AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 family mood (mia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : sportif de haut niveau, rugbyman chez les wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à pine rivers (#316)

POSTS : 7105 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

cora fbbobkaecy
milenaedwinny + cora
hassanmia (7/7)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2cora
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: family mood (mia)   Jeu 28 Sep - 16:09



Depuis plusieurs jours, Priam vivait dans une sorte de bulle, une bulle ou il se posait beaucoup de questions, ou il s’interrogeait sur son avenir, sur ses envies et sur ce que la vie pouvait lui apporter. Perdu et nostalgique, le sportif quitta son lit en fin de matinée un mal de tête en guise de compagnie. Après plusieurs minutes à somnolé sous la couette, il quitta son lit enfilant un des boxers qui dépassait de son tiroir avant de rejoindre sa cuisine à la recherche d’une sa boite d’aspirine. Ni une, ni deux, il avala son cachet avec un grand verre d’eau et fonça sous la douche espérant que l’eau froide soit capable de le réveiller. La douche, le cachet firent son effet puisqu’une heure après, Priam se senti requinqué, comme si l’enclume qui pesait sur sa tête depuis son réveil avait disparu. Décidé à rester dans un bon mood, il décida de se vider la tête et d’oublier toutes les idées noires qui avaient envahi son quotidien. Il enfila une tenue dans laquelle il était à l’aise, un jeans basique et un de ses sweats favori puis quitta son appartement sans trop savoir ce qu’il ferait par la suite. Ce n’est qu’en fermant sa porte qu’il pensa à Mia, à cette heure-ci elle devait être à l’université sur le point de terminé un de ses cours et probablement d’aller manger un bout quelque part. Leur emploi du temps respectif les avaient séparés ces derniers jours, elle jonglait entre ses cours et ses révisions et lui fonçait tête baissé dans le boulot sans prendre le temps de penser à lui. Priam ouvrit son téléphone, ses messages et se mit à écrire quelques choses pour sa sœur on déjeune ensemble ? Je passe te chercher dans dix minutes mais avant d’appuyer sur envoyé, il se mit à tout effacer préférant lui faire une surprise. Priam rangea son téléphone dans la poche de son jeans et quitta l’immeuble grimpant dans sa voiture afin de rejoindre TooWong. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, il arriva devant le campus bondé d’étudiants en tout genre, il balada son regard dans la foule n’arrivant pas à trouver sa cadette dans tout ce monde. Avant de tenter de l’appeler, il sorti de sa voiture espérant la trouver dans le coin ; il fit quelques pas au milieu des jeunes gens, certains avait l’air si plongé dans leur bouquin que le monde autour ne semblait pas exister. Ce n’est qu’au bout de plusieurs pas que le regard de Priam se posa sur la silhouette de Mia assise sur une table en bois en pleine discussion avec un type – probablement de son âge – sans trop savoir l’expliquer, cette vision tapa sur les nerfs de Priam, sans doute parce que l’allure de ce garçon était trop rebelle pour lui. Faire demi-tour était la meilleure des solutions, pourtant une fraction de seconde plus tard, Priam avançait vers les deux jeunes gens « Salut » dit-il d’un ton affirmatif en lançant un regard envers le garçon qu’il semblait avoir coupé au beau milieu d’une phrase « Je ne dérange pas j’espère ? » il savait que si mais il s’en fichait totalement. Soudainement, le gamin sembla mal à l’aise comme si la présence et la carrure musclé de Priam le dérangeait « Je ne me suis pas présenté, je suis Priam, le frère de Mia » il lui tendit la main vers le gamin qui n’eut d’autres choix que de la serrer, évidemment il y laissa toute sa force en affichant un petit sourire qui en disait long sur ses pensées. Le gamin/Jeremy qui venait de se présenta bafouilla quelques choses qui ressemblait à une excuse avant de disparaitre sans réellement jeter un regard vers la brunette. Le sportif regarda le fameux Jeremy partir avant de rapporter son attention sur sa sœur, sans surprise son regard semblait blasé et exaspéré « Je sais ce que tu vas dire alors ne t’épuise pas… » il afficha un sourire sincère cette fois-ci espérant que cela puisse la faire rire et lui faire oublier cette petite scène « … puis franchement, t’as vu la tête de ce type ? Je n’ai pas pu résister » le frère protecteur qu’il était avait beaucoup de mal à rester calme lorsqu’un type tourné autour de sa petite sœur qui était à ses yeux la chose la plus précieuse qu’il possédait sur terre « Allez, viens déjeuner chouquette, je t’invite » dit-il avec son plus beau sourire.








