AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 long lost friend - abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 833 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joytommysamuelkaecyeliane#2théodorajuliangauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: long lost friend - abel   Mar 1 Aoû - 15:55


abel & milena

Pour la énième fois depuis dix minutes, tu passais et repassais devant ton miroir comme une adolescente qui allait se rendre à son premier rendez-vous. Quand vous avez trente-trois ans, c’est assez pathétique et pas vraiment très agréable à vivre. Et puis tu n’as pas vraiment de raison d’être nerveuse, ce n’est pas comme si tu rencontrais quelqu’un de super important, c’était juste Abel. Oui mais bon, justement … Tu n’avais pas vu Abel depuis huit ans, huit ans c’est terriblement long. Vous étiez restés en contact plus ou moins régulièrement mais tu ne t’étais pas attendue à recevoir un coup de téléphone de sa part t’annonçant qu’il venait s’installer à Brisbane. Non, c’était une annonce que tu n’avais jamais vraiment envisagé entendre de la bouche d’Abel un jour. Tu avais été ravie de l’apprendre cependant, vous voir en face à face ne vous ferait pas de mal et vous pourriez peut-être partager un peu plus que des bribes de vos vies. Parce que c’était ce que vous partagiez depuis huit ans, des petits bribes d’un côté ou de l’autre, des moments importants pour vous mais toujours au milieu d’une histoire bien plus importante que vous ne dessiniez jamais complètement. C’était pour cela que tu étais aussi stressée certainement. Tu connaissais Abel mais sans réellement le connaître aujourd’hui alors tu voulais faire bonne impression, consciente qu’avec les béquilles qui t’accompagnaient en ce moment, cela allait être un peu compliqué. Quand tu avais promis à Abel de passer le chercher à l’aéroport, c’était bien avant ton accident il y a à peine deux semaines. Tu as pendant un moment cru que tu allais être obligée de l’appeler pour lui dire que finalement cela n’allait pas être possible mais finalement tu étais sortie à temps pour être présente à l’aéroport. Bon, tu ne pouvais pas conduire donc tu avais loué un chauffeur pour le coup parce que tu n’avais nullement envie de perdre l’usage de ta jambe en faisant trop d’efforts. Tu avais enfilé une robe malgré les températures en baisse en ce moment, tu étais incapable de mettre des pantalons sur ta blessure pour l’instant et tu avais mis bien trop de temps à faire les lacets de tes baskets mais tu y étais arrivée ! En plus d’aller chercher Abel à l’aéroport, tu l’accueillais quelques temps chez toi le temps que son appartement soit prêt à l’accueillir. Ce n’était pas un problème, tu avais largement la place mais il avait fallu embaucher une femme de ménage pour l’occasion et puis pour les prochaines semaines aussi car tu n’allais pas être en capacité de faire le ménage avant un long moment.

Quand tu reçus un message du chauffeur te disant qu’il était enfin là, tu pris l’ascenseur avant de monter dans la voiture. Tu parlais un petit peu avec le chauffeur n’ayant pas grand chose d’autre à faire et puis cela te permettait de penser à autre chose qu’aux retrouvailles à venir. Il te fallut quarante-cinq minutes pour arriver à l’aéroport qui est u peu excentré du centre ville. Quand tu sortis de la voiture, tu passais une dernière fois ta main dans tes cheveux avant d’aller te caler devant le panneau des arrivées pour trouver dans quel hall te diriger. Tu ne tardais pas à trouver l’information et tu te mis donc en marche vers le hall en question qui heureusement n’était pas très loin. Maintenant, il ne restait plus qu’à patienter. C’est ce que tu fis, tranquillement, essayant de cacher ta légère anxiété. Et puis finalement, les passagers du vol américain semblaient sortir les uns après les autres. Tu ne pus t’empêcher de te demander si tu allais le reconnaître mais ce fut une crainte qui s’effaça rapidement quand tes yeux se posèrent sur un visage qui ne pouvait être que le sien. Quand ses yeux se posèrent sur toi, tu lui fis un signe de la main et il ne tarda pas à venir te rejoindre. « Hey … » Lui dis-tu un sourire sur les lèvres. « Bienvenue à Brisbane. » Ce n’était peut-être pas l’accueil qu’il attendait mais c’était le seul que tu pouvais lui fournir c’est à dire toi, avec des béquilles.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : thirty seven years old (4th july, 1980 )
SURNOM : aucun, abel est déjà assez court
STATUT : célibataire rêvant du grand amour sans vraiment le chercher
MÉTIER : ancien médecin militaire intervenant maintenant dans des missions humanitaires, ambassadeur et porte-parole de la fondation UBA
LOGEMENT : appartement 09, redcliffe

