AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 One night of danger • Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 948 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : Blondie
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: One night of danger • Camille   Sam 15 Juil - 19:23




One night of danger
ft Camille

S’il y a bien une chose qu’on ne souhaite pas, c’est de devoir retourner au lycée. C’est pour cette raison que j’ai longuement hésité avant d’accepter l’invitation reçue pour assister à la soirée d’anciens élèves. Il ne me reste pas beaucoup d’amis de cette période, et je n’en ai déjà pas eu beaucoup parce que je me fichais pas mal du lycée et parce que je passais tout mon temps libre à faire du surf ou bien de la boxe. J’avais d’ailleurs le droit à un petit surnom bien trouvé : le garçon manqué. Et pourtant, je m’habillais comme une fille et je me maquillais comme une fille mais visiblement au lycée, les filles n’avaient visiblement pas le droit de faire du surf. C’était mal me connaitre, je me fichais pas mal des réflexions des autres et vivais ma vie en attendant que le lycée se passe. Je n’étais pas très sociable mais je n’avais d’ordinaire pas de soucis avec mes camarades. Sauf un. Je n’ai jamais réellement su la raison de pourquoi je ne l’aimais pas, mais Camille me sortait toujours par les yeux. Il me l’avait toujours très bien rendu d’ailleurs. Si on me demande encore aujourd’hui pourquoi je ne l’aime pas, je serais incapable de répondre à cette question. C’est aussi une des raisons pour laquelle je n’ai tout simplement pas envie de me rendre à cette fichue soirée qui me prendra une grande partie de mon samedi soir. Je soupire, regardant cette invitation qui trône sur la table se situant dans l’entrée de mon loft. Il est 10h30, je reviens d’une petite séance de surf et il me tarde de prendre une bonne douche afin de supprimer le surplus de sel que je peux avoir sur ma peau. Ni une ni deux, me voilà nue, filant sous une eau chaude qui se met rapidement à tomber sur ma peau. Cette sensation est agréable et reposante après avoir rencontré des vagues assez fortes ce matin. J’ai eu le temps d’évacuer tout ce dont j’avais besoin d’évacuer même si je sais qu’il faut que je réfléchisse à l’avenir. Depuis que mes parents ont décidés de me couper les vivres, il ne me reste que ce que j’ai sur mon compte bancaire et bien qu’il reste encore un petit pactole, je ne sais pas combien encore je vais réussir à tenir mon rythme de vie effréné. Je suis comme ça, je vis, sans compter et je n’ai absolument pas envie de travailler. D’ailleurs, il va falloir que j’invente un petit mensonge, un tout petit vraiment, pour ce soir si on commence à me poser des tonnes de questions sur ma vie.

Le reste de la journée passe à une vitesse folle. Je continue à espérer que cette soirée va bien finir par être annulée mais ce n’est pas le cas et je vois déjà d’ici toutes les imbéciles d’autrefois se pavaner durant toute la soirée. D’accord, je suis un peu ce genre de personne, j’aime me montrer, j’aime qu’on me regarde. J’aime plaire, surtout aux hommes, les femmes, je m’en fiche un peu. C’est pourquoi ce soir, j’ai décidé de mettre une très jolie robe, pas trop longue, pour pouvoir montrer que mes jolies formes sont toujours là. J’ai toujours un peu ma bouille de bébé mais mon corps lui, ne plaisante plus. Je vais le mettre en valeur, je vais plaire ce soir, et quoiqu’il se passe, je vais tout faire pour que ce soit une bonne soirée. Comme à mon habitude, je commence par faire un tour dans mon dressing pour choisir la plus belle robe que je peux avoir. Elle ne doit pas faire trop habillé, ni trop décontracté pour autant. Je fini par opter pour une robe bustier rouge qui n’est pas trop longue, ni trop courte et des Louboutin couleur chair. Après plusieurs regards dans le miroir, mes formes sont bien en place et il est temps de passer à la coiffure. Ce sera quelque chose de simple, j’utilise tout simplement un peu de mousse pour que mes cheveux prenne un peu plus de volume et garde ses petites boucles naturelles et les laisse tomber derrière mon dos. Pour le maquillage j’opte pour un rouge à lèvre bien rouge, de l’eye liner noir et du crayon noir pour accentuer encore mon regard bleu azur. Devant le miroir, je lance à mon image un baiser et file récupérer mes affaires pour me rendre à la soirée.  Une fois arrivée sur place, je soupire et prends une grande respiration. Je suis prête à revoir toutes les personnes que je n’ai pas envie de retrouver. Une fois à l’intérieur, je souris, d’un sourire hypocrite comme la plupart des autour de moi. Je m’approche et tends mon invitation à l’une des anciennes élèves qui s’est portée volontaire pour accueillir les gens. Assise derrière une table, elle me lance Bonsoir ! Bienvenu à la soirée des anciens élèves elle a ce ton enjoué et ce sourire colgate qui me donneraient envie de lever les yeux au ciel Je t’en prie, récupères ton prénom et colle le sur ta robe afin que tout le monde te reconnaisse comme si j’avais besoin de çà Je n’ai pas besoin que l’on me reconnaisse dis-je de manière à peine audible excuse-moi, je ne t’ai pas entendu je souris ce n’est pas grave ! Merci je commence à m’éloigner, direction ? Le bar et je l’entends me souhaiter une bonne soirée. Je lève la main sans me retourner et continue mon chemin jusqu'à enfin trouver un peu d’alcool. Une vodka citron s’il vous plait je reste deux heures pas plus…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2351 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, Arthur, topic commun.