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : étudiante en journalisme pour rassurer ses parents. son rêve c'est de devenir actrice et elle compte bien tout faire pour y arriver. tout.
LOGEMENT : un loft à pine rivers numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 347 POINTS : 460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassanpriamwillemninoléopold


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : cora ● sofia ● ambroise ●

PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : ultraviolences (avatar), tumblr (gifs)
DC : milena grimes & arthur iver.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: family mood (mia)   Lun 2 Oct - 9:06



Pas de castings aujourd’hui malheureusement. Cela voulait dire que tu ne pouvais pas sécher l’université. Enfin tu pouvais mais qu’est-ce que tu ferais de ta journée ? Tu devais te préparer pour ton casting de fin de semaine mais tu travaillais dessus depuis plusieurs jours déjà et tu avais besoin d’une pause. Et quoi de mieux pour se détendre que de se rendre à l’université où tu pourras retrouver quelques amis et peut-être les convaincre de te tenir compagnie plutôt que d’aller en cours. Tu n’avais pas cours avec Hassan aujourd’hui alors tu ne voyais aucun intérêt à te rendre en cours. Au cas où tu n’arrivais pas à convaincre quelqu’un de sécher, tu pris ton ordinateur portable pour t’occuper au fond de l’amphithéâtre et pourquoi pas regarder un film. Pour préparer le rôle que tu allais tenter de décrocher en fin de semaine, tu avais beaucoup regardé de vieux films pour t’inspirer. Tu allais certainement pouvoir continuer cela au cours de la journée. Tu t’étais levée à l’heure donc tu arrivais sur le campus universitaire un peu avant l’heure de ton premier cours. A cette heure là de la matinée, le campus était calme, traversé par des morts vivants accompagnés de grandes tasses de café. Cela te fait lever les yeux au ciel. Quel est l’intérêt de se tuer à la tâche si c’est pour devenir un zombi ? Tu prends la direction de ton premier cours de la matinée laissant apparaître un petit sourire en coin quand quelques têtes se retournent sur ton passage. Tu as toujours aimé attirer l’attention et cela ne risque pas de changer. En même temps, au milieu de visages cernés, il n’y a pas vraiment de mal à sortir du lot. Comme prévu tu t’installes au fond de la classe et tu répètes le même schéma pour le cours suivant. Le professeur est trop loin pour remarquer les écouteurs que tu caches sous tes cheveux. Tu n’oublies pas de lever les yeux de temps en temps alors que les étudiants autour de toi te regardent avec des yeux remplis de jugement. Alors que tu vas enchaîner avec un troisième cours peu passionnant, tu croises enfin quelqu’un qui attire ton attention. « Jeremy ! » Cris-tu avant de te jeter dans ses bras. Cela faisait maintenant six mois que tu étais à Brisbane, tu avais eu le temps de te faire quelques amis. Tu ne serais pas contre l’idée que Jeremy devienne légèrement plus qu’un ami mais te trouver un petit-ami n’était pas dans le top 5 de tes priorités. « Mia ! Comment tu vas ? » Tu