AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 everything for our son (arthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 686 POINTS : 165

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGOENIX
So tell me when you hear my heart stop. You're the only one who knows. Tell me when you hear my silence, There's a possibility I wouldn't know. So tell me when my sorrows over. You're the reason why I'm closed. Tell me when you hear me falling.


ARTHULINA
We gave our best, it wasn't enough. You get upset, we argue too much. We made a mess of what used to be love. Going nowhere fast. We've reached the climax.


ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.




BEFORE IT'S TOO LATE
And the risk that might break you
is the one that would save
A life you don't live is still lost
So stand on the edge with me
Hold back your fear and see
Nothing is real 'til it's gone



nina3kane2callum • [url=http://www.30yearsstillyoung.com/t15943-friends-only-friends-kane hadriencarlisleagathephoenix
RPs EN ATTENTE : arthur6 • azur3
RPs TERMINÉS : azur1arthur1lydiaphoenix1arthur3debraarthur2nina1arthur4nina2azur2arthur5kane1
PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: everything for our son (arthur)   Sam 30 Sep - 15:58


A N G E L I NA  & A R T H U R
« everything for our son »

"Mademoiselle Gilmore, je pourrais vous voir vous et votre conjoint demain en fin d'après-midi ? J'aimerais qu'on parle un peu d'Abel." Angelina avait senti son coeur sortir de sa poitrine et s'éclater par terre, elle avait fixé la maitresse de son fils un instant le temps de comprendre ce qu'il se passait tandis qu'elle l'aider à enfiler son gilet. "Euh, oui bien sûr. Je serais là, je vais voir avec son père si il est disponible." Des millions de pensées se bousculaient dans sa tête, Angelina jeta un regard suspect à son fils se demandant ce dont son instit' voulait lui parler demain. C'est vrai qu'elle trouvait que le comportement d'Abel avait changé ces derniers temps il était beaucoup plus calme qu'avant et Angelina pensait que c'était un bon signe, elle espérait qu'il s'agissait de ça. "Ce serait bien si vous pouviez faire garder Abel le temps qu'on discute un peu..." Wow, ça craignait. Angelina eut un peu de mal à déglutir mais ne put s'empêcher de demander : "Je dois m'inquiéter ?" L'institutrice s'était fendue d'un sourire réconfortant en lui disant que ça irait, qu'ils en discuteraient demain et Angelina était rentrée chez elle avec la boule au ventre.  Elle s'était empressée d'envoyer un message à Arthur pour lui demander si il était dispo demain, il l'avait immédiatement appelé lorsqu'il avait reçu son message et Angelina lui avait dit qu'elle n'en savait pas plus, qu'il faudrait qu'il vienne. Et évidemment il avait répondu par l'affirmative.

Angelina était donc le couloir de l'école, cherchant les dessins de son fils parmi tout ceux qui étaient accrochés sur les murs. Elle ne tarda pas à retrouver l'empreinte de ses petites mains à la peinture rouge. Angelina posa sa main dessus, un léger sourire sur les lèvres. Elle était complètement dingue de son fils et il était sa raison de vivre. C'était cliché mais il n'y avait plus rien de vrai. Elle entendit ensuite des pas dans le couloir et vit Arthur, à qui elle adressa un sourire aussi. Elle n'était plus fâchée contre lui comme elle l'avait été pendant des mois. Elle avait même rempli les papiers pour changer le nom d'Abel, il était désormais officiellement un Iver. "Salut Arthur." Elle n'osa pas s'approcher de lui pour le prendre dans ses bras mais son sourire en disait long. Elle était rassurée de le savoir ici avec elle pour parler à la maitresse. Quelques minutes plus tard, la porte de la classe s'ouvrit. "Bonjour Monsieur et Madame Gilmore, vous pouvez rentrer." Angelina fit une grimace. Arthur Gilmore. Ça commençait bien, ça prêtait à rire et en temps normal elle n'aurait pas manqué de taquiner Arthur à ce sujet mais présentement elle avait le ventre noué par le stress et elle voulait juste savoir ce qu'il en retournait. Elle entra dans la pièce, et s'assit en face du bureau aux côtés d'Arthur.


