AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 (#46) House of memories ft Eugène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-et-un an
SURNOM : zac-zaac
STATUT : divorcé.
MÉTIER : professeur de violon.
LOGEMENT : #46 redcliffe

POSTS : 334 POINTS : 1235

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ° 21/03 à sydney, 41 ans ° divorcé, père de deux filles ° joue du violon depuis 27 ans et l'enseigne à ceux qui veulent ° amateur de whisky ° aime le classique, rock, jazz et pop ° aime la nouveauté °
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Eugène - Poste de police (halloween)
RPs EN ATTENTE : Cait #2 - Kane #2 - Tommy
RPs TERMINÉS : Cait - Kane
PSEUDO : apaisios
AVATAR : Misha Collins
DC : Non
INSCRIT LE : 25/08/2017

MessageSujet: (#46) House of memories ft Eugène   Jeu 14 Sep - 20:49


House of memories

Nous étions un week-end assez pluvieux à Brisbane. Il faut dire que depuis tout ce temps j'ai bien l'impression que nous avions eu que de la pluie. C'est assez triste, dans un sens, mais certains diront que cela fait du bien pour le climat. Je n'aime pas vraiment la pluie, enfin, je n'aime pas surtout être dehors pendant une pluie diluvienne, mais sinon il est vrai que j'apprécie énormément être chez moi à lire pendant que dehors c'est le déluge. C'est surtout dans ces moments-là où mes filles et moi aimons faire quelques jeux de sociétés ensemble, on ne prend jamais aucun jeu au sérieux, même le Scrabble, le but est seulement de nous amuser. Malheureusement, ce jour-là mes filles étaient chez leur mère et son compagnon, les jeux de sociétés allaient sûrement reste au chaud pendant un bon long moment. Il est vrai que les week-end comme ceux-ci je m'ennuie beaucoup, même si jouer du violon est une de mes grandes passions, quand bien même, mes filles me manquent. Leurs rires, leurs voix, leur présence juste, tout ça me manque. Elles sont ce que je suis aujourd'hui, elles sont ma source d'inspiration et de motivation. Alors, quand je dois les emmener chez leur mère, c'est après la fermeture de la porte d'entrée que je sens comme vide. Mais ce week-end, ou du moins ce samedi pluvieux, je n'allais pas le passer seul. En effet, un très grand ami vient chez moi pour boire et coup. Cet ami-là je le vois comme mon petit frère que je n'ai jamais eu. Nous avons tellement de points en communs et nous sommes toujours sur la même longueur d'ondes. Celui-ci me comprend tout à fait et inversement. Nous sommes amis de longues dates maintenant, mais avant d'avoir une réelle conversation face à face nous avions l'habitude de communiquer via les mails ou alors, juste pour s'amuser et se rappeler le bon temps, nous nous envoyions des lettres. Certains nous voyaient comme un couple, ils pouvaient nous voir comme ils voulaient, nous continuons tant bien que mal à nous envoyer des mails et lettres.

J'attendais devant mon ordinateur en train de naviguer sur la toile, le temps qu'Eugène allait venir chez moi. Je devais encore préparer les boissons et quelques petits apéritifs chez moi, mais j'avais le temps devant moi. Alors, pour m'occuper, j'aimais particulièrement écouter de la musique, du classique ou rock, tout en scrutant le net et ses nouveautés. Je ne suis pas un réel pro des réseaux sociaux, mais j'aime y jeter quelque coup d'oeil. Peut-être qu'un jour j'allais me créer un compte Instagram, qui sait. Je regardais l'heure suspendu sur mon horloge et je remarquais que le temps passait incroyablement vite lorsqu'on le passe sur internet. J'éteignais et fermais mon ordinateur avant de me diriger vers ma cuisine pour y sortir quelques apéritifs que je posais soigneusement sur ma table de salon avec des verres à vin et à whisky. Je posais aussi deux whisky différents, étant un grand amateur j'adorais avoir plusieurs whisky ainsi que de vins. Tout était pratiquement prêt, j'attendais juste la venue de mon ami Eugène. Je me rapprochais de la grande fenêtre de mon appartement mettant à la vue la routine que quelques Australiens. Bien évidemment, en ce samedi pluvieux on pouvait difficilement voir quelques passants. Mon regard curieux quitta la vue quand j'entendis mon téléphone sonner. Il s'agissait d'Eugène m'indiquant qu'il n'était plus très loin de chez moi. Je souriais face à cette annonce et j'allais mettre en fond l'un de ses groupes favoris de rock, espérant que ça allait le ravir. Et puis, je restais là, assis sur l'un de mes fauteuils en cuir, à attendre impatiemment son arrivé.
lumos maxima




