AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Abi, mais évite de l'appeler ainsi, la brune déteste particulièrement ce surnom. Pour toi ? ça sera Abigail si tu ne veux pas subir son courroux.
STATUT : Célibataire et fière de l'être. T'as pas le temps d'être en couple toi. T'as surtout pas la patience de supporter un homme.
MÉTIER : Tu es comptable dans l'entreprise familiale.
LOGEMENT : Tu vis avec tes deux frères et ta soeur à Bayside au numéro 777.

POSTS : 29 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
AVATAR : Jaimie Alexander
CRÉDITS : Avatar : Asshai - Crackship : Anaïs -
DC : Non
INSCRIT LE : 07/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16336-a-heart-that-s-broke-is-a-heart-that-s-been-loved-abi

MessageSujet: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:16






ABIGAIL EGERTON
I gave all my oxygen to people that could breath
Pièce d'identité

NOM ≈ Egerton. Un nom que tu aimes. Un nom qui inspire le respect, un nom que tu ne souhaites changer pour rien au monde. Il te colle à la peau, tu seras toujours une Egerton. Il te rappel des parents un peu absent. Mais il est aussi le reflet de la famille que tu aimes et que tu protèges. Tes frères et ta sœur. PRÉNOM(S) ≈ Abigail. Un prénom un peu vieillot qui t’a valu quelques critiques, quelques moqueries quand tu étais gosse. Mais les plaisanteries n’ont jamais été un problème pour toi. Tu es le genre de femme qui passe au dessus les insultes et les moqueries. Généralement ? Tu souris. Un sourire froid qui te corresponds et tu t’en vas sans relever. Mais après ? Après il ne faut pas pleurer quand tu finis par te venger. Parce qu’il ne faut pas chercher un Egerton. ÂGE ≈ Trente et un an et tu te fous de ton âge. Les années passent et ne se ressemblent jamais. Tu regardes les années filées à une vitesse folle avec ce même regard glaçant et le même sérieux. Que tu aies trente ans ou vingt tu restes la même personne. LIEU DE NAISSANCE ≈ Londres. T’as jamais quitté ta patrie auparavant. Du moins pas pour vivre ailleurs. Tu l’aimes ta ville. Mais aujourd’hui les choses ont changés, t’as besoin d’être près de ta famille, t’es un peu déraciné sans tes cadets. Alors te voilà à Brisbane pour leur plus grand plaisir. Ou leur plus grand malheur. STATUT SOCIAL ≈ T’es célibataire. L’amour ça n’a jamais été pour toi. T’as jamais eu de chance avec les hommes. Surement à cause de ton caractère. Tu aimes dominés dans toutes les situations et les hommes essayaient toujours de t’écraser alors tu as tiré un trait sur ce sentiment et tu te sens beaucoup mieux ainsi. MÉTIER ≈ Tu es comptable. Métier que tu exècres réellement. Ça pourrait être bien pire finalement si tu ne faisais pas partie de l’entreprise de ta famille. Ça a bien plus de valeur qu’être comptable dans une simple entreprise de bas étage, toi tu travailles avec les Egerton. C’est prestigieux, ça a de la classe, ça brille sur un C.V. C’est le plus important. ORIENTATION SEXUELLE ≈ Hétérosexuelle. Tu aimes la force des hommes. Leur charisme et la manière qu’ils ont de te séduire. Ce n’est pas parce qu’ils ne touchent plus à ton cœur de glace, qu’ils n’ont plus le droit de toucher à tes courbes. Tu profites de la vie Abi, tu profites de ta jeunesse et tu profites de ton corps. La brune glaciale ne l’est pas toujours finalement. Mais c’est une autre histoire. GROUPE ≈ 30 ANS, SINON RIEN AVATAR CHOISI ≈ Jaimie Alexander.

