AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 #222 / So much in common fr Maxyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1937 POINTS : 200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: #222 / So much in common fr Maxyn   Ven 18 Aoû - 15:52





You fuck my wife ?! ft Maxyn

Comme bon nombre de vendredi soir, Jimmy la passait nouveau avec Maxyn, dans son grand loft. Un drôle de lien s'était créée entre eux alors qu'ils n'avaient au final pas grand chose en commun. Jimmy l'avait croisé quelques mois auparavant dans un bar, il avait voulu lui vendre sa came, comme le bon commercial qu'il était, elle l'avait refoulé à sa manière, maintenant qu'il la connaissait, il n'était au final pas vraiment choqué, mais sur le moment, ça l'avait plutôt blasé. Jimmy se faisait souvent refouler quand il cherchait des nouveaux clients, il n'était pas le seul dealer de la ville, même s'il avait un portefeuille client plutôt bien remplis, il pouvait se montrer cupide et en voulait toujours plus. Allez savoir pourquoi il avait retenu le visage de Maxyn, plus qu'un autre, peut être parce qu'il l'avait trouvé drôlement jolie, s'il avait put lui vendre quelque chose ce soir là, il l'aurait probablement dragué, il l'aurait peut être même amené chez lui. Mais ça ne s'était pas fait, peut être son orgueil qui l'avait piqué cette nuit là. N'empêche qu'il l'avait retrouvé quelques semaines plus tard, dans une autre soirée, Jimmy ne l'aurait probablement pas reconnu tellement elle était défoncée, il l'avait dépanné pour lui faire plaisir, mais la soirée avait mal tournée pour Maxyn, elle avait été sacrément emmerdé par un groupe de mecs, encore plus ivres et défoncés qu'elle ne l'était. En bon samaritain, Jimmy l'avait sortie de là, il détestait que les camés se réduisent au sexe pour se piquer, pour les filles s'étaient encore pire, et même si elle l'avait remballé, il ne l'aurait jamais laissé se faire violer pour quelques grammes de drogues. Il avait finit par la ramener chez lui, clairement pas dans le même optique que la première fois, et depuis ils ne s'étaient plus quitté, ironie du sort. Jimmy avait finit par apprendre à la connaitre, et ils n'avaient effectivement pas grand chose en commun, si ce n'était la came qu'ils partageaient. Parfois en la regardant, il se demandait comment une mère de famille et prof de théâtre avait put bien faire pour partager un rail de coke avec un petit dealer un vendredi soir. Jimmy tirait sur le joint qu'il venait d'allumer et le tendait à Maxyn en montrant la table basse du doigt. Tu veux boire autre chose ?



HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: #222 / So much in common fr Maxyn   Ven 18 Aoû - 16:37


So much in common
"YOU FUCK MY WIFE ?!" YES BABE AND I AM PROUD OF IT.
Zoey était chez son père, j'avais promis à Enzo de me reposer et de ne pas déconner. Je lui avais promis de stopper mes conneries, le shit, l'alcool, les soirées à outrance... Et pourtant ce soir, j'étais chez Jimmy. Jaco mon voisin me fuyait comme la peste depuis que sa pote Nina était venue lui remonter les bretelles ainsi que les miennes, sans compter l'altercation qu'il avait eu avec Enzo. Mais je n'avais pas envie de rester seule... Je ne me sentais pas assez solide pour.

J'avais appelé Indiana histoire de sortir prendre un verre et elle était à l'étranger. En même temps elle pouvait se le permettre avec l'argent qu'elle avait... Puis j'avais contacté Jimmy. Si Enzo savait que je le fréquentais, il me tuerait mais là... Enzo était avec Zoey et je refusais de rester seule avec mes pensées négatives qui pourraient me tuer encore plus.

