AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 OUR NIGHT. & Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : En couple et heureux avec Myrddin
MÉTIER : Ancien amiral de la Royal Navy, actuellement en phase de servir la navy à terre.
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong

POSTS : 2749 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancien amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : I'm in love with your smile, your body, your voice, your laugh. I'm in love with you. ~Myrddas



Don't waste your time looking back, you're not going that way ~Ida



~ Ginny
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, gif de profil 'Myrddas' @soeur d'arme
DC : Nathan & Martin
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Mer 8 Nov - 15:47


Si on m'avait dit que la soirée se finirait de cette manière, je ne l'aurais jamais cru. Vraiment jamais. Bien au contraire. Je me serais bien foutu de la gueule de celui qui me dirait ça. Mais en fait, il aurait eu raison. Peut importe. Un coup de boule dans le nez d'un énergumène, le mec de la garde robe qui est un peu trop lent et à qui je n'accorde même pas un merci en lui arrachant nos manteaux des mains et je me trouves au côtés de mon amant dehors, sur le trottoir. Lançant un coup d’œil derrière nous vers l'entrée je remarque rapidement que les mec nous suivent et je panique un peu.

Mais c'est sans compter sur le sang froid de mon Myrddin qui, attrapant mon poignet m'entraîne derrière lui dans un recoin bien plus reculé et sombre. Là, sans plus de cérémonie, il me plaque contre le mur et m'embrasse avec une fougue qui me ferait presque halluciné si elle n'était aussi délicieuse. Sachant pertinemment où il veut en venir, je prend son visage ne coupe et répond avec tout autant de passion et d’ardeur, approfondissant d'avantage le baiser. Et, alors que je passe ma main sur le nuque de mon amant, je remarque du coin de l'oeil les deux silhouettes de nos poursuivants qui ne nous ont sans doute pas vu. Ou du moins pas reconnu. Je les vois d'ailleurs s'éloigner rapidement et, une fois hors de vu, Myrddin rompt le baiser. Nous nous redressant tout les deux pour voir s'ils sont encore là, avant qu'on ne se regarde ...et qu'on n'éclate de rire.

Un fou rire. Le vrai. Celui pendant lequel on se plie en deux et qui nous empêche de respirer, mais qui fait tellement de bien. Il y a sans doute un peu de nervosité là-dedans à cause de la pression qui descend d'un coup, mais ça fait vraiment du bien d'avoir de rire de cette façon. Ce fou rire nous prends pendant bien 5 minutes, sinon plus, repartant toujours de plus belle lorsqu'on essaie de se calmer. Mais au final, je parviens à me redresser et à me calmer après de nombreuses profondes inspirations.

 «Eh ben putain, c'était moins une » dis-je en essuyant une larme qui coule. Une belle démonstration de 'rire aux larmes'. Secouant doucement la tête, je m'adosse contre le mur en soupirant légèrement.  « ça fait longtemps que j'ai plus autant rigoler, sérieusement» dit-je, large sourire sur les lèvres. Je souffle doucement puis pose mon regard sur mon amant, sourit tendrement, l'attrape par les hanches et l'attire contre lui.  «Merci mon chéri » soufflais-je  « Tu viens de nous sauver» je m'approche et l'embrasser  « Tu mérites que je te montres comment on traite les héros chez les Beauregards» je passe mes mains dans les cheveux du jeune Anglais, referme les doigts et l'oblige à incliner légèrement la tête sur le côté alors que je m'attaque à son cou que je recouvre de bisous. Son baiser m'a passionné m'a chauffé et excité et je ne serais absolument pas contre le fait de lui faire l'amour là, ici, maintenant, tout de suite. Sans chichi et même sans préliminaires s'il le faut.


 The rythm of love
We may only have tonight, but till the morning sun you're mine all mine. Play the music low and sway to the rhythm of love. When the moon is low we can dance in slow motion



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le syndrome de Dory
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (26.07.89)
SURNOM : Myr. (-tille, pour les plus suicidaires.)
STATUT : Amoureux et papa.
MÉTIER : Ancien acteur de retour sur les planches... (Nothern Light Company)
LOGEMENT : Vit désormais avec Thomas-l'amour-de-sa-vie et Arthur-son-petit-ourson à Toowong.