- Dancing With The Devil -
« Bring your love baby. I could bring my shame. Bring the drugs baby I could bring my pain. I got my heart right here, I got my scars right here. Bring the cups baby I could bring the drink. Bring your body baby I could bring you fame. And that's my motherfucking words too. Just let me motherfucking love you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1654 POINTS : 960

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2orioncamilleagathe#2amelia#2loannoalivianalydia#4ombellineangelina#6théodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : nina ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthday
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : Lempika. (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   Dim 1 Oct - 12:59


Le printemps revenait à Brisbane et qui disait printemps disait aussi reprise des entraînements de baseball. Tu entraînais toujours tes joueurs en hiver mais deux fois par semaine seulement et pour leur permettre de rester en forme. Mais vous pouviez désormais reprendre les entraînements tous les jours pour être prêts lorsque le championnat allait démarrer. C’est alors que tu retournais à ta voiture après l’entraînement que tu reçus un message d’Angelina te demandant si tu étais disponible le lendemain soir pour un rendez-vous avec la maîtresse d’Abel. Tu étais dans l’enseignement depuis assez longtemps pour savoir que ce n’était pas un très bon signe. Tu avais appelé Angelina sur le champ pour savoir ce qu’il se passait mais la jeune femme ne semblait pas pouvoir t’en dire plus car ni Abel ni son institutrice ne voulait lâcher la mèche. Cela ne t’arrangeait pas mais tu laisseras les rênes de l’entraînement à ton assistant en qui tu as entièrement confiance. Tu ne tardes d’ailleurs pas à l’appeler dès que tu arrives à ton appartement pour lui annoncer la couleur. Tu seras là au début mais tu t’éclipseras rapidement. Il t’assure que ce n’est pas un problème ce qui te soulage fortement. Depuis qu’Abel était apparu dans ta vie, tes élèves n’avaient pas manqué de noter que tu étais moins présent dans l’établissement et pour encadrer les différentes activités. Tu t’inscrivais au maximum mais ton fils devait passer en priorité et au fond ils comprenaient. Ce n’était pas rare que tu amènes Abel à ton entraînement de baseball au lieu de le laisser à la garderie après l’école et tes joueurs semblaient apprécier la présence de ton fils. Toi tu espérais pouvoir passionner ton fils de ce sport qui t’animait.

Le lendemain, tu accueillis tes joueurs et tu leur dis de but en blanc que tu allais les quitter rapidement. Tu avais donné quelques minutes plus tôt toutes les instructions à ton assistant qui prit en main l’entraînement comme un chef. Tu ne tardais pas à partir pour ne pas être en retard. Tu veillais tous les jours à ta tenue, devant des lycéens tu ne pouvais faire autrement mais tu avais doublé ta vigilance aujourd’hui pour faire bonne impression. Tu pris ta voiture jusqu’à l’école maternelle qui n’était pas très loin du lycée et tu te dirigeas vers la classe d’Abel dont tu connaissais le chemin. Angelina était déjà là et contre toute attente, elle te sourit. « Salut Arthur. » Surprit de cette réaction, tu lui souris en retour : « Salut. » Aux dernières nouvelles, tu étais responsable de tous les malheurs de la vie d’Angelina mais plusieurs mois s’étaient écoulés depuis et peut-être qu’elle avait changé d’avis ? Tu n’eus pas le temps de lui demander car l’institutrice fit son apparition : « Bonjour Monsieur et Madame Gilmore, vous pouvez rentrer. » Tu manquais de t’étouffer. Monsieur Gilmore ? Ouais mais non … Ce n’était pas le nom en lui-même, c’était ce qu’il représentait. Angelina semblait avoir la tête ailleurs et être trop stressée pour lui répondre. Tu la laissais passer et tu suivis les deux femmes dans la pièce en fermant la porte derrière toi. « Monsieur Iver, Angelina et moi ne sommes pas mariés. » Te contentas-tu de dire gentiment à l’institutrice. Elle pensait que vous étiez mariés depuis des mois ? Etrange … Enfin, ce n’était pas le sujet de ce rendez-vous. Vous prîtes place devant le bureau de l’institutrice et tu ne pus t’empêcher de lui demander : « Pourquoi sommes-nous là au juste ? » Il était peut-être temps de lâcher le morceau non ?




troublemaker is my name







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 686 POINTS : 165

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGOENIX
So tell me when you hear my heart stop. You're the only one who knows. Tell me when you hear my silence, There's a possibility I wouldn't know. So tell me when my sorrows over. You're the reason why I'm closed. Tell me when you hear me falling.


