AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 Do you feel like a hero ? Ft Loyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1941 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   Ven 4 Aoû - 21:46


Troubles are to come
"No thank you" is what I should've said, I should be in bed But temptations of trouble on my tongue, troubles yet to come But I'm weak, and what's wrong with that? Boy, oh boy I love it when I fall for that. ✧
   
Jimmy tirait longuement sur sa cigarette, il hésitait, il se demandait ce qu'il pouvait bien foutre là, devant se club, prêt à rencontrer le fameux Mitchell, comme si sa vie en dépendait, alors que ce n'était qu'un pauvre type qui en avait après Lou, sa Lou. En réalité, il ne le connaissait absolument pas, il en avait entendu parler pendant la période où il s'était éloigné de sa meilleure amie, Jimmy insisterait surement sur le " pour son bien ", il avait entendue parler de toutes ces histoires louches qu'il avait suivit de très loin, des histoires qu'on avait raconté de bouches à oreilles. Jimmy n'avait pas vraiment cherché à démêler le vrai du faux, de suite il n'avait pas aimé ce Mitchell, peu importait qui il était, ce qu'il avait fait, ou pas, Jimmy s'était créée toute une image de cet homme, et il avait maintenant besoin de savoir ce qui arriverait. Il finit par jeter son mégot dans le caniveau et s'approcha du club de quelques pas, cette hésitation était toujours là, principalement parce qu'il ne savait pas vraiment où il foutait les pieds, cet endroit restait très vague dans son esprit. Il était pourtant du même milieu, il ne faisait pas de ce "gang", Jimmy ne faisait partie d'aucun gang, c'était peut être son avantage, il ne devait rendre compte qu'à Christopher, mais il restait plutôt libre sur ses choix, du moment qu'il ramenait la somme demandée, cet argent pouvait provenir de où il voulait, son patron s'en foutait royalement. Jimmy s'était dit qu'il aurait put partir la dessus pour approcher ce Mitchell, partir d'une sorte de collaboration, Jimmy rentrait dans un jeu dangereux, mais ça ne lui faisait pas plus peur que cela. Il respira profondément et osa passer les portes de ce club, il était 17h sur Brisbane, bien trop tôt pour qu'une soirée ne commence.

Il avait à peine poser les pieds dans le hall d'entrée qu'il se faisait déjà alpaguer par deux gorilles, pas commodes les types en plus, Jimmy levait les bras, s'il avait put sortir un drapeau blanc en guise de signe de paix, il l'aurait probablement fait. La boule au ventre, Jimmy leur sourit du mieux qu'il pouvait pas vraiment rassuré, des hommes de main, il avait l'habitude de leur manière assez peu distinguer, avec Marvin et Craig, les gorilles de son patron, mais ces crétins il les connaissait, ils n'avaient clairement pas inventé la poudre à canon, et Jimmy savait parfaitement en jouer. Mais ces deux là, Jimmy ne les connaissait pas, et ce n'était pas vraiment le moment de jouer au clown pour faire ami ami, parfois, Jimmy avait de la jugeote et il savait fermer sa gueule au moment propice, mais sa jugeote l'avait amené dans ce club, pas très malin quand même, il commençait à regretter d'ailleurs. L'un de ces hommes de main commençait à le fouiller, il soutirait les quelques cachets d'ecsta qu'il avait sur lui ainsi que son paquet de clope. Ça par contre c'est à moi ... je viens juste voir Mitchell



