AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 a ghost from the past - loan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux. il cherche actuellement à déménager.

POSTS : 1733 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2loanlivianaombellinethéodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : angelina#7 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: a ghost from the past - loan   Sam 2 Sep - 10:12


loan & arthur

C’est toi qui a eu à garder Abel toute cette semaine. Et à ton plus grand soulagement, les choses semblent être en train de s’arranger de ce côté là. Abel semblait s’adapter à ce nouveau rythme de vie et surtout à ta présence dans sa petite routine. Te faisant énormément de soucis à ce sujet, cela te rassurait beaucoup. Il était indéniable qu’il avait été éduqué pendant trois ans par Angelina par contre et à tes yeux il était temps de venir mettre ta petite touche personnelle dans son éducation. Tu essayais de partager le plus de moments possibles avec lui voilà pourquoi, alors que tu pouvais voir le soleil timidement pointer le bout de son nez en ce début d’après-midi, tu décidais qu’il était temps d’amener Abel faire une petite sortie. Et comme tu avais envie d’être au calme, il n’était pas question de l’amener faire des châteaux de sable à la grande plage de Brisbane où tu croiseras certainement plusieurs élèves et quelques personnes que tu connaissais. Non, tu voulais donner à Abel toute ton attention et tu connaissais l’endroit parfait où l’amener. Alors qu’Abel jouait dans le salon, tu préparais les affaires et les jouets à amener avant de préparer ton fils et de le mettre dans la voiture. Alors qu’il profitait du trajet pour faire une petite sieste, tu ne pus t’empêcher de sentir ton cœur se serrer alors que tu t’approchais de votre destination. Cette crique, c’était votre endroit à Loan et toi. Enfin, avant qu’elle ne disparaisse soudainement sans laisser un mot. Tu essayais de ne pas trop y penser, de te convaincre qu’elle allait bien parce que tu étais incapable d’imaginer que cela ne soit pas le cas. Tu ne comprenais pas pourquoi elle était partie si soudainement, pourquoi elle n’avait jamais donné de nouvelles. Non, tu ne comprenais pas. Mais tu n’eus pas le temps de te plonger plus encore dans des souvenirs car vous arriviez à destination. Tu aidais Abel à sortir de la voiture avant de prendre le sac de jeux et de goûter. Tu discutais avec ton fils sur le chemin, corrigeant ses petites phrases de temps en temps. Abel était une pipelette mais cela ne te dérangeait pas du tout. Une fois arrivés dans le sable, tu enlevais les chaussures de ton fils avant de lui expliquer les règles à suivre. S’il voulait s’approcher de l’eau, il fallait absolument qu’il te demande la permission. Bon, il n’y avait que vous sur cette plage donc tu ne devrais pas le quitter des yeux mais mieux valait de suite mettre des règles essentielles à sa sécurité. Vous ne tardâtes pas à vous étaler sur la plage jouant un peu au baseball, sport que tu essayais de lui faire aimer puis dans le sable à construire un château puis un peu au football. C’était important pour toi de partager ces moments là, ces moments où toute ton attention était concentrée sur ton fils. C’était dans ces moments là que vous vous apprivoisiez, que vous appreniez à vous connaître. C’est d’ailleurs parce que tu étais concentré sur ton fils en train de jouer dans le sable que tu ne vis pas que vous n’étiez plus seuls dans cette crique. Une autre personne était là et quand tu tournais la tête, tu remarquais que cette personne semblait vous fixer comme incapable de détourner les yeux. Tu fronces les sourcils et tu dis à Abel : « Reste là d’accord, je reviens. » Cette femme, car oui c’est une femme, n’est qu’à quelques mètres. Tu gardes Abel dans ton champ de vision mais il ne semble pas déranger que tu le quittes quelques instants. Alors que tu t’approches petit à petit, tu te demandes si tu es devenu fou. Cette femme ressemble beaucoup à Loan, Loan qui a disparu il y a dix mois et dont tu n’as plus de nouvelles. Ce n’est pas possible, cela ne peut pas être elle et pourtant … Alors que tu n’es plus qu’à un mètre, tu plonges tes yeux dans les siens et cette fois, tu en es certain, c’est bien elle. Tu sens la colère t’envahir soudainement avant de lui demander, peut-être un peu brusquement : « Qu’est-ce que tu fais là Loan ? » Dire son prénom est étrange, tu ne l’as pas prononcé depuis des mois et pourtant, tu es prêt à parier que c’est elle et personne d’autre.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'anguille sous roche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux années de galère et c'est loin d'être terminé. (04.03.1985)
SURNOM : Loan, c'est suffisamment court, tu crois pas ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Elle enchaîne les jobs, elle a déjà travaillé dans plusieurs bars de la ville, mais aujourd'hui elle est de retour au McTavish en tant que serveuse.
LOGEMENT : #103 Toowong. Un appartement qu'elle partage avec Noa.

