AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 work until you no longer have to introduce yourself » maxyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans.
SURNOM : Mon entourage a pris l'habitude de m'appeler Jo', que ce soit mes amis ou ma famille.
STATUT : Célibataire endurcie, qui ne croit plus vraiment au prince charmant.
MÉTIER : Je suis l'heureuse propriétaire d'une boutique de bijoux assez originaux, que je créé moi-même.
LOGEMENT : Un loft moderne et spacieux, avec deux chambres, au #234 du quartier Pine Rivers.

POSTS : 469 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Depuis l'âge de neuf ans, je suis végétarienne. ☆ J'ai un adorable chiot, âgé de six mois, nommé Ghost. ☆ Après le décès de mon père, je me suis engagée dans l'armée pendant deux ans. ☆ Je suis bilingue anglais et coréen, mais je parle également français et espagnol. ☆ Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, j'ai trois frères aînés. ☆ Je suis littéralement amoureuse de sport, surtout ceux qui sont dit extrêmes. ☆ J'ai plusieurs tatouages, et ce ne seront certainement pas les seuls.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

Let life surprise you. → ft. Kael Harrington.
Work until you no longer have to introduce yourself. → ft. Maxyn Ledger.
The greatest gift of life is friendship. → ft. Célia Scott.
► Titre du rp. → ft. personnage.

RPs EN ATTENTE : Agathe Iver. ☆ Kara Harrington. ☆ someone else ?



RPs TERMINÉS : Personnage. ☆ Personnage. ☆ Personnage.


PSEUDO : Hyonie.
AVATAR : Shay Mitchell.
CRÉDITS : angie (avatar); tumblr (gifs).
DC : Pas de schizophrénie en vue.
INSCRIT LE : 14/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16441-i-m-willing-for-this-to-be-easier-and-much-more-magical-than-i-can-imagine http://www.30yearsstillyoung.com/t16606-nothing-can-be-accomplished-without-love#641254 http://www.30yearsstillyoung.com/t16607-jolia-anderson#641269 http://www.30yearsstillyoung.com/t16638-jolia-anderson#642504

MessageSujet: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Lun 28 Aoû - 0:38


work until you no longer have to introduce yourself + maxyn ledger

 maxyn ledger ⊹ jolia anderson  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Aujourd'hui était un jour spécial. Aujourd'hui, il y aurait très certainement quelque chose à fêter et je m'en réjouissais d'avance. À vrai dire, cet événement ne m'impliquait pas uniquement moi et je dirais même que, la tournure que la journée allait prendre dépendait de la réponse de mon amie. Pourtant, j'étais extrêmement enthousiaste et je sentais que tout allait bien se passer. Il n'y avait pas de raison pour qu'il en soit autrement, n'est-ce pas ? Maxyn et moi travaillons ensemble depuis quelques années déjà. Très rapidement après l'ouverture de la boutique, elle avait accepté de poser avec mes bijoux. Désormais, c'est un peu la représentante de la marque. Mon modèle préféré. Et je l'espère, l'égérie officielle d'ici quelques heures. Ce partenariat n'avait strictement rien d'officiel jusque là, et la jolie blonde ne m'avait jamais rien demandé en contrepartie de son aide. Seulement, voici maintenant six ans que la boutique était ouverte. Les clients étaient de plus en plus nombreux et revenaient régulièrement après leur premier achat. Les bénéfices commençaient à être vraiment intéressants, j'avais même pu devenir l'heureuse propriétaire d'un loft dans le quartier de Pine Rivers. C'est pour dire... Ainsi, aujourd'hui, je tenais absolument à proposer un contrat à mon amie. C'est quelque chose qui me tenait extrêmement à cœur et je voulais que ce soit elle, personne d'autre. Depuis six ans, la clientèle était habituée à voir sa sublime bouille partout dans la boutique et sur la devanture. En six ans, elle ne m'avait jamais fait faux bond. Jamais. Je savais que je pouvais compter sur elle, même lorsque cela ne concernait pas notre partenariat. Elle était tout simplement devenue mon amie, et elle pouvait compter sur moi, elle aussi. Un léger sourire aux lèvres, je relisais les termes du contrat que j'avais imprimé alors que les derniers clients quittait la pièce. Oui, cette fin de journée s'annonçait très bien. Le temps passait, j'alternais entre l'atelier où je dessinais de nouveaux croquis et l'accueil des clients. Cela faisait déjà quelques minutes que l'endroit était vide, quand j'entendis alors sonnette retentir et quelqu'un entrer. Rapidement, je pénétrais dans la boutique où j'apercevais enfin la jolie blonde avec qui j'avais échangé des sms le matin même. « Ah, te voilà ! Comment tu vas ma belle ? Pas trop perturbée cet après-midi ? » Dis-je alors sur le ton de la plaisanterie, tout en la serrant dans mes bras. Mais, bien que l'humour soit de mise, j'espérais que mes petites cachotteries ne lui avaient pas réellement occupé l'esprit toute la journée. Personnellement, j'avais déjà du mal à m'occuper de la clientèle lorsque quelque chose triturait mon esprit alors, je n'osais imaginer mon amie essayant de faire un cours à des jeunes dans un tel état d'esprit. Après mon étreinte, je la regardais, souriante. « Aller va, je vais te le dire mais avant toute chose : l'indispensable café. » Sans plus tarder, je retournais dans l'arrière boutique pour y faire deux cafés. Éternelle tradition entre nous, qui ne changerait sans doute jamais. Une fois les boissons servies, je revenais dans la boutique en lui tendant le sien. « Comment s'est passé ta journée ? » Certes, je ne tenais presque plus en place à l'idée de lui annoncer la nouvelle mais, je n'en oubliais pas la politesse pour autant. D'autant plus que Maxyn traversait une période pas forcément évidente alors... je demandais systématiquement si elle allait bien. Puis, dans le cas contraire, j'étais persuadée que ma demande la rendrait heureuse. Nous passons de si bons moments ensemble, cela ne pouvait en être autrement.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 594 WORDS.