Martin, Eva, Indiana, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Kaylan, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: One night of danger • Camille   Ven 28 Juil - 19:38


Camille ne sait plus pourquoi il avait accepté de participer à cette réunion d'anciens élèves. Il n'avait gardé aucun contact avec qui que ce soit. Ou très très peu. Parfois, il en croise quelques uns lorsqu'il va se promener avec Jane ou lorsqu'il fait ses courses au supermarché. Parfois il y a un bonjour, parfois il n'y en a pas. Parfois il n'y a que des regards persistants comme s'ils le reconnaissaient mais qu'ils n'étaient pas sûrs. Mais il est curieux de savoir qui il va bien pouvoir retrouver là-bas et aussi savoir ce qu'ils sont devenus avec le temps. C'est toujours intéressant de voir l'évolution des personnes qu'on a côtoyé pendant un moment. Camille ne pense pas avoir beaucoup évolué de son côté. Par là, il pense qu'il n'a pas vraiment changé de quand il était au lycée. Que ce soit physiquement mais surtout dans sa façon de voir sa carrière professionnelle. Il a juste atteint le but qu'il s'était fixé. Il a travaillé dur pour et il a eu quelques galères en chemin mais il y est arrivé et c'est le principal. Il ne pouvait pas rêver mieux que ce qu'il a aujourd'hui. Ou certainement que si. Sa femme en plus et ce serait nettement mieux. Le bonheur complet serait aux pieds de Camille, le bonheur parfait.

Le jeune homme passe chez sa mère avant parce qu'il doit y déposer sa fille, Jane. Il ne peut pas l'emmener avec lui parce que ce serait certainement trop long pour elle et trop bruyant. Il n'a pas envie d'imposer les pleurs d'un enfant à tout le monde. C'est une chose qu'il détestait avant, maintenant il s'en fout. Mais ce n'est certainement pas le cas pour tout le monde. Ça l'embête toujours un peu, Camille, de laisser sa fille à sa mère ou à ses amis. Parce qu'il a l'impression de les déranger, qu'ils ont autre chose à faire que de s'occuper de son enfant. Mais Camille n'a pas toujours le choix alors il ne peut pas faire autrement. Il s'excuse quand même un million de fois avant de repartir et les oblige à l'appeler si jamais il y a un soucis. Camille s'inquiète beaucoup trop quand il s'agit de Jane. On lui conseille souvent de prendre du recul, de profiter un peu plus. Mais non, le garçon a trop peur de faire quelque chose de travers, de ne pas savoir s'en occuper comme il le faut, de ne pas être à la hauteur. Son entourage a beau le rassurer, ça ne marche pas. Il devrait vraiment trouver quelque chose pour arranger ça. Ça va finir par l'épuiser plus qu'il ne le faut.