ARTHULINA
We gave our best, it wasn't enough. You get upset, we argue too much. We made a mess of what used to be love. Going nowhere fast. We've reached the climax.


ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.




BEFORE IT'S TOO LATE
And the risk that might break you
is the one that would save
A life you don't live is still lost
So stand on the edge with me
Hold back your fear and see
Nothing is real 'til it's gone



nina3kane2callum • [url=http://www.30yearsstillyoung.com/t15943-friends-only-friends-kane hadriencarlisleagathephoenix
RPs EN ATTENTE : arthur6 • azur3
RPs TERMINÉS : azur1arthur1lydiaphoenix1arthur3debraarthur2nina1arthur4nina2azur2arthur5kane1
PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   Dim 1 Oct - 20:26


Le malaise se lut sur le visage de Madame Miller, La maîtresse d'Abel, lorsqu'Arthur la corrigea sur leur situation maritale. Elle devait sûrement s'y perdre un peu pourtant elle était persuadée d'avoir envoyer un courrier à l'école expliquant le changement de nom sans trop rentrer dans les détails compromettants. Mais bref, là n'était pas le sujet aujourd'hui visiblement car Madame Miller marmonna des excuses et ils finirent par se retrouver l'un en face de l'autre. Angelina n'y tenait plus et elle avait l'impression que l'institutrice faisait exprès d'allonger le supplie des deux parents. Au grand soulagement de la jeune maman, Arthur demanda ce qu'ils faisaient là. Madame Miller se redressa dans son siège et joignit les mains sur la table, signe qu'elle s'apprêtait à prendre des pincettes pour dire ce qu'elle avait à dire. Angelina se redressa à son tour, peu confiance, elle jeta un coup d'oeil inquiet à Arthur. "Abel est un enfant pour le moins particulier. Il est très vif d'esprit, je dirais même particulièrement en avance sur ses camarades. Je ne sais pas comment ça se passe à la maison mais visiblement c'est un enfant très stimulé. C'est d'ailleurs pour ça que nous l'avons accepté aussitôt." Angelina n'avait jamais été aussi fière de sa vie. Elle se retint de ne pas prendre la main d'Arthur pour lui serrer. Elle savait qu'il y était aussi pour quelque chose cela faisait un moment maintenant qu'il avait pris ses droits de papa et Angelina savait qu'il sortait beaucoup leur fils. "Cependant, Abel est un enfant très turbulent. Du moins il l'était avant en début d'année. Il criait, cassait et pouvait se montrer parfois légèrement sournois. Vers mars j'ai eu la sensation que les choses allaient beaucoup mieux, il est devenu plus calme et doux." Cela coïncidait clairement avec l'arrivée d'Arthur dans sa vie. "Jusqu'à hier dans la journée. Abel ne vous pas a paru bizarre en rentrant ?" Angelina secoua la tête. "Il s'est battu avec un autre enfant, Nelson Cartright. Nelson a balancé une méchanceté, disant que ses parents ne l'aimaient pas et qu'ils venaient jamais le chercher ensemble. Quelque chose comme ça. Abel est rentré dans une colère noir et s'est jeté sur lui. Il lui a ouvert l'arcade en le frappant avec un jouet. J'ai du supplier les parents de ne pas vous appeler, le père était furieux." Angelina n'en revenait pas. Abel n'avait que trois ans et demi, il était entouré de plus grand dans la cour de récréation certes mais cette méchanceté gratuite lui arrachait le coeur. Tout ça car effectivement elle ne formait pas une famille avec Arthur.