POSTS : 245 POINTS : 1105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a un fils de septs ans, Adam, fruit d'une nuit passée avec un type qu'elle connaissait à peine ≈elle est allée à la fac de Sidney ≈ elle avait six ans lorsque son père a quitté le domicile familial, elle ne l'a plus jamais revu ≈ sa mère est morte, lui laissant un paquet de dettes à régler ≈ elle a disparu de la circulation ces dix derniers mois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( TBBC ) friends are the family we choose for ourselves. arthur + noa + pique-nique à la française



benoan + there is no such thing as a perfect parent so just be a real one. benjamin
RPs EN ATTENTE : camille
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Kate Mara.
CRÉDITS : schizophrenic (avatar.) ceriztoxic (signature.)
DC : Théodora Hazard-Perry.
INSCRIT LE : 11/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16388-whatever-it-takes-loan http://www.30yearsstillyoung.com/t16456-loan-i-m-worse-at-what-i-do-best http://www.30yearsstillyoung.com/t16458-loan-levinson

MessageSujet: Re: a ghost from the past - loan   Lun 4 Sep - 21:02



a ghost from the past.
©crack in time

Le retour à Brisbane se trouvait être bien plus éprouvant pour Loan que ce qu’elle ne l’avait imaginé. Certes, elle ne s’était pas attendue à ce que tout soit comme avant, que les personnes de son entourage lui tendent les bras dans un « heureux que tu sois de retour », mais elle ne s’était pas imaginée qu’il lui aurait été difficile de se refaire une place. Heureusement, elle n’avait pas eu trop de difficultés à récupérer l’emploi qu’elle avait laissé tomber au McTavish, le propriétaire des lieux ne lui tenant pas rigueur de son départ. Les serveuses qui l’avaient remplacée n’avait jamais fait l’affaire et il se trouvait justement qu’il cherchait quelqu’un lorsqu’elle s’était présentée. Et au niveau du logement, elle avait eu la chance qu’une de ses vieilles amies lui propose une colocation. Moins de frais, plus d’argent pour rembourses ses dettes, c’était le deal idéal. Mais toujours est-il que ce jour-là, Loan avait eu besoin de se changer les idées, aussi, elle avait pris la direction d’une crique qu’elle connaissait bien. Cet endroit où elle avait toujours eu pour habitude de s’isoler quand elle en avait besoin ou qu’ils voulaient passé un moment tranquille avec Arthur… Arthur. Elle n’avait pas encore eu le courage de l’appeler pour lui annoncer son retour. Camille non plus d’ailleurs. Après les retrouvailles avec Ben, la jeune femme avait filé chez Noa pour l’avertir également de son retour. Noa avait été la seule à être au courant de son départ. La jeune femme n’était pas rentrée dans les détails avec son amie, mais elle lui avait expliqué qu’elle n’avait pas le choix et qu’elle prenait la meilleure décision en agissant ainsi. Alors c’était dans la logique des choses qu’elle soit dans les premières au