Dernière édition par Jolia Anderson le Ven 1 Sep - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Lun 28 Aoû - 15:05



work until you no longer have to introduce yourself
⚜ Hope is being able to see that there is light despite all of the darkness.l ⚜

J'avais clairement l'esprit ailleurs depuis ce matin et pas juste à cause des sms de Jolia. Certes, ça comptait mais pas que. Il y a quelques nuits j'ai eu une grosse crise d'angoisse en allant jusqu'à me scarifier sur les bras, pour espérer en retour de ne plus avoir mal dans "ma tête". J'avais été si désespérée que j'avais appelé Enzo, mon ex... Et sans trop que je ne comprenne pourquoi on avait fini par coucher ensemble. J'étais mitigée entre le bonheur, l'inquiétude, le stresse ou bien l'extase. Enzo me manquait horriblement mais il m'avait dit fréquenter quelqu'un et moi qu'est-ce que je fais? Je l'appelle à 4h du matin pour qu'il vienne m'aider pour ensuite finir dans le même lit.

Heureusement je voyais des personnes comme Jolia. Cette fille était un véritable bonheur et elle m'aidait sans me donner à boire ou à fumer en échange. C'était une amie... bien et "stable" si je pouvais dire cela ainsi. Elle était remplit de rêves et voyait très loin. Sa boutique marchait bien plus que bien même, alors qu'elle venait de très loin.

Elle n'avait eu aucun piston ou n'avait pas eu à coucher avec un riche milliardaire pour que les fonds de sa boutique soient financés. Non... Loin de là. Les gens appréciaient son talent, son imagination mais surtout sa sympathie. Je ne me souvenais plus depuis quand cette boutique était ouverte, mais j'en étais désormais accroc. J'aimais passer ici, boire mon café habituel et parler de tout et de rien en oubliant le monde extérieur.
Sans finir à l'hôpital pour autant.

Il était 16h25, j'avais quitté le lycée il y a 15 minutes à peine. J'avais pris ma voiture et m'étais garée à l'angle de la rue où était la boutique de Jolia.
Aujourd'hui j'avais fait l'effort de bien me coiffer et me maquiller "comme avant." Ca devait faire longtemps que je n'avais pas été ainsi vu l'accueil que j'avais eu au lycée. On avait fait que me complimenter, me disant que j'avais meilleure mine, que j'étais juste plus rayonnante. Tout ça à cause de mon rapprochement avec Enzo. J'étais ridicule.

J'entrais enfin dans la boutique, les yeux rieurs en regardant les nouveaux bijoux qu'elle exposait depuis ce matin sans doute

- Toc, toc, y'a quelqu'un?

Et en moins de deux Jolia débarqua, tout sourire. Elle aussi était divine aujourd'hui. Ca devait avoir avec "la nouvelle" dont elle m'avait parlé par sms, je mourrais d'impatience tant c'était un supplice d'attendre autant.

- Ca va très bien, je t'en remercie... Et si après-midi perturbée vu tes sms de ce matin. C'est pas humain de faire autant attendre tu sais?

On se fit un câlin de bienvenue et je continuais de la regarder, mesurant le moindre de ses mouvements, pour espérer lire à travers les lignes, histoire de découvrir son secret avant qu'elle ne m'en parle de vive voix, mais c'était déjà mission perdue d'avance.

- Faut obligatoirement que j'ai du café entre mes mains pour que tu avoues enfin ton secret?

Elle me faisait rire mais bon, je ne pouvais qu'attendre. Alors je regardais ses nouveaux bijoux tandis qu'elle préparait le café pour nous le servir peu de temps après.

- Mes collègues et élèves n'ont fait que me complimenter sur ma tenue ou mon apparence globale aujourd'hui. J'ai ressorti cette vieille robe du placard et j'ai fait l'effort de mieux présenter. T'aimes bien?

Je faisais un tour sur moi-même faisant attention à ne verser aucune goutte au sol. Le café était bien trop précieux et encore plus sa boutique.

- Mais tu ne m'as pas fait venir pour ça... Donc, quel est ce fameux secret? Je serais incapable de dormir si tu me fais encore attendre!

Je commençais à siroter mon café, mes yeux restant sur la belle Jolia.
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans.
SURNOM : Mon entourage a pris l'habitude de m'appeler Jo', que ce soit mes amis ou ma famille.
STATUT : Célibataire endurcie, qui ne croit plus vraiment au prince charmant.
MÉTIER : Je suis l'heureuse propriétaire d'une boutique de bijoux assez originaux, que je créé moi-même.
LOGEMENT : Un loft moderne et spacieux, avec deux chambres, au #234 du quartier Pine Rivers.

POSTS : 469 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Depuis l'âge de neuf ans, je suis végétarienne. ☆ J'ai un adorable chiot, âgé de six mois, nommé Ghost. ☆ Après le décès de mon père, je me suis engagée dans l'armée pendant deux ans. ☆ Je suis bilingue anglais et coréen, mais je parle également français et espagnol. ☆ Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, j'ai trois frères aînés. ☆ Je suis littéralement amoureuse de sport, surtout ceux qui sont dit extrêmes. ☆ J'ai plusieurs tatouages, et ce ne seront certainement pas les seuls.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

Let life surprise you. → ft. Kael Harrington.
Work until you no longer have to introduce yourself. → ft. Maxyn Ledger.
The greatest gift of life is friendship. → ft. Célia Scott.
► Titre du rp. → ft. personnage.

RPs EN ATTENTE : Agathe Iver. ☆ Kara Harrington. ☆ someone else ?



RPs TERMINÉS : Personnage. ☆ Personnage. ☆ Personnage.


PSEUDO : Hyonie.
AVATAR : Shay Mitchell.
CRÉDITS : angie (avatar); tumblr (gifs).
DC : Pas de schizophrénie en vue.
INSCRIT LE : 14/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16441-i-m-willing-for-this-to-be-easier-and-much-more-magical-than-i-can-imagine http://www.30yearsstillyoung.com/t16606-nothing-can-be-accomplished-without-love#641254 http://www.30yearsstillyoung.com/t16607-jolia-anderson#641269 http://www.30yearsstillyoung.com/t16638-jolia-anderson#642504