© Starseed


HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   Dim 6 Aoû - 17:29


troubles are to come
Jimmy & Loyd


L'horloge sonne dix sept heure et je lui jette un regard noir, comme si ce simple signe d'agacement suffirait à la faire taire. Depuis ma libération, je suis toujours agacé, toujours tourmenté par le bruit de ses pas dans les rues, par la chaleur de son souffle évanescent. L’agressivité est ma défense éternelle ; seul rempart entre le tas de viande que je suis et la vipère aux longs crochets qu'elle est. Le goût de la trahison coule dans ma gorge quand je prononce son nom et l'odeur du sang, -de son sang- empli mon nez lorsque je ferme les yeux. Une rencontre, une seule ; le temps de planter la graine de la terreur dans son esprit, de semer la tourmente dans sa vie et m'assurer qu'elle ne m'a pas oublié. M'assurer que mes intentions, que ma vengeance hantent toujours ses nuits.
C'est pour toi Mitch, elles ont bien travaillés cette nuit, j'attrape au vol la liasse de billets que me lance le gérant du club. De l'argent sale qui sent le sexe, la drogue et l'esclavagisme. Des femmes réduites aux seules formes qu'elles peuvent nous offrir, des êtres humains qui n'en sont plus ; simples objets de consommation, de la chaire fraîche qui pourrit sur un podium jusqu'à ce qu'un vulgaire cabot jette son dévolu dessus. C'est facile de se faire de l'argent sur la faiblesse des autres, c'est même trop facile et c'est bien la raison pour laquelle mon commerce ne s'était pas qu'au trafic de corps, de sexe et de fantasmes mais plutôt à toutes les merveilles du bas monde, aux plus gros désirs de la lie de l'humanité. Je compte, concentré, y a un gamin qui vient pour toi, je lève les yeux, un sourcil arqué de questions, on sait pas pourquoi il est là. Il a l'air encore plus effarouché qu'une vierge ce gros bonnet alors je range patiemment mes petites affaires avant de reprendre cette clope qui se consume dans le cendrier.
Quelques minutes plus tard, j'ai le cul appuyé sur le rebord de la table, face à la porte. La cancéreuse caresse mes poumons quand le gamin entre dans la pièce, les mains dans les poches. Je le toise ; j'sais pas qui il est, ni d'où il vient et encore moins la raison de sa venue. Alors je me tais, l'observe et ne vois devant moi qu'un adolescent qui s'est trompé de route, qu'est-ce que tu veux ? Ça claque dans l'air comme une main sur un cul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1941 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: Re: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   Ven 1 Sep - 18:26


Troubles are to come
"No thank you" is what I should've said, I should be in bed But temptations of trouble on my tongue, troubles yet to come But I'm weak, and what's wrong with that? Boy, oh boy I love it when I fall for that. ✧

Jimmy n'attends pas plus de quelques secondes avant de récupérer ses biens, ignorant totalement le fait d'être fusillé du regard, il range son paquet de clope dans sa poche et ses échantillons d'ecsta dans une autre. Jimmy avait l'habitude de ces types baraqués, tout dans les bras, rien dans le citron, il ne se laissait pas vraiment impressionner, même si sa tête lui disait de partir, mais que ses jambes s'enterraient dans le sol comme dans du sable mouvant. Maintenant qu'il était là, il n'avait plus vraiment de raison de faire demi tour, il voulait des réponses et il finirait par les avoir. Sa fouille au corps continua encore quelques instants, Jimmy n'avait jamais eu d'armes sur lui, il serait surement capable de se blesser tout seul, son arme à lui c'était sa tchatche. L'un des deux types finit par lui montrer le chemin à suivre par un signe de tête, Jimmy lui emboitait le pas à travers la boite, qu'il ne regardait pas dans le détail, il n'était jamais entré dans ce club ci, il le connaissait de réputation, comme bon nombre de dealer dans la ville, il n'aurait surement rien vendu ici, par peur qu'on lui tombe dessus pour avoir dépasser son territoire, mais surtout parce que ces clubs où pullulaient les prostitués  le rendait extrêmement mal à l'aise. Un dealer avec une morale ? Très bizarre pour Jimmy, mais ça se pourrait bien. Il ne comprenait comment on pouvait se réduire à vendre son corps pour de l'argent, et il ne comprenait comment on pouvait payer pour baiser une fille qui en avait baisé cent avant toi. Voler des riches : oui, mentir et utiliser des jeunes filles inconscientes : oui, payer pour fricoter avec une femme qui est obligé de le faire : clairement non. Alors ne parlons pas de ceux qui exploiter ouvertement ces filles, Jimmy en était dégouté. y a un gamin qui vient pour toi, on sait pas pourquoi il est là Comme il le pensait, tout dans les bras, rien dans le citron, planté devant la porte du bureau, Jimmy esquissait un sourire en coin, bien malgré lui.
   