lui souris avant de faire ta petite moue qui fait craquer tout le monde pour lui demander : « Si je te paye un café tu veux bien venir sécher ce cours avec moi et prendre le soleil. » Tu n’hésites pas à légèrement le supplier. Tu n’en peux plus d’enchaîner les salles de cours et puis tu aimes passer du temps avec Jeremy. « Si tu rajoutes un cookie je suis partant. » Un énorme sourire se dessine sur ton visage alors que tu l’entraînes vers le café du campus. Là vous preniez vos boissons et un cookie avant d’aller vous installer à une table au soleil. C’est assez naturellement que la conversation se fit. C’était ça qui était agréable avec Jeremy, pas de prise de tête, un peu de flirt et surtout aucun moment de blanc. Vous étiez en train de rire quand tu vis le sourire de Jeremy se figer et une voix que tu ne connaissais que trop bien se fit entendre à tes oreilles. « Salut. Je ne dérange pas j’espère ? » Tu ne pus t’empêcher de lever les yeux au ciel. Tu savais déjà comment tout cela allait se terminer. « Oui, Jeremy était en train de me raconter son dernier exploit et je dois dire que c’était assez drôle. » Dis-tu à ton frère exaspérée mais avec un clin d’œil à Jeremy. Tu ne voulais pas qu’il prenne peur et pourtant, tu savais déjà qu’il allait fuir. « Je ne me suis pas présenté, je suis Priam, le frère de Mia » L’expression qui passa sur le visage de Jeremy aurait été drôle dans n’importe quelle autre circonstance. Il semblait soulager que Priam ne soit pas ton petit ami mais en même temps, un frère protecteur ce n’était pas beaucoup mieux. Comme tu l’avais prévu, Jeremy se retira après avoir balbutié une excuse. Tu t’excuseras plus tard par texto, pour l’instant tu es tout simplement hors de toi. « Je sais ce que tu vas dire alors ne t’épuise pas… Puis franchement, t’as vu la tête de ce type ? Je n’ai pas pu résister » Cette fois tu ne pus t’empêcher de laisser s’échapper un grand éclat de rire. Il n’est pas sérieux n’est-ce pas ? Que ce soit Jeremy ou un autre il n’aurait pas pu s’en empêcher. Tu aimes ton frère à la folie mais il faut vraiment qu’il comprenne que tu n’es plus une gamine. « Arrête. Que ce soit Jeremy ou un autre ça aurait été pareil. Tu peux pas t’en empêcher. » Cela t’énerve, beaucoup. « J’ai vingt-trois ans Priam, je ne suis plus une gamine. Il faut que tu me laisses gérer ma vie comme je l’entends. Je doute qu’à vingt-trois ans tu aies été le synonyme de chaste et prude alors laisse-moi faire ce que j’ai envie. » Ton frère n’avait pas à se mêler de ta vie amoureuse. Ou sexuelle plutôt, tu n’avais pas de vie amoureuse. « Allez, viens déjeuner chouquette, je t’invite » Soupirant, tu te lèves. Bien sûr que tu vas aller déjeuner avec lui mais tu ne veux pas qu’il trouve cela trop simple. « Je te suis mais seulement si tu me promets d’arrêter ce genre de scène débile. On prenait juste un café, c’est pas un crime. » Vous ne vous touchiez pas, vous étiez juste en train de rire.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : sportif de haut niveau, rugbyman chez les wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à pine rivers (#316)