Jimmy était présent ce soir, il avait déjà de quoi fumer chez lui mais j'avais ramené mon shit "au cas où". Je préférais en avoir trop que pas assez. Jimmy était spécial mais j'aimais ça chez lui. C'était pas monsieur tout le monde et à l'heure d'aujourd'hui je me reconnaissais plus en lui que quelqu'un de lambda avec une vie rangée et bien tranquille.

Nous étions assis l'un à côté de l'autre, je regardais le plafond en essayant de faire le vide dans ma tête, prenant le joint qu'il me tendait pour tirer une bonne taffe.

- T'as de la vodka ?

Je le regardais en lui crachant la fumée dessus tout en souriant de toutes mes dents.

- J'ai bien besoin de me changer les idées et oublier cette société plus que merdique dans laquelle on est.

Mon téléphone me démangeant dans ma poche de jeans, je le mis sur la table basse à côté de quelques bouteilles qu'il avait déjà sorti.

- Je t'ai pas trop manqué depuis la dernière fois ça va?

Je souriais en coin, retirant une autre taffe sur ce joint qui était plus qu'exquis.
©junne.


you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1937 POINTS : 200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: Re: #222 / So much in common fr Maxyn   Jeu 7 Sep - 19:20





You fuck my wife ?! ft Maxyn

C'était une très mauvaise habitude qu'ils avaient pris là, se défoncer entre ces quatre murs comme si le commun des mortels le faisait eux aussi chaque vendredi soir, cette scène était triste à pleurer. Mais c'était presque devenu normal pour eux, chacun d'eux avait besoin d'une sacré claque dans la figure pur revenir dans le droit chemin, voir même plus qu'une claque, un passage à tabac dans les règles de l'art. A ce niveau là, ce n'était plus de la détresse, mais juste de la bêtise humaine, ils s'enterraient avec leur propre pelle. Les junkies avaient tendance à vouloir s'échapper de leur réalité, c'était derrière cette excuse vue, revue et archi revue que Jimmy se cachait, comme si s'apparentait à une vie saine et joviale l'effrayer au plus haut point, et comme si c'était normal de jouer avec sa propre vie et celle des autres en mélangeant tout un tas de substance avec des doses à assommer un cheval, comme si Jimmy n'était capable de ne rien faire d'autres. - T'as de la vodka ? Jimmy lui rendait son sourire hypocrite, son bar entier n'était pas suffisant pour épancher leur soif d'auto-destruction. Évidemment qu'il avait de la vodka, il pourrait ouvrir un coffeeshop dans son propre appartement si c'était nécessaire. Il se levait en titubant légèrement, depuis toutes ces heures à s'imbiber d'alcool et de weed, son sang n'était que alcool et weed, et s'approcha de son bar à l'angle de son appartement. Tant que je suis debout autre chose ? Faussement gentleman, à vrai dire, il se disait qu'il ne serait bientôt plus capable de se lever du tout.- J'ai bien besoin de me changer les idées et oublier cette société plus que merdique dans laquelle on est. En attrapant la bouteille d'alcool, et en attendant la réponse de Maxyn, Jimmy ne put s'empêcher de se moquer gentiment de son amie. Tu te mets à la philosophie maintenant ? Tu veux refaire le monde ... Il y a de quoi faire ... Il attrapait un paquet de cacahuète, histoire d'essayer d'éponger ce qu'il buvait depuis un moment. Pourquoi pas la légalisation de la marijuana, c'est un bon sujet ça ! ça me simplifierait la vie même ... Tu es une actrice, tu es censé vendre du rêve à ton public non ? Tu me vends pas du rêve là... disait il en grimaçant. - Je t'ai pas trop manqué depuis la dernière fois ça va? Jimmy se mettait à battre des cils, façon actrice hasbeen des soaps des années 80. Toujours quand je fume mon joint dans mon lit tout seul ... Je te retourne la question, et moi ?



HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: #222 / So much in common fr Maxyn   Dim 10 Sep - 19:10


So much in common
"YOU FUCK MY WIFE ?!" YES BABE AND I AM PROUD OF IT.
Si Enzo me voyait à l'heure actuelle il me tuerait sûrement. Il détesterait Jimmy alors que je l'adore. Il était space mais j'aimais ça chez lui. Il n'était conforme à rien et vivait pour lui et hurlait "fuck the world" sans soucis. Il m'aidait à oublier mes soucis merdiques, ma vie merdique. Tout. Je me concentrais juste sur mon verre et mon joint, me laissant partir loin d'ici. Trèèèèès loin. Alors je continuais de fumer en écoutant la belle voix mélodieuse de mon si cher et tendre ami. Il me faisait rire. Il était définitivement pas comme mes autres fréquentations. J'aurais dû commencer cette diversité des êtres qui m'entouraient depuis un bon moment.

- Non merci M'sieur ça ira. Tu fais dans la galanterie désormais ou par flemme de te relever plus tard?

Je riais en tirant encore une taffe puis voir mon téléphone scintiller à tout va me stressait. Je soufflais et je regardais de quoi il s'agissait. Je vis le nom de l'expéditeur tandis que Jimmy vagabondé dans la pièce et je me mis bêtement à sourire. C'était Billie.

J'ouvris aussitôt mon téléphone et son sms m'extirpait un sourire plus que suspect. Elle voulait me revoir au boulot pour une de nos folies passagères. Je me mordais instinctivement et inconsciemment ma lèvre inférieure de plaisir et je lui répondis au tac au tac en lui disant à quel point j'étais pressée de la voir. Billie m'aidait à tout plein de niveaux. Certes, on ne savait rien ou peu de choses l'une sur l'autre. On couchait juste ensemble et elle me rendait horriblement folle. Tellement folle que je remettais toute ma sexualité en question. Etais-je bisexuelle ou juste lesbienne? Ca faisait un moment que quelqu'un ne m'avait pas rendu aussi chèvre... Depuis Enzo. Mais est-ce que je voyais autre chose en Billie qu'une sexfriend hors paire? Pour le moment, je voulais juste profiter de l'instant présent, vivre à cent à l'heure. Mais là, j'étais avec Jimmy, alors si j'avais un orgasme à distance en pensant juste aux doigts de Billie sur moi ça n'allait pas du tout le faire.

Donc je relevais ma petite tête pour me reconcentrer sur les mots de mon Jimmy adoré et sa tête de bécasso me faisait rire.

- Car tu crois que tu me vends du rêve avec cette tête de bécassine au masculin toi?

Je gardais mon joint entre mon index et mon majeur tandis que je continuais de répondre à Billie avec ma main gauche, regardant Jimmy puis mon tel aussi vite que possible.

- Bien sûr que tu me manques. Surtout quand j'ai plus rien chez moi et que t'es mon unique héro dans le coin vois-tu. Je peux pas trop compter sur mon ex chez les STUPS pour lui demander de m'aider. Quoique, peut-être qu'à force d'arrêter des dealers ici et là, il doit avoir une sacré conso de shit dans un de ses placards. Faudrait que je pense à vérifier tout cela...

Je riais de façon assez bête pour finir par envoyer mon sms coquin à Billie. J'avais horriblement hâte de la recroiser. Alors, je remis mon téléphone sur la table basse sans prendre la peine de le déverrouiller. J'avais bien trop la tête ailleurs.

- Ramènes ton cul ici, je veux ma Vodka.

Je lui faisais signe de vite me rejoindre, il devait kiffer aimer être désiré sans doute. Ca faisait son charme.

- Pose-toi, je vais aux toilettes. Car après me relever sera bien trop difficile.

J'écrasais mon joint dans le cendrier, me relevant comme une vieille mémé à moitié cassé. Je lui faisais une drôle de révérence comme pour le saluer et me moquer gentiment de lui vu qu'il était le chef des lieux et j'allais vite pisser un bon coup car avec la Vodka j'allais pas tenir vingt ans, c'était clair.

