AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2456 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, topic commun.



Martin, Eva, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Ven 21 Juil - 18:31


Hier soir, Camille a laissé Jane à sa mère. C'est le week-end et il a pas mal de travail qui l'attend. Notamment un devoir à corriger qu'il a donné durant la semaine à l'une de ses classes. Et aussi, un peu de préparation pour les cours de la semaine qui arrive. Ça demande du temps, de la concentration et de la tranquillité de les corriger. Un enfant dans les bras et il peut être sûr qu'il va faire n'importe quoi, oublier des points ou même en mettre trop ou même oublier des choses, des notes. C'est un homme, il ne faut pas lui demander de faire plusieurs choses à la fois, sinon vous pouvez être sûr qu'on va le perdre, Camille. Et puis, sa mère se fait une joie à chaque fois de s'occuper de la petite, peu importe la raison que lui donne son fils. Heureusement qu'il l'a, sa maman. Sinon, il sait qu'il peut toujours compter sur ses amis ou sur une nounou. Il le sait mais il ne veut embêter personne non plus. Il ne veut pas abuser de leur gentillesse. Il l'a voulu, cet enfant, maintenant il doit l'assumer jusqu'au bout. Seul, certes. Ce n'est pas facile tous les jours mais il fait tout ce qu'il peut pour réussir et être un bon père pour Jane. L'avenir dira à Camille, s'il l'a été ou non. On ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir essayé et de ne pas s'y être donné à fond en tout cas. On en pourra pas lui reprocher d'avoir baissé les bras alors qu'il souffre un peu plus chaque jour, alors qu'il ne souhaite que sortir de ce cauchemar. Camille ne montre pas grand chose de ce qu'il ressent, de son chagrin parce qu'il n'a pas à le faire. Parce qu'il doit rester fort pour ne pas sombrer. Parce que sa femme n'aurait pas voulu ça. Parce qu'il ne veut pas que Jane puisse le lui reprocher quand elle sera plus grande. Alors il se plonge dans son travail et dans son nouveau rôle. Ça l'oblige à penser à autre chose. Et actuellement, il se plonge dans son travail alors que c'est samedi matin et qu'il aurait pu en profiter pour dormir un peu plus ou pour aller faire un tour dans le centre ville de Brisbane. Il aurait pu en profiter pour prendre un peu soin de lui et aller faire un tour chez le coiffeur et peut-être le barbier. Parce que ça commence à devenir catastrophique. Certaines femmes aiment mais Camille, lui, n'aime vraiment pas l'image qu'il renvoie. Tant pis, ça attendra encore.

Près de quatre heures que Camille se trouve à son bureau et il ferme enfin son stylo. Signe qu'il vient de terminer le travail qu'il s'était fixé à faire. Il range le tout avant qu'il ne perde quelque chose et que ce soit la catastrophe lundi matin à sa salle de classe. Et il jette un œil à son téléphone. Un message de Noa qui lui propose d'aller faire un tour dans un magasin de sport divers et variés. Qu'a-t-elle en tête pour vouloir l'emmener là-bas ? Essaie-t-elle encore de le pousser à suivre sa sœur et la rejoindre ? Ça ne l'étonnerait pas d'elle à vrai dire. Mais Camille, il ne se sent pas prêt pour ça. Il ne se sent pas prêt à bousculer son quotidien même pour un week-end. Mais il accepte quand même de l'accompagner là-bas. Ça lui permettra de ne pas rester enfermer chez lui cet après-midi et de revoir Noa. Il a l'impression que ça fait des mois qu'il ne l'a pas vu alors que la dernière fois doit remonter à la semaine dernière tout au plus. Il prend quand même la peine de manger un morceau avant de se rendre au magasin dont elle lui a parlé par message. Il vient rarement par ici parce que ce n'est pas un grand sportif. Il essaie mais il n'a plus vraiment le temps maintenant. Et il a d'autres priorités. Ses amis en font partis. Il sort de sa voiture et voit Noa l'attendre à l'entrée vers laquelle il se dirige, grand sourire sur le visage. Un baiser sur la joue de la jeune femme, une longue accolade amicale. Le rituel des retrouvailles. Qu'est-ce qu'on fait ici ? Tu as décidé de te mettre au sport ? Camille rigole un peu, il se moque gentiment parce qu'il aime bien l'embêter. Et parce que Camille a toujours aimé rire et faire rire les autres. Il entre dans le magasin, il suit la jeune femme qui le conduit de rayon en rayon. Il regarde à peine les articles autour de lui. Ou très rapidement.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng › alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 1563 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Camille - Nina - Carlisle #2 - Loan - TBBC - Raven - Leena - Anwar - Lola #2 - Hugo - Amal



RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : savage.
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Mer 26 Juil - 18:41


Mon travail me permettait parfois d'avoir des horaires décalées. Surtout en début de semaine où je peux arriver assez tôt et de ce fait être libre en milieu d'après midi. C'était un des avantages que j'appréciais. J'avais ainsi la sensation d'avoir une deuxième réelle journée devant moi lorsque je sortais du bureau. Je pouvais faire un tas de chose que je pensais impossible lorsque j'étais dans cette agence de voyage. Rien que le fait de pouvoir aller chez le médecin sans passer par la case : jour de repos obligatoire, c'était parfait. Mais ca me permettait aussi de faire tout un tas de démarche administratives aux heures d'ouvertures des autres bureaux. Et ça, c'était du luxe : éviter les heures de pointes et surtout, pouvoir dormir les samedis matin après une soirée bien arrosée. Ou alors dans d'autres cas, ca me permettait simplement de pouvoir me poser et prendre du temps pour moi. Exactement ce que j'avais décidé de faire ce jour là. Aller à la plage et poser mes fesses sur le sable. Il était frais et humide tout comme l'air. Le soleil semblait être timide, caché derrière son voile blanc. Après tout, nous étions en hiver et il est difficile de se plaindre de l'hiver Australien quand on a voyagé et connu même des étés dans d'autres pays plus difficiles à supporter. J'avais les yeux rivés vers le large, vers cette ligne de l'horizon et je me laissais me perdre dans mes pensées, dans mes souvenirs. Des souvenirs agréables. Un peu comme lorsque l'on fait un retour en arrière sur ses expériences. J'avais eu le temps de penser à mon ancien travail, qui finalement, n'était pas si terrible que ça. J'aimais ce que je faisais mais ce n'était plus fait pour moi. Je n'étais pas faite pour la vente, j'avais d'ailleurs des scores en dessous de la moyenne selon mon bosse. Pas assez grande gueule pour défendre un voyage à Bangkok pendant la saison des pluies tien. Finalement, ma reconversion était sans regret, je m'épanouissais tellement dans ce travail. J'avais vraiment la sensation de faire un taf utile, de l'être moi même. Vint ensuite ma collocation avec Raffael, surement mes meilleures année tiens. J'étais enfin autonome et indépendante, cette sensation de ne dépendre de plus personne, c'était magique. Je faisais ce que je voulais, quand je voulais et avec qui je le voulais. Notre petit Crew s'était rapproché à cette période et j'avoue que ça à tendance à me manquer. J'adore les trois gars, j'adore Poppy mais c'est vrai que depuis que tous les trois sont pères, c'est plus vraiment pareil. Et, je le comprends et sincèrement je suis contente pour eux mais tout semble être différent. J'avais besoin de mes amis, comme avant mais je devait me faire à l'idée que maintenant, notre TBBC n'était plus vraiment une priorité. J'avais quand même la chance de pouvoir les voir régulièrement. Je n'allais pas m'en priver. C'est d'ailleurs en repensant à mes voyages que j'ai la soudaine idée de proposer à Camille de me rejoindre au centre ville lorsqu'il aura terminé sa journée. Je lui donne rendez vous dans un magasin multisport. J'avais une petite idée derrière la tête mais je ne lui en dirai pas plus. Il accepte de me retrouver alors je m'y rends aussitôt. 