POSTS : 7105 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

cora fbbobkaecy
milenaedwinny + cora
hassanmia (7/7)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2cora
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: family mood (mia)   Dim 15 Oct - 15:22



La naissance de Mia avait changé la vie de Priam, il avait attendu la venue d’un second enfant pendant neuf ans avant de voir son rêve se réaliser. Bien que l’idée d’avoir une sœur ne l’enchanté guère, lorsqu’il posa son regard enfantin sur le bébé qu’elle était, il sut qu’il ferait n’importe quoi pour la protéger, elle était son sang et ce qui compterait le plus. Les années avaient passés et leur différence d’âge n’avait fait que renforcer le lien qui les unissaient, il pouvait veiller sur elle, lui faire découvrir le monde et la protéger de ceux qui pouvaient l’ennuyer. A trente ans passés, les choses n’avaient pas changé, le sportif ressentait toujours le besoin de garder un œil sur elle, le savoir saine et sauve était ce qui comptait le plus pour lui. C’est son côté protecteur qui le poussa à interrompre la conversation qu’elle partagé avec ce garçon, il connaissait trop bien la gente masculine pour savoir que les intentions de ce jeremy n’avait rien d’amical, aucun homme sein d’esprit n’aurait souhaité être juste ami avec une fille aussi belle et mystérieuse que Mia. Naturellement, il s’interposa entre sa cadette et son ami tout en s’excusant pour le dérangement – ce qui bien sur était un mensonge – « Oui, Jeremy était en train de me raconter son dernier exploit et je dois dire que c’était assez drôle » il afficha un petit sourire en croisant le regard de sa sœur, comme si, cet idiot avait quelques choses de drôle ou d’intéressant à dire. Tout en se tournant vers le principal intéressé, Priam se présenta insistant sur le lien qui l’unissait à Mia, c’était sa façon de lui faire comprendre que Mia était inaccessible, qu’un type dans son genre ne serait jamais assez bien pour elle. C’est un sourire satisfait qui étira ses lèvres lorsqu’il prit ses jambes à son cou, prétextant l’excuse la plus minable du monde pour pouvoir être le plus loin possible de l’imposante carrure de Priam. Il la regarda fuir avant de rapporter son attention sur Mia, elle allait râler, il le savait, mais il avait été incapable de ne pas mettre son grain de sel lorsqu’il avait posé son regard sur son camarade « Arrête. Que ce soit Jeremy ou un autre ça aurait été pareil. Tu ne peux pas t’en empêcher. » il haussa les épaules comme pour plaider coupable, elle avait raison sur ce point, Jeremy ou un autre, le résultat n’aurait pas été différent. « J’ai vingt-trois ans Priam, je ne suis plus une gamine. Il faut que tu me laisses gérer ma vie comme je l’entends. Je doute qu’à vingt-trois ans tu aies été le synonyme de chaste et prude alors laisse-moi faire ce que j’ai envie. » pendant un instant il repensa à l’homme qu’il était à son âge, il n’était ni pur, ni chaste mais il était pourtant posé avec Cora et il était clair que Jeremy ne lui offrirait pas une histoire aussi épique que celle qu’il avait vécu avec la jeune rousse. Un peu blasé, il glissa ses mains dans les poches de son bombers « J’y peux rien si tu fréquentes ce genre de mec… Mia, sérieusement ? Ce type a passé dix minutes à regarder tes fesses avant de venir te parler » autant dire que ce genre de comportement était intolérable pour Priam, en particulier quand la fille en question était sa petite sœur. Pour être sûr de ne plus l’entendre râler, le sportif changea de sujet invitant la jeune femme à déjeuner pour se faire plus ou moins pardonner « Je te suis mais seulement si tu me promets d’arrêter ce genre de scène débile. On prenait juste un café, ce n’est pas un crime » il leva les yeux au ciel en l’entendant, le plus gros défaut de Mia était sans doute sa naïveté, il était toujours surpris qu’une fille aussi brillante qu’elle puisse être aussi naïve face aux intentions de la gente masculine « Evidemment, je suis même sûr qu’il t’aurait invité à une partie de Scrabble après » dit-il amusé. Il ne lui laissa pas le temps de répondre, puisqu’il passa son bras autour de son épaule afin de l’emmener avec lui dans la direction du parking ou il avait laissé sa voiture un peu plutôt « Alors, tu veux manger ou ? » demanda-t-il heureux de pouvoir passer un moment seul en compagnie de sa cadette. Une fois sur le parking, il déverrouilla sa voiture et la laissa s’installer côté passager avant de passer derrière le volant prenant ensuite la direction du restaurant qu’elle avait choisi « Ça a été les cours ? T’avais quoi ce matin ? » il n’avait pas choisi une voix aussi brillante que celle de sa sœur mais il se montrer très attentif à son parcours universitaire.








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : étudiante en journalisme pour rassurer ses parents. son rêve c'est de devenir actrice et elle compte bien tout faire pour y arriver. tout.
LOGEMENT : un loft à pine rivers numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 347 POINTS : 460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassanpriamwillemninoléopold


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : cora ● sofia ● ambroise ●

PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : ultraviolences (avatar), tumblr (gifs)
DC : milena grimes & arthur iver.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: family mood (mia)   Dim 22 Oct - 11:13



