AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

Partagez | 
 

 petites douceurs - Carlisle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 660 POINTS : 1320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Carlisle - Terrence - Raffael - Camille - Marius
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : swings
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017

MessageSujet: petites douceurs - Carlisle    Dim 9 Juil - 21:00


Chaleur, lumière, bruit des vagues au loin. Noa avait bien dormi et maintenant, la nature commençait à la réveiller doucement. Loin des bruits des klaxons et des pots d'échappement. Carlisle lui avait proposé deux jours plus tôt de partir avec une tente et un sac a dos pour une randonnée en pleine nature. Il n'avait pas fallu que Noa se fasse prier pour accepter. Elle qui adorait être en osmose avec la nature, voilà qui allait la ravir. Elle venait d'ailleurs de passer des examens pour valider sa première année en tourisme. Rien de mieux pour s'échapper du quotidien et du stress qui la prenait au ventre en ce moment. Elle se demandait comment allait être l'année prochaine lorsqu'elle devrait passer ses vrais examens, pour valider son diplôme et enfin pouvoir travailler et faire ce qu'elle aimait. Elle aurait aimé proposer cette sortie à Arthur aussi mais s'était dit qu'une virée avec son copain et uniquement son copain pourraient leur faire du bien. Il est vrai que Noa avait cette tendance à convier ses amis partout où ils allaient et l'intimité leur manquait parfois.

Elle se réveillait tranquillement, sans vraiment savoir l'heure qu'il était, elle se doutait qu'il devait être tôt, le soleil à cette période de l'année se levait avant 6 heures du matin et elle n'avait pas eut l'impression de dormir plus qu'un tour de cadrant. Lorsqu'elle se tourna vers Carlisle, celui ci semblait dormir encore à point fermé. Elle décida alors de sortir de  la tente et pointa le bout de son nez en dehors. Le soleil caressa aussitôt ses cheveux brun, tombant sur sa poitrine. Rien de tel pour la mettre de bonne humeur. A moins de cinq minutes de marche de là, ils avaient repéré une petite crique magnifique avec une cascade qui se jetait juste dans l'océan. Elle décida alors de s'y rendre afin d'y faire une baignade matinale, à la fraiche. Rien de tel pour se réveiller une bonne fois pour toute. Elle avait cette sensation d'être seule au monde et arrivée devant cette crique, elle se décida simplement à se baigner nue. Elle laissa ses vêtements sur le sable et s’engouera dans l'eau, elle happa l'air, surprise par la température fraîche de l'eau mais y entra sans grande difficultés. Alors qu'elle resta dans l'eau sans compter les minutes qui passaient, lorsqu'elle se décida à en sortir, elle se rendit compte que ses vêtements avaient disparus. Plus rien. Elle se retrouvait donc là, dans l'eau, se sentant légèrement conne. Carlisle? cri t elle en regardant autour d'elle. T'es là? Si c'est toi, c'est pas très drole... elle espérait que cette blague - de mauvais goût - venait de lui. Mais il n'était pas impossible qu'un promeneur matinal ait eut cette belle idée afin de pouvoir se rincer l'oeil... qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le manque de veine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans.
STATUT : fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, et cocu depuis deux. commence à penser qu'il y a quelque chose de pas très net qui se trame.
MÉTIER : incertain. pilote de ligne (vols internationaux majoritairement) chez Cathay Pacific, mais est destiné à prendre les rênes de l'entreprise familiale.
LOGEMENT : #03 (loft) ≈ pine rivers.

POSTS : 177 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : foncièrement gentil ≈ il est fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, mais n'a jamais franchi les étapes suivantes ≈ il est doublement diplômé de l'université de Berkeley en physique nucléaire et en management ≈ joue au tennis deux fois par semaine, avec son collègue, depuis cinq ans maintenant ≈ surdoué, il a eu son baccalauréat à quinze ans ≈ sa mère est morte dans ses bras il y a presque vingt-cinq ans ≈ il fume plus que de raison ≈ il a fait son service militaire en Australie, puis a poursuivi dans cette voie et a été formé pour être pilote d'avion de chasse
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : matteo ; nina ; noa
RPs TERMINÉS : ren ; nina ; gretel ; theo ;
AVATAR : matthias schoenarts le magnifique.
CRÉDITS : ava : .sparkle ; matthias schoenaerts network.
DC : emre erdogan.
INSCRIT LE : 05/06/2016