Les informations en vrac

Seconde d’une fratrie de quatre enfants, tu n’as jamais souhaité la place d’ainé, beaucoup trop contraignant selon toi. Beaucoup trop de responsabilités. Beaucoup trop de pression. Ton paternel en a toujours plus demandé à Drew qu’à toi, est ce parce qu’il était un garçon et toi une fille ? Est-ce parce qu’il le pensait plus ambitieux que toi ? Tu n’en sais rien et tu t’en laves totalement les mains. Toi ce qui t’intéresse, c’est que ta fratrie soit toujours unie même après les coups durs, les coups gueules, toujours ensemble et c’est ce qui vous rend aussi fort. C’est ce qui rend cette famille aussi belle.  ≈ L’absence de tes parents n’a jamais vraiment été un problème pour toi. Ils n’étaient pas indifférents à vos vies, ils travaillaient beaucoup. C’est ainsi que tu as décidé de le voir. C’est ainsi que tu as décidé de le vivre. Tu n’as jamais demandé à tes frères et à ta sœur ce qu’ils pensaient de l’absence des patriarches de la famille. Tu les avais eux finalement et c’est tout ce qui compte pour toi. ≈  La phrase « L’argent ne fait pas le bonheur » est pour toi la phrase, la plus hypocrite du monde. L’argent fait le bonheur s'est prouvé. Tu es née avec une cuillère en argent dans la bouche et tu as toujours aimé ça. Les soirées mondaines, les costumes et les robes de soirées, les bijoux qui brillent, le champagne qui coule à flots. C’est ton monde et tu l’aimes, tu n’offrirais ta place à personne. ≈  L’apprentissage des danses de salon n’a jamais été un problème pour toi, tu es gracieuse de nature, même lorsque tu marches ton pas est léger. Jouer de la musique est comme une seconde nature pour toi. Tu joues du piano à la perfection, parce que dans la famille Egerton, on joue tous d’un instrument, mais la musique n’a jamais été l’une de tes passions, loin de là. Tu n’as d’ailleurs plus touché à un piano depuis plusieurs années déjà, esquivant généralement les personnes qui voulaient t’entendre jouer. Ryleigh était bien meilleure que toi dans cet exercice. L’écouter jouer du violoncelle est un cadeau pour ceux qui ont la chance de l'entendre. ≈  Tu parles plusieurs langues et si apprendre la danse et la musique n’a jamais été une passion pour toi, l’apprentissage des langues étrangères en est une. Dès que tu as l’occasion et le temps bien sûr tu en apprends une nouvelle. Ça t’as aidé lors de tes voyages pour l’entreprise Egerton. Mais c'est surtout pour toi que tu le fais, pour enrichir ta culture personnelle.  ≈ Tu n’as jamais eu de chance avec les hommes. Ceux qui ont foulé ta vie, n’ont jamais su apprécier ton caractère dominant, ton honnêteté à toute épreuve et ton manque flagrant de tact. Alors t’as tiré un trait sur l’amour ce sentiment qui semble pourtant si simple chez certaines personnes. Toi tu n’as tiré que de mauvais numéros. Des hommes infidèles. Des hommes qui se sentaient écrasés. Des hommes qui partaient en courant. Tu fais peur à la gent masculine mais c'est surtout pour ne pas avoir le cœur brisé que tu es ainsi. Alors aujourd’hui tu te sers des hommes pour réchauffer tes draps et ensuite tu leur dis au revoir. Aucune attache. Aucun sentiment. Aucun problème. Voilà la recette d’une vie bien plus simple. Mais ne croyez pas qu'Abigail à une longue liste d'amants pour autant, loin de là, elle sélectionne la brune, elle choisie bien, même pour une nuit, l'homme en face doit être capable de la faire rêver durant une soirée.  ≈ Même si tu partages tes draps avec tes amants tu refuses pourtant qu’ils dorment avec toi. Très vite tu as remarqué que tu n’appréciais pas du tout de partager ton sommeil avec des inconnus. Dormir est un instant de faiblesse ou toutes les carapaces volent en éclats, tu n’aimes pas qu’on lise en toi comme dans un livre ouvert alors dès que tu as terminé de jouer avec ton amant tu lui demandes de partir de chez-toi. Pas très classe, c’est vrai, mais c’est ainsi que tu fonctionnes, personne n’a le droit de voir un instant de faiblesse chez toi. Abigail Egerton n’est pas faible, jamais.  Du moins pas avec cette carapace qu'elle s'est construite avec les années. ≈ La moto. Une de tes passions les plus étranges, mais sûrement la plus importante dans ta vie. Tu as presque pleuré en voyant la grosse cylindrée que tes parents t’avaient offerte. Tu la bichonnes encore d’ailleurs. Cette beauté est l’un de tes plus cadeaux. Ce n’est que lorsque tu enfourches ta moto que tu te sens réellement complète. La vibration qui passe le long de tes cuisses. L’adrénaline qui coule dans tes veines. C’est tellement loin de ton côté petite fille parfaite, de ton côté princesse des beaux quartiers. Ce contraste te plaît parce qu’il surprend ceux qui ne te connaisses pas assez, et même ceux qui te connaisses bien. Mais tu n’es pas qu’une petite princesse Abigail, tu n’es pas qu’une fille à papa, tu peux être imprévisible aussi. Et ça se remarque d'ailleurs dès l’instant où tu ouvres la bouche. Le charme à l’anglaise, la beauté des dialogues et ton caractère qui tranche dans ce beau monde, qui fait parfois tâche, qui ruine un peu la jolie poupée que tu pourrais être aux bras d’un homme aussi riche que toi. ≈  La liste de tes vices n’est pas très longues finalement. Tu ne bois presque pas d’alcool, accro à ce contrôle qui ne semble jamais réellement te quitter. Mais tu fumes par contre. Ça aussi ça fait tâche. Ça aussi ça surprends. Tes parents ont bien essayé de te faire arrêter ce poison, mais tu aimes sentir l’odeur du tabac autour de toi. Et tu te dis que finalement si on doit mourir un jour, autant se faire plaisir, autant profiter de la vie. Tu te voiles la face avec des principes idiots, alors que tu sais très bien que ce poison aura ta peau un jour ou l’autre. ≈  Tu n’as jamais eu l’âme d’une mère et pourtant tu te disais qu’un jour peut être tu pourrais l’être. Qu’un enfant grandirait dans ton ventre et que tu serais heureuse de l’attendre pendant neuf mois. De voir ton ventre grossir, sentir les coups d’un petit être, le voir sourire et rire. Toutes les femmes y pensent, elles choisissent ensuite d’être mère ou non. De donner la vie ou pas. Toi ? Tu n’auras jamais l’occasion de savoir si tu aurais fait ou non une bonne mère. Tu as gardé ce secret, cette cicatrice sur ton âme, cette blessure au fond de toi, mais tu sais que tu es stérile depuis bien longtemps maintenant. Aujourd’hui ? Tu affiches clairement du dédain pour ses petits êtres sans défense et encore plus pour ses mères qui se plaignent de leur venue au monde. Parce que toi, tu sais ce que ça fait d’être privé du cadeau d’enfanter.

Le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle PSEUDO, mais appelez-moi Steph . J'ai 28 ans , et je viens de France . J'ai découvert 30YSY grâce à Merci Mel   , et j'ai cédé à m'inscrire parce que impossible de passer à côté de ce scénario   . Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrai tout de même être présent(e) 5 jours/7. Mon personnage est un SCÉNARIO. Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure et Merci à vous pour cet accueil de dingue   .

Code:
<pris> jaimie alexander ≈</pris> abigail egerton





Dans une famille, on est attachés les uns aux autres par des fils invisibles qui nous ligotent, même quand on les coupe. ▬


Dernière édition par Abigail Egerton le Jeu 10 Aoû 2017 - 2:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Abi, mais évite de l'appeler ainsi, la brune déteste particulièrement ce surnom. Pour toi ? ça sera Abigail si tu ne veux pas subir son courroux.
STATUT : Célibataire et fière de l'être. T'as pas le temps d'être en couple toi. T'as surtout pas la patience de supporter un homme.
MÉTIER : Tu es comptable dans l'entreprise familiale.
LOGEMENT : Tu vis avec tes deux frères et ta soeur à Bayside au numéro 777.

POSTS : 29 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
AVATAR : Jaimie Alexander
CRÉDITS : Avatar : Asshai - Crackship : Anaïs -
DC : Non
INSCRIT LE : 07/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16336-a-heart-that-s-broke-is-a-heart-that-s-been-loved-abi

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:20






Il était une fois, mon histoire
Dans une maison où il y a un coeur dur, n'y a-t-il pas toujours un vent glacé ?


I. - Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.

La pluie tombait violemment sur Londres, le temps semblait en accord avec l’humeur d’Abigail. La jeune femme regarda par la fenêtre de sa chambre le ciel noir, le vent sifflant entre les arbres. Un éclair zébra le ciel, allumant un flot de souvenirs dans sa petite tête brune. Une nuit semblable à celle-ci, des années auparavant. Une nuit ou Ryleigh était encore une petite fille. Une nuit ou le tonnerre grondait violemment et le vent sifflait dans les arbres. Une nuit ou le silence avait soudainement été rompu par un cri. Un cri si violent, si strident qu’il avait réveillé la brune et l’avait obligé à rentrer dans la chambre de sa petite sœur. Elle la revoit encore recroqueviller sur elle-même, regardant les éclairs allumer sa chambre durant un bref instant. Profitant du peu de lumière la brune s’avance dans le royaume de sa petite sœur en soupirant lourdement. Elle se frotta les yeux et les déplaça sur la petite fille. « Je peux savoir pourquoi tu cris comme ça ? On t’entend dans toute la maison. » Le ton de l’ainée des filles était peut-être un peu brusque, un peu dur, elle n’avait pas envie d’être là, elle n’aimait pas tellement s’approcher de ce petit être à cette époque. Les deux sœurs n’étaient pas tellement proches à ce moment-là. La différence d’âge était bien trop importante pour qu’elles se sentent semblables. Pour qu’elles se trouvent des points communs. Abigail ne détestait pas la présence de Ryleigh ça non, elle a toujours aimé sa petite sœur, mais elle la regardait le plus souvent avec indifférence. L’indifférence d’une grande sœur, sur une petite sœur qui n’est pas tellement intéressante pour l’instant. « J’ai peur de l’orage. » La voix brisée de la cadette fait battre un peu plus fort le cœur de l’ainée. Le regard apeuré de la petite brune adoucit les traits de l’ainée pourtant encore jeune. Elle pousse un long soupir pour lui prouver que cette conversation l’ennuyait profondément et elle relève les couvertures afin que Leigh s’y glisse confortablement. « Leigh, tu n’as pas à avoir peur ce n’est qu’un simple orage, recouche-toi maintenant. » La petite fille écoute attentivement son ainée, se glisse dans le lit, mais fixe sa fenêtre troublée par le temps qu’il faisait dehors. Un nouveau coup de tonnerre ne tombe pas loin d’elles et un sursaut de la petite princesse arrache un nouveau soupir des lèvres d’Abi. Elle se glisse dans son petit lit d’enfant, elles n’avaient pas beaucoup de place toutes les deux, mais elles semblaient ne pas y faire attention. La grande caressa la longue chevelure ébène de sa petite sœur et déposa un doux baiser sur sa tempe avant de la prendre contre elle. Un geste de douceur. Un geste de tendresse. Un geste qu’elle ne refera que très peu de fois après cette nuit-là. « J’ai un jeu pour toi Leigh pour que l’orage ne te fasse plus jamais peur. Dès qu’un éclair allume ta chambre, tu comptes sur tes doigts jusqu’au prochain coup de tonnerre. Comme ça, tu sauras si l’orage est proche ou non de toi. » Un éclair zébra la chambre et Abigail compta sur ses doigts afin de lui prouver que les tonnerres et l’orage étaient bien loin d’elles, qu’elle pouvait dormir sereinement. Un petit sourire éclaira le visage de la cadette et lorsqu’un autre éclair illumina leur cachette, la petite fille compta sur ses doigts en même temps que son ainée. Le processus se renouvela plusieurs fois encore avant que les yeux de la petite fille ne se mettent à papillonner. La grande sœur chuchota à son oreille. « Dors bien Leigh. Je te protégerais toujours. » Et elle ne parlait pas seulement de la pluie. Elle ne parlait pas seulement de cette nuit-là. C’est cette nuit que le lien entre Leigh et Abi s’est réellement formé. C’est cette nuit-là qu’elles sont devenues plus que des sœurs. C’est cette nuit-là que l’ainée a pris son rôle bien plus au sérieux. Un nouvel éclair zébra le ciel et la brune compta sur ses doigts. « Un… Deux… Trois… » Le tonnerre gronda non loin d’elle. « J’espère que ça va aller pour toi Leigh. » Elle referma doucement les rideaux de sa chambre en soupirant doucement. Nostalgique d’un temps bien révolu désormais.

II. - Nul ami tel qu'un frère ; nul ennemi comme un frère.

Abigail s’assoit devant sa vieille coiffeuse et détache sa longue chevelure brune qui tombent soudainement par vague sur ses épaules. Elle brosse doucement ses cheveux, les laissant à l’air libre alors que la demoiselle les porte normalement en chignon, un chignon bien serré, bien strict, bien structuré. Il reflète la femme qu’elle est désormais. Elle arrête soudainement les mouvements de sa main lorsqu’elle aperçoit une petite boite. Un sourire se dessine au coin de ses lèvres, se développe sur sa bouche avant que ses songes ne la ramènent au jour où elle a reçu cette boite. Elle était si différente à l’époque. La femme si dure avait un cœur bien tendre. Sans blessure. Sans fêlure. Puis elle avait reçu son premier coup de couteau, sa première entaille, sa première cicatrice et ensuite la porte de son cœur s’est refermée doucement, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus le voir. Ses pensées la ramènent seize ans plus tôt, devant ce même miroir. La seule différence ? Le mascara qui coulait sur son si joli visage de gamine. Des larmes. Des sanglots qui s’accrochent, qui roulent le long de sa gorge. Ses épaules qui s’affaissent sous le poids de la douleur. Sa tête qui se baisse devant ce reflet qui l’horripile. Elle entend au loin le bruit de la porte de sa chambre qui s’ouvre. Elle entend le bruit des pas qui frôlent le sol et elle n’a pas besoin de lever la tête pour savoir que Drew est arrivé jusqu’ici. Elle ne voulait voir personne. Surtout pas son ainé. Surtout pas un membre de sa famille. Elle n’avait pas besoin qu’il la voit dans cet état. « Pourquoi tu pleures Abi ? » Elle retourne brusquement la tête vers lui, le fusillant du regard. Elle détestait qu’il utilise ce surnom sur elle, il le savait. Un sourire éclaire le visage de l’ainé avant qu’il ne lève les mains en signe de défense. « D’accord Abigail. Qu’est-ce qu’il se passe ? » Le souvenir de ce qu’elle a vu, ce qu’elle a compris se redessine devant ses yeux, elle baisse de nouveau la tête, se sentant idiote, se sentant plus faible que jamais. « Rien du tout. Je vais très bien, laisse-moi tranquille Drew. » Mais autant parler à un mur, le grand frère ne sortira jamais de sa chambre sans qu’elle ne lui dise enfin ce qui la ronge. Ce qui a provoqué ce chagrin. Ce qui chiffonne autant son visage. Il lui attrape le menton et lui relève afin que son regard se perde dans le sien. « Raconte-moi maintenant. » Elle soupire et essuie doucement ses joues avant de lâcher ce qu’elle avait sur le cœur. De larguer son fardeau sur les épaules de son ainé. « Il m’a trompé avec Hailey. J’étais amoureuse de lui et lui ? Il m’a trompé avec ma meilleure amie. » Le visage de Drew change légèrement, juste durant un instant, il se durcit un peu avant qu’il n’oblige sa petite sœur à affronter son propre reflet dans le miroir. « Eh bien, regarde-toi dans un miroir Abigail. Regarde la femme que tu vas devenir. Cet homme ne mérite certainement pas tes pleurs. Ne mérite certainement pas que tu sois malheureuse pour lui. Tu as compris ? Je ne veux plus jamais voir de larmes sur ce si joli visage. » Elle sent les larmes remontaient au fond de son regard. Elle sent que la carapace Egerton se fêle. Elle aimerait juste arrêter de faire face à cette adolescente déprimante. À cette adolescente faible. À cette adolescente qui est bien loin de celle qu’elle est habituellement. « Drew… » Il secoue la tête et la force toujours à regarder au fond d’elle. « Ça va aller Abi. Relève la tête, tu es une Egerton d’accord ? » Elle soupire doucement, parce qu’être une Egerton ça entraîne de nombreuses responsabilités. Elle entend dans le couloir les bruits de son petit frère et sa petite sœur. Leigh et Will. Elle ne voulait pas qu’ils la voient ainsi. « Oui. Je suis une Egerton. Je vais me relever. » Elle relève la tête. Elle relève les épaules. Elle essuie ses yeux et hoche la tête afin de remercier silencieusement Drew. Le soir même sur sa coiffeuse, son frère y avait déposé cette boite à musique. Un beau cadeau pour une adolescente en deuil d’une relation amoureuse. La musique se termine doucement et l’arrêt brutal la fait ressortir de ses pensées, elle caresse le couvercle du bout de ses ongles manucurés, le referme et relève les épaules. Après cette soirée, cette Abigail Egerton a disparu et encore aujourd’hui la brune se rappelle avec dédain la femme qu’elle aurait pu devenir si son frère ne l’avait pas secoué.

