AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 COLIN&ESSENCE ♦ Be my new beautiful nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le syndrome de cendrillon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans
SURNOM : mon chat, chaton, bébé, mon coeur.
STATUT : forever single.
MÉTIER : Interne au service de neurologie de l'hôpital de Brisbane mais plus pour très longtemps.
LOGEMENT : #122 Redcliff

POSTS : 283 POINTS : 280

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ne vous fiez jamais aux apparences.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS :
PSEUDO : lieismyfriend
AVATAR : Monika "Jac" Jagaciak
CRÉDITS : cw
DC : Maxyn Ledger, la psycho sexy girl.
INSCRIT LE : 01/09/2017
http://www.30yearsstillyoung.com/t16682-essence-absolute-silence-leads-to-sadness-it-is-the-image-of-death http://www.30yearsstillyoung.com/t16713-essence-bibbidi-bobbidi-boo#645093 http://www.30yearsstillyoung.com/t16714-essence-trembley#645101 http://www.30yearsstillyoung.com/t16715-essence-trembley#645104

MessageSujet: COLIN&ESSENCE ♦ Be my new beautiful nightmare    Ven 13 Oct - 21:19




Be my new beautiful nightmare

FT. COLIN

Il devait être 1h30 du matin. Je ne dormais pas, je n'y arrivais pas... J'avais une peluche dans mes bras, croisés sur ma poitrine, les yeux rivés vers le plafond où j'avais mis des étoiles qui étincelaient dans l'obscurité. Je n'entendais que les "tic toc" de mon horloge et le bruit léger du vent frappant à ma fenêtre... Mes volets étaient entrouverts, je n'aimais pas les avoir complètement fermé pour me réveiller avec la lumière du jour, je pouvais voir que dehors la pleine lune était bien présente... Oui, me voilà à penser à la pleine lune tant le sommeil ne voulait pas venir.

Ca devait faire la première nuit depuis trois nuits où ma mère me laissait enfin en paix. La première nuit elle avait été malade à cause de la chimio puis les deux nuits qui avaient suivi elle avait peur d'être malade donc elle s'était contentée de me prendre pour son infirmière personnelle. Pas que j'avais dû la soigner non, mais je devais la couvrir, lui faire un chocolat chaud, lui chanter une petite berceuse, lui lire un extrait d'un livre, lui allumer la télé pour la lui éteindre ensuite... Alors mon organisme s'était habituée à "ce rythme" et là c'était compliqué.

Toujours ma peluche en main, je m'étais retournée pour me mettre sur le côté gauche, le côté où il y avait la fenêtre. Ma nuisette m'était remontée jusqu'à mes hanches mais je m'en fichais, j'étais seule et sous ma grosse couette. Nuisette avec un gros nounours sur ma poitrine... Oui le mot "nuisette" pouvait sembler sexy à l'oreille mais la mienne était des plus banales. Tissu abîmé, couleur fade, nounours qui avait perdu un oeil à cause de la couture qui se défaisait. C'était une nuisette que j'avais eu à une petite brocante il y a deux ans, elle avait dû me coûter 5$ tout au plus.

Je soufflais et je me forçais à fermer les yeux, compressant ma peluche contre moi et je commençais à compter les moutons dans ma tête. Un mouton, deux moutons...

15 minutes plus tard.

- 1258 moutons, 1259 mou... Et merde!

Je me relevais d'un coup, jetant ma peluche au sol, énervée.

- J'en ai marre, je veux dormir...

Et voilà que je me mettais à parler toute seule et à jurer mais un bruit fort et redonnant me fit sortir de mes gongs. Je sursautais dans mon lit en me cachant jusqu'au nez sous ma couette, gardant les yeux grands ouverts. Je voyais une ombre sous les 10cm de mes volets ouverts. Mon coeur s'accélérait dangereusement et j'espérais faire un horrible cauchemar à cet instant précis.
(c) proserpina





FIGHT FOR YOURSELF


Don't let fear or insecurity stop you from trying new things. Do what you love. And most importantly, be kind to others, even if you don't like them. @FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
le bien entouré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (2 mai 1983)
SURNOM : Coco ?
STATUT : divorcé, et en couple avec la mère de ses jumeaux nouveau nés
MÉTIER : mécanicien motos
LOGEMENT : vit avec Selina et leurs jumeaux, Louna et Kyle, nés le 18 août 2016

