AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (arthur & théo) life is all about having a good time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Dim 1 Oct - 15:19


Une glace et une après-midi à la plage, voilà à quoi ressemblait le programme de Théodora aujourd’hui. En ce dimanche, elle avait prévu de passer la journée en compagnie de son fils et ils avaient décidé ensemble de se rendre à la plage aujourd’hui puisque la météo était plutôt agréable. Les beaux jours revenaient doucement et même si il était clair qu’ils n’iraient pas se baigner, Oliver adorait jouer dans le sable et le temps le permettait largement. S’étant réveillés à une heure assez avancée de la matinée, ils avaient donc profité d’un brunch dont la famille Hazard-Perry. Un repas copieux, préparé à quatre mains. Théo adorait cuisiner avec son fils et il était clair que le petit garçon adorait mettre la main à la pâte, ayant une nette préférence pour la préparation de la pâte à pancakes avec leur blanc en neige qu’il prenait soin à incorporer délicatement au reste. La matinée se passa donc en toute tranquillité et après ce copieux repas, mère et fils étaient aller se préparer avant de prendre la direction de la plage. Oliver était excité comme une puce sur la banquette arrière de la petite voiture que Théo conduisait. Elle avait proposé à Elisabeth d’emmener Gabriel avec également, mais ils avaient déjà quelque chose de prévu pour la journée, mère et fils la passerait donc ensemble. La jeune femme ne doutait pas quant aux ressources de son fils pour s’amuser tout seul, si tant est qu’il ne trouve pas quelqu’un pour jouer avec lui sur la plage pendant que Théo le surveillerait du coin de l’œil. De son côté, elle avait prévu quelques bouquins de médecine. Journée tranquille peut-être, mais Théo avait parfois du mal à lâcher totalement prise. Ses études représentaient énormément pour elle et même si elle était parfaitement capable de s’amuser, elle préférait mettre à profit ce moment de détente sur la plage pour bouquiner et se remettre en tête quelques notions de ses cours plutôt que de se plonger dans un roman. Les vacances n’étaient pas encore là et il était hors de question de ne pas redoubler d’effort.

Ils arrivèrent rapidement au bord de la plage et tandis qu’Ollie se contentait d’embarquer son seau et sa pelle, Théo embarquait tout le reste. La plage n’était pas déserte, mais elle n’était pas non plus bondée et ils trouvèrent rapidement un endroit où se poser. Les sacs et serviettes installés, Oliver courra rapidement vers le plan d’eau pour apporter un seau rempli d’eau auprès d’eux tout en demandant à sa mère si elle voulait bien faire un château de sable avec lui. Souriante, Théodora ne rechigna pas face à la demande et ils se mirent à la tache rapidement. La jeune femme chérissait tout particulièrement ce genre de moment, même si ces derniers mois, elle ne pouvait s’empêcher d’être sur le qui-vive. Elle n’avait plus eu de nouvelles d’Emre depuis leur dernière rencontre à l’université et elle ne savait réellement qu’en penser. En soit, c’était certainement une bonne chose, mais elle ne pouvait s’empêcher de se dire que si elle n’avait plus de nouvelles pour le moment, c’était que de toute évidence, face à l’ultimatum qu’elle lui avait imposé, le jeune homme avait préféré continuer son petit trafic plutôt que de se poser et de trouver un job stable pour pouvoir profiter de son fils. Seulement, elle savait aussi que ces derniers mois, sans réellement s’en rendre compte, ils avaient souvent été épié par l’anglais et elle redoutait de le croiser alors qu’elle passait un moment avec Oliver. Et qui sait ce qui pourrait arrivé aussi… Qu’est-ce qui l’assurait sur le fait qu’Emre n’essaierait pas de l’approcher lors d’un moment d’inattention de la part de la jeune maman ? Rien… Le château terminé, le petit garçon attrapa son ballon pour aller jouer un peu plus loin tandis que Théodora prenait place sur une serviette avec l’un des bouquins qu’elle avait apporté. Les lunettes de soleil sur le bout du nez, elle observait entre deux lignes ce qu’il se passait du côté de son fils et c’est ainsi qu’elle remarqua la balle d’Oliver voler dans les airs et atterrir sur un jeune homme occupé avec un petit garçon qui ne devait pas être bien plus vieux que le fils de la belle. « Oliver, fais attention s’il te plaît ! » avait-elle alors lancé d’une voix forte en abandonnant son bouquin pour se lever et rejoindre son fils qui récupérait son ballon, tête baissée. « Pardon Monsieur. » S’il y avait bien une chose dont Théo pouvait être fière, c’était de l’éducation de son fils. C’était réellement un chouette petit garçon et elle savait qu’il ne l’avait pas fait exprès. Elle estimait néanmoins qu’il était de son devoir de s’excuser aussi auprès des personnes qui avaient été importunées. « Je suis désolée, il a tendance à s’éparpiller un peu et à ne pas faire attention lorsqu’il s’amuse. » Un sourire d’excuses se dessina sur les lèvres de la brune tandis qu’elle relevait ses lunettes de soleil sur son crâne. C’est alors qu’elle reconnut le jeune homme qui se trouvait face à elle. « Oh, mais on se connait, non ? Arthur, c’est ça ? » Il y a peu, Théodora avait rejoint Félix, l’un de ses amis, à une fête d’anniversaire à laquelle le jeune homme avait été invité. Anniversaire du grand brun qui se trouvait d’ailleurs face à elle. Pas sûr cependant que lui, se souvienne d’elle.


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Ven 6 Oct - 7:27



Les vacances, c’est toujours un moment agréable. C’est bien de faire des pauses de temps en temps, de ne plus voir tes élèves pendant deux semaines, de penser à autre chose. Tu n’avais jamais eu de mal à t’occuper pendant tes vacances mais cette fois-ci, tu avais encore moins de mal à le faire car tu pouvais passer tout ton temps avec ton fils. Quand il n’était pas chez sa mère, tu passais la plupart de ton temps avec lui mais tu devais aller travailler et lui devait aller à l’école alors vous ne vous voyiez pas toute la journée. Ces premières vacances passées tous les deux étaient un très bon moyen de s’apprivoiser un peu plus vite. Abel s’était révélé être un enfant très intelligent. Il avait rapidement compris la situation, il s’était adapté aux changements que ton entrée dans sa vie avait occasionnés. Il semblait heureux de pouvoir dire qu’il avait un père ce qui te remplissait de bonheur. Tu avais eu peur qu’il ne t’accepte pas dans sa vie, qu’il te repousse mais tu n’avais pas eu à faire face à cette possibilité pour l’instant. Les premiers temps avaient été durs, la séparation avec Angelina qui le couvait bien trop depuis sa naissance n’était pas facile mais tout le monde semblait petit à petit prendre ses marques dans ce nouvel équilibre. Tu avais donc prévu pleins d’activités à faire avec Abel tout au long de la semaine, te renseignant auprès de tes collègues parents qui n’arrivaient toujours pas à croire que tu avais un fils. Tu leur avais promis de l’amener avec toi au lycée dès que l’occasion se présenterait et tu leur avais proposé de rester à l’entraînement de baseball auquel tu amenais Abel régulièrement mais aucun n’avait le temps ni l’envie. C’était une curiosité peu vive en réalité. C’est sans grande surprise que tu te réveillais avec la petite main d’Abel sur ta joue. C’était un peu son habitude, ton enfant adorait se lever tôt et devait détester les grasses matinées. Vous aviez petit déjeuner tranquillement et tu avais mis Abel devant un dessin animé le temps de te doucher. Tu évitais ce genre de chose mais cela ne pouvait pas lui faire de mal de regarder un dessin animé pendant vingt minutes et cela lui faisait plaisir. Tu t’occupais ensuite de le doucher et l’habiller. Tu n’avais rien prévu de spécial pour aujourd’hui mais vu que le soleil semblait pointer le bout de son nez, une petite sortie à la plage pourrait être une bonne idée.