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    Dim 9 Juil - 21:54


Le mercredi venait de s'achever, et comme convenu par téléphone la veille, Carlisle était passé à l'université chercher Noa. Il l'avait attendue, un casque à la main, et une idée précise derrière la tête. Elle n'avait pas tardé à arriver, désormais libérée de la pression imposée par les examens. Il l'accueillit à bras ouverts, l'embrassa du bout des lèvres, et l'invita à monter derrière lui sur sa moto. Il les conduisit jusqu'à un bar à tapas de la ville, où le militaire avait ses habitudes. Ils s'installèrent l'un face à l'autre, et commandèrent rapidement. La discussion s'engagea sur quelques formalités – ce qu'il avait fait de sa journée, ou comment s'étaient passés ses examens. Carlisle se demandait bien comment Noa réagirait à sa proposition. Ils n'étaient ensemble que depuis quelques semaines, et même s'ils s'entendaient à merveille, ils ne se connaissaient pas encore très bien. Assis face à elle au bar, il prit une gorgée de sa bière avant de relever les yeux vers elle. « Je ne sais pas si tu as quelque chose de prévu ce week-end, mais je comptais aller me balader en pleine nature. » Commença-t-il à expliquer, après avoir longuement hésité. Il avait l'habitude de faire ce genre d'escapades, depuis qu'il avait quitté l'armée de terre. « Je connais un coin vraiment sympa, en périphérie de Brisbane. C'est peu paradisiaque, et peu fréquenté. Si tu es d'accord, je serais content de te faire découvrir l'endroit. » Proposa-t-il, avant de relever les yeux vers elle pour connaître sa réaction.  « Ça te dirait ? » Demanda-t-il, espérant sincèrement qu'elle dirait oui. Il avait envie de passer du temps seul avec Noa, loin de l'agitation de la ville. Il avait envie de la découvrir, et partager plus avec elle que quelques instants légers.

Il s'étira de tout son long et, machinalement, déposa une main à côté de lui. Cette dernière aurait dû reposer sur le corps de Noa, mais à la place, il ne rencontra que sa couchette vide. Il fronça les sourcils, ouvrit les yeux, et prit quelques instants pour se réveiller. Il abandonna ensuite ses affaires, et partit à la recherche de sa compagne. Il ne mit pas longtemps avant de la trouver ; elle se baignait dans la petite crique qu'il lui avait montré la veille. En voyant que ses affaires étaient restées sur le sable, Carlisle eut l'envie de l'enquiquiner un peu. Il attendit qu'elle eût le dos tourné pour aller les planquer derrière un rocher, et partit se cacher derrière un arbre. Puéril, lui ? Non. Simplement, il redécouvrait les joies des choses simples. Il adorait ces moments hors du temps, qui lui faisait oublier toutes ses obligations. Il attendit quelques instants, puis sortit de sa cachette en riant.  « Pourquoi, tu attendais quelqu'un d'autre ? » Demanda-t-il en arquant un sourcil, s'attendant presque à ce qu'elle lui annonce que d'autres personnes étaient susceptibles de les rejoindre. Il ne lui en aurait pas voulu – il savait qu'elle adorait être entourée de ses amis. Il s'assit sur le sable humide, et laissa l'eau fraîche venir lui lécher les orteils. « Alors ? Comment comptes-tu te tirer de ce mauvais pas ? » Demanda-t-il, amusé par la situation et curieux de découvrir avec quelle pirouette elle parviendrait à s'en sortir. Il laissa ses coudes reposer dans le sable, et ne quitta pas des yeux Noa.



he keeps on fighting against his worst nightmare: himself.