Je revenais cinq minutes plus tard après m'être lavée les mains. Je sentais déjà mes yeux un peu se refermer avec ce premier joint mais c'était loin d'être assez. Je me rasseyais à ma place initiale toute contente, en commençant à rouler un deuxième joint.

- J'espère que t'as rien fait de ouf en mon absence, je serais triste!
©junne.


you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'arnacoeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28
SURNOM : Jim, Jimmy
STATUT : Single, broken heart (Loumy), can't stop playing with girls (Jillie)
MÉTIER : Dealer, arnaqueur
LOGEMENT : #222 River Pines, avec Scarlett qui squatte son canapé

POSTS : 1937 POINTS : 200

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Jumkie qui tente de se convaincre qu'il n'a pas de problème ~ s'est spécialisé dans le vol de voiture ~ instable émotionnellement ~ globetrotter, poissard et supersitieux ~ Lou est son seul pilier, elle est aussi malade que lui
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

Felix ~ Lou #2 ~ Jillie ~ Loyd ~ Maxyn ~ Scarlett





- LOUMY -


I had all and then most of you, some and now none of you Take me back to the night we met I don't know what I'm supposed to do, haunted by the ghost of you


- JILLIE -
Had it from the start Girl, you know just who you are Hold my hand, don't go to far All you' looking for is me Can't you tell 'em what you need



RPs EN ATTENTE : Finnley ~ Lene ~ Cole ~ Scarlett
RPs TERMINÉS : Frankie ~ Lou ~ Lily ~ Scarlett ~ Scarlett #2
PSEUDO : Bad Karma
AVATAR : Bill Skarsgard
DC : -
INSCRIT LE : 05/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12645-you-don-t-know-what-psychopathe-is-sitting-next-to-you-ft-jim http://www.30yearsstillyoung.com/t12693-watch-me-drowning-ft-jimmy