Abel semblait tout excité d’aller jouer dans le sable ce qui te fit sourire. Le temps de tout préparer, il était l’heure de manger. Tu préparais rapidement quelque chose pour ne pas que vous partiez le ventre vide en mettant dans le sac de quoi faire un petit goûter. Pendant qu’Abel finissait de manger son yaourt, tu vérifiais que tu avais bien pris les jeux de sable achetés récemment et tout ce qu’il fallait pour un peu de baseball. Tu étais bien décidé à initier ton fils à ce sport quoi qu’il arrive. Il fut bientôt temps de partir et c’est en une trentaine de minutes que vous arriviez à la plage. Tu fus surpris qu’il n’y ait pas plus de monde mais cela t’arrangeait. Vous trouviez avec Abel une place assez grande et à parfaite distance de l’eau. Il ne faisait pas un temps pour se baigner mais ton fils voudra certainement se tremper les pieds. Une fois arrivés à la plage, tu décidais de profiter de la bonne humeur d’Abel pour lui apprendre à lancer une balle de baseball. Mais au bout d’une quinzaine de minutes, il fut temps de se consacrer aux châteaux de sable. Tu aidais ton fils sans broncher, l’aidant à construire le château le plus sophistiqué possible mais tu es loin d’être un artiste et tu es certain que cela se voyait. Alors que tu creusais un petit tunnel dans le sable, un ballon t’arriva dessus. Tu te retournais pour voir une jeune femme s’approcher en demandant au petit garçon de s’excuser. « Pardon Monsieur. » Un sourire se dessina sur ton visage. Abandonnant ta tâche, tu attrapais le ballon avant de le donner au petit garçon. « Ne t’en fait pas, c’est pas grave. » La jeune brune ne tarda pas à arriver à votre hauteur et le petit garçon semblait intéressé par votre construction alors qu’Abel semblait imperturbable dans son alignement de petites tours. « Je suis désolée, il a tendance à s’éparpiller un peu et à ne pas faire attention lorsqu’il s’amuse. » Elle n’avait vraiment pas à s’excuser. Ce n’était pas le premier ballon que tu te prenais dessus et cela ne sera certainement pas le dernier. Et puis franchement, s’énerver pour si peu ne te vint pas à l’esprit. Maintenant devant toi, tu ne pus t’empêcher de te dire que la jeune femme te disait vaguement quelque chose sans réellement savoir d’où tu pouvais la connaître vu son âge. « Oh, mais on se connait, non ? Arthur, c’est ça ? » Oui, clairement vous vous connaissiez au moins un peu si elle se rappelait de ton prénom. Vu qu’elle te souriait toujours, cela voulait dire qu’elle n’était pas une ancienne conquête ressurgissant du passé ce qui était un soulagement. Tu pensais brièvement à Lily et tout d’un cop, tu te souvins d’où tu la connaissais. « Oui, c’est bien ça. Théodora ? Tu es venue à mon anniversaire avec Félix n’est-ce pas ? » Lui demandas-tu incapable de la tutoyer. Elle devait être un peu plus âgée que tes élèves, tu ne pouvais pas la vouvoyer. « Et ce n'est pas grave, les enfants prennent de la place quand ils jouent, je vais m'en remettre. Comment vas-tu depuis ? » Demandas-tu en posant de nouveau ton regard sur Abel qui continuait à jouer mais qui avait remarqué que le fils de Théodora le regardait.




troublemaker is my name








Spoiler:
 


Dernière édition par Arthur Iver le Ven 29 Déc - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Mer 8 Nov - 18:34



Profiter de la plage avait semblé être une excellente idée à Théodora et Oliver n’avait pas rechigner une seconde lorsqu’elle lui avait proposé le plan de la journée. Elle connaissait son fils et savait qu’il adorait aller jouer dans le sable, quand bien même elle n’avait pas réussi à amener Gabriel avec eux pour éviter qu’il ne se retrouve tout seul. Arriver sur les lieux, mère et fils s’étaient atteler à la construction d’un château de sable avant qu’Ollie ne décide de s’emparer du ballon, laissant la jeune femme s’installer sur sa serviette afin de potasser un peu ses cours. Il devait y avoir plus fun comme lecture de plage, mais clairement, Théo aurait été incapable de totalement lâcher prise cet après-midi. Ses études représentaient énormément pour elle, beaucoup trop pour qu’elle ne se donne pas toutes les chances quand elle en avait l’occasion. Seulement, il n’avait pas fallu bien longtemps au petit garçon pour s’emporter et envoyer accidentellement la balle du côté d’un homme occupé de construire lui aussi un château de sable avec un petit garçon. Oliver s’excusa rapidement auprès du jeune homme qui ne sembla pas lui en tenir rigueur en lui rendant son ballon. Il était aussi en compagnie d’un petit garçon, qui ne devait pas être bien loin de l’âge du fils de la belle, il devait savoir ce que c’était. Néanmoins, Théo jugeait important de s’excuser pour le dérangement. Les bonnes manières sans le moindre doute. C’est en arrivant à hauteur du petit groupe qu’elle prit conscience d’avoir déjà eu l’occasion de rencontrer le jeune homme. Arthur si ses souvenirs étaient bons. « Oui, c’est bien ça. Théodora ? Tu es venue à mon anniversaire avec Félix n’est-ce pas ? » Un large sourire s’installa sur les lèvres de la brune. Sa mémoire ne lui jouait pas des tours, elle ne s’était pas trompée. « Juste Théo, c’est suffisant. Mais c’est bien ça, oui ! » Visiblement, elle avait marqué les esprits malgré le monde présent lors de cette soirée d’anniversaire. En même temps, elle avait fait une entrée en la matière plutôt remarquée en se présentant au principal intéressé sans même avoir conscience qu’il s’agissait de lui. « Et ce n'est pas grave, les enfants prennent de la place quand ils jouent, je vais m'en remettre. Comment vas-tu depuis ? » « C’est le cas de le dire, oui ! » lança-t-elle sans pouvoir s’empêcher de rouler des yeux. Oliver avait réellement tendance à s’éparpiller partout quand il jouait. Que ce soit en extérieur ou même à la maison malgré la règle qu’elle avait imposé ; on range avant de sortir d’autres jeux. « Et sinon tout va très bien, merci. On avait envie de profiter des premiers beaux jours avec Oliver… On a visiblement eu la même idée. » souligna-t-elle en désignant d’un petit signe de la tête son fils qui semblait incroyablement intrigué par le château de sable de construisait l’autre petit garçon. Le fils d’Arthur ? Qu’en savait-elle, ils se connaissaient à peine, le petit garçon aurait très bien pu être un filleul ou un neveu. Elle n’avait pas envie de faire de conclusion hâtive, comme on pouvait souvent en faire la concernant elle et son fils que l’on prenait bien souvent pour son neveu ou même encore son petit-frère. A croire que la jeunesse de Théodora se lisait clairement sur son visage et qu’il était difficile de croire qu’elle puisse être maman d’un petit garçon de quatre ans et demi. « Maman, je peux aider pour le château ? » La petite voix d’Oliver s’était élevée presque de nulle part. Il semblait obnubilé depuis quelques instant par cette fameuse construction de sable. « Je n’y vois personnellement pas d’inconvénient, mais je ne crois pas que ce soit à moi que tu doives demander. » répondit-elle dans un sourire bienveillant. Oliver avait le don de se faire des copains facilement, c’était un garçon très sociable et il n’y avait généralement aucun soucis, mais peut-être que l’autre petit garçon avait envie de continuer la construction de son château avec Arthur.