POSTS : 118 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : originaire de boston ✻ fils aîné de la famille conley ✻ a des origines canadiennes ✻ élevée dans une famille chrétienne ✻ croyant mais non-pratiquant ✻ fan de football (soccer) ✻ à été envoyé au moyent-orient et y est resté plusieurs années ✻ à brisbane depuis juillet 2017
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : maxyn - jodie - milena - joanne - astrid + lily (event)


jodel
I wanna do something right but we can do something better



PSEUDO : pixia
AVATAR : brett sexy dalton
CRÉDITS : bazzart
DC : //
INSCRIT LE : 27/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16159-abel-leave-no-man-behind#616511 http://www.30yearsstillyoung.com/t16193-abel-i-ll-be-there-for-you#617868 http://www.30yearsstillyoung.com/t16198-abel-conley#618005 http://www.30yearsstillyoung.com/t16200-abel-conley#618026

MessageSujet: Re: long lost friend - abel   Mar 1 Aoû - 16:37



milena & abel

long lost friend

debout depuis cinq heures du matin, heure américaine. le décalage horaire, j'allais le sentir passer... j'ai bien dû dormir pendant plus de la moitié du vol. je ne sais pas pourquoi, mais que ça soit dans un train, un bateau ou un avion, je m'endors... à vrai dire, j'étais endormis lorsque la voix du pilote annonça notre arrivée. attendant alors tranquillement que l'avion atterrisse, j'observe le ciel nuageux. et au bout de quelques minutes, nous étions enfin au sol. descendant de l'avion avec mon sac à dos, je salue les hôtesses de l'air et les stewarts avant de, comme tout les autres passagers, partir chercher mes bagages. j'attendis alors dix minutes avant de voir ma valise arrivée. ma valise était assez grande, en même temps, j'y ai mis la quasi-totalité de mes vêtements... j'ai cependant laissé mon tee-shirt préféré à boston. à vrai dire, c'est ma petite-soeur qui m'a suppliée de le lui laisser. mary avait toujours aimé ce tee-shirt, et elle m'a pris par les sentiments... me disant qu'elle voulait garder quelque chose qui avait mon odeur, que comme ça elle aura toujours une partie de moi avec elle... enfin bref, tout ça pour dire que je lui ai laissé.

voyant ma valise arrivée, je la saisis et remet ensuite mon col de veste en place avant de me diriger vers la sortie. et normalement, quelqu'un m'y attend. milena. elle et moi, on se connait depuis plusieurs années. elle était un jour venu à boston avec son père, et c'est là que nous nous sommes rencontrés. nous avions pas mal de points communs malgré nos classes sociales différentes. cette dernière vivait à new-york, alors, nous avons gardés contacte. parfois j'allais à new-york pour la voir, ou alors elle venait à boston. nous étions devenus bons amis et nous avons garder contacte pendant de nombreuses années. jusqu'au jour où je me suis engagé dans l'armée. une fois que j'ai été envoyé au moyen-orient, je n'ai plus remis les pieds sur le sol américain pendant des années. alors on s'envoyait des lettres de temps à autre, lorsqu'on y pensait et surtout lorsqu'on en avait le temps. nous ne nous sommes donc pas vu depuis huit longues années... puis le jour où j'ai accepté le poste que jodie m'a proposé et que cette dernière m'a annoncé que je devais alors partir vivre à brisbane, j'ai tout de suite pensé à milena, car entre temps, l'anglaise était partit vivre dans la ville australienne. elle me rend alors un fier service en m'accueillant chez elle, le temps que mon futur appartement soit prêt.