POSTS : 627 POINTS : 290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Passionné de moto depuis toujours ~ A toujours été très proche de sa mère, encore aujourd’hui ~ A une relation fusionnelle avec sa petite soeur ~ N’a jamais été intéressé par l’école et les études en général ~ Assez marginal, il n’aime s’entourer que des personnes qu’il apprécie ~ Passe beaucoup trop de temps au garage, mais essaie de se restreindre depuis qu’il est père ~ Se remet difficilement de son divorce ~ N’est pas un homme à femme, il n’est pas très à l’aise en leur compagnie ~ A déjà frappé une femme, mais par jalousie ~ Est très réservé ~ Possède plusieurs tatouages ~ Est père depuis
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Duncan, Célia & Selina ~ Sienna ~ Selina #12 ~ Duncan ~ Essence #2

✧ Family is everything


✧Can you feel love tonight✧


✧Can you feel the love last night✧
[img][/img]

✧Beggining of a new family✧



RPs TERMINÉS : Selina #10 ~ Duncan ~ Celia ~ Selina #11 ~ Essence ~
PSEUDO : Caly
AVATAR : Chris Evans
CRÉDITS : aloa (avatar) & mika (signa)
DC : Enzo Valentine & Rebecca Priest & Valentin Mordakhs
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t12579-colin-parsons-a-new-beggining http://www.30yearsstillyoung.com/t12609-colin-parsons-by-your-side

MessageSujet: Re: COLIN&ESSENCE ♦ Be my new beautiful nightmare    Mar 17 Oct - 18:54



Cette journée avait été épuisante. J’avais ressenti le besoin d’aller boire un verre avec les collègues. Sauf que de fil en aiguilles, on a bu, mangé, bu encore et encore, et j’avais tout de même eu la décence de prévenir Selina que je risquais de rentrer tard. Heureusement, elle avait pris l’habitude de coucher les petits assez tôt. Cela faisait longtemps qu’ils ne nous avaient pas dérangés pendant notre sommeil. On pouvait enfin récupérer et faire des choses pas très catholiques. Et je dois bien avouer que ça me faisait un bien fou. J’aimais passer ces moments avec elle, je me sentais bien, mais quelque chose n’allait pas. A croire que ce fichu blocage m’empêcherait d’avoir une vie normale. A croire que l’engagement me faisait de plus en plus peur. Quelque part oui, j’avais eu envie de me mettre avec elle, officiellement, mais de l’autre c’était bien trop rapide. Et pourtant nos petits ont déjà un an, ça va faire bientôt deux ans qu’on se connaît, quelques mois qu’on vit ensemble, et pourtant, j’ai encore l’impression que c’est trop tôt. Sauf que je suis bien trop gentil, que je n’ai pas eu le courage de lui non. Elle est si belle et si séduisante que j’en ai été incapable. J’ai beaucoup d’affection pour elle, et lui faire de la peine n’est pas dans mes cordes. Mais bizarrement, toute la soirée je me suis lâché, éclaté et je dois bien avouer que ça m’avait manqué. Alors qu’au fond, je n’ai jamais été très fêtard, bien trop occupé à essayer d’avoir une vie de couple puis de famille. La crise de la quarantaine commençait à se profiler et ça me faisait peur. Non, je voulais rajeunir, au moins pour ce soir. Et c’est peut-être comme cela que je me suis retrouvé devant chez Essence, ne sachant pas quelle heure il pouvait être, à me demander ce que je foutais là. Les volets de sa chambre étaient légèrement entrouverts. Je regardais la porte d’entrée et je me rappelais des avant-gardes qu’elle m’avait faites par rapport à sa mère. J’aurais mieux fait de partir. Mais l’accès à sa chambre semblait tellement facile, et je me sentais pousser des ailes, j’avais besoin de vider toute cette énergie que l’alcool m’avait donné. Je ne réfléchissais plus et je montais. Sauf que bien sûr, je me cognais aux volets. J’aurais mieux fait de la prévenir. Quel idiot, je vais lui faire peur ainsi. Je m’accrochais bien au rebord qui se trouvait juste en dessous de sa fenêtre et attrapais mon téléphone. Manquait de peu pour qu’il ne tombe et s’écrase à terre. J’appelais alors la demoiselle, espérant qu’elle ne dorme pas. Quand elle eut décroché, je me mettais à chuchoter C’est moi. Ouvre-moi. Je suis là. Très subtile, très explicatif, mais là tout de suite, je voulais juste qu’elle me laisse rentrer. Mon équilibre allait finir par flancher. Qu’est-ce que je fous là déjà ?


« Next to you »
There's no promise that I won't keepI'll climb a mountain, there's none too steep
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
 

COLIN&ESSENCE ♦ Be my new beautiful nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-