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Dim 19 Nov - 15:03



Brisbane était une grande ville et pourtant … Tu avais appris au fil des années que vivre dans une grande ville n’était pas toujours une bonne solution pour éviter les gens. Cela semblait fonctionner pour ton père cependant. Tu pensais qu’il avait filé à l’autre bout du pays pour apprendre des années plus tard qu’il s’était contenté d’aller vivre de l’autre côté de Brisbane. Une chance pour lui que vos chemins ne se soient pas recroisés … Enfin jusqu’à maintenant vu que sa nouvelle progéniture semblait vouloir se lier avec vous, quelque chose que tu aurais préféré éviter. Tu n’en avais pas encore parlé à tes sœurs mais il était évident qu’il faudrait aborder le sujet à un moment donné. Toutefois, tu avais Abel cette semaine pour les vacances et il était hors de question que tu ne profites pas de chaque instant. Quand il était à l’école, vous ne vous voyiez qu’en fin d’après-midi et en soirée, là tu voulais lui donner toute ton attention. Et quoi de mieux qu’un peu d’air alors que le printemps revenait enfin à Brisbane ? Vous jouiez tranquillement dans le sable à construire un château. Abel était très méticuleux ce que te surprenait toujours. Il était capable de courir dans tous les sens sans s’arrêter quelques fois mais quand il était concentré sur quelque chose, il était bien plus calme. Cela te rassurait quant à son avenir académique car des enfants hyperactifs ce n’est pas simple à gérer et la plupart des professeurs sont incapables de les aider. Votre construction fut interrompue par un petit garçon qui te vit sa balle atterrir sur toi. Cela te faisait rire plus qu’autre chose et quand la personne l’accompagnant s’approcha, tu te rendis compte que tu la connaissais. De vue plus qu’autre chose mais c’était déjà pas mal non ? « Juste Théo, c’est suffisant. Mais c’est bien ça, oui ! » Théo alors … Tu te souvenais de la jeune femme, apprêtée venant prendre place aux côtés de Félix. Tu connaissais trop l’homme pour penser que c’était sa copine. Si c’était le cas il l’aurait crié sur tous les toits mais peut-être un arrangement plus … charnel ? Cela ne te regardait pas mais Félix avait toujours su bien s’entourer. « C’est le cas de le dire, oui ! Et sinon tout va très bien, merci. On avait envie de profiter des premiers beaux jours avec Oliver… On a visiblement eu la même idée.  » Avec des enfants en bas âge, le moindre rayon de soleil était un soulagement ! Cela signifiait qu’une sortie était possible pour griller l’énergie qui a été emmagasinée tout au long des heures passées à l’intérieur. Abel la brûlait en se concentrant pour l’instant mais tu ne doutais pas que cela allait changer. « Avec un temps pareil, ce serait un comble de ne pas en profiter. » Dis-tu avec un sourire sur les lèvres avant d’ajouter : « Et puis Abel a besoin de sortir pour se défouler un peu. Cela ne se voit pas là tout de suite mais il a de l’énergie à revendre. » Tu ne doutais pas que la jeune femme comprendrait de quoi tu voulais parler vu que l’enfant qu’elle accompagnait semblait être une petite pile électrique. Ce dernier ne semblait d’ailleurs pas très intéressé de cette conversation et ne tarda pas à rattraper l’attention de la brunette. « Maman, je peux aider pour le château ? » Ah … Maman … Tu ne connaissais pas l’âge de la demoiselle en face de toi mais elle était jeune, bien plus jeune que toi. Vu l’âge de son fils, elle devait certainement l’avoir eu jeune. Cela ne te choquait pas vraiment, tu avais eu des élèves enceintes mais c’était quelque chose que tu essayais de prévenir pour que tes élèves puissent se laisser un peu de temps. Mais Théodora semblait avoir la situation en main. « Je n’y vois personnellement pas d’inconvénient, mais je ne crois pas que ce soit à moi que tu doives demander. » Le petit garçon tourna la tête vers toi et tu lui souris. A vraie dire, tu n’avais rien contre le fait qu’il prenne ta place mais Abel pouvait avoir des réactions étranges à certaines choses. Tu te dirigeais donc vers ton fils qui était en train de dessiner quelque chose sur les remparts construits du château pour lui demander : « Hey bonhomme. Ca te dirait que j’échange ma place avec Oliver ? Je suis certain qu’il est bien meilleur que moi. » Abel posa ses yeux sur Oliver et réfléchit un moment avant de dire : « D’accord. » Un grand sourire se dessina sur ton visage alors que tu leur dis : « Je vous laisse. » Tu revins prendre place près de Théodora espérant que tout se passe bien entre les deux petits garçons. Abel n’était pas la personne la plus sociable du monde et avait souvent du mal avec les autres, merci Angelina. « Je pense qu’ils sont partis pour un moment. » Dis-tu en souriant. Voyant le livre massif posé sur la serviette abandonnée de la jeune femme, tu lui dis : « Je ne sais pas ce que contient ce livre mais c’est assez effrayant. Je peux les surveiller si tu veux t’y replonger. » Lui proposas-tu. Après tout elle devait être étudiante non ? Enfin peut-être.




troublemaker is my name








Spoiler:
 


Dernière édition par Arthur Iver le Ven 29 Déc - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Lun 11 Déc - 12:44



« Avec un temps pareil, ce serait un comble de ne pas en profiter. » Théodora hocha doucement la tête, souriante. Elle ne pouvait qu’appuyer les dires du jeune homme puisqu’ils semblaient avoir eu tous les deux la même idée. Chaque moment passé à l’extérieur était un moment béni pour la jeune femme. Oliver pouvait ainsi se dépenser sans avoir à courir partout dans la maison. Oh n’allez pas croire qu’elle se plaignait de son fils non plus, mais toujours est-il que le laisser courir sur la plage ou au parc valait bien mieux que de le laisser courir dans la maison. « Et puis Abel a besoin de sortir pour se défouler un peu. Cela ne se voit pas là tout de suite mais il a de l’énergie à revendre. » A croire qu’Arthur lisait dans ses pensées. « Je vois exactement ce que tu veux dire. » souligna-t-elle dans un bref éclat de rire. Après tout, il venait en quelques sortes de faire les frais de l’énergie d’Oliver en réceptionnant le ballon de ce dernier. Oliver semblait d’ailleurs totalement se désintéresser de la conversation qui se jouait entre les deux adultes depuis qu’il s’était excusé pour l’incident. Non, au lieu de cela, il semblait obnubilé par le château de sable que le petit Abel était en train de construire, si bien qu’il avait fini par demander l’autorisation afin d’aider dans la construction. Préférant laisser son fils se débrouiller, elle lui indiqua simplement qu’elle n’était celle à qui il fallait demander et il n’eut pas besoin d’en dire plus que le jeune homme s’abaissait déjà pour demander au petit garçon qui l’accompagnait s’il pouvait échanger sa place avec Oliver. « D’accord. » avait alors annoncé le petit garçon après un temps de réflexion. Il n’en n’avait pas fallut plus au petit Hazard-Perry pour se joindre à celui qui deviendrait sous peu son nouveau copain. Un sourire heureux s’était affiché sur les lèvres de la jeune femme alors qu’elle observait simplement son fils s’amuser. Elle pouvait se contenter de peu et elle était heureuse de pouvoir profiter de ces moments en toute simplicité. Aussi loin que ses souvenirs puissent remonter, elle n’avait aucun souvenir d’un tel moment durant son enfance. Un moment qu’elle aurait passé en compagnie de ses parents. Non, tout ce qu’elle avait en mémoire étaient les nombreuses filles au pair qui s’étaient succéder dans la demeure familiale, ainsi que des moments passés en compagnie de ses frères. Quelques-uns en compagnie de sa sœur. Toujours est-il qu’elle était heureuse de pouvoir offrir à son fils des moments qu’elle n’avait pas pu avoir étant plus jeune. « Je pense qu’ils sont partis pour un moment. » Sortie de sa rêverie par la voix du jeune homme, Théo secoua doucement la tête tout en affichant un nouveau sourire. « Je n’en n’ai pas le moindre doute. » souligna-t-elle, même si Abel semblait être un peu plus réservé qu’Oliver, ce dernier étant probablement un peu trop sociable au goût de la jeune femme par moment. « Je ne sais pas ce que contient ce livre mais c’est assez effrayant. Je peux les surveiller si tu veux t’y replonger. » Jetant un coup d’œil en direction de sa serviette où était déposé le bouquin qu’elle était en train de lire, un nouvel éclat de rire lui échappa. « Je suis étudiante en médecine… Attends de voir ce qu’il y a à l’intérieur de ce bouquin, c’est d’autant plus effrayant. » Un sourire amusé flottait toujours sur les lèvres. L’idée de laisser la surveillance des enfants à Arthur pour pouvoir se replonger dans ses cours pouvaient être alléchante, mais dans le fond, elle était là pour en profiter elle aussi et il aurait plutôt été malvenu de sa part de laisser la surveillance de son fils à la première personne passant par-là. Ils ne se connaissaient pas plus que ça après tout et même si le jeune homme semblait on ne peut plus sympathique, ça n’était clairement pas dans les habitudes de la belle de se comporter de la sorte. « J’ai parfois du mal à décrocher, mais j’imagine que délaisser un peu ce bouquin ne me fera pas de mal… Ca te dit que j’approche mes affaires et qu’on veille sur ces deux-là ensemble ? Sauf si tu préfères que je te laisse tranquille. »