III. Si vous ne pouvez supporter vos frères, comment vos frères vous supporteront-ils ?

Abigail s’allonge doucement dans son lit fronçant les sourcils en sentant une douleur derrière son oreille lorsqu’elle pose la tête sur son coussin. Glissant ses doigts sous celui-ci elle en sort la reine d’un jeu d’échec. Un sourire triste frôle ses lèvres alors qu’elle joue distraitement avec cette pièce. Elle dépose sa tête sur l’oreiller reprenant le fil de ses pensées. Elle repense à ce jour, à ce moment ou elle aurait pu faire la différence. Ou elle aurait pu lui dire ce qu’elle avait sur le cœur. Le cadet de la famille. Willem. Le plus difficile. Le plus dur. Will et Abi ne se comprennent pas. Ne savent pas se dire ce qu’ils ont sur le cœur. Ils ne communiquent pas. Le petit con cynique. Et la princesse au cœur de glace. Ils s’aiment c’est une évidence, c’est juste qu’ils ne savent pas se le dire. Ce jour-là Abigail jouait du piano dans le salon quand elle a entendu la voix de son cadet raisonner entre les murs de leur demeure londonienne. Une fausse note. Un froncement de sourcil. Les yeux qui se lèvent vers le ciel. Un agacement qui s’affiche clairement sur son visage d’adulte. Elle se lève afin de rejoindre ses parents qui affrontent les reproches de leur fils. Léger grondement désapprobateur pour le ton de ses dires. Pour la manière dont il essaie de se faire comprendre. La famille Egerton ne lève pas la voix. La famille Egerton ne fait pas de vague. Alors pourquoi Will s’entête il à jouer selon ses propres règles ? Pourquoi il ne veut pas entrer dans le moule de leur famille ? Pourquoi il continue à affronter leurs parents ? Ne peut-il pas se taire et jouer le jeu. Agacer de nouveau par les paroles de son cadet la voix d’Abi brise le charme de cette dispute. « Willem ! » Claquement brutal de la voix de l’ainée. Arrêt brutal du petit frère. Il se retourne vers elle, semblant furieux qu’elle l’arrête dans ses propos. Qu’elle prenne la défense de leurs parents. Will n’a jamais compris que ce n’était pas leur défense qu’elle prenait. « Quoi Abi ? Ose me regarder droit dans les yeux et dis moi que je mens ! Dis moi qu’ils ne s’en foutent pas de moi ? Qu’ils m’aiment ? Qu’ils me voulaient ? » La brune sent un grondement pousser au fond de sa poitrine. Un battement plus violent que les autres. Parce qu’au fond il n’a pas tort elle le sait. Elle sait qu’il n’était pas désiré, elle sait que ses parents l’ont gardé parce qu’il était déjà là et elle sent qu’il en souffre au fond de lui. Que ça a entaché quelque chose au fond de son cœur, de son âme. Son visage se détend légèrement et sa voix se radoucit quelque peu. « Will… » Il secoue la tête et elle sait qu’il refusera n’importe quel gage de tendresse venant de sa part alors elle reste silencieuse, ne continue pas les paroles qui essayent pourtant de grimper le long de son cœur jusqu’à sa gorge. « Tu joues les princesses parfaites Abi mais notre famille n’est pas parfaite ! Une famille parfaite c’est une famille unie. Une famille parfaite ce sont des parents préoccupés par leurs enfants. Pas seulement pour deux d’entre eux. » Elle pince les lèvres et accepte de prendre ses paroles en plein dans la tête. Elle relève les épaules et lui jette un regard furieux sans avoir le temps de répondre à ses accusations. « Tu ne sais pas ce que c’est d’être de la merde pour eux. Qu’une pièce rapportée dont on ne veut pas ! » Elle secoue la tête. C’est vrai, difficile de lui dire le contraire. Ses parents avaient tout misé sur les deux ainés. Elle soupire doucement et reprend le rôle de la sœur ainée, de la sœur qui doit le remettre sur le droit chemin. « Tu ne fais aucun effort Willem. Tu es toujours en conflit avec eux ! Tu ne vois pas ce qu’ils font pour nous. » Soupir de la part du cadet. Soupir qui veut dire bien plus que de simples mots lâchés avec colère. « Tu ne comprends rien Abigail. Tu ne nous comprendras jamais Leigh et moi. » Second coup dans le cœur. Titillement de la jalousie qu’elle ressentait face à la relation que les deux cadets entretenaient. Les ainés et les cadets étaient en conflits malgré leur amour mutuel. Elle le laisse sortir de la maison familiale alors qu’elle se retrouve seule dans ce salon soudainement vide elle sent ses épaules vriller un peu, elles veulent redescendre, elles veulent s'affaisser mais elle relève la tête et avance doucement vers sa chambre tout en parlant seule. « Toi tu n’as jamais compris que si les parents ne sont pas là pour vous, Drew et moi on est présents… » Elle secoue la tête et s’allonge sur son lit, jouant avec une pièce d’échec, elle avait découvert par pur hasard que son cadet jouait à ce jeu, elle ne lui a jamais dit qu'elle savait, et même si elle avait d’abord été surprise elle avait ensuite acheté une pièce au hasard afin de la garder près d’elle. Elle garde près d’elle un morceau de la vie de ses frères et de sa sœur parce qu’en fermant la porte de sa chambre elle peut déposer sa carapace. Soupirant longuement elle dépose la pièce sur sa table de nuit et pense à Will qui a désormais rejoint Leigh à Brisbane. « Tu n’as jamais su, jamais compris, que je t’aimais autant que Drew. Autant que Leigh. » Elle secoue de nouveau la tête et ses yeux se ferment enfin après cette longue journée.