L'ancien élève passe les portes du lycée dans lequel il est à présent professeur. Il connait l'endroit par cœur, il a même un peu aidé mais très légèrement, il n'avait pas beaucoup de temps. Et pas trop l'envie non plus, c'est pas trop son truc. Il montre son carton d'invitation à la personne de l'accueil, une ancienne élève il lui semble. Mais il n'est même plus sûr. Les personnes ont tellement changé en plus de dix ans. Il accroche son nom à son pull après avoir retiré son manteau. L'hiver est présent dehors. Il regarde autour de lui alors qu'il a déjà vu la salle dans la journée. Il sait déjà où se trouve le bar alors il ne met pas bien longtemps à le trouver. Il n'avait vraiment pas envie de se rendre à cette soirée, mais vraiment pas. Mais étant professeur dans ce lycée, il ne pouvait pas vraiment refuser. Il adresse quelques sourires à certaines personnes qu'il croise et qu'il reconnaît. Et il s'arrête quand des personnes l'interpellent pour lui parler et venir aux nouvelles. Ça lui fait bizarre à Camille mais il ne bronche pas. En fait, ça lui fait quand même plaisir de revoir des têtes qu'il a connu par le passé. Une bière s'il vous plaît. Qu'il demande juste après la jeune femme à ses côtés. Jeune femme vers qui il tourne la tête juste après. Chose qu'il aurait dû s'abstenir de faire. Il manquait plus que ça tiens.. Camille dit ça à voix basse mais assez forte pour que la femme puisse entendre. Indiana qu'elle s'appelle. Il s'en souvient très bien, ils ne pouvaient pas se voir. Je ne pensais pas que tu viendrais. Qu'il rajoute en attendant sa bière. Il ne sait même pas pourquoi il lui fait la conversation. Erreur stupide de sa part.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng©️ alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 948 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : Blondie
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: Re: One night of danger • Camille   Mer 2 Aoû - 15:54




One night of danger
ft Camille

En arrivant ici, je ne sais vraiment pas pourquoi j’ai accepté cette invitation. Au départ, je me suis dit que cela pourrait être assez amusant de revoir quelques têtes du lycée. Mais je crois que je me suis trompée. La plupart des personnes présentes aujourd’hui sont inconnus au bataillon. Je ne fréquentais pas grand monde au lycée, préférant aller me balader sur la plage ou faire du surf et de la boxe. Je n’avais pas le temps de me faire plein d’amis. Je suis une personne très sociable mais ce n’était pas franchement le cas sur les bancs de l’école. Je prends une profonde respiration, et me fond finalement dans la masse. Tout le monde a l’air vraiment content d’être là et je ne comprends pas très bien pourquoi. Ils doivent tous être là pour montrer qu’ils ont réussis ou bien avec qui ils sont mariés aujourd’hui. Mais je suis quand même curieuse de voir comment ça s’est passé pour la reine du lycée. Cette pimbêche qui faisait toujours tout pour gagner tout ce qu’elle pouvait. Reine du lycée, sa couronne, elle l’aura gardé pendant presque trois années. Oui, il fallait être forte pour pouvoir la battre mais c’était son petit plaisir et il fallait bien qu’elle soit satisfaite. En même temps, beaucoup de personne n’était autour d’elle que pour avoir un petit peu d’importance, rien d’autre. A cette époque, pas mal de personnes étaient influençable, il suffisant d’un peu d’importance pour penser que tout leur était dû. Je préférais rester dans mon coin et utiliser l’argent de papa pour moi et pour le peu d’amis que j’avais mais pas pour le montrer aux autres. Je pense que tout le monde le voyait déjà assez bien avec mon style vestimentaire. On avait beau dire, j’étais peut-être une princesse, mais je ne sortais pas non plus le grand jeu au lycée. Je n’étais pas là pour me montrer. Je regarde autour de moi, essaie de voir qui est déjà présent, et si mademoiselle parfaite est là. On m’aura tout de même battue à mon petit jeu. J’ai aussi très hâte de voir qui est déjà passé sous les mains d’un chirurgien, qui a changé quelque chose dans son apparence, qui a sorti le grand jeu ce soir. Mais avant toute chose, j’ai grand besoin d’un verre. Sur le chemin je croise quelques personnes qui étaient dans ma classe, mais sans grand intérêt. Je n’ai d’yeux que pour le bar qui m’appelle à quelques mètres de là. Je commande un verre, mais je sais que j’aurais besoin d’un autre verre dans quelques instants. Je m’installe en attendant que le barman m’apporte ce que je viens de commander et j’entends une voix qui m’est familière. Dites-moi que je rêve et que la personne que je détestais le plus au lycée ne s’est pas installée juste à côté de moi. Je lève les yeux au ciel et soupire lorsque je l’entends marmonner quelque chose. Il n’a pas changé. Je ne dis rien attendant qu’il me fasse une autre remarque comme il a si bien l’habitude de faire Pourquoi ? lui demande-je sans même daigner le regarder Tu pensais que j’allais louper le meilleur moyen de te retrouver ? ajoute-je toujours sans le regarder. Le barman arrive avec mon verre et le récupère après lui avoir dit merci. Voilà que je me tourne enfin vers lui Je t’ai manqué j’espère ! en tout cas, il ne m’a pas manqué une seule seconde.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2351 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, Arthur, topic commun.



