AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 The wild night • Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 851 POINTS : 2600

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleOliverEvanMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : MØRPHINE.
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: The wild night • Oliver   Lun 17 Juil - 17:39




The wild night
ft Oliver

10h. Je me réveille enfin. Les rayons du soleil se sont fait une place à travers les rideaux de ma chambre. Il est temps de se lever et de ne pas perdre une minute. Je sens un petit peu la fatigue s’en prendre à la moindre parcelle de mon corps. Je crois que j’abuse de la boxe et des sorties ces derniers temps mais très honnêtement, ce n’est pas ça qui va m’arrêter. Depuis de nombreuses années je mène ce train de vie qui n’est pas forcément sain. Je ne travaille pas depuis que j’ai été diplômée et je n’en ai absolument pas envie d’ailleurs. Mais mes parents m’ont bien fait comprendre qu’il fallait que je me ressaisisse. Me coupant les vivres, ils savent que je ne vais pas pouvoir continuer longtemps à jouer les princesses agitatrices.  En effet, à part faire la fête, faire du sport, je ne fais pas grand-chose... Ah si, du shopping, mais c’est comme toutes les femmes. Ma mère m’a bien fait comprendre qu’à bientôt 29 ans, il fallait que je commence à me soucier de mon avenir. Je ne me soucie de rien, sauf de mes amis. Pour le peu que j’en ai en tout cas. Heureusement que mon père a laissé mon compte en banque ouvert, histoire que je puisse puiser dans les derniers ressources que j’ai jusqu’à ce que je doive gagner ma vie. Rien que d’y penser je commence à grimacer. Après m’être étendue dans tous les sens dans mon lit, je décide enfin de sortir du lit, laissant mon lit en vrac et mon corps nu se balader jusqu'à la salle de bain. Je n’hésite pas un seul instant et ouvre l’eau tout en laissant l’eau finir par couler sur ma peau. Je suis vraiment une fille de l’eau. Je pourrais rester des heures sous la douche mais je crois que mon compte en banque m’en voudrait énormément par la suite sachant que je ne peux plus le renflouer pour l’instant.
 
Pour passer ma journée, j’opte pour une petite journée shopping. Aujourd’hui, il ne fait pas assez bon pour aller surfer et quand bien même, j’ai déjà loupé les meilleures vagues matinales. Il est midi lorsque je me décide enfin à partir de la maison pour commencer mes dépenses. Il faut que je déniche la meilleure robe pour pouvoir sortir ce soir. J’ai envie de plaire, et pourquoi pas ramener un homme à la maison ce soir. Je flâne, je flâne, fais le tour du shopping center à la recherche de la perle de rare. Une robe qui irait parfaitement avec mon teint. Une robe rouge, ma couleur préférée, ou bien une robe blanche. Mon choix n’est pas facile à faire, il y en a plusieurs qui me tentent bien. Mais je finis par m’arrêter sur une. Satisfaite de ma trouvaille, je ne continue pas mon shopping et fini par rentrer. Le reste de la journée se déroule sans encombre. Je ne vois pas le temps passer et je me rends compte à 20h30 qu’il va falloir que je me prépare. Je commence par la coiffure, je fais une petite natte en demi-queue de cheval et l’attache autour de ma tête. Cà c’est fait ! Passons à présent au maquillage. Rien de bien extravagant, un rouge à lèvre un peu plus rouge que d’habitude, qui tire sur un joli rouge sang et une couleur noir pour les yeux afin d’accentuer la couleur bleu azur que mes yeux possèdent. Satisfaite, je contemple un instant mon reflet dans le miroir et file m’habiller. Ma robe noir à dos nu me va comme un gant. Je tourne un peu sur moi-même afin de regarder  jusqu’où elle descend. Assez courte, comme je les aime pour les soirées, je finis par mettre mes talons noirs et m’entraîne dehors en direction de la boite qui m’attend de pied ferme.
 
Une fois arrivée, je me sens comme un poisson dans l’eau. Je sens déjà des regards se poser sur moi et je suis de plus en plus satisfaite de ma robe. Je souris, et le videur me laisse rapidement entrer. Je n’ai plus besoin de faire la queue, je n’ai juste qu’à sourire et j’entre tranquillement. Je ne me suis pas encombrée, je n’ai pas pris de gros sac, une simple pochette m’accompagne et je n’ai pas pris la peine de prendre un manteau. Je m’engouffre dans la foule, et me dirige rapidement vers le bar pour pouvoir me commander mon premier verre. Le premier sera de ma poche mais je pense que les autres seront gratuits… Oui, je marche en général comme çà. une vodka citron s’il vous plait demande-je au barman avec un large sourire et un regard ravageur. J’essaie déjà de parvenir à mes fins… Rapidement mon regard dévie vers une autre personne que je connais très bien cette fois. Je plisse les sourcils et récupère le verre que le barman me ramène. Avant même que je sorte mon argent, je me dirige vers Oliver, un très bel homme qui est entouré d’un tas de femmes. Bien entouré à ce que je vois lui dis-je d’un ton plus ou moins détaché. Je ne fais même pas attention aux femmes autour de lui et préfère les mépriser.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans.
SURNOM : oli', pour les intimes seulement... et encore. oliver, c'est très bien comme ça.
STATUT : célibataire, coureur de jupons à la recherche du grand amour.
MÉTIER : chasseur de têtes, il s'occupe de repérer et de traquer des employés ou clients potentiels pour de grandes entreprises.
LOGEMENT : #59, bayside (villa).

POSTS : 313 POINTS : 1200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : je suis batman.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : camber + alvaro + indiana + nissrin + milena.