courant de son retour en ville. Pour Arthur et Camille en revanche, elle craignait réellement leur réaction, elle redoutait le moment des retrouvailles et peut-être que ce petit moment à l’écart de la ville lui permettrait de reprendre un peu de courage. Un bus l’avait déposé non loin de la plage qu’elle voulait rejoindre et elle fit le reste de la route à pieds, se perdant dans ses pensées. Avait-elle réellement fait le bon choix en décidant de revenir à Brisbane ? Le monde avait continué de tourner et tout le monde s’était fait à l’idée qu’elle avait disparu et qu’ils ne la reverraient probablement pas. Elle n’était indispensable à personne. Elle était même certaine qu’Adam s’en sortait bien mieux sans elle alors à quoi bon ? Mais partir à nouveau n’était pas non plus ce qu’il y avait de mieux à faire. Non, il fallait qu’elle s’accommode à ce que la vie était devenue sans elle tout en tentant de se refaire une place auprès des personnes qui avaient compté pour elle et qui acceptaient qu’elle puisse revenir ainsi. Perdue dans ses pensées, ses pas l’amenèrent jusqu’à destination bien plus vite que ce qu’elle ne l’aurait cru et elle se stoppa alors dans le sable lorsqu’elle remarqua que quelqu’un était déjà présent. Un homme et un enfant. Un homme aux allures familières qui lui jeta finalement un coup d’œil. Arthur. Il était là, avec un enfant. Un enfant ? Peut-être que l’imagination de la belle lui jouait un mauvais tour, donnant les traits d’Arthur à un parfait inconnu parce qu’elle se trouvait dans l’endroit où ils avaient eu l’habitude de se retrouver. « Qu’est-ce que tu fais là Loan ? » Non, son esprit ne lui jouait pas de tour, c’était bel et bien lui et l’estomac de la belle se noua. « Je… J’avais besoin de prendre l’air et… je ne pensais pas qu’il y aurait quelqu’un dans le coin. » souffla-t-elle finalement, le regard profondément accroché à celui du jeune homme. La colère qui y régnait, faisant écho au ton qu’il avait employé pour lui adresser ces quelques mots faisait bien plus mal que ce qu’elle ne s’était imaginé. « Arthur… Ne m’en veut pas, s’il te plaît. » Comment pouvait-elle demander une telle chose ? Ne lui en aurait-elle pas voulu si les rôles avaient été inversés ? Bien sûr que si. « Il fallait que je m’en aille, mais je suis rentrée il y a deux semaines environs… » Pas certaine que cette révélation aide à ce que l’information passe mieux.




how can you achieve the things you believe ? your aim is too high. oh it's hopeless. you'll just disappoint so start accepting that failing is your skill.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux. il cherche actuellement à déménager.

POSTS : 1733 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2loanlivianaombellinethéodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : angelina#7 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: a ghost from the past - loan   Dim 10 Sep - 20:48