Le souffle coupé, Angelina avait du mal à parler. Elle se sentait responsable de ce qu'il s'était passé mais d'un autre côté elle était aussi contente de savoir que son fils ne se laissait pas faire quand on l'embêtait. "Donc je suppose que vous les avez punis tous les deux ? Parce que clairement c'est Nelson qui a ouvert les hostilités." interrogea Angelina avec une voix légèrement sèche. Elle trouvait le père assez gonflé d'être furieux alors que c'était son propre gosse qui avait semé la zizanie. La maitresse tressaillit, visiblement ce n'était pas la réaction qu'elle attendait. Elle inspira un grand coup et se reprit. "Je suis désolée pour ce qu'il s'est passé j'espère que le petit va bien et qu'il s'en remettra. Je vais... Parler avec Abel. Et appeler les parents."  Ça allait lui coûter que de s'excuser pour son fils, et d'ailleurs elle ne savait pas si elle le ferait vraiment. Elle n'en revenait pas d'avoir rien déceler chez Abel. Peut-être y avait il un début de mal être qu'elle n'avait pas identifié. Elle pensait connaître son fils par coeur et pourtant il semblait qu'elle eut raté quelque chose d'important. Il arrivait à Abel de taper mais pas au point de faire mal comme ça. Ça trahissait sans doute quelque chose d'autre et il sembla que Madame Miller désirait les mettre sur cette piste. "Miss Gilmore, Monsieur Iver... Pardonnez-moi de vous demander ça mais, tout va bien à la maison ?"


- Dancing With The Devil -
« Bring your love baby. I could bring my shame. Bring the drugs baby I could bring my pain. I got my heart right here, I got my scars right here. Bring the cups baby I could bring the drink. Bring your body baby I could bring you fame. And that's my motherfucking words too. Just let me motherfucking love you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1654 POINTS : 960

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2orioncamilleagathe#2amelia#2loannoalivianalydia#4ombellineangelina#6théodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : nina ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthday
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : Lempika. (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   Dim 8 Oct - 14:19


C’était étrange de se retrouver de l’autre côté du bureau. Depuis que tu avais commencé à enseigner, tu avais eu régulièrement à convoquer des parents et sinon il y avait les réunions parents-professeurs auxquelles tu ne pouvais déroger. C’était une nouvelle sensation pour toi de te retrouver dans l’inconnu, à te demander ce que ton fils avait bien pu faire. Enfin votre fils … Tu n’avais fait que croiser Angelina depuis des mois, c’était étrange de l’avoir dans la même pièce que toi soudainement. L’institutrice sembla embarrassée de son erreur mais pour quelques secondes seulement. Ce n’était clairement pas de cela dont elle voulait parler et elle ne tarda pas à vous exposer le pourquoi du comment vous étiez ici. « Abel est un enfant pour le moins particulier. Il est très vif d'esprit, je dirais même particulièrement en avance sur ses camarades. Je ne sais pas comment ça se passe à la maison mais visiblement c'est un enfant très stimulé. C'est d'ailleurs pour ça que nous l'avons accepté aussitôt. Cependant, Abel est un enfant très turbulent. Du moins il l'était avant en début d'année. Il criait, cassait et pouvait se montrer parfois légèrement sournois. Vers mars j'ai eu la sensation que les choses allaient beaucoup mieux, il est devenu plus calme et doux. Jusqu'à hier dans la journée. Abel ne vous pas a paru bizarre en rentrant ? » Tu ne pouvais pas répondre à cette question, ce n’était pas ta semaine avec Abel. Cependant, Angelina semblait surprise d’apprendre que quelque chose s’était passé car Abel ne lui avait certainement rien raconté. Tu espérais que ce n’était rien de grave mais tu savais qu’une convocation de ce genre n’était jamais un très bon signe. « Il s'est battu avec un autre enfant, Nelson Cartright. Nelson a balancé une méchanceté, disant que ses parents ne l'aimaient pas et qu'ils venaient jamais le chercher ensemble. Quelque chose comme ça. Abel est rentré dans une colère noir et s'est jeté sur lui. Il lui a ouvert l'arcade en le frappant avec un jouet. J'ai du supplier les parents de ne pas vous appeler, le père était furieux. » Tu es surpris, tu ne peux le nier mais en même temps tu ne peux t’empêcher de te dire que vous auriez dû vous y attendre. La vie d’Abel avait changé de manière radicale quand tu étais entré dans sa vie et même si tu avais essayé de lui expliquer la situation au mieux, peut-être que tu n’avais pas assez bien fait ton travail de parent. Par contre, tu avais toujours été contre la violence, qu’elle soit verbale ou physique. Quand tu avais commencé à t’occuper d’Abel, tu n’avais pas manqué de noter qu’il avait des excès de colère violents ce à quoi tu aurais dû t’attendre après trois ans passés avec Angelina. Mais tu avais essayé de l’aider à canaliser tout ça mais le naturel revient bien trop vite au galop.

