AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 OUR NIGHT. & Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: OUR NIGHT. & Myrddas   Mar 15 Aoû - 19:57



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Le bal des pompiers, c’est l’évènement d’août à Brisbane. Les températures sont basses en cette saison hivernale de l’hémisphère sud, oscillantes autour d’une dizaine de degrés et ne dépassant que rarement les vingt degrés. Un mois bien agité météorologiquement parlant. Et c’est justement ce mois-ci qui est choisi pour que les pompiers de lâchent et organisent leur bal. Aucune oreille dans Brisbane ne peut louper l’annonce qui avait été faite. Avec Thomas, cela nous avait donner une petite idée, que nous avons mis à l’œuvre ce soir, comme prévu.

Après des journées difficiles, et une grosse dispute, nous voulions nous retrouver réellement, profiter d’une soirée pour sortir à deux. Chose que nous n’avons quasiment jamais fait si je me rappelle bien. Les petites soirées au ciné, au resto, et autres rendez-vous, se sont fait très rares depuis l’arrivée d’Arthur, bien qu’avant elles aient été monnaie courante. Ce soir, pour, j’ai l’impression, la première fois, nous nous rendons à un évènement totalement public en tant que couple. Pour ce faire, nous avons laissé Arthur aux bons soins de sa baby-sitter. Nous ne le récupérerons que demain, pour nous laisser le temps de nous remettre un peu de la soirée – car les années se font sentir... Le quitter pour toute la nuit a été un petit déchirement, mais j’avoue sans problème être heureux d’avoir mon amant pour moi tout seul ce soir.

C’est ainsi que nous arrivons tranquillement sur place. En descendant de la voiture de Tom, je réajuste ma chemise et ma veste. Je n’étais plus habitué à être aussi bien habillé je crois, signe qu’il faut décidemment que je sorte plus souvent. Ou pas en fait, je m’en fiche un peu. Mais c’est qu’il y a un dresscode à respecter tout de même pour ce bal orienté surtout sur le fun. Par chance un simple costume fait l’affaire, pas besoin de sortir le smoking. L’ambiance est déjà au beau fixe, la musique se fait entendre jusqu’à l’extérieur si on prend la peine de tendre l’oreille au-dessus des bruits de la ville, mais le lieu est assez à l’écart pour ne pas gêner les voisins. Les transports en communs prennent pourtant la peine de passer jusqu’ici, ce que je note déjà dans un coin de ma tête au cas où. Alors que nous entrons, d’autres personnes en font de même, dont l’une est déjà plus surexcitée qu’une puce. Y’en a qui sont déterminé à prendre leur pied ce soir. Nous passons les vestiaires sans problème, malgré ce beau pompier qui s’exhibe avec humour et fait rire les jeunes filles. Je jette un coup d’œil à Thomas, suivi d’un sourire en coin.

— Rassure-toi, je préfère les militaires, lui dis-je à l’oreille, d’une voix basse, avant de l’embrasser juste là, sur la joue.

Puis je le traîne dans la grande salle des fêtes aménagée pour l’occasion, par les pompiers eux-mêmes et leur moitié. Je laisse un sourire voler sur mes lèvres. J’ai l’impression d’avoir rajeuni de cinq bonnes années, quand bien même je ne suis pas rasé de près. Quel plaisir aussi de ne pas trop avoir à se soucier de ce que les gens pensent. Quel plaisir de pouvoir le regarder comme s’il était la plus belle chose au monde (il l’est là n’est pas la question) sans avoir à me dire que quelqu’un pourrait me surprendre. Les gens s’amusent, mangent, dansent, boivent, rient, et se fichent assez bien de qui embrasse qui, trop occupés à profiter de leur propre soirée. Je remarque avec bonheur que pour l’instant, je n’ai aucune angoisse liée à l’enfermement ou à la quantité de monde, mais je sais d’ores et déjà que prendre l’air sera un impératif. Je serre la main de Thomas dans la mienne, en me rapprochant de lui sans quitter la salle des yeux.

— Alors, le plan d’attaque ? Un verre d’abord ?

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Mer 16 Aoû - 22:22


Après ces jours de disputes, une panique de laquelle je me serais bien passé et finalement la réconciliation tant attendue, nous avons décidé, Myrddin et moi, de prendre un peu de temps pour nous. Les sorties au restaurant, les soirées cinéma ou simplement sortir boire un coup à deux ou avec des potes, tout ça est passé en second plan depuis presque un an déjà. D'abord la procédure de divorce avec Ida, les galères et surtout avec l'arrivé d'Arthur qui n'a pas arrangée les choses. Certes, il est un rayon de soleil et un amour, mais il demande beaucoup d'attention et nous oblige à mettre notre vie de couple de côté. C'est le début, c'était le cas déjà pour Alex et on a réussi à gérer avec Ida. Mais seulement parce que nous avons décidé de prendre notre couple en main. Alors, après toutes ces galères passées, nous avons décidé d'en faire de même avec Myrddin.

En sortant de ma voiture, j'enfile ma veste noire et remet le col de ma chemise bleue en place. Me penchant légèrement en avant, je me passe une main dans mes cheveux pour les coiffer correctement en arrière puis me redresse et relève mon regard sur Myrddin qui m'observe. Je lui adresse un sourire et le rejoint rapidement, fermant la voiture et glissant la clef dans la poche intérieure de ma veste. Ensemble nous montons les marches qui nous mènes à l'intérieur. L'ambiance est au beau fixe. Ça fait plaisir de voir que tout Brisbane semble s'être donné rendez-vous ici ! Je remarque m'être immobilisé que lorsque je ne vois plus Myrddin à mes côtés. Après une seconde de panique, je l’aperçois un peu plus loin au niveau du vestiaire en face du pompier qui s'exhibe et m'empresse de le rejoindre, donnant aussi ma veste. Je glisse le petit numéro, qui indique où se trouve mon vêtement, dans la poche de mon pantalon, et me dirige vers la salle avec Myrddin qui me dit préférer les marins.

 « J'espère bien !» dis-je, amusé  «Eh puis bon, notre uniforme est quand même bien plus sexy que celui des pompiers, ça joue beaucoup » dis-je, malicieux, faisant référence à la fois à Londres où j'ai sorti mon uniforme pour emmener Myrddin manger au restaurant. La nuit qui s'en est suivit est mémorable.  « D'ailleurs, peut-être que je le sortirais ce soir ...» soufflais-je à son oreille avant de me mordiller légèrement la lèvre et l'embrasser avec tendresse.  « Je vais nous chercher un verre, je te rejoins sur la terrasse » dis-je en désignant la porte de la terrasse, sachant pertinemment que mon amant ne se sent pas toujours tout à fait à l'aise entre tout ces gens.

