AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bug ForumActif en cours
toutes les informations dans ce sujet
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 gypsy souls, foggy woods and midnight adventures (chris/robin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Robbie, Robinou, La Carotte, allons-y gaiement !
MÉTIER : Artiste (peintre & sculpteuse), curatrice à la galerie d'art, maman d'accueil dans un refuge pour animaux & pirate pour Sea Shepherd
LOGEMENT : En coloc' avec Gio dans une petite maison à Logan City. Venez donc ! Plus on est de fous plus on rit !

POSTS : 1110 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Hippie rêveuse, altruiste & passionnée • Un brin instable, pot-de-colle, impulsive & explosive • Née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • Aussi née orpheline avec un cœur tout cabossé • Apaisée par le yoga & le krav maga • Vis pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, l'amour libre, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : phoenixgiovannakyte (2)maxynchrismartin


Phoenix Ellsworth - My brother, my heart, we may not share the same blood (and I may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, I will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!


Jameson Winters - My future best friend, my fellow Metallica fan, my tartuffe sauvage, I'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. There's not a word yet, for old friends who've just met.


Duncan Wilde - My savior, my darling, the only doc I trust with my whole heart. I want to know everything about you. And I know you can rescue me. In fact, you already have.


Kyte Savard - No act of kindess, no matter how small, is ever wasted. You're a beautiful soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.


Gio Salvaggi - My muse, my rockstar. Sometimes you get lucky and find a soul that grooves with yours. And man do I love grooving with this lady.

RPs EN ATTENTE : chris ✢ aisling ✢ phoenix (2)
PSEUDO : Birdie
AVATAR : Rachel McAdams
CRÉDITS : Avatar : angeldust ; Sign : Astra
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all

MessageSujet: gypsy souls, foggy woods and midnight adventures (chris/robin)   Sam 5 Aoû - 0:29




gypsy souls, foggy woods
and midnight adventures
chris & robin

“You’ll need coffee shops and sunsets and road trips. Airplanes and passports and new songs and old songs, but people more than anything else. You will need other people and you will need to be that other person to someone else, a living breathing screaming invitation to believe better things.”
Fêter Halloween autour d’un feu de camp, en pleine nature et à quelques kilomètres de Roswell, ça avait quand même une méchante classe ! Enveloppée dans une couverture duveteuse, le nez pointé vers les étoiles, je me laissais bercer par la douceur de la nuit, les rires de mes amis, la mélodie qui s’échappait de la guitare de Chris et la chaleur des flammes qui crépitaient en face de nous.

J’avais du mal à réaliser que je vivais sur la route depuis quatre mois déjà. Quand j’avais quitté le Canada pour suivre Neil et sa troupe de comédiens sur quelques dates, je n’avais jamais imaginé que ce voyage se transformerait en aventure imprévisible où chaque instant peut être une fin ou un nouveau commencement. Rien n’était certain et c’était aussi terrifiant qu’exaltant. J’avais la sensation d’être exactement où j’étais sensé être, j’étais pleine d’amour, de vie et d’émerveillement, et Neil et les autres semblaient m’avoir adopté dans la troupe aussi, ce qui me réchauffait le cœur. Ils montaient sur scène soirs après soirs avec tout leur talent et leur passion et puis on repartait sur la route et on dévorait montagnes, forêts, déserts, levers de soleil et crépuscules sur la plage, et moi j’en prenais plein les yeux et l’émotion pareil. Je ne savais même pas que c’était possible de vivre comme ça. Et alors oui, parfois on devait un peu se serrer la ceinture, et ce style de vie n’était pas de tout repos, mais on était ensemble, on était libres et on était heureux, et c’est tout ce qui importait.