Il finit par faire les quelques pas qui le séparaient de ce fameux Mitchell, une fois arrivé devant ce type qui le lorgnait de travers, Jimmy était presque déçu, il était minuscule, du haut de son mètre quatre vingt quinze, c'était presque s'il ne devait pas se pencher pour lui parler. qu'est-ce que tu veux ? Jimmy haussa les sourcils, les cow boy en blouson de cuir qui jouaient au dur à cuire c'était terminé depuis les années 80, ils bossaient dans le même milieu, la politesse rester de rigueur, contrairement à son style, la courtoisie existait toujours en 2017. Jimmy lui lança un signe de tête pour le saluer, la base, et s'approcha tout en laissant une distance de sécurité, in case of. Je viens parler business, en "amis" Il sortait de sa poche ses échantillons roses et les tendait vers son interlocuteur. J'ai entendu dire que tu étais revenu sur le marché, je viens tenter ma chance avec de l'ecsta ... disait Jimmy en haussant les épaules.


© Starseed


HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   Lun 11 Sep - 23:08


troubles are to come
Jimmy & Loyd


J'ai jamais été de ceux qui se méfient même du vent qui fait claquer les volets mais depuis que la petite garce m'a envoyé au trou, j'essaie simplement de ne pas y retourner. Les infiltrés, il y en a partout, dans leurs rangs mais aussi dans les miens, je me fais pas d'illusions. Sauf que ce type-là, il ne fait partie d'aucun des deux camps à première vue et en général, si tu veux parler affaires, tu te pointes pas à l'improviste avec ta gueule de minet enfarinée. Alors je pèse le pour et le contre, je réfléchis aux risques, aux avantages de le laisser entrer. A ce qu'il pourrait voir, entendre, et donc raconter à qui le paye mieux que moi. Ou peut-être même un sale petit voleur à la gloire personnelle. Je reste un instant interdit pendant que milles raisons de lui faire la peau me traversent l'esprit : ça calmerait certains de mes excès de violence et peut-être même qu'avec les pommettes défigurées et le sang séché, je pourrais imaginer que sa gueule d'imberbe ressemble à la sienne.
A peine ai-je donner mon accord qu'il hausse les sourcils comme si mon hospitalité légendaire me faisait défaut en ce jour pluvieux. Je ne suis pas un hôte aimable et encore moins un patron sympathique. Je n'ai pas besoin de cultiver cette terreur imposée puisque je boue de rancœur et de haine chaque minute de chaque jour. Et remuer constamment la merde, ça rend pas jovial. Il reste à bonne distance et c'est tant mieux, je suis pas du genre tactile qui aime voir son espace personnel être envahit par un gamin encore boutonneux en manque de reconnaissance. A sa remarque, je me contente de hocher la tête, la clope presque anéantie me brûlant presque les phalanges. S'il était réellement expérimenté, il saurait que dans le milieu, y'a pas d'amis mais je me retiens de lui faire comprendre : c'est un bleu, il apprendra. Avant de me cramer réellement les doigts et après avoir vérifier que je ne pouvais pas avaler un centimètre de plus de ce filtre, je me retourne légèrement pour venir écraser le mégot dans un des multiples cendriers qui ont croisés ma route. Il continue et je tique, les sourcils froncés. Revenu ? Je relève des yeux agacés vers le minet, j'suis jamais parti, sec, froid et autoritaire. Même les coudes trop serrés entre deux barreaux, je n'ai jamais arrêté de tirer les ficelles de ce jeu dont je suis le roi et penser que cette période a était une longue pause sans banditisme est une véritable connerie.
Sans autre mot, je termine de rendre poussière les braises de ma cancéreuse en écoutant sa proposition. Je me redresse calmement, et tend ma main pour accepter l'échantillon qu'il me donne. D'où tu la sors ? J'examine minutieusement les petites pilules roses qui roulent entre mes doigts et force est de constater que sa came est bonne. Mon regard rejoint le sien, c'est toi qui l'a faite ? Puis j'envoie le sac plastifié valser dans les mains du géant le plus proche, pas plus étonné que ça. Je lui fais un signe de la tête et il s'éclipse sagement vers le cœur de la soirée qui bat son plein quelques couloirs plus loin. Je vais voir ce qu'ils en pensent. Si elle convient, je t'en prendrais vingt kilos et si elle se vend, on fera affaire, je croise les bras sur mon torse après avoir déposé mon cellulaire sur le bord du bureau, près de ma cuisse. L'avenir de l'ecsta du gamin dépend d'un sms : parce que moi, j'touche pas à ces merdes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1941 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: Re: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   Jeu 5 Oct - 14:44