CALIVER
« in its purest form, an union becomes part of our very essence. and when that bond is broken, our essence is forever changed. »
RPs EN ATTENTE : alvaro/eva/zachariah.
PSEUDO : desert rose.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), bat'phanie (signature), utopian delusion (crackship).
DC : aucun.
INSCRIT LE : 09/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15866-bad-decisions-make-good-stories-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15948-big-things-have-small-beginnings-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15950-oliver-fletcher http://www.30yearsstillyoung.com/t15953-oliver-fletcher

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Mar 25 Juil - 16:11



Indiana & Oliver. + « From the moment we’re born, we’re drawn to form a union with others, an abiding drive to connect, to love, to belong. In a perfect union, we find the strength we cannot find in ourselves. But the strength of the union cannot be known until it is tested. »

Oliver était confortablement installé sur cette banquette, dévorant de ses yeux les nombreuses et sublimes créatures qui défilaient sous ses yeux pour son plus grand plaisir. Il n'était pas forcément le genre d'hommes à se trémousser sur la piste de danse afin de chercher à compenser un physique perfide par quelques pas bien placés, bien au contraire. Il était plutôt de ceux qui aiment à se pavaner sur le bas-côté, brillant ainsi par sa beauté naturelle capable de faire chavirer des cœurs célibataires et de briser quelques couples sur son chemin. Un talent inné qu'il se devait de dévoiler dés l'instant où il se dégnait à poser les pieds au sein de ce lieu. Ou de n'importe quel autre lieu, d'ailleurs. Simple restaurant, plage, salle de sport ou simplement au beau milieu de la rue, notre homme savait attiser aussi bien les désirs de ces dames que les regards noirs de ces hommes. Un véritable fantasme ambulant envoyé sur Terre pour animer la tristounette vie des célibataires tout comme des couples tombés dans une routine des plus monotones. Si Oliver préférait fréquenter des bars à la tombée de la nuit, il en était autrement une fois que le week-end venait à s'abattre sur la ville, d'où le fait que ce soir, notre homme se trouvait au cœur de la boîte de nuit. Il était présent depuis une quinzaine de minutes à peine, un verre de whisky trônant entre ses doigts et déjà fut-il abordé par quelques demoiselles, lesquelles il n'hésita pas à inviter autour de sa table, commandant même une bouteille de champagne pour ces dernières. Il était comme ça, Oliver, généreux à souhait, malgré ce qu'il pouvait dégager. On se plaisait à dire de lui qu'il était un homme sans foi, ni loi, voir même sans cœur, et ce n'était pas totalement faux, mais ce n'était pas totalement vrai non plus. Aimer et aider son prochain étaient une philosophie bien présente dans la vie de notre chasseur de têtes, généreux donateur au sein de plusieurs associations caritatives notamment, il ne jetait pas son argent par les fenêtres comme certains venaient à le croire et aucunement avare. Sa voiture et sa villa n'étaient que des trompe-l’œil, seuls éléments matériels au prix exorbitant qu'il possédait, gâche de son travail acharné auquel il se vouait chaque jour du matin jusqu'au soir. Son père approuverait, un homme de près d'une soixantaine d'années, atteint de la maladie d'Alzheimer et vivant depuis plusieurs mois en maison de retraite. Un père qu'il se tâchait de venir voir tous les jours malgré des journées qui semblaient jamais ne vouloir se finir.

« Bien entouré à ce que je vois. » Au son de cette voix, un fin sourire, presque diabolique, vint à se dessiner sur les lèvres d'Oliver. Cette voix, il l'aurait reconnu entre mille au milieu de cette salle, celle d'Indiana, en d'autres termes, son passe-temps favori depuis un moment maintenant. Blonde et ravissante, le genre de filles qu'il aimait à séduire à bout de champ, mais elle... Elle, elle avait quelque chose en plus qui faisait que le jeu était encore plus irrésistible à jouer en sa compagnie. « Comme tu peux toujours le constater. », répondit-il du tac au tac à la jeune femme alors que les trois ravissantes créatures présentes autour de lui dévisageaient déjà Indiana, prêtes sans aucun doute à grogner à l'encontre de la blondinette afin qu'elle ne s'approche pas de trop prêt. Ce spectacle amusa tout naturellement Oliver qui porta son verre à ses lèvres sans lâcher une seule seconde Indiana du regard. « Je t'inviterais bien à te joindre à la fête, mais je ne suis pas sûr que tu rentres dans le standard. Sauf si ces demoiselles ne voient aucun inconvénient à ta présence. » Et même si elles en voyaient un, Indiana, avoue donc que tu meurs d'envie de me rejoindre et de clouer le bec à ces jeunes femmes. Mon regard ne lâche en rien la blondinette, un regard presque désinvolte et insistant, rempli d'une provocation sans égal. Ce soir, j'ai envie de traquer la souris, de la faire mariner et tourner en rond jusqu'à ce qu'elle cède d’épuisement. Mon bras ne tenant pas mon verre se lève dans les airs, venant à se déposer autour des épaules de la belle brune présente à ma droite. Au passage, je glisse un baiser au creux de sa nuque, faisant ainsi glousser cette dernière de plaisir. Un geste qui n'a que pour seul et unique but de provoquer Indiana. Un geste qui lui montre aussi tout ce qu'elle peut louper en voulant jouer avec moi de la sorte. Indiana et moi, ce n'est pas une histoire qui date de la veille, bien au contraire. C'est une affaire qui a vu le jour il y a bien des mois de cela. Une brève rencontre qui nous amène aujourd'hui à nous chercher et à nous courir autour afin de nous rapprocher toujours plus l'un de l'autre.



everything is permitted
i was broken from a young age, taking my soul into the masses, write down my poems for the few that looked at me, took to me, shook to me, feeling me. singing from heart ache, from the pain, take up my message from the veins, speaking my lesson from the brain, seeing the beauty through the pain. ▬ oliver fletcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 851 POINTS : 2600