arrivant alors à la sortie, j'observe les personnes présentes. et puis je la vois. un sourire apparaît alors sur mes lèvres, et en m'approchant d'elle, je remarque qu'elle a des béquilles. « Hey … » dit-elle. « Bienvenue à Brisbane. » souriant, je pose mes bagages au sol et l'enlace doucement pour éviter de faire tomber ses béquilles ou tout simplement pour éviter de la faire tomber elle. puis, je plonge mon regard dans le siens. "et bien merci. ça fais longtemps... je suis content de te revoir lena." puis faisant un pas en arrière, je la regarde de bas en haut. "bah alors, qu'est-ce qui t'es arrivé ?" dis-je d'un air étonné. car je ne m'attendais pas à la voir dans cet état là.


AVENGEDINCHAINS


•• amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 833 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joytommysamuelkaecyeliane#2théodorajuliangauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: long lost friend - abel   Mer 2 Aoû - 2:55


abel & milena

C’était étrange pour toi de te dire que tu allais revoir Abel. Au fil des années et encore plus quand tu avais emménagé à Brisbane, tu t’étais persuadée que vos chemins ne se rencontreraient certainement plus jamais de manière physique. Il n’était pas question d’arrêter de lui écrire, de l’appeler de temps en temps mais tu avais laissé s’échapper tout espoir de le voir. Mais la vie avait une drôle de façon de faire les choses et voilà qu’Abel débarquait à Brisbane. Ce n’était pas pour te déplaire, il serait sans doute beaucoup plus agréable de le voir et de discuter avec lui en face à face qu’à travers des lettres qui mettaient des semaines à arriver. Mais c’était aussi un peu stressant parce qu’il y avait ce doute qui s’installait en toi. Vous aviez changé, c’était indéniable et pas que physiquement. Quand vous vous étiez vus la dernière fois, Abel partait pour l’armée et toi tu entrais à la Law School d’Harvard. Cela te semblait tellement loin tout à coup. Il ne te restait plus qu’à espérer qu’avec un peu de chance, la camaraderie qui avait primé dans votre relation auparavant ressurgisse aujourd’hui. Tu l’attendais, au milieu de tous ces gens venus chercher leurs proches, avec tes béquilles. Tu attendais avec impatience et anxiété de retrouver ce visage que tu avais peur de ne pas reconnaître. Peur irrationnelle car quand il passa les portes avec sa valise, tu le reconnus instantanément. Voir son visage te ramena à votre rencontre, alors que vous étiez ados à Boston. Tu avais accompagné ton père en voyage d’affaires avec deux de tes amies. Il était hors de question de le suivre dans ses rendez-vous donc tu avais pris sa carte bancaire pour aller faire du shopping. Et c’est alors que vous faisiez une pause, tranquillement assises sur un banc qu’Abel était apparu dans ta vie. Un simple pari, tu l’avais appris bien plus tard. Comme quoi des fois, cela ne tient pas à grand chose. En le voyant devant toi aujourd’hui, tu pouvais voir en lui l’adolescent qu’il avait été mais il avait bien changé ou plutôt il avait bien grandi. La vie d’adulte, son engagement dans l’armée avaient fait naître sur son visage de nouveaux traits faisant disparaître l’innocence que tu avais pu y lire. Toi aussi tu avais dû changer mais tu préférais ne pas t’attarder sur ça.