Tu étais en train de réfléchir à comment réagir face à cette situation quand Angelina demanda à l’institutrice : « Donc je suppose que vous les avez punis tous les deux ? Parce que clairement c'est Nelson qui a ouvert les hostilités. » Tu ne pus t’empêcher de lui lancer un regard réprobateur. Même si elle avait raison sur le principe, vous aviez de la chance que le père de l’enfant blessé n’ait voulu que vous appeler et pas faire plus de cette affaire. Sous ton regard et celui de l’institutrice, Angelina finit par dire : « Je suis désolée pour ce qu'il s'est passé j'espère que le petit va bien et qu'il s'en remettra. Je vais... Parler avec Abel. Et appeler les parents. » Tu pouvais déjà lire sur le visage d’Angelina que ce serait un miracle si elle appelait les parents de Nelson. Pourtant c’était inévitable et il fallait reconnaître ses tords pour espérer que les parents de l’autre enfant reconnaisse les leurs. Tu décidais donc d’ajouter : « Nous nous excuserons auprès des parents et nous aurons une discussion avec Abel au sujet de la violence et de son utilisation pour se défendre. Comme vous l’avez dit Abel peut avoir des excès de colère importants, nous travaillons dessus en ce moment. » Dis-tu dans l’espoir de montrer à l’institutrice que tu avais bien pris conscience de la situation. « Mais vous devez nous assurer que le genre de remarque lancée par Nelson ne se reproduira plus. Nous n’hésiterons pas à changer Abel d’école si le harcèlement est quelque chose de toléré dans celle-ci. » Tu voulais être ferme sur ce point là, c’était non négociable. Mais quelques secondes plus tard, l’institutrice vous posa une question qui t’interpela fortement : « Miss Gilmore, Monsieur Iver... Pardonnez-moi de vous demander ça mais, tout va bien à la maison ? » Tu lèves un sourcil, incapable de t’en empêcher. N’avait-elle pas compris ? Etiez-vous tombés sur une vieille conservatrice ? « Cela ne vous regarde nullement. Cependant pour le bien d’Abel, il est préférable que vous sachiez qu’Angelina et moi ne vivons pas ensemble. Je suis entré dans la vie d’Abel dernièrement et il est encore en période d’adaptation. Nous veillons à ce que tout se passe bien et nous sommes très présents mais il est possible qu’il ait besoin d’être rassuré. » Dis-tu simplement d’un ton clair et sec qui tu l’espérais couperait le clapet à l’institutrice pour d’autres questions indiscrètes. Mais tu en doutais … Tu regardas ensuite Angelina pour voir si elle te soutiendrait dans cette affirmation.




troublemaker is my name







Spoiler:
 


Dernière édition par Arthur Iver le Mer 18 Oct - 21:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29
SURNOM : Le peu d'amis qu'elle possède l'appelle Angie, ses parents l'appellent affectueusement Lila.
STATUT : Maman d'un petit Abel qu'elle a eu par accident avec son ex Arthur Iver. Elle n'a pas eu d'homme dans sa vie depuis qu'elle est tombée enceinte il y a quatre ans.
MÉTIER : Barmaid au Canvas et maman à temps plein le jour.

POSTS : 686 POINTS : 165

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est connue sur Brisbane car ses parents adoptifs sont richissimes. Hélas son caractère de feu et sa personnalité border-line ont conféré à lui construire une très mauvaise réputation.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :

ANGOENIX
So tell me when you hear my heart stop. You're the only one who knows. Tell me when you hear my silence, There's a possibility I wouldn't know. So tell me when my sorrows over. You're the reason why I'm closed. Tell me when you hear me falling.