Martin, Eva, Indiana, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Kaylan, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: One night of danger • Camille   Mar 22 Aoû - 17:50


Camille a fait un sacré bon en arrière quand il est entré dans la salle qui accueille la réunion des anciens élèves et quand il a aperçu et dévisagé les dits anciens élèves. Déjà, il ne s'attendait pas à ce qu'autant de personnes fassent le déplacement. Il s'était dit qu'ils avaient peut-être fini par partir ailleurs en Australie ou ailleurs tout court. Il n'avait jamais eu aucune nouvelle et avait rarement croisé l'une de ses personnes. Il faut dire que Brisbane est quand même une grande ville et que Camille ne bouge pas des masses de ses trajets habituels. Il n'en a pas vraiment la possibilité. Il a des devoirs et des engagements à présent. Il ne peut pas faire ce qu'il veut et sortir tous les soirs dans un endroit différent jusqu'à pas d'heure. Peut-être que là, il aurait croisé d'anciens amis à lui et peut-être qu'il aurait renoué contact avec eux. Ou peut-être pas après tout. Ils n'avaient pas réussi à garder contact après leurs années au lycée, pourquoi ils y arriveraient maintenant ? De toute façon, Camille se porte bien mieux depuis qu'il a quitté le lycée. Il n'était pas victime d'harcèlement ou quoi que ce soit, non, il était même bien entouré. Il n'avait pas énormément d'amis et il n'était pas le garçon le plus populaire de l'école, bien qu'il aurait pu l'être s'il était entré dans l'équipe de football de son école et qu'ils s'étaient entourés des personnes de ce style. Mais ça n'a jamais intéressé Camille. Il n'a jamais voulu avoir autant d'attention. Ce qu'il avait, lui suffisait amplement.

Camille s'avance jusqu'au bar mais il y a du monde et il est souvent et rapidement intercepté par des personnes dont il avait presque oublié l'existence et dont leur prénom ne leur revient qu'après la discussion. Camille n'est pas très doué pour se souvenir des prénoms de tout le monde. Même de ses élèves alors que parfois, il les a depuis leur première année au lycée. Ça craint un peu mais il n'a vraiment pas une bonne mémoire pour ça. Puis il a beaucoup d'élèves. Comment voulez-vous qu'il se souvienne de tout le monde et de tous les visages qu'il croise au quotidien ? C'est impossible, même pour un professeur. D'après lui en tout cas. Mais il arrive finalement au bar après avoir salué une bonne dizaine de personnes et parlé avec quelques unes d'entre elles. Il doit avouer qu'il est quand même ravi d'être ici et de se remémorer certains souvenirs du passé et certaines de ses bêtises. Camille était du genre travailleur mais il aimait aussi passer son temps à perturber les cours. Et la plupart du temps, ses camarades le suivaient. Il n'arrive même plus à se souvenir de toutes celles qu'il a pu faire mais il se souvient que les professeurs s'en prenaient rarement à lui et qu'ils le punissaient rarement car il avait d'excellentes notes. L'un des meilleurs élèves de sa classe, et même de son école. Il a toujours travaillé dur pour y arriver, il n'est pas devenu professeur en claquant des doigts.