IV. Le cerveau a la pensée, le cœur a l’amour, le ventre a la paternité et la maternité.

« Maman. Maman réveille toi. » Les yeux d’Abigail papillonnent doucement, elle voit une petite fille sur son lit, une jolie brune aux yeux bleus. Un sourire taquin au coin des lèvres. Un regard malicieux. Lorsque la brune lève la main pour caresser ses cheveux l’illusion disparaît. Et c’est transpirante, une boule au fond de la gorge qu’elle se réveille emmitouflé dans son lit. Le cœur au bord des lèvres. Ce n’était qu’un rêve de plus. Un songe qui n’existera jamais. Ce rêve la ramène à ce jour où elle a découvert sa stérilité. À ce jour où elle a appris qu’elle n’aurait jamais le choix. Enfanter ou non. C’est ce jour-là ou elle a compris qu’avoir le choix était important. Elle qui ne voulait pas particulièrement d’enfant s’est rendu compte qu’elle n’y avait jamais pensé, qu’elle ne s’était jamais imaginée enceinte, qu’elle ne s’était jamais vu mère. Un sale coup du destin. La fatalité. La vie simplement. Si Abi n’était pas Abi ce jour là, elle aurait demandé du soutien à ses proches. À ses frères. À sa sœur. Mais elle n’a rien demandé. Rien dit. Et elle garde ce secret, cadenassé, cimenté à jamais au fond de son cœur. Une blessure à l’âme qui revient de temps en temps sous la forme de rêve, de cauchemar, mais qui s’enfuit au lever du jour. Ce matin là, elle était allée chez le gynécologue pour une simple visite de routine. Rien de grave. Mais le médecin avait froncé les sourcils. Il n’avait rien dit au début, prenant ses résultats et la faisant patienter. La demoiselle s’était rongé les ongles jusqu’au sang en attendant le verdict du gynécologue. Jusqu’à ce qu’il ouvre la porte, la fasse asseoir face à la vérité et qu’il commence à prononcer des mots. « Mademoiselle Egerton. Nous avons de mauvaises nouvelles pour vous. » Le visage de la brune se métamorphose, devient crayeux, son souffle se coupe et accélère ensuite. « Est-ce que je suis enceinte ? » Ses parents allaient la tuer si elle revenait avec un enfant. Elle était célibataire, elle voguait de temps en temps dans un lit puis dans un autre, mais elle n’avait pas de petit ami pour la soutenir. « Non vous n’êtes pas enceinte. » Un soupir détend ses muscles avant qu’elle ne se tende d’un seul coup. Qu’est ce que ça peut bien être alors ? Qu’est ce qu’il le fait de nouveau froncer les sourcils ainsi ? Une boule se forme dans sa gorge et ne la lâche plus. Empêchant la brune de demander ce qu’il se passait. « Après l’échographie que nous vous avons faites, on s’est rendus compte que sur votre utérus se trouve ce que l’on appelle des fibromes. Ce sont des petites tumeurs bénignes qui apparaissent principalement chez les femmes qui n’ont encore jamais eu d’enfant. » Ses yeux ressortent légèrement de ses orbites en entendant cette horrible nouvelle. Son cœur rate des battements. Et la boule qui obstruait sa gorge se développe, s’intensifie. « J’ai des tumeurs sur l’utérus ? » Il hoche la tête, son regard posé sur l’écran de son ordinateur, ses doigts frappant violemment sur les touches de son clavier. Il annonçait toutes les mauvaises nouvelles comme ça ? Sans regarder son patient. Sans voir leur angoisse. « Oui. Mais Mademoiselle Egerton, ce sont des tumeurs bénignes, il n’y a aucun risque pour votre santé. Seule votre capacité à avoir des enfants peut être compromise. » Un voile se pose sur son regard, l’empêchant de voir autour d’elle. Son champ de vision se rétrécit au fur et à mesure des paroles du médecin. Elle entend le bruit des touches du clavier en arrière-plan, elle entend encore le moteur du vieil ordinateur. Elle entend encore les battements de son cœur. Mais elle ne se souvient pas de ce qu’elle a ressenti en imaginant la suite de sa vie sans un enfant près d’elle. « Nous n’en sommes pas encore sûr. Il faut des tests complémentaires pour savoir si vous pouvez concevoir un enfant mais oui, c’est possible que vous soyez stérile. » Avait elle parlé ? La regardait-il ? Elle ne se souvient pas de ce passage à vide. Elle ne souvient pas des examens complémentaires. Elle ne se souvient pas du temps que cela a pris pour avoir la réponse. Elle ne se souvient même pas du retour jusqu’à la demeure familiale. Puis elle se rappelle du visage de son petit frère, de la douceur de ses traits et de ses bras qui s’enroulent autour de lui. De l’émotion non maîtrisée. « Hey Abigail, qu’est ce qu’il se passe ? » Elle secoue la tête en entendant sa voix. Reprenant doucement ses esprits et le relâche. « Rien. » Puis c’est autour de Drew de passer la porte et elle le prend dans ses bras à son tour. « Je peux savoir ce qu’il t’arrive ? » De nouveau elle secoue la tête et répond le même mot. « Rien. » Jusqu’à ce qu’elle découvre le visage de sa petite sœur, de sa chevelure ébène, de son visage de poupée, de la vision du premier orage qu’elles avaient passés ensemble. Alors elle la prend dans ses bras, cachant les larmes qui menacent de s’enfuir de son regard. « Abi… » Elle dépose un baiser sur la tempe de sa sœur et secoue une troisième fois la tête. « Non. C’est rien. » Elle s’est enfuit rapidement dans sa chambre, se regardant dans le miroir à pied qu’elle aimait tant autrefois. Ses doigts frôlent son ventre avant qu’elle ne se mette enfin à pleurer. « Il n’y aura jamais rien dans ce ventre. » Et la colère prend le dessus sur une soudaine tristesse qu’elle ressentait. Elle fait tomber le miroir sur le sol, voyant les éclats se briser à cause du choc. Elle entend le bruit qui fait écho avec son cœur qui explose en même temps. Elle ne se souvient pas de ce qu’elle a fait ensuite, elle se souvient simplement qu’elle a passé la soirée avec ses deux frères et sa sœur. Elle se souvient qu’un baume cicatrisant avait recouvert quelques fêlures et qu’elle s’était dit qu’ils seraient toujours ensemble. Qu’ils ne se perdront jamais. Elle essuie doucement ses yeux et se relève de son lit rapidement. Aujourd’hui ses cadets étaient partis de la maison et leur absence était trop difficile à supporter c’est pour ça qu’elle se sent si nostalgique. Qu’elle est dans ses pensées. Ils lui manquaient. Elle s’inquiétait pour Will. Pour Leigh. C’est ainsi qu’une idée germa au fond de son crâne, il ne restait plus qu’à convaincre Drew.

V. Le bonheur ne peut résulter que de l'affection commune, de la fidélité commune, du commun concours à tous les devoirs qui naissent de l'état de famille.