loan & arthur

Tu vas sérieusement finir par te demander si la prochaine personne qui va réapparaître dans ta vie ne sera pas ton père. Dans les disparitions qui t’ont le plus impactées dans ta vie, il est le prochain sur la liste. Loan se trouve bel et bien devant toi, dans cette crique que vous aviez tous les deux l’habitude de visiter quand vous aviez un peu de temps. C’est peut-être injuste de lui demander ce qu’elle fait là parce que tu n’as aucun droit sur cet endroit mais tu t’en fiches de savoir ce qu’elle fait dans cette crique car si elle est dans cette crique c’est qu’elle est également à Brisbane et c’est ça qui vient te piquer à vif. Loan a disparu du jour au lendemain sans un mot. Tu aimais ironiser parfois que Lily avait brisé ton cœur et un morceau de ta vie mais elle avait laissé un mot. Cela n’avait pas été le cas de Loan. Bon, Loan et toi vous n’étiez pas dans une relation, elle ne te devait pas de tout t’expliquer mais tu pensais que votre amitié valait quelque chose. Peut-être que tu t’étais fait des idées finalement. Qu’il n’y avait que pour toi que cette amitié comptait. Avec tous ces départs dans ta vie, tu ne savais plus quoi penser à part que tu étais peut-être maudit. Que chaque personne que tu rencontrais avait 80% de chances de sortir de ta vie et que tu attendais un miracle. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Pourquoi maintenant ? Des dizaines de questions se bousculaient dans ton esprit, oubliant quelques instants la présence de ton fils quelques mètres plus loin. Fils dont Loan ne connaissait pas l’existence. Mais il n’avait jamais été un secret, du moins pas depuis que tu avais découvert ta paternité. Tu te tournes vers lui pour vérifier qu’il joue toujours et tu es rassuré de voir que c’est le cas. Cela te permet aussi de détourner le regard quelques instants, de ne pas plonger ton regard dans ces yeux que tu ne connais trop bien, dans ces yeux que tu reconnaîtrais n’importe où. Loan était avant tout une amie, l’une de tes meilleures amies avec Noa et Lydia mais elle avait aussi été cette amie avec qui tu partageais ton lit de temps en temps. Ca tu ne le faisais pas avec Noa ou Lydia. Quand Loan avait disparu, tu avais eu peur. Peut qu’il lui soit arrivé quelque chose et peur de ne jamais la revoir aussi. Tu es habitué désormais à continuer à vivre en perdant les personnes qui te sont le plus chères mais tu aimerais éviter que cela se reproduise, encore et toujours. Tu avais essayé de chercher Loan et puis tu avais abandonné ne trouvant aucune trace. Elle ne voulait pas être trouvée, voilà la conclusion que tu en avais tiré. « Je… J’avais besoin de prendre l’air et… je ne pensais pas qu’il y aurait quelqu’un dans le coin. » Toi non plus tu ne pensais pas qu’il y aurait quelqu’un dans le coin. Mais c’était toujours une possibilité. Par contre, tu ne pensais vraiment pas tomber sur Loan que tu pensais disparue à jamais. « Arthur… Ne m’en veut pas, s’il te plaît. Il fallait que je m’en aille, mais je suis rentrée il y a deux semaines environs… » Tu laissais échapper un petit rire nerveux. Deux semaines, elle était là depuis deux semaines … Et il fallait qu’elle s’en aille ? Non mais c’était quoi cette histoire ? Tu essayais de garder ton calme. Toute cette colère que tu avais amassée depuis son départ semblait soudainement ressurgir comme si elle avait besoin d’éclater. « Deux semaines … Comptais-tu un jour m’annoncer ton retour ? » Lui demandas-tu presque ironique. En réalité, tu étais blessée plus qu’autre chose parce que Loan était revenue depuis deux semaines et n’avait pas jugé bon de te prévenir de ce retour. Cela faisait mal, très mal. « Le problème n’est pas que tu sois partie Loan. Si tu devais partir alors tu serais partie. » Dis-tu en soupirant. Ton idée n’avait jamais été de l’enfermer dans quoi que ce soit, au contraire même. « Le problème c’est que tu aies disparu sans un mot, sans donner de nouvelles, impossible à joindre. Tu t’es demandé une seconde si on s’était inquiété ? » Lui demandas-tu frustré de cette situation. Alors que tu baissais les yeux essayant de reprendre tes esprits, tu sentis une petite main attraper ton pantalon avant de dire : « Papa ! Je veux goûter ! » Tu te baissais pour attraper ton fils. Il n’arrivait pas au meilleur moment mais tu ne pouvais pas espérer qu’à trois ans il reste seul très longtemps.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'anguille sous roche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux années de galère et c'est loin d'être terminé. (04.03.1985)
SURNOM : Loan, c'est suffisamment court, tu crois pas ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Elle enchaîne les jobs, elle a déjà travaillé dans plusieurs bars de la ville, mais aujourd'hui elle est de retour au McTavish en tant que serveuse.
LOGEMENT : #103 Toowong. Un appartement qu'elle partage avec Noa.