Je le laisse s'en aller, l'observe, m'excite moi-même à la vu de ses fesses bien mises en évidence dans son pantalon, avant de se me détourner et aller vers le bar. Je commande deux Martini, histoire de commencer la soirée en douceur, avant de rejoindre mon amant sur la terrasse.  « Eh voilà pour toi» dis-je en lui tendant son verre. Souriant, je lève le mien  « A notre soirée, rien que pour nous» portais-je un toast, m'avançant vers Myrddin  «A nous et à personne d'autre » continuais-je dans un souffle avant de l'embrasser.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Lun 21 Aoû - 0:52



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Même en observant les danseurs, les personnes au buffet, et les pompiers ambianceurs, je n’en trouvais aucun à la cheville de mon Thomas. Cela me fit sourire en coin pendant un instant. Depuis l’arrivée d’Arthur nous n’avons pas toujours pris le temps de nous retrouver, j’en commençais à oublier la chance que j’ai d’avoir cet homme dans ma vie. Cette soirée est donc importante, pour nous deux. Malgré tout le monde présent, je ne projette pas de m’éloigner de mon australien favori. Je suis avant tout là parce que Tom m’accompagne ; sans lui je n’y aurais sûrement pas foutu les pieds.

Alors qu’avec une pointe d’humour, face à un beau pompier bien formé, je glisse à Thomas que j’ai un penchant plus fort pour les marins. Malicieux à mon image, il me rappelle que son costume a en effet plus de classe que celui des combattants du feu. Oh. Que. Oui. Rien que d’y penser... Cette soirée, cette nuit, est toujours gravé dans ma mémoire, jamais une autre personne ne m’a fait un tel effet. Et en plus ce coquin me nargue, proposant de le mettre, dès ce soir. Je réponds à son baiser avec un plus de fougue qu’il n’en met lui-même, puis lui lance, juste avant qu’il ne parte nous chercher des verres :

— Gardes-le pour une autre occasion. Pas besoin de ça ce soir pour je te fasses ta fête, compte sur moi.

Je lui fais un clin plein de sous-entendus avant de me détourner pour me rendre sur la terrasse. Thomas a eu la gentillesse de le proposer, pour que je n’ai pas à le faire moi-même. La foule ne m’oppresse pas encore, ni le lieu, mais autant y aller doucement et ne pas forcer les choses. Ce que je j’aurais fait si Tom ne m’avait pas dit franchement de nous trouver une table dehors. Je l’en remercierais plus tard. Il fait un peu frais sur la terrasse, mais c’est comme si la chaleur de l’intérieur s’échappe par les baies vitrées. Et puis, l’alcool aidera. Justement, Thomas revient bien rapidement, avant même que je n’ai pu trouver de places assises. Je lui fais un petit signe en le voyant, accoudé à une table haute. Tom me tend mon verre de martini (bonne idée pour un début), et nous trinquons. Son sourire est communicatif, et même sans cela, je suis trop heureux pour le cacher de toute façon.

— A nous, répétais-je avant de répondre à son baiser avec tendresse. Puis je sépare de lui, et prends la première gorgée de mon verre. Hm, tu sais, on pourra rentrer après, je crains pas trop pour le moment tout ce monde, et je te dirais si ça ne va pas. Je souris légèrement. Histoire que mon chevalier servant vienne me sauver... Je riais ensuite, reprenant une gorgée d’alcool. Bonne idée en tout cas le- oh putain, lâchais-je alors que mon regard a divagué de l’autre côté des fenêtres, un peu plus loin. Y’a Nathan avec un.. bah ça doit être Cole, expliquais-je à Tom en indiquant l’endroit où se trouve mon meilleur ami en fauteuil. Puis je me reprends et secoue la tête. Mais bref, pas ce soir. Ce soir c’est toi, c’est nous deux, on va boire, danser, et faire l’amour.

En conclusion de mon affirmation déterminée, je prends une plus longue gorgée, presque de quoi faire un cul-sec. Je n’ai pas envie de me prendre la tête avec Nathan ce soir. Il fait ce qu’il veut, je pense qu’il m’en parlera de toute façon, il me raconte déjà bien plus ce qu’il se passe entre lui et son nouveau crush. D’un autre côté je suis assez curieux... Mais en priorité Thomas.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Lun 21 Aoû - 22:12


Ce soir et cette nuit nous sont réservée à Myrddin et moi, et je ne laisserais rien ni personne troubler ce bonheur duquel nous allons bien jouir. Dans tous les sens terme. Nous avons bien mérité notre moment, après ces journées noires de disputes, non ? Sans aucun doute ! Et puis, nous pensons pareil. Je lui dis que je mettrais bien mon uniforme ce soir, il me répond qu'il n'a pas besoin de ça pour me faire la fête et je sens déjà mon bas ventre qui se contracte joyeusement. Je l'aime. Oh bon dieu que je l'aime cet homme. C'est sans doute pour ça que je le quitte à contre cœur pour aller nous chercher quelque chose à boire, lui disant que je le rejoins rapidement sur la terrasse.

Chose promise, chose due, je lui tends un verre de martini quelques minutes seulement après l'avoir quitté et trinque à notre honneur. Il répond à mon baiser avec douceur puis précise qu'on pourra rentrer après car pour l'instant il ne se sent pas mal à l'aise et puis il me dira déjà si ça ne va pas. Je l'observe quelques instants, puis sourit et hoche la tête, avant qu'il ne s'exclame subitement. Je lève la tête vers lui, cherche ce qui accroche son regard et fini par reconnaître Nathan qui se trouve dans la salle, dos tournée vers nous. Il est en compagnie d'un jeune homme, un certain Cole et je pense que la surprise se lit sans problème sur mon visage tant cette vision m'étonne. J'arque un sourcil, interroge mon amant du regard. Il me répond qu'il ne va pas s'occuper de ça ce soir, que ce soir c'est que lui et moi.

 « Sérieusement ?» demandais-je, mi amusé mi étonné  « Tu ne vas pas aller dire bonjour à ton meilleur ami ? Et s'assurer qu'il est en bonne compagnie ?» demandais-je, sans doute plus curieux que Myrddin. Je veux savoir, moi, qui est ce Cole !  «Et si celui qui l'accompagne est une mauvaise fréquentation ? Et si tu découvre qu'après cette soirée il a fait du mal à Nathan, est-ce que tu pourras te le pardonner ? » je l'observe puis souris en coin  «J'rigole, j’exagère » me reprenais-je en me redressant  «Mais je vois bien que tu as envie de lui parler » je prends une gorgé de ma boisson  « Vas-y, si tu veux, y a pas de soucis. Je reste sagement ici» dis-je, souriant doucement. Et bizarrement, non, je ne ressens aucunement de la jalousie. Juste de la compréhension car je sais à quel point Nathan est important pour Myrddin et que s'il lui arrivait quoique ce soit ce soir, aucun de nous ne pourra se le pardonner.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Jeu 7 Sep - 21:27



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Malgré le monde autour de nous, je compte bien ne pas quitter Thomas. Nous sommes un couple et ce soir, cela se présente comme un rendez-vous, un de trop rares depuis longtemps. C’est important d’entretenir cette flamme. Rien n’est acquis dans la vie, la dispute d’il y a encore peu nous l’a rappelé à tous les deux. Ce genre de moment, de soirée, nous permettent de nous retrouver réellement et c’est un bonheur à chaque fois. Aujourd’hui en plus, après les dures journées que nous avons traversées. Nous trinquons à nous deux, nous deux uniquement. Ce soir, ce sera le mot d’ordre. Tom est sur la même longueur d’onde. Je lui dis alors que nous pourrons rentrer après ce verre de martini, pour profiter du fait que je ne suis pas encore en stress à cause du nombre de personnes présentes à l’intérieur. Il faut croire que les gens profitent des températures, correctes pour cette saison, avant que la fraîcheur ne tombe réellement sur la ville.