When the leaves turn brown I watched it burn Across the sun and above the clouds The sirens clear I'm ready to fall and find a lover that was meant for me When the wolves run wild I see myself But you won't take this road I go down The nights grow cold The flame goes out Living forever in a ghost town. (carlisle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 660 POINTS : 1320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Carlisle - Terrence - Raffael - Camille - Marius
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : swings
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    Dim 9 Juil - 23:09


Carlisle était un peu plus âgé que Noa, enfin, de quelques années en tout cas. L'âge n'avait jamais été une barrière pour elle et si elle avait eu un coup de coeur ou un coup de foudre pour un homme de deux fois sont âge, ca aurait surement été pareil. Elle avait tendance à s'accrocher et s'attacher à l'âme d'une personne avant tout. C'est pourquoi elle pouvait tomber amoureuse d'une femme ou d'un homme et même parfois de deux personnes à la fois. Heureusement pour elle, ca ne lui était jamais arrivé mais elle y avait déjà songé. Et si ca devait se passer, peut être qu'elle vivrait simplement ses aventures tranquillement, tant que tout se passerait bien et si un jour la vérité éclatait aux yeux de tous, elle se contenterait d'assumer. Par contre, dans le cas contraire, il serait  difficile pour elle d'accepter que la personne avec qui elle partage sa vie en fasse autant. Le cœur a ses raisons que la raison ignore... n'est ce pas? Quant à Carlisle, pas d'inquiétude, il était bien le seul qu'elle fréquentait à ce moment là. Un ancien militaire avec qui elle appréciait passer de bons moments. Ils s'étaient rencontré à un arrêt de bus. Peut être le coup classique mais il s'était montré en sauveur auprès de Noa qui se faisait chamailler par deux mecs un peu plus grands qu'elle. Il les avait gentiment remercié et envoyé baladé. Deux jours plus tard, Noa le reconnu à ce même arrêt de bus et elle avait insisté pour aller boire un verre afin de le remercier de son acte héroïque. Voilà où ça les avait mené.

Elle commençait à piétiner dans l'eau, n'ayant que la tête de le haut de son buste qui en sortait. Elle trouvait le temps long et s’inquiéta qu'un inconnu soit venu prendre ses vêtements. C'était une première chose mais ensuite, quelles étaient vraiment ses intentions? Prenait il du plaisir à la voir ainsi et se demandant si elle allait sortir un jour? Allait il lui sauter dessus? Elle secoua la tête pour se reprendre et chasser ces sales idées de la tête. N'importe quoi.   puis, cette voix familiale la ramena vraiment à la réalité. « Pourquoi, tu attendais quelqu'un d'autre ? » elle lâcha un rictus, de soulagement sans doute. J'espérais surtout que ce ne soit pas quelqu'un d'autre! elle secoua la tête et s'approcha du bord tout en gardant une certaine pudeur. Son corps était toujours caché sous l'eau.  « Alors ? Comment comptes-tu te tirer de ce mauvais pas ? » Elle haussa les épaules et s'élança en arrière pour nager sur le dos pendant quelques mètres. Elle s'arrêta ensuite pour faire face à son petit ami.   Je suis pas en mauvaise posture. C'est plutôt agréable d'être dans l'eau sans vêtement ni maillot de bain. tu devrais essayer tiens!  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le manque de veine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans.
STATUT : fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, et cocu depuis deux. commence à penser qu'il y a quelque chose de pas très net qui se trame.
MÉTIER : incertain. pilote de ligne (vols internationaux majoritairement) chez Cathay Pacific, mais est destiné à prendre les rênes de l'entreprise familiale.
LOGEMENT : #03 (loft) ≈ pine rivers.

POSTS : 177 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : foncièrement gentil ≈ il est fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, mais n'a jamais franchi les étapes suivantes ≈ il est doublement diplômé de l'université de Berkeley en physique nucléaire et en management ≈ joue au tennis deux fois par semaine, avec son collègue, depuis cinq ans maintenant ≈ surdoué, il a eu son baccalauréat à quinze ans ≈ sa mère est morte dans ses bras il y a presque vingt-cinq ans ≈ il fume plus que de raison ≈ il a fait son service militaire en Australie, puis a poursuivi dans cette voie et a été formé pour être pilote d'avion de chasse
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : matteo ; nina ; noa
RPs TERMINÉS : ren ; nina ; gretel ; theo ;
AVATAR : matthias schoenarts le magnifique.
CRÉDITS : ava : .sparkle ; matthias schoenaerts network.
DC : emre erdogan.
INSCRIT LE : 05/06/2016