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleOliverEvanMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : MØRPHINE.
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Mar 25 Juil - 19:13




The wild night
ft Oliver

Je suis une fêtarde dans l’âme. Je passe mon temps à faire la fête, à profiter de la vie. Je n’aime pas perdre mon temps, voilà pourquoi je n’ai pas de travail. Je pense férocement que c’est une perte de temps que de travailler même si c’est pour pouvoir gagner sa vie. Tout le monde n’est pas comme moi ou bien devrais-je dire n’étais pas comme moi. Née avec une cuillère en argent dans la bouche, je vivais la plus belle vie qui soit, je n’ai jamais eu besoin de faire quoique ce soit pour avoir un peu d’argent de la part de mes parents. Aujourd’hui, je dois trouver une solution pour gagner ma vie puisque mes parents ont décidé de me laisser sans le sous. Ok, j’ai 29 ans, et il est temps pour moi d’avoir un métier, mais très honnêtement, même avec mon diplôme, je ne suis pas prête d’avoir un boulot. Sans expérience depuis la sortie de l’école et sans vouloir lever le petit doigt, je ne vais pas trouver beaucoup de chose et je ne vais certainement pas gagner beaucoup… Pour le moment, je n’ai pas envie d’y songer, je veux tout simplement m’amuser et laisser passer le temps. Je reviendrais à la réalité demain, pas besoin de se presser. Pour ce soir, j’ai décidé de jeter mon dévolu sur une boîte que je côtoie depuis longtemps. D’une, parce que j’ai maintenant mes petites habitudes, et de deux, parce que je sais que je pourrais peut-être y trouver le tombeur de ces dames. J’ai bien évidemment nommé Oliver. Il s’y connait en matière de femmes. A chaque fois que je le vois, il est toujours très bien entouré. Il n’est jamais tout seul et bien que je ne veuille guère l’admettre, je n’aime pas le voir en si jolie compagnie. Non, pas que j’ai de quelconques sentiments pour lui, mais simplement, que peut-être, je dis bien peut-être, j’aimerais être à la place de ses femmes qui ne sont pas toujours aussi belles que je puisse l’être. D’accord, d’accord, elles peuvent être jolies mais je pense être bien plus sexy que certaines qui peuvent être autour de lui. Surtout ce soir. J’ai acheté la plus sexy des robes, j’ai fait en sorte que la robe que j’ai choisi soit sobre et assez sexy. Je n’ai pas besoin de couleurs criardes pour me faire voir ! Je suis exubérante quand il le faut, je suis amoureuse de la vie, je m’amuse, je me fais voir, je n’ai pas besoin de bijoux qui sont flashy, je n’ai pas besoin de vêtements à paillettes, je n’ai besoin que de ma petite personne pour que tout le monde me regarde. Je ne montre pas réellement que j’ai de l’argent. Ou du moins que j’avais de l’argent jusqu’à maintenant. Je suis différente de bien des femmes. Je suis princesse sur les bords, je dois bien admettre que je n’aime pas faire grand-chose, mais quand il s’agit de plaire, je suis la première. Et une fois qu’Oliver est repéré, je vais pouvoir une nouvelle fois m’attarder sur lui. Enfin, si ces dames veulent bien s’échapper afin que je joue un petit peu. Mais Oliver est très difficile, je n’arrive pas à avoir ce que je veux.

C’est à moi de jouer. La tâche ne sera pas facile, je le sais. D’habitude je me lasse vite de ce genre de petit jeu. Surtout quand je ne suis pas le chat mais là, je ne sais pas pourquoi, j’essaie encore et encore. Certainement parce qu’il dégage un charisme incroyable et qu’il est vraiment sexy à en faire pâlir plus d’un, croyez-moi. « Comme tu peux toujours le constater. » il me répond toujours du tac au tac. Je ne faibli pas, ne montre rien. Je suis dévisagée par les trois grognasses autour de lui, ce n’est évidemment pas le moment de jouer les femmes jalouses. Mais plutôt les femmes joueuses. tu m’as tout de même habitué à mieux… lui dis-je comme pour provoquer les femmes qui sont autour de lui. Il y en a une qui me toise plus que les autres. Je la défie un instant du regard mais je sens le regard d’Oliver sur moi et pose mon regard dans le sien. S’il veut jouer, je peux aussi jouer. Je suis de bonne humeur.   « Je t'inviterais bien à te joindre à la fête, mais je ne suis pas sûr que tu rentres dans le standard. Sauf si ces demoiselles ne voient aucun inconvénient à ta présence. » comment çà je ne rentre pas dans le standard ?! Je ne lâche pas le regarde insistant de Oliver. On va être deux à jouer, même si je me sens déjà faiblir un petit peu. Cet homme sait réellement comment s’y prendre je vous le jure. Si en plus elle glousse, je crois que tu as atteint le summum de la compagnie je suis mauvaise mais j’adore ça. Je lève mon verre à Oliver et à ses demoiselles. On pourrait croire que ce sont tes drôles de dames souffle-je avant de siroter mon verre. Je crois que la brune ne veut pas que je reste en votre compagnie je souris, ne regardant pas la femme qui se trouve auprès de lui Mais je prendrais bien un autre verre va-t-il m’en offrir un ? Comme pour embêter les femmes autour de lui ou bien me laisser sur ma faim ? En attendant, je commence à bouger mon corps en suivant la musique. Mes formes en avant, le jeu a commencé.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans.
SURNOM : oli', pour les intimes seulement... et encore. oliver, c'est très bien comme ça.
STATUT : célibataire, coureur de jupons à la recherche du grand amour.
MÉTIER : chasseur de têtes, il s'occupe de repérer et de traquer des employés ou clients potentiels pour de grandes entreprises.
LOGEMENT : #59, bayside (villa).

