AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 correspondances (jeremy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 20 ans (19.11.1996)
SURNOM : Elle s'appelle en réalité Andrina mais Nina, c'est plus court.
STATUT : Officiellement en couple avec Simon Adams, elle se considère néanmoins libre comme l'air.
MÉTIER : Fait des études de management, formation en alternance chez HANNAH.
LOGEMENT : Entre le #209, à Pine Rivers et le grand manoir des Gilmore à Bayside.
POSTS : 1332 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Princesse sans couronne, hard feelings/loveless, après moi le déluge, bonne mais débile, le corps électrique, ouragan Andrina.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :


carlisle #2noanissrinaudenmaxyn (rêve)brynazurdeirdreangelina #3kane #3jeremy

RPs EN ATTENTE : keandra ≈ lene ≈ arsène ≈ arthur ≈ rose ≈ inès ≈ ambroise ≈ jonathan.
RPs TERMINÉS :
AVATAR : Dua Lipa.
CRÉDITS : skate vibe.
DC : None.
INSCRIT LE : 17/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15246-fire-walk-with-me-nina http://www.30yearsstillyoung.com/t15311-nina-to-pimp-a-butterfly http://www.30yearsstillyoung.com/t16706-nina-farrell http://www.30yearsstillyoung.com/t16707-nina-farrell

MessageSujet: correspondances (jeremy)   Sam 29 Juil - 16:42


De quel isolement parlez-vous ?
- De l’isolement dans lequel vivent les hommes, en notre siècle tout particulièrement, et qui se manifeste dans tous les domaines. Ce règne-là n’a pas encore pris fin et il n’a même pas atteint son apogée. A l’heure actuelle, chacun s’efforce de goûter la plénitude de la vie en s’éloignant de ses semblables et en recherchant son bonheur individuel. Mais ces efforts, loin d’aboutir à une plénitude de vie, ne mènent qu’à l’anéantissement total de l’âme, à une sorte de suicide moral par un isolement étouffant. A notre époque, la société s’est décomposée en individus, qui vivent chacun dans leur tanière comme des bêtes, se fuient les uns les autres. Ils en viennent ainsi à se détester et à se rendre détestables eux-mêmes. (@dostoïevski // beerus)
les roses épistolaires
☆ jeremy & nina ☆


Brisbane, ../07/2017

Jeremy,

Tu seras sûrement surpris de voir que je t’ai écrit, n’ayant ni ton numéro de téléphone, ni ton adresse mail, cela me semblait un moyen de communication intéressant. Si tu ne souhaites pas continuer cette correspondance plus longtemps, je comprendrais, mais fais-moi parvenir un autre moyen de te contacter.

J’ai longtemps repensé à notre dernière conversation, quand j’étais venue pour m’excuser auprès de ta sœur mais qu’il n’y avait personne chez toi. A la place, je t’ai croisé sur le chemin du retour. C’était la première fois que je te revoyais depuis la nuit au camping et il me fallait te parler, j’avais besoin que tu saches qu’après le service que tu m’as rendu, tout ce que je t’ai dit, y compris ma promesse, n’étaient pas des paroles en l’air. Je me considère redevable envers toi, je ne sais pas si je devrais, mais c’est indépendant de ma volonté de me racheter. Ce qui a été fait est fait, j’ai conscience de que rien ne justifiera jamais mon comportement odieux envers ta sœur et je ne cherche pas à me racheter auprès de vous, cela ne suffira sûrement pas à effacer la rancœur que vous ressentez à mon égard. Je ne suis pas revenue visiter Judith depuis mais cela ne saurait tarder. La perspective qu’elle puisse refuser mes excuses me laisse amère, je ne vais pas te le cacher, mais à ce moment-là, je considérerais tout de même avoir fait mon devoir. Mais revenons aux histoires entre toi et moi.

Ce jour-là, je me souviens aussi avoir aperçu un joli brin de femme rentrer chez toi. Un visage familier, pour ma part, que je pense avoir déjà croisé sur le campus universitaire mais pour toi… ce visage inspire bien que de vagues souvenirs, n’est-ce pas ? On aurait dit qu’elle t’offrait toutes les réponses sur les mystères du monde en apparaissant. J’ai remarqué comment ton expression, usuellement si fermée, si insondable, se transformait radicalement quand elle entra dans ton champ de vision. Ce n’était ni un sourire, ni un froncement de sourcils, rien n’a bougé sur ton visage… sauf ton regard. Ce sont tes yeux qui m’ont fait comprendre. J’y ai vu une occasion de rembourser ma dette envers toi, je ne me souviens plus de ta réponse exacte (d’ailleurs, as-tu formulé clairement ton accord ?) mais il va me falloir plus d’informations sur ta précieuse. Son prénom, ses études, des choses formelles sur elle mais je compte également sur ton sens de l’observation pour transcender le concret. Vraiment tout ce qui te viendra à l’esprit la concernant peut s’avérer être une piste afin de m’aider à la cerner.