POSTS : 245 POINTS : 1105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle a un fils de septs ans, Adam, fruit d'une nuit passée avec un type qu'elle connaissait à peine ≈elle est allée à la fac de Sidney ≈ elle avait six ans lorsque son père a quitté le domicile familial, elle ne l'a plus jamais revu ≈ sa mère est morte, lui laissant un paquet de dettes à régler ≈ elle a disparu de la circulation ces dix derniers mois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( TBBC ) friends are the family we choose for ourselves. arthur + noa + pique-nique à la française



benoan + there is no such thing as a perfect parent so just be a real one. benjamin
RPs EN ATTENTE : camille
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Kate Mara.
CRÉDITS : schizophrenic (avatar.) ceriztoxic (signature.)
DC : Théodora Hazard-Perry.
INSCRIT LE : 11/08/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16388-whatever-it-takes-loan http://www.30yearsstillyoung.com/t16456-loan-i-m-worse-at-what-i-do-best http://www.30yearsstillyoung.com/t16458-loan-levinson

MessageSujet: Re: a ghost from the past - loan   Mer 18 Oct - 22:58



a ghost from the past.
©crack in time

En se rendant dans cette crique, Loan avait espérer pouvoir se déconnecter un peu du quotidien. Son retour à Brisbane se trouvait être bien plus compliqué que ce qu’elle ne l’avait cru. Elle n’avait certes pas imaginé que ses proches l’attendraient à bras ouverts sans lui demander une quelconque explication, mais elle avait espéré que les choses se passeraient mieux, que les gens se braqueraient beaucoup moins… Résultat, depuis qu’elle était de retour en ville, elle n’avait revu que Benjamin et Noa. Les retrouvailles avec Benjamin avaient été plus que délicates tandis que Noa s’était simplement contenté de l’accueillir avec le sourire, lui proposant même une chambre le temps de se retourner. Les deux jeunes femmes avaient longuement discuté de ce qu’il s’était passé à Brisbane durant l’absence de la demoiselle et inutile de préciser que ce que la brune avait pu lui raconter avait passé l’envie à Loan de retrouver le reste du groupe immédiatement. La subtilité ne faisait clairement pas parti de ses conséquences et elle avait compris qu’arriver avec ses gros sabots auprès de ceux qui avaient été ses amis à une époque ne serait pas une bonne chose. Entre temps, elle avait réussi à retrouver une place au sein du bar dans lequel elle travaillait avant de partir, mais aujourd’hui… aujourd’hui, elle avait besoin de fuir un peu. De prendre l’air sans prendre le risque de tomber malencontreusement sur une personne de sa connaissance n’étant pas encore au courant de son retour en ville. C’était bien évidement sans compter sur le fait qu’Arthur aurait décidé de s’éloigner un peu de la ville, lui aussi, afin de passer du temps dans cette crique où ils avaient l’habitude de se rendre en tête à tête lorsqu’ils avaient besoin de s’évader de la réalité. Ils en avaient passé du temps tous les deux dans cette crique. A regarder l’océan, à discuter, à refaire le monde ou à juste profiter de la présence de l’autre… C’était presque comme une évidence au fond, qu’ils se retrouvent ici tous les deux, aujourd’hui. Mais clairement, Loan n’y était pas préparée. Elle n’était pas prête à affronter ce regard glacial que lui avait adressé le jeune homme lorsqu’il s’était rendu compte qu’elle était présente. Pas