Il demande une bière parce qu'il meurt de soif et qu'il peut bien se l'autoriser ce soir. Sauf qu'il n'avait pas vu la demoiselle qui se trouvait juste à côté de lui. Il s'est maudit sur l'instant parce que de toute la longueur du bar, il a fallu qu'il se place juste à côté d'elle. Il soupire un peu et marmonne quelque chose entre ses dents. Des mots à peine audible pour les personnes qui l'entourent. Pourquoi ? Il jette un oeil en sa direction mais il reste à peine à la regarder, qu'il se met à regarder la personne désignée pour être le barman de la soirée. Il espère qu'il se dépêche à lui donner sa boisson et qu'il pourra s’éclipser au plus vite. Tu pensais que j’allais louper le meilleur moyen de te retrouver ? Il hausse les épaules. Il ne pensait rien du tout mais il ne pensait même pas la voir ce soir. Il pensait qu'elle avait quitté la ville et qu'elle vivait sa vie de princesse comme elle l'avait toujours fait lorsqu'ils étaient dans la même classe quelques années auparavant. Si tu le voulais vraiment, tu m'aurais retrouvé d'une façon ou d'une autre. Tu n'aurais pas attendu une stupide réunion d'anciens élèves. Tu doutes qu'elle l'aurait fait parce que vous ne vous êtes jamais entendus et t'ignores vraiment pourquoi. Mais c'est comme ça. Et elle aurait pu facilement le faire puisque vous avez des amis en commun. Ou en tout cas, une amie. Je t’ai manqué j’espère ! Un rire s'échappe d'entre ses lèvres. Un rire jaune, un rire qui cache en réalité un fou rire mais dont il se retient. Est-ce qu'elle a manqué à Camille ? Absolument pas. Il se portait même très bien loin d'elle. Et il se serait bien passé de tomber sur elle ce soir. Mais malheureusement il aurait dû s'y attendre. Énormément, tu n'imagines même pas à quel point chérie. Il ne pense pas un seul mot de ce qu'il vient de lui répondre. C'est tout simple ironique, une simple remarque remplie de sarcasme. Il attrape la bière que le barman lui tend et il le remercie une fois qu'elle est entre ses doigts. À la tienne et à nos retrouvailles. Et à ça s'ajoute un clin d’œil. Il ne supporte pas cette femme et ça l'amuse vraiment beaucoup d'agir comme ça avec elle. Leurs échanges ont toujours été ainsi et remplis d'insultes en tout genre aussi. Il y a des choses qui ne changent pas. Jamais.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng©️ alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 948 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : Blondie
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: Re: One night of danger • Camille   Mer 23 Aoû - 12:19