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    Lun 10 Juil - 13:05


Carlisle reconnaissait volontiers que sa blague n'était pas du meilleur goût. D'un point de vue extérieur, il savait que Noa ne risquait rien – par conséquent, il s'amusait volontiers de la situation. Pour sa petite-amie, par contre, cela devait être moins enviable : seule, à la merci d'un inconnu voyeur, l'inconfort atteignait son paroxysme. Le pilote de chasse ne laissa pas cette situation s'éterniser, et se dévoila au regard de Noa, hilare. Il fit traîner ses pieds dans le sable chaud, et se rapprocha du bord d'un pas lent. « J'espère bien. » Dit-il en faisant la moue, tout en s'installant plus confortablement sur le sable. Le soleil brillait déjà, et laissait présager une journée magnifique. La chaleur risquait d'être étouffante, ce qui n'était pas l'idéal pour poursuivre leur randonnée.  Ils avaient intérêt à se protéger, et à boire beaucoup. « J'aurais été vexé, sinon. » Et sans doute un peu énervé. Même s'ils ne s'étaient rien promis et que leur relation était légère et sans prise de tête, Carlisle n'aimait pas partager. Elle était sienne, et il était sien - et il ne laisserait personne d'autre entrer dans cette équation.

« Tu trouves ? » D'un point de vue extérieur, il ne comprenait pas comment la situation pouvait être pire. Nue dans l'eau, ses affaires planquées, les cinq minutes qui la séparait de leur tente pouvaient être longues... Voire même très longues. « Tu me cherches ? » Demanda-t-il en arquant un sourcil, surpris par son audace. L'idée d'une baignade matinale seul en compagnie de sa petite-amie ne lui déplaisait pas, mais il comptait la faire languir un peu. Il la regardait nager, s'éloigner quelque peu du bord pour ensuite lui faire face. Se révélait-elle provocatrice ? « Parce que tu sais très bien que si on me cherche, on me trouve. » Ajouta-t-il, faisant indirectement référence à leur rencontre. Un arrêt de bus, deux garçons avec un trop plein de confiance, et une fille toute seule. Le schéma classique. Ils avaient commencé à l'embêter, et l'Australien n'avait pas pu s'empêcher de réagir et d'intervenir en faveur de la demoiselle en détresse. « Dis, la petite sirène, tu ne veux pas venir embrasser ton merveilleux petit-ami ? » Réclama-t-il avec un sourire enjôleur, alors que ses doigts pianotaient sur le sable mouillé. Il se pencha légèrement, pour éviter que les rayons du soleil ne lui brûlent la rétine... Et pour mieux profiter de la vue que Noa lui offrait. « Tu sais ce qu'il m'est arrivé ce matin ? Je me suis réveillé seul, alors que je m'étais endormi la veille au côté de ma charmante petite-amie. » Grommela-t-il, jouant sur la corde sensible pour la faire céder. « Imagine ma déception en voyant qu'elle m'avait abandonné sans explication. » Il plaisantait, bien évidemment : il ne lui en voulait pas une seule seconde. Il avait compris qu'elle n'était pas loin, puisqu'elle avait laissé toutes ses affaires dans la tente. L'Australien se redressa en voyant que Noa se rapprochait du bord, déjà prêt à l'accueillir dans ses bras puissants. « Tu es décidée à venir te faire pardonner ? » Plaisanta-t-il en s'avançant légèrement, pour que l'eau lui monte jusqu'aux genoux.  



he keeps on fighting against his worst nightmare: himself.