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Dim 24 Déc - 10:30



Tu ne t’étais pas attendu à rencontrer quelqu’un que tu connaissais en emmenant Abel sur la plage et tu ne t’étais pas attendu à rencontrer Théodora que tu avais vue quelques minutes à ton anniversaire. Mais elle avait un fils alors cela n’était pas surprenant qu’elle essaye de le faire sortir un peu pour qu’il se dépense comme toi en fait. Abel pouvait être un enfant calme mais que quand il s’était bien dépensé avant. Angelina avait toujours eu un côté hyperactif, toujours en mouvement que votre fils semblait avoir hérité. « Je vois exactement ce que tu veux dire. » Un sourire se dessina sur ton visage. Vos fils devaient avoir presque le même âge alors oui, elle devait te comprendre. Tu avais été surpris d’apprendre qu’elle était maman, c’était toujours surprenant pour toi de voir des gens si jeunes avoir des enfants mais cela ne te dérangeait pas vraiment. C’est juste qu’à son âge jamais tu n’aurais pu t’imaginer avoir ce genre de responsabilité. Mais chacun sa vie, chacun son parcours, tu avais appris que juger les gens était bien malvenu et puis n’amenait à rien. Le fait que tu essaies de comprendre plutôt que de juger était un atout certain pour toi qui faisait que tes élèves se mettant dans des situations douteuses avaient plus tendance à se confier à toi. Et cela t’avait permis d’éviter des catastrophes en puissance, du moins c’était ce que tu aimais penser. Abel n’avait pas semblé s’intéresser plus que cela à l’arrivée dans votre après-midi de Théodora et de son fils alors que ce dernier semblait lui très intéressé par la construction du château de sable. Contrairement à Oliver, Abel était un enfant timide et qui avait du mal à aller vers les autres alors tu décidais de forcer un peu la rencontre et quand Abel accepta qu’Oliver se joigne à lui pour finir la construction, tu fus soulagé. C’était important pour toi qu’Abel s’entoure et puisse se faire des amis, même si c’était des amitiés brèves d’enfants. Vu que les deux petits garçons n’avaient plus vraiment besoin de vous, tu retournais ton attention vers Théodora en lui proposant de la laisser retourner à sa lecture, une lecture que tu avais du mal à imaginer comme sympathique. « Je suis étudiante en médecine… Attends de voir ce qu’il y a à l’intérieur de ce bouquin, c’est d’autant plus effrayant. » Tu lui rendis son sourire. En effet, tu n’avais pas le moindre doute que ce qui se trouvait à l’intérieur de ce livre était effrayant. Mais tu ne pouvais t’empêcher d’être admiratif de la demoiselle. Avoir un enfant en bas âge et poursuivre des études de médecine c’est très courageux. Il devait falloir beaucoup de détermination et une grande maturité pour poursuivre dans cette voix. « Je suis admiratif, je dois l’avouer. Etudiante en médecine et jeune maman, cela doit représenter un travail considérable. Félicitations. Tout se passe bien ? » Ne pus-tu t’empêcher de demander à la jeune femme. Pas pour essayer de la coincer dans quoi que ce soit mais simplement par curiosité. Tu ne lui souhaitais que de réussir dans tous ses projets. D’ailleurs, tu lui proposais de surveiller les garçons pour lui permettre un peu de calme. Tu pouvais bien faire ça, ce n’était pas comme si tu étais très occupé de ton côté. « J’ai parfois du mal à décrocher, mais j’imagine que délaisser un peu ce bouquin ne me fera pas de mal… Ca te dit que j’approche mes affaires et qu’on veille sur ces deux-là ensemble ? Sauf si tu préfères que je te laisse tranquille. » Un sourire se dessina sur ton visage. Cela ne te dérangeait pas du tout de passer du temps avec Théodora, bien au contraire même. Peut-être que si les garçons s’entendaient bien et que vous aussi, une sortie en commun serait à refaire ? « Ce serait avec plaisir si tu es certaine qu’une pause s’impose. » Lui dis-tu avec un clin d’œil. « Je vais te donner un coup de main. » Dis-tu en accompagnant Théodora vers sa serviette et ses affaires et en l’aidant à les transporter à côté des tiennes. Une fois l’opération réalisée, tu t’installais sur ta serviette et tu jetais un coup d’œil aux garçons qui semblaient plutôt bien s’entendre pour l’instant. Théodora prit place à côté de toi et tu lui dis : « J’admire les gens qui ont eu des enfants jeunes. J’étais tellement immature à l’époque et égoïste je suppose. Abel n’est entré dans ma vie qu’il y a six mois, un peu plus peut-être et j’ai l’impression de marcher sur des œufs. » Tu ne savais pas très bien pourquoi tu racontais cela à Théodora mais c’était sortit tout seul.




troublemaker is my name








Spoiler:
 


Dernière édition par Arthur Iver le Ven 29 Déc - 11:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Mer 27 Déc - 16:57



C’était agréable de tomber sur une connaissance sur la plage. Même si en réalité, Théodora ne connaissait pas vraiment Arthur, mais c’était justement l’occasion de eux d’échanger un peu pendant que leurs deux garçons s’amusaient ensemble. Oliver pouvait très bien s’amuser seul, mais elle connaissait son fils comme étant quelqu’un de sociable et elle savait qu’il passerait un meilleur moment s’il avait l’occasion de s’amuser avec quelqu’un plutôt que de rester seul dans un coin ou de jouer avec sa mère. « Je suis admiratif, je dois l’avouer. Etudiante en médecine et jeune maman, cela doit représenter un travail considérable. Félicitations. Tout se passe bien ? » Un léger rire gêné échappa à la jeune femme. Ca n’était pas la première fois qu’on soulignait son courage de mener de front ses études tout en élevant un petit garçon de bientôt cinq ans, mais cela n’empêchait pas ses joues de prendre une teinte rosée à chaque fois. « J’ai repris mes études quand Oliver est rentrée à la maternelle pour que ça soit plus facile et puis je suis beaucoup aidée à la maison, donc tout le mérite ne me revient pas. Mais merci. » ajouta-t-elle dans un nouveau sourire avant de proposer d’amener ses affaires près de celles du jeune homme pour qu’ils puissent continuer de discuter tout en surveillant les garçons. Certes, elle avait prévu de se plonger dans la médecine pendant que son fils jouait tranquillement, mais elle n’était pas là non plus uniquement pour ça et si elle pouvait simplement profiter d’un moment sur la plage en bonne compagnie, elle n’allait pas non plus refuser. Cela dit, elle ne voulait pas s’imposer non plus, mais Arthur lui proposa de l’aider et c’est ainsi qu’ils récupérèrent serviettes, sac et autres jouets d’Oliver pour les apporter près de celles du jeune homme. Finalement, Théodora s’installa en tailleur sur sa serviette, le regard rivé vers les garçons qui semblaient bien s’entendre. « J’admire les gens qui ont eu des enfants jeunes. J’étais tellement immature à l’époque et égoïste je suppose. Abel n’est entré dans ma vie qu’il y a six mois, un peu plus peut-être et j’ai l’impression de marcher sur des œufs. » La jeune femme reporta son attention sur le grand brun à ses côtés et lui adressa un nouveau sourire. Elle ne savait rien des circonstances de la paternité d’Arthur, mais elle pouvait comprendre que ça ne devait pas être évident de devenir père du jour au lendemain d’un petit garçon déjà bien assez grand pour comprendre le monde qui l’entoure. « Je crois que c’est normal. » tenta-t-elle pour le rassurer. « Ca n’était pas évident pour moi au début non plus et ça ne l’est jamais vraiment je crois quand on est parent, on apprend toujours au fur et à mesure. » A nouveau, elle haussa les épaules, c’était un fait. Elle était certaine qu’il n’y avait pas de guide du bon parent, il fallait s’adapter au fur et à mesure. Les enfants grandissaient et avec ça d’autres problèmes arrivaient. « Mes parents voulaient que je fasse adopter mon bébé à la naissance, il n’était pas concevable pour eux que leur fille de dix-sept ans devienne maman. J’ai eu de la chance d’être soutenue par mes frères, sans ça, je ne sais pas où je serais aujourd’hui. » Avec Oliver, de toute évidence puisque quoi qu’il aurait pu arriver, il était sûr et certain qu’elle n’aurait jamais abandonner son fils, mais sans Gauthier ou même Charlie et Connor pour la soutenir, elle n’aurait jamais pu offrir la vie qu’elle avait à son fils. Elle n’aurait certainement pas pu reprendre ses études et elle avait envie de leur prouver qu’ils avaient eu raison de croire en elle et prouver d’une certaine manière à tout le monde qu’avoir un enfant en étant jeune était loin d’être un fardeau si on était bien entouré. « Comment ça se fait que tu n’aies pas eu l’occasion de connaître ton fils dès la naissance ? Enfin, si ce n’est pas indiscret de poser la question… Désolée, tu n’es pas obligé de répondre. » se rattrapa-t-elle tout en se rendant compte que sa question était vraiment indiscrète. Ca ne la regardait pas après tout et ils se connaissaient à peine, elle n’avait pas envie qu’Arthur la prenne pour une curieuse. Même si dans le fond, c’était ce qu’elle était. Enfin qu’importe, elle enchaîna alors rapidement pour éviter qu’un quelconque malaise ne s’installa à cause de sa maladresse ; « Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? »