L’eau coule sur les épaules de la brune effaçant les dernières traces de ce cauchemar qui semblait pourtant si vivant, accroché à sa rétine elle revoit le visage de cette petite fille. Elle secoue la tête comme si en faisant cela les dernières traces de ce rêve partiraient sous l’eau chaude. Une fois en serviette elle déambule dans sa chambre et attrape une photo de sa famille avant d’éclater de rire en voyant leurs têtes. Image volée par des journalistes qui cherchaient à faire un article sur la famille Egerton. Les enfants faisaient tous la tête. Une dispute de plus dans leur petite vie. Ils étaient tous au restaurant, ils avaient décidé de manger ensemble mais très rapidement les choses s’étaient dégradés. Parce qu’ils étaient eux. Parce qu’ils n’étaient pas capables de passer un simple moment en famille sans se déchirer, sans se chamailler plutôt. Et ça a commencé simplement. Avec l’arrivé de Will avec une longue demi-heure de retard. La ponctualité ? Il s’en foutait lui. Il est arrivé, les cheveux en vrac, son sourire idiot sur le visage et les ainés Egerton sont passés à l’attaque. « Tu es en retard ! » Abigail, cache un sourire derrière sa flûte de champagne. La brune s’attendait à cette phrase, Drew lançait les hostilités avec Will à chaque fois. « Bonjour à toi aussi Drew. » Soupir de la part de la petite sœur, habituée à voir les deux hommes se voler dans les plumes dès qu’ils étaient dans la même pièce. « Ne commence pas à le chercher il vient à peine d’arriver. » Abi détourne le regard vers la sortie du restaurant et lâche un soupir à son tour en y voyant une brune pulpeuse, robe trop courte, talon vertigineux, elle secoue la tête et se retourne vers Will en secouant dédaigneusement la main. « C’est qui cette fille ? On dirait une professionnelle. Tu ne peux pas trouver une fille avec un peu de classe non ? » Elle affronte le regard noir de Leigh en secouant la main. Non elle ne lâchera pas l’affaire. Ce n’était pas une question de classe. Ce n’était pas une question de statut social. Elle voulait que son petit frère tombe sur une femme qui sera là pour autre chose que son argent. Pour autre chose que leur statut. Le sourire de Willem s’effrite, s’étiole doucement et ça se comprend en même pas cinq minutes les deux ainés s’étaient ligué contre le petit frère. « Vous voulez critiquer ma coiffure et mon style vestimentaire ? Comme ça on aura fait le tour et on pourra manger tranquillement. » Roulement des yeux de la part de l’ainée. Grognement mécontent de la part de l’ainé. Soupir venant de la cadette. Un roulement savamment exécuté après de nombreuses disputes et crêpage de chignon. « Comment se passe ton travail ? » Abigail se met à glousser doucement et dépose sa flûte de champagne sur la table en posant son visage contre ses mains. Attentive à la réponse de Will. « Travail ? Parce que tu as un travail Willem ? » La brune détestant toutes les personnes n’ayant pas de dents et mesurant moins d’un mètre, sous-entendu les enfants, ne comprend vraiment pas comment Willem Egerton, pouvait se sentir bien avec eux, pouvait travailler avec eux. C’était tellement loin de leur image. C’était tellement loin de leur manière de vivre. « Sérieusement ! Ça suffit maintenant vous deux ! J’en ai assez de vous voir le chercher pour tout et n’importe quoi. N’écoute pas ses deux-là, ils comprennent rien. Comment se passe ton travail Will ? » Il sourit à Leigh et lui serre doucement la main. Cette complicité ? Cette manière d’être fusionnel ? Ça faisait simplement grésiller la jalousie d’Abi. Parce qu’elle n’était pas ainsi ni avec l’un ni avec l’autre. « Ça se passe bien, merci Leigh. » Les ongles de la brune tapotent la table sans rien dire. Jetant un œil à son ainé. « A quel moment tu comptes grandir et prendre un vrai travail ? Je te rappelle que tu es un Egerton. » Un gros bruit fait écho à ses paroles. Abi venait de lui mettre un coup de pied dans la jambe. C’était suffisant pour aujourd’hui. Ils étaient censés passer un bon moment ensemble par se chamailler devant tout le monde au restaurant. « Et ? Ce nom est censé me rendre meilleur que les autres c’est ça ? » Les deux ainés hochent la tête en cœur sans même s’être concerté. Cette même manière de voir la vie. Cette même manière d’appréhender les choses c’est ce qui les rapprochaient. Un simple hochement de tête et pourtant ? Voilà que les trois enfants Egerton, tellement riche, tellement noble, tellement classes se mettent à se disputer devant les autres tables sans prendre de gant. Jusqu’à ce qu’une voix arrête totalement leur babillage infantile. « Je m’en vais à Brisbane. » Ils retournent la tête ensemble comme un seul homme. « Quoi ? » Abi sent son cœur battre plus violemment. Leigh partait loin. Beaucoup trop loin d’eux. Les disputes étaient peut-être quotidiennes ou presque mais ils n’avaient jamais été séparés. « Je m’en vais à Brisbane prochainement. C’est notre dernier déjeuner tous ensemble, est ce que vous pouvez arrêter l’interrogatoire de Will maintenant ?! » Un flash illumine, durant quelques instants, le restaurant et un grognement très peu féminin sort de la bouche d’Abigail. « Putain de journaliste ! » Surprise qui s’affiche sur le visage des autres Egerton. « Tu jures toi maintenant ? » Elle roule de nouveau les yeux la jolie Abi en les voyant ainsi. « Oui je jure parfois. Et je bois de temps en temps aussi. Et tu sais ce que je fais aussi ? Je peux séduire des hommes. » Un sourire malicieux éclair le visage de glace d’Abigail durant un instant. La princesse était humaine aussi. Malgré son rang et sa manière de marcher, il lui arrivait aussi de parler et d’agir comme une personne normale. Y compris jurer. « Abigail ! » Elle sourit doucement à son ainé. « Détends toi Drew. » La brune prend sa coupe de champagne entre ses doigts et la relève légèrement. « Trinquons au départ de notre petite sœur alors. » Mais au fond de son regard ? Il y avait de l’inquiétude pour la petite sœur. Il y avait de la tendresse pour elle. Il y avait de la fierté aussi qu’elle s’en aille seule si loin. Et elle sait, Abigail qu’elle lui parlera de tout ce qu’elle ressent le moment venu. Peut-être pas avec les bons mots. Peut-être pas avec tact. Mais elle lui dira ce qu’elle a sur le cœur. Ça c’était même une évidence. Puis quelque temps après la cadette, c’était au tour du cadet de s’enfuir de la maison. Cœur brisé. Nostalgie. Appelez ça comme vous le souhaitez, mais Abi se sentait seule dans cette maison beaucoup trop vide. La brune repose doucement la photo et sort de sa chambre afin de rentrer dans celle de Drew. « On part pour Brisbane, ils me manquent. Appelle les parents. Réfléchissons à une idée pour qu’ils acceptent ça. » Et lui il hoche simplement la tête et il lui avoue qu’il pensait la même chose qu’elle. C’est lui qui a eu l’idée de la nouvelle filiale en Australie. Et avec l’aide de sa cadette ils ont mis en place leur stratagème et se sont envolés pour Brisbane sans le dire à leurs cadets. Surprise les petits Egerton. Les grands arrivent.  




Dernière édition par Abigail Egerton le Sam 12 Aoû 2017 - 18:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:21


jaimie ma deuxième déesse !
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Abi, mais évite de l'appeler ainsi, la brune déteste particulièrement ce surnom. Pour toi ? ça sera Abigail si tu ne veux pas subir son courroux.
STATUT : Célibataire et fière de l'être. T'as pas le temps d'être en couple toi. T'as surtout pas la patience de supporter un homme.
MÉTIER : Tu es comptable dans l'entreprise familiale.
LOGEMENT : Tu vis avec tes deux frères et ta soeur à Bayside au numéro 777.

POSTS : 29 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
AVATAR : Jaimie Alexander
CRÉDITS : Avatar : Asshai - Crackship : Anaïs -
DC : Non
INSCRIT LE : 07/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16336-a-heart-that-s-broke-is-a-heart-that-s-been-loved-abi

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:23


La magnifique Olivia
Merci ma belle en tout cas 



Dans une famille, on est attachés les uns aux autres par des fils invisibles qui nous ligotent, même quand on les coupe. ▬
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:25


jaimie cette femme est tellement belle...
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (30/10/88), le quart de siècle est passé. il s'approche de plus en plus de la trentaine, chose qu'il redoute plus que tout.
SURNOM : il est surnommé cam par ses amis les plus ou moins proches. mais tout dépend de la personne avec qui il se trouve.
STATUT : veuf, il ne se remet pas de la mort de sa femme quelques mois plus tôt. il est aussi père d'une petite fille de sept mois.
MÉTIER : professeur d'histoire/géo au lycée de Brisbane.
LOGEMENT : toowong au #286 avec sa fille, Jane, et leur chat, Simba.

POSTS : 2442 POINTS : 180

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a une fille de sept mois qu'il n'a pas accepté avant ses trois ou quatre mois. ≈ il a perdu sa femme durant l'accouchement de Jane. ≈ il n'a pas réussi à vendre leur maison, celle qu'ils s'étaient achetées juste après leur mariage. ≈ son père est décédé et il s'en fout, il n'en a jamais été très proche. ≈ il a une sœur qu'il ne voit jamais parce qu'elle fait le tour du monde. ≈ il ne mange que très peu de chocolat parce qu'il n'aime pas trop ça. ≈ il parle couramment français parce qu'il est né là-bas et que sa mère est française. ≈ il est passionné d'histoire. ≈ il boit énormément de café
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

My friends, my family. #tbbc

Noa, topic commun.