POSTS : 313 POINTS : 1200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : je suis batman.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : camber + alvaro + indiana + nissrin + milena.


CALIVER
« in its purest form, an union becomes part of our very essence. and when that bond is broken, our essence is forever changed. »
RPs EN ATTENTE : alvaro/eva/zachariah.
PSEUDO : desert rose.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), bat'phanie (signature), utopian delusion (crackship).
DC : aucun.
INSCRIT LE : 09/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15866-bad-decisions-make-good-stories-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15948-big-things-have-small-beginnings-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15950-oliver-fletcher http://www.30yearsstillyoung.com/t15953-oliver-fletcher

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Mar 1 Aoû - 17:20



Indiana & Oliver. + « From the moment we’re born, we’re drawn to form a union with others, an abiding drive to connect, to love, to belong. In a perfect union, we find the strength we cannot find in ourselves. But the strength of the union cannot be known until it is tested. »

Et elle entre en scène, comme si elle était la star de cette pièce. L’actrice principale. Tous les regards sont braqués sur cette dernière, celui d’Oliver en premier, parce qu’il n’avait qu’une hâte. Celle de la voir enfin arriver et avancer jusqu’à lui, armée de sa démarche de prédatrice. Si les trois demoiselles présentes à ses côtés à cet instant le satisfait entièrement, il sait qu’elles ne vont aucunement à la cheville de la ravissante Indiana. À elles trois, elles n’ont pas le caractère qu’à cette dernière et il ne partage presque aucun point commun avec ces créatures de rêve, alors qu’avec la blondinette qui vient d’arriver, il en a une flopée. C’est ce qui fait d’elle une personne des plus intéressante. Elle n’a qu’un seul défaut, Indiana, c’est qu’elle ne travaille pas, contrairement à lui, chasseur de têtes téméraire et engagé, prêt à crever pour dénicher des contrats en or. Un travail qui lui permet aujourd’hui de vivre plus aisément qu’il n’aurait un jour pu l’imaginer. « Tu m’as tout de même habitué à mieux… » Un sourire étire les lèvres de notre homme confortablement installé sur sa banquette. La tigresse sort les griffes et montre les crocs, autant dire qu’Oliver n’attendait que cela. Et notre homme est un professionnel dans l’art de créer des problèmes autour de lui, d’autant plus que ce soir, il est d’une humeur des plus enjôleur. Ses mains se promènent naturellement sur la peau des demoiselles l’entourant, rien que pour voir la réaction de tout le harem qui l’entoure dorénavant. Rien que pour voir comment Indiana saura répondre à ses attaques. « Si en plus elle glousse, je crois que tu as atteint le summum de la compagnie » Oliver esquissa un sourire. Il déteste les pimbêches qui gloussent, mais il adore voir la blondinette enrager parce qu’il s’exhibe continuellement avec de ravissantes créatures. « On pourrait croire que ce sont tes drôles de dames » Il acquiesça d’un simple signe de la tête, non sans en être fier. Oliver et ses drôles de dames… Prochaine œuvre au cinéma. Un film déconseillé à une certaine catégorie de public, autrement dit, aux mineurs. Mais mieux vaut épargner les détails pour l’heure. « Je crois que la brune ne veut pas que je reste en votre compagnie » Si Indiana n’observe pas la jeune femme qu’elle vient de désigner, l’attention d’Oliver se porte sur cette dernière, scrutant les moindres traits de son visage afin de voir si ces émotions la trahissent. Le regard sombre, le nez légèrement retroussé. Une pointe de jalousie flotte dans l’air, ce qui déplaît légèrement à notre homme. Il n’appartient à personne et ne veut aucunement qu’une quelconque demoiselle puisse croire qu’il est à sa merci. Oliver Fletcher n’est à la merci de personne. « Mais je prendrais bien un autre verre » Ses pupilles d'un bleu profond se portent à nouveau sur la ravissante Indiana qui commence à se trémousser légèrement sous son regard, de quoi faire saliver d’avance notre chasseur de têtes. « Avec plaisir, ma belle, et si tu en veux encore, je peux commander une autre bouteille. » Loin d’être avare, il est prêt à satisfaire le moindre désir de ses dames, et notamment ceux d’Indiana. La demoiselle ne sait absolument pas ce qui l’attend alors que les plans d’Oliver pour la faire céder se multiplient dans son esprit des plus tordu. Un seul verre trônant sur la table n’a pas encore été utilisé, spécialement prévu pour la jeune femme, notre homme avait eu l’espoir qu’elle pointe le bout de son nez au sein de cette boîte de nuit et il avait visé dans le mille. Ainsi, il finit par s’emparer de la bouteille de champagne afin de remplir le verre, finissant par le repousser en la direction d’Indiana, non sans détacher son regard de ce corps qui bouge sensuellement à moins de deux mètres de lui. Mais son regard finit par divaguer pour se reposer sur celui de la brunette au regard ébène qui ne semble pas enchanté de cette nouvelle présence. « C’est vrai que tu ne veux pas qu’elle reste en notre compagnie ? Regarde-la donc… Je suis sûr que tu meurs d’envie que l’on se retrouve tous les trois à l’abri des regards. » Il connaît les penchants de la jeune femme, elle lui a fait quelques confidences il y a quelques minutes à peine. Des confidences qui ne devaient rester qu’entre eux, mais qu’il a volontairement dévoilé au grand jour. La brunette se lève à la volée, non sans adresser un regard empli de haine à l’encontre d’Oliver et finit par quitter l’assemblée présente autour de la table. Un soupir vint à s’échapper d’entre les lèvres de notre homme tandis qu’il secoue sa tête d'air quelque peu dépité. Il avait misé gros sur cette ravissante femme à la plastique de rêve. « Quel gâchis… Je pensais qu’elle en valait la peine, mais visiblement non. » Ta plus sérieuse concurrente vient de quitter le devant de la scène, Indiana, j’espère que tu en as conscience. Le trentenaire agrippa son verre qu’il avait déposé sur la table un peu plus tôt afin de servir Indiana, tournant alors les yeux vers la femme qui se redressa de la banquette afin de rejoindre celle qui s’était invitée d’elle-même à la table. Grande et blonde comme la demoiselle qui se berçait déjà au rythme de la musique, mannequin reconnue, elle se met à son tour à se déhancher sous mon regard tout me fixant longuement. Voilà une adversaire à ta taille, Indi. « Allez Indiana, défends-toi. Montre-moi ce dont tu es capable. », enchérie Oliver sans la moindre hésitation. Des scandales en soirée, il aime ça. D’autant plus lorsqu’il est le centre de l’attention. Quant à la dernière demoiselle présente, laquelle arborait un carré court d’une couleur d’un violet des plus intenses, elle n’hésita pas à glisser sa main sur la cuisse de notre homme, cherchant à attirer l’attention d’un Oliver accaparé par le spectacle des deux blondinettes qui se dressaient devant lui.