Alors que mon regard se balade sur les visages, je repère sans mal celui de Nathan. Cela ne dure qu’un instant, il est derrière la baie vitrée qui plus est, mais je le reconnaîtrais partout. Le fauteuil roulant m’aide bien aussi, pour le coup. J’indique l’endroit à Tom, qui est étonné de le voir ici en compagnie d’un jeune homme. Et qui est tout aussi surpris lorsque je me reprends, et réitère mon souhait pour ce soir : me soucier seulement de Thomas. Pourtant celui-ci me connaît beaucoup trop bien pour s’arrêter à mes mots. Il me demande d’abord si je compte réellement ne pas aller voir mon meilleur ami, pour m’assurer qu’il va bien, et que ce Cole n’est pas une mauvaise fréquentation. Observant la silhouette de Nath’, je sens ma détermination vaciller. Je garde une expression ferme, tout en me mordant l’intérieur de la joue. C’est qu’il a raison ce con. Cela m’interpelle à peine que Tom me pousse à le quitter pour quelques instants, mais il a appris à faire avec la relation que j’entretiens avec mon frère de cœur. Il utilise des arguments qui résonnent trop dans ma tête, même s’il avoue rigoler par la suite. Je lui jette un regard sévère ; on ne plaisante pas avec ça, pas avec ce que Nath’ a vécu.

Thomas se fait ensuite très doux et compréhensif, en me poussant à aller parler à mon ami. J’en ai envie c’est vrai. Par curiosité, pour me rassurer aussi, et pour faire savoir à Nathan que je suis tout proche s’il a besoin de moi... Je suis soulagé de constater que Tom ne se force pas à me proposer cela. Souriant, je finis par soupirer.

— T’es un petit connard pour me faire flipper là ! Mais oui j’ai envie d’aller l’voir, tu me connais trop bien, vraiment... Je le regarde un instant en silence, avant d’aller l’embrasser. Je t’aime, lui soufflais-je en remerciement, avant de me reculer. Je reviens très vite ! assurais-je avec un dernier sourire avait de tourner les talons.

Ce n’est que bien plus tard que prévu que je retrouve la fraîcheur bienvenue de la terrasse. Après avoir mis Nathan dans un taxi en direction de mon appartement, m’évader de la salle surpeuplée m’a paru obligatoire. Par chance, Thomas n’a pas eu l’idée de rentrer. Déjà parce qu’il serait intervenu s’il nous avait vu, et nous n’avions pas besoin de ça, et ensuite parce qu’ainsi, je le retrouve assez facilement et je peux respirer par la même occasion. Mon verre de vin est déjà à moitié vide, alors que cela ne fait même pas deux minutes que je l’ai dans les mains. En m’approchant de Tom, je ne fais pas grand-chose pour cacher mon état, un peu off. Il voudra savoir comment et ce qu’il s’est passé, et je crois que j’ai aussi besoin de lui raconter un peu.

— Nathan renter chez nous, je lui ai dit d’aller tenir compagnie à Arthur, commençais-je tout d’abord, étant donné que c’est la partie la plus facile. Je prends une gorgée de vin, avant de répondre à aux questions silencieuses que me lance son regard. Alors, Cole se drogue, Nathan était au courant t’inquiète, mais il a pour projet d’arrêter. Jusque-là, tout allait pas trop mal. Sauf que monsieur aurait oublié leur rendez-vous de ce soir et s’est piqué, sauf que vu qu’il diminue les doses depuis un moment, la descente a été rapide et assez violente. De gentil gars il est passé à connard fini. Chacun a gueulé un coup, pis Cole s’est barré. Je soupire en me passant une main dans les cheveux. Je crois que c’était une bonne chose que j’sois là, mais ça a quand même bouleversé Nath’ d’être mis au pied du mur comme ça. Il a pas l’air méchant c’mec-là en plus, juste... J’hausse les épaules. Enfin bref, j’avais pas envie de me prendre la tête, et me voilà... J’suis désolé Tom... dis-je en relevant le regard sur mon amant, auquel j’avais promis une soirée rien qu’à nous.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Sam 9 Sep - 11:06


Laisser partir Myrddin ne me fait pas vraiment plaisir. J'aurais vraiment préféré passer toute la soirée avec lui et rien qu'avec lui. J'aurais pu me montrer égoïste et accepter le fait qu'il veuille rester avec moi sans poser d'avantage de question, mais il s'agit là de Nathan, son frère de cœur qui lui est extrêmement cher. Et comme je sais personnellement que la fratrie est quelque chose de très important, j'encourage mon amant à aller rejoindre son meilleur ami. Je me récolte un regard sévère sans trop savoir pourquoi, avant que mon anglais préféré décide d'aller rejoindre Nathan. Je le suis du regard, sourire en coin grâce à son dernier baiser puis détourne le regard lorsqu'il arrive au niveau de son meilleur ami et du mec qui accompagne ce dernier. Ce même regard qui croise celui d'une amie, avec qui j'engage très rapidement une conversation.

Une bonne demi heure plus tard, je vois la tête brune de mon amour ressortir sur la terrasse et lui offre un large sourire. Sourire qui, toutefois, se fige avant de disparaître alors que je remarque la mine renfermée de mon amant, signe évident que tout ne s'est pas déroulé comme prévu. Posant une main sur le bras de mon amie, je lui demande de m'excuser et vais à la rencontre de mon amant. Je remarque qu'il tient un verre de vin à moitié vide en main et grimace légèrement. Est-ce si grave que ça ?

Oui, c'est grave. Même pire. Après avoir appris que Nathan est rentré chez nous pour tenir compagnie à Arthur, j'apprends que le mec avec qui il était s'appelle Cole et qu'il se drogue. Je grimace et soupire doucement  «Merde ... » soufflais-je, plus pour moi qu'autre chose, laissant mon amant continuer son explication. Il a, certes, pour projet d'arrêter la drogue, mais comme il diminue doucement les doses, la descente est d'autant plus violente. Ça s'est fini en coup de gueule avant que Cole ne se barre. Mais toute cette situation a fortement secoué et bouleversé Nathan qui, je suppose, n'a pas dit grand chose. Avec un soupire qui me fend le cœur, mon amant me dit être désolé car il ne voulait pas se prendre la tête.

 « Mais non, t'inquiète pas» dis-je en allant le prendre dans mes bras  « Pas besoin de t'excuser, tu as fait ce qu'il fallait faire, c'est tout et c'est normal» je lui caresse un peu la nuque, réaffirmant mon étreinte  « Je ne te comprends que trop bien, ce qui affecte ceux à qui tu tiens beaucoup t'affecte aussi beaucoup » je dépose un baiser sur son front et passe une main dans ses cheveux  « Et puis ce serait plutôt à moi de m'excuser. Je veux dire, c'est moi qui t'ai poussé à aller le voir et ...» je soupire doucement  «au final tant mieux, non ? Parce que si tu n'y étais pas aller, les conséquences auraient pu être bien plus graves » je pose une main sur sa joue et l'oblige à se reculer un peu  « T'as sans doute évité le pire là» je lui offre un sourire rassurant puis l'embrasse avec douceur.  «Cela dit, je ne pourrais pas mettre mon uniforme ce soir ... » dis-je avec une moue qui ne se veut pas sincère. Il y a clairement d'autres priorités dans la vie que le sex. Nathan en est une.