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Mar 29 Aoû - 23:40


work until you no longer have to introduce yourself + maxyn ledger

 maxyn ledger ⊹ jolia anderson  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Un large sourire se dessinait sur mes lèvres alors que j'observais mon amie. Elle était tout simplement sublime, et j'étais d'ailleurs ravie de constater qu'elle avait effectivement fait un effort de présentation. Non pas qu'elle ait besoin de grand chose pour être mise en valeur. En toute honnêtement, Maxyn est une femme dont le charme en ferait chavirer plus d'un. Nul besoin d'artifices. Néanmoins, cela me rendait tellement heureuse de la voir aussi rayonnante malgré la période difficile qu'elle traversait. Je la détaillais de la tête aux pieds alors qu'elle tournait jovialement sur elle-même. « Tu es magnifique Max, tu le sais. Et je suis vraiment contente de te voir comme ça. Tu es rayonnante. » C'est ainsi que l'on reconnaît ses amis, n'est-ce pas ? Lorsque l'on se soucie d'eux au point d'être triste avec eux quand ils ne vont pas bien, et inversement. En tout cas, c'est de cette façon que je tenais à la jolie blondinette. « Mais tu ne m'as pas fait venir pour ça... Donc, quel est ce fameux secret ? Je serais incapable de dormir si tu me fais encore attendre ! » Mais, c'est qu'elle s'impatientait ! Je riais légèrement, me dirigeant vers la caisse pour y saisir le contrat. C'est alors que, je compris quelque chose. Stoppée dans mon élan, je lançais un regard interrogateur à la future égérie de ma marque. Comment ça, je suis bien sûre de moi ? Évidemment que je le suis. En attendant, je me rendais compte à quel point j'étais longue à la détente. Comment une information aussi capitale avait-elle pu m'échapper ? Cela passe par les pieds et remonte difficilement jusqu'au cerveau, je vous le dis. « Mais dis moi toi, t'as pas quelque chose à me raconter ? Je pense te connaître assez pour savoir que tu ne te pomponnerai pas pour rien. Aller, dis moi tout. » Toujours aussi sûre de moi, j'affichais un sourire malicieux tout en la taquinant. C'est vrai que, je n'avais pas fait le rapprochement tout de suite. Pourtant, c'était évident que Maxyn était heureuse aujourd'hui. Et, il y avait forcément une raison à cela. Je voulais me réjouir avec elle. Telle une commère, j'avais même hâte d'entendre les détails... Jusqu'à constater la moue qu'elle affichait en attendant que moi-même je déballe mon scoop. « Bon, d'accord. Je commence mais après, je veux tous les détails hein ? » Ajoutais-je, lui faisant un clin d’œil alors que je récupérais la liasse de papiers. Je soupirais, prenant un air un peu plus sérieux. Je ne pouvais pourtant pas m'empêcher de sourire. Pourquoi faire la tête, après tout ? C'était une bonne nouvelle. « Voilà, tu pourrais lire ça, s'il te plaît ? » Après un dernier coup d’œil, je tendais ledit contrat à la jeune femme. Son nom était cité dans les termes, elle ne pourrait donc que comprendre où je voulais en venir. Étrangement, j'étais nerveuse. L'estomac noué, soudainement. Nous avions toujours fait de l'excellent travail ensemble et, nous le faisions avec un immense plaisir et beaucoup d'amusement. Il n'y avait donc pas de raison pour que l'officialité de cette collaboration y change quoi que ce soit mais, entre imaginer et passer à l'acte, il y avait un monde...
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 540 WORDS.



Dernière édition par Jolia Anderson le Ven 1 Sep - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Jeu 31 Aoû - 14:18



work until you no longer have to introduce yourself
⚜ Hope is being able to see that there is light despite all of the darkness.l ⚜

Sirotant mon café, je la regardais attentivement pour essayer d'avoir quelques indices même dans sa façon d'agir. Sauf qu'elle semblait décidée à ne rien dire et à me faire attendre un petit moment. J'avais été flattée par son compliment mais peut-être voulait-elle m'amadouer de peur que je réagisse mal à quelque chose? Alors je fronçais les sourcils arrêtant de boire mon café bien chaud, la zieutant bien explicitement mais rien à faire: elle restait neutre du début à la fin.... Mais quand elle évoqua le sujet de ma "beauté d'aujourd'hui", comme une imbécile heureuse je souriais niaisement en cachant mon visage, faisant mine de regarder autre chose dans la boutique.

- Non, non... Je voulais juste bien présenter...

Certes je voulais bien présenter car j'allais plus que bien. Trop bien sans doute... J'étais encore dans mon nuage grâce à ma nuit passée avec Enzo, j'étais dans un univers totalement parallèle mais là, j'étais ici pour Jolia, pas pour parler de... ça. Puis comment Jolia réagirait? Serait-elle choquée? Enervée? Après tout Enzo m'a fait souffert et ça faisait deux ans que c'était terminé entre nous... Heureusement elle enchaîna et me fit sortit de mes pensées.

Je me retournais donc à nouveau vers elle et je vis une grosse lasse de papiers entre ses divines mains. Je posais mon café sur le comptoir et je prit toute cette paperasse, ne comprenant pas trop pourquoi... Je fronçais de nouveau les sourcils et quand je baissas mes yeux je vis mon nom en première page, suivit de pleins de termes juridiques, reliant mon nom à sa boutique en tant qu'égérie. Mon coeur se stoppa.

- Je... je...

Je comprenais bien ce que je lisais? Après tout j'étais prof de théâtre, non prof de droit... Pourtant la paperasse à la compagnie ça m'y connaissait mais là... Alors, je me mis de dos à Jolia, faisant les cent pas dans sa boutique et je lisais les premières lignes de ce qui semblait être un contrat. Je lisais si rapidement que j'en restais bouche-bée.

- Tu me veux en tant qu'égérie? Je... je comprends bien?

Je me retournais à nouveau vers Jolia, continuant de faire les cent pas, mes yeux revenant sur le contrat.

- Tu... c'est une blague? Moi? Egérie? Je suis tout sauf...

J'allais encore recommencer à me dénigrer, alors je me stoppais.

- Je veux dire, je suis pas si... photogénique et intéressante... Puis tu sais... Ces derniers temps peu de gens... m'aiment bien dans le coin....

Je regardais le nombre de pages qu'il y avait et ça ne ressemblait pas du tout à une "joke".

- Ou alors c'est une blague et je suis filmée actuellement?

Je me mettais à rire mais c'était un rire nerveux car en même temps si c'était bien ça... j'étais plus que flattée et mon coeur s'emballait trop vite d'ailleurs mais si c'était une blague... bref... je devais arrêter de trop penser.
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans.
SURNOM : Mon entourage a pris l'habitude de m'appeler Jo', que ce soit mes amis ou ma famille.
STATUT : Célibataire endurcie, qui ne croit plus vraiment au prince charmant.
MÉTIER : Je suis l'heureuse propriétaire d'une boutique de bijoux assez originaux, que je créé moi-même.
LOGEMENT : Un loft moderne et spacieux, avec deux chambres, au #234 du quartier Pine Rivers.