everything is permitted
i was broken from a young age, taking my soul into the masses, write down my poems for the few that looked at me, took to me, shook to me, feeling me. singing from heart ache, from the pain, take up my message from the veins, speaking my lesson from the brain, seeing the beauty through the pain. ▬ oliver fletcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 851 POINTS : 2600

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleOliverEvanMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : MØRPHINE.
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Mer 2 Aoû - 16:34





The wild night
ft Oliver

J’aime entrer dans une pièce et que tout le monde me regarde. Je crois bien que je ne pourrais pas m’en lacer. J’ai besoin de cette petite attention, c’est toujours un plaisir coupable et je fais tout pour que les regards restent rivés sur ma personne. J’agis comme si j’étais seule dans la pièce, comme une princesse, je me montre sauvage, farouche comme une prédatrice attendant de trouver la bonne proie. Je passe toujours mon temps à peaufiner ma démarche, mon personnage. C’est un travail à plein temps, qui fait que je ne peux guère me concentrer sur la recherche d’un vrai travail. Ok, je mens un petit peu, je pourrais travailler comme tout le monde, mais cela n’a jamais été mon but dans la vie malheureusement. Mais c’était avant, puisque depuis plusieurs semaines mes parents ont finalement finis par succomber à la colère et au désespoir et m’ont coupé définitivement les vivres. Je dois rapidement me trouver un boulot mais je ne veux pas non plus n’importe quoi. Si j’ai passé mon temps à faire du surf, à faire du shopping ou bien encore la fête, je pars assez mal pour trouver un emploi digne de ce nom mais si je montre un peu d’ambition, peut-être que je vais trouver quelque chose à la hauteur. Je ne pense rapidement plus à tout ce qui se trame dans ma vie une fois que je vois Oliver entouré de trois jolies femmes. Mais aucune d’elles ne m’arrivent à la cheville et je suis certaine que lui-même le sait aussi bien que moi. Je n’ai jamais eu de fausse prétention, je sais que je plais aux hommes, je sais que j’ai le corps qu’il faut pour m’amuser et toujours avoir ce que je veux mais avec Oliver, c’est différent, je n’arrive pas à l’avoir, il est coriace, il aime jouer et il joue beaucoup. Il aime la compagnie des femmes, et il a entièrement raison. C’est un magnifique homme, il a tout pour lui. Richesse et beauté. Que demander de plus ? Il s’amuse, il est généreux mais ce soir, j’ai envie de mettre à bout les trois demoiselles qui sont avec lui. Elles ne méritent pas qu’il pose son regard, ni même ses mains sur elle. Ce n’est pas de la jalousie, loin de là, je ne suis pas du genre jalouse, c’est surtout de l’envie. Envie de pouvoir l’avoir pour moi une nuit et à chaque fois que nous jouons tous les deux. Ce jeu du chat et la souris dure depuis très longtemps mais je ne veux pas céder la première et lui donner satisfaction. Je ne lâche pas le regarde D’Oliver alors que je vois très bien que la brune à côté de lui ne supporte pas de nous voir échanger quelques mots. Les femmes de nos jours… elles pensent que les hommes sont à leur merci alors que c’est tout le contraire. Une brunette très jolie mais trop naïve. NEXT. « Avec plaisir, ma belle, et si tu en veux encore, je peux commander une autre bouteille. » Mais quel homme généreux. Je ne suis pas surprise, depuis que je le connais, il a toujours eu cette générosité qui le rend encore plus sexy qu’il ne l’est déjà. J’essaie par la même occasion de bouger au son de la musique pour que le regard d’Oliver reste posé sur moi. Ce qui aura pour conséquence d’embêter un peu plus les trois drôles de dames qui l’entourent. « Quel homme généreux » lâche-je avec un petit sourire « Commande une bouteille, je pense que nous allons en avoir pour une partie de la nuit » ajoute-je avec un large sourire. Je lui fais un clin d’œil tout en continuant à me trémousser alors qu’il reporte son regard sur la brunette qui semble toujours mécontente. Elle ne sait vraiment pas jouer. « C’est vrai que tu ne veux pas qu’elle reste en notre compagnie ? Regarde-la donc… Je suis sûr que tu meurs d’envie que l’on se retrouve tous les trois à l’abri des regards. » cette option est intéressante mais ne plaît visiblement toujours pas à la jeune femme qui préfère partir. J’esquisse un sourire satisfait. Et d’une en moins ! « Quel gâchis… Je pensais qu’elle en valait la peine, mais visiblement non. » je hausse les épaules « D’une en moins… Elle n’était pas une très bonne joueuse… » lui dis-je avant d’ajouter « Tu commences à mal les choisir tes conquêtes dis-moi … » je le taquine mais c’est notre petit jeu. Il m’en reste toujours deux à éliminer mais je crois que j’ai une très bonne concurrente en face de moi puisque la blonde se lève et vient me retrouver pour elle aussi se trémousser et montrer de quoi elle est capable. Je la regarde avec un sourire satisfait et continue aussi ma petite danse « Allez Indiana, défends-toi. Montre-moi ce dont tu es capable. » ne t’en fais pas mon beau, je vais me défendre. Je m’avance rapidement pour poser mon verre sur la table qu’occupe Oliver et retourne non loin de la blonde. Je m’approche dangereusement de la jeune femme et ne lui laisse pas le temps de faire quoique ce soit que j’ai collé mes deux mains sur le corps de la jeune femme pour l’entraîner dans ma danse. Je ne suis absolument pas attirée par les femmes mais je pense qu’Oliver peut apprécier le spectacle qu’il a sous les yeux. « va voir ailleurs si j’y suis » souffle-je discrètement dans l’oreille de la jeune femme pour qu’elle seule n’entende et commence prend le premier homme qu’il y a près de moi. Brun, beau gosse, les yeux noisette, il est tout ce dont j’ai besoin pour continuer cette chaude danse que j’ai commencé avec la jeune femme. Oliver, cède un petit peu s’il te plait, je n’ai pas envie de rester avec ce gus.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans.
SURNOM : oli', pour les intimes seulement... et encore. oliver, c'est très bien comme ça.
STATUT : célibataire, coureur de jupons à la recherche du grand amour.
MÉTIER : chasseur de têtes, il s'occupe de repérer et de traquer des employés ou clients potentiels pour de grandes entreprises.
LOGEMENT : #59, bayside (villa).