Je suis devant ce magasin, un peu en avance alors j'en profite pour regarder la vitrine. En ce moment, les équipement de rugby semble être mis à l'honneur. Je n'étais pas forcément fan de ce sport mais il était l'un des sports national les plus représenté dans notre pays et chacun sait que les australiens tiennent à ce sport. Qu'est-ce qu'on fait ici ? Tu as décidé de te mettre au sport ? Pas vraiment... je me retourne, contente de le voir. Camille! Tu crois pas si bien dire... comment tu vas?  enfin, ce n'était pas pour moi qu'on était ci en réalité. Mais bel et bien pour lui. Je m'étais fixé un but et j'avais fait une promesse à sa soeur. J'avais bien l'intention de m'y tenir. T'es prêt?  Lui dis-je en gardant une part de suspens à propos de notre venue ici.


VINTAGE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2456 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, topic commun.



Martin, Eva, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Mar 8 Aoû - 11:23


Camille appréhende un peu cette sortie avec Noa dans ce magasin dédié au sport. Ce n'est pas un sportif dans l'âme. Il a pourtant essayé plusieurs fois de s'y mettre mais sans succès. Pendant un certain temps, il allait courir tous les matins avant d'aller travailler. Et il devait avouer que ça lui faisait vraiment du bien. Mais il n'a jamais continué, il n'a jamais expérimenté ça sur le long terme. Peut-être qu'il devrait penser à s'y remettre un jour ou l'autre. Peut-être qu'il devrait penser à se mettre dans un autre sport aussi. La boxe peut-être ? Ça lui permettrait peut-être de se défouler les fois où il en a besoin. Ça traverse souvent son esprit mais c'est tout. Quand il faut s'y mettre, son corps ne répond plus présent. Puis il se demande bien quand est-ce qu'il pourrait s'y mettre maintenant que Jane fait partie de sa vie. Il ne pourra pas l'emmener courir avec lui de bon matin ou durant un entraînement de boxe. Et il ne pourra pas non plus la laisser seule à la maison. Il serait bien trop inquiet pendant toute sa séance. Il se dit qu'il peut toujours aménager le sous-sol dans le pire des cas. Ils ont entassé pas mal de choses depuis qu'ils ont emménagé ici mais ça reste une très belle pièce malgré tout. Camille doit y réfléchir mais il devra certainement demander de l'aide parce que c'est vraiment un bordel sans nom en bas.

En attendant, il retrouve Noa devant ce magasin. Il n'a plus vraiment l'habitude de s'y rendre. Avant, il y allait quand ils allaient faire une randonnée durant le week-end. Mais maintenant que c'est terminé, il n'a plus vraiment de raison de s'y rendre. Mais ça va être l'occasion pour Camille de regarder pour du matériel de sport, savoir combien est-ce que ça vaut environ. Est-ce que c'est vraiment nécessaire ou est-ce qu'il doit laisser tomber cette idée et réfléchir à autre chose. Le professeur s'approche de son amie en lui demandant ce qu'ils font ici et si elle a décidé de se mettre au sport. Parce qu'il ne voit pas ce qu'ils pourraient faire ici autrement. Camille a beau cherché et rien ne lui vient en tête. Camille! Tu crois pas si bien dire... comment tu vas? Il fronce un peu les sourcils en l'entendant mais il n'a pas le temps de répondre quoi que ce soit. Je vais plutôt bien et toi ? C'est le week-end, ce qui voulait dire repos. Ou presque en tout cas. Donc il ne pouvait qu'aller bien. Il adore son métier mais il devait avouer qu'il attendait le week-end avec impatience. Il est humain comme tout le monde, il a besoin de repos pour faire le plein d'énergie pour la semaine suivante. T'es prêt? Il la regarde comme s'il pouvait percer le mystère de cette visite dans ce magasin. Mais Camille ne voit rien, pas le moindre indice et ça l'inquiète un peu. Il ne sait pas si c'est une bonne chose ou non. Je crois ? Il n'est pas sûr, il n'est sûr de rien sur l'instant. Il la suit à l'intérieur du magasin et regarde autour de lui. Il tombe d'abord sur le matériel des sports d'hiver. Et oui, même s'il ne neige pas à Brisbane, les skies sont en première ligne. Camille n'a jamais vraiment eu l'occasion de skier même lorsqu'il vivait en France. Ses parents préféraient économiser pour les vacances d'été et pouvoir se rendre près de la plage. Tu vas bientôt me dire ce qu'on fait là ou je dois deviner tout seul ? Tu sais bien que je ne suis pas du tout doué pour ça. Il lâche un petit rire en lui lançant un regard de détresse et de chaton battu. Il espère que ça marchera.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng › alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 1563 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Camille - Nina - Carlisle #2 - Loan - TBBC - Raven - Leena - Anwar - Lola #2 - Hugo - Amal



RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : savage.
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Ven 1 Sep - 20:03


L'ambiance était à l'inquiétude. Camille ne semblait pas savoir pourquoi il était là et il savait surement ce dont était capable Noa. Il savait que si elle n'avait rien derrière la tête, elle ne l'aurait pas emmené dans ce genre de magasin. Il y avait mieux comme lieux de rendez vous. Un bar, un cinéma, la plage, un petit footing, mais pas un magasin de sport.  " Je vais plutôt bien et toi ? " Un grand sourire sur son visage. " Nickel oui! " Noa l'embroche par le bras et l'emmène à l’intérieur. Le matériel d'hiver n'était pas ce qui l'interessait alors elle ne fit même pas attention à tout ça et alla directement dans le rayon randonné, camping. Ca la rendait nostalgique. Son matériel n'avait pas vu le jour depuis bien trop longtemps. Elle était loin d'avoir un équipement dernier cri mais elle était bien attaché à celui ci. Il l'avait suivi dans bien des périples. Elle espérait ne pas trop tarder à repartir sur les routes du monde. Elle n'avait pas trop d'idée d'où elle pourrait aller mais d'abord, elle devrait trouver un acolyte de voyage avec qui batir des plans sur la comète. C'est ce qu'elle préférai, trouver une destination, repérer les lieux, voir ce qu'il y a à faire dans le coin, réserver un avion, préparer ses affaires et c'est partie. Place à l'aventure. C'était toute une excitation pré-départ. Tu vas bientôt me dire ce qu'on fait là ou je dois deviner tout seul ? Tu sais bien que je ne suis pas du tout doué pour ça. De nouveau un sourire s'affiche sur le visage de Noa. Elle s'en frottait les mains.  " On prépare ton départ! Ta soeur t'attend, tu vas pas la faire poireauté encore longtemps! " Elle savait très bien la réponse qu'il allait lui donner. " Pas d'excuse. Je m'occupe de ta fille, s'il faut! Mais toi, t'as besoin de prendre du temps pour toi! Tu vas me rendre folle à rester ici à tourner en rond! " et pas que. Elle avait l'impression que depuis qu'il avait perdu sa femme, il restait bloqué dans le temps, s'empêchant d'avancer, de s'épanouir pleinement. Et il prenait souvent l'excuse de sa fille pour se justifier. Ca prenait pas avec Noa. " Faut juste que tu te décides à sortir de tes chaussons, t'as 28 ans, t'as la vie devant toi, donc c'est le moment! Il manquerait plus que tu te mettes à jouer de l'accordéon!"  elle regarde les articles en rayon devant elle. " Je suppose que tu as besoin de tout! Un sac à dos pour commencer. Pour les randonnées et les treck. Il en faut deux, un petit, pour partir à tout moment de la journée et les plus gros, ceux qui font la totale! Au cas où tu partes plusieurs jours, sac à dos et tente sur les épaules! " Elle ne lui laissait pas tellement le choix de lui répondre, elle prenait les objets et lui mettait dans les bras.