POSTS : 469 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Depuis l'âge de neuf ans, je suis végétarienne. ☆ J'ai un adorable chiot, âgé de six mois, nommé Ghost. ☆ Après le décès de mon père, je me suis engagée dans l'armée pendant deux ans. ☆ Je suis bilingue anglais et coréen, mais je parle également français et espagnol. ☆ Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, j'ai trois frères aînés. ☆ Je suis littéralement amoureuse de sport, surtout ceux qui sont dit extrêmes. ☆ J'ai plusieurs tatouages, et ce ne seront certainement pas les seuls.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

Let life surprise you. → ft. Kael Harrington.
Work until you no longer have to introduce yourself. → ft. Maxyn Ledger.
The greatest gift of life is friendship. → ft. Célia Scott.
► Titre du rp. → ft. personnage.

RPs EN ATTENTE : Agathe Iver. ☆ Kara Harrington. ☆ someone else ?



RPs TERMINÉS : Personnage. ☆ Personnage. ☆ Personnage.


PSEUDO : Hyonie.
AVATAR : Shay Mitchell.
CRÉDITS : angie (avatar); tumblr (gifs).
DC : Pas de schizophrénie en vue.
INSCRIT LE : 14/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16441-i-m-willing-for-this-to-be-easier-and-much-more-magical-than-i-can-imagine http://www.30yearsstillyoung.com/t16606-nothing-can-be-accomplished-without-love#641254 http://www.30yearsstillyoung.com/t16607-jolia-anderson#641269 http://www.30yearsstillyoung.com/t16638-jolia-anderson#642504

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Ven 1 Sep - 23:25


work until you no longer have to introduce yourself + maxyn ledger

 maxyn ledger ⊹ jolia anderson  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
L'excuse que me donnait mon amie pour justifier sa bonne mine du jour ne suffisait pas à me convaincre. Quelque chose se cachait là-dessous, et ses paroles si discrètes ne faisaient que le confirmer. À force, je commençais à la connaître la jolie Maxyn. Je faisais donc mine d'acquiescer ses dires, et je passais sans plus attendre à l'annonce que je souhaitais lui faire. La raison pour laquelle je lui avais demandé de venir aujourd'hui, et qu'elle semblait avoir hâte de connaître. Pour le reste, je le saurais bien assez tôt. Il me tardait tant qu'elle lise le contrat. Je n'osais même pas dire les choses oralement, je préférais la laisser découvrir. Et, ce fut un véritable plaisir de l'observer. Plus elle avançait dans sa lecture, plus sa surprise était visible sur son visage. Un immense sourire aux lèvres, ce moment resterait gravé dans ma mémoire. Elle s'était mise à faire les cent pas devant moi. Les battements de mon cœur s'accéléraient alors que j'attendais une réponse, accoudée au comptoir de caisse. « Tu me veux en tant qu'égérie? Je... je comprends bien? » Une moue malicieuse, je m'interrogeais : le contrat n'était-il pas assez explicite ? Bien sûr que si, il l'était. Seulement, je ne pensais pas me tromper en imaginant que la sublime blonde qui me faisait face n'était pas assez sûre d'elle pour croire que je puisse vouloir qu'elle représente mes créations. Et pourtant, si seulement elle savait à quel point je suis fière de la voir les porter... « Tu... c'est une blague? Moi? Egérie? Je suis tout sauf... » Roulant les yeux vers le ciel, je soupirais. Cela me faisait tellement de peine qu'elle se dénigre à ce point, qu'elle ne se rende pas compte de sa valeur et qu'elle n'apprécie – par conséquent – pas assez les joies que la vie peut lui offrir. « Max... » Gardant néanmoins le sourire, j'observais mon amie qui continuait dans son monologue. À croire qu'elle ne m'entendait pas. « Je veux dire, je suis pas si... photogénique et intéressante... Puis tu sais... Ces derniers temps peu de gens... m'aiment bien dans le coin... » Honnêtement, elle me faisait rire. La jeune femme était semblable à une enfant. Une enfant que l'on aurait privée de tout un tas de choses et qui n'oserait plus croire en quoi que ce soit, à force. « Mais Max... » Une fois de plus, elle ne m'écoutait pas. Que faisait-elle au juste ? Elle ne comptait tout de même pas le nombre de pages qui composaient le contrat ? Sérieusement. Si elle n'existait pas, il faudrait l'inventer. « Ou alors c'est une blague et je suis filmée actuellement ? » Tout à fait. Comme si j'étais du genre à dépenser une fortune dans l'installation de caméras, histoire de faire du mal à une amie afin de me moquer d'elle. Je la regardais, prenant un air sérieux, silencieuse. « Bien sûr que non, ce n'est pas une blague ! » Mon sourire revint alors, et je m'approchais de la jolie blonde, prenant ses mains dans les miennes. « Maxyn, ça fait déjà des années qu'on travaille ensemble et je n'ai jamais imaginé qui que ce soit d'autre pour représenter mes créations. JAMAIS. Tu es sublime, et si la plupart des gens entrent dans la boutique, c'est parce qu'ils ont vu ta photo en premier. » C'est ce qui s'appelle de la publicité. C'est psychologique. De jolis bijoux portés par une belle personne attireront toujours plus le regard que des bijoux exposés seuls. Après avoir affiché les photos de Maxyn sur la devanture, j'avais pu constater une nette différence sur la fréquentation de la boutique. Il me semblait lui en avoir parlé à l'époque, ne cessant de la remercier pour son aide. Aujourd'hui, je voulais lui rendre la pareille et surtout, je souhaitais qu'elle cesse de se dénigrer. Elle méritait de prendre conscience de sa juste valeur. « Écoute, je sais que tu ne t'apprécies pas spécialement. Et j'ai pleinement conscience du fait que la confiance en soi est difficile à acquérir mais hey, chérie, tu es magnifique ! Il faut que tu te dises que ce contrat est plus que mérité, je t'assure. Tu penses que les gens ne t'aiment pas... non seulement c'est faux, mais en plus, tu es capable de leur prouver que tu es capable de si belles choses. » Je reprenais mon sérieux, glissant mes cheveux derrière mes oreilles. Cette fille a tout pour elle, et il était temps qu'elle le voit. Gardant sa main dans l'une des miennes, je me penchais pour récupérer un style sur le comptoir de ma main libre. « Tu as une immense valeur, et tu peux arriver à faire de grandes choses si tu crois en toi. Moi en tout cas, je crois en toi. Et j'aimerais t'aider à te faire plus confiance alors... tu veux bien devenir l'égérie officielle de ma marque ? Ce n'est pas grand chose, c'est une petite boutique mais, peut-être que ça pourrait te donner un coup de pouce pour la suite. » Souriant de nouveau, je lui tendais le stylo, espérant de toutes mes forces qu'elle accepterait de signer ce contrat. À vrai dire, je ne voyais personne d'autre pour assurer ce rôle. J'étais des plus sincère dans mes propos. Maxyn est une partenaire vraiment agréable, et nous avons toujours passé de très bons moments lors des photo-shoots. Sans parler de notre belle amitié, qui s'était développée avec le temps.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 913 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Dim 3 Sep - 0:48