En espérant avoir de tes nouvelles rapidement,

Andrina.
 




    ✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯ (t'es comme une bougie qu'on a oublié d'éteindre dans une chambre vide, tu brilles entouré d'gens sombres voulant t'souffler. le cœur meurtri, meurtrière est ta jalousie, l'enfant seul se méfie de tout le monde, pas par choix, mais dépit, pense qu'en guise d'ami son ombre suffit. l'enfant terrible, je sais que c'est toi, viens-tu des bas-fonds ou des quartiers neufs ? bref, au fond, tous la même... ) – oxmo puccino x columbine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-deux ans.
STATUT : en couple, le cœur qui s'affirme mais les sentiments qui se perdent.
MÉTIER : commis de cuisine, là où les mains sont propres et le travail précis.
LOGEMENT : #119 Bayside. Les parents, la fratrie, et puis Cynthia aussi.

POSTS : 293 POINTS : 365

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : troisième fils dans une fratrie de quatre gamins ≈ croyant, plus par défaut que par envie ≈ exception dans la famille, qui dérange un peu le paysage parfait ≈ amoureux de la liberté, de l'humanité, du monde qui l'entoure ≈ commis de cuisine dans un restaurant, aspiration plus étendue ≈ coeur sur la main, trop sensible, de ceux qui donnerai le bras quand on lui demande la main ≈ passionné de moto et de punk anglaise ≈
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

and i could live, could die, hanging on the words you say. and i’ve been known to give my all and jumping in harder than ten thousand rocks on the lake.

cynthia #1

angelinanina
PSEUDO : spf (amélie)
AVATAR : charlie heaton
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : non.
INSCRIT LE : 17/07/2017

MessageSujet: Re: correspondances (jeremy)   Jeu 10 Aoû - 18:39




 
letter to a friend
Pardonne-nous nos torts envers toi comme nous pardonnons nous-mêmes les torts des autres envers nous.


Andrina,

J'ai été surpris, je dois l'avouer, de trouver ta lettre ce matin. Et je profite de ces quelques lignes pour te remercier de l'avoir envoyer. Je serais ravi de te communiquer mon numéro, même si l'aspect écrit de cette interaction me plaît énormément. Je suis une vieux dans le corps d'un gamin.

J'apprécie le geste, et les excuses encore plus, et je suis sûr que Judith saura trouver la foi de te pardonner comme je l'ai fait. Pour cette nuit au camping ce n'est pas la peine de me remercier, c'était tout à fait normal que de te tirer de cette situation, quelque peu amusante je dois le reconnaître. Je te suis reconnaissant pour les excuses, et pour la promesse aussi. Judith représente, pour moi, tout ce qui est bon dans le monde, et je suis certain que la façon que tu avais d'agir avec elle n'est qu'un rempart pour des douleurs que tu ne veux pas exprimer. Je ne te forcerai pas à me livrer tous tes maux, mais sache que tu peux me trouver dès que tu en as besoin. Tu ne me dois rien, je voulais vraiment que tu le saches. Ne t'en fais pas pour Judith, elle acceptera si les mots sont sincères.

La jeune fille que tu as du apercevoir chez est Cynthia, elle vie chez nous depuis quelques temps, c'est plus simple pour elle d'être ici. Il m'est difficile d'exprimer dans une lettre, à travers des mots écrits, l'incompréhension que je ressens sur le moment. Cynthia est ma meilleure amie, rien de plus, et si mes yeux ont trahis quelque chose ce n'était que la joie de la voir. Encore une fois, tu ne me dois rien, et même si tu penses avoir perçu quelque chose je ne voudrais en aucuns cas que tu te mouilles dans mes histoires. Je voudrais être assez courageux pour te dire, même ici, tout ce que je pense de cette situation. Mais je ne le suis pas. Cette histoire n'aboutira nul part, et pour rien au monde je ne voudrais perdre l'amitié de Cynthia.

N'hésite pas à me recontacter si tu le souhaites.