POSTS : 683 POINTS : 125

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien comédien très prometteur, connu au Royaume-Uni ; Cherche à reprendre sa carrière ; Son fils, Arthur, est à sa garde depuis le début d'année ; Vit enfin avec Thomas Beauregard, après moults complications.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

PSEUDO : Aslak
AVATAR : Colin Morgan
CRÉDITS : nîniel (sign')
DC : Ambroise.
INSCRIT LE : 02/12/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t5840-myrddin-the-after-life http://www.30yearsstillyoung.com/t5925-myrddin-hello-darkness-my-old-friend http://www.30yearsstillyoung.com/t5927-myrddin-owens

MessageSujet: Re: OUR NIGHT. & Myrddas   Lun 13 Nov - 0:19



Our night. —

— TOM & MYRDDIN
Je n’aurais jamais imaginé, pensé, parié que Thomas irait foutre un coup de tête à un mec un peu trop énervant. Certes, il était menaçant, mais ça ne faisait pas deux minutes qu’il nous cousait que mon australien l’a fait taire sèchement. Sous le choc, je ne fais d’abord que suivre Tom dehors, après avoir récupéré nos manteaux à toute vitesse. Mais une fois sortis, je reprends mes esprits. Le pur réflexe, fuir. Se cacher nous sera plus utile, et je n’hésite pas une seconde. La possibilité de recevoir à nouveaux des coups, ou d’assister impuissant à un tabassage de l’homme de ma vie m’insuffle toute l’adrénaline qu’il me faut. Il est hors de question que je revive un truc pareil. Auparavant j’aurais sûrement été incapable de réagir, maintenant j’ai la force nécessaire. Je n’étais pas dépressif avant, plus jeune je ne craignais pas une bagarre. Ce côté de moi ressort aujourd’hui, celui qui agit.

J’empoigne Tom pour l’embarquer dans un recoin sombre, à l’abris des regards, et en particulier de ceux des comparses de l’homme au nez en sang. Ils nous ont poursuivi, mais perdent alors notre piste. Pour réduire encore leurs chances de nous trouver, j’embrasse sans réfléchir Thomas, à pleine bouche, passant un bras autour de son cou pour cacher un peu plus nos visages. Plaqué contre le mur, mon amant se laisse faire de bon gré, et je le sens bientôt répondre au baiser avec plus d’ardeur. Beaucoup. Trop. Excitant. Encore plus si je me m’inquiétais pas de nos poursuivants. Mais je les entends déjà partir et, me séparant de mon amour pour les observer, je remarque qu’ils sont déjà partis. J’esquisse à peine un soupire car, croisant le regard de Thomas, nous nous mettons immédiatement à rire.

Un fou rire nous prend tous les deux, pendant de longues minutes. J’ai même parfois l’impossibilité de respirer pendant quelques instants, et un seul regard de Tom me fait replonger dans l’hilarité. Il en va de même pour lui, et ce n’est qu’au bout d’un long moment que nous nous calmons enfin, capables à nouveau de se regarder dans les yeux sans rire. La nervosité étant sortie en même temps, je me retrouve beaucoup plus serein, à nouveau dans les bras de mon Thomas.

— Pareil, mais ça fait du bien, répondis-je quand il déclara ne pas avoir rigolé ainsi depuis longtemps. Je n’ai même pas souvenir d’un tel fou rire pour ma part, c’est dire. Ensuite, Tom m’attire à lui en me prenant pas les hanches, et me remercie de nous avoir sauvé la mise. Je souris en coin, assez fier de moi il faut dire, et répond tendrement à son baiser. Mais y’a pas de quoi... arrivais-je à glisser avant qu’il ne souffle que je mérite d’être traité comme un héros à la façon Beauregard.

Quelque chose dans ses yeux me fait immédiatement frémir. Son touché dans mes cheveux électrise mon corps, et je ferme les yeux en acceptant d’incliner la tête sur le côté. Thomas dépose une multitude de baiser sur mon cou offert, alors l’une de mes mains se referme sur son torse, serrant sa chemise. Quelque part, je crois que l’alcool n’y est pour rien dans le fait que j’ai d’un coup terriblement envie de Tom. J’ai merveilleusement toujours plus ou moins envie de lui, encore maintenant ; sa beauté me stupéfait, je ne me lasse pas de ses traits, de ses iris bleues. Mais là maintenant, tout de suite, c’est impérieux. C’était prévu, d’ailleurs, je comptais bel et bien en arriver à un tel moment, mais pas dehors. Cachés, certes, mais dehors tout de même. Et concrètement, je m’en fous. J’ai osé bien des choses dans mes jeunes années, déjà avec Tom à Londres c’était quelque chose. Maintenant...

Maintenant je me collais et m’agrippais à Thomas avec un doux soupir, parce qu’il sait exactement quoi faire pour me mettre dans un tel état. Je fonds sous ses lèvres, ses caresses, son aura qui m’enveloppe me laisse sans voix. Je ne pense même plus, lui laissant volontiers les rênes. Il a raison non ? Je l’ai un peu mérité.

code by lizzou



THE LIVING AND THE DEAD.

Alone. Yes, that's the key word, the most awful word in the English tongue. Murder doesn't hold a candle to it and hell is only a poor synonym. Alone.


:rainbow: :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

OUR NIGHT. & Myrddas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: fire station
-