work until you no longer have to introduce yourself
⚜ Hope is being able to see that there is light despite all of the darkness.l ⚜

Elle avait essayé de m'interrompre à plusieurs reprises mais je parlais trop vite... Trop vite pour elle. Mais dans mon incompréhension la plus totale, Jolia insistait et me confirmait bel et bien que tout était réel. Certes j'avais déjà posé pour elle mais "comme ça". Puis il n'y avait pas que moi en photo, y'avait aucun contrat... Puis quand j'avais commencé, sa boutique était plus petite pas autant visitée. Certes, elle n'était pas Givenchy non plus, mais elle commençait à avoir sa petite réputation.

- Je sais pas quoi te dire Jolia...

J'avais bien entendu ces mots, sa façon dont elle avait de me regarder, m'encourager, me pousser... Alors elle me tendit son stylo... Machinalement je le pris mais j'avais encore les yeux rivés sur ce contrat. J'avais confiance en elle, je savais qu'elle allait nullement m'arnaquer ou autre mais je buguais encore. Plus rien allait autour de moi et là Jolia aussi étrange soit-il, était la première à me redonner ma chance dans le domaine artistique. La photo, certes, mais à mes yeux un mannequin devait jouer un rôle devant l'appareil photo et le théâtre aidait grandement.

- Je...

Je bégayais comme une abrutie, j'en tremblais même. Les feuilles de papier tremblaient entre mes petits doigts et je me mordais ma lèvre inférieure de stress... Voilà j'étais stressée. Que j'étais conne.

- Je sais pas quoi te dire Jolia à part que je suis touchée... même largement flattée... mais...

Mais quoi? J'étais trop conne, moche, débile? Il manquait plus qu'une chose: qu'on me vire du lycée ou de la compagnie pour m'anéantir définitivement. Me privant de tout... même si j'avais "peu" à cet instant même. Alors mes yeux revinrent vers Jolia, je m'avançais vers là où il y avait la caisse, je posais toutes mes affaires dessus et je ne disais rien. Je regardais la boutique, faisant les cent pas... Ses nouvelles créations comme ses anciennes qui marchaient du tonnerre. Puis... Fuck.

Je me retournais vers elle rapidement et j'ouvrais grand ma bouche.

- Ok.

Non, on refait en version plus argumenté.

- C'est d'accord! Je veux bien. J'accepte. Mais ajoute une clause dans ton contrat où il est stipulé que si tu fermes boutique, ça ne sera nullement de ma faute.

Je m'approchais d'elle en souriant puis sans qu'elle s'y attende je me jetais dans ses bras pour lui faire un énorme câlin. Je crois que je la compressais trop contre moi mais je m'en fichais. Je gardais les yeux ouverts et j'avais pile en face de moi une de mes photos pour des boucles d'oreille. Je me trouvais toujours plus belle en photo, qu'en vrai. La magie de photoshop ou alors juste car je posais en étant pas naturelle.

- Par contre si cette nuit à 4h du mat tu reçois un sms où j'annule tout, t'étonne pas hein.

Je la gardais encore dans mes bras, comme si je voulais m'assurer qu'elle n'était pas une illusion mais bel et bien réelle.

- Puis photoshop aide énormément de nos jours...

Je riais en embrassant ensuite sa joue pour la libérer de mes bras gringalets. J'avais tellement maigri que même mon haut d'aujourd'hui m'allait trop grand, j'y nageais presque.

- Mais... avant de les mettre... je pourrais les voir et choisir avec toi celles qu'on exposera? Je sais que je peux paraître chiante mais... j'ai encore du mal à me dire que tu veux de moi officiellement pour ta boutique alors que ta boutique c'est ta vie... t'es la première à me faire une telle offre depuis... plus de 2 ans. Et je ne voudrais pas que tu viennes à le regretter. Je tiens trop à toi pour ça.

Je m'écartais d'un pas en souriant timidement, regardant ensuite le contrat toujours non loin de la caisse, là où je l'avais laissé avec le stylo qui hurlait mon nom pour que je signe le tout.
⇜ code by bat'phanie ⇝


you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans.
SURNOM : Mon entourage a pris l'habitude de m'appeler Jo', que ce soit mes amis ou ma famille.
STATUT : Célibataire endurcie, qui ne croit plus vraiment au prince charmant.
MÉTIER : Je suis l'heureuse propriétaire d'une boutique de bijoux assez originaux, que je créé moi-même.
LOGEMENT : Un loft moderne et spacieux, avec deux chambres, au #234 du quartier Pine Rivers.

POSTS : 469 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Depuis l'âge de neuf ans, je suis végétarienne. ☆ J'ai un adorable chiot, âgé de six mois, nommé Ghost. ☆ Après le décès de mon père, je me suis engagée dans l'armée pendant deux ans. ☆ Je suis bilingue anglais et coréen, mais je parle également français et espagnol. ☆ Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, j'ai trois frères aînés. ☆ Je suis littéralement amoureuse de sport, surtout ceux qui sont dit extrêmes. ☆ J'ai plusieurs tatouages, et ce ne seront certainement pas les seuls.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

Let life surprise you. → ft. Kael Harrington.
Work until you no longer have to introduce yourself. → ft. Maxyn Ledger.
The greatest gift of life is friendship. → ft. Célia Scott.
► Titre du rp. → ft. personnage.

RPs EN ATTENTE : Agathe Iver. ☆ Kara Harrington. ☆ someone else ?