Martin, Eva, Sofia, Billie (tc).

RPs EN ATTENTE : Maxyn, Livianna, Billie, Penelope, Agathe, Loan.
RPs TERMINÉS :
abandonnés :
 

PSEUDO : nothing personal, marie.
AVATAR : edward westwick.
CRÉDITS : class whore, alaska, françois cheng, tumblr.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 17/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15644-say-something-true-im-not-brave-enough-to-stay-camille http://www.30yearsstillyoung.com/t15792-camille-remember-me-for-centuries http://www.30yearsstillyoung.com/t15832-camille-davenport

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:27


Tu vas nous faire une heureuse toi. Très bon choix en tout cas.
Je te souhaite la bienvenue parmi nous et un bon courage pour ta fiche.


and i miss you everyday
ce que les morts laissent aux vivants, c'est certes un chagrin inconsolable, mais aussi un surcroît de devoir vivre, d'accomplir la part de vie dont le morts ont dû apparemment se séparer, mais qui reste intacte. @françoischeng › alaska.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Pine Rivers. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1487 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 4 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + gauthier

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS : groupe pizza + emre#1 + emre#2 + félix#1 + milena + HP family#1
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : .cranberry (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:41


ce choix tellement parfait
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Abi, mais évite de l'appeler ainsi, la brune déteste particulièrement ce surnom. Pour toi ? ça sera Abigail si tu ne veux pas subir son courroux.
STATUT : Célibataire et fière de l'être. T'as pas le temps d'être en couple toi. T'as surtout pas la patience de supporter un homme.
MÉTIER : Tu es comptable dans l'entreprise familiale.
LOGEMENT : Tu vis avec tes deux frères et ta soeur à Bayside au numéro 777.

POSTS : 29 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
AVATAR : Jaimie Alexander
CRÉDITS : Avatar : Asshai - Crackship : Anaïs -
DC : Non
INSCRIT LE : 07/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16336-a-heart-that-s-broke-is-a-heart-that-s-been-loved-abi

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:45


Abel Conley a écrit:
jaimie cette femme est tellement belle...
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !!

Merci beaucoup Abel    
Bon je connais pas du tout ton monsieur par contre   Bon en même temps en avatar je suis pas très douée  

@Camille Davenport a écrit:
Tu vas nous faire une heureuse toi. Très bon choix en tout cas.
Je te souhaite la bienvenue parmi nous et un bon courage pour ta fiche.

T'inquiètes pas pour ça Leigh m'a déjà dit ce qu'elle pensait de mon arrivée  Mais je te remercie en tout cas  

@Théodora Hazard-Perry a écrit:
ce choix tellement parfait
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche

Han la magnifique Adelaide
Je te remercie ma belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32ans (18/09/1984)
SURNOM : Gautgaut
STATUT : Célibataire marié à son travail et à la montagne.
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Pine Rivers #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu de 4ans.

POSTS : 1467 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Elisabeth #7 + HP Family #3 + Milena #2 + Théodora + Maura + Ryleigh

PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James (b) , Elio & Yasmine
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:48


La grande soeur Egerton

Je ne sais pas si Ryleigh t'as déjà mis au courant des liens possibles avec notre famille Mais il va clairement falloir qu'on parle d'un lien toi et moi Ca m'étonnerait pas que papas/mamans aient tenté de nous caser ensemble

Bienvenue sur le forum et très bon choix de scénario ! Je me réjouis de voir ce que tu vas faire de la jolie Abi I love you


the other side of fear
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans et toutes mes dents. Vous voulez voir mon beau sourire ? (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Amoureuse, fiancée et tout va bien !
MÉTIER : Avocate au pénal, en association avec Callum W. Leur cabinet est le W&M
LOGEMENT : Chez Kaleb. Depuis Juillet. Au #129 Bayside

POSTS : 16118 POINTS : 895

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Cassandra & Andrew & Selina & Niklas
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:50


Bienv'nue à toi ^^




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : tu as soufflé ta vingt-septième bougie le premier juin.
SURNOM : tu n'aimes pas les surnoms. le seul que tu pourrais tolérer serait leigh et encore.
STATUT : tu es célibataire parce qu'incapable de mettre ton cœur en libre service.
MÉTIER : t'as un master en histoire de l'art, option marché de l'art. tu bosses pour maura hazard-perry. tu t'occupes de sélectionner les œuvres exposées dans leurs hôtels australiens.
LOGEMENT : tu vis sur bayside, au numéro 777. c'est une villa que tu partages avec tes frères et ta sœur.

POSTS : 710 POINTS : 585

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : tu es la troisième enfants sur quatre d'une riche famille anglaise excellant dans la joaillerie. les bijoux egerton se vendant dans le monde entier. + tu es polyglotte maîtrisant six langues : anglais, français, allemand, espagnol, portugais et arabe. tu as quelques notions de chinois mais pas assez pour tenir une conversations. + tu joues du violoncelle depuis ta plus tendre enfance. + tu connais les rudiments des danses de salon. + tu as recueilli un chaton à ton arrivé à brisbane et tu l'as appelé chat.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (00/04)


EGERTON ☆ CHARLEIGH #2



☞ ☞ ☞ ☞ ☞



WILLEIGHABILEIGH



☞ ☞ ☞ ☞ ☞

MAULEIGHEVENT = LE LABORATOIRE

RPs TERMINÉS : charleigh #1
PSEUDO : b_bulle (mel).
AVATAR : scodelario.
CRÉDITS : angel dust & anaïs & exordium & kiri.
DC : aucun.
INSCRIT LE : 26/06/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t15706-ryleigh-god-save-the-queen http://www.30yearsstillyoung.com/t15749-ryleigh-quand-on-se-bat-moi-je-voudrais-qu-on-en-rigole http://www.30yearsstillyoung.com/t15750-ryleigh-egerton http://www.30yearsstillyoung.com/t15751-ryleigh-egerton

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 21:57


toi, je t'aime de tout mon petit coeur en mousse
mon double, ma moitié, la femme de ma vie tu es perfection d'avoir cédé parce qu'ici sans toi c'est pas pareil
oui, j'en fais des tonnes mais c'est parce que tu le mérites amplement :l:
ma leigh et ton abi vont faire des ravages à brisbane et je ne pouvais pas rêver meilleure rôliste pour ma grande soeur
hâte que tu termines cette fiche chaton, j'ai une confiance aveugle en toi
bonne continuation pour la rédaction et bienvenue à la maison I love you



I'VE GOT YOU UNDER MY SKIN





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'amoureuse malheureuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans (16/08/1984)
SURNOM : liv, depuis sa plus tendre enfance
STATUT : actuellement au milieu d'une procédure de divorce
MÉTIER : gérante de Livuel, un commerce spécialisé dans les produits biologiques situé à toowong
LOGEMENT : fortitude Valley #271 avec son fils Luca, son meilleur ami James et son fils Mathis

POSTS : 2101 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a donné choisi le nom de son commerce en pensant à son amour pour Samuel, elle a décidé de mixer leurs deux prénoms et Livuel est né - elle est maman d'un petit garçon prénommé Luca depuis le soir d'Halloween, une expérience qui encore aujourd'hui est douloureuse
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