VINTAGE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2456 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, topic commun.



Martin, Eva, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Mar 31 Oct - 15:16


Nickel oui! Elle va bien, c'est déjà ça. Mais il ne sait pas si ça doit le rassurer plus que ça vu le magasin devant lequel ils se trouvent. Il a bien une petite idée en tête mais il refuse de croire que ça puisse être ça. Elle passe son bras dans le sien et ils entrent à l'intérieur. Le matériel de sports d'hiver est déjà en place à l'entrée du magasin. L'été se termine à peine qu'ils ont déjà changé toute leur entrée, ce n'est pas un peu trop tôt ? Il trouve mais il ne fait aucun commentaire. Il regarde chacun des rayons devant lesquels ils passent avant de tourner dans le rayon randonnée/camping. Ses sourcils se froncent encore plus alors que ses pensées sont en ébullitions. Il se souvient des fois où ils allaient faire du camping durant les week-ends avec le reste du Big Bang Crew. Ou même d'une fois bien plus récente avec Arthur. Des années qu'il n'avait pas monté une tête, ça avait été un peu catastrophique. On prépare ton départ! Ta sœur t'attend, tu vas pas la faire poireauté encore longtemps! Il avait vu juste. De toute façon, ça faisait déjà un moment qu'elle lui disait d'aller la rejoindre très rapidement et à chaque fois il disait oui oui je vais y réfléchir ou je n'ai pas le temps en ce moment. Camille trouvai toujours une excuse pour ne pas y aller. Et aujourd'hui, il ne voulait pas quitter Jane, ni même son quotidien. Il en faisait sûrement un peu exprès. Pas d'excuse. Je m'occupe de ta fille, s'il faut! Mais toi, t'as besoin de prendre du temps pour toi! Tu vas me rendre folle à rester ici à tourner en rond! À croire qu'elle lisait dans ses pensées tiens. Il lâche un petit rire en la regardant et grimace. Mais... Ça me gêne de te la laisser même si ce n'est que pour quelques jours. Parfois elle est un peu embêtante lorsque je ne suis pas là, tu ne vas peut-être pas beaucoup dormir. Excuse, excuse mais il fallait bien qu'il essaie. Il n'avait pas vu sa sœur depuis très longtemps et elle lui manquait, il devait bien l'avouer même s'il ne le dirait pas à voix haute. Fierté de frère certainement. Et... Je ne sais même pas où elle se trouve actuellement. Elle bouge tellement rapidement. Une autre grimace. Ce n'était pas totalement faux. Elle ne reste jamais bien longtemps dans une ville ou un pays. Pas plus d'un mois par pays parce qu'elle juge que le monde ne va pas l'attendre. Ça lui fait penser qu'il ne lui a pas parlé depuis une ou deux semaines, il faudrait qu'il pense à lui envoyer des nouvelles un de ces jours. En tout cas, avant que Noa ne le pousse dans le premier avion. Faut juste que tu te décides à sortir de tes chaussons, t'as 28 ans, t'as la vie devant toi, donc c'est le moment! Il manquerait plus que tu te mettes à jouer de l'accordéon! Il se mord doucement la lèvre. Vu comme ça, ça paraît pathétique quand même. Justement.. Je.. L'accordéon, ça a l'air plutôt sympa, je pensais m'y mettre. Il se retient de ne pas éclater de rire parce qu'il se moque un peu d'elle. De l'accordéon ? Et puis quoi encore ? Je suppose que tu as besoin de tout! Un sac à dos pour commencer. Pour les randonnées et les treck. Il en faut deux, un petit, pour partir à tout moment de la journée et les plus gros, ceux qui font la totale! Au cas où tu partes plusieurs jours, sac à dos et tente sur les épaules! Sans qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, elle prenait plusieurs articles et les lui donnait. Il lève les sourcils en la regardant faire mais bientôt, il ne verrait plus rien. Il avait bien un sac pour la randonnée mais il date de ses années lycée et... Ça commence à faire long quand même, il n'est plus tout jeune. Tu es sûre que j'aurais besoin de tout ça ? Si je pars, ce ne sera pas pendant des années tu sais ? Ça s'accumule petit à petit et il hallucine en même temps. Et je pense qu'elle a déjà beaucoup de choses aussi. Comme... Une tente ? On peut éviter d'en prendre une du coup. Il rit un peu, un peu gêné et nerveux. Noa semblait vraiment décider à le foutre dehors et qu'il parte loin. Ça semble complètement décalé contrairement à sa vie d'aujourd'hui. Complètement oui.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng › alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la dure à cuire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Educatrice spécialisée
LOGEMENT : Toowong