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Ven 29 Déc - 11:55



Avoir une famille cela avait toujours été un rêve pour toi. Tu savais que beaucoup repoussaient le moment d’avoir des enfants mais toi tu aurais aimé en avoir plus tôt, avoir déjà construis une relation mais la vie en avait voulu autrement et aujourd’hui tu te retrouvais père célibataire. Mais malgré cette envie de fonder une famille, tu devais avouer que tu n’aurais jamais été prêt pour te lancer à l’âge de Théodora aujourd’hui. Elle devait avoir eu son petit garçon très tôt ce qui n’avait pas dû être tous les jours simple malgré l’aisance qu’elle laissait paraître aujourd’hui. « J’ai repris mes études quand Oliver est rentrée à la maternelle pour que ça soit plus facile et puis je suis beaucoup aidée à la maison, donc tout le mérite ne me revient pas. Mais merci. » Tu ne doutais pas qu’elle devait avoir de l’aide car malgré tout, les études c’était toujours prenant peu importe le sujet. Mais c’était tant mieux pour elle car ce soutient lui permettait de reprendre le cours de sa vie et de ne pas sacrifier ses rêves et ses envies pour son fils. Tu avais vu plusieurs de tes élèves tomber enceinte au cours de tes années d’enseignement et la plupart du temps elles abandonnaient les études pour se consacrer à leur enfant. Et quand ce dernier entrait à l’école il était trop tard pour s’y remettre, elles n’en avaient plus l’envie. Tu étais heureux que Théodora ne suive pas le même chemin. « Il faut de la volonté et elle ne vient que de toi. » Elle avait de la chance d’être soutenue, surtout par sa famille. Si tu t’étais retrouvé dans cette situation tu te demandais bien si ta famille aurait été là pour toi après tout ce qui s’était passé pour vous éloigner. Mais tu préférais ne pas trop penser à ta famille et aider Théodora à installer ses affaires près des tiennes pour que vous puissiez veiller sur vos fils qui semblaient vous avoir oublié étant complètement dans leur monde de châteaux et de chevaliers. Une fois bien installés, tu ne pus t’empêcher de faire remarquer à Théodora ton admiration. Tu devais être son aîné de près de dix ans mais face à ton fils tu avais l’impression d’être un débutant et de ne pas pouvoir toujours lui donner tout ce dont il avait besoin. Tu faisais au mieux mais tu n’étais papa de manière consciente que depuis six mois alors tu ne pouvais pas faire des miracles non plus. « Ca n’était pas évident pour moi au début non plus et ça ne l’est jamais vraiment je crois quand on est parent, on apprend toujours au fur et à mesure. Mes parents voulaient que je fasse adopter mon bébé à la naissance, il n’était pas concevable pour eux que leur fille de dix-sept ans devienne maman. J’ai eu de la chance d’être soutenue par mes frères, sans ça, je ne sais pas où je serais aujourd’hui. » Tu hoches la tête sans rien dire dans un premier temps. Tu n’es pas surpris que les parents de la jeune femme aient voulu faire adopter le bébé. Quand on est parent, on ne comprend pas toujours les erreurs ou les choix de ses enfants. On ne voit que l’avenir brillant qu’on leur a prévu sans penser aux imprévus qui peuvent venir barrer la route. Tu pouvais voir que Théodora était une jeune femme épanouie aujourd’hui et si elle avait pu faire le bon choix c’était qu’elle avait une famille en or malgré des parents peut-être un peu trop protecteurs et vieux jeu. « Mon fils a déjà trois ans, je … Je devrais déjà pouvoir tout lui offrir. » Mais tu savais que c’était impossible, comme Théodora venait de le dire, être parent s’apprend sur le tas. « En tout cas tu as de la chance d’avoir une famille soudée et sur laquelle tu peux compter. Je n’ai pas vraiment eu cette chance, par ma faute mais on ne se construit pas pareil. » Voilà aussi pourquoi tu ne voulais pas introduire Abel dans ta famille tout de suite. Tu n’avais pas une famille saine, il y avait encore tellement de non-dits, d’histoires dans tous les sens qui faisaient qu’aujourd’hui rien n’était plus pareil et rien ne le sera plus très certainement. La seule personne avec qui tu as une relation à peu près normale est Agathe et encore, c’est à discuter … « Comment ça se fait que tu n’aies pas eu l’occasion de connaître ton fils dès la naissance ? Enfin, si ce n’est pas indiscret de poser la question… Désolée, tu n’es pas obligé de répondre. » Tu partais du principe que tu n’avais rien à cacher et puis tu doutais que Théodora te juge quand tu allais lui raconter cette histoire. Ce n’est pas toi qui avais le mauvais rôle de toute manière, tu n’avais appris l’existence de ton fils qu’il y a six mois et tu avais de suite pris tes responsabilités. Soupirant, tu finis par dire : « Il y a quatre ans ma copine m’a trompé avant de s’enfuir à Hawaii. Elle est revenue en avril avec un enfant dans les bras pour quémander un test de paternité. Abel est mon fils, j’ai donc pris mes responsabilités mais j’ai loupé trois ans de la vie de mon fils, trois ans que je ne pourrais pas rattraper. » Dis-tu en secouant la tête. Tu en voulais toujours à Angelina mais tu ne pouvais pas faire grand chose d’autre que d’essayer de rattraper le temps perdu. Comme aujourd’hui avec des journées entières passées avec ton fils. Les meilleurs moments seront pendant les grandes vacances d’été où tu pourras vraiment passer beaucoup de temps avec lui. « Et sinon, tu fais quoi dans la vie ? » Un petit sourire se dessina sur ton visage et tu lui répondis : « Je suis enseignant, j’enseigne les mathématiques dans un lycée de Brisbane et je coache l’équipe de baseball. » Dis-tu avec un petit sourire. Tu adorais ton métier, une réelle passion pour toi.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Ven 29 Déc - 14:26



Théodora n’avait jamais vraiment chercher à cacher sa maternité, ou même le fait qu’elle était aujourd’hui étudiante et qu’elle tentait de mener au mieux sa vie sur ces deux fronts, sans oublier d’essayer de profiter simplement de la vie comme toute jeune femme de vingt-trois ans devait le faire. Cela dit, elle ne cherchait jamais une quelconque reconnaissance à ce niveau-là, d’autant plus qu’elle n’était pas la seule dans toute cette histoire, elle ne serait jamais arrivée là sans l’aide de ses frères, mais elle restait malgré tout fière de son parcours. « Il faut de la volonté et elle ne vient que de toi. » Un nouveau sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme. La volonté était bien souvent ce qui faisait défaut à la plupart des jeunes filles se retrouvant dans la même situation qu’elle. Cela n’empêchait cependant pas d’autres demoiselles de s’en sortir tout aussi bien, tout comme elle. Il fallait juste pouvoir trouver un certain équilibre. « J’avais envie de prouver aux personnes qui ont cru que je gâchais ma vie en gardant ce bébé qu’ils ont eu tort. » A ses parents principalement, même si elle ne leur avait plus jamais adressé la parole depuis qu’elle était arrivée à Brisbane. Elle imaginait que Gauthier, son frère aîné avait donné des nouvelles quant à la naissance d’Oliver et l’évolution de leur petit-fils au fur et à mesure, mais dès l’instant où ils lui avaient tourné le dos, Théodora avait tiré un trait définitif sur ses parents.

Après quoi, Arthur l’aida à ramener ses affaires auprès des siennes et ils s’installèrent confortablement afin de continuer leur discussion. Le jeune homme avait appris sa paternité sur un tard et il semblait être submergé de doute quand à son rôle et son implication dans la vie de son fils. « Mon fils a déjà trois ans, je … Je devrais déjà pouvoir tout lui offrir. » L’anglaise étouffa un soupir. Ces paroles faisaient presque écho en elle. Elle ne put s’empêcher de penser au père de son fils. Ce père qui avait lui presque cinq ans de retard et qui tentait malgré tout de se faire une place dans la vie d’Oliver. Une place qu’elle refusait qu’il occupe. Mais elle secoua sensiblement la tête, balayant ces idées pour revenir au sujet principal de la conversation. « Tu n’es papa que depuis six mois. Ne sois pas trop dur avec toi-même. » Théo tenta un sourire réconfortant à l’adresse de son voisin. Elle pouvait comprendre qu’il regrettait de ne pas avoir pu être là pour les premières années de son fils, celles qui offrent tant de choses et d’émerveillement, mais il lui restait encore bien des choses à vivre avec Abel malgré tout et il ne fallait pas qu’il soit trop exigeant envers lui-même. « En tout cas tu as de la chance d’avoir une famille soudée et sur laquelle tu peux compter. Je n’ai pas vraiment eu cette chance, par ma faute mais on ne se construit pas pareil. » Un léger sourire, à nouveau. « C’est compliqué, la famille… Mais oui, j'ai de la chance. » Et elle en savait un sacré rayon sur le sujet, même si chaque famille restait unique et que les problèmes y étant liés l’étaient tout autant. « Je suis très proche de mes frères, mais j’ai une grande sœur qui a presque toujours été comme une étrangère pour moi et je ne parle plus à mes parents… On a tous des fantômes dans le placard. » La jeune femme haussa les épaules. Oui, elle avait de la chance d’avoir des frères sur qui elle pouvait compter, mais eux-mêmes avaient tendance à se faire la guerre pour un oui ou pour un non et au final, ils étaient bien loin du joli portrait familial que ses parents n’avaient cessé de faire valoir lorsqu’elle était plus jeune. Enfin qu’importe, elle ne savait rien de la relation qu’avait Arthur avec sa famille et elle ne pouvait pas se permettre de faire une quelconque remarque à ce propos. Alors elle détourna la conversation, revenant à nouveau vers le fils du jeune homme, mais elle se rendit bien vite compte que la question pouvait être déplacée. Surtout dans la mesure où ils ne se connaissaient pas et que tout cela ne la regardait pas vraiment. Le grand brun ne sembla cependant pas lui en tenir rigueur et consentit malgré tout à lui répondre. « Il y a quatre ans ma copine m’a trompé avant de s’enfuir à Hawaii. Elle est revenue en avril avec un enfant dans les bras pour quémander un test de paternité. Abel est mon fils, j’ai donc pris mes responsabilités mais j’ai loupé trois ans de la vie de mon fils, trois ans que je ne pourrais pas rattraper. » Théodora en perdit momentanément le sourire. Ca ne devait déjà pas être évident de se retrouver ainsi père du jour au lendemain, ça devait l’être d’autant moins dans de telles circonstances. « Wouaw, c’est… Je suis désolée de l’apprendre. » C’était peut-être bateau comme réaction, mais d’un autre côté, elle ne savait pas exactement ce qu’elle pouvait ajouter d’autre. Elle était sincèrement désolée pour lui. Une tromperie ne devait déjà pas être quelque chose d’évident à vivre, se retrouver avec un enfant trois ans plus tard et devoir passer par des tests pour apprendre que l’on est père ne devait pas l’être non plus.