LIVUEL
you put your arm around me for the fist time, you made a rebel of a careless man's careful daughter, you are the best thing that's ever been mine


JAMANA
man, oh man, you're my best friend, i scream it to the nothingness, there ain't nothin' that i need home is wherever i'm with you

☆☆☆☆

tommyjames & samthomas
samuel#3arthurvitto/nino (6/6)

RPs TERMINÉS : jamessamuel#1milenakatherinemilenamilena 2camberjames fbninosamuel#2ninoagathevittorionissrinkanesurpriseninoezrajames
PSEUDO : manon
AVATAR : felicity jones
CRÉDITS : cosmic light (avatar) ; tumblr (gifs)
DC : priam strand et lola martins
INSCRIT LE : 16/02/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13750-never-let-me-go#515069 http://www.30yearsstillyoung.com/t13778-i-got-all-a-need-when-i-got-you-and-i http://www.30yearsstillyoung.com/t13776-liviana-beauregard

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 22:11


Bienvenue par ici I love you



never let me go
to stay ✻ “head stuck in a cycle, i look off and i stare it's like that I've stopped breathing, but completely aware. 'cause you're giving me a million reasons, give me a million reasons.”





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le tout feu tout flamme
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (30/10/1988)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Pompier
LOGEMENT : #203 Fortitude Valley

POSTS : 23077 POINTS : 1795

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Martin&Rose&Lene - Zombies (UA) - Kelly - Jack - Henry - Lene#3
RPs EN ATTENTE : Azur - Nina#4
RPs TERMINÉS : Anders - Anders#2 - Martin - Grace - Tamara - Zahra - Priam - Kara - Breony - Lene - Rose - Wendy - Yasmine - Yasmine#2 - Sofia - Martin#2 - Team Burger - Alfie - Nina - Angelina - Nina#2 - Caitriona - Matt - Izaac - Lene#2 - Angelina#2 - Nina#3 - Arsène
PSEUDO : Amfly
AVATAR : Dougie Poynter
CRÉDITS : Zuz'
DC : Andy Rivera
INSCRIT LE : 16/11/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12524-kane-williamson#458131 http://www.30yearsstillyoung.com/t16750-kane-i-think-i-m-ready-for-the-real-thing http://www.30yearsstillyoung.com/t12365-kane-williamson#451369 http://www.30yearsstillyoung.com/t12558-kane-williamson#459314

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 22:15


Bienvenue :l:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Abi, mais évite de l'appeler ainsi, la brune déteste particulièrement ce surnom. Pour toi ? ça sera Abigail si tu ne veux pas subir son courroux.
STATUT : Célibataire et fière de l'être. T'as pas le temps d'être en couple toi. T'as surtout pas la patience de supporter un homme.
MÉTIER : Tu es comptable dans l'entreprise familiale.
LOGEMENT : Tu vis avec tes deux frères et ta soeur à Bayside au numéro 777.

POSTS : 29 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
AVATAR : Jaimie Alexander
CRÉDITS : Avatar : Asshai - Crackship : Anaïs -
DC : Non
INSCRIT LE : 07/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16336-a-heart-that-s-broke-is-a-heart-that-s-been-loved-abi

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 22:19


@Gauthier Hazard-Perry a écrit:
La grande soeur Egerton

Je ne sais pas si Ryleigh t'as déjà mis au courant des liens possibles avec notre famille Mais il va clairement falloir qu'on parle d'un lien toi et moi Ca m'étonnerait pas que papas/mamans aient tenté de nous caser ensemble

Bienvenue sur le forum et très bon choix de scénario ! Je me réjouis de voir ce que tu vas faire de la jolie Abi I love you

Ryleigh m'a un peu parlé de la famille Hazard Perry oui   Et j'ai un peu stlaker aussi   Mais oui clairement ils nous faudra un lien et les gentils, très gentils papas et mamans auraient pu tentés de nous caser ensemble effectivement  

Je me mets entièrement à ma fiche demain et je viendrais te parler de lien quand j'aurais en tête l'histoire entière de la jolie Abi  
Oh et merci pour la bienvenue  

@Eireen Murrough a écrit:
Bienv'nue à toi ^^

Merci  

@Ryleigh Egerton a écrit:
toi, je t'aime de tout mon petit coeur en mousse
mon double, ma moitié, la femme de ma vie tu es perfection d'avoir cédé parce qu'ici sans toi c'est pas pareil
oui, j'en fais des tonnes mais c'est parce que tu le mérites amplement :l:
ma leigh et ton abi vont faire des ravages à brisbane et je ne pouvais pas rêver meilleure rôliste pour ma grande soeur
hâte que tu termines cette fiche chaton, j'ai une confiance aveugle en toi
bonne continuation pour la rédaction et bienvenue à la maison I love you

HAN MON CHAT       Que d'amour dans ce message j'en suis toute émue  
Ton scénario me fait de l'oeil, tu le sais depuis qu'il est posté   J'allais craquer de toute manière et t'as même pas eu à me tenter  
Et puis tu le sais je dis jamais non à des rp's de trois mètres de long avec toi  
J'ai hâte de voir la petite soeur et la grand soeur en action moi je dis, ça risque de flamber par ici  

@Liviana Beauregard a écrit:
Bienvenue par ici I love you

Merci à toi ma belle

@Kane Williamson a écrit:
Bienvenue :l:

Merci Kane



Dans une famille, on est attachés les uns aux autres par des fils invisibles qui nous ligotent, même quand on les coupe. ▬
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'aventurier des temps modernes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32ans (18/09/1984)
SURNOM : Gautgaut
STATUT : Célibataire marié à son travail et à la montagne.
MÉTIER : Trader dans une grande banque où il est reconnu pour son efficacité.
LOGEMENT : Pine Rivers #20, dans une grande villa avec ses deux frères, sa sœur et Oliver son neveu de 4ans.

POSTS : 1467 POINTS : 50

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Gauthier est l’ainé d’une famille de 5enfants, issu de la haute société anglaise il a reçu une éducation stricte et aristocratique. ≈ C’est un féru d’alpinisme depuis son plus jeune âge et de nature en général. ≈ Il possède un voilier avec lequel il s’évade parfois en mer. ≈ Peu loquace et sûr de lui il impose un certain respect mais certain voit son attitude comme un gage de froideur et d’arrogance. ≈ C’est un homme très différent en société et dans le privé. ≈ C’est un fou de safaris et de sensations fortes. ≈ Il a connu très peu de relation car il n’a pas de temps à y consacrer
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Elisabeth #7 + HP Family #3 + Milena #2 + Théodora + Maura + Ryleigh

PSEUDO : Mel
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : (c) signature : alaska + gif : soft parade (c) avatar : Dripping Alchemy
DC : James (b) , Elio & Yasmine
INSCRIT LE : 30/04/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t8764-gauthier-we-have-paved-these-streets-with-moments-of-defeat http://www.30yearsstillyoung.com/t10494-gauthier-walk-through-life-with-others

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    Lun 7 Aoû 2017 - 22:26


J'attends de tes nouvelles alors c'est super


the other side of fear
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part •• ALASKA (marc levy)


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi    


Revenir en haut Aller en bas
 

A heart that's broke is a heart that's been loved ~ Abi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-