POSTS : 1563 POINTS : 240

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Camille - Nina - Carlisle #2 - Loan - TBBC - Raven - Leena - Anwar - Lola #2 - Hugo - Amal



RPs TERMINÉS : Lola - Carlisle - Caitrona - Arthur - Andy -
PSEUDO : Chacapix
AVATAR : Mila Kunis
CRÉDITS : savage.
DC : Nino et Eva
INSCRIT LE : 05/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t17367-6-lettres-4-prenoms

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Jeu 7 Déc - 11:59


 Il était hors de question que Camille ne se cache derrière ses soit disant responsabilités de parents pour s’empêcher de vivre des aventures extraordinaires et pour moi, voyager en faisait partie. Qu’il me dise le contraire, je n’allais pas le croire. Partir en vacances et laisser sa fille à garder pendant une semaine ou deux, ce n’était pas fuir ses responsabilités, ce n’était en rien une horrible chose ! Personne ne le jugerait pour ça, du moins, je l’espère. « Mais... Ça me gêne de te la laisser même si ce n'est que pour quelques jours. Parfois elle est un peu embêtante lorsque je ne suis pas là, tu ne vas peut-être pas beaucoup dormir. » bim, dans le mile, une excuse sortie de nulle part. « Comme si ca allait me tuer ! J’peux bien avoir des nuits pourries pendant quelques jours, je me rattraperai après ! et me dit pas qu’elle est embêtante, elle a à peine un an. » je dis en riant. « Les jeunes que j’accompagne eux, ils sont un peu embêtants, et le mot est faible, mais un bébé… s’il te plait ?! » je secoue la tête, il était très drôle. « Et... Je ne sais même pas où elle se trouve actuellement. Elle bouge tellement rapidement. » je reste figée, je le regarde, il va me sortir toutes les excuses les plus nulles… « Camille… 2017, bientôt 2018, tu m’avais sortie ça y a quinze ans, peut être que j’aurai dit ok mais là… téléphone, internet, gps et compagnie, tu ne vas pas me dire que tu peux pas retrouver ta sœur facilement !! arrête, s’il te plait, ça en devient juste ridicule ! » je pose ma main sur son épaule et le force à avancer pour regarder tout ce beau matériel devant nous, j’avais presque envie de tout acheter rien que pour moi. « Tu es sûre que j'aurais besoin de tout ça ? Si je pars, ce ne sera pas pendant des années tu sais ?  Et je pense qu'elle a déjà beaucoup de choses aussi. Comme... Une tente ? On peut éviter d'en prendre une du coup. » « Que tu partes deux semaines ou un an, t’as besoin de matériel ! ok pour la tente ! » j’espèrais qu’il ne me roule pas dans la farine, en me disant de ne pas prendre certaines choses juste pour pouvoir se défiler ensuite. «  donc, marché conclu, tu t’occupe de retrouver ta sœur, vous vous donner un lieu de rendez vous et une date, moi je pose mes vacances et je m’occupe de ta fille ! non négociable ! » Ca fait bien trop longtemps que Camille ne prenait pas de temps pour lui, il est maintenant temps de faire son deuil une bonne fois pour toute ! Sa femme ne lui en voudrait surement pas !


VINTAGE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2456 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, topic commun.