Souhaitant éviter de remuer le couteau dans la plaie, Théodora changea finalement de sujet, revenant sur un terrain plus neutre en lui demandant ce qu’il faisait dans la vie. « Je suis enseignant, j’enseigne les mathématiques dans un lycée de Brisbane et je coache l’équipe de baseball. » Amusée, un léger éclat de rire échappa à la jeune femme et elle s’empressa de reprendre la parole afin de rassurer Arthur sur le fait qu’elle ne se moquait pas de lui. « Laisse-moi deviner. Tu es le genre de prof hyper cool que tes élèves adorent malgré le fait que tu enseignes les maths ? » Il fallait être honnête, Arthur était loin d’être repoussant et elle imaginait parfaitement qu’il devait avoir son petit succès auprès des filles. Sans compter l’équipe de baseball qui devait lui donner une certaine place dans le cœur des garçons aussi. « Et pour le baseball, on va éviter d’en parler trop fort. Si Oliver entend ça, il risquerait de t’accaparer pour le reste de l’après-midi pour pouvoir jouer un peu avec toi. »


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Dim 31 Déc - 10:43



Tu n’avais jamais été avare de compliments quand tu trouvais que ceux-ci étaient mérités. Tu aimerais avoir des élèves aussi déterminés et motivés que Théodora mais avoir un fils avait certainement joué un rôle car la jeune femme était très mature, plus que tu ne l’avais été à son âge très certainement. Cela te rendait admiratif, vraiment de ce parcours peu commun. « J’avais envie de prouver aux personnes qui ont cru que je gâchais ma vie en gardant ce bébé qu’ils ont eu tort. » Tu n’as aucun mal à comprendre que la jeune femme veuille se venger des commentaires que tu pouvais imaginer qu’elle avait entendus quand elle était tombée enceinte. Tu avais vu ce que cela donnait avec tes élèves. Les camarades qui se retournent contre vous, les professeurs qui peuvent vous manquer de respect sans s’en rendre compte. Tu essaies d’offrir à ces élèves une protection dès que tu le peux mais tu ne peux pas toujours être là et cela ne te surprend pas quand ils finissent par quitter l’établissement. « Je suis certain qu’ils s’en mordront les doigts. » Dis-tu avec un sourire sur les lèvres. Tu ne sais pas vraiment pourquoi mais tu es persuadé que Théodora réussira à terminer ses études avec brio. Les reprendre est à tes yeux le pas le plus dur car il faut s’y remettre et apprendre à concilier deux vies, celle d’étudiante et de maman. Une fois assis tous les deux en face de vos fils en train de jouer, c’est d’Abel dont vous parliez ou plutôt de toi et de ton rôle de père pour ton fils. Ce dernier était entré dans ta vie récemment et tu ne pouvais nier vivre dans les doutes, avancer dans un couloir sombre dont tu ne voyais pas le bout, essayant de t’en sortir au jour le jour. Tu aurais tellement voulu pouvoir offrir à ton fils tout ce dont il avait besoin immédiatement mais la vie ne marchait pas ainsi. « Tu n’es papa que depuis six mois. Ne sois pas trop dur avec toi-même. » Si tu étais aussi dur avec toi-même à ce sujet, ce n’était pas parce que tu voulais prouver quoi que ce soit à Angelina. Elle semblait avoir accepté que tu étais un bon père. La vérité c’était que tu étais terrifié de devenir comme le tient. Imaginer disparaître dans la nature n’était pas une option pour toi mais … Tu ne voulais pas que ton fils grandisse sans son père à ses côtés et sans un père qu’il valait la peine de connaître. Il n’y aura qu’Abel pour juger de tout cela quand il sera plus grand. « Tu as raison, je sais que tu as raison mais des fois la raison ne suffit pas. » Tu douteras toujours, tu continueras à te poser beaucoup de questions quant à ce rôle que tu joues après d’Abel. Angelina et toi vous étiez en train de travailler à deux pour lui offrir un environnement moins hostile. Le rendez-vous avec sa maîtresse avait été un pur calvaire … Tu fis remarquer à Théodora qu’elle avait de la chance d’avoir une famille qui la soutenait. « C’est compliqué, la famille… Mais oui, j'ai de la chance. Je suis très proche de mes frères, mais j’ai une grande sœur qui a presque toujours été comme une étrangère pour moi et je ne parle plus à mes parents… On a tous des fantômes dans le placard. » Oui, vous avez tous des fantômes dans le placard … Tu ne pouvais t’empêcher de penser à ta propre famille. Les parents de Théodora ne voulant pas qu’elle garde son enfant, ce n’était pas difficile d’imaginer pourquoi elle ne leur parlait plus aujourd’hui. Mais elle avait la chance de les avoir encore tous les deux et tu étais bien placé pour savoir que les relations pouvaient être rattrapées au fil du temps. « Mon père est parti sans laisser de trace quand j’avais huit ans nous abandonnant ma mère, mes deux sœurs et moi. J’ai parlé à l’une de mes sœurs pour la première fois depuis douze ans il y a quelques mois et j’ai réussi à me mettre la cadette sur le dos. Sans parler de l’apparition soudaine de demi-frères et sœurs dans ma vie, une apparition dont je me passerai bien. » Dis-tu avant d’ajouter : « Crois-moi, tu as de la chance. » Et tu n’avais pas parlé à Théodora du viol d’Amélia, ça c’était encore autre chose. Que la jeune femme soit curieuse de savoir pourquoi tu n’avais pas fait parti de la vie d’Abel plus tôt ne te surprenait pas car tout le monde avait cette réaction. C’était normal après tout car ta situation était tout sauf habituelle. Tu racontais donc à la belle brune les circonstances qui avaient fait que tu en étais là aujourd’hui. « Wouaw, c’est… Je suis désolée de l’apprendre. » Tu hausses les épaules, c’est la vie après tout. « C’est comme ça, je n’ai pas le choix que de faire avec. » Il faut que tu t’adaptes car l’idée de ne pas endosser ton rôle de père ne te satisfait pas du tout non plus.

Théodora te demanda ensuite ce que tu faisais dans la vie et tu ne t’attendais pas à ce qu’elle rit de ta réponse. En général les gens étaient plutôt étonnés mais personne n’avait rit encore. « Laisse-moi deviner. Tu es le genre de prof hyper cool que tes élèves adorent malgré le fait que tu enseignes les maths ? » Tu ne t’attendais pas à ce que Théodora voit les choses de cette manière mais il y avait du vrai dans ce qu’elle venait de dire. Tu essayais d’être le professeur le plus cool possible pour permettre à tes élèves d’avoir un soutien au lycée et surtout de les intéresser à ta matière. « On pourrait dire ça. J’ai passé des années à m’inscrire pour encadrer toutes les activités du lycée, cela crée des liens. C’est important pour moi que mes élèves sachent qu’ils peuvent compter sur moi. Et si ça les motive pour se mettre aux maths, encore mieux. » Dis-tu avec un sourire en coin et un clin d’œil à l’attention de ton interlocutrice. « Et pour le baseball, on va éviter d’en parler trop fort. Si Oliver entend ça, il risquerait de t’accaparer pour le reste de l’après-midi pour pouvoir jouer un peu avec toi. » Oh cela t’intéressait beaucoup ! Tu essayais de faire tout ton possible pour intéresser Abel à ce sport mais ce dernier ne semblait pas très intéressé par le sport en général. Il semblait adorer venir à tes entraînements où il était devenu le chouchou de tes élèves sans grande surprise. « Oh un futur joueur ? J’essaie de convertir Abel sans grand succès pour l’instant. » Dis-tu avec un petit sourire. « Je l’amène à mes entraînements au lycée après l’école de temps en temps. Je pourrais amener Oliver si tu veux un jour. » Tu ne savais pas vraiment pourquoi tu avais fait cette proposition à la jeune femme mais tu étais sincère, cela ne te déragerait pas.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le ciment familial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre belles années bien remplies (04.01.1994).
SURNOM : théo. Juste Théo.
STATUT : Maman célibataire, entièrement dévouée à son fils, Oliver.
MÉTIER : En deuxième année de fac de médecine.
LOGEMENT : #20 Spring Hill. Avec le clan Hazard-Perry.