Ce soir-là, pour marquer le coup, on avait donc décidé de camper dans la nature sauvage du Nouveau Mexique. On avait installé nos tentes et des couvertures par terre, on avait allumé un feu (enfin, surtout eux, parce que moi j’étais pas encore très calée côté technique de survie), on avait mangé et chanté et là il était apparemment l’heure de « passer aux choses sérieuses » et alors on s’est mis à se raconter des histoires qui font peur comme des enfants. Autant vous dire qu'ils étaient plutôt doué en improvisations, les comédiens, avec leur histoires de fantômes d'extraterrestres vengeurs assoiffés de sang ! On rigolait bien, n’empêche que j’en menais pas large ! Et alors je grignotais vigoureusement ma carotte en laissant échapper des rires nerveux de temps à autre tout en m’accrochant bien à Neil qui lui ne semblait pas soucieux le moins du monde. Ça en était louche d’ailleurs… incontestablement si nous avions été dans un film d’horreur il aurait été mon suspect numéro un ! Je lui avais demandé, un jour, si il avait peur de quoi que ce soit, son regard s'était assombrie et c’était la première fois que je le voyais comme ça, mais il avait pas répondu. Moi je restais persuadée qu’il n'avait peur de rien. Il était beaucoup trop désinvolte et intrépide pour ça.

- Y a plus assez de bois, qu’il a dit tout à coup. Qui se dévoue pour aller en chercher ? Personne ? Ok, vous savez ce que ça veut dire...

Moi je savais pas ce que ça voulait dire alors je me suis penchée pour regarder ce qu’il fabriquait et quand je l’ai vu s’emparer de petites branches au sol, les couper puis les tendre devant lui, j’ai compris qu’il comptait tirer à la courte-paille – ou courte-branche dans ce cas ci. Nous, bonnes pates, on s’est tous prêté au jeu et je pouvais pas m'empêcher de rire un peu en pensant à la malheureuse personne qui allait piocher la plus petite brindille et devoir s’aventurer seule dans les bois en pleine nuit après toute les horreurs qu’on avait entendue. Ensuite j’ai réalisé que cette malheureusement personne n’était autre que moi et j'ai beaucoup moins rigolé, d'un coup ! Quelle déconfiture ! Je sais pas si je faisais trop pitié ou si c’était les règles depuis le début mais après avoir rigolé de bon cœur Neil a désigné Chris comme étant la seconde plus petite brindille, il a décidé qu’on partirait tous les deux et alors il nous a envoyé dans les bois non sans demander de nous magner au passage. J’avais du mal à le suivre, il était parfois si intentionné et doux et parfois si détaché et insouciant. Mais je ne m’en formalisais pas, il était comme il était, un véritable esprit libre, et je l’aimais pour ça.

J’ai finis ma canette de bière, j’ai repoussé ma couverture sur sa tête pour me venger gentiment puis je me suis redressée et j’ai sautillé jusqu’à Chris qui m’attendait. J’aimais bien Chris. Il dégageait quelque chose d’authentique et de rassurant. Pendant ces quartes mois de route ensemble on avait rarement eu l’occasion de se retrouver seuls tous les deux - il faut dire que Neil était assez doué pour monopoliser l’attention, particulièrement la mienne - pourtant j’avais beaucoup d’admiration et d’affection pour lui. Et de nous tous, il était de loin celui qui se débrouillait le mieux dans la nature. Alors j’étais pas mécontente de me retrouver avec lui comme compagnon de galère. J'aimais bien ses yeux doux, ses beaux cheveux longs façon hippie, sa voix basse et son attitude décontractée. Et malgré tout, j’ignorais pourquoi, mais il m’intimidait un peu.

- Prêt pour une aventure dans la forêt hantée ? J’ai plaisanté pour engager la conversation et parce que l’air de rien j’étais pas très rassurée dans toute cette obscurité silencieuse. On a été élus parce qu’on est les plus courageux en fait, voilà tout. Ce mensonge effronté m’est vite revenu en pleine face quand un craquement a raisonné dans le buisson juste en face de nous, m’arrachant un cri suraiguë alors que je bondissais courageusement derrière Chris. J'ai braqué ma lampe-torche sur le buisson pour voir... un oiseau s'envoler nonchalamment. Hum. Donc le bois… j’ai repris en lâchant sa chemise et m’époussetant pour reprendre contenance. Allons-y… je te suis !

made by black arrow





❝we are all such radiant fuckups❞
People will disappoint you and wrong you, but they will also defend you and fight for you and bowl you over with kindness. We are all such radiant fuckups — we have to remember this and love one another for it. And even when it seems impossible, we have to be good to one another, to extend an open hand, to try to bring the light back in to illuminate the darkness.
Revenir en haut Aller en bas
 

gypsy souls, foggy woods and midnight adventures (chris/robin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-