Quand il arriva à ta hauteur, tu l’accueillis avec la phrase la plus banale de l’existence certainement mais il fallait bien commencer par quelque chose et briser le silence. Abel te prit dans ses bras comme il pouvait avec tes béquilles et cela te rassura un peu. Non, vous n’étiez pas des étrangers. « et bien merci. ça fais longtemps... je suis content de te revoir lena. » Tu n’avais pu t’empêcher de sourire en entendant ce surnom que beaucoup utilisaient quand tu vivais aux Etats-Unis mais que personne ne semblait te donner à Brisbane. C’était peut-être d’avoir passé la trentaine, te donner un surnom n’était plus une priorité à cet âge là. « Ca fait bien trop longtemps en effet. » Dis-tu avec une pointe de nostalgie avant d’ajouter : « Je suis contente de te voir, j’ai du mal à y croire. » Oui, tu avais toujours du mal à assimiler le fait qu’il était vraiment là. Pourtant tu venais de le toucher mais c’était surréaliste pour toi. « bah alors, qu'est-ce qui t'es arrivé ? » Ah oui, la question qui revient en boucle depuis quelques temps à chaque fois que tu vois quelqu’un. Tu ne parles de cette blessure à personne du coup ton entourage est assez surpris de te voir avec des béquilles. Tu ne veux pas les inquiéter, le plus dur est passé. Du moins tu l’espères. « Je me suis trouvée dans un train qui a eu la bonne idée de dérailler. J’ai eu droit à un morceau de verre dans la jambe, une opération, un séjour à l’hôpital et des béquilles pendant un moment. Mais ça va. » Oui, tu ne voulais pas que les gens s’inquiètent, tu n’étais plus au bord de la mort ou de l’amputation donc c’était pour toi un bon point positif. Et puis tu n’allais pas te plaindre de ta petite blessure à un ancien militaire qui devait avoir vu bien pire. « Tu as fait bon voyage ? J’ai une voiture qui nous attend à la sortie. » Lui dis-tu en te mettant en marche dans cette direction.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : thirty seven years old (4th july, 1980 )
SURNOM : aucun, abel est déjà assez court
STATUT : célibataire rêvant du grand amour sans vraiment le chercher
MÉTIER : ancien médecin militaire intervenant maintenant dans des missions humanitaires, ambassadeur et porte-parole de la fondation UBA
LOGEMENT : appartement 09, redcliffe

POSTS : 118 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : originaire de boston ✻ fils aîné de la famille conley ✻ a des origines canadiennes ✻ élevée dans une famille chrétienne ✻ croyant mais non-pratiquant ✻ fan de football (soccer) ✻ à été envoyé au moyent-orient et y est resté plusieurs années ✻ à brisbane depuis juillet 2017
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : maxyn - jodie - milena - joanne - astrid + lily (event)


jodel
I wanna do something right but we can do something better



PSEUDO : pixia
AVATAR : brett sexy dalton
CRÉDITS : bazzart
DC : //
INSCRIT LE : 27/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16159-abel-leave-no-man-behind#616511 http://www.30yearsstillyoung.com/t16193-abel-i-ll-be-there-for-you#617868 http://www.30yearsstillyoung.com/t16198-abel-conley#618005 http://www.30yearsstillyoung.com/t16200-abel-conley#618026

MessageSujet: Re: long lost friend - abel   Sam 5 Aoû - 11:19



milena & abel

long lost friend

je la regarde, et je me remémore nos souvenirs. le jour où je l'ai rencontré, sur ce banc avec ses amies, ces jours où je me suis transformer en guide touristique pour lui faire découvrir boston, le jour où nous étions à new-york et où nous avions pris une photo de nous devant la statue de la liberté, le jour où j'ai essayé de prendre l'accent britannique, chose qui l'avait bien faite rire. nous avons partager de très bons moments ensemble, et ces moments remontent à huit ans maintenant. je la regarde avec le sourire, en espérant que des moments comme cela, nous en partagerons maintenant que nous vivons dans la même ville. « Je me suis trouvée dans un train qui a eu la bonne idée de dérailler. J’ai eu droit à un morceau de verre dans la jambe, une opération, un séjour à l’hôpital et des béquilles pendant un moment. Mais ça va. » elle répond à ma question et il faut dire que j'écarquille les yeux en écoutant. un morceau de verre dans la jambe... aïe.  « Tu as fait bon voyage ? J’ai une voiture qui nous attend à la sortie. » à sa phrase, je la suis de près en répondant à sa question. "disons que le voyage était long, mais faut dire que j'ai dormis pas mal de temps." dis-je. "et en faite, je tiens encore à te remercier, c'est vraiment sympa de m'accueillir chez toi." elle aurait très bien pu dire non, ou alors avoir une raison pour ne pas pouvoir m'accueillir. si ça avait été le cas, j'aurais sûrement essayer de trouver un hôtel pas trop cher, ou de trouver des personnes recherchant un colocataire. "d'ailleurs je t'ai ramener un petit cadeau." un cadeau pour les retrouvailles, et aussi un cadeau pour la remercier.