prête à subir tous les reproches légitimes qu’il aurait à lui faire. Seulement, faire demi-tour n’était clairement pas envisageable. « Deux semaines … Comptais-tu un jour m’annoncer ton retour ? » La jeune femme détourna les yeux tout en pinçant les lèvres. Deux semaines qu’elle était de retour et qu’elle ne lui avait même pas, ne serait-ce qu’envoyer un texto. En même temps, à quoi aurait-elle ressembler en lui annonçant son retour par texto alors qu’elle avait été incapable de répondre à la horde de message qu’il lui avait envoyé peu de temps après son départ ? « Parce que tu crois que c’était facile ?! » Tenter de le contacter en sachant qu’il allait très certainement lui claquer la porte au nez puisqu’il n’avait aucune raison de l’écouter ou de la laisser revenir vers lui. « Le problème n’est pas que tu sois partie Loan. Si tu devais partir alors tu serais partie. Le problème c’est que tu aies disparu sans un mot, sans donner de nouvelles, impossible à joindre. Tu t’es demandé une seconde si on s’était inquiété ? » Elle avait tenté de capter son regard alors qu’il lui parlait, mais avait rapidement tourner la tête à nouveau. Une boule s’était formée dans sa gorge et la culpabilité lui pesait sur les épaules. Si elle s’était demandé si ses proches s’étaient inquiété de son sort ? Evidement. Et elle avait plus ou moins pris conscience de l’importance qu’elle pouvait avoir auprès de certains suite aux nombreux messages et coups de téléphone avortés qu’elle avait pu avoir. Mais elle s’était imaginé qu’avec le temps, cela passerait. Et les messages s’étaient éteints petit à petit… « J’avais besoin de me retrouver seule et de me débrouiller sans l’aide de personne. Couper les ponts me semblait être ce qu’il y avait de mieux à faire… » répondit-elle en tentant vainement de feindre une quelconque assurance. Elle aurait pu tenter de s’expliquer d’avantage, mais le petit garçon avec lequel Arthur était occupé lorsqu’elle était arrivé sembla trouver le temps long et les rejoignit. « Papa ! Je veux goûter ! » Les yeux ronds, la Loan braqua le regard sur ce petit garçon que le jeune homme avait soulevé de terre. « Papa ?! » Ce petit mot avait été prononcé dans les aigus. Pourquoi diable Noa ne l’avait-elle pas informé de cette paternité ? Pourquoi diable n’était-elle pas au courant ?! Elle n’était partie que dix mois et à moins que ce petit garçon ne soit incroyablement développé pour son âge – ou qu’il soit une créature non humaine – il avait plus de dix mois. « C’est… hum… tu as un fils ? » La jeune femme tentait quelque peu de reprendre ses esprits. On aurait pu croire à une tentative d’esquive en ce qui concernait leur problème et les explications qu’elle aurait à fournir au jeune homme, mais pour la peine, elle ne pouvait pas totalement occulté ce petit bout qui avait de toute évidence trouvé refuge dans les bras de son père.




how can you achieve the things you believe ? your aim is too high. oh it's hopeless. you'll just disappoint so start accepting that failing is your skill.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux. il cherche actuellement à déménager.

POSTS : 1733 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2loanlivianaombellinethéodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : angelina#7 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: a ghost from the past - loan   Lun 30 Oct - 16:50