Martin, Eva, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   Sam 9 Déc - 19:53


Comme si ça allait me tuer ! J’peux bien avoir des nuits pourries pendant quelques jours, je me rattraperai après ! et me dit pas qu’elle est embêtante, elle a à peine un an. Le professeur grimace un peu, ça l'embête un peu de devoir la lui laisser, il doit bien l'avouer. Mais pas que. Il appréhende de se retrouver sans sa fille aussi. Il l'a rejeté au début de sa vie et maintenant, il ne peut plus se passer et être loin d'elle. Les jeunes que j’accompagne eux, ils sont un peu embêtants, et le mot est faible, mais un bébé… s’il te plait ?! Camille rigole un peu. C'est sûr qu'en comparant les deux situations, il n'y a pas photo. Jade est un ange à côté. Mais c'est différent. Il ose quand même une petite excuse bidon, il tente de fuir encore une fois mais ça ne semble pas réussir auprès de la jeune femme. Camille… 2017, bientôt 2018, tu m’avais sortie ça y a quinze ans, peut être que j’aurai dit ok mais là… téléphone, internet, gps et compagnie, tu ne vas pas me dire que tu peux pas retrouver ta sœur facilement !! arrête, s’il te plait, ça en devient juste ridicule ! Elle a réponse à tout Noa. Et elle a raison aussi. C'est ridicule. Il est ridicule à cet instant mais c'est la peur, l'angoisse qui parle. Désolé... C'est... Ça me fait peur un peu de devoir partir dans un pays inconnu alors que je n'ai plus quitté l'Australie depuis que je suis arrivé. Perdre mes repères et mon quotidien, ça me fait peur et je me sens perdu d'avance. Il grimace une nouvelle fois, Camille a besoin de stabilité et de repères sinon, il est rapidement perdu et désorienté. Il prend quand même le temps de regarder tout le matériel que propose le magasin. Il prend le temps de toucher chaque objet. Il prend le temps d'observer la qualité et le prix aussi. Il ne pense pas avoir besoin de tout ce que propose l'enseigne pour partir en voyage comme ça. Sa sœur doit certainement avoir pas mal de choses. Enfin, il espère en fait. Que tu partes deux semaines ou un an, t’as besoin de matériel ! ok pour la tente ! Il adresse un sourire à son amie, se disant qu'heureusement elle fait partie de sa vie. Sans elle, il n'aurait personne pour le pousser vers l'inconnu pour retrouver sa famille. donc, marché conclu, tu t’occupe de retrouver ta sœur, vous vous donner un lieu de rendez vous et une date, moi je pose mes vacances et je m’occupe de ta fille ! non négociable ! Camille sait qu'il n'a pas le choix. Il doit y aller sinon, Noa prendra les devants et organisera tout à sa place. Il la connaît suffisamment pour savoir ça et... Il n'a pas envie qu'elle fasse tout parce que ce n'est pas à elle de faire ça. Mais à lui. D'accord.. Marché conclu ! Il ne peut plus reculer maintenant, il doit aller jusqu'au bout. Il reprend sa contemplation du matériel et surtout des chaussures. Il en a mais elles sont vieilles maintenant, il est temps de les renouveler. Il en prend une paire. Elles sont sympas celle ci, tu ne trouves pas ? Elles sont classiques à vrai dire. Foncé, de toute façon, du clair serait idiot. Il jette un œil à la jeune femme avant de se poser sur un banc derrière lui et de retirer l'une de ses chaussures pour essayer. Il se regarde dans le miroir ou plutôt, il regarde son pied. Après tout, ce ne sont que des chaussures pour marcher, il n'a pas besoin que ce soit tendance et à la mode. De quoi est-ce que j'aurais besoin d'autres ? Un sac, j'en ai déjà un. Il devrait survivre à un voyage. Il laisse échapper un petit rire et reporte son attention sur le rayon après avoir retiré la chaussure.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng › alaska.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Emmène-moi voir la mer, fais-moi voir l'océan. (Noa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: queen street mall
-