continuant de la suivre, nous arrivons devant une voiture. le chauffeur sort d'ailleurs du véhicule et prend alors mes bagages pour les mettre dans son coffre. le remerciant, je me dirige vers la portière et l'ouvre pour que milena s'installe. je lui tiens ses béquilles le temps qu'elle monte et monte à mon tour dans la voiture et ferme la portière. je la laisse alors donner l'adresse au conducteur pendant que j'enfile ma ceinture. la voiture prend la route, sur le coup, j'observe la ville, commençant alors à découvrir brisbane. puis, je tourne la tête et pose mes yeux sur mon amie. " tiens, mary tenait à ce que je te dise bonjour de sa part." à plusieurs reprises, milena et ma soeur se sont croisées, et il faut dire qu'elles se sont rapidement entendues. ma mère aussi appréciait beaucoup milena, à tel point de me dire qu'on irait bien ensemble... sacré maman... dès que je m'entendais bien avec une femme et qu'elle appréciait la femme en question, elle espérait qu'il y ait une relation amoureuse. enfin bref... dès que mary à su que milena allait m'héberger, elle ne cessait de me rappeler du lui dire bonjour de sa part, me disant que si je ne le faisais pas, elle viendrait jusqu'en australie pour me botter les fesses.


AVENGEDINCHAINS


•• amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la justicière du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans née un cinq décembre 1983.
SURNOM : milou quand on veut réellement l'embêter. mily de temps en temps. lena la plupart du temps.
STATUT : célibataire, adepte du proverbe "mieux vaut être seule que mal accompagnée".
MÉTIER : avocate en droit de la famille dans son propre cabinet nommé Grimes & Hartman qu'elle a ouvert avec une collègue en avril.
LOGEMENT : pine rivers, un loft numéroté 72 qu'elle habite seule.

POSTS : 833 POINTS : 570

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : parle couramment italien ● fait passer son travail et sa carrière avant tout autre chose ● voudrait être mère un jour ● est passionnée des danses de salon ● est très féminine et apprêtée ● a dû remonter la pente il y a deux ans et demie après une rupture médiatique et humiliante ● n'est pas vraiment proche de sa famille.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joytommysamuelkaecyeliane#2théodorajuliangauthier#2matteo#2marcusabeloliveralvaro#3

RPs EN ATTENTE : cora ● elisabeth#2 ● eva#2

RPs TERMINÉS : liviana#1alvaro#1seanelisabeth#1gauthier#1liviana#2elianeteam pizzamatteo#1liviana#3eva#1alvaro#2
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : sophia bush.
CRÉDITS : lux aeterna (avatar), sekhmet & tumblr (gif)
DC : arthur iver & violet burgess.
INSCRIT LE : 04/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13961-elles-sont-deroutantes-les-filles-aujourd-hui-milena http://www.30yearsstillyoung.com/t13975-foule-sentimentale-milena