 «Allez vient, faut que je te présente à quelqu'un » dis-je, changeant de sujet et l'attrape par le poignet. Je le tire derrière moi et me dirige vers la femme avec qui je parlais  « Myrddin, je te présente Sara » dis-je, souriant  «Sara, voici Myrddin » les présentais-je promptement.  «Ah Myrddin  » lance-t-elle, joyeusement en lui tendant la main  « L'homme dont le nom ne quitte pas les lèvres de mon fils» dit-elle, amusé  « A chaque fois qu'il sort de répétition, Clément ne cesse de me faire l'éloge du Myrddin » m'explique-t-elle rapidement, alors que je pose un regard émerveillé sur mon amant.  «ça ne m'étonne absolument pas je dois avouer » je ne suis pas très objectif, je le conçois, mais je sais tout de même que mon amant est un très bon comédien. Bien meilleur que bien des gens qui font parti de cette troupe.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Dim 10 Sep - 20:14



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Je n’aurais peut-être pas dû partir, mais d’un autre côté, je ne sais pas ce qui aurait pu se passer avec Cole dans état pareil et qui sait si je n’ai pas évité que les choses dégénèrent d’une façon ou d’une autre. Car c’était une bombe à retardement, ce garçon. Et Nathan... Bref. J’essaie de me débarrasser, au moins un peu, et pour ce soir, de tout ça, à coup de gorgée de vin. Elles me font un peu de bien, tout autant que l’air frais qui vient me saluer quand je sors sur la terrasse à la recherche de mon amant. Je repère bien vite sa tignasse bouclée, et la vue de son visage arrive à me détendre. Un peu. Son sourire aussi, me rappelle encore que je dois laisser ça derrière moi, mais je dois d’abord le tenir au courant. Je n’ai pas envie de lui cacher des choses, je n’en ai pas la force je crois, alors avant même qu’il ne pose des questions, je lui explique tout dans les grandes lignes.

Thomas est assez surpris, peut-être même choqué, mais il ne pas grand-chose de plus à ce sujet. Il préfère venir me prendre dans ses bras une fois que j’ai finis de parler, et m’assurer que je n’ai pas besoin de m’excuser. Cela me fait du bien de l’entendre, et ses bras m’offrent un réconfort dont j’ignorais avoir besoin. Il réaffirme son étreinte. Il a raison en disant que je suis souvent tout aussi affecter que mes proches par ce qui leur arrive à eux. J’esquisse un sourire lorsqu’il m’embrasse sur le front, puis secoue la tête à ses excuses. Il fait échos à mes pensées, car il m’a bel et bien poussé à y aller, mais au final ça a peut-être été plus utile que simplement rassurer mes inquiétudes. Je me recule ensuite, et lève les yeux vers lui. Je souris à nouveau, plus franchement cette fois-ci, et hoche légèrement la tête avant de répondre à son baiser. Et me voilà à nouveau sur les rails. Je pense que cette histoire avec Cole va me rester dans un coin de la tête encore une partie de la soirée, mais je peux compter sur Thomas pour me faire oublier ce qui n’est pas important. Il arrive même à me faire ricaner à son évocation du costume de la marine.

— Je t’avais dit qu’on le garderait pour une prochaine fois de toute façon, lui rappelais-je avec un sourire en coin, avant de murmurer : Ce soir je peux m’en passer... Et de lui coller un baiser sur la bouche.

Franchement, ce soir, si on ne le fait pas, je serais clairement très déçu. On trouvera bien un moyen, avant de rentrer. Mais je n’ai pas le temps d’y penser plus car il me choppe par le poignet et m’annonce qu’il a quelque à me présenter. J’arque un sourcil, prêt à lui poser des questions, or il est plus rapide. Et il n’était pas loin de la femme qu’il présente comme Sara, ce qui veut sûrement dire qu’ils discutaient peu de temps avant mon retour. Sara, elle paraît joyeuse de me rencontrer enfin, disant que son fils ne cesse de parler de moi, que Clément ne cesse de chanter mes louanges dès qu’il sort de répétition. J’affiche un air sincèrement surpris.

— Oh vous êtes la mère de Clément ! lançais-je avant de rougir en intégrant ses propos, et parce que Tom en rajoute une couche sur le fait qu’il n’est pas étonné d’apprendre que Clément m’admire. Roh tais-toi, lui sifflais-je avec une moue censée réaffirmer mon côté masculin et sûr de moi, alors que les compliments font leur effet habituel. La gêne. Mais merci beaucoup, je suis très flatté de savoir que Clément vous parle de moi, mais vous devez savoir qu’il exagère. Et Thomas n’est pas objectif. Votre fils a beaucoup de potentiel aussi, et il a du caractère, c’est important aussi pour réussir. Je jette un coup d’œil à Thomas, comprenant dans ses yeux la remarque qu’il a envie de faire sur mon propre caractère, puis reporte mon attention sur Sara. Et vous vous connaissez d’où tous les deux ? demandais-je en parlant bien sûr d’elle et du militaire.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Jeu 14 Sep - 10:59


Entendre les explications de Myrddin concernant Nathan et Cole, ça me fout un coup, clairement. Pas tant pour Nathan -bien que je le plaigne quand même d'être à nouveau tombé sur quelqu'un de peu fiable- mais surtout pour Myrddin car je sais à quel point il tient à son meilleur ami et que tout ce qui le touche, touche aussi mon amant, ce qui est tout à fait logique. Alors moi, mon rôle c'est de rassurer au mieux mon anglais préféré et de lui montrer que je lui là, peu importe pour quoi. Que ce soit pour parler ou lui changer les idées d'une autre manière, il lui suffira de parler pour se faire comprendre.

Là, dans mes bras et sous les caresses, je sens qu'il se détends un peu, parvenant même à rigoler doucement lorsque j'évoque mon uniforme de marine. Il me reprend, disant que de toute manière on avait dit que ce n'était pas obligatoire aujourd'hui, qu'il s'en passera ce soir. Mais je vois bien dans ces yeux qu'il ne pourra se passer que du costume et non du reste qui va avec. Et moi je compte bien lui faire plaisir aujourd'hui. Avec un sourire amusé, je viens taquiner ses lèvres avant de l'embrasser correctement et l'attraper par le poignet, l'entraînant vers Sara avec qui je discutais à l'instant encore.

Je me rends comptes qu'ils se connaissent, ce qui est on ne peut plus logique. Enfin, du moins connaît-elle mon amant par son fils. Donc son fils, Clément, et mon amant sont dans la même troupe. C'était une information qui m'avait échappée, mais qui est fort plaisante. Je ne suis absolument pas objectif lorsque je dis que ça ne m'étonne que Clément fasse les éloges de Myrddin chaque soir à sa mère et ricane doucement lorsque mon amant me dit de me taire en me frappant légèrement l'épaule. Myrddin s'adresse alors à Sara, lui disant ce qu'il pense de son fils. Ça a le don d'élargir le sourire qui a prit place sur les lèvres de la jeune femme. Il se tourne ensuite vers moi, nous observant Sara et moi tour à tour, avant de faire son curieux et demander d'où nous nous connaissons.