Neuf années, c’était la différence qu’il y avait entre Priam et toi. Certaines disent que c’est trop, vous cela ne vous a jamais empêché de très bien vous entendre. Mais même si cette différence d’âge ne t’a jamais pesée, il est évident qu’elle a créé chez ton frère un côté protecteur dont il n’a jamais réussi à se défaire certainement car il n’a jamais essayé. Cela te plaisait quand tu étais gamine, aujourd’hui cela te pesait plus qu’autre chose, particulièrement quand ton frère décidait de s’immiscer dans tes relations avec le sexe opposé. Tu peux comprendre qu’il ne veuille pas qu’on te fasse du mal, certes mais cela n’empêche pas qu’il n’a pas à se mêler de tes affaires et il n’a surtout pas à terroriser Jeremy qui lui n’a strictement rien demandé. C’est toi qui lui as proposé un café en plus donc l’intervention de ton frère et réellement mal venue. Mais tu n’avais pas prévu qu’il débarque aujourd’hui pour te faire une surprise. C’était d’ailleurs une chance qu’il te trouve sur le campus car tu n’y étais pas aussi souvent qu’il le pensait. Et puis il te voyait actuellement à un café alors que tu devrais être en cours, chose dont tu ne comptais pas te vanter. Cela ne te dérangeait pas d’avouer que tes études n’avaient pas grande importance pour toi mais Priam comme tes parents semblaient y être très attachés. La situation se termine comme elle devait se terminer avec la fuite de Jeremy. Tu allais lui devoir des excuses pour cette scène qui n’avait pas lieu d’être. Tu ne pus t’empêcher de faire des remontrances à ton frère parce que les excuses qu’il te sortait étaient vraiment puériles. « J’y peux rien si tu fréquentes ce genre de mec… Mia, sérieusement ? Ce type a passé dix minutes à regarder tes fesses avant de venir te parler » Tu ne pus t’empêcher de lever les yeux au ciel à ces paroles. Priam te prenait-il vraiment pour une idiote ? Bien sûr que tu savais ce genre de chose et tu pouvais voir à quel point ton frère était offusqué mais tu n’y prêtais plus réellement attention. Du moment qu’on essayait pas de te toucher quand tu ne le voulais pas et qu’on ne te forçait à rien, regarder ne faisait de mal à personne. Et puis, tu aimais être le centre de l’attention, c’était indéniable. « Nous avons bu un café Priam. Bu un café. Je n’ai jamais dit que je voulais passer ma vie avec Jeremy. » L’idée de passer ta vie avec qui que ce soit était pour l’instant un concept bien lointain à tes yeux. Tu préférais t’amuser et profiter que de penser à t’installer avec quelqu’un sur le long terme. Mais tu n’étais encore jamais tombée amoureuse aussi donc … « Evidemment, je suis même sûr qu’il t’aurait invité à une partie de Scrabble après » Tu pouvais voir dans le regard de ton frère qu’il te prenait vraiment pour une idiote. Comme si tu ne connaissais pas déjà assez Jeremy pour savoir ce qu’il cherchait. Comme si tu ne connaissais pas assez la gente masculine pour savoir comment cela fonctionnait. Ton frère te voyait comme une sainte naïve que tu étais bien loin d’être et cela depuis longtemps. Par pure provocation, tu ne pus t’empêcher de dire à ton frère : « Et qui te dit que je n’étais pas intéressée par une partie de Scrabble ? » Pourquoi est-ce que les femmes devraient être celles qui cherchent une relation amoureuse et stable alors que les hommes ne sont que des prédateurs ? Non, tu es souvent bien plus prédatrice que tes collègues masculins. Séduire était ton passe-temps favoris et des fois tu ne t’arrêtais pas là. « Alors, tu veux manger ou ? » Tu hausses les épaules. Cela t’est un peu égal. Cependant, tu sais que si Priam t’amène manger un burger tu ne pourras pas l’avaler alors autant dire non de suite à des situations que tu ne sauras pas gérer. « Ce que tu veux mais on évite les burgers. » Ce n’était pas tant ta ligne qui te faisait peur que ton baromètre interne de niveau calorique. Tu croisais les doigts pour que ton frère choisisse quelque chose d’un peu moins gras du coup. « Ça a été les cours ? T’avais quoi ce matin ? » Ah oui, les cours … Tu avais été à deux des trois que tu avais ce matin, c’était déjà pas mal et cela suffirait certainement à contenter ton frère. « Ca a été. J’avais histoire des médias et un autre cours pas très passionnant mais ça va, c’est passé vite. » C’est toujours le cas quand on écoute à moitié.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
le pro du ballon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans (20/06/1985)
SURNOM : le premier qui ose penser à pripri, je le bute
STATUT : célibataire, à la recherche de sa bonne personne
MÉTIER : sportif de haut niveau, rugbyman chez les wallabies depuis plusieurs années
LOGEMENT : propriétaire d'un loft à pine rivers (#316)