One night of danger
ft Camille

Il y a tellement de gens ce soir que je ne pas où donner de la tête. En vérité, je ne connais même pas la moitié des gens ici ce soir. Je ne les reconnais pas, et je n’ai pas vraiment rencontré beaucoup de monde lorsque j’étais au lycée. Et même mes camarades de classe, je ne les connaissais tout simplement pas. Je ne passais pas beaucoup de temps à papoter avec eux, je ne demandais jamais les devoirs à faire, même lorsque j’étais absente et d’ailleurs le directeur de l’établissement à l’époque m’avait même demandé si je ne me sentais pas trop seule ici. Il se faisait du souci pour moi parce que je ne trainais pas avec beaucoup de monde, voire même ave personne. J’avais quand même une amie, nous étions la plupart du temps ensemble mais même elle, je crois, qu’elle s’est rapidement lassée de moi. En tout cas, je ne sais pas ce qu’elle est devenue, nous avons rapidement perdu contact une fois le lycée terminé. Ce qui est étrange, c’est que j’ai encore le numéro de Camille, je ne sais même plus pourquoi je l’ai eu dans un premier temps. Mais il s’est visiblement retrouvé dans mon téléphone à un moment ou à un autre, alors que nous ne nous appelons jamais, et je n’ai jamais eu de nouvelles de lui. De toute manière, ce n’est pas comme si j’en voulais. Je pensais que ça passerait avec le temps, mais c’est toujours la même chose. Je n’ai pas envie de lui parler, je ne l’aime pas, mais je n’ai aucune raison réelle de penser comme ça. C’est juste que depuis des années, nous avons eu cette relation d’ennemi, ou un truc de ce genre et que depuis, ça ne change pas. C’est certainement puéril mais il me le rend bien lui aussi de son côté. En tout cas, je sais où je vais passer une bonne partie de la soirée. Au bar. Je ne suis pas une alcoolique, loin de là, je bois, mais que lorsque je suis en soirée. Et parfois ce n’est qu’un seul verre. J’ai parfois envie de boire beaucoup, comme parfois, juste un petit verre me fait du bien. Je ne bois jamais quand je suis chez moi ou bien chez des invités. Je n’aime pas le vin déjà, du coup je ne risque pas de boire chez les gens. Je préfère un jus de fruit ou bien de l’eau quand je suis invitée. Mais je ne le suis que très rarement, du coup, ça m’évite aussi de refuser un verre de vin alors que je suis une invitée. Je regarde autour de moi, les têtes sont toujours inconnues mais je vois quelques têtes connues. Des professeurs. Je n’aurais pas cru qu’ils viendraient pour retrouver d’anciens élèves. Et ils doivent en faire des tonnes des soirées s’ils viennent à toutes celles qui sont organisées. Je n’ai absolument pas envie d’en voir un. Peu importe le professeur, je ne veux pas leur parler, je n’ai rien à dire de toute manière. S’ils me demandent ce que je fais aujourd’hui dans la vie, je ne serais pas peu fière de leur dire que je ne fais rien. Mais que j’ai tout de même un diplôme en poche. Ce qui serait une grande surprise pour eux je pense. Ils n’auraient jamais pensé que j’aurais mon bac déjà. Mais je ne suis pas une fille stupide, au contraire. J’ai beau être blonde, j’en ai dans la tête, et c’est ma petite fierté. Enfin posée au bar, je vais pouvoir essayer d’éviter le maximum de gens. Je me demande encore ce que je fais ici. Pourquoi suis-je venue. Je ne resterais pas plus d’une heure ou deux grand maximum. Je n’ai absolument pas envie de m’attarder ici, je voulais juste montrer que je suis toujours une bombasse. Je retrouve rapidement Camille, le fameux Camille que je n’aurais pas cru voir là ce soir. C’est vrai. Pour une fois que tu as raison, je vais quand même le dire. Mais, les retrouvailles sont toujours meilleures quand on attend un peu je lui fais mon plus beau sourire, suivi d’un clin d’œil. toi et moi nous savons très bien que ni l’un ni l’autre ne veut des nouvelles ajoute-je sans réellement savoir pourquoi. je suis trop touchée de voir que tu es content de me voir je joue à son propre jeu. Je sais que c’est complètement ironique, mais nous avons toujours fonctionnés comme ça lui et moi de toute manière. A la tienne je lève aussi mon verre. Je suis prête à rajouter quelque chose lorsqu’une fille s’approche de nous Woow. Camille et Indiana ensemble ? Qui l’eut cru je la regarde d’un air bizarre et je ne sais même pas qui elle est. Elle s’assoie à côté de nous. Croit-elle nous faire la conversation ? Non merci Il va falloir que je sache comment vous avez fini par vous mettre ensemble tous les deux elle est bien loin de la vérité mais j’ai envie de jouer Oh tu sais.. J’ai eu envie de l’appeler pour enterrer la hache de guerre et finalement, on est arrivés à la même conclusion. C’était l’amour ! va-t-il jouer ou bien dire que je suis une pauvre folle…



Pretend like there’s no one else here that we know. Slow dance fall in love as the club track plays. We don’t care what them people say by lizzou.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: One night of danger • Camille   


Revenir en haut Aller en bas
 

One night of danger • Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st anthony's school
-