RPs TERMINÉS : Personnage. ☆ Personnage. ☆ Personnage.


PSEUDO : Hyonie.
AVATAR : Shay Mitchell.
CRÉDITS : angie (avatar); tumblr (gifs).
DC : Pas de schizophrénie en vue.
INSCRIT LE : 14/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16441-i-m-willing-for-this-to-be-easier-and-much-more-magical-than-i-can-imagine http://www.30yearsstillyoung.com/t16606-nothing-can-be-accomplished-without-love#641254 http://www.30yearsstillyoung.com/t16607-jolia-anderson#641269 http://www.30yearsstillyoung.com/t16638-jolia-anderson#642504

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Mar 5 Sep - 12:21


work until you no longer have to introduce yourself + maxyn ledger

 maxyn ledger ⊹ jolia anderson  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
La première réaction de mon amie ne me rassura pas tellement. À dire vrai, c'était même plutôt inquiétant. Je n'aurais su dire si l'excitation l'empêchait de réagir ou si elle n'osait tout simplement pas me dire que ce contrat ne l'intéressait pas. Tremblante, elle tentait visiblement tant bien que mal d'aligner quelques mots. Inquiète, je ne la lâchais pas des yeux. Elle semblait si bouleversée que j'avais peur qu'elle ne se sente soudainement mal. Jamais, en prévoyant de lui proposer cette collaboration, je n'aurais cru que cela la mettrait dans un tel état. En réalité, je n'avais pas envisagé les choses de cette manière et je ne savais plus vraiment quoi penser. Était-elle emballée, ou carrément dégoûtée ? Serait-elle blessée de se voir proposer un contrat dans une si petite entreprise ? Non, je ne la connaissais que trop bien. Ce n'était pas du tout le genre de fille trop sûre d'elle, crachant sur ce qui ne lui arrivait pas à la cheville. Bien au contraire. D'autant plus que, après six années d'ouverture et de travail acharné, la boutique commençait à avoir une certaine notoriété en ville. J'avais de plus en plus de clients, des clients réguliers qui plus est. Les recettes ne cessaient d'augmenter et je constatais avec un immense bonheur que mon style plaisait réellement. « Je sais pas quoi te dire Jolia à part que je suis touchée... même largement flattée... mais... » Mais ? Ses paroles ressemblaient étrangement à un refus qu'elle n'osait pas clairement avouer. Pour le coup, je dois bien avouer que je ne faisais pas la maligne. Si j'avais été stressée en imaginant sa réaction, jamais je n'aurais pensé que je devrais essuyer un échec. Tout se bousculait dans mon esprit et, je me demandais même comment j'allais bien pouvoir faire pour continuer la promotion de la boutique. Comment allais-je trouver quelqu'un qui fasse aussi bien l'affaire que Maxyn ? « Ok. » Comment ? Je l'observais, assez surprise de ce revirement de situation. Alors que les dernières secondes avaient semblé être une éternité, je ne savais plus où j'en étais. « C'est d'accord! Je veux bien. J'accepte. Mais ajoute une clause dans ton contrat où il est stipulé que si tu fermes boutique, ça ne sera nullement de ma faute. » Encore légèrement déboussolée, je ne pouvais m'empêcher de retrouver mon sourire, riant même aux paroles de la jolie blonde. Blonde qui maîtrisait à la perfection l'art et la manière de vous faire passer du haut au bas de l'échelle des émotions, en un rien de temps. Pour le coup, c'était à mon tour de ne plus pouvoir aligner trois mots. Je n'eus d'ailleurs pas le temps de penser à lui répondre, qu'elle se jetait littéralement dans mes bras. Voici plutôt la réaction à laquelle je m'attendais au départ. Moi qui voulais lui faire une belle surprise, elle m'avait bien eu ! Sans plus tarder, je lui rendais son étreinte, le sourire aux lèvres. « Déjà, depuis des années que tu es affichée dans la boutique, ça fait bien longtemps que j'aurais fermé si tu ne plaisais pas ! Puis, une fois que tu auras signé, je ne te laisserais pas te rétracter si facilement. » C'était de l'humour, évidemment. Bien que je sois totalement consciente que c'en était également de son côté. Pourquoi voudrait-elle tout annuler ? Si elle me faisait réellement une crise au milieu de la nuit, ce ne serait qu'un coup de stress de sa part. Cela arrive à tout le monde, après tout. Signer un contrat, aussi petite soit la boutique, n'est jamais quelque chose d'anodin. Je lui lançai un regard inquisiteur lorsqu'elle évoqua Photoshop. « Tu crois sincèrement que j'ai utilisé un logiciel avant de t'afficher ? » Pour être honnête, je ne savais absolument pas me servir de ces logiciels. On ne peut pas être bon partout, n'est-ce pas. J'avais plutôt choisis l'option de faire appel à un photographe que je connaissais un peu pour le croiser régulièrement dans la rue. Normal me direz-vous, puisque son local se trouvait non loin du mien. Et quand je lui avais demandé ce service, j'avais d'ailleurs pris le soin de refuser une quelconque modification sur le modèle. Je suis quelqu'un qui prône énormément le naturel au quotidien, que ce soit physiquement, mentalement ou concernant ce que j'utilise ou que je mange. Ce serait donc hypocrite de ma part de vouloir dénaturer les photos de mon amie, qui était sublimes sans modification, qui plus est. Lorsque Maxyn mit fin à son étreinte, déposant un baiser sur ma joue, mon sourire était revenu et je me sentais bien mieux qu'il y a quelques minutes. Je l'observais, le regard bienveillant, alors qu'elle m'exposait ses conditions. Mon sourire s'élargit alors, et je posais un regard sur le contrat avant de revenir à mon amie. « C'est évident que tu auras ton mot à dire sur tout ce que nous allons faire. Désormais, les heures que tu passeras avec moi à te faire photographier, à choisir les photos que l'on exposera, et tout le tralala te seront rémunérées. Tu auras également une part sur les bénéfices. En gros, tu vas devenir mon associée Max. Donc, ne t'en fais pas, je ne ferais rien sans t'avoir demandé ton avis. » Je lui fis un clin d’œil, afin qu'elle comprenne que ce n'était pas une blague. Je prenais les choses très au sérieux, et si je lui faisais une telle proposition aujourd'hui, c'est que j'avais pensé à tout. Strictement tout. « Alors... tu veux bien travailler officiellement avec moi ? » Je m'emparai du stylo avant de le lui tendre à nouveau. Les sentiments qui me parcouraient étaient diverses. À la fois heureuse et soulagée que la jeune femme accepte cette collaboration, j'étais également excitée et j'avais hâte de commencer à travailler. Tout comme, à côté de cela, j'étais nerveuse. Ma décision concernant Max était mûrement réfléchie néanmoins, j'avais peur de ne plus être à la hauteur. Un jour, peut-être. Qui sait ? C'était fréquent de perdre l'inspiration, et encore plus de passer de mode.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1010 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
la luxure assumée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans
SURNOM : Max, Max la menace, bella
STATUT : Célibataire en détresse.
MÉTIER : Professeure de théâtre au lycée de Brisbane et donne aussi des cours particuliers. Co-fondatrice de la compagnie de théâtre de la ville avec Saul où elle donne des cours bénévolement mais toujours avec autant de passion et aide à surveiller le tout.
LOGEMENT : #478 Logan City