ARTHULINA
We gave our best, it wasn't enough. You get upset, we argue too much. We made a mess of what used to be love. Going nowhere fast. We've reached the climax.


ANGININA
So maybe we're different. Maybe we're totally different. Maybe we'll never be friends. But I know your heart and you know mine.




BEFORE IT'S TOO LATE
And the risk that might break you
is the one that would save
A life you don't live is still lost
So stand on the edge with me
Hold back your fear and see
Nothing is real 'til it's gone



nina3kane2callum • [url=http://www.30yearsstillyoung.com/t15943-friends-only-friends-kane hadriencarlisleagathephoenix
RPs EN ATTENTE : arthur6 • azur3
RPs TERMINÉS : azur1arthur1lydiaphoenix1arthur3debraarthur2nina1arthur4nina2azur2arthur5kane1
PSEUDO : SPURRYQUICK
AVATAR : MEGAN FOX
CRÉDITS : Hedgekjey pour la signature.
DC : X
INSCRIT LE : 21/03/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14297-angie-karma-karma-don-t-you-let-me-down http://www.30yearsstillyoung.com/t14329-angie-if-you-had-my-love

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   Jeu 12 Oct - 13:24


Au fur et à mesure qu'Abel grandissait, Angelina s'était attendue à se faire plus ou moins souvent convoqué par ses professeurs une fois qu'il serait en âge d'aller à l'école. Abel avait ce côté turbulent, parfois sournois, qui laissait entrevoir sa future personnalité. Le fait d'avoir été élevé par une mère célibataire avec qui il était 100% fusionnel avait sûrement du jouer. Abel devait sentir que parfois Angelina était à bout, alors soit il y mettait du sien soit il détruisait tout sur son passage. C'était un petit garçon au grand coeur mais il avait encore du mal à gérer ses émotions, et ce n'était pas sa mère qui risquait de lui apprendre quoique ce soit dans ce domaine là... Quoiqu'il en soit, Angelina ne s'attendait pas à se faire convoquer alors que pour elle tout allait relativement bien en ce moment. Elle se demandait si Arthur n'allait pas lui faire la leçon en sortant du rendez-vous avec l'institutrice, s'il n'allait pas l'accuser d'avoir échouer quant à l'éducation de leur fils durant les trois années où il n'avait pas été là. De toute manière, il était trop tard pour tout recommencer. Maintenant il fallait juste faire du mieux qu'ils pouvaient, pour le bien de leur fils.