POSTS : 313 POINTS : 1200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : je suis batman.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : camber + alvaro + indiana + nissrin + milena.


CALIVER
« in its purest form, an union becomes part of our very essence. and when that bond is broken, our essence is forever changed. »
RPs EN ATTENTE : alvaro/eva/zachariah.
PSEUDO : desert rose.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), bat'phanie (signature), utopian delusion (crackship).
DC : aucun.
INSCRIT LE : 09/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15866-bad-decisions-make-good-stories-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15948-big-things-have-small-beginnings-oliver http://www.30yearsstillyoung.com/t15950-oliver-fletcher http://www.30yearsstillyoung.com/t15953-oliver-fletcher

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Dim 6 Aoû - 10:56




Indiana & Oliver. + « From the moment we’re born, we’re drawn to form a union with others, an abiding drive to connect, to love, to belong. In a perfect union, we find the strength we cannot find in ourselves. But the strength of the union cannot be known until it is tested. »

Les Fletcher étaient une famille, ou tout du moins deux hommes, réputés à travers le pays tout entier depuis bien des années maintenant. L'histoire avait démarré lorsque Adrian Fletcher avait démarré ses études en médecine et qu'il avait rapidement gravi les échelons de ses années universitaires en tant qu'interne le prestigieux hôpital de Sydney. Mais s'il avait été un grand intellectuel, majeur de sa promotion a bien des reprises, il n'en restait pas moins un homme qui aimait à se plonger dans bien des soirées afin de s'amuser et de prendre du bon temps de tant à autre. Il avait rapidement compris que la vie était courte et qu'il se devait de se faire plaisir de temps à autre. C'est ainsi qu'il avait rencontré la mère de son fils, une femme qu'il aura connu pendant de très courtes années se comptant sur les deux d'une seule et unique main avant que cette dernière ne vienne à laisser derrière elle les deux hommes pour ne plus jamais les revoir. Avec les années écoulées, Oliver a entrepris de faire de son père un modèle à part entière. S'il ne s'était pas dirigé vers la même branche scolaire que ce dernier, il n'en reste pas moins le portrait craché de ce dernier. L'argent, les femmes, une réussite nationale, le chasseur de têtes avait une certaine réputation à travers le pays qu'il se devait de conserver. Travailleur acharné de jour et séducteur en puissance la nuit, il avait su trouver un équilibre parfait entre travail et plaisir, même s'il lui était arrivé de mélanger les deux dans certains moments d'égarements. Mais ce soir, ce grand brun avait pleinement la tête sur les épaules, bien qu'il ne savait plus à quelle tête se vouer. Elles étaient nombreuses autour de lui, mais lui, il n'avait les yeux que pour une seule et unique femme, Indiana, sa proie préférée, celle avec qui il aimait tant jouer dés qu'il l'apercevait. « Quel homme généreux » lui lança-t-elle dans un sourire. « Commande une bouteille, je pense que nous allons en avoir pour une partie de la nuit » Un nouveau sourire illumina les traits de notre homme tandis qu'il leva la main, accompagnant le geste d'un simple claquement de doigts pour qu'une ravissante jeune femme ne vienne à leur table. Une de plus qui s'éclipsa rapidement après qu'Oliver ait glissé quelques billets au creux de sa main, de quoi payer une nouvelle bouteille et lui offrir un pourboire des plus généreux. Il était un homme de pouvoir, peu importe le lieu dans lequel il s'exhibait, mais ici, il était bien réputé pour être un homme des plus généreux envers le personnel qui travaillait en ces lieux. L'une des trois filles présentes depuis près d'une heure à ses côtés s'éclipse finalement, mais cela ne fit ni chaud, ni froid à Oliver. Il avait encore de quoi se réconforter. « D’une en moins… Elle n’était pas une très bonne joueuse… Tu commences à mal les choisir tes conquêtes dis-moi … » Ses prunelles d'un bleu envoûtant se posèrent avec insistance sur Indiana, ne la lâchant en rien du regard alors que la barmaid arrivait avec un nouveau seau emplie de glace dans lequel trônait une imposante bouteille de champagne. « Elle paraissait très ouverte, dans tous les