POSTS : 7105 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il a eu un accident de moto lorsqu'il avait vingt ans, en dehors de la peur, il a eu des plusieurs mois de rééducation ou il a cru ne plus pouvoir jouer, il s'en ai finalement sorti avec une cicatrice sur la joue gauche
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

CORAM - it's like i've been awakened, every rule i had you breakin'. it's the risk that i'm takin', i ain't never gonna shut you out


MIRAM - a place to crash i got you, no need to ask i got you, just get on the phone i got you

☆☆☆☆

cora fbbobkaecy
milenaedwinny + cora
hassanmia (7/7)

RPs TERMINÉS : ninogracecoragracedarbykanecoragracelydialydia 2cora
PSEUDO : manon
AVATAR : tobias sorensen
CRÉDITS : yumita (avatar) ; tumblr (signature)
DC : liviana beauregard et lola martins
INSCRIT LE : 12/12/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t12765-we-were-soulmates http://www.30yearsstillyoung.com/t13174-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t12793-priam-strand http://www.30yearsstillyoung.com/t13145-priam-strand

MessageSujet: Re: family mood (mia)   Jeu 2 Nov - 18:22



Priam ne pouvait pas s’en empêcher, lorsqu’un garçon s’approchait de sa petite sœur il se devenait ce type un brun trop possessif incapable de retenir ses pensées. Au plus grand désespoir de Mia, Jeremy n’avait pas dérogé à la règle sacré du sportif, il n’était pas fait pour elle et la simple idée de l’imaginer un peu trop proche de sa cadette lui donnait la nausée. Toujours très sincère, Priam ne prit pas de pincettes lorsqu’il évoqua les diverses raisons qui l’avait poussé à agir ainsi, il ne fut pas surpris de voir le regard de Mia se lever vers le ciel « Nous avons bu un café Priam. Bu un café. Je n’ai jamais dit que je voulais passer ma vie avec Jeremy » il arqua un sourcil, la simple vision de ce type au bras de sa sœur dans une église pleine de fleurs lui donna envie de se jeter sous le bus qui passait un peu plus loin sur le parking. Un café il soupira, elle était si naïve, il avait proposé un café à suffisamment de filles (aussi belles que sa sœur) pour savoir que généralement l’homme attendait autre chose qu’une discussion profonde autour d’une tasse chaude. Blasée par cette attitude, le sportif tenta de lui faire comprendre ses pensées de la façon la plus claire possible sans pour autant la mettre dans un état d’hystérie « Et qui te dit que je n’étais pas intéressée par une partie de Scrabble ? » il perdit immédiatement son sourire lorsqu’elle lui balança ses mots à la figure. « Tu te trouves drôle peut-être ? » dit-il en lui lança un regard sombre « Tu sais quoi, ne dit rien, j’préfère arrêter de parler de ça » il n’était pas naïf, il se doutait qu’à vingt-trois ans sa sœur avait partagé ses nuits avec plus d’un homme même s’il n’avait jamais rencontré une de ses relations mais il espérait que la brunette soit suffisamment intelligente pour ouvrir son lit à des hommes aussi ingrats que ce Jeremy. Décidé à ne plus parler des pseudos petits amis de sa sœur, Priam changea de sujet et d’endroit, manger quelques choses lui semblait être la meilleure solution pour se changer les idées « Ce que tu veux mais on évite les burgers. » « Vendu mais t’oublies direct les salades » il acceptait sans rechigner de renoncer à un hamburger maison mais il était hors de question qu’il mange un plat rempli d’herbe verte vendu habituellement sous le terme de salade. Après avoir rejoint sa voiture et s’être installé à l’intérieur il jeta un coup d’œil dans son rétroviseur et quitta sa place avant de rapporter son attention sur sa cadette, avoir été séparé d’elle si longtemps avait rendu leur relation plus forte, il en était sûr, rien au monde ne pouvait détruire ce qu’il y avait entre eux, ce bout de femme si petit soit-il était ce qui comptait le plus à ses yeux. Il profita du feu rouge, pour l’interroger sur ses études et sur sa matinée à l’université « Ça a été. J’avais histoire des médias et un autre cours pas très passionnant mais ça va, c’est passé vite. » il lui sourit en croisant son regard avant de démarrer lorsqu’il remarqua que le feu était passé au vert. « Je sais que ça a pas toujours été facile avec les parents, les cours et tout ça mais je suis très fier de toi, vraiment » avoua-t-il sincèrement en croisant son regard dans le rétroviseur, elle en avait bavé, plus que n’importe qui d’autre mais elle n’avait jamais cessé de sa battre. Une fois arrivé en plein centre de Brisbane, Priam se gara dans le première place libre qu’il trouva et ferma sa voiture une fois sa cadette sur le trottoir « Alors qu’est ce qui te fait envie ? On se partage une pizza ? Et oui, je te laisse la choisir » dit-il en désignant la petite pizzeria italienne qui s’était installé il y a plusieurs mois sur la rue principale.








Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-trois ans, née un dix juillet.
SURNOM : mia c'est déjà bien assez court, les surnoms sont inutiles. il arrive qu'on l'appelle 'princesse' dans sa famille.
STATUT : célibataire, elle attend de tomber amoureuse pour se poser. en attendant, c'est la passion qui l'anime.
MÉTIER : étudiante en journalisme pour rassurer ses parents. son rêve c'est de devenir actrice et elle compte bien tout faire pour y arriver. tout.
LOGEMENT : un loft à pine rivers numéroté 315. elle vit en face de son frère qui a la gentillesse de payer son loyer.

POSTS : 347 POINTS : 460

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à brisbane en avril 2017 ● est née et a grandi à sydney ● est prête à tout (ou presque) pour devenir actrice ● a toujours eu ce qu'elle voulait ● passionnée, elle vit toujours tout à cent pourcent ● est devenue anorexique avant de se faire soigner dans une clinique spécialisée ● a toujours un rapport particulier à la nourriture mais mange normalement ● s'est découvert une passion pour l'écriture.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : hassanpriamwillemninoléopold


miram
I'm only up when you're not down. don't wanna fly if you're still on the ground it's like no matter what I do. i'm only me when i'm with you

RPs EN ATTENTE : cora ● sofia ● ambroise ●

PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : selena gomez.
CRÉDITS : ultraviolences (avatar), tumblr (gifs)
DC : milena grimes & arthur iver.
INSCRIT LE : 15/05/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16735-city-of-stars-are-you-shinning-just-for-me-mia http://www.30yearsstillyoung.com/t16774-mia-don-t-judge-a-book-by-its-cover