MessageSujet: Re: #222 / So much in common fr Maxyn   Ven 22 Sep - 18:30





You fuck my wife ?! ft Maxyn

Jimmy ne faisait d'habitude pas dans le social, il n'offrait pas sa came comme ça, juste pour le plaisir de partager, il faisait payer cash et au prix fort, peut être qu'il devrait d'ailleurs à envoyer la facture à Maxyn pour toutes les consommations. Il savait très bien qu'ils n'étaient pas les meilleurs amis du monde, que la blondinette n'était là que pour sa came, lui appréciait en retour sa compagnie, une drôle d'amitié entre camés, aussi simple que de rouler un joint ou d'étaler une ligne de cocaïne. - Non merci M'sieur ça ira. Tu fais dans la galanterie désormais ou par flemme de te relever plus tard?. Mais parfois, Max savait lire en lui comme dans un livre, Jimmy Ashes, galant ? Non bien sure que non, l'exacte opposé même. Jimmy se contenta de hausser les épaules et d'amener la si précieuse bouteille vers Maxyn, bien plus absorbé par son téléphone qu'autre chose, probablement son ex. Parce que oui, Jimmy avait ce don extra ordinaire de créer des liens avec l'ex petite amie d'un agent de la DEA, lui dealer des quartiers chics, normal n'est-ce pas ? Si un jour les STUPS se trouvaient sur le pas de sa porte, il n'aurait pas à chercher bien loin. Jimmy aimait le danger, et il aimait surtout s'entourer de gens utiles, Max pourrait toujours l'informer en cas de descente de la DEA.- Car tu crois que tu me vends du rêve avec cette tête de bécassine au masculin toi? Ni une ni deux, il reprenait sa place confortable dans ce canapé, accompagné de sa bouteille de vodka et de son paquet de cacahuète, vraiment histoire de, car à force de s'enfiler les shots, Jimmy n'avait absolument pas faim. Je vends du rêve à n'importe qui, n'importe quand ... Modestie étant son deuxième prénom, Jimmy servait les premiers verres de vodka un sourire en coin, et la main lourde sur les doses, très lourde même. C'était peut être ça qu'il appréciait chez Maxyn, ce côté je-m'en-foutiste, il n'y avait aucune ambiguïté, tout était très clair entre eux, très simple, ils vivaient d'alcool et de drogues, il n'aurait pas à trouver des excuses pour l’éjecter de son appartement après une partie de jambes en l'air, parce qu'il ne couchait pas avec Maxyn.- Bien sûr que tu me manques. Surtout quand j'ai plus rien chez moi et que t'es mon unique héro dans le coin vois-tu. Je peux pas trop compter sur mon ex chez les STUPS pour lui demander de m'aider. Quoique, peut-être qu'à force d'arrêter des dealers ici et là, il doit avoir une sacré conso de shit dans un de ses placards. Faudrait que je pense à vérifier tout cela... Jimmy attrapait une poignet de cacahuètes, les lancer en l'air une par une, pour les lancer directement dans sa propre bouche, il écoutait à demi mot son charabia sur son ex, l'australien n'en avait au fond pas grand chose à foutre, il trouvait ça même plutôt ironique d'une camé soit folle amoureuse d'un agent des STUPS. Ou alors il le revend lui même ... toute sa came là, ça va bien quelques parts, et ne me dis pas qu'ils le détruisent c'est faux ! Sinon tu pourrais lui dire de nous rejoindre là ton copain, ça t'éviterais de te greffer le téléphone dans la main ... disait Jimmy en montrant de la main le smartphone que Maxyn tenait fermement dans la sienne. Dis le si je te dérange ajoutait il en ne cachant pas son rire.- Pose-toi, je vais aux toilettes. Car après me relever sera bien trop difficile. Il reprenait son jeu avec ses cacahuètes en la suivant du regard, la laissant s'enfermer dans les toilettes, il jetait ses cacahuètes sur la table basse et se précipita sur son téléphone. Jimmy avait juste l'intention de lui faire une blague, envoyé une photo de ses fesses à ce fameux correspondant, ou envoyer le message suffisamment fort de sens pour foutre une merde monumentale, Jimmy restait l'éternel petit con. Mais quand il vit le nom de "Billie" s'affichait, sa curiosité le piquait, son ex s'appelait Enzo, ou Kenzo, ou un truc du même style, mais là ce pouvait être une Billie, ou un Billy, sa petite amie s'appelait Billie, s'il pouvait considérer leur relation comme telle, la fille qu'il fréquentait plus qu'une fois par semaine en somme. Jimmy éclatait d'un rire moqueur, c'était surement la marijuana qui parlait pour lui, ou la tequila, voir surement les deux. Jimmy ouvrit le message, et lu en travers ce que Maxyn et Billie se disaient, du cul, juste du cul, au fond Jimmy continuait de se foutre royalement de ce qu'il pouvait bien se passer dans sa vie, c'était juste pour l'emmerder, jusqu'à ce qu'il tombe sur LA photo ... La photo de "sa Billie" très peu vêtue, en zoomant légèrement il reconnu même les sous vêtements que lui même lui avait offert à Billie quelques semaines plus tôt. Son sang ne faisait qu'un tour, Jimmy était littéralement sur le cul, il ne savait pas trop s'il devait rentrer dans une rage folle, ou s'il devait partir dans un fou rire : Maxyn et Jimmy couchait avec la même fille. - J'espère que t'as rien fait de ouf en mon absence, je serais triste! Jimmy n'avait pas entendu Maxyn revenir, il avait toujours son téléphone dans la main, en train de mater sa propre copine sur le téléphone d'une autre. Il ne savait même pas que Billie était bi. Billie ?!



HARDER TO BREATHE
We were lovers for the first time running all the red lights the middle finger was our peace sign we were sipping on emotions smoking and inhaling every moment it was reckless and we owned it we were high and we were sober we were on and we were over we were young and now I'm older but I'd do it all again



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: #222 / So much in common fr Maxyn   


Revenir en haut Aller en bas
 

#222 / So much in common fr Maxyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: pine rivers :: logements
-