When the leaves turn brown I watched it burn Across the sun and above the clouds The sirens clear I'm ready to fall and find a lover that was meant for me When the wolves run wild I see myself But you won't take this road I go down The nights grow cold The flame goes out Living forever in a ghost town. (carlisle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 660 POINTS : 1320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Carlisle - Terrence - Raffael - Camille - Marius
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : swings
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    Lun 17 Juil - 12:56


Cela aurait surement été déplacé de convier quelqu'un à leur petite sortie de couple alors que Noa lui avait promis que cette fois, ce serait lui et elle et personne d'autres. Cela aurait été encore plus déplacée si elle avait osé convier un amant à cette escapade, sous son nez qui plus est. Elle n'aurait pas osé. Ca ne lui aurait même pas traversé l'esprit, bien qu'elle soit une adepte des grands frissons et des challenges, elle n'était pas du genre à vouloir jouer avec le feu pour autant. Enfin, elle n'avait aucune raison de convier qui que ce soit puisqu'il n'y avait personne à convier, quoi qu'il en soit. « J'aurais été vexé, sinon. » cette remarque la fit sourire, elle savait bien que sa relation avec Carlisle n'avait pas une grande signification, qu'elle ne serait pas l'histoire de sa vie, mais au moins, elle savait en apprécier chaque instant et ça, c'était agréable. Elle savait qu'il n'y aurait jamais de grands drames, que tout serait simple et si un jour, cela devait changer, il serait simplement temps de tout arrêter. Elle était satisfaite de savoir que le jeune homme tenait un minimum à elle.

« Tu me cherches ? » elle hausse les épaules accompagné d'un regard espiègle en réponse à cette question. Surement, elle le cherchait, surement, elle espérait le trouver.  « Parce que tu sais très bien que si on me cherche, on me trouve. » en effet, elle avait pu s'en rendre compte. Ce côté tête brûlée, qui n'a pas peur de se piquer en s'approchant trop près des ronces. Elle avait été touché par cet acte de bravoure et de courage, il y a quelques semaines. Le contexte était différent cette fois, mais elle allait juste voir si, il allait encore se piquer, non pas avec de mauvaises herbes, mais avec les quelques épines qu'elle avait, telle une rose. C'est bien ça que j'aime chez toi, tien. Noa recule encore un peu dans l'eau, se sentant très à l'aise, comme si c'était son élément. Elle était bien décidée à ne pas en sortir tant que lui ne s'était pas lancé pour la rejoindre. Il n'avait quand même pas peur de se lancer dans l'eau? « Dis, la petite sirène, tu ne veux pas venir embrasser ton merveilleux petit-ami ? »  C'est donc à moi de venir? « Tu sais ce qu'il m'est arrivé ce matin ? Je me suis réveillé seul, alors que je m'étais endormi la veille au côté de ma charmante petite-amie. Imagine ma déception en voyant qu'elle m'avait abandonné sans explication. » pauvre victime. Elle fait le moue, comme si elle était attendrie par tant d'émotion.  C'est vraiment trop mignon! « Tu es décidée à venir te faire pardonner ? » Se faire pardonner, carrément. Elle s'avança doucement vers le bord en voyant qu'à son tour, il s'aventurait doucement dans l'eau, jusqu'à avoir ses genoux en immersion. J'ai l'impression d'être vraiment trop cruelle avec toi... elle s'arrête dans sa lancée à moins de trois mètres de lui.  Je saurai me faire pardonner! dit elle avec une petite auréole au dessus de sa tête, digne d'un ange tombé du ciel. Elle le regarda, ne quittant pas ses yeux du regard. Mais, pas maintenant! Elle semblait être d'humeur joueuse. Elle plongea de nouveau dans l'eau et réapparue quelques secondes plus tard un peu plus loin. Je t'attends! dit elle en haussant la voix pour qu'il puisse l'entendre.


KEEP SMILING
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le manque de veine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans.
STATUT : fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, et cocu depuis deux. commence à penser qu'il y a quelque chose de pas très net qui se trame.
MÉTIER : incertain. pilote de ligne (vols internationaux majoritairement) chez Cathay Pacific, mais est destiné à prendre les rênes de l'entreprise familiale.
LOGEMENT : #03 (loft) ≈ pine rivers.