POSTS : 3736 POINTS : 970

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : I am not what you think...
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :
I am waiting for you.


Saul, Camille, Loyd.

Je rêve encore de la vie qu'on aurait pu avoir...

RPs TERMINÉS :
ENZO #1 ; NINA #1 ; ENZO #2 ; ENZO #3 ; BILLIE #1 ; MYRDDIN

The love of my life.


MAXYN & JOLIA : MY HERO

PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Margot Robbie
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Essence Trembley, aka l'amoureuse de Cendrillon
INSCRIT LE : 24/07/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16117-maxyn-smile-because-it-s-easier-than-explaining-what-is-killing-you-inside#614520 http://www.30yearsstillyoung.com/t16190-maxyn-why-so-serious#617847 http://www.30yearsstillyoung.com/t16188-maxyn-ledger#617842 http://www.30yearsstillyoung.com/t16189-maxyn-ledger#617843

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Lun 11 Sep - 20:51





work until you no longer
have to introduce yourself
Jolia était mon petit rayon de soleil, ma lueur d'espoir. Clairement j'étais surprise de tout cela.
Certes j'étais déjà affichée dans sa boutique depuis un moment mais rien d'officiel, de sérieux, je ne touchais rien et je n'étais pas non plus "l'image principale" que les gens voyaient en premier lieu. Mais là... Waw.

- Waw.

Voilà l'unique mot qui sortait d'entre mes lèvres. Faute de percer dans le théâtre et d'être une bien piètre prof, j'excellais au moins dans la photo. Du moins, à travers les photos de Jolia je me trouvais belle. Pas comme la fille que je voyais dans le reflet de mon miroir.

- Associée?? Es-tu sûre??

Elle avait bien dit ce mot? Associée? C'était pas un petit mot lancé à la légère, au hasard. Elle semblait avoir tout calculé, prémédité. La compagnie de théâtre allait bien mais en étant la cofondatrice, je me trouvais horrible à ce niveau. Alors associée à la boutique de Jolia... Je ne voulais pas la décevoir. Comme je décevais Saul. Il ne me l'avait pas dit mot pour moi mais je le ressentais à mon éloignement, à ses sms froids... Mais là... J'avais envie de voir la chose sous un angle différent au lieu de me laisser emporter par les pensées négatives. Je pris le stylo que Jolia me tendait pour la énième fois et je riais doucement, replaçant mes cheveux tant bien que mal.

- Je suis vraiment partagée entre le bonheur, la détresse, la gêne et le doute. Etrange non? Oui, enfin, je suis toujours bizarre de toute façon. Je ne veux pas te décevoir comme je déçois le reste de mon entourage... Pourtant j'ai envie de te croire et de sauter le pas. Je m'en veux d'être si résistante. Pourquoi je peux pas juste sourire, sauter de joie, signer et faire genre que tout va bien?

Encore une fois je pensais trop. Je soufflais et je regardais encore une fois ce contrat... Et sans penser davantage, j'allais à la dernière page et je signais en rendant vite les papiers et le stylo à Jolia.

- Si je les garde trois secondes de plus en main, je risque de changer d'avis, de me descendre en flèche et de revenir dans mes anciens démons.

J'avais droit au bonheur après tout. Pourquoi les autres et pas moi? Et si ce premier geste m'aidait à me relever par la suite? Pour les auditions, la compagnie, mes cours, mes amis, mes amours? J'aimerais que tout soit comme dans les films ou dans les histoires qui finissent bien. Super simple et juste... bien. Ouais. Mais non là c'était la vérité. Je regardais la boutique, faisant les cent pas à l'intérieur. Je ne croyais pas ce que je venais de faire et surtout de promettre à Jolia. Je ne pouvais plus la laisser tomber à présent.

- J'espère que tu seras fière de moi.

© charney



you're my drug
Never regret yesterday. Life is in you today, and you make your tomorrow.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-et-un ans.
SURNOM : Mon entourage a pris l'habitude de m'appeler Jo', que ce soit mes amis ou ma famille.
STATUT : Célibataire endurcie, qui ne croit plus vraiment au prince charmant.
MÉTIER : Je suis l'heureuse propriétaire d'une boutique de bijoux assez originaux, que je créé moi-même.
LOGEMENT : Un loft moderne et spacieux, avec deux chambres, au #234 du quartier Pine Rivers.

POSTS : 469 POINTS : 110

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Depuis l'âge de neuf ans, je suis végétarienne. ☆ J'ai un adorable chiot, âgé de six mois, nommé Ghost. ☆ Après le décès de mon père, je me suis engagée dans l'armée pendant deux ans. ☆ Je suis bilingue anglais et coréen, mais je parle également français et espagnol. ☆ Petite dernière d'une fratrie de quatre enfants, j'ai trois frères aînés. ☆ Je suis littéralement amoureuse de sport, surtout ceux qui sont dit extrêmes. ☆ J'ai plusieurs tatouages, et ce ne seront certainement pas les seuls.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

Let life surprise you. → ft. Kael Harrington.
Work until you no longer have to introduce yourself. → ft. Maxyn Ledger.
The greatest gift of life is friendship. → ft. Célia Scott.
► Titre du rp. → ft. personnage.

RPs EN ATTENTE : Agathe Iver. ☆ Kara Harrington. ☆ someone else ?



RPs TERMINÉS : Personnage. ☆ Personnage. ☆ Personnage.