 « C'est ma voisine de Logan City» expliquais-je à mon amant  «C'est ça. Nous avons vécu quoi … plus d'un an l'un à côté de l'autre, c'est ça ? » reprend-t-elle alors que je confirme ses dires par un hochement de tête.  «Avec sa femme ...enfin, ex femme, ils nous ont parfaitement bien accueillit, Clément et moi. C'était vraiment agréable et ça nous a permis de bien nous intégrer en ville et surtout dans le quartier. Je pense que je ne l'en remercierais jamais assez» dit-elle en me souriant chaleureusement.  « C'est normal Sara » répondais-je à son sourire, posant une main amicale sur son épaule, avant de me tourner vers Myrddin. Je l'observe quelques instants puis reporte mon attention sur la jeune femme  «Bon, tu nous excuseras ma chérie, mais on va aller faire un tour à l'intérieur »  « Biensur Tom ! Amusez-vous bien !» lance-t-elle alors qu'elle s'approche, me prenant dans ses bras et déposant un baiser sur ma joue. Je souris doucement et lui tapote l'épaule puis désigne l'intérieur en regardant Myrddin  «On y va ? Mon verre est trop vide et le tien aussi.» expliquais-je en commençant à marcher vers l'entrée.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Jeu 14 Sep - 18:54



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
La priorité à présent, c’est de me changer les idées. Cela ne fera de bien à personne, ni Nathan, ni moi, que je ressasse ce qu’il vient de se passer avec Cole. J’aurais bien le temps d’y penser plus tard. Et j’ai Thomas à mes côtés pour m’aider à profiter comme il se doit de cette soirée, et comme on l’avait prévu en arrivant il n’y a même pas une heure. Sa proximité physique me fait achever la première étape, qui est de souffler un coup. Je commence à me détendre et à laisser tout ceci derrière moi. Le vin qui s’infiltre dans mon corps et bientôt mes veines va sans nul doute être aussi utile. Je finis par laisser échapper un léger rire lorsqu’il parle de son uniforme. En effet, avec Nathan qui dort à la maison pour s’éviter la solitude et faire aussi plaisir à Arthur, ça ne va pas être le bon moment. Cependant ça n’est pas nécessaire de sortir ces vêtements pour ce soir. Ça ne me sera pas nécessaire pour lui sauter dessus. Je plaisante un peu là-dessus, mais lui comme moi avons la même idée. Cette soirée ne se finira pas sans un corps-à-corps endiablé.

Puis le sujet dévie lorsqu’il m’emmène à la rencontre de la femme avec qui il avait engagé une discussion. Elle ne me dit rien à première, mais je comprends qu’elle me connaît grâce à son fils qui est lui aussi dans la troupe de Saul. Clément est admiratif de mon travail et en parle très souvent à sa mère. Celle-ci me fait rougir en l’expliquant d’ailleurs, et je réprimande Thomas pour la forme car il en rajoute une couche. Je remercie Sara pour ses compliments, en les nuançant tout de même car je ne me pense pas aussi doué. Je travaille, simplement. Et puis Clément est aussi prometteur, j’ai hâte de voir comment il va évoluer plus tard ! Puis naturellement je leur demande d’où ils se connaissent, avec Tom, et j’apprends qu’ils ont été voisins. A l’époque où il n’était pas divorcé. Ida et lui ont fait un accueil chaleureux à Sara et son fils, et elle les en remercie encore. Je souris doucement, avec un petit coup d’œil pour mon amant. Cela ne me surprend guère au final.

Puis Thomas met fin à la conversation en avouant avoir envie d’aller voir ce qu’il se passe à l’intérieur. Je dis au revoir à Sara, après que celle-ci ait salué l’australien, et je me détourne avec lui en direction de la salle des fêtes. Effectivement, nos verres sont secs, et ça ne va pas du tout. Après un clin d’œil à Tom, lorsqu’il le fait remarquer, je lui prends la main pour aller à l’intérieur. Nous nous dirigeons vers le bar, dans un premier temps, et je m’y accoude en attendant que quelqu’un s’occupe de nous. Observant la salle, et savourant le fait qu’elle ne m’oppresse plus – pour l’instant –, je pose mes yeux sur la piste de dance. La musique est entraînante, prenante, forte aussi, et pas mal de personnes se démènent sur la piste. Sans la quitter des yeux, je tapote le bras de Tom.

— Hé, ça te dit ? lui demandais-je en indiquant les danseurs d’un mouvement de la tête. Je regarde alors mon amant. A moins que tu préfères avoir plus d’alcool dans l’sang ? Je ne pourrais pas t’en blâmer, assurais-je avec un sourire amusé. Je dirais pas non à un peu plus d’alcool, moi aussi, mais je suis capable de partir danser là tout de suite. Je n’ai pas peur du ridicule grâce au théâtre, et on ne s’imagine pas toujours à quel point cela peut être utile, voire même libérateur. Je ne suis pas plus bon danseur que n’importe qui, mais je m’en fiche du coup. En tout cas, si on n’y va pas tout de suite, on va danser après ce verre. Je reporte un court instant mon attention sur la piste avant de regarder Thomas. D’ailleurs j’me souviens pas de la dernière fois que j’t’ai vu danser, ou qu’on a fait une soirée comme ça... Ça devait être à Londres...

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Ven 15 Sep - 8:50



Voilà, Sara n'était qu'un aparté, une excuse pour que mon Myrddin commence à penser à autre chose. Et puis parler du théâtre a toujours réussi à lui changer les idées, ce n'est pas aujourd'hui que ça changera. Ainsi donc, je le retrouve tout de même bien plus détendu qu'avant lorsque nous décidons de rentrer à nouveau, nos deux verres étant un peu trop vide à mon sens. Même si Myrddin a déjà eu droit à son deuxième verre et a prit un peu trop d'avance sur moi. Peu importe, nous entrons donc dans la salle où l'ambiance est au beau fixe, et nous nous dirigeons vers le bar. Pendant que nous attendons, mon anglais préféré repère la piste de danse et juge que c'est une bonne idée pour nous. J'hésite un instant, observe les gens présents puis hoche la tête.  « Carrément, ouais !» souriais-je  « Mais ouais, laisses-nous d'abord prendre ce verre, ok ?» décidais-je en commandant un verre de gin. Je laisse Myrddin commandé à son tour, puis trinque et fini mon verre cul sec, arrachant un étonnement dans le regard dans mon amant. J'hausse simplement les épaules en souriant de façon innocent, repose le verre, remercie le barman et le laisse finir tranquillement le sien.

Une fois que le taux d'alcool dans le sang de Myrddin est à nouveau un peu plus élevé, je lui attrape la main et l'entraîne au centre de la piste de danse. Là, sans le lâcher, je commence tout doucement à bouger, laissant le temps à mon corps de s'habituer au rythme entraînant de la musique. Un petit déhanché, un mouvement de pied...puis la fin de la chanson. Et un retour sur du Rock'n'roll. Un large sourire s'affiche sur mon visage alors que je prends très rapidement le rythme, enchaînant les twist, les demi tours et à peu près tout ce qu'on trouver de sympas comme pas de danse, en inventant aussi à la chaîne.