POSTS : 177 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : foncièrement gentil ≈ il est fiancé depuis trois ans, en couple depuis dix, mais n'a jamais franchi les étapes suivantes ≈ il est doublement diplômé de l'université de Berkeley en physique nucléaire et en management ≈ joue au tennis deux fois par semaine, avec son collègue, depuis cinq ans maintenant ≈ surdoué, il a eu son baccalauréat à quinze ans ≈ sa mère est morte dans ses bras il y a presque vingt-cinq ans ≈ il fume plus que de raison ≈ il a fait son service militaire en Australie, puis a poursuivi dans cette voie et a été formé pour être pilote d'avion de chasse
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : matteo ; nina ; noa
RPs TERMINÉS : ren ; nina ; gretel ; theo ;
AVATAR : matthias schoenarts le magnifique.
CRÉDITS : ava : .sparkle ; matthias schoenaerts network.
DC : emre erdogan.
INSCRIT LE : 05/06/2016

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    Sam 22 Juil - 22:01


Carlisle adorait les moments qu'il passait avec Noa. Il avait l'impression que ceux-ci étaient hors du temps – sans doute cela était-ce dû au fait qu'ils étaient loin de toute âme qui vive. Perdus dans la nature, ils pouvaient profiter de leur solitude. Se retrouver, seuls tous les deux – seuls au monde. Loin des tracas du quotidien – ces mêmes tracas qui avaient fait que leurs chemins s'étaient croisés. « Pourquoi pas ? » Répondit-il du tac-o-tac, alors que Noa se faisait désirer. Assis sur le sable, il attendait que sa petite-amie se décide à venir. Il sût, à son petit sourire narquois, qu'elle s'amusait avec lui. Elle le faisait volontairement languir, attendre un baiser qui ne viendrait sans doute pas avant qu'il ne fasse le premier pas. Qu'importe ; il n'était pas frileux. L'océan ne lui faisait pas peur. Il essaya pourtant, dans une vaine tentative, de l'attirer à lui avec quelques mots bien choisis. Peine perdue : elle avait fait quelques brasses jusqu'à lui, le laissant entrevoir une issue positive, avant de brusquement s'arrêter. « Ce n'est pas qu'une impression. » Grommela-t-il en faisant la moue. Est-ce qu'elle était cruelle avec lui ? Un peu. Juste ce qu'il fallait pour l'intriguer, pour l'intéresser, pour qu'il la désire plus que de raison. Il aimait leur complicité et le fait que leur relation soit simple. Ils profitaient des moments passés ensemble, mais n'attendaient jamais trop l'un de l'autre. Et c'était parfait comme ça. « Tu as intérêt à faire preuve d'imagination ! » S'exclama Carlisle, laissant s'échapper Noa une fois de plus. Il lui offrit néanmoins un sourire sincère, amusé par leur petit jeu de séduction. Tentatrice, elle ne le quitta pas des yeux un seul instant. « C'est bon, c'est bon, tu as gagné. » Dit-il en se redressant. Il recula d'un pas, retira son tee-shirt, et le laissa tomber au sol. Il fit quelques pas dans l'eau, et en apprécia la fraîcheur. Il s'avança lentement, profitant de ce moment. Il réalisa la chance qu'il avait – être là, en bonne compagnie, dans un cadre aussi paradisiaque qu'idyllique. Tous les ingrédients étaient réunis pour qu'ils passent un moment parfait. Il s'immergea progressivement dans l'eau, se rapprochant en même temps de Noa, avant de disparaître dans l'océan. Naturellement, ses bras se déplièrent pour faire quelques brasses coulées. Ses muscles se détendirent les uns après les autres, rendant ses mouvements plus fluides. Il revint finalement à la surface, émergeant à quelques mètres de Noa. « T'as bien fait de me convaincre de venir ; cette petite baignade matinale, c'est parfait pour se réveiller. » Dit le pilote en chassant la mèche qui lui barrait la vue. Il s'éloigna du rivage, jusqu'à ce que ses pieds ne puissent plus prendre appui sur le sable. Il nagea de longues secondes, disparaissant sous l'eau de temps à autre.



he keeps on fighting against his worst nightmare: himself.

When the leaves turn brown I watched it burn Across the sun and above the clouds The sirens clear I'm ready to fall and find a lover that was meant for me When the wolves run wild I see myself But you won't take this road I go down The nights grow cold The flame goes out Living forever in a ghost town. (carlisle)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: petites douceurs - Carlisle    


Revenir en haut Aller en bas
 

petites douceurs - Carlisle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-