Contre toute attente, Arthur eut une réaction incroyable. Angelina ne s'attendait pas à ce qu'il prenne si fermement la défense de leur fils. Et lorsqu'il menaça de changer d'alcool si le harcèlement continuait, Angelina écarquilla les yeux et tourna la tête vers lui. Elle était soufflée. Alors c'était donc ça le co-parenting : pouvoir compter sur quelqu'un pour assurer le bien de leur enfant ? Arthur remonta en flêche dans l'estime d'Angelina qui avait appris à subtilement le détester ces derniers temps. Elle était touchée de le voir si impliquée. Elle eut soudainement la sensation que peu importe ce qu'il se passerait, Arthur sera toujours le super papa qu'il était en train d'être maintenant. Et ça... C'était foutrement rassurant. Elle ouvra la bouche pour répondre à la question indiscrète de la maîtresse mais Arthur la devança, mouchant totalement celle qui se permettait de mettre son nez partout. Angelina hocha la tête lorsqu'il se retourna vers elle. "Je n'ai rien à rajouter à ce que viens de dire Arthur, si ce n'est qu'à l'avenir nous aimerions être prévenu le jour même de ce type d'incident afin de pouvoir en parler directement avec Abel le soir. Je ne veux pas que mon... Que notre. Fils. Parte se coucher en ayant le coeur gros. Il est encore trop petit pour process tout ça alors tenez nous au courant sans délai la prochaine fois." C'était bizarre. Cette sensation de former une équipe pour une fois. Cette sensation de ne pas être seule face au reste du monde et te sentir un soutien à ses côtés. Même si ça concernait leur fils uniquement et que ça n'avait rien avoir avec le reste. Peut-être que finalement, l'enfant qui les avait éloigné finirait par les rapprocher. En tant que parents, bien évidemment. Tout le monde savait qu'il n'y avait plus un seul infime résidu de sentiment entre les deux. "Bon très bien... Puisque nous y sommes, voici deux dessins qu'Abel a fait. Le premier avait pour consigne de dessiner sa famille." L'institutrice le tendit aux parents. Sur le dessin, Abel s'était dessiné au centre de la page en tout petit, Arthur et Angelina l'entourait à distance et leurs personnages étaient énormes comparés à leur fils. Oui bon là clairement quelque chose clochait. Pas besoin d'avoir un doctorat en psychologie pour comprendre qu'Abel se sentait un peu perdu entre ses deux parents. De plus les éclairs dessinés au dessus de leur tête et leur grimace méchante en disait long sur les rapports dont Abel était témoin. Angelina eut du mal à déglutir, et le deuxième dessin n'arrangea pas son état. Abel tout seul entre deux énormes maisons. "La consigne était dessiner sa maison comme vous pouvez le deviner." La maison d'Arthur était grande avec d'autres personnes dessinées dedans tandis que celle d'Angelina comportait ce qui ressemblait à un chat et un chien. Angelina supposait qu'Abel avait dessiné les colocs d'Arthur. Ou peut-être sa copine. Elle n'osa même pas regarder son ex. "Abel n'est pas le seul enfant divorcé de la classe. Mais c'est le seul chez qui ça se voit autant. Peut-être que passer du temps tous les trois pourraient vous être bénéfique afin de montrer à votre petit garçon qu'il n'est pas tout seul." Angelina la fixa, sans réagir. Si l'instit croyait deux secondes que Arthur allait se coltiner des journées au zoo avec Angelina, elle se foutait le doigt dans l'oeil. Arthur préférait sûrement lécher la barre du métro plutôt que de passer 1 heure avec elle au même endroit. "Je ne... Pense pas que ça va être... Possible." avança Angelina en regardant Arthur avec hésitation. "Arthur a un emploi du temps assez chargé." Elle n'avait pas envie d'entendre Arthur dire qu'il refusait de traîner avec son hystérique d'ex alors autant inventer elle-même une bonne excuse, n'est-ce pas ? Pas besoin de se faire du mal bêtement. La situation était déjà assez gênante comme ça.


- Dancing With The Devil -
« Bring your love baby. I could bring my shame. Bring the drugs baby I could bring my pain. I got my heart right here, I got my scars right here. Bring the cups baby I could bring the drink. Bring your body baby I could bring you fame. And that's my motherfucking words too. Just let me motherfucking love you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : appartement à pine rivers avec orion et son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1654 POINTS : 960

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2orioncamilleagathe#2amelia#2loannoalivianalydia#4ombellineangelina#6théodora


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : nina ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthday
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : Lempika. (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   Hier à 21:50