MessageSujet: Re: family mood (mia)   Ven 10 Nov - 8:58



Priam était parti jeune de la maison familiale. Il avait été recruté pour jouer au rugby et il était parti. Tu lui en avais voulu au début, tu étais encore une gamine mais tu avais fini à te faire à l’idée, bénissant l’existence des téléphones portables qui te permettais de garder contact avec ton frère. Mais son départ de la maison rimait avec absence du grand frère protecteur au cours de ton adolescence et de tes premières années d’université. Ton père avait essayé de jouer le protecteur mais sans grand succès. Alors du haut de tes vingt-trois ans, avoir ton frère te faire la morale et jouer au protecteur de ta vertu qui n’existe plus t’exaspère. Tu ne comprends pas pourquoi il sent le besoin d’éloigner toute personne de la gente masculine de toi. Tu avais pris l’habitude d’attirer l’attention et tu savais parfaitement bien gérer tes relations avec le sexe opposé. Tes problèmes à toi étaient ailleurs mais ça, Priam ne devait pas le savoir. Tu pouvais voir à ta réponse que ton frère te prenait pour une petite fille naïve qui ne savait pas qu’elle était en train de se jeter dans la gueule du grand méchant loup. Jeremy était cependant tout sauf un loup, un bisounours serait plus le mot mais un bisounours qui adorait regarder tes fesses. Si ton frère se sentait l’envie de frapper tout homme te regardant de manière trop insistante, il n’avait pas encore terminé … « Tu te trouves drôle peut-être ? Tu sais quoi, ne dit rien, j’préfère arrêter de parler de ça » Tu ne pus t’empêcher de lever les yeux au ciel avec un sourire en coin sur les lèvres en entendant ces mots sortir de la bouche de ton frère. Franchement, cela te faisait beaucoup rire cette frustration qu’il semblait développer à ce sujet. Et puis tu vivais en face de chez lui, c’était déjà assez de surveillance comme ça. « Très mature Priam, très mature. » Lui dis-tu pour te moquer un peu de lui. Tu adores le taquiner et c’est réciproque. Tu acceptes bien entendu d’aller déjeuner avec ton frère ne pouvait t’empêcher de te demander pourquoi il avait la journée libre aujourd’hui mais cela ne te dérangeait pas, bien au contraire. Tu acceptes son invitation mais négocies pour éviter le burger. « Vendu mais t’oublies direct les salades » Tu es une actrice alors c’est un sourire que tu espères sincère qui s’affiche sur ton visage alors que ton estomac se noue. Bon, les salades c’était ta porte de sortie mais il reste encore pleins de possibilités qui ne sont pas trop grasses n’est-ce pas ? Des sushis peut-être ? Connaissant ton frère, tu pouvais toujours rêver. « Ca marche. » Tu ne pouvais pas faire autrement de toute manière. Tu remanges normalement, assez pour que tu puisses fonctionner normalement et sans aucune carence mais tu ne manges pas beaucoup c’est vrai. Priam et toi vous vous dirigez vers sa voiture et il te demande comment se sont passés tes cours. Tu lui mens, juste un peu parce que ton frère semble aussi déterminé que tes parents dans l’idée que tu fasses des études. Des études qui se terminent bientôt. « Je sais que ça a pas toujours été facile avec les parents, les cours et tout ça mais je suis très fier de toi, vraiment » Tu ne peux t’empêcher de baisser un peu la tête. Tu ne vois pas de quoi ton frère devrait être fier. Tu es plus absente que présente en cours, tu valides tout à la moyenne et tu espères sincèrement avoir terminé cette année, une bonne fois pour toute. « Je ne sais pas s’il faut être fier. J’aurai mon diplôme de justesse mais c’est bientôt fini, je vais pouvoir vraiment me concentrer sur ce que j’ai envie de faire. » Le pacte allait prendre fin dans quelques mois. Et rien ne te faisait plus plaisir que de voir cette date butoir approcher. Tes parents viendront pour la remise des diplômes et ensuite tu pourras tout donner pour vivre ton rêve à toi. Quelques minutes plus tard Priam se gara et tu sortis de la voiture avant de le rejoindre sur le trottoir. « Alors qu’est ce qui te fait envie ? On se partage une pizza ? Et oui, je te laisse la choisir » Une pizza … Tu sens la tête de tourner et ton ventre se serrer à nouveau. Gosh … Est-ce que tu vas être capable d’avaler une pizza ? Tu ne peux t’empêcher de voir l’huile dégouliner mais tu chasses cette pensée de ton esprit en prenant une grande inspiration. Ca va aller. « Si tu veux. » Te contentas-tu de dire en suivant Priam dans la petite pizzeria italienne. C’était un endroit charmant mais qui ne faisait que des pizzas malheureusement … « Au fait, qu’est-ce qui me vaut le plaisir de déjeuner avec toi aujourd’hui ? Tu ne travailles pas ? » Demandas-tu curieuse.




i'm your nightmare
dressed like a daydream. 'Cause we're young and we're reckless we'll take this way too far. It'll leave you breathless. Cherry lips, crystal skies I could show you incredible things. Stolen kisses, pretty lies you're the king baby I'm your Queen.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: family mood (mia)   


Revenir en haut Aller en bas
 

family mood (mia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: queensland university
-