il y a quelques mois, presque un an, il n’était encore jamais venu. « Tu as besoin d’aide pour quelque chose ? » Il n’a jamais fait de tacos de sa vie mais il est prêt à essayer, même s’il est encore un peu réticent à utiliser un couteau. « Tout va bien depuis le train ? » finit-il par lui demander en se tournant vers elle. Cette fois-ci il ne lui parle pas de sa jambe, il a simplement envie de savoir comment elle s’en sort elle, psychologiquement, il ne sait pas ce qu’elle a vu. Lui a vu des hommes morts, comme il en a vu d’autres dans sa vie de soldats, mais il ne sait pas si Milena a été un peu plus épargnée par l’horreur. C’est la seule question qu’il lui posera à propos de cette fameuse journée, se doutant qu’elle préfère l’oublier, mais il ne peut pas ne rien dire.



your time has come to shine. all your dreams are on their way. see how they shine. if you need a friend, I'm sailing right behind. like a bridge over troubled water I will ease your mind.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 848 POINTS : 710

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : tommysamuelkaecyeliane#2théodoragauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: tacos night - matteo   Mer 26 Juil - 9:00


Le plus pesant depuis que tu avais ces béquilles ce n’était pas vraiment de te déplacer avec. T’habituer à marcher avec des béquilles t’avait pris un peu de temps mais ce qui te pesait le plus c’était la solitude dans laquelle tu étais en train de t’emmurer. Devant aller chez le kiné trois fois par semaine, tu ne pouvais te rendre à ton cabinet tous les jours. Tu y passais donc un jour et demi par semaine pour tes rendez-vous et le reste du temps tu le passais chez toi, à travailler seule. Et puis tu ne pouvais pas te joindre à des amis qui avaient prévu des activités en tout genre parce que tu ne pouvais pas marcher. Et cette solitude commençait réellement à te peser, à beaucoup te peser. Et comme les visites se faisaient de plus en plus rare maintenant que tout le monde était rassuré car tu ne risquais plus ni de mourir, ni de perdre la jambe, tu avais pris les choses en main en invitant Matteo à se joindre à toi pour une petite soirée que tu plaçais sous l’égide mexicaine. C’était un thème comme un autre et vu que tu étais incapable de cuisiner, tu évitais à Matteo un désastre ou un plat de pâtes car c’est la seule chose que tu es arrivée à maîtriser pour l’instant. Mais bon, tu ne désespères pas à ce sujet, quand tu pourras te remettre derrière les fourneaux, tu te remettras à apprendre. Matteo arriva pile à l’heure, comme à son habitude. Cela te fit sourire, toi aussi tu étais assez ponctuelle même si pour cela tu devais courir d’un endroit à l’autre, tu n’aimes pas être en retard. « Salut, oui merci je vais bien. Je vais bientôt pouvoir reprendre le travail. Et toi, tu t’en sors avec tout ça ? » Tu regardes sa main qu’il te met sous les yeux et c’est soulagée que tu constates que Matteo ne va pas perdre un bout de son doigt à vie. Il a déjà bien assez souffert à l’armée, tu trouverais cela injuste que cette souffrance se prolonge à Brisbane même si c’est sans doute un peu le cas dans sa vie privée. Tu te souvenais qu’il te racontait que son ex-femme est revenue avec son ami avant que le train ne déraille. « C’est une super bonne nouvelle ça ! Je suis contente que tu n’aies rien de grave. » Lui dis-tu sincèrement en le laissant fermer la porte derrière lui. De ton côté, tu t’en sortais. Oui, tu t’en sortais comme toujours. Tu n’avais jamais attendu qu’on te prenne par la main pour faire les choses et heureusement car aujourd’hui il n’y avait que sur toi que tu pouvais compter. « Je m’en sors. J’ai mis du temps à m’adapter aux béquilles mais ça va mieux, j’ai mes petites habitudes maintenant. Et puis je fais de la kiné, mon kiné m’a dit que je vais bientôt pouvoir les laisser tomber. » Encore une semaine ou deux d’après ce que tu avais compris. Cela faisait un mois déjà que le train avait déraillé … Le temps passe vite dit comme cela et pourtant tu avais eu l’impression que le mois était interminable. « Oh tiens, j’ai ramené ça. Je la pose sur la table ? » Toujours avec un sourire sur le visage, tu lui dis : « Merci. Je veux bien. Je te laisserai l’ouvrir aussi si ça ne te dérange pas. » Ouvrir une bouteille assise à table sans appui sur le sol, cela te paraissait être quelque chose d’impensable là tout de suite mais Matteo ne sera pas contre l’ouvrir pour vous certainement. C’est une gentille attention, elle ira parfaitement bien avec les tacos. Tu remarques que Matteo regarde autour de lui, observe et tu te rends compte qu’il n’est jamais venu chez toi en fait. « C’est joli, je comprends pourquoi tu l’as acheté. Tu as besoin d’aide pour quelque chose ? » Tu étais tombée amoureuse de ce loft, tu l’étais toujours aujourd’hui. Tu te souviens d’en avoir parlé à Matteo à l’époque voilà pourquoi tu trouves cela étrange de ne jamais l’avoir invité. « Je ne regrette pas mon achat. Et je n’ai pas besoin d’aide, regarde, j’ai tout commandé découpé, il ne reste plus qu’à construire nos tacos comme bon nous semble. Il faudra peut-être faire réchauffer la viande. » Dis-tu en haussant les épaules et puis les tortillas mais cela ne devrait pas être très difficile à faire, le micro-ondes fonctionne à merveille chez toi. Matteo finit par se tourner de nouveau vers toi et te demander : « Tout va bien depuis le train ? » Tu hausses les épaules. Tu ne sais pas réellement quoi répondre. Oui, tout va bien, physiquement ça va mieux en tout cas. Il t’arrive de faire des cauchemars mais pas toutes les nuits. Tu ne saurais pas dire en réalité … « Ca va. J’essaye de ne pas trop y penser. Toutes ces personnes blessées qui je l’espère s’en sont sorties. Et puis tous ces morts … » Ca te glaçait toujours le sang d’y penser. Tu n’avais rien vu, rien à part un morceau de train qui pendait dans le vie mais ton sang se glaçait toujours quand tu y pensais. « Je n’ai rien vu, enfin je n’ai pas vu de corps sans vie mais j’ai vu ce train qui pendait dans le vide et … » Tu soupires, ce sont de mauvais souvenirs … « Il n’y a que le temps qui pourra laisser ces images perdre de leur clarté. » Dis-tu en haussant les épaules. « Et toi ? » Tu ne savais pas ce qui lui était réellement arrivé dans ce train une fois déraillé finalement.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: tacos night - matteo   


Revenir en haut Aller en bas
 

tacos night - matteo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-