loan & arthur

Tu ne t’étais jamais imaginé le retour de Loan car tu avais fini par te persuader qu’elle était partie pour de bon. Tu aurais dû te douter qu’elle finirait par revenir, son fils était toujours à Brisbane et pourtant, le fait de ne jamais avoir de nouvelles avait fini par te persuader qu’elle ne reviendrait pas. Tu avais été idiot de croire cela car bien entendu, Loan venait de refaire apparition dans ta vie comme une fleur. Comme un vieux souvenir qu’on a essayé d’enterrer et qui revient vous mettre une bonne claque. Tu avais fini par accepter le départ de Loan, par arrêter de te poser des questions auxquelles tu n’auras jamais de réponses et tout ça pour qu’elle soit devant toi, aujourd’hui, à peine dix mois après son départ. Dix mois … C’est long et en même temps c’est rien du tout. Juste une petite période dans une vie, moins d’un an. Tu as accepté ce départ mais cela ne veut pas dire que tu n’en veux pas à la jeune femme d’être partie de la manière dont elle est partie et le ton que tu venais d’employer pour lui parler ne laissait aucun doute sur tes sentiments à ce sujet. Pas un mot, rien. Elle avait simplement disparu dans la nature peu importe ce qu’elle laissait derrière elle. Tu ne savais pas ce qui s’était passé, ce qu’elle avait fui, ce qu’elle avait été chercher mais tu aurais apprécié d’avoir un petit mot, quelque chose. Mais cela était clairement trop demander vu que la jeune femme n’avait jamais pris la peine de te répondre même pour te dire de ne plus l’appeler, qu’elle reviendrait quand elle serait prête. De la part de Loan qui était une de tes meilleures amies, c’était ça qui avait fait le plus mal finalement. Et puis elle était de retour depuis deux semaines, deux longues semaines durant lesquelles tu n’avais rien su. Tu n’aurais pas pu te douter de son retour de ton côté, trop occupé par ton fils et bien trop persuadé que Loan n’appartenait qu’à tes souvenirs. Pourtant, elle était là et bien là, devant toi à te dire : « Parce que tu crois que c’était facile ?! » Tu laissais échapper un petit rire, offusqué que Loan essaye de se trouver des excuses. « A qui la faute ? » Les retrouvailles n’avaient pas à être si douloureuses. Mais pour cela, il aurait fallu que le départ de la jeune femme se passe autrement et malheureusement, ce n’était pas ce qu’elle avait choisi. Alors désormais il fallait assumer et faire face à la situation qu’elle avait laissée derrière elle. Après tout, elle devait bien se douter que tu ne l’accueillerais pas les bras grands ouverts non ? Ou alors Loan vivait désormais dans une sorte d’illusion. Tu essayais ensuite de lui faire comprendre ce qui t’avait le plus dérangé dans ce départ. Bien sûr, tu n’avais jamais voulu qu’elle parte mais si elle en avait besoin tu l’aurais laissée partir. Mais pas de cette manière là … « J’avais besoin de me retrouver seule et de me débrouiller sans l’aide de personne. Couper les ponts me semblait être ce qu’il y avait de mieux à faire… » Tu secoues la tête, las de cette situation. Tu comprends que Loan ne lâchera rien, qu’elle ne lâchera peut-être jamais rien et qu’il risque d’être là votre problème. Il aurait suffit de tellement peu finalement, d’un mot pour dire ça déjà, ça t’aurais permis de mieux comprendre, indéniablement. Tu allais répondre à Loan quand c’est la voix d’Abel qui te ramena à la réalité en te tendant les bras et en te demandant de goûter. « Papa ?! C’est… hum… tu as un fils ? » Tu regardais Loan en levant un sourcil. Tu étais presque fier de la voir s’étranger. Elle était partie dix mois, ta vie avait changée en dix mois, radicalement pour le coup. Tu avais bien conscience de ne devoir aucune explication à Loan et tu refusais de le faire alors qu’Abel pouvait vous entendre. « Abel je te présente Loan, c’est … quelqu’un que papa connaît. » Tu avais hésité à dire une amie, ton côté rancunier faisait surface. « Loan, je te présente Abel, mon fils. » Dis-tu avant de prendre la direction de vos affaires. Tu déposes Abel sur la serviette avant de lui donner une compote pour commencer le goûter. Les biscuits suivront bien entendu tout comme le jus de pomme. Tu te retournes pour voir que Loan t’a suivi. Alors qu’Abel est occupé à manger sa compote, tu lui dis : « Tu te souviens d’Angelina ? On était sorti ensemble il y a quatre ans. » Dis-tu en montrant Abel du doigt. Loan était intelligente, elle ferait le lien.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: a ghost from the past - loan   


Revenir en haut Aller en bas
 

a ghost from the past - loan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-