POSTS : 1553 POINTS : 870

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Quatrième enfant d'une fratrie de cinq ; elle a trois frères et une soeur ≈ Elle est maman d'un petit garçon de 5 ans, Oliver ≈ Elle est issue d'une famille londonienne fortunée ≈ elle est capable de parler 4 langues différentes ≈ elle jongle à la perfection entre sa vie étudiante et son rôle de mère ≈ trouver quelqu'un avec qui se poser ne fait clairement pas partie de ses priorités, elle n'enchaîne cependant pas les conquêtes non plus.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
( ohana ) ohana means family. family means nobody gets left behind or forgotten. HP family#2 + charlie + maura + connor

( girls squad ) i may not always be there with you, but i always be there for you.

RPs TERMINÉS :
( emrhéo ) i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life. emre#1 + emre#2

groupe pizza + félix#1 + milena + HP family#1 + maura + gauthier + debra
PSEUDO : Pearlizz (Jess).
AVATAR : Adelaide Kane.
CRÉDITS : pearlizz (avatar.)
DC : Loan Levinson.
INSCRIT LE : 14/04/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t14721-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind http://www.30yearsstillyoung.com/t14751-theodora-maybe-i-m-foolish-maybe-i-m-blind#562789 http://www.30yearsstillyoung.com/t14753-theo-hazard-perry http://www.30yearsstillyoung.com/t15856-theodora-hazard-perry

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Mar 9 Jan - 20:12



Être parent n’était pas quelque chose qui pouvait s’apprendre dans les livres par le biais de quelqu’un, Théodora en était certaine, malgré les nombreux livres qui existaient sur le sujet. Certes, ils pouvaient constituer une aide, mais la jeune femme était persuadée que c’était quelque chose qui s’apprenait sur le tas. Les enfants pouvaient être surprenants et surtout imprévisibles, il fallait s’adapter à chaque fois et ce n’était pas quelque chose qui venait en un simple claquement de doigts. Après avoir discuter de sa propre maternité avec Arthur, ils en étaient arrivés à aborder la récente paternité du jeune homme qui semblait un peu perdu dans ce rôle. Bien que perdu ne serait probablement pas le mot le plus adéquat. Tout ne semblait pas se dérouler comme il le voulait et il semblait d’ailleurs culpabiliser à ce propos. « Tu as raison, je sais que tu as raison mais des fois la raison ne suffit pas. » Un sourire tendre passa sur les lèvres de la jeune femme. Elle pouvait comprendre la position d’Arthur. Il semblait vouloir le meilleur pour son fils et c’était tout à son honneur et elle pouvait aussi comprendre sa détermination, vu qu’elle se donnait probablement autant pour son propre fils. Sauf qu’elle, elle avait eu le temps de se préparer à son rôle de mère et elle passait le plus de temps possible en compagnie du petit garçon, elle en avait la charge complète et elle n’avait pas vraiment de temps perdu à rattraper. Un soupir lui échappa. Même si les positions n’étaient pas les mêmes et que leurs histoires ne s’équivalaient pas réellement, Théo se reprenait en pleine face sa propre histoire avec le fait qu’elle empêchait clairement le père de son fils d’en faire sa connaissance. Emre aussi avait du temps à rattraper avec Oliver. Mais non, ça n’était pas comparable, si elle empêchait cette rencontre, c’était pour le bienêtre de son fils. Enfin qu’importe, le sujet dévia plutôt sur le sujet de la famille en générale, famille un peu en dents de scie du côté de la jeune femme, là où visiblement, Arthur n’était pas non plus des mieux loti. Pour la peine, Théo en avait perdu complètement le sourire, fixant les garçons qui jouaient alors que le grand brun poursuivait en répondant à la dernière question quant à sa paternité tardive. Un air peiné se peignit sur les traits de l’anglaise qui accorda un nouveau coup d’œil à son voisin. Instinctivement et sans réellement savoir pourquoi, elle était venue lui attraper la main dans un signe de réconfort et elle lui adressa un nouveau sourire lorsqu’il releva les yeux vers elle. « Tu peux dire ce que tu veux quant à ma situation, de toute évidence, tu n’as rien à m’envier au niveau du courage. » Si la situation de la jeune femme était en soit un combat de tous les jours pour prouver au monde qu’elle était capable de mener sa vie sur plusieurs fronts, Arthur était passé par son lot d’épreuve aussi et elle était assez admirative du fait qu’il puisse en parler aussi librement. « Y a un costume de super-héros ou un truc du genre qui se cache là-dessous ? » plaisanta-t-elle en désignant du doigts son buste avant de récupérer sa main.

Tentant d’alléger finalement un peu l’atmosphère, la jeune femme enchaîna avec une question plus neutre, concernant le métier d’Arthur. Elle fut surprise d’apprendre qu’il était enseignant et elle ne put s’empêcher de rire en imaginant qu’il devait clairement être le genre de prof apprécié des étudiants et probablement des étudiantes plus particulièrement. « On pourrait dire ça. J’ai passé des années à m’inscrire pour encadrer toutes les activités du lycée, cela crée des liens. C’est important pour moi que mes élèves sachent qu’ils peuvent compter sur moi. Et si ça les motive pour se mettre aux maths, encore mieux. » Un sourire toujours amusé restait encré sur les lèvres de Théodora. « J’aime bien cette philosophie. J’aurais aimé avoir des profs comme toi au lycée. » Des professeurs présents, sur qui on pouvait compter. Mais au lieux de cela, elle avait été envoyée dans un lycée privé où les professeurs restaient distant et vous vouvoyer pour être certain de garder cette barrière avec les étudiants. Et puis lorsqu’elle s’était retrouvée enceinte, elle s’était envolée vers un autre continent, optant pour des études à domicile afin d’obtenir son diplôme plutôt que de devoir affronter un nouveau lycée dans son état. Peut-être qu’Arthur aurait pu être son prof à l’époque… Et c’était assez étrange d’ailleurs, à y réfléchir. « Oh un futur joueur ? J’essaie de convertir Abel sans grand succès pour l’instant. Je l’amène à mes entraînements au lycée après l’école de temps en temps. Je pourrais amener Oliver si tu veux un jour. » avait-il alors répondu lorsqu’elle avait souligné de ne pas parler trop fort de baseball. Oliver était assez fan de sport en règle générale et elle savait qu’il adorait pouvoir jouer avec ses oncles quand ils en avaient l’occasion. Cela dit, elle n’avait pas envie qu’Ollie vienne s’accaparer le jeune homme. Cela dit, elle fut surprise de la proposition qu’il venait de lui faire. « Oh, euh… Je suis certaine que ça lui ferait plaisir ! » confia-t-elle dans un nouveau sourire avant de reprendre aussi vite ; « Et c’est vraiment gentil de ta part de le proposer, mais je n’ai pas envie qu’il t’embête ou quoi que ce soit. Il a l’air d’un ange comme ça, mais il peut devenir une vraie canaille par moment, une vraie pile électrique ! » souligna-t-elle avec amusement avant de conclure ; « Et puis si c’est un moment que tu passes avec Abel… enfin cela dit, je suis sûre que ça ferait plaisir à Oliver. » Un nouveau sourire, un léger haussement d’épaules. S’il le proposait, c’était probablement que ça ne le gênait pas, mais elle n’avait pas envie d’imposer non plus son fils au jeune homme. Bien qu’en soit, rien ne l’empêchait non plus d’un jour accompagné Oliver à l’un de ces entraînements… Ca pourrait être l’occasion pour elle et Arthur de se revoir aussi… éventuellement.


live. love. laugh.
The most amazing feeling I feel, words can’t describe what I’m feeling for real. My greatest creation was you.



:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
le papa-surprise
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, né un trente juillet.
SURNOM : art' le plus souvent ou arthy quand on veut vraiment le faire chier.
STATUT : célibataire et papa d'un petit Abel qui a trois ans.
MÉTIER : professeur de mathématiques au lycée de brisbane et coach de l'équipe de baseball de l'établissement.
LOGEMENT : vient d'acheter une petite maison (n°10) à toowong dans laquelle il vient d'aménager et où il reçoit son fils une semaine sur deux.