sens du terme, si tu vois ce que je veux dire. », lança-t-il non sans esquisser un sourire en coin tout en adressant un fin clin d'œil à la jolie blonde. En d'autres termes, il aurait très bien pu repartir au bras de cette sublime créature à la fin de la soirée, une chose qu'Indiana n'a malencontreusement jamais connu avec notre homme. Mais ce n'était pas faute d'essayer. « Mais bon, je ne veux pas d'une femme jalouse à mes côtés. Je ne suis l'homme de personne. » Te voilà prévenu, blondinette. Si Oliver était capable d'être un homme des plus jaloux, là était le seul moyen pour ce dernier de montrer à quel point il pouvait tenir à une personne. Il avait oublié comment exprimer ses sentiments, alors il n'avait trouvé que cette méthode pour défendre les êtres qui lui étaient chers. Finalement, l'une de ses prétendantes présentes autour de la table se redressa afin de rejoindre Indiana qui n'hésita pas à entraîner sa rivale dans une danse endiablée. Un spectacle qu'Oliver ne pouvait qu'apprécier. Deux charmantes jeunes femmes prêtes à se battre pour ses beaux yeux. Après un cours instant, il se tourna vers la dernière prétendante se trouvant encore assise. « Je crois que c'est à ton tour de quitter la table, tu n'es pas à la hauteur de ces deux-là. » Game over, girl. Notre homme aime les femmes entreprenantes, ce que tu n'es pas. « Espèce de ... » Quelques beaux surnoms d'oiseaux volèrent hors des lèvres de la jeune femme, ce qui provoqua le rire du trentenaire. Elle était marrante, cette petite. « Désolé, chérie, si t'espérais un prince charmant, t'es au mauvais endroit avec la mauvaise personne. » Oliver est un friand de beuveries et coucheries, pas d'histoires à l'eau de rose, bien qu'il en ait connu une il y a des années de cela. Cinq ans à aimer la même femme avant que leur histoire n'implose, faisant de notre homme la personne qu'il était aujourd'hui. Après une nouvelle gorgée de champagne et alors que la demoiselle s'était évaporée non sans pester, notre chasseur de têtes se redressa afin de rejoindre les ravissantes créatures qui se déhanchaient sous ses yeux, passant dans le dos d'Indiana tout en passant sa main sur l'une des hanches de la belle, glissant ainsi sa bouche sur le cou de cette dernière. « Vous êtes incroyable toutes les deux. », lança-t-il avant de finalement se coller contre l'autre femme, plaçant ses mains sur sa taille afin de mieux suivre les mouvements de la belle. « Mais ta partenaire bouge mieux que toi, Indiana. Si tu veux une chance avec le Diable, il faut l'impressionner un peu plus que cela. » Il voulait la voir sortir de ses gongs sans aller trop loin, gagner cette bataille qu'il la savait capable d'emporter. Elle avait tout pour elle, Indiana. Elle avait tout pour faire céder Oliver, mais il ne tenait pas à lui montrer la moindre faiblesse.



everything is permitted
i was broken from a young age, taking my soul into the masses, write down my poems for the few that looked at me, took to me, shook to me, feeling me. singing from heart ache, from the pain, take up my message from the veins, speaking my lesson from the brain, seeing the beauty through the pain. ▬ oliver fletcher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 (25 DECEMBRE 1988)
SURNOM : Indie
STATUT : Célibataire
MÉTIER : c'est quoi un métier ?
LOGEMENT : #01 Pine Rivers dans un loft qui possède une balançoire

POSTS : 851 POINTS : 2600

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ≈ Le surf est ma passion première ≈ J'aime beaucoup trop la boxe ≈ Un tatouage se cache sur mon corps ≈ Ancienne fille à papa, (et j'en suis fière) ≈ Je voyage autant que je le peux ≈ Fêtarde ≈ Je ne sais pas quoi faire de ma vie ≈ J'ai un fort caractère ≈ Je ne m'entends pas avec ma petite sœur ≈ Je suis fascinée par les pandas et les koalas ≈ J'aimerais voyager en Chine pour aller voir les pandas
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : CamilleOliverEvanMaxynLiamGlennRadEnzo
PSEUDO : E.
AVATAR : Candice Swanepoel
CRÉDITS : MØRPHINE.
DC : Not yet
INSCRIT LE : 11/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15909-lightning-before-the-thunder#604806 http://www.30yearsstillyoung.com/t15940-lightning-before-the-thunder-indiana http://www.30yearsstillyoung.com/t15980-indiana-higginson#620216 http://www.30yearsstillyoung.com/t16349-indiana-higginson#626785