Myrddin n'est pas en reste, comme je peux l'observer par moment. Mais étant donné que chacun de nous est concentré sur sa danse, nous nous sommes un peu éloigné l'un de l'autre et plus rien ne prouve que nous sommes un couple. Ainsi donc, une femme en profite pour danser avec moi. Un peu trop proche, sans doute, mais l'euphorie des mouvements et l'ivresse de l'alcool -parce que putain ce Gin était quand même très fort- ne me font pas réagir assez rapidement. Je me contente de lui sourire joyeusement et engage un battle de danse. Faut avouer qu'elle est très forte et en plus elle semble vraiment bien sy connaître en ce qui concerne le rock'n'roll. Je tentes à plusieurs reprise de la suivre, mais au final c'est elle qui est applaudis lorsque la chanson se fini. Je m'incline, lui laisse sa victoire et commence à me détourner pour chercher Myrddin du regard lorsque la musique suivante est un slow et qu'elle s'approche. Sans me demander, elle passe ses bras autour de mes épaules et se sert contre moi. J'hésite un instant, regarde autour de moi, n’aperçois toujours pas mon amant, et passe donc mes mains autour de sa taille. Je prends le contrôle sur la danse mais ne suis absolument pas concentré et continue de chercher Myrddin du regard. Car dès que je le l'aperçois, je lâche ma partenaire et je le rejoins.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Dim 1 Oct - 0:34



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Rencontrer Sara était très sympathique, et m’a fait effectivement penser à tout autre chose. Les compliments m’ont bien détourné du problème Cole, de plus, je connais enfin la mère de Clément ! Le théâtre a toujours été efficace pour me remonter le moral, c’est impressionnant, même par un moyen détourné comme celui-ci. Apprendre que le monde est petit, et qu’elle était voisine de Tom est assez amusant. Au final, c’est lui qui prend congé de son amie, qui nous salut et nous souhaite une bonne soirée alors qu’on tourne les talons. En direction du bar, premièrement, car nos verres sont bien vides. On a besoin de la suite. Je me trouve assez détendu en revenant dans la salle, je ne m’en sens plus oppressé par le monde et j’envisage même d’aller sur la piste de danse très bientôt. Je le propose à Tom alors que nous venons de nous accouder au bar.

Qui accepte, bien évidemment, mais d’abord, ce verre. Nous commandons et j’oubli presque ce que j’ai pris après avoir descendu mon verre en vitesse. Pour rattraper Thomas qui a eu le culot de faire un cul-sec, mais je ne suis pas encore aussi fou, surtout pas avec un vrai verre et non un shot. Nous filons ensuite sur la piste. J’ai l’impression que cela fait des siècles que je n’ai pas mis les pieds dans ce genre d’endroit. Alors que ça ne fait que deux ans et demi. Avant, ce n’était pas étonnant de me trouver en boîte, dans un bar, dehors quoi. Mon agression a eu lieu en sortant de boîte de nuit, même si je ne me souviens de ces moments que par bribes, ça a eu un tel impact que je pense que même maintenant, c’est trop tôt pour y retourner. Mais ici, dans cette ambiance survoltée et bonne enfant – on reste dans un bal organisé par les pompiers –, je me sens pas trop mal.

Tout d’abord je reste proche de Thomas, gardant une main dans la sienne pour se mettre dans le rythme. Je retrouve vite des gestes que je connais, et un sourire s’affiche sur mon visage sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit. La musique arrive très vite à sa fin et enchaîne sur du bon rock’n’roll. Ma maîtrise est basique mais je m’éclate réellement. J’en oublie tout, je me vide la tête au rythme des notes et ça fait un bien fou. D’ailleurs, à un moment, je me demande pourquoi j’ai arrêté de sortir. La réponse est logique, évidemment, à cause de l’agression. Mais du coup, pourquoi que je ne m’y suis pas remis avec Thomas ? Il se fait un peu vieux certes, cependant il n’a jamais été en reste pour se déhancher. En le cherchant alors du regard, j’esquisse un sourire en le voyant engagé dans une espèce de battle de danse avec une femme plus douée. Elle se débrouille vachement bien, mais je n’ai pas le temps de suivre le résultat que je croise du regard une connaissance. Un mec prénommé Lucas si je ne me trompe pas, que je connais grâce au théâtre. Ça je suis sûr de ne pas me tromper.

Nous commençons à danser et à discuter comme on peut. Rien de bien folichon, prendre des nouvelles, et puis je suis content de le croiser ici. L’alcool aidant. Je soupire lorsque le rock se termine, un peu déçu, mais les premières notes du slow me tirent un léger sourire. Je refuse la proposition de Lucas, qui, en voyant que nous nous retrouvions seuls tous les deux... Il me sait pourtant en couple, je ne le cache à personne, et je lui explique que je suis ici avec mon compagnon, aussi sur la piste de danse. Ce premier slow est forcément pour lui. Il s’excuse en riant un peu, amusé par sa petite bourde. Je me détourne alors et tente de me faufiler au travers des couples pour retrouver la tignasse bouclée qui partage ma vie. Je le vois rapidement avec la même femme que tout à l’heure, et celle-ci paraît avoir quelques idées derrière la tête. Je fronce les sourcils, encore plus en notant les mains que Tom a posé sur ses hanches, et je redouble d’efforts pour atteindre les danseurs.

Thomas me remarque avant la femme. En même temps, j’arrive dans le dos de celle-ci. Pour manifester ma présence, je pose une main sur l’épaule de la femme et, avec un sourire, l’incite tout bonnement à se décaler. D’abord un peu surprise, elle se laisse faire sans comprendre. Tom l’a déjà lâchée, et je sens l’une de ses mains trouver ma taille. Souriant, je vais passer mes bras de façon possessive autour de son cou. Je ne compte pas laisser le moindre de toute dans l’esprit de la femme. Peu importe à quoi elle pensait un peu plus tôt, elle n’a absolument aucune chance.

— Tu ne pensais pas pouvoir m’échapper quand même hein ? murmurais-je à l’oreille de mon amour en oubliant déjà la femme. Je dépose un baiser sur sa joue, puis dans son cou, avant de me redresser de façon à pouvoir le regarder dans les yeux. Tu danses avec qui tu veux, mais les slows sont à moi. Et je l’embrasse correctement pour conclure. Mon Tom.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Dim 15 Oct - 20:55


Je ne suis pas le meilleur danseur, mais bon dieu ce que ça me manquait que de fouler la piste de danse d'une fête ou d'une boîte de nuit. Ça doit faire des années que je n'ai plus eu l'occasion de me déhancher de cette manière, alors j'en profite maintenant. La musique est entraînante et a tôt fait de nous séparer mon amant et moi. Sans doute parce que nous sommes tous les deux un peu trop prit dans notre danse.

Jusqu'au slow. La jolie brune avec laquelle j'ai dansé à l'instant, elle s'approche de moi et s'impose presque dans mes bras. Poliment, je passe mes bras autour de ses hanches et pose mes mains dans son dos, mais le cœur n'y est clairement pas. Bien au contraire. Je ne suis pas concentré et je dois lui écraser les pieds une bonne dizaine de fois car je cherche mon chéri du regard. Et lorsque je capte enfin celui de Myrddin, je relâche un peu la jeune femme qui se fait tout bonnement virer par mon amant. Ignorant tous les deux son regard courroucé, je prends Myrddin dans mes bras et le serre contre moi, me retrouvant bien plus proche de lui que je ne l'ai été avec la brune.