POSTS : 1864 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : arthur est l'aîné de la famille iver, il a deux soeurs, amelia et agathe. ● arthur ne se pardonnera jamais de ne pas avoir cru sa soeur quand elle a avoué que leur beau-père la violait. il portera cette culpabilité pour toujours il en est certain. ● arthur a été pendant six ans un coureur de jupons invétéré. il lui arrive de ramener des demoiselles pour occuper son lit mais il est à la recherche de celle qui lui redonnera confiance en l'amour et lui permettra de construire la famille qu'il désire tant. ● arthur adore le sport, particulièrement le baseball. ● arthur est un lecteur assidu.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : keandra#2agathe#2amelia#2théodoraangelina#7cataleya


ttbc
it all started with the big bang. we found each other and throught the years we changed but one thing stayed the same : the friendship linking us together.

RPs EN ATTENTE : clara ● loan#2 ● liviana#2 ●

RPs TERMINÉS : anders#1alvaro#1lilyangelina#1lydia#1danielkeandra#1angelina#2angelina#3lydia#2félix#1penelope#1angelina#4lilypenelope#2angelina#5azuragathe#1amelia#1alizéelydia#332nd birthdaynoaangelina#6ttbcloanliviana
PSEUDO : mollywobbles.
AVATAR : tyler hoechlin.
CRÉDITS : sawyer (avatar) tumblr (gif) astra (signature)
DC : milena grimes & mia strand.
INSCRIT LE : 02/01/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t13162p15-tatoue-moi-sur-tes-seins-fais-le-du-bout-de-mes-levres-alex http://www.30yearsstillyoung.com/t13218-but-are-we-all-lost-stars-arthur

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   Lun 15 Jan - 8:59



Devenir père en quelques mois voire quelques jours n’avait pas été une chose facile. Bien sûr que la chose à faire s’était imposée comme une évidence et tu avais pris cette voie mais cela ne voulait pas dire que tu étais rassuré ou que tu avais bien accepté la situation. Au contraire même, tu étais toujours aussi perdu quand à la marche à suivre avec ton fils. Tu essayais d’être un bon père, de faire les bons choix pour Abel comme pour toi mais ce n’était pas chose facile car il avait changé ta vie de A à Z. Grand coureur que tu étais, tu ne vivais que pour toi jusqu’à maintenant, il n’y avait que tes besoins et que tes envies qui comptaient. Devoir ajouter celles d’un enfant de trois ans n’était pas quelque chose que tu t’étais imaginé faire, pas comme ça du moins. Mais comme toutes les épreuves que tu avais eu à affronter dans ta vie, tu avais fait face parce qu’il n’y avait pas d’autres solutions, tu ne pouvais pas laisser cet enfant grandir sans son père, pas comme toi. Théodora se montra intriguée du pourquoi du comment tu t’étais retrouvé dans cette situation et comme tu n’étais pas du genre à garder secret des choses qui n’avaient pas à l’être, tu lui racontais la sordide histoire qu’avait été la découverte de ta paternité. Certainement que tu n’aurais pas bien pris cette annonce si Angelina était restée vu qu’elle t’avait trompée mais tu aurais préféré ça à trois ans plus tard avec un test de paternité. Et après c’était elle qui refusait de te parler et qui t’en voulait … Comme si c’était de ta faute dans cette histoire ! Angelina pouvait t’en vouloir pour beaucoup de choses mais elle ne pourra jamais te reprocher de ne pas faire tout ce que tu peux pour ton fils, jamais. « Tu peux dire ce que tu veux quant à ma situation, de toute évidence, tu n’as rien à m’envier au niveau du courage. » Est-ce que c’est du courage qu’il t’avait fallu ? Peut-être un peu. Parce que finalement tu avais fait un saut dans le vide avec Abel. Un saut dans le vide réussi mais tu avais pu lire les doutes dans le regard de tes proches, de tes collègues et d’Angelina aussi. Elle avait eu du mal à te faire confiance avec ton fils alors que des inconnus te confiaient leurs adolescents tous les jours. Tragique réalité n’est-ce pas ? « Y a un costume de super-héros ou un truc du genre qui se cache là-dessous ? » Tu ne peux t’empêcher de rire à la remarquer de Théodora. Tu n’es pas un super héros, bien loin de là ! Tu n’as jamais eu cette prétention. Peut-être quand tu étais adolescent, avant tout cette histoire avec Amelia mais s’il y avait quelque chose que tu avais appris, c’était l’humilité pour le coup. « J’ai dû grandir sans mon père à la maison. Je ne voulais pas qu’Abel vive la même chose, qu’il se sente abandonné toute sa vie. Sa mère a été adoptée, elle … Je pense que c’est pour ça qu’elle est revenue. » Dis-tu en soupirant. C’était compliqué, des fois tu avais l’impression que c’était bien trop complexe pour toi. « J’ai donc fait le nécessaire, peu importe ce que ça a changé dans ma vie. » Tout, cela avait tout changé à part ton métier certainement. Mais même tes relatons familiales avaient changé.

Alors que vos deux garçons continuaient à jouer tranquillement, la conversation se fit plus légère. En effet, Théodora te demanda quel était ton métier. Trop vieux pour ne pas en avoir, tu lui confiais être professeur de mathématiques ce qui sembla beaucoup l’amuser. Mais tu étais habitué à ce genre de réaction. En général quand tu disais être professeur on te voyait plus comme professeur de sport que de mathématiques. Et pourtant … « J’aime bien cette philosophie. J’aurais aimé avoir des profs comme toi au lycée. » Tu souris à cette remarque. Tu savais à quel point le lycée était une période difficile pour beaucoup d’élèves. Tu n’avais pas trop eu de problèmes au lycée de ton côté, toujours bien entouré, populaire à souhait mais tu avais pu voir à quel point cette période pouvait changer la vie de quelqu’un depuis que tu enseignais et tu avais mis du temps à construire une relation de confiance avec tes élèves mais cela avait fonctionné et à chaque rentrée les rumeurs de ton attitude cool et à l’écoute te précédaient et t’aidaient dans ta mission. Tu n’avais rien fait pour Amelia mais tu essayais de sauver tous les autres adolescents que tu croisais. « C’est une période assez compliquée comme ça, s’ils n’ont aucun adulte pour les aider, ça peut mal finir. Je ne m’en étais jamais rendu compte quand j’étais au lycée mais ce n’est pas une période rose pour tout le monde. » Dis-tu en haussant les épaules. Malgré l’absence de professeurs sympathiques, Théodora ne semblait pas marquée par une trop mauvaise expérience. Mais elle était tombée enceinte au lycée très certainement donc cela avait dû avoir un impact certain. Tu lui parlas ensuite de ton hobby préféra qui n’est autre que le baseball. Et tu trouvais ça chouette que son fils soit déjà attiré par le sport. Le tient ne l’était pas vraiment mais c’était le cas avec tous les sports donc tu ne désespérais pas. « Oh, euh… Je suis certaine que ça lui ferait plaisir ! Et c’est vraiment gentil de ta part de le proposer, mais je n’ai pas envie qu’il t’embête ou quoi que ce soit. Il a l’air d’un ange comme ça, mais il peut devenir une vraie canaille par moment, une vraie pile électrique ! Et puis si c’est un moment que tu passes avec Abel… enfin cela dit, je suis sûre que ça ferait plaisir à Oliver. » Il est vrai que c’était un moment que tu passais avec Abel mais pas que parce qu’il y avait aussi toute ton équipe de baseball. A regarder les deux enfants jouer, tu ne pus t’empêcher de te dire que si Abel appréciait Oliver, ce serait peut-être une bonne idée de les laisser poursuivre cette amitié car tu savais qu’Abel avait du mal à se faire des amis à l’école. Et puis passer du temps avec Théodora n’était pas désagréable et tu pourras ainsi la recroiser en déposant Oliver chez elle ou en l’y récupérant. « Oh ne t’en fait pas, mes élèves seront là pour les occuper s’ils sont trop dissipés. » De temps en temps, quand tes élèves ont bien travaillé, tu les laisses essayer d’apprendre à Abel à jouer. Cela te fait sourire de voir ton fils apprécier cette attention et il s’applique. Abel est devenu au fil des mois un peu comme votre petite mascotte. « Et j’avoue que ma proposition n’est pas complètement désintéressée. Abel a du mal à se faire des amis alors si lui et Oliver … » Tu avais un peu honte de dire ça mais il fallait être honnête après tout. « Et puis ça te laissera un peu de temps pour réviser. » Lui dis-tu avec un clin d’œil.




troublemaker is my name








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (arthur & théo) life is all about having a good time.   


Revenir en haut Aller en bas
 

(arthur & théo) life is all about having a good time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-