MessageSujet: Re: long lost friend - abel   Dim 6 Aoû - 4:15



abel & milena

C’est étrange comme le passé et le présent sont en train de se mêler devant toi. Tu reconnais Abel immédiatement, tu ignores comment tu as pu imaginer ne pas le reconnaître. Mais malgré la familiarité que tu retrouves dans son physique, tu sais que vous êtes en quelque sorte des étrangers aujourd’hui. Une lettre de temps en temps ne permet pas de contenir toutes les évolutions que vous aviez connues toutes ces années. Tu n’avais pas hésité une seule seconde à accueillir Abel chez toi quand il t’avait dit avoir besoin d’un toit quelques jours avant de pouvoir prendre possession de son nouvel appartement. Bien sûr qu’il pouvait venir chez toi, la chambre d’amis était vide et puis cela te permettrait de profiter d’Abel, de ces retrouvailles pleinement avant qu’il ne parte vivre dans son appartement et que vous ne puissiez pas vous voir aussi régulièrement que vous le pensiez. Tes frères habitaient à Brisbane, enfin plus que Julian maintenant mais tu ne les voyais presque pas. Tu allais tout faire pour éviter ça avec Abel et si lui ne cherchait pas à t’éviter cela devrait le faire. Tu avais une famille étrange, bien étrange mais bon, que pouvais-tu y faire ? « disons que le voyage était long, mais faut dire que j'ai dormis pas mal de temps. et en faite, je tiens encore à te remercier, c'est vraiment sympa de m'accueillir chez toi. d'ailleurs je t'ai ramener un petit cadeau. » Des Etats-Unis à l’Australie, le chemin est long et le trajet en avion aussi. Mais il valait le coup, du moins à ton avis. Tu avais été tellement soulagée quand tu étais sortie de l’avion pour la première fois et que personne ne t’avait reconnu, personne n’avait jeté sur toi un regard rempli de jugement. Tu espérais qu’Abel se plairait à Brisbane mais tu ne voyais pas pourquoi cela ne serait pas le cas. « Tu es arrivé à destination, tu vas pouvoir te poser. » Lui dis-tu avec un sourire avant d’ajouter : « C’est avec plaisir Abel. Tu n’avais pas à m’emmener un cadeau tu sais. Je suis vraiment contente de te voir. » Tu le pensais vraiment. Cela te faisait du bien de retrouver un lien avec ce passé que tu essayais bien trop souvent d’enterrer. Tu avais vécu de merveilleux moments aux Etats-Unis et même s’il y en avait eu des moins sympathiques, tu ne pouvais pas oublier les meilleurs.

Vous en tardâtes pas à arriver à la voiture que tu avais louée pour l’occasion. Abel t’ouvrit la porte et tu montais à l’intérieur alors que tu laissais le chauffeur l’aider avec sa valise. Stupides béquilles ! Tu te sentais tellement impuissante désormais dans bien trop de situations et tu n’aimais pas ça du tout. Malheureusement, il allait falloir que tu apprennes à être patiente pour une fois comme te l’avait dit ton médecin. Seul le temps peut permettre une guérison complète. La chauffeur démarra et tu laissais Abel observer le paysage par le fenêtre jusqu’à ce qu’il te dise : « tiens, mary tenait à ce que je te dise bonjour de sa part. » Tu souris à l’évocation de la jeune femme. Cela faisait des années que tu n’avais pas vu Mary mais tu l’avais croisée à New York quelques fois quand elle venait y faire un tour. C’était devenu une habitude de vous appeler quand tu allais à Boston et elle à New-York. Vous vous faisiez un petit restaurant ou salon de thé pour prendre des nouvelles de l’autre. Mais depuis ton déménagement à Brisbane, les rencontrer de ce genre n’étaient plus possibles. « Je le lui rendrai si tu la skype de chez moi. » Lui dis-tu avec un grand sourire sur les visage : « Comment va Mary ? » Tu étais curieuse de le savoir, la jeune femme avait toujours été pleine de vie et vous vous étiez toujours bien entendues. « D’ailleurs, je ne te l’ai pas demandé mais qu’est-ce qui t’emmène en Australie ? » Lui demandas-tu curieuse. Tu n’avais pas pensé à poser la question au téléphone, vous aviez parlé d’autre chose et puis c’était plus simple de demander maintenant, en face à face.


keep moving forward, stop looking back






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: long lost friend - abel   


Revenir en haut Aller en bas
 

long lost friend - abel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-