Mon anglais préféré me faite comprendre sa jalousie, ce qui me fait doucement rigoler. C'est tellement mignon. Le voir aussi possessif, je dois avouer, ça me rend toute chose. Et ça pourrait presque m'exciter, carrément.  «Je n'attendais que toi de toute manière, mon amour » dis-je, levant ma main que je pose sur sa joue avant de me pencher pour lui voler un baiser.  «De toute manière, les pieds de l'autre ont assez souffert» dis-je en rigolant doucement. Du coin de l’œil je vois ladite autre qui nous fixe, ahurie, avant de se détourner. J'ai tôt fait de reporter mon attention sur Myrddin  « tu te débrouilles bien en fait» soufflais-je  «Tu m'expliques pourquoi on n'est pas aller danser plus tôt, hm ? » je rigole doucement  « On devrait faire ça plus souvent. Genre laisser Arthur à Nathan et passer des soirées rien que tous les deux» Je lui souris puis me détache de lui lorsque la musique change pour une nouvelle musique plus rythmée.

Nous enchaînons les danses, allons parfois nous réhydrater -ou nous déshydrater, c'est selon- et continuons ce cinéma jusqu'à je me retrouves à nouveau seul, adossé au comptoir, Myrddin étant parti aux toilettes. Une jeune femme, d'à peu près mon âge, m'aborde, aguicheuse. En temps normal j'aurais sans aucun doute compris qu'elle est entrain de me draguer, mais l'alcool qui embrume mon esprit, ne me permet pas de réfléchir correctement. Alors je me prends à son jeu, la laisse me toucher l'épaule, s'approcher et se coller à moi. Ce n'est que lorsque ses lèvres se posent sur les miennes que mon cerveau se branche de nouveau. J'écarquille les yeux et l'attrape par les épaules pour la repousser mais elle se presse d'avantage contre moi, accentuant le baiser.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Lun 16 Oct - 21:53



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
C’est bien trop bon de danser et de se laisser allez comme s’il n’y avait pas de lendemain. Seulement avec Thomas, nous nous séparons. Le son s’y prête. Mais lorsque vient un slow, je le cherche du regard pour partager cette danse avec lui. Je le trouve dans les bras d’une femme un peu trop ravie, ni une ni deux, je me dirige vers eux et parvient à les séparer sans aucun problème. Je suis possessif, et un peu jaloux, et je n’ai pas de mal à le faire comprendre. Tom est au courant, de toute façon. La brune, surprise, réagit à peine, et Tom la délaisse de bon cœur pour venir me prendre dans une étreinte qui me fait sourire. A l’oreille, je lui assure qu’il ne pourra jamais m’échapper, sa réponse est qu’en fait il m’attendait. Je souris doucement lorsque ses lèvres rencontrent les miennes, et plus personne n’existe autour de nous. Amusé, Thomas avoue ne pas avoir été un bon cavalier avec la femme, alors qu’au contraire, il trouve que je me débrouille bien. Avec un petit sourire dû au compliment, j’hausse les épaules.

— Je suis comédien, donc je suis à l’aise avec mon corps, ça aide, expliquais-je, avant de rire un peu lorsque Thomas dit que nous devrions sortir ainsi davantage, et qu’il s’étonne que nous ne soyons pas sortis danser avant. Je suis bien d’accord. Ça me manque depuis longtemps d’avoir ce genre de moment rien qu’à nous, de faire des sorties en amoureux, des trucs comme ça... Y’a eu l’appart’, ton boulot, Arthur, puis mon boulot, c’est pas évident.

Les danses s’enchaînent, et les verres. Nous essayons de rester ensemble le plus souvent, malgré quelques écarts. J’aime bien danser, encore plus avec Tom. Surtout qu’il cache son jeu, avec son déhanchement à la con là. Beaucoup trop sexy. L’alcool aidant, j’ai bien du mal à retenir mes mains d’être baladeuses, mais après tout c’est mon mec. Alors que la soirée avance et bat toujours autant son plein, nous faisons une pause au bar, pour reprendre nos esprits. Et les imbiber un peu plus de cocktails. C’est qu’à l’approche de la trentaine, et avec la vie que je mène, entre le théâtre et Arthur, je sens que je fatigue assez facilement. Donc, je descends un premier verre, avant de filer aux toilettes car l’envie s’en fait ressentir.

Je ne me doutais pas qu’en revenant, j’allais retrouver une femme accrochée aux lèvres de mon Thomas. Je marque un réel temps d’arrêt, de bug, qui me fait passer d’alcoolisé à colérique. Je ne me demande même pas à qui est la faute, ce n’est pas le moment. A grands pas, je les rejoins et empoigne l’épaule de la femme en vitesse pour la repousser, l’arracher littéralement de Tom. Me plaçant entre eux alors, je ne la relâche pas, ayant agrippé le col de sa chemise en soie. Ça va deux minutes de le voir sympathiser et danser avec des nanas tombées sous son charme, mais y’a un moment faut pas déconner. Elle l’embrassait, clairement. Je ne m’imagine qu’assez bien le début, néanmoins Thomas n’est pas hors de problème car il ne l’a pas empêchée de se faire des idées.

— Vire-tes sales pattes de mon copain toi, grinçais-je en la poussant un peu plus loin. Je la fusille du regard. Elle mérite bien mon attitude il me semble, mais elle n’est pas la seule. C’est pas croyable j’peux pas te laisser cinq minutes hein, m’adressais-je ensuite à Thomas, d’un ton sec, et croisant les bras en me tournant vers lui.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Mer 18 Oct - 22:34


Je rigole doucement lorsque Myrddin me dit être comédien et donc à l'aise dans son corps.  «Moi aussi je suis a l'aise dans ton corps » glissais-je à son oreille, ricanant doucement alors que mon amant reprends la parole, disant que lui aussi ça lui manquait tout ça, passé de soirées seulement à deux. Car entre l'appartement, puis mon boulot, puis Arthur, puis son boulot à lui, nous n'étions, concrètement, jamais seul à vrai dire. Et c'est bel et bien pour cela que j'apprécie tellement ce moment rien que pour nous, qui nous permet de nous retrouver et de se rapprocher. Les dernières semaines ont été assez éprouvantes pour chacun de nous, du coup nous devons profiter de cette soirée pour réaffirmer le lien qui nous uni.  « Je vois qu'on est encore sur la même longueur d'onde et ça c'est génial » soufflais-je en allant lui voler un baiser.

Notre soirée continue, tranquillement. Entre les danses entraînantes et les coups que nous allons boire, j'ai bien fini de sentir les effets de l'alcool. Et, alors que Myrddin va aux toilettes, une jeune femme -bien jolie, avouons-le- juge bon de prendre sa place. Nous discutons longtemps et je ne me pose pas plus de questions. Mais j'aurais dû. Car ce baiser, je l'aurais sans doute vu venir. Mais, alors qu'elle est accroché à moi et qu'elle essaie de passer sa langues à travers mes lèvres, Myrddin revient. Et sa réaction est assez brusque, presque violente. Sans ménagement, il pousse la femme et lui dit d'enlever ses sales pattes de son copain.Un léger sourire se dessine sur mes lèvres lorsqu'il m'appelle ainsi. Mais ce sourire se fige brusquement lorsqu'il s'adresse à moi, m'engueulant qu'il ne peut pas me laisser 5 minutes seul sans qu'il ne se passe quoique ce soit.