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   Mar 8 Aoû - 18:24




The wild night
ft Oliver

J’ai malheureusement mes faiblesses. Et ma plus grosse faiblesse reste les hommes. Les vrais mâles, pas les petits minets qui pensent que tout leur ai dû ! Je peux être contradictoire car j’adore quand tout m’arrive dans la main et que je peux tout avoir mais je n’aime pas quand c’est le contraire et surtout pas quand il s’agit des hommes. Depuis un certain temps j’essaie de faire fléchir un petit peu Oliver Fletcher mais rien n’y fait, cet homme est coriace et je n’arrive toujours pas à le mettre dans mon lit alors que bien des femmes y arrivent. Elles ne sont pas toujours plus sexy que moi et je ne comprends pas comment elles peuvent arriver à leur fin. Je sais qu’il me fait languir, je le sais, mais je veux être la première à pouvoir le faire flancher un petit peu. C’est un homme vif, un homme à femmes, un homme qui aime montrer qu’il a de l’argent et j’adore ça. Cette personnalité est très intéressante et ce qui me plaît encore plus c’est qu’il est très joueur et qu’il ne veut pas perdre la manche. J’adore ça. Même si très honnêtement j’aimerais qu’il en finisse une bonne fois pour toute avec sa fierté et qu’enfin je puisse l’avoir dans mon lit en espérant vraiment qu’il soit un très bon coup. J’ai beaucoup trop d’espoir à présent et je ne veux pas être déçue si jamais il passe enfin dans mes draps. Pour le moment, je n’y arrive absolument pas et même si ce soir je vais sortir le grand jeu spécialement pour lui, c’est toujours un 0 pointé pour moi. Ma plus belle robe sur le dos, je sais qu’il essaie de m’embêter avec ses trois drôles de dames. Malheureusement, et je pense qu’il apprécie d’ailleurs, je ne suis quelqu’un de jalouse ni même de possessive, j’ai juste envie de réussir à le mettre dans mon lit, et c’est l’échec qui m’énerve le plus. Quoiqu’il en soit, j’ai pour objectif ce soir, de pouvoir enfin arriver à faire quelque chose de ce petit jeu entre Oliver et moi. Il va d’abord falloir éloigner ces nénettes de monsieur même s’il faut en passer par une petite bataille éclaire avec certaines d’entre elles. Je suis prête, verre à la main, déhanchement en place. Je suis contente d’avoir choisi cette tenue pour ce soir. Elle met parfaitement mon corps en valeur et me donne la possibilité de bien bouger comme il se doit. « Elle paraissait très ouverte, dans tous les sens du terme, si tu vois ce que je veux dire. » oui je vois très bien ce qu’il veut dire mais malheureusement pour lui ce n’était que des faux semblants. Je reste passive, je ne montre rien, un simple rictus éclaire rapidement mon visage je crois que malheureusement, tu t’es trompé pour ce coup-ci. On ne peut guère gagner à tous les coups. Les apparences peuvent être bien trompeuses… je lui fais un clin d’œil en finissant ma phrase. Je continue mon petit déhanché tout en continuant à poser mon regard dans celui de mon interlocuteur. « Mais bon, je ne veux pas d'une femme jalouse à mes côtés. Je ne suis l'homme de personne. » et ça, il le répète beaucoup trop souvent. Mais il a raison, à quoi bon passer la nuit ou s’amuser avec une femme qui est jalouse ? Elle savait pourtant pertinemment qu’elle ne finirait pas avec lui pour le reste de sa vie. Il faut être fou pour ne pas le voir. Il est toujours en compagnie de plusieurs femmes, il fait son petit marché à savoir laquelle restera avec lui pour le reste de la nuit ou bien il peut finir avec plusieurs, mais ça je ne sais pas. Je l’imagine c’est tout. il faudrait être folle pour ne pas voir que tu n’appartiens à personne qu’à toi-même Fletcher ! Elle n’était tout simplement pas à ta hauteur contrairement à d’autres lui dis-je en en rajoutant une petite couche. Il me met au défi et je ne tarde pas à me laisser entraîner un peu plus par la musique. Mais même avec un autre homme, il n’y a rien qui traverse son visage. Il reste impassible alors que je le vois parler avec la femme qui est restée à côté de lui. Oops, une de moins. Je n’en suis que plus ravie. Il va donc falloir que je me débarrasse d’une seule drôle de dame pour ce soir. Mais pour le moment, elle est très coriace et il va donc falloir que je trouve quelque chose de plus innovant. Ou avais-je la tête ? Utiliser un autre homme pour essayer de voir quelque chose sur son visage. Un signe, quelque chose, mais non, rien. Je le vois regarder la jeune femme qui continue sa danse en solitaire. Il me faut un autre verre. Je laisse tomber l’homme avec qui je suis en train de danser et je m’approche de la table où une nouvelle bouteille vient d’être apportée. Il va me falloir des forces pour battre cette jeune femme prête à tout. Après m’être servi un verre, je repars rapidement sur la piste. Oliver ne tarde pas à s’avancer, je sens d’ailleurs sa main sur l’une de mes hanches et l’entends prononcer quelques mots « Vous êtes incroyable toutes les deux. » je le sais. Je ne dis rien qu’il rajoute « Mais ta partenaire bouge mieux que toi, Indiana. Si tu veux une chance avec le Diable, il faut l'impressionner un peu plus que cela. » J’étais sûre qu’il y avait un « mais » quelque part malheureusement. Il me met sur les nerfs. Il prend la jeune femme contre lui et suit les mouvements qu’elle peut faire. Je lève les yeux au ciel, il faut trouver rapidement une idée. Je m’approche des deux individus et prends rapidement le bras de la jeune femme avec qui Oliver est en train de danser. Je ne suis pas lesbienne, je ne suis même pas bisexuelle, j’aime bien trop les hommes mais là je tente le tout pour le tout et colle la jeune femme contre mon corps je pense que ça peut l’exciter encore un peu plus dis-je à la jeune femme dans un simple murmure. Je pose mes mains sur le fessier de la jeune femme afin qu’elle soit complètement coller à moi et que nous entamions une danse endiablée. Est-ce que c’est ça que tu veux Oliver ? lui demande-je tout en gardant ce rythme chaud entre la jeune femme et moi.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The wild night • Oliver   


Revenir en haut Aller en bas
 

The wild night • Oliver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: electric playground
-