PSEUDO : Hyonie.
AVATAR : Shay Mitchell.
CRÉDITS : angie (avatar); tumblr (gifs).
DC : Pas de schizophrénie en vue.
INSCRIT LE : 14/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16441-i-m-willing-for-this-to-be-easier-and-much-more-magical-than-i-can-imagine http://www.30yearsstillyoung.com/t16606-nothing-can-be-accomplished-without-love#641254 http://www.30yearsstillyoung.com/t16607-jolia-anderson#641269 http://www.30yearsstillyoung.com/t16638-jolia-anderson#642504

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   Mer 20 Sep - 23:14


work until you no longer have to introduce yourself + maxyn ledger

 maxyn ledger ⊹ jolia anderson  


Tight like a rope, try to not reach for memories. Lover, lover, what have we done ? We made our heart leap, then it gave up. Lover, lover, let me in. You came in the door like thunder, then hit the floor like thunder. Laying me down you wonder. You came towards like thunder.
Après l'incompréhension et le doute, je comprenais finalement que Maxyn n'arrivait tout simplement pas à croire en ma proposition. Comme si c'était bien trop beau pour être vrai. Pourtant, si ma chère boutique commençait à se faire connaître, c'était encore loin d'être un lieu incontournable de Brisbane. Évidemment, j'étais extrêmement fière de mon travail, et du fait que j'étais partie de strictement rien pour en arriver là. J'avais travaillé dur, fait de nombreux sacrifices et donné énormément de mon temps... Tout ceci pour que, un jour, je puisse avoir les moyens d'embaucher quelqu'un pour représenter ma marque et peut-être même, une personne qui me donnerait un coup de main. Mais cela, c'est une autre paire de manche. Si j'avais décidé, non pas d'embaucher mon amie, mais plutôt de m'associer à elle, c'était tout bonnement parce que je lui faisais pleinement confiance. Elle avait déjà donné énormément de son temps libre pour moi. Sans parler du fait qu'elle m'avait littéralement prêtée son image pour présenter mes bijoux... sans jamais rien demander en retour. Cette fille avait toute ma gratitude, et je la considérais réellement comme une amie. « Associée ?? Es-tu sûre ?? » Un stylo toujours tendu en direction de mon interlocutrice, je souriais et affichais une mine résignée. J'étais décidée, et si elle avait ce contrat sous les yeux, c'est que j'y avais mûrement réfléchis. Ce ne sont pas des décisions que l'on peut prendre à la légère. Alors oui, j'étais sûre et certaine. Je savais ce que je faisais, et j'étais persuadée que je ne le regretterais pas. Sans répondre, j'insistais en rapprochant un peu plus le stylo de mon amie. « Je suis vraiment partagée entre le bonheur, la détresse, la gêne et le doute. Étrange non ? Oui, enfin, je suis toujours bizarre de toute façon. Je ne veux pas te décevoir comme je déçois le reste de mon entourage... Pourtant j'ai envie de te croire et de sauter le pas. Je m'en veux d'être si résistante. Pourquoi je peux pas juste sourire, sauter de joie, signer et faire genre que tout va bien ? » Mon sourire ne s'effaça pas. Pourtant, ces mots me faisaient de la peine. Je ne pouvais m'empêcher d'imaginer le calvaire que Maxyn devait vivre au quotidien avec de tels sentiments. Alors, si j'étais triste, j'espérais sincèrement que ce contrat marquerait le début d'une nouvelle page. Peut-être même, le début d'une nouvelle histoire. D'un renouveau, qui ferait le plus grand bien à la jeune femme. « T'as pas à t'en vouloir de réagir comme ça... je peux le comprendre. Vraiment. Mais tu sais, tu ne m'as jamais déçue. Pourtant, on a déjà souvent travaillé ensemble ! Alors, je vois pas pourquoi ça changerait maintenant. » Sur ces mots, je l'observais, signant enfin les quelques pages réglementaires. Notre partenariat était enfin officiel. Il ne s'agissait plus seulement de quelques photos que nous allions prendre pour faire mine de. Non. Tout cela, c'était terminé. Désormais, elle était mon associée et l'égérie officielle de mes créations. La mine réjouie, je récupérais la liasse de papier ainsi que le stylo. « Si je les garde trois secondes de plus en main, je risque de changer d'avis, de me descendre en flèche et de revenir dans mes anciens démons. » D'un geste brusque, je cachais ledit contrat sur le bas du comptoir de caisse, histoire qu'il ne soit plus à la vue de la blonde mais également, de détendre un peu l'atmosphère. Je me levais alors, tendant la main droite. « Eh bien dans ce cas, félicitations ! Maxyn Ledger, vous êtes officiellement mon associée, et l'égérie de mes créations. » Réprimant une légère envie de rire, j'attrapais la main de mon amie avant de l'enlacer à mon tour. Dire que j'étais soulagée serait un euphémisme. Soulagée, heureuse, fière. Beaucoup de termes pourraient décrire les sentiments que j'éprouvais à ce moment-là. Lorsque je mis fin à mon étreinte, je me reculai légèrement pour faire face à mon interlocutrice et plonger mon regard dans le sien. « J'espère que tu seras fière de moi. » Cette phrase sonnait comme une évidence. Le contraire était-il seulement possible ? Je connaissais sa situation actuelle, la déception qu'elle pensait inspirer à son entourage. Néanmoins, notre collaboration avait toujours été efficace et d'une grande qualité. Je n'éprouvais aucun doute quant au travail que nous allions accomplir. Il n'y avait donc pas de raison pour qu'un simple morceau de papier change tout. Du moins, pas d'un point de vue négatif. « J'en suis sûre ! Et je te remercie sincèrement d'accepter. » Sans plus tarder, je saisis le café que j'avais offert à Maxyn et le lui tendis. Un air malicieux sur le visage, ma curiosité était à son comble. Je ne pouvais plus attendre. « Bon, tu n'as pas quelque chose à me raconter par hasard ? » Comment cela, je ne perds pas le nord ?
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 816 WORDS.



"if i never get to heaven ?"
I’ll hold your hand, kiss me to sleep and please catch the wind if I can’t breathe in and send it when I leave. But if I never get to heaven, will you find a way to me? And if I never get to heaven, say you’ll come and rescue me. Rescue me.♛ by endlesslove.

maxyn & jolia (trop d'amour) ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: work until you no longer have to introduce yourself » maxyn   


Revenir en haut Aller en bas
 

work until you no longer have to introduce yourself » maxyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-