 «Mais … j'ai rien fait ! » m'exclamais-je, comme un adolescent qui a été prit sur le fait et qui ne trouves pas d'argument  « Je ...c'est pas moi, c'est elle qui a engagé le baiser ! J'ai essayé de la repousser mais ...»  «Oh arrête tes conneries ! » s'exclament la jeune femme en s'approchant  « J'ai bien vu que tu me chauffais. Avec tes petits regard et tes sourires et ….»  « Oh toi ta gueule salope !» l'insultais-je en me plantant devant elle  «T'as bien vu que je suis avec lui depuis avant, pourquoi tu viens m'emmerde avec tes conneries et mentir surtout, hein ? » je la fixe durement puis me redresse lorsqu'un autre homme s'interpose  « De quel droit tu la traîtes de salope, hein ?» grogne-t-il. Je roule des yeux et fini mon verre cul sec avant de me tourner vers l'inconnu, me redressant  «Du même droit que toi tu te mêles de ce qui ne te regarde pas» répondais-je, féroce.

L'homme me fixe, s'approche et me pousse. Je me laisse faire, une fois, puis une deuxième, mais à la troisième je lui attrape les poignets et, sans plus hésiter, lui met un coup de tête en plein dans le nez. Même si je sens bien la douleur, je pense que lui il a dû avoir plus mal. Dans un hurlement de douleur, il se plaque les mains sur le visage et se recroqueville sur lui. Moi, j'en profite pour attraper le poignet de Myrddin et sortir au pas de course de la salle. Nous passons par les vestiaires et, au moment de récupérer nos manteaux, je vois les deux potes du mec s'avancer vers nous. Pinçant les lèvres, je regarde mon amant  « On y va, vite !» soufflais-je en le poussant vers la sortie.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Sam 28 Oct - 0:12



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
La réplique de Thomas ne me fait même pas lever les yeux au ciel. Ou alors, si, à peine, mais je profite d’abord de sa proximité pour l’embrasser dans le cou, mordant même un peu. Voilà ce que je lui rétorque, moi. « Bonne réponse. » Puis le sérieux arrive quelques instants, lorsque nous discutons de futures sorties semblables, sans Arthur. Le foyer que nous construisons ensemble me plaît énormément, plus que ce que j’aurais cru. Une petite vie archétype avec un gosse et un appart’, je ne voyais pas ça pour moi. Toujours est-il que j’en suis plus qu’heureux, mais je me rends compte, ce soir, qu’avoir mon compagnon uniquement pour moi me manquait. Juste lui et moi. Et nous sommes bien d’accord là-dessus.

Entre le petit et nos boulots, nos journées passaient vite, sans que nous ayons forcément le temps de nous trouver. Ce genre de situation avait causé notre fatigue respective, menant à nos disputes au sujet de l’éducation d’Arthur. Il fallait l’éviter. Et ô combien je ne veux pas perdre ce lien spécial entre nous, quoiqu’il advienne. Je comprends mieux à présent pas mal de choses que j’ai entendu de-ci de-là à propos du couple. Chacun est différent, mais quand même, quelques traits font souvent surface. D’ailleurs, cette distance, c’est ce qui a définitivement séparé Tom et Ida, avant même que je ne m’en mêle vraiment. Pas que je m’en plaigne, au fond, j’ai retrouvé l’amour de ma vie, alors que ça avait bien mal commencé. Ce n’est cependant pas le bon moment pour me souvenir de ça, et je souris simplement à la seule chose qui ne change pas : la douceur de ses lèvres sur les miennes.

La suite est tout aussi à base de danse et d’alcool. Mais alors que je reviens des toilettes, serein, je suis pris de court par la vision d’une femme et de mon amant qui s’embrassent. Mon sang ne fait qu’un tour, et mon alcoolémie aide carrément mes gestes à partir au quart de tour. Mon impulsivité revient, poussée par ma possessivité, et je n’y vais pas de main morte pour repousser – dégager – la femme qui ose toucher mon copain. Cependant j’envoie aussi une pique à Thomas, car blessé parce que j’ai vu. Je n’ai pas eu le temps de tout analyser, bien évidemment, mais dans un mécanisme de défense je me braque aussi à son encontre. S’exclamant qu’il n’y est pour rien, que c’est elle qui a commencé, il apparaît comme un enfant et ne supporte pas sa cause. Appuyant mon regard sur lui, je m’apprête à dire un truc quand la femme reprend de l’aplomb en assurant qu’il la chauffait. J’ai envie de lui dire de se la fermer, qu’il n’y a que moi qui ai le droit de parler ainsi à Thomas, mais ce dernier s’en charge bien mieux. Avec une petite insulte bien sentie. Après tout, elle lui a sauté dessus sans son consentement, non ?

Cependant cela attire une autre personne, un autre mec, sûrement un ami, ou un frère, ou un cousin, de la nana. Très peu content d’entendre une telle phrase concernant la femme, il intervient comme s’il était dans son bon droit. Thomas ne se laisse pas perturber, et lui dit clairement de s’occuper de ses affaires. Bien dit. L’inconnu s’approche et le repousse violemment, avant que Thomas ne réagisse et lui assène un coup de boule des plus propres qui me laisse bouche-bée. J’avoue, je ne m’y attendais pas à ça. Pourtant, c’était tellement beau que le temps s’est figé. J’ai vu la scène passer au ralenti, le temps de latence qui en a suivi juste avant la douleur... Puis le retour rapide à la réalité quand l’australien m’attrape par le bras et m’entraîne derrière lui. Nous nous pressons pour sortir mais alors que nous récupérons nos manteaux, deux autres hommes, que j’ai vu derrière l’autre au nez en sang tout à l’heure, se dirigent droit vers nous. Sans plus attendre Tom choppe vivement sa veste avant de me pousser vers la porte. J’accélère l’allure et enfile mon manteau en sortant dehors. Je dévale les quelques marches, direction le parking, avant de prendre la main de Thomas pour le tirer brusquement vers la gauche.

— Par-là, lançais-je précipitamment.

J’impulse une vitesse encore supérieure, courant presque, jusqu’à ce recoin que je viens de repérer. L’architecture du bâtiment nous offre une cachette dans la pénombre, c’est inespéré. Les derniers mètres franchis, je plaque Tom contre le mur marquant l’angle, dos à l’entrée. J’aperçois les deux types sortir derrière un petit groupe qui les a ralentis, toujours en colère. Je me presse alors contre Tom, passe un bras autour de sa nuque et vais l’embrasser à pleine bouche. Si les deux gars nous ont vus, ils ne nous ont pas reconnus. Je les entends d’ici gueuler un peu, jurer, puis s’éloigner. Ouvrant un œil, et me séparant tout juste assez de Thomas pour voir nos deux poursuivants, je note qu’ils ne sont plus là. Tout bonnement rentrer. Je reste néanmoins contre mon amant, dans ses bras, puis j’éclate de rire au moment où nos regards se croisent. Fou rire.
code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   


Revenir en haut Aller en bas
 

OUR NIGHT. & Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: fire station
-