« Je n'ai rien à rajouter à ce que viens de dire Arthur, si ce n'est qu'à l'avenir nous aimerions être prévenu le jour même de ce type d'incident afin de pouvoir en parler directement avec Abel le soir. Je ne veux pas que mon... Que notre. Fils. Parte se coucher en ayant le coeur gros. Il est encore trop petit pour process tout ça alors tenez nous au courant sans délai la prochaine fois. » Tu hoches la tête. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi la maîtresse a attendu avant de vous en parler. C’est le genre de situation qui ne peut pas traîner autant pour le bien-être d’Abel que pour sa relation avec son camarade et les autres aussi. Mais l’institutrice semble plutôt d’accord avec vous et se contente d’acquiescer. Les choses auraient pu se terminer ainsi mais la femme en face de vous qui vous jugeait depuis le début de l’entrevue ne s’arrêta pas là. Elle sortit de son bureau un dessin de votre fils qu’elle vous tendit. « Bon très bien... Puisque nous y sommes, voici deux dessins qu'Abel a fait. Le premier avait pour consigne de dessiner sa famille. La consigne était dessiner sa maison comme vous pouvez le deviner. Abel n'est pas le seul enfant divorcé de la classe. Mais c'est le seul chez qui ça se voit autant. Peut-être que passer du temps tous les trois pourraient vous être bénéfique afin de montrer à votre petit garçon qu'il n'est pas tout seul. » La dernière fois que tu avais vu Angelina et que tu lui avais réellement parlé, c’était au tribunal quand la garde d’Abel avait été annoncée. Celle qui avait été un jour ta petite amie t’avait fait comprendre qu’elle ne souhaitait pas te voir donc tu avais limité le contact avec elle au minimum dans les jours, semaines et mois qui avaient suivis. Tu ne l’appelais que pour régler la garde d’Abel et pour toute urgence et inversement. Voilà pourquoi son message la veille t’avait surpris. Par contre, tu n’aurais jamais pensé que cette situation pourrait avoir des conséquences sur Abel. Bien sûr, il avait dû apprendre à vivre autrement dernièrement mais tu avais tout fait pour que la transition se fasse en douceur et tu espérais qu’Angelina aussi. Contrairement à ce qu’elle pouvait penser, tu n’essayais pas de monter Abel contre sa mère, tu ne parlais pas mal de la jeune femme devant votre fils. S’il fallait vous crier dessus, tu le faisais directement quand Abel était bien loin de vous. Pourtant, il était clair que votre présence dans ce bureau était liée à la situation dans laquelle vous aviez mis Abel. Si les questions de l’institutrice n’étaient pas assez claires, le dessin venait de vous montrer en était la preuve vivante. Tu te demandais très sérieusement comment vous aviez pu en arriver là sans vous rendre compte de rien. Tu n’arrivais pas encore à lire Abel dans sa totalité mais Angelina aurait pu voir quelque chose non ? Dans tous les cas, ce n’était pas la question. Il fallait désormais trouver une solution rapide à cette situation qui ne pouvait plus durer. Ce dessin te déchirait le cœur parce que tu pensais vraiment que vous aviez réussi à donner à Abel un environnement familial stable après tout mais il semblait que tu te sois trompé. Tu n’avais jamais cherché à être le père de l’année mais là pour le coup tu avais l’impression que tu étais en train de tout louper … « Je ne... Pense pas que ça va être... Possible. Arthur a un emploi du temps assez chargé. » Tu tournes la tête vers la jeune femme avec de grands yeux. Sérieusement ? Cela n’allait pas être possible à cause de ton emploi du temps ? Elle plaisantait n’est-ce pas ? Tu avais repris les entraînements de baseball avec l’équipe du lycée mais tu pouvais facilement trouver du temps pour remédier à cette situation. Toutefois, l’institutrice vous prenait déjà assez pour des incompétents sans que tu n’en rajoutes. Décidant de mettre cours à cet entretien, tu dis à l’institutrice : « Je vous remercie de nous avoir prévenu et de nous avoir montré tout cela. Je peux vous assurer que nous allons remédier au plus vite à la situation, nous ne voulons que le bonheur de notre fils. » Tu étais persuadé que c’était vrai. Angelina était Angelina mais elle aimait son fils plus que tout. « Je vous propose que l’on se revoit dans un mois ? Vous pourrez nous dire si les choses se sont améliorées. » Dis-tu à l’institutrice. Il n’y a pas meilleur moyen de montrer son implication qu’en offrant à votre inspecteur de vous observer à travers votre enfant. « Très bien. Je vous contacterai dans un mois pour fixer un nouveau rendez-vous. » Dit-elle en se levant. Tu l’imitas tout comme Angelina et tu lui serrais la main avant de sortir de cette salle de classe qui commençait à t’étouffer. Une fois hors des murs de l’école, tu dis à Angelina : « Tu sais que je suis enseignant n’est-ce pas ? Et que mon emploi du temps n’est jamais trop chargé si c’est pour Abel ? » Tu voulais juste t’en assurer et comprendre pourquoi elle avait voulu te donner la possibilité de ne pas participer à l’amélioration des conditions de vie familiales de ton fils.




troublemaker is my name







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: everything for our son (arthur)   


Revenir en haut Aller en bas
 

everything for our son (arthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st anthony's school
-