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans, bientôt la crise de la quarantaine, les remises en questions et autres.
SURNOM : Certains l'appelle Gègène, mais il n'aime pas trop.
STATUT : Célibataire, il est un coeur a prendre.
MÉTIER : Policier. Il est plutôt un policier cool, compréhensif, mais il faut se méfier parfois.

POSTS : 37 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : - Eugène est quelqu'un de gentil et de confiance. - Eugène est quelqu'un de romantique, il n'hésite pas à faire plaisir à son ou sa partenaire. - Eugène a été maltraité durant son enfance. - Eugène aime désobéir parfois à un ordre de son chef et il aime prendre des risques.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
PSEUDO : Nobody
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Myself
DC : /
INSCRIT LE : 22/08/2017

MessageSujet: Re: (#46) House of memories ft Eugène   Lun 25 Sep - 17:39




House of memories


C’était enfin le week-end, le repos, les grasses matinée, ne rien faire, regarderais films ou bien sortir entre amis. C’est ça un bon week-end. Mais manque de peau pour moi de un il ne faisait absolument pas beau aujourd’hui et de deux je devais travailler la journée. C’est les joie d’être policier, mais quand on aime le métier on fait avec. Voir toute cette pluie ne me donnait pas vraiment envie de sortir de mon lit, c’est un temps assez triste. Mais je n’ai pas le choix il faut que je me bouge. Avant de sortir de mon lit je m’étire un peu puis je me lève, il faisait assez sombre, merci le temps de merde. Je me dirige vers la salle de bain pour me raser, me brosser les dents et prendre une douche. Une fois rasé, les dents brossés et douché je prends la direction de ma chambre pour m’habiller. Je mis un jeans, un t-shirt et des chaussures de ville. D’ailleurs j’allais garder cette tenue pour tout à l’heure, car je dois retrouver mon grand ami Izaac chez lui. Je suis vraiment impatient de le voir. Lui et moi c’est une longue histoire d’amitié qui a commencé il y a longtemps, avant même que j’arrive en Australie. Nous avons correspondu longtemps en s’écrivant des lettres et après des mails. Pour moi Isaac comptait beaucoup, il m’a beaucoup soutenu dans les moments ou ça n’allait pas et il connait mon histoire, ce que j’ai vécu. J’ai une confiance aveugle en lui, il est comme mon grand frère et son amitié est vraiment précieuse pour moi. Ce qui me fait rire aussi c’est que parfois certains nous prennent pour un couple, évidemment qu’on en jouait un peu parfois, ce qui est assez drôle. Nous ne prenons absolument pas soin de ce que dise les gens. Ils peuvent penser comme ils veulent, tant que tout va bien entre Izaac et moi c’est le principal.

Une fois habillé je prends la direction de ma cuisine pour prendre quelque chose à manger. Je pris la pomme qui trainé dans la corbeille a fruit et je fis une note mentale pour racheter des fruits. Pour accompagner ma pomme j’ai pris un jus d’orange, mais en buvant une gorger je grimace. C’était une mauvaise idée de prendre du jus d’orange après cet lavé les dents, c’est un goût très désagréable. Une fois fini je mis ma veste et prends mon sac à dos, mes clé de voiture et d’appartement et mon téléphone. Dehors je me dirige vite vers ma voiture pour ne pas être entièrement trempé, mais quel temps de merde. Heureusement il y avait personne sur la route, j’ai pu arriver vite au commissariat. Je salue certains collègues et me dirige vers les vestiaires ou je salue aussi les gens qui s’y trouvait. Une fois en tenue je m’installe à mon bureau. J’avais certains rapports à faire et des papiers important. Et oui la vie de policier ce n’est pas que poursuivre les méchants dans la rue, c’est aussi s’occuper de la paperasse pour mon plus grand bonheur. Dans l’ensemble la matinée passa rapidement, je n’ai même pas vu le temps passer en même temps avec tout le travail que j’avais a faire. A midi je sors, dans la pluie, m’acheter quelque chose à manger dans une boulangerie pas trop loin. Heureusement il n’y avait pas trop de monde j’ai pu passer vite ma commande et retourner à mon bureau. L’après midi je devais patrouiller dans les rues avec mon collègue, c’est le moment que j’aime. Etre dans la rue regarder si tout va bien, enfin tout était bien tant que je ne passais pas ma journée assis à ma journée. Après quelques rondes nous retournons au commissariat, il n’y avait rien a signaler pour aujourd’hui. 18h, enfin la fin de ma journée, j’avais qu’une hâte c’était d’avoir fini ma journée et retrouver mon ami. Je me dirige vers les vestiaires et m’habille, je salue mes collègues pour leur dire au revoir et je me dirige à ma voiture. Une fois au sec dans la voiture je sors mon téléphone est je mets un message à Isaac lui disant que je n’étais pas très loin de chez lui. Comme par hasard il y avait du monde sur la route, a croire que c’était fait exprès. Après 15 minutes j’arrive enfin devant chez lui. Je pris mon sac et monte à l’étage d’Izaac. Je tape à la porte et je fis mon plus beau sourire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-et-un an
SURNOM : zac-zaac
STATUT : divorcé.
MÉTIER : professeur de violon.
LOGEMENT : #46 redcliffe