Amicalement,
Jeremy.


not tomorrow yet


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 20 ans (19.11.1996)
SURNOM : Elle s'appelle en réalité Andrina mais Nina, c'est plus court.
STATUT : Officiellement en couple avec Simon Adams, elle se considère néanmoins libre comme l'air.
MÉTIER : Fait des études de management, formation en alternance chez HANNAH.
LOGEMENT : Entre le #209, à Pine Rivers et le grand manoir des Gilmore à Bayside.
POSTS : 1332 POINTS : 315

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Princesse sans couronne, hard feelings/loveless, après moi le déluge, bonne mais débile, le corps électrique, ouragan Andrina.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :


carlisle #2noanissrinaudenmaxyn (rêve)brynazurdeirdreangelina #3kane #3jeremy

RPs EN ATTENTE : keandra ≈ lene ≈ arsène ≈ arthur ≈ rose ≈ inès ≈ ambroise ≈ jonathan.
RPs TERMINÉS :
AVATAR : Dua Lipa.
CRÉDITS : skate vibe.
DC : None.
INSCRIT LE : 17/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15246-fire-walk-with-me-nina http://www.30yearsstillyoung.com/t15311-nina-to-pimp-a-butterfly http://www.30yearsstillyoung.com/t16706-nina-farrell http://www.30yearsstillyoung.com/t16707-nina-farrell

MessageSujet: Re: correspondances (jeremy)   Jeu 14 Sep - 21:41



Jeremy,
Ta réponse m’a enchantée, vraiment et je m’excuse que tu n’aies pas eu de nouvelles de moi plus tôt. J’ai l’impression que ma vie n’est qu’une succession de reconstructions, ce sont mes seules périodes d’accalmie entre deux orages et je ne sais pas pourquoi, mais dès que j’ai eu un moment de libre, j’en ai profité pour t’écrire. Si toi aussi tu aimes cette forme d’échange, je serai très enthousiaste à l’idée qu’on continue ainsi. T’écrire, assise calmement à mon bureau, pendant que ma playlist s’est lancée sur The Smiths, c’est un très beau concept, je dois te l’avouer, j’apprécie le moment. Cependant, je ne te promets rien concernant la qualité de mes lettres ni ne peut t’assurer qu’elles seront toutes intéressantes.

Avant toute chose, éclairciçons un point. Je vais être susceptible de te dévoiler le fond de mes pensées et te partager des anecdotes personnelles, il y aura dans mes mots des choses que tu pourras sûrement retenir contre moi. Les promesses n'engagent que ceux qui y croient, ce serait inutile de te demander de prêter serment mais d'office, je considère que tu sauras faire preuve de discrétion. Pour ma part, je peux t'assurer que je ne parlerai du contenu de tes lettres à personne. Comme tu m'as assuré que jamais l'incident émeu ne s'ébruiterait.

Autre point, tout comme tes mots m'intriguent, mon comportement doit te sembler incompréhensible. Je ne fais preuve d'aucun jugement en disant que c'est dû à nos éducations et environnements de vie différents. Je ne souffre d'aucun mal, ce n'est rien de méchant quelques plaisanteries auxquelles j'ai participé sans les initier, juste pour suivre le groupe. La responsabilité est-elle la même ou une des actions est-elle plus déplorable que l'autre ? Ce n'est qu'en évoluant hors du lycée que j'ai eu ma réponse et j'ai fait des erreurs pour tenter de trouver ma place. J'assume la conséquence de mes actes et m'excuser auprès de Judith prouve déjà que je ne suis plus tout à fait aussi influençable ? aussi horrible ? En tous cas, tu me parles avec énormément d'indulgence. C'est assez déroutant, il faut te l'avouer, je n'ai pas l'habitude. Est-ce l'expression de ta bonté du monde ? Est-ce une de tes caractéristiques particulière ? Ou bien est-ce la tolérance et l'ouverture sur l'autre qui deviennent des traits si rares autour de moi que je suis si surprise par ton discours ?


Cynthia. Entendu. Je ne me permettrai pas d'interférer dans tes histoires sans ton accord mais ta dernière phrase est très ambiguë... mais cela doit venir de mon imagination, laisse tomber. Vu le lien qui vous unit, je me permets de préciser qu'elle n'a nul besoin de savoir tout ce que je te dirais, à moins qui tu lui aies déjà parlé de moi ? Depuis combien de temps vit-elle chez vous ?

J'avais vu là une possibilité de te venir en aide, de la façon la plus naturelle possible mais je faisais erreur, excuse-moi. J'insiste donc pour que tu réfléchisses vraiment au service que je pourrai te rendre pour exprimer ma gratitude.

Bien à toi,
Andrina.



    ✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯✯ (t'es comme une bougie qu'on a oublié d'éteindre dans une chambre vide, tu brilles entouré d'gens sombres voulant t'souffler. le cœur meurtri, meurtrière est ta jalousie, l'enfant seul se méfie de tout le monde, pas par choix, mais dépit, pense qu'en guise d'ami son ombre suffit. l'enfant terrible, je sais que c'est toi, viens-tu des bas-fonds ou des quartiers neufs ? bref, au fond, tous la même... ) – oxmo puccino x columbine.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: correspondances (jeremy)   


Revenir en haut Aller en bas
 

correspondances (jeremy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-