Troubles are to come
"No thank you" is what I should've said, I should be in bed But temptations of trouble on my tongue, troubles yet to come But I'm weak, and what's wrong with that? Boy, oh boy I love it when I fall for that. ✧
Ce qui était certain, c’était que Jimmy et ce Mitchell ne seraient jamais les meilleurs amis du monde, ça se sentait à des kilomètres à la ronde, à se demander si ce type en avait des amis, ou du moins s’il savait ce que cela voulait dire. Jimmy n’était pas spécialement à l’aise, mais il évitait de le montrer, c’était comme si Mitchell prenait un malin plaisir à mettre une ambiance malsaine, à montrer qu’il avait un contrôle constant sur son propre environnement. Il devait être du style à ne rire que lorsqu’il se brûlait, tout l’inverse de Jimmy, c’était probablement ça qui le mettait mal à l’aise, ça et aussi le fait que Jimmy n’était pas vraiment là pour les raisons qu’il insinuait, il se foutait royalement de vendre de l’Ecsta dans cette boite, qu’il n’appréciait pas spécialement en plus. De toute façon il n’arriverait pas à le cuisiner et à avoir les infos dont il avait besoin en l’espace de quelques minutes, il devait élaborer une stratégie, bâtir un contexte, une relation. On ne payerait pas cher de la peau de Jimmy s’il débarquait avec ses grands sabots dans cette boite à la cowboy avec un « alors c’est toi qui emmerde ma Lou ? ». A coup sûr, il finirait pendu par les pieds comme dans un saloon pour montrer l’exemple. Mais il était parti avec une idée un peu trop parfaite de cette collaboration, Jimmy était confronté à un mur, à mi-chemin entre la muraille de Chine et le mur de Game of Thrones, et c’était plutôt mal partie. Revenu ? j'suis jamais parti

Jimmy fronça les sourcils, c’était sûre que s’il considérait la prison de Brisbane comme son nouveau chez lui, il n’était jamais vraiment parti. De prison ?! réponds Jimmy d’un air un peu naïf comme s’il ne comprenait pas vraiment où il voulait en venir, il haussa les épaules, s’il voulait faire l’innocent c’était son choix après tout. D'où tu la sors ? C’est toi qui l'a faite ? Jimmy le laissait examiner les cachets de drogue, c’était la seule chose en laquelle il croyait, la drogue qu’il vendait. Non, non, je ne sais pas cuisiner, je la vends seulement… c’est déjà pas mal ! C’est un ami qui s’est spécialisé là-dedans, il est très doué pour la fabriquer, elle se vend bien sur les jeunes, les étudiants, les musiciens en Festival ect… Il évitait de donner trop de détails, s’il n’était pas intéressé, ça ne servait à rien d’user de la salive pour rien, et s’il n’était vraiment pas intéressé, il reviendrait le lendemain avec un autre produit, ce ne serait pas cet échec qui lui ferait perdre de vue son objectif. Il comptait sur sa tchatche pour s’en sortir en cas de problème, il n’était pas doué avec ses poings, mais avec son cerveau, ou sa langue sans partir dans le grivois, c’était une autre paire de manche. Rapidement sans que Jimmy ne s’y attende, les quelques cachets roses disparaissent dans les mains du gorille /garde du corps, il suivait la trajectoire du regard sans comprendre si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Je vais voir ce qu'ils en pensent. Si elle convient, je t'en prendrais vingt kilos et si elle se vend, on fera affaire. Et si elle ne convenait pas ? Il se faisait tabasser ? Pas vraiment rassuré, il tentait tout de même sa question. Qui ça ils ?


©️ Starseed


HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Do you feel like a hero ? Ft Loyd   


Revenir en haut Aller en bas
 

Do you feel like a hero ? Ft Loyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: electric playground
-