POSTS : 334 POINTS : 1235

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ° 21/03 à sydney, 41 ans ° divorcé, père de deux filles ° joue du violon depuis 27 ans et l'enseigne à ceux qui veulent ° amateur de whisky ° aime le classique, rock, jazz et pop ° aime la nouveauté °
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Eugène - Poste de police (halloween)
RPs EN ATTENTE : Cait #2 - Kane #2 - Tommy
RPs TERMINÉS : Cait - Kane
PSEUDO : apaisios
AVATAR : Misha Collins
DC : Non
INSCRIT LE : 25/08/2017

MessageSujet: Re: (#46) House of memories ft Eugène   Sam 30 Sep - 18:34


House of memories

Aussitôt j'ai reçu son sms que j'entendis quelqu'un toquer à la porte. Bien évidemment je ne fais pas mine de ne pas savoir qui c'était et j'ouvrais la porte avec un très grand sourire. Eugène était là, à sourire aussi, que ça faisait du bien de revoir cette bonne tête. Je le pris dans mes bras sans attendre qu'il rentre et toujours pour s'amuser je lui chuchotais "tu m'as manqué chéri". Ce qui nous a fait rire en même temps. Je lui fais signe de rentrer et je refermais la porte derrière lui. Je n'avais plus à lui dire de faire comme chez lui, il avait pris l'habitude depuis. Eugène s'assit sur mon canapé non loin de mon fauteuil. Je nous servais deux verres de whisky sec et nous trinquons à notre amitié. On entendait encore la pluie tombait et frappait contre mes fenêtres.

« Alors, tu racontes quoi depuis mon pote ?» 

Lui questionnai-je. Il faut dire que même si nous étions proches comme nous le présumons, depuis un certain temps nous avons cessé d'avoir ce rythme réguliers à nous envoyer des nouvelles de nous-même. Sûrement à cause de nos boulots, même si le sien était bien plus "vivant" que le mien. Il avait sûrement beaucoup plus de boulot que moi. Je sirotais dans mon bon whisky et je grignotais de temps en temps des apéritifs salés que j'avais disposé sur la table basse. J'écoutais en fond les chansons du groupe qu'ils défilaient. Bizarrement, le revoir et entendre ces chansons me rendaient nostalgique. Je n'avais plus pris l'habitude de ressentir ce genre de sentiment et cela me déplaisait assez. Ce n'est pas vraiment le genre de sentiment que j'aimais ressentir. Mais, étrangement, toute cette atmosphère me faisait repenser au passé. Lorsque nous étions encore jeunes et naïfs. Pas que nous ne sommes plus jeunes aujourd'hui, mais nous sommes devenus un peu plus matures depuis.. je pense. Cela me rappelait mes années avec Vanessa. Ces années que je préférais vite oublier. Je ne voulais pas gâcher cette agréable soirée qui ne faisait que commencer. Je continuais à boire dans mon verre en écoutant sa réponse, curieux de ce qu'il a à me raconter.  
lumos maxima




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (#46) House of memories ft Eugène   


Revenir en haut Aller en bas
 

(#46) House of memories ft Eugène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-